ST-GELAIS

Citations

Or, quand je n'auroy, comme j'ai, ceste juste response absolute et universelle, qui...., 493 dans ABSOLU, UE
Le temps me peut abolir avant eage, Et mon malheur me garder de vous voir Beaucoup de jours, 174 dans ABOLIR
Ci dessous git estendue et couchée, Une qu'amour si bien vaincue avoit, Que plusieurs fois elle en fust accouchée ; Mais c'estoit mal dont elle relevoit, 197 dans ACCOUCHER
Heureux celui qui, pour devenir sage, Du mal d'autrui fait son apprentissage, 171 dans APPRENTISSAGE
Dont il revint tost en vie et si sain, Qu'il s'envola battant l'une et l'autre aile, 185 dans BATTRE
Et tout ainsi que les nouvelles blées, Gresles et tendres, de petit vent troublées, dans PALSGR. p. 170 dans BLÉ
Ouvriers parfaits de forger brigandines, Verger d'honneur. dans BRIGANDINE
Chatelus donne à dejeuner à six pour moins d'un carolus ; Et Jaquelot donne à disner à six pour moins que Chatelus ; Après ces repas dissolus Chacun s'en va gai et falot ; Qui me perdra chez Chatelus, Ne me cherche chez Jaquelot, dans MÉNAGE dans CAROLUS
Il cognoist bien que le printemps revient, Et aux fruits meurs l'automne il certifie : Voilà son art et sa philosophie, 209 dans CERTIFIER
Ce pendant ma destresse Ne prendra fin ne cesse Que par vous sa maistresse, 240 dans CESSE
Les chevaliers [pièce aux échecs] sont mes escrits et vers, Qui font un saut aux autres tant divers, 80 dans CHEVALIER
Memoire à mon solliciteur, Qui prend à Paris mes paquets, De m'envoyer par ce porteur Un couple de bons perroquets, 250 dans COUPLE
Et tousjours les plus cramoisies [cerises] S'en vont les premieres choisies, 42 dans CRAMOISI, IE
.... Que je croy qu'il est en nature Moins des bons hommes qu'en peincture, 111 dans DE
Un obstiné qui une mesme chose Veut et deveut cent fois en un instant, 4 dans DÉVOULOIR
Vos blanches dents ou plustost diamans Sont la prison des esprits des amants, (26). dans DIAMANT
.... Passant les diligences De leurs grands tours [des astres], (25) dans DILIGENCE
Vostre prochain et triste eslongnement, p. 20, dans LACURNE dans ÉLOIGNEMENT
Vous ne seriez point honorée Simplement d'une pomme ronde, Mais auriez la main emparée De la monarchie du monde, 179 dans EMPARER (S')
Car vostre oeil qui fait offense Au coeur où vous este emprainte, à la langue fait defense De vous à vous faire plaincte, 188 dans EMPREINDRE
Je ne veux point de trop volage amie, Ny ne la veux aussi trop endormie, 230 dans ENDORMIR
Et si je suis entre les hommes vifs, C'est malgré moy, certes, et bien envis, 90 dans ENVI (À L')
Le roy, le pape et le prince germain Jouent un jeu de prime assez jolie ; D'arme est leur vade, et l'envy l'Italie ; Et le roy tient le grand point en sa main, 66 dans ENVI
Desquels [preux] chacune [dame] a voulu recevoir Une faveur qu'elle fait apparoistre, à fin que mieux on la puisse congnoistre, 17 dans FAVEUR
Est-ce afin que ton heritier Ayt mieux de quoy se festier, Jouissant de tes abstinences ?, 36 dans FESTOYER ou FÉTOYER
Fidelité, vertu peu frequentée, Rend ceux qui l'ont comparables aux dieux, 60 dans FRÉQUENTER
Et comme on voit un pigeon à la fuye Se retirer et un boeuf à la grange, Ainsi je tourne autour de la vendange, 94 dans FUIE
Laissez tourner les fusées fatales De la Sicille et de la Palestine, 14 dans FUSÉE
Un vent se leve et un temps si divers Qu'il ressembloit aux plus gelés hivers, 44 dans GELER
Saint-Gelais a dit : trembler le grelet : Minuict est pieça sonné ; Par Dieu, c'est bien promené : Je fay bien de leur vallet, D'icy trembler le grelet, 227 dans GRELOT
Comme un cheval se polit à l'estrille, Et comme on voit un harang sur la grille, 94 dans GRIL
Le tainct est gros, la gorge n'est plus telle Que quand d'aimer vous requis autrefois, 137 dans GROS, OSSE
Les medecins hayent les hommes sains, Car rien par eux ne leur est presenté, 107 dans HAÏR
Et sommes tous enclins, quand tout est dict, à desirer ce qui est interdit, 200 dans INTERDIRE
En ce beau premier jour de may, En lieu de bouquet ou de may, Present vous fay, mes damoiselles, D'un plat de cerises nouvelles, 42 dans MAI
Mais venant de nostre devis, Tels quels sont faits à l'improvis, Ils [ces vers] vous doyvent aussi chers estre Que s'ils venoyent de main de maistre, 213 dans MAIN
Si vous voyez à la fontaine Quelque jeune Samaritaine, Y courriez bien si menu, Ribaud ?, 100 dans MENU, UE
Si tu la vis, remercie tes yeux, Car oeil mortel jamais ne verra mieulx, 196 dans MIEUX
Mais tout ainsi que qui gaste ou tourmente Le mouvement et secret d'une monstre, L'aiguille faut, et l'heure ne rencontre, 177 dans MONTRE
Mais tout ainsi que qui gaste ou tormente Le mouvement et secret d'une monstre, L'aiguille faut, et l'heure ne rencontre, 177 dans MOUVEMENT
Je ne veux point de trop volage amie, Ny ne la veux aussi trop endormie, 230 dans NE
... Les poures cerfs oublier leurs paissons, Et se tenir en leurs forts et buissons, 22 dans PAISSON
Et comme on voit un haranc sur la grille Se revenir, et un chappon en mue, Ainsi j'engraisse...., 94 dans REVENIR
Le rousseau bien faché S'en vint à la rousselle, 40 dans ROUSSEAU
Mynuict est pieça sonné, 227 dans SONNER
Et dont chacun, pour éternel renom, A soussigné ce cartel de son nom, p. 15 dans SOUSSIGNER
Lorsqu'on ne peut à bon souhait suffire, Le desir croist toujours en attendant, p. 248, dans LACURNE dans SUFFIRE
Ces biens icy, où tous sont si taschans, Viennent sans reigle aux bons et aux meschans, 216 dans TACHER
Mais j'ai tant veu de vileté, Tant cognu d'infidelité, p. 37 dans VILETÉ ou VILITÉ
Je ne veux point de trop volage amie, Ny ne la veux aussi trop endormie, 230 dans VOLAGE