PALSGRAVE

Citations

J'ay tendu pour ung brocheton, mais je pense que je prendray une grenouille, p. 602 dans BROCHETON
Chicquenode, p. 220 dans CHIQUENAUDE
Le charpentier ne joignit pas bien ces ais au commencement ; regardez comment ilz se debiffent maintenant, p. 552 dans DÉBIFFER
Maint huis y fut rompu et maint coffre effondré, Et le dedens exposé à pillaige, p. 847 dans DEDANS
Deshabituer, p. 30, qui recommande de prononcer l's, l'h étant non aspirée. dans DÉSHABITUER
Deshoneste, p. 19, qui dit que l'h est muette. dans DÉSHONNÊTE
Il n'est qu'ung fol qui veult vendre ses chesnes pour en faire du fuaille [combustible] avant qu'il les escorche, p. 444 dans ÉCORCER
En tes ditz et parolles n'y a sinon mensonges et frivolles, p. 851 dans FRIVOLE
Gauche, deception, tromperie, p. 289, au mot wyle. dans GAUCHE
Agardez comment ce cerf là hallette, il n'en peult gayres plus, p. 611 dans HALETER
Hamasson ou hamaçon (h aspirée), p. 18 dans HAMEÇON
Heure [hure], p. 46, qui le prononce comme heure, hora, sauf l'aspiration de l'h. dans HURE
Ceste yvresse luy est inveterée, p. 694 dans INVÉTÉRER (S')
Je trouve dans le commun langage ces façons de parler.... Cependant que j'irons au marché, pour nous irons : j'avons bu, pour nous avons ; allons m'en, de par le diable, pour allons nous en ; j'allons bien, pour nous allons bien, f° 125 au verso dans JE
Laboriosité, p. 237 dans LABORIOSITÉ
Magnificence, p. 56 (qui dit qu'on prononce manificence). dans MAGNIFICENCE
Tout maussadement, p. 830 dans MAUSSADEMENT
Car qui sçait par devant oindre Sçait aussi par derriere poindre, p. 817 dans OINDRE
Je m'en doubte que je l'ay pancé [je crois lui avoir percé la panse, par un jeu de mot entre panse et panser], p. 652 dans PANSER
Par ung tour de passe pas, p. 833 dans PASSE-PASSE
Il est dangereux cingler trop près de la rive, si on ne pilotte pour chercher si la mer y est parfonde assez ou non, p. 709 dans PILOTER
Escoutez comment ce cor ressonne, p. 688 dans RÉSONNER
Resort [lieu de retraite, prononcé re-zor], p. 36 dans RESSORT
Si vous ne retroussez vostre robbe, vous serez crotté sans pitié, p. 762 dans RETROUSSER
Vostre espée use les plies de vostre chamarre, p. 558 dans SIMARRE
Nous aurons de la pluye tantost, car le temps devient sombre soudaynement, p. 648 dans SOMBRE
Sombresault, p. 17 dans SOUBRESAUT
Au temps qui court, p. 811 dans TEMPS
Il tracasse de çà et de là, mais il ne vient pas à effet, p. 667 dans TRACASSER
Que me veulx tu donner ? et je me voystrerai despuis le coupeau de ceste montaigne jusques à terre, p. 771 dans VAUTRER
Que veult il dire que ces hommes et bestes là vociferent ainsi ?, p. 501 dans VOCIFÉRER