ST-FOIX

Citations

Je voudrais, pour le supplice d'un coquin, que, pendant quelques heures, chaque jour, il pût avoir le coeur d'un honnête homme, Essai sur Paris, t. IV, p. 337, dans POUGENS dans COQUIN, INE
Les dix seigneurs qui étaient avec le dauphin étaient aussi croyables que les dix qui avaient accompagné le duc de Bourgogne, Ess. Paris, Oeuvres, t. V, p. 202, dans POUGENS dans CROYABLE
Dans le ballet du Triomphe de l'Amour, en 1681, on vit pour la première fois des danseuses sur le théâtre de l'opéra ; auparavant c'étaient deux, quatre, six ou huit danseurs qu'on habillait en femmes, Ess, Paris, Oeuvres, t. III, p. 409, dans POUGENS dans DANSEUR, EUSE
Leurs discours ingénieux et fleuris, à l'aide d'un débit imposant, soutenaient l'attention d'une assemblée indulgente et disposée à l'approbation, Ess. Paris, Oeuvres, t. III, p. 445, dans POUGENS dans DÉBIT
Le matin du mariage, chez les Juifs en Égypte, on colle les paupières de la mariée avec de la gomme, et, quand le moment de se coucher est venu, le mari les décolle, Ess. Paris, Oeuvres, t. IV, p. 345 dans DÉCOLLER
Deux cents barques normandes s'approchèrent de la Rochelle et tâchèrent de surprendre cette ville, pendant que les armateurs de Bayonne faisaient le dégât aux environs, Ess. Paris, t. V, p. 62, dans POUGENS dans DÉGÂT
Je fais cette remarque en réponse à ce qu'a dit Moreau de Mautour, qui, pour soutenir son opinion, se déguise à lui-même les faits, Ess. Paris, Oeuvres, t. V, p. 239, dans POUGENS dans DÉGUISER
Il n'était pas permis d'épouser la délaissée d'un prêtre ou d'un diacre, Ess. Paris, Oeuvres, t. IV, p. 31, dans POUGENS dans DÉLAISSÉ, ÉE
Si l'on réfléchit bien sur le dualisme, je crois qu'on le trouvera encore plus absurde que l'idolâtrie, Ess. Paris, Oeuvres, t. IV, p. 304, dans POUGENS dans DUALISME
À l'égard de la collection des actes publics d'Angleterre par Thomas Rymer, il n'y a qu'à la parcourir pour être convaincu qu'il a mis beaucoup de pièces à l'écart, Ess. Paris, Oeuvres, t. V, p. 6 dans ÉCART
Un comédien qui éclabousse insolemment le poëte qui le nourrit, oubliant qu'il n'est plus rien quand il n'a plus de rôle à jouer, Ess. Paris, Oeuvres, t. III, p. 419 dans ÉCLABOUSSER
Philippe Auguste aima les lettres, accueillit et protégea les savants ; les écoles de Paris devinrent célèbres ; on y accourut des provinces et des pays étrangers, Ess. Paris, Oeuvres, t. III, p. 16 dans ÉCOLE
Tout auteur qu'on est obligé de lire deux fois pour l'entendre écrit mal, Ess. Paris, t. IV, p. 221, dans POUGENS dans ÉCRIRE
Je distingue dans ce tableau l'effet pathétique d'avec l'effet pittoresque, Ess. Paris, Oeuvres, t. III, p. 199, dans POUGENS dans EFFET
Avoir escrimé dans quelques combats particuliers n'est point du tout une preuve sûre qu'on a véritablement de la valeur, Ess. Paris, Oeuvres, t. III, p. 220, dans POUGENS dans ESCRIMER
Haineux comme un faux dévot, dès qu'on vous résiste, Ess. Paris, Oeuv. t. IV, p. 358, dans POUGENS dans HAINEUX, EUSE
Ce langage était trop haut, pour être entendu par les politiques ordinaires, Ess. Paris, Oeuv. t. III, p. 367, dans POUGENS dans HAUT, AUTE
On attribue les combats de gladiateurs à un esprit politique : c'était, dit-on, pour entretenir l'humeur guerrière parmi les Romains ; mais l'humeur guerrière et l'humeur meurtrière sont très différentes : l'humeur guerrière est généreuse, c'est l'honneur et l'amour de la patrie qui l'inspirent, Ess. Paris, Oeuv. t. IV, p. 226, dans POUGENS dans HUMEUR
Dans un temps de famine, Clovis II, pour nourrir les pauvres, avait fait enlever les lames d'or et d'argent qui couvraient les tombeaux de saint Denis et de ses compagnons ; c'était une action charitable et digne d'un grand roi, Ess. Paris, Oeuv. t. III, p. 338, dans POUGENS dans LAME
Le 23, le duc de Bourgogne fit assassiner le duc d'Orléans, et le lendemain assista à ses funérailles la larme à l'oeil, et portait un des coins du drap mortuaire, Ess. Paris, Oeuv. t. V, p. 192, dans POUGENS dans LARME
Les armoiries devenues fixes et héréditaires introduisirent en même temps les livrées, Ess. Paris, Oeuv. t. IV, p. 109. dans POUGENS dans LIVRÉE
Les femmes parurent ne se plus soucier de leur visage, et commencèrent à le cacher ; elles prirent un loup, et n'allèrent plus que masquées dans les rues, aux promenades, en visite et même à l'église, Ess. Paris, Oeuv. t. IV, p. 116, dans POUGENS dans LOUP
Chez les Romains, il n'y avait point de nappe sur la table ; il n'y avait point aussi de serviettes, chaque convié apportait la sienne, Ess. Paris, Oeuv. t. IV, p. 329, dans POUGENS dans NAPPE
Rien n'est si aisé et par conséquent rien ne prouve moins que de soutenir des paradoxes et des idées singulières, Ess. Paris, Oeuv. t. IV, p. 222, dans POUGENS dans PARADOXE
Le maréchal de Saxe regrettait les piques, Ess. Paris, Oeuv. t. IV, p. 380 dans PIQUE
La belle Agnès [Sorel] laissa un fonds pour la pitance d'oeufs, au jour de son anniversaire, Ess. Paris, Oeuvr. t. III, p. 229, dans POUGENS dans PITANCE
Les rois [mérovingiens], avec l'usage passager des maîtresses, se permettaient encore la pluralité des femmes, Ess. Paris, Oeuv. t. IV, p. 32, dans POUGENS dans PLURALITÉ
Un jacobin n'eut, en 1472, que quarante-quatre sols pour avoir prêché tout un carême, Ess. Paris, Oeuv. t. IV, p. 135, dans POUGENS dans PRÊCHER
La statue équestre de Henri IV, érigée sur le pont Neuf le 27 août 1624, Ess. Paris, Oeuv. t. III, p. 227, dans POUGENS dans STATUE
J'ai vu les moeurs anéanties et remplacées par des plans de morale ; et, lorsque la patrie demandait des secours, je n'ai entendu que des voix qui lui offraient des systèmes, Ess. Paris, t. III, p. 439, dans POUGENS dans SYSTÈME
Le curé de Saint-Méry.... le faisant condamner [un bourgeois de Paris] à faire amende honorable, un dimanche, à la porte de la paroisse, pour avoir mangé de la viande le vendredi, Ess. Paris, Oeuv. t. III, p. 302, dans POUGENS dans VENDREDI
Il n'y avait que six vestales ; nous avons des milliers de couvents de filles, Ess. Paris, Oeuv. t. IV, p. 229, dans POUGENS dans VESTALE