PORTAL

Citations

On ne peut affirmer lequel des deux viscères, du coeur ou du foie, a été primitivement affecté, pour agir morbidement sur l'autre, Instit. Mém. scienc. t. IX, p. 519 dans MORBIDEMENT
La surdité et le muétisme de naissance, Inst. Mém. scienc. 1807, 2e semestre, p. 161 dans MUÉTISME
La pellucidité de l'eau dans laquelle on les a fait bouillir est presque conservée, Instit. Mém. scienc. 1807, 2e semestre, p. 76 dans PELLUCIDITÉ
M. Paulo étant mort, je fis faire l'ouverture de son corps par M. Martin, mon prévôt d'anatomie, Instit. Mém. sc. 1807, 1er sem. p. 315 dans PRÉVÔT
La prostration des forces, Instit. Mém. scienc. 1821 et 1822, t. V, p. 84 dans PROSTRATION
Diverses acrimonies dartreuses et psoriques, Instit. Mém. scienc. 1807, 2e sem. p. 69 dans PSORIQUE
Une douleur avec tension et une extrême chaleur dans la région ombilicale, Inst. Mém. scienc. 1821 et 1822, t. V, p. 61 dans RÉGION
Il est reconnu qu'il n'y a point de partie dans le corps qui ne puisse être affectée du vice scrofuleux, Instit. Mém. scienc. 1807, 2e sem. p. 181 dans SCROFULEUX, EUSE
On trouve quelquefois des sujets de l'un ou de l'autre sexe, auxquels on ne peut mettre sans danger des vésicatoires avec les cantharides, Instit. Mém. scienc. t. IX, p. 402 dans SUJET
Une tanne considérable survenue au nez de M. Boulainviliers, ancien prévôt de Paris, Instit. Mém. scienc. 1807, 1er sem .p. 121 dans TANNE
La transmission des maladies chroniques des pères aux enfants, Instit. Mém. scienc. 1807, 2e sem. p. 162 dans TRANSMISSION
Quelques auteurs ont fait mention de familles triorchides, Instit. Mém. scienc. 1807, 2e sem. p. 169 dans TRIORCHIDE
Lorsque la fièvre est maligne ou typhoïde, la peau est terne, au visage principalement, Instit. Mém. scienc. t. IX, p. 391 dans TYPHOÏDE