Charles-Louis de Secondat MONTESQUIEU (1689 - 1755)

Citations

J'allai, sans façon, offrir l'hommage de mon respect au roi abdicataire de Sardaigne, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. II, Palais du card. Fesch, etc. dans ABDICATAIRE
Le front couronné d'ache toujours verte, nous nous excitions à jouir de la vie, Mart. 150 dans ACHE
Les actes du martyre de saint Justin prouvent qu'il versa son sang pour sa religion avec la même simplicité qu'il écrivit pour elle, Gén. I, 1 dans ACTE
Le juge interroge ; et l'écrivain grave sur des tablettes les actes du martyre, Mart. II, 295 dans ACTE
Eudore traversa le groupe des sophistes, qui le prenaient pour un adepte, Mart. II, 70 dans ADEPTE
Après avoir inutilement tenté près de moi les admonitions charitables, Marcellin employa les mesures sévères, Mart. 132 dans ADMONITION
Quoique père de famille, et déjà sur l'âge, M. Caffe s'obstina à rester sur le pont, Itin. III, 91 dans AGE
C'est ainsi qu'en agiraient les royalistes, t. XXIX, p. 71, éd. Pourrat. dans AGIR
La cloche funèbre sonne ses dernières agonies [du trappiste], Génie, IV, III, 6 dans AGONIE
Le ministre saint s'entretient avec l'agonisant de l'immortalité de son âme, Génie, I, I, 11 dans AGONISANT, ANTE
Les mauvais effets qui en germent à milliers, Lett. pers. 85 dans À
Il y a bien peu de femmes assez abandonnées pour aller jusque-là, Let. pers. 26 dans ABANDONNÉ, ÉE
Un tribut que le prince lèverait difficilement sur des sujets abîmés, Esprit, v, 15 dans ABÎMÉ, ÉE
Les lois restreignirent le nombre de ceux qui pouvaient succéder ab intestat, Espr. XXVII dans AB INTESTAT
Y at-il rien de si grand que ce qu'il [Louis XIV] faisait pour détruire l'hérésie ? Et comptez-vous pour rien l'abolition des duels ? dit d'un air content un autre homme... ?, Lettr. pers. LIX. dans ABOLITION
Cent hommes de cette espèce [des bavards qu'on rencontre partout] abondent plus que deux mille citoyens, Lettr. pers. LXXXVII dans ABONDER
Quand j'ai été absent de Camille, je veux lui rendre compte de ce que j'ai pu voir, Temple de Gnide, 5 dans ABSENT, ENTE
Un homme de ce caractère nous accabla pendant deux heures de lui, de son mérite, Lett. pers. 50 dans ACCABLER
Ce sont les accents de la nature qui causent ce plaisir : c'est la plus douce de toutes les voix, Esprit, XXVI, 4 dans ACCENT
Ce roi se rendit affable et accessible à tout le monde, Espr. XIX, 2 dans ACCESSIBLE
J'ai dit qu'un grand État devenu accessoire d'un autre s'affaiblissait, Esprit, XXVI, 23 dans ACCESSOIRE
L'esclavage dans la conquête est une chose d'accident, Espr. X, 3 dans ACCIDENT
Une puissance qui est d'accident, qui ne peut pas durer, qui n'est pas naturelle, Rom. 16 dans ACCIDENT
En Angleterre, l'administration de l'accise a été empruntée des fermiers, Espr. XIII, 19 dans ACCISE
Si vous avez quelque manuscrit persan, vous me ferez plaisir de m'en accommoder, L. pers. 142 dans ACCOMMODER
Une terre sur laquelle nous avions accoutumé de lever le cens, Esprit, XXX, 15 dans ACCOUTUMER
Il se rendait propriétaire de l'héritage ; ainsi les parjures étaient sûrs d'acquérir, Espr. XXVIII, 18 dans ACQUÉRIR
Dans les pays où une coutume locale a disposé des propres, Bodin dit très bien qu'il ne faudrait confisquer que les acquêts, Espr. V, 15 dans ACQUÊT
Veulent-ils se les attacher ? ils leur sont déjà acquis autant qu'ils peuvent l'être, L. pers. 124 dans ACQUIS, ISE
On fit une compagnie qui eut un nombre considérable d'actions, Espr. XXII, 10 dans ACTION
J'admirais cet impertinent ; et, pendant qu'il parlait tout haut, je disais tout bas...., Lettr. pers. 50 dans ADMIRER
D'où vient, lui dit Alexandre, que tu ne m'adores pas ?, Lysim. dans ADORER
Il n'est pas question, dans ces pays, d'enfants adultérins, Espr. XXIII, 5 dans ADULTÉRIN, INE
Il faudrait bien des affaires pour leur faire entendre [aux Tartares] ce que c'est qu'un financier parmi nous, Esp. XXX, 13 dans AFFAIRE
Quand on connaît bien les péchés mortels, on tâche de ne pas commettre de ceux-là, et l'on fait son affaire, Lettr. pers. 57 dans AFFAIRE
Rome, qui avait toujours usurpé, avait continuellement de grandes affaires, Esp. XI, 17 dans AFFAIRE
Qu'ai-je affaire d'aller me tuer à travailler pour des gens dont...., Lett. pers. 11 dans AFFAIRE
Pendant que l'empire d'Orient était affaissé sous un mauvais gouvernement, des causes particulières le soutenaient, Rom. 23 dans AFFAISSÉ, ÉE
Le peuple s'affectionne à l'argent ; il ne s'affectionne plus aux affaires, Esp. II, 2 dans AFFECTIONNER
On y voit l'esprit du vainqueur dans les peines afflictives, Esp. XXVIII, 1 dans AFFLICTIF, IVE
Comment as-tu pensé.... que, pendant que tu te permets tout, tu eusses le droit d'affliger tous mes désirs ?, Lettr. pers. 161 dans AFFLIGER
Les plus proches parents par mâles qu'on appela agnats, Esp. XXVII, 4 dans AGNAT
Il est doux comme un agneau en particulier, Lett. pers. 48 dans AGNEAU
L'exécution fut prompte : le jeune homme fendit les airs, Lett. pers. 141 dans AIR
Celui qui travaille est aussi à son aise que celui qui a cent écus de revenu sans travailler, Esp. XXIII, 29 dans AISE
Sa pudeur s'alarma d'abord, mais elle céda à l'utilité publique, Esp. VIII, 11 dans ALARMER
Ils se servirent des moussons et des vents alizés qui étaient une espèce de boussole pour eux, Esp. XXI, 9 dans ALIZÉ
Comme ces trois puissances [exécutive, législative et judiciaire], par le mouvement nécessaire des choses, sont contraintes d'aller, elles seront forcées d'aller de concert, Esp. XI, 6 dans ALLER
La loi des Francs ripuaires, fidèle interprète de la loi salique dans le titre des alleus, Esprit, XVIII, 22 dans ALLEU
Les terres que possédaient ces hommes libres étaient ce qu'on appelait terres allodiales, Esp. XXX, 17 dans ALLODIAL, ALE
Le clergé avait acquis une grande partie des allodiaux mêmes, Esp. XXXI, 9 dans ALLODIAL, ALE
La monarchie avait son allure par des ressorts qu'il fallait toujours remonter, Esp. XXX, 4 dans ALLURE
Il voulut que l'on pût demander amendement des jugements rendus dans ses cours, Esp. XXVIII, 29 dans AMENDEMENT
Vous pourrez jouir de l'aménité de la France, que vous aimez, Corresp. 17 dans AMÉNITÉ
Mes premières paroles furent amères à mon père..., Lett. pers. 67 dans AMER, ÈRE
Cette confiscation était une espèce de droit d'amortissement pour le prince des taxes qu'il levait sur les Juifs, Esp. XXI, 20 dans AMORTISSEMENT
Lorsque le prince est plus amoureux de ses fantaisies que de ses volontés, Esp. VIII, 6 dans AMOUREUX, EUSE
Elle [la compilation connue sous le nom d'Établissements de saint Louis] formait un code amphibie où l'on avait mêlé la jurisprudence française avec la loi romaine, Esp. XXVIII, 38 dans AMPHIBIE
Ce qui me choque de ces beaux esprits, c'est qu'ils ne se rendent pas utiles à leur patrie et qu'ils amusent leurs talents à des choses puériles, Lett. pers. 36 dans AMUSER
Ceux qui savent parler sans rien dire et qui amusent une conversation pendant deux heures de temps sans qu'il soit possible de retenir un mot de ce qu'ils ont dit, Lett. pers. 82 dans AMUSER
Un grand seigneur est un homme qui voit le roi, qui parle aux ministres, qui a des ancêtres, des dettes et des pensions, Lettr. pers. 88 dans ANCÊTRES
Dieu créa une lumière qui, passant d'élu en élu, d'ancêtre en ancêtre de Mahomet, parvint enfin jusqu'à lui, Lettres pers. 39 dans ANCÊTRES
Rome était un vaisseau tenu par deux ancres dans la tempête, la religion et les moeurs, Esp. VIII, 13 dans ANCRE
Un peuple qui dépérit tous les jours et qui tend à son anéantissement, Lett. pers. 121 dans ANÉANTISSEMENT
Je me sentais animé à chaque instant, Lett. pers. 9 dans ANIMÉ, ÉE
Lorsque, dans les occasions périlleuses, il fallait animer le soldat, Lett. pers. 74 dans ANIMER
On commence à se défaire, parmi les chrétiens, de cet esprit d'intolérance qui les animait, Lett. pers. 60 dans ANIMER
Toutes ces pensées m'animent contre ces docteurs qui...., Lett. pers. 83 dans ANIMER
Dans l'annonciation que Charles (le Chauve) fit au peuple de la partie de ce traité qui le concernait, XXXI, 25 dans ANNONCIATION
L'air, les raisins, le vin des bords de la Garonne et l'humeur des Gascons sont d'excellents antidotes contre la mélancolie, Correspondance, 9 dans ANTIDOTE
Une femme qui quitte Paris pour aller passer six mois à la campagne en revient aussi antique que si elle s'y était oubliée trente ans, Lettres pers. 99 dans ANTIQUE
Terres censuelles, dont le cens avait de toute antiquité appartenu au roi, Esp. XXX, 15 dans ANTIQUITÉ
L'antithèse d'expression n'est pas cachée, celle d'idées l'est : l'une est variée, l'autre non, Des beautés. dans ANTITHÈSE
Les formules de Marculfe désignent ces volontaires par le nom d'antrustions, Esp. XXX, 16 dans ANTRUSTIONS
Il possédait 118 apophthegmes tirés des anciens, Lett. pers. 37 dans APOPHTHEGME
Ceux qui ont fourni les agrès, les apparaux, les vivres, Esp. XX, 6 dans APPARAUX
Avec le sens actif, en droit féodal, appeler son seigneur de faux jugement, c'était dire que son jugement avait été faussement rendu, Esp. XXVIII, 27 dans APPELER
Les plébéiens établirent que ce serait devant eux que les appellations seraient portées, Esp. XI, 18 dans APPELLATION
Attila recevait les appointements de général des armées de Rome, Rom. 19 dans APPOINTEMENT
Et d'abord après, les Allemands à qui on avait offert des présents s'en indignèrent, Rom. 28 dans APRÈS
La partie aqueuse du sang se dissipe beaucoup par la transpiration, Esp. XIV, 10 dans AQUEUX, EUSE
Le sénat mettrait ces princes en arbitrage, Rom. 6 dans ARBITRAGE
Les auteurs ont donné dans l'arbitraire, Esp. X, 3 dans ARBITRAIRE
On peut comparer les empires à un arbre dont les branches trop étendues ôtent tout le suc du tronc et ne servent qu'à faire de l'ombrage, Lettres pers. 121 dans ARBRE
On ne descendit plus sur l'arène pour se former, mais pour se corrompre, Espr. VIII, 11 dans ARÈNE
Tâchez d'arranger vos intérêts domestiques le mieux que vous pourrez, Corresp. 7 dans ARRANGER
Vous voilà donc parti pour la belle Italie ; je suppose que la galerie de Florence vous arrêtera longtemps, Corresp. 47 dans ARRÊTER
Les fiefs étant devenus héréditaires, et les arrière-fiefs s'étant étendus, Espr. XXVIII, 9 dans ARRIÈRE-FIEF
Les arrière-vassaux étaient dans les mêmes termes avec les grands vassaux, Esp. XXVIII, 29 dans ARRIÈRE-VASSAL
Il a besoin de bois pour l'arrimage, il en achètera, Esp. XX, 6 dans ARRIMAGE
Si on avait assailli un Romain, on ne payait que la moitié de la composition, Esp. XXVIII, 3 dans ASSAILLIR
Dès qu'un grand est mort, on s'assemble dans une mosquée, et l'on fait son oraison funèbre, Lettres pers. 40 dans ASSEMBLER
Apparemment, lui dis-je, que vous avez quelque charge ou quelque emploi qui vous empêche d'être plus assidu auprès d'elles, Lett. pers. 48 dans ASSIDU, UE
Il paye aussi libéralement les assiduités ou plutôt l'oisiveté de ses courtisans que les campagnes laborieuses de ses capitaines, Lett. pers. 37 dans ASSIDUITÉ
De grandes plaines où il y a peu de lieux forts d'assiette, Esp. XVIII, 13 dans ASSIETTE
Six couplets de chansons qui, je m'assure, remettront toutes choses dans l'équilibre, Lett. pers. 111 dans ASSURER
La prudence veut que l'on s'assure de leurs personnes, Esp. V, 14 dans ASSURER
Quand je vois des hommes qui rampent sur un atome, c'est-à-dire la terre...., Lett. pers. 59 dans ATOME
Je remarquai un homme dont la simplicité me plut : je m'attachai à lui, il s'attacha à moi ; de sorte que nous nous trouvions toujours l'un auprès de l'autre, Lett. pers. 48 dans ATTACHER
Un Marsyas songea qu'il coupait la gorge à Denys ; celui-ci le fit mourir.... c'était une grande tyrannie, car quand même il y aurait pensé, il n'avait pas attenté, Espr. XII, 11 dans ATTENTER
On n'avait attention qu'à la diminution de leur prix, Esp. XV, 17 dans ATTENTION
A quoi servent les cérémonies et tout l'attirail lugubre qu'on fait paraître à un mourant dans ses derniers moments, qu'à lui exagérer la perte qu'il va faire ?, Lettr. pers. 40 dans ATTIRAIL
Dieu me garde de m'attirer jamais l'inimitié des censeurs de ce poëte, que le séjour de deux mille ans dans le tombeau n'a pu garantir d'une haine si implacable, Lett. pers. 36 dans ATTIRER
Dans ce temps-là s'établirent les droits insensés d'aubaine et de naufrage, Esp. XXI, 17 dans AUBAINE
Je ne me mêlai plus d'aucunes affaires, Lett. pers. 8 dans AUCUN, UNE
Rome n'imposant aucunes lois générales, Rom. 74 dans AUCUN, UNE
Des gens qui n'ont aucuns besoins, puisque le prince y pourvoit, Esp. XXVI, 25 dans AUCUN, UNE
C'est un vieux guerrier, me dit-il, qui se rend mémorable à tous ses auditeurs par la longueur de ses exploits, Lettres pers. 48 dans AUDITEUR
Les habits et les équipages commencent le dérangement, la coquetterie l'augmente, le jeu l'achève, Lettres pers. 56 dans AUGMENTER
Il suffit qu'un homme ait été assez heureux pour voir l'auguste visage de son prince, pour qu'il cesse d'être indigne de vivre, Lett. pers. 102 dans AUGUSTE
Cela est heureux, lui répondis-je ; car de la manière que vous avez parlé tout aujourd'hui, je reconnais que vous avez grand besoin d'être éclairé, Lett. pers. 101 dans AUJOURD'HUI
La confession auriculaire, l'extrême-onction, le mariage, Esp. XIX, 18 dans AURICULAIRE
Dès que.... Aussitôt que la nouvelle se répandit.... Aussitôt que le khan de Tartarie a dîné, un héraut crie que tous les autres princes de la terre peuvent aller dîner si bon leur semble, Lett. pers. 44 dans AUSSITÔT
Autant que le pouvoir du clergé est dangereux dans une république, autant est-il convenable dans une monarchie, Esp. II, 4 dans AUTANT
A mesure que, dans chaque nation, une de ces causes agit avec plus de force, les autres lui cèdent d'autant, Esp. XIX, 4 dans AUTANT
Une Juive de 18 ans, brûlée à Lisbonne au dernier auto-da-fé, donna occasion à ce petit ouvrage, Esp. XXV, 13 dans AUTO-DA-FÉ
Quelques coups d'autorité que l'on ait faits de nos jours en France sur les monnaies, les Romains en firent plus, Esp. XXII, 11 dans AUTORITÉ
Les avantages qu'un mari et une femme pouvaient se faire par testament, Esp. XXIII, 21 dans AVANTAGE
Quand le médecin est auprès de mon lit, le confesseur me trouve à son avantage, Lett. pers. 75 dans AVANTAGE
Les femmes ne se faisaient-elles pas avorter, pour que leurs enfants n'eussent des maîtres aussi cruels ?, Esp. XXIII, 11 dans AVORTER
La cruelle habitude où sont les femmes de se faire avorter, afin que leur grossesse ne les rende pas désagréables à leurs maris, Lett. pers. 120 dans AVORTER
Il y avait, dans la seconde race, un avoué de la partie publique, Esp. XXVIII, 36 dans AVOUÉ
L'éloge va se placer comme de lui-même dans leur babil éternel [des académiciens], Lett. pers. 73 dans BABIL
Les préteurs et les proconsuls étaient, si j'ose me servir de ce terme, les bachas de la république, Espr. XI, 19 dans BACHA
Lorsque le tuteur ou celui qui avait la baillie voulait courir les risques de cette procédure, Espr. XXVIII, 25 dans BAILLIE
Du temps de Plutarque, les parcs où l'on combattait à nu et les jeux de la lutte rendaient les jeunes gens lâches et n'en faisaient que des baladins, Espr. VIII, 11 dans BALADIN, INE
De quelque côté que le monarque se tourne, il emporte et précipite la balance, Esp. III, 10 dans BALANCE
Il y a dans l'Europe une espèce de balancement entre les nations du Midi et celles du Nord, Espr. XXI, 3 dans BALANCEMENT
Avant le combat, la justice faisait publier trois bans, Espr. XXVIII, 24 dans BAN
Le comte et les envoyés du roi pouvaient faire payer aux vassaux le ban, c'est-à-dire une amende, Espr. XXX, 17 dans BAN
Celui-ci faisait la banque ; celui-là se donnait au commerce de la mer, Lett. pers. 115 dans BANQUE
Ces gens jouent contre le peuple, mais ils tiennent la banque contre lui, Esp. XXV, 6 dans BANQUE
Le géomètre n'y avait vu qu'un bosquet barlong de dix arpents, Lett. pers. 128 dans BARLONG, ONGUE
Il fallait qu'une femme fût autorisée par son baron, c'est-à-dire son mari, Esp. XXVIII, 259 dans BARON
Il n'y avait point de bassesses que les rois ne fissent pour obtenir le titre d'allié des Romains, Rom. 6 dans BASSESSE
Des péchés véniels qui offensent Dieu à la vérité, mais ne l'irritent pas au point de nous priver de la béatitude, Lett. pers. 57 dans BÉATITUDE
Quand tout le monde est descendu dans la rue, il s'y fait un bel embarras, Lett. pers. 24 dans BEAU ou BEL, BELLE
Il s'en faut beaucoup que nos commerçants nous donnent l'idée de cette vertu dont nous parlent nos missionnaires ; on peut les consulter sur les brigandages des mandarins, Esp. ch. XX dans BEAUCOUP
Un nouveau bénéficiaire venait qui établissait de nouveaux arrière-vassaux, Espr. XXXI, 26 dans BÉNÉFICIAIRE
Je me procurerai tous mes besoins, et, pourvu que je les aie, je ne me soucierai point que les autres soient misérables, Lett. pers. dans LAVEAUX dans BESOIN
Les hommes sont comme les plantes, qui ne croissent jamais heureusement, si elles ne sont bien cultivées, Lett. pers. 122 dans BIEN
Il y a des causes générales qui ont mis bien des fois le genre humain à deux doigts de sa perte, Lett. pers. 113 dans BIEN
De tant de mariages, il naissait bien des enfants que l'on cherche encore en France, et que la misère, la famine et les maladies en ont fait disparaître, ib. 122 dans BIEN
Un mari, une femme, un père, un fils ne sont liés entre eux que par l'amour qu'ils se portent ou par les bienfaits qu'ils se procurent, Lett. pers. 104 dans BIENFAIT
Il n'en est pas de même des grands d'Europe, à qui la disgrâce n'ôte rien que la bienveillance et la faveur, Lett. pers. 102 dans BIENVEILLANCE
La différence est totale entre une armée fanatique et une armée bigote, Rom. 22 dans BIGOT, OTE
Une bigoterie universelle abattit les courages et endormit l'empire d'Orient, Rom. 22 dans BIGOTERIE
Une des raisons qui fit augmenter chez eux la valeur numéraire des monnaies, c'est-à-dire établir le billon, fut la rareté de l'argent, Esp. XXI, 16 dans BILLON
Mais n'est hérétique qui ne veut ; il n'y a qu'à partager le différend et donner une distinction ; quelle qu'elle soit, intelligible ou non, elle rendra un homme blanc comme de la neige, Lett. pers. 29 dans BLANC, BLANCHE
Les bourgeois, à la première bombe, se seraient rendus, Lett. pers. 105 dans BOMBE
Le géomètre nous donna soudain les propriétés de la ligne que la bombe avait décrite en l'air, ib. 128 dans BOMBE
La plupart des législateurs ont été des hommes bornés que le hasard a mis à la tête des autres, et qui n'ont consulté que leurs préjugés et leurs fantaisies, Lett. pers. 129 dans BORNÉ, ÉE
Trente filles de Corinthe dont les cheveux tombaient à grosses boucles sur les épaules, Gnide, 3 dans BOUCLE
Ils [les traitants] sont méprisés comme de la boue, pendant qu'ils sont pauvres ; quand ils sont riches, on les estime assez, Lett. pers. 98 dans BOUE
Les montagnes de Norvège sont des boulevards admirables qui couvrent de ce vent les pays du Nord, Espr. XVII, 3 dans BOULEVARD ou, orthographe qu'admet aussi l'Académie, BOULEVART
J'entendais autour de moi un bourdonnement : ah ! ah ! monsieur est Persan, Lett. pers. 30 dans BOURDONNEMENT
Les bourgades des sauvages, au nombre de deux ou trois cents, détachées les unes des autres, ne peuvent pas se soutenir, Lettr. pers. 120 dans BOURGADE
Les rois ne pouvant fouiller dans la bourse de leurs sujets mettaient à la torture les Juifs, Esp. XXI, 20 dans BOURSE
Toutes les boutiques sont tendues [à Paris] de filets invisibles où se vont prendre tous les acheteurs, Lettres pers. 58 dans BOUTIQUE
La branche qui régnait en France était encore moins en état de disputer l'empire, Esp. XXXI, 31 dans BRANCHE
Le pape, à qui Charles Martel était nécessaire, lui tendait les bras, Esp. XXXI, 11 dans BRAS
Je commence par vous embrasser bras dessus, bras dessous, Lettre 51 dans BRAS
Je te promets que ces petits talents, dont on ne fait aucun cas chez nous, servent bien ici ceux qui sont assez heureux pour les avoir, et qu'un homme de bon sens ne brille guère devant eux, Lett. pers. 82 dans BRILLER
J'en connais d'autres qui se sont bien trouvés d'introduire dans les conversations des choses inanimées, et d'y faire parler leur habit brodé, leur perruque blonde, leur tabatière, leur canne et leurs gants, Lett. pers. 82 dans BRODÉ, ÉE
J'étais de bronze pour tous ces esclaves qui vivaient sous mes lois, Lett. pers. 15 dans BRONZE
Pour peu que j'eusse parlé, je n'aurais pu m'empêcher de le brusquer, Lett. pers. 48 dans BRUSQUER
Le joueur qui pouvait, par un art illicite, flatter ou brusquer les dés selon l'occasion, Correspondance, 1 dans BRUSQUER
Nous avons encore du plaisir, lorsque nous voyons un lieu brut et champêtre, Goût, Cur. dans BRUT, BRUTE
Il faut avouer, disait l'une d'entre elles, que les hommes d'aujourd'hui sont bien différents de ceux que nous voyions dans notre jeunesse ; ils étaient polis, gracieux, complaisants ; mais aujourd'hui je les trouve d'une brutalité insupportable, Lettres pers. 59 dans BRUTALITÉ
Pour qu'un homme pût se plaindre avec raison de l'infidélité de sa femme, il faudrait qu'il n'y eût que trois personnes dans le monde ; ils seront toujours à but, quand il y en aura quatre, Lett. pers. 38 dans BUT
Ce furent bien le cabinet et les favoris qui établirent ce crime, Espr. XII, 8 dans CABINET
La base des conversations des nouvellistes est une curiosité frivole et ridicule ; il n'y a point de cabinet si mystérieux qu'ils ne prétendent pénétrer, Lett. pers. 130 dans CABINET
La dot était caduque après la mort de la femme, Espr. XXIII, 21 dans CADUC, CADUQUE
Il ne peut y avoir que quelques esprits rampants et subalternes et quelques caillettes qui daignent modeler leur façon de penser sur la sienne, Correspondance, 56 dans CAILLETTE
L'on en sort [des boutiques de Paris] quelquefois à bon marché : une jeune marchande cajole un homme une heure entière, pour lui faire acheter un paquet de cure-dents, Lett. pers. 58 dans CAJOLER
On verrait des gens qui passeraient leur vie à calculer des événements, Esp. XIX, 27 dans CALCULER
Nos paysans avec leurs mains calleuses manient le fer chaud comme ils veulent, Espr. XXVIII, 17 dans CALLEUX, EUSE
Je suis venu à la campagne, me dit-il, pour faire plaisir à la maîtresse de la maison, avec la quelle je ne suis pas mal, Lett. pers. 48 dans CAMPAGNE
On se fonde sur un canon qui dit que la malice peut suppléer à l'âge, Esp. XXIII, 7 dans CANON
Le droit ecclésiastique, autrement appelé canonique, Espr. XXVI, 1 dans CANONIQUE
Le pays est rempli de marécages où chaque troupe se cantonne et forme une petite nation, Espr. XVIII, 10 dans CANTONNER
Le capitulaire où Charles le Chauve parle des terres censuelles dont le cens avait appartenu au roi, Esp. XXX, 15 dans CAPITULAIRE
Et, croyant qu'il n'y a pas de loi là où il ne voit point de juges, il fait révérer, comme des arrêts du ciel, les caprices du hasard et de la fortune, Lett. pers. 104 dans CAPRICE
Il m'arriva l'autre jour de manger un lapin dans un caravansera, Lettres pers. 46 dans CARAVANSÉRAI ou CARAVANSÉRAIL
Les Abyssins ont un carême de cinquante jours très rude, Espr. XXVI, 7 dans CARÊME
Ils avaient exigé du roi de Perse qu'il se tiendrait toujours éloigné des côtes de la mer de la carrière d'un cheval, Espr. XXI, 21 dans CARRIÈRE
Les nouvellistes font voler les armées comme des grues et tomber les murailles comme des cartons, Lett. pers. 130 dans CARTON
[Dans ces lois] on distingue avec finesse les cas, on y pèse les circonstances, Espr. XXX, 19 dans CAS
Ce n'étaient pas seulement les actions qui tombaient dans le cas de cette loi, mais des paroles, des signes, Rom. 14 dans CAS
En cas que j'apparusse devant vous sans vous avoir prévenu, Correspondance, 54 dans CAS
Comme il y a un nombre infini d'actions équivoques, un casuiste peut leur donner un degré de bonté qu'elles n'ont point, en les déclarant bonnes, Lett. pers. 57 dans CASUISTE
Ce qu'elle a dit de vous ne sont que des sottises qu'il ne vaut pas la peine de vous rendre, Correspondance, 56 dans CE
Si le prince est prisonnier, il est censé être mort, Espr. V, 14 dans CENSÉ, ÉE
Ce capitulaire où Charles le Chauve parle des terres censuelles dont le cens avait appartenu au roi, Esp. XXX, 15 dans CENSUEL, ELLE
Si un centenier trouve un voleur dans une autre centaine que la sienne, Esp. XXX, 22 dans CENTAINE
Si un centenier trouve un voleur dans une autre centaine que la sienne, Esp. XXX, 22 dans CENTENIER
Les comtes avaient sous eux des officiers qu'on appelait centeniers, ib. 17 dans CENTENIER
S'il arrivait que cette nation devînt le centre des négociations de l'Europe, Esp. XIX, 27 dans CENTRE
Les marchandises qu'on en rapportait se vendaient à Rome le centuple, Esp. XXI, 16 dans CENTUPLE
Il fit sur-le-champ cession de biens, Espr. II, 8 dans CESSION
On se battait pour avoir le pillage du camp ennemi ; après quoi le vainqueur et le vaincu se retiraient chacun dans sa ville, Rom. I dans CHACUN, CHACUNE
On s'étonne de ce qu'il n'y a presque jamais de changement dans le gouvernement des princes d'Orient ; d'où vient cela, si ce n'est de ce qu'il est tyrannique et affreux ?, Lett. pers. 103 dans CHANGEMENT
Les hommes, dans une demeure si sujette aux changements [la terre], ib. 113 dans CHANGEMENT
Il y a des maladies qui viennent de ce qu'on change un bon air contre un mauvais, Lett. pers. 131 dans CHANGER
À Raguse, le chef de la république change tous les mois, Espr. II, 3 dans CHANGER
L'armée se console de la perte d'une bataille lorsqu'elle a chanté le général, Espr. IX, 7 dans CHANTER
Cet honneur, qui est un si grand chapitre parmi nous, Esp. VI, 1 dans CHAPITRE
Les villes de Lycie payaient les charges selon la proportion des suffrages, Espr. IX, 3 dans CHARGE
Pour diminuer l'horreur de l'athéisme, on charge trop l'idolâtrie, Esp. 24, 2 dans CHARGER
Il n'y a princes pacifiques que ceux qui font des sacrifices pour avoir la paix, comme il n'y a d'homme charitable que celui qui sait donner, Correspondance, 20 dans CHARITABLE
Il disait que ces sortes de remèdes ne sont propres qu'à entretenir la charlatanerie, contre laquelle il avait une antipathie insurmontable, Lett. pers. 143 dans CHARLATANERIE
Le serf pouvait, par une chartre de son seigneur, combattre contre toute personne, Esp. XXVIII, 25 dans CHARTE ou CHARTRE
Si la chartre de quelque héritage était attaquée de faux, Espr. XXVIII, 18 dans CHARTE ou CHARTRE
Le partage des hommes comme des bêtes y est [dans les états despotiques] l'instinct, l'obéissance, le châtiment, Espr. III, 10 dans CHÂTIMENT
Lorsqu'ils [les journalistes] s'imposent la loi de ne parler que des ouvrages encore tout chauds de la forge, Lett. pers. 108 dans CHAUD, CHAUDE
Il met de son chef des règles à tout ce qui nous est prescrit, Esp. IV, 2 dans CHEF
C'est [Benoît XIV] le pape des savants ; or les savants ne peuvent rien faire de mieux que d'avoir pour leur chef celui qui l'est de l'Église, Correspond. 49 dans CHEF
Ces lois avaient plusieurs chefs et l'on en connaît trente-cinq, Espr. XXIII, 21 dans CHEF
Dans le cas du crime de lèse-majesté au premier chef, Espr. V, 15 dans CHEF
Les Romains tireront de leurs alliés 700 000 hommes de pied, et 70 000 de cheval, Rom. 4 dans CHEVAL
Je porte tous ces chiffons sacrés [les amulettes] par une longue habitude, Lett. pers. 143 dans CHIFFON
La moindre chiquenaude qu'il me donnera, je crierai de toute ma force, Lettr. pers. 51 dans CHIQUENAUDE
Constantin établit que l'on chômerait le dimanche, Espr. XXIV, 23 dans CHÔMER
Quatre choses choquaient la liberté de Rome, Esp. XI, 14 dans CHOQUER
Les mêmes nombres et les mêmes chutes mettent de l'ennui dans un long poëme, Goût, variété. dans CHUTE
Il en résulte que les parties du chyle sont plus propres à être appliquées sur les fibres et à les nourrir, Esp. XIV, 2 dans CHYLE
Je vous prie de cimenter auprès de l'un et de l'autre cette amitié que je voudrais tant mériter, Correspond. 4 dans CIMENTER
Ils ont pensé que cela multipliait les richesses en augmentant la circulation, Espr. XXII, 17 dans CIRCULATION
La politesse flatte les vices des autres, la civilité nous empêche de mettre les nôtres au jour, Espr. XIX, 16 dans CIVILITÉ
" Cette citation est fausse ; la phrase est : Cet amour [des lois et de la patrie] demandant...., Espr. IV, 5 dans CIVISME
C'est ainsi que la peinture divise en grande masse ses clairs et ses obscurs, Goût, Variété. dans CLAIR, CLAIRE
Voilà, sublime dervis, la clef de la nature, Lett. pers. 97 dans CLEF ou CLÉ
C'est qu'on avait toujours devant les yeux les tribunaux clercs, Espr. XXVIII, 40 dans CLERC
Comme on distingue les climats par les degrés de latitude, on pourrait les distinguer, pour ainsi dire, par les degrés de sensibilité : j'ai vu les opéras d'Angleterre et d'Italie ; ce sont les mêmes pièces et les mêmes acteurs ; mais la même musique produit des effets si différents sur ces deux nations, l'une est si calme et l'autre si transportée, que cela paraît inconcevable, Esp. XIV, 2 dans CLIMAT
La culture des terres est le plus grand travail des hommes ; plus le climat les porte à fuir ce travail, plus la religion et les lois doivent y exciter, ib. XIV, 6 dans CLIMAT
Ce sont les différents besoins, dans les différents climats, qui ont formé les différentes manières de vivre ; et ces différentes manières de vivre ont formé les diverses sortes de lois, ib. XIV, 10 dans CLIMAT
Les femmes ne doivent pas seulement être séparées des hommes par la clôture de la maison, Esp. XVI, 10 dans CLÔTURE
L'eau y est [dans les pays chauds] d'un usage admirable ; les liqueurs fortes y coaguleraient les globules, Esp. XIV, 10 dans COAGULER
Les agnats et les cognats, Esp. 27 dans COGNAT
Il y a dans tous les coins des gens qui ont des remèdes infaillibles contre toutes les maladies imaginables, Lett. pers. 58 dans COIN
L'esclave qui cultive doit être le colon partiaire du maître, Esp. XIII, 3 dans COLON
Tu es le fléau du vice et la colonne de la fidélité, Lett. pers. 2 dans COLONNE
J'ai du regret de voir Tite-Live jeter ses fleurs sur ces énormes colosses de l'antiquité ; je voudrais qu'il eût fait comme Homère, qui néglige de les parer, Romains, 5 dans COLOSSE
La mer et le continent semblent être dans une guerre éternelle ; chaque instant produit de nouvelles combinaisons, Lett. pers. 113 dans COMBINAISON
Étrange succès d'une dispute qui avait mis en combustion tout l'univers, Rom. 15 dans COMBUSTION
Je me souviens toujours que j'étais né pour les commander [les femmes], Lett. pers. 9 dans COMMANDER
Il ne faut pas prendre, de la ville de Rome dans ses commencements, l'idée que nous donnent les villes que nous voyons aujourd'hui, Rom. I dans COMMENCEMENT
Toute fille qui ayant eu un mauvais commerce avec quelqu'un ne le déclarerait pas au roi, Esp. XXVI, 3 dans COMMERCE
Voilà comme il évitait d'entrer en conversation et de commettre sa suffisance, Lett. pers. 101 dans COMMETTRE
Aujourd'hui l'Europe est si mêlée, et il y a une telle communication de ses parties...., Correspondance, 39 dans COMMUNICATION
Dans les monarchies, les juges prennent la manière des arbitres, ils délibèrent ensemble, ils se communiquent leurs pensées ; à Rome et dans les villes grecques, les juges ne se communiquaient pas, Espr. VI, 4 dans COMMUNIQUER
Je me communique fort peu ; et de tous les gens que je vois je n'en connais aucun, Lett. pers. 145 dans COMMUNIQUER
On se communique moins dans les pays où chacun, et comme supérieur et comme inférieur, exerce et souffre un pouvoir arbitraire, que dans ceux où la liberté règne dans toutes les conditions, Esp. XIX, 12 dans COMMUNIQUER
Que le roi fuie le tumulte et se communique peu, Lett. pers. 37 dans COMMUNIQUER
Clotaire II règle la compétence entre les juges des églises et les officiers, Espr. XXX, 21 dans COMPÉTENCE
Loi qui n'a pas été mise dans la compilation de Justinien, Esp. XII, 15 dans COMPILATION
Les gens grossiers n'ont qu'une sensation : leur âme ne sait composer ni décomposer, Goût. Délic. dans COMPOSER
Quand on avait tué un Franc, on payait à ses parents une composition de deux cents sols, Espr. XXVIII, 3 dans COMPOSITION
Je n'ai point dit ceci pour diminuer rien de la distance infinie qu'il y a entre les vices et les vertus : à Dieu ne plaise ! j'ai seulement voulu faire comprendre que tous les vices politiques ne sont pas des vices moraux, et que tous les vices moraux ne sont pas des vices politiques, Esp. XIX, 10 dans COMPRENDRE
Je compte de me reposer le reste de mes jours, Correspondance, 20 dans COMPTER
Ils n'ont ni entendu les paroles ineffables dont les concerts des anges retentissent, ni senti les formidables accès d'une fureur divine, Lett. pers. 97 dans CONCERT
Son esprit était naturellement conciliateur et son âme semblait s'approcher de toutes les autres, Arsace et Isménie. dans CONCILIATEUR, TRICE
Ils délibèrent ensemble, ils se communiquent leurs pensées, ils se concilient, Esp. VI, 4 dans CONCILIER
Les lois d'Euric, de Gondebaud et de Rotharis firent du Barbare et du Romain des concitoyens, Esp. X, 3 dans CONCITOYEN, ENNE
On a conclu de la pauvreté de ces pays que, pour que le peuple fût industrieux, il fallait des charges pesantes, Esp. XIII, 2 dans CONCLURE
Il a fallu, dans ces pays, flétrir le concubinage, Esp. XXIII, 6 dans CONCUBINAGE
Il faut que le criminel, concurremment avec la loi, se choisisse des juges, Esp. XI, 6 dans CONCURREMMENT
C'est la concurrence qui met un prix juste aux marchandises, Esp. XX, 10 dans CONCURRENCE
Il fait sentir la supériorité qu'il a ; je la lui passe tout entière, et je prends condamnation, Lett. pers. 74 dans CONDAMNATION
Au lieu que les succès et les malheurs d'un État où le peuple est soumis confirment également sa servitude, Rom. 9 dans CONFIRMER
Toutes ces dispositions étaient plus conformes au climat d'Italie qu'à celui du Nord, Esp. XXIII, 21 dans CONFORME
La loi condamnait un homme sans que les témoins lui eussent été confrontés, Esp. XXVI, 3 dans CONFRONTER
L'Égypte du temps des Perses ne confrontait point à la mer Rouge, Esp. XXI, 9 dans CONFRONTER
Les conjonctions illicites contribuent peu à la propagation de l'espèce, Esp. XXIII, 2 dans CONJONCTION
Il semblait qu'ils ne conquissent que pour donner, Rom. 5 dans CONQUÉRIR
C'était une manière lente de conquérir ; on vainquait un peuple et on se contentait de l'affaiblir, ib. 6 dans CONQUÉRIR
Ces hordes se conquièrent sans cesse les unes les autres, Esp. XVIII, 19 dans CONQUÉRIR
Les biens sont propres, acquêts ou conquêts, Esp. VI, 1 dans CONQUÊT
Il était permis [à Athènes] d'épouser sa soeur consanguine, Esp. V, 5 dans CONSANGUIN, INE
Quelles que soient ces lois, il faut toujours les suivre et les regarder comme la conscience publique, à laquelle celle des particuliers doit se conformer toujours, Lett. pers. 129 dans CONSCIENCE
Ils se font une affaire de conscience de souffrir toutes sortes de religions, Esp. XXV, 15 dans CONSCIENCE
Comme les rois de Macédoine ne pouvaient pas entretenir un grand nombre de troupes, le moindre échec était de conséquence, Rom. ch. 5 dans CONSÉQUENCE
[Dans les États despotiques] la conservation de l'État n'est que la conservation du prince, Espr. V, 14 dans CONSERVATION
Philippicus, général de Maurice, qui, étant près de donner une bataille, se mit à pleurer dans la considération du grand nombre de gens qui allaient être tués, Rom. ch. 22 dans CONSIDÉRATION
J'ai passé quelques jours dans une maison de campagne auprès de Paris chez un homme de considération qui est ravi d'avoir de la compagnie chez lui, Lett. pers. 48 dans CONSIDÉRATION
Celui qui veste assis dix heures par jour obtient précisément la moitié plus de considération qu'un autre qui n'en reste que cinq, ib. 78 dans CONSIDÉRATION
Il a fallu que la noblesse eût une certaine consistance, afin que le propriétaire du fief fût en état de servir le prince, Esp. VI, 1 dans CONSISTANCE
Un homme consommé dans les sciences et enseveli dans de profondes lectures, Lett. pers. 78 dans CONSOMMÉ, ÉE
Si pendant deux ans il n'avait pas consommé le mariage...., Esp. XXIX, 16 dans CONSOMMER
Il n'en est pas de la consternation d'un peuple belliqueux qui se tourne presque toujours en courage, comme de celle d'une vile populace qui ne sent que sa faiblesse, Rom. IV dans CONSTERNATION
Par là ils [les Romains] consternaient les vainqueurs et s'imposaient à eux-mêmes une plus grande nécessité de vaincre, Rom. ch. I dans CONSTERNER
Pendant que les armées consternaient tout, le sénat tenait à terre ceux qu'il trouvait abattus, Rom. VI dans CONSTERNER
Le peuple consentit enfin à payer les dîmes, à condition qu'il pourrait les racheter ; la constitution de Louis le Débonnaire et celle de l'empereur Lothaire, son fils, ne le permirent pas, Esp. XXXI, 12 dans CONSTITUTION
Il y a deux ans qu'il lui envoya un grand écrit qu'il appela constitution, et voulut obliger sous de grandes peines ce prince [le roi de France] et ses sujets de croire tout ce qui y était contenu, Lett. pers. 24 dans CONSTITUTION
Rome, ayant chassé les rois, établit des consuls annuels, Rom. ch. 1 dans CONSUL
Les consuls jugèrent après les rois, comme les préteurs jugèrent après les consuls, Esp. XI, 18 dans CONSUL
C'en est fait, le poison me consume, ma force m'abandonne, la plume me tombe des mains, je sens affaiblir jusqu'à ma haine, Lett. pers. 161 dans CONSUMER
Elle a établi que chaque corps serait composé de moitié Chinois et moitié Tartares, afin que la jalousie les contienne dans le devoir, Esp. X, 15 dans CONTENIR
Les deux nations se contiennent l'une l'autre, Esp. X, 15 dans CONTENIR
Un organe de plus ou de moins dans notre machine aurait fait une autre éloquence, une autre poésie ; une contexture différente des mêmes organes aurait fait encore une autre poésie, Goût, plaisirs de l'âme. dans CONTEXTURE
On n'a point continuellement des juges devant les yeux, et l'on craint la magistrature et non pas les magistrats, Espr. XI, 6 dans CONTINUELLEMENT
On continua la possession des fiefs pour de l'argent, comme on continuait la possession des comtés, Esp. XXXI, 1 dans CONTINUER
Il est impossible que tu n'y contractes pas bien des souillures, Lett. pers. 15 dans CONTRACTER
J'ai étudié son caractère et j'y ai trouvé des contradictions qu'il m'est impossible de résoudre, Lett. pers. 37 dans CONTRADICTION
Le critique ignore-t-il les contradictions de l'esprit humain, et comment il sait séparer les choses les plus unies et unir celles qui sont les plus séparées ?, Défense de l'Esprit des lois, 2e part. climat. dans CONTRADICTION
Il ne s'agit pas moins que de savoir s'il est spinosiste et déiste ; et, quoique ces deux accusations soient par elles-mêmes contradictoires, on le mène sans cesse de l'une à l'autre, Défense de l'Esp. des lois, part. I, 1 dans CONTRADICTOIRE
Celui qui doute de tout comme philosophe, n'ose rien nier comme théologien ; cet homme contradictoire est toujours content de lui, pourvu que l'on convienne des qualités, Lett. pers. 66 dans CONTRADICTOIRE
Les négociants étant obligés de confier de grandes sommes pour des temps souvent fort courts, de les donner et de les reprendre, il faut que le débiteur remplisse toujours en temps fixé ses engagements ; ce qui suppose la contrainte par corps, Esp. XX, 15 dans CONTRAINTE
Le caractère des Chinois forme un autre mélange qui est en contraste avec le caractère des Espagnols, Esp. XIX, 10 dans CONTRASTE
Bien des peintres sont tombés dans le défaut de mettre des contrastes partout et sans ménagement, de sorte que, lorsqu'on voit une figure, on devine d'abord la disposition de celles d'à côté, Goût, contraste. dans CONTRASTE
L'âme aime la symétrie, mais elle aime aussi les contrastes, Goût, contraste. dans CONTRASTE
Tous les contrastes nous frappent, parce que les choses en opposition se relèvent toutes les deux, ib. dans CONTRASTE
Les contrastes sont causes de défauts aussi bien que de beautés, ib. dans CONTRASTE
J'ai loué un hôtel deux mille écus, et j'espère passer le contrat aujourd'hui, Lett. pers. 45 dans CONTRAT
La loi de Mahomet confond l'usure avec le prêt à intérêt ; l'usure augmente dans les pays mahométans à proportion de la sévérité de la défense ; le prêteur s'indemnise du péril de la contravention, Esp. XXII, 19 dans CONTRAVENTION
Il y a dix hommes qui mangent le revenu des terres contre un laboureur, Esp. VII, 6 dans CONTRE
À peine ouvrons-nous la bouche pour dire une nouvelle qu'un de ces jeunes gens propose de parier contre, Lett. pers. 130 dans CONTRE
Nous n'avons point de cavalerie sur la frontière ; et il est à craindre que le prince Pio, qui en a un gros corps, ne fasse contribuer tout le Languedoc, Lett. pers. 132 dans CONTRIBUER
Quand un homme était cité en jugement et qu'il ne se présentait point ou n'obéissait point aux ordonnances des juges, il était appelé devant le roi, et, s'il persistait dans sa contumace, il était mis hors de la protection du roi, Esp. XXXI, 8 dans CONTUMACE
Ils [les Français] avouent de bon coeur que les autres peuples sont plus sages, pourvu que l'on convienne qu'ils sont mieux vêtus, Lett. pers. 100 dans CONVENIR
L'empereur [Justinien] ne convenait pas avec l'impératrice sur les points les plus essentiels, Rom. 20 dans CONVENIR
Pourquoi veut-on que je tienne, malgré moi, une convention qui s'est faite sans moi ?, Lett. pers. 71 dans CONVENTION
L'or et l'argent avaient été établis par une convention générale pour être le prix de toutes les marchandises, par la raison que ces métaux étaient rares et inutiles à tout autre usage, Lett. pers. 105 dans CONVENTION
C'est [la puissance paternelle] de toutes les puissances, celle dont on abuse le moins ; c'est la plus sacrée de toutes les magistratures ; c'est la seule qui ne dépend pas des conventions, et qui les a même précédées, ib. 129 dans CONVENTION
Il est convenu de tout le monde que cette politique a quelque chose d'humain, Espr. XXVI, 17 dans CONVENU, UE
Vous trouverez des devins si habiles qu'ils vous diront toute votre vie, pourvu qu'ils aient seulement eu un quart d'heure de conversation avec vos domestiques, Lettres pers. 58 dans CONVERSATION
L'esprit régulier du géomètre toisait tout ce qui se disait dans la conversation, ib. 128 dans CONVERSATION
Qui peut douter que le clergé n'ait été bien aise de la conversion de Clovis et qu'il n'en ait même tiré de grands avantages ?, Espr. XXX, 24 dans CONVERSION
La peine corporelle se convertissait en peine pécuniaire, Esp. VI, 19 dans CONVERTIR
Il y a bien loin, chez eux, de la profession à la croyance, de la croyance à la conviction, de la conviction à la pratique, Lett. pers. 75 dans CONVICTION
La loi Salique distinguait chez les Romains le convive du roi, pour la mort duquel elle donnait trois cents sous de composition, du Romain possesseur à qui elle en donnait cent, et du Romain tributaire à qui elle n'en donnait que quarante-cinq, Esp. XXX, 25 dans CONVIVE
Du temps de Charlemagne, on était obligé sous de grandes peines de se rendre à la convocation pour quelque guerre que ce fût, Esp. XXXI, 27 dans CONVOCATION
Les flottes d'Auguste eurent pour objet principal la sûreté des convois et la communication des diverses parties de l'empire, Rom. 13 dans CONVOI
Peut-être que, par cet esprit de coquetterie inconcevable des femmes, elle [Cléopatre] avait formé le dessein de mettre encore à ses pieds un troisième maître du monde [Octave], Rom. 13 dans COQUETTERIE
De là je suis venu à Paris, et, si la guerre continue, j'irai me remettre dans ma coquille jusqu'à la paix, Correspondance, 20 dans COQUILLE
Comme ce sont ceux qui n'ont point de bien, qui attaquent plus volontiers celui des autres, il a fallu que la peine corporelle suppléât à la pécuniaire, Esp. XII, 4 dans CORPOREL, ELLE
Pensez-vous que mon corps, devenu un épi de blé, un ver, un gazon, soit changé en un ouvrage de la nature moins digne d'elle ?, Lett. pers. 71 dans CORPS
Si elle [la partie] était vaincue [en combat judiciaire], elle ne perdait point le corps, mais le témoin était rejeté, Esp. XX, 15 dans CORPS
Il ordonna que personne ne serait obligé par corps pour dettes civiles, Esp. XII, 21 dans CORPS
Solon ordonna à Athènes qu'on n'obligerait plus le corps pour dettes, Esp. XX, 15 dans CORPS
Dans un temps où chaque ville, bourg ou village, avait sa coutume, donner un corps général de lois écrites, c'était vouloir renverser dans un moment toutes les lois particulières sous lesquelles on vivait dans chaque lieu du royaume, Esp. XXVIII, 37 dans CORPS
Le corps entier du peuple n'affecte, ne flatte ni ne dissimule, Rom. 14 dans CORPS
Les grands corps s'attachent toujours si fort aux minuties, aux vains usages, que l'essentiel ne va jamais qu'après, Lett. pers. 109 dans CORPS
Un général d'armée n'emploie pas plus d'attention à placer sa droite ou son corps de réserve...., Lett. pers. 110 dans CORPS
On sent les abus anciens, on en voit la correction ; mais on voit encore les abus de la correction même, Espr. Préface dans CORRECTION
Toutes les peines qui sont de la juridiction correctionnelle, Espr. XII, 4 dans CORRECTIONNEL, ELLE
Des gens [les Spartiates] toujours corrigeants ou toujours corrigés, qui instruisaient toujours et étaient toujours instruits, également simples et rigides, exerçaient plutôt entre eux des vertus qu'ils n'avaient d'égards, Esp. XIX, 16 dans CORRIGEANT, ANTE
Pour corriger le sort, il régla qu'on ne pourrait élire que dans le nombre de ceux qui se présenteraient, Espr. II, 2 dans CORRIGER
Les hommes [à Sybaris] se frisent avec tant d'art, ils emploient tant de temps à se corriger à leur miroir, Gnide, IV dans CORRIGER
Les vices n'y sont point un sujet de ridicule ; corrompre ou être corrompu ne s'appelle point un usage ou une manière de vivre, Esp. XVIII, 25 dans CORROMPRE
Il y a deux genres de corruption : l'un, lorsque le peuple n'observe point les lois ; l'autre, lorsqu'il est corrompu par les lois, Esp. VI, 12 dans CORRUPTION
La plupart des peuples des côtes de l'Afrique sont sauvages et barbares, Esp. XXI, 2 dans COTE
Les parents accoururent de côté et d'autre pour accommoder l'affaire, Lett. pers. 70 dans CÔTÉ
On vient d'exiler un conseiller de notre parlement, parce qu'il a prêté sa plume à coucher les remontrances que le corps a cru devoir faire au roi, Correspondance, 61 dans COUCHER
On ne pouvait coucher ensemble la première nuit des noces, ni même les suivantes, sans en avoir acheté la permission, Esp. XXVIII, 41 dans COUCHER
Un autre vous promet de vous faire coucher avec les esprits aériens, pourvu que vous soyez seulement trente ans sans voir de femme, Lett. pers. 58 dans COUCHER
Je ne puis pardonner les coups de coude que je reçois régulièrement et périodiquement, Lett. pers. 24 dans COUDE
Si je puis une fois établir ce principe, on en verra couler les lois comme de leur source, Esp. I, 3 dans COULER
C'étaient des effets différents, puisqu'ils coulaient de principes divers, Esp. XXVII, ch. unique. dans COULER
Je voudrais couler sur une rivière tranquille, je suis entraîné par un torrent, Esp. XX, 1 dans COULER
Constantin, après avoir affaibli la capitale, frappa un autre coup sur les frontières, Rom. 17 dans COUP
Il n'appartient de proposer des changements qu'à ceux qui sont assez heureusement nés pour pénétrer d'un coup de génie toute la constitution d'un État, Esp. Préface dans COUP
L'Angleterre ne permet pas la sortie de ses chevaux s'ils ne sont coupés, Esp. XX, 12 dans COUPÉ, ÉE
On trouve à la cour une délicatesse de goût en toutes choses, qui vient d'un usage continuel des superfluités d'une grande fortune, Esp. IV, 2 dans COUR
La partie menait son seigneur avec elle, afin que, si la défaute n'était pas prouvée, il pût ravoir sa cour, Esp. XXVIII, 32 dans COUR
C'est un acte très méritoire aux Indes, de prier Dieu dans l'eau courante, Esp. XXIV, 26 dans COURANT, ANTE
Quelle est la courbe suivant laquelle un vaisseau doit être taillé pour être le meilleur voilier qu'il soit possible ?, Lett. pers. 97 dans COURBE
Harrington ne voyait que la république d'Angleterre, pendant qu'une foule d'écrivains trouvaient le désordre partout où ils ne voyaient point de couronne, Espr. XXIX, 19 dans COURONNE
Quand Pépin fut couronné roi, le titre de roi fut uni au plus grand office ; quand Hugues Capet fut couronné, le titre de roi fut uni au plus grand fief, Esp. XXXI, 6 dans COURONNÉ, ÉE
Une monnaie de cuivre qui avait cours il y a deux mille ans, Lett. pers. 142 dans COURS
Corinthe érigea un temple à Vénus où plus de mille courtisanes furent consacrées ; c'est de ce séminaire que sortirent la plupart de ces beautés célèbres dont Athénée a osé écrire l'histoire, Esp. XXI, 7 dans COURTISANE
Le luxe d'une monarchie rendant le mariage à charge et coûteux, il faut y être invité et par les richesses que les femmes peuvent donner et par l'espérance des successions qu'elles peuvent procurer, Esp. XXVII, ch. unique. dans COÛTEUX
Les coutumes d'un peuple esclave sont une partie de sa servitude ; celles d'un peuple libre sont une partie de sa liberté, Esp. XIX, 27 dans COUTUME
Si ce n'est pas la religion, ce sont les coutumes qu'on y vénère au lieu des lois, ib. II, 4 dans COUTUME
Le roi Pepin ordonna que partout où il n'y aurait point de loi, on suivrait la coutume, mais que la coutume ne serait pas préférée à la loi, Esp. XXVIII, 13 dans COUTUME
Bientôt les coutumes détruisirent les lois, ib. 12 dans COUTUME
Faire une coutume générale de toutes les coutumes particulières serait une chose inconsidérée, même dans ce temps-ci où les princes ne trouvent partout que de l'obéissance, Esp. XXVIII, 37 dans COUTUME
La distinction du pays de la France coutumière et de la France régie par le droit écrit était déjà établie, Esp. XXVIII, 4 dans COUTUMIER, IÈRE
Les montagnes de Norvège sont des boulevards admirables qui couvrent de ce vent les pays du Nord, Esp. XVII, 3 dans COUVRIR
Elles couvriront les racines des ardeurs du soleil, Arsace et Ism. dans COUVRIR
La loi était presque anéantie ; elle fut couverte par [disparut sous] l'opulence de la cité, Esp. 27 dans COUVRIR
Je vis un petit homme si fier, il prit une prise de tabac avec tant de hauteur, il se moucha si impitoyablement, il cracha avec tant de flegme, il caressa ses chiens d'une manière si offensante pour les hommes, que je ne pouvais me lasser de l'admirer, Lettres pers. 74 dans CRACHER
Quand on cherche si fort les moyens de se faire craindre, on trouve toujours auparavant ceux de se faire haïr, Lett. pers. 141 dans CRAINDRE
Le peuple est désespéré entre la nécessité de payer, de peur des exactions, et le danger de payer, crainte des surcharges, Esp. XIII, 18 dans CRAINTE
L'État peut être créancier à l'infini, mais il ne peut être débiteur qu'à un certain degré ; et, quand on est parvenu à passer ce degré, le titre de créancier s'évanouit, Esp. XXII, 18 dans CRÉANCIER, IÈRE
La création, qui paraît être un acte arbitraire, suppose des règles aussi invariables que la fatalité des athées, Esp. I, 1 dans CRÉATION
Il y a des philosophes qui distinguent deux créations, celle des choses et celle de l'homme, Lett. pers. 113 dans CRÉATION
Ces deux charges de proconsul et de maître de la milice sont purement de sa création [de l'abbé Dubos], Espr. XXX, 24 dans CRÉATION
La crédulité des peuples, qui est toujours au-dessus du ridicule et de l'extravagant, réparait tout, Rom. t. VI, p. 246, dans POUGENS dans CRÉDULITÉ
Si un être intelligent avait créé un être intelligent, le créé devrait rester dans la dépendance qu'il a eue dès son origine, Esp. I, 1 dans CRÉÉ, CRÉÉE
Nous nous mîmes dans le creux d'un vieux chêne, jusqu'à ce que le bruit de notre évasion se fût dissipé, Lett. pers. 67 dans CREUX
Je ne veux pas me défaire de mon blé autrement, dussiez-vous crever de faim, Lett. pers. 11 dans CREVER
Il [Louis le Débonnaire] fit crever les yeux à Bernard, roi d'Italie, son neveu, qui était venu implorer sa clémence, Esp. XXXI, 20 dans CREVER
Le cri de l'innocence, qui, dans le moment de l'action, appelle des témoins, appelle des juges, Esp. XXIX, 15 dans CRI
Malgré les cris de cette noblesse, malgré l'abus qui criait de lui-même, Esp. XXVIII, 18 dans CRIER
Il y a quatre sortes de crimes : ceux de la première espèce choquent la religion ; ceux de la seconde, les moeurs ; ceux de la troisième, la tranquillité ; ceux de la quatrième, la sûreté des citoyens, Espr. XII, 4 dans CRIME
Il y a des criminels que le magistrat punit, il y en a d'autres qu'il corrige, Espr. XXVI, 24 dans CRIMINEL, ELLE
Chez les Germains, à la différence de tous les autres peuples, la justice se rendait pour protéger le criminel contre celui qu'il avait offensé, ib. XXX, 20 dans CRIMINEL, ELLE
Comme si la nature souffrait une espèce de crise et que la puissance céleste ne produisît qu'avec effort, Lett. pers. 39 dans CRISE
Il a bien critiqué le livre qu'il avait dans la tête, il n'a pas critiqué celui de l'auteur, Esp. Défense, 2e partie. dans CRITIQUER
Ceux de Formose croient une espèce d'enfer, Espr. XXIV, 11 dans CROIRE
Ces auteurs, me repartit-il, n'ont pas cherché dans l'Écriture ce qu'il faut croire, mais ce qu'ils croient eux-mêmes, Lett. pers. 134 dans CROIRE
À voir le climat affreux de la Moscovie, on ne croirait jamais que ce fût une peine d'en être exilé, Lett. pers. 50 dans CROIRE
Que cet esprit règne seul et ne soit point croisé par un autre, Esp. V, 6 dans CROISÉ, ÉE
C'est dans les pays de la liberté que le négociant trouve des contradictions sans nombre ; et il n'est jamais moins croisé par les lois que dans les pays de la servitude, ib. XX, 12 dans CROISÉ, ÉE
Les croisés trouvèrent partout des trahisons, de la perfidie, et tout ce qu'on peut attendre d'un ennemi timide, Rom. 23 dans CROISÉ
Il faut que l'État soit neutre en sa douane et son commerce, et qu'il fasse en sorte que ces deux choses ne se croisent point, Esp. XX, 13 dans CROISER
L'avanie détermina les Vénitiens à se croiser contre les Turcs, Rom. 23 dans CROISER
De sorte que le pouvoir va croissant et la sûreté diminuant, jusqu'au despote, sur la tête duquel est l'excès du pouvoir et du danger, Esp. VIII, 5 dans CROÎTRE
La quantité de marchandises et denrées croît par une augmentation de commerce, ib. XXII, 8 dans CROÎTRE
Charlemagne ordonna que, s'il survenait quelque différend entre ses enfants, il fût terminé par le jugement de la croix ; Louis le Débonnaire borna ce jugement aux affaires ecclésiastiques, Esp. XXVIII, 18 dans CROIX
Tout le monde prit donc la croix et les armes, Rom. 23 dans CROIX
Ce point une fois manqué, Il est aisé de voir que tout le système de M. l'abbé Dubos croule de fond en comble, Esp. XXX, 24 dans CROULER
Le limon que le Tanaïs avait apporté avait formé une espèce de croûte sur le Bosphore, Rom. 17 dans CROÛTE
On leur a défendu d'apporter d'autres marchandises que celles du cru de leur pays, Esp. XX, 8 dans CRU
Il resta encore à la piété de la troisième race [les Capétiens] assez de fondations à faire et de terres à donner ; les opinions répandues et crues dans ces temps-là auraient privé les laïques de tout leur bien, s'ils avaient été honnêtes gens, Esp. XXXI, 10 dans CRU, CRUE
La loi séparait sans cesse la monarchie ; la crainte, l'ambition et la cruauté voulaient la réunir, Esp. XVIII, 29 dans CRUAUTÉ
Une cruche de vin de Falerne se vendait cent deniers romains, Esp. VII, 2 dans CRUCHE
Ceux qui sont accablés des rigueurs d'une cruelle y viennent soupirer, Gnide, 1 dans CRUEL, ELLE
Un bon cuisinier coûtait quatre talents, Esp. VII, 2 dans CUISINIER, IÈRE
Avant la première guerre punique le cuivre était à l'argent comme 960 est à 1 ; il est à peu près aujourd'hui comme 73 1/2 est à 1, Esp. XXII, 5 dans CUIVRE
Les pays ne sont pas cultivés en raison de leur fertilité, mais en raison de leur liberté, Esp. XVIII, 3 dans CULTIVÉ, ÉE
Dans ce pays heureux la cupidité était étrangère, Lett. pers. 12 dans CUPIDITÉ
Le peuple chercha toujours à faire par curies les assemblées qu'on avait coutume de faire par centuries, et à faire par tribus les assemblées qui se faisaient par curies, Esp. XI, 14 dans CURIE
Un curieux, qui s'approcha de trop près du lieu où nous étions enfermées, reçut un coup mortel qui lui ôta pour jamais la lumière du jour, Lettr. pers. 47 dans CURIEUX, EUSE
Parmi tant de malheurs, on cherche avec une curiosité triste le destin de la ville de Rome, Rom. 19 dans CURIOSITÉ
Partager avec les nobles les magistratures curules, Rom. 8 dans CURULE
Il est vrai que je n'entends point votre livre ; il n'importe pas que j'aie démêlé bien ou mal l'objet dans lequel il a été écrit, mais je connais à fond toutes vos pensées, Esp. Défense, 2e part. Idée générale dans DANS
Quoi de pis que de se déshonorer ? Étranger que j'étais, je n'avais rien de mieux à faire que d'étudier cette foule de gens qui y abordaient sans cesse, Lett. pers. 48 dans DE
Il [Mahomet enfant] ne sera point ôté d'entre les mains des mortels, parce qu'heureuses les mamelles qui l'allaiteront et les mains qui le toucheront, Lett. pers. 39 dans DE
Le peuple en corps avait le débat des affaires, Espr. II, 6 dans DÉBAT
Si un maître débauche la femme de son esclave, ceux-ci sont tous deux libres, Esp. XV, 12 dans DÉBAUCHER
Quand tu auras essuyé ce débordement de ma philosophie, Lett. pers. 69 dans DÉBORDEMENT
J'ai resté plus d'un an en Italie, où je n'ai vu que les débris de cette ancienne Italie si fameuse autrefois, Lettr. pers. 112 dans DÉBRIS
Ce n'était pas un État qui fût dans la décadence, qu'il entreprit de renverser, mais un empire naissant, Esp. x, 13 dans DÉCADENCE
Je me trouvai l'autre jour dans une campagne où je vis un homme bien content de lui.... dans un quart d'heure il décida trois questions de morale, quatre problèmes historiques, et cinq points de physique ; je n'ai jamais vu un décisionnaire si universel, Lett. pers. 72 dans DÉCISIONNAIRE
On décomposa le consulat et on en forma plusieurs magistratures, Espr. XI, 14 dans DÉCOMPOSER
Tout homme qui mourait sans donner une partie de ses biens à l'église, ce qui s'appelait mourir déconfès, Espr. XXVIII, 41 dans DÉCONFÈS, ESSE
Si une fatale invention [pour la destruction des hommes dans la guerre] venait à se découvrir, elle serait bientôt prohibée par le droit des gens, et le consentement unanime des nations ensevelirait cette découverte, Lett. pers. 106 dans DÉCOUVRIR
Il est généalogiste : ces nouveaux riches auront besoin de lui pour décrasser leurs ancêtres, Lett. pers. 132 dans DÉCRASSER
À présent que ces sortes d'accusations sont tombées dans le décri, on a pris un autre tour, Lett. pers. 145 dans DÉCRI
Antoine fit des décuries de sénateurs, de chevaliers, Espr. VIII, 12 dans DÉCURIE
Il souffrira, par les raisons que je viens de dire, une défaillance de coeur très grande, Esp. XIV, 2 dans DÉFAILLANCE
On appeloit [faisait appel] de defaute de droit, quand on refusoit de rendre la justice aux parties, Espr. XXVIII, 28 dans DÉFAUT
Platon dit que Rhadamante expédiait les procès, déférant seulement le serment sur chaque chef, Espr. XIX, 22 dans DÉFÉRER
On les fait passer par un défilé bien étroit, je veux dire entre la vie et leur argent, Lett. pers. 98 dans DÉFILÉ
S'il était parent au delà du cinquième degré, il ne succédait pas, Esp. XVIII, 22 dans DEGRÉ
Ces marchands faisaient leur route, tenant à peu près le 40e degré de latitude nord, par des pays qui sont au couchant de la Chine, Esp. XXI, 16 dans DEGRÉ
Les précautions avec lesquelles il avait coutume de déguiser le délabrement de son équipage, Lett. pers. 45 dans DÉLABREMENT
Les rois de Rome ne portaient point d'affaires au peuple, qu'elles n'eussent été délibérées dans le sénat, Esp. XI, 12 dans DÉLIBÉRÉ, ÉE
C'est une chose très délicate de bien poser le point auquel les lois de la nature s'arrêtent, Espr. XXVI, 14 dans DÉLICAT, ATE
La différence qu'il y a des troupes françaises aux vôtres [en Perse], c'est que les unes, composées d'esclaves naturellement lâches, ne surmontent la crainte de la mort que par celle du châtiment ; au lieu que les autres se présentent aux coups avec délices et bannissent la crainte par une satisfaction qui lui est supérieure, Lett. pers. 89 dans DÉLICE
Pour qu'un homme vive délicieusement, il faut que cent autres travailient sans relâche, Lett. pers. 106 dans DÉLICIEUSEMENT
Je m'ennuie de n'être au fait de rien et de vivre avec des gens que je ne saurais démêler, Lett. pers. 48 dans DÉMÊLER
L'accusateur [devant la justice féodale] commençait par déclarer devant le juge qu'un tel avait commis une telle action ; et celui-ci répondait qu'il en avait menti ; sur cela, le juge ordonnait le duel ; la maxime s'établit que, lorsqu'on avait reçu un démenti, il fallait se battre, Esp. XXVIII, 20 dans DÉMENTI
L'armée était demi-ruinée avant que d'arriver en Médie, Rom. 15 dans DEMI, IE
Ce fut un assez beau spectacle dans le siècle passé de voir les efforts impuissants des Anglais pour établir parmi eux la démocratie, Esp. III, 3 dans DÉMOCRATIE
Les lunettes font voir démonstrativement que celui qui les porte est consommé dans les sciences, Lett. pers. 78 dans DÉMONSTRATIVEMENT
Les rentes qui étaient au denier dix tombèrent au denier vingt, Esp. XXII, 6 dans DENIER
Démétrius les dénombra, comme dans un marché l'on compte les esclaves, Esp. III, 5 dans DÉNOMBRER
Habillés à la légère parmi des gens cuirassés jusqu'aux dents, Lettr. pers. 67 dans DENT
Des peuples barbares ravagèrent ce pays, le dépecèrent, Lett. pers. 136 dans DÉPECER
On vit manifestement, pendant le peu de temps que dura la tyrannie des décemvirs, à quel point l'agrandissement de Rome dépendait de sa liberté, Rom. 1 dans DÉPENDRE
Il ne suffit pas qu'il y ait, dans une monarchie, des rangs intermédiaires ; il faut encore un dépôt de lois ; ce dépôt ne peut être que dans les corps politiques, qui annoncent les lois lorsqu'elles sont faites et les rappellent lorsqu'on les oublie, Esp. II, 4 dans DÉPÔT
Le géomètre dérida un peu son front et se mit à rire, Lett. pers. 128 dans DÉRIDER
Les rapports nécessaires qui dérivent de la nature des choses, Espr. I, 1 dans DÉRIVER
Je dérobai une victime à mes ennemis, Lett. pers. 8 dans DÉROBER
Je prie le ciel qu'il te dérobe à tous les dangers, ib. dans DÉROBER
Mars entra dans la mêlée, une poussière épaisse commença à le dérober, Gnide, 1 dans DÉROBER
Un conquérant, dis-je, peut dérouter tout, Espr. X, 4 dans DÉROUTER
On vit, dans les romans, des palais enchantés et désenchantés, Espr. XXVIII, 22 dans DÉSENCHANTÉ, ÉE
Par les choses que fit le désespoir dans Carthage désarmée, on peut juger de ce qu'elle aurait pu faire avec sa vertu, lorsqu'elle avait ses forces, Espr. III, 3 dans DÉSESPOIR
Vous avez mis son âme au désespoir, Cinna, III, 5 dans DÉSESPOIR
Elle parut d'abord à cette cour idolâtre dans les charmes d'un déshabillé simple, Lett. pers. 141 dans DÉSHABILLÉ
Il prit les moeurs des Perses pour ne pas les désoler, Espr. X, 14 dans DÉSOLER
Comment l'honneur serait-il souffert chez le despote ? il fait gloire de mépriser la vie, et le despote n'a de force que parce qu'il peut l'ôter, Espr. III, 8 dans DESPOTE
Dans les États despotiques où il n'y a point de lois fondamentales, il n'y a pas non plus de dépôt de lois, Espr. II, 4 dans DESPOTIQUE
Il résulte de la nature du pouvoir despotique, que l'homme seul qui l'exerce, le fasse de même exercer par un seul, ib. II, 4 dans DESPOTIQUE
Ce n'est point l'honneur qui est le principe des États despotiques : les hommes y étant tous égaux, on n'y peut se préférer aux autres ; les hommes y étant esclaves, on n'y peut se préférer à rien, ib. III, 8 dans DESPOTIQUE
Il y a longtemps que dans les pays despotiques sauve qui peut est la devise des sujets, Lett. Pomaret, 14 oct. 1771 dans DESPOTIQUE
Le peuple agit par sa fougue et non par ses desseins, Espr. II, 3 dans DESSEIN
Vous ne trouverez pas bon qu'une magicienne fasse sortir une armée de dessous terre, Lett. pers. 137 dans DESSOUS
Si la conquête n'était pas destructrice, Espr. X, 4 dans DESTRUCTEUR, TRICE
Les hommes fripons en détail sont en gros de très honnêtes gens, Espr. XXV, 2 dans DÉTAIL
Les liqueurs sont mieux en équilibre, le sang est plus déterminé vers le coeur, Esp. XIV, 2 dans DÉTERMINÉ, ÉE
Dans le doute ils tiennent pour règle de se déterminer du côté de la rigueur, Lett. pers. 29 dans DÉTERMINER
Les principaux citoyens détournaient à leur profit les revenus publics, Espr. VIII, 14 dans DÉTOURNER
Avant d'instruire, il faut détromper, dans le Dict. de BESCHERELLE. dans DÉTROMPER
Si les femmes que tu gardes voulaient sortir de leur devoir, tu leur en ferais perdre l'espérance, Lett. pers. 11 dans DEVOIR
Ici une amante affligée exprime sa langueur, une autre dévore des yeux son amant, Lett. pers. 28 dans DÉVORER
Lorsque nous eûmes fait nos dévotions sur le tombeau de la vierge qui a mis au monde douze prophètes, Lett. pers. 1 dans DÉVOTION
Sénatus-consulte par lequel on dévouait aux Dieux infernaux quiconque passerait le Rubicon, Rom. 11 dans DÉVOUER
Tu pleures sur les enfants du prophète que le détestable Omar a dévoyés, Lett. pers. 123 dans DÉVOYER
Les livres qui contiennent quelque espèce de diablerie, exécrables selon la plupart des gens, pitoyables selon moi, Lett. pers. 135 dans DIABLERIE
Je ne sais si c'est l'esprit ou le coeur qui me dicte cet article-ci, Esp. XV, 8 dans DICTER
À la différence de ces philosophes qui disent qu'on ne jouit que du présent, il ne jouit que du passé, Lett. pers. 48 dans DIFFÉRENCE
Elles [les lois somptuaires de Suède] ont un objet différent de celles d'Aragon, Espr. VII, 5 dans DIFFÉRENT, ENTE
On dit qu'un pape, pénétré de son incapacité, fit d'abord des difficultés infinies, Espr. II, 5 dans DIFFICULTÉ
Les affaires d'État ne sont pas traitées avec la même discussion que par le passé, Lett. pers. 130 dans DISCUSSION
Un grand ministre est celui qui est le sage dispensateur des revenus publics, Esp. XIII, 15 dans DISPENSATEUR, TRICE
On trouva [à Rome] un moyen de concilier à cet égard [testaments] les lois avec la volonté des particuliers : il fut permis de disposer de ses biens dans une assemblée du peuple, et chaque testament fut en quelque façon un acte de la puissance législative, Espr. XXVII dans DISPOSER
La loi des douze tables est pleine de dispositions très eruelles, Espr. VI, 15 dans DISPOSITION
Pour que le prince puisse lever un droit si disproportionné à la valeur de la chose, Espr. XIII, 8 dans DISPROPORTIONNÉ, ÉE
Les Grecs, grands disputeurs, ne cessèrent d'embrouiller la religion par des controverses, Rom. 22 dans DISPUTEUR, EUSE
Law dissolvait la monarchie par ses chimériques remboursements, Espr. II, 4 dans DISSOUDRE
Ils ne peuvent plus distinguer un sentiment d'avec un sentiment, Gnide, IV dans DISTINGUER
Il me semble qu'on le distingue beaucoup et qu'on a de grands égards pour lui, Lett. pers. 48 dans DISTINGUER
Servius qui avait distribué les citoyens en six classes, Esp. XI, 19 dans DISTRIBUER
Il y a cette différence entre le divorce et la répudiation, que le divorce se fait par un consentement mutuel, à l'occasion d'une incompatibilité mutuelle ; au lieu que la répudiation se fait par la volonté et pour l'avantage d'une des deux parties, indépendamment de la volonté et de l'avantage de l'autre, Espr. XVI, 15 dans DIVORCE
A moins qu'il n'y ait fraude ou dol du procureur...., Espr. XXIX, 16 dans DOL
Quand il [Tibère] voulut punir quelque dame romaine au delà de la peine portée par la loi Julie, il rétablit contre elle le tribunal domestique, Esp. VII, 13 dans DOMESTIQUE
Malheur à la réputation du prince qui est opprimé par un parti qui devient le dominant, Rom. I dans DOMINANT, ANTE
Un peuple dominateur peut s'affranchir de tout impôt, parce qu'il règne sur des nations sujettes, Esp. XIII, 12 dans DOMINATEUR, TRICE
On pouvait après la condamnation payer les dommages et intérêts, Espr. VI, 19 dans DOMMAGE
Là où il y a du commerce, il y a des douanes ; l'objet du commerce est l'exportation et l'importation des marchandises en faveur de l'État ; et l'objet des douanes est un certain droit sur cette même exportation et importation, aussi en faveur de l'État, Esp. XX, 13 dans DOUANE
Si j'étais aux spectacles, je trouvais cent lorgnettes dressées contre ma figure, Lett. pers. 30 dans DRESSÉ, ÉE
Le droit des gens est naturellement fondé sur ce principe : que les diverses nations doivent se faire dans la paix le plus de bien, et dans la guerre le moins de mal qu'il est possible, sans nuire à leurs véritables intérêts, Espr. I, 3 dans DROIT
Il est très malaisé que la plupart des principaux d'un État soient malhonnêtes gens, et que les inférieurs soient gens de bien ; que ceux-là soient trompeurs, et que ceux-ci consentent à n'être que dupes, Esp. III, 5 dans DUPE
Les esclaves qui auraient été abandonnés par leurs maîtres étant malades seraient libres s'ils échappaient, Esp. XV, 17 dans ÉCHAPPER
Je les trouvai échauffés sur une dispute la plus mince qu'on se puisse imaginer, Lett. pers. 36 dans ÉCHAUFFÉ, ÉE
Le peuple s'échauffera pour un acteur comme il aurait fait pour les affaires, Espr. III, 2 dans ÉCHAUFFER
Le bacha, d'abord [dès qu'il est] éclairci, fait distribuer des coups de bâton, Espr. VI, 11 dans ÉCLAIRCI, IE
Deux hommes effacèrent par leurs vertus tous les autres citoyens, Rom. 11 dans EFFACER
C'était la funeste régence de Brunehault qui avait surtout effarouché la nation, Espr. XXXI, 1 dans EFFAROUCHER
Pour empêcher toute communication avec les lépreux, on les rendait incapables des effets civils, Esp. XIV, 11 dans EFFET
Les savants prétendent que l'éleuthérie disait quelque chose de plus que l'autonomie, Correspondance, 15 dans ÉLEUTHÉRIE
Toute leur attention est d'élever leurs enfants à la vertu, Lett. pers. 12 dans ÉLEVER
On découvre de loin une grande prairie toute parée de l'émail des fleurs, Temple de Gnide, 1 dans ÉMAIL
Ceux qui les obtinrent [les fiefs] eurent la jouissance la plus étendue ; ils en tirèrent tous les fruits et tous les émoluments ; et comme un des plus considérables était les profits judiciaires...., Esp. XXX, 20 dans ÉMOLUMENT
Son voisin devint amoureux de sa femme et l'enleva ; il s'émut une grande querelle, Lett. pers. 11 dans ÉMOUVOIR
Il fit empaler un boulanger qu'il avait surpris en fraude, Esp. XXVI, 24 dans EMPALER
Le droit de la défense naturelle n'emporte point avec lui la nécessité de l'attaque, Esp. X, 2 dans EMPORTER
Au milieu des grandeurs, qui endurcissent toujours, ils nous trouvaient sensibles, Lett. pers. 74 dans ENDURCIR
Il y a des pays où la chaleur énerve le corps et affaiblit si fort le courage que les hommes ne sont portés à un devoir pénible que par la crainte du châtiment, Esp. XV, 7 dans ÉNERVER
J'irai m'enfermer dans des murs plus terribles pour moi que pour les femmes qui y sont gardées, Lettr. pers. 155 dans ENFERMER
Une puissance qui est d'accident, qui ne peut pas durer, qui n'est pas naturelle, et qui est plutôt enflée qu'agrandie, Rom. 16 dans ENFLÉ, ÉE
Quand le style des lois est enflé, on ne les regarde que comme un ouvrage d'ostentation, Espr. XXIX, 16 dans ENFLÉ, ÉE
Il y a apparence que ce prince [l'empereur Macrin] enflait les choses, Rom. 16 dans ENFLER
Nous autres juges, [nous] ne nous enflons pas d'une vaine science, Lett. pers. 68 dans ENFLER
Qu'il faut de violence pour rompre les engagements que le coeur et l'esprit ont formés !, Lettr. pers. 19 dans ENGAGEMENT
Avant que les Romains eussent englouti toutes les républiques, il n'y avait presque point de rois nulle part, Esp. XI, 8 dans ENGLOUTIR
Un bâtiment d'ordre gothique est une espèce d'énigme pour l'oeil qui le voit ; et l'âme est embarrassée, comme quand on lui présente un poëme obscur, Goût, Variété. dans ÉNIGME
Après avoir ôté tous les moyens de placer son argent, on ôta même la ressource de le garder chez soi ; ce qui était égal à un enlèvement fait par violence, Espr. XXIX, 6 dans ENLÈVEMENT
Recewinde voulait enlever les principales causes de séparation qui étaient entre les Goths et les Romains, Espr. XXVIII, 7 dans ENLEVER
Annibal fugitif cherchait au peuple romain un ennemi par tout l'univers, Goût, curiosité. dans ENNEMI, IE
Il [Tarquin] s'enquit, par la science qu'il avait dans les augures, si elles voudraient céder leur place à Jupiter, Rom. X dans ENQUÉRIR (S')
Rome étant une ville sans commerce et presque sans arts, le pillage était le seul moyen que les particuliers eussent pour s'enrichir, Rom. I dans ENRICHIR
On n'enrôlait que les citoyens qui avaient un patrimoine, Rom. XVI dans ENRÔLER
Que ceux qui ont fait serment marchent sous mes enseignes, Esp. VIII, 13 dans ENSEIGNE
Rien n'étouffe plus la doctrine que de mettre à toutes les choses une robe de docteur ; les gens qui veulent toujours enseigner empêchent beaucoup d'apprendre, Déf. Esprit des lois, part. 3 dans ENSEIGNER
Plus il y a d'hommes ensemble, plus ils sont vains, et sentent naître en eux l'envie de se signaler par de petites choses, Esp. VII, 1 dans ENSEMBLE
Pendant qu'Annibal resta avec son armée ensemble, il battit les Romains, Rom. IV dans ENSEMBLE
Il semble que notre saint prophète ait eu principalement en vue de nous priver de tout ce qui peut troubler notre raison ; il nous a interdit l'usage du vin qui la tient ensevelie, Lett. pers. 56 dans ENSEVELI, IE
Ceux qui avaient d'abord été corrompus par leurs richesses le furent ensuite par leur pauvreté, Rom. 10 dans ENSUITE
Tous les juges devaient être présents, afin qu'ils pussent ensuivre, Esp. XXVIII, 27 dans ENSUIVRE (S')
On voit dans Grégoire de Tours qu'ils faisaient des meurtres de sang-froid, et faisaient mourir des accusés qui n'avaient seulement pas été entendus, Espr. XXXI, 2 dans ENTENDRE
La méfiance et la tyrannie font que tout le monde enterre son argent, Esp. XXII, 1 dans ENTERRER
Outre qu'une grande partie des gens de la campagne étaient encore idolâtres et entêtés d'une religion grossière comme eux-mêmes, Rom. XX dans ENTÊTÉ, ÉE
Notre abbé enthousiasmé des succès de l'inoculation dont il s'est donné la peine de faire un cours à Londres, Correspondance, 61 dans ENTHOUSIASMÉ, ÉE
La Macédoine était presque entourée de montagnes inaccessibles, Rom. ch. 5 dans ENTOURÉ, ÉE
Dans ces malheurs, les entrailles de la charité s'émurent, Esp. XXX, 11 dans ENTRAILLES
Entre les deux empires il se forma des déserts ; entre les deux empires on fut toujours sous les armes, Esp. XXI, 16 dans ENTRE
On ne met point, dans cette ville, de différence entre les voluptés et les besoins, Temple de Gnide, 4 dans ENTRE
Les familles s'entre-détruisirent, Rom. ch. 20 dans ENTRE-DÉTRUIRE (S')
On voit des querelles entre le clergé et la noblesse, et les rois entre-deux, Espr. XXXI, 23 dans ENTRE-DEUX
Souvent les attributs de la divinité s'entr'empêchent, Lett. pers. 69 dans ENTR'EMPÊCHER (S')
Le prince était stupide et l'impératrice entreprenante à l'excès, Espr. VI, 5 dans ENTREPRENANT, ANTE
Il semble que les grandes entreprises soient, parmi nous, plus difficiles à mener que chez les anciens ; on ne peut guère les cacher, Rom. ch. 21 dans ENTREPRISE
Vous exposant à des regards, que dis-je à des regards ? peut-être aux entreprises d'un perfide qui vous aura souillée, Lett. pers. 20 dans ENTREPRISE
Profanes, qui n'entrez jamais dans les secrets de l'Éternel, vos lumières ressemblent aux ténèbres de l'abîme, Lett. pers. 18 dans ENTRER
Plusieurs dispositions du droit romain sont entrées dans nos coutumes, Esp. XXVIII, 45 dans ENTRER
Les libertins entretiennent ici un nombre infini de filles de joie, Lett. pers. 57 dans ENTRETENIR
On exempte ces terres de toutes les charges qu'exigeaient sur elles les comtes et autres officiers du roi ; et comme on énumère en particulier toutes ces charges, et qu'il n'y est point question de tributs, il est visible qu'on n'en levait pas, Esp. XXX, 13 dans ÉNUMÉRER
Lorsque César menace d'envahir, le sénat crie à son tour et n'espère plus qu'en Pompée, Rom. X dans ENVAHIR
Que la plupart des hommes ont une enveloppe, mais qu'elle tient et serre si peu, qu'il est très difficile que quelque côté ne vienne à se découvrir, Arsac. et Ismén. dans ENVELOPPE
C'est là-dessus que Zozime fonde le récit si propre à envenimer les motifs de la conversion de Constantin, Esp. XXIV, 13 dans ENVENIMER
Ce qui était dessus, le fripier le met à l'envers, Lett. pers. 138 dans ENVERS
Les Béotiens, les plus épais de tous les Grecs, prenaient le moins de part qu'ils pouvaient aux affaires générales, Rom. 5 dans ÉPAIS, AISSE
Ce qui se dit dans ces épanchements de coeur que la conversation produit entre deux amis, ne peut être regardé que comme des pensées, Rom. XI dans ÉPANCHEMENT
Une noblesse fière aimait à soutenir ses droits par son épée...., Esp. XXVIII, 18 dans ÉPÉE
Pompée éperdu ne vit dans les premiers mouvements de la guerre, de parti à prendre que celui qui reste dans les affaires désespérées, Rom. X dans ÉPERDU, UE
Le cardinal de Richelieu veut que l'on évite dans les monarchies les épines des compagnies qui forment des difficultés sur tout, Esp. v, 10 dans ÉPINE
Ces préceptes n'avaient qu'une bonté relative, ce qui est l'éponge de toutes les difficultés qu'on peut faire sur les lois de Moyse, Esp. XIX, 21 dans ÉPONGE
Il était défendu à un homme qui avait soixante ans d'épouser une femme qui en avait cinquante, Esp. XXIII, 21 dans ÉPOUSER
L'or et l'argent s'épuisent ; mais la vertu, la constance, la force et la pauvreté ne s'épuisent jamais, Rom. ch. 4 dans ÉPUISER
Justinien ne put équiper contre les Vandales que cinquante vaisseaux, Rom. ch. 20 dans ÉQUIPER
Depuis l'érection des grands fiefs, les rois n'eurent plus, comme j'ai dit, des envoyés dans les provinces pour faire observer des lois émanées d'eux ; ainsi, sous la troisième race, on n'entendit plus parler de capitulaires, Esp. XXVIII, 9 dans ÉRECTION
Si ce grand homme a erré, que ne dois-je pas craindre ?, Esp. XXX, 25 dans ERRER
C'est [l'Écriture] un champ de bataille où l'on s'attaque, où l'on s'escarmouche de bien des manières, Lett. pers. 134 dans ESCARMOUCHER
Mais on ne dira pas que nous nous étions escarmouchés la veille, ib. 54 dans ESCARMOUCHER
On ne croirait jamais que c'eût été la pitié qui eût établi l'esclavage, Esp. XV, 2 dans ESCLAVAGE
Le cri pour l'esclavage est le cri du luxe et de la volupté, et non pas celui de l'amour de la félicité publique, Esp. XV, 9 dans ESCLAVAGE
L'esclavage est d'ailleurs aussi opposé au droit civil qu'au droit naturel ; quelle loi civile pourrait empêcher un esclave de fuir ?, ib. XV, 2 dans ESCLAVAGE
L'esclavage politique établi dans le corps de l'État fait que l'on sent peu l'esclavage civil, Esp. XV, 13 dans ESCLAVAGE
Dans les climats où les femmes vivent sous un esclavage domestique, il semble que la loi doive permettre aux femmes la répudiation, et aux maris seulement le divorce, ib. XVI, 15 dans ESCLAVAGE
Aristote veut prouver qu'il y a des esclaves par nature ; ce qu'il dit ne le prouve guère, Esp. XV, 7 dans ESCLAVE
Les Athéniens traitaient leurs esclaves avec une grande douceur ; on ne voit point qu'ils aient troublé l'État à Athènes, comme ils ébranlèrent celui de Lacédémone, ib. XV, 17 dans ESCLAVE
Cette loi est établie pour donner à la république des enfants d'une bonne espèce, Esp. XXVI, 18 dans ESPÈCE
Toute l'espèce vieille sortira donc de l'État qui fait la refonte, et le profit en sera pour les banquiers, Esprit des lois. XXII, 10 dans ESPÈCE
Ils espèrent de jouir d'un paradis où ils goûteront mille délices, Lett. pers. 35 dans ESPÉRER
L'espionnage serait peut-être tolérable s'il pouvait être exercé par d'honnêtes gens, Esp. XII, 23 dans ESPIONNAGE
Les lois sont établies, les moeurs sont inspirées ; celles-ci tiennent plus à l'esprit général, celles-là tiennent plus à une institution particulière ; or il est aussi dangereux, et plus, de renverser l'esprit général que de changer une institution particulière, Esp. XIX, 12 dans ESPRIT
l'esprit de la monarchie est la guerre et l'agrandissement ; l'esprit de la république est la paix et la modération, Esp. IX, 2 dans ESPRIT
Plusieurs choses gouvernent les hommes : le climat, la religion, les lois, les maximes du gouvernement, les exemples des choses passées, les moeurs, les manières ; d'où il se forme un esprit général qui en résulte, ib. XIX, 4 dans ESPRIT
Dans cette longue suite d'incursions, les peuples barbares, ou plutôt les essaims sortis d'eux, détruisaient ou étaient détruits, Rom. 20 dans ESSAIM
Les critiques ne manquent jamais ces sortes de réflexions, parce qu'on les peut faire sans essayer beaucoup son esprit, Lett. pers. Introduction. dans ESSAYER
Il reprit l'essor, il alla se reposer un peu plus loin, et revint encore sur le sein de Vénus, Céphise et l'Am. dans ESSOR
La flotte d'Alexandre, partant de Patale au mois de juillet, essuya bien des tempêtes, et le voyage fut long, parce qu'elle navigua dans une mousson contraire, Esp. XXI, 9 dans ESSUYER
Le grand mouvement est sur une estrade qu'on nomme le théâtre, Lett. pers. 28 dans ESTRADE
Ils [certains visiteurs] fatiguent plus les portes des maisons à coups de marteau que les vents et les tempêtes ; si l'on allait examiner la liste de tous les portiers, on y trouverait chaque jour leur nom estropié de mille manières en caractères suisses, Lett. pers. 87 dans ESTROPIÉ, ÉE
Aristote met au rang des monarchies et l'empire des Perses et le royaume de Lacédémone, Esp. XI, 9 dans ET
On aime à établir ailleurs ce qu'on trouve établi chez soi, Esp. XIX, 27 dans ÉTABLI, IE
Ils [les Romains] avaient porté les choses au point que les peuples étaient leurs sujets ; étant établi que c'était assez d'avoir ouï parler d'eux pour devoir leur être soumis, Rom. 6 dans ÉTABLI, IE
On a sagement établi que ceux qui ont un commandement un peu étendu ne soient attachés à aucun corps de milice, Esp. v, 16 dans ÉTABLIR
L'établissement de Carthage dans son pays était moins solide que celui de Rome dans le sien, Rom. 4 dans ÉTABLISSEMENT
Qu'est-ce donc que cette compilation que nous avons sous le nom d'Établissements de saint Louis ? qu'est-ce que ce code obscur, confus et ambigu où l'on mêle sans cesse la jurisprudence française avec la loi romaine ?, Esp. XXVIII, 38 dans ÉTABLISSEMENT
Alexandrie étant devenue la seule étape, cette étape grossit, Esp. XXI, 16 dans ÉTAPE
Dans la faiblesse de l'empire, les barbares obligèrent les Romains d'établir des étapes et de commercer avec eux ; mais cela même prouve que l'esprit des Romains était de ne pas commercer, ib. XXI, 15 dans ÉTAPE
On arrivait à Muziris, première étape des Indes, et de là à d'autres ports, ib. XXI, 9 dans ÉTAPE
Il fallait fixer l'état de la question pour que le peuple l'eût toujours devant les yeux ; autrement, dans le cours d'une grande affaire, cet état de la question changerait continuellement, et on ne le reconnaîtrait plus, Esp. VI, 4 dans ÉTAT
Il y a en France trois sortes d'états, l'église, l'épée et la robe, Lett. pers. 44 dans ÉTAT
Leurs prérogatives furent de présider aux grands états du peuple, Esp. I, 14 dans ÉTAT
J'ai ouï dire qu'un roi d'Aragon ayant assemblé les états d'Aragon et de Catalogne, les premières séances s'employèrent à décider en quelle langue les délibérations seraient conçues, Lett. pers. 109 dans ÉTAT
La réunion de toutes les forces particulières, dit très bien Gravina, forme ce qu'on appelle l'État politique, Espr. I, 3 dans ÉTAT
La vie des États est comme celle des hommes, ib. x, 2 dans ÉTAT
L'empire des Perses s'étendait jusqu'à l'Indus, Esp. XXI, 8 dans ÉTENDRE
Cette matière est d'une grande étendue, Esp. XIX, 1 dans ÉTENDUE
Les ouvrages qui ont donné et donnent encore aujourd'hui la plus haute idée de sa puissance [de Rome] ont été faits sous les rois ; on commençait déjà à bâtir la ville éternelle, Rom. I dans ÉTERNEL, ELLE
Je crois qu'à la fin je serai un sot ; il semble que ce soit mon étoile et que je ne puisse m'en dispenser, Lett. pers. 54 dans ÉTOILE
La Grèce avait été bien étonnée par le premier Philippe, Alexandre et Antipater, mais non pas subjuguée, Rom. v. dans ÉTONNER
Les dames de la cour, indignées de ce qu'il leur avait préféré une personne d'une si basse naissance, étouffèrent l'enfant, Esp. VI, 13 dans ÉTOUFFER
La connaissance la plus légère met un homme en droit d'en étouffer un autre en l'embrassant, Lett. pers. 28 dans ÉTOUFFER
Dans quelques républiques anciennes, où le peuple en corps avait le débat des affaires, il était naturel que la puissance exécutrice les proposât et les débattît avec lui ; sans quoi, il y aurait eu dans les résolutions une confusion étrangère, Espr. XI, 6 dans ÉTRANGER, ÈRE
Comme le produit d'un terrain inculte est au produit d'un terrain cultivé, de même le nombre des sauvages dans un pays est au nombre des laboureurs dans un autre, Esp. XVIII, 16 dans ÊTRE
L'effet du commerce sont les richesses, la suite des richesses, le luxe, Espr. XX, 6 dans ÊTRE
Les êtres particuliers intelligents peuvent avoir des lois qu'ils ont faites ; mais ils en ont aussi qu'ils n'ont pas faites, Espr. I, 1 dans ÊTRE
Un génie étroit qui ne voit les choses que par parties, et n'embrasse rien d'une vue générale, Lett. pers. 129 dans ÉTROIT, OITE
Il y avait une alliance étroite entre Attila et Genséric, roi des Vandales, Rom. ch. 19 dans ÉTROIT, OITE
L'étude a été pour moi le souverain remède contre les dégoûts de la vie, n'ayant jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture n'ait dissipé, Pens. div. dans ÉTUDE
Comme ils [les affranchis] ont étudié les faiblesses de leur maître et non pas ses vertus, Esp. XV, 19 dans ÉTUDIER
On voit, dans l'histoire de la Chine, un grand nombre de lois pour ôter aux eunuques tous les emplois civils et militaires ; mais ils reviennent toujours ; il semble que les eunuques en Orient soient un mal nécessaire, Espr. XV, 19 dans EUNUQUE
L'eunuque Narsès fut encore donné à ce règne pour le rendre illustre, Rom. ch. 20 dans EUNUQUE
Jamais passion n'a été plus forte et plus vive que celle de Cosrou, eunuque blanc, pour mon esclave Zélide, Lett. pers. 53 dans EUNUQUE
Dans les pays de commerce, l'argent qui s'est tout à fait évanoui revient, parce que les États qui l'ont reçu le doivent, Esp. XX, 23 dans ÉVANOUIR (S')
Le spectacle de la mort de Virginia, immolée par son père à la pudeur et à la liberté, fit évanouir la puissance des décemvirs, Esp. XI, 15 dans ÉVANOUIR (S')
Les évêques, écrivant à Louis, frère de Charles le Chauve, lui disaient : Ayez soin de vos terres, afin que vous ne soyez pas obligé de voyager sans cesse par les maisons des ecclésiastiques, et de fatiguer leurs serfs par des voitures, Esp. XXX, 13 dans ÉVÊQUE
Comme les comtes menaient les hommes libres à la guerre, les leudes y menaient aussi leurs vassaux ou arrière-vassaux ; et les évêques, abbés, ou leurs avoués y menaient les leurs, ib. XXX, 17 dans ÉVÊQUE
Cependant Montesquieu a dit : Il nous est plus évident qu'une religion doit adoucir les moeurs des hommes, qu'il ne l'est qu'une religion soit vraie, Esp. XXIV, 4 dans ÉVIDENT, ENTE
Les Juifs, enrichis par leurs exactions, étaient pillés par les princes avec la même tyrannie ; chose qui consolait les peuples et ne les soulageait pas, Esp. XXI, 20 dans EXACTION
Qu'aurait-ce été si le venin eût été un peu plus exalté ? et il le serait devenu sans doute si l'on n'avait pas été assez heureux pour trouver un remède aussi puissant que celui qu'on a découvert, Lett. pers. 113 dans EXALTÉ, ÉE
Quand un homme s'examine, quelle satisfaction pour lui de trouver qu'il a le coeur juste !, Lett. pers. 83 dans EXAMINER
Tant de bouches ne parlent presque que par exclamation, Lett. pers. 73 dans EXCLAMATION
Aurait-il [Marculfe] traité d'impie la coutume qui excluait les femmes d'y succéder ?, Esp. XVIII, 22 dans EXCLURE
Le vice-roi de Goa accordait à des particuliers des priviléges exclusifs, Esp. XX, 20 dans EXCLUSIF, IVE
Les exécrations, les détestations, les conjurations, Esp. XII, 4 dans EXÉCRATION
Pour que celui qui exécute ne puisse pas opprimer, il faut que les armées qu'on lui confie soient peuple et aient le même esprit que le peuple, Esp. XI, 6 dans EXÉCUTER
Voyez quelle peut être la situation d'un citoyen dans ces républiques [d'Italie] : le même corps de magistrature a, comme exécuteur des lois, toute la puissance qu'il s'est donnée comme législateur, Esp. XI, 6 dans EXÉCUTEUR, TRICE
Lorsque, dans la même personne ou dans le même corps de magistrature, la puissance législative est réunie à la puissance exécutrice, il n'y a point de liberté.... il n'y a point encore de liberté si la puissance de juger n'est pas séparée de la puissance législative et de l'exécutrice, Esp. XI, 6 dans EXÉCUTEUR, TRICE
Il y a de mauvais exemples qui sont pires que les crimes, Rom. 8 dans EXEMPLE
Soit qu'il [Clotaire II] fût mal habile, ou qu'il fût forcé par les circonstances, il se rendit accusateur de Brunehault et fit faire de cette reine un exemple terrible, Esp. XXXI, 1 dans EXEMPLE
C'était la coutume d'exempter les empereurs de la gêne de certaines lois civiles ; ainsi Auguste fut exempté de la gêne de la loi qui limitait la faculté d'affranchir, Esp. XXIII, 21 dans EXEMPTER
Les magistrats avaient de la peine à exercer la police, Esp. XXV, 3 dans EXERCER
La plupart de ces exercices n'ont plus d'autre objet que les agréments ; au lieu que, chez les anciens, tout, jusqu'à la danse, faisait partie de l'art militaire, Rom. 2 dans EXERCICE
Dans les pays froids la partie aqueuse du sang s'exhale peu par la transpiration, Esp. XIV, 10 dans EXHALER
Celui qui avait exhumé un cadavre pour le dépouiller était banni de la société des hommes jusqu'à ce que les parents consentissent à l'y faire rentrer, Esp. XXX, 19 dans EXHUMER
Qu'exorable à la prière, il [le prince] soit ferme contre les demandes, et qu'il sache que son peuple jouit de ses refus, et ses courtisans de ses grâces, Esp. XII, 27 dans EXORABLE
Les gouvernements despotiques où il n'y a qu'un homme exorbitamment favorisé de la fortune, Esp. VI, 9 dans EXORBITAMMENT
On avait attaché au consulat un pouvoir exorbitant, Esp. XI, 14 dans EXORBITANT, ANTE
Xénophon, au livre des Revenus, voudrait qu'on donnât des récompenses à ceux des préfets du commerce qui expédient le plus vite les procès, Esp. XX, 18 dans EXPÉDIER
Clovis n'avait pas été le seul des princes chez les Francs qui eût entrepris des expéditions dans les Gaules, Esp. XVIII, 29 dans EXPÉDITION
Rends-moi mon sérail comme je l'ai laissé ; mais commence par l'expier [exterminer les coupables], Lett. pers. 153 dans EXPIER
On expiait l'homicide en donnant une certaine quantité de bétail [chez les Germains], et toute la famille recevait la satisfaction, Esp. XXIV, 17 dans EXPIER
On ne trouve aucune loi romaine qui permette d'exposer les enfants, Esp. XXIII, 22 dans EXPOSER
Un petit tyran expose sa souveraineté pour défendre sa vie, Esp. x, 12 dans EXPOSER
Comme, malgré les expositions d'enfants, le peuple augmente toujours à la Chine, il faut un travail infatigable pour faire produire aux terres de quoi le nourrir, Esp. VIII, 21 dans EXPOSITION
Si vous aviez vu les expressions terribles et tendres de sa douleur, vous en auriez été touchée, Ars. et Ismén. dans EXPRESSION
De cette manière, la parole des députés serait plus l'expression de la voix de la nation, Esp. XI, 6 dans EXPRESSION
Que ne puis-je t'exprimer ce que je sens si bien ! et comment sens-je si bien ce que je ne puis t'exprimer ?, Lett. pers. 7 dans EXPRIMER
Il semblait que chaque peuple eût une manière particulière d'exprimer sa pudeur, Gnide, 3 dans EXPRIMER
Rome, après l'expulsion des rois, devait être une démocratie, Esp. XI, 13 dans EXPULSION
L'expulsion hors de la ville et de la société, ib. XII, 4 dans EXPULSION
Il est clair que ce sénatus-consulte n'était qu'une extension de la loi pappienne, qui, dans le même cas, avait accordé aux femmes les successions qui leur étaient déférées par les étrangers, Esp. XXVII, ch. unique. dans EXTENSION
Lorsque le culte extérieur a une grande magnificence, cela nous flatte et nous donne beaucoup d'attachement pour la religion, Esp. XXV, 2 dans EXTÉRIEUR, EURE
Il n'est pas inouï de voir des États hypothéquer leurs fonds pendant la paix même, et employer, pour se ruiner, des moyens qu'ils appellent extraordinaires et qui le sont si fort que le fils de famille le plus dérangé les imagine à peine, Esp. XIII, 17 dans EXTRAORDINAIRE
Cet extraordinaire que l'on voyait dans les institutions de la Grèce, nous l'avons vu dans la corruption de nos temps modernes, Esp. IV, 6 dans EXTRAORDINAIRE
Il y a des circonstances où un tel arrangement [le partage égal des terres dans une démocratie] serait impraticable, dangereux, et choquerait même la constitution ; on n'est pas toujours obligé de prendre les voies extrêmes, Esp. v, 7 dans EXTRÊME
Avec toutes les vertus n'étant extrême sur aucune, Rom. 15 dans EXTRÊME
Ce peuple qui, s'imaginant que la liberté doit être aussi extrême que le peut être l'esclavage, cherchait à abolir la magistrature même, Dial. de Sylla. dans EXTRÊME
Peut-être dans la classe des gens supérieurs, est-il plus facile de trouver des gens extrêmement vertueux que des hommes extrêmement sages, Espr. XXVIII, 41 dans EXTRÊMEMENT
Le Goth Jornandez a appelé le Nord la fabrique du genre humain, Esp. XVII, 5 dans FABRIQUE
Il fit la division des dîmes en quatre parties pour la fabrique des églises, pour les pauvres...., Esp. XXXI, 12 dans FABRIQUE
Je n'aime point qu'un même peuple soit en même temps le dominateur et le facteur de l'univers, Esp. XX, 4 dans FACTEUR
On trouva que le nombre des citoyens pubères faisait à Rome le quart de ses habitants, Rom. III dans FAIRE
L'imagination se fait à cette grande peine [un supplice], Espr. VI, 11 dans FAIRE
Il [le peuple] ne se perd que lorsque les hommes faits sont déjà corrompus, Esp. IV, 5 dans FAIT, AITE
L'armée étant une fois établie, elle ne doit pas dépendre immédiatement du corps législatif, mais de la puissance exécutrice ; et cela par la nature de la chose, son fait consistant plus en action qu'en délibération, Espr. II, 6 dans FAIT
Romulus permit au mari de répudier sa femme, si elle avait commis un adultère, préparé du poison ou falsifié les clefs, Esp. XVI, 16 dans FALSIFIER
Le tout me parut si bizarre, que ma première idée fut d'envoyer chercher un peintre pour en faire une fantaisie, Lett. pers. 49 dans FANTAISIE
On dit qu'une poignée de chrétiens font suer les Ottomans et fatiguent leur empire, Lett. pers. 19 dans FATIGUER
On s'exposait beaucoup en faussant un jugement des pairs, Espr. XXVIII, 17 dans FAUSSER
Le fausseur qui avait appelé un des juges, pouvait perdre par le combat son procès, Esp. XXVIII, 33 dans FAUSSEUR
Saint Louis dit que l'appel contient félonie et iniquité, Espr. XXVIII, 27 dans FÉLONIE
Dans les deux premiers degrés de succession, les avantages des mâles et des femelles étaient les mêmes, Esp. XVIII, 22 dans FEMELLE
Si une femme [dans les temps féodaux] appelait quelqu'un sans nommer son champion [dans les duels judiciaires], on ne recevait point les gages de bataille ; il fallait encore qu'une femme fût autorisée par son baron, c'est-à-dire son mari, pour appeler ; mais sans cette autorité, elle pouvait être appelée, Esp. XXV, 25 dans FEMME
Si je sortais, tout le monde se mettait aux fenêtres, Lett. pers. 30 dans FENÊTRE
C'est un beau spectacle que celui des lois féodales : un chêne antique s'élève, l'oeil en voit de loin les feuillages ; il approche, il en voit la tige, mais il n'en aperçoit point les racines ; il faut percer la terre pour les trouver, Esp. XXX, 1 dans FÉODAL, ALE
La France se trouvant divisée en une infinité de petites seigneuries qui reconnaissaient plutôt une dépendance féodale qu'une dépendance politique, il était bien difficile qu'une seule loi pût être autorisée, ib. XXVIII, 9 dans FÉODAL, ALE
L'hérédité des fiefs et l'établissement général des arrière-fiefs éteignirent le gouvernement politique, et formèrent le gouvernement féodal, Esp. XXXI, 32 dans FÉODAL, ALE
Le sénat disposait des deniers publics et donnait les revenus à ferme, Esp. II, 17 dans FERME
L'empereur du Japon fait brûler à petit feu les chrétiens qui sont dans ses États, Espr. XXV, 13 dans FEU
Enfin les feux de la jeunesse ont passé ; je suis vieux, et je me trouve à cet égard [à l'égard des femmes] dans un état tranquille, Lett. pers. 9 dans FEU
Dans le feu des disputes entre les patriciens et les plébéiens, Esp. XI, 15 dans FEU
J'ai ouï dire à feu ma soeur que sa fille et moi naquîmes la même année, Lett. pers. 51 dans FEU, FEUE
L'état despotique se conserve par une autre sorte de séparation qui se fait en mettant les provinces éloignées entre les mains d'un prince qui soit feudataire, Esp. IX, 4 dans FEUDATAIRE
L'or et l'argent sont une richesse de fiction ou de signe, Esp. XXI, 22 dans FICTION
Tacite les désigne [les volontaires qui, chez les Germains, suivaient les princes dans leurs entreprises] par les noms de compagnons ; la loi salique, par celui d'hommes qui sont sous la foi du roi ; les formules de Marculfe, par celui d'antrustions du roi ; nos premiers historiens, par celui de leudes, de fidèles ; et les suivants, par celui de vassaux et seigneurs, Esp. XXX, 16 dans FIDÈLE
Les biens réservés pour les leudes furent appelés des biens fiscaux, des bénéfices, des honneurs, des fiefs, dans les divers auteurs et dans les divers temps, Esp. XXX, 16 dans FIEF
Ceux qui ont écrit le livre des fiefs nous apprennent que d'abord les seigneurs purent les ôter à leur volonté ; qu'ensuite ils les assurèrent pour un an, et après les donnèrent pour la vie, ib. dans FIEF
Celui qui avait le fief avait aussi la justice, qui ne s'exerçait que par des compositions aux parents et des profits au seigneur, ib. 20 dans FIEF
Je ne puis douter que dès ce temps-là [le temps des maires du palais] la plupart des fiefs n'eussent été rendus héréditaires, ib. XXXI, 7 dans FIEF
L'hérédité des fiefs et l'établissement général des arrière-fiefs éteignirent le gouvernement politique et formèrent le gouvernement féodal ; au lieu de cette multitude innombrable de vassaux que les rois avaient eus, ils n'en eurent plus que quelques-uns dont les autres dépendirent, ib. 32 dans FIEF
Ce corps [l'Académie française] a quarante têtes, toutes remplies de figures, de métaphores et d'antithèses, Lett. pers. 73 dans FIGURE
Je me vois dans un labyrinthe.... je crois que je tiens le bout du fil, Esp. XXX, 2 dans FIL
Ils passent au fil de l'épée les habitants des villes qu'ils prennent, Esp. XVIII, 20 dans FIL
Pour nous, il est impossible que nous ayons jamais de règles dans nos finances, parce que nous savons toujours que nous ferons quelque chose, et jamais ce que nous ferons, Esp. XIII, 15 dans FINANCE
Il était aisé que la maltôte romaine tombât d'elle-même dans la monarchie des Francs ; c'était un art très compliqué et qui n'entrait ni dans les idées ni dans les plans de ces peuples simples ; si les Tartares inondaient aujourd'hui l'Europe, il faudrait bien des affaires pour leur faire entendre ce que c'est qu'un financier parmi nous, Esp. XXX, 13 dans FINANCIER
Ils sont au comble de l'esprit, lorsqu'ils savent entendre finesse à tout, Lett. pers. 82 dans FINESSE
C'étaient de petites finesses [d'Auguste] pour se faire donner ce qu'il ne croyait pas avoir assez acquis, Rom. XII dans FINESSE
Il est sujet à l'ignorance comme toutes les intelligences finies, Espr. I, 4 dans FINI, IE
Nous voyons que les rois leur donnèrent [aux églises] des grands fiscs, c'est-à-dire de grands fiefs, Esp. XXX, 21 dans FISC
Ces lois parurent plutôt fiscales que politiques et civiles, Esp. XXIII, 21 dans FISCAL, ALE
Le portrait de Tarquin n'a pas été flatté, Rom. 1 dans FLATTÉ, ÉE
Il serait contre la raison que la loi flétrît dans les enfants ce qu'elle a approuvé dans le père, Espr. XXIII, 5 dans FLÉTRIR
J'ai du regret de voir Tite Live jeter des fleurs sur ces énormes colosses, Rom. 5 dans FLEUR
Il ne faut point faire de fond sur ces récits populaires, Espr. XXI, 11 dans FOND
L'établissement du prix des choses dépend fondamentalement de la raison du total des choses au total des signes, Esp. XXII, 7 dans FONDAMENTALEMENT
Il resta donc encore à la piété de la troisième race assez de fondations à faire et de terres à donner, Esp. XXXI, 10 dans FONDATION
Il y a apparence qu'on y avait fondu les anciens règlements faits par le sénat, Espr. XXIII, 21 dans FONDRE
Il arrive aujourd'hui que des armées, sans avoir combattu, se fondent dans une campagne, Rom. II dans FONDRE
Lorsqu'ils [les journalistes] s'imposent la loi de ne parler que des ouvrages encore tout chauds de la forge, Lett. pers. 108 dans FORGE
On sait que les Romains étaient extrêmement formalistes, Esp. XXVII dans FORMALISTE
Depuis la paix, mon vin fait encore plus de fortune en Angleterre qu'en a fait mon livre [l'Esprit des lois], Correspondance, 61 dans FORTUNE
Une usure affreuse sans cesse foudroyée et toujours renaissante, Esp. XXII, 21 dans FOUDROYÉ, ÉE
On voit encore dans les cabinets, des médailles qu'on appelle fourrées, qui n'ont qu'une lame d'argent qui couvre le cuivre, Espr. XXII, 13 dans FOURRÉ, ÉE
À présent cinquante quintaux de minerai pour l'or donnent quatre, cinq et six onces d'or, et, quand il n'y en a que deux onces, le mineur ne retire que ses frais, Esp. XXI, 22 dans FRAIS
Les tribunaux frappent sans cesse sur la juridiction patrimoniale des seigneurs, Espr. IV, 4 dans FRAPPER
Quant mon livre de l'Esprit des lois, j'entends quelques frelons qui bourdonnent autour de moi ; mais, si les abeilles y cueillent un peu de miel, cela me suffit, Corresp. 31 dans FRELON
Lorsqu'elle [la magistrature japonaise] a fait exposer les femmes nues, elle a fait frémir la pudeur, Esp. XII, 14 dans FRÉMIR
On tire tout de la terre, on ne lui rend rien ; tout est en friche, Esp. V, 14 dans FRICHE
Une nation qui avait laissé mourir Frédégonde dans son lit, devait être bien froide sur les crimes de Brunehault, Esp. XXXI, 1 dans FROID, OIDE
La mécanique a ses frottements qui changent ou arrêtent les effets de la théorie ; la politique a aussi les siens, Esp. XVII, 8 dans FROTTEMENT
L'auteur [Lopez de Gama] avoue que c'est là-dessus [de ce que les indigènes d'Amérique mangeaient des limaçons, des cigales, des sauterelles] qu'on fonda le droit qui rendait les Américains esclaves des Espagnols, outre qu'ils fumaient du tabac et qu'ils ne se faisaient pas la barbe à l'espagnole, Esp. XV, 3 dans FUMER
Ils [les laquais enrichis] relèvent toutes les grandes maisons par le moyen de leurs filles, qui sont comme une espèce de fumier qui engraisse les terres montagneuses et arides, Lett. pers. 98 dans FUMIER
La fureur de la plupart des Français c'est d'avoir de l'esprit, Lett. pers. 66 dans FUREUR
Les hommes mêmes n'ont pas en Perse la gaieté qu'ont les Français, Lett. pers. 34 dans GAIETÉ ou GAÎTÉ
Ils appelaient des lois odieuses en garantie des actions les plus lâches, Lett. pers. 145 dans GARANTIE
Souvent les remèdes les plus gardés sont les meilleurs, Lett. pers. 143 dans GARDÉ, ÉE
Quand les fiefs furent perpétuels, les seigneurs prirent le fief jusqu'à la majorité, soit pour augmenter leurs profits, soit pour faire élever le pupille dans l'exercice des armes ; c'est ce que nos coutumes appellent la garde-noble, Esp. XXXI, 33 dans GARDE-NOBLE
Je vois les plus jolies femmes de Paris ; mais je ne me fixe pas à une, et je leur en donne bien à garder ; car, entre vous et moi, je ne vaux pas grand'chose, Lett. pers. 48 dans GARDER
Là les censeurs seraient gâtés par ceux mêmes qu'ils devraient corriger, Esp. v, 19 dans GÂTER
Deux personnes chargées de faire la gazette de la cour, Esp. XII, 7 dans GAZETTE
Aussi cet homme a-t-il un pauvre métier ; il est généalogiste, Lett. pers. 132 dans GÉNÉALOGISTE
Il n'est pas rare de trouver, dans les codes des lois des barbares, des compositions pour les actions involontaires ; la loi des Lombards est presque toujours sensée ; elle voulait que, dans ce cas, on composât suivant sa générosité, et que les parents ne pussent plus poursuivre la vengeance, Espr. XXX, 19 dans GÉNÉROSITÉ
On sommait le seigneur même devant bonnes gens, et on le faisait sommer par le souverain, Esp. XXVIII, 28 dans GENS
Il n'en résulterait aucun des mauvais effets qui en germent à milliers, Lett. pers. 85 dans GERMER
Ces lois [sont] frivoles dans le fond et gigantesques dans le style, Esp. XXVIII, 1 dans GIGANTESQUE
Je suis à la fin de mes jours, mon sang est glacé dans mes veines, Lett. pers. 14 dans GLACÉ, ÉE
L'esclavage de la glèbe s'établissait quelquefois après une conquête, Esp. XIII, 13 dans GLÈBE
Le Bourguignon [Burgunde], qui faisait paître des troupeaux, avait besoin de beaucoup de terre et de peu de serfs ; et le grand travail de la culture de la terre exigeait que le Romain eût moins de glèbe et un plus grand nombre de serfs, ib. XXX, 9 dans GLÈBE
Ma campagne de la Brede, où vous trouverez un château gothique à la vérité, mais orné de dehors charmants dont j'ai pris l'idée en Angleterre, Correspondance, 9 dans GOTHIQUE
La société des femmes gâte les moeurs et forme le goût : l'envie de plaire plus que les autres établit les parures, et l'envie de plaire plus que soi-même établit les modes, Esp. XIX, 8 dans GOÛT
Le climat qui fait qu'une nation aime à se communiquer, fait aussi qu'elle aime à changer ; et ce qui fait qu'une nation aime à changer, fait aussi qu'elle se forme le goût, ib. dans GOÛT
Il n'y a qu'à se représenter, d'un côté, les biens sans nombre qui résultent de la vanité ; de là le luxe, l'industrie, les arts, les modes, la politesse, le goût ; et, d'un autre côté, les maux infinis qui naissent de l'orgueil de certaines nations, la paresse, la pauvreté...., Esp. XIX, 9 dans GOÛT
Il y a trois espèces de gouvernement : le républicain, le monarchique et le despotique ; pour en découvrir la nature, il suffit de l'idée qu'en ont les hommes les moins instruits ; je suppose trois définitions ou plutôt trois faits : l'un que le gouvernement républicain est celui où le peuple en corps, ou seulement une partie du peuple, a la souveraine puissance ; le monarchique, celui où un seul gouverne, mais par des lois fixes et établies ; au lieu que, dans le despotique, un seul, sans lois et sans règle, entraîne tout par sa volonté et par ses caprices, Esp. II, 1 dans GOUVERNEMENT
Il y a cette différence entre la nature du gouvernement et son principe, que sa nature est ce qui le fait être tel, et son principe ce qui le fait agir, ib. III, 1 dans GOUVERNEMENT
Cette république qui conquiert ne peut guère communiquer son gouvernement et régir l'État conquis selon la forme de sa constitution.... une monarchie peut plus aisément communiquer son gouvernement, parce que les officiers qu'elle envoie ont les uns la puissance exécutrice civile, et les autres la puissance exécutrice militaire ; ce qui n'entraîne pas après soi le despotisme, ib. XI, 19 dans GOUVERNEMENT
Les empereurs [romains] ayant établi un gouvernement militaire, ils sentirent bientôt qu'il n'était pas moins contre eux que contre leurs sujets ; ils cherchèrent à le tempérer ; ils crurent avoir besoin des dignités et du respect qu'on avait pour elles, Esp. VI, 15 dans GOUVERNEMENT
Pendant que Rome ne domina que dans l'Italie, les peuples furent gouvernés comme des confédérés : on suivait les lois de chaque république, Esp. XI, 19 dans GOUVERNER
Dieu, qui gouverne l'univers, n'a-t-il pas donné à de certains hommes plus de lumières, à d'autres plus de puissance ?, Esp. Défense, II, 8e obj. dans GOUVERNER
Celui qui est à la cour, à Paris, dans les provinces, qui voit agir des ministres, des magistrats, des prélats, s'il ne connaît les femmes qui les gouvernent, est comme un homme qui voit bien une machine qui joue, mais qui n'en connaît point les ressorts, Lett. pers. 107 dans GOUVERNER
Le prince perdrait le plus bel attribut de sa souveraineté, qui est celui de faire grâce, Esp. VI, 5 dans GRÂCE
C'est un grand ressort des gouvernements modérés que les lettres de grâce ; ce pouvoir que le prince a de pardonner, exécuté avec sagesse, peut avoir d'admirables effets, Esp. VI, 16 dans GRÂCE
Un législateur sage aurait, dans les cas les plus graciables, modéré la peine du crime, Esp. VI, 13 dans GRACIABLE
L'obligation où est le juge de prendre deux gradués dans les cas qui peuvent mériter une peine afflictive, Esp. XXVIII, 42 dans GRADUÉ, ÉE
Je voyais bien que votre âme était haute, mais je ne soupçonnais pas qu'elle fût grande, Eucrate et Sylla. dans GRAND, ANDE
Nul n'est mauvais gratuitement ; il faut qu'il y ait une raison qui détermine, et cette raison est toujours une raison d'intérêt, Lett. pers. 83 dans GRATUITEMENT
Il en est des manières et de la façon de vivre comme des modes : les Français changent de moeurs selon l'âge de leurs rois ; le monarque pourrait même parvenir à rendre la nation grave s'il l'avait entrepris, Lett. pers. 99 dans GRAVE
Le rôle d'une jolie femme est beaucoup plus grave que l'on ne pense ; il n'y a rien de plus sérieux que ce qui se passe le matin à sa toilette, au milieu de ses domestiques, Lett. pers. 110 dans GRAVE
Je le suis, nous grimpons à son cinquième étage, Lett. pers. 45 dans GRIMPER
Plus un navire est petit, plus il est en danger dans les gros temps, Esp. XXI, 6 dans GROS, OSSE
Les hommes fripons en détail sont en gros de très honnêtes gens, Esp. XXV, 2 dans GROS, OSSE
Nous regardons l'idolâtrie comme la religion des peuples grossiers, et la religion qui a pour objet un être spirituel, comme celle des peuples éclairés, Esp. XV, 2 dans GROSSIER, IÈRE
C'est un poëte et le grotesque du genre humain, Lett. pers. 48 dans GROTESQUES
On met toujours de l'ordre dans la confusion même ; ainsi les peintres groupent leurs figures, Goût, plaisir de l'ordre. dans GROUPER
Athènes tomba, parce que ses erreurs lui parurent si douces qu'elle ne voulut pas en guérir, Rom. 8 dans GUÉRIR
Hobbes.... voulant prouver que les hommes naissent tous en état de guerre, et que la première loi naturelle est la guerre de tous contre tous, Défense de l'Esprit des lois, I, 1 dans GUERRE
Nous grimpons à son cinquième étage et par une échelle nous nous guindons à un sixième qui était un cabinet ouvert à tous les vents, Lett. pers. 45 dans GUINDER
Ha ! ha ! monsieur est Persan ; c'est une chose bien extraordinaire ; comment peut-on être Persan ?, Lett. pers. 30 dans HA
Il mit peu de chose au hasard, Espr. X, 14 dans HASARD
La loi des Saxons veut que le père et la mère laissent leur hérédité à leur fils, Esp. VIII, 22 dans HÉRÉDITÉ
C'était une bonne loi que celle qui défendait d'avoir deux hérédités, ib. V, 5 dans HÉRÉDITÉ
Tous les descendants qui vivaient sous la puissance du père qu'on appela héritiers-siens, Esp. XXVII, 1 dans HÉRITIER, IÈRE
Ceux qui amusent une conversation pendant deux heures de temps sans qu'il soit possible de retenir un mot de ce qu'ils ont dit, Lett. pers. 82 dans HEURE
Vous voyez ici les romans, dont les auteurs sont des espèces de poëtes, et qui outrent également le langage de l'esprit et celui du coeur ; ils passent leur vie à chercher la nature, et la manquent toujours ; leurs héros y sont aussi étrangers que les dragons ailés et les hippocentaures, Lett. pers. 137 dans HIPPOCENTAURE
[Dans le gouvernement monarchique] l'honneur, c'est-à-dire le préjugé de chaque personne et de chaque condition, prend la place de la vertu politique et la représente partout ; il y peut inspirer les plus belles actions ; il peut, joint à la force des lois, conduire au but du gouvernement comme la vertu même, Esp. III, 6 dans HONNEUR
La nature de l'honneur est de demander des préférences et des distinctions ; il est donc, par la chose même, placé dans le gouvernement monarchique, ib. III, 7 dans HONNEUR
Ce n'est point l'honneur qui est le principe des États despotiques : les hommes y étant tous égaux, on n'y peut se préférer aux autres ; les hommes y étant tous esclaves, on n'y peut se préférer à rien, ib. III, 8 dans HONNEUR
Il n'est pas inouï de voir des États hypothéquer leurs fonds pendant la paix même, Esp. XIII, 17 dans HYPOTHÉQUER
Nous autres, juges.... qu'avons-nous affaire de tous ces volumes de lois ? presque tous les cas sont hypothétiques et sortent de la règle générale, Lett. pers. 68 dans HYPOTHÉTIQUE
Il me serait difficile de te faire sentir ce que c'est ; car nous n'en avons point précisément d'idée, Lett. pers. 90 dans IDÉE
Personne n'aspire à l'égalité ; cela ne vient pas même dans l'idée, Esp. V, 4 dans IDÉE
Les lois des Wisigoths sont puériles, gauches, idiotes, Espr. XXVIII, 1 dans IDIOT, OTE
Les Romains se destinant à la guerre et la regardant comme le seul art, ils mirent tout leur esprit et toutes leurs pensées à le perfectionner, Rom. 2 dans IL, au singulier, ILS, au pluriel
Cette ilotie est contre la nature des choses, Esp. v, 10 dans ILOTIE
Cependant on le trouve quelquefois avec les degrés de comparaison : Le pouvoir le plus immense est toujours borné par quelque coin, Rom. 22 dans IMMENSE
Il ne lui importait quelles moeurs eussent ces peuples, Esp. x, 14 dans IMPORTER
Si, en général, le caractère est bon, qu'importe de quelques défauts qui s'y trouvent ?, Espr. XIX, 5 dans IMPORTER
Je vous prie de me laisser en repos, et de ne m'importuner plus de vos querelles, Lett. pers. X dans IMPORTUNER
Des particuliers avaient des richesses immenses, et il est impossible que les richesses ne donnent du pouvoir, Rom. 8 dans IMPOSSIBLE
Une révolution souvent aussi imprévue de ceux qui la font que de ceux qui la souffrent, Lett. pers. 80 dans IMPRÉVU, UE
Le voleur était seulement battu de verges, s'il était impubère, Esp. XXVIII, 13 dans IMPUBÈRE
Elle rougissait devant moi, qui suis inanimé sous l'empire de ce sexe, Lett. pers. 79 dans INANIMÉ, ÉE
Pendant que Rome incline vers l'aristocratie, Esp. v, 8 dans INCLINER
Nous disons bien des sottises qui passent incognito, Lett. pers. 54 dans INCOGNITO
Le divorce se fait par un consentement mutuel à l'occasion d'une incompatibilité mutuelle, Espr. XVI, 15 dans INCOMPATIBILITÉ
Je te parlais l'autre jour de l'inconstance prodigieuse des Français sur leurs modes, Lett. pers. 100 dans INCONSTANCE
Dans un État où il y a des esclaves, il est naturel qu'ils puissent être indicateurs, Esp. XII, 15 dans INDICATEUR, TRICE
Ce culte [la religion païenne] a soumis l'univers à mes lois ; c'est par là qu'Annibal a été repoussé de nos murailles.... c'est pour les dieux que nous demandons la paix, nous la demandons pour les dieux indigètes, Rom. 19 dans INDIGÈTE
Vindex indiqua la conspiration faite en faveur de Tarquin, Espr. XII, 15 dans INDIQUER
Justinien avait eu en vue l'indissolubilité du mariage, Esp. XXVI, 9 dans INDISSOLUBILITÉ
C'est par ces chemins que Sparte est menée à la grandeur et à la gloire, mais avec une telle infaillibilité de ses institutions, qu'on n'obtenait rien contre elle en gagnant des batailles, si on ne parvenait à lui ôter sa police, Esp. IV, 6 dans INFAILLIBILITÉ
Tout bas commerce était infâme chez les Grecs, Expr. II, 8 dans INFÂME
Des scolastiques s'en infatuèrent [de la philosophie d'Aristote], Espr. XXI, 20 dans INFATUER
Vulcain travailla pour son infidèle quand il voulut lui faire oublier le cruel affront qu'il lui fit devant les dieux, Gnide, ch. I dans INFIDÈLE
Transporter aux ingénus une partie de ces emplois, c'est diminuer le nombre des esclaves, Espr. XV, 18 dans INGÉNU, UE
Charlemagne, pour dompter les Saxons, leur ôta l'ingénuité et la propriété des biens, Espr. X, 3 dans INGÉNUITÉ
À Rome s'ingérait de la médecine qui voulait, Espr. IX, 14 dans INGÉRER (S')
Il excelle par son cuisinier ; aussi n'en est-il pas ingrat.... il l'a loué toute la journée, Lett. pers. 48 dans INGRAT, ATE
Sans respect pour mon habit blanc, il me ravit non innocence [dit une jeune fille], Lett pers. 28 dans INNOCENCE
Le magistrat porte une inquisition sur un genre d'action où elle n'est pas nécessaire, Esp. XII, 4 dans INQUISITION
Nous devons au Code des Wisigoths toutes les maximes, tous les principes et toutes les vues de l'inquisition d'aujourd'hui, Espr. XXVIII, 1 dans INQUISITION
La loi voconienne était faite pour régler la richesse, et non pas pour régler la pauvreté ; aussi Cicéron nous dit-il qu'elle ne statuait que sur ceux qui étaient inscrits dans le cens, Esp. XXVII dans INSCRIT, ITE
On ne dit rien, on insinua tout, les grandes réputations furent toutes attaquées, Rom. 17 dans INSINUER
On compta pour rien les dégoûts, les caprices et l'insociabilité des humeurs, Lett. pers. 116 dans INSOCIABILITÉ
Des magistrats qui eussent inspection sur la conduite des femmes, Esp. VII, 10 dans INSPECTION
Lorsque le père n'instituait ni exhérédait son fils, le testament était rompu ; mais il était valable, quoiqu'il n'exhérédât ni instituât sa fille, Esp. XXVII dans INSTITUER
Dans la naissance des sociétés, ce sont les chefs des républiques qui font l'institution, Rom. 1 dans INSTITUTION
Le roi de Rome commandait les armées, et avait l'intendance des sacrifices, Esp. XI, 12 dans INTENDANCE
Toutes les lois de Sylla ne portaient que l'interdiction de l'eau et du feu, Esp. VI, 15 dans INTERDICTION
Bien loin qu'on pensât à intéresser quelque principe de notre religion, on ne se soupçonnait pas même d'imprudence, Lett. pers. Réflexions. dans INTÉRESSER
Les hommes peuvent faire des injustices parce qu'ils ont intérêt de les commettre, Lett. pers. 83 dans INTÉRÊT
Ce n'était pas seulement le fond de l'affaire qui se jugeait par le combat, mais encore les incidents et les interlocutoires, Esp. XXVIII, 19 dans INTERLOCUTOIRE
On ne pouvait toucher le criminel sans être souillé ou intestable, Esp. XXIV, 18 dans INTESTABLE
Une nation superstitieuse où l'on croyait abominables les fonctions qu'avait pu faire un patriarche qu'on croyait intrus, Rom. 22 dans INTRUS, USE
[L'eunuque du harem] qui se vante de cinquante ans de vie dans ce poste indigne, où, chargé de la jalousie de son maître, il a exercé toute sa bassesse, Lett. pers. 34 dans JALOUSIE
Cela n'était point joué, car le corps entier du peuple n'affecte ni ne dissimule, Rom. 14 dans JOUÉ, ÉE
Le jeu est très en usage en Europe ; c'est un état que d'être joueur ; ce seul titre tient lieu de naissance, de bien, de probité, Lett. pers. 56 dans JOUEUR, EUSE
J'ai six couplets de chanson tout prêts à mettre au jour, Lett. pers. 111 dans JOUR
Néarque et Onésicrite ont fait le journal de cette navigation [de l'Indus au golfe Persique], Esp. XXI, 8 dans JOURNAL
La qualité d'avoir appris de son père à faire jurer une discordante guitare, Lett. pers. 78 dans JURER
Il y avait des gens qui avaient imaginé d'abolir toutes les justices des seigneurs, Espr. II, 4 dans JUSTICE
Les serfs ont été justiciables parce qu'ils se sont trouvés dans le territoire, Espr. XXX, 20 dans JUSTICIABLE
On me mena dans la carrière, on me lâcha un lion, Lys. dans LÂCHER
En France, il n'y avait pas alors de condamnation de dépens en cour laie, Esp. XXVIII, 35 dans LAI, LAIE
Quand Jugurtha eut enfermé une armée romaine et qu'il l'eut laissée aller sur la foi d'un traité, Rom. 6 dans LAISSER
Ces Scythes dont parle Hérodote, qui crevaient les yeux à leurs esclaves, afin que rien ne pût les distraire et les empêcher de battre leur lait, Rom. 22 dans LAIT
La grande étendue de mes landes vous offre de quoi exercer votre zèle pour l'agriculture, Correspond. 49 dans LANDE
Tu as mis ta vengeance en mes mains, je ne dois pas la faire languir, Lett. pers. 159 dans LANGUIR
Les Romains pouvaient, dans les laraires, rendre des honneurs divins à leurs ancêtres, Rom. 2 dans LARAIRE
Cette couronne de laurier que mettait César pour empêcher qu'on ne vît qu'il était chauve, Correspondance, 2 dans LAURIER
Lysandre reprocha à Philoclès qu'il avait fait des leçons de cruauté à toute la Grèce, Esp. VI, 12 dans LEÇON
Polybe, avec son bon sens ordinaire, compare l'ordonnance des Romains avec celle des Macédoniens.... il fait voir les avantages et les inconvénients de la phalange et de la légion ; il donne la préférence à l'ordonnance romaine ; et il y a apparence qu'il a raison, si l'on en juge par tous les événenents de ces temps-là, Rom. 5 dans LÉGION
Dans l'état populaire, on divise le peuple en certaines classes ; c'est dans la manière de faire cette division que les grands législateurs se sont signalés, et c'est de là qu'ont toujours dépendu la durée de la démocratie et sa prospérité, Esp. II, 2 dans LÉGISLATEUR, TRICE
Les perruquiers français décident en législateurs sur la forme des perruques étrangères, Lett. pers. 100 dans LÉGISLATEUR, TRICE
Il y eut des cas [les plébiscites à Rome] où les patriciens n'eurent point de part à la puissance législative d'un autre corps de l'État, Esp. XI, 16 dans LÉGISLATIF, IVE
Le corps législatif ne doit point s'assembler lui-même ; car un corps n'est censé avoir de volontés que lorsqu'il est assemblé, Esp. XI, 6 dans LÉGISLATIF, IVE
Ils [Les censeurs à Rome] exerçaient la législation sur le corps même qui avait la puissance législative, Esp. XI, 16 dans LÉGISLATION
Je restreins les crimes contre la tranquillité aux choses qui contiennent une simple lésion de police, Esp. XII, 4 dans LÉSION
Il faut combiner les puissances, donner un lest à l'une pour la mettre en état de résister à l'autre, Esp. V, 14 dans LEST
Un capitaine qui a besoin de lester son vaisseau prendra du marbre, Espr. XX, 6 dans LESTER
On connaît un lettré à la façon aisée dont il fait une révérence, Espr. XIX, 13 dans LETTRÉ, ÉE
J'ai parlé de ces volontaires qui, chez les Germains, suivaient les princes dans leurs entreprises ; Tacite les désigne par le nom de compagnons ; la loi salique, par celui d'hommes qui sont sous la foi du roi ; les formules de Marculfe, par celui d'antrustions du roi ; nos premiers historiens, par celui de leudes ; et les suivants, par celui de vassaux et seigneurs, Espr. XXX, 16 dans LEUDE
Les rois ne levaient rien sur les terres qui étaient du partage des Francs, Espr. XXX, 20 dans LEVER
Elle [la femme qui n'avait aucune nouvelles de son mari à la guerre] pouvait envoyer le libelle de divorce au chef [militaire], Espr. XXVI, 9 dans LIBELLE
Les États tendent toujours à se mettre dans la balance, et à se procurer leur libération, Esp. XXII, 10 dans LIBÉRATION
Il n'y a point de mot qui ait reçu plus de différentes significations que celui de liberté ; les uns l'ont pris pour la facilité de déposer celui à qui ils avaient donné un pouvoir tyrannique ; les autres, pour la faculté d'élire celui à qui ils devaient obéir ; d'autres, pour le droit d'être armés et de pouvoir exercer la violence ; ceux-ci, pour le privilége de n'être gouvernés que par un homme de leur nation ou par leurs propres lois.... ceux qui avaient goûté du gouvernement républicain l'ont mise dans ce gouvernement ; ceux qui avaient goûté du gouvernement monarchique l'ont placée dans la monarchie, Esp. XI, 2 dans LIBERTÉ
Rien n'attire plus les étrangers que la liberté et l'opulence qui la suit toujours, Lett. pers. 122 dans LIBERTÉ
Il y a une nation dans le monde [les Anglais] qui a pour objet direct de sa constitution la liberté politique, Esp. XI, 5 dans LIBERTÉ
L'an de Rome 428, les consuls portèrent une loi qui ôta aux créanciers le droit de tenir les débiteurs en servitude dans leurs maisons ; un usurier nommé Papirius avait voulu corrompre la pudicité d'un jeune homme qu'il tenait dans les fers ; le crime de Sextus donna à Rome la liberté politique ; celui de Papirius y donna la liberté civile, Esp. XII, 21 dans LIBERTÉ
Ibrahim tombe des nues, quand il voit le faux lbrahim dans toutes les libertés d'un maître, Lett. pers. 141 dans LIBERTÉ
Les Étoliens étaient hardis, téméraires, toujours libres de leurs paroles, dans GIRAULT-DUVIVIER dans LIBRE
Cette ville est toujours dans la licence, Esp. VIII, 2 dans LICENCE
Dans la lie et la corruption de nos temps modernes, Esp. IV, 6 dans LIE
Il est dit dans ce décret [de Childebert], que, si le juge trouve un voleur fameux, il le fera lier pour être envoyé devant le roi, si c'est un Franc, Esp. XXX, 25 dans LIER
[Le juge] le fera lier [un voleur]... si c'est un Franc ; mais, si c'est une personne plus faible, il sera pendu sur le lieu, Esp. XXX, 25 dans LIEU
Parmi nous, les biens sont propres, acquêts ou conquêts..., libres, substitués ; du lignage ou non, Esp. VI, 1 dans LIGNAGE
Le retrait lignager rendra aux familles nobles les terres que la prodigalité d'un parent aura aliénées, Espr. V, 9 dans LIGNAGER
Pendant que les Espagnols découvraient et conquéraient du côté de l'Occident, les Portugais poussaient leurs conquêtes et leurs découvertes du côté de l'Orient ; ces deux nations se rencontrèrent, elles eurent recours au pape Alexandre VI, qui fit la célèbre ligne de démarcation et jugea un grand procès, Espr. XXI, 21 dans LIGNE
Le second crime est susceptible d'une infinité d'interprétations, limitations...., Esp. XII, 6 dans LIMITATION
C'est une expérience éternelle, que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser ; il va jusqu'à ce qu'il trouve des limites ; qui le dirait ? la vertu même a besoin de limites, Espr. XI, 4 dans LIMITE
Il est plus facile à un Asiatique de s'instruire des moeurs des Français dans un an, qu'il ne l'est à un Français de s'instruire des moeurs des Asiatiques dans quatre, parce que les uns se livrent autant que les autres se communiquent peu, Lett. pers. Introd. dans LIVRER
Il y avait déjà des coutumes locales dans la première et la deuxième race, Esp. XXVIII, 12 dans LOCAL, ALE
Les hommes les ont faites [les lois] trop subtiles, et ont suivi des idées logiciennes plutôt que l'équité naturelle, Lett. pers. 129 dans LOGICIEN
Avant qu'il y eût des lois faites, il y avait des rapports de justice possibles ; dire qu'il n'y a rien de juste ni d'injuste que ce qu'ordonnent ou défendent les lois positives, c'est dire qu'avant qu'on eût tracé de cercle, tous les rayons n'étaient pas égaux, Espr. I, 1 dans LOI
Les serfs affranchis prenaient la loi de leurs maîtres, Espr. XXX, 25 dans LOI
Les lois, dans la signification la plus étendue, sont les rapports nécessaires qui dérivent de la nature des choses, et dans ce sens tous les êtres ont leurs lois ; la divinité a ses lois ; le monde matériel a ses lois ; les intelligences supérieures à l'homme ont leurs lois ; les bêtes ont leurs lois ; l'homme a ses lois, Esp. I, 1 dans LOI
Comme nous voyons que le monde, formé par le mouvement de la matière et privé d'intelligence, subsiste toujours, il faut que ses mouvements aient des lois invariables, ib. dans LOI
Mais cela jetterait dans des longueurs infinies, Esp. XI, 6 dans LONGUEUR
Ce commerce est une loterie, et chacun est séduit par l'espérance d'un billet noir, Esp. XX, 6 dans LOTERIE
Les continuelles lotions sont très en usage dans les climats chauds, Esp. XXIV, 21 dans LOTION
Il faut dire cela à la louange des anciennes lois françaises, Esp. XI, 18 dans LOUANGE
On disputait [dans l'empire d'Orient] si la lumière qui apparut autour de Jésus-Christ sur le Thabor était créée ou incréée, Rom. 22 dans LUMIÈRE
Ce prince, qui avait des lumières, s'y opposa, Esp. VII, 4 dans LUMIÈRE
Je soupçonne Zélie, examinez cela avec des yeux de lynx, Lett. pers. 148 dans LYNX
Les machines qui simplifieraient la manufacture, c'est-à-dire qui diminueraient le nombre des ouvriers, seraient pernicieuses, Espr. XXIII, 15 dans MACHINE
L'empereur Théodore Lascaris attribuait sa maladie à la magie ; ceux qui en étaient accusés n'avaient d'autre ressource que de manier un fer chaud sans se brûler, Esp. XII, 5 dans MAGIE
Les préjugés des magistrats ont commencé par être les préjugés de la nation, Préf. de l'Esprit des lois. dans MAGISTRAT
Dans toute magistrature, il faut compenser la grandeur de la puissance par la brièveté de la durée, Esp. II, 3 dans MAGISTRATURE
La magnificence du culte extérieur a beaucoup de rapport à la constitution de l'État, Esp. XXV, 7 dans MAGNIFICENCE
C'est un grand spectacle pour un mahométan de voir pour la première fois une ville chrétienne, Lett. pers. 23 dans MAHOMÉTAN, ANE
La mer les sépare [les îles] des grands empires, et la tyrannie ne peut pas s'y prêter la main, Esp. XVIII, 5 dans MAIN
Les Carthaginois voulurent recevoir les métaux de la première main, Esp. XXI, 11 dans MAIN
Le gouvernement ne saurait être injuste sans avoir des mains qui exercent ces injustices, Esp. V, 15 dans MAIN
On n'y peut [chez certaines nations] être distingué par les biens, mais par la main et par les conseils, Esp. XVIII, 13 dans MAIN
L'impôt levé pour le paiement des intérêts de la dette fait tort aux manufactures en rendant la main de l'ouvrier plus chère, ib. XXII, 17 dans MAIN
Dans les pays conquis par les nations germaniques, le pouvoir était dans la main des vassaux, le droit seulement dans la main du prince ; c'était tout le contraire chez les Romains, Rom. 6 dans MAIN
En France, les Juifs étaient serfs, mainmortables, et les seigneurs leur succédaient, Esp. XXI, 20 dans MAINMORTABLE
Augmentez-les, ces droits, et arrêtez la mainmorte, s'il est possible, Esp. XXV, 5 dans MAINMORTE
Ce tribunal [la censure] maintenait les moeurs dans la république ; mais ces mêmes moeurs maintenaient ce tribunal, Esp. VII, 10 dans MAINTENIR
La première fonction des maires du palais fut le gouvernement économique des maisons royales, Esp. XXXI, 5 dans MAIRE
Avant ce temps le maire était le maire du roi, il devint le maire du royaume : le roi le choisissait, la nation le choisit, ib. 3 dans MAIRE
Warnachaire avait été l'âme de la conjuration contre Brunehauld : il fut fait maire de Bourgogne, ib. 1 dans MAIRE
La mairie d'Austrasie étant attachée à la famille des Pépins, cette mairie s'éleva sur toutes les autres, Esp. XXXI, 6 dans MAIRIE
il y a ici une maison où l'on met les fous.... sans doute que les Français, fort décriés chez leurs voisins, enferment quelques fous dans une maison pour persuader que ceux qui sont dehors, ne le sont pas, Lett. pers. 78 dans MAISON
La raison veut que le pouvoir du maître ne s'étende point au delà des choses qui sont de son service, Esp. XV, 12 dans MAÎTRE
Il fallut des lois terribles pour établir la sûreté de ces maîtres cruels, qui vivaient au milieu de leurs esclaves comme au milieu de leurs ennemis, ib. dans MAÎTRE
Si un maître avait été tué dans un voyage, on faisait mourir ceux qui étaient restés avec lui, et ceux qui s'étaient enfuis, ib. 16 dans MAÎTRE
Ce qui a le plus contribué à rendre les Romains maîtres du monde, c'est qu'ayant combattu successivement contre tous les peuples, ils ont toujours renoncé à leurs usages, sitôt qu'ils en ont trouvé de meilleurs, Rom. 1 dans MAÎTRE
Ses voisins firent à Rome une résistance inconcevable et furent ses maîtres en fait d'opiniâtreté, Rom. 1 dans MAÎTRE
Il y avait une loi de majesté contre ceux qui commettaient quelque attentat contre le peuple romain ; Tibère se saisit de cette loi et l'appliqua, non pas aux cas pour lesquels elle avait été faite, mais à tout ce qui put servir sa haine ou ses défiances, Rom. 14 dans MAJESTÉ
Ceux qui avaient des fiefs et qui par conséquent devaient faire le service militaire, ne furent plus majeurs qu'à vingt-un ans, Esp. XVIII, 26 dans MAJEUR, EURE
Dans ce tribunal on prend les voix à la majeure ; mais on dit qu'on a reconnu par expérience qu'il vaudrait mieux les recueillir à la mineure, Lett. pers. 86 dans MAJEUR, EURE
Le mal de changer est-il toujours moins grand que le mal de souffrir ?, Esp. XIX, 18 dans MAL, ALE
Vous ne pouvez plus être occupé à bien dire, quand vous êtes effrayé par la crainte de dire mal, Déf. Espr. lois, part. 3 dans MAL, ALE
Je suis venu à la campagne, me dit-il, pour faire plaisir à la maîtresse de la maison, avec laquelle je ne suis pas mal, Lett. pers. 48 dans MAL, ALE
Cette tutelle était donnée aux plus proches parents par mâle, Espr. VII, 12 dans MÂLE
Il pourra poursuivre le malfaiteur pour des dommages et intérêts, Esp. XXIV, 17 dans MALFAITEUR
Malheureux que vous êtes ! vous avez dans vos mains des lettres qui contiennent des ordres prompts et violents, Lett. pers. 150 dans MALHEUREUX, EUSE
Toutes les fois que l'on défend une chose naturellement permise ou nécessaire, on ne fait que rendre malhonnêtes gens ceux qui la font, Esp. XXI, 20 dans MALHONNÊTE
Les discours sont si sujets à interprétation, il y a tant de différence entre l'indiscrétion et la malice, Esp. XII, 12 dans MALICE
Ces enfants sont la plupart du temps faibles et malsains, et se sentent de la langueur de leur père, Lett. pers. 114 dans MALSAIN, AINE
On y avait mis cette maxime [dans un mémoire envoyé à Rome] : " Le clergé doit contribuer aux charges de l'État, quoi qu'en dise l'Ancien Testament ; " on en conclut que l'auteur entendait mieux le langage de la maltôte que celui de la religion, Esp. XXV, 5 dans MALTÔTE
L'art de la maltôte est toujours inventé après coup et lorsque les hommes commencent à jouir de la félicité des autres arts, ib. XXX, 12 dans MALTÔTE
À Athènes on punissait sévèrement, quelquefois même de mort, celui qui avait maltraité l'esclave d'un autre, Esp. XV, 17 dans MALTRAITER
Heureuses les mamelles qui l'allaiteront et les mains qui le toucheront, et la maison qu'il habitera, et le lit où il se reposera !, Lett. pers. 39 dans MAMELLE
La révolte des mamelus était un cas particulier : c'était un corps de milice qui usurpa l'empire, Esp. XV, 13 dans MAMELUK ou MAMELOUK
Il fallut que mon ami le tirât longtemps par la manche et le secouât pour le faire descendre jusqu'à lui, Lett. pers. 128 dans MANCHE
Les Iroquois même, qui mangent leurs prisonniers, en ont un [droit des gens], Espr. I, 3 dans MANGER
Polyxène et Apicius portaient à la table bien des sensations inconnues à nous autres mangeurs vulgaires, Goût, délicatesse. dans MANGEUR, EUSE
Surtout nos femmes se lamentaient de la belle manière, Lett. pers. 18 dans MANIÈRE
Il est dans la manière de penser des hommes que l'on fasse plus de cas du courage que de la timidité, Esp. II, 6 dans MANIÈRE
Notre manière d'être est entièrement arbitraire ; nous pouvions avoir été faits comme nous sommes ou autrement, 6e essai sur le goût. dans MANIÈRE
Les manières plus fixes approchent plus des lois, Esp. XIX, 12 dans MANIÈRE
C'est à la Chine que les manières sont indestructibles, ib. XIX, 13 dans MANIÈRE
Il y a des moyens pour empêcher les crimes : ce sont les peines ; il y en a pour faire changer les manières : ce sont les exemples, ib. XIX, 14 dans MANIÈRE
Il y a cette différence entre les moeurs et les manières, que les premières regardent plus la conduite intérieure, les autres l'extérieure, ib. XIX, 16 dans MANIÈRE
Les moeurs et les manières sont des usages que les lois n'ont point établis ou n'ont pas pu ou n'ont pas voulu établir, ib. XIX, 16 dans MANIÈRE
Jamais ils [les sectateurs de Zoroastre] ne leur ont offert [aux astres et aux éléments] des sacrifices, ils leur ont seulement rendu un culte religieux, mais inférieur, comme à des ouvrages et des manifestations de la divinité, Lett. pers. 67 dans MANIFESTATION
Celui qui avait quatre manoirs était toujours obligé de marcher à la guerre, Esp. XXX, 13 dans MANOIR
Les critiques ne manquent jamais ces sortes de réflexions, parce qu'on les peut faire sans essayer beaucoup son esprit, Lett. pers. Introd. dans MANQUER
M. le comte de Boulainvilliers a manqué le point capital de son système ; il n'a point prouvé que les Francs aient fait un règlement général qui mît les Romains dans une espèce de servitude, Esp. XXX, 10 dans MANQUER
Une entreprise qui ne peut manquer dans un pays sans manquer dans un autre, ni manquer un moment sans manquer pour toujours, Esp. IX, 7 dans MANQUER
J'ai un petit cabinet de manuscrits fort précieux et fort chers ; quoique je me tue la vue à les lire, j'aime beaucoup mieux m'en servir que des exemplaires imprimés qui ne sont pas si corrects, et que tout le monde a entre les mains, Lett. pers. 142 dans MANUSCRIT, ITE
Les premiers [officiers publics sous la deuxième race] étaient plutôt les agents du public pour la manutention politique et domestique que pour la manutention civile, Esp. XXVIII, 36 dans MANUTENTION
M'ayant entendu demander le chemin du Marais, qui est le quartier le plus éloigné de Paris ; j'y vais, me dit-il, et je vous y conduirai ; suivez-moi, Lett. pers. 31 dans MARAIS
Si le prince est marchand, toute espèce d'industrie est ruinée, Esp. V, 14 dans MARCHAND, ANDE
Quoique l'empire eût été souvent acheté, il n'avait pas encore été marchandé, Rom. 16 dans MARCHANDÉ, ÉE
Un pays qui envoie toujours moins de marchandises ou de denrées qu'il n'en reçoit, se met lui-même en équilibre en s'appauvrissant : il recevra toujours moins, jusqu'à ce que dans une pauvreté extrême il ne reçoive plus rien, Esp. XX, 23 dans MARCHANDISE
Les Épidamniens élurent un magistrat pour faire tous les marchés au nom de la cité, Esp. IV, 6 dans MARCHÉ
Le roi des rois, qui a le ciel pour dais et la terre pour marchepied, Lett. pers. 51 dans MARCHEPIED
Que la crainte et la terreur marchent avec vous, Lett. pers. 148 dans MARCHER
Le pays est ordinairement plein de forêts ; et, comme les hommes n'y ont point donné de cours aux eaux, il est rempli de marécages, où chaque troupe se cantonne et forme une petite nation, Esp. XVIII, 10 dans MARÉCAGE
Ce titre de mari d'une jolie femme, qui se cache en Asie avec tant de soin, se porte ici sans inquiétude, Lett. pers. 55 dans MARI
Le mariage, chez toutes les nations du monde, est un contrat susceptible de toutes les conventions, et on n'en dut bannir que celles qui auraient pu en affaiblir l'objet, Lett. pers. 116 dans MARIAGE
Les mariages étant de toutes les actions humaines celle qui intéresse le plus la société, il a bien fallu qu'ils fussent réglés par les lois civiles, Esp. XXVI, 13 dans MARIAGE
J'ai dit que, chez les peuples qui ne cultivent point les terres, les mariages étaient beaucoup moins fixes, et qu'on y prenait ordinairement plusieurs femmes, ib. XVIII, 24 dans MARIAGE
Comme un des grands objets du mariage est d'ôter toutes les incertitudes des conjonctions illégitimes, la religion y imprime son caractère, et les lois civiles y joignent le leur, afin qu'il ait toute l'authenticité possible, ib. XXVI, 13 dans MARIAGE
Moins il y a de gens mariés, moins il y a de fidélité dans les mariages, Esp. XXIII, 21 dans MARIÉ, ÉE
Sa marine serait supérieure à celle de toutes les autres puissances qui, ayant besoin d'employer leurs finances pour la guerre de terre, n'en auraient plus assez pour la guerre de mer, Esp. XIX, 27 dans MARINE
Il est bon de commencer de la rue à se faire écouter par le bruit du carrosse et du marteau qui frappe rudement la porte, Lett. pers. 82 dans MARTEAU
C'est suivant les rapports de la masse et de la vitesse que tous les mouvements sont reçus, Esp. I, 1 dans MASSE
Si l'on compare la masse de l'or et de l'argent qui est dans le monde avec la somme des marchandises qui y sont, il est certain que chaque denrée ou marchandise en particulier pourra être comparée à une certaine portion de la masse entière de l'or et de l'argent, Esp. XXII, 7 dans MASSE
L'âme reste incertaine entre ce qu'elle voit et ce qu'elle sait, et elle reste surprise de voir une masse [St-Pierre de Rome] en même temps si énorme et si légère, Goût, Progression. dans MASSE
C'est ainsi que la peinture divise en grandes masses ses clairs et ses obscurs, Goût, variété. dans MASSE
Il [Michel Ange] fit sur ce modèle [le Panthéon de Rome] le dôme de Saint-Pierre ; mais il fit les piliers si massifs, que ce dôme, qui est comme une montagne que l'on a sur la tête, paraît léger à l'oeil qui le considère, Goût, Progression. dans MASSIF, IVE
La Hollande envoie tous les ans aux Indes un grand nombre de matelots dont il ne revient que les deux tiers, Esp. XXIII, 25 dans MATELOT
Quand on écrit sur les grandes matières, il ne suffit pas de consulter son zèle, il faut encore consulter ses lumières, Déf. Espr. lois, part. 3 dans MATIÈRE
Il n'y a jamais eu de sultane si orgueilleuse que le plus vilain mâtin ne l'est de la blancheur olivâtre de son teint, lorsqu'il est dans une ville du Mexique, Lett. pers. 78 dans MATIN
Nul n'est mauvais gratuitement : il faut qu'il y ait une raison qui détermine, et cette raison est toujours une raison d'intérêt, Lett. pers. 83 dans MAUVAIS, AISE
Ils [les Romains] vainquirent tous les peuples par leurs maximes ; mais, lorsqu'ils y furent parvenus, leur république ne put subsister, Rom. ch. 18 dans MAXIME
Ici enclins à la superstition, ailleurs à la mécréance ; ici à la liberté, ici à la servitude, dans le Dict. de BESCHERELLE. dans MÉCRÉANCE
Il suivit de là que la plupart des seigneurs qui relevaient immédiatement de la couronne, n'en relevèrent plus que médiatement, Esp. XXXI, 27 dans MÉDIATEMENT
L'approbation universelle est plus ordinairement pour l'homme médiocre, Lett. pers. 145 dans MÉDIOCRE
Enfin, comme dit Josèphe, la guerre était pour eux [les Romains] une méditation, la paix un exercice, Rom. 2 dans MÉDITATION
On s'y marie de meilleure heure, Esp. V, 15 dans MEILLEUR, EURE
Il ne me resta qu'un doux regret de ne la plus voir, mêlé du plaisir de l'avoir vue, Temple de Gnide, ch. 4 dans MÊLÉ, ÉE
Ils peuvent plus aisément changer de femmes, en avoir plusieurs, et quelquefois se mêler indifféremment comme les bêtes, Esp. XVIII, 13 dans MÊLER
Rome ne fut plus cette ville dont le peuple n'avait eu qu'un même esprit, un même amour pour la liberté, une même haine pour la tyrannie, Rom. 9 dans MÊME
Il serait arrivé tout de même à son but par la douceur, Espr. XIX, 14 dans MÊME
J'ai tout à craindre de leurs larmes, de leurs soupirs, de leurs plaisirs même, Lett. pers. 9 dans MÊME
Ayant mis quelques notes sur un mémorial signé du pinceau rouge par l'empereur, Esp. XII, 7 dans MÉMORIAL
La religion a de si grandes menaces, elle a de si grandes promesses, que...., Esp. XXV, 12 dans MENACE
On doit être ménager des moyens que la nature nous donne, Esp. VI, 12 dans MÉNAGER, ÈRE
Les gens qui n'ont absolument rien, comme les mendiants, ont beaucoup d'enfants, Esp. XXIII, 11 dans MENDIANT, ANTE
Je suis presque toujours enfermé dans un cabinet où je mène la vie d'un savant, Lett. pers. 142 dans MENER
Une religion [la chrétienne].... qui est faite pour mener sans cesse du repentir à l'amour et de l'amour au repentir, Esp. XXIV, 13 dans MENER
Combien ne sortit-il pas de terres de la mense du clergé ?, Esp. XXXI, 10 dans MENSE
L'empire de la mer a toujours donné aux peuples qui l'ont possédé une fierté naturelle, parce que, se sentant capables d'insulter partout, ils croient que leur pouvoir n'a plus de bornes que l'Océan, Esp. XIX, 27 dans MER
Hannon, dans la négociation avec les Romains, déclara qu'il ne souffrirait pas seulement qu'ils se lavassent les mains dans les mers de Sicile, Esp. XXI, 11 dans MER
Les gens de mer [chez les Romains] étaient ordinairement des affranchis, Esp. XXI, 12 dans MER
C'est un acte très méritoire aux Indes de prier Dieu dans l'eau courante, Esp. XXIV, 26 dans MÉRITOIRE
Nous devons craindre de combler la mesure et d'aller jusqu'au terme où la bonté finit, Esp. XXIV, 13 dans MESURE
Les Romains augmentaient toujours leurs prétentions à mesure de leurs défaites, Rom. I dans MESURE
Elle se plaignit et ménagea si bien ses plaintes, qu'elles augmentaient à mesure de l'amour qu'elle faisait naître, Lett. pers. 9 dans MESURE
Les torrents et les incendies nous ont fait découvrir que les terres contenaient des métaux, Esp. XVIII, 15 dans MÉTAL
Ils ont en abondance des métaux précieux qu'ils tiennent immédiatement des mains de la nature, Esp. XXI, 2 dans MÉTAL
Une loi d'Athènes obligeait les enfants de nourrir leurs pères tombés dans l'indigence ; elle exemptait... ceux à qui il [le père] n'avait point donné de métier pour gagner leur vie, Esp. XXVI, 5 dans MÉTIER
On a établi que la métropole seule pourrait négocier dans la colonie, Esp. XXI, 21 dans MÉTROPOLE
La tyrannie d'un prince ne met pas un État plus près de sa ruine que l'indifférence pour le bien commun n'y met une république, Rom. 4 dans METTRE
Valère Maxime met l'époque du luxe à l'abrogation de cette loi [la loi oppienne, contre le luxe], Esp. VII, 14 dans METTRE
La flotte d'Alexandre mit sept mois pour aller de Patale à Suse, Esp. XXI, 9 dans METTRE
Le monde se met de temps en temps dans des situations qui changent le commerce, Esp. XXI, 4 dans METTRE
Il ne se met point en défense pour ne point avouer qu'il se fût mis en danger, Rom. X dans METTRE
Les biens sont meubles de plusieurs espèces, Esp. VI, 1 dans MEUBLE
Les hommes s'accommodent mieux des milieux que des extrémités, Esp. XI, 6 dans MILIEU
Je suis désespéré de voir ces misérables indices [des poteaux de bois] au lieu des colonnes milliaires qui y étaient autrefois [dans un ancien chemin romain], Lett. pers. 142 dans MILLIAIRE
Je les trouvais échauffés sur une dispute la plus mince qui se puisse imaginer, Lett. pers. 36 dans MINCE
Il vaudrait mieux recueillir les voix à la mineure, Lett. pers. 86 dans MINEURE
Entre les Romains et les Bourguignons le tribunal fut mi-parti, Esp. XXVIII, 4 dans MI-PARTI, IE
Il n'y avait point de monarchie sur ce modèle-là, Esp. XI, 8 dans MODÈLE
Son habillement était beaucoup plus que modeste, Lett. pers. 45 dans MODESTE
Il ne faut pas être étonné, si les législateurs de Lacédémone et de la Chine confondirent les lois, les moeurs et les manières ; c'est que les moeurs représentent les lois, et les manières représentent les moeurs, Esp. XIX, 16 dans MOEURS
Il y a cette différence entre les lois et les moeurs, que les lois règlent plus les actions du citoyen, et que les moeurs règlent plus les actions de l'homme, Esp. XIX, 16 dans MOEURS
Chaque corps serait composé de moitié Chinois et moitié Tartares, Esp. X, 15 dans MOITIÉ
Le monachisme y fait [dans l'Inde] les mêmes maux [que les institutions qui, donnant les terres aux princes, ôtent aux particuliers l'esprit de propriété] ; il est né dans les pays chauds d'Orient, où l'on est moins porté à l'action qu'à la spéculation, Esp. XIV, 7 dans MONACHISME
Le pouvoir intermédiaire subordonné le plus naturel est celui de la noblesse ; elle entre en quelque façon dans l'essence de la monarchie, dont la maxime fondamentale est : point de monarque, point de noblesse ; point de noblesse, point de monarque ; mais on a un despote, Esp. II, 4 dans MONARCHIE
Dans les monarchies, la politique fait faire les plus grandes choses avec le moins de vertu qu'elle peut, comme, dans les plus belles machines, l'art emploie aussi peu de mouvements, de forces et de roues qu'il est possible, ib. III, 5 dans MONARCHIE
Des égards que les monarques doivent à leurs sujets, Esp. XII, 28 dans MONARQUE
Il s'en faut bien que le monde intelligent soit aussi bien gouverné que le monde physique ; car, quoique celui-ci ait aussi des lois qui, par leur nature, sont invariables, il ne les suit pas constamment comme le monde physique suit les siennes, Esp. I, 4 dans MONDE
D'où vient qu'il parle plus haut que les autres, et se sait si bon gré d'être au monde ?, Lett. pers. 48 dans MONDE
Des marchands si accrédités feraient toutes sortes de monopoles, Esp. V, 8 dans MONOPOLE
Lorsque ni l'une ni l'autre [partie] n'y consentent, c'est un monstre que le divorce, Esp. XXVI, 3 dans MONSTRE
Tenant par deux frères à la cour de Vienne, il montre d'être fâché de ses échecs, Correspondance, 14 dans MONTRER
Je crus que je me ferais moquer de moi, si je m'expliquais d'une manière bien claire, Lett. pers. 130 dans MOQUER (SE)
Vous croyez que nos désirs, si longtemps mortifiés, seront irrités à votre vue, Lett. pers. 7 dans MORTIFIÉ, ÉE
Ces rois [d'Asie], toujours vainement mortifiés par leurs défaites, Esp. X, 13 dans MORTIFIÉ, ÉE
Ce sont les femmes qui furent motrices de toute cette révolte, Lett. pers. 24 dans MOTEUR, TRICE
On ne sait si les bêtes sont gouvernées par les lois générales du mouvement ou par une motion particulière, Esp. I, 1 dans MOTION
Si notre vue avait été plus faible et plus confuse, il aurait fallu moins de moulures et plus d'uniformité dans les membres de l'architecture, Sur le goût, plaisirs de l'âme dans MOULURE
Les maires n'eurent garde de rétablir la movibilité des charges, Esp. XXXI, 7 dans MOVIBILITÉ
[Servius Tullius] mettant les riches, mais en plus petit nombre, dans les premières centuries.... il jeta toute la foule des indigents dans la dernière ; et, chaque centurie n'ayant qu'une voix, c'étaient les moyens et les richesses qui donnaient le suffrage, Esp. II, 2 dans MOYEN
Entre un corps mû et un autre corps mû, c'est suivant les rapports de la masse que les mouvements sont reçus, Esp. I, 1 dans MÛ, UE
Polybe nous dit que la musique était nécessaire pour adoucir les moeurs des Arcades, qui habitaient un pays où l'air est triste et froid... Platon ne craint point de dire que l'on ne peut faire de changement dans la musique qui n'en soit un dans l'État ; Aristote, qui semble n'avoir fait sa Politique que pour opposer ses sentiments à ceux de Platon, est pourtant d'accord avec lui touchant la puissance de la musique sur les moeurs, Esp. IV, 8 dans MUSIQUE
Les peuples naissants se multiplient et croissent beaucoup, Esp. XXIII, 10 dans NAISSANT, ANTE
Ce n'était pas un État qui fût dans sa décadence qu'il [Charles XII] entreprit de renverser, mais un empire naissant, Esp. X, 13 dans NAISSANT, ANTE
En naissant on contracte envers elle [la patrie] une dette immense dont on ne peut jamais s'acquitter, Esp. V, 3 dans NAÎTRE
Les guerres naissaient toujours des guerres, Rom. 1 dans NAÎTRE
Sous les deux premières races, on assembla souvent la nation, c'est-à-dire les seigneurs et les évêques ; il n'était point encore question des communes, Esp. XXVIII, 9 dans NATION
Comme les nations destructives font des maux qui durent plus qu'elles, il y a des nations industrieuses qui font des biens qui ne finissent pas même avec elles, ib. XVIII, 7 dans NATION
Une nation de soldats va combattre contre des peuples qui ne sont que citoyens, Rom. V dans NATION
Je te parlerai d'une certaine nation qu'on appelle les nouvellistes, Lett. pers. 130 dans NATION
Henri VIII, voulant réformer l'Église d'Angleterre, détruisit les moines, nation paresseuse elle-même et qui entretenait la paresse des autres, Esp. XXIII, 29 dans NATION
Dans les monarchies la politesse est naturalisée à la cour, Esp. IV, 2 dans NATURALISÉ, ÉE
Dans la partie du monde où le despotisme est naturalisé, qui est l'Asie, ib. V, 14 dans NATURALISÉ, ÉE
La nature agit toujours avec lenteur et, pour ainsi dire, avec épargne, Lett. pers. 114 dans NATURE
Les lois, dans la signification la plus étendue, sont les rapports nécessaires qui dérivent de la nature des choses, Espr. I, 1 dans NATURE
Il y a cette différence entre la nature d'un gouvernement et son principe, que sa nature est ce qui le fait être tel ; et son principe, ce qui le fait agir, Espr. III, 1 dans NATURE
La dureté du gouvernement peut aller jusqu'à détruire les sentiments naturels par les sentiments naturels mêmes, Esp. XXIII, 11 dans NATUREL, ELLE
Les Romains, qui faisaient des lois pour tout l'univers, en avaient de très humaines sur les naufrages, Esp. XXI, 17 dans NAUFRAGE
Comme Alexandre envoya cinq cents talents en Phénicie et en Syrie pour en faire venir des nautoniers qu'il voulait placer dans les colonies qu'il répandait sur les côtes, Esp. XXI, 8 dans NAUTONIER, IÈRE
M. Chardin dit qu'il n'y a point de fleuve navigable en Perse, si ce n'est le fleuve Kur, qui est aux extrémités de l'empire, Esp. XXIV, 26 dans NAVIGABLE
Les Romains n'avaient aucune connaissance de la navigation, Rom. IV dans NAVIGATION
L'Europe a depuis deux siècles beaucoup augmenté sa navigation, Esp. XXIII, 24 dans NAVIGATION
Pline nous apprend qu'on prit successivement trois routes pour faire la navigation des Indes, ib. XXI, 9 dans NAVIGATION
Un navire qui entre beaucoup dans l'eau navigue vers le même côté à presque tous les vents, Esp. XXI, 6 dans NAVIGUER
Les anciens, n'ayant pas de boussole, ne pouvaient guère naviger que sur les côtes, Rom. IV dans NAVIGUER
Pline et Strabon nous disent que le chemin qu'un navire des Indes et de la mer Rouge faisait en vingt jours, un navire grec ou latin le faisait en sept, Esp. XXI, 6 dans NAVIRE
Plus un navire est petit, plus il est en danger dans les gros temps ; telle tempête submerge un navire, qui ne ferait que le tourmenter s'il était plus grand, ib. dans NAVIRE
Depuis l'invention de la poudre, les batailles sont beaucoup moins sanglantes qu'elles n'étaient, parce qu'il n'y a presque plus de mêlée, Lett. pers. 106 dans NE
Les hommes, nés pour vivre ensemble, sont nés aussi pour se plaire, Esp. IV, 2 dans NÉ, NÉE
Louis le Débonnaire, ayant perdu toute sorte de confiance pour sa noblesse, éleva des gens de néant, Esp. XXXI, 21 dans NÉANT
Quand le peuple éleva aux honneurs quelque homme du néant, comme Varron et Marius, Rom. VIII dans NÉANT
Leur frugalité [des Phéniciens], leur habileté, leur industrie, leurs périls, leurs fatigues les rendaient nécessaires à toutes les nations du monde, Esp. XXI, 6 dans NÉCESSAIRE
Il n'est pas possible que, dans un si grand nombre de branches de commerce, il n'y en ait toujours quelqu'une qui souffre, et dont par conséquent les ouvriers ne soient dans une nécessité momentanée, Esp. XXIII, 29 dans NÉCESSITÉ
On vit, dans les romans, des paladins, des négromants, des fées, Esp. XXVIII, 22 dans NÉCROMANT ou NÉGROMANT
La loi des Ripuaires et celle des autres peuples barbares, qui admettaient l'usage des preuves négatives, furent forcées d'établir la preuve par le combat, Esp. XXVIII, 14 dans NÉGATIF, IVE
Dans le cours de tant de prospérités où l'on se néglige pour l'ordinaire, le sénat agissait toujours avec profondeur, Rom. 6 dans NÉGLIGER
Son négoce [d'Athènes] fut presque borné à la Grèce et au Pont-Euxin d'où elle tira sa subsistance, Esp. XXI, 7 dans NÉGOCE
Le négociant, ayant l'oeil sur toutes les nations de la terre, porte à l'une ce qu'il tient de l'autre, Esp. XX, 4 dans NÉGOCIANT
Les compagnies de négociants qui s'associent pour un certain commerce, conviennent rarement au gouvernement d'un seul ; la nature de ces compagnies est de donner aux richesses particulières la force des richesses publiques, ib. XX, 10 dans NÉGOCIANT
Un négociant doit toujours connaître ses obligations, et se conduire à chaque instant suivant l'état de sa fortune, ib. XX, 17 dans NÉGOCIANT
Les peuples qui ont négocié aux Indes y ont toujours porté des métaux, et en ont apporté des marchandises, Esp. XXI, 1 dans NÉGOCIER
Louis XIII se fit une peine extrême de la loi qui rendait esclaves les nègres de ses colonies ; mais, quand on lui eut bien mis dans l'esprit que c'était la voie la plus sûre pour les convertir, il y consentit, Esp. XV, 4 dans NÈGRE
Le serment fut toujours le nerf de leur discipline militaire [aux Romains], Rom. 1 dans NERF
Le tribun se vanta d'avoir coupé les nerfs de l'ordre des sénateurs, Espr. II, 18 dans NERF
Annibal voulait qu'on renouvelât la guerre en Italie, et qu'on gagnât Philippe, ou qu'on le rendît neutre, Rom. V dans NEUTRE
Le prince n'a point d'autre but, ni n'en veut connaître, Lett. pers. 127 dans NI
Lorsque le père n'instituait ni exhérédait son fils, Esp. XXVII dans NI
C'est un des abus de ce tribunal [l'inquisition], que, de deux personnes qui sont accusées du même crime, celle qui nie est condamnée à la mort, et celle qui avoue évite le supplice ; ceci est tiré des idées monastiques, Esp. XXVI, 12 dans NIER
Quoi ! parce que, dans nos temps modernes, quelques bourgeois ont pris la qualité de nobles hommes, un passage de la vie de Louis le Débonnaire s'appliquera à ces sortes de gens ?, Esp. XXX, 25 dans NOBLE
Il faut qu'il y ait, pour un temps ou pour toujours, un magistrat qui fasse trembler les nobles, comme les éphores à Lacédémone, et les inquisiteurs d'État à Venise, Esp. V, 8 dans NOBLE
À Venise, les lois forcent les nobles à la modestie, ib. VII, 3 dans NOBLE
L'acquisition qu'on peut faire de la noblesse à prix d'argent encourage beaucoup les négociants à se mettre en état d'y parvenir, Esp. XX, 22 dans NOBLESSE
Il faut que je cherche comme dans des abîmes les anciennes prérogatives de cette noblesse qui, depuis onze siècles, est couverte de poussière, de sang et de sueur, Esp. XXXI, 8 dans NOBLESSE
Il est contre l'esprit du commerce que la noblesse le fasse dans la monarchie, ib. XX, 22 dans NOBLESSE
Auguste défendit aux jeunes gens de l'un et l'autre sexe d'assister à aucune cérémonie nocturne, s'ils n'étaient accompagnés d'un parent plus âgé, Esp. XXV, 15 dans NOCTURNE
Les noirs de la côte d'Afrique ont un signe des valeurs, sans monnaie, Esp. XXII, 8 dans NOIR, OIRE
C'est une mauvaise action de noircir dans l'esprit du prince le dernier de ses sujets, Lett. pers. 127 dans NOIRCIR
Les noms, qui donnent aux hommes l'idée d'une chose qui semble ne devoir pas périr, sont très propres à inspirer à chaque famille le désir d'étendre sa durée ; il y a des peuples chez lesquels les noms distinguent les familles ; il y en a où ils ne distinguent que les personnes ; ce qui n'est pas si bien, Esp. XXIII, 4 dans NOM
On se servait d'un Latin ou d'un allié qui prêtait son nom et paraissait être le créancier, Esp. XXII, 22 dans NOM
Le jurisconsulte Paul dit que l'enfant naît parfait au septième mois, et que la raison des nombres de Pythagore semble le prouver, Esp XXIX, 16 dans NOMBRE
Enfin il a cédé au nombre, et il est tombé à nos pieds, Lett. pers. 159 dans NOMBRE
Les mêmes nombres et les mêmes chutes mettent de l'ennui dans un long poëme, Goût, Variété. dans NOMBRE
Qui voudrait nombrer tous les gens de loi qui poursuivent le revenu de quelque mosquée, aurait aussitôt compté les sables de la mer et les esclaves de notre monarque, Lett. pers. 58 dans NOMBRER
Ils nommaient nécessité l'injustice et la perfidie, Lett. pers. 146 dans NOMMER
Dans les cas où il s'agit de peines pécuniaires, les non-nobles sont moins punis que les nobles ; c'est tout le contraire dans les crimes, Esp. VI, 10 dans NON-NOBLE
La loi naturelle ordonne aux pères de nourrir leurs enfants, mais elle n'oblige pas de les faire héritiers, Esp. XXVI, 6 dans NOURRIR
Quand nous, qui vivons sous des lois civiles, sommes contraints à faire quelque contrat que la loi n'exige pas, nous pouvons, à la faveur de la loi, revenir contre la violence, Espr. XXVI, 20 dans NOUS
Les Romains eurent à peine dompté les Carthaginois, qu'ils attaquèrent de nouveaux peuples, Rom. 5 dans NOUVEAU ou, devant une voyelle ou une h muette, NOUVEL, NOUVELLE
Les lois humaines tirent avantage de leur nouveauté, qui annonce une attention particulière et actuelle du législateur pour les faire observer, Esp. XXVI, 2 dans NOUVEAUTÉ
Depuis qu'une troupe de petits-maîtres s'est mêlée parmi nous [nouvellistes], nous ne savons plus où nous en sommes ; à peine ouvrons-nous la bouche pour dire une nouvelle, qu'un de ces jeunes gens propose de parier contre, Lett. pers. 130 dans NOUVELLE
Pourquoi faut-il que j'apprenne de tes nouvelles par d'autres que par toi ?, Lett. pers. 51 dans NOUVELLE
Je te parlerai, dans cette lettre, d'une certaine nation qu'on appelle les nouvellistes, qui s'assemblent dans un jardin magnifique, où leur oisiveté est toujours occupée ; ils sont très inutiles à l'État, et leurs discours de cinquante ans n'ont pas un effet différent de celui qu'aurait pu produire un silence aussi long ; cependant ils se croient considérables, parce qu'ils s'entretiennent de projets magnifiques et traitent de grands intérêts, Lett. pers. 130 dans NOUVELLISTE
Carthage avait un singulier droit des gens : elle faisait noyer tous les étrangers qui trafiquaient en Sardaigne et vers les colonnes d'Hercule, Esp. XXI, 10 dans NOYER
Elles étaient venues à cheval, couvertes du sombre nuage de leurs voiles et de leurs habits, Lett. pers. 47 dans NUAGE
Un ancien usage des Romains défendait de faire mourir les filles qui n'étaient pas nubiles ; Tibère trouva l'expédient de les faire violer par le bourreau avant de les envoyer au supplice, Esp. XII, 14 dans NUBILE
Ceux qui étaient autrefois nuement sous la puissance du roi, en qualité d'hommes libres sous le comte, devinrent insensiblement vassaux les uns des autres, Esp. XXXI, 25 dans NÛMENT ou NUEMENT
Des dots et des avantages nuptiaux, dans les diverses constitutions, Esp. VII, 15 dans NUPTIAL, ALE
Quoique je les [les femmes d'un sérail] garde pour un autre, le plaisir de me faire obéir me donne une joie secrète, Lett. pers. 9 dans OBÉIR
Plus heureux d'obéir à une nation barbare qu'à un gouvernement corrompu, Esp. XIII, 16 dans OBÉIR
L'extrême obéissance suppose de l'ignorance dans celui qui obéit ; elle en suppose même dans celui qui commande, Esp. IV, 3 dans OBÉISSANCE
Là un homme obligeant vient, pour un peu d'argent, vous offrir le secret de faire de l'or, Lett. pers. 58 dans OBLIGEANT, ANTE,
Tibère ordonna que ceux qui voudraient de l'argent en auraient du trésor, en obligeant des fonds pour le double, Esp. XXII, 2 dans OBLIGER
Solon ordonna à Athènes qu'on n'obligerait plus le corps pour dettes civiles ; il tira cette loi d'Égypte, ib. XX, 15 dans OBLIGER
C'est ainsi que la peinture divise en grandes masses ses clairs et ses obscurs, Goût, variété. dans OBSCUR, URE
Lois générales, immuables, éternelles, qui s'observent sans aucune exception, avec un ordre, une régularité et une promptitude infinie, dans l'immensité des espaces, Lett. pers. 97 dans OBSERVER
On a de la peine à comprendre l'obstination des anciens à croire que la mer Caspienne était une partie de l'Océan, Esp. XXI, 9 dans OBSTINATION
Les Athéniens obtinrent le véritable empire de la mer, Esp. XXI, 7 dans OBTENIR
Plus on met le peuple en occasion de frauder, plus on enrichit celui-ci et on appauvrit celui-là, Espr. XIII, 8 dans OCCASION
Je demeurais quelquefois une heure ou deux dans une compagnie sans qu'on m'eût regardé, et qu'on m'eût mis en occasion d'ouvrir la bouche, Lett. pers. 30 dans OCCASION
La mort de Lucrèce ne fut que l'occasion de la révolution qui arriva, Rom. 1 dans OCCASION
Aussi ne fut-ce que par occasion que les Juifs négocièrent dans la mer Rouge, Espr. XXI, 6 dans OCCASION
La bulle Unigenitus et le livre de l'Esprit des lois ont été les causes occasionnelles qui ont fait faire au critique un raisonnement si puéril, Espr. Défense, part. 1 dans OCCASIONNEL, ELLE
Tu m'as beaucoup parlé, dans une de tes lettres, des sciences et des arts cultivés en Occident, Lett. pers. 105 dans OCCIDENT
Voici les livres de science, ou plutôt d'ignorance occulte ; tels sont ceux qui contiennent quelque espèce de diablerie : exécrables, selon la plupart des gens ; pitoyables selon moi, Lett. pers. 135 dans OCCULTE
L'Asie Mineure était occupée par les colonies grecques, Esp. XI, 8 dans OCCUPER
Lorsque mon oncle eut fermé les yeux, Lett. pers. 142 dans OEIL
Ils leur représentaient sans cesse les malheurs de leurs compatriotes, et leur mettaient devant les yeux cet exemple si triste, Lett. pers. 12 dans OEIL
Indépendamment des lois, les censeurs eurent l'oeil sur les mariages, Esp. XXIII, 20 dans OEIL
Il [Charlemagne] ordonnait qu'on vendit les oeufs des basses-cours de ses domaines et les herbes inutiles de ses jardins, Esp. XXXI, 18 dans OEUF
Notre air étranger n'offense plus personne, Lett. pers. 48 dans OFFENSER
La force offensive est réglée par le droit des gens, qui est la loi politique des nations considérées dans le rapport qu'elles ont les unes avec les autres, Esp. X, 1 dans OFFENSIF, IVE
Les esclaves [chez les Germains] n'avaient point d'offices dans la maison ; ils rendaient à leur maître une certaine quantité de blé, Esp. XV, 10 dans OFFICE
Se priver de quelques terres était peu de chose ; renoncer aux grands offices, c'était perdre la puissance même, Espr. XXXI, 7 dans OFFICE
On voit dans la formule de la consécration de Pépin, que Charles et Carloman furent aussi oints et bénits, Esp. XXXI, 17 dans OINT, OINTE
Jean de Montluc, sous le règne de Philippe le Bel, fit le recueil qu'on appelle aujourd'hui les registres olim, Esp. XXVIII, 39 dans OLIM
Les olim contiennent des renseignements nombreux et variés sur les liens qui unissaient les seigneurs les uns aux autres, et qui de degré en degré remontaient jusqu'au roi ; sur les redevances féodales et leur mode de perception ; sur l'état des serfs, des affranchis et des cultivateurs libres, ib. p. XCI dans OLIM
Il n'y a jamais eu dans le sérail du grand seigneur de sultane si orgueilleuse de sa beauté, que le plus vieux et le plus vilain mâtin ne l'est de la blancheur olivâtre de son teint, lorsqu'il est dans une ville du Mexique, Lett. pers. 78 dans OLIVÂTRE
J'y voyais des images plus terribles pour moi que les pâles ombres, Temple de Gnide, ch. 6 dans OMBRE
Il ne lui fallait qu'ouvrir les dictionnaires ; il y aurait trouvé que l'usure onciaire était d'un pour cent par an, et non d'un pour cent par mois, Déf. Espr. Lois, part. 2 dans ONCIAIRE
Il [Pépin] regarda l'onction qu'il reçut du pape Étienne comme une chose qui le confirmait dans tous ses droits, Esp. XXXI, 11 dans ONCTION
La société est fondée sur un avantage mutuel ; mais, lorsqu'elle me devient onéreuse, qui m'empêche d'y renoncer ?, Lett. pers. 76 dans ONÉREUX, EUSE
Il y a plusieurs endroits de la terre où l'on se laisse croître les ongles, pour marquer que l'on ne travaille point, Esp. XIX, 9 dans ONGLE
En empêchant les femmes de succéder, il [Caton l'ancien] voulut prévenir les causes du luxe, comme, en prenant la défense de la loi oppienne, il voulut arrêter le luxe même, Espr. XXVII dans OPPIENNE
Si elle [la puissance de juger] était jointe à la puissance exécutrice, le juge pourrait avoir la force d'un oppresseur, Espr. XI, 6 dans OPPRESSEUR
L'or et l'argent étaient très rares en Europe ; et l'Espagne, maîtresse tout à coup d'une très grande quantité de ces métaux, conçut des espérances qu'elle n'avait jamais eues, Esp. XXI, 22 dans OR
Lorsque les nations policées sont les maîtresses du monde, l'or et l'argent augmentent tous les jours, ib. XXII, 4 dans OR
Les rois de Macédoine étaient ordinairement des princes habiles, Rom. 5 dans ORDINAIREMENT
Ce sera une très bonne loi que celle qui ordonnera qu'on emploiera des monnaies réelles, Esp. XXII, 2 dans ORDONNER
L'ordre de succession étant une des choses qu'il importe le plus au peuple de savoir, le meilleur est celui qui frappe le plus les yeux, comme la naissance et un certain ordre de naissance, Esp. V, 14 dans ORDRE
Auguste (c'est le nom que la flatterie donna à Octave) établit l'ordre, c'est-à-dire une servitude durable, Rom. 13 dans ORDRE
Les juges furent pris dans l'ordre des sénateurs, jusqu'au temps des Gracques, Esp. XI, 18 dans ORDRE
On ne rend point dans un moment aux ordres de l'État le respect qui leur a été ôté si longtemps, Rom. 15 dans ORDRE
[Dans un état despotique] il ne sert de rien d'opposer les sentiments naturels, le respect pour un père, la tendresse pour ses enfants et ses femmes, les lois de l'honneur, l'état de la santé ; on a reçu l'ordre, et cela suffit, Esp. III, 10 dans ORDRE
....Me fit faire une opération, pénible dans les commencements, mais qui me fut plus heureuse dans la suite, parce qu'elle m'approcha de l'oreille et de la confiance de mes maîtres, Lett. pers. 64 dans OREILLE
L'orgueil, joint à une vaste ambition, à la grandeur des idées, produisit chez les Romains les effets que l'on sait, Esp. XIX, 9 dans ORGUEIL
Les lois, les moeurs et les manières, même celles qui paraissent indifférentes, comme la façon de se vêtir, sont aujourd'hui en Orient comme elles étaient il y a mille ans, Esp. XIV, 4 dans ORIENT
La coutume était ancienne en Orient d'envoyer étrangler un gouverneur qui déplaisait : elle était du temps des Mèdes, ib. dans ORIENT
On ne peut pas prouver par des contrats originaires que les justices, dans les commencements, aient été attachées aux fiefs, Esp. XXX, 22 dans ORIGINAIRE
Les lois de Crète étaient l'original de celles de Lacédémone, et celles de Platon en étaient la correction, Esp. IV, 6 dans ORIGINAL, ALE
De façon que ces maîtres du monde, non-seulement dans les commencements, mais dans tous les temps, furent la plupart d'origine servile, Rom. 13 dans ORIGINE
Les barbares ariens, ayant trouvé le pays orthodoxe, n'en purent jamais gagner l'affection, Rom. 20 dans ORTHODOXE
Dans ces moments d'étonnement qui suivent une action inopinée, il est facile de faire tout ce qu'on peut oser, Rom. 12 dans OSER
La loi de l'ostracisme fut établie à Athènes, à Argos et à Syracuse, XXIX, 7 dans OSTRACISME
Lorsqu'ils [les Romains] accordaient la paix à quelque prince, ils prenaient quelqu'un de ses frères ou de ses enfants en otage ; ce qui leur donnait le moyen de troubler son royaume à leur fantaisie, Rom. 6 dans OTAGE
C'est un mal où mes amis ne peuvent porter remède, Lett. pers. 6 dans OU
Lorsque Julien voulut mettre de la simplicité et de la modestie dans ses manières, on appela oubli de la dignité ce qui n'était que la mémoire des anciennes moeurs, Rom. 17 dans OUBLI
Ils [les Romains] n'oublièrent rien pour avoir des chevaux numides, des archers crétois, des frondeurs baléares, des vaisseaux rhodiens, Rom. 2 dans OUBLIER
Oublie tous mes services passés, regarde-moi comme un traître, et punis-moi de tous les crimes que je n'ai pu empêcher, Lett. pers. 159 dans OUBLIER
Le demandeur faisait ouïr ses témoins pour établir sa demande ; le défendeur faisait ouïr les siens pour se justifier, Esp. XXVIII, 13 dans OUÏR
Dans tous les temps, ce que les peuples d'Asie ont appelé punition, les peuples d'Europe l'ont appelé outrage, Esp. XVII, 5 dans OUTRAGE
Je t'écris sur ce sujet, parce que je suis outré d'un livre que je viens de quitter, qui est si gros, qu'il semblait contenir la science universelle ; mais il m'a rompu la tête sans m'avoir rien appris, Lett. pers. 66 dans OUTRÉ, ÉE
Elle [la secte des stoïciens] n'outrait que les choses dans lesquelles il y a de la grandeur, Espr. XXIV, 10 dans OUTRER
J'entrai dans un pays plus ouvert, et j'admirai ce vaste silence de la nature, Ars. et Ismén. dans OUVERT, ERTE
L'âme est l'ouvrière de sa détermination, Lett. pers. 69 dans OUVRIER, IÈRE
Les relations de la Chine nous parlent de la cérémonie d'ouvrir les terres que l'empereur fait tous les ans ; on a voulu exciter les peuples au labourage par cet acte public et solennel, Esp. XIV, 8 dans OUVRIR
Il n'y a qu'à ouvrir les lois saliques et ripuaires pour voir que les Romains ne vivaient pas plus dans la servitude chez les Francs que chez les autres conquérants de la Gaule, Esp. XXX, 10 dans OUVRIR
Il arriva dans le monde un événement qui détermina Valens son frère à ouvrir le Danube, Rom. 17 dans OUVRIR
La justice humaine, qui ne voit que les actions, n'a qu'un pacte avec les hommes, qui est celui de l'innocence, Esp. XXVI, 12 dans PACTE
Si le seigneur n'avait point de pairs, ou n'en avait point assez, il pouvait, à ses frais, emprunter des pairs de son seigneur suzerain, Esp. XXVIII, 27 dans PAIR, AIRE
Lorsque le change est plus bas que le pair, un négociant peut, sans diminuer sa fortune, remettre ses fonds dans les pays étrangers, Esp. XXII, 10 dans PAIR, AIRE
Lorsque même titre et même poids d'argent en France me rendent même poids et même titre en Hollande, on dit que le change est au pair, Esp. XXII, 10 dans PAIR, AIRE
La paix ne peut pas s'acheter, parce que celui qui l'a vendue n'en est que plus en état de la faire acheter encore, Rom. 18 dans PAIX
Chaque monarque tient sur pied toutes les armées qu'il pourrait avoir si ses peuples étaient en danger d'être exterminés ; et on nomme paix cet état d'effort de tous contre tous, Espr. XIII, 17 dans PAIX
À Mme d'Ussé Des paladins toujours armés, dans une partie du monde pleine de châteaux, de forteresses et de brigands, trouvaient de l'honneur à punir l'injustice et à défendre la faiblesse, Esp. XXVIII, 22 dans PALADIN
La crainte s'emparerait des esprits, on verrait la pâleur sur tous les visages, Esp. VI, 6 dans PÂLEUR
Pour étonner les coupables et faire pâlir les parjures, Esp. XXVIII, 18 dans PÂLIR
La loi civile est le palladium de la propriété, Espr. XXVI, 15 dans PALLADIUM
C'était un remède palliatif, et le mal restait toujours, Esp. XXXI, 11 dans PALLIATIF, IVE
Comme l'argent est le signe des valeurs des marchandises, le papier est un signe de la valeur de l'argent, Esp. XXII, 2 dans PAPIER
Sans donner à beaucoup de gens le moyen de se procurer d'immenses richesses en papier, ib. XXII, 10 dans PAPIER
Un papier qui représente la dette d'une nation est un signe de richesses ; car il n'y a qu'un Etat riche qui puisse soutenir un tel papier sans tomber dans la décadence, Espr. XXII, 17 dans PAPIER
L'invention de l'imprimerie, qui a mis les livres dans les mains de tout le monde ; celle de la gravure, qui a rendu les cartes géographiques si communes ; enfin l'établissement des papiers politiques font assez connaître à chacun les intérêts généraux, Rom. 21 dans PAPIER
Le Franc était jugé par la loi des Francs, l'Allemand par la loi des Allemands, le Bourguignon par la loi des Bourguignons, le Romain par la loi romaine, Esp. XXVIII, 2 dans PAR
On aime à soutenir des opinions extraordinaires et à réduire tout en paradoxe, Lett. pers. 38 dans PARADOXE
Les mahométans parurent, conquirent et se divisèrent, Espr. XXI, 19 dans PARAÎTRE
Il me dit être géomètre ; et il n'y avait rien qui n'y parût, car il était dans une rêverie profonde, Lett. pers. 128 dans PARAÎTRE
Chacun donnait son avis d'une de ces trois manières : j'absous ; je condamne ; il ne me paraît pas, Espr. VI, 4 dans PARAÎTRE
Je pourrais continuer le parallèle en disant que, quand Caton prévoyait, Cicéron craignait, Rom. 12 dans PARALLÈLE
Tant de richesses tombent pour ainsi dire en paralysie ; plus de circulation, Lett. pers. 117 dans PARALYSIE
Du temps de Plutarque, les parcs où l'on combattait à nu rendaient les jeunes gens lâches, les portaient à un amour infâme...., Espr. VIII, 11 dans PARC
Il parcourait sans cesse son vaste empire, portant la main partout où il allait tomber, Esp. XXXI, 18 dans PARCOURIR
On voit bien qu'une pareille liberté n'était qu'un nom, Rom. 5 dans PAREIL, EILLE
On ne peut pas parer à des événements qui naissent continuellement de la nature des choses, Espr. x, 13 dans PARER
Examinez toutes les nations, et vous verrez que, dans la plupart, la gravité, l'orgueil et la paresse marchent du même pas, Espr. XIX, 9 dans PARESSE
Toute nation paresseuse est grave ; car ceux qui ne travaillent pas se regardent comme souverains de ceux qui travaillent, Esp. XIX, 9 dans PARESSEUX, EUSE
Je ne me couche point que je ne me sois parfumée des essences les plus délicieuses, Lett. pers. 7 dans PARFUMER
Il faut, madame [une femme de 60 ans], que vous décidiez un pari que j'ai fait : j'ai gagé que cette dame et vous, lui montrant la femme de quarante ans, étiez de même âge, Lett. pers. 52 dans PARI
Les parlements ressemblent à ces ruines que l'on foule aux pieds, mais qui rappellent toujours l'idée de quelque temple fameux par l'ancienne religion des peuples, Lett. pers. 92 dans PARLEMENT
Il semble, humainement parlant, que ce soit le climat qui a prescrit des bornes à la religion chrétienne, Esp. XXIV, 26 dans PARLER
Ils [les ambassadeurs] sont la parole du prince qui les envoie, et cette parole doit être libre, Esp. XXVI, 21 dans PAROLE
On renverse tout si l'on fait des paroles un crime capital, au lieu de les regarder comme le signe d'un crime capital, Esp. XII, 12 dans PAROLE
Plus leur fortune [de quelques partisans de César] devenait meilleure, plus ils commençaient à avoir part au malheur commun [la servitude], Rom. X dans PART
L'aristocratie est le gouvernement qui défend le plus les ouvrages satiriques.... un seigneur aristocratique en est percé de part en part, Esp. XII, 13 dans PART
Le partage des biens, les lois sur ce partage, les successions après la mort de celui qui a eu ce partage, tout cela ne peut avoir été réglé que par la société, et par conséquent par des lois politiques ou civiles, Esp. XXVI, 6 dans PARTAGE
Les empereurs ou, sous leur nom, les magistrats romains firent des conventions avec eux [les Goths et les Bourguignons] sur le partage du pays, comme on le voit dans les chroniques et dans les codes des Visigoths et des Bourguignons, ib. XXX, 7 dans PARTAGE
Theuderic dit aux Francs de son partage : Suivez-moi ; je vous mènerai dans un pays où vous aurez de l'or, Espr. XXX, 11 dans PARTAGE
Un témoin qui affirme et un accusé qui nie font un partage, Esp. XII, 3 dans PARTAGE
Pour que les richesses restent également partagées, il faut que la loi ne donne à chacun que le nécessaire physique, Esp. VII, 1 dans PARTAGÉ, ÉE
Quelques législateurs anciens, comme Lycurgue et Romulus, partagèrent également les terres, Esp. V, 5 dans PARTAGER
Le parti d'Hannon voulait qu'on livrât Annibal aux Romains, Esp. x, 6 dans PARTI
Lorsque Tibère commença à régner, quel parti ne tira-t-il pas du sénat !, Rom. X dans PARTI
Dans une grande république.... les intérêts se particularisent : un homme sent d'abord qu'il peut être heureux, grand, glorieux sans sa patrie, Esp. VIII, 16 dans PARTICULARISER
L'air se charge, comme les plantes, des particules de la terre de chaque pays, Lett. pers. 121 dans PARTICULE
Le roi d'Espagne, qui reçoit de grandes sommes de sa douane de Cadix, n'est à cet égard qu'un particulier très riche dans un État très pauvre, Esp. XXI, 22 dans PARTICULIER, ÈRE
On a vu que, chez les Germains, on n'allait point à l'assemblée avant la majorité ; on était partie de la famille, et non pas de la république, Esp. XVIII, 27 dans PARTIE
Heureux, si leur coeur [des quiétistes] ne se met pas de la partie !, Lett. pers. 134 dans PARTIE
La partie publique veille pour les citoyens ; elle agit et ils sont tranquilles, Esp. VI, 8 dans PARTIE
Cicéron, avec des parties admirables pour un second rôle, était incapable du premier, Rom. 12 dans PARTIE
Il faut partir de l'état où est notre être pour connaître quels sont ses plaisirs, Goût, plaisirs de l'âme dans PARTIR
Partout où je trouverai des hommes, je me choisirai des amis, Lett. pers. 67 dans PARTOUT
La gravité, l'orgueil et la paresse marchent du même pas, Esp. XIX, 9 dans PAS
On les accoutumait [les soldats romains] à aller le pas militaire, c'est-à-dire à faire en cinq heures vingt milles, Rom. 2 dans PAS
Le succès que les Romains eurent contre Philippe fut le plus grand de tous les pas qu'ils firent pour la conquête générale, Rom. 5 dans PAS
La république de Marseille n'éprouva jamais ces grands passages de l'abaissement à la grandeur, Esp. VIII, 4 dans PASSAGE
Il est singulier de voir comment il échappe aux passages qui le pressent de toutes parts, Esp. XXX, 25 dans PASSAGE
Madame, faites-moi la grâce de me dire si c'est pour rire que vous appelez cette demoiselle, qui est à l'autre table, votre nièce ; vous êtes aussi jeune qu'elle ; elle a même quelque chose dans le visage de passé que vous n'avez certainement pas, Lett. pers. 52 dans PASSÉ, ÉE
À la différence de ces philosophes qui disent qu'on ne jouit que du présent et que le passé n'est rien, il [un vieil officier] ne jouit au contraire que du passé, et n'existe que dans les campagnes qu'il a faites, Lett. pers. 48 dans PASSÉ
Les persécutions que nos mahométans zélés ont faites aux Guèbres les ont obligés de passer en foule dans les Indes, Lett. pers. 85 dans PASSER
Galba, Othon, Vitellius ne firent que passer, Rom. 15 dans PASSER
Ératosthène et Aristobule tenaient de Patrocle que les marchandises des Indes passaient par l'Oxus dans la mer du Pont, Esp. XXI, 6 dans PASSER
Dans le gouvernement despotique, le pouvoir passe tout entier dans les mains de celui à qui on le confie, Esp. v, 16 dans PASSER
Vous faites passer par le fer et par le feu ceux qui sont dans cette erreur si pardonnable, de croire que Dieu aime encore ce qu'il a aimé, Esp. XXV, 13 dans PASSER
Un motif si légitime me fit passer sur les petites formalités ordinaires, Lett. pers. 28 dans PASSER
Encore passe qu'on m'éclabousse [dans les rues de Paris], mais je ne puis pardonner les coups de coude, Lett. pers. 24 dans PASSER
J'ai loué un hôtel deux mille écus ; et j'espère passer le contrat aujourd'hui, Lett. pers. 45 dans PASSER
Je te passe pour un moment qu'il y ait des prestiges, passe-moi, à mon tour, pour un moment, qu'il n'y en ait point ; car cela n'est pas impossible, Lett. pers. 143 dans PASSER
La passion fait sentir et jamais voir, Rom. 12 dans PASSION
Les peuples pasteurs ont une subsistance bien plus assurée que les peuples chasseurs, Rom. 17 dans PASTEUR
Une loi pastorale venue de quelque petit peuple breton, ou portée par quelque peuple germain, Esp. XVIII, 21 dans PASTORAL, ALE
La puissance paternelle se perdit à Rome avec la république, Esp. v, 7 dans PATERNEL, ELLE
Après l'expulsion des rois, le gouvernement était devenu aristocratique ; les familles patriciennes obtenaient seules toutes les magistratures, toutes les dignités et par conséquent tous les honneurs militaires et civils, Rom. 8 dans PATRICIEN, IENNE
Les patriciens voulant empêcher le retour des rois, Rom. 8 dans PATRICIEN, IENNE
Nous savons par Tacite et César, que les terres que les Germains cultivaient, ne leur étaient données que pour un an, après quoi elles redevenaient publiques ; ils n'avaient de patrimoine que la maison et un morceau de terre dans l'enceinte autour de la maison, Esp. XVIII, 22 dans PATRIMOINE
que les justices sont patrimoniales en France, Esp. XXX, 20 dans PATRIMONIAL, ALE
Je suis empereur, lui dit-il [Théophile à sa femme Théodora], et vous me faites patron de galère, Esp. XX, 19 dans PATRON, ONNE
En Angleterre on s'est souvent plaint que l'augmentation des pâturages diminuait les habitants, Esp. XXIII, 14 dans PÂTURAGE
Un homme n'est pas pauvre parce qu'il n'a rien, mais parce qu'il ne travaille pas, Esp. XXIII, 29 dans PAUVRE
J'allai, l'autre jour, voir une maison où l'on entretient environ trois cents personnes assez pauvrement, Lett. pers. 31 dans PAUVREMENT
Je puis bien enrichir la pauvreté d'état, mais il m'est impossible d'enrichir la pauvreté de luxe, Ars. et Ismén. dans PAUVRETÉ
Le sénat ayant eu le moyen de donner une paye aux soldats, le siége de Veïes fut entrepris, Rom. 1 dans PAYE
Que quelques citoyens ne payent pas assez, le mal n'est pas grand, leur aisance revient toujours au public ; que quelques particuliers paient trop, leur ruine se tourne contre le public, Espr. XIII, 7 dans PAYER
Paul Véronèse promet beaucoup et paye ce qu'il promet ; Raphaël et le Corrége promettent peu et payent beaucoup, Goût, je ne sais quoi. dans PAYER
Il y eut, dans les premiers temps, de grandes guerres entre Carthage et Marseille au sujet de la pêche, Espr. XXI, 11 dans PÊCHE
Le péculat est naturel dans les États despotiques, Espr. V, 15 dans PÉCULAT
Dans les temps que les moeurs des Romains étaient pures, il n'y avait point de loi particulière contre le péculat, ib. XXIV, 23 dans PÉCULAT
Les lois peuvent favoriser le pécule, et mettre les esclaves en état d'acheter leur liberté, Esp. XV, 18 dans PÉCULE
Il est essentiel que les peines aient de l'harmonie entre elles, parce qu'il est essentiel que l'on évite plutôt un grand crime qu'un moindre, ce qui attaque plus la société que ce qui la choque moins, Esp. VI, 16 dans PEINE
Les peines pécuniaires ne peuvent-elles pas se proportionner aux fortunes, et enfin ne peut-on pas joindre l'infamie à ces peines ?, ib. VI, 18 dans PEINE
Lorsque la peine est sans mesure, on est souvent obligé de lui préférer l'impunité, ib. VI, 13 dans PEINE
L'expérience a fait remarquer que, dans les pays où les peines sont douces, l'esprit du citoyen en est frappé, comme il l'est ailleurs par les grandes, ib. 12 dans PEINE
Je n'aime point les gens qui renversent les lois de leur patrie : mais j'aurais de la peine à croire que César et Cromwell fussent de petits esprits, Déf. Espr. lois, part. 1 dans PEINE
On peut comparer Raphaël à Virgile, et les peintres de Venise, avec leurs attitudes forcées, à Lucain, Goût, Progression de la surprise dans PEINTRE
Bien des peintres sont tombés dans le défaut de mettre des contrastes partout et sans ménagement, de sorte que, lorsqu'on voit une figure, on devine d'abord la disposition de celles d'à côté ; cette continuelle diversité devient quelque chose de semblable, Goût, Contrastes. dans PEINTRE
Ainsi les peintres groupent leurs figures ; aussi ceux qui peignent les batailles mettent-ils sur le devant de leurs tableaux les choses que l'oeil doit distinguer, et la confusion dans le fond et le lointain, Goût, Ordre. dans PEINTRE
Dans la peinture, nous aimons mieux un paysage que le plan du plus beau jardin du monde ; c'est que la peinture ne prend la nature que là où elle est belle, là où la vue se peut porter au loin et dans toute son étendue, là où elle est variée, là où elle peut être vue avec plaisir, Goût, Curiosité dans PEINTURE
Il faut éviter les lois pénales en fait de religion, Esp. XXV, 11 dans PÉNAL, ALE
Ils [les Germains] pendaient les traîtres et noyaient les poltrons : c'étaient, chez eux, les seuls crimes qui fussent publics, Espr. XXX, 19 dans PENDRE
Valérien ayant été pris par les Perses, et Gallien son fils négligeant les affaires, les barbares pénétrèrent partout, Rom. 16 dans PÉNÉTRER
La Grèce était une grande péninsule, dont les caps semblaient avoir fait reculer les mers et les golfes, s'ouvrir de tous côtés comme pour les recevoir encore, Esp. XXI, 7 dans PÉNINSULE
Il est bon que les pénitences soient jointes avec l'idée de travail, non avec l'idée d'oisiveté, Espr. XXIV, 12 dans PÉNITENCE
Les Allemands, qui passèrent ensuite et qui sont les meilleures gens du monde, firent une rude pénitence de nos étourderies, Rom. 23 dans PÉNITENCE
Ce qui fait ordinairement une grande pensée, c'est lorsqu'on dit une chose qui en fait voir un grand nombre d'autres, Goût, Curiosité. dans PENSÉE
Si César et Pompée avaient pensé comme Caton, d'autres auraient pensé comme firent César et Pompée, Rom. 11 dans PENSER
Il pensa bien y avoir en Orient à peu près la même révolution qui arriva, il y a environ deux siècles, en Occident, Rom. 22 dans PENSER
Cette pépinière immense de citoyens que les Romains trouvèrent dans leurs esclaves, Esp. XXIII, 20 dans PÉPINIÈRE
Les leudes et les grands officiers se crurent perdus ; ils la perdirent [Brunehault], Esp. XXXI, 1 dans PERDRE
Chez les peuples misérables l'espèce perd et quelquefois dégénère, Lett. pers. 122 dans PERDRE
La loi des Wisigoths triompha, et le droit romain s'y perdit, Espr. XXVIII, 7 dans PERDRE
Les fleuves courent se mêler dans la mer : les monarchies vont se perdre dans le despotisme, Esp. VIII, 17 dans PERDRE
Eudice, Statire étaient perdues dans la douleur, Lys. dans PERDU, UE
À Rome, les pères avaient droit de vie et de mort sur leurs enfants, Esp. v, 7 dans PÈRE
Le législateur se fatigua ; il fatigua la société, pour faire exécuter aux hommes par préceptes ce que ceux qui aiment la perfection auraient exécuté comme conseil, Espr. XXIV, 7 dans PERFECTION
Il [Mithridate] marcha de péril en péril par le pays des Laziens, Rom. VII dans PÉRIL
Les princes ont, dans leur vie, des périodes d'ambition ; après quoi, d'autres passions et l'oisiveté même succèdent, Rom. I dans PÉRIODE
Mithridate n'aurait point péri, si, dans les prospérités, le roi voluptueux et barbare n'avait pas détruit ce que, dans la mauvaise fortune, avait fait le grand prince, Esp. XXI, 12 dans PÉRIR
Périssent enfin ces jalousies fatales qui rendent les hommes ennemis des hommes ! que le sang humain, ce sang qui souille toujours la terre, soit épargné !, Disc. récept. Acad. fr. dans PÉRIR
La nature n'a donné aux individus, pour se perpétuer, que des moments, Esp. XVI, 12 dans PERPÉTUER
Pompée veut, disait l'un, se perpétuer dans le commandement, Rom. 11 dans PERPÉTUER
La simple lecture de l'histoire de France fera voir que la perpétuité des fiefs s'établit plus tôt en France qu'en Allemagne, Esp. XXXI, 30 dans PERPÉTUITÉ
Les perruquiers français décident en législateurs sur la forme des perruques étrangères, Lett. pers. 100 dans PERRUQUIER
Les causes générales qui firent partout disparaître les lois personnelles des peuples barbares, Esp. XXVIII, 5 dans PERSONNEL, ELLE
Les Alains étaient pesamment armés, Rom. 20 dans PESAMMENT
Que l'Asie, pour peser sur l'Europe, eût acquis un nouveau poids, Rom. 17 dans PESER
Nous ne sentons point notre petitesse ; et, malgré qu'on en ait, nous voulons être comptés dans l'univers, y figurer et y être un objet important, Lett. pers. 76 dans PETITESSE
Rome, née dans la petitesse pour arriver à la grandeur, Esp. II, 2 dans PETITESSE
Il ne faut point que les lois favorisent les distinctions que la vanité met entre les familles, sous prétexte qu'elles sont plus nobles ou plus anciennes ; cela doit être mis au rang des petitesses des particuliers, Espr. v, 8 dans PETITESSE
Mais, dit Machiavel, peu sont corrompus par peu, Espr. VI, 5 dans PEU
Le peuple, qui a la souveraine puissance..., Esp. II, 2 dans PEUPLE
Il y avait un grand vice dans la plupart des anciennes républiques, c'est que le peuple avait droit d'y prendre des résolutions actives et qui demandent quelque exécution, chose dont il est entièrement incapable, ib. XI, 6 dans PEUPLE
Dans le gouvernement même populaire, la puissance ne doit point tomber entre les mains du bas peuple, Espr. XV, 18 dans PEUPLE
Les pays habités par les sauvages sont ordinairement peu peuplés, par l'éloignement qu'ils ont presque tous pour le travail et la culture de la terre, Lett. pers. 120 dans PEUPLÉ, ÉE
Le rustique [paysan], une fois marié, peuplera indifféremment, soit qu'il soit riche ou qu'il soit pauvre, Lett. pers. 122 dans PEUPLER
Malgré la tyrannie, la Chine, par la force du climat, se peuplera toujours, et triomphera de la tyrannie, Esp. VIII, 21 dans PEUPLER
J'ai mon champ à labourer, je n'irai peut-être pas employer mon temps à terminer vos différends, et à travailler à vos affaires, tandis que je négligerai les miennes, Lett. pers. 11 dans PEUT-ÊTRE
Il [Polybe] fait voir les avantages et les inconvénients de la phalange et de la légion, Rom. 5 dans PHALANGE
Le tour de phrase, toujours le même et toujours uniforme, déplaît extrêmement, Goût, Contrastes. dans PHRASE
Quelques écrivains qui, dans chaque phrase, mettent toujours le commencement en contraste avec la fin par des antithèses continuelles, tels que saint Augustin et quelques-uns de nos modernes, comme Saint-Évremond, ib. dans PHRASE
Ces lois doivent être relatives au physique du pays, Esp. I, 3 dans PHYSIQUE
Lorsque tant de princes partageaient entre eux ses États [de Marie-Thérèse], toutes les pièces de sa monarchie, immobiles et sans action, tombaient pour ainsi dire les unes sur les autres, Esp. VIII, 9 dans PIÈCE
Les principaux ecclésiastiques d'Allemagne furent revêtus de la puissance souveraine ; c'étaient des pièces que Charlemagne mettait en avant contre les Saxons, Esp. XXXI, 19 dans PIÈCE
Là [les Indes] il n'y a que des misérables qui pillent, et des misérables qui sont pillés, Esp. XVI, 10 dans PILLER
Il [Charles II, d'Angleterre] vit, en passant, un homme au pilori, il demanda pourquoi il était là : Sire, dit-on, c'est parce qu'il a fait des libelles contre vos ministres. - Le grand sot ! dit le roi, que ne les écrivait-il contre moi ? on ne lui aurait rien fait, Esp. VI, 16 dans PILORI
La vie de sérail est une vie unie qui ne pique pas, Lett. pers. 34 dans PIQUER
Les premiers Grecs étaient tous pirates, Esp. XXI, 7 dans PIRATE
Il y a de mauvais exemples qui sont pires que les crimes, et plus d'États ont péri parce qu'on a violé les moeurs que parce qu'on a violé les lois, Rom. 8 dans PIRE
Vous [Sylla] avez exercé sans pitié les fonctions de la plus terrible magistrature qui fut jamais, Dial. Sylla et Eucrate. dans PITIÉ
Les hommes, toujours au travail, ou dans la place publique, ne se tenaient guère dans les maisons, Rom. 1 dans PLACE
La loi se met à la place de celui qui est offensé, et demande pour lui la satisfaction que, dans un moment de sang-froid, il aurait demandée lui-même, XXX, 19 dans PLACE
Quand je suis dans une situation qui demande de la force et du courage, il me semble que je me trouve presque à ma place, Lysim. dans PLACE
Lorsque les rois de Macédoine obtinrent une place parmi les amphictyons, Esp. IX, 2 dans PLACE
Les places que la postérité donne sont sujettes, comme les autres, aux caprices de la fortune, Rom. 1 dans PLACE
Dans les guerres civiles.... ceux qui ont du mérite se font jour ; chacun se place et se met à son rang ; au lieu que, dans les autres temps, on est placé, et on l'est presque toujours de travers, Rom. 11 dans PLACER
Les comtes assemblaient, pour juger les affaires, des espèces de plaids ou d'assises, Esp. XXX, 28 dans PLAID
Celui devant qui se faisait le plaid, nommait un d'entre eux qui poursuivait la querelle, Esp. XXVIII, 24 dans PLAID
Un homme couvert de plaies s'échappa de la maison de son créancier, et parut dans la place : le peuple s'émut à ce spectacle, Esp. XII, 21 dans PLAIE
En réparant les dévastations des Espagnols, elle [la société des jésuites, au Paraguay] a commencé à guérir une des grandes plaies qu'ait encore reçues le genre humain, Esp. IV, 6 dans PLAIE
Ces pays sont des plaines où l'on ne peut rien disputer au plus fort, Esp. XVIII, 2 dans PLAINE
Je n'ai point dit ceci pour diminuer rien de la distance infinie qu'il y a entre les vices et les vertus : à Dieu ne plaise !, Esp. des lois, XIX, 11 dans PLAIRE
Dans notre manière d'être actuelle, notre âme goûte trois sortes de plaisirs : il y en a qu'elle tire du fond de son existence même ; d'autres qui résultent de son union avec le corps ; d'autres enfin qui sont fondés sur les plis et les préjugés que de certaines institutions, de certains usages, de certaines habitudes lui ont fait prendre, Goût, fragment. dans PLAISIR
Lorsque nous trouvons du plaisir à voir une chose avec utilité pour nous, nous disons qu'elle est bonne ; lorsque nous trouvons du plaisir à la voir, sans que nous y démêlions une utilité présente, nous l'appelons belle, ib. dans PLAISIR
L'âme, indépendamment des plaisirs qui lui viennent des sens, en a qu'elle aurait indépendamment d'eux et qui lui sont propres : tels sont ceux que lui donnent la curiosité, les idées de sa grandeur, de ses perfections, etc., Goût, Plaisirs de l'âme dans PLAISIR
Tout nous fatigue à la longue, et surtout les grands plaisirs : on les quitte toujours avec la même satisfaction qu'on les a pris ; car les fibres qui en ont été les organes ont besoin de repos, Goût, Contrastes. dans PLAISIR
Lorsqu'une religion naît et se forme dans un État, elle suit ordinairement le plan du gouvernement où elle est établie, Esp. XXIV, 5 dans PLAN
Voici comment se forma le premier plan des monarchies que nous connaissons, ib. XI, 8 dans PLAN
Lorsqu'on va, pour ainsi dire, noyer des malheureux sur la planche même sur laquelle ils s'étaient sauvés, Rom. 14 dans PLANCHE
Des lambeaux des ouvrages des autres qu'ils plaquent dans les leurs comme des pièces de gazon dans un parterre, Lett. pers. 66 dans PLAQUER
On sait qu'à Rome, quoique le peuple se fût donné le droit d'élever aux charges les plébéiens, il ne pouvait se résoudre à les élire, Esp. II, 2 dans PLÉBÉIEN, IENNE
Par une maladie éternelle des hommes, les plébéiens, qui avaient obtenu des tribuns pour se défendre, s'en servirent pour attaquer, Rom. 8 dans PLÉBÉIEN, IENNE
Les plébéiens gagnèrent ce point, que seuls, sans les patriciens, ils pourraient faire des lois qu'on appela plébiscites.... ainsi il y eut des cas où les patriciens n'eurent point de part à la puissance législative, Esp. XI, 16 dans PLÉBISCITE
Les femmes n'y sont pas [à Paris] comme nos Persanes, qui disputent le terrain des mois entiers ; il n'y a rien de si plénier, Lett. pers. 55 dans PLÉNIER, IÈRE
Annibal, qui pleura de douleur en cédant aux Romains cette terre où il les avait tant de fois vaincus, Rom. v. dans PLEURER
Il faut pleurer les hommes à leur naissance, et non pas à leur mort, Lett. pers. XL. dans PLEURER
Drusille, à qui il [Caligula] accorda les honneurs divins, étant morte, c'était un crime de la pleurer, parce qu'elle était déesse, et de ne la pas pleurer parce qu'elle était sa soeur, Rom. 15 dans PLEURER
La mère et la femme de Darius ne pleurèrent-elles pas la mort d'Alexandre ?, Esp. XXX, 24 dans PLEURER
Tout se plie à mes principes, Esp. XXVIII, 6 dans PLIER
On voudra que sa plume soit captive, si elle n'est pas vénale, Lett. pers. 145 dans PLUME
Comme les moeurs anciennes n'étaient plus, que des particuliers avaient des richesses immenses...., Rom. 8 dans PLUS
Lorsqu'il s'agit de combattre les forces maritimes des Perses, c'est plutôt Parménion qui a de l'audace, c'est plutôt Alexandre qui a de la sagesse, Esp. X, 14 dans PLUTÔT
Le Camoëns, dont le poëme fait sentir quelque chose des charmes de l'Odyssée et de la magnificence de l'Énéide, Esp. XXI, 21 dans POËME
Voici les poëtes dramatiques, qui, selon moi, sont les poëtes par excellence et les maîtres des passions ; il y en a de deux sortes : les comiques qui nous remuent si doucement, et les tragiques qui nous troublent et nous agitent avec tant de violence, Lett. pers. 137 dans POËTE
Parmi ces distributeurs de réputation, les uns faisaient meilleur poids que les autres, Lett. pers. 36 dans POIDS
La douleur est un mal local qui nous porte au désir de voir finir cette douleur ; le poids de la vie est un mal qui n'a point de lieu particulier, et qui nous porte au désir de voir finir cette vie, Espr. XIV, 12 dans POIDS
L'empereur Basile les fit fustiger ; on leur brûla les cheveux et le poil, Esp. VI, 16 dans POIL
Nous troublons l'État, nous nous tourmentons nous-mêmes, pour faire recevoir des points de religion qui ne sont point fondamentaux, Lett. pers. 61 dans POINT
L'abbé Dubos prouve-t-il que les Romains qui étaient encore soumis à l'empire aient appelé Clovis ? point du tout ; prouve-t-il que la république des Armoriques ait appelé Clovis et fait même quelque traité avec lui ? point du tout encore, Esp. XXX, 24 dans POINT
Les Portugais, naviguant sur l'océan Atlantique, découvrirent la pointe la plus méridionale de l'Afrique, Esp. XXI, 21 dans POINTE
Les Grecs n'imaginèrent point la vraie distribution des trois pouvoirs dans le gouvernement d'un seul : ils ne l'imaginèrent que dans le gouvernement de plusieurs, et ils appelèrent cette sorte de constitution police, Esp. XI, 11 dans POLICE
Elle [une certaine loi] confond toutes les idées, faisant un crime d'État de ce qui n'est qu'une violation de police, Esp. XX, 14 dans POLICE
Dans l'exercice de la police, c'est plutôt le magistrat qui punit que la loi ; dans les jugements des crimes, c'est plutôt la loi qui punit que le magistrat, ib. XXVI, 24 dans POLICE
Les matières de police sont des choses de chaque instant, et où il ne s'agit ordinairement que de peu : il ne faut donc guère de formalités, Espr. XXVII, 24 dans POLICE
Les prêtres chez les Germains mettaient la police dans l'assemblée, Esp. XVIII, 31 dans POLICE
Dans la pensée que notre empire serait toujours pollué tandis qu'il garderait dans son sein ces infidèles [les Arméniens], Lett. pers. 85 dans POLLUÉ, ÉE
Quelques raisons particulières à Valentinien lui firent permettre la polygamie dans l'empire ; cette loi, violente pour nos climats, fut ôtée par Théodose, Arcadius et Honorius, Esp. XVI, 2 dans POLYGAMIE
Il faut une espèce de pondération ou de balancement ; et un bâtiment avec une aile, ou une aile plus courte que l'autre, est aussi peu fini qu'un corps avec un bras, ou avec un bras trop court, Goût, symétrie. dans PONDÉRATION
L'empereur de la Chine est le souverain pontife, Esp. XXV, 8 dans PONTIFE
Pour un culte si simple chacun pouvait être pontife dans sa famille, ib. XXV, 4 dans PONTIFE
La facilité qu'a cette maladie [lèpre] à se rendre populaire, nous doit faire sentir la sagesse de ces lois [des Égyptiens et des Juifs], Esp. XIV, 11 dans POPULAIRE
Manlius, pour se rendre populaire, allait retirer des mains des créanciers les citoyens qu'ils [les patriciens] avaient réduits en esclavage, Esp. XII, 21 dans POPULAIRE
Les Grecs d'Égypte purent faire un commerce très étendu ; ils étaient maîtres des ports de la mer Rouge, Esp. II, 9 dans PORT
Cette république d'Italie [Venise] où le port des armes à feu est puni comme un crime capital, et où il n'est pas plus fatal d'en faire un mauvais usage que de les porter, Esp. XXVI, 24 dans PORT
Je me croirais plus heureux, si j'avais le quart de ce bien-là en argent et en effets portables partout, Lett. pers. 132 dans PORTABLE
Qui pourrait le croire ? les architectes ont été souvent obligés de hausser, de baisser et d'élargir leurs portes, selon que les parures des femmes exigeaient d'eux ce changement, Lett. pers. 99 dans PORTE
C'était ouvrir une porte bien large à la calomnie, Esp. XII, 16 dans PORTE
Bien loin que les rois de France puissent, de leur propre mouvement, ôter la vie à un de leurs sujets comme nos sultans, ils portent au contraire toujours avec eux la grâce de tous les criminels : il suffit qu'un homme ait été assez heureux pour voir l'auguste visage de son prince, pour qu'il cesse d'être indigne de vivre, Lett. pers. 102 dans PORTER
J'ai bien sué pour le faire [un mouvement], dit-il en portant la main sur le front, Lett. pers. 101 dans PORTER
Si le détestable parricide de notre grand roi Henri IV avait porté ce coup sur un roi des Indes, Lett. pers. 103 dans PORTER
Un mari, une femme, un père, un fils ne sont liés entre eux que par l'amour qu'ils se portent, ou par les bienfaits qu'ils se procurent, Lett. pers. 104 dans PORTER
Ils [les rois] ne portaient point d'affaires au peuple qu'elles n'eussent été délibérées dans le sénat, Esp. XI, 12 dans PORTER
L'an de Rome 428, les consuls portèrent une loi qui ôta aux créanciers le droit de tenir les débiteurs en servitude dans leurs maisons, Esp. XII, 21 dans PORTER
La tradition portait que les armées de Sémiramis et de Cyrus avaient péri dans ces déserts, Espr. XXI, 8 dans PORTER
L'autre exige que mon corps porte sur mes genoux, Lett. pers. 46 dans PORTER
C'est sur toutes ces choses que l'éducation se porte, Esp. IV, 2 dans PORTER
Une femme qui quitte Paris pour aller passer six mois à la campagne, en revient aussi antique que si elle s'y était oubliée trente ans ; le fils méconnaît le portrait de sa mère, tant l'habit avec lequel elle est peinte lui paraît étranger, Lett. pers. 99 dans PORTRAIT
J'appellerai la valeur de la monnaie dans ces quatre rapports [métal, titre, poids, empreinte], valeur positive, parce qu'elle peut être fixée par une loi...., Esp. XXII, 10 dans POSITIF, IVE
La possession de beaucoup de femmes ne prévient pas toujours les désirs pour celle d'un autre, Esp. XVI, 6 dans POSSESSION
Les conspirations dans l'État sont devenues difficiles, parce que, depuis l'invention des postes, tous les secrets des particuliers sont dans le pouvoir du public, Rom. 21 dans POSTE
Un général d'armée n'emploie pas plus d'attention à placer sa droite ou son corps de réserve, qu'une jolie femme en met à poster une mouche qui peut manquer, mais dont elle espère ou prévoit le succès, Lett. pers. 110 dans POSTER
Tu sais que, depuis l'invention de la poudre, il n'y a plus de places imprenables, Lett. pers. 105 dans POUDRE
Il n'appartient qu'aux têtes bien poudrées et bien frisées de juger le Temple de Gnide, dans FRÉRON, Année litt. 1761, t. II, p. 329 dans POUDRÉ, ÉE
Les esclaves sont plutôt établis pour la famille qu'ils ne sont établis dans la famille, Esp. XVI, 1 dans POUR
Ceux qui étaient près de la mer étaient pour un gouvernement mêlé des deux [démocratie et aristocratie], Esp. XVIII, 1 dans POUR
Il me semble qu'il y a bien des raisons pour et contre, Lett. pers. 37 dans POUR
Il n'y avait point pour lors, comme aujourd'hui parmi nous, de partie publique qui fût chargée de la poursuite des crimes, Esp. XXVIII, 36 dans POURSUITE
Qu'enfin le dieu Terme des Romains ne reculerait jamais ; ce qui arriva pourtant sous Adrien, Rom. X dans POURTANT
le moine ne poussa dehors, ferma la porte...., Lett. pers. 133 dans POUSSER
Un corps [politique] qui fasse sans cesse sortir les lois de la poussière où elles seraient ensevelies, Esp. II, 4 dans POUSSIÈRE
C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser, Esp. XI, 4 dans POUVOIR
Pour qu'on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir, ib. dans POUVOIR
Il y a dans chaque État trois sortes de pouvoirs : la puissance législative, la puissance exécutrice des choses qui dépendent du droit des gens, et la puissance exécutrice de celles qui dépendent du droit civil, ib. XI, 6 dans POUVOIR
Les anciens, qui ne connaissaient pas la distinction des trois pouvoirs dans le gouvernement d'un seul, ne pouvaient se faire une idée juste de la monarchie, ib. XI, 9 dans POUVOIR
Lorsqu'on vit naître des praticiens et des jurisconsultes, les pairs et les prudhommes ne furent plus en état de juger, Esp. XXVIII, 42 dans PRATICIEN
En fait de pratique on ne sait que ce que l'on pratique, Esp. XXVIII, 40 dans PRATIQUE
Ils [les rois francs] ne faisaient point, à la vérité, de lois de leur seul mouvement, mais ils suspendaient la pratique de celles qui étaient faites, Esp. XXXI, 2 dans PRATIQUE
Il y a bien loin chez eux [les chrétiens] de la profession à la croyance, de la croyance à la conviction, de la conviction à la pratique, Lett. pers. 75 dans PRATIQUE
Pierre Ier voulut prendre la pratique d'Allemagne et lever ses tributs en argent, Esp. XIII, 16 dans PRATIQUE
Par une pratique qui ne fut que trop suivie, il [Sylla] tendit des piéges, sema des épines, ouvrit des abîmes sur le chemin de tous les citoyens, Esp. VI, 15 dans PRATIQUE
Une religion chargée de beaucoup de pratiques attache plus à elle qu'une autre qui l'est moins, Esp. XXV, 2 dans PRATIQUE
Défontaines qui est le premier auteur de pratique que nous ayons, Esp. XXVIII, 38 dans PRATIQUE
Ils firent leur religion, leur philosophie et leurs lois toutes pratiques, Esp. XIV, 3 dans PRATIQUE
Elle passait presque toute la journée à me regarder par une jalousie pratiquée à ma chambre, Ars. et Ismén. dans PRATIQUÉ, ÉE
Qu'ils ne soient enrôlés que pour un an, comme il se pratiquait à Rome, Esp. XI, 6 dans PRATIQUER
Les préambules des édits de Louis XIV furent plus insupportables au peuple que les édits mêmes, Pensées diverses. dans PRÉAMBULE
Par la nature du climat et du terrain, le peuple chinois a une vie précaire ; on n'y est assuré de sa vie qu'à force d'industrie et de travail, Esp. XIX, 20 dans PRÉCAIRE
Il n'y a personne qui ne sorte de cette ville [Paris] plus précautionné qu'il n'y est entré, Lett. pers. 58 dans PRÉCAUTIONNÉ, ÉE
L'amitié fut regardée comme un écueil, l'ingénuité comme une imprudence, la vertu comme une affectation qui pouvait rappeler dans l'esprit des peuples le bonheur des temps précédents, Rom. 14 dans PRÉCÉDENT, ENTE
Les lois humaines, faites pour parler à l'esprit, doivent donner des préceptes et point de conseils, Espr. XXIV, 7 dans PRÉCEPTE
La religion, faite pour parler au coeur, doit donner beaucoup de conseils et peu de préceptes, ib. dans PRÉCEPTE
Il y avait bien des lois établies ; mais les rois les rendaient inutiles par de certaines lettres appelées préceptions (c'étaient des ordres que le roi envoyait aux juges pour faire ou souffrir de certaines choses contre la loi) qui renversaient ces mêmes lois, Espr. XXXI, 2 dans PRÉCEPTION
À peine ont-ils épuisé le présent, qu'ils se précipitent dans l'avenir, Lett. pers. 130 dans PRÉCIPITER
Les lois des douze tables sont un modèle de précision, Esp. XXIX, 16 dans PRÉCISION
L'ambition était encore irritée par l'étrange manie de ces temps-là, n'y ayant guère d'homme considérable qui n'eût par devers lui quelque prédiction qui lui promettait l'empire, Rom. 21 dans PRÉDICTION
Le gouvernement monarchique suppose des prééminences, des rangs et même une noblesse d'origine, Esp. III, 7 dans PRÉÉMINENCE
Les préfets du prétoire qui, pour le pouvoir et pour les fonctions, étaient à peu près comme les grands vizirs de ces temps-là, Rom. 17 dans PRÉFET
Dans la suite, quelque chose qu'il [Pompée] eût faite au préjudice des lois, le sénat se déclara pour lui, Rom. 11 dans PRÉJUDICE
Les préjugés de la superstition sont supérieurs à tous les autres préjugés, Esp. XVIII, 18 dans PRÉJUGÉ
J'appelle ici préjugés, non pas ce qui fait qu'on ignore certaines choses, mais ce qui fait qu'on s'ignore soi-même, Préf. de l'Espr. des lois. dans PRÉJUGÉ
Il [Alexandre] prit les moeurs des Perses, pour ne pas désoler les Perses en leur faisant prendre les moeurs des Grecs, Esp. X, 14 dans PRENDRE
Alexandre prit des femmes de la nation qu'il avait vaincue ; il voulut que ceux de sa cour en prissent aussi, Esp. X, 14 dans PRENDRE
Il semblait que tout prît un vice particulier et se corrompît en même temps, Esp. XXXI, 27 dans PRENDRE
Jamais nation ne prépara la guerre avec tant de prudence et ne la fit avec tant d'audace, Rom. 2 dans PRÉPARER
Je ne sentis point devant lui le désordre où nous jette ordinairement la présence des grands hommes, Sylla et Eucr. dans PRÉSENCE
C'était une mauvaise loi que cette loi romaine qui permettait aux magistrats de prendre de petits présents, pourvu qu'ils ne passassent pas cent écus dans toute l'année, Esp. V, 17 dans PRÉSENT
De magnifiques jardins se présentèrent ensuite, Lett. pers. 141 dans PRÉSENTER
En fait de présomption celle de la loi vaut mieux que celle de l'homme, Espr. XXIX, 16 dans PRÉSOMPTION
Lorsque le juge présume, les jugements deviennent arbitraires ; lorsque la loi présume, elle donne au juge une règle fixe, Espr. XXIX, 16 dans PRÉSUMER
Il [l'abbé Dubos] forme un système sur la présupposition qu'ils [les Francs] étaient les meilleurs amis des Romains, Esp. XXVIII, 3 dans PRÉSUPPOSITION
On vit paraître, sur la fin du règne de Valérien et pendant celui de Gallien son fils, trente prétendants divers, Rom. 16 dans PRÉTENDANT, ANTE
À Rome, il fut permis au mari de prêter sa femme à un autre, Esp. XXVI, 18 dans PRÊTER
Dans un gouvernement où personne n'a de fortune assurée, on prête plus à la personne qu'aux biens, Esp. V, 15 dans PRÊTER
La loi salique admettait l'usage de la preuve par l'eau bouillante, Esp. XXVIII, 16 dans PREUVE
Enfin on fit la fameuse ordonnance qui défendit de recevoir la preuve par témoins pour une dette au-dessus de cent livres, à moins qu'il n'y eût un commencement de preuve par écrit, ib. XXVIII, 44 dans PREUVE
La loi salique n'admettait point l'usage des preuves négatives, ib. XXVIII, 13 dans PREUVE
C'est le peuple du monde [les Anglais] qui a le mieux su se prévaloir à la fois de ces trois grandes choses, la religion, le commerce et la liberté, Esp. xx, 7 dans PRÉVALOIR
Dans le nombreux sérail où j'ai vécu, j'ai prévenu l'amour et l'ai détruit par lui-même, Lett. pers. VI dans PRÉVENIR
Si l'on craignait les minorités, s'il fallait prévenir que les eunuques ne plaçassent des enfants sur le trône...., Espr. XXVI, 6 dans PRÉVENIR
Ce qui perdit surtout Pompée fut la honte qu'il eut de penser qu'en élevant César comme il avait fait, il eût manqué de prévoyance, Rom. 11 dans PRÉVOYANCE
Il suivit de la perpétuité des fiefs que le droit d'aînesse et de primogéniture s'établit parmi les Français, Esp. XXXI, 33 dans PRIMOGÉNITURE
La monarchie se perd, lorsque le prince, rapportant tout uniquement à lui, appelle l'État à sa capitale, la capitale à sa cour, et la cour à sa personne, Esp. VIII, 6 dans PRINCE
Si le prince savait, dit le peuple ; ces paroles sont une espèce d'invocation, et une preuve de la confiance qu'on a en lui, ib. XII, 23 dans PRINCE
Dans la première [division par centuries], les patriciens, les principaux, les riches, le sénat, ce qui était à peu près la même chose, avaient presque toute l'autorité...., Esp. XI, 14 dans PRINCIPAL, ALE
Le gouvernement est frappé dans son principe, Esp. XIII, 20 dans PRINCIPE
Lorsque les principes du gouvernement sont une fois corrompus, les meilleures lois deviennent mauvaises, et se tournent contre l'État ; lorsque les principes en sont sains, les mauvaises ont l'effet des bonnes ; la force du principe entraîne tout, ib. VIII, 11 dans PRINCIPE
L'opinion de l'immortalité de l'âme, mal prise, a engagé les amis à se tuer, Esp. XXIV, 19 dans PRIS, ISE
Comme la marchandise n'était pas fort prisée dans son pays, il le quitta, Lett. pers. 142 dans PRISÉ, ÉE
Romain Diogène ayant voulu les arrêter [les Turcs], ils le prirent prisonnier, Rom. 23 dans PRISONNIER, IÈRE
Il semble que la juridiction laie [laïque] ne se fût gardé, privativement à l'autre, que le jugement des matières féodales, Esp. XXVIII, 40 dans PRIVATIVEMENT
Il [Sylla] inventa les proscriptions, et mit à prix la tête de ceux qui n'étaient pas de son parti, Rom. 11 dans PRIX
Les marches d'Alexandre sont si rapides que vous croyez voir l'empire de l'univers plutôt le prix de la course, comme dans les jeux de la Grèce, que le prix de la victoire, Esp. X, 14 dans PRIX
Je trouve qu'au commencement de la troisième race, la jurisprudence était toute en procédés ; tout fut gouverné par le point d'honneur, Espr. XXVIII, 19 dans PROCÉDÉ
Comme les choses vont toujours de proche en proche, et qu'une loi politique a toujours du rapport à une autre loi politique, Esp. XXXI, 29 dans PROCHE
Je me procurerai tous mes besoins ; et, pourvu que je les aie, je ne me soucie point que tous les autres Troglodytes soient misérables, Lett. pers. X dans PROCURER
Son immense prodigalité [d'Alexandre] pour les grandes choses, Esp. X, 14 dans PRODIGALITÉ
Ce prince prodigieux [Charlemagne] était extrêmement modéré, Esp. XXXI, 18 dans PRODIGIEUX, EUSE
Les femmes qui avaient été affranchies et qui s'étaient produites sur le théâtre, Esp. XXV, 21 dans PRODUIRE
À mesure que j'entrais dans les pays de ces profanes [les chrétiens aux yeux d'un musulman], il me semblait que je devenais profane moi-même, Lett. pers. 6 dans PROFANE
On verrait finir cette circulation de richesses et cette progression de revenus qui vient de la dépendance où sont les arts les uns des autres ; chaque particulier vivrait de sa terre...., Lett. pers. 106 dans PROGRESSION
Ce commerce n'entraîne pas une permission pour les colonies, qui restent en état de prohibition, Esp. XXI, 21 dans PROHIBITION
Celui-ci [Caracalla] allait promener sa fureur dans tout l'univers, Rom. 16 dans PROMENER
M. Law, par une ignorance égale de la constitution républicaine et de la monarchique, fut un des plus grands promoteurs du despotisme que l'on eût encore vus en Europe, Esp. II, 4 dans PROMOTEUR
Les conjonctions illicites contribuent peu à la propagation de l'espèce, Esp. XXIII, 2 dans PROPAGATION
L'usage où ils [les princes de l'Orient] sont de faire mourir tous ceux qui leur déplaisent, au moindre signe qu'ils font, renverse la proportion qui doit être entre les fautes et les peines, qui est comme l'âme des États et l'harmonie des empires, Lett. pers. 102 dans PROPORTION
Il n'en était pas de même dans les anciennes républiques ; car cette proportion des soldats au reste du peuple, qui est aujourd'hui comme d'un à cent, y pouvait être aisément comme d'un à huit, Rom. 3 dans PROPORTION
Les hommes, par leurs soins et par de bonnes lois, ont rendu la terre plus propre à être leur demeure, Esp. XVIII, 6 dans PROPRE
Ainsi s'établit, malgré la disposition du droit romain et de la loi salique, cette règle du droit français : propres ne remontent point, Esp. XXXI, 34 dans PROPRE
Dans un pays où une coutume locale a disposé des propres, Bodin dit très bien qu'il ne faudrait confisquer que les acquêts, ib. V, 15 dans PROPRE
Exhorte-les à la propreté, qui est l'image de la netteté de l'âme, Lett. pers. 2 dans PROPRETÉ
Il nous donna soudain les propriétés de la ligne que les bombes avaient décrite en l'air, Lett. pers. 128 dans PROPRIÉTÉ
S'il [le corps législatif] avait droit de se proroger lui-même, il pourrait arriver qu'il ne se prorogerait jamais, Esp. XI, 6 dans PROROGER
Chaindasuinde et Recessuinde proscrivirent les lois romaines, et ne permirent pas même de les citer dans les tribunaux, Esp. XXVIII, 7 dans PROSCRIRE
Quoique ces rois des Visigoths eussent proscrit le droit romain, il subsista toujours dans les domaines qu'ils possédaient dans la Gaule méridionale, ib. dans PROSCRIRE
Quand les dieux ont souffert que Sylla se soit impunément fait dictateur dans Rome, ils y ont proscrit la liberté pour jamais, Sylla et Eucrate. dans PROSCRIRE
Cet esprit de prosélytisme que les Juifs ont pris des Égyptiens, et qui d'eux est passé, comme une maladie épidémique et populaire, aux mahométans et aux chrétiens, Lett. pers. 85 dans PROSÉLYTISME
La prospérité de la religion est différente de celle des empires, Rom. 22 dans PROSPÉRITÉ
Grégoire de Tours dit que Dieu prosternait tous les jours ses ennemis [de Clovis], Esp. XXX, 24 dans PROSTERNER
L'auteur de l'histoire du roi Vamba appelle ces provinces [la Gaule méridionale] le prostibule des Juifs [à cause que les Juifs y étaient puissants], Esp. XXVIII, 7 dans PROSTIBULE
Justinien avait pris sur le théâtre une femme qui s'y était longtemps prostituée ; elle gouverna avec un empire qui n'a point d'exemple dans les histoires, Rom. XX dans PROSTITUER
Dans une nation guerrière où la force, le courage et la prouesse sont en honneur, Esp. XXVIII, 17 dans PROUESSE
Apprendre cinq ou six mots d'une langue morte : dès qu'un homme a cette provision par devers lui, il ne doit pas s'embarrasser de sa fortune, Lett. pers. 117 dans PROVISION
Le seigneur nommait des prud'hommes pour faire la levée sur le paysan, Esp XXVI, 15 dans PRUD'HOMME
On trouva que le nombre des citoyens pubères faisait à Rome le quart de ses habitants, Rom. 3 dans PUBÈRE
Scévola fit justice des publicains, et fit mener en prison ceux qui y traînaient les autres, Espr. XI, 18 dans PUBLICAIN
La nature a mis en nous la pudeur, c'est-à-dire la honte de nos imperfections, Esp. XVI, 12 dans PUDEUR
Un usurier avait voulu corrompre la pudidicité d'un jeune homme, Esp. XII, 21 dans PUDICITÉ
Les lois de la pudicité sont du droit naturel, et doivent être senties par toutes les nations du monde, ib. XV, 12 dans PUDICITÉ
Il y a dans chaque nation un esprit général sur lequel la puissance même est fondée ; quand elle choque cet esprit, elle se choque elle-même, Rom. 22 dans PUISSANCE
La puissance exécutrice disposant de tous les emplois, Esp. XIX, 27 dans PUISSANCE
La source la plus empoisonnée de tous les malheurs des Grecs, c'est qu'ils ne connurent jamais la nature ni les bornes de la puissance ecclésiastique et de la séculière, Rom. 22 dans PUISSANCE
On punit à la Chine les pères pour les fautes de leurs enfants, Espr. VI, 20 dans PUNIR
Des gens qu'on ne saurait regarder comme des hommes méchants sont punis comme des scélérats ; ce qui est la chose du monde la plus contraire à l'esprit du gouvernement modéré, ib. XIII, 8 dans PUNIR
Les punitions chez les Japonais sont regardées comme la vengeance d'une insulte faite au prince, Esp. XXV, 14 dans PUNITION
Si, dans la substitution pupillaire, disent Caïus et Justinien, le testateur craint que le substitué ne dresse des embûches au pupille, il peut laisser à découvert la substitution vulgaire, Espr. XIX, 24 dans PUPILLAIRE
Il me semble que les choses ne sont en elles-mêmes ni pures ni impures, Lett. pers. XVII dans PUR, URE
Dieu veuille que son mari la trouve aussi belle et aussi pure que Fatima !, Lett. pers. 71 dans PUR, URE
La faculté d'élire qui était restreinte et conditionnelle, devint pure et simple, Espr. XXXI, 17 dans PUR, URE
Quand César voulut imiter les rois d'Asie, il désespéra les Romains pour une chose de pure ostentation, Esp. X, 14 dans PUR, URE
On m'a conté qu'elle [l'université] eut, il y a quelque temps, un grand démêlé avec quelques docteurs, à l'occasion de la lettre Q qu'elle voulait que l'on prononçât comme un K [dans quanquam], Lett. pers. 109 dans Q
Le voleur manifeste fut condamné au quadruple, et on continua à punir du double le voleur non manifeste, Esp. XXIX, 13 dans QUADRUPLE
Quand on écrit contre un auteur, et qu'on s'irrite contre lui, il faut prouver les qualifications par les choses, et non pas les choses par les qualifications, Esp. défense, part. II dans QUALIFICATION
Il sort quantité de ruisseaux du mont Taurus, Esp. XVIII, 7 dans QUANTITÉ
Elles [les femmes du sérail] ont des quarts d'heure où je ne suis point écouté, des quarts d'heure où l'on ne refuse rien, des quarts d'heure où j'ai toujours tort, Lett. pers. 9 dans QUART
Des disputes théologiques que l'on a toujours remarquées devenir frivoles à mesure qu'elles sont plus vives, Rom. 22 dans QUE
Que sera-ce, s'il faut que je voie, que j'entende ce que je n'ose imaginer sans frémir ?, Lett. pers. 155 dans QUE
Que restait-il à un guerrier qu'à demander raison du tort qu'on lui faisait ?, Espr. XXVIII, 14 dans QUE
Une nuit que j'étais dans cet état tranquille où l'âme, plus à elle-même, semble être délivrée de la chaîne qui la tient assujettie, Temple de Gnide. dans QUE
Ils ont supposé dans les conquérants un droit, je ne sais quel, de tuer, Espr. X, 3 dans QUEL, QUELLE
Un citoyen ne satisfait point aux lois en se contentant de ne pas agiter le corps de l'État ; il faut encore qu'il ne trouble pas quelque citoyen que ce soit, Esp. XXV, 9 dans QUELQUE... QUE
Il y avait dans ces temps-là comme deux mondes séparés : dans l'un combattaient les Carthaginois et les Romains ; l'autre était agité par des querelles qui duraient depuis la mort d'Alexandre, Rom. 5 dans QUERELLE
L'âme du souverain est un moule qui donne la forme à tous les autres, Lett. pers. 99 dans QUI
Tu étais le seul qui pût me dédommager de l'absence de Rica, Let. pers. dans GIRAULT-DUVIVIER dans QUI
Qui put les [les Sarrasins] y avoir appelés que les Juifs ou les Romains ?, Espr. XXVIII, 7 dans QUI
Pourquoi, dis-je, a-t-il quitté le service ? Il ne l'a point quitté, me répondit-il, mais le service l'a quitté, Lett. pers. 48 dans QUITTER
Sylla, quittant la dictature, avait semblé ne vouloir vivre que sous la protection de ses lois mêmes, Rom. 11 dans QUITTER
Quoi ! ce sénat n'avait fait évanouir tant de rois que pour tomber lui-même dans le plus bas esclavage de quelques-uns de ses plus indignes citoyens !, Rom. 15 dans QUOI
Dans le commencement de la première race, on voit un nombre infini d'hommes libres, soit parmi les Francs, soit parmi les Romains, Esp. XXX, 11 dans RACE
Le peuple consentit enfin à payer les dîmes, à condition qu'on pourrait les racheter, Esp. XXXI, 12 dans RACHETER
Je n'aurais jamais fini, si je voulais raconter tous les biens qu'ils ne firent pas, et tous les maux qu'ils firent, Esp. X, 4 dans RACONTER
Les Normands ravageaient le royaume, ils venaient sur des espèces de radeaux ou de petits bâtiments, entraient par l'embouchure des rivières, les remontaient et dévastaient le pays des deux côtés, Esp. XXXI, 32 dans RADEAU
Il [Louis XIV] savait bien que le courage peut raffermir une couronne, et que l'infamie ne le fait jamais, Rom. v. dans RAFFERMIR
Je vous dis ici le secret d'un métier où j'ai vieilli ; je vous en fais voir les raffinements, Lett. pers. 57 dans RAFFINEMENT
On ne pourrait abolir les duels en établissant des écoles où l'on raffinerait sur le point d'honneur, Rom. XXII dans RAFFINER
Les nations d'Europe se raffinent tous les jours, Lett. pers. 19 dans RAFFINER
La raison a un empire naturel ; elle a même un empire tyrannique : on lui résiste, mais cette résistance est son triomphe, Espr. XXVIII, 38 dans RAISON
Quand la compilation de Justinien parut, elle fut reçue dans les provinces du domaine des Goths et des Bourguignons comme loi écrite ; au lieu que dans l'ancien domaine des Francs, elle ne le fut que comme raison écrite, Esp. XXVIII, 12 dans RAISON
Je ne justifie pas les usages, mais j'en rends les raisons, Esp. XVI, IV dans RAISON
Il fallait que l'homme libre préparât des gens qui fissent ce service, à raison d'un homme pour quatre manoirs, Esp. XXXI, 25 dans RAISON
En considérant le luxe des divers peuples les uns à l'égard des autres, il est dans chaque État en raison composée de l'inégalité des fortunes qui est entre les citoyens, et de l'inégalité des richesses des divers États, Esp. VII, 1 dans RAISON
Dans une nation libre, il est très souvent indifférent que les particuliers raisonnent bien ou mal ; il suffit qu'ils raisonnent, Esp. XIX, 27 dans RAISONNER
À mesure qu'elles [certaines femmes] vieillissent, leur passion pour le jeu semble rajeunir, Lett. pers. 56 dans RAJEUNIR
Je trouvai la conversation occupée par deux vieilles femmes qui avaient en vain travaillé tout le matin à se rajeunir, Lett. pers. 59 dans RAJEUNIR
Chaque hérésie a son nom qui est comme le mot de ralliement, Lett. pers. 29 dans RALLIEMENT
Ce châtiment [le fouet] qui met dans l'humiliation extrême, ce châtiment qui ramène, pour ainsi dire, à l'enfance, Lett. pers. 157 dans RAMENER
Il ne suffit pas qu'il y ait dans une monarchie des rangs intermédiaires, il faut encore un dépôt de lois, Esp. II, 4 dans RANG
Plus ces conquêtes furent rapides, moins elles eurent un établissement solide, Rom. 20 dans RAPIDE
Le gouvernement des rois de Rome avait quelque rapport à celui des rois des temps héroïques chez les Grecs, Esp. XI, 12 dans RAPPORT
Les lois, dans la signification la plus étendue, sont les rapports nécessaires qui dérivent de la nature des choses, Esp. I, 1 dans RAPPORT
Il est rare qu'il faille défendre une chose qui n'est pas mauvaise, sous prétexte de quelque perfection qu'on imagine, Esp. XXIX, 16 dans RARE
Ils [les Goths] ravagèrent tout depuis le Danube jusqu'au Bosphore, exterminèrent Valens et son armée, et ne repassèrent le Danube que pour abandonner l'affreuse solitude qu'ils avaient faite, Rom. 17 dans RAVAGER
Le même corps de magistrature [où tous les pouvoirs sont réunis] a, comme exécuteur des lois, toute la puissance qu'il s'est donnée comme législateur ; il peut ravager l'État par ses volontés générales...., Esp. XI, 6 dans RAVAGER
Ils disent que saint Eucher ayant été ravi dans le ciel, il vit Charles-Martel tourmenté dans l'enfer inférieur, Esp. XXXI, 11 dans RAVI, IE
Ce sont des gens qui ravissent le ciel plutôt qu'ils ne l'obtiennent, Lett. pers. 57 dans RAVIR
Tu possèdes plus de beautés que n'en enferment tous les palais d'Orient ; quel plaisir pour toi de trouver à ton retour tout ce que la Perse a de plus ravissant !, Lett. pers. 79 dans RAVISSANT, ANTE
Sa physionomie était ravissante, Ars. et Ism. dans RAVISSANT, ANTE
Elle n'était point belle comme Vénus, mais elle était ravissante comme elle, Temple de Gnide, 4 dans RAVISSANT, ANTE
C'est dans les monarchies que l'on verra autour du prince les sujets recevoir ses rayons, Esp. V, 12 dans RAYON
Dans les mouvements physiques, l'action est toujours suivie d'une réaction, Espr. V, 1 dans RÉACTION
Il en est [des parties d'un État] comme des parties de cet univers, éternellement liées par l'action des unes et la réaction des autres, Rom. IX dans RÉACTION
Dans les lois, il faut raisonner de la réalité à la réalité, et non pas de la réalité à la figure, ou de la figure à la réalité, Espr. XXIX, 16 dans RÉALITÉ
Les lois des Germains apprécièrent en argent les satisfactions pour les torts que l'on avait faits et pour les peines des crimes ; mais, comme il y avait très peu d'argent dans le pays, elles réapprécièrent l'argent en denrées et en bétail, Espr. XXII, 2 dans RÉAPPRÉCIER
Les lois grecques et romaines punissaient le receleur du vol comme le voleur, Esp. XXIX, 12 dans RECELEUR, EUSE
Les Carthaginois, calculant sans cesse la recette et la dépense, firent toujours la guerre sans l'aimer, Rom. 4 dans RECETTE
Les femmes, surtout celles qui avaient des enfants, furent rendues capables de recevoir en vertu du testament de leurs maris ; elles purent, quand elles avaient des enfants, recevoir en vertu du testament des étrangers, Esp. XXVII dans RECEVOIR
Recevez par cette lettre un pouvoir absolu sur tout le sérail, Lett. pers. 148 dans RECEVOIR
Ce prince [Julien] par sa sagesse, sa constance, son économie, sa conduite, sa valeur, et une suite continuelle d'actions héroïques, rechassa les barbares ; et la terreur de son nom les contint tant qu'il vécut, Rom. 17 dans RECHASSER
Ceux-ci [les conseillers du prince] peuvent être recherchés et punis, Esp. XI, 6 dans RECHERCHER
Il arrivait que les moines et la cour se corrompaient réciproquement, Rom. 22 dans RÉCIPROQUEMENT
Tout était public ; tout devint caché, les interrogatoires, les informations, le récolement, la confrontation, les conclusions de la partie publique, et c'est l'usage d'aujourd'hui, Esp. XXVIII, 34 dans RÉCOLEMENT
Quand les fiefs étaient à vie, on se recommandait pour un fief, Esp. XXXI, 33 dans RECOMMANDER
Celui qui tue un homme libre, est-il dit dans la loi des Bavarois, paiera la composition à ses parents, s'il en a, et, s'il n'en a point, il la paiera au duc, ou à celui à qui il s'était recommandé pendant sa vie, ib. XXX, 22 dans RECOMMANDER
Recommencez, me disait une de ses femmes, à cet endroit où vous fûtes si désespéré lorsque le roi de Médie vous donna sa fille, Ars. et Ismèn. dans RECOMMENCER
Une couronne de chêne ou de laurier, une statue, un éloge étaient une récompense immense pour une bataille gagnée ou une ville prise, Lett. pers. 89 dans RÉCOMPENSE
Chez les Malais où la réconciliation n'est pas établie, celui qui a tué quelqu'un, sûr d'être assassiné par les parents ou les amis du mort, s'abandonne à sa fureur, blesse et tue tout ce qu'il rencontre, Espr. XXIV, 17 dans RÉCONCILIATION
Alexandre laissa son armée et sa flotte à Patale, alla lui-même avec quelques vaisseaux reconnaître la mer, marqua les lieux où il voulut que l'on construisît des ports, des havres, des arsenaux, Esp. XXI, 8 dans RECONNAÎTRE
Ce que Séleucus reconnut fut appelé mer Séleucide ; ce qu'Antiochus découvrit fut appelé mer Antiochide, ib. XXI, 9 dans RECONNAÎTRE
Les sauvages du Canada font brûler leurs prisonniers ; mais, lorsqu'ils ont des cabanes vides à leur donner, ils les reconnaissent de leur nation, Esp. XXIII, 17 dans RECONNAÎTRE
L'Italie et l'Afrique furent à peine conquises, qu'il fallut les reconquérir, Rom. 20 dans RECONQUÉRIR
On pouvait en rappeler la mémoire par ce qui s'appelait la procédure par record, Esp. XXVIII, 34 dans RECORD
Les chagrins ne sauraient faire impression sur toi ; chaque instant te montre des choses nouvelles ; tout ce que tu vois te récrée et te fait passer le temps sans le sentir, Lett. pers. 9 dans RECRÉER
Il est bon de connaître la source des plaisirs dont le goût est la mesure : la connaissance des plaisirs naturels et acquis pourra nous servir à rectifier notre goût naturel et notre goût acquis, Goût, Des plaisirs de l'âme. dans RECTIFIER
Il est reçu en géométrie que plus les corps ont d'étendue, plus leur circonférence est relativement petite, Esp. IX, 4 dans REÇU, UE
Ces comtes qui rendaient autrefois la justice dans les plaids du roi ; ces comtes qui menaient les hommes libres à la guerre, se trouvèrent entre le roi et ses hommes libres ; et la puissance se trouva encore reculée d'un degré, Esp. XXXI, 28 dans RECULÉ, ÉE
Les femmes qui se sentent finir d'avance par la perte de leurs agréments, voudraient reculer vers la jeunesse, Lett. pers. 52 dans RECULER
Le grand nombre de récusations que l'on peut faire en Angleterre, Esp. XI, 18 dans RÉCUSATION
Il faut même que, dans les grandes accusations le criminel, concurremment avec la loi, se choisisse des juges, ou du moins qu'il en puisse récuser un si grand nombre que ceux qui restent soient censés être de son choix, Esp. XI, 6 dans RÉCUSER
Ma joie, mes soupirs et mes larmes même, te rediront sans cesse mes amours, Temple de Gnide, 6 dans REDIRE
Après la mort d'Attila toutes les nations barbares se redivisèrent, Rom. 19 dans REDIVISER
Cette maladie [l'augmentation des troupes] a ses redoublements, et elle devient nécessairement contagieuse, Esp. XIII, 17 dans REDOUBLEMENT
L'édit de Clotaire redressa tous les griefs, Espr. XXXI, 2 dans REDRESSER
La réduction [de la valeur du denier romain] était bien considérable, puisque la république gagna cinq sixièmes sur toute la monnaie de cuivre, Espr. des lois, XXII, 12 dans RÉDUCTION
Ce pays-ci, où l'on aime à soutenir des opinions extraordinaires et à réduire tout en paradoxe, Lett. pers. 38 dans RÉDUIRE
La conversation du premier, bien appréciée, se réduisait à ceci : ce que j'ai dit est vrai, parce que je l'ai dit, Lett. pers. 144 dans RÉDUIRE
Tout se réduit à concilier le gouvernement politique et civil avec le gouvernement domestique, Espr. V, 14 dans RÉDUIRE
Il avait fait cacher deux hommes dans un réduit de pierre qui est dans la muraille de la principale chambre, d'où ils sortaient le soir quand nous étions retirés, Lett. pers. 151 dans RÉDUIT
Mais j'entends l'heure du réfectoire qui sonne, Lett. pers. 133 dans RÉFECTOIRE
Au lieu de cette hardiesse à concevoir une mauvaise action, et de cette impétuosité à la commettre, on ne vit plus régner que les vices des âmes faibles et des crimes réfléchis, Rom. 17 dans RÉFLÉCHI, IE
On y refondit [dans une loi d'Auguste sur les mariages] les lois juliennes, et on leur donna plus de force, Esp. XXIII, 21 dans REFONDRE
Que perdrait ce gouvernement à être refondu ?, Esp. X, 4 dans REFONDU, UE
Lorsque l'État fait une nouvelle refonte afin de faire d'une monnaie forte une monnaie plus forte, Esp. XXII, 10 dans REFONTE
Les passages de l'Asie étant mieux gardés, tout refoulait vers l'Europe, Rom. 19 dans REFOULER
Ceux qui dans ce cas [le meurtre d'un maître] réfugiaient un esclave pour le sauver étaient punis comme meurtriers, Esp. XV, 16 dans RÉFUGIER (SE)
Il ne se refusait aucune dépense, Lett. pers. 141 dans REFUSER
Le présent [une bourse de jetons] n'est pas important ; mais c'est le présent d'une grande cité [Bordeaux], et ce régal aurait encore très bon air en Italie, Correspondance, 60 dans RÉGAL
Je regarde les femmes avec indifférence, et je leur rends bien tous leurs mépris et les tourments qu'elles m'ont fait souffrir, Lett. pers. 9 dans REGARDER
Sa clémence fut insultante ; on regarda qu'il ne pardonnait pas, mais qu'il dédaignait de punir, Rom. 11 dans REGARDER
Les régences mâles, hardies et insolentes de Frédégonde et de Brunehauld avaient moins étonné cette nation qu'elles ne l'avaient avertie, Esp. XXXI, 2 dans RÉGENCE
La régie est l'administration d'un bon père de famille, Esp. XIII, 19 dans RÉGIE
Par la régie, le prince est le maître de presser ou de retarder la levée des tributs, ou suivant ses besoins, ou suivant ceux de ses peuples ; par la régie, il épargne à l'État les profits immenses des fermiers, qui l'appauvrissent d'une infinité de manières, ib. dans RÉGIE
Dans les républiques, les revenus de l'État sont presque toujours en régie ; l'établissement contraire fut un grand vice du gouvernement de Rome, ib. dans RÉGIE
Les pays de France qui se régissent par le droit romain, Esp. XXVII, 1 dans RÉGIR
Il est plus aisé d'aller chercher dans les registres de baptême si Pierre est fils de Paul, que d'aller prouver ce fait par une longue enquête, Espr. XXVIII, 44 dans REGISTRE
Qui règle Comme elles [ces puissances] ont besoin d'une puissance réglante pour les tempérer, Esp. XI, 6 dans RÉGLANT, ANTE
[Dans un État en décadence] ce qui était maxime, on l'appelle rigueur ; ce qui était règle, on l'appelle gêne ; ce qui était attention, on l'appelle crainte, Esp. III, 3 dans RÈGLE
Dans un État libre où l'on vient d'usurper la souveraineté, on appelle règle tout ce qui peut fonder l'autorité sans bornes d'un seul, et on nomme trouble, dissension, mauvais gouvernement, tout ce qui peut maintenir l'honnête liberté des sujets, Rom. 13 dans RÈGLE
Permettez de violer la règle, lorsque la règle est devenue un abus ; souffrez l'abus, lorsqu'il rentre dans la règle, Esp. XXV, 5 dans RÈGLE
Le change tient à des affaires commencées, et ne se met en règle qu'après un certain temps, Esp. XXII, 10 dans RÈGLE
Elle [la police] a plutôt des règlements que des lois, Espr. XXVI, 24 dans RÈGLEMENT
La famille régnante changea [lors de l'avénement des Capétiens], et la couronne fut unie à un grand fief, Esp. XXXI, 32 dans RÉGNANT, ANTE
Ce n'est pas pour la famille régnante que l'ordre de succession est établi, mais parce qu'il est de l'intérêt de l'État qu'il y ait une famille régnante, Esp. XXVI, 16 dans RÉGNANT, ANTE
Le règne du feu roi [Louis XIV] a été si long, que la fin en avait fait oublier le commencement, Lett. pers. 111 dans RÈGNE
Veut-il [le prince] savoir le grand art de régner ? qu'il approche de lui l'honneur et la vertu, qu'il appelle le mérite personnel, Esp. XII, 27 dans RÉGNER
Après Sévère, on vit régner toutes les horreurs, Rom. 16 dans RÉGNER
L'Italie, la Sicile, l'Asie Mineure, l'Espagne, la Gaule, la Germanie, étaient à peu près comme la Grèce, pleines de petits peuples, et regorgeaient d'habitants, Esp. XXIII, 18 dans REGORGER
Une campagne qui regorge de biens craint le pillage, elle craint une armée, ib. XVIII, 1 dans REGORGER
Ils se choquèrent rudement, et de ce coup ils rejaillirent chacun de leur côté, Lett. pers. 128 dans REJAILLIR
Il [Solon] voulut que l'aréopage revît l'affaire ; que, s'il croyait l'accusé injustement absous, il l'accusât de nouveau devant le peuple ; que, s'il était injustement condamné, il arrêtât l'exécution, et lui fît rejuger l'affaire, Esp. VI, 5 dans REJUGER
S'il [un bon citoyen dans un État despotique] aimait l'État, il serait tenté de relâcher les ressorts du gouvernement, Esp. IV, 3 dans RELÂCHER
De deux grands empereurs, Adrien et Sévère, l'un établit la discipline militaire, l'autre la relâcha, Rom. 16 dans RELÂCHER
Ils me demandèrent toujours trente tomans, et ne se relâchèrent jamais d'un seul, Lett. pers. 67 dans RELÂCHER
La loi de Moïse était bien rude [au sujet des esclaves].... quel peuple que celui où il fallait que la loi civile se relâchât de la loi naturelle !, Esp. XV, 17 dans RELÂCHER
Toute grandeur, toute force, toute puissance est relative, Esp. IX. 9 dans RELATIF, IVE
Il semble qu'elles [les femmes d'un sérail] se relayent pour m'exercer, et que leurs fantaisies se succèdent, Lett. pers. 9 dans RELAYER
Le parlement de Paris vient d'être relégué dans une petite ville qu'on appelle Pontoise, Lett. pers. 140 dans RELÉGUER
Ils [les gens de finance] relèvent toutes les grandes maisons par le moyen de leurs filles, qui sont comme une espèce de fumier qui engraisse les terres montagneuses et arides, Lett. pers. 98 dans RELEVER
Quand vous relevez l'éclat de votre teint par les plus belles couleurs, Lett. pers. 26 dans RELEVER
Homère relève dans ses héros la force, l'adresse ou l'agilité, Rom. 2 dans RELEVER
Par bonheur pour nous, il [Mazarin] ne parle pas bien français.... nous relevâmes, il y a quelques jours, une faute de grammaire si grossière, qu'on en fit des farces par tous les carrefours, Lett. pers. 111 dans RELEVER
Si quelqu'un allait attaquer quelque honnête citoyen, il ne serait pas mal relevé, Lett. pers. 36 dans RELEVER
À moins qu'il n'y ait grande et évidente cause de relever l'appelant, Esp. XXIX, 16 dans RELEVER
Les Romains étaient le peuple du monde le plus religieux sur le serment, Rom. 1 dans RELIGIEUX, EUSE
Ce n'est pas assez pour une religion d'établir un dogme ; il faut encore qu'elle le dirige, Espr. XXIV, 19 dans RELIGION
Comme on peut juger parmi les ténèbres celles qui sont les moins épais ses, et parmi les abîmes ceux qui sont les moins profonds, ainsi l'on peut chercher entre les religions fausses celles qui sont les plus conformes au bien de la société, ib. XXIV, 1 dans RELIGION
On a beau dire qu'il n'est pas de l'intérêt du prince de souffrir plusieurs religions dans son État...., Lettres pers. 85 dans RELIGION
En fait de religion les plus proches sont les plus grandes ennemies, ib. 60 dans RELIGION
On vit des généraux lever un siége et perdre une ville pour avoir une relique, Rom. 22 dans RELIQUE
Il apprit dans ses voyages, que, dans la Bétique, l'or reluisait de toutes parts ; cela fit qu'il y précipita ses pas, Lett. pers. 142 dans RELUIRE
Justinien accorda des avantages à ceux qui ne se remarieraient pas, Esp. XXIII, 21 dans REMARIER
Lorsqu'on l'envoie [l'espèce] dans les pays étrangers pour la faire remarquer ou fondre, Esp. XXII, 10 dans REMARQUER
En 1745, la czarine fit une ordonnance pour chasser les Juifs, parce qu'ils avaient remis dans les pays étrangers l'argent de ceux qui étaient relégués en Sibérie, Esp. XXII, 14 dans REMETTRE
Condamner, absoudre, ou remettre le jugement, Espr. VI, 4 dans REMETTRE
La maxime des grands empires d'Orient, de remettre les impôts aux provinces qui ont souffert, devrait bien être portée dans les États monarchiques, Esp. XIII, 18 dans REMETTRE
Lorsqu'enfin, dans les occasions périlleuses, il fallait animer les soldats, nous remontions cent fois plus haut que nous n'étions descendus, Lett. pers. 74 dans REMONTER
La monarchie avait son allure par des ressorts qu'il fallait toujours remonter, Esp XXX, 4 dans REMONTER
Ceux qui gouvernent, ayant une puissance qui se remonte, pour ainsi dire, et se refait tous les jours...., Esp. XIX, 27 dans REMONTER
Ainsi mourut le grand Scha Abas, après avoir rempli toute la terre de son nom, Lett. pers. 92 dans REMPLIR
J'ai cru avoir rempli ma destinée, dès que je n'ai plus eu à faire de grandes choses, Dial. de Sylla. dans REMPLIR
Le prince a des passions ; le ministre les remue ; c'est de ce côté-là qu'il dirige son ministère, Lett. pers. 127 dans REMUER
On ne peut douter qu'elles [les coutumes] n'aient beaucoup servi à la renaissance de notre droit français, Esp. XXVIII, 45 dans RENAISSANCE
Les conjurations au commencement du règne d'Auguste renaissaient toujours, Rom. 11 dans RENAÎTRE
Ah ! je revois le jour, et mes forces renaissent, Fanat. IV, 4 dans RENAÎTRE
L'Allemagne se polit et s'embellit tous les jours ; l'Italie semble renaître ; puisse durer longtemps une félicité dont on ne sent pas assez le prix !, Pol. et lég. Fragm. sur l'Inde, 34 dans RENAÎTRE
Les lois rencontrent toujours les passions et les préjugés du législateur ; quelquefois elles passent au travers et s'y teignent ; quelquefois elles y restent, et s'y incorporent, Esp. XXIX, 19 dans RENCONTRER
Ceux qui ont cru que in truste signifiait le domaine d'un autre roi n'ont pas bien rencontré, Esp. XXX, 22 dans RENCONTRER
Lysimaque, me dit-il, je te rends mon amitié, rends-moi la tienne, Lysim. dans RENDRE
Ta lettre m'a été rendue à Erzeron où je suis, Lett. pers. 8 dans RENDRE
Comme il y a souvent des années où la chasse et la pêche rendent très peu, ils [les sauvages] sont désolés par des famines fréquentes, Lett. pers. 120 dans RENDRE
Ce métier où l'on devrait mourir de faim ne laisse pas de rendre, ib. 36 dans RENDRE
J'ai paru devant les Romains, citoyen au milieu de mes concitoyens, et j'ai osé leur dire : Je suis prêt à rendre compte de tout le sang que j'ai versé pour la république, Sylla et Eucrate. dans RENDRE
La vertu politique est un renoncement à soi-même, qui est toujours une chose très pénible, Esp. IV, 5 dans RENONCEMENT
Bélisaire envoya les rois des Goths captifs à Constantinople, où l'on vit, après tant de temps, les anciens triomphes renouvelés, Rom. 20 dans RENOUVELÉ, ÉE
Charlemagne renouvela les règlements de Pepin, Esp. XXXI, 11 dans RENOUVELER
Le sénat et le peuple rentrèrent dans une liberté qui avait été confiée à des tyrans ridicules, Espr. XI, 15 dans RENTRER
Tout cela renverse également les idées de l'honneur, celles de la morale et celles de la religion, Esp. XXIX, 16 dans RENVERSER
Sous prétexte de l'absence de quelques personnes on renvoya encore une fois cette affaire, Espr. XXVIII, 18 dans RENVOYER
Quand Tullus Hostilius renvoya le jugement d'Horace au peuple, il eut des raisons particulières que l'on trouve dans Denys d'Halicarnasse, Esp. XI, 12 dans RENVOYER
Hannon, par ordre du sénat de Carthage, répandit trente mille Carthaginois depuis les Colonnes d'Hercule jusqu'à Cerné, Esp. XXI, 11 dans RÉPANDRE
Son génie se répandit sur toutes les parties de l'empire, XXXI, 18 dans RÉPANDRE
Les Goths, qui conquirent l'Espagne, se répandirent dans le pays, et bientôt se trouvèrent très faibles, Esp. XV, 14 dans RÉPANDRE
Pour moi, je mène à peu près la même vie que tu m'as vu mener : je me répands dans le monde, et je cherche à le connaître, Lett. pers. 63 dans RÉPANDRE
Les Carthaginois, répandus par toute la terre, ignoraient-ils ce qui se passait en Italie ?, Esp. X, 6 dans RÉPANDU, UE
Platon veut même que l'on règle le nombre des mariages, de manière que le peuple se répare sans que la république soit surchargée, Esp. XXIII, 17 dans REPARER
Au lieu de faire passer les Espagnols dans les Indes, il faudrait faire repasser les Indiens et les métis en Espagne, Lett. pers. 121 dans REPASSER
Les soldats vétérans, qui craignaient qu'on ne répétât les dons immenses qu'ils avaient reçus, Rom. 12 dans RÉPÉTER
Rome, sous Auguste, se trouva presque déserte : il fallait la repeupler, Esp. XXVII, 1 dans REPEUPLER
C'est le contraire dans les crimes : le noble perd l'honneur et réponse en cour, Esp. VI, 10 dans RÉPONSE
Je vous prie de me laisser en repos, et de ne m'importuner plus de vos querelles, Lett. pers. 11 dans REPOS
Heureux celui qui, connaissant tout le prix d'une vie douce et tranquille, repose son coeur au milieu de sa famille !, Lett. pers. 155 dans REPOSER
C'est l'orgueil qui n'ose pas dire ses secrets, et qui, dans les égards qu'il a pour les autres, se quitte pour se reprendre, Déf. Espr. lois, part. 3 dans REPRENDRE
Le corps représentant ne doit pas être choisi pour prendre quelque résolution active, chose qu'il ne ferait pas bien, mais pour faire les lois, ou pour voir si l'on a bien exécuté celles qu'il a faites, Esp. XI, 6 dans REPRÉSENTANT, ANTE
Tous les citoyens dans les divers districts doivent avoir droit de donner leur voix pour choisir le représentant, excepté ceux qui sont dans un tel état de bassesse, qu'ils sont réputés n'avoir point de volonté propre, Esp. XI, 6 dans REPRÉSENTANT, ANTE
Le grand avantage des représentants, c'est qu'ils peuvent discuter les affaires ; le peuple n'y est point du tout propre ; ce qui forme un des grands inconvénients de la démocratie, ib. dans REPRÉSENTANT, ANTE
Il [le peuple] ne doit entrer dans le gouvernement que pour choisir ses représentants ; ce qui est très à sa portée, ib. dans REPRÉSENTANT, ANTE
De même que l'argent est un signe d'une chose et la représente, chaque chose est un signe de l'argent et le représente, Espr. XXII, 2 dans REPRÉSENTER
L'empereur d'Orient n'avait de droit sur les Gaules que comme représentant l'empereur d'Occident ; c'étaient des droits sur des droits, Esp XXX, 24 dans REPRÉSENTER
Nous ramenions la fierté sur notre visage, et l'on trouvait que nous représentions assez bien, Lett. pers. 74 dans REPRÉSENTER
Ah, bon Dieu ! dis-je en moi-même, si, lorsque j'étais à la cour de Perse, je représentais ainsi, je représentais un grand sot, Lett. pers. 74 dans REPRÉSENTER
Je vous mène à présent chez un grand seigneur qui est un des hommes du royaume qui représentent le mieux, Lett. pers. 74 dans REPRÉSENTER
Dans une république il n'y a pas une force si réprimante que dans les autres gouvernements, Esp. V, 7 dans RÉPRIMANT, ANTE
La honte et la crainte du blâme sont des motifs réprimants, ib. VI, 9 dans RÉPRIMANT, ANTE
Nous ne trouvons rien de semblable [aux meurtres commis par les empereurs romains] dans nos histoires modernes ; cela doit être attribué à des moeurs plus douces et à une religion plus réprimante, Rom. X dans RÉPRIMANT, ANTE
Dire que la religion n'est pas un motif réprimant, parce qu'elle ne réprime pas toujours, c'est dire que les lois civiles ne sont pas un motif réprimant non plus, Esp. XXIV, 2 dans RÉPRIMER
Autant qu'il est aisé à ce corps [une aristocratie] de réprimer les autres, autant est-il difficile qu'il se réprime lui-même, Esp. III, 4 dans RÉPRIMER
Clotaire lui reprocha [à Brunehaut] la mort de dix rois, Espr. XXXI, 1 dans REPROCHER
Le gouvernement républicain est celui où le peuple en corps, ou seulement une partie du peuple, a la souveraine puissance, Esp. II, 1 dans RÉPUBLICAIN, AINE
C'est dans le gouvernement républicain que l'on a besoin de toute la puissance de l'éducation, ib. IV, 5 dans RÉPUBLICAIN, AINE
Lorsque, dans la république, le peuple en corps a la souveraine puissance, c'est une démocratie ; lorsque la souveraine puissance est entre les mains d'une partie du peuple, cela s'appelle une aristocratie, Esp. II, 2 dans RÉPUBLIQUE
Il y avait dans la Grèce deux sortes de républiques : les unes étaient militaires, comme Lacédémone ; d'autres étaient commerçantes, comme Athènes, ib. V, 6 dans RÉPUBLIQUE
République fédérative : cette forme de gouvernement est une convention par laquelle plusieurs corps politiques consentent à devenir citoyens d'un État plus grand qu'ils veulent former ; c'est une société de sociétés, ib. IX, 1 dans RÉPUBLIQUE
Tels sont les principes des trois gouvernements [vertu dans la république, honneur dans la monarchie, crainte dans le despotisme] ; ce qui ne signifie pas que, dans une certaine république on soit vertueux, mais qu'on devrait l'être, ib. III, 11 dans RÉPUBLIQUE
Eucrate, me dit-il, je n'eus jamais cet amour dominant pour la patrie dont nous trouvons tant d'exemples dans les premiers temps de la république, Sylla et Eucrate. dans RÉPUBLIQUE
Je ne suis point un membre inutile dans la république des lettres, Lett. pers. 142 dans RÉPUBLIQUE
Il y a cette différence entre le divorce et la répudiation, que le divorce se fait par un consentement mutuel à l'occasion d'une incompatibilité mutuelle, au lieu que la répudiation se fait par la volonté et pour l'avantage d'une des deux parties, indépendamment de la volonté et de l'avantage de l'autre, Esp. XVI, 15 dans RÉPUDIATION
C'est une règle générale, que, dans tous les pays où la loi accorde aux hommes la faculté de répudier, elle doit aussi l'accorder aux femmes, Esp. XVI, 15 dans RÉPUDIER
J'ai dit que l'établissement d'une partie publique répugnait à l'usage du combat judiciaire, Esp. XXVIII, 36 dans RÉPUGNER
Malheur à la réputation de tout prince qui est opprimé par un parti qui devient le dominant !, Rom. I dans RÉPUTATION
Je lui faisais [à Marius] une guerre de réputation, plus cruelle cent fois que celle que mes légions faisaient au roi barbare, Sylla et Eucrate. dans RÉPUTATION
Lorsqu'un homme était mort, on supposait qu'il n'avait point laissé d'enfants ; on donnait ses biens par un rescrit, Esp. VI, 5 dans RESCRIT
Macrin avait résolu d'abolir tous ces rescrits ; il ne pouvait souffrir qu'on regardât comme des lois les réponses de Commode, de Caracalla, et de tous ces autres princes pleins d'impéritie, ib. XXIX, 17 dans RESCRIT
Les décrétales des papes sont, à proprement parler, des rescrits, Esp. XXIX, 17 dans RESCRIT
Il faut qu'un juge se conduise envers ses parties de manière qu'il leur paraisse bien plutôt réservé que grave, et qu'il leur fasse voir la probité de Caton sans leur en montrer la rudesse et l'austérité, Disc. à la rentr. du Parlem. dans RÉSERVÉ, ÉE
[à Rome] les rois se réservèrent le jugement des affaires criminelles, et les consuls leur succédèrent en cela, Esp. XI, 18 dans RÉSERVER
Un homme de cette conséquence [un créole] ne se résoudrait jamais, par une vile et mécanique industrie, de compromettre l'honneur et la dignité de sa peau, Lett. pers. 78 dans RÉSOUDRE
J'étais jeune, et je me résolus de me mettre en état de demander compte à Marius de ses mépris, Sylla et Eucrate. dans RÉSOUDRE
Rien ne servit mieux Rome que le respect qu'elle imprima à la terre, Rom. 6 dans RESPECT
Ces forces particulières tiennent en respect les générales, Esp. X, 16 dans RESPECT
Si César n'avait point eu le gouvernement de la Gaule transalpine, il n'aurait point corrompu ses soldats, ni fait respecter son nom par tant de victoires, Rom. 11 dans RESPECTER
Tout homme est capable de faire du bien à un homme ; mais c'est ressembler aux dieux que de contribuer au bonheur d'une société entière, Lett. pers. 89 dans RESSEMBLER
Dans une république, tout se ressent de la liberté publique, Esp. XVI, 9 dans RESSENTIR
Un gouvernement modéré peut, sans périr, relâcher ses ressorts, Esp. III, 9 dans RESSORT
Le parlement jugea en dernier ressort de presque toutes les affaires du royaume, Esp. XXVIII, 39 dans RESSORT
Les vertus guerrières restèrent après qu'on eut perdu toutes les autres, Rom. 10 dans RESTER
La seule Roxane est restée dans le devoir, et conserve de la modestie, Lett. pers. 151 dans RESTER
Je restreins les crimes contre la tranquillité aux choses qui contiennent une simple lésion de police, Esp. XII, 4 dans RESTREINDRE
On les a comparées entre elles [les nations], et il en a résulté de grands biens, Esp. XX, 1 dans RÉSULTER
On fut contraint, sous le consulat de Hirtius et de Pansa, de rétablir les tributs, Rom. 16 dans RÉTABLIR
Auguste fut fort retenu à accorder le droit de bourgeoisie romaine, Rom. 13 dans RETENU, UE
Les femmes, qui ont à cet égard [l'usage des boissons fortes] une retenue naturelle, Esp. XVI, 2 dans RETENUE
Le peuple, mécontent des patriciens, se retira sur le Mont-Sacré, Rom. 8 dans RETIRER
Si l'on sortit de l'ignorance, ce fut pour y retomber, Esp. XXI, 8 dans RETOMBER
Le peuple, en abaissant les patriciens, ne dut point craindre de retomber dans les mains des rois, Esp. XI, 13 dans RETOMBER
Les Chinois gagnent 1000 pour cent sur le sucre et quelquefois autant sur les retours, Esp. XX, 9 dans RETOUR
Ils [les grands] aiment bien mieux du respect qui ne demande point de retour, Lett. pers. 126 dans RETOUR
Lorsqu'on n'eut plus que de mauvaises armées.... on eut plus de places et moins de forces, plus de retraites et moins de sûreté, Rom. 20 dans RETRAITE
Dans les opérations que l'on fit sur les monnaies du temps de la république, on procéda par voie de retranchement, Esp. XXII, 13 dans RETRANCHEMENT
Comme il se vit pressé, il fut obligé de sortir de ses retranchements, et il commença à dire force sottises, Lett. pers. 101 dans RETRANCHEMENT
Il [Pyrrhus] leur apprit [aux Romains] à se retrancher, à choisir et à disposer un camp, Rom. 4 dans RETRANCHER
Il n'y a point de génie qu'on ne rétrécisse, lorsqu'on l'enveloppera d'un million de scrupules vains, Déf. Espr. des lois, part. 3 dans RÉTRÉCIR
L'empire, c'est-à-dire le pays habité, se rétrécissait toujours, et l'Italie devenait frontière, Rom. 19 dans RÉTRÉCIR
Des gens dont l'esprit s'est rétréci dans les détails, et qui, par l'habitude des petites choses, sont devenus incapables des plus grandes, Lett. pers. 48 dans RÉTRÉCIR
Elle retrouvera dans l'autre monde son mari, et elle recommencera avec lui un second mariage, Lett. pers. 125 dans RETROUVER
Il néglige les menus détails, dont dépend cependant la réussite de presque toutes les grandes affaires, Lett. pers. 145 dans RÉUSSITE
Ma tendresse s'est réveillée, Lett. pers. VI dans RÉVEILLER
Au Japon où les lois renversent toutes les idées de la raison humaine, le crime de non-révélation s'applique aux cas les plus ordinaires, Esp. XII, 17 dans RÉVÉLATION
Une religion pour vous conduire et une révélation pour vous éclairer, Esp. XXV, 13 dans RÉVÉLATION
On entre dans le lieu sacré où se révèlent tous les secrets des familles, et où les actions les plus cachées sont mises au grand jour, Lett. pers. 86 dans RÉVÉLER
Quand une fois l'autorité violente est méprisée, il n'en reste plus assez à personne pour la faire revenir, Lett. pers. 80 dans REVENIR
Les revenus de l'État sont une portion que chaque citoyen donne de son bien pour avoir la sûreté de l'autre, Esp. XIII, 1 dans REVENU
L'avantage d'un État libre est que les revenus y sont mieux administrés, Rom. 4 dans REVENU
J'y étais quand il les fit [ces vers], il était dans un souper, et il ne rêva pas un moment, Lett. pers. 54 dans RÊVER
Ce n'est pas qu'à mon tour je n'aie un nombre infini de désagréments, et que tous les jours ces femmes ne cherchent à renchérir sur ceux que je leur donne ; elles ont des revers terribles, Lett. pers. 9 dans REVERS
Solon voulut que l'Aréopage revît l'affaire, Esp. VI, 5 dans REVOIR
Lorsque Auguste avait les armes à la main, il craignait les révoltes des soldats, et non pas les conjurations des citoyens, Rom. 13 dans RÉVOLTE
Il [Louis le Débonnaire] commença à venger les crimes domestiques avant d'être arrivé au palais, et à révolter les esprits avant d'être le maître, Esp. XXXI, 20 dans RÉVOLTER
Les événements mûrissent, et voilà les révolutions, Esp. XXVIII, 39 dans RÉVOLUTION
Il arrive tous les dix ans des révolutions qui précipitent le riche dans la misère, et enlèvent le pauvre avec des ailes rapides au comble des richesses, Lett. pers. 98 dans RÉVOLUTION
Toutes nos histoires sont pleines de guerres civiles sans révolutions ; celles des États despotiques sont pleines de révolutions sans guerres civiles, Esp. V, 11 dans RÉVOLUTION
Il arriva que la cour voulut révoquer les dons qui avaient été faits ; cela mit un mécontentement général dans la nation, Esp. XXXI, 1 dans RÉVOQUER
Ces lois [des Visigoths] pleines de rhétorique et vides de sens, Esp. XXVIII, 1 dans RHÉTORIQUE
C'est une mauvaise espèce de richesse qu'un tribut d'accident et qui ne dépend pas de l'industrie de la nation, du nombre de ses habitants, ni de la culture de ses terres, Esp. XXI, 22 dans RICHESSE
Ah ! bon Dieu ! dis-je en moi-même, ne sentirons-nous jamais que le ridicule des autres ?, Lett. pers. 52 dans RIDICULE
Les maximes du ridicule que les femmes s'entendent si bien à établir, Esp. VII, 8 dans RIDICULE
Quand les lois n'étaient plus rigidement observées, Rom. III dans RIGIDEMENT
Le banquier ne peut pas tenir rigueur, ayant intérêt de faire sortir promptement l'argent vieux, Esp. XXII, 10 dans RIGUEUR
La tribu des Francs ripuaires s'étant joints, sous Clovis, à celle des Francs saliens, Esp. XXVIII, 1 dans RIPUAIRE
La loi des Francs ripuaires se contentait des preuves négatives, Esp. XXVIII, 13 dans RIPUAIRE
Lorsque nous voulons nous empêcher de rire, notre rire redouble à cause du contraste qui est entre la situation où nous sommes et celle où nous devrions être, Goût, des beautés qui résultent d'un embarras de l'âme dans RIRE
Les législateurs de la Chine firent plus : ils confondirent la religion, les lois, les moeurs et les manières ; tout cela fut la morale ; tout cela fut la vertu ; les préceptes qui regardaient ces quatre points furent ce qu'on appela les rites, Esp. XIX, 17 dans RIT ou RITE
Les Romains et les Parthes furent deux puissances rivales, qui combattirent, non pas pour savoir qui devait régner, mais exister, Esp. XXI, 16 dans RIVAL, ALE
Ce fut comme nation rivale, et non comme nation commerçante, qu'ils [les Romains] attaquèrent Carthage, ib. XXI, 14 dans RIVAL, ALE
Marseille fut d'autant plus jalouse, qu'égalant Carthage sa rivale en industrie, elle lui était devenue inférieure en puissance, Esp. XXI, 11 dans RIVAL, ALE
L'eunuque rivé pour jamais à la porte où il est attaché, Lett. pers. 34 dans RIVÉ, ÉE
. La Chine, comme tous les pays où croît le riz, est sujette à des famines fréquentes, Esp. VIII, 21 dans RIZ
Tiberius Gracchus fit ordonner qu'on les prendrait [les juges] dans l'ordre des chevaliers : changement si considérable, que le tribun se vanta d'avoir, par une seule rogation, coupé les nerfs de l'ordre des sénateurs, Esp. XI, 18 dans ROGATION
Deux rois n'étaient tolérables qu'à Lacédémone : ils n'y formaient pas la constitution ; mais ils étaient une partie de la constitution, Esp. XI, 10 dans ROI
Quand les Romains ne voulaient point de roi, cela signifiait qu'ils voulaient garder leurs manières, et ne pas prendre celles des peuples d'Afrique et d'Orient, ib. XIX, 3 dans ROI
Cicéron, avec des parties admirables pour un second rôle, était incapable du premier, Rom. XI dans RÔLE
Une affaire qui survint au dervis rompit notre conversation jusqu'au lendemain, Lett. pers. 134 dans ROMPRE
Par l'arrivée des Romains, tout équilibre fut rompu, Rom. 5 dans ROMPU, UE
Les eunuques qui font la ronde autour de ces redoutables lieux [le sérail], Lett. pers. 67 dans RONDE
On la trouve encore [la coutume de faire héritier le dernier des mâles qui reste avec le père] en Bretagne, où elle a lieu pour les rotures, Espr. XVIII, 21 dans ROTURE
Que dira la postérité, lorsqu'il lui faudra rougir de la honte de ses pères ?, Lett. pers. 146 dans ROUGIR
Je vois avec plaisir que tout roule sur moi, et qu'à tous les instants je suis nécessaire, Lett. pers. 9 dans ROULER
On voit que c'était la route qu'avait tenue la flotte d'Alexandre, Esp. XXI, 9 dans ROUTE
Si l'on trouve des vestiges de quelque royauté parmi eux [peuples du Nord], c'est qu'on a pris pour des rois les chefs des armées ou des républiques, Lett. pers. 131 dans ROYAUTÉ
Hier matin, comme j'étais au lit, j'entendis frapper rudement à ma porte, Lett. pers. 45 dans RUDEMENT
J'aimerais mieux maintenir par les lois la rudesse du peuple vainqueur, qu'entretenir par elles la mollesse du peuple vaincu, Esp. X, 12 dans RUDESSE
Il est bon de commencer de la rue à se faire écouter par le bruit du carrosse et du marteau qui frappe rudement la porte ; cet avant-propos prévient pour le reste du discours, Lett. pers. 82 dans RUE
La ville [Rome] n'avait pas même de rues, si l'on n'appelle de ce nom la continuation des chemins qui y aboutissaient, Rom. I dans RUE
Ces barbares [les Germains], dont l'art et le génie n'étaient guère d'attaquer les villes, et encore moins de les défendre, en laissèrent tomber les murailles en ruine, Rom. 20 dans RUINE
Après avoir détruit les armées d'un prince, ils [les Romains] ruinaient ses finances par des taxes excessives ou un tribut, Rom. 6 dans RUINER
J'en ferais bien autant, si je voulais ruiner ma santé et un libraire, Lettr. pers. 108 dans RUINER
Auguste, rusé tyran, les conduit doucement à la servitude, Rom. 13 dans RUSÉ, ÉE
Le rustique une fois marié peuplera infiniment, Lett. pers. 122 dans RUSTIQUE
Le sabbat fut ordonné aux Juifs ; mais ce fut une stupidité à cette nation de ne point se défendre, lorsque ses ennemis choisirent ce jour pour l'attaquer, Esp. XXVI, 7 dans SABBAT
Le christianisme donna son caractère à la jurisprudence ; car l'empire a toujours du rapport avec le sacerdoce, Esp. XXIII, 21 dans SACERDOCE
Les premiers hommes ne sacrifiaient que de l'herbe, Esp. IV, 25 dans SACRIFIER
Si, confondant les choses, le magistrat recherche le sacrilége caché, il porte une inquisition sur un genre d'action où elle n'est pas nécessaire, Esp. XII, 4 dans SACRILÉGE
Par le droit civil des Romains, celui qui enlève d'un lieu sacré une chose privée n'est puni que du crime de vol ; par le droit canonique il est puni de sacrilége, ib. XXVI, 8 dans SACRILÉGE
Les Francs étant sortis de leur pays, ils firent rédiger par les sages de leur nation les lois saliques, Esp. XXVIII, 1 dans SAGE
Les lois de Rome avaient sagement divisé la puissance publique en un grand nombre de magistratures, qui se soutenaient, s'arrêtaient et se tempéraient l'une et l'autre, Rom. 11 dans SAGEMENT
Alexandre, dans la rapidité de ses actions, dans le feu de ses passions même, avait, si j'ose me servir de ce terme, une saillie de raison qui le conduisait, Esp. X, 13 dans SAILLIE
Je ne sais ce que c'est, mais tout se tourne contre moi.... j'avais préparé quelques saillies pour relever mon discours ; jamais on n'a voulu souffrir que je les fisse venir, Lett. pers. 54 dans SAILLIE
Martyr de sa justesse, il [un géomètre] était offensé d'une saillie comme une vue délicate est offensée par une lumière trop vive, ib. 128 dans SAILLIE
Pour peu qu'on voie les choses avec une certaine étendue, les saillies s'évanouissent ; elles ne naissent d'ordinaire que parce que l'esprit se jette tout d'un côté, et abandonne tous les autres, Esp. Préface dans SAILLIE
Des hommes si endurcis étaient ordinairement sains, Rom 2 dans SAIN, AINE
Les Juifs se regardent comme la source de toute sainteté et l'origine de toute religion, Lett. pers. 60 dans SAINTETÉ
La sainteté du mariage, Esp. XXVI, 9 dans SAINTETÉ
Les Romains, saisissant l'occasion de leur ressentiment [des Étoliens] ou plutôt de leur folie, firent alliance avec eux, Rom. 5 dans SAISIR
Il y a de certaines idées d'uniformité qui saisissent quelquefois les grands esprits, Esp. XXIX, 18 dans SAISIR
Terre salique, enceinte qui dépendait de la maison du Germain ; c'était la seule propriété qu'il eût, Esp. XVIII, 22 dans SALIQUE
La loi salique veut que, lorsqu'un homme laisse des enfants, les mâles succèdent à la terre salique au préjudice des filles, Esp. XVIII, 22 dans SALIQUE
La loi salique.... était une loi purement économique qui donnait la maison et la terre dépendante de la maison aux mâles qui devaient l'habiter et à qui par conséquent elle convenait le mieux, ib. dans SALIQUE
Après ce que nous venons de dire, on ne croirait pas que la succession perpétuelle des mâles à la couronne de France pût venir de la loi salique ; il est pourtant indubitable qu'elle en vient, Esp. XVIII, 22 dans SALIQUE
Ils trouvèrent dans un lieu obscur un homme tremblant de peur, c'était Claude ; ils le saluèrent empereur, Rom. 15 dans SALUER
La salure des eaux et des aliments rend le peuple [en Arabie] très susceptible des maladies de la peau, Esp. XXIV, 25 dans SALURE
Le salut du peuple est la suprême loi, Esp. XXVI, 23 dans SALUT
On croit chez les Indiens que les eaux du Gange ont une vertu sanctifiante, Esp. XXIV, 14 dans SANCTIFIANT, ANTE
La religion est moins un sujet de sanctification qu'un sujet de disputes qui appartiennent à tout le monde, Lett. pers. 75 dans SANCTIFICATION
Je meurs, mais mon ombre s'envole bien accompagnée : je viens d'envoyer devant moi ces gardiens sacriléges [les eunuques d'un sérail] qui ont répandu le plus beau sang du monde [tué une belle femme], Lett. pers. 161 dans SANG
Ce qui rend le sang si beau en Perse, c'est la vie réglée que les femmes y mènent, Lett. pers. 34 dans SANG
Suétone nous décrit les crimes de Néron avec un sang-froid qui nous surprend, en nous faisant presque croire qu'il ne sent point l'horreur de ce qu'il décrit, Goût, plaisirs de la surprise dans SANG-FROID
Lorsqu'on a corrompu le peuple, il devient de sang-froid [ne s'échauffe plus pour les affaires], Esp. II, 2 dans SANG-FROID
Si vous aviez ouvert le paquet qui lui est adressé, vous y auriez trouvé des ordres sanglants, Lett. pers. 150 dans SANGLANT, ANTE
On vit des troubles sans cause et des révolutions sans motifs, Rom. 22 dans SANS
Sans effort et sans bruit, il savait faire les grandes choses, Arsace et Isménie. dans SANS
Les puissances établies par le commerce.... s'élèvent peu à peu, et sans que personne s'en aperçoive, Rom. 4 dans SANS
Je suis certain que vous me satisferez du mal que je souffrirai, Lett. pers. 67 dans SATISFAIRE
Tout ce que peut faire un grand homme d'État et un grand capitaine, Annibal le fit pour sauver sa patrie, Rom. 5 dans SAUVER
La seconde guerre punique est si fameuse que tout le monde la sait, Rom. 4 dans SAVOIR
Il s'est formé dans l'esprit des particuliers un certain je ne sais quoi qu'on appelle point d'honneur, Lett. pers. 90 dans SAVOIR
Cause que je ne sache pas qu'on ait encore remarquée, Esp. XVII, 3 dans SAVOIR
Rica et moi nous sommes peut-être les premiers que l'envie de savoir ait fait sortir de leur pays, Lett. pers. 1 dans SAVOIR
On vit bien, dans les temps passés des fortunes scandaleuses, Esp. XIII, 20 dans SCANDALEUX, EUSE
L'administration d'une justice qui ne décide pas seulement de la vie et des biens, mais aussi de l'honneur, demande des recherches scrupuleuses, Esp. VI, 1 dans SCRUPULEUX, EUSE
Cette année, la sécheresse fut très grande, de manière que les terres qui étaient dans les lieux élevés manquèrent absolument, tandis que celles qui purent être arrosées furent très fertiles, Lett pers. 11 dans SÉCHERESSE
Cette opération donna une grande secousse à l'État, Espr. XXII, 11 dans SECOUSSE
Le grand visir d'Allemagne est le fléau de Dieu, envoyé pour châtier les sectateurs d'Omar, Lett. pers. 123 dans SECTATEUR
L'auteur de l'Esprit des lois n'est point du tout sectateur de la religion naturelle ; mais il voudrait que son critique fût sectateur de la logique naturelle, Déf. Esp. lois, part. I dans SECTATEUR
Aussi a-t-on toujours remarqué qu'une secte nouvelle, introduite dans un État, était le moyen le plus sûr pour corriger tous les abus de l'ancienne, Lett. pers. 85 dans SECTE
Les séditieux qui n'ont ni la volonté ni l'espérance de renverser l'État, ne peuvent ni ne veulent renverser le prince, Esp. V, 11 dans SÉDITIEUX, EUSE
L'Angleterre, où l'on voit la liberté sortie sans cesse des feux de la discorde et de la sédition, Lett. pers. 136 dans SÉDITION
Un grand seigneur est un homme qui voit le roi, qui parle aux ministres, qui a des ancêtres, des dettes et des pensions, Lett. pers. 88 dans SEIGNEUR
En donnant à plusieurs personnes divers genres de seigneuries sur a même chose, ces lois ont diminué le poids de la seigneurie entière, Esp. XXX, 1 dans SEIGNEURIE
Il découvrit que le sein Persique était un golfe de l'Océan, Espr. XXI, 8 dans SEIN
Les lois selon lesquelles il [Dieu] a créé, sont celles selon lesquelles il conserve, Esp. I, 1 dans SELON
S'il faut de l'ordre dans les choses, il faut aussi de la variété ; sans cela l'âme languit ; car les choses semblables lui paraissent les mêmes, Goût, variété. dans SEMBLABLE
Il nous sembla que nous fussions seuls au monde, Lett. pers. 3 dans SEMBLER
Les Carthaginois, pour rendre les Sardes et les Corses plus dépendants, leur avaient défendu, sous peine de la vie, de planter, de semer, et de faire rien de semblable, Esp. XXI, 21 dans SEMER
Le sénat se défendait [contre les entreprises démocratiques] par sa sagesse, sa justice et l'amour qu'il inspirait pour la patrie...., Rom. 8 dans SÉNAT
Il [le peuple] a besoin, comme les monarques et même plus qu'eux, d'être conduit par un conseil ou sénat ; mais, pour qu'il y ait confiance, il faut qu'il en élise les membres, Esp. II, 2 dans SÉNAT
Dans un sénat fait pour être la règle, et, pour ainsi dire, le dépôt des moeurs, les sénateurs doivent être élus pour la vie : dans un sénat fait pour préparer les affaires, les sénateurs peuvent changer, ib. V, 7 dans SÉNAT
L'esprit, dit Aristote, vieillit comme le corps : cette réflexion n'est bonne qu'à l'égard d'un magistrat unique, et ne peut être appliquée à une assemblée de sénateurs, Esp. V, 7 dans SÉNATEUR
On fit le célèbre sénatus-consulte, que l'on voit encore gravé sur le chemin de Rimini à Césène, par lequel on dévouait aux dieux infernaux, et l'on déclarait sacrilége et parricide quiconque, avec une légion, avec une armée, ou avec une cohorte, passerait le Rubicon, Rom. 11 dans SÉNATUS-CONSULTE
Un homme à qui ses cinq sens disent sans cesse qu'il est tout, et que les autres ne sont rien, est naturellement paresseux, ignorant, voluptueux, Esp. II, 5 dans SENS
Rien n'était plus contraire au bon sens que le combat judiciaire, Espr. XXVIII, 23 dans SENS
Il vaut mieux enlever l'esprit hors de ses réflexions, et traiter l'homme comme sensible, au lieu de le traiter comme raisonnable, Lett. pers. 33 dans SENSIBLE
Paris est peut-être la ville la plus sensuelle et où l'on raffine le plus sur les plaisirs ; mais c'est peut-être celle où l'on mène une vie plus dure, Lett. pers. 106 dans SENSUEL, ELLE
Uniquement conduits par le sentiment présent du bien et du mal, Rom. V dans SENTIMENT
Au sentiment de sa faiblesse l'homme joindrait le sentiment de ses besoins, Esp. I, 1 dans SENTIMENT
La société nous apprend à sentir les ridicules ; la retraite nous rend plus propres à sentir les vices, Esp. XIX, 27 dans SENTIR
Son industrie [d'Alexandre] fut de séparer les Perses des côtes de la mer, et de les réduire à abandonner eux-mêmes leur marine, dans laquelle ils étaient supérieurs, Esp. X, 14 dans SÉPARER
Pendant qu'à Rome la guerre réunissait d'abord tous les intérêts, elle les séparait encore plus à Carthage, Rom. 4 dans SÉPARER
Lorsque mon premier maître eut formé le cruel projet de me confier ses femmes, et m'eut obligé, par des séductions soutenues de mille menaces, de me séparer pour jamais de moi-même, Lett. pers. 9 dans SÉPARER
On dit que le roi de Maroc a, dans son sérail, des femmes blanches, des femmes noires, des femmes jaunes, Esp. XVI, 6 dans SÉRAIL
Dans le cours d'une longue vie, je ne puis pas me dire avoir eu un jour serein et un moment tranquille, Lett. pers. 9 dans SEREIN, EINE
Un serf n'a point de famille, ni par conséquent de nation, Esp. XXX, 25 dans SERF, ERVE
Les seigneurs, en affranchissant leurs serfs, se privèrent de leurs biens ; il fallut donc régler les droits que les seigneurs se réservaient pour l'équivalent de leurs biens, ib. XXVIII, 45 dans SERF, ERVE
Le serment eut tant de force chez ce peuple [les Romains], que rien ne l'attacha plus aux lois, Esp. VIII, 13 dans SERMENT
Il s'était retiré dans sa maison, le coeur serré de tristesse, Lett. pers. 14 dans SERRÉ, ÉE
Les services présents effacent dans un moment tous mes services passés, Lett. pers. 9 dans SERVICE
Quand les fiefs étaient amovibles, on les donnait à des gens qui étaient en état de les servir, Esp. XXXI, 33 dans SERVIR
On fit des dispositions pour la succession future, dans la vue que le fief pût être servi par les héritiers, ib. 34 dans SERVIR
Également capables de se servir de la fortune et de l'attendre, Rom. V dans SERVIR
Ils [les Romains] se servirent d'Eumènes et de Massinisse pour subjuguer Philippe et Antiochus, comme ils s'étaient servis des Latins et des Herniques pour subjuguer les Volsques et les Toscans, Rom. VI dans SERVIR
Ces femmes ont toutes des relations les unes avec les autres, et forment une espèce de république dont les membres, toujours actifs, se secourent et se servent mutuellement, Lett. pers. 107 dans SERVIR
Du droit de tuer dans la conquête, les politiques ont tiré le droit de réduire en servitude, Esp. X, 3 dans SERVITUDE
La servitude des femmes est très conforme au génie du gouvernement despotique, Esp. XVI, 9 dans SERVITUDE
Les hommes s'accoutument à tout, même à la servitude, pourvu que le maître ne soit pas plus dur que la servitude, Esp. XV, 16 dans SERVITUDE
Les grandes vertus se cachent ou se perdent ordinairement dans la servitude, Rom. XX dans SERVITUDE
Je me comparerais à ce Troyen qui mérita la protection d'une déesse seulement parce qu'il la trouva belle, Disc. de récept. à l'acad. de Bord. dans SEULEMENT
Quand toutes vos actions n'auraient été que sévères pendant que vous étiez le maître, elles devenaient des crimes affreux dès que vous ne l'étiez plus, Dial. de Sylla et Eucr. dans SÉVÈRE
Dans la monarchie il n'y a pas une force si réprimante que dans les autres gouvernements, Esp. V, 7 dans SI
J'ai vu souvent neuf ou dix femmes, ou plutôt neuf ou dix siècles, rangées autour d'une table, Lett. pers. 55 dans SIÈCLE
Héliogabale alla jusqu'à vouloir détruire tous les objets de la vénération de Rome, et ôter tous les dieux de leurs temples pour y placer le sien, Rom. XVI dans SIEN, SIENNE
À l'égard du gouvernement despotique, ce serait un prodige si les choses y représentaient leur signe, Esp. XXII, 2 dans SIGNE
Lorsque l'on a des signes de richesses, on peut faire un amas de ces signes et les distribuer à qui l'on veut, ib. XVIII, 17 dans SIGNE
Vous n'y verrez que quatre paroles, mais elles seront bien significatives, Lett. pers. 142 dans SIGNIFICATIF, IVE
Bientôt règne entre nous ce doux silence qui est le plus tendre langage des amants, Temple de Gnide, 5 dans SILENCE
Aussi, lorsqu'un homme se rend plus absolu, songe-t-il d'abord à simplifier les lois, Esp. VI, 2 dans SIMPLIFIER
Aux yeux des hommes, les actions sont toujours plus sincères que les motifs ; et il leur est plus facile de croire que l'action de dire des injures atroces est un mal, que de se persuader que le motif qui les a fait dire est un bien, Esp. défense, 3e part. dans SINCÈRE
Il y avait dans ce pays deux hommes bien singuliers : ils avaient de l'humanité, ils connaissaient la justice, ils aimaient la vertu, Lett. pers. 12 dans SINGULIER, IÈRE
Ce genre de bien [les dîmes].... étant singulièrement donné à l'Église, il fut plus aisé d'en reconnaître les usurpations, Esp. XXXI, 12 dans SINGULIÈREMENT
Le principe de la monarchie se corrompt, lorsque des âmes singulièrement lâches tirent vanité de la grandeur que pourrait avoir leur servitude, Esp. VIII, 7 dans SINGULIÈREMENT
La sculpture, qui, naturellement froide, ne peut mettre de feu que par la force du contraste et de la situation, Goût, contrastes. dans SITUATION
L'âme ne peut pas contenir longtemps les mêmes situations, parce qu'elle est liée à un corps qui ne peut les souffrir, Goût, contrastes. dans SITUATION
Quand je pense à la situation des princes, toujours entourés d'hommes avides et insatiables, je ne puis que les plaindre, Lett. pers. 124 dans SITUATION
Le désir de vivre en société est une quatrième loi naturelle, Esp. I, 2 dans SOCIÉTÉ
Sitôt que les hommes sont en société, ils perdent le sentiment de leur faiblesse, ib. I, 3 dans SOCIÉTÉ
Une société ne saurait subsister sans un gouvernement, ib. I, 3 dans SOCIÉTÉ
Une société de guerre avec les Romains, Rom. 1 dans SOCIÉTÉ
L'esprit de commerce entraîne avec soi celui de frugalité, Esp. V, 6 dans SOI
J'apprends avec plaisir le soin que tu te donnes de l'éducation de la tienne [fille], Lett. pers. 71 dans SOIN
Nos soldats passent sans cesse d'un travail extrême à une extrême oisiveté, Rom. 2 dans SOLDAT
Ce ne furent plus les soldats de la république, mais de Sylla, de Marius, de Pompée, de César, Rom. 9 dans SOLDAT
Je parlerais des Grecs qui furent à la solde des Perses, comme les Francs furent à la solde des Romains, Esp. XXX, 24 dans SOLDE
Si la Hollande était dans un cas contraire avec la France, et que pour solde elle lui dût mille marcs, Esp. XXII, 10 dans SOLDE
A l'égard de la solidité entre les habitants d'un même village, on a dit qu'elle était raisonnable, parce qu'on pouvait supposer un complot frauduleux de leur part, Espr. XIII, 18 dans SOLIDITÉ
Cette tristesse vient de la solitude du coeur, qui se sent toujours fait pour jouir, et qui ne jouit pas ; qui se sent toujours fait pour les autres, et qui ne les trouve pas, Ars. et Ismén. dans SOLITUDE
Mithridate avait l'art de solliciter les peuples, et de faire révolter les villes, Rom. 7 dans SOLLICITER
On sommait le seigneur devant bonnes gens, et on le faisait sommer par le souverain, dont on devait avoir permission, Espr. XXVIII, 28 dans SOMMER
Elle coupa le sommet des ailes de l'Amour, Céphis et l'Am. dans SOMMET
Le faux éclat dont vous semblez jouir dans cette maison somptueuse, Lett. pers. 67 dans SOMPTUEUX, EUSE
On est désolé de voir les sophismes qu'employa la cruauté, Esp. XII, 18 dans SOPHISME
Les Grecs, grands parleurs, grands disputeurs, naturellement sophistes, ne cessèrent d'embrouiller la religion par des controverses, Rom. 22 dans SOPHISTE
Caligula était un vrai sophiste dans sa cruauté, Rom. 15 dans SOPHISTE
Le sort est une façon d'élire qui n'afflige personne, il laisse à chaque citoyen une espérance raisonnable de servir sa patrie ; mais, comme il est défectueux par lui-même, c'est à le régler et à le corriger que les grands législateurs se sont surpassés, Esp. II, 2 dans SORT
Marius prit toutes sortes de gens dans les légions, et la république fut perdue, Esp. XI, 18 dans SORTE
On sortait de l'anarchie, on pensa tomber dans la tyrannie, Esp. XII, 21 dans SORTIR
J'ai vu naître soudain dans tous les coeurs une soif insatiable des richesses, Lett. pers. 146 dans SOUDAIN, AINE
Un soufflet devint une injure qui devait être lavée par le sang, parce qu'un homme qui l'avait reçu avait été traité comme un vilain, Esp. XXVIII, 20 dans SOUFFLET
Ceux qui souffraient la servitude, et ceux qui, par leurs intérêts particuliers, cherchaient à la faire souffrir, Rom. 1 dans SOUFFRIR
Tu vas parcourir les pays habités par les chrétiens ; il est impossible que tu n'y contractes bien des souillures, Lett. pers. 15 dans SOUILLURE
Il [Servius Tullius] porta directement au peuple toutes les affaires ; il le soulagea des taxes, et en mit tout le fardeau sur les patriciens, Esp. XI, 12 dans SOULAGER
Le tribunal de l'inquisition a trouvé partout un soulèvement général, Espr. XXVI, 11 dans SOULÈVEMENT
Il ne faut pas croire que ce fut par modération qu'Attila laissa subsister les Romains ; il suivait les moeurs de sa nation, qui le portaient à soumettre les peuples, et non pas à les conquérir, Rom. 19 dans SOUMETTRE
Le christianisme nous donne l'habitude de soumettre cet orgueil ; le monde nous donne l'habitude de le cacher, Déf. Espr. lois, part. 3 dans SOUMETTRE
Tu as eu longtemps l'avantage de croire qu'un coeur comme le mien s'était soumis, Lett. pers. 161 dans SOUMETTRE
On ne peut pas soupçonner ce prince [Charlemagne] d'avoir voulu affaiblir la discipline militaire, Esp. XXVIII, 21 dans SOUPÇONNER
Bien loin qu'on pensât à intéresser [blesser] quelque principe de notre religion, on ne se soupçonnait pas même d'imprudence, Lett. pers. réflexions. dans SOUPÇONNER
Les évêques jetèrent bien encore quelques soupirs dans leurs remontrances à Charles le Chauve, que l'on trouve dans le capitulaire de l'an 856, et dans la lettre qu'ils écrivirent à Louis le Germanique l'an 858, Esp. XXXI, 23 dans SOUPIR
L'Asie.... est coupée en plus grands morceaux par les mers ; et, comme elle est plus au midi, les sources y sont plus aisément taries, Esp. XVII, 6 dans SOURCE
Il y a deux siècles qu'une maladie inconnue à nos pères passa du nouveau monde dans celui-ci, et vint attaquer la nature humaine jusque dans la source de la vie et des plaisirs, Esp. XI, 11 dans SOURCE
L'abbé Dubos a puisé dans de mauvaises sources pour un historien, Esp. XXVIII, 3 dans SOURCE
La politique est une lime sourde qui use et qui parvient lentement à sa fin, Esp. XIV, 13 dans SOURD, SOURDE
Il avait agi d'une manière sourde et insensible, Esp. VI, 13 dans SOURD, SOURDE
Quoique nous y soyons seules [dans un logis], il nous y fait vivre sous le voile, Lett. pers. 156 dans SOUS
Les Tartares ont conquis deux fois la Chine, et ils la tiennent encore sous leur obéissance, Lett. pers. 81 dans SOUS
Il [César] porta le mépris [du sénat] jusqu'à faire lui-même les sénatus-consultes ; il les souscrivait du nom des premiers sénateurs qui lui venaient dans l'esprit, Rom. 11 dans SOUSCRIRE
Lorsqu'il fallait soutenir la majesté du prince, Lett. pers. 74 dans SOUTENIR
Il soutenait leurs larmes sans s'émouvoir, et se sentait flatté de cette espèce de triomphe, Lett. pers. 64 dans SOUTENIR
Les conjurés n'avaient formé de plan que pour la conjuration, et n'en avaient point fait pour la soutenir, Rom. 12 dans SOUTENIR
Les mahométans deviennent spéculatifs par habitude ; ils prient cinq fois le jour, Esp. XXIV, 11 dans SPÉCULATIF, IVE
Il est contre la nature de la chose qu'une république démocratique conquière des villes qui ne sauraient entrer dans la sphère de la démocratie, Esp. X, 6 dans SPHÈRE
La même raison de spiritualité, qui avait fait permettre le célibat, imposa bientôt la nécessité du célibat même, Espr. XXIII, 21 dans SPIRITUALITÉ
Le même [Andronic Paléologue] craignait que Dieu ne lui demandât compte du temps qu'il employait à gouverner son État, et qu'il dérobait aux affaires spirituelles, Rom. 22 dans SPIRITUEL, ELLE
J'appelle faculté de statuer, le droit d'ordonner par soi-même, ou de corriger ce qui a été ordonné par un autre, Esp. XI, 6 dans STATUER
Cette compilation est un code général qui statue sur toutes les affaires civiles, ib. XXVIII, 37 dans STATUER
La stérilité des terres rend les hommes industrieux, sobres, endurcis au travail, courageux, propres à la guerre, Esp. XVIII, 4 dans STÉRILITÉ
Il [Gélon, imposant aux Carthaginois la condition de ne pas immoler leurs enfants] stipulait pour le genre humain, Esp. X, 5 dans STIPULER
Dans ce temps-là, la secte des stoïciens s'étendait et s'accréditait dans l'empire ; il semblait que la nature humaine eût fait un effort pour produire d'elle-même cette secte admirable...., Rom. 16 dans STOÏCIEN, IENNE
On peut donner plusieurs causes de cette coutume si générale des Romains de se donner la mort : le progrès de la secte stoïque qui encourageait...., Rom. 12 dans STOÏQUE
Rien ne servit mieux Rome que le respect qu'elle inspira à la terre ; elle mit les rois dans le silence, et les rendit comme stupides, Rom. 6 dans STUPIDE
Le sublime de l'administration est de connaître quelle est la partie du pouvoir que l'on doit employer dans les diverses circonstances, Espr. XII, 25 dans SUBLIME
La Hollande est encore plus en sûreté que Venise ; elle submergerait les troupes révoltées, elle les ferait mourir de faim, Esp. XI, 6 dans SUBMERGER
Rien ne donne plus de force aux lois que la subordination extrême des citoyens aux magistrats, Esp. v, 7 dans SUBORDINATION
Ne pouvant subsister sans les soldats, il [l'empire romain] ne pouvait subsister avec eux, Rom. 16 dans SUBSISTER
Si, dans la substitution pupillaire, le testateur craint que le substitué ne dresse des embûches au pupille, Espr. XIX, 24 dans SUBSTITUÉ, ÉE
Les substitutions qui conservent les biens dans les familles, seront très utiles dans ce gouvernement [le monarchique], Espr. v, 9 dans SUBSTITUTION
Ce roi [Gondebaud] ne laissait aucun subterfuge pour éviter le combat, Espr. XXVIII, 26 dans SUBTERFUGE
La philosophie d'Aristote ayant été portée en Occident, elle plut beaucoup aux esprits subtils, qui, dans les temps d'ignorance, sont les beaux esprits, Esp. XXI, 20 dans SUBTIL, ILE
Les lois ne doivent point être subtiles, elles sont faites pour des gens de médiocre entendement, Espr. XXIX, 16 dans SUBTIL, ILE
Quelquefois ils [les Romains] abusaient de la subtilité des termes de leur langue ; ils détruisirent Carthage, disant qu'ils avaient promis de conserver la cité, et non pas la ville, Rom. 6 dans SUBTILITÉ
Il fut réglé dans quelques dynasties de la Chine, que les frères de l'empereur lui succéderaient, et que ses enfants ne lui succéderaient pas, Esp. XXVI, 6 dans SUCCÉDER
Les femmes ne succédèrent ni à la couronne de France, ni à l'empire, parce que, dans l'établissement de ces deux monarchies, les femmes ne pouvaient succéder aux fiefs, Esp. XXXI, 33 dans SUCCÉDER
Chez les premiers Romains, les femmes succédaient lorsque cela s'accordait avec la loi de la division des terres ; et elles ne succédaient point lorsque cela pouvait la choquer, Esp. XXVII, 1 dans SUCCÉDER
Comme il n'y a point de succession dans Dieu, si l'on admet qu'il ait voulu quelque chose une fois, il l'a voulu toujours et dès le commencement, Lett. pers. 113 dans SUCCESSION
Dans les États où il n'y a point de lois fondamentales, la succession à l'empire ne saurait être fixe, Esp. v, 14 dans SUCCESSION
On dit qu'une poignée de chrétiens sortis d'un rocher font suer les Ottomans et fatiguent leur empire, Lett. pers. 19 dans SUER
On estime les choses à proportion du degré de suffisance qui est requis pour les bien faire, Esp. XXI, 13 dans SUFFISANCE
La plupart des citoyens, qui ont assez de suffisance pour élire, n'en ont pas assez pour élus, Espr. II, 2 dans SUFFISANCE
Il ne faut point faire de changements dans une loi sans une raison suffisante, Espr. XXIX, 16 dans SUFFISANT, ANTE
C'est une grande question, si les suffrages doivent être publics ou secrets, Esp. II, 2 dans SUFFRAGE
Comme notre esprit est une suite d'idées, notre coeur est une suite de désirs, Arsace et Ismén. dans SUITE
Nous avons vu comment les lois suivent les moeurs ; voyons à présent comment les moeurs suivent les lois, Esp. XIX, 26 dans SUIVRE
Il faut voir quelles sont les lois qui suivent de cette nature, Esp II, 1 dans SUIVRE
Il faut [dans un état despotique] commencer par faire un mauvais sujet pour faire un bon esclave, Esp. IV, 3 dans SUJET, ETTE
Il ne faut pas toujours tellement épuiser un sujet, qu'on ne laisse rien à faire au lecteur, Esp. XI, 20 dans SUJET
Le prince veut-il que je sois son sujet, quand je ne retire rien de la sujétion ?, Lett. pers. 76 dans SUJÉTION
Il [l'individu] devenait sujet, sans qu'on pût donner une époque de sa sujétion, Rom. 6 dans SUJÉTION
J'étais superbe de mon amour même, et le tien me faisait respecter ici, Lett. pers. 157 dans SUPERBE
Mes moindres actions, toujours superbes, étaient pour Marius de funestes présages, Sylla et Eucrate. dans SUPERBE
Examinez les Romains, vous ne les trouverez jamais si supérieurs que dans le choix des circonstances dans lesquelles ils firent les biens et les maux, Espr. XXII, 12 dans SUPÉRIEUR, EURE
Leur principale attention [des Romains] était d'examiner en quoi leur ennemi pouvait avoir de la supériorité sur eux, Rom. 2 dans SUPÉRIORITÉ
Ils prirent dans les négociations la même supériorité que dans la guerre, ib. 21 dans SUPÉRIORITÉ
L'on ne ferait que suppléer de nouveaux députés à la place de ceux qui mourraient, Esp. XI, 6 dans SUPPLÉER
À Rome, qui fut dans les premiers temps une espèce d'aristocratie, le sénat ne se suppléait pas lui-même, Esp. II, 3 dans SUPPLÉER
Le supplice de la honte, Esp. VI, 13 dans SUPPLICE
La suppression des fêtes convenait plus aux pays protestants qu'aux pays catholiques, Esp. XXIV, 23 dans SUPPRESSION
Je me réveillais à chaque instant sur une infidélité de Thémise, Temple de Gnide, 6 dans SUR
Quand elle me proposa de quitter ma patrie, elle était déjà sûre de moi, Ars. et Ism. dans SÛR, ÛRE
Le peuple est désespéré entre la nécessité de payer de peur des exactions, et le danger de payer de peur des surcharges, Esp. XIII, 18 dans SURCHARGE
Comment concilier la sûreté de l'État avec la sûreté de la personne ?, Esp. v, 14 dans SÛRETÉ
Le juge faisait donner sûreté de l'appelant qu'il soutiendrait son appel, Esp. XXVIII, 27 dans SÛRETÉ
Il fallait surprendre la vigilance de ses gardiens, Lett. pers. 69 dans SURPRENDRE
Ce qui fait les grandes beautés, c'est lorsqu'une chose est telle que la surprise est d'abord médiocre, qu'elle se soutient, augmente et nous mène ensuite à l'admiration, Goût, Progression de la surprise dans SURPRISE
Quand quelque prince avait fait une conquête, qui souvent l'avait épuisé, un ambassadeur romain survenait d'abord qui la lui arrachait des mains, Rom. 5 dans SURVENIR
[Louis XIV] voulant se survivre à lui-même, semblait avoir prétendu régner encore après sa mort, Lett. pers. 92 dans SURVIVRE
Il y a un tour à donner à tout, même aux choses qui en paraissent le moins susceptibles, Lett. pers. 57 dans SUSCEPTIBLE
Comme ils [les Romains] ne faisaient jamais la paix de bonne foi, et que, dans le dessein d'envahir tout, leurs traités n'étaient proprement que des suspensions de guerre, Rom. 6 dans SUSPENSION
Si un homme voulait se plaindre de quelque attentat commis contre lui par son seigneur, il devait lui dénoncer qu'il abandonnait son fief ; après quoi, il l'appelait devant son seigneur suzerain, et offrait les gages de bataille, Esp. XXVIII, 27 dans SUZERAIN, AINE
La raison qui fait que la symétrie plaît à l'âme, c'est qu'elle lui épargne de la peine, qu'elle la soulage, et qu'elle coupe, pour ainsi dire, l'ouvrage par la moitié, Goût, Symétrie. dans SYMÉTRIE
Partout où la symétrie est utile à l'âme et peut aider ses fonctions, elle lui est agréable ; mais, partout où elle est inutile, elle est fade, Goût, Symétrie. dans SYMÉTRIE
Les voitures lentes d'Asie, le pas réglé de nos chameaux, les feraient tomber [les Français] en syncope, Lett. pers. 24 dans SYNCOPE
Cette loi d'Auguste [julia, sur le mariage] fut proprement un code de lois et un corps systématique de tous les règlements qu'on pouvait faire à ce sujet, Espr. XXIII, 21 dans SYSTÉMATIQUE
Ce n'est pas le seul endroit de la loi des Douze Tables où l'on voit le dessein des décemvirs de choquer l'esprit de la démocratie, Espr. XII, 21 dans TABLE
Chaque année, le préteur faisait une liste ou tableau de ceux qu'il choisissait pour faire la fonction de juges pendant l'année de sa magistrature, Espr. XI, 18 dans TABLEAU
J'eus sujet de me plaindre de mon tailleur qui m'avait fait perdre en un instant l'attention et l'estime publique, Lett. pers. 30 dans TAILLEUR
Quand un homme n'a rien à dire de nouveau, que ne se tait-il ?, Lett. pers. 66 dans TAIRE
Tous les Romains se sont tus devant moi, Dial. de Sylla. dans TAIRE
Voici comme je définis le talent : un don que Dieu nous a fait en secret, et que nous révélons sans le savoir, Pens. div. p. 267, dans POUGENS dans TALENT
Un homme à qui il manque un talent se dédommage en le méprisant, Lett. pers. 145 dans TALENT
Les États despotiques, qui aiment les lois simples, usent beaucoup de la loi du talion, Esp. VI, 19 dans TALION
Les peines de ces derniers crimes [ceux contre la tranquillité et la sûreté] sont ce qu'on appelle des supplices ; c'est une espèce de talion qui fait que la société refuse la sûreté à un citoyen qui en a privé ou qui a voulu en priver les autres, ib. XII, 4 dans TALION
Une taxe par tête, un tribut de tant pour cent, sont les seuls [tributs] convenables, Esp. XIII, 10 dans TANT
Lorsqu'on fait tant que de rendre raison d'une loi, il faut que cette raison soit digne d'elle, Espr. XXIX, 16 dans TANT
Ils n'obéissent jamais mieux que quand ils vont à pas tardifs, Esp. v, 10 dans TARDIF, IVE
L'Angleterre n'a guère de tarif réglé avec les autres nations ; son tarif change, pour ainsi dire, à chaque parlement, par les droits particuliers qu'elle ôte ou qu'elle impose, Espr. XX, 7 dans TARIF
Un peuple qui se tâte sans cesse, et trouve tous les endroits douloureux...., Esp. XIV, 13 dans TÂTER
Le prêt n'a pu venir à l'ancien taux, parce que la quantité de l'argent a augmenté toutes les années en Europe, Esp. XXII, 6 dans TAUX
Si en général la taxe n'est point excessive, si on laisse au peuple un nécessaire abondant, Esp. XIII, 7 dans TAXE
Quelquefois elles [les lois] passent au travers [des préjugés] et s'y teignent, Esp. XXIX, 19 dans TEINDRE
Un roi magnanime [Mithridate] qui, dans les adversités, tel qu'un lion qui regarde ses blessures, n'en était que plus indigné, Rom. 7 dans TEL, ELLE
Ce fut Charondas qui introduisit les jugements contre les faux témoignages, Esp. XII, 2 dans TÉMOIGNAGE
Aristote nous dit qu'à Cumes les parents de l'accusateur pouvaient être témoins, Esp. XII, 2 dans TÉMOIN
En Angleterre, on reçoit les témoins des deux parts, et l'affaire est, pour ainsi dire, discutée entre eux, ib. XXIX, 11 dans TÉMOIN
En France la peine contre les faux témoins est capitale ; en Angleterre elle ne l'est point, Esp. XXIX, 11 dans TÉMOIN
Il [Charlemagne] mit un tel tempérament dans les ordres de l'État, qu'ils furent contrebalancés et qu'il resta le maître, XXXI, 18 dans TEMPÉRAMENT
Dans ces circonstances, les gens qui ont de la sagesse et de l'autorité s'entremettent ; on prend des tempéraments, on s'arrange, on se corrige, Esp. v, 11 dans TEMPÉRAMENT
Les peuples qui n'ont point de temples ont peu d'attachement pour leur religion, Esp. XXV, 3 dans TEMPLE
Comme la divinité est le refuge des malheureux, et qu'il n'y a pas de gens plus malheureux que les criminels, on a été naturellement porté à penser que les temples étaient un asile pour eux, ib. dans TEMPLE
Ces peuples s'entre-détruisirent : cela fit que l'empire d'Orient subsista encore du temps, Rom. 20 dans TEMPS
La place n'était pas tenable pour un jaloux, il sortit furieux, Lett. pers. 141 dans TENABLE
On tient beaucoup aux choses dont on est continuellement occupé, témoin l'obstination tenace des mahométans et des juifs, et la facilité qu'ont de changer de religion les peuples barbares et sauvages, Espr. XXV, 2 dans TENACE
Celui qui n'aurait été homme ni tenant du seigneur ne lui payait qu'une amende de 60 livres, Esp. XXVIII, 28 dans TENANT, ANTE
La règle avec une inclinaison à l'anarchie, et l'anarchie avec une tendance à l'ordre et à l'harmonie, Esp. XXX, 1 dans TENDANCE
Je suis comme un enfant dont les organes encore tendres sont vivement frappés par les moindres objets, Lett. pers. 48 dans TENDRE
Ce qui rendait la querelle sur les images si vive, et fit que, dans la suite, les gens sensés ne pouvaient pas proposer un culte modéré, c'est qu'elle était liée à des choses bien tendres : il était question de la puissance...., Rom. 22 dans TENDRE
Ce rapport des lois avec ce principe tend tous les ressorts du gouvernement, Esp. v, 1 dans TENDRE
Le pape, à qui il [Charles Martel] était nécessaire, lui tendait les bras, Esp. XXXI, 11 dans TENDRE
Sextus Pompée tenait la Sicile et la Sardaigne, Rom. 13 dans TENIR
L'Église y trouvait cet avantage, que ceux qui avaient reçu de ces biens [pris sur elle] ne les tenaient plus que d'une manière précaire, Esp. XXXI, 11 dans TENIR
Pour tenir les grands princes toujours faibles, ils [les Romains] ne voulaient pas qu'ils reçussent dans leur alliance ceux à qui ils avaient accordé la leur, Rom. 6 dans TENIR
Les églises se partageaient entre les héritiers ; et, quand elles étaient tenues d'une manière indécente, les évêques n'avaient d'autre ressource que d'en retirer les reliques, Espr. XXXI, 11 dans TENIR
Ces marchands faisaient leur route, tenant à peu près le quarantième degré de latitude nord, Esp. XXI, 16 dans TENIR
Si, par un long abus du pouvoir, le despotisme s'établissait à un certain point [en Europe], il n'y aurait pas de moeurs ni de climat qui tinssent, et dans cette belle partie du monde la nature humaine souffrirait, au moins pour un temps, les insultes qu'on lui fait dans les trois autres, Espr. VIII, 8 dans TENIR
Cette corruption était d'autant plus dangereuse, qu'elle était plus ancienne, et tenait plus, en quelque sorte, à l'abus des moeurs qu'à l'abus des lois, Esp. XXXI, 2 dans TENIR
Mon esprit s'est toujours tenu dans l'indépendance, Lett. pers. 161 dans TENIR
Tenter sa pitié, à mesure qu'il était plus inexorable, Lett. pers. 157 dans TENTER
Lorsque Tarquin voulut bâtir le Capitole, il trouva que la place la plus convenable était occupée par les statues de beaucoup d'autres divinités ; il s'enquit par la science qu'il avait dans les augures, si elles voudraient céder leur place à Jupiter : toutes y consentirent, à la réserve de Mars, de la Jeunesse et du dieu Terme ; là-dessus s'établirent trois opinions religieuses : que le peuple de Mars ne céderait à personne le lieu qu'il occupait ; que la jeunesse romaine ne serait point surmontée ; et qu'enfin le dieu Terme des Romains ne reculerait jamais ; ce qui arriva pourtant sous Adrien, Rom. 15 dans TERME
Aller jusqu'au terme où la bonté paternelle finit, Esp XXIV, 13 dans TERME
Pendant que les armées consternaient tout, il [le sénat romain] tenait à terre ceux qu'il trouvait abattus, Rom. 6 dans TERRE
La terre est soumise, comme les autres planètes, aux lois des mouvements, Lett. pers. 113 dans TERRE
Que savons-nous si la terre entière n'a pas des causes générales, lentes et imperceptibles de lassitude ?, Lett. pers. 113 dans TERRE
Si j'avais seulement une petite terre où je pusse me retirer, je serais sûr d'avoir de quoi vivre, Lett. pers. 132 dans TERRE
Elle [la monarchie] a des places fortes qui défendent ses frontières et des armées pour défendre ses places fortes ; le plus petit terrein s'y dispute avec art, avec courage, avec opiniâtreté, Espr. IX, 5 dans TERREIN
Les femmes n'y sont pas comme nos Persanes qui disputent le terrein quelquefois des mois entiers, Lett. pers. 55 dans TERREIN
Vous avez pris de vaines terreurs, lui répondit l'empereur [Alexandre Sévère], Esp. XII, 9 dans TERREUR
Les Églises eurent le droit de faire payer les compositions dans leur territoire, et d'en exiger le fredum, Esp. XXX, 21 dans TERRITOIRE
Le droit romain se conserva mieux dans les contrées de la Gaule autrefois soumises aux Goths et aux Bourguignons, d'autant plus que ce droit y était une loi territoriale et une espèce de privilége, Esp. XXVIII, 11 dans TERRITORIAL, ALE
Solon, qui permettait à Athènes de laisser son bien à qui on voulait par testament, pourvu qu'on n'eût point d'enfants, contredisait les lois anciennes, Espr. v, 5 dans TESTAMENT
La permission indéfinie de tester, accordée chez les Romains, ruina peu à peu la disposition politique sur le partage des terres, Esp. XXVII, 1 dans TESTER
Chez les Turcs, ces trois pouvoirs sont réunis sur la tête du sultan, Esp. XI, 6 dans TÊTE
Dès ce moment, je mets sur votre tête les moindres fautes qui se commettront, Lett. pers. 148 dans TÊTE
Ainsi Rome n'était pas proprement une monarchie ou une république, mais la tête d'un corps formé par tous les peuples du monde, Rom. 6 dans TÊTE
L'arbre étendit trop loin ses branches, et la tête se sécha, Espr. XXXI, 32 dans TÊTE
Un texte précis de la loi, Esp. XI, 6 dans TEXTE
Les lois qui font périr un homme sur la déposition d'un seul témoin, sont fatales à la liberté ; la raison en exige deux, parce qu'un témoin qui affirme, un accusé qui nie, font un partage ; et il faut un tiers pour le vider, Esp. XII, 3 dans TIERS, ERCE
Comme ils [les hommes] vivent en société, leurs intérêts sont si mêlés et si confondus, il y en a tant de sortes différentes, qu'il est nécessaire qu'un tiers débrouille ce que la cupidité des parties cherche à obscurcir, Lett. pers. 95 dans TIERS, ERCE
Enfin je vis Bacchus : il était sur son char traîné par des tigres, Templ. de Gnide, 6 dans TIGRE et TIGRESSE
Les navires des Indes, qui étaient de jonc, tiraient moins d'eau que les vaisseaux grecs ou romains, qui étaient de bois, et joints avec du fer, Espr. XXI, 6 dans TIRER
L'on tire sur les pays étrangers pour les payer [ces dépenses], Esp. XXII, 10 dans TIRER
Henri III tira d'Aaron, juif d'York, quatorze mille marcs d'argent, et dix mille pour la reine, Esp. XXI, 20 dans TIRER
J'ai observé le tissu extérieur d'une langue de mouton, Esp. XIV, 2 dans TISSU
L'histoire de l'empire grec, c'est ainsi que nous nommerons dorénavant l'empire romain, n'est plus qu'un tissu de révoltes, de séditions et de perfidies, Rom. 21 dans TISSU
Le prince établit le poids et le titre de chaque pièce de monnaie, Esp. XXII, 10 dans TITRE
Un métal est très propre à être une mesure commune, parce qu'on peut aisément le réduire au même titre, ib. dans TITRE
Chaque État y met son empreinte [sur la monnaie], afin que la forme réponde du titre et du poids, et que l'on connaisse l'un et l'autre par la seule inspection, ib. dans TITRE
Son esprit régulier [d'un géomètre] toisait tout ce qui se disait dans la conversation, Lett. pers. 128 dans TOISER
La position d'Orchomène près de l'Hellespont, de la Propontide et du Pont-Euxin fait naturellement penser qu'elle tirait ses richesses d'un commerce sur les côtes de ces mers, qui avait donné lieu à la fable de la toison d'or, Esp. XXI, 7 dans TOISON
Lorsque les lois d'un État ont cru devoir souffrir plusieurs religions, il faut qu'elles les obligent à se tolérer entre elles, Esp. XXXV, 9 dans TOLÉRER
Comme les barbares tombaient tout à coup sur un pays, n'y ayant point chez eux de préparatifs après la résolution de partir, il était difficile de faire des levées à temps dans les provinces, Rom. 18 dans TOMBER
Quelques États, sans avoir reçu d'échec qu'on puisse remarquer, tombent dans une faiblesse dont les voisins sont surpris, et qui étonne les citoyens mêmes, Esp. v, 8 dans TOMBER
La conversation tomba sur la tranquillité de sa profession, Lett. pers. 61 dans TOMBER
La plupart du temps, elles [les paroles] ne signifient point par elles-mêmes, mais par le ton dont on les dit ; souvent, en redisant les mêmes paroles, on ne rend pas le même sens, Esp. XII, 12 dans TON
La nature et le climat dominent presque seuls sur les sauvages ; les manières gouvernent les Chinois ; les lois tyrannisent le Japon ; les moeurs donnaient autrefois le ton dans Lacédémone ; les maximes du gouvernement et les moeurs anciennes le donnaient dans Rome, Espr. XIX, 4 dans TON
La crainte qu'il [Louis le Débonnaire] en eut [de ses ennemis] le détermina à faire tondre ses frères, Esp. XXXI, 20 dans TONDRE
Noailles prit le fer à la main, retrancha les chairs inutiles, et appliqua quelques remèdes topiques, Lett. pers. 138 dans TOPIQUE
Une infinité de nations inconnues sortirent du Nord, se répandirent comme des torrents dans les provinces romaines, Lett. pers. 131 dans TORRENT
Ces auteurs ont corrompu tous les sens et donné la torture à tous les passages, Lett. pers. 134 dans TORTURE
Je n'exige pas que vous tostiez si souvent, quand vous dînerez chez le duc de Richemond, Correspond. 33 dans TOSTER
Il y a un champ qui touche celui de mon père ; et ceux qui le cultivent sont exposés aux ardeurs du soleil, Lett. pers. 13 dans TOUCHER
Ils touchaient au pays inaccessible du Caucase, rempli de nations féroces dont on pouvait se servir, Rom. 7 dans TOUCHER
Un homme qui vient après moi et qui me passe me fait faire un demi-tour et un autre qui me croise de l'autre côté, me remet soudain où le premier m'avait pris, Lett. pers. 24 dans TOUR
Il y a un tour à donner à tout, même aux choses qui en paraissent le moins susceptibles, Lett. pers. 57 dans TOUR
Je crois que je serais mort de douleur, si elle n'avait tourné sur moi quelques regards, Temple de Gnide, 4 dans TOURNER
Comme il y avait de grandes difficultés à tourner le promontoire Malée, où des vents opposés se rencontrent et causent des naufrages, Esp. XXI, 7 dans TOURNER
L'étranger [Law] a tourné l'État comme un fripier tourne un habit ; il fait paraître dessus ce qui était dessous, Lett. pers. 138 dans TOURNER
L'opinion des armes enchantées dut tourner la tête à beaucoup de gens, Esp. XXVIII, 22 dans TOURNER
Je ne sais ce que c'est : tout se tourne malheureusement, Lett. pers. 151 dans TOURNER
L'usage des tournois, qui, unissant ensemble les droits de la valeur et de l'amour, donnèrent encore à la galanterie une grande importance, Esp. XXVIII, 22 dans TOURNOI
Je me sens toute émue ; il n'y a rien de si charmant que vous, Templ. de Gnide, 3 dans TOUT, TOUTE
La tradition réelle, qui se faisait par le sceptre, constatait le fief, comme fait aujourd'hui l'hommage, Espr. XXXI, 33 dans TRADITION
Il y a vingt ans que je m'occupe à faire des traductions. - Quoi ! monsieur, dit le géomètre, il y a vingt ans que vous ne pensez pas !, Lett. pers. 128 dans TRADUCTION
Si vous traduisez toujours, on ne vous traduira jamais, Lett. pers. 128 dans TRADUIRE
Il [Attila] envoyait à Constantinople ceux qu'il voulait récompenser, afin qu'on les comblât de biens, faisant un trafic continuel de la frayeur des Romains, Rom. 19 dans TRAFIC
Les Portugais trafiquèrent aux Indes en conquérants, Esp. XXI, 21 dans TRAFIQUER
Il [Louis le Débonnaire] envoie des gens pour arrêter ceux qui avaient contribué au désordre de ses soeurs ; cela causa bien des tragédies, Esp. XXXI, 20 dans TRAGÉDIE
Une femme [Cléopâtre] à qui Antoine avait sacrifié le monde entier le trahit, Rom. 13 dans TRAHIR
Une loi d'Angleterre, passée sous Henri VIII, déclarait coupables de haute trahison tous ceux qui prédiraient la mort du roi, Espr. XII, 10 dans TRAHISON
Il faut rentrer le plus tôt qu'on peut dans ce train ordinaire du gouvernement où les lois protègent tout et ne s'arment contre personne, Esp. XII, 18 dans TRAIN
Ils [ceux qui se tuent] sont traînés indignement par les rues ; on les note d'infamie ; on confisque leurs biens, Lett. pers. 76 dans TRAÎNER
Scipion, qui les commandait, ne voulut jamais suivre l'avis de Caton, de traîner la guerre en longueur, Rom. 11 dans TRAÎNER
Quoique Rome eût encore de la cavalerie, des hommes de trait et des frondeurs...., Rom. 1 dans TRAIT
[à Rome] Les chevaliers étaient les traitants de la république, Esp. XI, 18 dans TRAITANT
Pour arrêter la fraude, il faut donner au traitant des moyens de vexations extraordinaires ; et tout est perdu, ib. XIII, 8 dans TRAITANT
Le plus beau traité de paix dont l'histoire ait parlé, est, je crois, celui que Gélon fit avec les Carthaginois ; il voulut qu'ils abolissent la coutume d'immoler leurs enfants, Esp. X, 5 dans TRAITÉ
Si ma fille recevait un pareil traitement, je crois que j'en mourrais de douleur, Lett. pers. 70 dans TRAITEMENT
Le critique [de l'Esprit des lois] ne veut jamais que l'auteur traite son sujet, il veut continuellement qu'il traite le sien ; et, parce qu'il est toujours théologien, il ne veut pas que, même dans un livre de droit, il soit jurisconsulte, Déf. Esp. lois, part. 2 dans TRAITER
De ce fleuve [le Cyrus] il ne fallait qu'un trajet par terre de cinq jours, pour aller au Phase qui conduisait dans le Pont-Euxin, Esp. XXI, 6 dans TRAJET
Les épées tranchantes des Gaulois, les éléphants de Pyrrhus, ne les surprirent qu'une fois [les Romains], Rom. 2 dans TRANCHANT, ANTE
Comme il [Charles XII] visitait la tranchée seul avec un ingénieur, il a reçu un coup dans la tête dont il est mort, Lett. pers. 127 dans TRANCHÉE
Tous les gouvernements sont égaux aux gens de commerce et de la campagne, dès lors qu'ils sont tranquilles, Esp. XVIII, 1 dans TRANQUILLE
Les législateurs de la Chine eurent pour principal objet du gouvernement la tranquillité de l'empire, Esp. XIX, 49 dans TRANQUILLITÉ
Mithridate put les armer [ses soldats] et les instruire dans l'art militaire des Romains, et former des corps considérables de leurs transfuges, Esp. XXI, 12 dans TRANSFUGE
Il y a des États où les lois ne sont qu'une volonté transitoire et capricieuse du souverain, Esp. XXVI, 2 dans TRANSITOIRE
Cette époque fameuse de la translation de la couronne aux carlovingiens faite sous le roi Pépin, Esp. XXX, 16 dans TRANSLATION
Les formules qui portent la confirmation ou la translation à perpétuité d'un fief en faveur d'un leude ou fidèle...., ib. XXX, 20 dans TRANSLATION
On voit, par ce que les historiens nous disent du passage des peuples de la Scandinavie sur les bords du Danube, que ce n'était point une conquête, mais seulement une transmigration dans des terres désertes, Esp. XVIII, 3 dans TRANSMIGRATION
La chair de cochon que l'on mange se transpire peu, Esp. XXIV, 25 dans TRANSPIRER
Tous les transports de peuples faits à Constantinople n'ont jamais réussi, Lett. pers. 121 dans TRANSPORT
En Angleterre on n'assassine point, parce que les voleurs espèrent d'être transportés dans les colonies, non pas les assassins, Esp. VI, 16 dans TRANSPORTER
On peut, par la commodité des machines que l'art invente ou applique, suppléer au travail forcé qu'ailleurs on fait faire aux esclaves, Esp. XV, 8 dans TRAVAIL
Cette ville [Syracuse] toujours dans la licence ou dans l'oppression, également travaillée par sa liberté et par sa servitude, Esp. VIII, 2 dans TRAVAILLÉ, ÉE
Les Grecs nous parlent toujours de ce grand nombre de citoyens qui travaillent la république, Esp. XXIII, 26 dans TRAVAILLER
À voir les vers de Corneille si pompeux, et ceux de Racine si naturels, on ne devinerait pas que Corneille travaillait facilement, et Racine avec peine, Goût, Beautés qui résultent d'un certain embarras de l'âme dans TRAVAILLER
Comme ils n'imaginaient point qu'il fût possible de traverser les Palus Méotides, ils ne connaissaient point les Romains, Rom. 17 dans TRAVERSER
Il paraît ici un personnage travesti en ambassadeur de Perse, qui se joue insolemment des deux plus grands rois du monde, Lett. pers. 91 dans TRAVESTI, IE
J'exigeai qu'il [Mithridate] détruisît sa flotte.... Mithridate resta immobile ; et Marius, au milieu de Rome, en trembla, Dial. de Sylla et d'Eucrate. dans TREMBLER
J'avoue, lui dis-je, que, quand on a une fois fait trembler quelqu'un, on conserve presque toujours quelque chose de l'avantage qu'on a pris, Dial. de Sylla. dans TREMBLER
Un de ces trembleurs qui n'ont que des nouvelles tristes, Lett. pers. 132 dans TREMBLEUR, EUSE
Loi qui ordonne de révéler les conspirations auxquelles même on n'a point trempé, Esp. XII, 17 dans TREMPER
Autrefois le bien des particuliers faisait le trésor public ; mais pour lors [dans une démocratie dégénérée] le trésor public devint le patrimoine des particuliers, Esp. III, 3 dans TRÉSOR
Le trésor de l'honneur suppléait aux autres trésors, Esp. v, 18 dans TRÉSOR
Il [ce généalogiste] tressaillit de joie de voir multiplier ses pratiques, Lett. pers. 132 dans TRESSAILLIR
Enfin il monta sur un tréteau, et, prenant une voix plus assurée, il dit...., Lett. pers. 142 dans TRÉTEAU
Quand chaque seigneur faisait en France la guerre ou la paix, la religion donna des trêves qui devaient avoir lieu dans de certaines saisons, Esp. XXIV, 16 dans TRÊVE
Les lois sacrées établirent des tribuns qui pouvaient, à tous les instants, arrêter les entreprises des patriciens, Esp. XI, 14 dans TRIBUN
Cicéron croit que l'établissement des tribuns de Rome fut le salut de la république, ib. v, 11 dans TRIBUN
L'institution du tribunal domestique suppléa à la magistrature établie chez les Grecs, Esp. VII, 10 dans TRIBUNAL
Les tributs doivent être si faciles à percevoir et si clairement établis, qu'ils ne puissent être augmentés ni diminués par ceux qui les lèvent, Esp. XIII, 10 dans TRIBUT
Il n'y a point d'État où l'on ait plus besoin de tributs que dans ceux qui s'affaiblissent, Rom. 18 dans TRIBUT
On ne donna plus [sous les empereurs] aux particuliers que les ornements triomphaux, Rom. 13 dans TRIOMPHAL, ALE
Celui-là seul avait droit de demander le triomphe, sous les auspices duquel la guerre s'était faite, Rom. 13 dans TRIOMPHE
Les consuls, ne pouvant obtenir l'honneur du triomphe que par une conquête ou par une victoire, faisaient la guerre avec une impétuosité extrême, ib. 1 dans TRIOMPHE
Elle [Hélène] triompha lorsque Thésée l'eut ravie ; elle triompha lorsqu'elle eut été enlevée par le fils de Priam ; elle triompha enfin lorsque les dieux l'eurent rendue à Ménélas, Temple de Gnide, 3 dans TRIOMPHER
Ils [les Césars] n'imaginèrent pas les tristes lois qu'ils firent, Esp. XII, 16 dans TRISTE
C'est une marchandise de plus que l'Europe reçoit en troc de l'Amérique, et qu'elle envoie en troc aux Indes, Esp. XXII, 5 dans TROC
Il y avait en Arabie un petit peuple, appelé troglodyte, qui descendait de ces anciens Troglodytes, qui, si nous en croyons les historiens, ressemblaient plus à des bêtes qu'à des hommes, Lett. pers. 11 dans TROGLODYTE
Nous étions tous deux heureux ; tu me croyais trompée, et je te trompais, Lett. pers. 161 dans TROMPÉ, ÉE
Trompe leurs inquiétudes ; amuse-les par la musique, les danses, les boissons délicieuses, Lett. pers. 2 dans TROMPER
[à Venise] le tronc où tout délateur peut, à tous les moments, jeter avec un billet son accusation, Esp. XI, 6 dans TRONC
Quoique les maires, dans les derniers temps, eussent mis sur le trône celui des Mérovingiens qu'ils voulaient, ils n'avaient point pris de roi dans une autre famille, Esp. XXXI, 16 dans TRÔNE
Ils mèneront les infidèles Turcs au grand trot dans l'enfer, Lett. pers. 35 dans TROT
L'ordre des matières a fait que j'ai troublé l'ordre des temps, Esp. XXXI, 16 dans TROUBLER
Les ambitieux firent venir à Rome des villes et des nations entières pour troubler les suffrages, ou se les faire donner, Rom. 9 dans TROUBLER
L'ordre de succession ayant été établi en conséquence d'une loi politique, un citoyen ne devait pas le troubler par une volonté particulière, Esp. XXVII, 1 dans TROUBLER
Les Italiens, dit Diodore, achetaient en Sicile des troupes d'esclaves pour labourer leurs champs, et avoir soin de leurs troupeaux, Esp. XI, 18 dans TROUPE
Un prince qui a un million de sujets ne peut, sans se détruire lui-même, entretenir plus de dix mille hommes de troupes, Rom. III dans TROUPE
Sitôt qu'un État augmente ce qu'il appelle ses troupes, les autres soudain augmentent les leurs, de façon qu'on ne gagne rien par là que la ruine commune, Esp. XIII, 17 dans TROUPE
Les dispositions des codes des lois des barbares roulent presque toutes sur les troupeaux, Esp. XXX, 6 dans TROUPEAU
L'on n'a jamais de grâces dans l'esprit que lorsque ce que l'on dit paraît trouvé et non pas recherché, Goût, Du je ne sais quoi. dans TROUVÉ, ÉE
Brutus et Cassius se tuèrent avec une précipitation qui n'est pas excusable, Rom. 12 dans TUER
Il n'y avait point de loi civile à Rome contre ceux qui se tuaient eux-mêmes, Esp. XXIX, 9 dans TUER
J'ai pensé me tuer depuis trois mois, afin d'achever un morceau que je veux y mettre [dans l'Esprit des lois].... je vous jure que cela m'a coûté tant de travail, que mes cheveux en ont blanchi, Lett. à Mgr Cerati, 18 mars 1748 dans TUER
Ce fut uniquement la grandeur de la république qui fit le mal et qui changea en guerres civiles les tumultes populaires, Rom. 9 dans TUMULTE
Les institutions des Romains mettaient les femmes dans une perpétuelle tutelle, Esp. VII, 12 dans TUTELLE
Si l'un d'eux [princes prétendant à un trône] était en bas âge, ils [les Romains] décidaient en sa faveur, et ils en prenaient la tutelle comme protecteurs de l'univers, Rom. 6 dans TUTELLE
Tous les coups portèrent sur les tyrans, aucun sur la tyrannie, Esp. III, 3 dans TYRANNIE
On peut craindre que le même monarque ou le même sénat ne fasse des lois tyranniques pour les exécuter tyranniquement, Esp. XI, 6 dans TYRANNIQUEMENT
Un grand seigneur qui est un des hommes du royaume qui représente le mieux, Lett. pers. 74 dans UN, UNE
Il est souvent arrivé que la variété que l'on a cherché à mettre par le moyen des contrastes est devenue une symétrie et une vicieuse uniformité, Goût, contrastes. dans UNIFORMITÉ
Toutes les unions sont fondées sur des besoins mutuels, Esp. XX, 2 dans UNION
L'union règne dans ma famille ; et je ne changerais pas ma condition pour celle de tous les rois du monde, Lett. pers. 67 dans UNION
Si l'on y [dans les états despotiques] voit de l'union, ce ne sont pas des citoyens qui sont unis, mais des corps morts ensevelis les uns auprès des autres, Rom. IX dans UNION
Il faut les [emplois civils et militaires] unir dans la république, et les séparer dans la monarchie, Esp. v, 19 dans UNIR
Alexandre forma le dessein d'unir les Indes avec l'Occident par un commerce maritime, comme il les avait unies par des colonies qu'il avait établies dans les terres, Esp. XXI, 8 dans UNIR
L'univers ayant souffert ce monstre [Néron] pendant quatorze ans, Goût, Surprise. dans UNIVERS
La perfection ne regarde pas l'universalité des hommes ni des choses, Esp. XXIV, 7 dans UNIVERSALITÉ
[Louis XIV, mille fois accusé par ses ennemis] d'avoir formé et conduit le projet de la monarchie universelle ; s'il y avait réussi, rien n'aurait été plus fatal à l'Europe, à ses anciens sujets, à lui, à sa famille, Esp. IX, 7 dans UNIVERSEL, ELLE
L'université de Paris est la fille aînée des rois de France ; et très aînée, car elle a plus de neuf cents ans : aussi rêve-t-elle quelquefois, Lett. pers. 109 dans UNIVERSITÉ
On n'offense jamais plus les hommes que lorsqu'on choque leurs cérémonies et leurs usages, Rom. 11 dans USAGE
Il eût été absurde qu'un simple usufruitier eût disposé de la propriété de la chose, Esp. XXXI, 33 dans USUFRUITIER, IÈRE
[à Rome] l'usure onciaire signifia un pour cent par an ; l'usure ex quadrante signifia trois pour cent par an ; l'usure ex triente, quatre pour cent par an ; l'usure semis, six pour cent par an, Déf. Espr. lois, part. 2 dans USURE
La pauvreté et l'incertitude des fortunes dans les États despotiques y naturalisent l'usure, Espr. v, 15 dans USURE
Une usure affreuse toujours foudroyée et toujours renaissante s'établit à Rome, ib. XXII, 21 dans USURE
L'usure augmente à proportion du péril de l'insolvabilité, ib. XXII, 19 dans USURE
Chaque vacance du trône est suivie d'une affreuse guerre civile, Esp. v, 14 dans VACANCE
Les Indiens haïssent les mahométans parce qu'ils mangent de la vache ; les mahométans détestent les Indiens parce qu'ils mangent du cochon, Esp. XXIV, 22 dans VACHE
Lorsque dans une loi l'on a bien fixé les idées des choses, il ne faut point revenir à des expressions vagues, Esp. XXIX, 16 dans VAGUE
Les nations libres sont superbes ; les autres peuvent plus aisément être vaines, Esp. XIX, 27 dans VAIN, AINE
Les empereurs grecs avaient oublié que ce n'était pas en vain qu'ils portaient l'épée, Esp. VI, 21 dans VAIN, AINE
C'était le mot du sire de Coucy au roi Charles V, que les Anglais ne sont jamais si faibles ni si aisés à vaincre que chez eux ; c'est ce qu'on disait des Romains : c'est ce qu'éprouvèrent les Carthaginois, Esp. IX, 7 dans VAINCRE
Les peuples vaincus peuvent conserver quelque liberté, lorsque, par la force de leur situation, ils sont en état de faire des traités après leur défaite, Esp. XVIII, 19 dans VAINCU, UE
Les Romains ne firent jamais la paix qu'en vainqueurs, Rom. 1 dans VAINQUEUR
Les vaisseaux anciens étant à rames, les plus légers brisaient aisément celles des plus grands, Rom. IV dans VAISSEAU
Rome était un vaisseau tenu par deux ancres dans la tempête, Espr. VIII, 13 dans VAISSEAU
La cavalerie carthaginoise valait mieux que la romaine, Rom. 4 dans VALOIR
Il [Charlemagne] fit valoir ses domaines avec sagesse, avec attention, avec économie, Esp. XVIII, 31 dans VALOIR
L'orgueil d'un Espagnol le portera à ne pas travailler ; la vanité d'un Français le portera à savoir travailler mieux que les autres, Esp. XIX, 9 dans VANITÉ
Les fiefs qui vaquaient par la mort du possesseur, Esp. XXXI, 5 dans VAQUER
Des variations dans le change sans cause connue font que bien des gens la cherchent, et la trouvent à la fin, Rom. 21 dans VARIATION
On employait le temps de la variation de la mousson à faire le trajet d'Alexandrie à la mer Rouge, Esp. XXI, 9 dans VARIATION
L'âme aime la variété, mais elle ne l'aime que parce qu'elle est faite pour connaître et pour voir, Goût, Variété. dans VARIÉTÉ
La mer du côté du nord était vaseuse et par conséquent très peu propre à la navigation, Esp. XXI, 9 dans VASEUX, EUSE
L'obligation de tout vassal envers son seigneur fut de porter les armes et de juger ses pairs dans sa cour, Esp. XXX, 17 dans VASSAL, ALE
Dans un capitulaire de Louis le Débonnaire, le roi distingue trois sortes de vassaux, ceux du roi, ceux des évêques, ceux du comte, ib. dans VASSAL, ALE
Les grands vassaux, de concert avec les seigneurs qui tenaient d'eux, donnèrent, dans les assises de leurs duchés ou comtés, de certaines chartes ou établissements, selon les circonstances, Esp. XXVIII, 45 dans VASSAL, ALE
Les Romains avaient fait de l'Europe, de l'Asie et de l'Afrique un vaste empire, Esp. XXI, 15 dans VASTE
Vaste dans ses desseins, simple dans l'exécution, Esp. XXXI, 18 dans VASTE
Cette vénalité [des charges] est bonne dans un État monarchique, parce qu'elle fait faire comme un métier de famille ce qu'on ne voudrait pas entreprendre pour la vertu, Esp. v, 19 dans VÉNALITÉ
Les Moscovites se vendent très aisément ; j'en sais bien la raison, c'est que leur liberté ne vaut rien, Esp. XV, 6 dans VENDRE
Je m'adressai à un marchand arménien ; je lui vendis ma fille et me vendis aussi pour trente-cinq tomans, Lett. pers. 67 dans VENDRE
Dans tout gouvernement despotique on a une grande facilité à se vendre, Esp. XV, 6 dans VENDRE
J'avoue que, depuis que je suis vengé, je ne me trouve pas plus heureux ; et je sens bien que l'espoir de la vengeance flatte plus que la vengeance même, Arsac. et Ismén. dans VENGEANCE
Je l'ai surprise dans les bras d'un jeune homme, qui, dès qu'il s'est vu découvert, est venu sur moi, Lett. pers. 159 dans VENIR
Un sixième qui était un cabinet ouvert aux quatre vents, Lett. pers. 45 dans VENT
C'est un pesant fardeau, mon cher Usbeck, que celui de la vérité, lorsqu'il faut la porter jusqu'aux princes !, Lett. pers. 140 dans VÉRITÉ
Que veux-tu que je te dise ? vérité dans un temps, erreur dans un autre, Lett. pers. 75 dans VÉRITÉ
Le caractère de la vérité, c'est son triomphe sur les coeurs et les esprits, et non pas cette impuissance que vous avouez, lorsque vous voulez la faire recevoir par des supplices, Esp. XXV, 13 dans VÉRITÉ
Une preuve que les nègres n'ont pas le sens commun, c'est qu'ils font plus de cas d'un collier de verre que de l'or, qui, chez les nations policées, est de si grande conséquence, Espr. XV, 5 dans VERRE
Après la bataille de Cannes, il ne fut pas permis aux femmes mêmes de verser des larmes, Rom. 4 dans VERSER
Je suis prêt à rendre compte de tout le sang que j'ai versé pour la république, Dial. de Sylla et d'Eucrate. dans VERSER
Dans les jeux du cirque, les chariots dont les cochers étaient habillés de vert, disputaient le prix à ceux qui étaient habillés de bleu, Rom. 20 dans VERT, ERTE
Qui le dirait ! la vertu même a besoin de limites, Espr. XI, 4 dans VERTU
Je ne désapprouve point ceux qui rejettent cette vertu que l'on attribue à de certaines paroles, Lett. pers. 142 dans VERTU
Qu'importe qu'on vive vertueusement ou non ? on se fera jeter dans le Gange, Esp. XXIV, 14 dans VERTUEUSEMENT
Il [Auguste] ordonna que les vétérans recevraient leur récompense en argent, et non pas en terres, Rom. 13 dans VÉTÉRAN
Ils [les Français] avouent de bon coeur que les autres peuples sont plus sages, pourvu qu'on convienne qu'ils sont mieux vêtus, Lett. pers. 100 dans VÊTU, UE
Les comtes assemblaient les hommes libres et les menaient à la guerre ; ils avaient sous eux des officiers qu'ils appelaient vicaires, Esp. XXX, 17 dans VICAIRE
Tous les vices politiques ne sont pas des vices moraux, et tous les vices moraux ne sont pas des vices politiques, Esp. XIX, 11 dans VICE
Je fus la victime d'une négociation amoureuse et d'un traité que les soupirs avaient fait, Lett. pers. 9 dans VICTIME
La vie m'a été donnée comme une faveur ; je puis donc la rendre lorsqu'elle ne l'est plus, Lett. pers. 76 dans VIE
Bientôt, mêlant les complaisances d'un vieux mari avec toutes les faiblesses d'un vieux roi, il [Louis le Débonnaire] mit un désordre dans sa famille qui entraîna la chute de la monarchie, Esp. XXXI, 20 dans VIEIL ou VIEUX, VIEILLE
Lorsque le peuple d'Ephèse eut appris que les pères du concile avaient décidé qu'on pouvait appeler la Vierge mère de Dieu, il fut transporté de joie ; il baisait les mains des évêques ; il embrassait leurs genoux ; tout retentissait d'acclamations, Esp. XXV, 2 dans VIERGE
Des yeux vifs et prêts à être tendres, Temple de Gnide, 5 dans VIF, VIVE
Un code qui statue sur les dispositions des biens par testament ou entre vifs, Esp. XXVIII, 37 dans VIF, VIVE
C'est ce qui fit faire à Charlemagne, prince le plus vigilant et le plus attentif que nous ayons eu, bien des règlements pour empêcher qu'on ne dégradât les fiefs en faveur de ses propriétés, Esp. XXXI, 8 dans VIGILANT, ANTE
Domitien, prince timide, fit arracher les vignes dans la Gaule, de crainte sans doute que cette liqueur [le vin] n'y attirât les barbares, comme elle les avait autrefois attirés en Italie, Esp. XXI, 15 dans VIGNE
On observe en France que la grande quantité de vignobles y est une des grandes causes de la multitude des hommes, Esp. XXIII, 14 dans VIGNOBLE
Loi terrible qui mettait entre les mains de ces personnes viles [les dénonciateurs] le soin de la vengeance publique, domestique et particulière, Esp. XXVI, 19 dans VIL, ILE
Les gentilshommes se battaient entre eux à cheval et avec leurs armes ; et les vilains se battaient à pied et avec le bâton, Esp. XXVIII, 20 dans VILAIN, AINE
Le vilain, qui n'a point d'honneur, est puni en son corps, ib. VI, 10 dans VILAIN, AINE
Il était condamné à dix sous d'amende s'il était gentilhomme, et à cinq sous s'il était serf, pour les vilaines paroles qu'il avait dites, Esp. XXVIII, 27 dans VILAIN, AINE
Les voyageurs cherchent toujours les grandes villes, qui sont une espèce de patrie commune à tous les étrangers, Lett. pers. 23 dans VILLE
On peut avoir vu toutes les villes du monde, et être surpris en arrivant à Venise, ib. 31 dans VILLE
Paris est peut-être la ville du monde la plus sensuelle, et où l'on raffine le plus sur les plaisirs ; mais c'est peut-être celle où l'on mène une vie plus dure, ib. 106 dans VILLE
Lorsque la Hollande faisait presque seule le commerce du midi au nord de l'Europe, les vins de France, qu'elle portait au nord, ne lui servaient en quelque manière que de fonds pour faire son commerce dans le nord, Esp. XX, 6 dans VIN
La puissance violatrice des lois, Esp. XXIX, 5 dans VIOLATEUR, TRICE
Pour juger de la violation des moeurs, il faut en avoir, Esp. x, 7 dans VIOLATION
Un homme violemment soupçonné d'un crime qui méritait la mort, Esp. XXVIII, 27 dans VIOLEMMENT
Un livre classique de la Chine regarde comme un prodige de vertu de se trouver seul dans un appartement reculé avec une femme sans lui faire violence, Esp. XVI, 8 dans VIOLENCE
Chez ces nations violentes, rendre la justice n'était autre chose qu'accorder à celui qui avait fait une offense sa protection contre la vengeance de celui qui l'avait reçue, Esp. XXX, 20 dans VIOLENT, ENTE
Son fils Sextus [de Tarquin], en violant Lucrèce, fit une chose qui a presque toujours fait chasser les tyrans d'une ville où ils ont commandé, Rom. 1 dans VIOLER
Zélis, allant à la mosquée il y a quelques jours, laissa tomber son voile, et parut presque à visage découvert devant tout le peuple, Lett. pers. 147 dans VISAGE
Il est visible que, pour la sûreté publique, il faudrait mettre quelque différence dans la peine, Esp. VI, 16 dans VISIBLE
Le capitulaire de Compiègne établit que l'envoyé du roi pourrait faire la visite de tous les monastères avec l'évêque, de l'avis et en présence de celui qui le tenait, Esp. XXXI, 11 dans VISITE
On ne leur [les gens du monde] ôterait jamais de la tête qu'il est de la bienséance de visiter chaque jour le public en détail, sans compter les visites en gros dans les lieux où l'on s'assemble, Lett. pers. 88 dans VISITER
Cette vivacité qu'il mettait dans les conseils, il la portait dans l'exécution, Esp. XIX, 7 dans VIVACITÉ
Il [Charlemagne] aimait à vivre avec les gens de sa cour, Esp. XXXI, 18 dans VIVRE
Dans le gouvernement despotique, le pouvoir passe tout entier dans les mains de celui à qui on le confie ; le vizir est le despote lui-même, et chaque officier particulier est le vizir, Esp. v, 16 dans VIZIR
Une preuve vocale mise par écrit n'est jamais qu'une preuve vocale, Esp. XXVIII, 44 dans VOCAL, ALE
La loi voconienne ne permettait point d'instituer une femme héritière, pas même sa fille unique, Esp. des lois, XXVI, 6 dans VOCONIENNE
Toutes les voies furent bonnes pour parvenir à l'empire, Rom. 21 dans VOIE
Il y a des cas où il faut mettre pour un moment un voile sur la liberté, Esp. XII, 19 dans VOILE
Tacite, qui abrégeait tout, parce qu'il voyait tout, Esp. XXX, 2 dans VOIR
C'est ainsi qu'il [Alexandre] fit ses conquêtes : voyons comment il les conserva, Esp. x, 14 dans VOIR
La république des Lyciens était une association de vingt-trois villes : les grandes avaient trois voix dans le conseil commun ; les médiocres, deux ; les petites, une, Esp. IX, 3 dans VOIX
Je ne saurais douter que toute la théorie des lois romaines sur le vol ne fût tirée des institutions lacédémoniennes, Esp. XXIX, 13 dans VOL
À Rome, lorsqu'un impubère avait été surpris dans le vol, le préteur le faisait battre de verges à sa volonté, comme on faisait à Lacédémone, ib. XXIX, 13 dans VOL
La loi des Douze Tables permettait de tuer le voleur de nuit, aussi bien que le voleur de jour qui, étant poursuivi, se mettait en défense, Esp. XXIX, 15 dans VOLEUR, EUSE
J'ai parlé de ces volontaires qui, chez les Germains, suivaient les princes dans leurs entreprises, Esp. XXXI, 4 dans VOLONTAIRE
C'est un des malheurs de ces pays [la Turquie] que la plus grande partie de la nation n'y soit faite que pour servir à la volupté de l'autre, Espr. XV, 12 dans VOLUPTÉ
Je dis ici des choses nouvelles ; mais, si elles sont vraies, elles sont très anciennes, Esp. XXVIII, 4 dans VRAI, AIE
L'auteur a eu en vue d'attaquer le système de Hobbes : système terrible, qui, faisant dépendre toutes les vertus et tous les vices de l'établissement des lois que les hommes se sont faites...., Déf. Esp. lois, part. 1 dans VUE
Les chrétiens ne regardent pas le mariage dans ce point de vue, Lett. pers. 116 dans VUE
Des principes féconds dont on tire des conséquences à perte de vue, Lett. pers. 97 dans VUE
Le zénith de votre esprit ne va pas au nadir de celui du moindre des imans, Lett. pers. 18 dans ZÉNITH
L'Asie n'a point précisément de zone tempérée ; et les lieux situés dans un climat très froid y touchent immédiatement ceux qui sont dans un climat très chaud, Esp. XVII, 3 dans ZONE