PARMENTIER

Citations

Pour juger qu'un oeuf est frais, les ménagères le présentent à la lumière d'une chandelle : s'il est transparent et plein, c'est la preuve qu'il vient d'être pondu, Instit. Mém. scienc. 1806, 2e sem. p. 47 dans OEUF
Ces oeufs pondus sans coq sont ce qu'on appelle vulgairement des oeufs clairs, et l'on ne sait pourquoi ils ont été accusés d'être moins sains et moins savoureux que les autres, Instit. Mém. scienc. 1806, 2e sem. p. 37 dans OEUF
On a cru pouvoir augmenter le nombre des oeufs en augmentant la nourriture des pondeuses ; mais les tentatives à cet égard ont produit un résultat absolument contraire, Instit. Mém. scienc. 1806, 2e sem. p. 31 dans PONDEUSE
Un moyen pratiqué pour prolonger la ressource des oeufs frais dans un temps où les poules n'en produisent plus, c'est, au sortir du pondoir, de les plonger, au moyen d'une écumoire, dans l'eau bouillante, et de les y laisser deux secondes, Instit. Mém. scienc. 1806, 2e sem. p. 43 dans PONDOIR
Tout le monde sait que les oeufs les plus propres à se conserver proviennent de la seconde ponte, Instit. Mém. scienc. 1806, 2e sem. p. 42 dans PONTE
Un poulailler trop spacieux préjudicie sensiblement à la ponte, Instit. Mém. scienc. 1806, 2e sém. p. 34 dans POULAILLER
Il est reconnu que les poussins d'automne n'ont jamais la même force que ceux qui sont éclos au printemps, Instit. Mém. scienc. 1806, 2e sem. p. 42 dans POUSSIN
Le soleil cuit la terre pendant les grandes chaleurs, Culture des grains, t. I, p. 223 dans TERRE
Les terres engraissées avec la chaux ne peuvent enrichir que les vieillards, ib. p. 306 dans TERRE
Plus tôt en terre, plus tôt hors de terre, ib. t. II, p. 430 dans TERRE
Mme Anderson a souvent observé que le lait le premier tiré ne ressemblait point au dernier, Instit. Mém. scienc. t. IV, p. 244 dans TIRÉ, ÉE
Les trayeuses attentives avaient remarqué que le lait qui coule sous leurs doigts lorsqu'elles compriment le pis des femelles, augmentait de consistance à mesure que la traite approchait de sa fin, Instit. Mém. scienc. t. IV, p. 243 dans TRAYEUSE