SLEIDAN

Citations

Accréditer un négociant auprès d'un autre, lui donner une lettre de crédit, Corresp. comm. dans ACCRÉDITER
[Dans le cortége] les archevesques de Cologne et de Mayence accostoyent [étaient à côté] l'empereur, p. 18 dans ACCOSTER
Sylvestre la [la puissance du pape] prefere à tous conciles et tous decrets, affermant que toute la vertu de l'Escriture depend d'icelle, F. 3 dans AFFIRMER
Ils [les moines mendiants] pratiquoyent et happoyent ce dont les poures souffreteux devoyent estre alimentez, Hist. de l'estat de la religion et republique sous Charles V, p. 83, verso dans ALIMENTER
Il a esté parlé de François Landry, qui preschoit à Paris [1543] ; lequel fut mis en prison quelques jours devant Pasques, pourtant qu'il avoit respondu ambiguement aux articles des theologiens, et ne desistoit de prescher, Hist. de l'estat de la religion et de la republique sous Charles V, 1557 dans AMBIGUMENT
Iceux articles ne sont recevables pour ce qu'ils annichilent l'autorité des conciles, p. 27 dans ANNIHILER
Non qu'il [Luther] estime que Rome soit autre que incurable, f° 19 dans AUTRE
Cependant que l'empereur sejournoit à Cologne, le pape recommença de plus belle à...., 30 dans CEPENDANT
On peut bien faire doute, si leurs chanteries et prieres [des prêtres catholiques] sont plaisantes à Dieu, Hist. de l'estat de la religion et republique sous Charles V, p. 57 dans CHANTERIE
Pour retirer aucuns de la chartre des vices, f° 19 dans CHARTRE
Il [Charles-Quint] aime la religion, justice et chasteté, f° 13 dans CHASTETÉ
Les articles accordez entre les collocuteurs [au colloque de Ratisbone, 1541], Hist. de l'estat de la religion et republique sous Charles V, p. 214, verso dans COLLOCUTEUR
Sagement il faut poiser ces choses et embrasser ce qui consent [est d'accord] à la parole de Dieu, f° 2 dans CONSENTIR
Il [l'archevêque de Mayence] entend, non sans grande detresse de coeur, que quelques grans personnages disputent aujourd'hui de la primauté du pape, f° 25 dans DÉTRESSE
Partout leurs demandes [de révoltés] estoyent pareilles ; dont les Suaubes estoyent premiers auteurs, et en avoyent engé les autres, Hist. de l'estat de la religion et republ. sous Charles V, p. 65, verso dans ENGER
Hocstrat, esperant annuler la sentence, print ses erres vers Rome, f° 23 dans ERRE
C'est la cause par laquelle il [Luther] s'est si fort escarmouché, f° 19 dans ESCARMOUCHER
Il entra en matiere et monstra que ce decret faisoit pour lui [lui était favorable], f° 6 dans FAIRE
Il l'excommunie, commandant à chacun de ne parler ne hanter avec lui, p. 27 dans HANTER
Tu as parlé plus immodestement qu'il ne t'appartenoit, Hist. de l'estat de la religion et republique sous Charles V, p. 34 dans IMMODESTEMENT
Les papes qui ont à bon escient maumené nos empereurs, p. 30 dans MALMENER
On sait ce que dit le proverbe : Qui mouche trop, il tire le sang, Hist. de l'estat de la religion sous Charles V, p. 47, verso. dans MOUCHER
Le dit Luther demouroit piqué [arrêté] en sa doctrine, f. 4 dans PIQUER
S'estant endurci en son heresie, Luther avoit fait imprimer des livres beaucoup pires, f° 4 dans PIRE
Il se pleind que de son temps pullule une doctrine qui contient les anciennes heresies, p. 27 dans PULLULER
Rome est l'esgout et le retrait inespuisable de toutes ordures et vilainies du monde, f° 19 dans RETRAIT
Il te plaist seulement estre conveincu par l'Escriture sainte ; ce n'est pas bien fait à toy, et resves en cela bien fort, l'Estat de la religion et republique sous Charles V, p. 34 dans RÊVER
Luther traite peu reveremment le pape, f. 25 dans RÉVÉREMMENT
On voit clairement le fruict qu'a produit la doctrine de Luther, c'est qu'elle a rendu le peuple si rogue et rebelle, qu'on n'en peut plus jouir, Hist. de l'estat de la religion et republique sous Charles V, p. 55, verso dans ROGUE
Estre toujours recors de la dignité et magnificence tant sienne que de ses ancestres, f° 5 dans SIEN, SIENNE
François I ne se soucioit à qui cette dignité [l'empire] fust donné, pourveu que ce ne fust à Charles, f° 16 dans SOUCIER
Il n'imposera peage ou treu, sinon du consentement des electeurs, f° 17 dans TRIBUT