Abbé de René Aubert de VERTOT (1655 - 1735)

Citations

[choses] Dont Dieux et le ciel s'abhomine, dans RAYNOUARD, abhominar. dans ABOMINER
Enfin les riches, en reculant peu à peu les bornes de leurs terres, avaient absorbé et confondu la plupart des terres communes, Rév. III, 227 dans ABSORBER
Les ouvriers en avaient encore construit un grand nombre d'autres [échafauds pour un spectacle], qu'ils avaient loués aux familles les plus riches et les plus accommodées, Rév. IX, p. 250 dans ACCOMMODÉ, ÉE
Que ses parents et ses voisins l'avaient vue grosse de la fille dont elle avait accouché, Rév. rom. V, 60 dans ACCOUCHER
L'ambition dont il était dévoré se trouvant jointe à une vanité excessive, il prit le chemin qu'ont accoutumé de tenir ceux qui affectent la tyrannie, Rév. rom. VII, 217 dans ACCOUTUMER
Il prit le chemin qu'ont accoutumé de tenir ceux qui affectent la tyrannie, Révol. rom. liv. VII, p. 267 dans AFFECTER
Il demanda qu'on révoquât la loi des douze tables, qui défendait aux patriciens de s'allier dans des familles plébéiennes, Révol. rom. VI, p. 99 dans ALLIER
Pendant qu'il faisait amas d'armes et de troupes pour s'emparer, la force à la main, du gouvernement, Révol. rom. XII, 174 dans AMAS
Ce général du sénat, qui voulait tirer la guerre en longueur pour avoir le temps d'amasser de plus grandes forces, passa d'Italie en Épire, Révol. rom. XIII, 267 dans AMASSER
Il appelait à témoin les dieux et les hommes que la république était trahie, Révol. rom. III, 274 dans APPELER
C'est bâtir sur la boue que d'appuyer les fondements de sa fortune sur l'affection passagère d'une vile populace, Révol. rom. XIV, 303 dans APPUYER
Mais est-il bien assuré que dans ces contrées si fertiles et si agréables, il se trouve tant de gens qui veuillent se défaire de leur patrimoine ?, Révol. rom. liv. XII, p. 184 dans ASSURÉ, ÉE
Ils assurèrent Quintus que le peuple l'avouerait de tout ce qu'il dirait de sa part au sénat, Révol. rom. liv. III, p. 273 dans ASSURER
Il le fit assurer en même temps que, quelques ordres qui lui vinssent de Rome, il saurait bien éviter les occasions de combattre, ib. liv. XIV, p. 334 dans ASSURER
Les principaux de chaque tribu et les chefs des factions l'assurèrent qu'il n'y avait rien de si élevé dans la république où il ne pût prétendre, ib. liv. XIII, p. 224 dans ASSURER
Octavius les remercia de leur fidélité et de leur attachement pour la mémoire de son oncle, Révol. rom. liv. XIV, p. 294 dans ATTACHEMENT
Leur attachement inviolable aux intérêts du peuple, Révol. rom. liv. IX, p. 330 dans ATTACHEMENT
Il se vantait insolemment qu'il avait trouvé le secret d'attacher à Métellus un remords et une furie vengeresse, Rév. rom. liv. IX, p. 395 dans ATTACHER
César résolut d'attendre à se déterminer, qu'il fût sûr du parti qu'embrasseraient Lépidus et Plancus, Révol. rom. liv. XIV, p. 329 dans ATTENDRE
Cassius s'était bien attendu de trouver une opposition générale à sa proposition, de la part des grands de Rome, Révol. rom. liv. III, p. 228 dans ATTENDRE
C'est contre cette puissance absolue qu'on veut attribuer aux décemvirs, que je m'élève aujourd'hui, Révol. rom. XII, p. 184 dans ATTRIBUER
Curius s'était ruiné auprès d'elle, et il lui avait été agréable tant qu'il lui avait été utile, Révol. rom. l. XII, p. 170 dans AUPRÈS
Elle découvrit ce qu'elle en avait appris [de la conjuration] à des personnes de considération, sans cependant nommer son auteur, Révol. rom. XII, p. 171 dans AUTEUR
Des bruits, sans auteurs, mêlaient des choses fausses avec les vraies, et augmentaient l'inquiétude du sénat et la crainte des gens de bien, ib. p. 192 dans AUTEUR
Il y en avait même qui s'avançaient jusqu'à dire qu'il n'était pas sûr que ce prince voulût avouer une action aussi hardie, Révol. de Portugal, p. 95 dans AVANCER
Les plus emportés proposèrent même, avant que d'aller plus loin, de poignarder les consuls, Révol. rom. liv. I, p. 94 dans AVANT
Il fut ensuite au sénat, et il demanda qu'on eût, par un sénatus-consulte, à dégager sa parole et à abolir toutes les dettes, Révol. rom. liv. I dans AVOIR
Le sénat lui ayant fait dire [à Mithridate] qu'il eût à retirer ses troupes de toutes ces provinces, ib. liv. X, p. 33 dans AVOIR
On publia le décret du sénat qui ordonnait qu'on eût à les poursuivre aux dépens du public, ib. liv. X, p. 45 dans AVOIR
La victoire fut longtemps en balance, enfin la valeur des légions en décida, Rév. rom. XI, p. 1 dans BALANCE
Que par des lois si équitables le peuple bannirait pour toujours la pauvreté, la jalousie et la discorde, Révol. rom. liv. III, p. 229 dans BANNIR
Le sénat.... ordonna aux deux princes numides de mettre les armes bas, Révol. rom. IX, p. 374 dans BAS, BASSE
Jugurtha, qui attendait tout du bénéfice du temps, ne songeait qu'à amuser le consul et à tirer les choses en longueur, Révol. rom. IX, p. 385 dans BÉNÉFICE
Ce consul soutenait qu'il était impossible de maintenir la paix et l'union entre les citoyens d'un État libre, si, par le bénéfice de la loi, on ne rapprochait la condition des pauvres de celle des riches, Révol. rom. III, p. 283 dans BÉNÉFICE
Les nobles et les patriciens s'approprièrent sous différents prétextes la meilleure partie de ces terres conquises qui étaient dans leur voisinage et à leur bienséance, Rév. rom. liv. I, p. 66 dans BIENSÉANCE
C'est bâtir sur la boue que d'appuyer les fondements de sa fortune sur l'affection passagère d'une vile populace, Révol. rom. XIV, p. 303 dans BOUE
Fabius Ambustus fit une brigue si puissante que non-seulement il vint à bout de faire renvoyer le héraut sans satisfaction...., Révol. rom. III, p. 196 dans BRIGUE
Et les autres décemvirs le menacèrent de le faire précipiter du haut de la roche Tarpéienne comme un séditieux et un brouillon, Révol. rom. liv. V, p. 27 dans BROUILLON, ONNE
Au bruit de sa marche, Révol. rom. liv. XIV, p. 295 dans BRUIT
Le fourbe, ayant ainsi déguisé son manque de foi, sort du sénat suivi de sa cabale, Rév. rom. X, 11 dans CABALE
J'empêchai qu'on ne cassât cette adoption qui rend aujourd'hui le jeune César si audacieux, Rév. rom. XIV, p. 317 dans CASSER
Il lui cède même, à cause qu'il est plus âgé, l'honneur de faire porter devant lui les faisceaux des verges, Rév. rom. I, 62 dans CAUSE
Ç'aurait peut-être été le signal d'une révolte dans tout le royaume, Rév. de Suède, 222 dans CE
Leurs alliés qui avaient changé avec la fortune, Rév. rom. II, 199 dans CHANGER
Le héraut étant arrivé à Rome et ayant exposé sa charge, l'affaire fut mise en délibération, Révol. rom. VII, p. 196 dans CHARGE
Les partisans du tribun mirent l'épée à la main et chargèrent la multitude, Révol, rom. liv. X, p. 36 dans CHARGER
Ces paysans chargèrent les bourgeois à coups de pierres et de bâtons, ib. X, 10 dans CHARGER
Semblable à ces lâches oiseaux qui ne se jettent que sur des charognes et des corps morts, Révol. rom. liv. XII, p. 157 dans CHAROGNE
Quintius fut contraint de se retirer dans une méchante chaumine qui était auprès du Tibre, Révol. rom. liv. IV, p. 311 dans CHAUMINE
Jules César était né de l'illustre famille des Jules, qui, comme toutes les grandes maisons, avait sa chimère, en se vantant de tirer son origine d'Anchise et de Vénus, Révol. rom. liv. XIII, p. 221 dans CHIMÈRE
Un dessein si hardi jeta les patriciens et le peuple dans une consternation générale ; tous manquent de coeur et de résolution, Révol. rom. liv. II, p. 201 dans COEUR
Il ajouta qu'il était d'avis qu'on lui donnât, comme on avait fait à Pompée, le commandement général sur toutes les flottes de la république, Révol. rom. liv. XIV, p. 287 dans COMMANDEMENT
Comme il fut arrivé à un pont, Pomponius et Licinius, pour faciliter sa fuite, firent ferme les armes à la main, Révol. rom. liv. IX, p. 359 dans COMME
On dit que, comme on lui eut amené un cheval, un peu avant que le combat commençât, il tira son épée, le tua, et, se tournant vers ses soldats...., ib. liv. XI, p. 143 dans COMME
Si vous vous obstinez à n'être jugé que par les consuls, vous commettrez le sénat avec le peuple, et vous allumerez une sédition, Révol. rom. liv. II, p. 166 dans COMMETTRE
Les amis de Pompée se récrièrent que le temps de sa commission n'était pas expiré comme celui de César, Révol. rom. liv. XIII, p. 256 dans COMMISSION
La conduite de ce général était si équivoque, ses démarches si concertées et ses desseins si cachés, qu'on ne pouvait compter sur son secours, Révol. rom. liv. X, p. 62 dans CONCERTÉ, ÉE
Il conclut en disant qu'il était d'avis...., Révol. rom. liv. XIII, p. 256 dans CONCLURE
Dans le dessein de priver de pauvres citoyens et de braves soldats de la part qui leur était si légitimement acquise dans les terres de conquête, Révol. rom. liv. III, p. 254 dans CONQUÊTE
Sicinius.... fit approcher Brutus son conseil et son oracle, Révol. rom. liv. II, p. 150 dans CONSEIL
Le peuple, par déférence pour le sénat, consentit même qu'on rétablît le consulat, Révol. rom. liv. VII, p. 189 dans CONSENTIR
César, quoique considérable dans la république par sa naissance, par son éloquence et par son crédit et celui de ses amis, fut traité bien différemment, Révol. rom. liv. XII, p. 212 dans CONSIDÉRABLE
On choisit pour cette négociation cinq consulaires, Révol. rom. liv. II, p. 201 dans CONSULAIRE
Ce consulaire, qui avait été honoré de deux triomphes, fut précipité du haut de la roche tarpéienne, ib. liv. III, p. 237 dans CONSULAIRE
Pompée lui reprocha qu'il laissait toujours des ressources à l'ennemi vaincu, pour se perpétuer dans le commandement, et pour pouvoir continuer un pillage odieux à ses propres soldats, Révol. rom. liv. XII, p. 158 dans CONTINUER
Le temps du consulat étant expiré, on lui continua le même emploi avec le titre de proconsul, Révol. rom. liv. III, p. 262 dans CONTINUER
Junius eût couru la même fortune si, pour échapper à la cruauté du tyran, il n'eût feint d'être hébété, et d'avoir perdu l'esprit, Révol. rom. I, p. 55 dans COURIR
Sa haute réputation et l'éclat de ses victoires couvrirent ces irrégularités, Révol. rom. XI, p. 145 dans COUVRIR
Se tournant de leur côté il leur cria : Ils ont vécu, Révol. rom. liv. XII, p. 211 dans CRIER
On criait de tous côtés que la république était rétablie, Révol. rom. liv. XIV, p. 316 dans CRIER
S'il défend avec courage la souveraine puissance dont il est revêtu, on crie au tyran, Révol. rom. liv. III, p. 252 dans CRIER
On fit une cruelle boucherie de ces brigands, Révol. rom. XI, p. 143 dans CRUEL, ELLE
Les crimes de Jugurtha avaient fait trop d'éclat pour que le sénat pût les dissimuler davantage, Révol. rom. IX, p. 379 dans DAVANTAGE
Il aima mieux abandonner le butin à son armée que de se l'approprier, Révol. rom. I, p. 113 dans DE
Ces gens qui passent leur vie dans la mollesse et les débauches, Révol. rom. I, p. 100 dans DÉBAUCHE
Chaque parti tâchait de débaucher les alliés de l'autre, Révol. rom. XI, p. 98 dans DÉBAUCHER
J'ai forcé le débris de leurs armées de s'enfermer dans leurs places, Révol. rom. liv. III, p. 251 dans DÉBRIS
Croyez-vous que ces hommes ambitieux, qui ont usurpé un pouvoir tyrannique, et qui, au préjudice de nos lois, refusent si opiniâtrément de se défaire des faisceaux, mettent facilement les armes bas ?, Révol. rom. liv. V, p. 39 dans DÉFAIRE
Les Portugais, au défaut de vertus plus éclatantes, forment son éloge [de Philippe IV] de sa piété et de sa modération, Révol. de Portug. p. 149 dans DÉFAUT
Les deux consuls.... se défendirent d'abord de prendre connaissance d'une affaire qui s'était passée longtemps avant leur consulat, Révol. rom. liv. III, p. 253 dans DÉFENDRE
Plusieurs disaient, pour sonder les esprits, que l'État monarchique était préférable à une république qui était dégénérée en pure anarchie, Révol. rom. liv. XIII, p. 251 dans DÉGÉNÉRER
Les lois ordonnaient qu'avant le jugement définitif le demandeur ne pût troubler le défendeur dans sa possession, Rév. rom. V, p. 54 dans DEMANDEUR, EUSE
Quintius, qui n'était pas désagréable à la multitude, aborde les tribuns, Révol. rom. III, 271 dans DÉSAGRÉABLE
Il fit combattre ses compagnons avec un courage si déterminé que les soldats romains se débandèrent et prirent la fuite, Révol. rom. XI, p. 141 dans DÉTERMINÉ, ÉE
Volturéius, qui sous la promesse de sa grâce développa tout le secret des conjurés, Révol. rom. XII, p. 209 dans DÉVELOPPER
Le peuple se flattait, ayant un consul à sa dévotion, de faire nommer les commissaires et de procurer enfin le partage des terres, Révol. rom. III, p. 243 dans DÉVOTION
Asdrubal aima mieux dissimuler de petites injures que de s'attirer une guerre ouverte et déclarée, Révol. rom. IX, p. 372 dans DISSIMULER
Décimus, l'ayant poussé [Antoine] hors de l'Italie, écrivit au sénat qu'il avait dissipé son armée, Rév. rom. XIV, p. 332 dans DISSIPER
Écartons-les [les ennemis] de nos frontières ; qu'ils soient obligés par la terreur de nos armes de nous demander la paix, Rév. rom. V, p. 36 dans ÉCARTER
Ils lui représentèrent que, pour un secours aussi présent et aussi effectif que l'argent et la flotte, il ne lui en coûterait qu'un vain consentement, Révol. rom. XI, 137 dans EFFECTIF, IVE
Trois cents chevaliers des plus considérables qui servissent d'assesseurs au sénat et qui jugeassent toutes les affaires avec une égalité de suffrages et de pouvoir, Révol. rom. IX, p. 334 dans ÉGALITÉ
Qu'il fallait en faire un nouveau partage [des terres], sans aucun égard pour ceux qui, sous différents prétextes, se les étaient appropriées, Révolut. rom. III, 225 dans ÉGARD
Ses ennemis ne cherchaient par ces détours qu'à éluder l'exécution du testament de son père, Révol. rom. XIV, p. 306 dans ÉLUDER
Cette émotion ne se serait pas à la fin terminée sans qu'il y eût beaucoup de sang répandu, Révol. rom. III, 270 dans ÉMOTION
Ni vous-même, ni le peuple n'avez prétendu, en créant ces nouveaux magistrats, que de donner à cette loi des protecteurs et aux pauvres des avocats qui les empêchassent d'être opprimés par les grands, Révol. rom. II, p. 163 dans EMPÊCHER
D'anciens tribuns du peuple et les principaux plébéiens se flattant d'emporter ces dignités parurent dans la place, Révol. t. VI, p. 111 dans EMPORTER
Que ses parents et ses voisins l'avaient vue grosse de la fille dont elle avait accouché ; que cet enfant [fille] en venant au monde avait été reçu dans les mains de ses parents et de ses alliés, Révol. rom. v, p. 40 dans ENFANT
Le peuple prévenu est entêté de ces visions, Rév. rom. II, p. 205 dans ENTÊTÉ, ÉE
Lentulus s'était laissé entêter de je ne sais quelles prédictions qui promettaient, disait-on, l'empire à trois Cornelius, Rév. rom. XII, p. 166 dans ENTÊTER
Malgré la justice qu'il y avait dans ces remontrances, le peuple décerna le triomphe aux consuls ; nouvelle entreprise des tribuns sur l'autorité du sénat, Révol. rom. VI, 88 dans ENTREPRISE
C'était l'objet le plus ordinaire de la guerre, et le principal fruit qu'on envisageait dans la victoire, Révol. rom. III, 226 dans ENVISAGER
Ils ont appris à notre service et par nos exemples à faire la guerre, Révol. rom. I, p. 103 dans EXEMPLE
Ils se faisaient honneur de suivre son avis dans le sénat et ses exemples à la guerre, ib. II, p. 142 dans EXEMPLE
Ce droit d'accusation non-seulement tiendrait les grands en respect, mais servirait encore à exhaler les murmures du peuple qui, sans ce secours, pourraient se tourner en sédition, Révol. rom. II, 170 dans EXHALER
On agite de nouveau l'affaire qui les avait obligés de s'assembler ; les conjurés en représentent les avantages et les facilités, Révol. rom. XII, p. 207 dans FACILITÉ
Tout le monde admirait son activité ; et ses ennemis même ne pouvaient disconvenir de l'étendue et de la facilité de son esprit, Révol. rom. IX, p. 337 dans FACILITÉ
Mais cet air de grandeur était tempéré par la douceur et la facilité de ses moeurs, Révol. rom. XIII, p. 221 dans FACILITÉ
Les plébéiens qui faisaient toujours le plus grand nombre dans ces assemblées, Révol. rom. III, 259 dans FAIRE
Ce qui paraît le plus certain c'est qu'il se faisait des assemblées secrètes dans sa maison du Capitole, Révol. rom. VII, p. 224 dans FAIRE
Pourtant Corneille a dit : Sors de mon coeur, nature, ou fais qu'ils [mes fils] m'obéissent ; Fais-les servir ma haine ou consens qu'ils périssent, Rodog. IV, 7 dans FAIRE
Le peuple prend feu aussitôt : il pousse mille cris confus remplis d'indignation et de menaces, Révol. rom. t. II, p. 141 dans FEU
Nous ne nous serions pas laissé consumer par une famine fomentée par nos ennemis, Rév. rom. II, p. 117 dans FOMENTÉ, ÉE
Les Romains n'oublièrent rien pour faire regarder ces concessions comme des grâces passagères qui ne fondaient point de droit, Révol. rom. X, p. 23 dans FONDER
Céson tomba aussitôt sur lui, et, se prévalant de ses forces, lui donna tant de coups de poings et de pieds..., Révol. rom. IV, p. 309 dans FORCE
Il ne fit choix, pour un emploi si important et si délicat, que d'un soldat de fortune et par conséquent incapable de lui donner de l'ombrage et de se faire chef de parti, Révol. rom. XIV, p. 349 dans FORTUNE
Bien des gens pouvant fournir de courage et de résolution l'épée à la main, qui ne sont pas capables de soutenir de sang-froid tout le poids d'un secret important, Révol. de Portug. dans FOURNIR
Par cet esprit de générosité si ordinaire parmi les Romains, de ne marquer jamais plus d'éloignement de la paix que dans les mauvais succès, Révol. rom. II, p. 200 dans GÉNÉROSITÉ
Certaines gens qui n'étaient tombés dans la pauvreté que par la paresse et l'intempérance, Rév. rom. I, p. 116 dans GENS
Mais ces paysans, mêlés d'anciens soldats, la plupart gens de main.... chargèrent les bourgeois à coups de pierres et de bâtons, Révol. rom. x, p. 10 dans GENS
Les ennemis avaient quatre cent cinquante enseignes de gens de pied, distribués en différents corps d'armée, sans compter la cavalerie, Révol. rom. XI, p. 94 dans GENS
Il avait même été plusieurs fois à la maison d'Appius, son neveu, pour lui représenter l'injustice de son gouvernement, Révol. rom. v, p. 30 dans GOUVERNEMENT
Et s'étant fait accompagner d'une grosse escorte, Révol. rom. VII, p. 208 dans GROS, OSSE
César avait le courage trop haut pour se laisser éblouir par un vil intérêt, Révol. rom. XIII, p. 225 dans HAUT, AUTE
Les tribuns tentèrent d'emporter l'affaire de hauteur, Rév. rom. IV dans HAUTEUR
Il [Appius Claudius] avait hérité de son père son attachement inviolable pour les intérêts du sénat, Révol. rom. liv. IV dans HÉRITER
Sylla crut qu'il était plus honnête de combattre les ennemis de l'État que de ruiner les affaires de la république par une vengeance précipitée, Révolut. rom. X, p. 72 dans HONNÊTE
Mais dans l'exemple suivant incessamment est construit avec un verbe au passé, et on ne voit pas ce qui empêcherait de s'en servir de la sorte : En arrivant à Lisbonne, il avait nommé aussitôt, pour toutes les places frontières, des gouverneurs, gens fidèles et pleins de valeur et d'expérience, qui partirent incessamment, Révol. de Port. 107 dans INCESSAMMENT
Le chef de la conspiration étant mort, ce sage magistrat ne jugea pas à propos d'informer contre ses partisans, de peur de trouver un trop grand nombre de criminels, Révol. rom. VI, p. 122 dans INFORMER
Il les exhorta à sacrifier leur vie plutôt pour la défense de leur liberté que pour servir de spectacle à l'inhumanité de leurs patrons, Rév. rom. XI, p. 140 dans INHUMANITÉ
Rullus, pour intéresser encore davantage la multitude dans la publication de sa loi, Révol. rom. XII, p. 176 dans INTÉRESSER
On déféra le consulat à Pompée, quoiqu'il ne fût que simple chevalier et qu'à peine il eût trente-quatre ans ; sa haute réputation et l'éclat de ses victoires couvrirent ces irrégularités, Révol. rom. chap. XI, p. 145 dans IRRÉGULARITÉ
César, outré des bruits qu'on répandait contre son honneur et sa réputation, se jette dans la ville, court par les rues..., Révol. rom. XIV, 319 dans JETER
Hirtius trouva un endroit [des lignes d'Antoine] faible et moins défendu, qu'il emporta l'épée à la main ; il se jeta ensuite dans le camp, Révol. rom. XIV, 326 dans JETER
Il leur parla avec tant de hauteur que la plupart, piqués de ses reproches, se jetèrent dans l'armée de Marius, Révol. rom. X, 55 dans JETER
On pendit sur-le-champ, par ordre d'Antoine, un grand nombre d'esclaves qui s'étaient jetés dans le même parti, ib. XIV, 188 dans JETER
Il craignit, en se joignant avec Antoine, que ce général ne prétendît être reconnu pour le chef du parti, Rév. rom XIV, 329 dans JOINDRE
Tant l'amour de la liberté et la crainte d'être assujettis prévalaient, dans le coeur des Romains, sur toutes les liaisons du sang et de la nature !, Rév. rom. VII, 226 dans LIAISON
Il ajouta que ce qu'il demandait était conforme aux lois, qui ordonnaient que, dans un litige et avant le jugement définitif...., Révol. rom. V, 54 dans LITIGE
Quintius, père de Céson, après avoir vendu la meilleure partie de son bien...., Révol. rom. IV, 311 dans MEILLEUR, EURE
Il se mit ensuite à fuir, toujours accompagné de ses deux fidèles amis et d'un esclave appelé Philostrate, Révol. rom. IX, 359 dans METTRE
Vous leur avez donné un conseil de trois cents sénateurs qui servent d'inspecteurs de leur conduite et de modérateurs de leur autorité, Révol. rom. II, 168 dans MODÉRATEUR, TRICE
Antoine, qui se voyait aux portes de Rome à la tête d'un puissant corps de troupes, se moqua du décret, Révol. rom. XIV, 314 dans MOQUER (SE)
Umbrenus offre ses services et le crédit de ses amis, se donne quelques mouvements, et sollicite en apparence pour leur soulagement [des Allobroges], Révol. rom. XII, 205 dans MOUVEMENT
Il [Romulus] fut reconnu en même temps pour le chef de la religion, le souverain magistrat de la ville, et le général-né de l'État, Révol. rom. I, 18 dans NÉ, NÉE
Une populace élevée et nourrie dans l'obscurité, Rév. rom. II, p. 186 dans NOURRI, IE
Votre facilité a fait naître de nouvelles prétentions ; le peuple a voulu avoir ses magistrats particuliers ; vous savez avec quelle force je m'opposai à ces nouveautés, Rév. rom. II, 160 dans NOUVEAUTÉ
Ils prétendaient obliger le jeune César, qui ne leur était pas moins suspect, de licencier ses légions, Rév. rom. XIV, 336 dans OBLIGER
L. Cornélius opina à ce qu'on n'entrât en aucune négociation avec les deux armées, Révol. rom. V, 71 dans OPINER
César, outré des bruits qu'on répandait contre son honneur et sa réputation, se jette dans la ville, court par les rues, assemble le peuple, Rév. rom. XIV, 319 dans PAR
Le sénat, par son conseil [de Cicéron], promit une amnistie, Révol. rom. XII, 199 dans PAR
Les grands surtout ne pouvaient pardonner à César la vie qu'il leur avait donnée dans les plaines de Pharsale, Révol. rom. XIII, 270 dans PARDONNER
Qu'il n'était pas juste qu'ils entrassent en partage des terres que les Romains avaient conquises avant leur alliance, Révol. rom. III, 234 dans PARTAGE
Ces plébéiens perdaient toujours leurs procès, parce que leurs parties étaient leurs juges, Révol. rom. II, 154 dans PARTIE
Tout ce qui se trouva d'habitants qui n'avaient pu s'échapper passa par le fer ennemi, Révol. rom. VII, 201 dans PASSER
Un arrêt qui défendait à César, sous peine de punition, de faire aucune libéralité contraire aux lois, Révol. rom. XIV, 313 dans PEINE
Ce grand orateur [Cicéron], voyant Antoine près d'envahir la Gaule, persuada au sénat de lui opposer les troupes du jeune César, Révol. rom. XIV, 322 dans PERSUADER
Comme Catulus était âgé et pesant, tout roulait sur Sylla, Révol. rom. x, p. 20 dans PESANT, ANTE
Que, pour sauver quelques scélérats, on mettait, pour ainsi dire, le poignard au sein des plus gens de bien, Révol. rom. XII, 211 dans POIGNARD
Le jeune César acquitta, des deniers qui provinrent de ces ventes, une partie des legs portés par le testament, Révol. rom. XIV, 306 dans PORTÉ, ÉE
Vous m'avez porté à cette haute dignité par des acclamations et des voeux publics qui me sont peut-être plus glorieux que la dignité même dont vous m'avez honoré, Révol. rom. XII, 187 dans PORTER
Romulus, le fondateur de Rome, en fut élu pour le premier roi, Rév. rom. I, 18 dans POUR
Il [César] demandait qu'on lui continuât son gouvernement, comme on avait fait à Pompée, ou qu'il lui fût permis, sans être dans Rome, de poursuivre le consulat, Révol. rom. XIII, 259 dans POURSUIVRE
Métellus, si bon juge de valeur, le poussa [Marius] depuis aux premières charges de l'armée, Révol. rom. IX, 390 dans POUSSER
Les conjurés se plaignaient de ce que le consul, au préjudice du décret du sénat et de sa propre parole...., Révol. rom. XIV, p. 285 dans PRÉJUDICE
Au préjudice de ses services et des emplois qu'il avait remplis, il fut cité pour se faire enregistrer en qualité de simple soldat, Révol. rom. III, 257 dans PRÉJUDICE
Sur ce prétexte, il demanda au sénat le gouvernement de cette province, Révol. rom. XIV, 307 dans PRÉTEXTE
Carthage, colonie des Phéniciens, fut bâtie sur les côtes d'Afrique, proche l'endroit où se trouve à présent la ville de Tunis, Révol. VIII, 272 dans PROCHE
Appius déclara qu'il n'y avait que le père seul qui pût réclamer la possession de celle qu'il prétendait être sa fille, et que, s'il était présent, il lui adjugerait la provision, Révol. rom. v, 54 dans PROVISION
Sylla son questeur lui amena un puissant corps de cavalerie, qu'il avait levé chez les Latins, Rév. rom. IX, 403 dans PUISSANT, ANTE
Ce nouveau magistrat proposa une loi qui déclarait les débiteurs quittes de leurs dettes en payant à leurs créanciers la quatrième partie du principal, Révol. rom. XI, p. 78 dans QUITTE
Drusus donna à de pauvres habitants la même quantité de ces terres quittes et franches de toute contribution, Révol. rom. IX, p. 340 dans QUITTE
César écrivit plusieurs fois au sénat avec beaucoup de modération et comme pour rechercher la paix, Révol. rom. XIII, p. 259 dans RECHERCHER
Le roi, le sénat et le peuple étaient, pour ainsi dire, dans une dépendance réciproque ; et il résultait de cette mutuelle dépendance un équilibre d'autorité qui modérait celle du prince, Révol. rom. I, p. 26 dans RÉCIPROQUE
À l'égard des plébéiens qui, par leur débauche ou leur paresse, étaient tombés dans l'indigence, ils les réduisaient dans une classe inférieure, Révol. rom. VI dans RÉDUIRE
Il était bien résolu de ne point quitter l'Asie, qu'il n'eût réduit son ennemi, par la force des armes ou par un traité, dans les anciennes bornes de ses États, ib. X dans RÉDUIRE
Pour intimider tous ceux qui à l'avenir seraient tentés de remuer cette affaire, Rév. rom. III, p. 235 dans REMUER
Il se fit une espèce de réconciliation entre ces chefs de parti, mais cette réunion apparente ne trompa personne, Rév. rom. XIV, 280 dans RÉUNION
Il représenta qu'il ne fallait plus songer désormais qu'à réunir les esprits divisés, et à prévenir les malheurs d'une guerre civile, Rév. rom. XIV, 287 dans RÉUNIR
Le combat fut rude et très opiniâtre, Rev. rom. XII, 215 dans RUDE
Après avoir fait des serments horribles qu'il poursuivrait cette affaire jusqu'à la mort, il marqua le jour que le peuple en devait prendre connaissance, Révol. Rom. liv. III, p. 255 dans SERMENT
Pompée, prenant la parole, dit qu'il ne s'était chargé de ces emplois que par soumission pour les ordres du sénat, Révol. rom. XIII, p. 257 dans SOUMISSION
Cicéron leur était redoutable par cette souveraine éloquence qui le faisait dominer dans toutes les assemblées, Révol. rom. XII, p. 173 dans SOUVERAIN, AINE,
On y trouva [dans le testament de César] qu'il avait adopté Octavius, fils de la fille de sa soeur, pour son fils et son principal héritier ; et qu'il lui avait substitué, en cas de mort sans enfants, Decimus Brutus, un des principaux conjurés, Révol. rom. XIV, 282 dans SUBSTITUER
Il ouvrit son discours par les avantages que produisaient l'union et la paix, et par les malheurs qui suivaient de la discorde, Rév. rom. II, 174 dans SUIVRE
Leur supplice [des complices de Catilina] fut résolu ; et Cicéron, sur l'arrêt seul du sénat, les fit exécuter dans la prison, Révol. rom. XII, 211 dans SUR
Après avoir tiré du trésor quatre mille cent trente livres d'or, et quatre-vingt mille livres d'argent.... il [César] se mit en état de poursuivre Pompée et ses partisans, Révol. rom. XII dans TIRER
Ce général du sénat [Pompée], qui voulait tirer la guerre en longueur pour avoir le temps d'amasser de plus grandes forces, passa d'Italie en Épire, Révol. rom. XII dans TIRER
Appius se leva quand ce fut son tour à parler, Révol. rom. I, 99 dans TOUR
Les Sarrasins, qui croyaient n'avoir affaire qu'aux Arméniens, qu'ils avaient déjà battus plusieurs fois, surpris de voir les étendards de Saint-Jean, qu'ils connurent encore mieux aux grands coups que ces chevaliers portaient, se tournèrent en fuite, Hist. de Malte, v. dans TOURNER
Le dictateur se démit de sa dignité, après avoir triomphé pour la victoire qu'il avait remportée sur les Volsques, Rév. rom. VII, p. 122 dans TRIOMPHER
Les ennemis du sénat et des conjurés triomphaient de la réunion d'Antoine et d'Octave, Rév. rom. XIV, p. 312 dans TRIOMPHER
Je veux même que.... il ne vous ait été ni utile ni même honorable d'en relâcher une partie [de votre autorité] en faveur du peuple, Révol. rom. II, p. 156 dans UTILE
Que les généraux d'armée.... qui auraient entre leurs mains les deniers qu'ils n'auraient point encore portés à l'épargne, en seraient valablement déchargés en les remettant aux décemvirs, Rév. rom. XII, p. 178 dans VALABLEMENT