ST-AMAND

Citations

Le ciel est noir de bout en bout, Oeuvres, 78 dans BOUT
[La toilette d'un débauché] Où le luxe mis hors d'arçon Ne montre pour tout équipage Qu'un peigne dedans un chausson, dans RICHELET dans CHAUSSON
Ô doux Cotignac de Bacchus, Fromage, que tu vaux d'écus !, dans RICHELET dans COTIGNAC
Que j'aime à voir la décadence De ces vieux palais ruinés, Contre qui les ans mutinés Ont déployé leur insolence, Ode sur la solitude. dans DÉCADENCE
Gousset, escafignon, faguenas, cambouis, Qui formez ce présent, que mes yeux réjouis, Sous l'aveu de mon nez, lorgnent comme un fromage, à qui la puanteur doit même rendre hommage, Que vous avez d'appas, que votre odeur me plaît !, le Cantal. dans ESCAFIGNON
Gousset, escafignon, faguenas, cambouis, Qui formez ce présent que mes yeux réjouis Sous l'aveu de mon nez lorgnent comme un fromage, Cantal. dans FAGUENAS
Là, par quelque chanson falote, Nous célébrerons la vertu Qu'on tire de ce bois tortu [la vigne], dans RICHELET dans FALOT, OTE
J'entreprendrais en un temps chaud et clair Le vain calcul des freluches de l'air, dans RICHELET dans FRELUCHE
Que j'aime ce marais paisible ! Il est tout bordé d'alisiers, D'aunes, de saules et d'osiers, à qui le fer n'est point nuisible ; Les nymphes y cherchent le frais, S'y viennent fournir de quenouilles, De pipeaux, de joncs et de glais, dans LE ROUX, Dict. comique. dans GLAI
La déesse des fours, des moulins et des plaines Où l'oeil du bon pitaud voit l'espoir de ses peines, le Melon. dans PITAUD, AUDE
Ah ! Dieu vous gard' la belle ville, Vous voici donques sur les rangs ?, Rome ridicule, stance 9 dans RANG
Oh ! que j'aime la solitude ! Que ces lieux sacrés à la nuit, Éloignés du monde et du bruit, Plaisent à mon inquiétude !, Ode à la solitude. dans SACRÉ, ÉE