PELLETAN

Citations

Les uns ayant la propriété chimique de tempérer le mouvement, en en coerçant le principe ; les autres, donnant à nos organes un ressort dont le principe est le même que celui de la chaleur, Clinique chirurg. art. Physiologie, t. II, p. 356 dans COERCER