Geoffroi de VILLEHARDOUIN (1148 - 1213)

Citations

Tu sçais que de l'abondance du coeur la langue parle, 352 dans ABONDANCE
Interroge un peu les teinturiers et les affineurs de sucre, 172 dans AFFINEUR
Quelque chose que l'on die, je croy que la pierre d'aigle n'est autre chose qu'un fruit lapifié, et ce qui jouë dedans est le noyau, 284 dans AIGLE
Aigres sont choses qui se cassent aisement avec un marteau, 377 dans AIGRE
Là trouverent il le comte Looys à moult plenté de bone gent et de moult bone chevalerie, XXXII dans À
Fu requis Jofrois qu'il alast à Andrenoble et qu'il meist conseil à ce que ceste guerre fust abaissie [finie], CXIX. dans ABAISSER
Cis feus [ce feu] fu si grans et si oribles que nel pot nuls abaissier ne esteindre, XCI dans ABAISSER
Bien fust la crestienté essaucie [exhaussée] et non mie abaissie, XXXIV dans ABAISSER
Et li Venicien firent abatre les murs et les tors, 56 dans ABATTRE
St-Estienne, une abaie qui estoit à trois lieues de Constantinoble, 61 dans ABBAYE
Là trova il moult grant gent et maint abbés et maint barons et maint autres homes du païs de Bourgogne, 28 dans ABBÉ
A si grand chose, com à l'empire de Constantinople, poés [vous pouvez] croire que mout i en avoit aboans et envians, 109 dans ABOYER
Et si les assoloit comme bons fils, 55 dans ABSOUDRE
Se tu te voloies acompaigner à moi, je te porterai foi et loiauté, et porrions conquerre assés de ceste contrée, 133 dans ACCOMPAGNER
Et cis, pour leur proiere acomplir et pour le besoing qu'il veoit, dit qu'il iroit mout volentiers, 119 dans ACCOMPLIR
Il savoit bien certainement que, sans cele ost, ne pooit li servises nostre Seigneur estre acomplis, 55 dans ACCOMPLIR
Et bien tesmoigne li livres apertement que plus de la moitié de l'ost estoient en leur accort, 58 dans ACCORD
Par l'accort et par la volonté aus autres, 16 dans ACCORD
Si ne se purent à cele fois acorder, por ce qu'il lor sembla qu'il n'avoient mie encore deniers assez, 8 dans ACCORDER
Et s'acorderent entre aux [eux] à ce qu'il se trairoient envers Venise, ib. 10 dans ACCORDER
Mahius de Montmorency accoucha malades, et tant fu agrevés qu'il morut, 89 dans ACCOUCHER
Li quens del Perche s'acoucha de maladie, 29 dans ACCOUCHER
La comtesse Marie si acoucha d'une fille, 180 dans ACCOUCHER
En leur terres n'est il mie accoustumé que il le facent, 94 dans ACCOUTUMER
Quant il furent acreü de gent, si s'esbaudirent plus et chevauchierent plus seürement que devant, 155 dans ACCROÎTRE
Nous ne sommes mie tant de gent que nous puissions estre acquité de nostre passage paier, XXXV dans ACQUITTER
Il estoit adonc quaresmes, 18 dans ADONC
Nous otroions le pardon à tous ceux qui confès morront, por cest forfait adrecier, 98 dans ADRESSER
Il avoient, entre grans et petis vaissiaus, dix set, et lor aversaire en avoient bien soixante, 170 dans ADVERSAIRE
Et bien furent mort en cele voie quarante chevalier ; dont li os [armée] fu durement afebloiés et apovris, 122 dans AFFAIBLIR
Vous avez empris le plus grant afaire et le plus perilleus que onques mais gent entrepreissent, LXII dans AFFAIRE
Endementres que ce fu fait, li empereres Baudoins avoit ja fait tous ses afaires en Salenique, CXXII dans AFFAIRE
Li Cyrien avoient ce pont rompu, et li baron firent toute jor labourer l'ost, et le pont afaitier toute la nuit, 74 dans AFFAITER
Lors furent li ostel desparti à chascun endroit soi, tel comme il aferoit, 49 dans AFFÉRENT, ENTE
Lors s'agenouillerent li sis message à leur piés, moult plorant, XVII dans AGENOUILLER (S')
Mahius de Monmorency acoucha malades, et tant fu agrevé qu'il morut, 39 dans AGGRAVER
Dont se parti par nuit de Constantinoble à grant plenté de son ost, et se mist en un aguet où cil devoient venir, XCIX. dans AGUETS
Et li autre s'en alerent à Gienes et à Pise, pour savoir quel aïe il vouldroient faire à la terre d'outre-mer, XX dans AIDE
Et cil de Constantinoble leur venoient aidier en barges et en nés [nefs], LXXII dans AIDER
Et cil qui l'avoient aidié à eschaper, XLII dans AIDER
Or somes nous honis se nos ne leur aidons à prendre, XLVIII dans AIDER
Onques gens ne se aidierent plus asprement sor mer, XCVI dans AIDER
Ains [avant] que l'en commençast à chanter la grant messe, li dus de Venise monta el letrin, XXXIX. dans AINS
J'iroie ains [auparavant, plutôt] d'uis en huis mes aumosnes rouver [demander], XLIII dans AINS
Onc puis [elle] ne fu levée, ains [mais] a tousjours geü, LXXIX dans AINS
Ensi come il fu devisés fu fait, CIV dans AINSI
Ensi fina la chose, que de faire les chartres fut pris jors à l'endemain, et bien furent faites et devisées, XVIII dans AINSI
Lors furent li nostre mout à aise et mout riche, CXXXII dans AISE
Lors commença à ajorner, et li os [ost] commença à armer tout communalment, LXXXV dans AJOURNER
Or entendés come grans domages ce fu, quant il ne furent avec aus [eux] ajousté ; tous jors mais en fust crestienté haucie, c. dans AJOUTER
Lors commença en [on commença] à aliner les nés et les galies por movoir, XXXIV dans ALIGNER
De là s'en alla-il vers le roi Phelipe d'Alemaigne, qui sa serour avoit à fame, XLII dans ALLER
Le conte Gautier de Briene qui s'en aloit en Puille conquerre la terre sa femme, XX. dans ALLER
Et se nus en voloit aler encontre, vos li aideriez encontre ceus qui contre li seroient, CX. dans ALLER
Et quant notre gent virent ce, si commencierent à aler le petit pas emprès les batailles des Grieus, LXXXII dans ALLER
S'il aloient seur crestiens, il iroient contre la loi de Rome, LII dans ALLER
Et li dona Alexis sa fille, et s'alierent ensemble en tel maniere, CXV dans ALLIER
Et li feus aluma mout haut, si qu'il sembloit que toute la terre ardist, XCV dans ALLUMER
Dont chevaucha à toute sa bataille vers les fuians grant aleüre, 144 dans ALLURE
Si ne troverent nule ame qui venist encontre aus, CVII dans ÂME
Einsi aloit li os [armée] amenuisans de jor en jor, LIV dans AMENUISER
Et à cele partie par où l'on entroit avoit anciennement forteresce de murs et de tours, CLXVI dans ANCIENNEMENT
Les premieres nés [nefs] qui vindrent devant la ville ancrerent et atendirent les autres, XLV dans ANCRER
Ensi soufrirent ce travail et cele angoisse, jusques au cler jor, XCVI dans ANGOISSE
Ensi s'empartirent, quant il fu anuitié, le petit pas, CXLV dans ANUITER (S')
Si tost com il porent apercevoir le jor, cueillirent leur voiles, CXLVIII dans APERCEVOIR
Et li empereres conut apertement que il le devoit faire, CXII dans APERTEMENT
Ele [la guerre] n'apetisa mie, ains crut plus et plus, XCIX dans APETISSER
Il reprouvent le service que il ont à nous fait, tel come toute la gent sevent, et come il est aparissant, XCIV dans APPARAÎTRE
Et l'empereres Alexis avoit appareillies grans gent pour assaillir aus trois portes, LXXXI dans APPAREILLER
Il auroient Andrenoble et toutes les apartenances, CLIX dans APPARTENANCE
Et bien furent mort en cele voie quarante chevalier ; dont li os fu durement afebloiés et apovris, CXXII dans APPAUVRIR
Et après i envoia un cardonnal qui est appelés maistre Pieron de Capes, I dans APPELER
La ville, qui tant estoit aprochie de prendre [d'être prise], CLXXII dans APPROCHER
Johannis qui tant avoit aprochié de prendre le Dimot, CLXI dans APPROCHER
Onques gens ne se aidierent plus asprement sor mer, XCVI dans ÂPREMENT
En l'an après que cis preudoms ot commencié à parler de Dieu, II dans APRÈS
Et dura bien cis frons [de bataille] trois arbalestrées, LXXVII dans ARBALÉTRÉE et ARBALÉTÉE
Il avoit moult grant plenté de bonne gent et d'archiers et d'arbalestriers, LXIX dans ARBALÉTRIER
Et li Commain et li Blac et li Grieu chacierent et hordoierent à cele bataille à ars et à saiettes, CXLV dans ARC
Il avoit moult grant plenté de bonne gent et d'archiers et d'arbalestriers, LXIX dans ARCHER
Il virent ces hautes yglises, et ces riches palais fondre, et ces grans rues marcheandes ardoir à feu, et il n'en pooient plus faire, XCI dans ARDER ou ARDRE ou ARDOIR
Et fist tout maintenant ocirre l'archevesque de la ville, et tous les haus homes fist ardoir, CLIV dans ARDER ou ARDRE ou ARDOIR
Et tenoit bien li frons del feu, si come il aloit ardant, demi-liue de terre, XCI dans ARDER ou ARDRE ou ARDOIR
Et quant il virent la route [troupe] venir, si corurent as armes mout isnelement, CXLVI dans ARME
Et furent tuit arengié li uns encontre les autres, CII dans ARRANGER
Seur ce, s'en parti li messages et s'en ala arrieres à l'empereour en Constantinoble, LXVII dans ARRIÈRE
Einsi reviendrent arrieres en l'ost, et ala chascuns à sa heberge, LXVIII dans ARRIÈRE
Et l'arriere-garde faisoit Henris, li freres le conte Baudoin de Flandres et la soie gent, XCIX. dans ARRIÈRE-GARDE
Et l'empereres Alexis avoit apareillés grans gent pour assaillir aus trois portes ; comme il se ferroit en l'ost d'autre part, LXXXI dans ASSAILLIR
Li pelerin ne vous assaudront mie, XLVII dans ASSAILLIR
Et chascuns vessiaus assailloit endroit lui, CIV dans ASSAILLIR
Adonc pristrent cil de l'ost conseil qu'il porroient faire, s'il assaudroient la vile ou par mer ou par terre, LXXIII dans ASSAILLIR
Et li Venicien s'acorderent à ce qu'il asausissent par mer...., LXXIII dans ASSAILLIR
Einsi dura li assaus par cinc jors, XLIX. dans ASSAUT
Et li dus dit qu'il en parleroit à sa gent, et ce que il trovereit, il le feroit assavoir, XV dans ASSAVOIR
Là ot si grant assemblée de gens, que ce ne fu se merveille non [sinon merveille], CX. dans ASSEMBLÉE
Là assemblerent [attaquèrent] premierement Jacques d'Avesnes et sa mesnie après, tout à pié, LXXIL. dans ASSEMBLER
En maint leu assemblerent li François as Grex, ne oncques, Dieu merci, n'assemblerent que plus n'i perdissent li Grieu que li François, XCV dans ASSEMBLER
Et li quens Looys, qui premierement fu assemblés [combattant], fu navrés en deus lieus mout durement, CXLIII dans ASSEMBLER
En tout cel an ne passerent dui mois qu'il n'assamblassent à Compiegne por tenir parlement, VIII dans ASSEMBLER
Et quant chascuns s'ot à sa terre assené, la convoitise del monde, qui tant a maufait, nes [ne les] lessa mie en pais, CXXVI dans ASSENER
Par l'assentement des autres messages monstra la parole Quesnes de Bethune, XCIII dans ASSENTIMENT
Et chargierent leur parole, par l'assentement de tous, à Nevelon l'evesque de Soissons, qui estoit des douze, CX. dans ASSENTIMENT
Si est [la ville] moult biele et moult bien assise, LX dans ASSEOIR
Et là trova il pelerins assés et gens qui s'en alloient en l'ost, XLII dans ASSEZ
Et furent assez plus que cil qui estoient devant Constantinoble, C. dans ASSEZ
Et bien cuidoit certainement que ce fussent Grieu qui le venissent assegier, CLXII dans ASSIÉGER
Einsi se logea li os, et fu Jadres assegié droit au jor de feste Saint-Martin, XLVI dans ASSIÉGER
Et ce, dient li message, avons nos plain pooir d'asseürer, se vos volés, LI dans ASSURER
Et manderent à l'empereur Kyrsac que il asseurast les convenances que ses fils avoit asseürées, LXXXV dans ASSURER
Et tout li autre s'atornerent pour aler avoec l'empereour, CXIII dans ATOURNER
Si atornerent leur afaire pour movoir à la Pasques, LV dans ATOURNER
Et chascune galie fu atachie à un huissier [sorte d'embarcation] pour passer seürement, LXX dans ATTACHER
Et li dus de Venise ne s'atarja mie, LXXVI dans ATTARDER
Et nous vous jurerons que nous, en aussi bone foi, vous servirons en l'ost come nous feïssions lui, XXIV dans AUSSI
Les lettres disoient que autant les creïst on comme lor seigneurs, X dans AUTANT
La renommée de cil saint home ala tant qu'ele vint à l'apostole Innocent, et l'apostoles li manda qu'il sermonnast de la croix par s'auctorité, L dans AUTORITÉ
Fu premiers li marchis de Montferrat, li quens Baudoins de Flandres fu li autres, li quens Loys de Blois fu li tiers, LIII dans AUTRE
Seigneur, je sai plus de covine de cest païs que vous ne savés, quar j'i ai esté autre fois, LXII dans AUTREFOIS
Aval, en Provence, se croisa Pierres de Bromont et autres gens assez, XXIX. dans AVAL
Ensi li dus avala le letrin et s'ala agenoiller devant l'autel Saint-Marc, moult plorant, XL. dans AVALER
Assés i ot parlé en avant et arrieres, CLX. dans AVANT
La fin du conseil fu telle, que l'avangarde fu commandée au conte Baudoin, LXIX dans AVANT-GARDE
Avoec cels alerent moult de sergens et de chevaliers dont li noms ne sont mis en escrit, XXXIII dans AVEC
Ensi com Diex veult, les aventures avienent, CXXXIV dans AVENIR
Les aventures avienent si come à Nostre Seigneur plaist, XXI dans AVENTURE
Se Dex proprement n'i eust mis conseil, toute eust esté perdue la conqueste qu'il avoient faite, et la crestienté en fu mise en aventure de perir, CXVI dans AVENTURE
Et sachiés que, selonc la grant traïson qui es Griex estoit, il i alerent en grant peril et en grant aventure, XCIII dans AVENTURE
À celui tans, avoit un empereour en Constantinoble qui avoit nom Sursac, XLII dans AVOIR
Et li Franc commencierent à ocire les Grieus, et gaaignierent les avoirs de la vile, et pristrent tout, CLI dans AVOIR
Après commença à paier l'avoir que il devoit à ceus de l'ost, LXXXVIII dans AVOIR
Si come d'or et d'argent et de tous les fiers avoirs qui onques furent en terre trovés, CVII dans AVOIR
Se vos estes povres ne besoigneus, il vous donra volentiers de son avoir, LXVI dans AVOIR
Emprès se croisa Henris d'Anjo ses freres et Tierris ses niés, Guillaumes avoués de Bethune...., VI dans AVOUÉ
Henri le balz de l'empire, p. 161, dans RAYNOUARD dans BAILE
Et li dus li bailla de vaisseaus et de galies tant comme il li en convint, LVI dans BAILLER
Et de ce leur baillerent il bonnes chartes pendans, por confermier tout pleinement tex convenances comme il feroient, X. dans BAILLER
Et là où ils trovoient les Frans qui bailli estoient des terres, si les ocioient, CXXXVII dans BAILLI
Si vos dirons de Henri, le bailli de Costentinoble, CLI dans BAILLI
Et lors semont li empereres Alexis Morchufle qu'il venist avec lui mengier, et puis si iroient ensemble as bains, CXV dans BAIN
Et drecierent les eschieles à une barbacane emprès la mer, LXXVI dans BARBACANE
Et li quens de Flandres se fist envoier la barge de la nef pour savoir quel gent c'estoient, LX. dans BARGE
Et deviserent une partie de leur gens pour ce qu'il gardassent les lices et les barres, et li autres assaillissent par devers la ville, CLIII dans BARRE
Emprès fu devisés que Henris ses freres feroit l'autre bataille [troupe], LXIX dans BATAILLE
Lors prist li dus de Venise un batel, et manda erramment as barons de l'ost que.... , LXXX dans BATEAU
Le samedi matin, avant que li assaus commençast, vint uns messages batant en Constantinoble, CLXX. dans BATTANT, ANTE
Et por ce enveia li quens et Henris ses freres de lor nés [navires] chargies de dras et de viandes et autres belles choses, XXX. dans BEAU ou BEL, BELLE
Nostre ost est povre, et nostre gent sont besoigneus de viandes [vivres], LXII dans BESOIGNEUX, EUSE
Ains. avoient paor que quant ce vendroit au besoing, qu'il ne se tornassent vers Johannis, CLXI dans BESOIN
Car jamais à si grant besoing ne secorroient nule terre, CXLVII dans BESOIN
Et bien li porterent tesmoignage cil qui là furent, qui par son bienfere furent rescous, et bien furent tout près d'estre perdus, CXXXV dans BIEN-FAIRE
Et Alexis respondi que bien fust il venus come ses fils qui auroit sa fille à feme, CXV dans BIENVENU, UE
Un vent qu'en apele byse, CIV dans BISE
Il s'en alla en une nef de marcheans et guerpi l'ost, dont il reçut grant blasme, LIV dans BLÂME
Einsi leur failli li vesques d'Ostun et li quens Guis de Forais, et Pierres Bromons et maint autres assés, qui moult en furent blasmé, XXXI dans BLÂMER
Ensi remest li assaus devers nostre gent, et mout en i ot de bleciés et de navrés, LXXVII dans BLESSER
Et fist corre ses homes par le païs entor, si gaaingnierent assés bues et vaches et bugles, et mout grant plenté d'autres bestes, CLXIV dans BOEUF
Les autres nès [vaisseaux], qui par là n'alerent mie, furent entrées en la bouche de Avie [Abydos], LX. dans BOUCHE
Ensi dura li assaus mout longucment, tant que nostre sires fist lever un vent qu'en apele byse, qui bouta les nes et les vessiaus plus près que il n'estoient devant seur la rive, CIV dans BOUTER
Et pristrent port devant le palais l'empereour Alexis, qui ert apelés Calcidoines, et fu encontre Constantinoble de l'autre part du bras devers la Turkie, LXII dans BRAS
Et Reniers estoit aus bretesches des murs, quant il choisi [vit] l'avant-garde que Joffrois li mareschaus faisoit, CLXII dans BRETÈCHE
Et là ot Guillaumes de Champlite le bras brisié d'une pierre, LXXV dans BRISER
Et brisierent bien tresqu'à quatre des portes, et entrerent ens, CV dans BRISER
Si gaaingnierent assés bues et vaches et bugles et mout grant plenté d'autres bestes, CLXV dans BUFFLE
Et en avint moult grand mesaventure, si cum vous porrés oïr conter çà avant, XXXIII dans ÇA
Lors fist les batailles ordener parmi la champaigne, LXXX. dans CAMPAGNE
L'emperere ot bien envoié cent chevaliers ; de cels si fu chevetaine Machaires de Ste Manehalt, dans le Dict. de DOCHEZ. dans CAPITAINE
Sire, voici l'ost.... quar leur criez merci que il aient de toi pité, XLII dans CAR
Il conterent ceste mesaventure au chardonal maistre Pieron de Capes, CXLV dans CARDINAL
Li chardonaus, qui de part l'apostole de Rome estoit, en sermona et en fist pardon à tous ceus qui en la bataille morroient, CLX. dans CARDINAL
Et après i envoia un cardonnal qui est apelés maistre Pieron de Capes, I dans CARDINAL
À l'entrée de la quaresme, dans RAYNOUARD dans CARÊME
Lors veïssiés mangoniaus jeter des nés [nefs] et des huissiers [sorte de navires], et quarriaux d'arbalestes traire mout delivrement, LXXVII dans CARREAU
Et quant ele oÏ chou [ce]...., CXXX dans CE
Ensi monterent li message seur leur chevaux, les espées ceintes, et chevauchierent ensemble, XCIII dans CEINDRE
Et li chevalier issirent maintenant des huissiers [navires] et saillirent en la mer jusques aux ceintures, LXX. dans CEINTURE
Ilec trouverent Guillaume de Braiecuel et cex qui avoec lui estoient, 138 dans CELUI
Et quand cil oïrent ce, 59 dans CELUI
A l'entrée de quaresme, après ce que on prent cendres, VI, dans CENDRE
Dont vindrent les galies et pristrent le port par force et rompirent la chaene qui moult estoit fort, XLV dans CHAÎNE
Cil qui ci est en une chaiere entre nous, LXVII dans CHAIRE
Et li consaus [conseil] fu tex que l'empereres Henris s'en iroit au rivage et entreroit en un chalant, CLXX. dans CHALAND ou CHALAN
Il ne chaloit, à ceus qui l'ost voloient depecier, del meilleur ne del peieur, mais que li ost se departist, LXXXIX. dans CHALOIR
Et sachiés que il i avoit assés de ciaus [ceux] qui bien vousissent que li corans [le courant] enmenast les vaissiaus contreval le bras ou li vens, ne leur chausist comment l'aventure avenist, CIII dans CHALOIR
Cis estoit chamberlens au conte Baudoin, LV dans CHAMBELLAN
Nostre dame chandeleur, CXXXIV dans CHANDELEUR
Et fu ja de l'iver grant partie passée et entour la chandelor estoit et prochoit li caresmes, C dans CHANDELEUR
De ce change se souffrissent moult bien li pelerin, se Diex vousist, XXIX. dans CHANGE
Ains que l'en commençast à chanter la grant messe, li dus de Venise monta el letrin, XXXIX dans CHANTER
Et li atachierent la crois en un grant chapel de coton par-devant, pourceque il voloit que tous le veissent, XL dans CHAPEAU
Et furent mis en une mout riche chapelle qui dedens le palais estoit, CX. dans CHAPELLE
Adonc s'en ala li marchis au chapitre à Citiau, qui est à la sainte-crois de septembre, XXVIII dans CHAPITRE
Onques en nul termine ne furent aussi chargié de guerre come il furent à celui point, CLXIX. dans CHARGER
Et quant les nés [nefs] furent chargies d'armes et de viande et de chevaliers et de serjans, XLIV dans CHARGER
Et sachiés que il fu moult cargiés et fu feru d'un glaive parmi le cors, LXXII dans CHARGER
Vos et vostre pere lor avés juré leur convenances à tenir ; il en ont vos chartres, XCIV dans CHARTE ou CHARTRE
Et lors orentil plus grant bataille, et tous retindrent avoec eus cels qui venoient en la chace qu'il porent retenir, CXLIV dans CHASSE
De celle estoire [flotte] fu chevetains Jehans de Neele, chastelains de Bruges, XXX. dans CHÂTELAIN, AINE
Et Marchufles chauca erramment les hueses vermeilles, par l'aïe et par l'enortement des autres Grieus [Grecs], XCVII dans CHAUSSER
Perdue avoit la veue par une plaie qu'il avoit eue el chief, XL. dans CHEF
Adonc pristrent un parlement au chief [à la fin] du mois à Soissons, XXV dans CHEF
Tant despendon, que on n'a chemise, Ball. dans CHEMISE
Dedens ces neuf jours issi une compagnie de nostre ost pour aler en fuerre et cerchier la contrée, LXIV dans CHERCHER
Et li consaus de l'empereour fu tiex qu'il s'iroit à lui combatre, pour secorre les chaitis et les chaitives que il enmenoit, CLXIV dans CHÉTIF, IVE
Et chascuns chevaus donra quatre mars, et chascuns homs dui [deux], XIV dans CHEVAL
Lors furent li cheval trais des huissiers [vaisseaux], LXIII dans CHEVAL
Nos ne poons mais de ci movoir devant la Pasque, quar nous ne troverions mie chevance en autre leu, XLIX dans CHEVANCE
Et les dames de la vile alerent encontre leur amis, à grans chevauchiées, XCII dans CHEVAUCHÉE
Lors fist Henris, li freres le conte Baudoin, une chevauchie, et mena avec lui grant partie de la bone gent de l'ost, XCIX. dans CHEVAUCHÉE
Et cil des cités maintindrent mout riguereusement la guerre encontre les Grieus [Grecs], et firent maintes chevalchies, CLV dans CHEVAUCHÉE
Après, prisrent congié pour retorner en lor païs, et chevauchierent tant par leur journées que...., XX. dans CHEVAUCHER
Et li quens de Flandres, qui la premiere bataille conduisoit, chevaucha, et les autres batailles chascune emprès, LXXI dans CHEVAUCHER
Li marchis Bonifaces de Monferrat chevaucha toute la marine [le long de la mer] droit vers le palais de Bouchede-Lion, CVII dans CHEVAUCHER
Li avoirs fu mout grans, car en vindrent bien huit cens mil mars d'argent et bien dis mil chevaucheüres [harnachements], CVIII dans CHEVAUCHURE
Tant grate chevre que mal gist, Ball. dans CHÈVRE
Et li quens ot esté cheüs, CXLIII dans CHOIR
Dont li chaïrent aus piés tout en plorant, XXVIII dans CHOIR
Et nous commenderent [les barons] que nous vous cheissiens as piés, XVI dans CHOIR
Dont fu jus boutés li empereres Marchufles, et chaï de si haut que, quant il vint à terre, il fu tout esmiés, CXXVII dans CHOIR
Et Reniers estoit aus bretesches [échafauds en bois] des murs, quant il choisi l'avant-garde que Joffrois li mareschaus faisoit, CLXII dans CHOISIR
Je vous deffens.... que vous n'assailliez mie ceste cité, quar elle est de crestiens, et vous estes pelerin, XLVIII dans CHRÉTIEN, IENNE
Et la navie vint par dedens le port, et de ci endroit aus [eux] : et là ci a un flum qui fiert dedens la mer, LXXIV dans CI
Et pour noient demandissiés plus bele cité ne plus fort, XLIV dans CITÉ
Et clerement fu seü prochainement des Grieus et des François, comment il avoit esté estranglés, XCVIII dans CLAIREMENT
Si i furent mandé li evesque et tous li clergiés, XCVIII dans CLERGÉ
Ces haus murs et ces riches tours dont la vile estoit close, LXI dans CLORE
Lors se clostrent li nostre de lices par defors, CLIII dans CLORE
Il ne creoient mie les Grieus à qui il avoient pais fete, que de cuer leur deussent aidier, CLXI dans COEUR
Et sachiés que li cuers des gens ne fu mie en pais, quar une partie de l'ost se travelloit à ce que il se volsissent bien departir, LIV dans COEUR
Il estoit de moult grant cuer, XL. dans COEUR
Einsi dura la guerre grant piece, jusques au cuer d'iver, XLV dans COEUR
Et quant Grieu les virent venir, si ordenerent leur batailles, et les atendirent tuit coi devant leur paveillons, LXV dans COI, COITE
Si collerent [tendirent] les voiles et s'en allerent, p. 155, dans LACURNE dans COLLER
Il avoit [il y avait] une colombe en Constantinoble el milieu de la ville qui estoit une des plus hautes et des mius ouvrées de marbre qui onques fust veüe, CXXVII dans COLONNE
Bien furent jusques à seize seur le mur, et se combatirent main à main de haches et d'espées, LXXVI dans COMBATTRE
Et il firent tantost son commandement, LXXVIII dans COMMANDEMENT
Il ne savoient quant Dieu feroit son commandement d'aus [d'eux], LXX. dans COMMANDEMENT
Et l'avant-garde fu commandée à Joffroi le mareschal de Champaingne et de Romenie, CLXI dans COMMANDER
Ha ! biau sire Dieu, con grant domages ce fu que cele assemblée, qui fu ilec, ne fust avoec les autres devant Andrenoble !, CXLIX. dans COMME
Ha Dex ! com perilleuse bataille, de si peu de gent encontre tant !, CLX. dans COMME
Et nostre sires les en commencha mains [moins] à amer que il n'avoit fait, CVIII dans COMMENCER
Ensi furent desacointié li Franc et li Grieu, et ne furent mie si comun come il avoient esté devant, XCI dans COMMUN, UNE
Je ne voi orendroit nul home en nostre comun qui, avant moi, vous seüst conduire ne guerroier, XXXIX. dans COMMUN, UNE
Et se il au comun de Venise pooit faire graer ce qu'il i avoit trové, XIII dans COMMUN, UNE
Ensi furent communement li Grieu et li François ensemble de toutes choses et de marcheandises et d'autres biens, LXXXVII dans COMMUNÉMENT
Soit chascuns confès et commeniés, CLX. dans COMMUNIER
Il est einsi que nous, pour la plus haute chose qui soit, somes à compaignie à la plus haute gent du monde, XXXIX. dans COMPAGNIE
Nous metrons cinquante galies armées en vostre conduit, par tel convenant que, tant comme nostre compaignie pourra ensemble durer...., XIV dans COMPAGNIE
Cil dui conte estoient cousin germain et neveu le roi de France et neveu le roi d'Engleterre, II dans COMTE
Et par la grace de Dieu si advint que li quens Thiebaus de Champaigne et de Brie prist la crois, IV dans COMTE
Et Johannis leur fist jurer qu'il les condiroit tout sauvement, CLII dans CONDUIRE
Et ferons nous encore davantage, que nous metrons cinquante galies armées en vostre conduite, XIV dans CONDUITE
Et li consaus fu tex, que li mariages fust confermés de l'une partie et d'autre, CLXVI dans CONFIRMER
Dont envoierent lor messages, li une partie et li autre, à l'apostole de Rome Innocent, pour confermer les convenances, et il le fist moult volentiers, XIX dans CONFIRMER
Ceste parole fu grans confors as pelerins, XCIX. dans CONFORT
Et par leur confort et leur prieres en tornerent mains [moins] à aler à Venise, XXXII dans CONFORT
Dont pristrent li message congié à l'empereour Kyrzac, LXXXVII dans CONGÉ
Nostre chevalier et nostre sergant monterent par vive force sur les eschieles et conquistrent le mur sur aus [eux], LXXVI dans CONQUÉRIR
Et bien sembloit estoire [flotte] qui terre deüst conquerre, LX dans CONQUÉRIR
Seigneur, nos avons ceste ville conquise, la merci Dieu et par la vostre, XLIX dans CONQUÉRIR
Si auroit le quart de toute la conqueste et dedens la cité et defors, CI dans CONQUÊTE
Adonc pristrent cil de l'ost conseil qu'il porroient faire, LXXIII dans CONSEIL
Fu requis Jofrois li mareschaus de Champaigne que il alast à Andrenoble et qu'il meïst conseil à ce que ceste guerre fust abaissiée, CXIX. dans CONSEIL
Sire, font li message, nous voulons que vous aiés vostre conseil, et devant vostre conseil vous dirons le mandement de nos seigneurs...., XI dans CONSEIL
Au palais où il estoient à vonseil, LXV dans CONSEIL
Et il dit que il le fera moult volentiers, et que cis consaus est moult bons, XLII dans CONSEIL
Et cil respondirent qu'il s'en conseilleroient, et leur en respondroient l'endemain, CXLVII dans CONSEILLER
De ce se conseilla li marchis à ses homes, CXXIV dans CONSEILLER
Se nostre sire le velt consentir, XII dans CONSENTIR
Lors parlerent cil de l'ost ensemble, et pristrent conseil comment il se contendroient, CI dans CONTENIR
Bien cuidoient contrester à nos fouriers, p. 178, édition de P. PARIS dans CONTESTER
En ceste maniere fu li plais requis ; mais il fu moult contredit de ceus qui volontiers vosissent que li os [armée] se departist, XXXVIII dans CONTREDIRE
La contrée fu bele et riche, et orent des blés les moies [meules] qui estoient demorées parmi les chans, LXIII dans CONTRÉE
Il drecierent les eschieles au plein du mur, et monterent tout contre-mont par force, CV dans CONTRE-MONT
Dont coururent contre-mont le bras [de mer] jusques à une cité.... , LX dans CONTRE-MONT
Il s'agenoilla tout plorant, et leur jura seur sains que il à bonne foi tenroit les convenances [conventions], XIX dans CONVENANCE
Mauvesement tindrent convenant à leur seigneur et à tous les autres, XXXI dans CONVENANT
Et sachiés certainement que par cele chaaine convenoit passer qui au port de Constantinoble voloit entrer, LXX. dans CONVENIR
Ains commencierent li covoiteus de là en avant à retenir les choses, CVIII dans CONVOITEUX, EUSE
Covoitise, qui est racine de tous maus, CVIII dans CONVOITISE
Et mande à tous ceus de l'os, et à petis et grans, que ses cors [sa personne] meismes ira avecques vous en la terre d'outre mer, II dans CORPS
Et d'autre part del bras saint Jorge ne tenoient fors que seulement le cors de la cité, CL. dans CORPS
Et li atachierent la crois en un grant chapel de coton [ouatte] par devant, pour ce que il voloit que tous le veissent, XL dans COTON
Et avoec els [eux] avoit grant plenté de bones gens, et moult sembloit bien court à riche prince, XCIII dans COUR
Il prenoient les nes [navires] toutes ardans à cros de fer, et les tiroient par vive force fors du port, et les menoient el corant del bras, XCVI dans COURANT, ANTE
Einsi coururent par mer tant qu'ils vindrent à Cademalée, en un tres pas [cap] qui sied seur mer, LX. dans COURIR
Et fu cil coronemens en l'an de l'incarnation nostre Seigneur mil et dui cens et sis, CLIV dans COURONNEMENT
Ensi fu esleus li quens Baudoins de Flandres à empereour, et fu pris li jor de son couronement trois semaines après Pasques, CXI dans COURONNEMENT
Dont pristrent li baron conseil de s'aler en Constantinoble, pour coroner le bailli à empereour, CLXIV dans COURONNER
Devant ce que nous vous avons ci conté, vint une novele en l'ost dont li baron furent moult courecié et les autres gens, car maistres Foulques de Nulli morut, XLIII dans COURROUCER
Il les tenoient si court, que sept ou huit fois les convenoit le jour armer, LXXIV dans COURT, COURTE
Cil dui conte estoient cousin germain et neveu le roi de France, LI dans COUSIN, INE
Et paierai tout vostre coust as Veniciens, LXXXVIII dans COÛT
Et li autre remestrent [restèrent] moult à malaise dedens Constantinople, come cil qui cremoient à perdre toute la terre, CL. dans CRAINDRE
Leur cries merci que il aient de toi pitié et de ton pere, XLII dans CRIER
Il prenoient les nés [nefs] toutes ardans à crocs de fer, et les tiroient parvive force fors du port, XCVI dans CROC
Biaus sire, nous avons vos lettres veües, qui nous dient que nous vos creons de tout ce que vos dirés, LXVI dans CROIRE
Et vos feistes mout mal quant vos les creütes, CXXIII dans CROIRE
Les lettres disoient que autant les creüt-on comme lor seigneurs, X dans CROIRE
Et après [il] i envoia un suen cardonal, maistre Perron de Chappes, croisié, et manda por lui le pardon tel com vos dirai, I dans CROISÉ
Tuit cil qui se croiseroient et feroient le servise Dieu un an en l'ost seroient quites de tous les pechiés, I dans CROISER
Et par la grace de Dieu si advint que li quens Thiebaus de Champaigne et de Brie prist la crois, II dans CROIX
Sachiez que la renommée de cil saint homme alla tant qu'ele vint à l'apostoille de Rome, Innocent, et l'apostoille envoya en France et manda al prodome que il empreschast des croiz [croisades] par s'autorité, I dans CROIX
Lors vindrent avant les sis batailles des barons de France qui estoient armées, et lor sergent et lor escuier à pié derriere, seur les cropes de leur chevaus, LXXXI dans CROUPE
Or oés se ceste gens devoient terre tenir, qui si grant cruauté faisoient li uns envers les autres, CXV dans CRUAUTÉ
Et cil des cinc nés [navires], si tost comme il porent apercevoir le jor, cueillirent leur voiles et s'en alerent sans parler à nullui, CXLVIII dans CUEILLIR
Cil qui onques mès ne l'avoient veüe ne cuidoient mie que si riche cité peüst avoir en tout le monde, LXI dans CUIDER
Et por ce, envoia li quens et Henris ses freres de lor nés [navires] chargies de dras et de viandes et autres belles choses, XXX. dans DE
Onques de si poi de gent tant de pueple ne fu assegié en une vile, LXXIV dans DE
Ensi come il fu devisé, si fu fait, et l'otroierent ambedui li baron mout debonnairement, CIX dans DÉBONNAIREMENT
Il les fist prendre, et leur fist tolir leur avoirs, et les fist mener en Salenique, nus et deschaus à pié, CLIII dans DÉCHAUX
À l'aïe de Dieu fu desconfis li empereres Morchufles, et il meïsmes i dut estre pris, XCIX. dans DÉCONFIRE
Ensi s'en alerent après la desconfiture, le jeudi de Pasques au soir, CXLV dans DÉCONFITURE
Moult fu grans desconfors aus pelerins qui devoient aler ou servise Nostre Seigneur, de la mort au conte Thiebaut de Champaigne, XXV dans DÉCONFORT
Et cil de la vile en furent moult durement desconforté, LXXII dans DÉCONFORTER
Lors pristrent conseil entr'eus et distrent qu'il avoient moult grant peor de ceus de Constantinoble, qu'il ne se desconfortassent trop, CXLVI dans DÉCONFORTER
Nostre sires [Dieu], qui les desconseillés conseille, ne le voult mie ensi souffrir, XXXVII dans DÉCONSEILLER
Moult fu grant descroissement à l'ost de ceus qui en Venise aloient, XXXIII dans DÉCROISSEMENT
Là fu li estours dedens la porte moult grans et moult merveilleus, LXXII dans DEDANS
Dedens ces huit jors furent venu tuit li vaissiel et li baron, LXI dans DEDANS
Il voloient miels [mieux] ilec metre tout leur avoir, et aler povre en l'ost nostre Seigneur, que li ost se departist et defallist, XXXVI dans DÉFAILLIR
Dont dist l'apostoles as messages que, par la defaute de ceus qui alerent as autres pors, savoit-il bien qu'il lor convenoit grant meschief faire, LV dans DÉFAUT
Et bien vous mandent que, sans defiance [sans dégager leur foi], il ne feroient mal ne à vous ne à altrui, XCIV dans DÉFIANCE
Mout tindrent li Grieu à grant merveille et à grant outrage ceste deffiance [défi], ib. dans DÉFIANCE
Et distrent que bon seroit que il envoiassent à lui bons messages pour demander leur covenances, et si il le vouloit faire, il le preissent, et se ce non, si le defiassent de par els, XCIII dans DÉFIER
Einsi fu li assaus devisés que les trois batailles des sept devoient l'ost garder par defors, et les autres quatre devoient aler à l'assaut, LXXVI dans DEHORS
On disait aussi delaiement : Li message s'en tornerent sans autre delaiement, et vindrent à la porte, XCV dans DÉLAI
Cis palais fu uns des plus biaus et des plus delitables de tous les delis [délices] qu'il conviengne à cors d'ome, LXII dans DÉLECTABLE
Ensi fu Andrenoble delivrée del siege, et s'en retorna li marchis arrieres à toute sa gent, CXXI dans DÉLIVRER
Si se delogea maintenant li os [l'armée], et vint herbregier en la ville dedens, XLIX. dans DÉLOGER
Ains ardi ses engins et se deslogea, et ensi se parti del Dimot, CLXI dans DÉLOGER
Li Grieu n'orent mie encore la felonie fors du cuer, car mout estoient desloial à celi tans, CXXXV dans DÉLOYAL, ALE
Et bien savés comment il a desloiaument ovré vers son seigneur et vers son frere, LXVIII dans DÉLOYALEMENT
Ha ! comme il s'estoient loiaument demené [comportés] jusque à celui jour !, CVIII dans DÉMENER (SE)
Et dame Diex leur avoit bien demonstré s'amor, CVIII dans DÉMONTRER
Si ne se purent à celle fois acorder, por ce qu'il lor sembla qu'il n'avoient mie encore deniers assez, VIII dans DENIER
La maladie li enforsa si durement qu'il feist sa devise [son testament] et departi ce qu'il devoit porter outre mer à ses homes, XXII dans DÉPARTIR
Tous li gaains seroit aportés ensemble, et departis communement si comme il devroit, CI dans DÉPARTIR
Li preudome de l'ost, qui ne voloient mie le mal, vindrent à la meslée tout armé, et les commencierent à departir [séparer], XLIX. dans DÉPARTIR
Lors furent li ostel departi à chascun endroit soi, tel come il aferoit, XLIX. dans DÉPARTIR
Et sachiés que mainte larme i ot plourée au departir de lor pays, et de lor gent et de lor amis, XXX. dans DÉPARTIR
La partie de ceus dont vous avés oï, qui voloient l'ost depecier, parlerent as messages et leur distrent...., XLVII dans DÉPECER
Ses cors meïsmes ira avec vous en la terre d'outre mer, ou envoiera, se vos cuidiés que ce soit miels [mieux], à tous dis mil homes de sa despense [à ses frais], LI dans DÉPENSE
Au darrain jor, envoia li empereres, por garder ses coureurs, Ansiel de chaien [céans], CLXXVII dans DERNIER, IÈRE
Toute ceste navie vous tenrons nous pour un an, dès le jor que nous du port de Venise departirons, XIV dans DÈS
Ensi furent desacointié li Franc et li Grieu [Grecs], XCI dans DÉSACCOINTER
Dont se desarmerent come cil qui mout estoient lassé et travaillié, LXXXIII dans DÉSARMER
Et li cris lieve en l'ost et s'en issirent à desroi, et chascierent les Commains, CXLII dans DÉSARROI
Et menerent avec eus le fil l'empereour de Constantinoble et tous les vesques et les abbés de l'ost, et descendirent de lor chevaus, LIX. dans DESCENDRE
Tu leur cries merci que il aient de toi pitié, et de ton pere, qui, à si grand tort, a esté desherité, XLII dans DÉSHÉRITER
Et nonporquant, vos avés servi tant moi et lui que, se l'en vos donoit tout l'empire, si l'avés vos plus que deservi, LXXXVII dans DESSERVIR
Li empereres qui mout avoit bien fais ses afaires, et cuidast bien del tout estre au desus, s'enorgueilli mout envers les barons, XCII dans DESSUS
Je prenroie maintenant la crois, et iroie avec vos vivre ou mourir, lequel que Diex m'aura destiné, XXXIX dans DESTINER
Lors veissiés maint chevalier avoec maint bel serjant issir des nés [navires], et maint biau destrier traire des huissiers [sorte de vaisseaux], XLV dans DESTRIER
Et Johannis prist homes et femes et enfans et proies, et en fist grant destruction, CLXIV dans DESTRUCTION
Et il s'en fu destornés vers Constantinoble, et avoit fait destendre très [tentes] et paveillons, LXXI dans DÉTENDRE
Ne pourquant n'oserent-il mie detenir la cité de Cardiople, et l'endemain la guerpirent et revindrent à la cité du Curlot, CXXXVII dans DÉTENIR
Li quens Looys ala fourrer [fourrager] le jor de Pasques flories pour la destresce de viande, CXLI dans DÉTRESSE
Cil jurerent sur sains au conte Baudoin de Flandres qu'il iroient par les destrois de Maroc, XXX. dans DÉTROIT
Et la terre estoit plaine de montaignes et de destrois, CLXXVI dans DÉTROIT
Il avoit peor que descorde ne venist entr'aus [eux] et les Grieus ; et, se ce li venoit, la cité en porroit bien estre destruite, LXXXVII dans DÉTRUIRE
Avec ces contes se croisierent dui moult haut baron de France, III dans DEUX
Et passerent par-devant Constantinoble, si près des murs qu'on peust traire desus et seur les tours, LXII dans DEVANT
Halas ! quels damages leur avint el quaresmes, devant ce qu'il [avant que] deussent movoir, XXIX. dans DEVANT
Et cil Guillaume la dona à Joffroi de Ville-Hardoin, et cil en devint ses hom, et la garni de sa gent, CXXXV dans DEVENIR
Li marchis de Monferrat garda l'ost par devers les chans, LXXVI dans DEVERS
Li Venicien si orent la partie devers l'iaue où les nés [navires] estoient, et li François orent l'autre, XLIX. dans DEVERS
Lors parlerent li evesques et li clergiés au peuple, et leur monstrerent qu'il fussent confès et feïst chascuns d'aus [eux] sa devise, LXX. dans DEVISE
Li quens Joffrois del Perche s'acoucha de maladie, et fist sa devise [testament] en tel maniere que il commanda...., XXIX. dans DEVISE
La maladie li enforsa si durement qu'il fist sa devise [partage] et departi ce qu'il devoit porter outre mer à ses homes, XXII dans DEVISE
Einsi comme il deviserent [décidèrent] fu fait, XLIX. dans DEVISER
Et, se il te vuellent aidier, tu feras quanques il deviseront de bouche ; et espoir il leur en prendra pitié, XLII dans DEVISER
Il voloit aler avec eus por ce qu'il sembloient bien gent qui grant terre doient conquerre, LX dans DEVOIR
Ensi le firent moult volentiers par tout l'ost, et par moult grant devocion le firent, LXX. dans DÉVOTION
Et bien tesmoigne Joffrois li mareschaus de Champaigne, qui ceste oevre dita, XCVI dans DICTER
Adonc assembla tous li pueples de Venise à un diemenche qu'il fu moult grans feste de saint Marc, XXXIX. dans DIMANCHE
Si vous dirons des pelerins dont grant partie estoit jà venue en Venise, XXXI dans DIRE
Et dient cil qui morir le virent, que ce fu uns des homes du monde qui plus bele fin fist, XXIII dans DIRE
Einsi estoit l'os [l'armée] en discorde comme vous oés [entendez], LII dans DISCORDE
La graindre [la plus grande] descorde qui i fu, si fu dou conte Baudoin de Flandres et del marchis Boniface de Monferrat, CIX. dans DISCORDE
Il avoit peor [peur] que descorde ne venist entr'aus [eux] et les Grieus, LXXXVII dans DISCORDE
Et ne vous merveilliés mie de la laie [laïque] gent se il se descordoient, quant li blanc moine de Citiaus qui estoient en l'ost se descordoient aussi, LII dans DISCORDER
Et cil d'Andrenoble, qui leur chars avoient amenés avec aus [eux], et povres et diseteus estoient de la viande, en chargierent à moult grant plenté, CLXXVI dans DISETTEUX, EUSE
Si en furent moult dolent et moult irié, et moult en eurent grant pitié, XCI dans DOLENT, ENTE
Si lor avint uns grans domages...., LX. dans DOMMAGE
Dont ce fu moult grant damage, quar moult estoient preudome et vaillant durement, XXI dans DOMMAGE
Si auroie dès ore en avant mestier [besoin] de reposer, XXXIX dans DORÉNAVANT
Si vos pri [je vous prie] mout doucement que vos m'i laissiés aler, CXVI dans DOUCEMENT
Et moult leur prist grant pitié de la grant douceur qu'il virent au duc, XLI dans DOUCEUR
Là s'aresterent-il à grant doute, car il douterent [craignirent] ceus de fors, et autant doutoient-il ceus dedens, CXXXVII dans DOUTE
Et ne fu mie merveille se il s'en doubta [en eut peur], CLXII dans DOUTER
Et sachiés que ce fu une des plus douteuses [redoutables] choses qui onques fust à faire, LXX. dans DOUTEUX, EUSE
Et à cel jor seroient esleus li douze qui l'empereour devoient eslire, CIX. dans DOUZE
Et quant Johannis oï ce, si assist [assiégea] maintenant le Dimot, et dreça entor seise grans perrieres, CLX. dans DRESSER
Li empereres entra en une chambre, et n'i mena fors l'empereris sa fame, et son drughemant et son chancelier, et les quatre messages, LXXXVI dans DROGMAN
Et chevauchierent les batailles ensi come eles estoient devisées, par dessus le port, jusques en droit le palais de Blaquerne, LXXIV dans DROIT, DROITE
Au droit terme que li dus [le duc] leur dist, il revindrent au palais, XIII dans DROIT, DROITE
Nostre droit ne seroit mie conté par tout [nos raisons ne seraient pas expliquées partout], XXXVIII dans DROIT
Après chevaucha droitement à une autre cité qui avoit non Arredoie, CLIX. dans DROITEMENT
Dou duel [deuil] qui y fu fais ne convient il mie parler, car trop fu merveillement grant, XXIII dans DU
Dont emprunterent li message dui cens mars en la ville, et les baillierent au duc, pour commencier la navie, XX. dans DUC
Et quant li dus leur livra les soies chartres [ses chartes]...., XIX. dans DUC
Lors dona li empereres Baudoins au conte Looys de Bloys la ducheé de Nique qui bien estoit uns des plus grans honeurs [fiefs] de toute la terre de Romenie, CXXVI dans DUCHÉ
Dont ce fu moult grant damage, quar moult estoient preudome et vaillant durement, XXI dans DUREMENT
Quant il oïrent que li marchis venoit, si alerent encontre li, et l'ennorerent moult durement, XXVII dans DUREMENT
Moult i ot de ceus qui mauvaisement le tindrent, dont il furent moult durement blasmé, XXII dans DUREMENT
Et dura-il bien cis frons [de bataille] trois arbalestrées, LXXVII dans DURER
Et quant il furent acreu de gent, si s'es baudirent plus, et chevauchierent plus seurement qui devant, CLV dans ÉBAUDIR
Si li requist qu'il li donast, en eschange de cele terre, le royaume de Salenique, CXII dans ÉCHANGE
Car de mout grant peril furent eschapé, CV dans ÉCHAPPER
Et li Venicien furent en la mer, es nez [nefs] et es vaissiaus, et drecierent les eschieles et les mangoniaux et les pierrieres, LXXIV dans ÉCHELLE
Quant nostre gent les virent, si firent quatre eschieles, LXIV dans ÉCHELLE
Si se commencierent à effreer et à desconfire, CXLIII dans EFFRAYER
Si distrent que il ne le pooient faire se par le comun esgart non, et il en parleroient ensemble à ceus de l'ost, LXXXVIII dans ÉGARD
Quant il virent [à Constantinople] ces haus murs et ces riches tours dont ele estoit close, et ces riches palais et ces riches yglises, dont il avoit tant que nus nel peüst croire...., LXI dans ÉGLISE
Ensi furent esleus li douze, et fu jors pris pour l'eslection, CIX. dans ÉLECTION
Ensi fu esleus li quens Baudoins de Flandres à empereour, CXI dans ÉLIRE
Li empereres Morchufles n'est mie à celui jour esloingié de Constantinople plus de quatre journées, CXIII dans ÉLOIGNER
Lors appela Pieron de Douay et li dist que.... il, por Deu, ne l'eslongast pas, que il tout adiès ne li fust priès en ceste besoigne, par son cors garder, VII dans ÉLOIGNER
Et quant il li baillerent les lettres lor seigneurs, si s'esmerveilla moult por quel afaire il estoient venu en la terre, X. dans ÉMERVEILLER
La comtesse Marie.... si acoucha d'une fille, et après, quant ele fu relevée, si s'esmut [se mit en marche] et ala outre-mer après son seigneur, CXXX. dans ÉMOUVOIR
Et par ce que cis pardons fu si grans, s'esmurent moult li cuer des gens, si que maint s'en croisierent par le monde, I dans ÉMOUVOIR
Là fu sa nés [son navire] empirie, et par estevoir [de nécessité] li convint sejourner au païs, CXXXIII dans EMPIRER
Dont emprunterent li message dui cens mars en la ville, et les baillerent au duc, XX dans EMPRUNTER
En tout cel an ne passerent dui mois qu'il n'assemblassent à Compiegne pour tenir parlement, VIII dans EN
En l'an après que cis preudoms ot commencé à parler de Dieu, ot un tournoi en Champaigne, II dans EN
Avoec cels alerent moult de sergens et de chevaliers dont li nom ne sont mis en escrit, XXXIII dans EN
Nos avons paié nostre passage ; se il nos en vuellent mener, nous en irons volentiers, XXXVI dans EN
Et il li dist que sa fille iert [était] ençainte d'enfant, CLXXVII dans ENCEINTE
Li autre trois firent leur message si comme il lor fu enchargié, IV dans ENCHARGER
La maladie li enforsa si durement qu'il fist sa devise [testament], XXII dans ENFORCIR
Thadres li Acres.... avoit trives à l'empereour Henri, et ne li avoit mie bien tenues, ains les avoit enfraintes, CLXVI dans ENFREINDRE
Qu'il lor donroient navie [flotte] en bonne foi et sans mal engin, par laquele il pouroient bien aler en la terre de Surie, LIX dans ENGIN
Li rois de Hungrie, qui anemis estoit à ceus de l'ost, LVI dans ENNEMI, IE
Plus anuieuses noveles ne leur peust l'en conter, CXLVI dans ENNUYEUX, EUSE
Et dedans cel jor leur avint une mesaventure qui moult fu grans et annieuse, LVIII dans ENNUYEUX, EUSE
Li emperere .... s'enorgueilli mout envers les barons et envers ceus qui tant bien li avoient fait et servi, XCII dans ENORGUEILLIR
Et li enenvoia ses messages por enquerre se il li aideroit et il feroit son commandement, CXV dans ENQUÉRIR (S')
Et lors commencierent à aporter le gaaing et à metre ensemble, CVIII dans ENSEMBLE
Ensi fu li consaus [conseil] acordés, et alerent tout ensemble en une valée où il tenoient leur parlement, LIX dans ENSEMBLE
Il entra dedens, et il fu puis bien longuement enserés à mout grant mesaise bien par treize mois ou plus, CLIV dans ENSERRER
Ensi furent de ci à la pentecouste ensivant, CL. dans ENSUIVRE (S')
Cis Foulques commença à parler de nostre Seigneur par France et par les autres païs d'entour, I dans ENTOUR
Et par le commun conseil des François et des Grieus fu devisé que li noviaus empereres seroit coronnés à la feste Saint Piere, à l'entrant d'aoust, LXXXVII dans ENTRANT, ANTE
Emprès prisrent entr'aus [eux] li baron un parlement à Soissons, VIII dans ENTRE
Tant aprocha qu'il s'entre-conurent, CXLIX. dans ENTRE-CONNAÎTRE (S')
À l'entrée de quaresmes, après ce que on prent cendres, VI dans ENTRÉE
Or est yvers entrés [commencé], et nos ne poons [pouvons] mais de ci movoir devant la pasque, XLIX. dans ENTRER
La joie du pere et du fil fu mout grant, car grant piece avoit qu'il ne s'estoient mie entreveus, LXXXVII dans ENTREVOIR
Se l'on eslit l'un de ces deux haus homes, li autres en aura si grant envie que il enmenra [emmènera] toute sa gent, CIX. dans ENVIE
Et li escu furent pourtendu es chastiaus tout environ les nés [nefs, vaisseaux], XLIV dans ENVIRON
Seigneur, li baron de France, li plus haut et li plus puissant, nous ont à vous envoiés, et vous crient merci, XVI dans ENVOYER
Ensi pourprist li feus de defors le port en travers jusques parmi le plus espeis de la vile, XCI dans ÉPAIS, AISSE
Si s'espandront de toutes pars parmi la terre pour querre viandes, LXII dans ÉPANDRE
Les autres gens qui furent espandus parmi la ville gaaingnerent assés, CVII dans ÉPANDRE
Et li atachierent, de par Dieu, la crois en l'espaule, XXVII dans ÉPAULE
Si commença li feus si grant à esprendre que...., LXXX dans ÉPRENDRE (S')
Et la vile [Constantinople] commença à esprendre et alumer mout durement, et ardi toute cele nuit et l'en demain jusques à la vesprée, CVI dans ÉPRENDRE (S')
Et espoir il leur en prendra pitié, XLII dans ESPOIR
Et n'i avoit si haute tour qu'il n'i feissent deus estages ou trois de fust pour plus haucier, CI dans ÉTAGE
Et après, quant il vit ce, si l'estrangla, et fist dire partout que il estoit mort de sa mort, XCVIII dans ÉTRANGLER
Et tout cil qui avoient devant esté contre lui estoient ce jour à sa volenté, LXXXVI dans ÊTRE
Il i avoit un Grieu [Grec] qui miex estoit de l'empereour que tuit li autre, XCVII dans ÊTRE
Ensi demorerent huit jors pour atendre les nes [vaisseaux] qui encore estoient à venir, LXI dans ÊTRE
Tant se travailla Jofrois li mareschaux à l'aide des barons qui estoient dou conseil au marchis, CXX. dans ÊTRE
En la terre le conte de Champaigne se croisa Garniers li vesques de Troies, III dans ÉVÊQUE
Bien fust la crestienté essaucie, non mie abaissie, XXXIV dans EXHAUSSER
Petit s'en failli que toute l'os [armée] n'en fust perdue, L. dans FAILLIR
Quant il orent tout porté, si i failli-il trente-quatre mil mars d'argent de la convenance [prix convenu], XXXVII dans FAILLIR
Nous en parlerons moult volentiers, et le vus ferons asavoir d'ici en huit jors, XIII dans FAIRE
Et distrent que si faite gent ne devoient avoir droit en terre tenir, CXV dans FAIRE
Et nous n'avons mie mestier de perdre nos homes, quar trop en avons petit à ce que nos en avons à faire, LXII dans FAIRE
Sire, que volés-vos que nos faciemes ?, CXLVI dans FAIRE
Là le fist mout bien Mahius de Valaincourt, car il perdi son cheval, droit à la porte devers Blaquerne, LXXVI dans FAIRE
Et li Grieu n'orent mie encore la felonie fors du cuer, car mout estoient desloial à celi tans, CXXXV dans FÉLONIE
De là s'en ala il vers le roi Phelipe d'Alemaigne, qui sa serour avoit à fame, XLII dans FEMME
Et là si a un flum qui fiert dedens la mer, LXXIV dans FÉRIR
La covenance [la promesse] est moult grans, ne je ne puis maintenant veoir ne penser comment elle puisse estre ferme, LXXXVI dans FERME
Li quens Looys de Blois et de Chartain, qui malades avoit esté ne encores n'estoit mie fermement gueris, remest en Constantinoble, CXIII dans FERMEMENT
Si virent la cité fermée [fortifiée] de haus murs et de grans tours, XLIV dans FERMER
Et furent receu à [avec] moult grant joie et à moult grant feste, XXXIII dans FÊTE
Et ce fu li tiers feus qui fu en Constantinoble, puis que li pelerin i vindrent, CVI dans FEU
Ensi dura li assaus mout durs et mout fiers jusques vers l'eure de none, en plus de cent lius, CIII dans FIER, IÈRE
Or poés oïr estrange fierté que li dus de Venise fist, qui vieils homs estoit et rien ne veoit, LXXVIII dans FIERTÉ
Mais toutes voies fu la chose menée à tel fin que li empereres li otroia, CXII dans FIN
Et dient cil qui morir le virent, que ce fu uns des homes du monde qui plus belle fin fist, XXIII dans FIN
La fin du conseil fu tele qu'il distrent qu'il demorroient avec eus jusques à la feste Saint-Michel, LIX. dans FIN
Et Johannis fist assaillir la cité et la prist par fine force, CLVII dans FIN, FINE
Dont peussiés veoir le bras Saint-George flori tout contre-mont de nés [nefs] et de veissiaus et de galies et d'huissiers, LXI dans FLEURIR
Cil jurerent seur sains le message à tenir en bonne foi, LV dans FOI
Dont se commencirent li Venicien à croisier à moult grant foison, XLI dans FOISON
Si s'en issirent à deroi, et chascierent les Commains une grant liue et plus mout folement, CXLII dans FOLLEMENT
Il virent ces hautes yglises et ces riches palais fondre, et ces grans rues marcheandes ardoir à feu, et il n'en pooient plus faire, XCI dans FONDRE
Ensi nagierent à force de rames toute la vesprée, CLXX. dans FORCE
Si cuidierent que jamais li Frnc n'eussent force, CLIV dans FORCE
Ensi conmença la guerre, et forfist qui forfaire pot par terre et par mer, XCV dans FORFAIRE
Et entre les autres [images] en avoit une qui estoit en forme d'empereour, CXXVII dans FORME
Trop estoit la vile fors, CXXXV dans FORT, ORTE
Ce mot avait aussi dans l'ancien français le sens de fourrager : Nus marcheans nes [ne les] povoit sivre, ne il ne pooient aler fourrer, CLXI dans FOURRER
Seigneur, vos veés bien coment il nos est, et vos et vostre cheval estes tuit frais et tuit reposé, CLXVI dans FRAIS, FRAÎCHE
Sachiés qu'il n'i ot si hardi à qui la char ne fremesist, LXI dans FRÉMIR
De Constantinoble, qui tenoit trois liues devers la terre de front, ne pooit li os [l'armée] ataindre que l'une des portes, LXXIV dans FRONT
Einsi furent les batailles longuement front à front, LXXXII dans FRONT
Li dus de Venise ot fait ses nes [navires] et ses vaissiaux ordener tout d'un front, LXXVII dans FRONT
Jà ne plaist à Dieu qu'il me soit ja reprové que je foie del champ où j'en ai laissié l'empereour, CXLIII dans FUIR
Et n'i avoit si haute tour qu'il n'i feissent deus estages ou trois de fust pour plus haussier, CI dans FÛT
Là en ot assés de mors et de pris, et li pors de Constantinoble i fu gaaigniés, LXXII dans GAGNER
Ceste gent ne puent plus paier, et quanques il nous paient, nous l'avons tout gaaignié, pour la convenance qu'il ne nous tienent mie, XXXVIII dans GAGNER
Et li empereres Henris ot rassemblés ses os [armées] qui orent amené leur guains à garison tresques en l'ost [qui avaient ramené leur butin en sûreté jusqu'à l'armée], CLXVI dans GAIN
Nous metrons cinquante galies armées en vostre conduit, XIV dans GALÉE
Cele porte, où li Grieu issoient plus sovent, ot [eut] Pieres de Braiecuel en garde, LXXVI dans GARDE
Li pelerin ne vous assaudront mie ; ne d'eus n'avez vous garde, se vous volez deffendre des Veniciens, XLVII dans GARDE
Et pour ce devons-nous garder qu'il ne nous aviegne autresi, CIX. dans GARDER
Dont vint à Salenique, et li gardeour qui de par l'empereour i estoient li rendirent, CXXV dans GARDEUR, EUSE
Et ceste ville si est moult riche et moult bonne, et de tous biens garnie, XLIX. dans GARNIR
Et li consaus [conseil] fu teus [tel] qu'il issit fors à tout son ost pour reconquerre sa terre, et laissast Constantinoble garnie, car novelement estoit conquise, CXIII dans GARNIR
Grans partie des haus homes de Grece guenchirent vers la porte de Blaquerne, CV dans GAUCHIR
Li empereres Baudoins estoit remès en Constantinoble, et li quens Hues de Saint Pol, qui malades estoit d'une grant maladie de goute qui le tenoit es genols et es piés, CXXIX. dans GENOU
Et moult i ot gens navrés et mortes, XLIX. dans GENS
En la terre le conte de Champagne se croisa Garniers li vesques de Troies.... et maintes autres bonnes gens dont li livres ne fait mie mention, III dans GENS
Et par ce qu'il savent certainement que nule gent n'ont si grant pooir par mer comme vous avés, XII dans GENT
Li quens Hues de Saint Pol, qui longuement avoit geü malades de goute, morut, CXXXVI dans GÉSIR
Et si sist sor un goffre de mer, dans DU CANGE, gaufra. dans GOLFE
Il estoit tout armés au chief de sa galie, et avoit devant lui le gonfanon Saint-Marc, LXXVII dans GONFALON ou GONFANON
Et chevauchierent à une cité que l'en apele Nicomie, et siet seur un goufre [golfe] de mer, CXXVIII dans GOUFFRE
Li quens Hues de Saint-Pol, qui malades estoit d'une grant maladie de goute, qui le tenoit es genols et es piés, CXXIX. dans GOUTTE
Et par la grace de Dieu si advint que li quens [comte] Thiebaus de Champaigne et de Brie prist la crois, II dans GRÂCE
Dont commença mout grans la guerre entre les François et les Grieus, XCIX. dans GRAND, ANDE
Moult fu grans la renommée par les terres, quant cil dui se croisierent, ib. dans GRAND, ANDE
Puis ne tarda mie granment, après que il leur avint une autre mesaventure, qui mout fu grans, CXXII dans GRANDEMENT
Lors parlerent ensemble li baron, et distrent qu'il envoieroient à Rome à l'apostole, pour ce qu'il leur savoit mauvais gré de la prise de Jadres, LV dans GRÉ
Et quant Grieu les virent venir, si ordenerent leur batailles, LXV dans GREC, ECQUE
Item mon corps j'ordonne et laisse à nostre grandmere la terre, Les vers n'y trouveront grand graisse ; Trop luy a faict faim dure guerre, Double ball. Testam. dans GUERRE
Je ne voi orendroit nul home en nostre comun, qui, avant moi, vous seust conduire ne guerroier [commander], XXXIX. dans GUERROYER
Que plus seurement gerroie cil qui a à mengier que cil qui n'en a point, LXII dans GUERROYER
Cil jor, fist Henris, li freres au conte Baudoin, entre lui et ses gent la gaite as engiens, devant la porte de Blaquerne, LXXXI dans GUETTE
Lasgur vit que Jacques d'Avesne n'avoit mie grant gent et qu'il ne se gaitoit mie bien, CXXXV dans GUETTER
Et pour ce clamoit il la terre et la tenoit encontre les Frans, et les gaitoit partout là où il estoient, CXXIX. dans GUETTER
Et se vos me laissiés, li Grieu me heent durement pour vos, et je reperdrai la terre, LXXXVIII dans HAÏR
Sachiés qu'il n'i ot si hardi à qui la char ne fremesist, LXI dans HARDI, IE
Bien i ot vint mile que homes, que femes, que enfans, et bien trois mile chars chargiés de leur robes et de leur harnois, sans leur autres proies, CLXV dans HARNAIS ou HARNOIS
Dont pristrent conseil qu'il envoieroient à l'encontre du conte Looys de Blois et de Chartain pour lui haster et crier merci, XXXII dans HÂTER
Et se vos ne les secorés hastivement, il sont pris et mort, CLXX. dans HÂTIVEMENT
Or entendés come grans domages ce fu, quant il ne furent avec aus [eux] ajousté ; tousjors mais en fust crestienté haucie, C. dans HAUSSER
Moult estoit haus homs et redoutés et pleins de grant pooir, XXX. dans HAUT, AUTE
Et furent tuit armé, et li hiausme lacié, et li cheval furent tuit couvert et enselé, LXX. dans HEAUME
Et quant il furent hebregié, si avint, au tiers jor, une grant mesaventure illuec, entour l'eure de vespres, XLIX. dans HÉBERGER
Halas ! quel damage ! car il onques puis ne chevaucha que cele fois, XXII dans HÉLAS
Et l'en demain de haute heure vinrent à une bonne ville que l'en apele Afilie, XCIX. dans HEURE
Qui en amours veut estre heureux, Faut tenir train de seigneurie, Nouv. ball. dans HEUREUX, EUSE
Cil qui ceste estoire traita ne sait se ce fut à tort ou a droit ; mais il en oï blasmer un chevalier qui Ansiaus de Remi avait nom, CLXXIV dans HISTOIRE
Einsi sejorna li os [l'armée] de France à Jadres tout l'iver, LIV dans HIVER
Or est yvers entrés, et nos ne poons mais de ci movoir devant la Pasque, XLIX. dans HIVER
Et toute la terre d'entor se rendi à lui, et il iverna en cel païs, CLXVIII dans HIVERNER
Il n'avoient mie plus de vint mil homes à armes, CVIII dans HOMME
Alons cele terre conquerre, et ce que vos m'en voldrez doner, je le tenrai de vous, et en serai vostre hom liges, CXXXIII dans HOMME
Et dient cil qui morir le virent, que ce fu uns des homes du monde qui plus bele fin fist, XXIII dans HOMME
Là fu mors uns haus hons de Flandres, qui avoit nom Giles de Landast, L. dans HOMME
Uns griex [un Grec], qui mout estoit sires dou païs.... si vint à lui, li fist mout grant oneur, puis li dist..., CXXXIII dans HONNEUR
Alons à eux.... et leur prions, por Dieu, qu'il aient pitié d'eus meismes tout avant et de nos après, et qu'il ne se honissent mie ne toillent [n'empêchent] la rescousse de la sainte terre d'outre-mer, XVIII dans HONNIR
Or somes nous honis, se nos ne leur aidons à prendre, dans HONNIR
Quant il oirent que li marchis venoit, si alerent encontre li et l'ennorerent moult durement, XXVII dans HONORER
Et s'en alerent passer à Marseille, dont il reçurent grant honte et moult en furent durement blasmé, XXXI dans HONTE
Chascuns prist ostel tel come lui plot, car assés i en avoit, CVII dans HÔTEL
Lors assemblerent li baron et li dus de Venise en un palais où li dus estoit à ostel, LI dans HÔTEL
Et quant li Grieu [les Grecs] sorent ce, si recommencerent la vile à hourder [fortifier] par devers els, CI dans HOURDER
Et furent ostées les housées des escus, et furent pendus au bort des nefs, LXII dans HOUSSE
Et li Commain retornerent seur els et commencierent à huer et à traire [tirer de l'arc], CXLIII dans HUER
Il atendirent jusqu'au quart jour et il revindrent au palais, XII dans IL, au singulier, ILS, au pluriel
Il a [il y a] illes près de ci, que vous poés veoir, LXII dans ÎLE
Là troverent l'empereour Kyrsac moult richement apareillé, comme empereur devoit estre, et l'empereris sa femme, moult bele dame qui estoit suer [soeur] le roi de Hongrie, LXXXVI dans IMPÉRATRICE
Dont vinrent en la prison où li empereres Alexis avoit les ieux crevés, et puis le vestirent imperialment et l'enmenerent au haut palais de Blaquerne, LXXXIII dans IMPÉRIALEMENT
Seigneur, sachiés que mil et cent et quatre-vins et dis-huit ans après l'Incarnation Jhesu-Crist.... ot un saint home en France...., I dans INCARNATION
Et nus [nul] de la ville n'issi encontre aus [eux], dont mout fu grans merveille, LXXIV dans ISSU, UE
Si vous dirons des pelerins dont grant partie estoit jà venue en Venise, XXXI dans
Et cil asegia Andrenoble, et i dreça trente perrieres qui gitoient en la cité et as murs et as tors, CLXIX. dans JETER
L'eschiele de la Pelerine [nom d'un navire] se joint à la tor, CIV dans JOINDRE
Au matin fit moult biau jour et moult cler, XLV dans JOUR
Et chevauchierent tant par lor jornées qu'il vindrent à Andrenoble, CXIX. dans JOURNÉE
Et chevauchierent tant de jornées en jornées, qu'il vindrent au chastel de Nequise, CXL. dans JOURNÉE
Ensi se hebergierent devant la tour, en la juierie, qu'on apeloit Lestanor, où il avoit moult bone vile et moult riche, LXXII dans JUIVERIE
Et tant nous retrait li livres, que il ne furent, par devers la partie as François, que douze qui le serement jurassent, ne plus n'en porent avoir de [que] ces douze, LIII dans JURER
Et li Grieu [Grecs] li jurerent la feauté qui mauvaisement fu tenue, CLI dans JURER
Il escria as siens qu'il le meissent à terre vistement, ou, se ce non, il feroit justice de leur cors, LXXVIII dans JUSTICE
Li Grieu [les Grecs] avoient ce pont rompu, et li baron firent toute jor labourer l'ost, et le pont affaitier toute la nuit, LXXV dans LABOURER
Dont s'en alerent cele part tout d'un front, et furent tuit armé es vessiaus, les hiaumes lacés, CLXX. dans LACER
Or, vous lairons [ne parlerons plus] de Renier de Trit, si revenrons à l'empereour de Constantinoble, CXL. dans LAISSER
Et li chevalier issirent des huissiers [vaisseaux] et saillirent en la mer jusques aus ceintures, les hiaumes laciés, les lances es poins, les glaives es mains, LXX dans LANCE
Li cuens Looys de Blois et de Chartain avoit langui tout l'yver d'une fievre quartaine, si qu'il ne se pooit armer, CVI dans LANGUIR
Se nous en alons à terre ferme, la terre est grande et large, et nostre ost est povre, LXII dans LARGE
Nus prince ne donoit plus largement que il faisoit, CXII dans LARGEMENT
Bien tesmoigne li livres que la navie [la flotte] duroit bien largement demie liue françoise, CIII dans LARGEMENT
Ensi reposerent ceus de l'ost, qui moult erent lassés celle nuit, CVI dans LASSER
Ensi sejornerent le jor et l'endemain en cel palais, et el tiers jour leur donna Diex bon vent, LXIV dans LE, LA, LES
Il parla as barons de France, au palais de lo Scutarie, LXV dans LE, LA, LES
Et y a moult grant plente de gent del païs, LXII dans LE, LA, LES
Einsi fu li assaus devisés, que les trois batailles des sept devoient l'ost garder par defors, et les autres quatre devoient aler à l'assaut, LXXVI dans LE, LA, LES
Tant come on pooit voir aus iels [yeux], ne paroient [paraissaient] fors voiles de nes et de vaissiaus, LX dans LE, LA, LES
Et cil qui eschaperent s'en vinrent fuiant à Larouse, et nostre gent, qui laiens estoient, les recueillirent, CLVII dans LÉANS
Et distrent que mout firent grant folie, qui tel gent avoient chasciés [poursuivis] qui tant estoient armés legierement, CXLII dans LÉGÈREMENT
De ce pristrent li message jour de respondre à l'endemain, XV dans LENDEMAIN
Je prenroie maintenant la crois et iroie avec vos vivre ou mourir, lequel que Diex m'aura destiné, XXXIX dans LEQUEL
Quant il li baillerent les lettres lor seigneurs, X. dans LETTRE
Et bien li deïssent apertement que il pourchaceroient le leur si come il porroient, XCIII dans LEUR
Et leur manderent que li empereres Alexis s'en estoit fuis, et qu'il avoient l'empereur Kirsac levé à seigneur, LXXXIII dans LEVER
Lors par le commandement des princes et des barons se leva en piés Quenes de Bethune, LXVII dans LEVER
Et li cris lieve en l'ost, et s'en issirent à desroi, CXLII dans LEVER
Et nous commanderent [les barons] que nous vous en cheissions as piés [que nous nous jettassions à vos pieds], et que nous n'en leviessiemes devant vous que vous le nous ariés otroié, XVI dans LEVER
Il descendirent à la porte et entrerent ens, et troverent l'empereour Kirsac le pere, et l'empereur Alexis son fils, seant ambedui lez à lez en dui chaieres, XCIII dans LEZ
Il fermerent tout l'ost de mout bones lices, de bons mairiens et bonnes barres, LXXV dans LICE
Et donna pooir à le vesque Nevelon de Soissons de lier et deslier les pecheeurs, jusques à tant que li cardonaus [le cardinal] vendroit en l'ost, LV dans LIER
Lors s'en issirent et alerent encontre leur amis, si menerent grant liesce li uns aus autres, CLXII dans LIESSE
Se vous voliez otroier que mes fils demorast en la terre en mon lieu pour garder la et gouverner, je prenroie maintenant la crois, XXXIX dans LIEU
Et se logierent en une ille que l'en apele Saint-Nicholas ens le port, XXX. dans LOGER
Ne il n'avoient mie pooir de pourchacier viandes quatre arbalestrées loing de l'ost, LXXIV dans LOIN
De longues terres longues nouvelles [celui qui revient de loin a beaucoup à dire], Prov. du vilain, ms. de St-Germain, f° 74, dans LACURNE. Et il virent le lonc et le lé de la vile, qui de toutes autres estoit souveraine, LXI dans LONG, ONGUE
Ensi dura cil estors [combat] mout longuement, CXLIV dans LONGUEMENT
Et un sien fil aussi, qui avoit non Alexis, tient il moult longuement en prison, XLII dans LONGUEMENT
Et furent nommé trois yglises où li avoirs seroit aportés, et le mist l'en là en la garde des François et des Veniciens et des plus loiaus qu'en put trover, CVIII dans LOYAL, ALE
Henris, li bons dus de Venise, qui moult estoit sages et vaillans, monta au letrin et parla au pueple, XVII dans LUTRIN
Cil des tors [tours] et des nes [nefs, navires] s'entreferoient des glaives main à main, CIII dans MAIN
Se nos alons en Surie, yvers en verra [viendra] maintenant que nous y venrons, et ne porrons nous ostoier [tenir campagne], LXXXIX dans MAINTENANT
Et bien m'avez fait le plus haut servise que mais nule gent feist à home, LXXXVIII dans MAIS
Et sachiés que nous ne venismes mie ci pour mal faire, mais pour vous aidier et desfendre, LXVIII dans MAL, ALE
La convoitise del monde qui tant a maufait, nes [ne les] lessa mie en pais, CXXVI dans MALFAIRE
Sire, li dus de Venise et li quens Looys de Blois, mes [mon] sires, et li autre baron qui sont dedens Constantinoble, vos mandent salut come à leur seigneur, CXXIII dans MANDER
Que plus seurement guerroie cil qui a à mengier que cil qui n'en a point, LXII dans MANGER
Sachiés qu'il porterent es nes [dans les vaisseaux] perrieres et mangoniaus plus de trois cens, XLIV dans MANGONNEAU
Pierres de Braiecuel fu ferus d'une pierre d'un mangonel au front, si qu'il dut estre mors, CLIII dans MANGONNEAU
Assés en fu parlés en maintes manieres, CXII dans MANIÈRE
Et de lès els seoit l'empereris, qui feme estoit au pere et marastre au fil, XCIII dans MARÂTRE
Il virent [à Constantinople prise par les Latins] ces hautes yglises et ces riches palais fondre, et ces grans rues marcheandes ardoir à feu, et il n'en pooient plus faire, XCI dans MARCHAND, ANDE
Et leur venoit marcheandise à grant plenté de Rodestoc et de la marine, CLIII dans MARCHANDISE
Là se departi Joffrois li mareschaus de Champaigne, XX dans MARÉCHAL
Adonc commencierent li marinier à ovrir les portes des huissiers [vaisseaux], LXXI dans MARINIER
Li marchis Boniface de Monferrat est moult prisiés et uns des plus doutés homs qui orendroit vive, XXVI, dans MARQUIS
Einsi dura la meslée jusques à grant piece de la nuit, et toutes voies les departirent à grant travail et à grant martyre, L. dans MARTYRE
Et firent les eschieles des hautes nes [nefs] drecier seur les grans mas, CI dans MÂT
Au matin fu li parlemens en un vergier, droit à l'abaïe Nostre Dame de Soissons, XXVII dans MATIN
Une meslée comença des Grieus et des Latins qui en Constantinoble estoient estagier, XCI dans MÊLÉE
Ha Diex, come mauvais conseil orent li uns et li autres ! et com firent mortel pechié cil qui ceste meslée firent !, CXVI dans MÊLÉE
Ce est la convenance que vostre fils a à nous, et si l'a nous asseurée par chartres et par serement, et par le roi Phelipon d'Alemaigne meesmement, qui vostre fille a, LXXXVII dans MÊMEMENT
Et li nostre leur corurent sus, et les menerent si près de la porte, que on lor gietoit grant fais de pierres sor les cors, LXXV dans MENER
Un quens [comte] de Lombardie qui estoit de la mesnie le marquis de Montferrat, LXIV dans MÉNIE ou, par altération, MÉGNIE
En la terre le conte de Champaigne se croisa Garniers li vesques de Troies.... et maintes autres bonnes gens dont li livres ne fait mie mention, III dans MENTION
Ensi furent ilec par deux jors, et puis leur menti de quanque il lor avoit en covenant [en promesse], CLIII dans MENTIR
Mainte menue gent s'en emblerent par les nés [navires] de marcheans, LIV dans MENU, UE
Seigneur, en tel maniere vuellent cil de la cité rendre la ville en ma merci, sauves leur vies, XLVIII dans MERCI
Toutes les gens qui avoec lui estoient par où li empereres Baudoins passa, vindrent à merci, CXV dans MERCI
Ensi demorerent jusques au merquedi de Pasques, CXLII dans MERCREDI
Moult grans merveille estoit leur biauté à regarder, LXI dans MERVEILLE
Dou duel [deuil] qui y fu fais ne convient il mie parler, car trop fu merveillement grant, XXIII dans MERVEILLEUSEMENT
Et puis leur en avint grant mesaventure, XXXI dans MÉSAVENTURE
À cel message furent esleus li quens Hues de Saint-Pol et Joffrois li mareschaus de Champaigne, XXXII dans MESSAGE
Quant la messe fu dite, XVI dans MESSE
Et sachiés qu'il porterent es nés [navires] perrieres et mangoniaus plus de trois cens, et tous engins qui ont mestier à ville prendre, XLIV dans MÉTIER
Seigneur, je vous envoierai le frere ma feme, si le met en la main Dieu et en la vostre, pour ce que vos estes meüs pour droit et pour justice, LI dans METTRE
Murdres ne puet longuement estre celés, XCVIII dans MEURTRE
Lors le coronerent à empereour un diemenche après la feste Madame Sainte Marie, en mi-aoust, en l'eglise Sainte-Sophie, CLIV dans MI
Nous la partirons par mi, si en prendrés la moitié et nous l'autre, XLIX. dans MI
Seigneur, sachiés que mil et cent et quatre-vins et dis huit ans après l'incarnation Jhesu-Crist ot un saint home...., I dans MILLE
Si misrent mineurs par desous terre, pour le mur faire verser, CXLI dans MINEUR
Et une nuit, endroit mienuit, il mistrent le feu en ces nés [navires], XCV dans MINUIT
Si vous prient come à seigneur.... que vous asseurés la mise à tenir, et sachiés que il ne souferoient en nule maniere la guerre, CXXIII dans MISE
Là fu Vilains de Nulli, qui bien estoit uns des bons chevaliers du monde, XXXIII dans MONDE
Onques si grans afaires ne fu empris de nulle gent puis que li mons fu estorés, LXI dans MONDE
Et bien sachiés que tos li mons le tint à grant miracle, CLXI dans MONDE
Et atendirent tant que li vens devers els monta mout durement, XCV dans MONTER
Joffrois li mareschaus de Champaigne monstra la parole et l'offre qu'il avoient faite au duc de Bourgoigne et au comte de Bar le Duc, XXV dans MONTRER
Lors parlerent li evesque et li clergiés au peuple, et leur monstrerent qu'il fussent confès et feist chascun d'aus [eux] sa devise [ce qu'il avait à faire], LXX. dans MONTRER
Là ot si grant mortalité de gent, que ce fu une grande merveille, CLVII dans MORTALITÉ
En icel jor en i avoit il moult poi de croisiés, XLI dans MOULT
Et après quant il vit ce, si l'estrangla et fist dire partout qu'il estoit mort de sa mort, XCVIII dans MOURIR
Li quens Baudoins leur mande, par le conseil le duc de Venise et des autres barons, qu'il meüssent [se missent en mouvement] à l'issue de mars, LIV dans MOUVOIR
Tous les navrés ne tous les mors, ne quanques s'en issit, ne sai je mie deviser, LXXV dans NAVRER
cv. Et li nostre n'avoient mie plus de sept vint, chevaliers, CXXXI dans NE
Et en la fin fu li paiemens neans, XCII dans NÉANT
Nous ferons, dist li dus, vaissiaus pour passer quatre mille et cinq cens chevaux, et nes pour passer quatre mille cinq cens chevaliers, XIV dans NEF
Cil dui conte estoient cousin germain et neveu le roi de France, LI dans NEVEU
Joffrois de Villehardoin, qui niés estoit Joffroi le mareschal de Champaigne, CXXXIII dans NEVEU
Couronnés fu si noblement et si richement come l'en couronnoit, à celui tans, les empereors grieus, LXXXVIII dans NOBLEMENT
Et furent les noces hautes et plenieres el grant palais de Bouche du Lion, CLXVIII dans NOCE
Là ot si grant bruit et si grant noise qu'il sembloit vraiement que toute terre tremblast, XVII dans NOISE
Et fu si grans li gaaings, que nus ne vos en sauroit dire le nombre, CVII dans NOMBRE
Et ceste chasce fu entre none et vespres, CXLIV dans NONE
Et par le commun conseil des François et des Grieus fu devisé, que li noviaus empereres seroit coronnés à la feste Saint Pierre, à l'entrant d'aoust, LXXXVII dans NOUVEAU ou, devant une voyelle ou une h muette, NOUVEL, NOUVELLE
Cil jour, leur vindrent les novelles, que moult des pelerins s'en aloient par autres chemins à autre part, XXXII dans NOUVELLE
Et en une nef s'en embla une fois bien cinq cens, qui tuit furent noié, LIV dans NOYER
Dont se departirent à une avesprée de l'ost, et chevauchierent toute nuit, XCIX dans NUIT
Il metra tout l'empire de Constantinoble à l'obedience de Rome, dont elle estoit departie pieça, LI dans OBÉDIENCE
Por ce que li dus eust droite ochoison de demorer s'il vosist [s'il voulût], XL dans OCCASION
Et de bacons [jambons] avoient-il pou, et de fresche char n'avoient-il point, fors de chevaus que on ocioit, LXXIV dans OCCIRE
Et ce fu as huitaves de la Saint-Remi, en l'an de l'incarnation Nostre Seigneur mil dui cens et dui ans, XLIV dans OCTAVE
Et li marchis li otria que il i alast, CXXXIII dans OCTROYER
Et ces riches palais et ces hautes yglises, dont il avoit tant que nus nel peust croire s'il ne le veist proprement à l'ueil, LXI dans OEIL
Cil Alexis prit l'empereour son frere ; si lui traïst les iex de la teste, et se fist empereour par tel traïson, XLII dans OEIL
Ne vos puis mie nommer tous ceus qui furent à ceste euvre faire, LVIII dans OEUVRE
Cil qui onques mais ne l'avoient veue [Constantinople] ne cuidoient mie que si riche cité peüst avoir en tout le monde, LXI dans ONC ou ONQUES
Il avoient grant mestier [besoin] de seigneur et de secors ; que Johannis, li rois de Blaquie et de Bouguerie, les avoit mout opressés de guerre, CXXVIII dans OPPRESSER
Et par tel convant li rendirent [la ville], qu'il les tenroit as us et as coustumes que li emperers Grieus les avoit tenus jusques à ore, CXVIII dans OR
Et li orages venoit devers nos gens, LXXX dans ORAGE
Et sachiés que onques mais nus pors ne fu pris plus orguilleusement ne plus fierement, LXX dans ORGUEILLEUSEMENT
Moult fu li os bel et de bones gens, 33 dans OST
Cil Alexis.... se fist empereour par tel traïson come vous oez, XLII dans OUÏR
Mout i avoit de ceus del conseil l'empereour.... qui tindrent à mout grant outrage le mandement que cil de Constantinoble avoient fait, CXXVIII dans OUTRAGE
Et clerement fu seu prochainement des Grieus et des François comment il avoit esté estranglés, et comment Morchufles avoit ovré, XCVIII dans OUVRER
Moult orent li baron de peine toute la nuit et toute cele semaine, et li dus de Venise ausi, pour faire la pais, L dans PAIX
Einsi s'en entra li empereres en Constantinoble, et ala el palès de Blaquerne, XCII dans PALAIS
Et moult i gaagnierent chevaus et roncins et palefrois et muls et tentes et paveillons, LXV, dans PALEFROI
Et il perdi moult de sanc, si commencea à pasmer, CLXXVII dans PÂMER
Ensi come vos aves oï, fu li os [l'armée] herbergiés, et Constantinoble prise le lundi de Pasques flories, CVI dans PÂQUE
Ensi furent la Pasque florie et la grant Pasque après, en cele grant honeur et en cele joie que Diex leur avoit donnée, CVIII dans PÂQUE
Li marchis li vout assés doner terre et avoir, par un si [à condition] qu'il demorast avec els, et il n'en volt point prendre, CXXXIII dans PAR
Et ne sai queles gens mistrent par mal le feu en la vile, XCI dans PAR
Li Venicien se ferirent as vaissiaus qui ains ains, qui mius mius, si que par un poi que li uns n'ocioit l'autre, CLVIII dans PAR
Et lors prist Huitaces de Sombruie deus messages, et les envoia par jor et par nuit en Constantinoble au duc de Venise, CXVIII dans PAR
Einsi dura li assaus par cinc jors, XLIX. dans PAR
Et li atachierent la crois en un grant chapel de coton par devant, pour ce qu'il voloit que tous le veïssent, XL. dans PAR
Li bruis fu mout grans par là dedans, XCV dans PAR
Et il les salua de par l'empereur Alexis, et leur bailla les lettres qu'il apporteit de par son seigneur, LXV dans PAR (DE)
Et por ce que cis pardons [indulgence de l'Église] fu si grans, s'esm urent moult li cuer des gens, I dans PARDON
Li chardenaus [le cardinal] qui de par l'apostole de Rome estoit, en sermona, et en fist pardon à tous ceux qui en la bataille morroient, CLX. dans PARDON
Et tout cel an ne passerent dui mois qu'il n'assemblassent à Compiegne por tenir parlement, VIII dans PARLEMENT
Assés i ot parlé d'une chose et d'autre, LXI dans PARLER
Et maistres Fouques meïsmes i ala pour parler des crois [de la croisade], XXVIII dans PARLER
Emprès se croisa Henris d'Anjo... et pluseur preudomme dont li livres ne parole mie, VI dans PARLER
Il fu ferus parmi l'ueil, et fu mors à la mellée, L. dans PARMI
Parmi Borgoigne et parmi les mons de Montgeu et par Moncenis et par Lombardie se commencierent à assembler en Venise, XXX. dans PARMI
Ha Diex ! quel domages ce fu qu'il n'atendirent tant que li autre fussent tuit venu qui estoient d'autre part del bras !, CXL. dans PART
Et li quens [comte] Looys de Blois, et li marchis de Montferrat, et li quens Hues de Saint-Pol, et tuit cil qui à leur partie se tenoient, XXXVII dans PARTIE
Nous la partirons par mi ; si en prendrés la moitié et nous l'autre, XLIX dans PARTIR
Il venoient le petit pas tuit ordené, LXXXI dans PAS
Joffrois de Ville-Hardoin fu meüs de la terre de Surie avec celui passage qui venus estoit en Constantinoble, CXXXIII dans PASSAGE
Li avoirs fu porchaciés par l'ost, e assés i ot de ceus qui ne porent leur passage paier, XXXIV dans PASSAGE
Et firent crier par tout l'ost que nul ne fust si hardi qu'il passast cel ordenement pour noise ne pour cri qu'il oïst, CXLII dans PASSER
Lors peüssiés veoir tante bele vesselemente d'or et d'argent porter à l'ostel le duc de Venise pour paiement faire, XXXVII dans PAYEMENT, PAIEMENT ou PAÎMENT
Il ne poroient mie tenir la convenance, ne l'argent païer qu'il devoient aus Veniciens, XXXII dans PAYER
Li paisant de la terre les assaillirent, et ocistrent tous, fors quatre, sans plus, qui s'en retornerent à l'ost, LIV dans PAYSAN, SANNE
Il les tient [des possessions] à tort et à pechié, LXVIII dans PÉCHÉ
Et li baron en furent si lié [joyeux], que il ne le pooient croire se à peine non, LXXX. dans PEINE
Moult orent li baron de peine toute la nuit et toute cele semaine, et li dus de Venise aussi, pour faire la pais, L. dans PEINE
Et quant li dus de Venise le sot [le danger des croisés à l'assaut de Constantinople], si fist ses gens retraire.... et dist qu'il voleit vivre ou morir avec les pelerins [les croisés], LXXXII dans PÈLERIN, INE
Et de ce leur baillerent il bonnes chartes pendans, por confermer tout plainement tex [telles] convenances comme il feroient, X. dans PENDANT, ANTE
Le grant peril que cil de Venise avoient empris, XXXI dans PÉRIL
Poi [peu] avoient de gent pour aler en si perilleus lieu come il aloient, CXL. dans PÉRILLEUX, EUSE
Ha, seigneur, pour Dieu, ne perissons mie la grant honeur que nostre sire nous a faite, LXXXIX dans PÉRIR
Li nostre furent desconfit, car il furent pesamment armé, CLVII dans PESAMMENT
Et le fist moult honorablement sevelir comme empereour, et mettre en terre, et fist grant semblant que il l'en pesast [d'en être affligé], XCVIII dans PESER
Et sachiés que ce fu une des grans dolors que avenist en l'ost ; quar petit s'en failli que toute l'os [l'armée] n'en fust perdue, L. dans PETIT, ITE
Petit mangierent et burent, car petit avoient viande, LXXXIII dans PETIT, ITE
L'endemain parlerent li baron, et distrent qu'il montreroient Alexis au peuple de Constantinoble, LXVIII dans PEUPLE
Là ot moult grant pueple assemblé de son lignage et de ses gens, XXIII dans PEUPLE
Et vinrent à l'Espigat, une cité qui sour mer seoit et estoit pueplée de Latins, CXXVI dans PEUPLER
Quant li empereres Kyrsac oï que ses fils estoit pris et Morchufles couronnés, si ot grant peour de lui, et li prist une maladie dont il morut, XCVIII dans PEUR
Il metra tout l'empire de Constantinople à l'obedience de Rome, dont elle estoit departie pieça, LI dans PIÉÇA
Einsi dura la meslée jusques à grant piece de la nuit, L. dans PIÈCE
Il ne chaloit à ceus qui l'ost voloient depecier del meilleur ne del peieur, mais que li ost se departist, LXXXIX. dans PIRE
Li mundz s'en va de mal en pis, Edouard le confesseur, V. 3401. Se vos à lui tenés, vous ferés ce que vous devés ; ou se non, sachiés certainement que nous vos ferons du pis que nous porrons, LXVIII dans PIS
Molt fu nostre sires piteusement loés et merciés par les pelerins, pour ce que il les avoit en tele maniere secorus, LXXXIV dans PITEUSEMENT
Seigneur, li baron de France.... vous crient merci, qu'il vous preigne pitié de la cité de Jerusalem, XVI dans PITIÉ
Perdue avoit la vue par une plaie qu'il avoit eue al chief, XL dans PLAIE
Cil fu durement plains et plorés de Guillaume son frere et des autres barons, CXI dans PLAINDRE
Et furent mout destroit et irié, et mout durement se plaintrent de ceux qui la mellée avoient faite de l'empereur Baudoin et du marchis de Montferrat, CXIX. dans PLAINDRE
Maistres Pierres de Chapes et Quenes de Bethune.... alerent aux cinc nés [navires], et proierent à plaintes et à pleurs à ceus qui dedens estoient, que...., CXLVII dans PLAINTE
Quant li chevalier qui estoient es huissiers [barques] virent ce, si descendirent à terre, et drecierent les eschieles au plein du mur, CV dans PLEIN, EINE
Dont auriés vos tout plainierement l'esté pour ostoier [guerroyer], LXXXVIII dans PLÉNIÈREMENT
Et sachiés que mainte larme i ot plourée au departir de lor pays, et de lors gens et de lor amis, XXX dans PLEURER
Emprès se croisa Henris d'Anjo..., et pluseur preudomme dont li livres ne parole mie, VI dans PLUSIEURS
Lors fu crié par toute l'ost.... que tout li avoirs que il avoient gaaigné fust assemblés.... et que fut fait escommuniement seur qui point en retenroit, CVIII dans POINT
Petit dura cil estors [combat] ; quar Grieu tornerent le dos et furent desconfis à cele premiere pointe, LXV dans POINTE
Il pristrent dix sept grans nés [nefs], et les emplirent de grans merriens et d'estoupes et de pois et de tonnaus vuis, XCV dans POIX
Adonc commencierent li marinier à ovrir les portes des huissiers [navires], et à giter les pons hors, et commencierent à monter es chevaus, LXXI dans PONT
Et l'en n'i pot passer se par un pont de pierre non, LXXIV dans PONT
Li empereres Marchufle.... vint à une porte que on apele porte oirée [dorée], CVI dans PORTE
Et il les assistrent [assiégèrent] à mout poi de gent devant deus portes, CXLI dans PORTE
Ce qu'on a tant porté, Quant chiet [tombe], adès en poise [on en a toujours du chagrin], Hist. litt. t. XXIII, p. 572. Et li Grieu [les Grecs] les commencierent à enhaïr et à porter mauvais cuer, CXXVI dans PORTER
Pour quatre qu'ils estoient en l'ost, estoient il en la cité dui cent, LXXIV dans POUR
Et porce que cis pardons [ces indulgences] fu si grans, s'esmurent moult li cuer des gens [pour la croisade], I dans POURCE QUE
Et se porchaça [se pourvut] de viande cil qui mestier en ot, LXIV dans POURCHASSER
Et li quens [comte] de Saint-Gile en ot si grant envie, que il porchaça as autres barons et à tous ceus qu'il pot, qu'il se departissent de l'ost, CIX. dans POURCHASSER
Lors se pourpenserent d'un mout grant engien, LXXV dans POURPENSER
Ensi furent tout ce jor en la cité jusques à la nuit, et Johannis li Blas les ot toute jor pourseüs, CXLVI dans POURSUIVRE
Et commença les Commains à porsivre, et manda à l'empereour qu'il le sivist, CXLIII dans POURSUIVRE
Et quand nous arons ce fait, dont porrons-nous aler devant la cité, et faire ce que Dieu nous a porveü [destiné], LXII dans POURVOIR
C'est grant enfance kant li hons [l'homme] ne set refraindre son couraige ; qui plus peut, plus deit soufrir, Proverbes de Seneke le philos. Ceste gent ne puent plus paier, XXXVIII dans POUVOIR
Et ce dient li message, avons-nos plain pooir d'asseürer, se vos volés, LI dans POUVOIR
Li empereres Marchufles estoit venu herbergier, devant l'assaut, en une place à tout son pooir [avec son armée], CIV dans POUVOIR
Li abes de Los, qui moult estoit preudons, et autre abbé qui à lui se tenoient, preechoient toute jor, que pour Dieu se tenissent ensemble, LII dans PRÊCHER
Et cil de la ville les douterent mains [moins] qu'il n'avoient fait premiers, CIV dans PREMIER, IÈRE
Tout premiers [tout d'abord], se Dleu ce donne que vos en son heritage le puissiés remettre, il metra tout l'empire de Constantinoble à l'obedience de Rome, LI dans PREMIER, IÈRE
De ce pristrent li message jour de respondre à l'endemain, XV dans PRENDRE
D'ilec à douze liues près, seoit la cité de Rodesta, CLVIII dans PRÈS
Et cil qui l'avoient aidié à eschaper et qui avec lui estoient presentement, li distrent...., XLII dans PRÉSENTEMENT
Il estoit prestre et tenoit la paroisse de la ville, I dans PRÊTRE
Li dus de Venise, qui avoit non Henri Dendole, et estoit moult preus et moult saiges, X dans PREUX
Prions leur que il nous aident à conquerre la cité, XXXVIII dans PRIER
Ensi fist li marchis leur priere [s'y conforma], et reçut la seignorie de l'ost, XXVII dans PRIÈRE
Tant vaut l'homme comme on le prise, Ball. dans PRISER
Li dus leur dit en la fin qu'il avoit parlé à son grant conseil privéement, XIII dans PRIVÉMENT
Il secoru son seigneur, si qu'il en ot moult grant pris [honneur], LXXII dans PRIX
Après la grant joie del couronement en fu li empereres menés à grant oneur et à grant pourcession el riche palais de Bouche de Lion, CXIII dans PROCESSION
Et chascun regardoit ses armes teles come il les avoit ; car bien savoient que prochainement en auroient mestier [besoin], LXII dans PROCHAINEMENT
Et de lonctens estoit prophetisié, que il auroit un empereour en Constantinoble qui seroit gietés contreval cele colombe [colonne], CXXVII dans PROPHÉTISER
Bien i ot vint mile home que femes que enfans, CLXV dans QUE
La quarte bataille fist li quens Looys de Blois et de Chartain, et moult ert grans et redoutée, que [car] moult i avoit de bone gent et bons chevaliers, LXIX. dans QUE
Tant chevaucha li empereres Alexis, qu'il fu près de nostre gent, si que bien porent traire des unes batailles aus autres, LXXXII dans QUE
Cil jurerent sur sains au conte Baudoin de Flandres.... qu'il assembleroient à l'ost de Venise et à lui, en quelconque lieu qu'il oroient [ouïroient] dire qu'il tourneroit, XXX. dans QUELCONQUE
Ainsi fu envoiés querre le marchis, et il vint au jor que il li orent mis, XXVI dans QUERIR
Li rois de Hongrie nous tolt Jadres en Esclavonie, qui est une des plus fors cités del monde, XXXVIII dans QUI
Devers le roi de Hongrie cui [de qui] sereur il avoit à feme, CXII dans QUI
Et li marchis de Montferrat, en la cui garde li rois d'Alemaigne.... l'avoit mis, LVII dans QUI
Et cil des grans nés [nefs] entrerent es barques, et saillirent hors qui ains ains, qui miels miels, LXXIX. dans QUI
Si avoit un frere qui avoit non Alexis, que il avoit rachaté de la prison des Turs, XLII dans RACHETER
Je ne vous puis mie raconter toutes les paroles que li dus dist...., XVIII dans RACONTER
Dou domage ne de l'avoir et de la richesce qui là fu perdue [dans l'incendie de Constantinople], ne vos porroit nus [nul] raconter...., XCI dans RACONTER
Et avoient mis les chevaus hors des huissiers [vaisseaux de transport] por rafreschir, LVI dans RAFRAÎCHIR
Et li pelerin ralerent encontre les leur à grant joie, XCII dans RALLER
Et li fuiant se ralierent tuit à li, CXLIV dans RALLIER
La somme de leur conseil fu tiex [tel] que se Johannis li Blas venoit seur els, qu'il istroient fors et se rengeroient devant leur ost, CXLII dans RANGER
Et vos avés tuit juré seur sains que celui que nos eslirons, vos pour empereour le recevrés et pour seigneur, CX dans RECEVOIR
Mais ne sai mie toutes recorder leur paroles, fors tant que...., LIX. dans RECORDER
Et cil recorurent encontre lui, et assemblerent mout durement, XCIX. dans RECOURIR
Par Grece ert [sera] recovrée la sainte terre d'outremer, se jamais est recovrée, LII dans RECOUVRER
L'endemain se recrurent d'une route [troupe] de serjans à cheval, CXLI dans RECROÎTRE
Alons i prendre port, et requeillons les viandes et les blés, LXII dans RECUEILLIR
La quarte bataille fist li quens Looys de Blois et de Chartain ; et moult ert [était] grans et redoutée, que moult i avoit de bone gent et bons chevaliers, LXIX dans REDOUTER
....Dont li chaïrent [tombèrent] aus piés tout en plorant ; et li marchis refist tout autretel, et dist que moult le fera volontiers, XXVII dans REFAIRE
Si refont [répondent] li baron : Nous loons que...., XLVIII dans REFAIRE
Et cil qui guenchirent vers la tor, cil de l'ost les tindrent si tost qu'il ne porent les portes refremer, LXXII dans REFERMER
Et cuidoit-il qu'il deüssent bien seürement venir sans regart d'autrui, CXLIX. dans REGARD
Li message vindrent au moustier, où il furent moult regardé de maintes gens qui onques mais ne les avoient veus, XVI dans REGARDER
Si a moult grant merveille pourquoi vos estes entrés en sa terre ne en son reigne, LXVI dans RÈGNE
Li cuers [le coeur] de chascun s'en resjoïssoit moult durement, LX dans RÉJOUIR
Et tout ausinc come li autre Grieu [Grecs] avoient guerpie l'autre cité, ensi avoient il ceste relessiée, CLXV dans RELAISSER (SE)
Des saintuaires ne des hautes reliques qui i estoient ne covient-il mie parler, LXXXVII dans RELIQUE
Il manderent le conte Baudoin leur seigneur, qu'il estoient à Marseille et qu'il leur remandast sa volenté, LIV dans REMANDER
Tels i ot qui se remestrent à encre [ancre], CXIII dans REMETTRE
Li Grieu [les Grecs] lor faisoient si souvent saillies, que il ne les laissoient reposer ; et nostre baron les remetoient ens moult durement, LXXV dans REMETTRE
Tout premiers, se Diex ce donne que vos en son heritage le puissiés remettre, il metra tout l'empire de Constantinoble à l'obedience de Rome, LI dans REMETTRE
Ensi fu la ville rendue en la merci le duc de Venise, sauves leur vies, XLIX. dans RENDRE
Et cil de dedens se renforcierent tant, qu'il les remistrent hors mout laidement, et en retindrent deus, LXXVI dans RENFORCER
Les gens du païs se tornerent tuit à aus [eux], et commencierent tuit à aporter as nostres leur rentes, leur avoirs et leur gaaings, CXXII dans RENTE
Puis rentrerent en leur vessiaux, et coururent par mer, LX dans RENTRER
Une autre saillie firent-il par une autre porte qui estoit amont, où li Grieu reperdirent assés, LXXVI dans REPERDRE
Et tant s'en alerent de l'ost de gens, que cil remestrent [restèrent] si poi en la terre, que, se nostre sires proprement ne les eust soutenus, la terre fust toute reperdue, CIX. dans REPERDRE
Et il les menoit de respit en respit, et leur faisoit d'eures en autres petis paiemens et povres, XCII dans RÉPIT
Et li dus lors respondi, que il lor requeroit respit jusques au quart jour, XI dans RÉPIT
Et li abes de Vaus et cil qui à lui se tenoient repreechoient, et disoient que tout ce estoit mals, LII dans REPRÊCHER
Li marchis Bonifaces.... li reprovoit sovent le grant servise qu'il li avoient fait, XCII dans REPROUVER
Là requistrent le marchis Boniface qu'il preist la crois, XXVII dans REQUÉRIR
Ha Dex ! com mar le ressambloient cil qui as autres pors ierent alé eschiver le peril !, XL. dans RESSEMBLER
Por nos pechiés, furent li pelerin resorti de l'assaut, CIII dans RESSORTIR
Jacques d'Avesnes retenoit le siege [continuait à assiéger] Corinthe, si com li marchis li avoit laissié, CXXXV dans RETENIR
Li Commain et li Grieu et li Blac retornerent arrieres, CLVII dans RETOURNER
Poi estoit eure que on ne feist saillies ; mais je ne vos puis mie tout retraire [raconter], LXXVI dans RETRAIRE
Et nos irons riches d'avoir et de viandes, et corrons en la terre de Babilone, LXXXIX dans RICHE
Or poés savoir que mainte riche robe i ot faite pour le couronement, CXI dans ROBE
....Meung docteur très sage Nous a decrit, que, pour cueillir la rose, Riche amoureux a toujours l'avantage, Ball. dans ROSE
Si veïssiés maint bon chevalier et maint bon serjant aler encontre, et mener maint bon destrier et maint roncin, LVI dans ROUSSIN
Quesnes de Bethune, qui plus estoit sages et bien emparlés, XCIII dans SAGE
Li Grieu [les Grecs] leur faisoient si sovent saillies, que ils ne les laissoient reposer, LXXV dans SAILLIE
Et quant nos François les virent venir, si saillirent as armes de toutes parts, LXXX. dans SAILLIR
Et une autre partie s'en embla par terre, qui bien s'en quida aler sainement par Esclavonie, LIV dans SAINEMENT
Et sesist chascun de la terre endroit soi ce qu'il pot, CXII dans SAISIR
Et quant je serai saisis de ma terre et de ma cité, CXVI dans SAISIR
Des saintuaires ne des hautes reliques qui i estoient ne covient il mie parler, LXXXVII dans SANCTUAIRE
Si distrent que il rendroient à li la cité et toutes les choses, sauves lor vies, XLVII dans SAUF, AUVE
Et se Diex leur donoit qu'il i poïssent venir, là seroient il à sauveté, CLVI dans SAUVETÉ
Sachiés que il reprouvent le service que il ont à vous fait, tel come toute la gent sevent, et come il est aparissant, XCIV dans SAVOIR
Et li Venicien, qui plus savoient de la mer, distrent que li corans les menroit par force contreval le bras, CIII dans SAVOIR
Quand les chartres furent faites et seelées, XIX. dans SCELLER
Là requistrent le marchis Boniface qu'il preist la crois, et qu'il pour l'amour de Dieu receust la seignorie [commandement] de l'ost, XXVII dans SEIGNEURIE
Sachiés que moult de mes gens me mostrent grant semblant d'amor, qui ne m'aiment mie, LXXXVIII dans SEMBLANT
Dont vindrent avant cil qui se descordoient, et semondrent les autres de leur serements, et distrent.... , LXXXIX dans SEMONDRE
En la terre le conte de Champaigne se croisa Joffrois de Joinville, qui seneschaus estoit de la terre...., III dans SÉNÉCHAL
Cis Nullis siet entre Laigni sur Marne et Paris, I dans SEOIR
Lors commença l'on à livrer les nés et les vaissiaus pour movoir, dont termines estoit jà tant passés que setembres aprochoit, XLI dans SEPTEMBRE
La setiesme bataille [corps d'armée] fist li marchis de Monferrat, LXX. dans SEPTIÈME
Vous ne meustes que pour la sainte terre d'outre-mer, et pour le sepulcre et la sainte crois conquerre, LXVI dans SÉPULCRE
Avoec cels alerent moult de sergens et de chevaliers dont li nom ne sont mis en escrit, XXXIII dans SERGENT
Li sairement qui furent juré ne furent mie bien tenu, LIV dans SERMENT
Li chardonaus [le cardinal] qui de par l'apostole de Rome estoit, en sermona et en fist pardon à tous ceus qui en la bataille morroient, CLX. dans SERMONNER
Li baron de France.... vous crient merci, que il vous preigne pitié de la cité de Jerusalem, qui est en servage des mescreans, XVI dans SERVAGE
Sire, tu vois le servise que nos avons fait à ton fil, LXXXIII dans SERVICE
Et cil departiroient les fiés et les honors as princes et as homes, et puis deviseroient quel service l'en en feroit à l'empereour, CI dans SERVICE
Toute ceste navie vous tenrons nous pour un an, dès le jor que nous du port de Venise departirons, pour faire le service de Dieu et des pelerins, XIV dans SERVICE
Je n'entreprendrai cestui plait ne autre, se parvos consaus non, XLVIII dans SI
Nule gent qui seur mer soient, n'ont si grant pooir comme vous avez [vous Vénitiens], XVI dans SI
Et ne furent mie si poi que il ne fussent encore quinse mile, XCI dans SI
Il avoient si toute la terre perdue, qu'il ne tenoient defors Constantinoble fors Rodestoc et Salembrie, CL. dans SI
Et uns siens chevaliers fu montés à cheval, qui avait nom Nicoles le Jaulain, LXXII dans SIEN, SIENNE
Ne jà, por pooir que nous aions, ne sera recouvrée [la terre sainte] se par ceste gent non, XXXVIII dans SINON
Vous avés dit que vostre sire se merveille moult pour quoi nostre seigneur sont entré en sa terre ne en son reigne, LXVII dans SIRE
A l'entrée de quaresme.... se croisa li quens Bauduins de Flandre et de Haynaut, à Bruges, et la comtesse Marie sa feme, qui suer estoit au conte Thiebaut de Champaigne, VI dans SOEUR
De là s'en ala-il vers le roi Phelipe d'Alemaigne qui sa serour avoit à fame, XLII dans SOEUR
La somme de leur conseil fu tiex [telle], que se Johannis li Blas venoit seur els, qu'il istroient fors, CXLII dans SOMME
Et l'apostoles li manda qu'il sermonnast de la croix par s'auctorité, I dans SON
Et i sordoient li bain tuit chaud li plus bel de tout le monde, CLXVI dans SOURDRE
Cil estoient soustrait de l'obedience de Rome, XCVIII dans SOUSTRAIRE
Et il virent le lonc et le lé de la vile qui de toutes autres estoit soveraine, LXI dans SOUVERAIN, AINE,
Li tans fu biaus et clers, et li vens bons et soués, LX. dans SUAVE
Et cil qui les suirent firent aussi, LIX. dans SUIVRE
Et il avoient poi de viande ; car nus marcheans nes [ne les] povoit sivre, CXLI dans SUIVRE
Et pour ce peut-on dire tout sourement que qui nostre sire [Dieu] veut aider, mauvais hom ne li peut nuire, LXXXIV, dans SÛREMENT
Si les seurpristrent si que cil du casal n'en sorent mot devant ce qu'il en orent assez ocis, CLVI dans SURPRENDRE
En France se croisa Hevelons li vesques de Soissons.... Enguerrans de Boves, Robers ses freres et maint autre baron dont li livres se taist ores, V dans TAIRE
Et dura tant leur consaus [conseil] que il furent tuit à un acort, CX. dans TANT
Et fu devisés qu'il prendroient terre à Corfol, et que li premier atendroient les derreniers, tant [jusqu'à ce] qu'il seroient ensemble, LVI dans TANT
Il escria as siens qu'il le meissent à terre vistement, ou, se ce non, il feroit justice de leur cors ; et il firent tantost son commandement, LXXVIII dans TANTÔT
Li empereres Baudoins chevaucha vers Salenique à tout tiex gens comme il avoit, CXVIII dans TEL, ELLE
Si parla au conte Looys de Bloys et de Chartain, et fu tiels li consaus que il s'en istroient fors, CXL. dans TEL, ELLE
Et bien le tesmoigne Joffrois li mareschaus de Champagne, qui ceste oeuvre traita et tout cela vit à l'euil, LXXIX. dans TÉMOIGNER
Et s'escrierent tuit à une vois et tendant leurs mains en haut, XVII dans TENDRE
Cil quens [ce comte] Hues tenoit un castel à sa vie, qui avoit non le Dimot, CXXXVI dans TENIR
Li quens de Blois et li quens de Saint-Pol, et toutes les autres gens qui à aus [eux] se tenoient, alerent à l'assaut, LXXVI dans TENIR
Quant li Venicien virent le gonfanon Saint-Marc à terre, et la galie leur seigneur qui ot prise terre, si se tint chascun à honis s'il ne faisoit ausinc, LXXIX. dans TENIR
Tant tenoient li Grieu nostre gens près, qu'il ne pooient dormir ne reposer, ne mangier, ne boire, se armé non, LXXVI dans TENIR
Il estoit prestre et tenoit la paroisce de la ville, I dans TENIR
Et li distrent que il vint en Constantinoble pour tenir la pais tele come il deviseroient et einsi come il avoit asseuré, CXXIV dans TENIR
Et leur donneroient pooir [aux messagers] par leur letres, que ce qu'il feroient seroit pleinement tenu, VIII dans TENIR
Et à tous les jors de sa vie il tendra cinc cens chevaliers en la terre d'outremer à sa despense, qui garderont la terre, LI dans TENIR
Li termes est près que vos en devés aler, et la compaignie de vos et des Veniciens ne doit durer que jusques à la Saint-Michel, LXXXVIII dans TERME
Dedens le termine del couronnement, espousa li marchis de Montferrat l'empereris qui feme l'empereour Kyrsac avoit esté, CXI dans TERME
Se nous en alons à terre ferme, la terre est grande et large...., LXII dans TERRE
Et une autre partie s'en embla par terre, qui bien s'en quida aler sainement par Esclavonie, LIV dans TERRE
Et le fist moult honorablement sevelir comme empereour et mettre en terre, XCVIII dans TERRE
Et tout li Latin qui estoient hebergié en Constantinoble, de quelque terre que il fussent, n'i oserent puis demorer, XCI dans TERRE
Li empereres Alexis l'apela en une chambre, puis le fist jeter à terre, et li fist traire les iels fors de la teste, CXV dans TERRE
La tierce bataille fist li quens Hues de Saint-Pol, LXIX dans TIERS, ERCE
Il pristrent dix sept grans nés [nefs], et les emplirent de grans merriens et d'estoupes et de pois et de tonnauts vuis [vides], XCV dans TONNEAU
B. Laissons les là. - M. Ho je n'y toque ; Il n'est point de pire defroque Que de malheur à malheureux, Baillev. et Malepaie. dans TOQUER
Bien savons que [la terre] est tolue à tort à lui et à son pere, XLIII dans TORT
Et je ne doute ne tant ne quant que nous n'aions la victoire ; car nous avons droit et il ont tort, XXV dans TORT
Et pour ce dit-on que trop fait cil mal et vilenie qui, par paour de mort, chose fait qui à deshonneur li peut estre reprovée à tous jors, CXLVIII dans TOUJOURS
Des autres homes et des autres dames i avoit-il tant qu'on n'i pooit son pié tourner, LXXXVI dans TOURNER
Petit dura cil estors [combat] ; quar Grieu tornerent le dos et furent desconfis à cele premiere pointe, LXV dans TOURNER
Et cil de la tor se desconfirent et se tornerent fuiant, CIV dans TOURNER
Emprès, prisrent entr'aus li baron un parlement à Soissons, por savoir quant il mouveroient et quel part il tourneroient, VIII dans TOURNER
Et sejornerent el païs jusques à la feste tossains, CLXVI dans TOUSSAINT
Et s'alierent ensemble en tel maniere, et distrent qu'il seroient de ore mais tuit un, CXV dans TOUT, TOUTE
La galie où il estoit prist terre tout maintenant, LXXVIII dans TOUT, TOUTE
Il est crestiens tout ausi come vos estes, LXVI dans TOUT, TOUTE
Et lors virent tout à plein Constantinoble, LXI dans TOUT, TOUTE
Li Grieu avoient ce pont rompu, et li baron firent toute jor labourer l'ost et le pont affaitier toute nuit, LXXIV dans TOUT, TOUTE
Lors pristrent conseil privéement pour lor seigneur traïr, XCVII dans TRAHIR
Cil Alexis.... se fist empereour par tel traïson comme vous veez, XLII dans TRAHISON
Et sachiés que, selonc la grant traïson qui es Griex estoit, il i alerent en grant peril et en grant aventure, XCIII dans TRAHISON
Lors s'armerent tuit par l'ost chevalier et serjant, et trait chascuns à sa bataille, CVII dans TRAIRE
Cil Alexis print l'empereour son frere ; si lui traist les iex de la teste, XLII dans TRAIRE
Puis mist ses trancheours [mineurs] as murs, CLXXI dans TRANCHEUR
Cil chasteaus les traveilla mout longuement, et ne pourquant tant i sistrent que rendu leur fu...., CXXXV dans TRAVAILLER
Ensi pourprist le feus de defors le port en travers jusques parmi le plus espeis de la vile [Constantinople], XCI dans TRAVERS
Là ot si grand bruit et si grant noise, qu'il sembloit vraiement que toute terre tremblast, XVII dans TREMBLER
Por la tremor et por la dotance de l'empereor Alexis, dans RAYNOUARD, Lex. dans TRÉMEUR
Ensi fu la treve prise de cels de l'ost et de la cité, CXX. dans TRÊVE
Thodres li Ascres.... avoit trives à l'empereour Henri, et ne li avoit mie bien tenues, CLXVI dans TRÊVE
Et les trompes commencent à sonner trop merveilleusement, LXX dans TROMPE
Si avoit un frere qui avoit non Alexis, que il avoit rachaté de la prison des Turs, XLII dans TURC, URQUE
Li messaige furent esleu, Mahius de Monmorenci en fu li uns, et Joffrois li mareschaus en fu li autres, LXXXVI dans UN, UNE
Et par tel convent li rendirent [la ville], qu'il les tenroit as us et as coutumes que li empereres Grieus les avoit tenus jusques à ore...., CXVIII dans US
N'en perdirent vaillant un denier de chose qu'il eussent, CLXVI dans VAILLANT
Par l'aide de Dieu, si avint que les vainquirent li Franc et desconfirent, CXXXII dans VAINCRE
Nous ferons, dist li dus, vaissiaus pour passer quatre mille et cinq cens chevaus, XIV dans VAISSEAU
Ensi furent li message envoié en Alemaigne au roi Phelippe, avoec le vallet [le jeune prince] de Constantinoble, XLIII dans VALET
Et cil jurerent seur sains qu'il esliroient en bonne foi celui.... qui mieus vaudroit à l'empire governer, CIX. dans VALOIR
La veille de la feste Saint Martin vindrent devant Jadres en Esclavoine, XLIV dans VEILLE
Et les gens du païs vindrent à merci au fil de l'empereour de Constantinoble, et tant li donerent que pais firent à lui, LX. dans VENIR
Et nous vos prions par Dieu, chiers sires, que vous preigniez la croix et que vous en vengniez avec nous, XXXIX. dans VENIR
Si laissierent lor voiles aler au vent, LX. dans VENT
Moult firent grant joie de sa venue li Grieu et la gent de Constantinoble, XCII dans VENUE
Si avint, au tiers jor, une grant mesaventure illuec, entour l'eure de vespres, XLIX. dans VÊPRES
Il estoit jà basses vespres, CV dans VÊPRES
Et quantli autre chevalier oïrent ce, si en douterent moins la honte et vergoingne, CXXXIX. dans VERGOGNE
Si misrent mineurs par desous terre, pour le mur faire verser, CXLI dans VERSER
Il vous donra volentiers de son avoir, par tel covent que vous li vuiderés sa terre, LXVI dans VIDER
Et se partirent du port Corfol la vegile de Pentecouste, LIX. dans VIGILE
Et nostre gens les alerent ferir moult viguereusement, LXV dans VIGOUREUSEMENT
Ensi se hebergierent devant la tour, en la Juierie, qu'on appeloit Lestanor, où il [y] avoit moult bone vile et riche, LXXII dans VILLE
Et cis quens Thiebaus estoit jeunes hons et n'avoit pas plus de vint-dui ans, II dans VINGT
Il escria as siens qu'il le meissent à terre vistement, ou, se ce non, il feroit justice de leur cors, LXXVIII dans VITEMENT
Cil dist à l'empereour Baudouin mout vivement le message son seigneur, CXXIII dans VIVEMENT
Sire, voici l'ost près de vos, en Venise...., XLVII dans VOICI
Il estoit viels homs, et, se biaus ielx avoit en sa teste, si n'en veoit il goute, XL dans VOIR
La volenté du duc fu tele que il refusa, XXV dans VOLONTÉ
Lors revint une nouvele en l'ost, qui moult volentiers fut oïe, LIV dans VOLONTIERS
Seigneur, j'ai bien veues vos lettres, et bien sai tout certainement que vostre seigneur sont li plus haut home qui soient, XI dans VOTRE
En cele nuit li empereres Alexis prist de son tresor quanqu'il en pot porter, et enmena de gent ce qu'il en pot mener et qui aler s'en vodrent avec lui, LXXXIII dans VOULOIR
Si, comme Diex vout, [ils] desconfirent les Grieus, et les commencierent à abattre et à ocirre, CXXXVII dans VOULOIR
Seigneur, fait il, escoutés, je vous loeroie [conseillerais] une chose, se vous vos i accordez, XXV dans VOUS
Il sait bien que vos avés mis el voiage Dieu, et que vos estes povres, LI dans VOYAGE
Et commencierent si grant gens à issir, que ce sembloit vraiement tous li mondes, LXXX. dans VRAIMENT
Et sachiés veraiement que par la terre de Babiloine ou par Grece est recouvrée la sainte terre d'outre-mer, LII dans VRAIMENT
Perdue avoit la vue par une plaie qu'il avoit eue el chief, XL. dans VUE