NOEL DU FAIL

Citations

Telle peine estoit ordonnée à ceux qui avoient derobé les outils et assortements de la charrue, Propos rustiques, p. 406, dans LACURNE dans ASSORTIMENT
Une batelée de contes rustiques de mes ouvriers, desquels, sans faire semblant de rien, j'ay autrefois extrait et recueilli en mes tablettes le sujet et grace, et communiqué leurs propos et mes balivernes au peuple, Contes d'Eutrapel, t. II, p. 352, édit. 1874, dans A. DE LA BORDERIE, Bibl. des chartes, 1875, 3e et 4e livr. p. 262 dans BALIVERNE
Aujourd'hui, dit Lupolde, les parties ne parlent aux juges que par courratiers et personnes interposées, Contes d'Eutrapel, p. 158, dans LACURNE dans COURTIER
Il y faut, tout aveuglé et sans aucune notable formalité ou consideration, conclure vistement et donner à la desbandade la teste baissée, comme en un bataillon de gens de pied, Contes d'Eutrap. ch. 29 dans DÉBANDADE
Tout bien debatu, se trouvera qu'il n'y a rien dissemblable pour ce regard, Contes d'Eutrap. ch. 22 dans DÉBATTRE
Il y en a qui ont jugé la goutte estre une froideur et congelation de sang, qui cause et nourrist la debilitation et foiblesse des membres, Contes d'Eutrap. ch. 5 dans DÉBILITATION
Concluoit que cela se devroit faire pour la descharge de la conscience du magistrat et des gens d'eglise, Contes d'Eutrap. ch. IX dans DÉCHARGE
Ce fut à chercher de toutes parts interpretes, dechiffreurs, desnoueurs d'esguillettes, et autres gens de l'autre monde, qui y eussent rien entendu, Contes d'Eutrap. ch. X dans DÉCHIFFREUR
Voyant les difficultés de parler à sa sainteté, et que sa bourse desenfloit, Contes d'Eutrap. ch. 17 dans DÉSENFLER
De jeune hermite, vieux diable, Contes d'Eutrap. ch. VIII, f° 41, dans POUGENS dans ERMITE ou HERMITE
Ce venerable.... emmailloté et fagoté dans une grosse robe fourrée, Eutrapel, chap. 1er, De la justice. dans FAGOTER
Assure-toy que tu n'auras argent desormais que par le petit fausset, Contes d'Eutrap. ch. 26, f° 141, dans POUGENS dans FAUSSET
À Rennes on l'eust appellé fessematthieu, comme qui diroit batteur de saint Matthieu, qu'on croit avoir esté changeur, Contes d'Eutrapel, ch. 16 dans FESSE-MATHIEU
Hieron, qui, après Gelon, occupa Siracuse, cerchoit tous hommes libres, volontaires et gosseurs, Contes d'Eutrapel, ch. 33 dans GAUSSEUR, EUSE
Celle [maison] de son voisin, où la cuisine estoit plus grasse que la sienne, Contes d'Eutrap. f° 18, dans POUGENS dans GRAS, ASSE
Il avait leu au livre de leurs bienfaiteurs, où elle et les siens predecesseurs estoient escrits et immatriculez des fins beaux premiers en lettre rouge, Cont. d'Eutrapel, ch. XX, f° 111, dans POUGENS dans IMMATRICULER
Estes-vous logez à ceste enseigne et vieux fatras, qui tant ont perdu de consciences ?, Cont. d'Eutrap. ch. 30, f° 171, dans LACURNE dans LOGER
Ce qui ne fut onc en ceste Eglise visible et militante, Contes d'Eutrapel, ch. IX, f° 48, dans POUGENS dans MILITANT, ANTE
Jean arrivé avec l'onglée aux doigts, qui s'accroupit vis à vis le feu, Contes d'Eutrapel, ch. XI dans ONGLÉE
Lequel interrogé s'il vouloit gaigner une piece d'argent pour estre pleureux à un enterrage, respondit ne povoir pleurer, mais qu'il ne laisseroit d'estre bien marry, Contes d'Eutrape, ch. 13 dans PLEUREUR, EUSE
La Riviere, qui avoit un laquais et un petit poisson d'avril qui lui tenoit le bureau et espioit les allées et venues de son voisin, Contes d'Eutr. ch. II, f° 18, dans POUGENS dans POISSON
Par là j'apprendrois pourquoi Lupolde a tout son rouge nez et à pompettes, dans DELBOULLE, Gloss. de la vallée d'Yères, le Havre, 1876, p. 265 dans POMPETTE
Des pieds de boeuf rostis lardés de rifort, Propos rustiques, 91 dans RAIFORT
Les premiers seuls traits de musique et chansons qu'il ouyt ravauder sur deux meschants harts d'osier, Contes d'Eutrap. ch. 19, f° 103 dans RAVAUDER
Le juge n'oublia rien à l'ordonnance qui est requise en tel cas ; demanda à Chauvel s'il la veut croire, s'il la veut reprocher, Contes d'Eutrapel, ch. XXIII dans REPROCHER
Le petit flageolet pour faire ripaille au soir, comme ils parlent en Anjou, et resjouir les compagnons, Contes d'Eutrap. ch.. XX dans RIPAILLE
Frappant et jouant des doigts sur le pommeau de son espée, sublant ou sifflant, lequel que l'on voudra, ou tous deux, une chanson du pays fort harmonieusement, Propos rustiques, 181, dans JAUBERT, Gloss. du Berry. dans SIFFLER
Ecce Montem Acutum [à Paris], où jadis nostre maistre Antoine Tempestas tonna si topiquement, Contes d'Eutrapel, ch. XX dans TOPIQUEMENT
N'estimant, de ma part, plus vehemente et fructueuse musique qu'un beau traquet de moulin battant joieusement la mesure, Cont. d'Eutrapel, ch. XIX, f° 99 dans TRAQUET
Le veilleur, saisi de mon manteau, commençoit à...., Contes d'Eutrapel, ch. 18 dans VEILLEUR, EUSE