PANNARD

Citations

Avant de se rendre érudit, Se mettre au fait de la patrie, Savoir Paris avant Madrid, Savoir l'Europe avant l'Asie, Voilà le bon esprit, Mercure de janvier 1749, dans RICHELET dans ÉRUDIT, ITE
Le bon goût qu'il faut toujours croire Me recommande chaque jour La grande mesure pour boire Et la petite pour l'amour, Chans. et vaudev. Oeuvr. t. III, p. 395, dans POUGENS. dans MESURE
Mais que Philis, qui longtemps fut piétonne, Ait des maux de coeur, des hoquets...., Oeuv. t. III, p. 338 dans PIÉTON, ONNE
D'amitié, je te conjure, Formons un picnic, Oeuv. t. III, p. 408 dans PIQUE-NIQUE
Un joueur adroit au quadrille Jamais ne cause et ne babille ; Il cache ses cartes si bien, Que son ennemi n'y voit rien, Oeuv. t. III, p. 355 dans QUADRILLE
Le bon vin nous ravigote, Oeuv. t. III, p. 364 dans RAVIGOTER
Combien, dites-moi, je vous prie, Ont quantité d'argenterie, De bons écus, de bons louis, Beaux bijoux et femme jolie, Qui sont toujours à rémotis !, Oeuv. t. III, p. 361 dans RÉMOTIS (À)
Si vous la blâmez, c'est pour rire ; Si vous l'aimez, c'est tout de bon, Oeuv. t. III, p. 405 dans RIRE
En partant pour la guerre, Un rodomont fait peur, Oeuv. t. III, p. 341 dans RODOMONT
Chers amis, voulez-vous vivre Autant que Melchisédec ? Dépêchez-vous de me suivre, Et comme moi buvez sec, Oeuvr. t. III, p. 407 dans SEC, SÈCHE
Bornez-vous à votre lot ; Chacun le sien n'est pas trop, Oeuvr. t. III, p. 347 dans SIEN, SIENNE
Il faut jouer au solitaire, Quand on n'est plus dans les beaux ans, Oeuvr. t. III, p. 358 dans SOLITAIRE
Recourons quelquefois au doux jus de la tonne ; Mais qu'il serve à nous réveiller, Oeuv. t. III, p. 424 dans TONNE
J'ai vu, ce qu'on ne pourra croire, Des tritons, animaux marins, Pour danser troquer leur nageoire Contre une paire d'escarpins, Description de l'opéra. dans TRITON
J'ai vu Mars descendre en cadence ; J'ai vu des vols prompts et subtils ; J'ai vu la Justice en balance Et qui ne tenait qu'à deux fils, Oeuv. Descrip. de l'Opéra. dans VOL