VIOLLET-LE-DUC

Citations

Forme génératrice du chapiteau autour de laquelle se groupent les ornements, dans CORBEILLE
Les premières cryptes ou grottes ont été taillées dans le roc ou maçonnées sous le sol, pour cacher aux yeux des profanes les tombeaux des martyrs ; plus tard, au-dessus de ces hypogées vénérés par les premiers chrétiens, on éleva des chapelles et de vastes églises ; puis on établit des cryptes sous les édifices destinés au culte pour y renfermer les corps saints recueillis par la piété des fidèles, Dict. d'arch. Crypte. dans CRYPTE
Gable, terme de charpenterie appliqué à la maçonnerie ; le gable est originairement la réunion, à leur sommet, de deux pièces de bois inclinées, Dictionnaire raisonné de l'architecture française, Gable dans GABLE
Les yeux s'étaient habitués à voir ces gables de bois surmontant les formerets des voûtes, interrompant les lignes horizontales des corniches et bahuts ; lorsqu'on les enlevait, souvent les couronnements des édifices achevés devaient paraître froids et pauvres ; les architectes eurent donc l'idée de substituer à ces constructions provisoires, dont l'effet était agréable, des gables en pierre ; c'est ce que Pierre de Montereau fit à la Sainte-Chapelle de Paris dès 1245, ib. dans GABLE
Disque plat en carton, en toile ou en cuivre, sur lequel étaient gravées des légendes symboliques et qui était ensuite placé dans le coffre mortuaire, sous la tête de la momie, Journ. des Débats, 29 avr. 1876, 3e p. 5e c. dans HYPOCÉPHALE
Le véritable narthex n'était qu'un portique ouvert, au moins sur sa face intérieure, dans les premières basiliques chrétiennes, Dict. de l'architect. dans NARTHEX
Le groupe des horloges types ainsi constitué, chacun de ces appareils pourrait par la suite devenir à son tour le centre d'un réseau d'horloges secondaires, de manière à faire rayonner sur tous les points de la ville une remise à l'heure des horloges qui ne marquent que la minute ; cette remise à l'heure serait effectuée par l'électricité ou par tout autre moyen, Conseil municipal de Paris, Procès-verbaux, 1876, n° 34 dans REMISE
Derrière ces tournes, on provoquerait le retour de la végétation arborescente, en empêchant les chèvres de manger les jeunes pousses, le XIXe siècle, 10 sept. 1877, 3e page, 5e col. dans TOURNE