ebiber

Prononciation : é-bi-bé
Nature : v. a.

Faire disparaître un liquide par une action opposée à l'imbibition. XVIe s.
On peut donner quelques poudres, tablettes ou opiates, pour ebiber, absorber et consommer les humidités superflues du ventricule , PARÉ , XX bis, 14
Lat. ebibere, de e, hors, et bibere, boire (voy. BOIRE).