MONTCHAL

Citations

En la philosophie du cardinal [de Richelieu], les vertus étaient des vices, et les devoirs des audaces, s'ils choquaient ses intentions, Mém. t. I, p. 66 dans AUDACE
Celui [cardinal de Richelieu] qui, ayant trahi Sa Majesté bienfactrice...., Mém. t. I, p. 3 dans BIENFAITEUR, TRICE
C'est ainsi qu'il [le cardinal de Richelieu] jouait une continuelle comédie avec MM. du Conseil et le clergé, comme en toutes ses autres actions ; car il avait l'esprit à la comédienne ; aussi a-t-il autorisé la comédie, l'introduisant dans son palais Cardinal par un esprit bien contraire à celui de tous les anciens Pères de l'Église, Mémoires, t. II, p. 59 dans COMÉDIEN, IENNE
Le cardinal de Richelieu.... les employant [certains personnages] à des ministères vils et contemptibles, Mém. t. I, p. 27 dans CONTEMPTIBLE
Ce que disait une divinité chez Porphyre, que, pour donner vigueur à l'amour, il faut lui donner un contre-amour...., Mém. t. I, p. 58 dans CONTRE-AMOUR
Par cette ruse qu'il savait très bien pratiquer, il [le cardinal de Richelieu] tenait ces deux prélats contre-pointés, Mémoires, t. I, p. 58 dans CONTRE-POINTÉ, ÉE
Le cardinal [de Richelieu], qui n'admettait personne auprès de soi sans lui donner un contre-tenant, formait des jalousies entre eux [l'archevêque de Bordeaux et l'évêque de Chartres], Mémoires, t. I, p. 57 dans CONTRE-TENANT
Ayant fait déclarer par le roi qu'il [le cardinal de Richelieu] réduisait ses prétentions pour le droit d'amortissement à trois millions six cent mille livres, il fallut travailler à en faire le département, Mémoires, t. I, p. 62 dans DÉPARTEMENT
Il [le cardinal de Richelieu] dit un jour au marquis de la Vieuville... qu'il était timide de son naturel..., mais qu'après s'être résolu, il agissait hardiment, poussait à son but, renversait tout, fauchait tout, et puis couvrait tout de sa soutane rouge, Mémoires, t. I, p. 8 dans SOUTANE