SCRIBE

Citations

Ma soeur, que je ne pouvais garder avec moi, se trouve à merveille chez ce vieux et respectable capitaliste, le Puff, I, 8 dans CAPITALISTE
À un soldat qui s'est bravement défendu il est permis de capituler, et il est des capitulations de conscience si difficiles à ne pas accepter, le Puff, V, 6 dans CAPITULATION
En France et sous nos rois, la chanson fut longtemps la seule opposition possible ; on définissait le gouvernement d'alors une monarchie absolue tempérée par des chansons, Disc. de récept. à l'Acad. dans CHANSON
Qu'il avait de bon vin, Le seigneur châtelain, Comte Ory, II, 5 dans CHÂTELAIN, AINE
C'est à moi, à mon tour, par quelque contre-mine, quelque contre-puff...., le Puff, III, 7 dans CONTRE-PUFF
J'étais seul dans une chaise de poste que je remplissais tout entière de ma capacité diplomatique, ib. dans DIPLOMATIQUE
Avez-vous quelques nouvelles à me donner ? - Non des nouvelles, mais une leçon. - Venant de vous, madame, elle n'a rien qui puisse blesser : je suis encore dans l'âge où on les reçoit, et depuis longtemps madame est dans celui où on les donne, la Calomnie, III, 9 dans DONNER
Si tu n'as que dix ans à vivre, il faut les passer gaiement ; je te défie à l'écarté, Maurice, nouvelle, § VIII dans ÉCARTÉ
Ce n'est pas là ce que je vous demande ; est-il bon camarade ? peut-il pousser les autres ? les faire valoir ? les élever ? leur faire la courte échelle ?, la Camaraderie, II, 1 dans ÉCHELLE
Condamnons par maintes esclandres...., Nouv. Pourc. sc. 3 dans ESCLANDRE
Des initiales d'abord ; on attribue à M. le comte trois étoiles.... ; et puis demain le nom en toutes lettres, Le Puff, IV, 1 dans ÉTOILE
Elle a fait nommer son protégé officier dans les gardes, et ce matin même l'a prévenu mystérieusement de son nouveau grade en lui en envoyant les insignes, des ferrets en diamants que l'on dit magnifiques, le Verre d'eau, II, 10 dans FERRET
Pourquoi ne te maries-tu pas, grand imbécile, au lieu de vivre seul comme un grigou ?, Zoé ou l'Amant prêté, sc. 4 dans GRIGOU
Vous qui voulez prendre la place Des anciens maîtres de ces lieux, Imitez-les, faites comme eux : Si chacun ici les révère, C'est que leur porte hospitalière S'ouvrait toujours aux malheureux, la Dame blanche, II, 4 dans HOSPITALIER, IÈRE
Comment, monsieur, je renonce à coeur, je l'indique clairement, et vous ne rentrez pas une seule fois dans mon invite, le Roi de carreau, dans les Historiettes et proverbes dans INVITE
Herminie : Avez-vous quelques nouvelles à me donner. - Mme de Savenay : Non des nouvelles, mais une leçon. - Herminie : Venant de vous, madame, elle n'a rien qui puisse blesser ; je suis encore dans l'âge où on les reçoit, et depuis longtemps madame est dans celui où on les donne, la Calomnie, III, 9 dans LEÇON
Gagné ! - Non, monsieur, répondit froidement Maurice en étalant son jeu sur la table, j'ai six cartes ; il y a maldonne, Maurice, § VIII dans MALDONNE
Mon inconnu soupira ; un sourire de regret et de mépris vint effleurer ses lèvres, le Prix de la vie, dans les Hist. et prov. dans MÉPRIS
Vous m'écoutez, n'est-ce pas ? - Oui, milady, le Verre d'eau, IV, 2 dans MILADY
Tenez, dit-il, en me montrant des paysans qui traversaient le parc et se rendaient à l'ouvrage en chantant, que ne donnerais-je pas pour partager leurs travaux et leurs misères !, le Prix de la vie dans les Historiettes et proverbes dans MISÈRE
Poste trois quarts, huit francs soixante-quinze centimes ; tiens, voilà dix francs, le Tête à tête ou Trente lieues en poste, dans les Historiettes et proverbes dans POSTE
Voyons un peu sui le livre de poste où nous pourrons nous arrêter pour déjeuner, le Tête à tête ou Trente lieues en poste dans POSTE
Je connais mieux que vous le prix de la vie, Hist. et prov. Le prix de la vie. dans PRIX
C'est une femme qui a des vues sérieuses.... et qui, pour préserver sa nièce du danger des passions, lui cherche un protecteur, Judith ou la Loge d'opéra, § 2, dans Historiettes et proverbes dans PROTECTEUR, TRICE
Le puff ou peuf comme disent nos voisins d'outre-mer.... le puff, nécessité si grande que le mot lui-même, devenu français, a forcément conquis ses lettres de grande naturalisation ; le puff.... c'est le mensonge passé à l'état de spéculation, mis à la portée de tout le monde, et circulant librement pour les besoins de la société et de l'industrie, toutes les vanteries, jongleries, sensibleries de nos poëtes, de nos orateurs et de nos hommes d'état, autant de puffs !..., le Puff, I, 2 dans PUFF
L'opéra s'en va ; c'est désolant pour nous autres, jeunes gens d'esprit et de plaisir, nous la nouvelle régence, Maurice, § 2 dans RÉGENCE
Cette carrière de gloire et d'honneur que j'avais rêvée, commence donc par l'antichambre [par les sollicitations], le Prix de la vie, dans les Historiettes et proverbes dans RÊVER
Moi qui déjeune toujours avec des rognons à la brochette et des coquilles à la financière, Historiettes et proverbes, le Tête-à-tête dans ROGNON
Je remplis, en ces lieux, des fonctions qui consistent à venir dîner tous les jours, à découper à table, à raconter des histoires, à être l'ami de monsieur, le chevalier de madame ; c'est ce qu'on appelle en Italie le sigisbée, DUPIN et DUMERSAN, la Pension bourgeoise, sc. 2 dans SIGISBÉE
Le duc avait chez lui, sans s'en douter et dans la même personne, un sigisbée précieux et une duègne incomparable qui ne lui coûtaient rien, Nouvelles, la Maîtresse anonyme, § 8 dans SIGISBÉE
C'est un bel état que celui de surnuméraire.... Hormis qu'on travaille pour deux Et qu'on se passe de salaire, le Solliciteur, 3 dans SURNUMÉRAIRE
M. de Marignon n'est pas un Trissotin. - Extérieurement, non ; la forme change ; les Trissotins de nos jours ont plus de savoir-faire, plus de tenue, plus d'importance, le Puff, III, 5 dans TRISSOTIN
Le premier au jeu et au travail, fort à la balle et en version, Maurice était, dans toute l'acception du mot, un excellent écolier, Nouvelles, Maurice, I dans VERSION