ROBIN

Citations

Les habitants payaient des redevances pour le droit d'avoir écaude ou bateau, afin de pêcher ou d'aller couper quelques joncs sur ces marais, Mém. sur les marais de Cléville (Calvados), 1781, p. 22 dans ÉCAUDE
Lorsque la vaine pâture s'exerce par les habitants de deux paroisses sur le territoire l'une de l'autre, elle prend le nom de parcours ou d'entre-cours, Mém. sur les marais de Cléville, p. 46 dans ENTRE-COURS
....Que les seigneurs s'y attribuaient la pêche, qu'on y formait des garennes à cygnes et des pêcheries, Mémoire sur les marais de Cléville, Calvados, 1781, p. 22 dans GARENNE
....sur les terres incultes, vaines et vagues, et sur les marais.... qui ne sont ouverts aux usages publics des habitants du territoire, qu'à cause de leur inculture et de l'état d'abandon dans lequel ils se trouvent, Mémoire sur les marais de Cléville [Calvados], p. 57 dans INCULTURE
Vers 1566, ces marais n'étaient même encore qu'une terre mouvante et en molières aussi basses pour la plupart que le canal de la rivière, Mém. sur les marais de Cléville (Calvados), 1781, p. 22 dans MOLIÈRE
Lorsque la vaine pâture s'exerce par les habitants de deux paroisses sur le territoire l'une de l'autre respectivement, elle prend le nom de parcours ou d'entre-cours, Mém. sur les marais de Cleville (Calvados), 1781, p. 46 dans PÂTURE
Les habitants... ont insisté sur leur opposition et ont réclamé le marais comme appartenant propriétairement à la communauté, Mémoire sur les marais de Cléville (Calvados), 1701, p. 32 dans PROPRIÉTAIREMENT