NANQUETTE

Citations

Le grand battanta 0m, 333 de largeur et 0m, 11 d'épaisseur ; le petit battant a 0,25 de largeur et 0,8 d'épaisseur, Exploit. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 74 dans BATTANT
Pièce courbe, droite dans sa partie inférieure pour le prolongement de la quille et formant un coude dans sa partie supérieure pour ébaucher l'étrave, Expl. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 130 dans BRION
Avant l'époque du balivage des coupes, les agents de la marine désignent, au moyen d'un ceinturage à l'huile, tous les arbres.... qu'ils jugent propres aux constructions navales, Expl. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 107 dans CEINTURAGE
Nom donné au bois débité pour faire du charbon, aux résidus de la bûche marchande susceptibles d'être transformés en charbon, Exploit. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 22 dans CHARBONNETTE
Nom donné à deux planches irrégulières, qu'on enlève à la scie sur une pièce de bois après un équarrissage grossier, et qui sont d'une épaisseur assez forte pour emporter une bonne partie d'aubier sur leurs bords en laissant à la pièce deux belles faces planes, Exploit. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 71 dans DÉBALLE
Découpe et dressage des bois de corde, Exploit. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 22. La découpe des fortes pièces, ib. p. 23 dans DÉCOUPE
Défourni, diminution sur l'équarrissage, Exploit. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 131 dans DÉFOURNIS
Le défourni ou l'aubier se mesurera sur les faces des pièces et non diagonalement, ib. p. 135 dans DÉFOURNIS
Les procédés de la dendrométrie, Expl. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 254 dans DENDROMÉTRIE
La doublette a 0m 333 de largeur, et 0m 06 d'épaisseur, Exploit. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 74 dans DOUBLETTE
L'échantillon a 0m,25 de largeur, et 0m,04 d'épaisseur, Exploit. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 74 dans ÉCHANTILLON
Défaut qui résulte ordinairement de la soudure de deux branches entre elles ; il n'a d'autre effet que de diminuer la force de la pièce, par suite de la séparation des fibres du tronc et de la branche, Exploit. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 205 dans ENTR'ÉCORCE
Il faut près de deux siècles, et souvent plus, pour conduire à leur exploitabilité les forêts que l'on crée dans les pays de montagnes, Exploitation, débit et estimation des bois, Nancy, 1868, Introduction, p. XI dans EXPLOITABILITÉ
Pour fixer le terme de l'exploitabilité commerciale d'un bois à exploiter périodiquement, ib. p. 291 dans EXPLOITABILITÉ
La frise a de largeur 0m, 12 à 0m, 13, et d'épaisseur 0m, 03, Exploit. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 74 dans FRISE
Couche de bois mort qui se forme à un endroit meurtri, qui se recouvre d'une nouvelle écorce et que rien ne décèle à l'extérieur, Expl. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 204 dans FROTTURE
Bois gras, celui dont le tissu est mou, poreux, peu résistant, dont le grain est peu serré, la fibre lâche et imparfaitement lignifiée, Expl. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 172 dans GRAS, ASSE
Bois luné, bois affecté de lunure, Expl. débit et estim. des bois Nancy, 1868, p. 102 dans LUNÉ, EE
Défaut du bois, dit aussi lune, qui apparaît sur la tranche du bois sous la forme d'un cercle ou quelquefois d'un arc de cercle, formé de plusieurs couches annuelles de couleur plus foncée ou plus claire que celle du bois environnant, Expl. débit et estim. du bois, Nancy, 1868, p. 194 dans LUNURE
Tache dans le bois ; elle est plus foncée ou plus claire que le bois, Exploit. débit et est. des bois, Nancy, 1868, p. 165 dans MAILLURE
Nom donné, dans les Vosges, aux douves pour feuillettes, afin de les distinguer de celles qui sont destinées à construire des pièces, Expl. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 94 dans MARQUANDISE
Bois de marronage (on dit aussi bois de marnage), bois à bâtir auxquels les usagers ont droit dans certaines forêts, Exploit. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 49 dans MARRONAGE
Nom donné à la corde de charbonnette, qui est de deux stères et demi, quantité qui donne ordinairement un mètre cube de charbon, Exploit. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 36 dans MOULE
Bille de sciage qui a généralement quatre mètres de longueur, Exploit. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 87 dans PLOT
Planche de hêtre de 0m, 236 largeur, et 0m, 056 épaisseur, Exploit. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 79 dans QUARTELOT
Se dit des bois de chauffage façonnés en rondins, et empilés par tas plus ou moins considérables, Exploit. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 22 dans RÔLE
Le rouge, ou la pourriture rouge, maladie des bois qui les rend cassants, friables, ainsi dit de sa couleur brun cannelle ; il est le développement de la cadranure, Expl. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 186 dans ROUGE
La saboterie a pris plus d'extension depuis quelque temps, par suite de l'emploi des machines à saboter qui fabriquent plus vite et mieux que les ouvriers ordinaires, Exploit. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 100 dans SABOTER
Dans les taillis sartés des Ardennes, dont les écorces sont si renommées, Exploit. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 16 dans SARTER
Nom donné aux diverses pièces de chaque groupe dont la forme est déterminée d'une manière précise pour l'emploi auquel elles sont propres, Exploitation, débit et estimation des bois, Nancy, 1868, p. 109 dans SIGNAL
Mesure du charbon de bois, sorte de corbeille contenant environ 37 litres, Exploitat. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 39 dans VERSE
Bois virant, dit aussi bois tors, celui dont les fibres, au lieu d'être parallèles à l'axe de l'arbre, décrivent autour de lui des hélices plus ou moins allongées ; il est moins résistant et moins élastique que les bois à fibres droites, Exploitation, débit et estimation des bois, Nancy, 1868, p. 178 dans VIRANT
Action de diviser, pour l'estimation, une coupe de bois en bandes étroites et parallèles que l'estimateur parcourt successivement, en se tenant à égale distance des lignes qui servent de limites à la bande dont il estime les produits, Exploitation, débit et estimation des bois, 1868, p. 252. Estimation par virée. dans VIRÉE