Michel de MONTAIGNE (1533 - 1592)

Citations

Cure generale du phlegmon lorsqu'il est degeneré en abcès, VII, 10 dans ABCÈS
Les membranes de l'abdomen qui sont parties grandement sensibles, 20 bis, 1 dans ABDOMEN
Le muscle abducteur ou rameneur des doigts, IV, 32 dans ABDUCTEUR
Des interrossels, l'externe monte pour estendre la paume de la main et aider l'abduction des doigts du poulce, IV, 29 dans ABDUCTION
Les abeilles ou avettes, les guespes, les freslons, 23, 34 dans ABEILLE
Ces maladies ne se peuvent guerir sans ablation du virus, XVI, 1 dans ABLATION
Souventes fois s'en ensuit ablation de l'action des muscles du thorax et des autres servans à la respiration, VIII, 10 dans ABLATION
Et subit lui fait ablution d'Egyptiac, avec un petit d'eau de vie, VIII, 15 dans ABLUTION
Aussi leur advient aux cuisses un refroidissement et abolissement de sentir et mouvoir, XIV, 15 dans ABOLISSEMENT
Tel enfantement [hors terme] est appelé abortif ou avortement, t. II, 624 dans ABORTIF, IVE
Le tout est fait comme un oeuf abortif, c'est-à-dire qui n'a encore la coquille ferme et dure, t. XVIII, 6 dans ABORTIF, IVE
Enfantement avortif, ib. dans ABORTIF, IVE
L'acromium, qui est partie et aboutissement de son espine [de l'omoplate], XIV, 11 dans ABOUTISSEMENT
C'est un plaisir que d'entendre telle maniere de faire la medecine, mais entre autres ceste cy est gentille, qui est de mettre ce beau mot abracadabra en une certaine figure qu'escrit Serenus pour guarir de la fiebvre, XXV, 31 dans ABRACADABRA
Syncopes, abbreviation et remission d'haleine, VIII, 23 dans ABRÉVIATION
Nous voyons du noyau d'abricot venir un abricotier et non le pommier, parce que nature garde toujours son genre et espece, XIX, 20 dans ABRICOTIER
Sa teinture ne se peut effacer qu'à grande peine avec drogues, tant soient-elles abstergentes, XXV, 46 dans ABSTERGENT, ENTE
Il absterge, desseiche et consolide toute plaie faite d'estoc, VIII, 32 dans ABSTERGER
Tous simples qui sont dessiccatifs, abstersifs, sans erosion, VIII, 15 dans ABSTERSIF, IVE
La plaie, d'autant qu'elle est sordide, demande abstersion, XXV, 15 dans ABSTERSION
Articulation, c'est-à-dire jointure : sçavoir quand iceux os sont tellement abuttés et alliés que...., IV, 43 dans ABUTER
Berberis, sumac, acacia et leurs semblables, VIII, 53 dans ACACIA
Quant aux sucs solides et endurcis, comme l'aloès, l'acacia...., XXV, 27 dans ACACIA
La tunique charnue de l'oesophage est tissue de filaments transversaux pour accelerer tant le boire et le manger que les vomissements et vents rejettés de l'estomac au dehors, II, 20 dans ACCÉLÉRER
Les fievres accidentelles au lieu des essentielles, XX, 6 dans ACCIDENTEL, ELLE
Le froid semblablement, non de sa propre nature, mais accidentale, eschauffe, XXV, 3 dans ACCIDENTEL, ELLE
L'homme en l'accouplement...., XVIII, 39 dans ACCOUPLEMENT
Jamais l'homme ne voudroit s'accoupler avec la femme, XVIII, 1 dans ACCOUPLER
Boiteux à raison de l'accourcissement de la jambe, XVII, 13 dans ACCOURCISSEMENT
L'air est conduit.... de la grand artere aux arteres de la matrice et cotilidoines, qui sont au chorium, par les acetables, et des acetables à l'umbilic de l'enfant, par la veine umbilicale, t. II, p. 631 dans ACÉTABULE
Iceux orifices ont esté appellés des Grecs cotyledons, et des Latins acetables, XVIII, 6 dans ACÉTABULE
Toutes ces choses aceteuses sont fort louées, parce qu'elles irritent l'appetit, XXIV, 2 dans ACÉTEUX, EUSE
Ce phlegme ou pituite est doux ou insipide et non salé ni acide, XX, 25 dans ACIDE
Sa qualité seconde, sçavoir acidité et aigreur, VI, 23 dans ACIDITÉ
Le vinaigre mixtionné avec eau estanche merveilleusement la soif, par la vertu de sa froideur et acidité, XXIV, 23 dans ACIDITÉ
L'aconit est une herbe qu'aucuns appellent luparia, parce qu'elle tue les loups, XXIII, 44 dans ACONIT
On les guerit enfin par une autre injection d'eau bien astringente et dessiccative sans acrimonie, V, 21 dans ACRIMONIE
Acrochordon est une verrue pendante, ayant sa base fort petite, estant calleuse, sans douleur, de figure ronde, V, 21 dans ACROCHORDON
Il y en a d'autres nommées acrochordon.... les Latins les appellent verrues pensiles, XVIII, 85 dans ACROCHORDON
L'acromion, lequel ladite espine [de l'omoplate] constitue de son extrémité, VI, 19 dans ACROMION
Application des cauteres tant actuels que potentiels, Introd. 2 dans ACTUEL, ELLE
On doit appliquer choses calefactives, non seulement potentiellement, mais aussi actuellement, VIII, 41 dans ACTUELLEMENT
Tel sang coule avec acuité et douleur, XVIII, 45 dans ACUITÉ
Et y seront adaptées promptement des compresses, XIII, 10 dans ADAPTER
Aucuns ont voulu dire que ce muscle aide aussi à l'adduction des doigts vers le poulce, IV, 29 dans ADDUCTION
Pour monstrer tout ce que contient ledit muscle, et ses adherences et mixtions avec le cuir, IV, 3 dans ADHÉRENCE
Tu leveras ce muscle large avec ledit cuir, auquel immediatement il adhere, IV, 3 dans ADHÉRER
La matiere terrestre du sang, s'adherant contre la tunique de l'artere, s'endurcist et devient osseuse, V, 30 dans ADHÉRER
Scolopendre, adianthe, politricon, 64 dans ADIANTE
Elle n'est que membrane simple, meslée par cy par là avec la gresse à soy subjacente : et pour ce peut estre dite pannicule adipeux, I, 5 dans ADIPEUX, EUSE
Et sont dites veines adipeuses, I, 25 dans ADIPEUX, EUSE
Faut que les causes adjuvantes concurrent pour servir d'aide, VI, 23 dans ADJUVANT, ANTE
Des apostemes d'un seul humeur pur et louable, ne peschant qu'en quantité, sans admixtion d'autre humeur, V, 7 dans ADMIXTION
L'adolescence, qui commence depuis dix-huit ans jusques à vingt et cinq, est la temperée et moyenne entre tous excès, Introduc. 5 dans ADOLESCENCE
On fait aussi des tablettes de sucre rosat, de tragacanthe, de racines de guymauves, XX bis, 11 dans ADRAGANT ou ADRAGANTE
Gomme adragant dissoute avec un blanc d'oeuf, XX bis, 17 dans ADRAGANT ou ADRAGANTE
Chair engendrée d'un sang melancholique non aduste qui bousche la narille, VI, 2 dans ADUSTE
Toutes les especes de melancholie contre nature sont fort chaudes, à raison qu'elles sont faites par adustion, Introd. 5 dans ADUSTION
Esprit est une substance subtile, aerée, transparente et luisante, Introd. 10 dans AÉRER
Saveur aerée ou aquée, XXV, 7 dans AÉRER
La manne, appelée par Galien miel aerien, XXV, 2 dans AÉRIEN, ENNE
Autres sont nommés aéromanciens ou prognostiqueurs de la disposition future, parce qu'ils devinent par l'air, sçavoir est par le vol des oiseaux, ou par tourmentes, orages, tempestes et vents, XIX, 31 dans AÉROMANCIEN
La vessie s'affaisse et reserre selon que l'urine sort, XI, 19 dans AFFAISSER
Les orfevres, affineurs, fondeurs de lettres, XXIV, 17 dans AFFINEUR
Ces remedes repoussent le sang et les autres humeurs qui affleuroient à la partie, à cause de la douleur et inflammation, X, 8 dans AFFLEURER
Trouvant un fossé, le voulut affranchir : et l'ayant sauté...., XIX, 7 dans AFFRANCHIR
Par quoy nul homme de bon esprit ne doit croire tels affronteux, X, 32 dans AFFRONTEUR, EUSE
Comme la lumiere d'une lampe qui est amortie par affusion de trop d'huile, XVIII, 73 dans AFFUSION
Apozemes aperitifs et relaxatifs de sené, agaric, rhuharbe, XX, 22 dans AGARIC
Aage est un cours ou espace de la vie, par lequel la constitution et temperature du corps, de soy mesme, sans survenue d'aucun accident, est changée evidemment, Introd. v. dans AGE
Aage viril ; aage caduque et decrepitée, ib. dans AGE
Nature, laquelle est principale agente en cecy ...., XVI, 12 dans AGENT
Les vieilles gens ont les os plus secs et plus durs, et par consequent moins agglutinables, VIII, 10 dans AGGLUTINABLE
Si tel flux vient de rupture, il sera gueri par choses agglutinantes, XV, 55 dans AGGLUTINANT, ANTE
La faculté agglutinatrice, XV, 52 dans AGGLUTINATEUR, TRICE
Mettant un linge delié beaucoup plus grand que la playe, couvert de beaume agglutinatif, VII dans AGGLUTINATIF, IVE
Les choses estranges empeschent l'agglutination de la playe, VII, 5 dans AGGLUTINATION
Ils [les vieilles gens] ont le sang moins propre à faire l'agglutination, VIII, 10 dans AGGLUTINATION
Il faut que le sang afflue à la partie qui doit estre nourrie, puis qu'il soit fiché et agglutiné, Introd. 6 dans AGGLUTINER
Les navrés sentent en la partie une douleur aggravante, une stupeur et endormissement, IX, 2e Disc. dans AGGRAVANT, ANTE
Le mesme suc reduit en forme de leniment, par forte agitation dans un mortier de plomb, est...., V, 29 dans AGITATION
Jactation et agitation de tout le corps, XX, 20 dans AGITATION
Un aigneau ayant trois testes en une, XIX, 20 dans AGNEAU
L'agneau qui aura teté une chevre sera plus farouche que ne porte son naturel, XVIII, 24 dans AGNEAU
Une brebis conceut et aignela d'un lyon, chose monstrueuse en nature, XIX, 20 dans AGNELER
Les petits aignelets qu'allaictera une chevre, auront leur laine plus dure, XVIII, 24 dans AGNELET
Nus chapeliers de feutre ne doit faire chapiaus de feutre fors que d'aignelins purs sanz bourre, 248 dans AGNELINE
Prenez une dragme de semence d'agnus castus, XXIII, 20 dans AGNUS-CASTUS
Thym, origan, agripaume, sabine et autres semblables, XVIII, 83 dans AGRIPAUME
En Afrique se trouve une beste nommée des sauvages haiif, fort difforme, et est presque incredible qu'il en soit de telle qui ne l'auroit veuë.... Ce haiif estant pris jette de grands soupirs, Monstres, App. 3 dans
L'un estoit aide à maçon, VIII, 32 dans AIDE
Bastons de casse, noix d'Inde, pierres d'aigles, XXV, 7 dans AIGLE
Merlans, esperlans, aigrefins, turbots, XXIV, 22 dans AIGREFIN
On corrobore les entrailles avec les trochisques d'aigremoine, XX, 36 dans AIGREMOINE
Absinthe, eupatoire ou agrimoine, XXV, 6 dans AIGREMOINE
Des cerises aigrettes, XX, 25 dans AIGRET, ETTE
À cachettes, I, 4 dans À
Blecé à mort, I, 16 dans À
Un homme à qui chascun avoit veu bien faire en la meslée, I, 8 dans À
À jamais, I, 270 dans À
À celui qui en estoit requis, c'estoit titre de gaing, I, 15 dans À
Au hasard du combat, ib. dans À
Un tabourin à porter à la guerre, I, 15 dans À
Reverence à la religion, I, 17 dans À
Les choses mortes ont encore des relations occultes à la vie, I, 20 dans À
À belles dents, I, 21 dans À
À pleine bouche, I, 24 dans À
À ce compte, I, 25 dans À
À peine est-il en son pouvoir de..., I, 227 dans À
À la vérité, I, 22 dans À
À l'abri des coups, I, 25 dans À
A l'exemple des Thraces, I, 23 dans À
Au royaume de Ternate, I, 24 dans À
À l'advenir, I, 230 dans À
À nage, I, 277 dans À
Les moyens qu'ils ont à y employer, I, 24 dans À
À quoi faire voulez vous...., I, 85 dans À
Il l'envoya subjuguer le monde à tout [avec] seulement 30000 hommes, I, 180 dans À
Les yeux me troublent à monter [quand je monte], I, 224 dans À
À parler en bon escient, I, 227 dans À
Il le somma de sortir à parlementer, I, 16 dans À
Estre deslogé à force, I, 26 dans À
Ne craindre point a mourir, I, 69 dans À
C'est à Dieu seul à qui gloire appartient, III, 10 dans À
La meilleure part de l'entreprise, ils l'abandonnent à la fortune, I, 132 dans ABANDONNER
Estant abandonné des medecins pour un aposteme, I, 254 dans ABANDONNER
S'abandonner aux delices, II, 4 dans ABANDONNER
Il abandonna [s'éloigna] de si peu son fort, I, 25 dans ABANDONNER
Les filles se peuvent abandonner [se livrer à un homme], I, 111 dans ABANDONNER
Les forces abbattues par l'aage, II, 19 dans ABATTRE
Les courages sont abbattus, I, 24 dans ABATTRE
Il m'advient souvent en telle sorte de propos abbattus et lasches, propos de contenance, de...., III, 277 dans ABATTRE
La folle chose qu'un vieillard abecedaire ; on peut continuer en tout temps l'estude, mais non l'escholage, dans ABÉCÉDAIRE
Combien ai-je veu d'hommes abestis par temeraire avidité de science !, I, 181 dans ABÊTIR
Il nous fault abestir pour nous assagir, II, 214 dans ABÊTIR
Certaines nations abominent la...., II, 226 dans ABOMINER
Ils se jectent d'abordée dans la franchise de la coustume, I, 118 dans ABORDÉE (D')
Il delibera de contenter un jeune homme pauvra, son fidele ami, aboyant après les richesses, II, 317 dans ABOYER
En certain abbayer du chien le cheval cognoist qu'il y a de la cholere, II, 158 dans ABOYER
Ce chien se meit à abbayer contre lui tant qu'il put, II, 192 dans ABOYER
Chascun en ayant esté abbruvé cent fois [d'un récit], I, 35 dans ABREUVER
Les premiers discours, de quoi on lui doibt abruver l'entendement...., I, 172 dans ABREUVER
Toutes leurs idoles s'abruvent de sang humain, I, 229 dans ABREUVER
Son esponge estoit abruvée de diverses peintures, I, 254 dans ABREUVER
A l'abri des coups, I, 25 dans ABRI
Ceux que Dieu a mis à l'abry des necessités, IV, 97 dans ABRI
De rejecter ma robbe sur son lict, en maniere qu'elle les abriast tous deux, I, 96 dans ABRITER
Ces colleges où on les envoye les abrutissent ainsi, I, 181 dans ABRUTIR
Le peuple absolut à toute peine Pelopidas, I, 3 dans ABSOUDRE
Estre absouls de son debvoir, I, 30 dans ABSOUDRE
Sera il absoult...., I, 128 dans ABSOUDRE
Que tout juge s'abstienne de vin sur le point d'executer sa charge, II, 19 dans ABSTENIR (S')
Des moyens si estranges [singeries des sorciers] semblent venir de quelque abstruse science, I, 96 dans ABSTRUS, USE
L'anatomie de la philosophie en laquelle les plus abstruses parties de notre nature se penetrent, I, 169 dans ABSTRUS, USE
Voilà un bon mot et un utile desir, mais pareillement absurde, II, 379 dans ABSURDE
Il n'est aulcun absurde, selon nous, plus extreme que de maintenir que le feu n'eschauffe point, II, 356 dans ABSURDE
De toutes les absurdités, la plus absurde aux epicuriens est de desadvouer la force et l'effet des sens, II, 12 dans ABSURDITÉ
Laissons les abuser de leur loisir, I, 187 dans ABUSER
Il me venoit compassion du pauvre peuple abusé de ces folies, I, 200 dans ABUSER
On ne peult abuser que des choses qui sont bonnes, II, 60 dans ABUSER
Elle n'y trouva les efforts repondants à sa taille, beauté et jeunesse par où elle avoit été prinse et abusée, III, 371 dans ABUSER
Fault luy [à l'âme] fournir d'object où elle s'abbutte, I, 21 dans ABUTER
Il accepta à prendre du vin qu'il avoit refusé, II, 129 dans ACCEPTER
L'accès que la fortune m'a donné aux chefs des divers partis, I, 103 dans ACCÈS
Feu de fiebvre, subject à accez et remises, I, 209 dans ACCÈS
Ces trois choses n'ont nul accez prez de Dieu, II, 226 dans ACCÈS
Qui me deffendroit l'accez de quelque coing des Indes, je...., IV, 242 dans ACCÈS
Les accessions externes prennent saveur et couleur de l'interne constitution, I, 318 dans ACCESSION
La durée n'est aulcune accession à la sagesse [ne la rend pas plus grande], II, 271 dans ACCESSION
Cette proposition, pour avoir esté iniquement interpretée, le meit aultrefois et teint longtemps en grand accessoire à l'inquisition de Rome, I, 161 dans ACCESSOIRE
Ceulx qui eurent advantage au rencontre de la Rocheabeille, faisants grand'feste de cet accident, I, 248 dans ACCIDENT
S'ils avoient privilege qui les exemptast d'un si grand nombre d'accidents, I, 406 dans ACCIDENT
Le poids, la couleur, et tous accidents sensibles, II, 199 dans ACCIDENT
Non seulement les mauvais accidents et insupportables, II, 387 dans ACCIDENT
La beauté spirituelle estoit icy principale ; la corporelle, accidentale et seconde, I, 211 dans ACCIDENTEL, ELLE
Il se fault servir de ces commodités accidentales et hors de nous, I, 280 dans ACCIDENTEL, ELLE
Celui là est certes bien indigne de son accointance [de la vertu], qui...., I, 70 dans ACCOINTANCE
On trouve facilement des hommes propres à une superficielle accointance, I, 217 dans ACCOINTANCE
Les prestres se crevent les yeux pour acointer les daimons, I, 112 dans ACCOINTER (S')
Autant qu'elles ont accointé de masles, I, 114 dans ACCOINTER (S')
Lors accollant chauldement son mari...., III, 119 dans ACCOLER
Ils estoient joints face à face et comme si un plus petit enfant en vouloit accoller un plus grandelet, III, 136 dans ACCOLER
Le lierre corrompt et ruine la paroi qu'il accole, IV, 151 dans ACCOLER
Mon appetit est accommodable indifferemment à toutes choses de quoy on se paist, I, 184 dans ACCOMMODABLE
Accommodant la matiere à ma force, I, 104 dans ACCOMMODER
Enfin, Cinna, je t'ay rendu si accommodé et si aysé que...., I, 129 dans ACCOMMODER
D'une façon noble et accommodée au temps et au lieu, I, 182 dans ACCOMMODER
Ils se prestent et accommodent aux inclinations naturelles, II, 234 dans ACCOMMODER
Nos romans disent ordinairement adestrer pour accompaigner, I, 358 dans ACCOMPAGNER
Ils se promettent une vie terrestre accompaignée de toutes sortes de plaisirs, II, 252 dans ACCOMPAGNER
J'escrivois cecy, accompaigné de telle douleur en la vessie...., III, 12 dans ACCOMPAGNER
Là est toujours le parfait et accompli usage de toutes choses, I, 234 dans ACCOMPLIR
L. Marcius sema des entrejects d'accord, I, 23 dans ACCORD
Venir à accord, I, 25 dans ACCORD
Traité d'accord, I, 25 dans ACCORD
L'ephore ne s'esmoie pas si la musique en vault mieux, ou si les accords en sont mieulx remplis, I, 121 dans ACCORD
Ce seroit un meslange de trop mauvais accord [les harangues et la joie], I, 121 dans ACCORD
Cette narration d'Aristote n'a non plus d'accord avecques nos terres neuves [l'Amérique], II, 233 dans ACCORD
Nourrissant en mesme giste, d'une societé accordante et paisible, le crime et le juge, I, 396 dans ACCORDANT, ANTE
Une assemblée de quatre si accordants et si unis d'amitié, IV, 326 dans ACCORDANT, ANTE
Le roi accorda trefve pour quelques jours, I, 23 dans ACCORDER
Dionysius se mocquoit des musiciens qui accordent leurs flutes et n'accordent pas leurs moeurs, I, 145 dans ACCORDER
Et cet aultre que Plutarque vouloit induire à s'accorder avecques son frere, I, 207 dans ACCORDER
S'il advient que mes humeurs plaisent et accordent à quelque honneste homme...., IV, 114 dans ACCORDER
Il advient souvent que les jugements d'aultruy ne s'accordent pas aux miens, IV, 123 dans ACCORDER
J'avois le latin si prest et si à la main que mes precepteurs craignoient à m'accoster, I, 194 dans ACCOSTER
Junia s'estant accostée d'elle familierement, elle la repoussa rudement, III, 180 dans ACCOSTER
....où les femmes s'accouchent sans plainte et sans effroy, I, 113 dans ACCOUCHER
Nous n'avons pas faict marché, en nous mariant, de nous tenir continuellement accouez l'un à l'aultre, IV, 108 dans ACCOUER
Ny les maladies ne l'accourcissent [l'espoir d'une longue vie], I, 78 dans ACCOURCIR
Elle gaigna cela par l'accoustumance qui...., I, 105 dans ACCOUTUMANCE
Les cerimonies qu'on avoit accoustumé en telles choses, I, 17 dans ACCOUTUMER
J'ai accoustumé de considerer, I, 58 dans ACCOUTUMER
Pratiquons le, accoustumons le [accoutumons-nous-y], I, 76 dans ACCOUTUMER
Accoustumer les hommes à...., I, 80 dans ACCOUTUMER
S'accoustumer à vivre d'araignées, I, 106 dans ACCOUTUMER
Sa femme, le bienveignant de ses criailleries accoustumées, III, 127 dans ACCOUTUMER
Ils n'estoient pas accoustumez de prendre en bonne part les remontrances de gents armez, IV, 21 dans ACCOUTUMER
Ferons nous accroire à nostre peau que les coups d'estriviere la chatouillent ?, I, 301 dans ACCROIRE
Les propres condamnations sont tousjours accrues, les louanges mescrues, IV, 34 dans ACCROIRE
Arminius qui seul empeschoit l'accroissement de la domination en ces contrées-là, III, 236 dans ACCROISSEMENT
Le peuple ayant mis en justice d'accusation capitale ses capitaines, I, 3 dans ACCUSATION
Ceux qui accusent les hommes de...., I, 11 dans ACCUSER
Les vieux du Senat accuserent [blâmèrent] cette pratique, I, 23 dans ACCUSER
Les mesmes paroles qui accusent [indiquent] ma maladie, I, 34 dans ACCUSER
Il se verroit maistre de ces vices qui sont habituez et acharnez en luy, I, 397 dans ACHARNER
Qui a jamais leu d'homme si obstinement acharné envers femme, que de celui-là envers Poppée ?, IV, 382 dans ACHARNER
Chose à quoy nature mesme nous achemine, I, 11 dans ACHEMINER
Il s'achemina de ce pas au supplice, I, 19 dans ACHEMINER
Mon opinion est de les acheminer tousjours aux meilleures choses et plus proufitables, I, 159 dans ACHEMINER
[Cette chose] acheminant ainsi cette amitié que nous avons nourrie, I, 206 dans ACHEMINER
Encore que ton aage ne soit pas achevé, ta vie l'est, I, 89 dans ACHEVER
À treize ansje sortis du college, j'avois achevé mon cours, I, 195 dans ACHEVER
Ils acheverent de perdre les reliques de la romaine liberté [en se tuant], II, 31 dans ACHEVER
J'adjouste au bout de chasque livre le temps auquel j'ay achevé de le lire, II, 112 dans ACHEVER
Achever un ennemy, III, 110 dans ACHEVER
Tous les hommes sont accoquinez à leur estre miserable, III, 197 dans ACOQUINER
Six mois après, vous raurez si bien accoquiné vostre estomach que...., IV, 289 dans ACOQUINER
Se contentant par piperie de s'acquerir l'ignorante approbation du vulgaire, I, 157 dans ACQUÉRIR
Acquerir des cognoissances, II, 243 dans ACQUÉRIR
Afin que ce ne fust pas un acquest, mais une naturelle possession, I, 152 dans ACQUÊT
Les afflictions employées à l'acquest d'une resjouissance éternelle, I, 283 dans ACQUÊT
Ils n'y employent la deliberation et le conseil que par acquit, I, 132 dans ACQUIT
Le dernier acte d'une comedie, I, 67 dans ACTE
Ce sont actes de son personnage, non pas du nostre, I, 124 dans ACTE
Ce prince est le souverain patron des actes hazardeux, I, 133 dans ACTE
J'ay, sans offense de poids, passifve ou actifve, escoulé tantost une longue vie, IV, 167 dans ACTIF, IVE
Les loix ont action d'homicide contre nous, II, 26 dans ACTION
Le corps demeure cependant sans action, s'atterre et s'attriste, III, 290 dans ACTION
Telle a esdiré (adirée, éd. de 1595 ; il y avait d'abord, Telle a perdu)...., III, 344 dans ADIRER
Le nid ne peult recevoir ny admettre que l'oyseau qui l'a basti, II, 198 dans ADMETTRE
J'admire de les veoir si doulces et molles [les guerres civiles], I, 170 dans ADMIRER
Pour s'adonner du tout à la devotion, I, 113 dans ADONNER (S')
J'ay veu nos princes s'y adonner depuis en personne [à l'exercice louable de la comédie], I, 198 dans ADONNER (S')
Son chemin s'adonnant au travers d'une eglise, il ne passoit jamais qu'il...., I, 403 dans ADONNER (S')
Si quelque serviteur s'y adonne [s'attache à lui]...., II, 79 dans ADONNER (S')
Mais si peult on y arriver, qui en sçait l'addresse, par des routes ombrageuses...., I, 176 dans ADRESSE
Nos conseils fourvoyent, parce qu'ils n'ont pas d'adresse et de but, II, 9 dans ADRESSE
On ne s'adresse [on ne s'en prend] pourtant qu'à lui, I, 99 dans ADRESSER
On reçoit ces advis comme adressez au peuple, I, 116 dans ADRESSER
S'adresser aux loix pour avoir raison d'une offense, I, 119 dans ADRESSER
N'adresse elle [redresse-t-elle] pas quelques fois nos conseils et les corrige [la fortune] ?, I, 254 dans ADRESSER
Il faut adresser et arrester nos desirs aux choses les plus aysées, III, 277 dans ADRESSER
Puis addressant son propos à son oncle, IV, 324 dans ADRESSER
Ce n'est que la violence des tyrans et la lascheté des peuples qui lui soit adversaire [opposée], I, 212 dans ADVERSAIRE
Les responses impourveues de sa partie adverse le rejectent de son bransle, I, 40 dans ADVERSE
Tout soing curieux autour des richesses sent son avarice ; leur dispensation mesme et la liberalité trop ordonnée et artificielle, elles ne valent pas une advertence et solicitude penible, IV, 79 dans ADVERTANCE
Je suis si affady aprez la liberté, que qui me deffendroit l'accez de quelque coing des Indes, j'en vivrois aulcunement plus mal à mon ayse, IV, 242 dans AFFADIR
Au lieu de m'aiguiser l'appetit par ces preparations et avantjeux, on me lasse et affadit, II, 107 dans AFFADIR
C'est le goust d'une molle fortune, qui s'affadit aux choses ordinaires et accoustumées, IV, 283 dans AFFADIR
Mon esprit se donne plus d'affaire à soy mesme, I, 33 dans AFFAIRE
Lorsque nous en avons le plus affaire, I, 97 dans AFFAIRE
Aulcuns me convient d'escrire les affaires de mon temps, I, 103 dans AFFAIRE
Le marchand ne faict bien ses affaires qu'à...., I, 104 dans AFFAIRE
Ils veulent avoir à faire à gens qui...., II, 107 dans AFFAIRE
Moi qui m'espie de plus prez, comme celuy qui n'ay pas fort à faire ailleurs, II, 323 dans AFFAIRE
Un riche malaysé, necessiteux, affaireux, me semble plus miserable que...., I, 314 dans AFFAIRÉ, ÉE
La moderation est vertu bien plus affaireuse que n'est la souffrance, III, 165 dans AFFAIRÉ, ÉE
J'aime mieulx une vie moins brave et moins affaireuse, IV, 77 dans AFFAIRÉ, ÉE
Toute affectation, nomméement en la gayeté, est mesadvenante au courtisan, I, 192 dans AFFECTATION
Affecter l'ignorance de qualités si vulgaires, I, 288 dans AFFECTER
Je n'ay rien jugé de si rude en l'austerité de vie que nos religieux affectent, que...., III, 289 dans AFFECTER
M. Manlius affecta depuis la royauté, IV, 160 dans AFFECTER
Son affection [goût] mesme y contredisant, I, 44 dans AFFECTION
Quelle affection [émotion] peult estre plus aspre et plus juste, que celle des amis de Pompeius [le voyant massacrer] ?, I, 63 dans AFFECTION
J'ay en particuliere affection cette matiere, I, 81 dans AFFECTION
La resolution à la guerre et affection à leurs femmes, I, 238 dans AFFECTION
Antigonus ayant prins en affection un de ses soldats pour sa vertu, II, 5 dans AFFECTION
Ceux qui s'affectionnent aux guenons et petits chiens, I, 21 dans AFFECTIONNER
Il s'y affectionne et s'y embesogne [à ces exercices], II, 358 dans AFFECTIONNER
Conservant tant de nations si esloignées, si mal affectionnées, IV, 85 dans AFFECTIONNER
Il n'affiert qu'aux grands poetes d'user des licences de l'art, I, 166 dans AFFÉRENT, ENTE
Une beauté molle, affettée, delicate, artificielle, I, 177 dans AFFÉTÉ, ÉE
Il prend à gentillesse, quand il le veoid affiner son compaignon par quelque malicieuse desloyauté et tromperie, I, 107 dans AFFINER
L'amitié ne prend accroissance qu'en la jouissance, l'ame s'affinant par l'usage, I, 209 dans AFFINER
Les sangliers affinent leurs deffenses, II, 164 dans AFFINER
Clitomachus affermoit n'avoir jamais sceu...., II, 238 dans AFFIRMER
Peu de gents faillent, notamment aux choses malaysées à persuader, d'affermer qu'ils l'ont veue, IV, 179 dans AFFIRMER
Affligé de longue hydropisie...., II, 26 dans AFFLIGER
J'ay aultrefois esté employé à consoler une dame vrayement affligée, III, 291 dans AFFLIGER
Carneades s'en trouva si affolé [de la soif de savoir] qu'il n'eut plus le loisir de se faire le poil et les ongles, I, 181 dans AFFOLER
Et leur sembloit que c'estoit affoler les mysteres de Venus que de les oster du retiré sacraire de son temple, II, 350 dans AFFOLER
À fin que sa mort l'affranchist de l'obligation...., I, 30 dans AFFRANCHIR
L'esprit est si estroictement affretté au corps, qu'il m'abandonne, à touts coups, pour le suyvre, III, 310 dans AFFRÉTER
Affronter les ennemis, I, 5 dans AFFRONTER
Le medecin a besoing de trop de pieces pour affuster justement son desseing, III, 217 dans AFFÛTER
Il les agacea tant enfin par ses paroles picquantes, que...., I, 353 dans AGACER
Voire, en la saison la plus licentieuse de mon aage, I, 77 dans AGE
Les pensées serieuses d'un homme d'aage [homme fait], I, 190 dans AGE
Une femme hors d'aage, I, 226 dans AGE
L'aage doré [d'or], I, 235 dans AGE
En ces nouvelles terres descouvertes en nostre aage, I, 228 dans AGE
C'est un bel et grand adgencement sans doubte que le grec et le latin, mais on l'achete trop cher, I, 193 dans AGENCEMENT
L'ame est lors aggravée de profondes pensées, I, 10 dans AGGRAVER
Si extremement aggravé de travail et de faulte de dormir, que...., I, 341 dans AGGRAVER
Aggravé de vieillesse, II, 19 dans AGGRAVER
En moy, la proximité n'allege pas les defaults, elle les aggrave plus tost, IV, 96 dans AGGRAVER
Si l'imaginer et desirer un agir plus noble que le nostre, produisoit la repentance...., III, 268 dans AGIR
Leur ame, pour estre crasse et obtuse, en est moins penetrable et agitable, IV, 215 dans AGITABLE
Nous sentons nostre corps agité au bransle de nos imaginations, I, 92 dans AGITER
L'inspiration ayant agité le poëte à la colere, au dueil, frappe encore par le poëte l'acteur, I, 266 dans AGITER
Nos ames se treuvent souvent agitées de diverses passions, I, 268 dans AGITER
Les affaires de vos enfants vous ont agitée par tous les coings de France, II, 69 dans AGITER
Sa saincte eglise agitée comme nous la voyons de tant de troubles et orages, III, 6 dans AGITER
Ceulx qu'on veoid defaillants de foiblesse en l'agonie de la mort, II, 54 dans AGONIE
Je crois qu'il sentit du plaisir en une si noble action, et qu'il s'y agrea plus qu'en aultre de celles de sa vie, II, 118 dans AGRÉER
Exiler pour cela seul d'agreer trop à leurs citoyens, III, 154 dans AGRÉER
Ceulx qui s'agreent en eulx mesmes, et estiment ce qu'ils tiennent au dessus du reste, IV, 68 dans AGRÉER
On se plainct de quoy je me suis agreé à continuer cet exercice, marié et vieil, IV, 105 dans AGRÉER
Il la fault tendre [l'âme] et roidir d'aguet [par une forte volonté], II, 126 dans AGUETS
Il fault au mariage des fondemens plus solides et plus constans, et y marcher d'aguet, III, 319 dans AGUETS
Je sçais combien ahanne mon ame en compaignie d'un corps si tendre, I, 165 dans AHANER
Ils croyent que l'ame d'un homme accablé soubs une ruyne, traisne et ahanne longtemps à sortir, II, 291 dans AHANER
Plus j'ahanne à le trouver, plus je l'enfonce en l'oubliance, III, 358 dans AHANER
Il vault mieulx prester au coup, que, s'aheurtant à ne rien relascher, donner occasion à...., I, 126 dans AHEURTER (S')
Les plus aheurtez à cette si juste persuasion de l'immortalité, II, 305 dans AHEURTER (S')
Cela ayderoit à continuer, I, 15 dans AIDER
Homme, pour n'estre aydé que de l'experience et du naturel, d'un jugement bien net, I, 256 dans AIDER
Ils se sont aydez de l'eloquence plus que des armes, I, 380 dans AIDER
Ma façon n'ayde rien à la matiere, III, 36 dans AIDER
Un toict de tortue qui eschappa des pattes d'un aigle en l'air, I, 74 dans AIGLE
Ils penserent que cette sorte de vengeance debvoit estre plus aigre que la leur, I, 240 dans AIGRE
Tout ainsi que l'ennemy se rend plus aigre à nostre fuitte, I, 305 dans AIGRE
Ce bruit aigre et poignant que font les limes, II, 367 dans AIGRE
Nous sentons au dedans je ne sçais quelle aigre doulce poincte de volupté maligne, III, 236 dans AIGRE-DOUX, DOUCE
Son secretaire qui l'avoit voulu empoisonner, il ne le punit pas plus aigrement que d'une mort simple, II, 128 dans AIGREMENT
Aussi la peur surmonte elle en aigreur [force, vivacité] touts aultres accidents, I, 63 dans AIGREUR
Les aigreurs comme les doulceurs du mariage se tiennent secrettes par les sages, III, 343 dans AIGREUR
C'est un amusement d'esprits aigus et oysifs, I, 47 dans AIGU, UË
Plus nostre sagesse est aigue et vifve, plus...., I, 132 dans AIGU, UË
Une subtilité aigue et relevée [dans la poésie], I, 261 dans AIGU, UË
Tourmenté d'une maladie aigue et douloureuse, I, 304 dans AIGU, UË
Aulcuns ont l'ouie plus aigue que nous, II, 369 dans AIGU, UË
Ces espines domestiques nous mordent plus aigu, IV, 71 dans AIGU, UË
Les difficultez aiguisent et rehaulsent le plaisir divin que...., I, 70 dans AIGUISER
L'elephant aiguise et esmould ses dents, II, 164 dans AIGUISER
Je ne le puis si peu raccointer [Plutarque], que je n'en tire cuisse ou aile, III, 355 dans AILE
On les a veu voler d'une aile si hault que...., I, 41 dans AILE
Prens t'en ailleurs, VI, 22 dans AILLEURS
Des honnestes hommes d'ailleurs, I, 37 dans AILLEURS
Un homme qui pense ailleurs, ne..., III, 55 dans AILLEURS
Il n'y a aucune d'elles, pour malotrue qu'elle soit, qui ne pense estre bien aimable, III, 284 dans AIMABLE
Frere bienaymé, I, 22 dans AIMER
Je n'aime ny à conseiller ny à suyvre une vertu si sauvage, I, 224 dans AIMER
Ils ayment mieulx la mort que de relascher...., I, 241 dans AIMER
Les femmes s'aiment le mieulx où elles ont plus de tort, II, 84 dans AIMER
J'aimeroy bien mieulx regler mes affaires par le sort des dez que par ces songes, 45 dans AIMER
Je m'aimerois mieulx bon escuyer, que bon logicien, IV, 74 dans AIMER
Ce n'est point une isle, ains terre ferme, I, 232 dans AINS
Ainsi marcha, ainsin alla, Avis VIII dans AINSI
Elle se forge ainsin [de la sorte] une prinse frivole, I, 21 dans AINSI
Il n'est pas dangereux, comme en une drogue medicinale, en un conte ancien, qu'il soit ainsin ou ainsi, I, 104 dans AINSI
Ainsi du reste, I, 104 dans AINSI
Ainsi [pendant] qu'il faisoit le conte de la conjuration, I, 255 dans AINSI
.... Par ainsin ils nous representent bien plus vifvement que les aultres...., II, 89 dans AINSI
Il voulut mourir, disant qu'ainsi comme ainsi luy falloit il, un jour, franchir ce pas, II, 386 dans AINSI
D'un toict de tortue qui eschappa des pattes d'un aigle en l'air, I, 74 dans AIR
C'est une ladrerie spirituelle qui a quelque air de santé, I, 62 dans AIR
Cette aysance que les bons esprits ont de rendre ce qu'ils veulent vraysemblable, II, 329 dans AISANCE
L'aysance qu'il a trouvé à desgosiller un passant, I, 402 dans AISANCE
Se mettre à son ayse, I, 8 dans AISE
L'ame doibt faire luire jusques au dehors son repos et son aise, I, 175 dans AISE
Auguste fut bien ayse d'avoir trouvé un...., I, 129 dans AISE
Enfin, Cinna, je t'ai rendu accommodé et si aysé [à son aise, riche] que...., I, 129 dans AISÉ, ÉE
Ils sont plus aysez à concevoir qu'un conte de Boccace, I, 180 dans AISÉ, ÉE
A mesure qu'elle se treuve plus molle, il est plus aisé à y empreindre quelque chose, I, 199 dans AISÉ, ÉE
Je suis bien aysé que les tesmoings nous sont plus à main où nous en avons plus affaire, I, 309 dans AISÉ, ÉE
J'avais prins un cheval bien aysé, I, 52 dans AISÉ, ÉE
Un mesme pas de cheval me semble tantost rude, tantost aysé, II, 324 dans AISÉ, ÉE
Ceulx qui estoient plus aysez desfrayoient les plus necessiteux, I, 175 dans AISÉ, ÉE
L'aysé et le malaysé lui sont un, II, 151 dans AISÉ, ÉE
Il adjouste que les dicts ambassadeurs...., I, 59 dans AJOUTER
Les ambassadeurs lui adjousterent qu'il avoit cinquante mille hommes...., I, 229 dans AJOUTER
Et irois facilement couchant et alanguissant mon esprit, I, 34 dans ALANGUIR
Abatus et alangouris de longue maladie, p. 159 dans ALANGUIR
L'ame troublée de plusieurs diverses alarmes, I, 96 dans ALARME
Je demeurerai en crainte et en alarme, I, 128 dans ALARME
J'en treuve qui se mettent inconsideréement et furieusement en lice, et s'alentissent en la course, IV, 168 dans ALENTIR
Qu'elle ne puisse porter joyaux d'or à l'entour de sa personne, I, 337 dans ALENTOUR ou À L'ENTOUR
Les taureaux respandent et jectent la poussiere à l'entour d'eulx, ib. II, 164 dans ALENTOUR ou À L'ENTOUR
Il munit son corps, et le crouste tout à l'entour de limon bien paistri, ib. II, 164 dans ALENTOUR ou À L'ENTOUR
Eschylus a beau se tenir à l'airte, le voylà assommé d'un toict...., I, 74 dans ALERTE
Des souliers aux semelles plombées, pour s'alleger au courir et à saulter, II, 17 dans ALLÉGER
Le lion, se sentant allegé de son mal et soulagé de cette douleur, II, 193 dans ALLÉGER
En moy, la proximité n'allege pas les defaults, elle les aggrave plustost, IV, 96 dans ALLÉGER
Je l'ai veu par delà 60 ans se mocquer de nos alaigresses [agilités], II, 17 dans ALLÉGRESSE
L'alaigresse [vigueur, santé....] où je suis, le plaisir et la force, I, 82 dans ALLÉGRESSE
Je vouldrois jouir, selon la condition de mon aage, de leur alaigresse et de leurs festes, II, 78 dans ALLÉGRESSE
À cett' heure le chagrin predomine en moy, à cett' heure l'alaigresse, II, 324 dans ALLÉGRESSE
Ce precepte est souvent allegué en Platon, I, 12 dans ALLÉGUER
Antigonus alleguoit que c'estoit raison, I, 26 dans ALLÉGUER
Elle alloit s'amollissant, I, 4 dans ALLER
Se laisser aller à toute sorte de conseils, I, 196 dans ALLER
Si elle feust toujours allée ce train, I, 232 dans ALLER
Ils s'y en allerent avecques leurs femmes et enfants, I, 233 dans ALLER
Ils vont nus par devotion. Aller la teste couverte, I, 259 dans ALLER
Allez vous y en, I, 296 dans ALLER
Je m'en vais clorre ce pas par un verset ancien, I, 336 dans ALLER
Je m'en voys quant et vous, III, 183 dans ALLER
Leurs ames, du plus bas aloy, rapportent faussement le fruict de la science, I, 149 dans ALOI
Iniques juges qui remettent à juger alors qu'ils...., I, 31 dans ALORS
Parce qu'il n'y avait ny enflure ny alteration par le dehors, I, 100 dans ALTÉRATION
Le vin s'altere aux caves, I, 20 dans ALTÉRER
Ils souffroient d'estre fouettez jusques à la mort sans alterer leur visage, I, 307 dans ALTÉRER
Le degousté charge la fadeur au vin ; l'alteré, la friandise, II, 373 dans ALTÉRER
Des amas et pieces de chair informes [môles], I, 31 dans AMAS
Ils se baissent à terre pour amasser [ramasser] en du linge son ordure, I, 110 dans AMASSER
Qui sçauroit le poids d'un sceptre ne daigneroit l'amasser quand il le trouveroit à terre, I, 330 dans AMASSER
Cette prevoyance d'amasser et espargner pour le temps à venir, II, 186 dans AMASSER
Je feis sortir de sa playe l'ordure qui s'y amassoit, II, 193 dans AMASSER
Le parler obscur, ambigu et fantastique du jargon prophétique, I, 47 dans AMBIGU, UË
Un bastiment capable de deux ou trois cents ames, I, 237 dans ÂME
Ils croyent les ames eternelles, I, 238 dans ÂME
La fermeté du courage et de l'ame - Rendre l'ame, I, 243 dans ÂME
Le medecin lui dict que son habitude s'en pourroit amender, I, 91 dans AMENDER
Non seulement ils n'amendent pas ce qu'on leur commet, mais l'empirent, I, 146 dans AMENDER
On disoit à Socrates que quelqu'un ne s'estoit aulcunement amendé en son voyage, I, 275 dans AMENDER
Voyla cinq esclaves, mange-les, et nous t'en amerrons davantage, I, 129 dans AMENER
Ils estoient amis de leur païs - amis d'ambition et de troubleIls n'estoient ni amis l'un de l'autre, ny amis à eulx mesmes, I, 214 dans AMI, IE
Ma niepce, m'amie, depuis que je t'ay cogneu...., IV, 328 dans AMI, IE
Le mespris de la mort nous donne le goust pur et amiable de la vie...., I, 70 dans AMIABLE
Son obligation s'en amoindrissoit et luy en poisoit moins, I, 94 dans AMOINDRIR
Nous sommes touts contraincts et amoncelez en nous, et avons la veue raccourcie à la longueur de nostre nez, I, 170 dans AMONCELER
Lors la cholere et la fureur, s'emmoncelant en un, esclatte touts ses efforts à la premiere charge, III, 351 dans AMONCELER
Je marche plus sur et plus ferme à mont qu'à val, I, 161 dans AMONT
Le moust bouillant dans un vaisseau, poulse à mont tout ce qu'il y a dans le fond, II, 12 dans AMONT
L'aigle s'envolant à mont, signifioit que...., II, 269 dans AMONT
Il amortit l'inimitié qu'il avoit portée contre ce duc [sa propre inimitié], I, 2 dans AMORTIR
Les desnaturées et preposteres amours de son temps, I, 117 dans AMOUR
Cette amour naturelle [des parents] les attendrit trop et relasche, I, 164 dans AMOUR
Tumber en amour de soy indiscrete, II, 62 dans AMOUR
L'amour d'un muletier plus que celle d'un gallant homme, II, 213 dans AMOUR
Rendu insensé par un bruvage amoureux, II, 20 dans AMOUREUX, EUSE
Les amoureux se disent toutes choses des yeulx, II, 158 dans AMOUREUX, EUSE
Il amusa [occupa] toutes ses heures dernieres, I, 17 dans AMUSER
Cyrus amusa une armée plusieurs jours à se venger de...., I, 22 dans AMUSER
Ils ne s'amuserent [s'occupèrent] qu'à haster les mariniers de..., I, 63 dans AMUSER
Les Amadis et tels fatras de livres à quoy l'enfance s'amuse, I, 196 dans AMUSER
Ce sont amusoires de quoy on paist un peuple mal mené, IV, 66 dans AMUSOIRE
Les Aegyptiens faisoient apporter l'anatomie seche d'un corps d'homme mort, pour...., I, 76 dans ANATOMIE
À d'aulcuns l'estude des histoires, c'est l'anatomie de la philosophie en laquelle les plus abstruses parties de nostre nature se penetrent, I, 169 dans ANATOMIE
L'ancienneté [l'antiquité] a tenu de certaines femmes en Scythie, que...., I, 101 dans ANCIENNETÉ
Nous nous laissons si fort aller sur les bras d'aultruy, que nous aneantissons nos forces, I, 144 dans ANÉANTIR
Vivre en continuelle angoisse [par suite de la crainte], I, 64 dans ANGOISSE
La vue des angoisses [souffrances] d'aultruy m'angoisse materiellement, I, 91 dans ANGOISSE
La vue des angoisses d'aultruy m'angoisse materiellement, I, 91 dans ANGOISSER
La justice a cognoissance et animadversion aussi sur ceulx qui choment, IV, 65 dans ANIMADVERSION
S'animer des bravades de l'ennemy, I, 4 dans ANIMER
Il estoit fort animé contre la ville, I, 4 dans ANIMER
Cela l'anime à poursuyvre sa poincte, I, 204 dans ANIMER
Partant se veoit l'animosité et illegalité manifeste des accusateurs, I, 99 dans ANIMOSITÉ
Les difficultez anoblissent, aiguisent et rehaussent la vertu, I, 70 dans ANOBLIR
Ceulx qui ont anobli leur vie par renommée, I, 73 dans ANOBLIR
Les lois prennent leur autorité de la possession et de l'usage ; il est dangereux de les ramener à leur naissance ; elles grossissent et s'anoblissent en roulant, comme nos rivieres, II, 349 dans ANOBLIR
Il y en a qui de frayeur anticipent la main du bourreau, I, 91 dans ANTICIPER
D'anticiper les accidents de la fortune ; coucher sur la dure, etc. c'est l'action d'une vertu excessive, I, 280 dans ANTICIPER
Nous en voyons mille exemples en l'antiquité, III, 120 dans ANTIQUITÉ
Par oraisons et sacrifices apaiser l'ire des dieux, I, 64 dans APAISER
Et m'avoit la coustume osté l'appercevance de cette estrangeté, I, 110 dans APERCEVANCE
Il fut apperçeu par...., I, 49 dans APERCEVOIR
Lors il s'appercevoit de ses eschauldures et meurtrisseures, I, 93 dans APERCEVOIR
Les ouïes des creatures de ça bas ne le peuvent appercevoir [percevoir], I, 107 dans APERCEVOIR
Ayants apperceu que les Portugais usoient d'une aultre...., I, 239 dans APERCEVOIR
S'appercevants combien son usage estoit pernicieux, I, 380 dans APERCEVOIR
L'aspreté de leurs regles est incontinent applanie par l'acoustumance, I, 283 dans APLANIR
Un jeune homme doit esveiller sa vigueur et la garder de moisir et s'apoltronnir, IV, 259 dans APOLTRONNIR (S')
Combattre par fuittes appostées et recharges inopinées, I, 23 dans APOSTER
Non une obstination apostée contre son sentiment, I, 93 dans APOSTER
Ils luy ont dressé cette querelle apostée, I, 97 dans APOSTER
Ses parents aposterent un prebstre pour luy dire...., II, 32 dans APOSTER
On luy apposta une faulse accusation et preuve, IV, 22 dans APOSTER
Chose qui eust eu apparence [qui eût semblé vraie] en un autre siecle, I, 27 dans APPARENCE
Ambassadeur par effect, mais par apparence homme privé, I, 38 dans APPARENCE
On peut dire avecques apparence que...., I, 121 dans APPARENCE
Il n'y a pas grande apparence que cette isle soit ce monde...., I, 232 dans APPARENCE
L'alteration des sainctes escritures est deffendue, non sans apparence [raison], I, 399 dans APPARENCE
Il est mieulx deu aux plus apparents de se faire attendre [au rendez-vous], I, 51 dans APPARENT, ENTE
Une si grossiere et apparente ou ignorance ou couardise, I, 56 dans APPARENT, ENTE
Sans cause apparente, I, 64 dans APPARENT, ENTE
Les plus apparents de la court...., I, 110 dans APPARENT, ENTE
Pour garder que les forces de notre estomach ne s'apparessent, II, 15 dans APPARESSER
Le corps et l'esprit s'apparessent en moi par la repletion, IV, 288 dans APPARESSER
Nostre arrogance nous remet tousjours en avant ceste blasphemeuse appariation, II, 268 dans APPARIATION
Cecy se pourroit apparier [comparer] à ce qu'on veit dernierement, I, 6 dans APPARIER
Ceulx qui apparioient Plaute à Terence, II, 102 dans APPARIER
Alors tout ce qui est en ce lieu nous appert ou vert, ou jaune, ou violet, II, 371 dans APPAROIR
La beatitude remplit toutes les appartenances et advenues de la vertu, I, 70 dans APPARTENANCE
Ces cognoissances ne sont pas de leur appartenance, II, 278 dans APPARTENANCE
Cela appartient à celuy qui donne la loy, non à...., I, 59 dans APPARTENIR
On leur apprenoit à se demesler des appasts de la volupté, I, 152 dans APPÂT
Ils en faisoient provision et les appastoient [nourrissaient], I, 106 dans APPÂTER
Un gendre qui sceust appaster commodement mes vieux ans, et les endormir, IV, 75 dans APPÂTER
Nous appastons le cheval dès lors qu'il est nay, pour l'apprivoiser à servir, IV, 356 dans APPÂTER
Faisant requeste à Dieu de l'appeller à lui, I, 252 dans APPELER
Il l'appella deux ou trois fois par son nom pour l'esveiller, I, 339 dans APPELER
Appellant sur eulx la vengeance divine, II, 33 dans APPELER
Nations moins barbares en cela que la grecque qui les en appelle, II, 48 dans APPELER
Il se feit porter où le besoing l'appeloit, III, 94 dans APPELER
J'ay ma chevance mieulx logée qu'en des coffres appelant sur moy la haine, IV, 11 dans APPELER
L'appetit de manger et de boire...., I, 98 dans APPÉTIT
C'est une incivile importunité de chocquer tout ce qui n'est pas de nostre appetit [goût], I, 166 dans APPÉTIT
Mon appetit est accommodable indifferemment à toutes choses de quoy on se paist, I, 184 dans APPÉTIT
Des trois actions de l'ame, l'imaginatifve, l'appetitifve et la consentante, les pyrrhoniens reçoivent les deux premieres, II, 230 dans APPÉTITIF, IVE
Ceulx qui la laissent faire et qui lui applaudissent, I, 91 dans APPLAUDIR
Autant par le benefice de mon application que par le benefice de mon invention et de ma force, I, 157 dans APPLICATION
Une medecine faible et mal appliquée, I, 125 dans APPLIQUER
Il n'y trouva meilleur conseil que de s'appliquer du poison et de tuer ses jambes, II, 25 dans APPLIQUER
Ils ont des espées de bois appointées par un bout, I, 239 dans APPOINTER
D'un costé elles vont en eslargissant, et s'appoinctant et estrecissant par l'aultre, II, 372 dans APPOINTER
On recourt à eulx pour appoincter les differends, III, 7 dans APPOINTER
Nostre parole le dict, mais nostre intelligence ne l'apprehende [comprend] point, II, 267 dans APPRÉHENDER
Il y voyoit si clair, d'une apprehension si prompte, d'un jugement si sain, que...., I, 147 dans APPRÉHENSION
J'avois l'esprit lent, l'apprehension tardive, I, 195 dans APPRÉHENSION
Elle print une si vifve apprehension de la beatitude celeste, qu'elle solicita son mary [de demander à Dieu sa mort], I, 252 dans APPRÉHENSION
Il en arrive de mesme aux bestes, hors de toute apprehension de dangier, IV, 2 dans APPRÉHENSION
La nature, m'ayant desarmé de force, m'a armé d'insensibilité et d'une apprehension reglée ou mousse, IV, 4 dans APPRÉHENSION
Que philosopher, c'est apprendre à mourir, I, 68 dans APPRENDRE
Les Romains avoient apprins d'amollir ou d'estendre ce mot en periphrases, I, 72 dans APPRENDRE
Qui apprendroit les hommes à mourir leur apprendroit à vivre, I, 81 dans APPRENDRE
Il faut apprendre aux enfants de haïr les vices.... et leur en apprendre la naturelle difformité, I, 108 dans APPRENDRE
Je ne sçais pas faire mes besongnes d'une puerile et apprentisse intelligence, II, 100 dans APPRENTI, IE
Les apprentifs et qui ne sont pas de si haulte leçon, s'enfarinent le visage, II, 104 dans APPRENTI, IE
Apprester à rire à ses compaignons, I, 49 dans APPRÊTER
Philosopher, c'est s'aprester à mourir, I, 68 dans APPRÊTER
Ils les cuisent et apprestent à diverses saulces, I, 106 dans APPRÊTER
J'envie ceulx qui sçavent s'apprivoiser au moindre de leur suitte, III, 278 dans APPRIVOISER
Menander, comme on le tansoit, approchant le jour auquel il avoit promis une comedie, I, 190 dans APPROCHANT, ANTE
Accident approchant à celui de la ville des Xantiens, I, 297 dans APPROCHANT, ANTE
La peur des voiles aegyptiennes qui commenceoient à les approcher...., I, 63 dans APPROCHER
Ces escripts nous approcheroient bien prez de l'honneur de l'antiquité, I, 206 dans APPROCHER
La froideur commencea à s'approcher des parties vitales, II, 91 dans APPROCHER
C'est l'entendement qui veoid et qui oyt, c'est l'entendement qui approfite tout, I, 163 dans APPROFITER
Qu'il oublie, s'il veult, d'où il tient ces preceptes ; mais qu'il se les sache approprier, I, 162 dans APPROPRIER
On cherche à fermir et appuyer nostre religion par la prosperité de nos entreprinses, I, 248 dans APPUYER
Un eschafauld appuyé sur des colonnes, II, 35 dans APPUYER
L'aspre condemnation du peuple romain contre les soldats...., I, 55 dans ÂPRE
Quelle affection peult estre plus aspre et plus juste, que celle des amis de Pompeius [assistant à sa mort] ?, I, 63 dans ÂPRE
Le soleil estant extremement aspre, II, 193 dans ÂPRE
Qui estoient plus aspres à ceste curée qu'un chiquanaux à gripper, 141 dans ÂPRE
Aprez beaucoup de difficultez, I, 4 dans APRÈS
L'ame se relaschant aprez aux larmes, I, 8 dans APRÈS
Aprez qu'on l'eut desarmé, I, 8 dans APRÈS
Aprez l'avoir ouï, I, 19 dans APRÈS
S'opiniastrer aprez quelque science, I, 154 dans APRÈS
Courir aprez un beau mot, I, 191 dans APRÈS
Ils les perçoient de traits et les pendoient aprez, I, 240 dans APRÈS
Un homme qui se laisse aler aprez son appetit naturel, II, 212 dans APRÈS
Toutes les cognoissances qu'il a, et qu'il peult acquerir par aprez, II, 243 dans APRÈS
Quand les peintres nous tirent, aprez le naturel, un subject...., II, 282 dans APRÈS
Il possedoit toute l'Egypte et estoit aprez à conquerir Cypre, III, 103 dans APRÈS
Il le fault rompre à la peine et aspreté des exercices, pour le dresser à la peine et aspreté de la cholique, du cautere, de la torture, I, 165 dans ÂPRETÉ
Je ne me puis garder, quand j'oy nos architectes s'enfler de ces gros mots, pilastres, architraves, corniches, que mon imagination ne se saisisse incontinent du palais d'Apollidon, et par effet je trouve que ce sont les chetives pieces de la porte de ma cuisine, I, 52 dans ARCHITRAVE
Ils se pourmenoyent sus le theatre aux arenes [à Arles], I, 49 dans ARÈNE
Arene mouvante, I, 232 dans ARÈNE
Quand les vignes gelent en mon village, mon prebstre en argumente l'ire des dieux sur la race humaine, I, 170 dans ARGUMENTER
Caracalla alloit par païs à pied, armé de toutes pieces, conduisant son armée, II, 95 dans ARMÉE
Ils ont, par complot, armé le monde à l'encontre de lui, I, 97 dans ARMER
Les mains armées de fouets, I, 183 dans ARMER
La nature eust armé d'une peau plus espesse ce qu'elle eust abandonné à la batterie des saisons, I, 259 dans ARMER
Alexandre, le plus hazardeux capitaine qui feut jamais, s'armoit fort rarement, II, 94 dans ARMER
Certains hommes d'armes, poisamment et malayséement armez, ib. dans ARMER
Ce masque arraché, rapportant les choses à la raison et...., I, 118 dans ARRACHER
Arracher les enfants du sommeil tout à coup et par violence...., I, 195 dans ARRACHER
On ne me pouvoit arracher de l'oisifveté, I, 195 dans ARRACHER
On leur arrache le coeur et les entrailles, I, 129 dans ARRACHER
Tout cela se faict pour arracher de leur bouche quelque parole...., I, 242 dans ARRACHER
Un soldat luy avoit arraché ce peu de bouillie qui luy restoit, II, 48 dans ARRACHER
C'est un commun vice des hommes, d'avoir leur visée et arrest sur le train auquel ils sont nays, I, 369 dans ARRÊT
Arrestant obstinéement sa veue contre un milan, I, 102 dans ARRÊTER
Je donne ces fantasies, non comme arrestées et reglées par l'ordonnance divine, I, 401 dans ARRÊTER
P. Bunel, ayant arresté quelques jours à Montaigne, II, 136 dans ARRÊTER
Le remora areste toute sorte de vaisseaux ausquels il s'attache, II, 180 dans ARRÊTER
Je m'arreste aux comparaisons qui me sont plus favorables, II, 213 dans ARRÊTER
Nos loix non plus que nos vestements ne peuvent prendre aulcune forme arrestée, III, 64 dans ARRÊTER
Ils les amuserent sur mer, tantost avant, tantost arriere, jusques à ce que...., I, 298 dans ARRIÈRE
En nous acculant et tirant arriere, nous attirons la ruyne qui nous menace, I, 305 dans ARRIÈRE
Elle le veid en l'arriere enfer, IV, 373 dans ARRIÈRE
Nos arrierenepveux, I, 86 dans ARRIÈRE-NEVEU
Je veois que chascun se mutine si on luy cache le fonds des affaires ausquels on l'emploie, et si on luy en a desrobbé quelque arriere sens, III, 242 dans ARRIÈRE-SENS
Aultrement on les chasseroit d'arrivée, I, 69 dans ARRIVÉE
Tous les jours vont à la mort : le dernier y arrive, I, 89 dans ARRIVER
S'il n'y a que moi qui t'empesche d'arriver à l'empire, I, 130 dans ARRIVER
Elles entrelacent les unes de long, les autres de travers, et adjoustent des courbes et des arrondissements, tellement qu'enfin elles en forment un vaisseau rond prest à voguer, II, 198 dans ARRONDISSEMENT
Que devient cette belle art ?, I, 36 dans ART
Cette tant celebrée art de deviner des Thoscans, I, 45 dans ART
Les licences de l'art, I, 166 dans ART
Maistre ez arts, I, 188 dans ART
Entre les arts liberaux, commenceons par l'art qui nous faict libres : elles servent toutes à...., I, 173 dans ART
En un art qui...., I, 286 dans ART
Un si bel art, I, 387 dans ART
Si j'estois du mestier, je naturaliserois l'art, autant comme ils artialisent la nature, III, 355 dans ART
Ils quittent aux adversaires aulcuns articles de ceulx qui sont en debat, I, 204 dans ARTICLE
Combien de choses nous servoient hier d'articles de foi, qui...., I, 205 dans ARTICLE
Toute leur science ethique ne contient que ces deux articles, I, 238 dans ARTICLE
Peintre, poëte ou aultre artisan, III, 25 dans ARTISAN
Nature faict naistre, ez nations moins cultivées par art, des productions d'esprit souvent qui luictent les plus artistes productions, I, 143 dans ARTISTE
[Après avoir cité un tour de la fortune] Semble il pas que ce soit un sort artiste ?, I, 253 dans ARTISTE
La nature, dict-il, est un feu artiste, propre à engendrer, II, 278 dans ARTISTE
Chascun aspire si naturellement à la liberté et auctorité, que...., I, 59 dans ASPIRER
Pour dix aspres un turc se donnera une entaille, I, 309 dans ASPRE
Il nous fault abestir, pour nous assagir, II, 214 dans ASSAGIR
J'estudiai jeune pour l'ostentation ; depuis, un peu pour m'assagir, III, 290 dans ASSAGIR
Outre ce que l'affinement des esprits n'en est pas l'assagissement, IV, 66 dans ASSAGISSEMENT
Il fault veoir en quel estat est l'assaillant, IV, 86 dans ASSAILLANT
L'advantage que la nuict lui donnoit pour assaillir Darius, I, 29 dans ASSAILLIR
Quand cette maladie m'assault mollement, elle me faict peur, IV, 273 dans ASSAILLIR
Qu'un seul eschelle une forteresse, qu'il assaille une armée qu'il conquiere un royaume...., IV, 349 dans ASSAILLIR
Les vers qui font nostre soye, on les veoid comme mourir et asseicher, II, 254 dans ASSÉCHER
La viande crue n'est pas tousjours propre à nostre estomac ; il la fault asseicher, alterer et corrompre, II, 293 dans ASSÉCHER
Une compaignie assemblée pour rire et faire bonne chere, I, 182 dans ASSEMBLER
Il receut un coup d'esteuf qui s'assena un peu au-dessus de l'aureille, I, 74 dans ASSENER
Cet ancien qui, ruant la pierre à un chien, en assena et tua sa marastre, I, 255 dans ASSENER
D'un grand coup d'espée, il en assene l'un par la teste et le rue mort par terre, I, 255 dans ASSENER
On assene peu surement le coup que l'air vous conduict, I, 362 dans ASSENER
Darius craignant de frapper de peur d'assener Gobrias, I, 312 dans ASSENER
C'est un corps vain qui n'a pas par où estre saisi et assené, II, 314 dans ASSENER
Cet empereur assenoit ses dons plus heureusement qu'ils ne font, IV, 10 dans ASSENER
Ces peuples sont assis le long de la mer, I, 236 dans ASSEOIR
Où asseons nous cette renommée que nous allons questant avecques si grand peine ?, I, 347 dans ASSEOIR
Pour avoir mal assis une escabelle, III, 146 dans ASSEOIR
Ils refuseroient d'en rendre tesmoignage, assermentez par un juge [sommés de déposer sur la foi du serment], I, 103 dans ASSERMENTER
Assez moins que...., I, 11 dans ASSEZ
Non-seulement en basque, les femmes.... mais assez ailleurs, et, qui plus est, en...., II, 201 dans ASSEZ
Nostre chevet assiegé de medecins et de prescheurs, I, 90 dans ASSIÉGER
Leurs affaires vous tiennent encore assiegée [occupée], II, 69 dans ASSIÉGER
Le premier qui y mena un cheval leur feit tant d'horreur en cette assiette, qu'ils...., I, 237 dans ASSIETTE
Le privilege de quelque assiette particuliere aux assemblées publiques, II, 63 dans ASSIETTE
Se trouver les premiers à l'assignation [rendez-vous], I, 51 dans ASSIGNATION
Nous attribuons à Dieu les evenements d'importance d'une particuliere assignation, II, 268 dans ASSIGNATION
Assigner l'heure et le lieu de la battaille, I, 24 dans ASSIGNER
Ayant contremandé ses amis qu'il avoit assignez au conseil, I, 129 dans ASSIGNER
Est il quelque trophée assigné pour les vainqueurs qui ne soit mieulx deu à ces vaincus ?, I, 244 dans ASSIGNER
Il assigna trois ports à leur passage, I, 298 dans ASSIGNER
Les amoureux se remercient, s'assignent et disent enfin toutes choses des yeulx, II, 158 dans ASSIGNER
Chascun de l'assistance en ayant esté abbruvé cent fois, I, 35 dans ASSISTANCE
L'assistance d'un nombre de valets pasles et esplorez, I, 90 dans ASSISTANCE
Celuy qui appelle Dieu à son assistance pendant qu'il est dans le train du vice...., I, 403 dans ASSISTANCE
C'est une intelligence qui se refroidit par une trop continuelle assistance [présence], IV, 106 dans ASSISTANCE
Assister à un convoy, I, 17 dans ASSISTER
Il est malaisé de cognoistre les volontez et pensements interieurs de ceulx qui nous assistent [nous entourent, nous servent], I, 133 dans ASSISTER
Les femelles [de l'alcyon] asassistent leur masle toute leur vie, sans jamais l'abandonner, II, 197 dans ASSISTER
L'ame doit embrasser le corps, le cherir, luy assister, III, 40 dans ASSISTER
À la familiarité de la table j'associe le plaisant, non le prudent, I, 218 dans ASSOCIER
Eschylus assommé d'un toict de tortue...., I, 74 dans ASSOMMER
Des garsonnets que je voyois escorcher, assommer et meurtrir à quelque pere ou mere, III, 139 dans ASSOMMER
Ils vous assomment de l'auctorité de leur experience, IV, 47 dans ASSOMMER
De sa toute sagesse il ne part rien que de bon et reglé ; mais nous n'en voyons pas l'assortiement et la relation, III, 138 dans ASSORTIMENT
Aux exemples se pourront proprement assortir touts les plus proufitables discours de la philosophie, I, 172 dans ASSORTIR
L'imagination de ceulx qui par devotion recherchent la solitude, est bien plus sainement assortie, I, 283 dans ASSORTIR
Une si brusque diversité ne se peult bien assortir à un subject simple, II, 6 dans ASSORTIR
J'eusse assourdi touts mes amis de babil, I, 34 dans ASSOURDIR
Assubjectir et employer des terres à certaines semences, I, 31 dans ASSUJÉTIR et aussi ASSUJETTIR
Soubs la foy et asseurance [promesse] du comte...., I, 30 dans ASSURANCE
La resolution est asseurance d'une ame reglée, I, 67 dans ASSURANCE
Une asseurance de visage, et souplesse de voix et de geste, I, 198 dans ASSURANCE
Agesilaus asseura l'advantage qui lui estoit acquis, I, 15 dans ASSURER
Je ne m'asseure pas que je peusse venir à bout de...., I, 37 dans ASSURER
Je m'estois hasté de l'escrire là, pour ne m'asseurer point d'arriver jusques chez moi, I, 78 dans ASSURER
Fondement asseuré, I, 83 dans ASSURER
Qui plus curieusement s'est asseuré de son salut, que luy de sa ruyne, I, 243 dans ASSURER
Elle print d'une main asseurée la coupe, II, 40 dans ASSURER
Ils asseurent que les forces humaines ne sont pas capables d'y attaindre, II, 230 dans ASSURER
Que ce que nous avons dict soit vray, nous en asseurerions si nous avions sur cela confirmation d'un oracle, II, 281 dans ASSURER
Il entreprend, par raisons humaines et naturelles, establir et verifier contre les atheistes touts les articles de la religion chrestienne, II, 138 dans ATHÉISTE
Il fault juger un homme par luy mesme, non par ses atours, I, 325 dans ATOUR
Ils alloient à la guerre sans atour imperial, I, 354 dans ATOUR
Comme chascun paroit sa fille et l'atournoit d'ornements...., III, 159 dans ATOURNER
Comme si la destinée avoit attaché la victoire à ses membres, I, 15 dans ATTACHER
Il attache une chorde à l'un des bras du prisonnier, I, 239 dans ATTACHER
Si vous leur attachez un bon coup d'espée en la poictrine, II, 147 dans ATTACHER
Le remora arreste les vaisseaux ausquels il. s'attache, II, 180 dans ATTACHER
Attaquer à [s'en prendre à, se jeter sur], I, 21 dans ATTAQUER
Nous n'attaquons pas une beste ou une pierre quand elle nous blece, III, 110 dans ATTAQUER
La fortune parfournit ce à quoy l'art n'avoit peu attaindre, I, 254 dans ATTEINDRE
Voilà l'extreme point où la cruauté puisse attaindre, II, 131 dans ATTEINDRE
Il feit haulser l'huile plus prez du bord, où il la peust attaindre, II, 176 dans ATTEINDRE
Quand on est attainct d'une bonne fiebvre...., IV, 67 dans ATTEINDRE
Ne vous attendez pas qu'ils y mettent la main, I, 72 dans ATTENDRE
Attendez vous y [faites-y attention] pendant que vous y estes, I, 88 dans ATTENDRE
Un malade auquel je m'attends [je m'intéresse] et que je considere, I, 91 dans ATTENDRE
Je m'attends à ce qu'elle [la science] serve d'ornement, non de fondement, I, 163 dans ATTENDRE
Quelle resverie est-ce de s'attendre de mourir de vieillesse ?, I, 406 dans ATTENDRE
Il permet au sage d'agir à sa mode, sans s'attendre aux lois, IV, 129 dans ATTENDRE
Un pere atteré d'années et de maulx, II, 75 dans ATTERRER
Il y a des maladies qui atterrent jusques à nos desirs et nostre cognoissance, III, 91 dans ATTERRER
Le corps demeure cependant sans action, s'atterre et s'attriste, III, 290 dans ATTERRER
Appellant sur eulx et attestant la vengeance divine, II, 33 dans ATTESTER
La crainte et la desfiance attirent l'offense, I, 134 dans ATTIRER
Attirez par la bonté et fertilité du terroir, I, 233 dans ATTIRER
Comme l'aimant attire une aiguille, I, 266 dans ATTIRER
Le grand roy le voulut attirer prez de lui à force d'offres, IV, 367 dans ATTIRER
L'oiseau attiré par quelque force attractive du chat, I, 102 dans ATTRACTIF, IVE
La mort vous attrape fuyant et poltron aussi bien que...., I, 75 dans ATTRAPER
L'ame est un air receu par la bouche, eschauffé au poulmon, attrempé au coeur, et espandu par tout le corps, II, 289 dans ATTREMPER
Attribuer au rang le loz qui appartient au merite, I, 4 dans ATTRIBUER
Aulcuns attribuoient la cause de la mort du jeune Caton à la crainte, I, 265 dans ATTRIBUER
Ils attribuoient la divinité, non seulement aux vertus, mais aussi aux vices, II, 251 dans ATTRIBUER
Le juge ne peult attribuer à punition ce qui vient à gré à celuy qui le souffre, II, 258 dans ATTRIBUER
Aux longues guerres d'entre luy et Robert, I, 15 dans AU, AUX
Razias, surnommé le pere aux Juifs, II, 33 dans AU, AUX
Punissant aux enfants la faulte des peres, II, 197 dans AU, AUX
De toutes les absurdités, la plus absurde aux Epicuriens est desad vouer la force et l'effect des sens, II, 12 dans AU, AUX
Je ne m'y suis proposé aucune fin, que domestique et privée, Au lecteur, p. X dans AUCUN, UNE
Aulcuns en prinrent argument que...., I, 7 dans AUCUN, UNE
Nous dirons d'aulcuns ouvrages qu'ils puent l'huyle, I, 41 dans AUCUN, UNE
Il ne se faict aucun proufit qu'au dommage d'aultruy, I, 104 dans AUCUN, UNE
Je me console aulcunement ; premierement, sur ce que...., I, 34 dans AUCUNEMENT
Qui ne se peult aulcunement soulager, I, 71 dans AUCUNEMENT
La societé et amitié s'en augmente [des réunions], I, 199 dans AUGMENTER
Le soing de s'augmenter en sagesse et en science, II, 223 dans AUGMENTER
Tout ce qui peult estre faict un aultre jour, le peult estre aujourd'huy, I, 78 dans AUJOURD'HUI
Que l'amitié commence de ce jourd'huy entre nous, I, 130 dans AUJOURD'HUI
Au royaume de Narsingue encores aujourd'huy, les femmes...., I, 297 dans AUJOURD'HUI
On veoid jusques aujourd'hui les dieux de la medecine se debattre de nostre anatomie, II, 317 dans AUJOURD'HUI
Le jour d'hier meurt en celuy du jour d'huy, et le jour d'huy mourra en celuy de demain, II, 378 dans AUJOURD'HUI
Les hommes d'aujourd'huy...., III, 284 dans AUJOURD'HUI
Quelques années auparavant, I, 49 dans AUPARAVANT
Cette pie print à desdaing tout ce qu'elle sçavoit dire auparavant, II, 175 dans AUPARAVANT
Une fille d'auprès de Pise, I, 102 dans AUPRÈS
Nous les tenons pour bien fournies, parce qu'elles ont un homme auprez, III, 327 dans AUPRÈS
Comme la folie ne sera jamais contente, aussi est la sagesse contente de ce qui est present, I, 12 dans AUSSI
Aussi bien qu'homme de France, I, 109 dans AUSSI
Je n'ay point faulte aussi d'exemple domestique, I, 17 dans AUSSI
Mais aussi à ce compte...., I, 25 dans AUSSI
Chrysippus n'eust pas esté de cet advis ; et moy aussi peu, I, 29 dans AUSSI
Aussi [c'est pourquoi] la peur surmonte-elle en aigreur tous...., I, 63 dans AUSSI
Aussi tost qu'il y a tant soit peu d'apparence que le dangier soit esloingné, II, 93 dans AUSSITÔT
Ces exemples me semblent plus à propos, d'autant qu'on veoit...., I, 3 dans AUTANT
Mais d'autant que c'est un philosophe, I, 66 dans AUTANT
Ayant combattu autant qu'il eut de force, I, 16 dans AUTANT
Il s'en sentoit d'autant allegé, I, 20 dans AUTANT
Autant qu'il estoit en son autorité, I, 22 dans AUTANT
Il y en a trois fois autant, I, 182 dans AUTANT
Il perdit la bonne grace d'Alexandre pour n'avoir voulu boire d'autant à lui, I, 185 dans AUTANT
Autant reformé à Sparte, comme voluptueux en Ionie, I, 185 dans AUTANT
Cette occupation est aussi penible que toute aultre, et autant ennemie de la santé, I, 283 dans AUTANT
Pour auctoriser la puissance de nostre volonté, I, 98 dans AUTORISER
Nostre creance a assez d'aultres fondements, sans l'auctoriser par les evenements, I, 248 dans AUTORISER
Autant qu'il estoit en son auctorité [pouvoir], I, 22 dans AUTORITÉ
C'est à moi de leur donner quelque auctorité [poids], qui en donne si peu à nostre prudence, I, 47 dans AUTORITÉ
Et le vuide tout autour [du tableau], il le remplit de crotesques, I, 205 dans AUTOUR
Lucilius, personnage puissant et de grande auctorité autour de l'empereur, I, 251 dans AUTOUR
Je veulx dire mon experience autour de ce subject, I, 312 dans AUTOUR
Train, credit, tout cela est autour de luy, non en luy, I, 324 dans AUTOUR
À force de crier autour de leurs aureilles et de les tempester, II, 56 dans AUTOUR
Ses compaignons s'assemblent en foule autour de luy, II, 195 dans AUTOUR
Les stoïciens mettent l'ame autour et dedans le coeur, II, 290 dans AUTOUR
Il ne requeroit aultre grace que de...., I, 4 dans AUTRE
Il m'adveint l'aultre jour de...., I, 156 dans AUTRE
Aultre chose est un dogme serieusement digéré ; aultre chose ces impressions...., II, 147 dans AUTRE
Ses trenchées croissoient d'heure à aultre, IV, 321 dans AUTRE
Convaincus par leur conscience retenir de l'aultruy, I, 30 dans AUTRUI
Aller sur les traces d'aultruy, I, 34 dans AUTRUI
Je ne cherche qu'à m'anonchalir et avachir, IV, 76 dans AVACHIR (S')
Je marche plus seur et plus ferme à mont qu'à val, I, 161 dans AVAL
Pensant avoir avalé une espingle avecques son pain, I, 100 dans AVALER
La majesté royale s'avalle plus difficilement du sommet au milieu qu'elle ne se precipite du milieu au fond, I, 121 dans AVALER
Regorger la viande comme on l'a avallée, I, 61 dans AVALER
Elle avoit les joues avallées, et le nez trop poinctu, I, 296 dans AVALER
Fuir à bride avallée, I, 368 dans AVALER
Quelques années aprez voilà le busc du pourpoinct avalé jusques entre les cuisses, I, 369 dans AVALER
Les epicuriens ne peuvent avaller un dieu en forme de boule, II, 201 dans AVALER
Tout ce qui peult advancer leur desseing, I, 125 dans AVANCER
Il estimoit cet aage là bien meur et bien advancé, I, 406 dans AVANCER
Un homme advancé en dignité et en aage, II, 15 dans AVANCER
Selon l'espesseur de la glace, il se recule et s'advance, II, 168 dans AVANCER
Et si tu veulx que j'advance quelque autre de tes amis, envoye le moy, III, 102 dans AVANCER
Ny nostre hardiesse, ny nostre couardise ne la peuvent advancer ou reculer [la mort], III, 131 dans AVANCER
Le jour avant, il avoit faict noyer son fils, I, 3 dans AVANT
Se tirant avant [en avant] pour parler, I, 19 dans AVANT
Un mois avant que de...., I, 25 dans AVANT
Ce que j'ay à faire avant mourir, I, 78 dans AVANT
Mourir avant qu'avoir marié sa fille, I, 79 dans AVANT
Longue piece avant que je l'eusse vu, I, 206 dans AVANT
Ils les amuserent sur mer, tantost avant, tantost arriere, jusques à ce que...., I, 298 dans AVANT
Je le crois si avant [fort, complétement], que...., II, 118 dans AVANT
Ainsi perdit Nicias l'advantage qu'il avoit gaigné, I, 15 dans AVANTAGE
S'advantager d'une chose, I, 349 dans AVANTAGER
Aulcun homme de coeur ne daigne s'advantager de ce qu'il a de commun avec plusieurs, II, 66 dans AVANTAGER
Les medecins sont advantageux, quand ils vous tiennent à leur misericorde, IV, 269 dans AVANTAGEUX, EUSE
Un homme si advantageux en matiere et en conduicte, pourquoy mesle il à son escrime les injures ?, IV, 41 dans AVANTAGEUX, EUSE
La douleur, avant-coureuse de la mort, I, 302 dans AVANT-COUREUR
Il ne sçait pas, pour avant-je, capter la benevolence, I, 188 dans AVANT-JEU
Avec grande instance, I, 30 dans AVEC
Avec l'ayde du temps, I, 105 dans AVEC
Avecques ce qu'elles pourroient emporter, I, 2 dans AVEC
Curieux avecques les aultres de cognoistre, I, 8 dans AVEC
Nous n'avons aulcune communication avecques ce qui est, I, 14 dans AVEC
Desprendre la chair d'avecques les os, I, 15 dans AVEC
Porter avecques soy, ib. dans AVEC
La mer a retranché la Sicile d'avecques l'Italie, I, 231 dans AVEC
Ils se levent avec le soleil, I, 237 dans AVEC
Et ne sais avecques [en outre] si nous l'appellerions grande...., II, 65 dans AVEC
Au lieu de me monter et haulser de ma place pour y aveindre, la fortune...., II, 343 dans AVEINDRE
Il estoit tres advenant, et par art et par nature, à l'usage des dames, II, 16 dans AVENANT, ANTE
Il advient le plus souvent que chascun choisit...., I, 57 dans AVENIR
On luy reprocha que c'estoit à la mode du regnard, pour n'y pouvoir advenir, I, 142 dans AVENIR
Quand j'entreprendrois de suyvre cet aultre style, je n'y sçaurois advenir, III, 38 dans AVENIR
Se representer tout le mal advenir, I, 281 dans AVENIR
Mais, à toutes adventures [quoi qu'il en soit], nous ne pouvons nous donner trop d'advantage, II, 52 dans AVENTURE
Et neantmoins qu'on ne die ne son nom ne son pays, jugera on, à belle adventure, qu'il estoit romain, IV, 363 dans AVENTURE
La beatitude remplit toutes les appartenances et advenues de la vertu, I, 70 dans AVENUE
Comme il a esté adveré, I, 44 dans AVÉRER
Sans l'adveu de nostre volonté, I, 98 dans AVEU
Estre d'advis qu'on fasse, I, 15 dans AVIS
En est il devenu meilleur ou plus advisé ?, I, 142 dans AVISÉ, ÉE
Pense elle pas que nous ayons l'advisement de remarquer que.... ?, II, 327 dans AVISEMENT
Je remarquay combien il montroit d'advisement et de resolution, IV, 3 dans AVISEMENT
Adviser pour le mieulx, I, 18 dans AVISER
Les Lacedemoniens s'adviserent de s'escarter pour...., I, 49 dans AVISER
J'advisay d'en tirer quelque usage, I, 95 dans AVISER
J'en suis utilement advisé [averti] par ce recit, I, 102 dans AVISER
En est il devenu meilleur ou plus advisé ?, I, 42 dans AVISER
Pourveu que tout d'un train ils advisassent d'establir quelque homme de bien en la place du condamné, IV, 83 dans AVISER
Avoir le dessus, I, 19 dans AVOIR
Avoir où s'escrimer, I, 22 dans AVOIR
Pour la peur qu'il avait eue, I, 22 dans AVOIR
Ils feirent deffense que nul n'eust plus à aller là, I, 233 dans AVOIR
Ceste semence de raison ne pouvant durer contre les vices survenus, estouffée s'avorte, IV, 354 dans AVORTER
Entre tous les philosophes qui ont advoué des dieux, I, 47 dans AVOUER
Lachès se radvisant advoue cet usage aux Scythes [reconnaît qu'ils ont cet usage], I, 48 dans AVOUER
La vertu n'advoue rien que ce qui se faict par elle et pour elle, I, 263 dans AVOUER
Ils souffroient tout, avant que d'advouer estre vaincus, I, 307 dans AVOUER
C'estoit heresie d'advouer des antipodes, II, 332 dans AVOUER
On voit ez comedies italiennes tousjours un pedante pour badin [plastron], I, 138 dans BADIN, INE
Quand je tanse avecques mon valet, quand je l'appelle un badin, un veau...., I, 270 dans BADIN, INE
J'ay veu aussi les badins excellents, vestus simplement, II, 104 dans BADIN, INE
Nous n'aurons jamais assez bafoué l'impudence de cet accouplage [de l'homme et des Dieux], II, 153 dans BAFOUER
Nos troupes sont à cette heure toutes troublées et difformées par la confusion du bagage et des valets qui ne peuvent esloigner leurs maistres à cause de leurs armes, II, 93 dans BAGAGE
Diogenes qui baguenaudoit à part soy roulant son tonneau, I, 378 dans BAGUENAUDER
Elles commandent à baguette, et regentent les regents et l'eschole, III, 281 dans BAGUETTE
Ils font contenance d'avoir la teste pleine de plusieurs belles choses ; mais à faulte d'eloquence ne les pouvoir mettre en evidence, c'est une baye, I, 188 dans BAIE
Bailler une grande somme d'argent au change, I, 44 dans BAILLER
Plus les tyrans pillent, plus ils exigent ; plus on leur baille, plus on les sert, IV, 351 dans BAILLER
Ignorans nos baisemains et nos inclinations serpentées, II, 178 dans BAISEMAIN
Oultre ce que les taches s'agrandissent selon l'eminence et clarté du lieu où elles sont assises, et qu'un seing et une verrue au front paroissent plus que ne faict ailleurs une balafre, I, 332 dans BALAFRE
Les Mahumetans qui se balaffrent le visage, l'estomach, les membres, pour gratifier leur prophete, II, 259 dans BALAFRER
Les philosophes ont voulu considerer tout, balancer tout, II, 243 dans BALANCER
Un esprit balancé justement entre deux pareilles envies, II, 389 dans BALANCER
Voylà un exemple de la balbucie de cette enfance, IV, 21 dans BALBUTIE
Les Indes la peignent [la beauté] noire et basannée.... et chargent de gros anneaux d'or le cartilage d'entre les nazeaux.... comme aussi la balievre de gros cercles enrichis de pierreries, II, 201 dans BALÈVRE
Ils s'envont balivernant et traisnant [dans un récit], I, 35 dans BALIVERNER
Les historiens sont ma droicte balle, ils sont plaisants et aysez, II, 109 dans BALLE
Le peuple n'eut pas le coeur de prendre seulement les balotes [boules pour voter] en main, I, 3 dans BALLOTTE
Hannibal avoit faict espandre du feu par tout son ost, et distribuer de l'huyle par les bandes, I, 261 dans BANDE
Que dans ces assemblées il y aye un chef de bande à les regler, II, 19 dans BANDE
Cette contention de l'ame trop bandée et trop tendue à son entreprinse, I, 41 dans BANDER
En ces faultes nous sommes bandez à nostre escient contre les reigles de la raison, I, 54 dans BANDER
Bandant son ame à comprendre l'essence de...., I, 91 dans BANDER
Lucrece a beau philosopher et se bander, le voylà rendu insensé par un bruvage amoureux, II, 19 dans BANDER
Je m'estonne, dict-il, comment les italiens se bandent contre moy, III, 90 dans BANDER
Ils [les anciens] baptisoient le vin [y mêlaient de l'eau], I, 374 dans BAPTISER
Les boeufs qui servoient aux jardins royaux de Suse, pour les arrouser et tourner certaines grandes roues à puiser de l'eau ausquelles il y a des baquets attachés..., II, 173 dans BAQUET
En ce genre d'estude des histoires, il fault feuilleter sans distinction toutes sortes d'aucteurs et vieils et nouveaux, et barragouins et françois...., II, 109 dans BARAGOUIN
Ce livre est basti d'un espaigno barragouiné en terminaisons latines, II, 137 dans BARAGOUINER
l'horreur barbaresque qu'il y a à une telle action, I, 240 dans BARBARE
Appeler quelqu'ung yvrongne, à sa barbe, III, 79 dans BARBE
Si tout le papier que j'ay autresfois barbouillé pour les dames...., I, 293 dans BARBOUILLER
Toute cette fricassée que je barbouille ici n'est qu'un registre des essais de ma vie, IV, 252 dans BARBOUILLER
Si vous marchandez un cheval, vous lui ostez ses bardes, vous le voyez nud et à descouvert, I, 324 dans BARDE
Selon leur coustume [de certains Germains], il n'est rien si vilain et si lasche que d'user de selles et bardelles, et mesprisent ceulx qui en usent, I, 364 dans BARDELLE
Il n'est rien que je haïsse comme à marchander ; c'est un pur commerce de trichoterie et d'impudence ; aprez une heure de debat et barguignage, l'un et l'aultre abandonne sa parole et ses serments pour cinq sous d'amendement, I, 313 dans BARGUIGNAGE
Ça bas [ici bas], I, 106 dans BAS, BASSE
Cette aultre volupté plus basse, I, 69 dans BAS, BASSE
Gens de basse condition, I, 90 dans BAS, BASSE
Quelqu'un du bas peuple, I, 111 dans BAS, BASSE
Ils sont moitié poisson par embas, II, 263 dans BAS, BASSE
J'ai volontiers imité cette desbauche qui se veoid en nostre jeunesse au port de leurs vestements : un manteau en escharpe, la cape sur une espaule, un bas mal tendu, qui represente une fierté desdaigneuse de ces parements, I, 192 dans BAS
On ne bassine jamais mon lict ; mais, depuis la vieillesse, on me donne, quand j'en ay besoing, des draps à eschauffer les pieds et l'estomac, IV, 277 dans BASSINER
Aux besoings extraordinaires, toutes les provisions du monde n'y sçauroient baster, I, 317 dans BASTANT, ANTE
Cette ame sera capable d'une très saincte amitié, la sincerité et la solidité de ses moeurs y sont desja bastantes, III, 73 dans BASTANT, ANTE
Baste. qu'elles peuvent, sans nous, renger la grace de leurs yeulx à la gayeté, à la severité, III, 281 dans BASTE
Pour aulcune correction de menaces et bastonnades, III, 153 dans BASTONNADE
Quelqu'un proposoit contre Cleanthes des finesses dialectiques ; à qui Chrysippus dict : Joue toy de ces battelages avecques les enfants, et ne detourne à cela les pensées sérieuses d'un homme d'aage, I, 190 dans BATELAGE
Un conseiller de ma cognoissance, ayant desgorgé une battelée de paragraphes, d'une extreme contention et pareille ineptie...., IV, 174 dans BATELÉE
Les singeries que les basteleurs apprennent à leurs chiens, II, 172 dans BATELEUR, EUSE
Il me faut ordinairement basteler par compaignie à traicter des subjects et contes frivoles que je mescrois entierement, III, 11 dans BATELEUR, EUSE
Dieu aneantit les vaines entreprinses du bastiment de sa pyramide, II, 305 dans BÂTIMENT
Pigmalion ayant basti une statue de femme de beauté singuliere, II, 92 dans BÂTIR
Ce livre est basti d'un espaignol barragouiné en terminaisons latines, II. 137 dans BÂTIR
Et le bastisseur...., I, 79 dans BÂTISSEUR
La nature eust armé d'une peau plus espesse ce qu'elle eust abandonné à la batterie des saisons, I, 259 dans BATTERIE
Cette poictrine que tu bats si cruellement, I, 22 dans BATTRE
Battu de la tempeste, ib. dans BATTRE
Il me plaist de battre leurs aureilles de ce mot, I, 69 dans BATTRE
Estant battu d'ambition, d'avarice, de temerité, de superstition, et ayant au dedans tels aultres ennemis de la vie, I, 174 dans BATTRE
Celuy qui tumbe obstiné en son courage, il est battu, non pas de nous, mais de la fortune, I, 243 dans BATTRE
L'honneur de la vertu consiste à combattre, non à battre, I, 244 dans BATTRE
Et qu'ils se battent la conscience, si...., I, 273 dans BATTRE
Je crois que le pouls luy battroit plus fort allant à l'assault qu'allant disner, I, 339 dans BATTRE
Il commencea à battre de la queue à la mode des chiens, II, 193 dans BATTRE
Mon maistre me faisant journellement battre, ib. dans BATTRE
Suivre la voye battue et droicturiere, II, 224 dans BATTRE
Les yeulx battus et ternis par le vigoreux exercice d'une nuict active, III, 373 dans BATTRE
Ces gents là, disoit Laïs, battent aussi souvent à ma porte que aulcuns autres, IV, 130 dans BATTRE
Si je parle diversement de moy, c'est que je me regarde diversement ; toutes les contrariétés s'y treuvent selon quelque tour et en quelque façon : honteux, insolent, chaste, luxurieux, bavard, taciturne...., II, 7 dans BAVARD, DE
Le peintre Protogenes.... ne pouvant representer à son gré l'escume et la bave [d'un chien], I, 254 dans BAVE
Aller beant aprez les choses futures, I, 11 dans BAYER
Qui ne bée point aprez la faveur des princes, IV, 165 dans BAYER
L'heur et la beatitude qui reluit en la vertu, I, 70 dans BÉATITUDE
À belles dents, I, 21 dans BEAU ou BEL, BELLE
Cette belle [ironiquement] sentence, I, 24 dans BEAU ou BEL, BELLE
Eschylus a beau se tenir à...., I, 74 dans BEAU ou BEL, BELLE
Tu as beau faire, douleur ! si ne diray je pas que tu sois mal, I, 301 dans BEAU ou BEL, BELLE
Tant que l'ennemy est en pied, c'est à recommencer de plus belle, I, 351 dans BEAU ou BEL, BELLE
Vrayement Protagoras nous en contoit de belles...., II, 311 dans BEAU ou BEL, BELLE
Il a bel aller à pied, qui mene son cheval par la bride, III, 287 dans BEAU ou BEL, BELLE
C'est beaucoup si la fortune y arrive une fois en trois siecles, I, 207 dans BEAUCOUP
Scipion, beau pere de Pompeius, I, 67 dans BEAU-PÈRE
L'opinion de Favorinus.... que c'est un miserable souper, si on n'a saoulé les assistants de cropions de divers oyseaux, et que le seul becfigue merite qu'on le mange entier, IV, 282 dans BECFIGUE
Tout ainsi que les oyseaux vont quelquesfois à la queste du grain, et le portent au bec sans le taster pour en faire bechée à leurs petits, I, 142 dans BECQUÉE ou BÉQUÉE
Voyez les uns un peu begayer sur le poinct de l'enfanter, I, 188 dans BÉGAYER
Ceulx icy [les Perses] portent leurs testes tousjours couvertes de beguins et puis de turbans, I, 260 dans BÉGUIN
Pompeius suppliant des belitres officiers d'un roy d'Aegypte, I, 65 dans BÉLÎTRE
Un belitre de soldat son hoste, II, 5 dans BÉLÎTRE
Ô le lasche belitre !, II, 22 dans BÉLÎTRE
En ceste vilaine battaille des deux freres Perses, Clearchus Lacedemonien, qui commandoit les Grecs du party de Cyrus, les mena tout bellement à la charge, sans soy haster, I, 355 dans BELLEMENT
Ces nations, estant très belliqueuses, ont donné le prix à la vaillance, II, 67 dans BELLIQUEUX, EUSE
Il estime sa bonté au delà de sa vaillance et belliqueuses conquestes, IV, 99 dans BELLIQUEUX, EUSE
Et me desplaist de veoir faire trois signes de croix au benedicite, autant à graces (et plus m'en desplaist de ce que c'est un signe que j'ay en reverence et continuel usage, mesmement au baailler), I, 396 dans BÉNÉDICITÉ
Si les opinions estrangieres m'estoient presentes par le benefice de la memoire, I, 34 dans BÉNÉFICE
Celle que je doibs au benefice de ma cholique, ce n'est ny chasteté ny temperance, III, 273 dans BÉNÉFICE
Ceulx qui courent un benefice ou un lievre ne courent pas, IV, 160 dans BÉNÉFICE
D'où vient cette coustume de benir ceulx qui esternuent ?, IV, 1 dans BÉNIR
Si les princes sont touchez de veoir le monde benir la memoire de Trajan et abominer celle de Neron, III, 26 dans BÉNIR
La medecine a besoing que la fortune preste la main à ses operations, I, 30 dans BESOIN
Je ne veulx pas qu'on refuse aux charges qu'on prend, la sueur, et le sang au besoing, IV, 152 dans BESOIN
Il feint, il ploye, il differe, selon le besoing des occasions, IV, 153 dans BESOIN
Ce grand monde, c'est le mirouer où il nous fault regarder pour nous cognoistre de bon biais, I, 171 dans BIAIS
À ce biais s'accommode la voix divine : ne soyez pas plus sage qu'il ne fault, I, 224 dans BIAIS
Chasque chose a plusieurs biais et plusieurs lustres [aspects], I, 272 dans BIAIS
De biais ou de droict fil, II, 353 dans BIAIS
Une interpretation destournée, contraincte et biaise, IV, 239 dans BIAIS
Timagoras juroit que, pour presser ou biaiser son oeil, il n'avoit jamais apperçu doubler la lumiere de la chandelle, II, 361 dans BIAISER
Mon frere, dict il [la Boetie].... je vous supplie, pour signal de mon affection envers vous, vouloir estre successeur de ma bibliotheque et de mes livres que je vous donne, Lett. V dans BIBLIOTHÈQUE
Si on prend garde, on trouvera.... qu'aux guerres qui se sont passées de nostre temps, il s'est perdu plus de gents de bien aux occasions legieres et peu importantes et à la contestation de quelque bicoque, qu'ez lieux dignes et honorables, III, 16 dans BICOQUE
Se servir d'une chose au bien de sa cause, I, 19 dans BIEN
Ses biens furent confisqués, I, 39 dans BIEN
Perdre son bien, I, 64 dans BIEN
[Par sa mort] donner reputation en bien ou en mal à toute sa vie, I, 67 dans BIEN
Des gents de bien, I, 128 dans BIEN
Scipion, en bien mourant, I, 67 dans BIEN
Ou bien c'est que...., I, 69 dans BIEN
Les femmes produisent bien toutes seules des...., I, 31 dans BIEN
J'ay veu des recits bien plaisants devenir très ennuyeux, I, 35 dans BIEN
Une troupe de bien dix mille hommes, I, 62 dans BIEN
Les plus parfaictz se sont bien contentez de...., I, 70 dans BIEN
Eh bien ! quand ce seroit la mort !, I, 76 dans BIEN
Bien qu'à la verité la pluspart de nos actions ne soient que masque et fard, I, 269 dans BIEN
Et quand bien le corps s'en esmouveroit...., I, 303 dans BIEN
Ce frere bienaymé, I, 221 dans BIEN-AIMÉ, ÉE
Nostre bien estre, ce n'est que la privation d'estre mal, II, 215 dans BIEN-ÊTRE
Cette sienne liberalité consiste à leur mettre en main les moyens de luy bien-faire, I, 217 dans BIEN-FAIRE
Qu'il ayt besoin de moi, je lui bienferay volontiers, I, 270 dans BIEN-FAIRE
La grace et bienseance des vestements, I, 119 dans BIENSÉANCE
Je veulx que la bienseance exterieure, et l'entregent, et la disposition de la personne, se façonne quand et quand l'ame, I, 182 dans BIENSÉANCE
J'estime bienseant à un homme, I, 16 dans BIENSÉANT, ANTE
Il ne sçait pas, pour avant jeu, capter la benevolence du candide lecteur, I, 188 dans BIENVEILLANCE
La jalousie de nos femmes pour nous empescher de l'amitié et bienveuillance d'autres femmes, I, 245 dans BIENVEILLANCE
À bienveigner, à prendre congé, à remercier, à saluer, I, 292 dans BIENVENIR
De la teste, nous convions, renvoyons, desadvouons, bienveignons, II, 159 dans BIENVENIR
Sa femme le bienveignant de ses criailleries accoustumées, III, 127 dans BIENVENIR
On a dit aussi biffe pour tromperie : Il veoid que ce n'est que biffe et piperie, I, 330 dans BIFFER
L'archer qui oultrepasse le blanc fault, I, 224 dans BLANC
Mille routes desvoyent du blanc ; une y va, I, 37 dans BLANC
Peindre de mesme creon le blanc et le noir, I, 248 dans BLANC
Je ne m'habille gueres que de noir ou de blanc, I, 261 dans BLANC
La blancheur de cette poictrine, I, 22 dans BLANCHEUR
Les lievres que la neige blanchit aux montagnes, I, 102 dans BLANCHIR
Toutes ces blandices ne sont qu'autant de pieges à leur liberté, dans le Dict. de POITEVIN. dans BLANDICES
À l'encontre des immoderées et charmeresses blandices de la volupté, IV, 300 dans BLANDICES
Nostre arrogance nous remet tousjours en avant cette blasphemeuse appariation, II, 268 dans BLASPHÉMATOIRE
Se sentant blecé à mort d'une arquebusade, I, 6 dans BLESSER
Je les veoy d'une veue moins blessée de passion qu'un aultre, I, 103 dans BLESSER
J'ay veu tel grand blecer la reputation de sa religion pour...., I, 224 dans BLESSER
Il vouloit bien assommer, mais non pas blecer, et pourtant ne combattoit que de masse, I, 323 dans BLESSER
Le son de nos mots blece la pureté de leurs aureilles, III, 5 dans BLESSER
Je voyois nonchalamment la mort, quant je la voyois universellement comme fin de la vie ; je la gourmande en bloc ; par le menu elle me pille ; l'attouchement d'une main cogneue, une consolation commune me desconsole et m'attendrit, III, 301 dans BLOC
Que l'aucteur.... se presente, par bestise ou par finesse, un peu obscurement et diversement, il ne luy chaille : nombre d'esprits, Je beluttant et secouant, en exprimeront quantité de formes, ou selon, ou à costé, ou au contraire de la sienne, qui luy feront toutes honneur, II, 353 dans BLUTER
Ils en perdent le boire, le manger et le repos, I, 64 dans BOIRE
Boire chaud, boire froid, I, 164 dans BOIRE
Le marié ayant envie de rompre un bois en faveur de sa nouvelle espouse, I, 253 dans BOIS
Luy, l'ayant un peu contemplée [une femme] et apperçue qu'elle boittoit, I, 296 dans BOITER
Les boiteux sont mal propres aux exercices du corps ; et aux exercices de l'esprit les ames boiteuses, I, 150 dans BOITEUX, EUSE
Bonne [grande] partie de la ville, I, 27 dans BON
Si la memoire m'eust tenu bon [si j'eusse eu bonne mémoire], I, 34 dans BON
Une bonne peur, I, 64 dans BON
Comme lorsqu'il va de bon [qu'on joue sérieusement], I, 108 dans BON
Un jeune homme d'une bonne maison, I, 128 dans BON
Ô le bon homme [vir probus] !, I, 142 dans BON
Le bon homme [il parle de son père], I, 196 dans BON
Sentir bon, I, 391 dans BON
Elle se donnoit de bons coups de poinçon dans le bras, I, 309 dans BON
Il faict bon traduire les aucteurs comme celuy là, II, 137 dans BON
Quand on est attainct d'une bonne fiebvre, IV, 67 dans BON
Selon que l'eau est ireuse ou bonnasse, II, 3 dans BONASSE
Aristote dict que bonifier quelqu'un c'est le tuer, en certaine phrase de son païs, III, 361 dans BONIFIER
La necessité des guerres porte à tous les coups de faire le gast, ce qui ne se peut faire bonnement en nos biens propres, I, 355 dans BONNEMENT
Quand il sera en jalousie et en caprice, nos bonettades le remettront-elles ?, I, 328 dans BONNETADE
Oster les bordels publicques...., II, 350 dans BORDEL
Les nations qui bordent la mer Mediterranée, I, 231 dans BORDER
Deux ruisseaux bordez de beaux arbres, II, 46 dans BORDER
Il [Cyrus] eut envie de justifier sa liberalité ; et, despeschant de toutes parts vers les grands de son estat qu'il avoit particulierement advancés, pria chascun de le secourir d'autant d'argent qu'il pourroit, à une sienne necessité, et le lui envoyer par declaration ; quand tous ces bordereaux luy feurent apportez...., IV, 10 dans BORDEREAU
Je ne vis jamais pere, pour teigneux ou bossé que feust son fils, qui laissast de l'advouer, I, 154 dans BOSSU, UE
Louez un bossu de sa belle taille, il...., III, 314 dans BOSSU, UE
Ces nations que, si à pleine bouche, nous appelons barbares, I, 24 dans BOUCHE
C'est une regle en la bouche de touts les hommes, I, 25 dans BOUCHE
Estant environné de toutes parts par les Arcadiens, aprez en avoir faict une grande boucherie, luy et les siens feurent touts mis au fil de l'espée, I, 244 dans BOUCHERIE
Tenir la volonté et l'appetit soubs boucle, I, 184 dans BOUCLE
Je me jecte dans le battu, le plus boueux et enfondrant, III, 47 dans BOUEUX, EUSE
Il en debvoit rapporter l'ame pleine, il ne l'en rapporte que bouffie, I, 146 dans BOUFFIR
Je me sens, dict il, enfler et bouffir, comme d'hydropisie, III, 211 dans BOUFFIR
Le dieu leur respondit qu'ils ne bougeassent rien, I, 123 dans BOUGER
Il ne feut d'advis de bouger de sa place, I, 342 dans BOUGER
La jeunesse bouillante s'eschauffe si avant...., I, 92 dans BOUILLANT, ANTE
Ces vers ont je ne sçay quoy de plus vif et de plus bouillant, I, 222 dans BOUILLANT, ANTE
Bouilly ou rosty ; beurre ou huyle, tout m'est un, IV, 123 dans BOUILLI
Le moust bouillant dans un vaisseau pousse à mont tout...., II, 12 dans BOUILLIR
Si elles en prennent un à qui la vigueur de l'aage boult encores, III, 327 dans BOUILLIR
Une façon de parler bouffie et bouillonnée de poinctes, I, 383 dans BOUILLONNER
Par cette voye nous trouvons nostre raison bien fondée, et discourons à boule veue, II, 285 dans BOULE
Regardons à quel fondement nous attachons cette gloire et reputation pour laquelle se bouleverse le monde, I, 347 dans BOULEVERSER
Il y a plus de braverie et de desdaing à battre son ennemy qu'à l'achever, et de le faire bouquer que de le faire mourir, III, 110 dans BOUQUER
Elle [la loi divine] nous tend les bras et nous receoit en son giron, pour vilains, ords et bourbeux que nous soyons, I, 405 dans BOURBEUX, EUSE
J'ay l'esprit tendre et facile à prendre l'essor : quant il est empesché à part soy, le moindre bourdonnement de mouche l'assassine, IV, 257 dans BOURDONNEMENT
Les Lacedemoniens mignardoient leur Diane par le bourrellement des jeunes garsons qu'ils faisoient fouetter en sa faveur, II, 258 dans BOURRÈLEMENT
Tibere, grand maistre en la science de bourrellerie, III, 301 dans BOURRÈLEMENT
La bourse des genitoires [le scrotum], I, 111 dans BOURSE
Une bourse d'escus, I, 115 dans BOURSE
Ils luy offrirent de souldoyer, chascun sur sa bourse, un homme d'armes, III, 175 dans BOURSE
Sa resolution arresta sus bout [tout court] la furie de son maistre, I, 2 dans BOUT
Si je peux venir à bout de moy à garantir un danger par...., I, 37 dans BOUT
À chasque bout de champ ils sont prests, I, 40 dans BOUT
Le hault bout d'une table, I, 168 dans BOUT
La science qu'il choisira ayant le jugement desjà formé, il en viendra bientost à bout, I, 174 dans BOUT
Comme ils commençoient à se desordonner, il en vint ayséement à bout, I, 343 dans BOUT
Mon estomach est assez empesché à venir à bout de ce qu'il prend, II, 18 dans BOUT
Je hazarde souvent des boutades de mon esprit, desquelles je me desfie, IV, 64 dans BOUTADE
Qui ne juge que ce sont boutées d'un courage eslancé hors de son giste ?, II, 22 dans BOUTADE
Neron devenu parricide, boute-feu, I, 13 dans BOUTE-FEU
Les qualitez du mary sont les boutefeux de leur maltalent et de leur rage [aux jalouses], III, 341 dans BOUTE-FEU
Avoir le boute-hors aisé [être toujours prêt à parler], I, 40 dans BOUTE-HORS
Ces principes ne sont non plus exempts du boute-hors qu'estoient leurs devanciers, II, 330 dans BOUTE-HORS
Il [Eleus Hippias] feut si curieux d'apprendre encore à faire sa cuisine, et son poil, ses robbes, ses souliers, ses brages, pour se fonder en soy autant qu'il pourroit et soubstraire au secours estrangier, IV, 97 dans BRAGUE
Platon dict que qui eschappe, brayes nettes, du maniement du monde, c'est par miracle qu'il en eschappe, IV, 132 dans BRAIES
Pour moy, je l'ay passée [la gravelle] jusques à cette heure avecques un peu meilleure contenance, et me contente de gemir sans brailler, III, 201 dans BRAILLER
Il n'est jour auquel on ne m'ouist gronder en moy mesme et contre moy : bran du fat !, I, 270 dans BRAN
Escourter et esclaircir le branchage de ce tige foisonnant en trop de gaillardise, III, 98 dans BRANCHAGE
Si vous avez prins garde au bransle des quatre saisons, I, 86 dans BRANLE
Nous sentons nostre corps agité au branle de nos imaginations, I, 92 dans BRANLE
Ceux qui donnent le bransle à un estat [qui le troublent], I, 121 dans BRANLE
Iray je songer au bransle du monde [l'ordre, la construction] ?, I, 174 dans BRANLE
Aymer mieulx tumber une fois, que de demeurer tousjours en branle, I, 251 dans BRANLE
Louis Sforce, sous qui avoit si longtemps branslé toute l'Italie, on l'a veu mourir prisonnier à Loches !, I, 66 dans BRANLER
Nostre ame ne branle qu'à credit, serve et captive soubs l'auctorité d'aultruy, I, 161 dans BRANLER
La profession des pyrrhoniens est de bransler, doubter et enquerir, II, 230 dans BRANLER
Le soleil bransle, sans sejour, sa course ordinaire, II, 261 dans BRANLER
Le ciel et les estoiles ont branslé 3000 ans ; tout le monde l'avoit ainsi creu, II, 329 dans BRANLER
Tout ce qui branle ne tumbe pas, IV, 86 dans BRANLER
Je ne veulx pas que vous le poussiez, ny le bransliez ; mais seulement ne le soubstenez plus, IV, 353 dans BRANLER
Le monde n'est qu'une bransloire perpetuelle, toutes choses y branslent sans cesse, la terre, les rochiers du Caucase, les pyramides d'Aegypte, et du bransle publicque et du leur ; la constance mesme n'est autre chose qu'un bransle plus languissant, III, 2 dans BRANLOIRE
Il braqua si à propos une couleuvrine, que...., I, 49 dans BRAQUER
Elle passa un lacet de sa robe dans l'un des bras de sa chaize, III, 153 dans BRAS
[Scevola] pour montrer quel il estoit, s'estant faict apporter un brasier, veit et souffrit griller et rostir son bras, jusques à ce que l'ennemy mesme, en ayant horreur, commanda oster le brasier, I, 307 dans BRASIER
Le monarchique loge le roy quelques brasses au dessus de dieu, IV, 30 dans BRASSE
Faire la poignée plus grande que le poing, la brassée plus grande que le bras, II, 379 dans BRASSÉE
Adverti d'une conjuration que luy brassoit Cinna, I, 128 dans BRASSER
D'aultres rendent la gorge à veoir brasser un lict de plume, I, 184 dans BRASSER
Les bravades de cet ennemy vaincu, I, 4 dans BRAVADE
Il est des morts braves et fortunées : je lui ay veu trencher le fil d'un progrez de merveilleux advancement, et dans la fleur de son croist, à quelqu'un, d'une fin si pompeuse, qu'à mon advis, ses ambitieux et courageux desseins n'avoient rien de si hault que feut leur interruption, I, 68 dans BRAVE
Donner dans la bresche, d'une brave asseurance, II, 7 dans BRAVE
J'aimerois mieulx une vie moins brave [aisée] et moins affaireuse, IV, 77 dans BRAVE
Oyez braver ce pauvre et calamiteux animal [l'homme vantant sa condition], II, 209 dans BRAVER
Il sent mesmes passions que mon laquay, mais se brave sur ce qu'il contient au moins sa langue, II, 211 dans BRAVER
Vous l'avez bravé, esmeu de cholere ; et vous l'allez rappaiser et flatter, en vostre froid et meilleur sens, IV, 170 dans BRAVER
N'ayant aultre auditeur des ses louanges, il se bravoit avecques sa chambriere, IV, 174 dans BRAVER
La braverie [action de braver] et la constance, moyens tout contraires [à la soumission], I, 1 dans BRAVERIE
C'est une action plus de crainte que de braverie, III, 111 dans BRAVERIE
La braverie de son marcher, sa veue ferme et reglée, IV, 3 dans BRAVERIE
Le sort a de quoy ouvrir cent bresches à la pauvreté au travers de nos richesses, I, 314 dans BRÈCHE
Je ne faisois bresche à cet bourse, I, 316 dans BRÈCHE
Craindre si longtemps chose de si brief temps !, I, 84 dans BREF, BRÈVE
Montrant des brevets [talismans] qu'il avoit, attachez au col et au bras, III, 233 dans BREVET
Feuilletant ces petits brevets descousus [des notes sur ses attaques de gravelle], comme des feuilles sibyllines, je...., IV, 273 dans BREVET
Nous aultres ignorants estions perdus, si ce livre [Plutarque] ne nous eust relevé du bourbier : sa mercy, nous osons à cett' heure et parler et escrire ; les dames en regentent les maistres d'eschole ; c'est notre breviaire, II, 41 dans BRÉVIAIRE
En cette occasion de trousser mes bribes et de plier bagage [mourir], je prends plus particulièrement plaisir à ne faire gueres ny de plaisir ny de desplaisir à personne en mourant, IV, 122 dans BRIBE
Lascher la bride aux lamentations et aux larmes, I, 63 dans BRIDE
Les stoïciens veulent de la bride mesme à l'estude, II, 241 dans BRIDE
Occuper les esprits à certain subjet qui les bride, I, 32 dans BRIDER
Faire brider l'asne par la queue, I, 72 dans BRIDER
Clearchus, qui commandoit les Grecs du party de Cyrus, les mena tout bellement à la charge, sans soy haster ; mais, à cinquante pas près, il les meit à la course, esperant, par la briefveté de l'espace, mesnager leur ordre et leur haleine, I, 355 dans BRIÈVETÉ
Or pour me remettre sur mes brisées [sur mon propos], III, 163 dans BRISÉES
Certes les perles et le brocadel y conferent quelque chose, et les tiltres et le train, III, 286 dans BROCATELLE
La mort peult, quand il nous plaira, coupper broche à tous aultres inconvenients, I, 71 dans BROCHE
Qu'ils debridassent leurs chevaux et brochassent à toute force des esperons, I, 367 dans BROCHER
Comme nous allons à la chasse des bestes, ainsi vont les tigres et les lions à la chasse des hommes ; et ont un pareil exercice les unes sur les autres, les chiens sur les lievres, les brochets sur les tenches...., II, 170 dans BROCHET
Le broncher d'un cheval, la cheute d'une tuile, I, 76 dans BRONCHER
Mon jugement ne marche qu'à tastons, chancelant, bronchant, et chopant, I, 155 dans BRONCHER
C'est un coup de la fortune de faire bruncher nostre ennemy, I, 242 dans BRONCHER
Ce mulet passant au travers d'une riviere, et y estant [ayant] brunché, II, 186 dans BRONCHER
Comme le regard du soleil perce et dissipe un brouillas opaque, III, 64 dans BROUILLARD
Il dict qu'il lui avoit semblé estre en une confusion de toute chose, et n'avoir rien veu qu'une espesse nue et brouillart obscur, IV, 322 dans BROUILLARD
Il bat et brouille l'eau pour d'aultres pescheurs, I, 121 dans BROUILLER
Les avirons desrobbant le vaisseau soubs nous, je me sens brouiller la teste et l'estomach, IV, 4 dans BROUILLER
Nostre esprit, instrument brouillon et inquiete, IV, 195 dans BROUILLON, ONNE
Ayant curieusement recueilli tout ce que j'ay trouvé d'entier parmy ses brouillars et papiers espars çà et là, IV, 342 dans BROUILLON
J'ay veu aultrefois parmy nous des hommes amenez par mer de loingtain païs, desquels parce que nous n'entendions aulcunement le langage.... qui de nous ne les estimoit et sauvages et brutes !, II, 178 dans BRUT, BRUTE
Quelle brutale stupidité !, I, 72 dans BRUTAL, ALE
L'ivrongnerie, entre les aultres, me semble un vice grossier et brutal, II, 12 dans BRUTAL, ALE
Une putain buissonniere, II, 14 dans BUISSONNIER, IÈRE
L'ame qui n'a point de but estably, I, 31 dans BUT
Le plaisir est nostre but, I, 69 dans BUT
Le but et la visée d'un capitaine doibt regarder la victoire en gros, I, 342 dans BUT
Il faut qu'une veue ayt butte pour la soustenir à raisonnable distance, I, 21 dans BUTTE
Aux canonades depuis qu'on leur est planté en butte...., I, 49 dans BUTTE
Combien ceste nostre alaigresse est en butte à la mort !, I, 76 dans BUTTE
Les rois sont trop esclairez et trop en butte [pour être heureux], I, 332 dans BUTTE
Accidents auxquels chascun de nous est en bute par une naturelle subjection, I, 406 dans BUTTE
Il n'est animal au monde en butte de tant d'offenses que l'homme, II, 171 dans BUTTE
Quand ils se desrobberont à l'humaine justice, ils demeurent tousjours en butte à la divine, II, 304 dans BUTTE
La chasse, la paulme, la bute, II, 358 dans BUTTE
Viser à leur plaire ? c'est une butte qui n'a ny forme ny prinse, III, 18 dans BUTTE
Les archers prennent leur visée grand espace au dessus de la bute, I, 151 dans BUTTE
Il y a là haut des esprits envieux des grandeurs de çà bas, I, 66 dans ÇA
Nous pouvons tourner la teste çà et là, I, 71 dans ÇA
Venez çà, I, 127 dans ÇA
Apprendre des caprioles à les veoir seulement faire, sans bouger de place, I, 163 dans CABRIOLE
Luy mesme les r'appela et leur trahit sa cachette, I, 138 dans CACHETTE
À cachettes de leurs parents, I, 226 dans CACHETTE
Vouloir tirer gloire de son oysifveté et de sa cachette [solitude, retraite], I, 286 dans CACHETTE
Ceux qui les mythologisent, en choisissent quelque visage qui quadre bien à la fable, II, 101 dans CADRER
En un si long voyage, vous serez arresté miserablement en un caignard [coin], où tout vous manquera, IV, 115 dans CAGNARD, ARDE
La plus calamiteuse et fraile de toutes les creatures, c'est l'homme, et quand et quand la plus orgueilleuse, II, 156 dans CALAMITEUX, EUSE
Attacher ou monter des calessons à quelqu'un, I, 17 dans CALEÇON
La richesse des calessons de la signora Livia, I, 164 dans CALEÇON
Une pierre est un corps, mais qui presseroit : et corps qu'est-ce ? substance ; et substance, quoi ? ainsi de suite acculeroit enfin le respondant au bout de son calepin, dans LACURNE dans CALEPIN
Souvent j'ay faict caler, soubs l'interest de leur honneur, le plaisir en son plus grand effort, IV, 217 dans CALER
Cette superbe vertu eust elle calé au plus fort de sa montre ?, III, 377 dans CALER
Quoi qu'on die, il n'y a pas aultre vaillance sur le pavé, et aultre au camp, II, 7 dans CAMP
Voilà une belle response, ce me semble, et des harangueurs bien camus, I, 189 dans CAMUS, CAMUSE
Il ne sçait pas, pour avant jeu, capter la benevolence du candide lecteur, I, 188 dans CANDIDE
Bien luy servit de faire la cane, car aultrement le coup lui donnoit sans doubte dans l'estomac, I, 12 dans CANE
J'aime les pluyes et les crottes comme les cannes, IV, 104 dans CANE
Ils estoient armez de cap à pied de grosses lames de fer, II, 96 dans CAP
Mes forces ne sont pas capables d'un tel dessein, Au Lect. p. X dans CAPABLE
À qui on a esté une fois capable, on n'est plus incapable, I, 94 dans CAPABLE
Les premiers sieges sont communement saisis par les hommes moins capables, I, 168 dans CAPABLE
Un bastiment capable de deux ou trois cents ames, I, 237 dans CAPABLE
Il est capable de changer d'opinion et d'advis tous les mois, s'il plaist à la coustume, I, 369 dans CAPABLE
Les loix ne veulent pas qu'un homme soit capable du maniement de ses biens, qu'il n'ait vingt-cinq ans, I, 407 dans CAPABLE
Un seul [animal] est capable de desfaire un grand nombre d'hommes, II, 171 dans CAPABLE
Ils faisoient tendre cette immense capacité [le cirque] de voiles de pourpre, IV, 14 dans CAPACITÉ
Les evenements sont maigres tesmoings de nostre prix et capacité, IV, 53 dans CAPACITÉ
Vous trouverez qu'il n'y a rien si fade, entre tous les mets de vostre table, que ce bel entretien de son ame, et que son discours et intentions ne valent pas vostre capirotade, IV, 306 dans CAPILOTADE
Sa galere capitainesse fut arrestée par un remora, II, 180 dans CAPITAINESSE
Les mariages entre proches sont capitalement deffendus entre nous, II, 345 dans CAPITALEMENT
Je hais capitalement la feinctise, III, 51 dans CAPITALEMENT
Ceulx-cy s'en retournerent pour consulter avecques leurs concitoyens, et feirent ainsi deux ou trois voyages, pour la dificulté de la capitulation, II, 179 dans CAPITULATION
Et tout ce caprice [l'idée de parler de cela] m'est tombé presentement en main, sur le conte que me faisoit...., I, 100 dans CAPRICE
Il ne sçait pas, pour avant jeu, capter la benevolence du candide lecteur, I. 188 dans CAPTÉ, ÉE
Ceste police de la plus part de nos colleges m'a tousjours despleu ; c'est une vraye geaule de jeunesse captive, I, 183 dans CAPTIF, IVE
Je captive ayséement mes creances soubs l'auctorité des opinions anciennes, II, 15 dans CAPTIVER
Nostre ame, serve et captivée soubs l'auctorité des leçons d'aultruy, I, 161 dans CAPTIVER
Pour n'estre continent, je ne laisse d'advouer sincerement la continence des feuillants et des capuchins, I, 262 dans CAPUCIN, INE
Cecy surpasse toute bassesse de coeur, en personnes de tel reng, d'avoir voulu tirer quelque principale gloire du caquet et de la parlerie [de ce qu'on dirait d'eux], I, 287 dans CAQUET
Par où il bridoit les occultes caquets des mocqueurs, et esmoussoit la pointe de ce reproche, III, 48 dans CAQUET
À quoy Indathyrses, car ainsi se nommoit-il...., I, 49 dans CAR
Mes caracteres se trouverent plus veneriens que solaires, I, 96 dans CARACTÈRE
Le createur a laissé en ces haults ouvrages le charactere de sa divinité, II, 148 dans CARACTÈRE
Le charactere de la cornardise est indelebile, III, 347 dans CARACTÈRE
Une famille esgarée, ayant à changer de demeure.... tout cela m'eust beaucoup moins touché, si je n'eusse eu à me ressentir de la peine d'aultruy, et servir six mois miserablement de guide à cette caravane, IV, 208 dans CARAVANE
Croesus ayant faict prendre un gentilhomme, favori de Pantaleon son frere, le mena en la boutique d'un foullon, où il le feit tant gratter et carder à coups de cardes et peignes de ce cardeur, qu'il en mourut, III, 121 dans CARDER
Les costez de ce grand vuide [l'amphithéâtre à Rome] remplis et environnez, depuis le fond jusques au comble, de soixante ou quatre vingts rengs d'eschelons, aussi de marbre, couverts de carreaux [coussins], IV, 12 dans CARREAU
Il y avait aux carrefours de Rome des vaisseaux et demy-caves pour y apprester à pisser aux passants, I, 372 dans CARREFOUR
L'ignorance des auditeurs preste une belle et large carriere au maniement d'une matiere cachée, I, 247 dans CARRIÈRE
Se fourvoyer de la droicte carriere, I, 339 dans CARRIÈRE
J'ay veu un homme donner carriere à deux pieds sur sa selle, I, 368 dans CARRIÈRE
Mascher les chartes [à jouer], se gorger d'une balle de dez, I, 22 dans CARTE
C'est une charte blanche preparée à prendre du doigt de Dieu telles formes qu'il luy plaira d'y graver, II, 236 dans CARTE
Il estoit du party contraire au nostre, mais je n'en sçavois rien, il se contrefaisoit aultre ; et le pis de ces guerres, c'est que les chartes sont si meslées qu'il est malaysé d'y eviter confusion et desordre, II, 44 dans CARTE
Xercès escrivit un cartel de desfi au mont Athos, I, 22 dans CARTEL
Les Indes la peignent [la beauté] noire et basannée, aux levres grosses et enflées, au nez plat et large, et chargent de gros anneaux d'or le cartilage d'entre les nazeaux, II, 200 dans CARTILAGE
C'est grand cas que les choses en soyent là, en nostre siecle, que...., I, 175 dans CAS
Au cas que l'un d'eux vienne à defaillir, I, 216 dans CAS
Sophocles, voyant de cas de fortune passer un beau garson, I, 227 dans CAS
Je ne fais cas du boire que pour la suitte du manger, II, 18 dans CAS
Un soldat recreu et casse, I, 82 dans CAS, CASSE
Voyez, aux provinces esloignées de la court, le train, les subjects, les officiers, les occupations, le service et cerimonie d'un seigneur retiré et casanier, nourry entre ses valets, I, 333 dans CASANIER, IÈRE
Il sembloit à ce pauvre homme [qui se donnait pour partisan du roi] qu'au travers de son masque et des croix de sa casaque on iroit lire jusques dans son coeur ses secrettes intentions, II, 44 dans CASAQUE
Maison que j'ay autant chere que maison du monde ; mon Dieu, quelle case, de laquelle il n'est jamais sorti acte que d'homme de bien, Lett. 5 dans CASE
La nufvieme legion s'estant mutinée, il la cassa avec ignominie, III, 168 dans CASSER
D'une voix cassée et enrouée, II, 20 dans CASSER
Aussi ne sont-ce point matieres qu'il ne soit pas permis d'ignorer et d'en parler casuellement et temerairement, II, 99 dans CASUELLEMENT
Cette couleur et ce teinct vous presagent quelque defluxion catarrheuse, II, 212 dans CATARRHEUX, EUSE
C'est aux apprentis à enquerir et à debattre, et au cathedrant de resoudre ; en un cathedrant, c'est l'autorité de la volonté divine qui nous regle sans contredict et qui a son reng au dessus de ces humaines et vaines contestations, II, 23 dans CATHÉDRANT
La cognoissance des causes appartient seulement à celuy qui a la conduite des choses, non à nous qui n'en avons que la souffrance [la tolérance, l'usage], IV, 178 dans CAUSE
Pour cette cause [motif]...., I, 25 dans CAUSE
A cette cause [parce que]...., I, 30 dans CAUSE
Tuer un homme sans connaissance de cause, III, 195 dans CAUSE
Il mourut d'une apoplexie que ce coup luy causa, I, 74 dans CAUSER
Ce fut un commandement nu et simple, où l'homme n'eut rien à connoistre et à causer [demander raison], II, 208 dans CAUSER
Mais la caution et prevention dont les fourmis usent à ronger le grain de froment...., II, 186 dans CAUTION
Une autre fois, me fiant à je ne sçais quelle trefve qui venoit d'estre publiée, je m'acheminai à un voyage par pays estrangement chatouilleux ; je ne feus pas si tost esventé que voylà trois ou quatre cavalcades de divers lieux pour m'attraper, IV, 228 dans CAVALCADE
Mets le cas, o homme, que tu ayes peu remarquer icy quelques traces de ses effects [de Dieu] ; penses-tu qu'il y ayt employé tout ce qu'il a peu... ? Tu ne veois que l'ordre et la police de ce petit caveau où tu es logé, II, 260 dans CAVEAU
Quand on le mena au champ où l'execution devait être faite, voyant le trou que Niger avoit fait caver pour le mettre, inegual et mal formé, III, 295 dans CAVER
Quand ce vint au pere de la fille, I, 17 dans CE
C'est une violente maistresse d'ecole que la coutume, I, 105 dans CE
Je vois, ce me semble, que...., I, 132 dans CE
Ç'a esté le jugement commun de tous les sages que...., I, 182 dans CE
À parler en bon escient, est-ce pas un miserable animal que l'homme ?, I, 227 dans CE
Il va estudier en son lexicon que c'est que galeux et que c'est que...., I, 144 dans CE
Les exemples que je tire ceans de ce que j'ay leu, I, 103 dans CÉANS
La meilleure prose ancienne, et je la seme ceans [ici dedans, c'est-à-dire dans mon livre] indifferemment pour vers, reluit partout de la vigueur et hardiesse poetique, IV, 137 dans CÉANS
Alongeons le chapitre et le bigarrons d'une aultre piece, à propos de la cecité [au propre], III, 106 dans CÉCITÉ
De celles [choses divines] auxquelles on a donné corps, comme la necessité l'a requis parmy cette cecité universelle [au figuré], II, 247 dans CÉCITÉ
Si les ennemis ne cedent et viennent à accord, I, 25 dans CÉDER
En presence, toutes choses luy cedent ; mais...., II, 80 dans CÉDER
La commodité particuliere doibt ceder à la commune, II, 87 dans CÉDER
Ces ouvrages montrent qu'ils ne nous cedoient non plus en l'industrie, IV, 18 dans CÉDER
Les Portugais usoient d'une aultre sorte de mort contre eulx quand ils les prenoient, qui estoit de les enterrer jusques à la ceincture et tirer au demourant du corps force coups de trait, I, 239 dans CEINTURE
Celer les vices des rois, I, 13 dans CELER
Ils luy celerent les deux articles precedents, I, 59 dans CELER
Ce qui a esté fié à mon silence, je le cele religieusement, III, 241 dans CELER
On y trouva [en Amérique] une bien expresse image de nos penitenciers, l'usage des mitres, le coelibat des presbtres, II, p. 335 dans CÉLIBAT
Ce souverain bien academique et peripatetique, qui est vivre selon icelle [nature], devient difficile à borner et exprimer ; et celuy des stoïciens, voisin à celui-là, qui est consentir à nature, IV, 305 dans CELUI-CI
Certes ceulx-ci [ces vers] ont je ne sçay quoy de plus vif et de plus bouillant, comme il les fait en sa plus verte jeunesse et eschauffé d'une belle et noble ardeur, I, 222 dans CELUI-CI
Cecy ne touche pas les centons qui se publient pour centons, et j'en ay veu de très ingenieux en mon temps, entre aultres un sous le nom de capilupus, oultre les anciens, I, 157 dans CENTON
Cependant [en attendant la mort] s'empescher du pensement de chose si esloingnée, ce seroit folie, I, 73 dans CEPENDANT
Bebius, ce pendant qu'il...., I, 74 dans CEPENDANT
J'ay aultresfois esté employé à consoler une dame vrayement affligée ; la pluspart de leurs deuils sont artificiels et cerimonieux, III, 291 dans CÉRÉMONIEUX, EUSE
Certains Indiens...., I, 16 dans CERTAIN, AINE
Il est certain que...., I, 42 dans CERTAIN, AINE
Prendre pour certain l'opposé de ce que dit le menteur, I, 37 dans CERTAIN, AINE
Le bien est certain et finy, le mal infiny et incertain, ib. dans CERTAIN, AINE
Fourni d'une contre-batterie d'enchantements certains à le preserver, I, 94 dans CERTAIN, AINE
Sans obligation à nul certain office, I, 280 dans CERTAIN, AINE
Cette amitié que nous avons nourrie, tant que Dieu a voulu, entre nous, si entiere et si parfaicte que certainement il ne s'en lit gueres de pareilles, et entre nos hommes il ne s'en veoid aulcune trace en usage, I, 207 dans CERTAINEMENT
Socrates avoit seul mordu à certes au precepte de son Dieu : de se cognoistre, II, 62 dans CERTES
J'en vaulx certes bien mieulx, II, 83 dans CERTES
Il ne pouvoit croire qu'ils eussent parlé à certes [sérieusement] d'une si vaine matiere, II, 239 dans CERTES
Quand Platon escript selon soy, il ne prescrit rien à certes, II, 244 dans CERTES
Son dessein [de la philosophie] est de chercher la verité, la science et la certitude, II, 230 dans CERTITUDE
Il fault frotter et limer nostre cervelle contre celle d'aultruy, I, 164 dans CERVELLE
On accuse ma cessation en un temps où quasi tout le monde estoit convaincu de trop faire, IV, 172 dans CESSATION
Il a cessé de vivre, I, 72 dans CESSER
Ils ne cessent jusques au dernier souspir de les braver et desfier, I, 244 dans CESSER
Chascun peult penser comme il feut relevé, I, 39 dans CHACUN, CHACUNE
Elles ont chascune des passions propres, I, 97 dans CHACUN, CHACUNE
Au veu d'un chascun, I, 111 dans CHACUN, CHACUNE
Usage ancien, que je trouve bon à refreschir, chascun en sa chascuniere, I, 257 dans CHACUNIÈRE
Je crois qu'il y a quelque art à distinguer les visages debonnaires des niais, les severes des rudes, les malicieux des chagrins, IV, 225 dans CHAGRIN, INE
Tandis que tu as gardé le silence [dit Apelles à Megabysus], tu sembloies quelque grande chose à cause de tes chaisnes et de ta pompe, IV, 49 dans CHAÎNE
À qui le poisson seroit plus appetissant que la chair, I, 228 dans CHAIR
En chair et en os [en personne], III, 309 dans CHAIR
S'eslançant d'une chaire où elle estoit assise, III, 181 dans CHAIRE
Celuy qui vuide ma chaize percée, I, 328 dans CHAISE
Ainsi faisoyent aulcuns chirurgiens de Grece les operations de leur art sur des eschaffauds à la vue des passants, pour en acquerir plus de praticque et de chalandise, IV, 173 dans CHALANDISE
[Un vieux cheval qui voyant une jument] revient à ses importuns hennissements et à ses chaleurs furieuses, III, 3 dans CHALEUR
Une chaleur ou complexion chaleureuse, II, 289 dans CHALEUREUX, EUSE
Que chault-il quand ce soit ?, I, 83 dans CHALOIR
Que vous chault-il de l'avoir perdue ?, I, 85 dans CHALOIR
Il ne peut chaloir de quelle religion soit mon medecin, I, 218 dans CHALOIR
Quant au reste de sa maison, c'estoit une regle inviolable que ny luy mesme, ny ma mere ny valet ny chambriere ne parloient en ma compaignie qu'autant de mots latins que chascun avoit apprins pour jargonner avec moi, I, 194 dans CHAMBRIÈRE
Sur le champ, I, 11 dans CHAMP
Avoir la clef des champs, I, 125 dans CHAMP
Le vray champ et subject de l'imposture sont les choses incogneues, I, 247 dans CHAMP
Il faut qu'il y en ait un [penchant] à qui le champ demeure, I, 269 dans CHAMP
Tel en camp clos, qu'en une battaille, II, 7 dans CHAMP
Visitants l'isle, ils remarquoient les terres mieulx cultivées et maisons champestres mieulx gouvernées, II, 9 dans CHAMPÊTRE
J'aime mieulx me resouldre à quelque party que ce soit, aprez que la chance est livrée [le sort jeté, l'affaire engagée], III, 47 dans CHANCE
Mais si la chance tourne...., IV, 53 dans CHANCE
Le jeu ne vaut pas la chandelle : il y a moins de mal souvent à perdre sa vigne qu'à la plaider, III, 47 dans CHANDELLE
À Rome fut baillée grande somme d'argent au change, pour cette opinion de nostre ruine, I, 44 dans CHANGE
Cela m'a emporté hors de mon propos ; mais il y a du proufit au change, III, 107 dans CHANGE
C'est un vilain desreglement qui poulse si souvent les femmes au change, III, 370 dans CHANGE
C'est un meschant : ayons en un bon en change, IV, 83 dans CHANGE
La peur change des roseaux en gentsdarmes, I, 61 dans CHANGER
Changer d'advis, I, 298 dans CHANGER
Changeray-je pas pour vous cette belle contexture des choses ?, I, 85 dans CHANGER
L. Cossitius, de femme changé en homme, I, 92 dans CHANGER
Changer de visage, I, 115 dans CHANGER
Il ne change, pour hyver et temps qu'il face, le mesme bonnet qu'il porte au couvert, I, 260 dans CHANGER
Le premier article, ce feut que chascun changeroit plustost la mort à la vie, que les loix persiennes aux leurs, I, 297 dans CHANGER
Tels de mes amis ont parfois entreprins de me chapitrer et mercurialiser à coeur ouvert, III, 260 dans CHAPITRER
Non seulement chasque païs, mais chasque cité a...., I, 52 dans CHAQUE
À chaque instant, I, 74 dans CHAQUE
Ayant charge de faire la harangue au pape, I, 40 dans CHARGE
Un advocat et un juge qui ont failly en leur charge, I, 55 dans CHARGE
Pour avoir tourné le dos en une charge contre les Parthes, ib. dans CHARGE
Où les hommes portent les charges sur la teste, I, 113 dans CHARGE
Il me donna en charge à un Allemand qui...., I, 193 dans CHARGE
Il les chargea [attaqua] touts endormis, I, 27 dans CHARGER
Charger une narration de circonstances, I, 84 dans CHARGER
Se chargeant seul de leur faulte commune, I, 97 dans CHARGER
Les maladies qui se chargent [gagnent] de l'un à l'aultre, I, 101 dans CHARGER
Charger un pistolet, I, 109 dans CHARGER
Les premiers fourmis chargent ce ver sur leur dos, II, 179 dans CHARGER
Le degousté charge [attribue] la fadeur au vin ; l'altéré, la friandise, II, 373 dans CHARGER
Les immoderées et charmeresses blandices de la volupté, IV, 300 dans CHARMEUR
Les appetits charnels, I, 383 dans CHARNEL, ELLE
Certes je n'ay point le coeur si enflé qu'un plaisir solide, charnu et moelleux comme la santé, je l'allasse échanger pour un plaisir imaginaire, spirituel et aeré, III, 234 dans CHARNU, UE
Qu'il n'y avoit aulcun mal de se servir de nostre charongne à quoy que ce feust pour nostre besoing, et d'en tirer de la nourriture, I, 240 dans CHAROGNE
Combien encourut de ruyne nostre dernier duc de Bourgoigne, pour la querelle d'une charretée de peaux de mouton !, IV, 167 dans CHARRETÉE
Il se saisit d'un vieux clou de charrette, II, 128 dans CHARRETTE
On les couchoit sur des charriotes pleines de bruyere, I, 238 dans CHARRETTE
Nos ames ont charié si uniement ensemble, I, 214 dans CHARRIER
Si les sens alterent ce qu'ils nous charrient du dehors, II, 360 dans CHARRIER
Ce n'est pas tout que la volonté charie droict, III, 371 dans CHARRIER
Ils n'avoient aultre moyen de charier qu'à force de bras, ou en traisnant leur charge, IV, 26 dans CHARRIER
Je plainds plusieurs gentilshommes qui, par la sottise de leurs medecins, se sont mis en chartre tous jeunes et entiers, IV, 261 dans CHARTRE
Je luy dis qu'il se levast soubs couleur de nous chasser [faire sortir], I, 95 dans CHASSER
Ceulx qui chassent les elephants...., II, 176 dans CHASSER
Il est rare d'y veoir un homme malade ; et m'ont asseuré n'en y avoir veu aulcun tremblant, chassieux, esdenté ou courbé de vieillesse, I, 236 dans CHASSIEUX, EUSE
Elles [les filles qui se marient] acheptent chat en sac, III, 5 dans CHAT, CHATTE
Vous n'achetez pas un chat en poche ; si vous marchandez un cheval, vous luy ostez ses bardes, vous le voyez nud et à descouvert, I, 324 dans CHAT, CHATTE
On chastie aux enfants des erreurs innocentes, I, 37 dans CHÂTIER
Les derniers chastiements sont employez par la justice plus pour l'exemple que pour l'interest de ceux qui les souffrent, Lettre IX dans CHÂTIMENT
Ce mesme chatouillement et aiguisement qui se rencontre en certains plaisirs et semble nous enlever au-dessus de la santé simple et indolente, II, 215 dans CHATOUILLEMENT
La pluspart des plaisirs nous chatouillent et embrassent pour nous estrangler, comme faisoient les larrons que les Aegyptiens appeloient Philistas, I, p. 283 dans CHATOUILLER
Un aultre disoit au bourreau, qu'il ne le touchast pas à la gorge, de peur de le faire tressaillir de rire, tant il estoit chatouilleux, I, 296 dans CHATOUILLEUX, EUSE
Mais, de contourner le jugement des evenements, souvent contre raison, à nostre advantage, et d'obmettre tout ce qu'il y a de chatouilleux en la vie de leur maistre, ils en font mestier, II, 114 dans CHATOUILLEUX, EUSE
Sur la chaulde [au moment même], I, 27 dans CHAUD, CHAUDE
Souvent il tastoit s'ils estoyent trop chauds, I, 100 dans CHAUD, CHAUDE
Boire chauld, I, 164 dans CHAUD, CHAUDE
C'est souffler de mesme bouche le chauld et le froid, I, 249 dans CHAUD, CHAUDE
Nous retombons tousjours de fiebvre en chaud mal, I, 283 dans CHAUD, CHAUDE
Les Grecs descrioient les tisserandes, d'estre plus chauldes que les aultres femmes, IV, 189 dans CHAUD, CHAUDE
Une partie des femmes s'amusent à chauffer leur bruvage, qui est leur principal office, I, 237 dans CHAUFFER
Pompeius ne sceut vaincre : et Cesar luy chaussa bien aultrement les esperons quand ce feut à son tour, I, 351 dans CHAUSSER
Considerant le pauvre mendiant à ma porte, souvent plus enjoué et plus sain que moy, je me plante à sa place, j'essaye de chausser mon ame à son biais, I, 281 dans CHAUSSER
En la jeunesse mesme, il m'est advenu de chausser ainsin un teinct et un port trouble et de mauvais prognostique, sans grand accident, IV, 280 dans CHAUSSER
Quand nous voyons un homme mal chaussé, nous disons que ce n'est pas merveille s'il est chaussetier ; de mesme il semble que nous voyons souvent un medecin plus mal medeciné, un theologien moins reformé, et coustumierement un sçavant moins suffisant qu'un autre, dans LACURNE dans CHAUSSER
Le jeune Scipion, lequel accusa aigrement ses soldats de ce qu'ils avoient semé des chausse-trapes soubz l'eau à l'endroict du fossé par où ceulx d'une ville qu'il assiegeoit pouvoient faire des sorties sur luy, II, 95 dans CHAUSSE-TRAPE
Qu'ils se desplaisent de cette vilaine chaussure qui montre si à descouvert nos membres occultes [la braguette, dont la forme était si indécente, comme on le voit dans des gravures du temps], I, 338 dans CHAUSSURE
De commodité, j'en tirois peu ou rien [de l'argent] : pour avoir plus de moyens de despense, elle [la despense] ne m'en poisoit pas moins ; car, comme disoit Bion, autant se fasche le chevelu comme le chauve, qu'on lui arrache le poil, I, 315 dans CHAUVE
Le chef [commandant] d'une place assiegée, I, 23 dans CHEF
Celuy qui debvoit conduire l'entreprinse à chef, estoit...., I, 127 dans CHEF
Chrysippus et Zenon, chefs de la secte stoïcque, I, 240 dans CHEF
Xantippus feit enterrer son chien sur un chef [cap] en la coste de la mer qui en a depuis retenu le nom, II, 135 dans CHEF
De respondre à un propos où il y eust plusieurs divers chefs, il n'est pas en ma puissance, III, 54 dans CHEF
Sur cette route, au chef [bout] de chasque journée, il y a de beaux palais, IV, 26 dans CHEF
Leurs lieutenants leur ont mis à chef de grandes entreprinses, III, 90 dans CHEF
Durant le chemin, faictes...., I, 71 dans CHEMIN
L'homme ne sçait ny cheminer, ny parler, ny manger, ny rien que pleurer, sans apprentissage, II, 161 dans CHEMINER
Ces mines fieres et tyranniques d'un homme qui n'a plus de sang ny au coeur ny aux veines, vrais espovantails de cheneviere, II, 79 dans CHÈNEVIÈRE
Ces choses n'ont d'appuy qu'en la barbe chenue et rides de l'usage, I, 118 dans CHENU, UE
Elle nous vend trop cher ses denrées, I, 75 dans CHER, CHÈRE
J'aimerois aussi cher [autant] que mon escholier eust passé le temps à jouer à la paulme, I, 145 dans CHER, CHÈRE
On l'achete trop cher, I, 193 dans CHER, CHÈRE
Je n'ayme pas une vertu si sauvage et si chere [coûtant si cher], I, 224 dans CHER, CHÈRE
Qui sera en cherche de science, si la pesche où elle se loge, II, 98 dans CHERCHE
Les sceptiques disent qu'ils sont encores en cherche de la verité, II, 230 dans CHERCHE
Nous qui cherchons de former non un grammairien...., I, 187 dans CHERCHER
Ceulx qui cherchent à troubler et changer l'estat de nostre police, I, 220 dans CHERCHER
Ils cherchent qu'on les contredise, pour...., II, 231 dans CHERCHER
Chercher une querelle d'Allemaigne, IV, 40 dans CHERCHER
Faictes leur tant de bonne chere qu'il vous plaira, I, 71 dans CHÈRE
Au milieu de leurs festins, et par my leur meilleure chere, I, 76 dans CHÈRE
Cettuy-ci [un précepteur] qu'il avoit fait venir exprès et qui estoit bien cherement gagé, I, 193 dans CHÈREMENT
Madame, ces vers meritent que vous les cherissiez ; car vous serez de mon advis qu'il n'en est point sorty de Gascoigne qui eussent plus d'invention et de gentillesse, I, 222 dans CHÉRIR
Combien c'est un sot deduit, qui ne le feroit valoir par fantasie et cherté, III, 350 dans CHERTÉ
Il [l'homme] n'est pas assez chestif, si par art et par estude il n'augmente sa misere, I, 227 dans CHÉTIF, IVE
Voyant rapporter le corps d'un homme de cheval, I, 8 dans CHEVAL
Se sentant eschapper du [tomber de] cheval, I, 16 dans CHEVAL
Apprendre à monter à cheval, I, 150 dans CHEVAL
En sa mort, on sent Caton tousjours monté sur ses grands chevaulx, IV, 193 dans CHEVAL
J'ay ainsi ma chevance mieulx logée qu'en des coffres, IV, 11 dans CHEVANCE
Stilpon estant eschappé de l'embrasement de sa ville, où il avoit perdu femme, enfans et chevance, I, 277 dans CHEVANCE
Feraulez, qui avoit passé par les deux fortunes et trouvé que l'accroist de chevance n'estoit pas accroist d'appetit au boire, manger, dormir...., I, 317 dans CHEVANCE
Chausser ses bottes pour une utile chevauchée, IV, 304 dans CHEVAUCHÉE
C'estoit royal honneur de chevaucher un elephant, I, 366 dans CHEVAUCHER
Le courtisan dist qu'avant son temps c'estoit reproche à un gentilhomme d'en chevaucher [des mules], I, 366 dans CHEVAUCHER
À chevauchons sur un baston, I, 218 dans CHEVAUCHONS (À)
Autant se fasche le chevelu comme le chauve qu'on luy arrache le poil, I, 316 dans CHEVELU, UE
Des santez vigoreuses, les mortelles maladies ; ainsi des rares et vifves agitations de nos ames, les plus excellentes manies et plus destracquées ; il n'y a qu'un demi tour de cheville à passer de l'un à l'aultre, II, 214 dans CHEVILLE
Si les choses se rendent à nostre merci, pourquoi n'en chevirons-nous ?, I, 294 dans CHEVIR
L'aigle est representé emportant à la chevre morte [sur son dos] vers le ciel ces ames deïfiées, II, 269 dans CHÈVRE
J'en ay veu prendre la chevre, de ce qu'on leur trouvoit le visage frez, IV, 112 dans CHÈVRE
Comme dict ce poëte chez Plutarque, I, 23 dans CHEZ
Se retirer chez soy, I, 32 dans CHEZ
Feu monsieur de la Boetie me donna, mourant, ses papiers et ses livres, qui m'ont esté, depuis, le plus favory meuble des miens, je ne veulx pas chichement en user moy seul, ny ne merite qu'ils ne servent qu'à moy, Lettr. 3, à sa femme. dans CHICHEMENT
Qu'il se contente de l'espargne et chicheté de sa table, II, 79 dans CHICHETÉ
Je sçais qu'il s'est trouvé des simples païsans s'estre laissez griller la plante des piedz, ecrazer le bout des doigts à tout le chien d'une pistole, avant que de s'estre seulement voulu mettre à rençon, III, 152 dans CHIEN, CHIENNE
Et, jusques en l'autre monde, quel mauvais menage a faict Jupiter avecques sa femme qu'il avoit premierement practiquée et jouie par amourettes ? c'est ce qu'on dit chier dans le panier, pour après le mettre sur sa teste, III, 324 dans CHIER
Car d'attribuer cela [certaines actions des animaux] seulement à une vivacité du sens de l'ouïe, sans discours et sans consequence, c'est une chimere et ne peult entrer en nostre imagination, II, 168 dans CHIMÈRE
J'ay veu des hommes, des femmes et des enfants ainsi nays, qu'une bastonnade leur est moins qu'à moy une chiquenaude, I, 165 dans CHIQUENAUDE
Il advient de là qu'il n'est rien creu si fermement que ce qu'on sçait le moins ; ny gents si asseurez que ceulx qui nous content des fables, comme alchymistes, prognosticqueurs, judiciaires, chiromantiens, medecins, I, 247 dans CHIROMANCIEN, IENNE
Combien à bon compte nostre vie se peult maintenir, il ne se doibt exprimer mieulx que par cette consideration, que c'est si peu qu'il eschappe la prinse et le choc de la fortune par sa petitesse, IV, 155 dans CHOC
Et le maistre du choeur [des poëtes, Virgile], après avoir estalé les noms des plus grands Romains en sa paincture, finit en ceste maniere : His dantem jura Catonem, I, 267 dans CHOEUR
Pensons-nous que les enfants de choeur prennent grand plaisir à la musique ? la satiété la leur rend plus tost ennuyeuse, I, 331 dans CHOEUR
Les murailles cheurent d'elles mesmes par faveur divine, I, 254 dans CHOIR
Duquel coup estant cheute de son long esvanouïe, III, 181 dans CHOIR
Chascun choisit plustost à discourir du mestier d'un aultre que du sien, I, 57 dans CHOISIR
Elle n'a pas de quoy les distinguer, ny de quoy choisir la verité du mensonge, II, 317 dans CHOISIR
Ils ne voyent pas de chois entre memoire et entendement, I, 33 dans CHOIX
Ainsi sans doubte il chommera moins [sera moins oisif] que les aultres, I, 182 dans CHÔMER
Mon corps ne me laisse pas une heure, ny dormant, ny veillant, chomer d'instructions de mort, III, 306 dans CHÔMER
Nous nous investissons des facultez d'aultruy et laissons chomer les nostres, IV, 219 dans CHÔMER
Mon jugement ne va qu'à tastons, chancelant, bronchant et choppant, I, 155 dans CHOPPER
Les sçavants chopent volontiers à cette pierre [la pédanterie], III, 280 dans CHOPPER
Voyez comme il [l'Amour] va chancellant, chopant et follastrant, III, 386 dans CHOPPER
Il allait chocquant sa teste contre la muraille, I, 23 dans CHOQUER
Un de ses ancestres mourut-il pas chocqué par un pourceau ?, I, 74 dans CHOQUER
Pour avoir choqué contre la porte de...., ib. dans CHOQUER
Des vices qui chocquent la conscience, I, 122 dans CHOQUER
C'est une incivile importunité de chocquer tout ce qui n'est pas de nostre appetit, I, 166 dans CHOQUER
Ils disent que ses arguments sont foibles, et entreprennent de les chocquer ayséement, II, 150 dans CHOQUER
Quelque chose que je voulois estre faicte aprèz ma mort, I, 78 dans CHOSE
Tout ce que nostre sagesse peult, ce n'est pas grand chose, I, 132 dans CHOSE
Qu'il soit bien pourveu de choses, les paroles ne suyvront que trop, I, 187 dans CHOSE
Adonne toi à l'estude des lettres pour en tirer quelque chose qui soit toute tienne, I, 282 dans CHOSE
Magistrats de la chose publicque [république] emperiere du monde, I, 288 dans CHOSE
Nos pedantes se trouveroient chouez [attrapés], I, 146 dans CHOYER
Je disois, en mes jours, de quelqu'un en gaussant, qu'il avoit choué la divine justice, I, 310 dans CHOYER
Il y a des choses qu'on ne dit encore qu'en chuchotements, dans le Dict. de DOCHEZ. dans CHUCHOTEMENT
Et cet autre tout cicatricé, trinsi et pasle de faim, I, 278 dans CICATRISER
De ces nations qui n'ont aulcune cognoissance de vestements, il s'en treuve d'assises environ soubs mesme ciel que le nostre et soubs bien plus rude ciel que le nostre, I, 259 dans CIEL
Ce ciel de lit tout enflé d'or et de perles n'a aulcune vertu à rappaiser les trenchées d'une verte colique, I, 326 dans CIEL
Comme nous allons à la chasse des bestes, ainsi vont les tigres et les lions à la chasse des hommes ; et ont un pareil exercice les unes sur les aultres, les chiens sur les lievres, les brochets sur les tenches, les arondelles sur les cigales, II, 170 dans CIGALE
Soustenir l'esclat des pompes sans ciller les yeulx, I, 171 dans CILLER
Il fault qu'il [le philosophe] cille les yeulx au coup qui le menace, il faut qu'il fremisse planté au bord d'un precipice, comme un enfant, nature ayant voulu se reserver les legeres marques de son autorité inexpugnable à nostre raison et à la vertu stoïque, II, 20 dans CILLER
Ces idoles se cimentent du sang des petits enfants, II, 257 dans CIMENTER
Nostre estre est cimenté de qualitez maladifves, III, 236 dans CIMENTER
Plusieurs qui, les jambes contre-mont, donnoient carriere, la teste plantée sur leurs seiles entre les poinctes des cimeterres attachez au harnois, I, 369 dans CIMETERRE
Les femmes juifves aprèz avoir fait circoncire leurs enfants...., II, 32 dans CIRCONCIRE
La verité mesme n'a pas ce privilege d'estre employée à toute heure et en toute sorte ; son usage, tout noble qu'il est, a ses circonscriptions et limites, IV, 251 dans CIRCONSCRIPTION
Juger d'icelui [enfantement de l'esprit], le baptizer, le nourrir, le fortifier, l'emmaillotter et circonscrire, II, 240 dans CIRCONSCRIRE
À present que nous recevons les arts par civile auctorité et ordonnance, si que les escholes n'ont qu'un patron et pareille institution et discipline circonscrite, II, 315 dans CIRCONSCRIRE
Ce n'est pas tant pudeur qu'art et prudence qui rend nos dames si circonspectes à nous refuser l'entrée de leurs cabinets, avant qu'elles soient peinctes et parées pour la montre publique, II, 203 dans CIRCONSPECT, ECTE
Ce sont dangereux exemples rares et maladifves exceptions à nos regles naturelles ; il y fault ceder, mais avecques grande moderation et circonspection, III, 250 dans CIRCONSPECTION
Charger une narration de vaines circonstances, I, 34 dans CIRCONSTANCE
Democritus dict que les images et leurs circuitions sont dieux, II, 248 dans CIRCUITION
Nous tirons, comme de cire, tant de figures contraires d'une regle si droicte et si ferme, II, 142 dans CIRE
Les princes veulent aussi legierement que nous, mais ils peuvent plus ; pareils appetits agitent un ciron et un elephant, II, 191 dans CIRON
Nostre Jacques, roy de Naples et de Sicile, qui, beau, jeune et sain, se faisoit porter par pays en civiere, couché sur un meschant oreiller en plume, III, 287 dans CIVIÈRE
Il est plus respectueux et civil de...., I, 51 dans CIVIL, ILE
Guerres civiles, I, 122 dans CIVIL, ILE
Le debvoir des armes et le debvoir civil, I, 119 dans CIVIL, ILE
Il avoit quelque façon externe qui pouvoit n'estre pas civilisée à la courtisane, I, 147 dans CIVILISER
Il y voyoit si clair, d'un jugement si sain que...., I, 147 dans CLAIR, CLAIRE
Voir clair en ses affaires, II, 80 dans CLAIR, CLAIRE
Il faict clair [il fait beau soleil], II, 358 dans CLAIR, CLAIRE
Leur bruvage est faict de quelque racine et est de la couleur de nos vins clairets, I, 237 dans CLAIRET
Qu'on loge un philosophe dans une cage de menus filets de fer clair-semez, II, 365 dans CLAIR-SEMÉ, ÉE
Ce n'est pas par discours ou par nostre entendement que nous avons receu nostre religion, c'est par auctorité et par commandement estrangier ; la foiblesse de nostre jugement nous y ayde plus que la force, et nostre aveuglement plus que nostre clairvoyance ; c'est par l'entremise de nostre ignorance plus que de nostre science que nous sommes sçavants de ce divin sçavoir, II, 226 dans CLAIRVOYANCE
Dirons nous pas que ces simples gents là se sont laissez piper aprez le vulgaire, pour n'estre pas clairvoyants comme nous ?, I, 203 dans CLAIRVOYANT, ANTE
Si la doctrine rencontre les ames mousses, elle les aggrave et suffoque, masse crue et indigeste ; si desliées, elle les purifie volontiers, clarifie et subtilise jusqu'à l'exinanition, IV, 42 dans CLARIFIER
Leurs classes seroient plus decemment jonchées de fleurs que de tronçons d'osier sanglants, I, 183 dans CLASSE
Il y a quelqu'un des vieillards qui, le matin avant qu'ils se mettent à manger, presche en commun toute la grangée. En se promenant d'un bout à aultre, et redisant une mesme clause à plusieurs fois, jusques à ce qu'il ayt achevé le tour, I, 237 dans CLAUSE
Matiere d'opinion, non matiere de foy ; ce que je discours, selon moy, non ce que je crois selon Dieu.... d'une maniere laïque, non clericale, mais très religieuse tousjours, I, 401 dans CLÉRICAL, ALE
Le siecle auquel nous vivons, au moins pour nostre climat, est que, je ne dis pas l'execution, mais l'imagination mesme de la vertu en est à dire, I, 263 dans CLIMAT
Vous pouvez d'un clin d'oeil commander à qui il vous plaira, II, 313 dans CLIN
Les dieux, d'un seul clin de leur volonté, peuvent nous empescher de faillir, II, 255 dans CLIN
Jusques à ce que vous vous soyez rendus tels devant qui vous n'osiez clocher, et jusqu'à ce que vous ayez honte et respect de vous mesmes, presentez-vous tousjours en l'imagination Caton, Phocion et Aristides...., I, 286 dans CLOCHER
Les mariages de ce païs-là [Italie] clochent en cecy : leur coustume donne communement la loy si rude aux femmes et si serve...., III, 367 dans CLOCHER
Et puis que tout leur revient à mesme compte [aux femmes traitées avec une extrême jalousie], elles ont le chois bien aysé : et, ont-elles brisé ces cloisons, croyez qu'elles font feu, III, 367 dans CLOISON
[Les passions] ne nous abandonnent point pour changer de contrée, elles nous suyvent souvent jusques dans les cloistres et dans les escholes de philosophie, I, 275 dans CLOÎTRE
Clore et plier une lettre, I, 293 dans CLORE
Il ne m'est onques advenu de trouver la bourse de mes amis close, I, 312 dans CLORE
Je m'en vais clore ce pas par un verset ancien que...., I, 336 dans CLORE
Tel en camp clos, qu'en une battaille, II, 7 dans CLORE
Elle appelle ses filles pour luy clorre les yeulx, II, 41 dans CLORE
Il y a nation où la closture des jardins et des champs qu'on veult conserver se faict d'un filet de coton, et se trouve bien plus seure et plus ferme que nos fossez et nos hayes, III, 7 dans CLÔTURE
Les cigoignes, se donner elles-mesmes des clysteres à tout de l'eau marine, II, 171 dans CLYSTÈRE
Le privilege d'aller en coche par la ville, II, 63 dans COCHE
Quelle gehenne ne souffrent elles [les femmes], guindées et sanglées, à tout de grosses coches sur les costez ?, I, 308 dans COCHE
Ajouster par codicille [à un testament], I, 17 dans CODICILLE
Le peuple n'eut pas le coeur de prendre seulement les balotes en main, I, 3 dans COEUR
Faulte de coeur [courage], I, 26 dans COEUR
Non en leur action seulement, mais surtout en leur coeur, I, 108 dans COEUR
Faire mal au coeur [donner des nausées], I, 110 dans COEUR
Sçavoir par coeur n'est pas sçavoir, I, 163 dans COEUR
Ayant extreme peur de faillir une chose qu'il avoit tant à coeur, I, 196 dans COEUR
Il leur remeit par ce moyen le coeur au ventre, I, 353 dans COEUR
Aulcun homme de coeur ne daigne s'advantager de...., II, 66 dans COEUR
Nous prenons trop à coeur ces substitutions, II, 86 dans COEUR
Alexandre le Grand, ayant rencontré, parmi les despouilles de Darius, un riche coffret, ordonna qu'on le lui reservast pour y loger son Homere, III, 189 dans COFFRET
Fermir son ame en certaines et limitées cogitations où elle puisse se plaire, I, 287 dans COGITATION
Avoir l'ame pressée de cogitations penibles, II, 54 dans COGITATION
Le capitaine Martin du Bellay recite, au voyage de Luxembourg, avoir veu les gelées si aspres que le vin de la munition se coupoit à coups de hache et de congnée, se debitoit aux soldats par poids, et qu'ils l'emportoient dans des panniers, I, 261 dans COGNÉE
Si les ennemis vous courent sus, attendez les de pied coy, I, 355 dans COI, COITE
Par le feu et violence de coings, nous ramenons un bois tortu à sa droicture, IV, 204 dans COIN
Ce n'est pas ma faute, disons-nous, si je suis cholere, si je n'ay encores establi aucun train asseuré de vie ; c'est la faulte de la jeunesse, III, 107 dans COLÈRE
Je me suis envieilly de sept ou huict ans ; ce n'a pas esté sans quelque nouvel acquest ; j'y ai practiqué la cholique, par la liberalité des ans, III, 196 dans COLIQUE
En dix huit mois ou environ qu'il y a que je suis en ce malplaisant estat, j'ay desja apprins à m'y accommoder ; j'entre desja en composition de ce vivre choliqueux, III, 197 dans COLIQUEUX
Le duc mesme, y arrivant sur le poinct de la collation et se fiant qu'on n'auroit pas touché à sa bouteille, en print à son tour, I, 253 dans COLLATION
Les defaults que nous trouverons en ce college là [réunion choisie], le monde les pourra hardiement bien advouer pour siens, II, 229 dans COLLÉGE
Un qu'on menoit au gibet disoit que ce ne feust pas par telle rue, car il y avoit dangier qu'un marchand lui feist mettre la main sur le collet à cause d'un vieux debte, I, 296 dans COLLET
L'elephant luy mettoit quelquesfois la trompe dans le sein par dessoubz son collet, II, 185 dans COLLET
Afin que le seul Caton pust fournir à tout exemple de vertu, il semble que son bon destin lui feist avoir mal en la main de quoy il se donna le coup, à ce qu'il eust loisir d'affronter la mort et de la colleter, II, 388 dans COLLETER
Une chasse qui se conduict plus par subtilité que par force comme celle des colliers [collets], de nos lignes et de l'hamesson, II, 170 dans COLLIER
Le corps avait necessairement part à cette perfection de l'ame, par le droit de leur colligance, III, 381 dans COLLIGANCE
Il fault colloquer les enfants [leur donner un état] non selon les facultez de leur pere, mais selon les facultez de leur ame, I, 178 dans COLLOQUER
Renversant les loix, en la tutelle desquelles Dieu l'a colloqué, IV, 201 dans COLLOQUER
Le sage peult bien, sans interest de son debvoir, leur quitter [accorder aux passions humaines] d'en haster ou retarder son pas, et ne se planter comme un colosse immobile et impassible, I, 339 dans COLOSSE
Assister au combat de taureaux, I, 92 dans COMBAT
Chascun pouvoit assembier cent mille combattants, I, 229 dans COMBATTANT
Quiconque combat les loix menace les plus gents de bien de...., I, 165 dans COMBATTRE
Combattants cette opinion contre Platon, II, 253 dans COMBATTRE
Voyez combien Cesar se desploye largement à nous faire entendre...., I, 57 dans COMBIEN
Il leur demanda pour combien ils vouldroient...., I, 116 dans COMBIEN
L'amitié en seroit plus pleine et plus comble, I, 210 dans COMBLE
Il en a sa brassée toute comble, il n'en peult saisir davantage, I, 350 dans COMBLE
Quand tous mes cinq sens de nature seroient combles de liesse...., II, 252 dans COMBLE
La mer comblant de limon et de sable les fosses d'entre deux, I, 231 dans COMBLER
Elles [les femmes] preuvent plus tost par là qu'elles ne les aiment que morts [leurs maris] ; la vie est pleine de combustion ; le trespas d'amour et de courtoisie, III, 177 dans COMBUSTION
Dit l'ancien comique grec...., I, 104 dans COMIQUE
On corrompt l'office du commander, quand on y obeit par...., I, 59 dans COMMANDER
L'eminence de ces haultes fortunes et commanderesses, IV, 28 dans COMMANDEUR
Comme quelques jours aprez un de ses gents veint à mourir, I, 6 dans COMME
Comme si nulle contenance ne pouvoit representer ce degré de dueil, I, 7 dans COMME
Ils accuserent cette pratique, comme ennemie de...., I, 23 dans COMME
Comme grant capitaine et philosophe, I, 28 dans COMME
Comme nous voyons des terres, ainsi est il des esprits, I, 31 dans COMME
Comme est-il possible d'aller ?, I, 72 dans COMME
Comme il feut en sa presence, il lui dict, I, 127 dans COMME
Penses tu qu'il cherche comme il se rendra plus homme de bien ?, I, 278 dans COMME
Zenon, tout au commencement des livres de la republique, declaroit inutiles toutes les liberales disciplines, II, 239 dans COMMENCEMENT
J'ay commencé de les mettre en roolle, I, 33 dans COMMENCER
Les oracles avoyent commencé à perdre leur credit, I, 42 dans COMMENCER
Les voiles aegyptiennes, qui commençoient à les approcher, I, 63 dans COMMENCER
Et, pour commencer à luy oster son plus grand advantage, I, 76 dans COMMENCER
Que l'amitié commence de ce jour d'huy entre nous, I, 130 dans COMMENCER
Encore l'injuria il bien plus oultrageusement, et ce en une chanson, qui se commence, ô muse !, Thém. 41 dans COMMENCER
Je ferois un registre commenté des morts diverses, I, 81 dans COMMENTER
G. Guerente, qui a commenté Aristote, I, 194 dans COMMENTER
Si je ne comme bien, qu'un autre comme mieux pour moi [à propos des exemples qu'il cite], I, 102 dans COMMER
Nous n'avons nul commerce ensemble [la médecine et moi], I, 131 dans COMMERCE
Le connestable ayant esté commis pour passer le Tesin, I, 53 dans COMMETTRE
Au lieu où le crime est commis, I, 71 dans COMMETTRE
Commettre sa vie et sa liberté entre les mains de ses ennemis, I, 134 dans COMMETTRE
Les pedantes empirent ce qu'on leur commet, I, 146 dans COMMETTRE
S'estant parfaictement commis l'un à l'aultre, ils tenoient parfaictement les renes de l'inclination l'un de l'aultre, I, 214 dans COMMETTRE
Je ne puis leur apprendre à distinguer les bonnetades qui les regardent, de celles qui regardent leur commission [charge], IV, 158 dans COMMISSION
C'est la vraye solitude et qui se peult jouir au milieu des villes et des courts des rois ; mais elle se jouit plus commodement à part, I, 276 dans COMMODÉMENT
Seroit-ce que la hardiesse lui feust si commune que...., I, 5 dans COMMUN, UNE
Toutes les regles nous conduisent d'un commun accord à...., I, 70 dans COMMUN, UNE
Ailleurs les femmes sont communes sans peché, I, 114 dans COMMUN, UNE
Cette consideration n'a rien de commun avecques les offices de l'amitié, I, 218 dans COMMUN, UNE
Ils les rostissent et en mangent en commun, I, 239 dans COMMUN, UNE
Il y avoit eu entre eulx [César et Pompée] une si longue intelligence et société au maniement des affaires publicques, tant de communauté de fortunes, tant d'offices reciproques et d'alliances, I, 268 dans COMMUNAUTÉ
La commune [le commun] de son armée, I, 4 dans COMMUNE
Laisser le gouvernement ez mains de la commune [du peuple], I, 113 dans COMMUNE
Je treuve que les premiers sieges sont communement saisis par les hommes moins capables, I, 168 dans COMMUNÉMENT
À l'encontre de cette violente ordonnance, il fut veu communement des peres et meres se desfaisants eulx mesmes, et d'un plus rude exemple encores, precipitants, par amour et compassion, leurs jeunes enfants dans des puits, pour fuyr à la loi, I, 297 dans COMMUNÉMENT
On apprend toujours quelque chose par la communication d'aultruy, I, 56 dans COMMUNICATION
Toute estrangeté est ennemie de communication et societé, I, 184 dans COMMUNICATION
La communication que l'homme avoit avecques les bestes en l'aage doré, II, 157 dans COMMUNICATION
Il ne communiqua à personne cet advertissement, I, 127 dans COMMUNIQUER
La lumiere qu'il plaist au soleil nous communiquer par ses rayons, I, 250 dans COMMUNIQUER
Son sçavoir [de la Boëtie], les graces compaignes ordinaires de ses actions, Lett. 4 dans COMPAGNE
En la compaignie d'un chien, I, 37 dans COMPAGNIE
Vivre en bonne compaignie, I, 52 dans COMPAGNIE
Ces compaignies-là [les parlements] sont plus fournies de science que de conscience, I, 148 dans COMPAGNIE
Je pleurerois ayséement par compagnie, II, 127 dans COMPAGNIE
Les rois sont compaignons, sinon maistres, des loix, I, 12 dans COMPAGNON
Gentil compaignon par tout ailleurs, I, 96 dans COMPAGNON
Quoy que die ce bon compaignon [Catulle], I, 270 dans COMPAGNON
Laissons à part cette longue comparaison de la vie solitaire à l'active, I, 271 dans COMPARAISON
Si nous la comparons à l'eternité, I, 84 dans COMPARER
Comparer nos moeurs à un Mahometan, II, 141 dans COMPARER
Et, l'un jugement subvertissant l'aultre sans cesse, cette favorable proposition n'estoit qu'une risée qui nous menoit à conclure, par necessité, la neantise du compas et du compasseur, II, 311 dans COMPASSEUR
Cocceius Nerva n'eut aultre cause de se tuer que la compassion du miserable estat de la chose publique romaine, II, 36 dans COMPASSION
J'ay avecques despit veu des maris haïr leurs femmes, de ce seulement qu'ils leur font tort ; au moins ne les faut il pas moins aimer, de nostre faulte ; par repentance et compassion au moins, elles nous en debvoient estre plus cheres, III, 324 dans COMPASSION
Je me compassionne fort des affections d'aultruy, II, 127 dans COMPASSIONNER (SE)
Il semble que l'université des choses soit compassionnée à nostre estat, II, 380 dans COMPASSIONNER (SE)
Ce sont fins differentes et pourtant compatibles, III, 324 dans COMPATIBLE
Nous trouverons que, s'il est quelques animaulx moins favorisez en cela [la beauté] que nous, il y en a d'aultres qui le sont plus, voire des terrestres nos compatriotes, II, 201 dans COMPATRIOTE
Retrouvent-ils un compatriote en Hongrie, ils festoyent ceste adventure, IV, 123 dans COMPATRIOTE
Polycrates, pour interrompre le cours de son continuel bonheur, et le compenser, II, 259 dans COMPENSER
Cette douleur estoit compensée par le plaisir que...., III, 12 dans COMPENSER
Avoir le corps en sa disposition naturelle, jouissant ordonéement et competemment des functions molles et flateuses par lesquelles il luy plaist [à Dieu] compenser de sa grace les douleurs de quoy sa justice nous bat à son tour, IV, 302 dans COMPÉTEMMENT
On proposoit à l'un de nos roys le chois de deux competiteurs en une mesme charge, desquels l'un estoit gentilhomme, l'aultre ne l'estoit point, III, 320 dans COMPÉTITEUR, TRICE
L'esprit humain ne se sçauroit maintenir, vaguant en cet infini de pensées informes, il les luy fault compiler en certaine image à son modele, I, 246 dans COMPILER
Une sorte de pilulles compilées de cent et tant d'ingredients, III, 228 dans COMPILER
Des mains, nous festoyons, resjouissons, complaignons, attristons, II, 159 dans COMPLAINDRE
Se complaire oultre mesure de ce qu'on est, en tumber en amour de soy indiscrete, II, 62 dans COMPLAIRE
Que l'ame l'assiste et favorise [le corps] et ne refuse point de participer à ses naturels plaisirs, et de s'y complaire conjugalement, IV, 300 dans COMPLAIRE
Qui trieroit de l'armée ceulx qui marchent par le seul zele d'une affection religieuse.... il n'en sçauroit bastir une compaignie de gents d'armes complette, II, 143 dans COMPLET, ÈTE
Quand par quelque complexion solitaire et melancholique on le verroit adonné d'une application trop indiscrete à l'estude des livres, I, 181 dans COMPLEXION
Ils ont, par complot, armé le monde à l'encontre de luy, I, 97 dans COMPLOT
Si ne m'osterontils pas de la teste, que ce ne soit un très convenable mariage du plaisir avecques la necessité, avecques laquelle, dict un ancien, les dieux complottent tousjours, IV, 305 dans COMPLOTER
Cette vertu de largesse est la seule qui se comporte bien avecques la tyranie mesme, IV, 9 dans COMPORTER
C'est une chose composée de terre et d'eau, II, 289 dans COMPOSER
C'est cruauté de requerir de nous une desmarche si composée, III, 200 dans COMPOSER
Des exclamations composées, IV, 112 dans COMPOSER
Composer vos moeurs est vostre office, non pas composer des livres, IV, 196 dans COMPOSER
Se rendre par doulce et favorable composition [accommodement], I, 27 dans COMPOSITION
Je n'ay ny composition [style] ny explication qui vaille, I, 103 dans COMPOSITION
Au lieu d'entrer en composition [de me rendre], je...., I, 131 dans COMPOSITION
C'est ce que je fois [fais] en la plus part de cette composition [livre], I, 143 dans COMPOSITION
Voilà une ame de riche composition : il marioit aux plus rudes et violentes actions humaines la bonté et l'humanité, voire la plus delicate qui se trouve en l'eschole de philosophie, III, 252 dans COMPOSITION
Celuy qui a bien compris que la mort n'est pas mal, I, 77 dans COMPRENDRE
Qui se peult plaindre d'estre comprins où touts sont comprins ?, I, 87 dans COMPRENDRE
Il banda son ame à comprendre l'essence de la folie, I, 91 dans COMPRENDRE
C'estoit à Rome une signification de faveur de comprimer et baisser les poulces, III, 108 dans COMPRIMER
En la pluspart des occurrences, je compromettrois volontiers à la decision du sort, III, 63 dans COMPROMETTRE
Touts indifferemment se preparants et attendants la mort à ce soir ou au lendemain, d'un visage et d'une voix si peu effrayée, qu'il sembloit qu'ils eussent compromis à cette necessité, IV, 209 dans COMPROMETTRE
Fuyr à me justifier, excuser et interpreter, estimant que c'est mettre ma conscience en compromis, de plaider pour elle, IV, 203 dans COMPROMIS
C'est de la vie de l'homme qu'elle est comptable seulement, II, 299 dans COMPTABLE
Donner pour argent comptant des conjecteures, I, 103 dans COMPTANT
Payer à purs deniers comptants, I, 119 dans COMPTANT
Mais aussi, à ce compte...., I, 25 dans COMPTE
À leur compte, I, 212 dans COMPTE
Elle a meilleur compte d'incorporer une fois pour toutes...., I, 93 dans COMPTE
L'escrivain n'a à rendre compte que d'une verité empruntée, I, 103 dans COMPTE
Le peu de compte en quoy il tenoit les...., I, 118 dans COMPTE
Triumpher à bon compte, ib. dans COMPTE
Les plus hardies sectes sont contrainctes de se plier à la loy civile, au bout du compte, II, 244 dans COMPTE
En un beau corps il ne fault qu'on y puisse compter les os et les veines, I, 192 dans COMPTER
Tout compté, il y a plus de peine à garder l'argent qu'à l'acquerir, I, 315 dans COMPTER
Je ne sçais compter ny à ject ny à plume, III, 59 dans COMPTER
Socrates, pour n'avoir sceu computer les suffrages de sa tribu, IV, 133 dans COMPUTER
On ne leur sçauroit conceder des passe-temps plus reglez que ceulx qui se font en presence d'un chascun et à la veue mesme du magistrat, I, 199 dans CONCÉDER
Voilà pourquoy Aristote mesme leur concede volontiers ceste science [l'astronomie à certains animaux], II, 196 dans CONCÉDER
Ces epicycles excentriques, concentriques, de quoy l'astrologie s'ayde à conduire le bransle de ses estoiles, elle nous les donne pour le mieulx qu'elle ayt sceu inventer en ce subject, II, 281 dans CONCENTRIQUE
Zenobia ne recevoit son mary que pour une charge ; et cela faict, elle le laissoit courir tout le temps de sa conception [grossesse], I, 226 dans CONCEPTION
Cela surpasse la conception et le desir mesme de la philosophie, I, 235 dans CONCEPTION
Mes conceptions et mon jugement ne marche qu'à tastons, I, 155 dans CONCEPTION
Soubs une si vile forme, nous n'eussions jamais choisi [aperçu] la noblesse et splendeur de ses conceptions admirables [de Socrate], IV, 192 dans CONCEPTION
Elle ne vous concerne ny mort ny vif, I, 88 dans CONCERNER
Il emporta quand et soy des arondelles, et les relaschoit vers leurs nids quand il vouloit renvoyer de ses nouvelles, en les teignant de marque de couleur propre à signifier ce qu'il vouloit, selon qu'il avait concerté avecques les siens, III, 96 dans CONCERTER
Ceulx qui ont conceu quelque bonne peur des ennemis, I, 64 dans CONCEVOIR
Ils sont plus aysez à concevoir qu'un conte de Boccace, I, 180 dans CONCEVOIR
Ils trompent l'esperance qu'on a conceue, I, 181 dans CONCEVOIR
Ce qu'un tesmoing deposoit, ce qu'un juge ordonnoit, estoit conceu en cette forme de parler, IV, 183 dans CONCEVOIR
Un prisonnier de qualité estant en nos conciergeries, II, 32 dans CONCIERGERIE
La civilité est conciliatrice des premiers abords de la societé et familiarité, I, 52 dans CONCILIATEUR, TRICE
Cette recordation [d'un grand danger] me concilie aulcunement à elle [à la mort], II, 53 dans CONCILIER
Les reconciliateurs des jurisconsultes debvroient premierement les concilier chascun à soy, II, 240 dans CONCILIER
Par quoy un faict courageux ne doibt pas conclure un homme vaillant, II, 7 dans CONCLURE
Aprez plusieurs remontrances, il conclud que le plus beau estoit...., II, 36 dans CONCLURE
Des humeurs des princes, ils en concluent les conseils, II, 110 dans CONCLURE
Cette incitation est si mal concluante, que je la treuve plus forte au revers, III, 133 dans CONCLURE
Sur le poinct de la conclusion [de l'accord], I, 28 dans CONCLUSION
Il y a infinis exemples de pareilles conclusions populaires [résolutions], II, 38 dans CONCLUSION
Il estoit vulgaire, si d'aultres plus fortes qualitez n'y concurroient, de...., III, 51 dans CONCOURIR
L'auctorité y concurre quand et la raison, III, 57 dans CONCOURIR
Le mariage estoit un nom d'honneur et dignité, non de folastre et lascive concupiscence, I, 227 dans CONCUPISCENCE
Si elle meritoit ce beau nom, ce debvoit estre en concurrence, non par privilege, I, 69 dans CONCURRENCE
[Nous nous liâmes] d'une faim, d'une concurrence pareille, I, 213 dans CONCURRENCE
Nous avons formé une verité par la consultation et concurrence de nos cinq sens, II, 359 dans CONCURRENCE
Estre condemné à mort, I, 54 dans CONDAMNER
Ceux qui condemnent les punitions capitales aux heretiques [ceux qui blâment ces condamnations], I, 55 dans CONDAMNER
Prins et condemné à la mort, I, 65 dans CONDAMNER
J'ay tousjours accusé d'impertinence ceulx qui condamnent ces esbattemens, I, 198 dans CONDAMNER
Condamner ces choses impossibles, c'est se faire fort de...., I, 202 dans CONDAMNER
Les condamnez qui attendoient l'execution...., II, 39 dans CONDAMNER
Il fault sçavoir condescendre à ces allures pueriles et les guider, I, 160 dans CONDESCENDRE
Ces incommoditez luy servent d'aiguillon et de condiment à sa doulceur, I, 70 dans CONDIMENT
On y retrouvera aucuns traicts de mes conditions et humeurs, Au lecteur, p. X dans CONDITION
C'est la condition de vostre creation, I, 85 dans CONDITION
Gents de basse condition, I, 90 dans CONDITION
Cet homme estoit simple et grossier, qui est une condition propre à rendre veritable le tesmoignage, I, 233 dans CONDITION
Il leur vendit la retraicte à ses terres, en condition que...., I, 298 dans CONDITION
Je fois voluntiers mes promesses, en touts subjects, incertaines et conditionnelles, IV, 94 dans CONDITIONNEL, ELLE
Ils mesprisent les services limitez et conditionnez [conditionnels], III, 242 dans CONDITIONNER
Aprez s'estre souvent condolu à ses privez des maulx que...., I, 44 dans CONDOULOIR (SE)
Aux guerres par lui conduictes contre eulx, I, 16 dans CONDUIRE
Les Atheniens estoient à choisir de deux architectes à conduire une grande fabrique [édifice], I, 189 dans CONDUIRE
Tel se conduict bien, qui ne conduict pas bien les aultres, IV, 133 dans CONDUIRE
Les jeux, danses, desquelles l'antiquité a donné le patronage et la conduicte aux dieux mesmes, I, 184 dans CONDUITE
Cette bataille gaignée soubs la conduicte de dom Joan d'Austria, I, 249 dans CONDUITE
Aux confederations [rapports entre hommes] qui ne tiennent que par un bout, on n'a à pourveoir qu'aux imperfections qui particulierement interessent ce bout-là ; il ne peult chaloir de quelle religion soit mon medecin et mon advocat, I, 218 dans CONFÉDÉRATION
Tous les confederés et voisins, I, 14 dans CONFÉDÉRER
Ville confederée, I, 27 dans CONFÉDÉRER
Rome, confederée de si longtemps, et par tant de tiltres, à nostre couronne, IV, 140 dans CONFÉDÉRER
La suffisance ordinaire des femmes n'est pas pour respondre à cette conference et communication, nourrice de l'amité, I, 210 dans CONFÉRENCE
La vie commune doibt avoir conference [rapport, ressemblance] aux aultres vies, IV, 131 dans CONFÉRENCE
Je ramene tousjours ceulx avecques qui je confere, aux propos des choses que...., I, 56 dans CONFÉRER
Ton dernier jour ne confere pas plus à ta mort que chascun des aultres, I, 89 dans CONFÉRER
Il voudroit avoir plusieurs ames et plusieurs volontez, pour les conferer toutes à son ami, I, 216 dans CONFÉRER
Si je confere [discute] avecques un roide jousteur...., IV, 35 dans CONFÉRER
Nostre corruption se faict par la contribution de touts ; les uns y conferent la trahison...., IV, 66 dans CONFÉRER
Son feu, je le confesse, est plus actif, plus cuisant...., I, 208 dans CONFESSER
Il n'en confesse que trop par ses vers, I, 209 dans CONFESSER
Elle confessoit que ce soldat ne l'avoit encores pressée que de requestes, II, 5 dans CONFESSER
Il me confessera, s'il parle en conscience, que...., II, 229 dans CONFESSER
Quand je me confesse à moy religieusement, je treuve...., III, 87 dans CONFESSER
L'aultre respondit à son confesseur qui lui promettoit qu'il souperoit ce jour-là avecques nostre seigneur : allez vous y en ; car, de ma part, je jeusne, I, 296 dans CONFESSEUR
C'est miracle de veoir continuer des actions si diverses, d'une si pareille teneur qu'il ne s'y sente point d'interruption et d'alteration, aux confins mesmes et passage de l'une à l'aultre, I, 396 dans CONFINS
Du coriandre confict, I, 237 dans CONFIRE
Ainsi se remplit le monde, et se confit en fadese et en mensonge, II, 284 dans CONFIRE
L'essence des femmes est si confite en souspeçon, en vanité et en curiosité, que...., III, 349 dans CONFIRE
Que ce que nous avons dit soit vray, nous en asseurerions, si nous avions sur cela la confirmation d'un oracle, II, 281 dans CONFIRMATION
Je trouvai à cette opinion le fondement bien foible, moy qui avois à la confirmer en aultruy, I, 117 dans CONFIRMER
Ses biens furent confisquez, I, 39 dans CONFISQUER
Le marquisat qui avoit esté confisqué de son frere, I, 44 dans CONFISQUER
Chrysippus estimoit qu'en la derniere conflagration du monde, tous les dieux auroient à finir, sauf Jupiter, II, 277 dans CONFLAGRATION
Celuy qui, picqué et oultré jusques au vif d'une offense, s'armeroit des armes de la raison contre ce furieux appetit de vengeance, et, aprez un grand conflict, s'en rendroit enfin maistre, feroit sans doute beaucoup plus, II, 115 dans CONFLIT
C'est un conflict [discussion] qui se decide plus par les armes de la memoire que par celles de la raison, I, 249 dans CONFLIT
Les pieces empruntées d'aultruy, il les transformera et confondra pour en faire un ouvrage tout sien, I, 162 dans CONFONDRE
Je ne conseille pas qu'on confonde leurs regles ; on s'y tromperoit, I, 214 dans CONFONDRE
Mes actions sont reglées et conformes à ce que je suis, dans le Dict. de DOCHEZ. dans CONFORME
Conformement à cet aultre [dire], que le sage a la fortitude pareille à Dieu, mais en l'humaine foiblesse, II, 210 dans CONFORMÉMENT
Nous debvrions avoir honte, qu'ez sectes humaines il ne feust jamais partisan, quelque difficulté et estrangeté que mainteinst sa doctrine, qui n'y conformast aulcunement ses deportements et sa vie, II, 141 dans CONFORMER
Je sçais bien que fort peu de gents rechigneront à la licence de mes escripts, qui n'ayent plus à rechigner à la licence de leur pensée ; je me conforme bien à leur courage, mais j'offense leurs yeulx, III, 311 dans CONFORMER
Vous vous conformerez patiemment à tout ce qu'il plaira à Dieu d'ordonner de moy, IV, 323 dans CONFORMER
Ces peuples, soubs des mains qui eussent conforté et promeu les bonnes semences que nature y avoit produict, IV, 19 dans CONFORTER
Chascun, à qui mieulx mieulx, va plastrant et confortant cette creance receue, de tout ce que peult sa raison, qui est un util souple, contournable, et accommodable à toute figure, II, 284 dans CONFORTER
C'est par la vanité de cette mesme imagination qu'il [l'homme] s'eguale à Dieu.... qu'il se trie soy-mesme et separe de la presse des aultres creatures, taille les parts aux animaulx ses confreres et compaignons, et leur distribue telle portion de facultez et de forces que bon luy semble, II, 156 dans CONFRÈRE
C'est multiplier en confrairie la chose la plus une et unie [l'amitié], et de quoy une seule est encore la plus rare à trouver au monde, I, 217 dans CONFRÉRIE
Philippe, fils de l'empereur Maximilien, ou, pour le confronter plus honorablement, pere de l'empereur Charles cinquiesme, I, 30 dans CONFRONTER
Il fault, à la mode d'une information judiciaire, confronter les tesmoings, II, 112 dans CONFRONTER
Nostre beauté n'est en son poinct, que confuse avec celle des femmes, puerile et imberbe, III, 286 dans CONFUS, USE
Joinct qu'à l'adventure ay je quelque obligation particuliere à ne dire qu'à demy, à dire confusement, à dire discordamment, IV, 138 dans CONFUSÉMENT
Ez confusions publiques [dans les troubles, les malheurs], I, 47 dans CONFUSION
Il veint luy demander congé de se faire mourir, I, 82 dans CONGÉ
Neron, prenant congé de sa mere qu'il envoyoit noyer, I, 270 dans CONGÉ
Ils ont leur congé, au plus loing, à vingt et deux ans, III, 286 dans CONGÉ
Il y a certes je ne sçais quelle congratulation de bien faire qui nous resjouit en nous mesmes, et une fierté genereuse qui accompaigne la bonne conscience, III, 259 dans CONGRATULATION
Qu'à une congression languissante, pour la remplir d'une juste et fertile chaleur, il s'y fault presenter rarement et à notables intervalles, III, 319 dans CONGRESSION
Conjecturalement et incertainement, dans le Dict. de DOCHEZ. dans CONJECTURALEMENT
Donner pour argent comptant des conjectures, I, 103 dans CONJECTURE
Pour divertir les opinions et conjectures du peuple, III, 300 dans CONJECTURE
Ceulx qui nous desconseillent les femmes riches, de peur qu'elles soient moins traictables et recongnoissantes, se trompent de faire perdre quelque reelle commodité pour une si frivole conjecture, II, 84 dans CONJECTURE
Qu'estil plus vain que de vouloir deviner Dieu par nos analogies et conjectures ?, II, 245 dans CONJECTURE
On conjectura anciennement à Athenes une aptitude à la mathematique en celuy à qui on voyoit ingenieusement adgencer et fagotter une charge de brossailles, III, 59 dans CONJECTURER
Ce sont vices tousjours conjoincts, I, 22 dans CONJOINDRE
Ceulx qui peuvent pretendre quelque materiel fruict de ma mort, en receoivent d'ailleurs, conjoinctement, une materielle perte, IV, 122 dans CONJOINTEMENT
Me voicy devenu grammairien, moy qui n'apprins jamais langue que par routine, et qui ne sçais encores que c'est d'adjectif, conjunctif et d'ablatif, I, 358 dans CONJONCTIF, IVE
Les conjonctions incestueuses, I, 118 dans CONJONCTION
Il s'estoit conjoui avec lui, par lettres, de l'oracle qui l'avoit logé entre les dieux, IV, 307 dans CONJOUIR (SE)
Que l'ame l'assiste et favorise [le corps], et ne refuse point de participer à ses naturels plaisirs et de s'y complaire conjugalement, IV, 300 dans CONJUGALEMENT
Mes tentations sont si cassées et mortifiées qu'elles ne veulent pas qu'elle [la raison] s'y oppose ; tendant seulement les mains au devant, je les conjure [écarte], III, 272 dans CONJURER
La cognoissance de la plupart des choses, I, 201 dans CONNAISSANCE
Les choses qui sont à nostre cognoissance les plus grandes, ib. dans CONNAISSANCE
Les hommes qui perscrutent immoderéement les cognoissances qui ne sont de leur appartenance, II, 278 dans CONNAISSANCE
Tuer un homme sans cognoissance de cause, III, 195 dans CONNAISSANCE
Compte de tes cognoissants [connaissances] combien il en est mort, I, 73 dans CONNAÎTRE
Il avoit cogneu longtemps un marchand à Toulouse, I, 100 dans CONNAÎTRE
Je me cognois assez aux ouvrages d'aultruy, III, 34 dans CONNAÎTRE
Je suys quelques vices, mais j'en fuys d'aultres autant qu'un saint sçauroit faire ; aussi desadvouent les peripateticiens cette connexité et cousture indissoluble ; et tient Aristote qu'un homme prudent et juste peult estre et intemperant et incontinent, II, 125 dans CONNEXITÉ
Il sceut dextrement conniver à cette mienne desbauche et aultres pareilles, I, 197 dans CONNIVER
Pompeius conquerant de la moitié du monde, I, 65 dans CONQUÉRANT
Tant de nations si injustement conquises, IV, 85 dans CONQUÉRIR
Qu'un seul eschelle une forteresse, qu'il assaille une armée, qu'il conquiere un royaume, IV, 349 dans CONQUÉRIR
D'un default naturel on en faict un default de conscience, I, 34 dans CONSCIENCE
Ma conscience ne falsifie pas un iota, I, 103 dans CONSCIENCE
Plutarque faisoit conscience de vendre un boeuf qui l'avoit longtemps servy, II, 135 dans CONSCIENCE
Il me confessera, s'il parle en conscience, que...., II, 227 dans CONSCIENCE
Je ne foys nul doubte qu'il ne creust ce qu'il escrivoit ; car il estoit assez conscientieux pour ne mentir pas mesme en se jouant, I, 221 dans CONSCIENCIEUX, EUSE
Ce doibt estre une volupté aulcunement prudente et consciencieuse, ib. 226 dans CONSCIENCIEUX, EUSE
L'inspiration sacrée des muses, ayant premierement agité le poete, frappe encores par le poete l'acteur et par l'acteur consecutivement tout un peuple, I, 266 dans CONSÉCUTIVEMENT
Et a tousjours esté conseil hazardeux de fier à la licence d'une armée, I, 27 dans CONSEIL
Aufidius entrant en la chambre du conseil, I, 74 dans CONSEIL
Les conseilz des femmes y seront ils receus ? luy dict elle, I, 129 dans CONSEIL
Conseillé de se retirer de la meslée, I, 16 dans CONSEILLER
Je ne conseille qu'on confonde leurs regles, on s'y tromperoit, I, 214 dans CONSEILLER
Je n'aime ni à conseiller ny à suyvre une vertu si sauvage, I, 224 dans CONSEILLER
Il conseille de ne s'y enfoncer oultre les bornes du profict, I, 224 dans CONSEILLER
Conseillant à Lucilius de changer cette vie voluptueuse, I, 251 dans CONSEILLER
Tu n'as desdaigné d'estre conseiller de ma vie [de me conseiller de vivre] et tesmoing de ma mort, II, 40 dans CONSEILLER, ÈRE
Au premier plus effronté qui dict son chois, voilà un consentement de voix encores plus grand à refuser celuy-là, IV, 83 dans CONSENTEMENT
Euinenes n'y consentit, qu'Antigonus ne luy eust...., I, 26 dans CONSENTIR
Ce seroit faire tort à la bonté divine, si l'univers ne consentoit à nostre creance, II, 148 dans CONSENTIR
Homere a esté contrainct de consentir que Venus feust blecée au combat de Troye, III, 7 dans CONSENTIR
Un faict de grande consequence, qui estoit tel, I, 38 dans CONSÉQUENCE
C'est une hardiesse dangereuse et de consequence, I, 204 dans CONSÉQUENCE
En toutes entreprinses de consequence, III, 170 dans CONSÉQUENCE
Aymant la pertinence, et par consequent la briefveté, I, 167 dans CONSÉQUENT
Ce bruvage ne se conserve que deux ou trois jours, I, 237 dans CONSERVER
Je n'y ai eu nulle consideration de ton service, ny de ma gloire, Au lecteur, p. X dans CONSIDÉRATION
En consideration de cela, I, 16 dans CONSIDÉRATION
Exemple remarquable, pour cette consideration, I, 6 dans CONSIDÉRATION
Ces considerations ne destournent pas un homme d'entendement de...., I, 120 dans CONSIDÉRATION
En leur consideration, je diray encores cecy, car je desire de contenter chascun, III, 375 dans CONSIDÉRATION
À la lecture des histoires, j'ay accoustumé de considerer qui en sont les escrivains, I, 58 dans CONSIDÉRER
Il estoit à considerer la grandeur demesurée de ses forces au passage de l'Hellespont, I, 271 dans CONSIDÉRER
Et les consigna [ceux qui avaient trahi Eumènes] entre les mains du gouverneur de la province, luy donnant très exprez commandement de les perdre et mettre à male fin, III, 247 dans CONSIGNER
L'humaine sagesse s'en prescriroit d'aultre [devoir] au delà, où elle aspirast toujours et pretendist : tant nostre estat est ennemy de consistance, IV, 131 dans CONSISTANCE
Un frere en qui consistoit l'appuy de sa maison, I, 6 dans CONSISTER
L'estimation et le prix d'un homme consiste au coeur et en la volonté, I, 242 dans CONSISTER
Une consolation commune me desconsole et m'attendrit, III, 301 dans CONSOLATION
La lettre consolatoire de Plutarque à sa femme, Lettres, III dans CONSOLATOIRE
Consoler sa mort en la mort d'un ennemy, I, 5 dans CONSOLER
Mon ame ne lairroit jamais ressouder et consolider la playe qui l'auroit percée, IV, 4 dans CONSOLIDER
Il les amuserent jusques à ce qu'ils eussent consommé leurs victuailles, I, 298 dans CONSOMMER
Toute l'Asie se perdit, et se consomma en guerres pour le macquerellage de Paris, II, 188 dans CONSOMMER
Les vers luy rongent les membres, et la terre les consomme, II, 255 dans CONSOMMER
Une pierre ne luict point au feu, et, qui pis est, elle s'y consomme, II, 278 dans CONSOMMER
Ceste qualité estouffe et consomme les aultres qualités vrayes et essentielles, III, 7 dans CONSOMMER
Sa cause estant inseparablement conjoincte à un consort, I, 99 dans CONSORTS
Ils accepterent de pendre leurs amis et consorts, III, 249 dans CONSORTS
L'univers consent à nostre creance : le ciel, la terre, toutes choses y conspirent, II, 148 dans CONSPIRER
User des biens regléement, et les savoir perdre constamment, I, 176 dans CONSTAMMENT
Tout cela se faict pour gaigner cet advantage d'avoir faict force à leur constance [courage], I, 242 dans CONSTANCE
Ces deux erreurs peuvent souffrir de la constance [persister], I, 395 dans CONSTANCE
Courage constant, I, 4 dans CONSTANT, ANTE
Fonder un jugement constant et uniforme, ib. dans CONSTANT, ANTE
Une enorme difformité corporelle, vice constant, inamendable, II, 86 dans CONSTANT, ANTE
Notre esprit se constipe et se croupit en vieillissant, IV, 221 dans CONSTIPER
Ma constitucion est de ne faire cas du boire que pour la suitte du manger, II, 18 dans CONSTITUTION
La constitution des maladies est formée au patron de la constitution des animaulx, IV, 267 dans CONSTITUTION
Les accessions externes prennent saveur et couleur de l'interne constitution, I, 318 dans CONSTITUTION
L'entreprinse se sent de la qualité de la chose qu'elle regarde, car c'est une bonne portion de l'effet et consubstantielle, I, 70 dans CONSUBSTANTIEL, ELLE
Les biens et les maulx qui sont consubstantiels à nostre vie, IV, 269 dans CONSUBSTANTIEL, ELLE
Le commencement de toute vertu, c'est consultation et deliberation, II, 3 dans CONSULTATION
Nous avons formé une verité par la consultation et concurrence de nos cinq sens, II, 359 dans CONSULTATION
Nous estimons grande chose nostre mort, et qui ne passe pas sans solenne consultation des astres, II, 381 dans CONSULTATION
Nous n'avons que faire de consultations et interpretations doctorales, IV, 276 dans CONSULTATION
Les Perses aprez le vin consultoient de leurs principaulx affaires, II, 215 dans CONSULTER
Consultez-en [faites-en l'épreuve] pour veoir avecques vostre astrolabe, II, 272 dans CONSULTER
Il disoit qu'il falloit executer, non pas consulter les haultes entreprinses, III, 172 dans CONSULTER
Je consulte peu des alterations que je sens ; car les medecins...., IV, 269 dans CONSULTER
Ses prefaces, partitions, etc. consument la plus part de son ouvrage, II, 106 dans CONSUMER
Le feu, n'ayant plus que consumer, se consume soy mesme, et n'est plus feu, IV, 351 dans CONSUMER
La contagion est très dangereuse en la presse ; il fault ou imiter les vicieux ou les haïr, I, 273 dans CONTAGION
Le conte dict que Psammenitus...., I, 6 dans CONTE
Les enfants sçavent le conte du roy Croesus à ce propos, I, 65 dans CONTE
Tu te fondes sur les contes des medecins, I, 73 dans CONTE
L'estude et la contemplation retirent aulcunement nostre ame hors de nous, I, 68 dans CONTEMPLATION
Esveiller et purifier le sens, pour nous rendre plus propres à la contemplation, I, 393 dans CONTEMPLATION
Les François mes contemporains sçavent bien qu'en dire, IV, 83 dans CONTEMPORAIN, AINE
[L'amour] Chose si esmeue et violente, qui nous esclave à autruy et nous rend contemptibles à nous, III, 379 dans CONTEMPTIBLE
Il se mainteint en cette mesme contenance, I, 6 dans CONTENANCE
[Les femmes], par ces contenances mineuses, querelleuses et fuyardes qui nous esteignent en nous allumant, I, 96 dans CONTENANCE
Aulcuns feirent contenance de changer de religion, I, 298 dans CONTENANCE
Tantost les rivieres s'espandent d'un costé, tantost d'un aultre, tantost elles se contiennent, I, 232 dans CONTENIR
Toute leur science ethique ne contient que ces deux articles, I, 238 dans CONTENIR
Contenir sa langue sous les lois de sa secte, II, 211 dans CONTENIR
Il remontra, d'un visage hardi et mal content...., II, 35 dans CONTENT, ENTE
Les plus parfaicts se sont bien contentez d'y aspirer, I, 70 dans CONTENTER
Si mes escripts contentent et toy et les aultres sages, publie-les, II, 227 dans CONTENTER
Il fault fuyr toutes contentions et argumentations dialectiques, I, 399 dans CONTENTION
Ces oyseaux se desbattent à l'envy d'une contention si courageuse que parfois le vaincu y demeure mort, l'haleine lui faillant plus tost que la voix, II, 174 dans CONTENTION
On offroit à un excellent archer condamné à la mort, de luy sauver la vie s'il vouloit faire voir quelque notable preuve de son art ; il refusa de s'en essayer, craignant que la trop grande contention de sa volonté lui feist fourvoyer la main, et qu'au lieu de sauver sa vie, il perdist encores la reputation, III, 55 dans CONTENTION
Vrayement Protagoras nous en contoit de belles...., II, 311 dans CONTER
Bataille contestée, I, 19 dans CONTESTER
Nous ne perdismes que la ville de Fossan, encores aprez l'avoir longtemps contestée, I, 44 dans CONTESTER
Ce membre, contestant de l'auctorité avecques nostre volonté, I, 97 dans CONTESTER
Des erreurs contestées et debattables, I, 122 dans CONTESTER
Ce que j'auray dict sans soing, si on vient à me le contester, je l'espouse, III, 291 dans CONTESTER
Changeray je pas pour vous cette belle contexture des choses ?, I, 85 dans CONTEXTURE
Il fault apprendre aux enfants de haïr les vices, de leur propre contexture [à cause de leur nature même, non de leurs résultats], I, 108 dans CONTEXTURE
La contexture du nid du moindre oyselet, I, 235 dans CONTEXTURE
La carriere de nos desirs doibt estre circonscripte et restreinte à un court limite des commodités les plus proches et les plus contiguës, IV, 157 dans CONTIGU, Uë
Pour n'estre continent, je ne laisse d'advouer la continence des aultres, I, 262 dans CONTINENT, ENTE
Ce n'est point une isle, ains terre ferme et continente avecques l'Inde d'un costé et...., I, 232 dans CONTINENT
On dict que la lumiere du soleil n'est pas d'une piece continue, mais qu'il nous eslance si dru sans cesse nouveaux rayons les uns sur les aultres, que nous n'en pouvons appercevoir l'entre-deux, I, 37 dans CONTINU, UE
Nous luy condonnons la libre continuation du service divin en la chapelle de sa maison, IV, 93 dans CONTINUATION
Suetone dict que Germanicus avoit grossi ses jambes par continuation [continuité] de ce mesme exercice [du cheval], IV, 190 dans CONTINUATION
Un tousseur continuel irrite mon poulmon, I, 91 dans CONTINUEL, ELLE
Nostre corps estant subject à tant de continuelles mutations, II, 322 dans CONTINUEL, ELLE
La tourbe de nos hommes, stupide, basse, servile, instable et continuellement flottante en l'orage des passions diverses, I, 326 dans CONTINUELLEMENT
Torquato Tasso dict avoir remarqué cela, que nous avons les jambes plus grailes que les gentilshommes italiens, et en attribue la cause à ce que nous sommes continuellement à cheval, IV, 190 dans CONTINUELLEMENT
Et continuant tousjours à ce faire, I, 105 dans CONTINUER
Il les tansa, jusques à menacer de les jecter en la riviere s'ils continuoient, I, 400 dans CONTINUER
Le contour [changement] en est si brusque qu'il nous eschappe, I, 272 dans CONTOUR
Et doibt en oultre leur course [de nos désirs] se manier, non en ligne droicte qui face bout ailleurs, mais en rond duquel les deux poinctes se tiennent et terminent en nous par un brief contour, IV, 157 dans CONTOUR
Nous avons une ame contournable en soy mesme ; elle se peut faire compaignie, I, 278 dans CONTOURNABLE
La raison est un util soupple, contournable et accommodable à toute figure, II, 284 dans CONTOURNABLE
Il semble qu'il soit en nostre pouvoir de les [nos maux] mespriser ou contourner à bien, I, 294 dans CONTOURNER
Sa bestise la rend subjecte à estre maniée et contournée par les aureilles, I, 381 dans CONTOURNER
La fortune contourna, oultre toute raison, cet accident, si qu'il s'en veit delivré sans aulcun inconvenient, II, 31 dans CONTOURNER
J'apporte à mes jeux une extreme contradiction [répugnance] à tromper, I, 108 dans CONTRADICTION
Combien nous sentons de contradiction en nostre jugement mesme, I, 205 dans CONTRADICTION
Par une ridicule contradiction, I, 283 dans CONTRADICTION
Et celuy qui, se confessant à moy, me recitpit avoir, tout un aage, faict profession et les effects d'une religion damnable selon luy et contradictoire à celle qu'il avoit en son coeur, pour ne perdre son credit et l'honneur de ses charges...., I, 397 dans CONTRADICTOIRE
Il fut contrainct de suyvre le comte, I, 25 dans CONTRAINDRE
La durée du mariage est contraincte et forcée, I, 210 dans CONTRAINDRE
Ils allerent à la charge, le sang figé et les membres contraincts de froid, I, 261 dans CONTRAINDRE
Qui veult faire sa despense juste, la faict estroicte et contraincte, IV, 79 dans CONTRAINDRE
Cette fille avoit eu peur qu'enfin il en veinst à la contraincte, II, 5 dans CONTRAINTE
En nature le contraire se verifie par son contraire, I, 70 dans CONTRAIRE
Quand ces receptes ne peuvent servir, ils en essayent de contraires, I, 129 dans CONTRAIRE
Une fantaisie que j'ay, contraire au commun usage, I, 159 dans CONTRAIRE
Au contraire..., I, 273 dans CONTRAIRE
La plus contraire humeur à la retraicte, c'est l'ambition, I, 285 dans CONTRAIRE
Leur sueur espandoit une odeur souefve ; mais la commune façon des corps est au contraire, I, 391 dans CONTRAIRE
Un souffle du vent contraire, le fauls pas d'un cheval, suffisent à le renverser, II, 190 dans CONTRAIRE
Cette contrarieté et volubilité d'opinion si soubdaine qu'ils nous feignent, sent pour moy au miracle, I, 397 dans CONTRARIÉTÉ
Les cantharides ont en elles quelque partie qui sert contre leur poison de contre-poison, par une contrarieté de nature, II, 45 dans CONTRARIÉTÉ
Cecy ne s'en va pas sans contraste, car plusieurs tiennent que...., II, 26 dans CONTRASTE
Qu'il ne semble pas reprocher à aultruy tout ce qu'il refuse à faire, ny contraster aux moeurs publicques, I, 166 dans CONTRASTER
Il est toujours proclive aux femmes de disconvenir à leurs maris : elles saisissent à deux mains toutes couvertures de leur contraster, II, 81 dans CONTRASTER
C'est une nation en la quelle il n'y a aulcune espece de traficque, nulle cognoissance de lettres.... nuls contracts, nulles successions...., I, 236 dans CONTRAT
Voire [même] contre sa propre creance, I, 121 dans CONTRE
Chocquant sa teste contre la muraille, I, 23 dans CONTRE
En la guerre contre Perseus, ib. dans CONTRE
Il fault frotter nostre cervelle contre celle d'aultrui, I, 164 dans CONTRE
Leurs licts sont suspendus contre le toict comme ceulx de nos navires, I, 237 dans CONTRE
Despité contre sa besongne, il print son esponge et la jecta contre, pour...., I, 254 dans CONTRE
Il se fault opposer et bander contre [la douleur], I, 305 dans CONTRE
Un appetit artificiel et contre nature, II, 18 dans CONTRE
Je ne vois [vais] pas là, mais je touche contre [tout près], IV, 95 dans CONTRE
Ses deux Anticatons [de César] furent principalement escripts pour contre-balancer le bien dire que Cicero avoit employé en son Caton, III, 160 dans CONTRE-BALANCER
Arrestant sa veue contre un milan en l'air, il gageoit, de la seule force de sa veue, le ramener en contre-bas, I, 102 dans CONTRE-BAS
Aller à gauche, à dextre, contre mont, contre bas, II, 3 dans CONTRE-BAS
Asseuré d'estre fourni d'une contre-batterie d'enchantements certains à le preserver, I, 94 dans CONTRE-BATTERIE
Elles se mettent à l'envy comme pour se faire teste et contre-carre, IV, 274 dans CONTRE-CARRE
Qui ne contre-change volontiers la santé à la gloire ?, I, 278 dans CONTRE-CHANGER
Ce mot qui leur est si fort à contre-coeur, I, 69 dans CONTRE-COEUR
J'ay à contre-coeur de faire...., I, 108 dans CONTRE-COEUR
Nous trouvons plus laid l'object que nous avons à contre coeur, II, 368 dans CONTRE-COEUR
Mais Trivulce y contredit [à cela], I, 15 dans CONTREDIRE
Ils cherchent qu'on les contredie, pour...., II, 231 dans CONTREDIRE
La volonté divine nous regle sans contredict, II, 23 dans CONTREDIT
La generale police du monde, où il n'y peult avoir rien de contrefaict, I, 258 dans CONTREFAIRE
Il ne fault pas croire que cette contenance feust toute faulse et contrefaicte [feinte], I, 269 dans CONTREFAIRE
Et ces Aegyptiennes contrefaictes [qui ne sont pas d'Égypte] ramassées d'entre nous, I, 306 dans CONTREFAIRE
Il se meit luy mesme entre les fuyards, et contrefeit le couard, I, 321 dans CONTREFAIRE
La faulte d'apprehension et la bestise contrefont par fois les effects vertueux, II, 121 dans CONTREFAIRE
Qu'il s'en moque [d'un argument captieux] ; il est plus subtil de s'en mocquer que d'y respondre ; qu'il emprunte d'Aristippus cette plaisante contre-finesse : Pourquoy le deslierai-je, puisque, tout lié, il m'empesche ?, I, 190 dans CONTRE-FINESSE
Ayant contremandé ses amis qu'il avoit assignez au conseil, I, 129 dans CONTREMANDER
Celui que tu veois grimpant contre-mont les ruines de ce mur, I, 278 dans CONTRE-MONT
Aller à gauche, à dextre, contre-mont, contre-bas, II, 3 dans CONTRE-MONT
Il nous envoya [cheval et cavalier] les pieds contre-mont, II, 52 dans CONTRE-MONT
Suyvez-les contre-mont jusques à leur source, II, 349 dans CONTRE-MONT
Celuy qui contrepoise son coust [de la vertu] à son fruict, I, 70 dans CONTRE-PESER
Juger de la force d'une place par l'estimation et contre-poids des forces qui l'assaillent, I, 53 dans CONTRE-POIDS
D'autant plus que l'ame est plus vuide et sans contre-poids, elle se baisse plus facilement sous la charge de la premiere persuasion, I, 200 dans CONTRE-POIDS
Les murailles de la ville assiegée s'en allerent sans aulcun effort en ruine ; la fortune feit tout à contre-poil en nos guerres de Milan [une mine ayant sauté et le mur étant retombé en place], I, 254 dans CONTRE-POIL
Les cantharides ont en elles quelque partie qui sert, contre leur poison, de contre-poison, II, 45 dans CONTRE-POISON
Chascun doibt contribuer à la societé publicque les debvoirs et offices qui la touchent, IV, 151 dans CONTRIBUER
À l'adventure falloit il l'accord de huict ou de dix sens, et leur contribution, pour l'appercevoir en son essence, II, 359 dans CONTRIBUTION
Ils ont accoustumé d'esgayer et resjouir ceulx qui les traictent, non les renfrogner et contrister, I, 175 dans CONTRISTER
Mourir avant qu'avoir contreroolé l'institution de ses enfants, I, 79 dans CONTRÔLER
Contrerooller [examiner] les graces et façons d'un chascun, I, 168 dans CONTRÔLER
Un tas de gens interpretes et contreroolleurs ordinaires des desseings de Dieu, faisants estat de trouver les causes de chaque accident, I, 248 dans CONTRÔLEUR, EUSE
Pour distinguer les loix naturelles des controuvées [inventées], il fault recourir à la generale police du monde, I, 258 dans CONTROUVER
Ils controuvent aux actions genereuses des occasions et des causes vaines, I, 264 dans CONTROUVER
S'il y a quelque loy vrayement naturelle, c'est à dire quelque instinct qui se veoye universellement et perpetuellement empreint aux bestes et en nous, ce qui n'est pas sans controverse...., II, 69 dans CONTROVERSE
Il ne se veoid aulcune proposition qui ne soit debattue et controverse entre nous, II, 319 dans CONTROVERSÉ, ÉE
Cinna est convaincu, pardonne luy, I, 129 dans CONVAINCRE
Il n'est si petit escholier qui ne le convainque [à tort] de mensonge, I, 203 dans CONVAINCRE
Il chastioit ceulx qui estoient convaincus de hanter...., I, 274 dans CONVAINCRE
S'il y a convalescence, c'est une convalescence maleficiée, III, 272 dans CONVALESCENCE
Quand Mahomet promet aux siens un paradis tapissé.... je veois bien que ce sont des mocqueurs qui se plient à nostre bestise pour nous emmieller et attirer par ces opinions et esperances convenables à nostre mortel appetit, II, 252 dans CONVENABLE
Tout estant commun entre eux, et leur convenance n'estant qu'une ame en deux corps, selon la très propre definition d'Aristote, I, 215 dans CONVENANCE
Il l'avoit faict entrer en la ville pour executer les convenances de la reddition accordée, III, 292 dans CONVENANCE
En cecy y a il une generale convenance entre tous les philosophes de toutes sectes, que...., II, 208 dans CONVENANCE
Comme il convenoit à sa fortune, I, 57 dans CONVENIR
Voilà pourqucy toutes les regles se rencontrent et conviennent à cet article, I, 70 dans CONVENIR
Il convient assez bien à un philosophe d'escrire l'histoire, I, 103 dans CONVENIR
J'avois bien veu convenir en cecy la pluspart des anciennes opinions, I, 250 dans CONVENIR
Venus et Bacchus se conviennent volontiers, III, 161 dans CONVENIR
Midas requit les dieux que tout ce qu'il toucheroit se convertist en or, II, 339 dans CONVERTIR
Sembloit il pas le convier à interposer son decret ?, I, 60 dans CONVIER
Les conviez [en parlant d'un festin], I, 76 dans CONVIER
Aulcuns me convient d'escrire...., I, 103 dans CONVIER
Une humeur curieuse me convia à tel effect esloingné de ma nature, I, 96 dans CONVIER
Nul ne cognoist estre avare, nul convoiteux ; encores les aveugles demandent un guide ; nous nous fourvoyons de nous mesmes, III, 106 dans CONVOITEUX, EUSE
C'est l'effect d'un esprit precipiteux et insatiable de ne sçavoir mettre fin à sa convoitise, I, 351 dans CONVOITISE
Lui, personnage de grande auctorité en la ville de Capoue, trouva un jour moyen d'enfermer le senat dans le palais, et, convoquant le peuple en la place, leur dit...., IV, 83 dans CONVOQUER
On te veoid suer d'ahan, paslir, rougir, trembler, vomir jusques au sang, souffrir des contractions et convulsions estranges...., IV, 271 dans CONVULSION
Je ne pense pas qu'il nous siese bien de nous laisser instruire à un payen combien c'est d'impieté de n'attendre de Dieu nul secours simplementsien et sans nostre cooperation, IV, 201 dans COOPÉRATION
Diversement traicter les matieres est aussi bien les traicter conformement [d'une seule teneur], et mieux, à sçavoir plus copieusement et utilement, II, 240 dans COPIEUSEMENT
Il me semble raisonnable que meshuy je m'appile et me recueille en ma coque comme les tortues, IV, 117 dans COQUE
Si j'ay un cor qui me presse l'orteil, me voylà renfrongné, mal plaisant et inaccessible, II, 323 dans COR
Et ceste longue cordée de fortunes et de rencontres, III, 230 dans CORDÉE
À quoy ayde cette coustume que les mariages sont deffendus de l'un mestier à l'aultre ; ne peult une de race courdonniere espouser un charpentier, III, 321 dans CORDONNIER, IÈRE
Au lieu du pain, ils usent d'une certaine matiere blanche comme du coriandre confict, I, 237 dans CORIANDRE
Quand j'ois nos architectes s'enfler de ces gros mots de pilastres, architraves, corniches, d'ouvrage corinthien et dorique et semblables de leur jargon, I, 382 dans CORINTHIEN, IENNE
On veoit croistre la nuict des cornes à tel qui ne les avoit pas en se couchant, I, 92 dans CORNE
S'humilier et baisser les cornes, II, 227 dans CORNE
Les plainctes qui me cornent aux oreilles, I, 197 dans CORNER
L'esperance ne cesse de corner aux oreilles...., II, 380 dans CORNER
Les Allemands ont de particulier de se faire generalement touts corneter et ventouser avecques scarification dans le bain, III, 222 dans CORNETER
La contemplation embesongne nostre ame à part du corps, I, 68 dans CORPS
Avoir encores vingt ans dans le corps, I, 73 dans CORPS
Je n'en cognoissois pas seulement le nom [de ces livres], ny ne foys encores le corps, I, 196 dans CORPS
À corps perdu, I, 254 dans CORPS
Il portoit un corps de cuirasse soubs un habit de religieux, I, 309 dans CORPS
Un corps d'ennemis, II, 6 dans CORPS
Ce censeur et correcteur des aultres, Caton, a esté reproché de bien boire, II, 14 dans CORRECTEUR
Un si ancien et long usage [de l'année avant la correction faite par ordre du pape Grégoire] me vendique et rappelle à soy ; je suis contrainct d'estre un peu heretique par là ; incapable de nouvelleté, mesme correctifve, IV, 157 dans CORRECTIF, IVE
La correspondance et relation qui engendre les vrayes amitiez, I, 208 dans CORRESPONDANCE
Pour suyvre encores un peu plus loing cette egualité et correspondance de nous aux bestes, II, 198 dans CORRESPONDANCE
Qu'il se contente de se corriger soy mesme, I, 166 dans CORRIGER
Quand Froissard a faict une faulte, il la corrige en l'endroict où il en a esté adverty, II, 110 dans CORRIGER
De peur que les grains ne se corrompent et pourrissent, II, 186 dans CORROMPRE
Le privilege de quoy nostre ame se glorifie, de renger les choses qu'elle estime dignes de son accointance, à desvestir et despouiller leurs conditions corruptibles, et leur faire laisser à part, comme vestemens superflus et viles, l'espesseur, la longueur, la profondeur...., II, 198 dans CORRUPTIBLE
Un esquadron de corselets, I, 61 dans CORSELET
Les farces des bateleurs nous resjouissent, mais aux joueurs elles servent de corvée, I, 331 dans CORVÉE
Servius Tullius dispensa les chevaliers qui avoient passé quarante sept ans, des courvées de la guerre, I, 407 dans CORVÉE
Chevaux courants de toute leur roideur, accouplez coste à coste l'un de l'aultre, I, 358 dans COTE
Ayant à ses costez ledit seigneur, I, 127 dans CÔTÉ
Du costé de l'occident, I, 238 dans CÔTÉ
Il n'auroit devant ny derriere luy, ny à costé, rien qui ne lui feist guerre, I, 356 dans CÔTÉ
Assis de costé [sur sa mule] comme les femmes, I, 354 dans CÔTÉ
Je ne vise pas de ce costé là, IV, 28 dans CÔTÉ
Les suyvants d'Alexandre portoient comme lui la teste à costé, IV, 32 dans CÔTÉ
[Dans une dispute] L'un va en orient, l'aultre en occident.... au bout d'une heure de tempeste, ils ne sçavent ce qu'ils cherchent ; l'un est bas, l'autre bault, l'autre costier [à côté], IV, 40 dans CÔTIER, IÈRE
Avecques sa cotte laisser sa honte, et la reprendre avecques son cottillon, I, 96 dans COTILLON
En costoyant la mer à la queste de leurs mines, aulcuns Espaignols...., IV, 20 dans CÔTOYER
Cettuy-ci [le commerce avec les livres] costoye tout mon cours et m'assiste partout ; il me console en la vieillesse et en la solitude...., III, 287 dans CÔTOYER
C'est une qualité tousjours couarde et basse, I, 6 dans COUARD
Nous le rendons servile et couard [l'entendement], pour ne luy laisser la liberté de rien faire de soy, I, 163 dans COUARD
Il n'y a homme si couard qui n'ayme mieulx tumber une fois, que demourer tousjours en branle, I, 251 dans COUARD
Plusieurs gladiateurs se sont veus, au temps passé, aprez avoir couardement combattu, avaller courageusement la mort, offrant leur gosier au fer de l'ennemi et le conviant, IV, 212 dans COUARDEMENT
La couche nuptiale, I, 97 dans COUCHE
Il requit les dieux que tout ce qu'il toucheroit se convertist en or.... son vin feut or, son pain or et la plume de sa couche, II, 339 dans COUCHE
De quelle espece d'animaulx a jamais nature tant honoré les couches, la naissance et l'enfantement [il s'agit des alcyons pour qui la mer devient calme] ?, II, 197 dans COUCHE
Mais qu'il s'allast coucher, et qu'il couchast bien soigneusement la medaille sur ses roignons, I, 95 dans COUCHER
Au lieu de coucher ces advis sur ses meurs, chascun les couche en sa memoire, I, 116 dans COUCHER
Les femmes couchant à part de leurs maris, I, 237 dans COUCHER
On les couchoit sur des charriotes pleines de bruyere, I, 238 dans COUCHER
Je couche de peu [j'avance, je risque peu], car...., IV, 124 dans COUCHER
La mollesse au vestir et coucher, I, 183 dans COUCHER
La vertu assignée aux affaires du monde est une vertu à plusieurs plis, encoignures et coudes, pour s'appliquer et joindre à l'humaine foiblesse, IV, 131 dans COUDE
Ce qui faict veoir tant de cruautez inouies aux guerres populaires, c'est que cette canaille de vulgaire s'aguerrit et se gendarme, à s'ensanglanter jusques aux coudes et deschiquetter un corps à ses pieds, n'ayant ressentiment d'aultre vaillance, III, 109 dans COUDE
Respondons à l'ambition, que c'est ellemesme qui nous donne goust à la solitude ; car que fuit elle tant que la société ? que cherche elle tant que ses coudées franches ?, I, 273 dans COUDÉE
À pied je me crotte jusques aux fesses, et les petites gens sont subjects par ces rues à estre chocquez et coudoyez, à faulte d'apparence, IV, 278 dans COUDOYER
En un lieu glissant et coulant, suspendons nostre creance, II, 241 dans COULANT, ANTE
Nostre leçon se coulera sans se faire sentir, I, 182 dans COULER
L'orage debvra couler par dessus leur teste sans offense, III, 240 dans COULER
Scevola s'estant coulé dans le camp ennemi, I, 307 dans COULER
Il les laissa couler [fuir] en liberté, I, 352 dans COULER
Coulant le long des files, il enhortoit les soldats, III, 94 dans COULER
Une sueur mortelle luy couloit tout le long du corps, IV, 322 dans COULER
Des peuples surprins soubs couleur d'amitié et de bonne foi, III, 6 dans COULEUR
Soubs couleur de quelque meurtre, il lui feit trencher...., I, 38 dans COULEUR
J'en ay veu engloutir du sable pour acquerir les pasles couleurs, I, 308 dans COULEUR
À quoy faire la provision des couleurs à qui ne sçait ce qu'il a à peindre ?, II, 9 dans COULEUR
Il semble qu'en nous esmouvants de l'accusation nous nous deschargeons aulcunement de la coulpe, III, 78 dans COULPE
Les medecins en attribuent la coulpe au patient, III, 210 dans COULPE
Tirer à coups de fleches, I, 23 dans COUP
À touts coups, I, 36 dans COUP
Le tromper peult servir pour le coup, I, 24 dans COUP
À coups d'aviron, I, 63 dans COUP
À tous les coups qu'il se mettoit à table, I, 35 dans COUP
Tout à [d'] un coup, I, 82 dans COUP
Mort du seul coup de son imagination, I, 91 dans COUP
Ce conte lui vint à coup [tout à coup] frapper l'imagination, I, 94 dans COUP
[Préservatif] contre le coup du soleil et la douleur de teste, I, 95 dans COUP
Arracher quelqu'un du sommeil tout à coup et par violence, I, 195 dans COUP
Je bois le dernier coup quasi tousjours le plus grand, II, 18 dans COUP
Voilà doncques jusques où je me sens coulpable de ceste premiere partie que je disois estre au vice de la presumption, III, 67 dans COUPABLE
S'estant si lourdement couppé [contredit], I, 39 dans COUPER
C'estoit un precipice si droict et si couppé, que...., I, 156 dans COUPER
Un mont coupé, rabotteux et inaccessible, I, 176 dans COUPER
Un langage trop serré, coupé, I, 292 dans COUPER
Comme une couple de chevaux attelez à mesme timon, I, 183 dans COUPLE
La couple de vies, justement la plus noble qui feust en Plutarque, III, 195 dans COUPLE
Les plus jeunes [rossignols] ruminent pensifs, et prennent à imiter certains couplets de chanson ; le disciple escoute la leçon de son precepteur...., II, 174 dans COUPLET
Si tu sçavois vivre de choux, tu ne ferois pas la court à un tyran, II, 346 dans COUR
Conseiller en la cour de parlement, III, 205 dans COUR
J'ay mes loix et ma cour pour juger de moy, III, 260 dans COUR
Miserable à mon gré, qui n'a chez soy où estre à soy, où se faire particulierement la court, où se cacher !, III, 289 dans COUR
Je veois soubs moy mon jardin, ma bassecourt, ma court, III, 288 dans COUR
Les courages des ennemis sont abbattus, I, 24 dans COURAGE
Un mauvais luicteur se feit medecin : courage, lui dict Diogenes ; tu as raison ; tu mettras à cette heure en terre ceulx qui t'y ont mis aultrefois, III, 210 dans COURAGE
Remplissant des haines parricides les courages fraternels, IV, 201 dans COURAGE
Si ses escritps rapportent aucune chose de ses conditions, c'estoit un grand personnage, droicturier et courageux, non d'une vertu superstitieuse, mais philosophique et genereuse, IV, 63 dans COURAGEUX, EUSE
Un noeud courant, III, 152 dans COURANT, ANTE
Cette charge tient l'esprit courbe [affaissé] et croupy, I, 139 dans COURBE
Un aviron droict semble courbe en l'eau, I, 319 dans COURBE
Pour dresser un bois courbe, on le recourbe au rebours, IV, 151 dans COURBE
Il n'en ont veu aulcun esdenté ou courbé de vieillesse, I, 236 dans COURBER
La figure [de ma bibliothèque] en est ronde ; elle vient m'offrant, en se courbant, d'une veue touts mes livres, III, 289 dans COURBER
Ce livre court pieça ez mains des gents d'entendement, I, 206 dans COURIR
Ils se coururent sus, l'espée au poing, I, 256 dans COURIR
Tout ce qui est soubs le ciel court une loy et fortune pareille, II, 166 dans COURIR
Je dis au comte qu'il pourroit courre fortune comme les aultres, I, 95 dans COURRE
J'ay veu quelqu'un de mes intimes amis courre la mort à force, I, 300 dans COURRE
S'il fault courre le hazard d'un chois incertain...., III, 62 dans COURRE
Toute la Gaule s'estant eslevée pour luy courre sus, III, 172 dans COURRE
Il fault laisser courre la riviere soubs le pont, IV, 44 dans COURRE
Je viens de courre d'un fil [parcourir] l'histoire de Tacitus, IV, 58 dans COURRE
Se courroucer afin qu'on se contre-courrouce, III, 144 dans COURROUCER
Mettre en traficque la raison, et donner aux loix cours de marchandise, I, 118 dans COURS
J'avois achevé mon cours [mes études], I, 196 dans COURS
On laisse ce vain cours à son auctorité, II, 80 dans COURS
Sa galere fut arrestée au milieu de sa course par un remora, II, 180 dans COURSE
Ce chien print sa course, et se jecta dans le feu, II, 183 dans COURSE
Il avait quelque façon externe qui pouvoit n'estre pas civilisée à la courtisane, I, 147 dans COURTISAN
Un courtisan [un homme attaché au prince], I, 167 dans COURTISAN
Un cheval, qui n'est ni flateur ny cortisan, verse un roy...., IV, 31 dans COURTISAN
La courtisane Flora disoit...., III, 2 dans COURTISANE
Des François on ne sçait plus faire un corps d'armée constant et reglé.... c'est au commandant de suyvre, courtizer et plier, à luy seul d'obeir ; tout le reste est libre et dissolu, IV, 199 dans COURTISER
Il [un seigneur au fond de sa province] oyt parler de son maistre [le roi] une fois l'an comme du roi de Perse, et ne le recognoist que par quelque vieux cousinage que son secretaire tient en registre, I, 333 dans COUSINAGE
De peu de coust, I, 18 dans COÛT
Nous ne considerons que nostre coust à les recouvrer, I, 312 dans COÛT
Les lettres qui me coustent le plus sont celles qui valent le moins, I, 293 dans COÛTER
Il me coustoit à m'empescher de le faire, I, 315 dans COÛTER
Quoyqu'il me couste, je delibere de dire ce qui en est, III, 67 dans COÛTER
La force de la coustume [habitude], I, 105 dans COUTUME
Ce precepte est salubre en l'usage des amitiez ordinaires et coustumieres, I, 215 dans COUTUMIER, IÈRE
La douleur avant coureuse coustumiere de la mort, I, 302 dans COUTUMIER, IÈRE
Coustumierement un sçavant est moins suffisant que tout aultre, I, 150 dans COUTUMIÈREMENT
La cousture du test [ia suture du crâne], I, 95 dans COUTURE
L'estroicte cousture de l'esprit et du corps, I, 101 dans COUTURE
Je n'aime point de tissure où les liaisons et coustures paroissent, I, 192 dans COUTURE
Il s'est trouvé des philosophes desdaignant cette cousture naturelle [les liens de la parenté], I, 207 dans COUTURE
Cette saincte cousture [l'amitié], II, 210 dans COUTURE
Je me couve continuellement de mes pensées, et les couche en moy, I, 78 dans COUVER
Les tortues et les autruches couvent leurs oeufs de la seuie vue, I, 101 dans COUVER
Les accoustrements nous eschauffent de nostre chaleur, laquelle ils sont propres à couver et nourrir, I, 319 dans COUVER
Un vieillard se faict tort et aux siens de couver inutilement un grand tas de richesses, II, 76 dans COUVER
Il couvoit de longtemps en son coeur le paganisme, III, 83 dans COUVER
S'estant jecté hors du couvert d'un moulin à vent, I, 49 dans COUVERT
Il ne change, pour hyver et temps qu'il face, le mesme bonnet qu'il porte au couvert, I, 260 dans COUVERT
Nul moyen de loger à couvert ses blecez, I, 356 dans COUVERT
Les femmes scythes crevoient les yeulx à touts leurs esclaves et prisonniers de guerre, pour s'en servir plus librement et couvertement, III, 342 dans COUVERTEMENT
Les femmes saisissent à deux mains toute couverture de contraster à leurs maris, III, 81 dans COUVERTURE
Les femmes mariées, icy prez, en forgent, de leur couvre-chef, une figure sur leur front, pour se glorifier de la jouissance [d'être mariées] ; et, venant à estre veufves, le couchent en arriere et ensepvelissent soubz leur coeffure, III, 332 dans COUVRE-CHEF
Couvert de sang et de playes, I, 4 dans COUVRIR
Se couvrir des maulx et inconvenients qui nous menacent, I, 48 dans COUVRIR
Aller la teste couverte, I, 259 dans COUVRIR
Ils alloient à la guerre obscurement couverts et sans atour imperial, I, 354 dans COUVRIR
Ils peignent le prisonnier crachant au visage de ceuix qui le tuent et leur faisant la moue, I, 244 dans CRACHER
Le pape, se craignant qu'on luy teinst propos qui...., I, 41 dans CRAINDRE
Ses adversaires craignoient de le piquer, I, 41 dans CRAINDRE
Ne craindre point à mourir, I, 69 dans CRAINDRE
Si est-il à craindre que la honte les desespere, I, 56 dans CRAINDRE
Ils craignoient à m'accoster, I, 194 dans CRAINDRE
Craignants qu'ils ne vinssent à...., I, 233 dans CRAINDRE
Les medecins ne craignent de s'en servir à toute sorte d'usage, I, 240 dans CRAINDRE
Chascun craint à estre espié et contreroollé, I, 332 dans CRAINDRE
Je ne veulx ny me craindre, ny me sauver à demy, III, 9 dans CRAINDRE
Je crains que c'est un traistre, III, 310 dans CRAINDRE
Bien crains je que nous lui aurons très fort hasté sa ruine par notre contagion, et que nous lui aurons bien cher vendu nos opinions et nos arts, IV, 17 dans CRAINDRE
Boire à la françoise, et moderéement en crainte de sa santé, II, 15 dans CRAINTE
Une vieille dame, craintive de ces sorcelleries, I, 95 dans CRAINTIF, IVE
Et comme Philippus lui dict que ce Phocas estoit lasche et craintif, l'empereur conclud incontinens par là qu'il estoit doncques meurtrier et cruel, III, 117 dans CRAINTIF, IVE
Il faisoit craqueter un fouet aussi bien que charretier de France, I, 109 dans CRAQUETER
Elle se donnoit dans le bras des coups de poinçon, qui luy faisoient craqueter la peau et la saignoient bien en bon escient, I, 309 dans CRAQUETER
Leur ame, pour estre crasse et obtuse, est moins penetrable et agitable, IV, 215 dans CRASSE
Cettuy-ci, tout pituiteux, chassieux et crasseux, que tu veois sortir après minuict d'un estude, penses-tu qu'il cherche parmy les livres comme il se rendra plus homme de bien ?, I, 278 dans CRASSEUX, EUSE
Quoique la varieté et discordance continuelle des evenements les rejecte de coing en coing et d'Orient en Occident, ils ne laissent de suyvre pourtant leur esteuf, et de mesme creon peindre le blanc et le noir, I, 248 dans CRAYON
Voire contre sa propre creance [croyance], I, 21 dans CRÉANCE
Que ne peult la coustume en nos jugements et creances, I, 109 dans CRÉANCE
Nostre creance [religieuse] a assez d'autres fondements, sans...., I, 248 dans CRÉANCE
Jamais chef de guerre n'eut tant de creance sur ses soldats, III, 175 dans CRÉANCE
Les oracles avoient commencé à perdre leur crédit, I, 42 dans CRÉDIT
Qu'il ne loge rien en sa teste par simple auctorité et à credit, I, 162 dans CRÉDIT
Autrefois créditeur avait le sens de créancier : Monsieur, mon bon ami, j'estois icy à mesme pour payer ma debte ; mais j'ay trouvé un bon crediteur qui me l'a remise, IV, 333 dans CRÉDITEUR
Leur instruction [de Sénèque et de Plutarque] est de la cresme de la philosophie et presentée d'une simple façon et pertinente, II, 105 dans CRÈME
Et de ses maisons aux champs il [Caton l'ancien] n'en avoit aulcune qui feust crepie et enduite par dehors, I, 384 dans CRÉPIR
Ce n'est pas raison qu'à faulte de rime ils me refusent la dispense [d'user de termes libres] que mesme des hommes ecclesiastiques, des nostres et des plus cretez, jouissent en ce siecle, III, 375 dans CRÊTÉ, ÉE
Les coneupiscences nous suyvent souvent jusque dans les cloistres et dans les escholes de philosophie ; ny les deserts ny les rochiers creusez ny la haire ny les jeusnes ne nous en desmelent, I, 275 dans CREUSER
Celui qui a des crevasses aux doigts, II, 319 dans CREVASSE
Feu monsieur le mareschal de Montluc, ayant perdu son fils, me faisoit fort valoir, entre ses aultres regrets, le desplaisir et creve coeur qu'il sentoit de ne s'estre jamais communiqué à lui, II, 82 dans CRÈVE-COEUR
Il fut blecé à travers le corps si à point que son aposteme en creva, I, 254 dans CREVER
Deliberé de crever [mourir] plus tost que de luy ouvrir la porte, I, 278 dans CREVER
Se crever les yeulx, ib. dans CREVER
Il fault aller ou crever, IV, 169 dans CREVER
On ne cesse de criailler à nos aureilles, comme qui verseroit dans un entonnoir ; et nostre charge ce n'est que redire ce qu'on nous a dict, I, 160 dans CRIAILLER
Executer les criminels au lieu où le crime est commis, I, 71 dans CRIMINEL, ELLE
Ce noble criminel [Socrates], IV, 217 dans CRIMINEL, ELLE
Combien ay je veu de condamnations plus crimineuses que le crime !, IV, 241 dans CRIMINEL, ELLE
Et si, en beuvant, quelque goutte en tumboit sur le crin de leurs chevaux [chez les Tartares], il estoit tenu de la leicher avec la langue, I, 367 dans CRIN
Un souffle du vent contraire, le croassement d'un vol de corbeau, le faulx pas d'un cheval.... suffisent à le renverser [l'homme] et porter par terre, II, 190 dans CROASSEMENT
La main à demy serrée et les doigts un peu croches [signifiaient] consentement, II, 231 dans CROCHE
Perdre tout respect et contenance pour crocheter soubdain, où que nous soyons, les lettres qu'on nous apporte, II, 42 dans CROCHETER
Comme les joueurs de comedie, vous les voyez sur l'eschaffaud faire une mine de duc et d'empereur ; mais tantost après les voylà devenus valets et crocheteurs miserables, I, 326 dans CROCHETEUR
Par quoi il feut force qu'ils [les Épicuriens] fournissent encores à leurs atomes des queues courbes et crochues pour les rendre aptes à s'attacher et se coudre, II, 292 dans CROCHU, UE
Quant à la force, il n'est animal au monde en butte de tant d'offenses que l'homme ; il ne nous fault point une baleine, un elephant et un crocodile ny tels autres animaulx, desquels un seul est capable de desfaire un grand nombre d'hommes, II, 171 dans CROCODILE
S'il en faut croire du Bellay, I, 25 dans CROIRE
Je ne croy pas que ces mouvements se feissent avecques discours [réflexion], I, 50 dans CROIRE
Si ce sont medecins, je les crois en ce qu'ils disent de...., I, 58 dans CROIRE
Je crois de la medecine tout le pis ou le mieulx qu'on vouldra, I, 130 dans CROIRE
Ils croyent les ames immortelles, et les mauldites estre logées du costé de l'occident, I, 238 dans CROIRE
Les grands esprits font un aultre genre de biencroyants, I, 389 dans CROIRE
Au moins se trouveroit-il une chose qui se croiroit par les hommes d'un consentement universel, II, 319 dans CROIRE
Il ne fault pas croire à chascun, dict le precepte, II, 331 dans CROIRE
L'homme marche entier vers son croist et vers son decroist, III, 274 dans CROÎT
Il mesloit dans sa mangeaille des pierres pour en croistre la mesure, II, 176 dans CROÎTRE
[Les moeurs changent, se corrompent] Toutesfois, pour la difficulté de nous mettre en meilleur estat, et le dangier de ce croullement.... si je pouvois planter une cheville à nostre roue, III, 64 dans CROULEMENT
L'engraveure d'un cachet fut cause du plus horrible croulement que cette machine aye oncques souffert [la guerre civile de Sylla et Marius], IV, 167 dans CROULEMENT
Le croulement et tremblement des coches [voitures], IV, 189 dans CROULEMENT
C'est un bastiment qui croulera tout, si vous y touchez, I, 316 dans CROULER
La secousse de nos entrailles en est si violente qu'il est malaysé qu'elle ne croulle tout le corps, I, 356 dans CROULER
J'ay le pied si instable et si mal assis, je le treuve si aysé à crouler et si prest au branle...., II, 323 dans CROULER
Ils manient cette matiere, comme gents qui ont peur de s'eschaulder : croulez la tant soit peu ; elle leur eschappe, IV, 56 dans CROULER
Tout croule autour de nous [change et se ruine], IV, 86 dans CROULER
Ils sentent le poids du joug, et ne peuvent tenir de le crouler, IV, 364 dans CROULER
Afin que vous ne vous amusiez pas à la beauté de son poil ou largeur de sa croupe, I, 324 dans CROUPE
Que c'est un miserable soupé, si on n'a saoulé les assistans de cropions de divers oiseaulx, et que le seul bequefigue merite qu'on le mange entier, IV, 282 dans CROUPION
Embarrassé d'une grande diversité de choses, l'esprit perd le moyen de se demesler, et cette charge le tient courbe et croupy, I, 139 dans CROUPIR
J'escrivois cecy environ le temps qu'une forte charge de nos troubles se croupit plusieurs mois, de tout son poids, droict sur moi, IV, 198 dans CROUPIR
Notre esprit se constipe et se croupit en vieillissant, IV, 221 dans CROUPIR
La plus calamiteuse et fraile de toutes les creatures, c'est l'homme ; elle se sent et se veoid logée icy parmy la bourbe et le fient du monde, attachée et clouée à la pire, plus morte et croupie partie de l'univers, au dernier estage du logis et le plus esloingnié de la voulte celeste, II, 156 dans CROUPIR
Je sçais très bien sentir, à mesurer ma portée, que mon terroir n'est aulcunement capable d'aulcunes fleurs trop riches que j'y treuve semées et que touts les fruicts de mon creu ne les sçauroient payer, II, 99 dans CRU
Ils trouvoient trop crud de dire qu'il n'estoit pas plus vraisemblable que la neige feust blanche que noire, II, 317 dans CRU, CRUE
Ce chien, estant en peine d'avoir l'huile qui estoit dans le fond d'une cruche où il ne pouvoit arriver de la langue, alla querir des cailloux et en meit dans cette cruche jusques à ce qu'il eust faict haulser l'huile plus prez du bord, où il la peust attaindre, II, 176 dans CRUCHE
Ils marchoient en desordre, comme ceux qui cuidoient bien estre hors de tout dangier, I, 343 dans CUIDER
Entre tant de maisons armées, moy seul, que je sçache, en France, de ma condition, ay fié purement au ciel la protection de la mienne, et n'en ay jamais osté ny cueillier d'argent, ny tiltre, ny tapisserie, III, 9 dans CUILLER, ou, suivant l'orthographe de quelques-uns, dit l'Académie, CUILLÈRE
Ils les cuisent et apprestent à diverses saulces, I, 106 dans CUIRE
Ils font cuire le corps du trespassé, I, 112 dans CUIRE
Ils en font des grils à cuire viande, I, 237 dans CUIRE
Son feu, je le confesse, est plus actif, plus cuisant et plus aspre [l'amour], I, 209 dans CUISANT, ANTE
Et Dionysius Heracleotes, affligé d'une cuison vehemente des yeulx, feut rengé à quitter ces resolutions stoïques, II, 211 dans CUISSON
Chrysippus disoit qu'un philosophe fera une douzaine de culebuttes en public, voire sans hault de chausses, pour une douzaine d'olives, II, 349 dans CULBUTE
Meslant non seulement à la culture des terres et ornement des villes les arts de deçà, mais aussi meslant les vertus grecques et romaines aux originelles du pays, IV, 19 dans CULTURE
J'ai prins plaisir de veoir, en quelque lieu, des hommes, par devotion, faire voeu d'ignorance, comme de chasteté, de pauvreté, de penitence : c'est aussi chastrer nos appetits desordonnez, d'esmousser ceste cupidité qui nous espoinçonne à l'estude des livres, et priver l'ame de ceste complaisance voluptueuse qui nous chatouille par l'opinion de science, II, 195 dans CUPIDITÉ
Les cupiditez sont ou naturelles et necessaires, comme le boire et le manger ; ou naturelles et non necessaires.... ou elles ne sont ny naturelles ny necessaires ; de ceste derniere sorte sont quasi toutes celles des hommes, IV, 184 dans CUPIDITÉ
Il se jecta en la pauvreté, pour se desfaire des indignitez et cures de la maison, IV, 77 dans CURE
Scribonia, conseillant Libo son nepveu de se tuer plus tost que d'attendre la main de la justice, luy disoit que c'estoit proprement faire l'affaire d'aultruy, que de conserver sa vie pour la remettre entre les mains de ceulx qui la viendroient chercher trois ou quatre jours aprez, et que c'estoit servir ses ennemis, de garder son sang pour leur en faire curée, II, 32 dans CURÉE
Il nourrit curieusement la mere d'Eudamidas, I, 216 dans CURIEUSEMENT
Personne n'est exempt de dire des fadaises ; le malheur est de les dire curieusement, t. III, p. 1, dans LACURNE dans CURIEUSEMENT
Curieux de cognoistre qui il estoit, I, 8 dans CURIEUX, EUSE
Pour se sauver des continuelles et curieuses recherches qu'on faisoit de luy, I, 138 dans CURIEUX, EUSE
Il y avoit aux carrefours à Rome des vaisseaux et demy cuves pour y apprester à pisser aux passants, I, 372 dans CUVE
Et, puisqu'il me fault faire la honte toute entiere, il n'y a pas un mois qu'on me surprint ignorant de quoy le levain servoit à faire du pain, et que c'estoit que faire cuver du vin, III, 59 dans CUVER
Un elephant ayant à chascune cuisse un cymbale pendu, et un aultre attaché à sa trompe, II, 175 dans CYMBALE
Pourquoi non dea ? Socrates estoit homme et ne vouloit ny estre ny sembler aultre chose, III, 380 dans DA
Oui dea, respondit l'aultre, pourveu que ce ne soit pas d'une beauté parée et sophistiquée comme la tienne, III, 385 dans DA
Un honneste homme de ma cognoissance, estant tumbé en combattant en estacade, et se sentant daguer à terre par son ennemy de neuf ou dix coups, III, 296 dans DAGUER
S'il [mon héritier] n'a assez de ce de quoy j'ay eu si plantureusement assez, à son dam, IV, 70 dans DAM
Une robbe à la mode de Perse, longue, damasquinée et parfumée, II, 346 dans DAMASQUINER
Que ce ne soit pas un beau garson et dameret, mais un garson vert et vigoreux, I, 183 dans DAMERET
Ce sont deux occupations [la table et l'amour] qui s'entr'empeschent en leur vigueur : elle [la paillardise] a affoibli nostre estomach, d'une part ; et, d'autre part, la sobrieté sert à nous rendre plus coints, plus damerets, pour l'exercice de l'amour, II, 16 dans DAMERET
Il faict dangereux assaillir un homme à qui vous avez osté tout moyen d'eschapper par les armes, I, 352 dans DANGEREUX, EUSE
C'est une dangereuse invention que celle des gehennes, II, 47 dans DANGEREUX, EUSE
Les sireines, pour attirer Ulysse dans leurs dangereux et ruyneux laqs...., II, 208 dans DANGEREUX, EUSE
Dans un an sa traficque rapporta...., I, 142 dans DANS
Tant de vies avoient à desfaillir au plus loin dans un siecle, I, 271 dans DANS
J'ay veu, dict Arrius, autres fois un elephant ayant à chascune cuisse un cymbale pendu et un aultre attaché à sa trompe, au son des quels touts les aultres dansoient en rond, s'eslevants et s'inclinants à certaines cadences, selon que l'instrument les guidoit, II, 174 dans DANSER
Les mamelus se vantent d'avoir les plus adroicts chevaulx de gendarmes du monde ; et dict on que par nature et par coustume ils sont faicts à cognoistre et distinguer l'ennemi sur qui il faut qu'ils se ruent de dents et de pieds, selon la voix ou signe qu'on leur faict ; et pareillement à relever, de la bouche, les lances et dards emmy la place et les offrir au maistre selon qu'il le commande, I, 359 dans DARD
Ils dardoient leurs piles [javelots] de telle roideur, que souvent ils en enfiloient deux boucliers et deux hommes armés et les cousoient, I, 363 dans DARDER
[Après divers arguments] Davantage, pauvre fol que tu es, qui t'a estably les termes de ta vie ?, I, 73 dans DAVANTAGE
Tout ce que vous y recognoissez d'avantage [le plus] c'est...., I, 145 dans DAVANTAGE
Voylà cinq esclaves, mange les et nous t'en amerrons davantage, I, 229 dans DAVANTAGE
Pour en renger davantage, je n'en entasse que les testes, I, 290 dans DAVANTAGE
Il estoit impossible de leur en faire tirer un tour davantage, II, 174 dans DAVANTAGE
Les cris du peuple et des femmes et enfants abandonnez à la boucherie, I, 1 dans DE
Il apperçut trois gentilshommes qui d'une hardiesse incroyable soutenoient seuls l'effort de son armée, I, 2 dans DE
Elles d'un coeur magnanime s'adviserent de...., ib. dans DE
J'ay veu un gentilhomme de bonne maison aveugle nay, au moins aveugle de tel age qu'il ne savoit que c'est de veue, II, 12 dans DE
D'un visage ferme, Phyton...., I, 3 dans DE
Perdre [tuer] d'un plomb malheureux, I, 22 dans DE
De dueil s'arracher les poils, ib. dans DE
De cholere, de desespoir, I, 23 dans DE
Un roy de nos voysins, I, 22 dans DE
Ordonnant que de dix ans on ne...., I, 22 dans DE
Ayant reçu de Dieu, ib. dans DE
La nation de quoy estoit le conte, I, 22 dans DE
De troupe à troupe, I, 24 dans DE
Il y a des petites bestes qui...., I, 84 dans DE
De dessus un bastion, I, 28 dans DE
Des principaux bienfaicts de la vertu est le mespris de la mort, I, 70 dans DE
La premiere nuict d'après ses oblations, I, 96 dans DE
Si ce sot de roy de France eust sceu...., I, 170 dans DE
Ce n'est rien que de nous, II, 224 dans DE
Escrire de [sur] la religion, I, 401 dans DE
Et celuy qu'on desbandoit pour luy lire sa grace, I, 91 dans DÉBANDER
Sa pensée desbrouillée et desbandée [détendue], I, 94 dans DÉBANDER
Mes discours, pour s'estre desbandez en aulcunes choses de la route commune...., II, 124 dans DÉBANDER
Il leur semble faire bien les moderez et les entendus, quand ils quittent aux adversaires aulcuns articles de ceulx qui sont en debat, I, 204 dans DÉBAT
Des erreurs contestées et debattables, I, 122 dans DÉBATTABLE
Nous voyons les chevaux hennir et se desbattre en songe, I, 101 dans DÉBATTRE
Il amusa ainsi tout un jour ce sot à desbattre, I, 146 dans DÉBATTRE
Sur la jalousie de leur apprentissage, ils [les rossignols] se desbattent à l'envy, d'une contention si courageuse que par fois le vaincu demeure mort, II, 174 dans DÉBATTRE
Un musicien contre lequel il desbattoit de son art, I, 289 dans DÉBATTRE
C'est religion de debattre des ordonnances d'Aristote, II, 284 dans DÉBATTRE
On veoid jusques aujourd'huy les dieux de la medecine se debattre de nostre anatomie, II, 317 dans DÉBATTRE
Il follastrera, il se desbauchera avec son prince, I, 185 dans DÉBAUCHER
Ils les ont prinses [les passions] comme tempestes qui desbauchent honteusement l'ame de sa tranquillité, II, 326 dans DÉBAUCHER
Leurs femelles [des alcyons] ne recognoissent autre masle que le leur propre.... s'il vient à estre debile et cassé, elles le chargent sur leurs espaules, le portent partout, et le servent jusques à la mort, II, 197 dans DÉBILE
Quand je me treuve convaincu, par la raison d'aultruy, d'une opinion fausse, je n'apprends pas tant ce qu'il m'a dict de nouveau et cette ignorance particuliere (ce seroit peu d'acquest), comme en general j'apprends ma debilité et la trahison de mon entendement, IV, 245 dans DÉBILITÉ
Des gelées si aspres que le vin de la munition se coupoit à coups de hache, se debitoit aux soldats par poids, etc...., I, 261 dans DÉBITER
Le vin faict desbonder les plus intimes secrets à ceulx...., II, 12 dans DÉBONDER
La deliberation feut courte : voicy desbonder un second orage autant animé que l'aultre, III, 293 dans DÉBONDER
Une contenance contente et debonnaire, I, 176 dans DÉBONNAIRE
Si tu es un dieu debonnaire, voylà de l'encens, I, 229 dans DÉBONNAIRE
C'est l'effect de la debonnaireté et mollesse, I, 3 dans DÉBONNAIRETÉ
La debonnaireté et facilité de complexion, I, 197 dans DÉBONNAIRETÉ
Nous les voyons quasi touts desbordez en licence d'opinions et de moeurs, II, 313 dans DÉBORDER
L'empereur Vespasien estant malade de la maladie dont il mourut.... et dans son lict mesme depeschoit plusieurs affaires de consequence ; et son medecin l'en tansant comme de chose nuisible à sa santé : il faut, disoit-il, qu'un empereur meure debout, III, 89 dans DEBOUT
Comme je ne puis souffrir d'estre desboutonné et destaché, les laboureurs de mon voisinage se sentiroient entravez de l'estre, I, 260 dans DÉBOUTONNER
Tout esbraillé et destaché comme s'il venoit de la garderobbe, I, 338 dans DÉBRAILLER (SE)
Sa pensée desbrouillée et desbandée [libre, à l'aise], I, 94 dans DÉBROUILLER
Les abeilles pillotent deçà delà les fleurs, I, 162 dans DEÇÀ
St Hilaire, estant en Syrie, fut adverti que sa fille, qu'il avoit laissée par deçà avecques sa mere...., I, 251 dans DEÇÀ
Ceulx ci sont, par maniere de dire, au deçà des accidents ; les aultres au delà, I, 388 dans DEÇÀ
p 10 Voylà un pas en arriere ; je reculeray d'un aultre.... si coyement qu'il me fauldra estre aveugle, avant que je sente la decadence de ma veue, IV, 292 dans DÉCADENCE
Je ne leur ai tesmoigné de mon affection [à des maîtresses] que ce que j'en sentois, et leur en ay representé naïfvement la decadence, la vigueur et la naissance, les accez et les remises, III, 376 dans DÉCADENCE
Nostre justice ne peult esperer que celuy que la crainte de mourir et d'estre decapité ou pendu ne gardera de faillir, en soit empesché par l'imagination d'un feu languissant ou des tenailles ou de la roue, III, 120 dans DÉCAPITER
Pour toute aultre chose [dans une armée turque] tant legiere soit elle, non necessaire à la nourriture, on les empale ou decapite sans deport, IV, 200 dans DÉCAPITER
Le secret que j'ay juré ne deceler à nul autre, I, 217 dans DÉCELER
Ils avoient grande peur que leurs armes reluisantes aux rayons de la lune, ne les decelassent, Aratus, 24 dans DÉCELER
Combien leurs classes seroient plus decemment jonchées de fleurs que de tronçons d'osier sanglants, I, 183 dans DÉCEMMENT
Platon me semble avoir aimé cette forme de philosophie par dialogues, à escient, pour loger plus decemment en diverses bouches la diversité et variation de ses propres fantaisies, II, 240 dans DÉCEMMENT
Je me contente de gemir sans brailler, non pourtant que je me mette en peine pour maintenir cette decence exterieure, dans le Dict. de DOCHEZ. dans DÉCENCE
Utile decence, si elle pouvait interdire à Dieu la descouverte de nos vices, III, 374 dans DÉCENCE
Ainsin, estant toutes choses subjectes à passer d'un changement en aultre, la raison, y cherchant une reelle subsistance, se trouve deceue, II, 376 dans DÉCEVOIR
De leur excrements mesmes et de leur descharge nous tirons nos plus riches ornements et parfums, II, 204 dans DÉCHARGE
Descharger ses passions sur...., I, 20 dans DÉCHARGER
Descharger [quelqu'un] de sa foy donnée, I, 30 dans DÉCHARGER
Amuser la curiosité de nostre esprit, luy donnant où se paistre, à ronger cet os creux et descharné, II, 238 dans DÉCHARNER
Mendiants aux portes, descharnez de faim et de pauvreté, I, 246 dans DÉCHARNER
Ils vindrent se saisir de la Gaule et en deschasser les premiers habitants, III, 98 dans DÉCHASSER
Il fault deschausser ses souliers quand on entre au logis du roy, I, 112 dans DÉCHAUSSER
Il est malaysé de ramener les choses divines à nostre balance, qu'elles n'y souffrent du deschet, I, 249 dans DÉCHET
Cette infinie beauté, puissance et bonté [de Dieu], comment peut-elle souffrir quelque correspondance et similitude à chose si abjecte que nous sommes, sans un extreme interest et deschet de la divine grandeur ?, II, 260 dans DÉCHET
Il m'a dechifré une difference l'appetits ; celuy qu'on a à jeun...., I, 381 dans DÉCHIFFRER
Quand Platon nous deschiffre le vergier de Pluton, et les commoditez ou peines corporelles qui...., II, 251 dans DÉCHIFFRER
Ce qui faict veoir tant de cruautez inouies aux guerres populaires, c'est que cette canaille de vulgaire s'aguerrit et se gendarme à s'ensanglanter jusques aux coudes et deschiquetter un corps à ses pieds, n'ayant ressentiment d'aultre vaillance, III, 109 dans DÉCHIQUETER
Ces tresses blondes que tu deschires, I, 22 dans DÉCHIRER
Ces divisions et subdivisions qui nous deschirent aujourd'huy, III, 237 dans DÉCHIRER
Injurieusement nous dessirons un homme tout vif, III, 381 dans DÉCHIRER
Se voyant descheu de son esperance, I, 298 dans DÉCHOIR
Il est descheu de la maistrise comme un enfant, II, 80 dans DÉCHOIR
C'est un conflict qui se decide par les armes de la memoire, I, 249 dans DÉCIDER
Quand ils vinrent à decider [à qui revenait l'honneur de la journée], I, 263 dans DÉCIDER
Ils eslisent quelqu'un d'entr'eulx qui sur le champ decide leurs procez, IV, 233 dans DÉCIDER
Les turcs acceptoient plus tost la mort très aspre que de se descirconcire pour se baptiser, I, 298 dans DÉCIRCONCIRE
L'incertitude de mon jugement est si egualement balancée en la pluspart des occurrences, que je compromettrois volontiers à la decision du sort et des dez, III, 62 dans DÉCISION
Il fut declaré roturier, taillable et incapable de porter armes, I, 56 dans DÉCLARER
Le dernier pas ne faict pas la lassitude ; il la declare, I, 89 dans DÉCLARER
La mort se mesle et confond partout à nostre vie : le declin preoccupe son heure et s'ingere au cours de notre advancement mesme, IV, 287 dans DÉCLIN
Ces mutations et declinaisons que nous souffrons nous desrobent la veue de nostre perte, I, 82 dans DÉCLINAISON
Nous pelotions nos declinaisons [grecques], I, 195 dans DÉCLINAISON
Ces termes la sont declinaisons, passages ou vicissitudes de ce qui ne peult durer, II, 379 dans DÉCLINAISON
Nous aurons hasté sa declinaison et sa ruyne [du nouveau monde] par nostre contagion, IV, 17 dans DÉCLINAISON
Sa maturité, et puis sa declination et sa vieillesse, et enfin sa decrepitude, II, 299 dans DÉCLINATION
Prevoyant que ce commencement de maladie declineroit ayséement en un exsecrable atheïsme, II, 137 dans DÉCLINER
Cette liberté decline vers l'indiscretion, III, 54 dans DÉCLINER
Platon craint nostre engagement aspre à la douleur et à la volupté, d'autant qu'il oblige et attache trop l'ame au corps ; moy plustost, au rebours, d'autant qu'il l'en desprend et descloue, I, 305 dans DÉCLOUER
La volupté n'en est en soy ni pasle ni descoulourée, pour estre apperceue par des yeulx chassieux et troubles, III, 273 dans DÉCOLORER
Ny ces quatre victoires soeurs, les plus belles que le soleil aye oncques veu de ses yeulx, de Salamine, de Platée, de Mycale et de Sicile, n'oserent oncques opposer toute leur gloire ensemble à la gloire de la desconfiture du roy Leonidas et des siens au pays des Thermopyles, I, 243 dans DÉCONFITURE
Nous n'y voyons [au dedans de nousmêmes] que misere et vanité ; pour ne nous desconforter, nature a rejecté bien à propos l'action de nostre veue au dehors, IV, 145 dans DÉCONFORTER
Qui desconseille aux dames la pudeur, il les trahit, III, 5 dans DÉCONSEILLER
Antoine de Leve, voyant l'empereur [CharlesQuint] resolu de ce voyage [l'expédition en Provence], opinoit toutes fois le contraire et le desconseilloit, I, 321 dans DÉCONSEILLER
Une consolation commune me desconsole et m'attendrit, III, 301 dans DÉCONSOLÉ, ÉE
Un parler desreglé, descousu et hardy, I, 191 dans DÉCOUDRE
L'unique et principale amitié descout toutes aultres obligations, I, 217 dans DÉCOUDRE
Platon n'est qu'un poëte descousu, II, 280 dans DÉCOUDRE
Le peuple estoit descousu [divisé, désuni], III, 84 dans DÉCOUDRE
Se descouper le front pour tesmoignage de dueil, I, 14 dans DÉCOUPER
Ils avoient raison de rejecter ce general mestier de medecin, et descouper [diviser] cette profession, III, 219 dans DÉCOUPER
Qu'on descouple mesme de nos mouches après [un général d'armée], elles auront la force et le courage de le dissiper, II, 190 dans DÉCOUPLER
Je la [la vie] treuve et prisable et commode, voire en son dernier decours, où je la tiens, IV, 301 dans DÉCOURS
Le voylà à faire l'amour à la descouverte [ouvertement], III, 350 dans DÉCOUVERTE
Utile decence, si elle pouvoit interdire à Dieu la descouverte de nos vices, III, 374 dans DÉCOUVERTE
Descouvrir [montrer] l'injustice d'une condemnation, I, 19 dans DÉCOUVRIR
Descouvrir un secret [qui a été confié], I, 30 dans DÉCOUVRIR
Et l'a [ma pensée] l'estrangier descouverte parfois avant moy, I, 42 dans DÉCOUVRIR
L'effect en descouvrit la fourbe, I, 100 dans DÉCOUVRIR
En ces nouvelles terres descouvertes en notre aage, I, 229 dans DÉCOUVRIR
La plus delicate partie de nous [le visage] est celle qui se tient tousjours descouverte, I, 259 dans DÉCOUVRIR
Nous nous tenons descouverts [nu-tête] bien loing autour d'eux, I, 338 dans DÉCOUVRIR
Ayant descouvert qu'il avoit esventé son secret, II, 36 dans DÉCOUVRIR
Mais d'entreprendre à refondre une si grande masse [la France] et à changer les fondements d'un si grand bastiment, c'est à faire à ceulx qui pour decrasser effacent, qui veulent amender les defaults particuliers par une confusion universelle et guarir les maladies par la mort, IV, 82 dans DÉCRASSER
Joinct qu'il n'est homme si decrepite, qui ne pense...., I, 73 dans DÉCRÉPIT, ITE
Cesar, regardant son maintien decrepite, respondit...., I, 82 dans DÉCRÉPIT, ITE
La philosophie a des discours pour la naissance des hommes comme pour la decrepitude, I, 180 dans DÉCRÉPITUDE
Que cette desloyauté, quoyqu'elle eust quelque apparence d'utilité presente, luy apporteroit pour l'advenir un descri et une desfiance d'infini prejudice, III, 53 dans DÉCRI
Se descrier envers les gents d'entendement [par ses sottises], I, 157 dans DÉCRIER
Ces introductions nouvelles et vicieuses se verront incontinent esvanouies et descriées, I, 338 dans DÉCRIER
Cette plaisante foy qui ne croit ce qu'elle croit que pour n'avoir pas le courage de le decroire, II, 12 dans DÉCROIRE
Si l'on entendoit bien la difference qu'il y a entre l'impossible et l'inusité, et entre ce qui est contre l'ordre du cours de nature et contre la commune opinion des hommes, en ne croyant pas temerairement ny aussi ne descroyant pas facilement, on observeroit la regle de rien trop, commandée par Chilon, I, 202 dans DÉCROIRE
L'homme marche entier vers son croist et vers son decroist, III, 274 dans DÉCROÎT
Ils estoient, à l'attouchement, petits et desdaignables, II, 373 dans DÉDAIGNABLE
Ainsi les desdaignoit le vulgaire comme ignorant les premieres choses et communes, et comme presumptueux et insolents, I, 140 dans DÉDAIGNER
Cette genereuse jeunesse desdaignant tout aultre joug que de la vertu, I, 151 dans DÉDAIGNER
Une fierté desdaigneuse de ces parements estrangiers, I, 192 dans DÉDAIGNEUX, EUSE
Ils [les écrivains français de ce temps] sont assez hardis et desdaigneux pour ne suyvre la route commune ; mais faulte d'invention et de discretion les perd : il ne s'y veoid qu'une miserable affectation d'estrangeté, III, 354 dans DÉDAIGNEUX, EUSE
Il feit pendre tout ce qui estoit dedans, I, 53 dans DEDANS
Pensant tirer vers le dedans de la ville, I, 61 dans DEDANS
Conceptions qu'ils ne peuvent esclaircir au dedans, ni par consequent produire au dehors, I, 188 dans DEDANS
Bouillir dedans une marmite, II, 48 dans DEDANS
Il se tenoit tousjours enfermé par le dedans de sa chambre, II, 78 dans DEDANS
Les stoïciens mettent l'ame autour et dedans le coeur, II, 290 dans DEDANS
Encroustez de marbres au dehors, le dedans reluisant de rares enrichissements, IV, 12 dans DEDANS
Il estoit romain, et nay dedans Rome, mais dans la vraye Rome, IV, 363 dans DEDANS
Lequel [cheval] ne peut estre monté ny dressé que par Cesar, qui dedia son image aprez sa mort à la deesse Venus, I, 360 dans DÉDIER
Se desdire de sa parole, III, 78 dans DÉDIRE
Ne voulant desdire [contredire] Platon, qui estime...., IV, 78 dans DÉDIRE
Le repentir n'est qu'une desdicte de nostre volonté, III, 261 dans DÉDIT
Les deductions [récits] des exploits où ils se sont trouvez en personne, I, 58 dans DÉDUCTION
C'est [le livre de Tacite] plustost un jugement que deduction d'histoire ; il y a plus de preceptes que de contes ; ce n'est pas un livre à lire, c'est un livre à estudier et apprendre, IV, 61 dans DÉDUCTION
Quand ils vinrent à luy deduire comme Bacchus et Hercules estoyent aussi en ce registre, IV, 149 dans DÉDUIRE
C'estoient aultrefois mysteres [les Saintes Écritures], ce sont à present desduits et esbats, I, 398 dans DÉDUIT
Memoire monstrueuse en defaillance, I, 33 dans DÉFAILLANCE
[Teigneux ou bossu, un père avoue son fils] non qu'il ne s'aperçoive de sa defaillance, I, 154 dans DÉFAILLANCE
Qu'il feust huict jours sans prendre aulcun aliment, quelque defaillance qu'il sentist en soy, II, 32 dans DÉFAILLANCE
Se sentant defaillir, I, 16 dans DÉFAILLIR
L'ame descharge ses passions sur des objects fauls, quand les vrays luy defaillent, I, 20 dans DÉFAILLIR
Au cas que l'un d'eulx vienne à defaillir [mourir], je substitue en sa part celuy qui survivra, I, 216 dans DÉFAILLIR
Tes bourreaux, les voylà defaillis de coeur, ils n'en peuvent plus, II, 22 dans DÉFAILLIR
Je ne sais comme nature default aux hommes pour desirer la liberté, IV, 351 dans DÉFAILLIR
Comment est-il possible qu'on se puisse desfaire du pensement de la mort ?, I, 74 dans DÉFAIRE
Il y feut veu des peres et meres se desfaisants eulx mesmes, I, 299 dans DÉFAIRE
Que lui [Socrate], par le tiltre de sage homme que les dieux luy ont deferé, s'est desfaict, en son amour virile et mentale, de la faculté d'enfanter et se contente d'ayder et favoriser de son secours les engendrants, II, 240 dans DÉFAIRE
Quand il voulut desfaire l'emplastre, III, 105 dans DÉFAIRE
Ceux qui accompaignerent Cn. Fulvius en sa desfaicte, I, 56 dans DÉFAITE
Donner une desfaicte en payement, I, 123 dans DÉFAITE
La philosophie a armé l'homme de patience, ou, si elle couste trop à trouver, d'une desfaicte infaillible [le suicide], II, 301 dans DÉFAITE
Il renvoya les plus jeunes, et avecques ceulx desquels le default estoit moindre [qui feraient moins faute], I, 243 dans DÉFAUT
Il me suffit, soubz la faveur de la fortune, me preparer à sa desfaveur, I, 281 dans DÉFAVEUR
Les Atheniens, pour apparier la desfaveur de ces deux actions [enfanter et mettre à mort], ayants à mundifier l'isle de Delos et se justifier envers Apollo, deffendirent aux pourpris d'icelle tout enterrement et tout enfantement ensemble, III, 361 dans DÉFAVEUR
Tout estant exactement fourny ailleurs de filet et d'aiguille pour maintenir son estre, il est mescreable que nous soyons seuls produicts en estat defectueux et indigent, et en estat qui ne se puisse maintenir sans secours estrangier, I, 258 dans DÉFECTUEUX, EUSE
Coulpable des defectuositez plus basses et populaires, mais non desadvouées, non excusées, je ne me prise seulement que de ce que je sçais mon prix, III, 33 dans DÉFECTUOSITÉ
Mon frere sieur de Matecoulom feut convié à Rome à seconder [dans un duel] un gentilhomme qu'il ne cognoissoit guere, lequel estoit deffendeur et appellé par un aultre, III, 113 dans DÉFENDEUR, ERESSE
Lepidus deffendit à ses heritiers de...., I, 17 dans DÉFENDRE
Deffendre une place contre l'ennemi, I, 25 dans DÉFENDRE
La prouesse des habitans à se bien deffendre, I, 27 dans DÉFENDRE
Je me suis deffendu d'oser alterer jusques aux plus legieres et inutiles circonstances, I, 103 dans DÉFENDRE
Ils deffendoient, sur peine de la hart, que nul eust à dire que...., II, 251 dans DÉFENDRE
Ouyr des accusés en leurs deffenses, I, 19 dans DÉFENSE
Ils feirent deffense expresse, sur peine de mort, que...., I, 233 dans DÉFENSE
Tuer une beste innocente et sans deffense, II, 131 dans DÉFENSE
La cause des loix et deffense de l'ancien estat a tousjours cela que ceulx mesme qui pour leur desseing particulier le troublent, en excusent les deffenseurs, s'ils ne les honorent, III, 240 dans DÉFENSEUR
Ils se deferreront aussi peu aux regles de leur langage, que le meilleur maistre ez arts de France, I, 188 dans DÉFERRER
Cesar se print à desfier le Dieu Neptunus, I, 22 dans DÉFIER
Il desfia le roy de le combattre en chemise avec l'espée, I, 59 dans DÉFIER
Il estoit garni des biens et des thresors qui desfient la fortune, IV, 316 dans DÉFIER
La mienne [maison] estoit forte selon le temps qu'elle fut faite ; je n'y ai rien ajouté de ce costé-là, et craindrois que sa force se tournast contre moy mesme, joint qu'un temps paisible requerra qu'on les defortifie, t. II, p. 525, dans LACURNE dans DÉFORTIFIER
Quand ils viennent après à excuser leurs desfortunes de Montcontour et de Jarnac sur ce que...., I, 249 dans DÉFORTUNE
L'honneur de tant de victoires, lequel une seule desfortune luy pourroit faire perdre, III, 174 dans DÉFORTUNE
Ils [les dogmatiques qui ne peuvent rien prouver] sont si desfortunez (puis-je autrement nommer cela que desfortune ?), si miserables que...., II, 344 dans DÉFORTUNÉ
Ce m'est plaisir d'estre desinteressé des affaires d'aultruy et desgagé de leur gariement, III, 271 dans DÉGAGER
Vous semez ces fruicts, afin qu'il en face le degast, IV, 353 dans DÉGÂT
Nos pedantes vont pillotant la science dans les livres et ne la logent qu'au bout de leurs levres pour la degorger seulement et mettre au vent, I, 143 dans DÉGORGER
Ayant desgorgé une bottelée de paragraphes, IV, 174 dans DÉGORGER
S'oindre pour rendre les nerfs plus souples et desgourdis, II, 261 dans DÉGOURDIR
Occupation propre à desgourdir un esprit et un corps poisant, III, 379 dans DÉGOURDIR
Le vin nuit aux malades ; c'est la premiere chose de quoy ma bouche se degouste, et d'un desgoust invincible, IV, 263 dans DÉGOÛT
Mes desgoustements et les jeusnes estranges que je passe digerent mes humeurs peccantes, IV, 275 dans DÉGOÛTEMENT
Je suis desgousté de la nouvelleté, I, 121 dans DÉGOÛTER
Le degousté charge la fadeur au vin ; l'alteré, la friandise, II, 373 dans DÉGOÛTER
Souffrir des contractions et convulsions estranges, desgoutter par fois de grosses larmes des yeulx, III, 271 dans DÉGOUTTER
Julien condemna dix de ses soldats à estre desgradez, I, 55 dans DÉGRADER
Il fu condemné à estre degradé de noblesse, I, 56 dans DÉGRADER
Il ne montoit gueres sans s'eslancer trois ou quatre degrez à la fois, II, 17 dans DEGRÉ
C'est un degré de fermeté auquel je ne pourrois arriver, II, 385 dans DEGRÉ
Les hommes qui s'estimoient le plus de loin se degrisent souvent les uns des autres en s'approchant, dans le Dict. de DOCHEZ. dans DÉGRISER
Il n'y a aulcune apparence que par haine, faveur ou vanité, il ayt desguisé les choses, II, 112 dans DÉGUISER
La raison va toujours et torte et boiteuse et deshanchée, II, 322 dans DÉHANCHER (SE)
Ces encheriments deshontez, que la chaleur premiere nous suggere en ce jeu, I, 225 dans DÉHONTÉ, ÉE
Il n'y avoit ny enflure ny alteration par le dehors, I, 100 dans DEHORS
Conceptions informes qu'ils ne peuvent produire au dehors, I, 188 dans DEHORS
La raison contreroolle tout ce qui est au dehors et au dedans de la voulte celeste, II, 287 dans DEHORS
Voyez un peu ce batelage des deifications anciennes, dans le Dict. de DOCHEZ. dans DÉIFICATION
Platon adjouste que ce sont [les oeuvres de l'esprit] des enfants immortels qui immortalisent leurs peres, voire et les deifient, II, 89 dans DÉIFIER
La plus querelleuse reformation theologienne de quoy le monde se soit desjeuné il y a long temps, IV, 128 dans DÉJEUNER
Au delà cette vie, I, 15 dans DELÀ
Au delà de nos forces, I, 30 dans DELÀ
Lieutenant du roy en son armée de là les monts, I, 44 dans DELÀ
Ignorant, au delà d'un enfant, des phrases...., I, 103 dans DELÀ
Les abeilles pillotent deçà delà les fleurs, I, 162 dans DELÀ
Les nations qui sont au delà de leurs montaignes, I, 239 dans DELÀ
Eshontée au delà de toute souffrance, III, 331 dans DELÀ
Je [Socrate] m'enferre en la delation de mes accusateurs, qui est que je fois [fais] plus l'entendu que les aultres, comme ayant quelque cognoissance plus cachée des choses qui sont au dessus et au dessoubs de nous, IV, 215 dans DÉLATION
Deliberé autant que je pourroy, ne me mesler d'aultre chose, I, 32 dans DÉLIBÉRÉ, ÉE
Je ne suis pas deliberé de vous forger aultres nouveaux passe-temps, I, 86 dans DÉLIBÉRÉ, ÉE
Les voyant tous deliberez au passage, I, 299 dans DÉLIBÉRÉ, ÉE
Il delibera de soustenir ce pas, et faire acheter aux ennemis...., I, 243 dans DÉLIBÉRER
Le roy les ayant leues, et dict qu'il en delibereroit, III, 103 dans DÉLIBÉRER
Qu'on le rende delicat au choix et triage de ses raisons, I, 167 dans DÉLICAT, ATE
Comme un traict d'une poincte très delicate [déliée], I, 171 dans DÉLICAT, ATE
Une beauté affettée, delicate, artificielle, I, 177 dans DÉLICAT, ATE
Les riches descriptions de l'un, les delicates inventions de l'autre, I, 190 dans DÉLICAT, ATE
On peult veoir par là si cette recherche de la verité est delicate [difficile], II, 112 dans DÉLICAT, ATE
Ostez luy toute mollesse et delicatesse au vestir et au coucher, I, 183 dans DÉLICATESSE
La saveur et delicatesse de ces fruicts, I, 234 dans DÉLICATESSE
Plongé en l'oysiveté et aux delices, I, 278 dans DÉLICE
Les plus delicieux plaisirs fuyent à [craignent de] laisser trace de soy, et fuyent la veue non seulement du peuple mais d'un aultre, III, 76 dans DÉLICIEUX, EUSE
Les ames basses et vulgaires sont souvent aussi reglées que les plus desliées, III, 277 dans DÉLIÉ, ÉE
À mesure que ces espines domestiques sont plus dures et desliées, elles nous mordent plus aigu, IV, 71 dans DÉLIÉ, ÉE
Nature nous a mis au monde libres et desliez, IV, 103 dans DÉLIER
Voylà pourquoy il [Épaminondas] feut si froid à l'entreprinse de Pelopidas, son compaignon, pour la delivrance de Thebes, III, 195 dans DÉLIVRANCE
Ainsin il se veid delivré de cet accident sans aulcun inconvenient, II, 31 dans DÉLIVRER
Se sauvant ainsi du servage aprèz en avoir delivré les siens, II, 32 dans DÉLIVRER
Je pensois, lui respondit-il, à me tenir prest et bandé de toute ma force pour veoir si, en cest instant de la mort, si court et si brief, je pourrai appercevoir quelque deslogement de l'ame et si elle aura quelque ressentiment de son yssue, II, 50 dans DÉLOGEMENT
C'est assez vescu pour aultruy ; vivons pour nous, au moins ce bout de vie.... puisque Dieu nous donne loisir de disposer de notre deslogement, preparons-nous y, I, 279 dans DÉLOGEMENT
Ceux qui en furent deslogez à force par nostre armée, I, 26 dans DÉLOGER
Rien ne me peut desloger de la certitude que j'ay de...., I, 214 dans DÉLOGER
Il luy feit present, au desloger, d'un livre qui...., II, 136 dans DÉLOGER
Il retarda l'execution de sa desloyauté, I, 30 dans DÉLOYAUTÉ
Ces impressions, nées de la desbauche d'un esprit desmanché, vont nageant incertainement en la fantasie, II, 147 dans DÉMANCHER
Si leurs actions se desmancherent [ne répondirent pas à leur amitié], ils n'estoyent ny amis, selon ma mesure, l'un de l'aultre, ny amis à eulx mesmes, I, 214 dans DÉMANCHER
Quand quelque piece [d'un état] se desmanche, on peult l'estayer, IV, 82 dans DÉMANCHER
Ce que je demande de vous, I, 89 dans DEMANDER
Quand Diogene avoit faute d'argent, il disoit qu'il le redemandoit à ses amis, non qu'il le demandoit, I, 216 dans DEMANDER
Si deux en mesme temps demandoient à estre secourus, auquel courriez-vous ?, I, 217 dans DEMANDER
Le pape ayant demandé à boire, I, 252 dans DEMANDER
Et m'escoula dans le coeur une demangeaison [amoureuse] continuelle, III, 380 dans DÉMANGEAISON
Les mains courent d'elles mesmes où il nous demange, II, 57 dans DÉMANGER
Obstiné de mourir en ceste desmarche [train de vie], II, 78 dans DÉMARCHE
Le plus apparent [d'une bande qui avait arrêté Montaigne], qui se demasqua et me fit cognoistre son nom, IV, 229 dans DÉMASQUER
L'ame semble se despendre [par les larmes], se desmesler...., I, 8 dans DÉMÊLER
Ny les jeusnes, ny la haire ne nous en desmeslent [des passions], I, 275 dans DÉMÊLER
Le temps desmesle et corrompt cette premiere apprehension [regrets douloureux], pour forte qu'elle soit, III, 299 dans DÉMÊLER
Jeune, je couvrois mes passions enjouées, de prudence ; vieil, je desmesle les tristes, de desbauche [action de s'égayer], IV, 109 dans DÉMÊLER
À quoi faire desmembrons-nous en divorce un bastiment tissu d'une si joincte et fraternelle correspondance ? au rebours, renouons-le par mutuels offices : que l'esprit esveille et vivifie la pesanteur du corps, le corps arreste la legereté de l'esprit et la fixe, III, 13 dans DÉMEMBRER
Nul ne prend son esbat à veoir des bestes s'entrejouer et caresser, et nul ne fault de le prendre à les veoir s'entredeschirer et desmembrer, II, 132 dans DÉMEMBRER
Fabius qui aima mieulx laisser desmembrer son auctorité que...., III, 20 dans DÉMEMBRER
Voyez demener et agiter Platon : chascun le couche du costé qu'il le veult, II, 354 dans DÉMENER (SE)
Venant mesler son advis à certain legier propos qui se demenoit tout laschement en sa table, IV, 54 dans DÉMENER (SE)
Celles là condamnent un dementi souffert, celles icy un dementi revenché, I, 119 dans DÉMENTI
Quant aux divers usages de nos desmentirs, et les loix de nostre honneur en cela, III, 79 dans DÉMENTI
Nature ne se desment pas en cela de sa generale police, I, 105 dans DÉMENTIR
Qu'on face, dict Horace, perdre à son ouvrage toutes ses coustures et mesures, il ne se desmentira point pour cela, I, 90 dans DÉMENTIR
Nous sommes advertis que le massif se desment quand nous voyons fendiller l'enduict et la crouste de nos parois, I, 338 dans DÉMENTIR
Amyot ne luy a rien presté qui le desmente ou qui le desdie, II, 41 dans DÉMENTIR
Il n'est piece du monde qui desmente son facteur, II, 148 dans DÉMENTIR
De la teste nous advouons, desadvouons, desmentons, bienveignons...., II, 159 dans DÉMENTIR
Pour peu que nostre raison se desmente du sentier ordinaire, II, 256 dans DÉMENTIR
On les veoit le desmentir et l'injurier, III, 79 dans DÉMENTIR
Ce grand bastiment ayant esté desmis et dissoult, I, 121 dans DÉMETTRE
Prendre devant le peuple agité une contenance desmise et flatteuse, I, 136 dans DÉMETTRE
Il usoit d'ustensiles d'or ; et l'estime mieulx, que s'il s'en feust desmis, de ce qu'il en usoit moderéement, I, 281 dans DÉMETTRE
Ce prelat s'est si purement desmis de sa bourse, de sa recepte et de sa mise...., I, 318 dans DÉMETTRE
Il avoit le coeur trop gros pour se desmettre à la bassesse de se deffendre, II, 47 dans DÉMETTRE
À quel soulcy ne nous desmettons nous pour leur commodité ?, II, 169 dans DÉMETTRE
Je veois bien, dict Pacuvius, il faut desmettre [destituer] cettuy-ci, IV, 83 dans DÉMETTRE
Il mettoit en peu de compte le demourant [le reste], I, 90 dans DEMEURANT, ANTE
Le roytelet vit des demeurants de ce monstre, II, 196 dans DEMEURANT, ANTE
Ils [les indigènes d'Amérique] ont je ne sçay quels prebstres et prophetes, qui se presentent bien rarement au peuple, ayants leur demeure aux montaignes, I, 238 dans DEMEURE
Demeurer court [à faire quelque chose], I, 190 dans DEMEURER
Il n'est demeuré de luy que ce discours, I, 206 dans DEMEURER
Il fault qu'il y en ait un à qui le champ demeure, I, 269 dans DEMEURER
Le surnom de divin luy en est demeuré, II, 252 dans DEMEURER
Ils en ont, à la verité, à demy oublié leur office naturel, I, 109 dans DEMI, IE
Il me semble n'estre plus qu'à demy, I, 220 dans DEMI, IE
Marcher d'une demie lieue devant quelqu'un, I, 232 dans DEMI, IE
Si nostre entendement estoit capable de la verité, il la verroit entiere aussi bien que demie et imparfecte, II, 318 dans DEMI, IE
Autant de discorde à l'eslection, que de convenance à la desmission, IV, 83 dans DÉMISSION
J'aime l'allure poetique, à saults et à gambades ; c'est un' art, comme dict Platon, legiere, volage, demoniacle, IV, 136 dans DÉMONIAQUE
Faire demonstration [sembler] de craindre, I, 15 dans DÉMONSTRATION
Je ne desmonte pas volontiers quand je suis à cheval, I, 360 dans DÉMONTER
J'ay veu un homme donner carriere à deux pieds sur sa selle, demonter sa selle, et au retour la relever, I, 368 dans DÉMONTER
Ils ont loy de desmonter le premier passant, en luy donnant leur cheval recreu, III, 96 dans DÉMONTER
Je louerois une ame à divers estages, qui sçache se tendre et se desmonter, III, 278 dans DÉMONTER
Je me tiens à cheval sans desmonter, huict et dix heures, IV, 104 dans DÉMONTER
Ils y sont asservis comme à une prinse qu'ils ne peuvent demordre, II, 232 dans DÉMORDRE
Elle le fortifie aux endroits où sa structure se desmeut et se lasche pour les coups de la mer, II, 198 dans DÉMOUVOIR
Qui desmeut nostre ame, qui la jecte plus coustumierement à la manie que sa force propre [le génie du Tasse qui le rendit fou] ?, II, 213 dans DÉMOUVOIR
L'ame desmeut de son assiette par les vapeurs d'une fiebvre chaulde, II, 300 dans DÉMOUVOIR
Je les regarde d'une affection ny esmeue ny desmeue par interest privé, III, 238 dans DÉMOUVOIR
De vuider et desmunir la memoire, est ce pas le vray et propre chemin à l'ignorance ?, II, 218 dans DÉMUNIR
Des amours desnaturées [contre nature], I, 117 dans DÉNATURER
Quelle obligation n'avons nous à la benignité de nostre souverain Createur, pour avoir desniaisé nostre creance de ces vagabondes et arbitraires devotions, et l'avoir logée sur l'eternelle base de sa saincte parole !, II, 343 dans DÉNIAISER
Ma fille ne commence encore qu'à se deniaiser de la naïveté de l'enfance, dans le Dict. de DOCHEZ. dans DÉNIAISER
On est surprins entre la haye et le fossé.... il fault denicher quatre chestifs arquebusiers d'une grange, III, 16 dans DÉNICHER
Aprez avoir attendu quelque temps qu'il [La Boëtie mourant] ne parloit plus et qu'il tiroit des soupirs trenchants pour s'en efforcer, car des lors la langue commenceoit fort à luy denier son office...., Lett. V dans DÉNIER
Et aprez tout ce denombrement d'opinions, II, 289 dans DÉNOMBREMENT
Le nom du quel nous l'avons denommée, I, 69 dans DÉNOMMER
N'entreprenant guerre, qu'aprez l'avoir denoncée, I, 24 dans DÉNONCER
J'estime que nos ames sont desnouées, à vingt ans, ce qu'elles doibvent estre, I, 407 dans DÉNOUER
En nourrice, et avant le premier desnouement de ma langue, I, 193 dans DÉNOÛMENT
Un' espine qu'ils [certains poissons] ont dentelée comme une scie, II, 195 dans DENTELÉ, ÉE
À peine est il nulle communauté si chestive, qui n'aye en soy des hommes assez pour fournir commodement à chascun de ses offices, pourveu que le despartement et le triage s'en peust justement faire, Lettres, 4 dans DÉPARTEMENT
Il ne se debvoit despartir de l'asseurance qu'il avoit de la volonté de Gracchus, I, 213 dans DÉPARTIR
Chascun se donne si entier à son amy, qu'il ne luy reste rien à despartir ailleurs, I, 216 dans DÉPARTIR
Les amitiez communes, on les peult despartir [partager entre plusieurs], I, 216 dans DÉPARTIR
Toute la philosophie est despartie en ces trois genres, II, 229 dans DÉPARTIR
Seul, ses armes despecées, I, 4 dans DÉPECER
Quand on despeceoit ces faisands, I, 393 dans DÉPECER
Les dicts ambassadeurs faisants une depesche au roy de ces choses, I, 59 dans DÉPÊCHE
Despescher un deputé vers...., II, 257 dans DÉPÊCHER
Il les feit despescher [tuer] touts trois, III, 144 dans DÉPÊCHER
Ainsi qu'ils se despeschassent promptement de vuider leur terre, IV, 21 dans DÉPÊCHER
J'entre souvent dans la chambre de Sylla : j'ay le bras assez fort pour en despescher la ville, IV, 363 dans DÉPÊCHER
Encores les despend on, à force, du col de leurs meres pour les rendre à leurs espoux, I, 270 dans DÉPENDRE
Le bonheur qui depend de la tranquillité de l'esprit, I, 67 dans DÉPENDRE
Quand il visitoit les villages qui despendoient de luy, I, 247 dans DÉPENDRE
À amasser, je n'y entends rien ; à despendre, je m'y entends un peu, IV, 78 dans DÉPENDRE
Souffrir les cruautez, non pas d'un camp barbare contre lequel il faudroit despendre son sang et sa vie devant ; mais d'un seul !, IV, 388 dans DÉPENDRE
Aux despens d'aultruy, I, 105 dans DÉPENS
Je trouverois raisonnable que le prince, à ses despens, en gratifiast la commune, I, 199 dans DÉPENS
Il ne se montroit au partir de là que trop sage et trop advisé aux despens de nos affaires, II, 16 dans DÉPENS
Une humeur vaine et despensiere, III, 290 dans DÉPENSIER, IÈRE
Prenons de bonne heure congé de la compaignie ; despestrons-nous de ces violentes prinses qui nous engagent ailleurs et esloingnent de nous, I, 279 dans DÉPÊTRER
Il sent avoir du mal, et vouldroit en estre depestré ; mais de ce mal pourtant, son coeur n'en est pas abbattu et affoibli, II, 211 dans DÉPÊTRER
Les seigneurs de Carthage voyants que leur pays se depeuploit peu à peu, I, 233 dans DÉPEUPLER
Ils se tuerent, en despit de son humanité, II, 37 dans DÉPIT
Ils sont allez feindre cette sotte image [de la philosophie] triste, querelleuse, despite, mineuse...., I, 176 dans DÉPIT, ITE
Je suis despit de quoy nostre vie s'embesogne toute à cela, I, 193 dans DÉPIT, ITE
Cette poictrine que, despitée, tu bats si cruellement, I, 22 dans DÉPITER
Je me suis souvent despité de veoir ez comedies italiennes tousjours un pedante pour badin, I, 138 dans DÉPITER
Despité contre sa besogne, I, 254 dans DÉPITER
La sagesse ne se desplaist jamais de soy, I, 12 dans DÉPLAIRE
Il me desplaist que Platon n'aye eu la cognoissance de ces nations, I, 235 dans DÉPLAIRE
Ils nous font accroire qu'ils en ont grande desplaisance et remors au dedans, III, 268 dans DÉPLAISANCE
Je suis bien desplaisant [fâché] qu'ils en vaillent moins, IV, 96 dans DÉPLAISANT, ANTE
Des offices de l'amitié, celuy là est le seul desplaisant, IV, 110 dans DÉPLAISANT, ANTE
J'aimeray quelqu'un qui me sache deplumer [ôter les plumes du geai, reconnaître ce que j'emprunte aux anciens], II, 99 dans DÉPLUMER
Pour toute aultre chose, on les empale, ou descapite sans deport, IV, 200 dans DÉPORT
Ce doibt estre un grand contentement à un pere vieil de mettre luy mesme ses enfants en train du gouvernement de ses affaires, et de pouvoir pendant sa vie contrerooller leurs deportements, II, 77 dans DÉPORTEMENT
Il feut deposé de l'estat de capitaine general, III, 196 dans DÉPOSER
Un gendre entre les mains de qui je deposasse en toute souveraineté la conduite de mes biens, IV, 75 dans DÉPOSER
Cela mesme qu'un tesmoing deposoit pour l'avoir veu de ses yeulx, IV, 183 dans DÉPOSER
De longue main chez moy, nous avons part à la louange de Lycurgus Athenien, qui estoit general depositaire et gardien des bourses de ses concitoyens, IV, 93 dans DÉPOSITAIRE
Ninachetuen, seigneur indois, ayant senti le premier vent de la deliberation du vice roy portugais de le desposseder de la charge qu'il avoit en Malaca, II, 35 dans DÉPOSSÉDER
C'est le prix de l'espée que vous cherchez, non de la gaine : vous n'en donnerez à l'adventure pas un quatrain, si vous l'avez despouillée, I, 325 dans DÉPOUILLER
Il deffendoit aux siens de despouiller leurs ennemis vaincus, I, 353 dans DÉPOUILLER
Les peres disent : je ne me veulx pas despouiller devant que m'aller coucher, II, 75 dans DÉPOUILLER
Nostre ame leur faict desvestir et despouiller leurs conditions corruptibles, II, 198 dans DÉPOUILLER
L'homme, sans secours estrangier, armé seulement de ses armes, et despourveu de la grace et congnoissance divine, qui est tout son honneur, sa force et le fondement de son estre, II, 152 dans DÉPOURVOIR
Nos jugements sont malades et suyvent la depravation de nos moeurs, I, 264 dans DÉPRAVATION
À quelque chose sert le malheur : il faict bon naistre en un siecle fort depravé ; car, par comparaison d'aultrui, vous estes estimé vertueux à bon marché, III, 50 dans DÉPRAVER
L'ame semble se desprendre [par les larmes], se desmesler...., I, 8 dans DÉPRENDRE
Faire bouillir un corps pour desprendre la chair d'avecques les OS, I, 5 dans DÉPRENDRE
Se desprendre [détacher] de la vie, I, 79 dans DÉPRENDRE
Se desprendre des opinions et moeurs receues, I, 115 dans DÉPRENDRE
Vous ne les desprenez pas à votre poste [les chevaux fougueux], quand ils se sont une fois harpez, I, 359 dans DÉPRENDRE
Pythagoras faict Dieu un esprit universel, d'où nos ames sont desprinses, II, 248 dans DÉPRENDRE
[La prière de Midas fut exaucée] mais il lui fallut desprier ses prieres, II, 340 dans DÉPRIER
Il n'y a aulcun de nous qui s'offense tant de se veoir apparier à Dieu, comme il faict de se veoir deprimer au reng des aultres animaux : tant nous sommes plus jaloux de nostre interest que de celuy de nostre Createur, II, 211 dans DÉPRIMER
Je sçais bien, quand j'ois quelqu'un qui s'arreste au langage des Essais, que j'aimerois mieulx qu'il s'en teust ; ce n'est pas tant eslever les mots, comme desprimer le sens, d'autant plus picquamment que plus obliquement, I, 290 dans DÉPRIMER
Il me semble qu'aussi souvent on me loue qu'on me desprise, oultre la raison, IV, 114 dans DÉPRISER
Zenon, parmi ses loix, regloit aussi les escarquillements du despucelage, III, 330 dans DÉPUCELAGE
Depuis qu'on est planté en butte aux canonades...., I, 49 dans DEPUIS
Il ne veit oncques ce discours, depuis qu'il luy eschappa, I, 206 dans DEPUIS
Depuis le jour que je le perdis, I, 219 dans DEPUIS
Ce deputé est choisi au sort, II, 257 dans DÉPUTÉ
À une femme desraisonnable il ne couste non plus de passer par dessus une raison que par dessus une aultre, II, 84 dans DÉRAISONNABLE
Et des humeurs desraisonnables des hommes, il semble que les philosophes mesmes se desfacent plus tard et plus envy de cette-cy [l'amour de la gloire] que de nulle aultre, I, 320 dans DÉRAISONNABLE
J'ay aultrefois apprins que le vice n'est que desreglement et faulte de mesure, II, 3 dans DÉRÉGLEMENT
Chercher la derivation des comparatifs, I, 175 dans DÉRIVATION
Elle [l'éducation] ne nous a pas apprins de suyvre et embrasser la vertu et la prudence, mais elle nous en a imprimé la derivation et l'étymologie, III, 69 dans DÉRIVATION
Souhaitant que cette esmotion chaleureuse [des guerres civiles] qui est parmy nous se peust deriver à quelque guerre voisine, III, 99 dans DÉRIVER
D'où le roi encourut sa derniere ruine, I, 23 dans DERNIER, IÈRE
Ces derniers venus apporterent aux premiers un...., II, 179 dans DERNIER, IÈRE
Je veis dernierement [il y a peu de temps] que...., I, 26 dans DERNIÈREMENT
Il debvroit commencer par soy.... secondement pour son fils, et dernierement pour l'estrangier, IV, 46 dans DERNIÈREMENT
La crainte, le desir, l'esperance nous desrobent le sentiment de ce qui est, I, 12 dans DÉROBER
De nuict et comme à la desrobée, I, 39 dans DÉROBER
Victoire desrobée [obtenue par surprise], I, 29 dans DÉROBER
Tout ce que vous vivez, vous le desrobez à la vie, c'est à ses despens, I, 85 dans DÉROBER
Desrobbons icy la place d'un conte, I, 110 dans DÉROBER
Je me desrobois de tout aultre plaisir pour les lire, I, 196 dans DÉROBER
Un simple garsonnet de Lacedemone ayant desrobé un regnart, I, 306 dans DÉROBER
Je feus contrainct, par sa cruauté, de me desrobber de luy et de m'en fuyr, II, 193 dans DÉROBER
En se desrobbant tout à faict du sentiment [par la mort], II, 301 dans DÉROBER
Une jouissance desrobbée [secrète], III, 351 dans DÉROBER
Les vices, quand ils se desrobberont à la vue de l'humaine justice, II, 304 dans DÉROBER
Si j'ay volé ou desrobbé quelqu'un, III, 245 dans DÉROBER
Cela ne desroge à la gloire de ces anciens aucteurs qui...., III, 354 dans DÉROGER
Voyez le derriere du rideau, I, 327 dans DERRIÈRE
Quelqu'un des siens, par le derriere prenant sa teste, luy tord le col, III, 130 dans DERRIÈRE
Nos yeulx ne veoient rien en derriere : nous nous mocquons de nous sur le subject de nostre voisin, IV, 45 dans DERRIÈRE
Je me suis dez tousjours entretenu des imaginations de...., I, 77 dans DÈS
Dez la premiere nuict d'aprèz ses oblations, I, 96 dans DÈS
Dez sa tendre enfance, I, 164 dans DÈS
Cet ancien joueur de lyre, que Pausanias recite avoir accoustumé à contraindre ses disciples d'aller ouir un mauvais sonneur, qui logeoit vis-à-vis de luy, où ils apprinssent à haïr ses desaccords et faulses mesures, IV, 34 dans DÉSACCORD
Le ciel n'a point veu un si poisant desaccord [entre la justice de la cause et le succès] que celuy de Cesar et de Pompeius, ny ne verra pour l'advenir, IV, 161 dans DÉSACCORD
Mon latin [ma connaissance du latin] s'abastardit incontinent, du quel depuis par desaccoustumance j'ay perdu tout usage, I, 196 dans DÉSACCOUTUMANCE
Que fera il si on le presse de la subtilité sophistique de quelque syllogisme ? Le jambon faict boire, le boire desaltere ; par quoi le jambon desaltere, I, 190 dans DÉSALTÉRER
Je ne sceus avaller une seule goutte, et feus privé de boire pour le besoing mesme de mon repas ; je me trouvai saoul et desalteré par tant de bruvage que mon imagination avoit preoccupé, III, 55 dans DÉSALTÉRER
La response d'Antisthenes à celuy qui luy demandoit le meilleur apprentissage : desapprendre le mal, II, 123 dans DÉSAPPRENDRE
La confession genereuse et libre enerve le reproche et desarme l'injure, IV, 114 dans DÉSARMER
Qu'il venoit d'estre rencontré à une demie lieue de là par un sien ennemy.... qu'ayant esté surprins en desarroy et plus foible en nombre, il s'estoit jecté à ma porte à sauveté, IV, 226 dans DÉSARROI
Menageons le temps ; encore nous en reste il beaucoup d'oisif et mal employé ; nostre esprit n'a volontiers pas assez d'autres heures à faire ses besongnes, sans se desassocier du corps en ce peu d'espace qu'il luy faut pour sa necessité, t. III, p. 608, dans LACURNE dans DÉSASSOCIER
Un seigneur italien tenoit une fois ce propos en ma presence, au desavantage de sa nation...., II, 121 dans DÉSAVANTAGE
Desadvouant [niant] mesme avoir sceu que...., I, 39 dans DÉSAVOUER
C'est aux despens de nostre honneur que nous desadvouons nostre pensée, IV, 169 dans DÉSAVOUER
La peincture mesme qu'en faict l'academie ne me desadvouera pas, comme je pense, de dire ainsi de sa part...., I, 210 dans DÉSAVOUER
Quand vous seriez le cinquantiesme descendant de Hercules, I, 140 dans DESCENDANT, ANTE
Il descendoit originellement des dieux, II, 273 dans DESCENDRE
Ils [les poëtes d'à présent] demeurent bien aussi court à imiter les riches descriptions de l'un [Ronsard] et les delicates inventions de l'autre [du Bellay], I, 190 dans DESCRIPTION
Ma memoire desempare ce que j'escris, comme ce que je lis, III, 57 dans DÉSEMPARER
Je ne desempare jamais les loix, IV, 203 dans DÉSEMPARER
Se trouver desengagé de la necessité qui bride les aultres, II, 232 dans DÉSENGAGER
Desengager celui qui me doibt en usant de luy, ou m'engager envers celui qui ne me doibt rien, ce m'est un, IV, 98 dans DÉSENGAGER
Socrates plaingnoit l'argent de ses amis à desengager sa vie, IV, 103 dans DÉSENGAGER
Aultrement [si nous nous donnons la mort], comme deserteurs de nostre charge, nous sommes punis et en celuy-cy et en l'aultre monde, II, 26 dans DÉSERTEUR
Si est-il à craindre que la honte les desespere, I, 56 dans DÉSESPÉRER
Pour s'estre estonné et desesperé du premier refus, I, 97 dans DÉSESPÉRER
Virius, desesperé du salut de la ville assiegée par les Romains, et de leur misericorde, II, 36 dans DÉSESPÉRER
Les academiciens ont desesperé de leur queste, et jugé que la verité ne se pouvoit concevoir par nos moyens, II, 230 dans DÉSESPÉRER
C'est un coup desesperé, auquel il fault abandonner vos armes pour faire perdre à vostre adversaire les siennes, III, 312 dans DÉSESPÉRER
Cicero mesme, sur sa vieillesse, commença à desestimer les lettres, II, 223 dans DÉSESTIMER
Un galant homme en est plainct, non pas desestimé, III, 347 dans DÉSESTIMER
Que c'est une farouche alliance de marier le divin avecques le terrestre, le raisonnable avecques le desraisonnable, le severe à l'indulgent, l'honneste au deshonneste, IV, 304 dans DÉSHONNÊTE
Je suys le langage commun, qui faict difference entre les choses utiles et les honnestes ; si que, d'aulcunes actions naturelles, non seulement utiles mais necessaires, il les nomme deshonnestes et sales, III, 244 dans DÉSHONNÊTE
Qu'il y eust ez villes certain lieu designé auquel ceulx qui auroient besoing de quelque chose se peussent rendre, I, 256 dans DÉSIGNER
Cette marque [un nom] peult elle designer et favorir l'inanité [moi mort] ?, III, 23 dans DÉSIGNER
Ils estoient plus desireux de grande que de bonne reputation, III, 22 dans DÉSIREUX, EUSE
Socrates ne desista cette hardie entreprinse, qu'à la remonstrance de Theramene mesme, IV, 298 dans DÉSISTER (SE)
J'aime tant à me descharger et desobliger, que j'ay parfois compté à proufit les ingratitudes, IV, 95 dans DÉSOBLIGER
Nations si diverses si esloingnées, si mal affectionnées, si desordonnéement commandées et injustement conquises [par Rome], IV, 85 dans DÉSORDONNÉMENT
Comme ils commenceoient à se desordonner [à aller en désordre], il en vint aysement à bout, I, 343 dans DÉSORDONNER
Toutes grandes mutations esbranlent l'estat et le desordonnent, IV, 83 dans DÉSORDONNER
Son desseing [le but de la philosophie] est de chercher la verité, II, 230 dans DESSEIN
Projecter le desseing [plan] d'un livre, IV, 220 dans DESSEIN
Un tas de gens, interpretes et contreroolleurs ordinaires des desseings de Dieu, faisants estat de trouver les causes de chaque accident, I, 248 dans DESSEIN
Il advertit Marcellinus qu'il ne seroit pas messeant, comme le dessert [la desserte] des tables se donne aux assistants, nos repas faicts, aussi la vie finie, de distribuer quelque chose à ceulx qui en ont esté les ministres, II, 388 dans DESSERT
Osté qu'il sera [ce masque], nous ne trouverons au dessous que...., I, 90 dans DESSOUS
Il se coucha dessoubs un arbre, I, 341 dans DESSOUS
Il luy mettoit sa trompe dans le sein, par dessoubs son collet, II, 185 dans DESSOUS
De dessus un bastion, I, 28 dans DESSUS
Le coup ne luy rasa que le dessus de la teste, I, 50 dans DESSUS
Disons que.... et là dessus roidissons nous, I, 76 dans DESSUS
J'avois des opinions au dessus de mon aage, I, 195 dans DESSUS
Les pires escripts ont gaigné le dessus du vent populaire, IV, 91 dans DESSUS
Donnez la capacité d'un excellent dessus à un chantre qui a les poulmons pourris, IV, 156 dans DESSUS
Pour une plus grande commodité de l'execution qu'il avoit destinée, I, 299 dans DESTINER
Ce doibt estre une action destinée et rassise [l'étude des saintes Écritures], I, 398 dans DESTINER
Nul vent faict pour celuy qui n'a point de port destiné, II, 9 dans DESTINER
Les dieux ont fatalement destiné l'estat de Rome pour exemplaire de...., IV, 85 dans DESTINER
Dez l'heure que je vous eus veue, je vous destinai un de mes livres, IV, 336 dans DESTINER
Quand je les destine [certains de mes membres] à certain poinct et heure de service, cette preordonnance les rebute, III, 55 dans DESTINER
Destache plustost que de rompre ce que tu as mal noué, I, 251 dans DÉTACHER
Je ne puis souffrir d'aller desboutonné et destaché, I, 260 dans DÉTACHER
Qui en jugeroit [des hommes] en detail et distinctement, piece à piece, rencontreroit plus souvent à dire vray, II, 2 dans DÉTAIL
Tout cecy me faict souvenir de ces anciennes opinions : qu'il est force [on est forcé] de faire tort en detail, qui veult faire droict en gros, IV, 241 dans DÉTAIL
Se veoir destailler en pieces et arracher une balle d'entre les os, I, 303 dans DÉTAILLER
Plusieurs se detaillant les morceaux de leur propre chair vifve...., II, 39 dans DÉTAILLER
Detenuz prisonniers aprez avoir rendu la place, contre ce qui avoit esté capitulé, III, 53 dans DÉTENIR
S'ils [les médecins] servent à la santé des malades, ils deteriorent la leur par la contagion, la veue continuelle et praticque des maladies, I, 274 dans DÉTÉRIORER
Comme on a accoustumé de leur taire tout ce qui les divertit de leur route, ils [les rois] se treuvent, sans le sentir, engagez en la haine et detestation de leurs peuples, IV, 252 dans DÉTESTATION
Detester toute voye de tromperie, I, 24 dans DÉTESTER
Il me fauldra estre aveugle formé, avant que je sente la decadence et vieillesse de ma veue ; tant les parques destordent artificiellement nostre vie !, IV, 292 dans DÉTORDRE
Comment la philosophie.... qui me doibt roidir le courage pour fouler aux pieds toutes les adversitez humaines, vient-elle à cette mollesse de me faire conniller par ces destours couards et ridicules ?, II, 218 dans DÉTOUR
Ces considerations ne destournent pas un homme d'entendement de suyvre...., I, 120 dans DÉTOURNER
Cela les destourne de meilleures occupations, I, 181 dans DÉTOURNER
Ils se destournent de leur voye un quart de lieue pour courir après un beau mot, I, 91 dans DÉTOURNER
Destourner la face pour ne veoir le coup, II, 364 dans DÉTOURNER
Une interpretation destournée, contraincte et biaise, IV, 239 dans DÉTOURNER
La mesme peine qu'on prend à detracter de ces grands noms et la mesme licence, je la prendrois volontiers à leur prester quelque tour d'espaule à les haulser, I, 265 dans DÉTRACTER
Presentez-vous toujours en l'imagination Caton, Phocion et Aristides, en la presence desquels les fols mesmes cacheroient leurs faultes, et establissez-les contreroolleurs de toutes vos intentions ; si elles se detraquent, leur reverence vous remettra en train, I, 287 dans DÉTRAQUER
Je veux qu'on veoye mon pas naturel et ordinaire, ainsi destracqué qu'il est ; je me laisse aller comme je me treuve, II, 99 dans DÉTRAQUER
Tout cela destrempe et relasche cette soudure fraternelle, I, 208 dans DÉTREMPER
Ils sacrifioient aux muses pour destremper par leur doulceur cette furie martiale, III, 253 dans DÉTREMPER
Herodote recite, de certain destroict [district] de la Libye, qu'on s'y mesle aux femmes indifferemment, II, 88 dans DÉTROIT
Ayant rengé par un siege les habitans si à destroict que...., III, 159 dans DÉTROIT
Il passa avecques un seul vaisseau le destroict de l'Hellespont, III, 172 dans DÉTROIT
On n'avoit jamais veu aulcun de ce destroict [localité] à l'aumosne, III, 224 dans DÉTROIT
Il y avoit dangier qu'un marchand luy feist mettre la main sur le collet à cause d'un vieux debte, I, 296 dans DETTE
Un si gros debte comme celuy de ma totale conservation, IV, 99 dans DETTE
C'est autant d'acquit et descharge de ma debte, IV, 95 dans DETTE
Pense il que la pelade soulage le dueil [affliction] ?, I, 22 dans DEUIL
Les chiens se laissent mourir de dueil de la perte de leurs maistres, I, 101 dans DEUIL
Ce n'est pas une ame, ce n'est pas un corps, qu'on dresse ; c'est un homme : il n'en fault pas faire à deux, I, 183 dans DEUX
Ils alloient deux à deux armez à cheval à la guerre [deux sur un cheval], I, 368 dans DEUX
Lors eulx deux ensemble mangent la proye, II, 196 dans DEUX
Les yeux me troublent à monter devant une grande lumiere comme à devaler à l'ombre, I, 224 dans DÉVALER
Le soldat de Lucullus ayant esté desvalisé par les ennemis, II, 5 dans DÉVALISER
Souvent la renommée a devancé l'accident, I, 203 dans DEVANCER
Pour faire le hardy et devancer ses compaignons, II, 52 dans DEVANCER
J'ay des affaires et du mesnage en main, depuis que ceulx qui me devanceoient en la possession des biens que je jouys m'ont quitté leur place, III, 59 dans DEVANCER
Le premier qui s'advisera de se poulser en faveur et en credit par cette voye là [la bonté et la justice], je suis bien deceu si, à bon compte, il ne devance ses compaignons, III, 50 dans DEVANCER
Ils [les principes d'Aristote] ne sont non plus exempts du boute-hors qu'estoient leurs devanciers, II, 330 dans DEVANCIER, IÈRE
Il veit devant ses yeulx...., I, 27 dans DEVANT
Courir au devant des conjurations par supplices, I, 133 dans DEVANT
L'armée que les Romains luy envoyoient au devant, I, 230 dans DEVANT
Il envoya devant quelque bouteille de vin empoisonné, I, 252 dans DEVANT
Cesar marchoit tousjours devant sa troupe, la teste descouverte, I, 260 dans DEVANT
Il n'auroit ny devant ny derriere luy rien qui ne...., I, 356 dans DEVANT
J'en ay allegué par cy devant des exemples, II, 29 dans DEVANT
Je ne me veulx pas despouiller devant que de m'aller coucher, II, 75 dans DEVANT
Devant qu'ils se laissent assubjectir, il fault, ou qu'ils soient contraincts, ou deceus, IV, 358 dans DEVANT
Ceulx qui, parmi les jeux, refusent les opinions serieuses, font, dict quelqu'un, comme celui qui craint d'adorer la statue d'un saint, si elle est sans davantiere, III, 359 dans DEVANTIÈRE
Se desvelopper d'un argument, I, 11 dans DÉVELOPPER
Amyot a developpé si heureusement Plutarque, II, 41 dans DÉVELOPPER
Desvelopper des enigmes, III, 58 dans DÉVELOPPER
Ayant faict grands faicts d'armes de sa personne pour se desvelopper [il était investi], III, 93 dans DÉVELOPPER
Il se pouvoit vanter d'estre devenu fol par sagesse, I, 91 dans DEVENIR
Je ne sçais ce que tout cela est devenu, non plus que ses poëmes grecs, IV, 339 dans DEVENIR
Nostre ame se glorifie.... de renger les choses qu'elle estime dignes de son accointance, à desvestir et despouiller leurs conditions corruptibles, II, 198 dans DÉVÊTIR
J'ay dressé à Raimond Sebond un accoustrement à la françoise ; je l'ay devestu de ce port farouche que...., IV, 337 dans DÉVÊTIR
Il n'est que de trouver le bout du fil, on en desvide tant qu'on veult, IV, 180 dans DÉVIDER
Par la dislocation que les passions apportent à nostre raison, nous devenons vertueux ; par son exstirpation, que la fureur ou l'image de la mort apporte, nous devenons prophetes et devins, II, 327 dans DEVIN, INE
Les ames, dans le sommeil, divinent, prognostiquent et voyent des choses que...., II, 269 dans DEVINER
C'est à deviner, si la constance s'y feust trouvée, II, 384 dans DEVINER
Celuy qui n'a pas remply sa force, il vous laisse [à] deviner s'il a encores de la force au delà, IV, 48 dans DEVINER
Sa leçon se fera tantost par devis [causerie], tantost par livre, I, 174 dans DEVIS
Je choisirois plus tost de sçavoir au vray les devis qu'il tenoit en sa tente à quelqu'un de ses privez amis, la veille d'une bataille, que les propos qu'il teint le lendemain à son armée, II, 107 dans DEVIS
J'eus la fiebvre quarte, quatre ou cinq mois, qui m'avoit tout desvisagé, IV, 281 dans DÉVISAGER
Je devisois si cette façon d'aller tout nud est l'originelle, I, 258 dans DEVISER
Estant tombée en un grand desvoyement d'estomach [vomissement] et fiebvre, I, 101 dans DÉVOIEMENT
Le jour mesme qu'elle [la sentence] debvoit estre prononcée, I, 40 dans DEVOIR
Il debvoit plus à la fortune qu'à sa diligence, I, 41 dans DEVOIR
La peur emporta nostre jugement hors de sa deue assiette, I, 61 dans DEVOIR
Tout cela tesmoigne qu'ils ne nous debvoient rien en clarté d'esprit naturelle et en pertinence, IV, 17 dans DEVOIR
Les regles du debvoir de l'homme, I, 30 dans DEVOIR
Les malades ausquels le debvoir m'interesse, I, 91 dans DEVOIR
C'est une religieuse liaison et devote que le mariage, I, 226 dans DÉVOT, DÉVOTE
Comme il estoit en devotion sur certain poinct de la messe, I, 254 dans DÉVOTION
Combien d'hommes, et en Turquie surtout, vont nuds par devotion ?, I, 259 dans DÉVOTION
Les rivieres, les passages, à sa devotion, luy conduiroient et vivres et deniers, I, 356 dans DÉVOTION
Les tyrans ont ils jamais failli de trouver assez d'hommes vouez à leur devotion ?, II, 168 dans DÉVOTION
Mille routes desvoyent du blanc, une y a, I, 37 dans DÉVOYER
Elle nous desvoye du beau et plain chemin que nature nous a tracé, I, 225 dans DÉVOYER
Une troupe errante et desvoyée au sentier de perdition, II, 224 dans DÉVOYER
Pour divertir les opinions et conjectures du peuple et desvoyer les parleurs, III, 300 dans DÉVOYER
Ce trait dialecticien et cet usage de propositions divisées et conjoinctes...., II, 172 dans DIALECTICIEN, IENNE
Cicero reprend aulcuns de ses amis d'avoir accoustumé de mettre à l'astrologie, au droict, à la dialectique et à la geometrie, plus de temps que ne meritoient ces arts, II, 239 dans DIALECTIQUE
Le conducteur de ses dialogismes [de Platon], Socrates, va tousjours demandant et esmouvant la dispute, jamais l'arrestant, jamais satisfaisant, II, 239 dans DIALOGISME
Platon me semble avoir aimé cette forme de philosopher par dialogues, à escient, pour loger plus decemment en diverses bouches la diversité et variation de ses propres fantaisies, II, 240 dans DIALOGUE
On ne m'y appelle gueres [aux choses d'ambition], et je m'y convie aussi peu ; la liberté et l'oysifveté, qui sont mes maistresses qualitez, sont qualités diametralement contraires à ce mestier-là, III, 9 dans DIAMÉTRALEMENT
Puisque, par une faveur particuliere de la bonté divine, certaine façon de priere nous a esté prescripte et dictée mot à mot par la bouche de Dieu, I, 394 dans DICTER
On le promeine et l'insere à toutes opinions ; et le differente l'on à soy mesme, selon le different cours des choses, II, 354 dans DIFFÉRENCIER
Le senat, sur le differend d'entre luy et le peuple...., I, 122 dans DIFFÉREND
Il pouvoit advenir que le differer à les lire eust esté d'un grand prejudice, II, 42 dans DIFFÉRER
Il feint, il ploye, il differe, selon le besoing des circonstances, 153 dans DIFFÉRER
Nulle forme ne differe l'une de l'aultre entierement, IV, 239 dans DIFFÉRER
Il alloit vers la reformation par la derniere des diformations, t. III, p. 467, dans LACURNE dans DIFFORMATION
Il [le langage français] escoule tous les jours de nos mains, et, depuis que je vis, s'est alteré de moitié ; nous disons qu'il est asture [à cette heure] parfaict ; autant en dict du sien chaque siecle ; je n'ay garde de l'en tenir là, tant qu'il fuyra et se difformera comme il faict, IV, 119 dans DIFFORMER
Quelque remarquable et enorme difformité corporelle, II, 86 dans DIFFORMITÉ
Tel me pensoit empesché à digerer à part moy quelque jalousie, I, 77 dans DIGÉRER
Je ne digere pas bien cette difference de mots [je ne la comprends pas], I, 142 dans DIGÉRER
Que nous sert il d'avoir la panse pleine de viande, si elle ne se digere ?, I, 144 dans DIGÉRER
Ce senat vilain, servile, et corrompu, et digne d'un pire maistre que Tibere, II, 91 dans DIGNE
[Archimède] pensoit en cela [par des applications pratiques] avoir corrompu la dignité de son art, I, 141 dans DIGNITÉ
Quant à la partie de quoy il [Guicciardin] semble se vouloir prevaloir le plus, qui sont ses digressions et discours...., II, 113 dans DIGRESSION
Les choses aperitives.... ouvrant les passages et les dilatant, III, 219 dans DILATER
Je luy ordonnerois cette recepte, pour l'esveiller et tenir en force bien avant dans les ans, et le dilayer des prinses de la vieillesse, III, 379 dans DILAYER
Ce que je veulx faire pour le service de la mort, je n'oserois le dilayer d'un seul jour, IV, 118 dans DILAYER
Changeant de chevaulx pour faire diligence, III, 95 dans DILIGENCE
Ils font des extremes diligences, III, 96 dans DILIGENCE
Haster les mariniers de diligenter et de se sauver, I, 63 dans DILIGENTER
Escrivant en un siecle auquel la creance des prodiges commenceoit à diminuer, IV, 64 dans DIMINUER
Aulcuns [dieux] moyens entre la divine et l'humaine nature, mediateurs, entremetteurs de nous à Dieu, adorez par certain second ordre d'adoration et diminutif, II, 277 dans DIMINUTIF, IVE
L'aultre façon, de repaistre en chemin, en tumulte et haste, pour la disnée, nomméement aux courts jours, est incommode, IV, 105 dans DÎNÉE
Ils s'assemblent pour disner de luy [le manger], I, 244 dans DÎNER
Qui se pourroit disner de la fumée du rost, feroit il pas une belle espargne ?, III, 364 dans DÎNER
Si nous avions à dire l'intelligence des sons de l'harmonie et de la voix, cela apporteroit une confusion inimaginable à tout le reste de nostre science, II, 359 dans DIRE
Que sait-on si.... plusieurs effects des animaux qui excedent nostre capacité sont produits par la faculté de quelque sens que nous ayons à dire...., II, 358 dans DIRE
Si on veult dire [exprimer] qu'un homme n'a point de sens, I, 33 dans DIRE
Il disoit mieulx [parlait] sans y avoir pensé, I, 41 dans DIRE
Cyrus s'estant enquis que c'estoit à dire [de ce que cela voulait dire], I, 65 dans DIRE
Il falloit raisonner leur dire [en donner les raisons], I, 51 dans DIRE
Ce qu'il y a à dire [la différence] entre la licence et la liberté, I, 172 dans DIRE
Aprez qu'il les eust bien laissez dire, il respondit...., I, 189 dans DIRE
Il y a bien à dire que ce ne soit le mieulx qu'il peust faire, I, 206 dans DIRE
Callicles dict l'extremité de la philosophie estre dommageable, I, 224 dans DIRE
J'aurois prins une voye plus naturelle, qui est à dire, vraye...., I, 228 dans DIRE
Si vous dictes : il fait beau temps, et que vous dissiez verité...., II, 265 dans DIRE
Et directement contre mes premiers exemples, I, 4 dans DIRECTEMENT
La disceptation et agitation des diverses et contraires ratiocinations que la matiere du droict souffre, II, 241 dans DISCEPTATION
Les sages nous apprennent assez à nous garder de la trahison de nos appetits et à discerner les vrays plaisirs et entiers, des plaisirs meslez et bigarrez de plus de peine, I, 283 dans DISCERNER
Cette facilité que nous reconnaissons [chez les oiseaux qui parlent] à nous fournir leur voix et haleine si souple et si maniable, pour la former et l'astreindre à certain nombre de lettres et de syllabes, tesmoigne qu'ils ont un discours au dedans qui les rend ainsi disciplinables et volontaires à apprendre, II, 172 dans DISCIPLINABLE
Crassus lui feit donner le fouet, estimant l'interest de la discipline plus que...., I, 60 dans DISCIPLINE
La façon de leur discipline, c'estoit de leur faire des questions sur le jugement des hommes et de leurs actions, I, 151 dans DISCIPLINE
Pour ne discontinuer une affaire d'importance, II, 43 dans DISCONTINUER
Ces belles ames si disconvenables et si disproportionnées à nostre corruption, IV, 82 dans DISCONVENABLE
La disconvenance aux moeurs presentes de nostre estat, IV, 79 dans DISCONVENANCE
Ce temps n'est propre qu'à nous amender à reculons, par disconvenance plus que par accord ; par difference, que par similitude, IV, 34 dans DISCONVENANCE
Voyez Cimon, voyez Themistocles, et mille autres, combien ils se sont disconvenus à eux mesmes [combien ils ont changé en grandissant], I, 158 dans DISCONVENIR
Il est tousjours proclive aux femmes de disconvenir à leurs maris, II, 81 dans DISCONVENIR
Mes moeurs qui ne disconviennent de celles qui courent, à peine de la largeur d'un poulce...., IV, 131 dans DISCONVENIR
Joinct qu'à l'adventure ay je quelque obligation particuliere à ne dire qu'à demy, à dire confusement, à dire discordamment, IV, 138 dans DISCORDAMMENT
Quoyque la varieté et discordance des evenements les [ceux qui interprètent les volontés de Dieu] rejecte de coing en coing et d'orient en occident, ils ne laissent de suyvre pourtant leur esteuf, et de mesme creon [crayon] peindre le blanc et le noir, I, 248 dans DISCORDANCE
Tel discourt bien en privé, qui harangueroit mal un peuple, IV, 133 dans DISCOURIR
Il se presenta avecques un beau discours premedité sur...., I, 189 dans DISCOURS
Ce seroit une notable discourtoisie, de...., I, 51 dans DISCOURTOISIE
Se rendre à la discretion de l'ennemy, I, 26 dans DISCRÉTION
On corrompt l'office du commander, quand on y obeit par discretion [volonté], non par subjection, I, 60 dans DISCRÉTION
On y mange toute sorte d'herbes, sans aultre discretion que de refuser celles qui semblent avoir mauvaise senteur, I, 114 dans DISCRÉTION
Les vieils doibvent vivre à leur discretion, sans obligation à nul certain office, I, 280 dans DISCRÉTION
J'avois assez disertement publié au monde mon insuffisance en tels maniements publicques, IV, 176 dans DISERTEMENT
Toute hospitalité me sembleroit disgraciée, si la necessité m'y avoit enchevestré, IV, 97 dans DISGRACIER
Une vieillesse necessiteuse et disgraciée, IV, 204 dans DISGRACIER
Ceci est plaisant à considerer : par la dislocation que les passions apportent à nostre raison, nous devenons vertueux, II, 327 dans DISLOCATION
Mon ame n'auroit jamais la force de porter les alarmes et esmotions qui suivent ceulx qui embrassent tant ; elle seroit incontinent disloquée par cette agitation intestine, IV, 147 dans DISLOQUER
Des compaignons si dispareils, III, 154 dans DISPAREIL, EILLE
Si nous considerons un paysan et un roy, un noble et un vilain, un magistrat et un homme privé, un riche et un pauvre, il se presente soubdain à nos yeulx une extreme disparité, qui ne sont differents, par maniere de dire, qu'en leurs chausses, I, 326 dans DISPARITÉ
Ayant à payer à tant de gents selon qu'ils ont deservy, un roy en doibt estre loyal et advisé dispensateur, IV, 9 dans DISPENSATEUR, TRICE
Une si difficile dispensation et ordonnance de divers noms d'honneur [en tête des lettres], I, 293 dans DISPENSATION
Il faut se soubmettre du tout à l'auctorité ou du tout s'en dispenser, I, 204 dans DISPENSER
Mal dispenser son loisir, I, 289 dans DISPENSER
Il y en a qui conseillent de se dispenser quelques fois à boire d'autant, pour relascher l'ame, II, 14 dans DISPENSER
Les voylà à dispenser [disposer] leurs engins, III, 120 dans DISPENSER
C'est l'entendement qui dispose tout, qui agit, qui domine...., I, 163 dans DISPOSER
Ce qu'on sçait droictement, on en dispose, sans regarder au patron, ib. dans DISPOSER
Comme des corps mal unis qu'on empoche sans ordre, treuvent d'eulx mesmes la façon de se joindre et s'emplacer les uns parmy les aultres, souvent mieux que l'art ne les eust sceu disposer, IV, 80 dans DISPOSER
La bienseance exterieure, la disposition de la personne se doibt façonner quand et quand l'ame, I, 182 dans DISPOSITION
La disposition [l'ordre] de cette armée n'est aulcunement barbare, I, 230 dans DISPOSITION
D'addresse et de disposition, je n'en ai point eu, et suis fils d'un pere très dispos, III, 43 dans DISPOSITION
Ma haulteur [d'un roi] m'a mis hors du commerce des hommes ; il y a trop de disparité et de disproportion, I, 334 dans DISPROPORTION
Ces belles ames si disconvenables et disproportionnées à nostre corruption, IV, 82 dans DISPROPORTIONNÉ, ÉE
Homme aimant dissention, d'aller donner à un tiers chose qui n'estoit pas sienne, pour le mettre en debat contre les anciens possesseurs, IV, 20 dans DISSENSION
La vengeance divine presuppose nostre dissentement entier, pour sa justice et pour nostre peine, II, 258 dans DISSENTIMENT
J'aime mieulx estre importun et indiscret que flatteur et dissimulé, III, 53 dans DISSIMULER
S'esjouissant [la divinité] de la ruyne et dissipation des choses par elle creées et conservées, II, 256 dans DISSIPATION
Des mouches mesmes pourront dissiper une armée, II, 190 dans DISSIPER
Nostre veiller n'est jamais si esveillé qu'il purge et dissipe bien à poinct les resveries, II, 369 dans DISSIPER
Je n'ay rien acquis, non plus que dissipé, IV, 69 dans DISSIPER
Il n'est rien si dissociable et sociable que l'homme : l'un par son vice, l'autre par sa vertu, I, 274 dans DISSOCIABLE
Nous appelons improprement desespoir cette dissolution volontaire [le suicide], II, 39 dans DISSOLUTION
Tout ce mien proceder est un peu bien dissonant à nos formes, III, 242 dans DISSONANT, ANTE
Ce grand bastiment ayant esté desmis et dissoult, I, 121 dans DISSOUDRE
Qui en jugeroit en detail et distinctement, piece à piece, rencontreroit plus souvent à dire vray, II, 2 dans DISTINCTEMENT
Sans distinction de parenté [sans regarder à la parenté], I, 114 dans DISTINCTION
Le philosophe Antisthene ostoit toute distinction entre leur vertu [des femmes] et la nostre, III, 388 dans DISTINCTION
En Thrace le roy estoit distingué de son peuple, d'une plaisante maniere, I, 326 dans DISTINGUER
Ils ont des offices distinguez [distincts] de potagers et de rostisseurs, III, 219 dans DISTINGUER
Poulser le mespris de la mort jusques à tel degré que de l'employer pour se distraire des [s'arracher aux] honneurs, richesses, I, 250 dans DISTRAIRE
La philosophie veult qu'au chastiment des offenses receues, nous en distrayons la cholere, IV, 153 dans DISTRAIRE
La distribution et ordre d'un convoy, I, 17 dans DISTRIBUTION
Se dissipent et divaguent par ci par là, t. II, p. 339, dans LACURNE dans DIVAGUER
Je crois ayséement d'un aultre des choses diverses à moy, I, 262 dans DIVERS, ERSE
Nos ames sont souvent agitées de diverses passions, I, 269 dans DIVERS, ERSE
Certes c'est un subject merveilleusement vain, divers et ondoyant, que l'homme ; il est malaysé d'y fonder jugement constant et uniforme, I, 4 dans DIVERS, ERSE
Notre guerre a beau se multiplier et diversifier en nouveaux partis, III, 9 dans DIVERSIFIER
L'eglise peult estendre et diversifier les prieres selon le besoin de notre instruction, I, 395 dans DIVERSIFIER
Je me sauve de telles trahisons en mon propre giron, non par une inquiete et tumultuaire curiosité, mais par diversion plus tost et resolution, II, 82 dans DIVERSION
Nos courages s'amollissent et divertissent par l'accouplage des femmes, II, 75 dans DIVERTIR
Combien de fois m'a cette besongne diverti de cogitations ennuyeuses ?, III, 76 dans DIVERTIR
Jusques à ce que, par ce fourvoyement et divertissement [les pommes d'or jetées à Atalante], l'advantage de la course luy demeura [à Hippomène], III, 294 dans DIVERTISSEMENT
Par cette voye se gaigne le credit des fables divinatoires, II, 353 dans DIVINATOIRE
Il se trouva divinement remis dès la premiere nuict d'aprèz ses oblations et sacrifices, I, 96 dans DIVINEMENT
La mer a joinct des terres qui estoyent divisées, comblant...., I, 231 dans DIVISER
Aussitost que la raison perd ce grand chemin, elle se va divisant et dissipant en mille routes diverses, II, 256 dans DIVISER
L'esperance que ceste licence augmenteroit les parts et les brigues de la division et empescheroit le peuple de se reünir et de se fortifier contre lui par leur concorde et unanime intelligence, III, 84 dans DIVISION
Le plus voisin mal qui nous menace [nous, la France], ce n'est pas alteration en la masse entiere et solide, mais sa dissipation et divulsion, IV, 87 dans DIVULSION
Combien, et aux loix de la religion, et aux loix politiques, se treuvent plus dociles et aysez à mener, les esprits simples et incurieux, que les esprits surveillants et paidagogues des causes divines et humaines !, II, 235 dans DOCILE
Nous n'avons que faire de consultations et interpretations doctorales, IV, 276 dans DOCTORAL, ALE
Il y a ignorance abecedaire, qui va devant la science, une aultre doctorale, qui vient aprez la science, I, 389 dans DOCTORAL, ALE
Qu'irai-je choisir? ce qu'il vous plaira, pourvu que vous choisissiez; voilà une sotte response, à laquelle pourtant tout le dogmatisme arrive, II, 232 dans DOGMATISME
Voilà comment des trois generales sectes de philosophie, les deux font expresse profession de dubitation et d'ignorance; et, en celle des dogmatistes qui est troisieme, il est aysé à descouvrir que la pluspart n'ont prins le visage de l'asseurance que pour avoir meilleure mine, II, 236 dans DOGMATISTE
Je suis bien marry que nous n'ayons une douzaine de Laertius [Histoire des philosophes anciens par Diogène Laerce], ou qu'il ne soit plus estendu ou plus entendu ; car je ne considere pas moins curieusement la fortune et la vie de ces grands precepteurs du monde que la diversité de leurs dogmes et fantaisies, dans le Dict. de DOCHEZ. dans DOGME
Recepte de laquelle il ne se fault servir tant qu'il y a un doigt d'esperance de reste, II, 30 dans DOIGT
Battaille navale qui s'est gaignée soubs la conduicte de dom Joan d'Austria, I, 249 dans DOM
Un domestique de feu mon pere, I, 100 dans DOMESTIQUE
Les enchantements, le commerce des esprits des trespassés, les prognostications, les domifications, II, 315 dans DOMIFICATION
Que la doctrine divine tient mieulx son reng à part, comme royne et dominatrice, I, 400 dans DOMINATEUR, TRICE
Et à nostre esvident dommage, I, 99 dans DOMMAGE
C'est dommage que les gents d'entendement ayment tant la briefveté, I, 169 dans DOMMAGE
Toute autre science est dommageable à celuy qui n'a la science de la bonté, I, 149 dans DOMMAGEABLE
On eust failli, à l'adventure, moins dommageablement, s'inclinant vers l'indulgence, I, 183 dans DOMMAGEABLEMENT
Une aigre imagination me tient ; je treuve plus court, que de la dompter, la changer, III, 299 dans DOMPTER
Quelqu'un donc me disoit l'aultre jour que...., I, 158 dans DONC
Donnons à l'ordre politique de les souffrir patiemment, I, 13 dans DONNER
Donner parole [à quelqu'un] de...., I, 17 dans DONNER
Donner prinse à...., I, 21 dans DONNER
Se donner plus d'affaire que...., I, 33 dans DONNER
L'imagination donne la fiebvre et la mort à ceulx qui la laissent faire, I, 91 dans DONNER
Je vous donne à penser s'il y a une seule des...., I, 97 dans DONNER
Les quatre années qu'il m'a esté donné de jouir de...., I, 219 dans DONNER
Où que je veuille donner, il me fault forcer quelque barriere de la coustume, I, 158 dans DONNER
Il fault donner jusques aux dernieres limites du plaisir, I, 284 dans DONNER
Se donner à la mort [se tuer], I, 300 dans DONNER
Je leur donne [je concède] que ce soit le pire accident de nostre estre, I, 303 dans DONNER
Au dedans, où nuls yeulx ne donnent que les nostres, III, 18 dans DONNER
Ils penserent que cette sorte de vengeance debvoit estre plus aigre que la leur, dont ils commencerent de quitter leur façon ancienne pour suyvre cette cy, I, 240 dans DONT
Estant malade de la maladie dont il mourut, III, 89 dans DONT
Et dez lors en avant traicta humainement luy et les siens, I, 2 dans DORÉNAVANT
Nostre mescompte ne pourroit d'ores en avant exceder vingt et quatre heures, IV, 177 dans DORÉNAVANT
Les peinctures de quoy la poesie a embelly l'aage doré, I, 235 dans DORER
Il y a doubles loix, celles de l'honneur et celles de la justice, I, 119 dans DOUBLE
Il est marry qu'il ne soit double, triple ou quadruple, et qu'il n'ayt plusieurs ames, pour les conferrer toutes à ce subject, I, 216 dans DOUBLE
Si nous serrons l'oeil par dessoubs, les choses nous semblent doubles, 370 dans DOUBLE
Et les larrons sont doublement punis qu'ailleurs, I, 114 dans DOUBLEMENT
Ce lion s'approcha tout doulcement de moy, II, 193 dans DOUCEMENT
Je m'en voys au train de tressaillir, comme d'une faveur nouvelle, quand aulcune chose ne me deult, III, 307 dans DOULOIR (SE)
Là dessus [pour les supplices] ils sont en grand' peine : car si les torments sont violents, ils sont courts ; s'ils sont longs, ils ne sont pas assez douloureux à leur gré, III, 119 dans DOULOUREUX, EUSE
Puisqu'on est en doubte du plus court chemin, il fault tenir le droict, I, 132 dans DOUTE
Il n'y a point de doubte qu'il ne soit plus beau de pardonner...., I, 132 dans DOUTE
Qui y peult faire doubte [qui peut en douter] ?, I, 174 dans DOUTE
C'est une science de laquelle ils doubtent que l'homme soit capable, II, 230 dans DOUTER
La profession des pyrrhoniens est de doubter et enquerir, II, 230 dans DOUTER
Nous doubtons sur Ulpian, et redoubtons encore sur Bartolus, IV, 235 dans DOUTER
Advantage bien doubteusement acquis, I, 15 dans DOUTEUSEMENT
Si vous recitez simplement une cause à l'advocat, il vous y respond chancellant et doubteux, II, 325 dans DOUTEUX, EUSE
Considerant l'imbecillité du genre humain et la difficulté du choix ez choses nouvelles et doubteuses, I, 330 dans DOUTEUX, EUSE
Le style nubileux et doubteux des oracles, II, 353 dans DOUTEUX, EUSE
Une pente doulce et insensible, I, 82 dans DOUX, DOUCE
Des routes gazonnées et doux fleurantes, I, 176 dans DOUX, DOUCE
Un naturel doulx et traictable, I, 195 dans DOUX, DOUCE
Vie doulce et aysée, I, 219 dans DOUX, DOUCE
Je fais plus volontiers les doulx yeulx au ciel pour le remercier que pour le requerir, IV, 67 dans DOUX, DOUCE
Chrysippus disoit qu'un philosophe fera une douzaine de culebuttes en public, voire sans hault de chausses, pour une douzaine d'olives, II, 349 dans DOUZAINE
Dresser trophée d'une victoire, I, 15 dans DRESSER
J'y ai esté assez soigneusement dressé en mon enfance [à la civilité], I, 52 dans DRESSER
Ilz luy ont dressé cette querelle apostée, I, 97 dans DRESSER
Je n'ay dressé commerce avecques aulcun livre solide sinon...., I, 154 dans DRESSER
On luy dressoit des sentiers au travers des hayes de leurs bois, I, 247 dans DRESSER
Un bon souper qu'on avoit dressé chez luy, II, 36 dans DRESSER
Oû le compas et la regle sont gauches, les bastiments qui se dressent à leur mesure...., II, 374 dans DRESSER
On farcissoit ses viandes de drogues odoriferantes de telle sumptuosité, qu'un paon et deux faisands revenoient à cent ducats, pour les apprester selon leur maniere, I, 393 dans DROGUE
Les femmes font amas de telles menues drogueries [substances réputées médicamenteuses] pour en secourir le peuple, usant de mesme recepte à cinquante malades, III, 226 dans DROGUERIE
Quand on est en doubte du plus court chemin, il fault tenir le droict, I, 132 dans DROIT, DROITE
Il y avoit une grande isle, droict à la bouche du destroit, I, 230 dans DROIT, DROITE
J'ay veu le roy Henri Il ne pouvoir nommer à droict un gentilhomme de ce quartier de Gascoigne, I, 344 dans DROIT, DROITE
De biais ou de droict fil, II, 353 dans DROIT, DROITE
Cette apparence de verisimilitude qui les faict prendre plustost à gauche qu'à droicte, augmentez la, II, 318 dans DROIT, DROITE
À tort ou à droict, I, 22 dans DROIT
Par ce moyen ils aiguisoient ensemble leur entendement, et apprenoient le droict [le juste], I, 151 dans DROIT
Le membre moins malade s'appelle sain, et à bon droict, IV, 134 dans DROIT
Ce qu'on sçait droictement [bien], on en dispose sans regarder au patron, sans tourner les yeulx vers son livre, I, 163 dans DROITEMENT
Usant de son eloquence droittement et librement pour la defense de la justice, Publ. 1 dans DROITEMENT
Il coula un bandeau, qui tumba droittement sur la teste de Timoleon, Timol. 10 dans DROITEMENT
Par le feu et violence des coings nous ramenons un bois tortu à sa droictre, IV, 204 dans DROITURE
Suyvre la voye battue et droicturiere, II, 224 dans DROITURIER, IÈRE
Le soleil nous eslance si dru, sans cesse, nouveaux rayons les uns sur les autres, que...., I, 271 dans DRU, DRUE
À mesure que ces espines domestiques sont drues et desliées, elles nous mordent plus aigu, IV, 71 dans DRU, DRUE
J'en arracheray au moins du gemissement, I, 5 dans DU
Les uns ont estimé Plato dubitateur ; les aultres, dogmatiste, II, 239 dans DUBITATEUR
Il establit cette chose resoluement, maintenant partout ailleurs sa maniere dubitatrice et ambiguë, II, 309 dans DUBITATEUR
Cicero.... se tenant tousjours sous la dubitation de l'Academie, II, 228 dans DUBITATION
Les Lacedemoniens, nation sur toutes duicte à combattre de pied ferme, I, 48 dans DUIRE
Après sept ans ils le duisoient [l'enfant] à monter à cheval et aller à la chasse, I, 150 dans DUIRE
C'estoit la principale science et vertu à quoy il vouloit duire cette nation, II, 346 dans DUIRE
L'exemple de Cyrus ne duira pas mal en ce lieu, IV, 10 dans DUIRE
Coucher sur la dure, I, 278 dans DUR, DURE
Durant le chemin, I, 71 dans DURANT
Pour se durcir au mal et au travail, II, 49 dans DURCIR
Ils estoient si durcis à la peine que...., II, 96 dans DURCIR
Considerant les difficultés ausquelles il avoit duré desjà si longtemps pour se sauver, I, 138 dans DURER
Cette amitié ayant si peu à durer et ayant si tard commencé, I, 213 dans DURER
J'apprins le grec par forme d'esbat et d'exercice, I, 95 dans ÉBAT
Veoir un enfant s'esbattre à blesser un chien, I, 107 dans ÉBATTRE (S')
Ma consultation esbauche un peu la matiere, et la considere legierement par ses premiers visages, IV, 51 dans ÉBAUCHER
L'yvresse donne aux personnes d'aage le courage de s'esbaudir en danse et en la musique, II, 19 dans ÉBAUDIR
Il est messeant de s'esbranler pour la menace du coup, I, 49 dans ÉBRANLER
Tout ainsi que, pour juger du lustre de l'escarlatte, on nous ordonne de passer les yeux par dessus, en la parcourant à diverses veues, soubdaines reprinses et reiterées, II, 100 dans ÉCARLATE
Les escarquillements et les secousses, III, 330 dans ÉCARQUILLEMENT
Ils sont allez la placer sur un rochier à l'escart, emmy des ronces, I, 176 dans ÉCART
Des façons escartées [en dehors de l'usage] et particulieres, I, 120 dans ÉCARTER
La baleine le suit sans cesse ; et si de fortune elle l'escarte [le perd], elle va errant çà et là, II, 194 dans ÉCARTER
Les mers, les isles escartées [lointaines], II, 282 dans ÉCARTER
J'ai plus de soing de la santé quand elle me rit, que quand je l'ay escartée, IV, 67 dans ÉCARTER
Les pairs ecclesiastiques, nonobstant leur profession, estoient tenus d'assister nos roys en leurs guerres, non seulement de leurs amis et serviteurs, mais de leur personne aussi, I, 322 dans ECCLÉSIASTIQUE
Ils n'avoient pas seulement l'art d'eschaffaulder, n'y sçachants aultre finesse que de haulser autant de terre contre leur bastiment, comme il s'esleve, pour l'oster aprez, IV, 26 dans ÉCHAFAUDER
Cyrus lui demanda s'il le vouldroit eschanger à un royaume, I, 217 dans ÉCHANGER
Ses rentes et domaines se sont eschangez en pasquages bien maigres, I, 232 dans ÉCHANGER
S'ils eussent peu eschanger leur sagesse avec la santé, II, 204 dans ÉCHANGER
Le marchand qui faict montre et parement du plus riche eschantillon de sa marchandise, IV, 317 dans ÉCHANTILLON
Semant icy un mot, icy un aultre eschantillon deprins de leur piece, I, 376 dans ÉCHANTILLON
Si elles [les plaies] s'empirent demain, demain nous y pourvoirons d'aultres eschappatoires, IV, 276 dans ÉCHAPPATOIRE
Se sentant defaillir et eschapper du cheval, I, 16 dans ÉCHAPPER
Il leur eschappe de belles paroles, mais...., I, 146 dans ÉCHAPPER
Si cette piperie m'eschappe à veoir, au moins ne m'eschappe il pas à veoir que je suis très pipable, I, 81 dans ÉCHAPPER
Si quelqu'un se defaisoit en prison, celuy-là m'est eschappé, disoit-il, II, 383 dans ÉCHAPPER
Un manteau en escharpe, la cape sur une epaule, I, 192 dans ÉCHARPE
Il le fault juger par luy mesme, non par ses atours.... la base n'est pas de la statue ; mesurez-le sans ses eschasses, I, 325 dans ÉCHASSE
Je veulx qu'ils donnent une nazarde à Plutarque sur mon nez, et qu'ils s'eschauldent à injurier Seneque en moy, II, 98 dans ÉCHAUDER
Une opinion pour laquelle il n'eust pas voulu s'eschaulder le bout du doigt, II, 325 dans ÉCHAUDER
Hanibal avoit faict espandre du feu par tout son ost pour eschauffer ses soldats, I, 261 dans ÉCHAUFFER
Leur retraite mesme est pleine de corruption, l'idée de leur amendement chaffourée, III, 266 dans ÉCHAUFFOURÉE
Les guerres civiles nous mettent chascun en eschauguette en sa propre maison, IV, 100 dans ÉCHAUGUETTE
Nos opinions s'entent les unes sur les autres, nous eschellons ainsi de degré en degré, IV, 237 dans ÉCHELER
Elles ont beau s'echeveler et s'esgratigner, III, 177 dans ÉCHEVELER
Il n'escheoit pas de recompense à une vertu qui est passée en coustume, II, 65 dans ÉCHOIR
Des dieux il ne peult venir aucun mal à l'homme, sinon pour son plus grand bien, quand il y escheoit, et pour un medecinal effet, II, 146 dans ÉCHOIR
Ils disent que la perfection de santé trop vigoreuse, il nous la faut essimer et rabattre par art, III, 97 dans ÉCIMER
J'aimerois egualement qu'on m'ostast la vie, que si on me l'essimoit et retrenchoit, IV, 156 dans ÉCIMER
De nostre terre en faire un astre esclairant et lumineux ?, II, 155 dans ÉCLAIRANT, ANTE
Conceptions informes qu'ils ne peuvent desmesler et esclarcir au dedans, ni par consequent produire au dehors, I, 188 dans ÉCLAIRCIR
Àfin que nous en ayons le jugement plus esclaircy et plus ferme, I, 370 dans ÉCLAIRCIR
Pour s'esclaircir de la verité du faict, II, 49 dans ÉCLAIRCIR
Escourter et esclaircir le branchage, III, 98 dans ÉCLAIRCIR
Quand il tonne ou esclaire, I, 23 dans ÉCLAIRER
Ses ouvrages, presentez d'un lustre qui nous esclaire à la vertu, I, 104 dans ÉCLAIRER
Si j'estoffois l'un de mes discours de ces riches despouilles, il esclaireroit par trop la bestise des aultres, I, 156 dans ÉCLAIRER
Le dragon fourbit et esclaire ses yeulx avec du fenoil, II, 171 dans ÉCLAIRER
Si le bruit esclatant d'une arquebusade vient à me frapper les aureilles, I, 50 dans ÉCLATER
Un accoustrement riche, et de couleur esclatante, III, 174 dans ÉCLATER
Gaigner une bresche, regir un peuple, ce sont actions esclatantes, III, 263 dans ÉCLATER
Lors la cholere esclate touts ses efforts à la premiere charge, III, 351 dans ÉCLATER
L'eclipsement nouveau des dix jours du pape [suppression de dix jours lors de la réforme grégorienne de l'année], IV, 156 dans ÉCLIPSEMENT
On peut continuer à tout temps l'estude, non pas l'escholage, III, 124 dans ÉCOLAGE
Je ne sache point meilleure eschole que le voyager, IV, 104 dans ÉCOLE
Feraulez, qui sentoit poiser sur ses espaules l'importunité de l'oeconomie, ainsi qu'elle faict à moy, I, 317 dans ÉCONOMIE
En la police oeconomique, mon pere avoit cet ordre que je sçais louer, mais nullement ensuyvre...., I, 257 dans ÉCONOMIQUE
Leurs bastiments [des peuplades du nouveau monde] sont fort longs, et capables de deux ou trois cents ames, estoffez d'escorces de grands arbres, I, 237 dans ÉCORCE
Meslons-y les femmes : qui n'a ouï parler à Paris de celle qui se feit escorcher, pour seulement en acquerir le teint plus frais d'une nouvelle peau ?, I, 308 dans ÉCORCHER
Vous avez planté votre fantaisie sur certain monceau [d'argent], il n'est plus à vostre service, vous n'oseriez l'escorner, I, 316 dans ÉCORNER
Je m'en vois escornifflant, par cy par là, des livres les sentences qui me plaisent, I, 143 dans ÉCORNIFLER
Le pourceau de Pyrrho est ici de nostre escot [avis, parti], I, 302 dans ÉCOT
Je lui ostai lors de la patte un grand escot qu'il y avoit, II, 193 dans ÉCOT
Regardant escouler le sang de sa playe, I, 328 dans ÉCOULER (S')
Du cerveau l'ame s'escoule par le reste du corps, II, 295 dans ÉCOULER (S')
On voit escouler, des peres aux enfants, non seulement les marques du corps...., II, 296 dans ÉCOULER (S')
Cette infinie marée d'hommes qui s'escoula en Italie sous Brennus, III, 98 dans ÉCOULER (S')
J'ay, sans offense de poids ou passifve ou actifve, escoulé tantost une longue vie, IV, 167 dans ÉCOULER (S')
Quelque bon desseing qu'ayt un juge, s'il ne s'escoute de prez [se surveille]...., II, 323 dans ÉCOUTER
J'escoute à mes resveries, parce que j'ay à les enrooller, III, 76 dans ÉCOUTER
Je sçais qu'il s'est trouvé des simples païsans s'estre laissez griller la plante des pieds, ecrazer le bout des doigts, à tout le chien d'une pistole, III, 152 dans ÉCRASER
L'occasion est-elle juste de escrier son nom et sa puissance [de Dieu] ?, I, 395 dans ÉCRIER (S')
Nous nous escrions du miracle de l'invention de nostre artillerie, IV, 16 dans ÉCRIER (S')
Xercès escrivit un cartel au mont Athos, I, 22 dans ÉCRIRE
Escrit il en vers ou en prose ?, I, 142 dans ÉCRIRE
Caton, qui luy assistoit à sa brigue, s'advisa que les tables où s'escrivoient les voix estoient toutes escrittes d'une main, Cat. d'Utiq. 62 dans ÉCRIRE
L'escrivaillerie semble estre quelque symptome d'un siecle debordé, IV, 66 dans ÉCRIVAILLERIE
Jean Bodin est un bon aucteur de notre temps, et accompaigné de beaucoup plus de jugement que la tourbe des escrivailleurs de son siecle, III, 149 dans ÉCRIVAILLEUR
Il y debvroit avoir quelque coerction des lois contre les escrivains ineptes et inutiles, comme il y a contre les vagabonds et faineants, IV, 65 dans ÉCRIVAIN
Protogenes ayant parfaict l'image d'un chien las et recreu, à son contentement en toutes les aultres parties, mais ne pouvant representer à son gré l'escume et la bave...., I, 254 dans ÉCUME
Nos maistres passent ces raisons en escumant [légèrement], I, 118 dans ÉCUMER
Eschanson, escuyer d'escuirie, chambellan...., II, 169 dans ÉCURIE
Si, pour en preoccuper moy mesme l'accusation et la descouverte [de mes défauts], il luy semble [à mon détracteur] que je lui esdente sa morsure...., IV, 113 dans ÉDENTER
Protogenes, despité contre sa besongne, print son esponge, et, comme elle estoit abruvée de diverses peinctures, la jecta contre, pour tout effacer, I, 254 dans EFFACER
S'effaroucher de voir un homme mort, I, 80 dans EFFAROUCHER
Cette sotte humeur de s'effaroucher des formes contraires aux notres, IV, 123 dans EFFAROUCHER
C'est la seule humilité et soubmission qui peult effectuer un homme de bien, II, 208 dans EFFECTUER
Et n'y eut que le quatrieme poinct, de moindre importance que les autres, qui s'effectua, 612 dans EFFECTUER
L'histoire nous apprend que les lois pénales n'ont jamais eu d'effet que comme destruction, Esp. XXV, 12 dans EFFET
Ce qui me convie à un effect [action] si éloigné de ma nature, I, 96 dans EFFET
L'effect [résultat] en decouvrit la fourbe, I, 100 dans EFFET
Leur effigie [de Sérapis et d'Isis] représentée le doigt sur la bouche, II, 251 dans EFFIGIE
De cent membres et visages qu'a chasque chose, j'en prends un tantost à leicher seulement, tantost à efflorer, et parfois à pincer jusqu'à l'os, I, 376 dans EFFLEURER
Les moins tendues et plus naturelles allures de nostre ame sont les plus belles ; les meilleures occupations, les moins efforcées, III, 277 dans EFFORCER (S')
Faisant quelque effort en saultant, I, 92 dans EFFORT
Les efforts de nostre conception sont loing au dessoubs de leur merite, I, 265 dans EFFORT
Vous engagez vostre valeur et vostre fortune à celle de vostre cheval ; son effroy ou sa fougue vous rendant ou temeraire ou lasche, I, 361 dans EFFROI
J'eus à souffrir cette condition, que la veue de ma maison m'estoit effroyable, IV, 206 dans EFFROYABLE
Rendre les urines espesses, noires et effroyables, ou les avoir arrestées par quelque pierre espineuse et herissée, IV, 271 dans EFFROYABLE
En l'amitié, c'est une chaleur temperée et egale, I, 209 dans ÉGAL, ALE
Des enfants ont commandé des grands estats, à l'egual des plus suffisants princes, IV, 52 dans ÉGAL, ALE
Tout ce qui s'appelle bien est equalement mal à l'injuste, comme bien au juste, I, 329 dans ÉGALEMENT
La peur extreme et l'extreme ardeur de courage troublent egualement le ventre et le laschent, I, 387 dans ÉGALEMENT
J'entreprends de m'egualer à mes larrecins [textes des auteurs copiés par lui], I, 156 dans ÉGALER
Il avoit soin d'egualer [égaliser] et disperser le dommage qu'il faisoit, III, 366 dans ÉGALER
L'equalité est la premiere piece de l'equité, I, 87 dans ÉGALITÉ
Nous verrions reluire en sa vie une equalité de moeurs, II, 4 dans ÉGALITÉ
Le peuple dans la démocratie est à certains égards le monarque, Espr. II, 2 dans ÉGARD
Nous pouvons appeler ces peuples barbares, eu esgard aux regles de la raison, mais non pas eu esgard à nous qui...., I, 241 dans ÉGARD
Si les bonnetades sont sans esgard [indistinctement], elles sont sans effect, III, 31 dans ÉGARD
Considerant les mouvements du chien, à la queste de son maistre qu'il a esgaré, II, 13 dans ÉGARER
Par une voye esgarée et inusitée, IV, 27 dans ÉGARER
Cette farcisseure est un peu hors de mon theme, je m'esgare, IV, 136 dans ÉGARER
Tant de difficultez luy traversent la voye, qu'elles l'esgarent et l'enyvrent, IV, 236 dans ÉGARER
Evitant toutes compagnies, il se tenoit ès plus solitaires et plus esgarez endroits des champs, Timol. VII dans ÉGARER
Ils vouloient tousjours avoir des huissiers et des massiers devant eulx pour les conduire, de peur qu'ilz ne s'esgarassent par la ville, Cat. 16 dans ÉGARER
De la teste nous convions, desadvouons, esconduisons, esgayons, caressons...., II, 159 dans ÉGAYER
Quand je saisis des matieres plus gayes, c'est pour m'esgayer, non pour esgayer mon style, III, 37 dans ÉGAYER
Il les donnoit au premier gentilhomme qu'il trouvoit, à esgosiller [tuer] ou prendre prisonniers, I, 323 dans ÉGOSILLER (S')
Il esgosilla femmes et enfants, III, 35 dans ÉGOSILLER (S')
Un empereur mourut de l'esgratigneure d'un peigne en se testonnant, I, 74 dans ÉGRATIGNURE
Ceste fable de Jupiter et Juno, eshontée au delà de toute souffrance, III, 331 dans ÉHONTÉ, ÉE
Signe qu'ils ont dans la vue quelque vertu ejaculatrice [capable d'agir à distance], I, 101 dans ÉJACULATEUR
La crainte, le desir, l'esperance nous eslancent vers l'advenir, I, 12 dans ÉLANCER
Le soleil nous eslance si dru ses rayons que...., I, 271 dans ÉLANCER
Aprez s'estre asseuré des deux [chemins] et n'y avoir trouvé la trace de ce qu'il cherche, il [le chien] s'eslance dans le troisieme sans marchander, II, 172 dans ÉLANCER
Si je confere avecques un roide jousteur, ses imaginations eslancent les miennes, IV, 35 dans ÉLANCER
Nostre ame s'eslargit d'autant plus qu'elle se remplit, I, 139 dans ÉLARGIR
Caton demanda si les senateurs qu'il faisoit retirer s'estoient eslargis du port d'Utique, I, 340 dans ÉLARGIR
Nul moyen de refreschir ou d'eslargir son armée si les maladies s'y mettoient, I, 356 dans ÉLARGIR
Ceux qui ont donné beaucoup à la grace et à l'elegance du langage, II, 138 dans ÉLÉGANCE
J'ay honte de voir nos hommes enyvrés de cette sotte humeur de s'effaroucher des formes contraires aux leurs ; il leur semble estre hors de leur element, quand ils sont hors de leur village, IV, 123 dans ÉLÉMENT
Il ralluma son courage, et s'eslevant en pieds, tout ensanglanté...., II, 33 dans ÉLEVER
On m'a ainsi eslevé, II, 73 dans ÉLEVER
La somptuosité des monuments eslevez à cette fin, II, 135 dans ÉLEVER
De quoi le peuple ayant eslevé des cris de joie, II, 193 dans ÉLEVER
Toute la Gaule s'estant eslevée pour luy courre sus, III, 172 dans ÉLEVER
On est pardonnable de mescroire une merveille, autant au moins qu'on peult en destourner et elider la verification par voye non merveilleuse, IV, 186 dans ÉLIDER
Ce fait est honoré de la connaissance d'infinies personnes, mais il est elimé de vieillesse et pris au monceau de communs accidents de la fortune, t. II, p. 544, dans LACURNE dans ÉLIMER (S')
Le roy François feut au propre d'eslire, ou de luy aller au devant en Ytalie, ou de...., I, 355 dans ÉLIRE
Messieurs de Bordeaux m'esleurent maire de leur ville, IV, 148 dans ÉLIRE
La prudence est l'eslite entre le bien et le mal, II, 225 dans ÉLITE
Estre esloingné de vouloir...., I, 25 dans ÉLOIGNER
Tu as bien largement affaire chez toy, ne t'esloingne pas, IV, 147 dans ÉLOIGNER
Estant esloingné de France, et encores plus esloingné d'un tel pensement, IV, 149 dans ÉLOIGNER
Si je preste l'aureille aux livres, depuis que je guette si j'en pourrai fripponner quelque chose de quoy esmailler le mien ?, III, 77 dans ÉMAILLER
Puisque nous nous sommes emancipez de ses regles [de la nature] pour nous abandonner à la vagabonde liberté de nos fantaisies, I, 305 dans ÉMANCIPER
Le pauvre homme embarrassé respondit...., I, 39 dans EMBARRASSER
La raison se perd, s'embarrasse et s'entrave, tournoyant dans cette mer ondoyante des opinions humaines, II, 156 dans EMBARRASSER
Les peinctures de quoy la poësie a embelli l'aage doré, I, 235 dans EMBELLIR
Les femmes, au veu et au sceu d'un chascun, s'embellissent d'une beauté faulse et empruntée, II, 281 dans EMBELLIR
Il [Plutarque] est si universel et si plein qu'à toutes occasions, et quelque subject extravagant que vous ayez prins, il s'ingere à vostre besongne, et vous tend une main libérale et inespuisable de richesses et d'embellissements, III, 355 dans EMBELLISSEMENT
L'estude et la contemplation embesongnent aulcunement nostre ame à part du corps, I, 68 dans EMBESOGNÉ, ÉE
Ceux là s'embesongnoient aprez les paroles ; ceulx cy aprez les choses, I, 152 dans EMBESOGNÉ, ÉE
Je suis despit de quoy nostre vie s'embesongne toute à cela [à apprendre à parler], I, 193 dans EMBESOGNÉ, ÉE
Je me donne loy d'y attacher [à mon livre], comme ce n'est qu'une marqueterie mal joincte, quelque embleme [pièce de rapport] super-numeraire, IV, 90 dans EMBLÈME
Ne regardez pas à ces yeulz moites ; regardez l'embonpoinct de ces joues, III, 178 dans EMBONPOINT
C'est injustice et inhumanité de secourir et redresser celui qui n'en a que faire et qui en vault moins ; j'aime à les laisser embourber et empestrer encore plus qu'ils ne font, et si avant, s'il est possible, qu'enfin ils se recognoissent, IV, 56 dans EMBOURBER
Ceulx qui ont le corps graile le grossissent d'embourrures, I, 170 dans EMBOURRURE
Qui peult embraser son ame de l'ardeur de cette vifve foy et esperance...., I, 283 dans EMBRASER
Alexandre assiegeoit une ville aux Indes ; ceulx de dedans, se trouvants pressez, se resolurent vigoureusement à le priver du plaisir de cette victoire, et s'embraiserent universellement touts quand et leur ville, II, 37 dans EMBRASER
Si vous avez prins garde au bransle de mes quatre saisons, elles embrassent l'enfance, l'adolescence, la virilité et la vieillesse, I, 86 dans EMBRASSER
Si nous embrassons la vertu d'un desir trop aspre et violent, I, 223 dans EMBRASSER
Nous embrassons tout, mais nous n'estreignons que du vent, I, 230 dans EMBRASSER
Cette infinie et perpetuelle discordance d'opinions et de raisons qui accompagne et embrouille le vain bastiment de l'humaine science, II, 306 dans EMBROUILLER
Avoir l'oeil au guet, l'oreille aux escoutes, pour descouvrir les embusches, IV, 385 dans EMBÛCHE
Comptant toutes les particulieres circonstances qui me regardent, je ne treuve homme des nostres à qui la deffense des loix [durant les guerres de religion] couste, et en gaing cessant et en dommage emergeant, disent les clercs, plus qu'à moy, IV, 92 dans ÉMERGER
Comme la terre se rend fertile, plus elle est esmiée et profondement remuée, IV, 235 dans ÉMIER
Vostre famille n'en a pas beaucoup au dessus d'elle en eminence, IV, 126 dans ÉMINENCE
Le principal effet de la grandeur et de l'eminence, c'est de vous jecter en butte à l'importunité, IV, 344 dans ÉMINENCE
Je n'ay jamais souhaité l'eminence de ces haultes fortunes et commanderesses, IV, 28 dans ÉMINENCE
Les liaisons et emmaillottements des enfants, II, 163 dans EMMAILLOTTEMENT
Le baptizer, le nourrir, le fortifier, l'emmaillotter, II, 240 dans EMMAILLOTTER
Tel qui se tient emmitonné dans les martes jusqu'aux aureilles, I, 259 dans EMMITONNER
Je crois qu'on trouvera quelque invention de nous emmurer [d'une armure défensive] pour nous en garantir [des balles], II, 94 dans EMMURER
Ceux qui couchent une vie entiere sur le fruict et emolument du peché qu'ils sçavent mortel, I, 397 dans ÉMOLUMENT
Lors de l'emotion de Catilina [conspiration, soulèvement], I, 340 dans ÉMOTION
Socrate.... conservant pour son exercice la malignité de sa femme, qui est un essay à fer esmoulu, II, 116 dans ÉMOUDRE
Quand la science pourroit esmoucer et rabbattre l'aigreur des infortunes, II, 211 dans ÉMOUSSER
Esmouvoir à commiseration et à pitié - Un trouble s'estant esmeu pendant ce parlement, I, 25 dans ÉMOUVOIR
En son anniversaire ils tuoient cinquante chevaulx, montez de cinquante pages, qu'ils avoient empalez par l'espine du dos jusques au gosier, et les laissoient ainsi plantez en parade autour de la tumbe, II, 169 dans EMPALER
Pourqoy, estimant un homme, l'estimez-vous tout en veloppé et empaqueté ? ... c'est le prix de l'espée que vous cherchez, non de la gaine, I, 324 dans EMPAQUETER
Fuir les passions qui empeschent la tranquillité du corps et de l'ame, I, 284 dans EMPÊCHER
Si je n'en faisois du tout tant que j'en dis, au moins il m'en coustoit à m'empescher de le faire, I, 315 dans EMPÊCHER
Ce preservatif empeschera que la contagion de ce venin n'offensera ny vous ny vostre assistance, II, 314 dans EMPÊCHER
On nous les placque [ces sentences] en la memoire toutes empennées, comme des oracles, I, 163 dans EMPENNER
Pompeius, conquerant de la moitié du monde et empereur de tant d'armées, I, 152 dans EMPEREUR
L'aultre vestue en garse, coiffée d'un attiffet emperlé, I, 77 dans EMPERLER
Je leur dirois volontiers que le fruict de l'experience d'un chirurgien n'est pas l'histoire de ses practiques et le souvenir qu'il a gueri quatre empestez et trois goutteux, s'il ne sçait de cet usage tirer de quoy former son jugement, IV, 47 dans EMPESTER
Je fuys les complexions tristes et les hommes hargneux comme les empestez, IV, 163 dans EMPESTER
Ces sçavantaux vont s'empestrant et embarrassant sans cesse, I, 146 dans EMPÊTRER
Au premier qui me ramene et qui me demande la verité nue et crue, je quitte soubdain mon essort, et la lui donne sans exageration, sans emphase et remplissage, IV, 181 dans EMPHASE
Revenons à l'empire de la coustume, I, 116 dans EMPIRE
Nature nous derobe la vue de nostre perte et empirement, I, 82 dans EMPIREMENT
Nos moeurs penchent d'une merveilleuse inclination vers l'empirement, III, 63 dans EMPIREMENT
C'est bien empirer mon marché, I, 33 dans EMPIRER
Les pedantes [forme italienne, pedante] empirent ce qu'on leur commet, et se font payer de l'avoir empiré, I, 146 dans EMPIRER
Ma memoire s'empire cruellement touts les jours, IV, 88 dans EMPIRER
S'emplacer, avec un sens général, a été usité : Comme des corps mal unis, qu'on empoche sans ordre, trouvent d'eulx mesmes la façon de se joindre et emplacer les uns parmy les autres, IV, 80 dans EMPLACER
Il y adjousta cette invention, de contrefaire le borgne.... quand il voulut desfaire l'emplastre qu'il avoit longtemps porté sur son oeil, il trouva que sa vue estoit effectuellement perdue sous le masque, III, 105 dans EMPLÂTRE
Comme une vaine monnoye inutile à tout aultre usage et emploite qu'à compter et jecter, I, 43 dans EMPLETTE
Si j'amasse, ce n'est que pour l'esperance de quelque voisine emploite, I, 317 dans EMPLETTE
L'employte [acquisition] de la science est bien plus hazardeuse que de toute aultre viande ou boisson, IV, 194 dans EMPLETTE
[Dieu] un realement estant, qui par un seul maintenant emplit le tousjours, II, 379 dans EMPLIR
Le maniement et employte des beaux esprits donne prix à la langue, III, 353 dans EMPLOI
Ce n'est pas raison que tu employes ton loisir en un subject si frivole, Au lect. p. XI dans EMPLOYER
Employant plusieurs exemples et raisons à prouver que...., I, 17 dans EMPLOYER
Voyez le revenir de là aprez quinze ou seize ans employez, I, 145 dans EMPLOYER
Eudamidas donne pour faveur à ses amis de les employer à son besoing, I, 217 dans EMPLOYER
Comme des corps mal unis qu'on empoche sans ordre, IV, 80 dans EMPOCHER
Ne plus ne moins que qui voudroit empoigner l'eau, II, 376 dans EMPOIGNER
La hante [bois de lance], revestue d'estouppe empoixée et huilée, s'enflammoit de sa course, I, 362 dans EMPOISSER
L'un et l'aultre de ces deux moyens m'emporteroit aysement, I, 12 dans EMPORTER
Il se laisse emporter à ce dernier accident, I, 6 dans EMPORTER
Ainsin emporte les bestes leur rage à s'attaquer à...., I, 25 dans EMPORTER
S'ils emportent la victoire sur eulx, I, 241 dans EMPORTER
Si tu ne portes la douleur, elle t'emportera, I, 304 dans EMPORTER
Je n'estime point qu'en suffisance et en grace à cheval nulle nation nous emporte, I, 368 dans EMPORTER
Capoue feut emportée le lendemain, II, 37 dans EMPORTER
Un chien luy emporta le gras de la jambe, III, 302 dans EMPORTER
On disait à Socrates que quelqu'un ne s'estoit aulcunement amendé en son voyage : Je crois bien, dict-il ; il s'estoit emporté avecques soy, I, 38 dans EMPORTER
Les regles de la raison que nature a empreintes en nous, I, 54 dans EMPREINDRE
La beauté de Stratonice trop vivement empreinte en son ame, I, 92 dans EMPREINDRE
Ce sont advantages empruntez, non pas nostres, I, 242 dans EMPRUNTER
Noyer en la mer, I, 4 dans EN
En son dernier soupir, I, 5 dans EN
Consoler sa mort en la mort d'un ennemy, ib. dans EN
En la guerre que Ferdinand feit contre...., I, 8 dans EN
En public, I, 11 dans EN
Ceulx qui entreprennent, vivants et respirants, jouyr de l'ordre et honneur de leur sepulture, et qui se plaisent de veoir en marbre leur morte contenance, I, 18 dans EN
Mettre en pièces, I, 27 dans EN
En Sparte, I, 379 dans EN
Croire en Dieu, I, 22 dans EN
En tant qu'il est en nous, I, 78 dans EN
Il alla jusqu'en Jerusalem pour...., I, 310 dans EN
De pere en fils, II, 296 dans EN
Porter en son doigt un anneau d'or, I, 337 dans EN
Ils prennent armes en dos [ils endossent], II, 275 dans EN
Phyton respondit qu'ils en [à cause de cela] estoient d'un jour plus heureux que luy, I, 3 dans EN
Aulcuns en prinrent argument que...., I, 7 dans EN
Allez vous y en, I, 296 dans EN
Prens t'en ailleurs, I, 22 dans EN
Au lieu qu'on doibt moucher l'enfant, cela s'appelle l'enaser, II, 60 dans ÉNASER
Un charbon ardent s'estant coulé dans la manche d'un enfant lacedemonien, ainsi qu'il encensoit...., III, 151 dans ENCENSER
En touts affaires, quand ils sont passez, comment que ce soit, j'y ay peu de regret.... les voylà dans le grand cours de l'univers et dans l'enchaisneure des causes stoïques, III, 271 dans ENCHAÎNURE
La nouvelleté couste si cher jusqu'à ceste heure à ce pauvre Estat [la France] (et si je ne sçais si nous en sommes à la derniere enchiere), qu'en tout et partout j'en quitte le party, Lettres, III dans ENCHÈRE
Vivez son glossateur encherit d'un aultre exemple de son temps, I, 98 dans ENCHÉRIR
J'encherirois volontiers sur Plutarque et dirois...., I, 323 dans ENCHÉRIR
La force de mon apprehension encherissoit prez de moitié la verité de la chose, II, 52 dans ENCHÉRIR
Ces encherissements deshontez, que la chaleur premiere nous suggere en ce jeu, I, 225 dans ENCHÉRISSEMENT
La vertu assignée aux affaires du monde est une vertu à plusieurs plis, encoigneures et coudes pour s'appliquer et joindre à l'humaine faiblesse, IV, 131 dans ENCOIGNURE ou ENCOGNURE
L'encoleure des chameaux et des austruches, je la trouve encores plus relevée et droicte que la nostre, II, 202 dans ENCOLURE
Si est-ce que encores [pourtant] en y a il qui...., I, 26 dans ENCORE
La peur est encores plus insupportable que la mort, I, 64 dans ENCORE
Il n'est demeuré de luy que ce discours, encores par rencontre, I, 206 dans ENCORE
Quand vous voyez une riche demeure, encores que vous ne sachez qui en est le maistre...., II, 271 dans ENCORE
D'où le roy encourut sa derniere ruine, I, 23 dans ENCOURIR
En la vieillesse nous apportons le palais encrassé de rhume, II, 18 dans ENCRASSER
S'oindre pour encrouster les pores contre les coups de l'air, I, 261 dans ENCROÛTER
Ces grands amphitheatres encroustez de marbre au dehors, 4, 12 dans ENCROÛTER
Tenant son ame et volonté endebtée à sa promesse, I, 30 dans ENDETTER
Pour endormir l'ardeur de cette fureur [érotique], I, 94 dans ENDORMIR
Endormir les ouies par la continuation d'un son, I, 106 dans ENDORMIR
Des medicaments qui assopissent et endorment la partie, I, 281 dans ENDORMIR
Il choisit le plus bel endroict et milieu de chasque paroy, I, 205 dans ENDROIT
Des bestes qu'il tuoit à sa chasse, il m'en apportoit les meilleurs endroits, I, 194 dans ENDROIT
Et sommes advertis que le massif se desment, quand nous voyons fendiller l'enduict et la crouste de nos parois, I, 338 dans ENDUIT
Endurcissez le à la sueur, au froid, aux hazards, I, 183 dans ENDURCIR
Enfant, tu es venu au monde pour endurer ; endure, souffre et tais-toi, IV, 267 dans ENDURER
La confession genereuse et libre enerve le reproche et desarme l'injure, IV, 114 dans ÉNERVER
Eschauffer et alterer une ame refroidie et enervée par l'aage, III, 380 dans ÉNERVER
Dez sa tendre enfance, I, 164 dans ENFANCE
Que l'enfance regarde devant elle, la vieillesse derriere, III, 308 dans ENFANCE
Les douleurs de l'enfantement, par les medecins et par Dieu mesme estimées grandes, et que nous passons avecques tant de ceremonies, il y a des nations entieres qui n'en font nul compte, I, 306 dans ENFANTEMENT
Tout ainsi comme, lassez et travaillez de la longue course de nostre vie, nous retumbons en enfantillage, II, 310 dans ENFANTILLAGE
D'un visage enfantin, mais de senile prudence, I, 45 dans ENFANTIN, INE
Mes jeux enfantins [de mon enfance], I, 108 dans ENFANTIN, INE
Cette molle douceur et cette pudeur enfantine, III, 5 dans ENFANTIN, INE
Les aprentifs [comédiens] et qui ne sont pas de si haulte leçon, s'enfarinent le visage, II, 104 dans ENFARINER
Nous ne sçavons pas distinguer la peau, de la chemise ; c'est assez de s'enfariner le visage, sans s'enfariner la poictrine, IV, 158 dans ENFARINER
On doit ensucrer les viandes salubres à l'enfant et enfieler celles qui lui sont nuisibles, I, 184 dans ENFIELLER
Selon les regles de l'art, à tout danger qu'on approche, il faut estre quarante jours en transe de ce mal [la peste], l'imagination vous exerçant cependant à sa mode, et enfievrant vostre santé mesme, IV, 208 dans ENFIÉVRER
Par là j'entilay tout d'un train Virgile en l'aeneide [je me mis à l'étude de Virgile], et puis...., I, 197 dans ENFILER
D'enfiler ici un grand roolle de ceulx qui.... je n'aurois jamais faict, I, 300 dans ENFILER
Souvent ils en enfiloient [d'une arme] deux boucliers et deux hommes armez, I, 363 dans ENFILER
C'est l'enfileure de nos aiguilles [aimantées] suspendues l'une de l'aultre, I, 266 dans ENFILURE
Une belle enfileure de paroles courtoises, I, 292 dans ENFILURE
Cela produict, aprez, une enfileure de nouvelles cruautez, III, 117 dans ENFILURE
Les laisser embourber et empestrer encore plus qu'ils ne font, et si avant, s'il est possible, qu'enfin ils se recognoissent, IV, 56 dans ENFIN
[Depuis Ronsard, etc.] je ne vois si petit apprenti qui n'enfle des mots, qui ne renge des cadences à peu prez comme eulx, I, 190 dans ENFLER
Enfoncer le battaillon des ennemis, I, 366 dans ENFONCER
En celles mesme [sciences] qui sont utiles, il y a des estendues et enfonceures très inutiles que nous ferions mieulx de laisser là, I, 173 dans ENFONÇURE
Si estonné et si transi qu'il ne pouvoit prendre party de s'enfuyr, I, 62 dans ENFUIR (S')
À mesure que je m'engage dans la maladie, I, 81 dans ENGAGER
Comment peuvent-ils engager leur foy sur une foy populaire ?, I, 103 dans ENGAGER
Desengager celuy qui me doibt, en usant de luy, ou m'engager envers celuy qui ne me doibt rien, ce m'est un, IV, 98 dans ENGAGER
L'affection que l'engendrant porte à son engeance, II, 69 dans ENGEANCE
Des cendres d'un phoenix s'engendre, dict-on, un ver, II, 254 dans ENGENDRER
Le vice laisse, comme un ulcere en la chair, une repentance en l'ame, qui tousjours s'esgratigne et s'ensanglante elle mesme ; car la raison efface les aultres tristesses et douleurs, mais elle engendre celle de la repentance, qui est plus griefve, d'autant qu'elle naist au dedans, III, 259 dans ENGENDRER
Qui n'a veu [un joueur] mascher et engloutir [avaler] les chartes [cartes], pour avoir où se venger de la perte de son argent ?, I, 22 dans ENGLOUTIR
Il le suffoqua, l'engorgeant de quantité d'eau prinse trop à coup, III, 248 dans ENGORGER
La verité est engoufrée dans des profonds abysmes où la veue humaine ne peult penetrer, II, 317 dans ENGOUFFRER (S')
Ces discours, nous ne les portions pas seulement en la bouche, mais engravez bien avant au coeur, IV, 327 dans ENGRAVER
Ai je pas veu en Platon ce divin mot, que nature n'est rien qu'une poesie ainigmatique ?, II, 280 dans ÉNIGMATIQUE
Je ne luy proposay jamais enigme si aysé qu'il sceust developper, III, 58 dans ÉNIGME
Vous n'oyez que cris, et d'enfants suppliciez, et de maistres enyvrez en leur cholere, I, 183 dans ENIVRER
Faire de grandes enjambées, I, 93 dans ENJAMBÉE
Et ne me servit cette mienne inaccoustumée institution, que de me faire enjamber d'arriver aux premieres classes, I, 196 dans ENJAMBER
Ils entreprinrent d'enjamber jusques sur l'Asie, et subjuguer...., 1, 231 dans ENJAMBER
Il n'est rien plus gay, plus gaillard, plus enjoué [que la philosophie], I, 175 dans ENJOUÉ, ÉE
Un ouvrage plus gaillard et plus enjoué, I, 221 dans ENJOUÉ, ÉE
L'extreme contentement a plus de rassis que d'enjoué, III, 85 dans ENJOUÉ, ÉE
Pour un bon an de tranquillité plaisante et enjouée, III, 309 dans ENJOUÉ, ÉE
Si j'estois grand enlumineur de mes actions, à l'adventure rembarrerois je bien ces reproches, I, 198 dans ENLUMINEUR, EUSE
Le Veronois, terre ennemie [des Venitiens], I, 14 dans ENNEMI, IE
Cette practique, ennemie de leur style ancien, I, 23 dans ENNEMI, IE
Je suis ennemy des actions subtiles et feintes, I, 96 dans ENNEMI, IE
Ennemy juré de...., I, 103 dans ENNEMI, IE
Nous renonceons aux aultres animaulx les biens naturels, pour nous honorer et ennoblir des biens acquis, II, 167 dans ENNOBLIR
Toute presupposition humaine et toute enunciation a autant d'auctorité que l'aultre, si la raison n'en faict la difference, II, 286 dans ÉNONCIATION
Tout ainsi que l'ennemy se rend plus aigre à notre fuite, aussi la douleur s'enorgueillit à nous veoir trembler soubs elle, I, 305 dans ENORGUEILLIR
Ces enormes pourtraicts que les enfants vont semant aux passages et escaliers, III, 333 dans ÉNORME
Cyrus s'estant enquis que c'estoit à dire, I, 650 dans ENQUÉRIR (S')
Je m'enquis à luy combien de fois il...., I, 185 dans ENQUÉRIR (S')
Pourtant la fault-il estudier et enquerir [la douleur], I, 304 dans ENQUÉRIR (S')
Socrates ramenoit tousjours l'enquerant à rendre compte des conditions de sa vie presente et passée, II, 239 dans ENQUÉRIR (S')
J'en suis fort peu enquis [de conseils], mais j'en suis encores moins creu, III, 270 dans ENQUÉRIR (S')
Thalès qui le premier s'enquesta de telle matiere, II, 247 dans ENQUÊTER (S')
Si une pleine recognoissance acquiert la faveur divine, elle me durera jusqu'au bout ; sinon, j'ai tousjours assez duré pour rendre ma durée remarquable et enregistrable, cité dans Journ. offic. 11 oct. 1876, p. 7432, 3e col. dans ENREGISTRABLE
Robbe enrichie de broderie, I, 337 dans ENRICHIR
Pensons-nous qu'à chasque arquebusade qui nous touche, et à chasque hazard que nous courons, il y ait soubdain un greffier qui l'enroolle ?, III, 24 dans ENRÔLER
Vous faistes plus de mal que de bien au malade, de luy faire changer de place : vous ensachez le mal en le remuant, I, 275 dans ENSACHER
Ce qui faict veoir tant de cruautez inouies aux guerres populaires, c'est que cette canaille de vulgaire s'aguerrit et se gendarme à s'ensanglanter jusqu'aux coudes et deschiquetter un corps à ses pieds, III, 109 dans ENSANGLANTER
Un port' enseigne qui estoit à la garde du bourg Saint Pierre, I, 61 dans ENSEIGNE
Il n'en adveint pas si heureusement à l'enseigne du capitaine Julle, I, 62 dans ENSEIGNE
Paetus se frappa tout soubdain de ce mesme glaive, honteux, à mon advis, d'avoir eu besoin d'un si cher et precieux enseignement [le coup dont sa femme s'était frappée], III, 182 dans ENSEIGNEMENT
Ils couchent en des licts dix ou douze ensemble avec leurs femmes, I, 131 dans ENSEMBLE
Grands conseillers aux affaires d'estat, et ensemble très sçavants, I, 140 dans ENSEMBLE
Ils n'ont rien à diviser et partir ensemble, I, 215 dans ENSEMBLE
Si la nature enserre, dans les termes de son progrez ordinaire, les jugements et opinions des hommes ; si elles ont leur revolution...., II, 337 dans ENSERRER
Combien de belles actions particulieres s'ensepvelissent dans la foule d'une bataille ?, III, 15 dans ENSEVELIR
J'aime à les ensuivre, mais non pas si couardement [les lois de la civilité], I, 52 dans ENSUIVRE (S')
Ils n'en bougent, jusques à l'equinoxe ensuyvant, II, 196 dans ENSUIVRE (S')
Il attend en repos tout ce qui s'en peult ensuyvre, IV, 154 dans ENSUIVRE (S')
Il faust que la necessité vous prenne à la gorge pour l'entamer [votre trésor], I, 316 dans ENTAMER
Ny n'entendent les stoïciens que l'ame de leur sage puisse...., I, 50 dans ENTENDRE
Le seigneur de Langey, très entendu en telles choses, I, 58 dans ENTENDRE
Croesus lui feit entendre qu'il verifioit lors à ses despens l'avertissement de Solon, I, 65 dans ENTENDRE
Il leur semble bien faire les moderez et les entendus quand...., I, 204 dans ENTENDRE
La tranquillité sombre et stupide se treuve assez pour moy ; mais elle m'endort et enteste : je ne m'en contente pas, III, 309 dans ENTÊTER
Fidelement representer les choses en leur entier, I, 59 dans ENTIER, IÈRE
J'avois une santé ferme et entiere, I, 195 dans ENTIER, IÈRE
Nous appelons un cheval entier, qui a crin et aureille, I, 368 dans ENTIER, IÈRE
Je tiens qu'il fault estre prudent 2 estimer de soy, et pareillement conscientieux à en tesmoigner, soit bas, soit hault, indifferemment ; si je me semblois bon et sage, ou près de là, je l'entonnerois à pleine teste, II, 61 dans ENTONNER
La forme régulière était entourner, qui a duré jusque dans le XVIe siècle : Les appareils effroyables, de quoy nous entournons la mort, 1, 90 dans ENTOURER
Tantost la peur nous cloue les pieds et les entrave, I, 62 dans ENTRAVER
Je ne puis souffrir d'aller desboutonné, ils se sentiroient entravez de l'estre [boutonnés], I, 260 dans ENTRAVER
Il n'est plus temps de regimber quand on s'est laissé entraver, III, 322 dans ENTRAVER
Et est encores en usage entre les filles de là une chanson, par laquelle elles s'entravertissent de ne faire point de grandes enjambées, I, 92 dans ENTR'AVERTIR (S')
Que si j'eusse esté entre ces nations [chez ces nations], Au leçt. p. XI dans ENTRE
Arracher d'entre les mains des sergeants, I, 4 dans ENTRE
Faire difference entre les faultes qui viennent de nostre faiblesse et celles qui...., I, 54 dans ENTRE
Entre unze heures et midi, I, 72 dans ENTRE
Entre les Scythes, quand les devins avoient failly de rencontre, I, 238 dans ENTRE
Aux battailles données entre les AEgyptiens et les Perses, I, 259 dans ENTRE
Les medecins vivent bien entre les malades, I, 274 dans ENTRE
Cherchant l'un et l'autre, plus que toute autre chose, de s'entre-bienfaire, celui qui en preste l'occasion est celui-là qui fait le liberal, I, 215 dans ENTRE-BIENFAIRE (S')
Il y a des conditions qui s'entre-cherchent, I, 256 dans ENTRE-CHERCHER (S')
Ceci se peut rapporter à l'estroite tousture de l'esprit et du corps s'entre-communiquants leurs fortunes, I, 101 dans ENTRE-COMMUNIQUER (S')
La mer a joinct des terres qui estoyent divisées, comblant de sable les fosses d'entre-deux, I, 231 dans ENTRE-DEUX
Le soleil nous elance si dru ses rayons, que nous n'en pouvons appercevoir l'entre-deux, I, 271 dans ENTRE-DEUX
De moy, je ne cognois non plus Venus sans Cupidon, qu'une maternité sans engeance ; ce sont choses qui s'entreprestent et s'entredoibvent leur essence, III, 285 dans ENTRE-DEVOIR (S')
Le mariage est un marché qui n'a que l'entrée libre, I, 209 dans ENTRÉE
Lascience de l'entregent [les lois de la civilité], I, 52 dans ENTREGENT
Il y a plus de crevecoeur que de consolation à prendre congé de ses amis : j'oublie volontiers ce debvoir de nostre entregent, IV, 110 dans ENTREGENT
Il a meshuy assez de façon et d'entregent pour se presenter en toute bonne compagnie, IV, 337 dans ENTREGENT
Je veulx que la bienseance esterieure, et l'entregent, et la disposition de la personne se façonne quant et quant l'ame, I, 182 dans ENTREGENT
Il y a plus affaire à interpreter les interpretations qu'à interpreter les choses, et plus de livres sur les livres que sur aultre subject ; nous ne faisons que nous entre-gloser, IV, 237 dans ENTRE-GLOSER (S')
Les rouages et entrelassements des corps celestes, 279 dans ENTRELACEMENT
Des danses à plusieurs entrelasseures, coupeures et diverses cadences très difficiles à apprendre, II, 175 dans ENTRELASSURE
Aulcuns [dieux], moyens entre la divine et l'humaine nature, mediateurs, entremetteurs de nous à Dieu, II, 277 dans ENTREMETTEUR, EUSE
C'est par l'entremise de la coustume que chascun est content, I, 116 dans ENTREMISE
Si cette fureur [amoureuse] tomboit en un courage genereux, les entremises [moyens de plaire] estoient genereuses de mesme, I, 211 dans ENTREMISE
Ce sont deux occupations qui s'entr'empeschent en leur vigueur, II, 16 dans ENTR'EMPÊCHER (S')
Nous descouvrons bien evidemment qu'entre elles [les bêtes] il y a une pleine et entiere communication et qu'elles s'entr'entendent, II, 158 dans ENTR'ENTENDRE (S')
Il y a des conditions qui s'entrecherchent, et, pour ne s'entr'entendre, laissent les hommes en extreme necessité, I, 256 dans ENTR'ENTENDRE (S')
La fraternelle amitié que nous nous estions entreportée, IV, 319 dans ENTRE-PORTER (S')
Tu as entreprins de me tuer, I, 129 dans ENTREPRENDRE
Quelle heresie n'y [dans la philosophie] a trouvé de fondements assez pour entreprendre et se maintenir ?, II, 352 dans ENTREPRENDRE
Entrer en haine contre...., I, 18 dans ENTRER
À mesure que.... j'entre en desdaing de la vie, I. 81 dans ENTRER
J'entre parfois en pensée qu'il puisse assez bien convenir à un...., I, 103 dans ENTRER
Democritus, Parmenides.... ont une forme d'escrire doubteuse en substance, et un desseing enquerant plus tost qu'instruisant, encores qu'ils entresement leur style de cadences dogmatistes, II, 240 dans ENTRE-SEMER
Il n'y trouva nulle occasion de s'entretenir, mais il glosa, I, 57 dans ENTRETENIR
Je me suis dez tousjours entretenu des imaginations de la mort, I, 77 dans ENTRETENIR
On l'entretiendra que c'est que logique, physique, I, 174 dans ENTRETENIR
Je legue à Arethus de nourrir ma mere et l'entretenir en sa vieillesse, I, 216 dans ENTRETENIR
Ceulx qui entretiennent les bestes, se doibvent dire plustost les servir qu'en estre servis, II, 170 dans ENTRETENIR
Outre ces maistresses, il entreteint Servilia, III, 158 dans ENTRETENIR
Qui vouldroit bastir de ces histoires un corps entier et s'entretenant, III, 185 dans ENTRETENIR
On les voyoit se charger, blecer et entre-tuer les uns les autres, I, 64 dans ENTRE-TUER (S')
À l'entreveue qui se dressa du pape Clement et du roy François à Marseille, I, 51 dans ENTREVUE
Cet usage de propositions diverses et conjoinctes et de la suffisante enumeration des parties, II, 172 dans ÉNUMÉRATION
Enveloppez en leur suaire, I, 61 dans ENVELOPPER
Ce reproche semble envelopper [impliquer] la couardise, III, 78 dans ENVELOPPER
J'ay quelque opinion de l'envers de cette sentence, IV, 4 dans ENVERS
Ceux qui courent à l'envy doibvent...., I, 29 dans ENVI (À L')
La saveur se treuve excellente, à l'envi des nostres, en divers fruicts de de ces contrées là, I, 234 dans ENVI (À L')
Il y a des pertes triumphantes à l'envy des victoires, I, 243 dans ENVI (À L')
Il s'obstina à se mocquer et à rire, à l'envy des maulx qu'on luy faisoit, I, 307 dans ENVI (À L')
J'engageois mes hardes.... avecques bien moins de contraincte, et moins envy que lors je ne faisois bresche à cette bourse, I, 316 dans ENVI (À L')
Il fault retarder l'inclination vers le mal, suyvre envy cette pente, IV, 134 dans ENVI (À L')
Les philosophes mesmes se desfont plus tard et plus envy de cette humeur [l'amour de la gloire] que de nulle autre, I, 320 dans ENVI (À L')
Il lui refroidira l'envie de s'attacher au prince, I, 167 dans ENVIE
Si vous avez envie qu'il craigne la honte, ne l'y endurcissez pas, I, 183 dans ENVIE
L'ambition, le depit et l'envie l'agitent comme un aultre, I, 327 dans ENVIE
L'envie de vomir luy estoit passée, IV, 2 dans ENVIE
Depuis un long traict de temps je me suis envieilli, mais assagi, IV, 91 dans ENVIEILLIR
J'envie ceulx qui sçavent s'apprivoiser au moindre de leurs serviteurs, III, 278 dans ENVIER
Quelques fois il plaist à la fortune envier sur nos miracles, I, 253 dans ENVIER
Il m'envoya, environ mes six ans, au college de Guienne, I, 196 dans ENVIRON
Socrates parla environ en ce sens aux juges qui...., IV, 215 dans ENVIRON
Il m'envoya au college de Guienne, I, 196 dans ENVOYER
Ayant envoyé un ambassadeur vers le roi, I, 39 dans ENVOYER
Si la fortune contioue, elle m'en envoyera [me renverra] très content et satisfaict, IV, 142 dans ENVOYER
Je l'envoyai convier à disner chez moy, IV, 320 dans ENVOYER
Elle envoyoit querir un medecin, IV, 321 dans ENVOYER
Des tuyaux praticquez dans l'espez du mur, IV, 255 dans ÉPAIS, AISSE
Des urines espesses, noires et effroyables, IV, 271 dans ÉPAIS, AISSE
Ces espesses poussieres, IV, 291 dans ÉPAIS, AISSE
Pourquoi espessit l'araignée sa toile en un endroict, et relasche en un aultre ?, II, 160 dans ÉPAISSIR
Sans espandre ny voix ny pleurs, I, 8 dans ÉPANDRE
Tantost elles s'espandent d'un costé, tantost d'un aultre [les rivières], I, 232 dans ÉPANDRE
Main à demy espandue et ouverte, II, 231 dans ÉPANDRE
Il fault espandre le grain, non pas le respandre, IV, 9 dans ÉPANDRE
On dressera cet enfant à estre espargnant et mesnagier de sa suffisance quand il l'aura acquise, I, 166 dans ÉPARGNANT, ANTE
Pour espargner la despense, I, 100 dans ÉPARGNER
Mastinez les fonctions du corps, pour espargner à l'ame la solicitude de les conduire, II, 259 dans ÉPARGNER
Elle leur feit espaule à succeder aux estats de leur pere, I, 245 dans ÉPAULE
Ils disent : voilà qui est beau ! ayant oui une entiere page de Virgile ; mais d'entreprendre à le suyvre par espaulettes [pied à pied], poisant les mots...., IV, 55 dans ÉPAULETTE
Esperdu de frayeur, I, 62 dans ÉPERDU, UE
Une fuyte esmeue, mais non pas estourdie ny esperdue, IV, 3 dans ÉPERDU, UE
Il ne fault pas se precipiter si esperduement aprez nos affections et interests, IV, 161 dans ÉPERDUMENT
Avoir l'oeil au guet, l'oreille aux escoute pour espier d'où viendra le coup, IV, 386 dans ÉPIER
Moy qui m'espie de plus prez, comme celuy qui n'ay pas fort à faire ailleurs, II, 323 dans ÉPIER
Il y a un epigramme en Martial, qui est des bons, III, 104 dans ÉPIGRAMME
La moindre picqueure d'esplingue et passion de l'ame, I, 329 dans ÉPINGLE
Des valets pasles et esplorez, I, 90 dans ÉPLORÉ, ÉE
Les filles n'osent espouser [se marier] qu'elles n'ayent...., I, 113 dans ÉPOUSER
Il ne fault pas seulement loger la science chez soy, il la fault espouser, I, 199 dans ÉPOUSER
Il fault [pour la vérité d'un récit] un homme qui n'ayt rien espousé [sans parti pris], I, 233 dans ÉPOUSER
C'est trahison de se marier sans s'espouser, III, 323 dans ÉPOUSER
L'espovantable [merveilleuse] magnificence des villes de Cusco et de Mexico, IV, 17 dans ÉPOUVANTABLE
Ces mouvements guerriers qui nous ravissent de leur horreur et espovantement, II, 107 dans ÉPOUVANTEMENT
Esprins d'une extreme passion de honte, I, 11 dans ÉPRENDRE (S')
Nous en sommes à l'espreuve [nous l'esprouvons], I, 165 dans ÉPREUVE
Semble elle pas avoir presté sa vie à ceste espreuve de sa patience ?, III, 152 dans ÉPREUVE
Tout ce qui vit est naturellement esquippé de suffisante couverture pour se deffendre de l'injure du temps, I, 258 dans ÉQUIPER
Si je n'ai point le coeur assez gros, je l'ay, à l'equipollent, ouvert, et qui m'ordonne de publier sa foiblesse, IV, 28 dans ÉQUIPOLLENT, ENTE
Une satieté si lourde qu'elle equipolle à penitence, I, 70 dans ÉQUIPOLLER
Il disoit que c'estoit une eloquence cassée et esrenée, II, 108 dans ÉREINTER
Je treuve ces ergotistes encore plus tristement inutiles, I, 180 dans ERGOTEUR, EUSE
Je crois que ces ergotismes en sont cause [du mépris de la philosophie], qui ont saisi ses advenues, I, 175 dans ERGOTISME
Cicero disoit que, quand il vivroit la vie de deux hommes, il ne prendroit pas le loisir d'estudier les poëtes lyriques ; et je treuve ces ergotistes [en philosophie] plus tristement encores inutiles, I, 179 dans ERGOTISTE
Bajazet se sauvoit belle erre sur une jument arabesque, si...., I, 367 dans ERRE
Nous sommes touts en cette erreur, I, 172 dans ERREUR
Cette tragedie que le duc d'Albe nous fait voir ez comtes de Horne et d'Aiguemond, I, 30 dans ÈS
Voyez ses allures [de Plutarque] au daimon de Socrate ; o Dieu ! que ces gaillardes escapades, que cette variation a de beauté !, IV, 137 dans ESCAPADE
Si est il vray que à qui me veult loyalement injurier, il me semble fournir bien suffisamment où mordre en mes imperfections advouées et cogneues, et de quoy s'y saouler, sans s'escarmoucher au vent, IV, 113 dans ESCARMOUCHER
J'ay cette aultre pire coustume, que, si j'ai un escarpin de travers, je laisse encores de travers et ma chemise et ma cappe : je desdaigne de m'amender à demy, IV, 67 dans ESCARPIN
Il n'y a rien, en bon escient, en notre puissance que la volonté, I, 30 dans ESCIENT
Les rivieres, les passages, à sa devotion, luy conduiroient et vivres et deniers en toute seureté et sans besoing d'escorte, I, 356 dans ESCORTE
Prenant leur visée grande espace au dessus de la bute, IV, 151 dans ESPACE
Il n'est rien moins esperable du peuple ainsin agité que l'humanité et la doulceur, I, 136 dans ESPÉRABLE
Celuy qui se treuve en ce danger ne doibt pas beaucoup esperer ny de sa force ny de sa vigilance, I, 33 dans ESPÉRER
J'espere que nous en quitterons l'usage, I, 362 dans ESPÉRER
Lorsqu'aprez une longue queste la beste vient à se presenter où nous l'esperions le moins, II, 127 dans ESPÉRER
Quand on est en quelque belle splanade, II, 358 dans ESPLANADE
Tranquillité d'esprit, I, 219 dans ESPRIT
Androclus ayant repris ses espritz, I, 193 dans ESPRIT
Le port est prochain, et se peult on sauver à nage hors du corps, comme hors d'un esquif qui faict eau, lI, 222 dans ESQUIF
Beaucoup se sont bien trouvez de mourir, eschevant par là des grandes miseres, I, 89 dans ESQUIVER
Il fault eschever aux coups que nous ne sçaurions parer, IV, 164 dans ESQUIVER
Il l'escrivit par maniere d'essay en sa premiere jeunesse, I, 206 dans ESSAI
Voicy qui va bien, s'escria Socrate, nous estions en cherche d'une vertu, tu nous en apportes un exain ; nous communiquons une question, on nous en redonne une ruchée, IV, 239 dans ESSAIM
Ayant essayé combien sa presence donnoit d'advantage à ses affaires, I, 15 dans ESSAYER
Perdre son temps à essayer de prendre une ville, I, 27 dans ESSAYER
S'estant essayé de leur persuader de...., I, 117 dans ESSAYER
Quand ces receptes ne peuvent servir, ils en essayent de contraires, I, 129 dans ESSAYER
Je n'ai essayé [trouvé] gueres de fermeté en mon ame pour soustenir des passions vehementes, II, 123 dans ESSAYER
Ou les accidents ne nous essayant pas jusques au vif, I, 67 dans ESSAYER
Il est possible qu'à ceulx qui employent bien le temps, la science et l'experience croissent avec la vie ; mais la vivacité, la promptitude, la fermeté et aultres parties bien plus nostres, plus importantes et essentielles, se fanissent et s'allanguissent, I, 408 dans ESSENTIEL, ELLE
Cleanthes le Samien s'advisa de maintenir que c'estoit la terre qui se mouvoit par le cercle oblique du zodiaque tournant à l'entour de son aixieu, II, 329 dans ESSIEU
Il avoit des moeurs si essorées et vagabondes qu'il n'estoit cogneu, ny de luy ny d'aultres, quel homme ce feut, IV, 250 dans ESSORER
En combattant en estacade [en duel], III, 296 dans ESTACADE
La difformité corporelle, vice constant, inamendable, et, selon nous, grands estimateurs de la beauté, d'important prejudice, II, 86 dans ESTIMATEUR
Se rendre plus natureilement à la compassion qu'à l'estimation, I, 2 dans ESTIMATION
Juger par l'estimation des forces de l'ennemy que...., I, 53 dans ESTIMATION
Estimant que cela ayderoit à...., I, 15 dans ESTIMER
Je ne l'honore ny ne l'estime [la pratique de la médecine], III, 207 dans ESTIMER
La philosophie n'estrive point contre les voluptés naturelles, pourvu que la mesure y soit jointe, III, 380 dans ESTRIVER
En une battaille, dix mill' hommes sont stropiez ou tuez, III, 23 dans ESTROPIER
Sans contention et [ni] artifice, Au leçt. p. X dans ET
Mes defauts s'y liront au vif, et ma forme naïfve, ib. dans ET
Aprez qu'il se fust rendu et sa trouppe, I, 26 dans ET
Et quoy ! s'il t'eust commandé de mettre le feu en nos temples ?, I, 213 dans ET
Nous osons à cette heure et parler et escrire, II, 42 dans ET
On juge un cheval non seulement à le veoir manier sur une carriere, mais encore à luy veoir aller le pas, voire et à le veoir en repos à l'estable, I, 376 dans ÉTABLE
Avoir un but estably, I, 32 dans ÉTABLIR
Une vertu du plus haut estage, I, 245 dans ÉTAGE
Un medicament a charge d'aller droict aux reins, sans estaler ailleurs ses operations, III, 218 dans ÉTALER
Après avoir estalé les noms des plus grands Romains, I, 267 dans ÉTALER
Certains estats dans les Indes...., I, 54 dans ÉTAT
Affaires d'estat, I, 47 dans ÉTAT
Jamais homme ne feit moins d'estat [ne compta moins sur] de sa durée, I, 78 dans ÉTAT
Estat [de santé] florissant, I, 91 dans ÉTAT
La philosophie faict estat [profession] de serener les tempestes de l'ame, I, 176 dans ÉTAT
Ils sont morts en estat de n'avoir pas leur saoul à manger, I, 257 dans ÉTAT
Ainsi faites estat [comptez] que je m'en voys quand et vous, III, 183 dans ÉTAT
Platon s'estend à mille preceptes pour ses gymnazes, I, 184 dans ÉTENDRE
Les fourmis estendent hors de l'aire leurs grains pour...., II, 186 dans ÉTENDRE
Me demandez-vous d'où vient cette coutume de benir ceulx qui esternuent ?.... le troisieme est l'esternuement ; et parce qu'il vient de la teste, nous lui faisons cet honneste recueil, IV, 1 dans ÉTERNUMENT
Jouant à la paulme, il receut un coup d'esteuf, I, 74 dans ÉTEUF
Toute leur science ethique ne contient que ces deux articles, de la resolution à la guerre, et affection à leurs femmes, I, 238 dans ÉTHIQUE
Estirons, eslevons et grossissons les qualitez humaines tant qu'il nous plaira ; enfle toy, pauvre homme, et encores, et encores, et encores, II, 272 dans ÉTIRER
Si j'estoffois l'un de mes discours de ces riches despouilles, I, 156 dans ÉTOFFER
Leurs bastiments sont estoffez d'escorce de grands arbres, I, 237 dans ÉTOFFER
L'yvrongnerie renverse l'entendement, et estonne le corps, II, 12 dans ÉTONNER
Les plantes s'estouffent de trop d'humeur, et les lampes de trop d'huile, I, 139 dans ÉTOUFFER
Essayant d'estouffer dans le vin cette fascheuse pensée, II, 37 dans ÉTOUFFER
Ils [les chiens de la fable] entreprindrent de boire cette eau, d'asseicher le passage, et s'y estoufferent, IV, 236 dans ÉTOUFFER
Les absurdes mouvements escervelez et estourdis de quoy l'amour a agité ces hommes graves, III, 358 dans ÉTOURDI, IE
Pensent ils qu'une apoplexie n'estourdisse aussi bien Socrates qu'un portefaix ?, II, 20 dans ÉTOURDIR
Ces exemples estrangiers ne sont pas estranges si nous considerons...., I, 106 dans ÉTRANGER, ÈRE
Toute estrangeté est ennemie de communication et societé, I, 184 dans ÉTRANGETÉ
Et m'avoit la coustume osté l'appercevance de ceste estrangeté, I, 100 dans ÉTRANGETÉ
Je vous conseille la moderation, l'attrempance, et la fuyte de la nouvelleté et l'estrangeté, II, 313 dans ÉTRANGETÉ
[Socrate se retiroit avec fierté] regardant tantost les uns, tantost les aultres, amis et ennemis, d'une façon qui encourageoit les uns et signifioit aux aultres qu'il estoit pour vendre bien cher son sang et sa vie à qui essayeroit de la lui oster, III, 6 dans ÊTRE
N'estoit que.... [si ce n'est que], I, 7 dans ÊTRE
Estre d'avis que...., I, 14 dans ÊTRE
Le roy qui est à present [qui règne], I, 16 dans ÊTRE
Ce sont vices toujours conjoincts, I, 22 dans ÊTRE
C'estoient les formes vrayement romaines, I, 24 dans ÊTRE
Est ce à toy de nous gouverner ?, I, 89 dans ÊTRE
Il est en nous de.... [nous pouvons], I, 115 dans ÊTRE
Il nous faudroit des topographes qui nous feissent des narrations des endroicts où ils ont esté, I, 234 dans ÊTRE
Puisque nous en sommes sur le froid, I, 261 dans ÊTRE
Pompeius le feut veoir, I, 301 dans ÊTRE
Si les ambassadeurs abusent de leur être représentatif, on le fait cesser, en les renvoyant chez eux, Espr. XXVI, 21 dans ÊTRE
L'un [au lit de mort] plainct la compagnie de sa femme, l'autre de son fils, comme commoditez principales de son estre, I, 79 dans ÊTRE
D'autant s'est relasché le noeud de l'affection, que celuy de la contraincte s'est estrecy, III, 6 dans ÉTRÉCIR
Nous embrassons tout, mais nous n'estreignons que du vent, I, 230 dans ÉTREINDRE
Leur ame [des femmes] ne semble assez ferme pour soustenir l'estreinte d'un noeud si pressé et si durable [celui de l'amitié], I, 210 dans ÉTREINTE
Mais de communiquer son honneur, et d'estrener aultruy de sa gloire, il ne se veoid gueres, I, 321 dans ÉTRENNER
L'estroicte cousture de l'esprit et du corps, I, 101 dans ÉTROIT, OITE
Les estroicts baisers de la jeunesse, I, 392 dans ÉTROIT, OITE
Nous embrassons ce bien, d'autant plus estroict que...., III, 1 dans ÉTROIT, OITE
Et des principaux estudes de ma vie, c'est que le bout s'en porte bien, I, 68 dans ÉTUDE
Mais on trouva enfin que c'estoit une estude profonde, son esprit s'exercitant, II, 175 dans ÉTUDE
Quiconque s'estudie bien atentifvement, trouve en soy...., I, 7 dans ÉTUDIER
Il avoit en sa teste une harangue estudiée, mais...., IV, 88 dans ÉTUDIER
Les aultres s'estudient à eslancer et guinder leur esprit, III, 279 dans ÉTUDIER
Appeler à nostre secours un contentement esvanoui, pour l'opposer à ce qui nous presse, II, 217 dans ÉVANOUIR (S')
Ce feu s'estant évaporé, tout à un instant, mon ame ...., II, 328 dans ÉVAPORER
Toutesfois l'evenement de Cippus [ce qui arrive à] est memorable, I, 92 dans ÉVÉNEMENT
Ayant descouvert qu'il avoit esventé un secret important qu'il luy avoit fié, II, 36 dans ÉVENTER
Les passions s'alanguissent en s'esventant et en s'exprimant, III, 145 dans ÉVENTER
J'esvente peu mes propositions [projets], IV, 94 dans ÉVENTER
Je ne fus pas si tost esventé [on ne sut pas plus tôt ma sortie], que voylà trois ou quatre cavalcades de divers lieux pour m'attraper, IV, 228 dans ÉVENTER
À faulte d'eloquence ils ne les peuvent mettre en evidence [leurs pensées], I, 188 dans ÉVIDENCE
Et à nostre evident dommage, I, 99 dans ÉVIDENT, ENTE
Toute estrangeté et particularité en nos moeurs et conditions est evitable [doit être évitée], I, 184 dans ÉVITABLE
Au premier qui me demande la verité nue et crue, je quitte soubdain mon effort, et la luy donne sans exaggeration, sans emphase et remplissage, IV, 181 dans EXAGÉRATION
Exaggerer cette vengeance divine [la mort d'Arius] par la circonstance du lieu [un privé où il mourut], I, 249 dans EXAGÉRER
Cette nostre exasperation immoderée et illegitime contre ce vice [manie de parler de soi], III, 338 dans EXASPÉRATION
Il advient de la leur [pratique des novateurs en religion] comme des aultres medecines foibles et mal appliquées ; les humeurs qu'elle vouloit purger en nous, elle les a eschauffées, exasperées et aigries par le conflict, et si nous est demeurée dans le corps, I, 125 dans EXASPÉRER
Plusieurs effects des animaulx excedent nostre capacité, II, 358 dans EXCÉDER
Ceulx qui disent qu'il n'y a jamais d'excès en la vertu, d'autant que ce n'est plus vertu si l'excèz y est...., I, 223 dans EXCÈS
La bonne, l'excessive, la divine [poésie], I, 266 dans EXCESSIF, IVE
On puelt et trop aymer la vertu, et se porter excessivement en une action juste, I, 223 dans EXCESSIVEMENT
Ils ne veulent qu'on s'en serve [du nom de Dieu] par une maniere d'interjection ou d'exclamation, I, 402 dans EXCLAMATION
Nulle occasion d'un si horrible souhait peult estre excusable, II, 74 dans EXCUSABLE
Mon ignorance m'excusera mieux sur ce que...., II, 107 dans EXCUSER
Ils m'esleurent maire de leur ville [Bordeaux] ; je m'en excusai, mais.... , IV, 149 dans EXCUSER
Des soldats qui s'estoient condamnez, avec horribles exsecrations, de n'entrer en aulcune composition que de se faire tuer ou demeurer victorieux, III, 92 dans EXÉCRATION
Execution odieuse [peine de mort], I, 19 dans EXÉCUTION
Les effects et executions ne sont en nostre puissance, I, 30 dans EXÉCUTION
Une telle prudence est mortelle ennemye des haultes executions, I, 34 dans EXÉCUTION
Il me dict qu'il estoit aprez à escrire de l'institution des enfants, et qu'il prenoit l'exemplaire de la mienne, I, 194 dans EXEMPLAIRE
Un seul exemplaire entier de C. Tacitus n'a peu...., III, 80 dans EXEMPLAIRE
Notable exemple de la forcenée curiosité de nostre nature, I, 43 dans EXEMPLE
Vie exempte d'affliction, I, 219 dans EXEMPT, EMPTE
Aulcune partie n'est exempte de corruption, IV, 199 dans EXEMPT, EMPTE
On n'a pas exempté d'ambition l'intention de Pompeius au gouvernement des affaires, IV, 62 dans EXEMPTER
Cette force, je l'eusse prinse en moy mesme si on m'y eust exercé, I, 144 dans EXERCER
Les uns s'y exercent le corps, I, 171 dans EXERCER
Exercer les arts, les sciences, I, 180 dans EXERCER
Exercer des vengeances, III, 80 dans EXERCER
Les exercices du corps, les exercices de l'esprit, I, 150 dans EXERCICE
Ce prophete parle à eulx en public, les exhortant à la vertu et à leur debvoir, I, 238 dans EXHORTER
Ils exigent ce que je ne dois pas, plus rigoureusement beaucoup qu'ils n'exigent d'eulx ce qu'ils doibvent, I, 197 dans EXIGER
Si la doctrine les rencontre mousses [les âmes], elle les suffoque.... ; si desliées, elle les purifie volontiers, clarifie et subtilise jusques à l'exinanition, IV, 42 dans EXINANITION
Les Atheniens.... ordonnerent que sa principale partie [de la rhétorique], qui est esmouvoir les affections, en feust ostée, ensemble les exordes et perorations, I, 380 dans EXORDE
Je cognoy par experience cette condition de nature qui...., I, 41 dans EXPÉRIENCE
Il n'y a que quelques hommes qui se meslent d'enregistrer leurs experiences, III, 230 dans EXPÉRIENCE
Commence à experimenter comment te succederont la doulceur et la clemence, I, 129 dans EXPÉRIMENTER
Le vaisseau est bon, le pilote experimenté, II, 235 dans EXPÉRIMENTER
Chasque expert doibt estre creu en son art, II, 286 dans EXPERT, PERTE
On y requeroit aultrefois une expertise bellique [expérience militaire] plus universelle, II, 65 dans EXPERTISE
Je luy demanday si hors la guerre toute son auctorité estoit expirée, I, 247 dans EXPIRER
Quand nous serons expirez, ce buchier...., II, 36 dans EXPIRER
Autant que mes yeux peuvent recognoistre cette belle saison expirée...., III, 306 dans EXPIRER
Quand je veois ces braves formes de s'expliquer, si vifves, si profondes, je ne dis pas que c'est bien dire, je dis que c'est bien penser, III, 352 dans EXPLIQUER
Maintenant que ma vie est exploictée et employée, II, 294 dans EXPLOITER
Par paroles expresses de son testament, I, 17 dans EXPRÈS, ESSE
La plus expresse marque de la sagesse, c'est une esjouissance constante, I, 176 dans EXPRÈS, ESSE
Tout autre choix que celui qui vient de la main expresse de Dieu...., II, 249 dans EXPRÈS, ESSE
J'en oy qui s'excusent de ne se pouvoir exprimer, I, 188 dans EXPRIMER
....Faicts d'un limon laicteux exprimé par la chaleur de la terre, II, 310 dans EXPRIMER
J'avais traisné languissant après des paroles françoises si exangues, si descharnées, et si vides de matiere et de sens, que ce n'estoient voirement que paroles françoises, I, 156 dans EXSANGUE
À l'esprit de la Royne de Navarre (dizain placé en tête du 3e livre de Pantagruel). Cette morgue grave, severe et ecstatique en une action si folle, III, 359 dans EXTATIQUE
Non pourtant que je me mette en peine pour maintenir cette decence exterieure [ne pas crier dans une colique néphrétique], III, 201 dans EXTÉRIEUR, EURE
Je vis du jour à la journée, et me contente d'avoir de quoy suffire aux besoins presents et ordinaires ; aux extraordinaires toutes les provisions du monde n'y sçauroient baster, I, 317 dans EXTRAORDINAIRE
Il [l'homme] s'eslevera, si Dieu luy preste extraordinairement la main, II, 380 dans EXTRAORDINAIREMENT
Le troisiesme [Lucain] plus verd, mais qui s'est abattu par l'extravagance de la force, I, 266 dans EXTRAVAGANCE
Il fault la garder [la vue] d'extravaguer ny çà ny là hors les ornieres que l'usage et les loix luy tracent, II, 314 dans EXTRAVAGUER
Evite comme deux extremes vicieux ...., III, 13 dans EXTRÊME
Jusques à la premiere entrée et extreme barriere, I, 70 dans EXTRÊME
Les choses qui sont à nostre cognoissance les plus grandes, nous les jugeons estre les extremes que nature face en ce genre, I, 201 dans EXTRÊME
Jusques à son extreme vieillesse, I, 208 dans EXTRÊME
J'en veis mourir un qui, estant à l'extremité, se...., I, 80 dans EXTRÉMITÉ
Callicles dit l'extremité de la philosophie estre dommageable, I, 224 dans EXTRÉMITÉ
Servir de fable au peuple, Il, 35 dans FABLE
La meschanceté fabrique des torments contre soy, II, 45 dans FABRIQUER
N'oser regarder en face les ennemis, I, 64 dans FACE
Vous avez bien la face descouverte ; or moy, je suis tout face [paroles d'un sauvage presque nu], I, 259 dans FACE
Parmy les jeux, les festins, faceties, entretiens communs et populaires, IV, 121 dans FACÉTIE
Il nous fasche qu'ils nous marchent sur les talons, II, 71 dans FÂCHER
Son valet estant surchargé d'argent, il luy ordonna qu'il versast là ce qui luy faschoit, II, 124 dans FÂCHER
L'estre mort ne les fasche point, mais oui bien le mourir, II, 385 dans FÂCHER
Je me desrobbe aux occasions de me fascher, IV, 71 dans FÂCHER
J'ai perdu des enfants, mais en nourrice, sinon sans regret, au moins sans fascherie, I, 310 dans FÂCHERIE
Socrates eut un visage constant, mais serein et riant, non fascheusement constant comme le vieil Crassus, qu'on ne veit jamais rire, III, 311 dans FÂCHEUSEMENT
Ils tenoient leurs chevaux tousjours entravez, tant ils estoient fascheux et farouches, I, 365 dans FÂCHEUX, EUSE
Essayant d'estouffer dans le vin cette fascheuse pensée, II, 37 dans FÂCHEUX, EUSE
Estre le premier de la Grece, c'est facilement estre le premier du monde, t. II, p. 768, dans LACURNE dans FACILEMENT
La debonnaireté et facilité de complexion, I, 197 dans FACILITÉ
La facilité et les inventions d'Ovide m'ont ravi aultrefois, II, 101 dans FACILITÉ
En telle façon que.... [avec le subj.], I, 25 dans FAÇON
Il fault que la bienseance exterieure se façonne quand et quand l'ame, I, 182 dans FAÇONNER
Il luy mesprint d'estre monté sur un cheval façonné à cette eschole, I, 359 dans FAÇONNER
Il faut colloquer les enfants non selon les facultez [richesses] de leur pere, mais selon les facultez de leur ame, I, 178 dans FACULTÉ
La nature pour lui apprendre sa mortalité et notre fadeze [faiblesse]...., II, 20 dans FADAISE
Il n'est point de plus grande fadeze, que de se picquer des fadezes du monde, IV, 44 dans FADAISE
Ce fagotage de tant de diverses pieces se faict en cette condition, que je n'y mets la main que lorsqu'une trop lasche oysifveté me presse, III, 196 dans FAGOTAGE
Sied il pas bien à deux consuls romains.... d'employer leur loisir à ordonner et fagotter gentiement une belle missive, pour...., I, 288 dans FAGOTER
Les estançons de bois venus à faillir, I, 26 dans FAILLIR
Icy fault la regle, I, 27 dans FAILLIR
Faillant à sa parole, I, 30 dans FAILLIR
Ne faillez sur vostre vie à me confesser la verité, I, 127 dans FAILLIR
L'archer qui oultrepasse le blanc fault, comme celuy...., I, 224 dans FAILLIR
Voyant que ses gens avoient failly d'enfoncer le battaillon des ennemis [n'avaient pas réussi], I, 367 dans FAILLIR
La navire faillit la Sicile et fut poulsée contre la coste de Tarente, III, 35 dans FAILLIR
Je n'eusse gueres failly de faillir plustost que de bien-faire à leur mode, III, 260 dans FAILLIR
Il n'est rien qui nous jecte tant aux perils qu'une faim inconsiderée de nous en mettre hors, III, 6 dans FAIM
Tout en la maniere qu'à un faineant l'estude sert de torment, I, 319 dans FAINÉANT, ANTE
À ce que m'ayant perdu, ce qu'ils ont à faire bientost, ils y puissent retrouver aucuns traicts de mes conditions et humeurs, Au lect. p. X dans FAIRE
Donner loy au pis faire, I, 25 dans FAIRE
Faictes place aux aultres, I, 86 dans FAIRE
Nous n'en avons que faire, I, 97 dans FAIRE
Les sauvages d'Escosse n'ont que faire de la Touraine [ils n'en voudraient pas], I, 116 dans FAIRE
S'il y a quelque degré d'honneur, mesme au mal faire, I, 121 dans FAIRE
Se faire fort de veoir...., I, 123 dans FAIRE
Hommes faicts, I, 181 dans FAIRE
Se faire le poil et les ongles, ib. dans FAIRE
Il n'en fault pas faire à deux, I, 183 dans FAIRE
Caton n'en faisoit que rire, I, 189 dans FAIRE
Non comme il se faict [comme l'on faict], I, 183 dans FAIRE
La bonne rhythme ne faict pas le bon poëme, I, 189 dans FAIRE
C'est une bonne chose que le bien dire, mais non pas aussi bonne qu'on la faict, I, 193 dans FAIRE
J'estois desja si faict et accoustumé à...., I, 220 dans FAIRE
Soit qu'il feist soleil ou qu'il pleust, I, 260 dans FAIRE
Il ne faict que d'en venir, ib. dans FAIRE
Un esquif qui faict eau, II, 222 dans FAIRE
C'est à faire aux seuls Spartiates de..., IV, 67 dans FAIRE
Il faict bien piteux et hazardeux, despendre d'un aultre, IV, 97 dans FAIRE
Si j'estoy faiseur de livres, I, 81 dans FAISEUR, EUSE
Voilà pourquoy les faiseurs de lois deffendent les donations entre le mari et la femme, I, 215 dans FAISEUR, EUSE
La force de l'amitié se montre bien plus richement en son faict, qu'en celuy d'Aretheus, I, 217 dans FAIT
Si je feusse nay d'une complexion plus desreglée, je crains qu'il feust allé piteusement de mon faict, II, 123 dans FAIT
Seroit-il vray que pour estre bon à faict [entièrement], il nous le faille estre par naturelle proprieté ?, II, 124 dans FAIT
Tout à faict, I, 251 dans FAIT
Le faiste d'aulcuns bastimens paroist encores, I, 232 dans FAÎTE
Il me faust adjouster cet aultre exemple, I, 16 dans FALLOIR
Il s'en fault tant que je sois arrivé à ce degré d'excellence, que..., II, 122 dans FALLOIR
Le temps qu'il lui falloit à...., I, 23 dans FALLOIR
Il ne peut fuir que les sens ne soient les souverains maistres de sa connoissance ; mais ils sont incertains et falsifiables à toutes circonstances, t. II, p. 499, dans LACURNE dans FALSIFIABLE
Ennemi juré de toute espece de falsification, I, 292 dans FALSIFICATION
Ma conscience ne falsifie pas un iota, I, 203 dans FALSIFIER
S'il n'est assez familier des livres pour y trouver tant de beaux discours qui y sont, I, 174 dans FAMILIER, IÈRE
Ils ont donné le prix à celle des vertus qui leur estoit plus familiere, II, 67 dans FAMILIER, IÈRE
Ces langues estoient familieres à mon pere, II, 137 dans FAMILIER, IÈRE
Ce sont tous songes et fanatiques folies [nos idées sur Dieu], II, 279 dans FANATIQUE
La beauté de son corps estant pieça fanée, I, 211 dans FANER
Les republiques naissent, fleurissent et fanissent de vieillesse, comme nous, III, 97 dans FANER
À ma fantaisie, il n'est rien que la coutume ne face, I, 115 dans FANTAISIE
S'il eust mis, comme moi, par escript ses fantaisies, I, 206 dans FANTAISIE
La beauté : nous en fantasions les formes à nostre poste, II, 200 dans FANTASIER
Il m'enfante tant de chimeres et monstres fantasques, que...., I, 33 dans FANTASQUE
Je resigne cet appetit fantastique [bizarre] à Galba, qui ne s'addonnoit qu'aux chairs dures et vieilles, III, 384 dans FANTASTIQUE
Si philosopher c'est doubter, à plus forte raison niaiser et fantastiquer, comme je foys [fais], doibt estre doubter, II, 23 dans FANTASTIQUER
Estant si facile d'imprimer touts phantosmes en l'esprit humain, c'est injustice de ne le paistre plustost de mensonges proufitables que de mensonges ou inutiles ou dommageables, II, 244 dans FANTÔME
Les farces des bateleurs nous resjouissent, mais aux joueurs elles servent de corvée, I, 331 dans FARCE
On farcissoit ses viandes [d'un roi de Tunis, du temps de Montaigne] de drogues odoriferantes, de telle sumptuosité qu'un paon et deux faisands revenaient à cent ducats, I, 393 dans FARCIR
Il y paroist à la farcissure de mes exemples, I, 81 dans FARCISSURE
La sagesse humaine.... faict favorablement et industrieusement d'employer ses artifices à nous peigner et farder les maulx, et en alleger le sentiment, I, 227 dans FARDER
Vostre extreme volupté a quelque air de gemissement et de plaincte.... voire quand nous en forgeons l'image en son excellence, nous la fardons d'epithetes et qualitez maladifves et douloureuses, langueur, mollesse, foiblesse, defaillance, III, 85 dans FARDER
Des escripts de leur farine, I, 221 dans FARINE
Xerxes estoit un fat, qui, enveloppé en toutes les voluptez humaines, alloit proposer prix à qui luy en trouveroit d'aultres ; mais non gueres moins fat est celuy qui retrenche celles que nature luy a trouvées, IV, 293 dans FAT
Comme si la destinée avoit fatalement attaché la victoire à ses membres, I, 15 dans FATALEMENT
Des Lancelots du Lac, des Amadis, des Huons de Bordeaux et tel fatras de livres à quoy l'enfance s'amuse, je n'en cognoissois pas seulement le nom, I, 196 dans FATRAS
Pendant que nous n'en sommes qu'aux faubourgs [de la vieillesse], III, 380 dans FAUBOURG
Il r'alluma son courage, et, faulsant la presse, donna jusques à...., II, 33 dans FAUSSER
Nostre intelligence se conduisant par la seule voye de la parole, celuy qui la faulse trahit la societé, III, 78 dans FAUSSER
À faulte de faire une chose, I, 19 dans FAUTE
Ils n'ont faulte d'aucune chose necessaire, I, 241 dans FAUTE
La gloire, vaine et faulse monnoye, I, 278 dans FAUX, FAUSSE
Le fauls pas d'un cheval suffit à le porter par terre, II, 190 dans FAUX, FAUSSE
Une peincture entre-luisant d'une infinie varieté de fauls jours à exercer nos conjectures, II, 280 dans FAUX, FAUSSE
Elle se fist lier et attacher estroitement avec son mari par le faux du corps, II, 35 dans FAUX-DU-CORPS
Un moulin à la faveur duquel il s'estoit approché, I, 49 dans FAVEUR
Les faveurs et disgraces de la fortune, I, 67 dans FAVEUR
Un courtisan ne peult avoir ny loi ny volonté de dire et penser que favorablement d'un maistre qui, parmi tant de milliers d'autres subjects, l'a choisi pour le nourrir et eslever de sa main, I, 167 dans FAVORABLEMENT
La plus favorie dame de sa court, I, 110 dans FAVORI, ITE
Je ne faisois bresche à cette bourse favorie que je tenois à part, I, 336 dans FAVORI, ITE
C'estoit le refrain et le mot favory de Socrates, III, 277 dans FAVORI, ITE
Je ne crois pas que Dieu favorisast une si injuste entreprinse, III, 99 dans FAVORISER
Plaisante fantaisie ! plusieurs choses que je ne vouldrois dire à personne, je les dis au peuple ; et sur mes plus secretes sciences ou pensées, renvoye à une boutique de libraire mes amis les plus feaux, IV, 114 dans FÉAL, ALE
Pour revenir à sa clemence [de César], nous en avons plusieurs naïfs exemples au temps de sa domination, lorsque, toutes choses estant reduictes en sa main, il n'avoit plus à se feindre, II, 33 dans FEINDRE
Les poëtes feignent Niobé avoir este transmuée en rochier, I, 7 dans FEINDRE
Quant à cette nouvelle vertu de feinctise et dissimulation qui est à cette heure si fort en credit, je la hais capitalement, III, 51 dans FEINTISE
Le chargeant de felonnes paroles et contumelieuses, I, 4 dans FÉLON, ONNE
Mille femmelettes ont vescu au village une vie plus equable, plus doulce et plus constante que ne feut la sienne [de Cicéron], II, 209 dans FEMMELETTE
Et sommes advertis que le massif se dement quand nous voyons fendiller l'enduict et la crouste de nos parvis, I, 338 dans FENDILLER (SE)
Je ne veulx ny debattre avecques un nuissier de porte, miserable incogneu, ny faire fendre en adoration les presses où je passe, IV, 28 dans FENDRE
Le perigordin appelle lettre-ferits, ces savanteaux ; comme si vous disiez lettre-ferus, ausquels les lettres ont donné un coup de marteau, I, 146 dans FÉRIR
La sentence pressée aux pieds nombreux de la poesie me fiert d'une plus vifve secousse, I, 155 dans FÉRIR
S'estant fichez la vue ferme l'un contre l'aultre, I, 102 dans FERME
Il fault avoir les reins fermes pour entreprendre de...., I, 55 dans FERME
Je marche plus seur et plus ferme à mont qu'aval, I, 161 dans FERME
Une viande massive et ferme [une nourriture solide], I, 189 dans FERME
J'avois une santé ferme et entiere, I, 195 dans FERME
Il le nioit fort et ferme, I, 323 dans FERME
Les dogmatistes les plus fermes sont contraincts, en cet endroict, de..., II, 304 dans FERME
Ce n'est point une isle, ains terre ferme et continente avecques...., I, 232 dans FERME
Sans porte, sans fenestre, sans coffre qui ferme, I, 114 dans FERMER
Ils sont fermez, du costé de la terre. de haultes montagnes, I, 236 dans FERMER
La vaillance, c'est la fermeté, non pas des jambes et des bras, mais du courage et de l'ame, I, 243 dans FERMETÉ
Pour montrer la formeté de son assiette [à cheval], I, 369 dans FERMETÉ
[Montaigne donne la palme à Amyot, traducteur de Plutarque] pour la profondeur de son sçavoir, ayant pu developper si heureusement un auteur si espineux et ferré, car on m'en dira ce qu'on voudra, je n'entends rien au grec, II, 41 dans FERRER
C'est une viande qu'il fault engloutir sans mascher, qui n'a le gosier ferré à glace, II, 385 dans FERRER
Tel valet ferre la mule au maistre qu'il ne hayt pas pourtant, III, 323 dans FERRER
Leurs chevaulx, ferrés d'or massif, IV, 22 dans FERRER
La caressant [la divinité] par l'odeur des encens et sons de la musique, festons et bouquets, II, 256 dans FESTON
Les vainqueurs faisants grand' feste de cet accident, I, 248 dans FÊTE
Il le tesmoigna par l'alaigresse et feste de son visage, I, 271 dans FÊTE
Ils souffrirent d'estre bruslez vifs en un feu avant desadvouer leurs opinions, I, 299 dans FEU
C'est un vray feu d'estoupe [peu durable], III, 372 dans FEU
Mettre un païs à feu et à sang, IV, 167 dans FEU
Nous en avons emprunté nostre feu maistre Jehan [de l'usage des Romains de ne pas nommer la mort], I, 72 dans FEU, FEUE
Un domestique de feu mon pere, I, 100 dans FEU, FEUE
Combien leurs classes [des colléges] seroient plus decemment jonchées de fleurs et de feuillées que de tronçons d'osier sanglants !, I, 183 dans FEUILLÉE
Je feuillete les livres, je ne les étudie pas, III, 57 dans FEUILLETER
Qui presupposera une fiscelle egualement forte partout, il est impossible qu'elle rompe, car par où voulez-vous que la faulsée commence ?, II, 389 dans FICELLE
Sans mot dire, les yeulx fichez en terre, I, 6 dans FICHER
Fichant les yeulx sur la frescheur de mon visage, I, 91 dans FICHER
Combien fidelement il avoit versé [il s'était comporté] en sa charge, II, 35 dans FIDÈLEMENT
Elle [la créature humaine] se sent logée icy parmy la bourbe et le fient du monde, II, 156 dans FIENTE
Je me fie ayséement à la foy d'aultruy, I, 26 dans FIER
Fier une chose à quelqu'un, I, 27 dans FIER
Je me feusse plus volontiers fié à luy de moy, qu'à moy, I, 214 dans FIER
Le duc se fiant [comptant] qu'on n'auroit pas touché à sa bouteille, I, 253 dans FIER
Et duquel il s'estoit toujours fié, III, 304 dans FIER
Comme est il possible d'aller un pas avant sans fiebvre [frayeur] ?, I, 72 dans FIÈVRE
La flamme d'une esmotion fiebvreuse, I, 98 dans FIÉVREUX, EUSE
Les Romains souffrirent grand desadvantage au combat qu'ils eurent contre les Carthaginois prez de Plaisance, de ce qu'ils allerent à la charge, le sang figé et les membres contraincts de froid, I, 261 dans FIGER
Elle nous donne de quoy faire la figue à la force et à l'injustice, I, 83 dans FIGUE
Faire la figue à un aveugle et dire des pouilles à un sourd, III, 111 dans FIGUE
Une piece d'or où estoient gravées quelques figures celestes, I, 95 dans FIGURE
Ces rares figures [les grands hommes de l'antiquité] et triées pour l'exemple du monde par le consentement des sages, I, 265 dans FIGURE
Parer son parler du fard des figures et feinctes d'un oraison apprinse, IV, 217 dans FIGURE
Mettre au fil de l'espée, I, 5 dans FIL
Sa carrière [discours] se passe d'un fil et d'une suite sans interruption, I, 40 dans FIL
Prendre une chose de droict fil, I, 151 dans FIL
Passer au fil de l'épée, IV, 20 dans FIL
Je viens de courre d'un fil [trait] l'histoire de Tacitus, IV, 58 dans FIL
Tantost elles [mes rêveries] se pressent en foule [dans la composition], tantost elles se traisnent à la file, II, 99 dans FILE
Tout estant exactement fourny de filet et d'aiguille pour maintenir son estre, I, 258 dans FILET
Ils faisoient eslancer des surgeons et filets d'eau qui rejaillissoient contre-mont, IV, 14 dans FILET
Comme l'oiseau prend son vol, mais soubs la bride de filiere...., IV, 211 dans FILIÈRE
Quartilla, qui n'avoit point memoire de son fillage [virginité], IV, 264 dans FILLAGE
Celuy qui pour sa fin [but] establiroit nostre peine et mesaise, I, 69 dans FIN
Prinse avecques moderation, la philosophie est plaisante, mais en fin [avec excès, poussée jusqu'à l'extrémité] elle rend un homme sauvage, I, 224 dans FIN
Les fines gents remarquent bien plus curieusement et plus de choses, I, 233 dans FIN, FINE
Il n'y a si fin d'entre nous qui ne se laisse embabouiner de cette contradiction, I, 370 dans FIN, FINE
En Italie, où il y a plus de beauté à vendre et de la plus fine, III, 5 dans FIN, FINE
Pour estre advocat ou financier, il n'en faut pas mescognoistre la fourbe qu'il y a en telles vacations ; un honneste homme n'est pas comptable du vice ou sottise de son mestier, IV, 158 dans FINANCIER
Combattre de vertu, non de finesse [adresse], I, 23 dans FINESSE
Je ne meslois à mes jeux ni tricotterie ni finesse [astuce], I, 109 dans FINESSE
Quelqu'un proposoit contre Cleanthes des finesses dialectiques, I, 190 dans FINESSE
Où que vostre vie finisse, elle y est toute, I, 88 dans FINIR
Les stoïciens, qui donnent aux ames une vie au delà de celle-cy, mais finie, II, 307 dans FINIR
Le regardant fixement, I, 8 dans FIXEMENT
Le corps arreste la legereté de l'esprit et la fixe, IV, 305 dans FIXER
Ce port et ce venerable maintien [d'Alexandre], soubz un visage si jeune, vermeil et flamboyant, III, 192 dans FLAMBOYER
La flamme d'une emotion fiebvreuse, I, 98 dans FLAMME
Des granges des quelles la couverture pend jusques à terre et sert de flancq, I, 237 dans FLANC
Ce qui [boire son soûl au passage d'une rivière] la [une jument] rendit si flacque et refroidie, qu'il feut bien ayséement aprez aconsuyvi [atteint] par ceulx qui le poursuivoient, I, 367 dans FLASQUE
Nous ne prestons volontiers à la devotion que les choses qui flattent nos passions, II, 144 dans FLATTER
Un atheïste se flatte à ramener touts aucteurs à l'atheisme...., II, 150 dans FLATTER
Les bestes nous flattent, nous menacent et nous requierent, II, 157 dans FLATTER
Ou je me flatte, ou encores y a il en cet estat dequoy se soubtenir, III, 198 dans FLATTER
Je cherche à flatter [adoucir] la mort par ces frivoles circonstances, IV, 120 dans FLATTER
La curiosité de cognoistre a esté donnée aux hommes pour fleau, dict la Sainte parole, III, 33 dans FLÉAU
Je sens mes facultez flechir soubs la charge, I, 155 dans FLÉCHIR
L'ouïr, le fleurer, ou un aultre sens, II, 303 dans FLEURER
Un rude tireur le floret au poing, I, 164 dans FLEURET
L'eloquence a flori le plus à Rome lorsque...., I, 380 dans FLEURIR
En la saison où la science fleurissait le plus, II, 206 dans FLEURIR
Une belle plaine fertile et fleurissante, I, 176 dans FLEURISSANT, ANTE
Ceulx qui ont donné au monde leur aage plus actif et fleurissant, I, 279 dans FLEURISSANT, ANTE
Fleurissant en santé, en richesses...., II, 36 dans FLEURISSANT, ANTE
Cette divine police lacedemonienne, si longtemps fleurissante en vertu et en bonheur, II, 222 dans FLEURISSANT, ANTE
La flexibilité de nostre invention à forger des raisons à toutes sortes de songes, IV, 189 dans FLEXIBILITÉ
Je ne puis pas avoir le jugement si flexible, II, 344 dans FLEXIBLE
Cette alaigresse et vigueur, cet estat florissant en quoy j'estois, I, 91 dans FLORISSANT, ANTE
College très florissant pour lors et le meilleur de France, I, 196 dans FLORISSANT, ANTE
Nous trouvons estrange si nous voyons flotter les evenements et diversifier d'une maniere commune et ordinaire, II, 142 dans FLOTTER
Nostre raison se perd, flottant dans cette mer vaste des opinions humaines, II, 256 dans FLOTTER
Cette mer flottante des opinions d'un peuple ou d'un prince, II, 344 dans FLOTTER
Le temps apparoist comme en umbre avec la matiere coulante et fluante tousjours sans jamais demeurer stable, II, 378 dans FLUANT, ANTE
Plusieurs nations abominent la conjonction avecques les femmes qui ont leurs flueurs, I, 226 dans FLUEURS
Pour finir ce notable commentaire, qui m'est eschappé d'un flux de caquet, flux impetueux par fois et nuisible, III, 387 dans FLUX
Toutes choses sont en fluxion, muance et variation perpetuelle, II, 376 dans FLUXION
Je me fie aysement à la foy d'aultrui, I, 26 dans FOI
Observer la foy donnée, I, 27 dans FOI
[Témoins] dignes de foy, I, 202 dans FOI
Ils enregistrent, à la bonne foy, toutes choses sans chois, II, 110 dans FOI
Il n'a rien desguisé, de quoy font foy les libres jugements que...., II, 112 dans FOI
Il y en a trois fois autant, I, 182 dans FOIS
Ils sacrifierent cinquante hommes tout à la fois, I, 229 dans FOIS
En semant les questions et les retaillant, on faict fructifier et foisonner le monde en querelles, I, 234 dans FOISONNER
On a grand tort de la peindre [la philosophie] d'un visage renfrongné.... il n'est rien plus gay, plus gaillard, plus enjoué, et à peu que je ne die follastre, I, 175 dans FOLÂTRE
Il [le philosophe] rira, il follastrera, il se desbauchera avecques son prince, I, 185 dans FOLÂTRER
On a dit folastrie : On trouve la felicité par la guayeté et la folastrie, t. I, p. 415, dans LACURNE dans FOLÂTRERIE
Les poils folets de l'adolescence, III, 385 dans FOLLET, ETTE
Dieu, par sa misericorde, daignant à l'adventure, fomenter par ces benefices temporels les principes d'une telle quelle brute congnoissance que la raison naturelle nous a donnée de lui, II, 246 dans FOMENTER
A il le corps propre à ses fonctions, sain et alaigre ?, I, 325 dans FONCTION
Faire quelque chose du fin fond de son courage, I, 217 dans FOND
Il s'en alla au fin fond de l'Espaigne, III, 169 dans FOND
C'est une question desbattue au fond par les academiques, IV, 354 dans FOND
Apollonius disoit que c'estoit aux serfs de mentir et aux libres de dire la verité ; c'est la premiere et fondamentale partie de la vertu, III, 52 dans FONDAMENTAL, ALE
La deesse fondatrice de la ville d'Athenes choisit, à la situer, une temperature de païs qui feist les hommes prudents, II, 337 dans FONDATEUR, TRICE
La guerre n'a aultre fondement parmy eulx que la seule jalousie de la vertu, I, 241 dans FONDEMENT
Prendre le party le moins fondé en apparence, I, 132 dans FONDER
Il veint fondre comme un colosse sur le petit homme, II, 52 dans FONDRE
Le mulet s'estant apperceu que le sel, fondu par ce moyen...., II, 186 dans FONDRE
C'est un grand poids que la science, ils fondent dessoubs, IV, 48 dans FONDRE
Force attractive, I, 102 dans FORCE
La force de l'imagination, ib. I, 93 dans FORCE
Pour gaigner cet advantage d'avoir faict force à [vaincre] leur constance, I, 242 dans FORCE
À toute force [de toutes ses forces], I, 367 dans FORCE
Un enfant, arrivé à la force de se nourrir, II, 163 dans FORCE
La forcenée curiosité de nostre nature, I, 43 dans FORCENÉ, ÉE
Si on luy refuse aliments en sa saison, il forcene, impatient de delay, III, 333 dans FORCENER
Alexandre, forceant la ville de Gaza, I, 4 dans FORCER
Les mouvements forcez [involontaires] de nostre visage, I, 97 dans FORCER
On me faisoit gouster la science par une volonté non forcée, et de mon propre desir, I, 195 dans FORCER
La sagesse ne force pas nos conditions naturelles [elle ne nous empêche pas d'être hommes], II, 20 dans FORCER
Pour le chastiement d'un forfaict si detestable, III, 247 dans FORFAIT
Elle se forge ainsin une prinse frivole, I, 21 dans FORGER
Forger un conte, I, 205 dans FORGER
J'aime mieulx forger mon ame que la meubler, III, 276 dans FORGER
Platon n'est qu'un poete descousu, Timon l'appelle, par injure, grand forgeur de miracles, II, 280 dans FORGEUR
L'avez-vous bien payé [l'avocat], pour y mordre [à votre cause] et pour s'en formaliser...., II, 325 dans FORMALISER (SE)
Estimant que nos interests alterent le ciel, et que son infinité se formalise de nos menues distinctions, II, 382 dans FORMALISER (SE)
Ce que j'auray dict sans soin, si on vient à me le contester, je m'en formalise, je l'espouse, III, 291 dans FORMALISER (SE)
La philosophie comme formatrice des jugements et des moeurs, I, 181 dans FORMATEUR, TRICE
Les formes de parler, comme les herbes, s'amendent et se fortifient en les transplantant, III, 5 dans FORME
C'estoient les formes [procédés] vrayment romaines, I, 24 dans FORME
Une toute nouvelle forme de vivre, I, 90 dans FORME
Inique et pernicieuse forme [l'usage du fouet dans les colléges] !, I, 183 dans FORME
La forme de leurs licts, de leurs espées, I, 238 dans FORME
Ayant desja le jugement formé, I, 174 dans FORMER
Tel vouldrois je former mon disciple, I, 185 dans FORMER
Et parce qu'elles [bulles de bourgeoisie romaine] se donnent en divers style, plus ou moins favorable, et qu'avant que j'en eusse veu, j'eusse esté bien ayse qu'on m'en eust montré un formulaire...., IV, 143 dans FORMULAIRE
Ayant esté bien fort offensé par les Limosins, I, 1 dans FORT, ORTE
Forte battaille, I, 19 dans FORT, ORTE
Il n'est rien qui abastardisse si fort une nature bien née, I, 183 dans FORT, ORTE
Au fort de l'eloquence de Cicero, plusieurs entroient en admiration, I, 189 dans FORT, ORTE
Le pouls lui bat fort, I, 339 dans FORT, ORTE
Dans le plus fort du doubte, II, 106 dans FORT, ORTE
Si la viande ne se digere si elle ne nous augmente et fortifie.... , I, 144 dans FORTIFIER
Il passa au travers l'armée ennemie pour aller fortifier ses gents de sa presence, III, 172 dans FORTIFIER
Socrates se moque de Laches qui avoit defini la fortitude : se tenir ferme en son rang contre les ennemis, I, 48 dans FORTITUDE
Je passay ce temps n'ayant aultres moyens que fortuites, et despendant de l'ordonnance et secours d'aultruy, I, 312 dans FORTUIT, ITE
En recognoissance d'une si illustre fortune [victoire], I, 19 dans FORTUNE
J'avoy, de fortune, en mes coffres...., I, 95 dans FORTUNE
La condition de sa fortune [richesse] le luy permettoit, I, 281 dans FORTUNE
Regardez pour quoy celuy là s'en va courre fortune de son honneur et de sa vie à tout son espée, IV, 167 dans FORTUNE
Nous avons le pied à la fosse, et nos appetits et poursuittes ne font que naistre, III, 123 dans FOSSE
Si j'eusse esté si fol de rompre ce train...., I, 197 dans FOU ou FOL, FOLLE
Le fol du duc de Florence, I, 259 dans FOU ou FOL, FOLLE
Si ce n'estoit la contenance d'un fol de parler seul, I, 270 dans FOU ou FOL, FOLLE
Crassus lui fait donner le fouet, I, 60 dans FOUET
Sage et divin refrain qui fouette la plus commune erreur des hommes, IV, 45 dans FOUETTER
[Dans un combat] vous engagez vostre valeur, et vostre fortune à celle de vostre cheval.... son effroy ou sa fougue vous rendent ou temeraire ou lasche, I, 361 dans FOUGUE
Qu'il n'est aucun sens que l'esprit humain ne trouve aux escripts qu'il entreprend de fouiller, II, 352 dans FOUILLER
De ceux-là [les pauvres gens] tire nature touts les jours des effets de constance et de patience, plus purs, plus roides.... celui là qui fouit mon jardin, il a ce matin enterré son pere ou son fils, IV, 197 dans FOUIR
Ce n'est pas que le sage ne puisse partout vivre content, voire et seul en la foule d'un palais, I, 274 dans FOULE
La foule qui les suyvoit, II, 38 dans FOULE
À recevoir tant de cervelles estrangieres, il est necessaire que la sienne se foule, se contraigne et rapetisse pour faire place aux aultres, I, 139 dans FOULER
Quelqu'un en mes jours, estant reproché par le roy d'avoir mis les mains sur un presbtre, le nioit fort et ferme : c'estoit qu'il l'avoit battu et foulé aux pieds, I, 323 dans FOULER
Les ames seroient à se fouler à qui prendroit place la premiere...., II, 308 dans FOULER
Pour estre advocat ou financier, il ne fault pas mescognoistre la fourbe qu'il y a en telles vacations, IV, 158 dans FOURBE
Il luy refusa sa fille pour luy avoir veu faire l'arbre fourché sur une table, II, 350 dans FOURCHER
Je disnerois sans nappe.... et m'ayde peu de cuillier et de fourchette, IV, 260 dans FOURCHETTE
Il est bien plus aysé d'accuser l'un sexe que d'excuser l'autre ; c'est ce qu'on dict : le fourgon se moque de la paele, III, 388 dans FOURGON
Il veit des fourmis partir de leur fourmilliere, portants le corps d'un fourmi mort, II, 179 dans FOURMI
Tout formille de commentaires, IV, 237 dans FOURMILLER
On tire volontiers un rideau pour leur oster la veue de cette fornaise ardente [le feu où les femmes dans l'Inde se brûlent après la mort de leur mari] ; ce qu'aulcunes deffendent, pour tesmoigner plus de courage, III, 129 dans FOURNAISE
Il fault tousjours luy [à l'âme] fournir d'object ou...., I, 21 dans FOURNIR
La memoire leur fournit la chose entiere et presente, I, 34 dans FOURNIR
Une estude [cabinet] fournie de toute sorte de livres, I, 57 dans FOURNIR
Il veit fourrager [piller] bonne partie de la ville, I, 27 dans FOURRAGER
Laisser paistrir et fourrager ces graces tendres, à des personnes indiscretes et si volages, III, 338 dans FOURRAGER
Comme on se fourre souvent aux tables ouvertes des grands, II, 108 dans FOURRER
Fourrant sa teste dans un noeud courant, III, 152 dans FOURRER
Luy ayant fourré dans son lict Laïs, III, 157 dans FOURRER
Les habitants disent que depuis quelque temps la mer se poulse si fort vers eulx, qu'ils ont perdu quatre lieues de terre ; ses sables sont ses fourriers ; et voyons de grandes montjoies d'arene mouvante qui marchent d'une demi-lieue devant elle et gagnent païs, I, 232 dans FOURRIER
Autant en feit il [Hippomènes laissant tomber les pommes d'or en courant avec Atalante], à son poinct, et de la seconde et de la tierce ; jusques à ce que, par fourvoyement et divertissement, l'advantage de la course luy demeura, III, 294 dans FOURVOIEMENT
Nos conseils fourvoyent, parce qu'ils n'ont pas d'adresse et de but, II, 9 dans FOURVOYER
Encores les aveugles demandent un guide ; nous nous fourvoyons de nous mesmes, III, 106 dans FOURVOYER
Voilà nos legions et le grand Pompeius mesme à leur teste rompu et fracassé, II, 190 dans FRACASSER
Il n'y a pas grand dangier de nous mescompter à la haulteur du soleil, ou en la fraction de quelque supputation astronomique, III, 214 dans FRACTION
Il [le roi Cotys] paya liberalement la belle et riche vaisselle qu'on lui avoit presentée ; mais, parce qu'elle estoit singulierement fragile...., IV, 162 dans FRAGILE
La frescheur de mon visage, I, 91 dans FRAÎCHEUR
Et de plus fresche memoire, à Yvoy, le...., I, 28 dans FRAIS, FRAÎCHE
Rendre les traficques et negociations libres et franches, I, 118 dans FRANC, FRANCHE
On nous a tant assubjectis aux chordes, que nous n'avons plus de franches allures, I, 161 dans FRANC, FRANCHE
Que cherche elle tant que ses coudées franches ?, II, 173 dans FRANC, FRANCHE
Le bon Froissard a marché d'une si franche naïfveté, que...., II, 110 dans FRANC, FRANCHE
Mais à ce dernier roole de la mort et de nous, il n'y a plus que feindre, il faut parler françois, I, 67 dans FRANÇAIS, AISE
Un peu de chasque chose, et rien du tout : à la françoise, I, 154 dans FRANÇAIS, AISE
Qu'elle lui diroit plus franchement qu'aulcun autre ce qu'il avoit à en esperer, III, 179 dans FRANCHEMENT
Il n'y a que quinze jours que j'ay franchi trente-neuf ans, I, 73 dans FRANCHIR
Celui qui a franchi de cent pas les limites...., ib. II, 11 dans FRANCHIR
Les anciens franchissoient des nuits entieres à boire, II, 16 dans FRANCHIR
Le voleur l'employe [le nom de Dieu] à son ayde pour franchir le hazard et les difficultez qui s'opposent à l'execution de ses meschantes entreprises, I, 402 dans FRANCHIR
Si l'ay fait par franchise et fiance de sa loyauté, I, 26 dans FRANCHISE
Ce conte luy veint frap per l'imagination, I, 94 dans FRAPPER
Nostre ame ne sçauroit de son siege atteindre si hault ; il faut qu'elle le quitte et s'esleve, et, prenant le frein aux dents, qu'elle emporte et ravisse son homme si loing, qu'aprez il s'estonne luy mesme de son faict, II, 22 dans FREIN
Avoir les fondements trop frailes pour s'appuyer de sa propre force, I, 130 dans FRÊLE
Il faut qu'il [le philosophe] fremisse planté au bord d'un precipice, II, 20 dans FRÉMIR
Le moyen que je prends, pour rabbattre cette frenesie [l'attaque contre la religion], et qui me semble le plus propre, c'est de froisser et fouler aux pieds l'orgueil et l'humaine fierté, II, 150 dans FRÉNÉSIE
Cette sorte d'accident se rencontre frequent, I, 93 dans FRÉQUENT, ENTE
Il se tire une merveilleuse clarté, pour le jugement humain, de la frequentation du monde, I, 170 dans FRÉQUENTATION
Les livres sont plaisants ; mais, si de leur frequentation nous en perdons enfin la gayeté et la santé, nos meilleures pieces, quittons les, I, 284 dans FRÉQUENTATION
Nous sommes grands mesnagiers de nostre mise ; nostre opinion ne la laisse jamais courir à fauls fret, I, 312 dans FRET
Nous rendre moins aigres et friands à la jouissance des biens et des plaisirs, II, 214 dans FRIAND, ANDE
Toute ceste fricassée que je barbouille ici n'est qu'un registre des essais de ma vie, IV, 252 dans FRICASSÉE
Je devisois en cette saison frilleuse, si la façon d'aller tout nud...., I, 258 dans FRILEUX, EUSE
Des effects d'une passion ardente, nous retumbons aux effects d'une passion frilleuse, II, 328 dans FRILEUX, EUSE
Si je preste un peu plus attentifvement l'aureille aux livres, depuis que je guette si j'en pourray fripponner quelque chose de quoy esmailler ou estayer le mien...., III, 77 dans FRIPONNER
Avoir de quoy frire, I, 98 dans FRIRE
Nul d'entre nous ne se peult vanter, quelque voyage qu'il face à son souhait, qu'encore, au despartir de sa famille et de ses amis, il ne se sente frissonner le courage, I, 269 dans FRISSONNER
Chose vaine et frivole que l'humaine prudence !, I, 130 dans FRIVOLE
Boire froid, I, 164 dans FROID, OIDE
Froid aux offices d'amitié et de parenté, I, 197 dans FROID, OIDE
Une mine tantost froide, tantost amoureuse, I, 270 dans FROID, OIDE
Estant en nostre sens froid et reposé, II, 325 dans FROID, OIDE
Antigonus, ayant prins en affection un de ses soldats pour sa vertu et vaillance, commanda à ses medecins de le panser d'une maladie longue et interieure qui l'avoit tourmenté longtemps, et, s'appercevant qu'il alloit beaucoup plus froidement aux affaires, luy demanda qui l'avoit ainsi changé et encouardé, II, 5 dans FROIDEMENT
Les aultres [vers] furent faits depuis, comme il estoit à la poursuite de son mariage, en faveur de sa femme, et sentent desjà je ne sçay quelle froideur maritale, I, 222 dans FROIDEUR
Pour entreprendre de marcher front à front avecques ces gents là, I, 155 dans FRONT
Les hommes d'armes qui faisoient front en l'armée de Tigranes, II, 94 dans FRONT
Qui est ouvert d'un costé l'est partout ; nos peres ne penserent pas à bastir des places frontieres [à faire des maisons fortifiées de tous les côtés], III, 8 dans FRONTIÈRE
Et de ce bouquet s'estant frotté les yeulx, elle recouvra la veue, I, 203 dans FROTTER
Nous avons des contes merveilleux de la frugalité de nos roys autour de leurs personnes, et en leurs dons ; grands roys en credit, en valeur et en fortune, IV, 7 dans FRUGALITÉ
C'est merveille du fruict que chascun y faict, I, 194 dans FRUIT
Ils mangeoient, comme nous, le fruict à l'issue de la table, I, 372 dans FRUIT
Une haute montaigne pleine de fruictiers et arbres verdoyants, IV, 13 dans FRUITIER, IÈRE
La fruition de la vie ne nous peut estre plaisante si...., III, 1 dans FRUITION
Montrants aux ennemis que, si fortune l'eust voulu, ils eussent eu aussi bien le courage de leur oster la victoire, comme ils avoient eu de la leur rendre frustratoire, II, 38 dans FRUSTRATOIRE
Si par fortune on vous en recompense [d'un crime] pour ne frustrer la necessité publique de cet extreme et desesperé remede, celuy qui le faict ne laisse pas de vous tenir pour un homme mauldit et exsecrable, III, 248 dans FRUSTRER
Ils rendirent leurs vies entre les mains l'un de l'aultre et en frustrerent la cruauté des tyrans, I, 256 dans FRUSTRER
J'ay monstré, en la conduite de ma vie et de mes entreprinses, que j'ay plustost fuy qu'aultrement, d'enjamber par dessus le degré de fortune auquel Dieu logea ma naissance, III, 7 dans FUIR
Que fuit elle tant que la société ?, I, 273 dans FUIR
Se desfaisants eux mesmes pour fuyr à la loy, I, 299 dans FUIR
Quand je tanse avecques mon valet, je tanse du meilleur courage que j'aye.... mais, cette fumée passée, qu'il ayt besoin de moi, je lui bien feray volontiers, I, 270 dans FUMÉE
Je me sens fumer en l'ame, parfois, aulcunes tentations d'ambition, IV, 132 dans FUMER
Ce breuvage a le goust un peu picquant, nullement fumeux, salutaire à l'estomach, I, 237 dans FUMEUX, EUSE
Je veulx [pour mourir] estre logé en lieu qui me soit bien particulier, sans bruit, non sale, ou fumeux, ou estouffé, t. IV, p. 120 dans FUMEUX, EUSE
Jamais homme ne s'enquit moins [que moi] et ne fureta moins ez affaires d'aultruy, II, 43 dans FURETER
Et puis, mettant l'espée au poing, s'alla mesler furieusement où il feut soudain enveloppé et mis en pieces, II, 32 dans FURIEUSEMENT
Ceulx que presse un furieux desir de guarison se laissent aller à toute sorte de conseils, I, 196 dans FURIEUX, EUSE
Quand ils sont hors d'eulx et furieux et insensez, II, 327 dans FURIEUX, EUSE
Oh le furieux avantage que l'opportunité !, III, 342 dans FURIEUX, EUSE
Tout revient à un, que l'homme se donne sa fin, ou qu'il la souffre.... en quelque lieu que le filet se rompe, il y est tout ; c'est le bout de la fusée, II, 25 dans FUSÉE
À nostre mode ce n'est jamais fait [la reconnaissance pour les dons] ; le receu ne se met plus en compte ; on n'aime la liberalité que future, IV, 10 dans FUTUR, URE
Le jugement d'un homme gagé et achetté est moins libre...., I, 167 dans GAGER
Il seroit utile qu'on passast par gageure la decision de nos disputes ; qu'il y eust une marque materielle de nos pertes, afin que nous en teinssions estat ; et que mon valet me peust dire : il vous cousta l'année passée cent escus, à vingt fois, d'avoir esté ignorant et opiniastre, IV, 37 dans GAGEURE
Gaigner un advantage sur l'ennemy, I, 15 dans GAGNER
Gaigner une battaille contre...., I, 10 dans GAGNER
Gaigner du temps, I, 23 dans GAGNER
Il gaigne sa vie à se faire voir, I, 109 dans GAGNER
C'est un excellent moyen de gaigner le coeur et la volonté d'aultruy, I, 135 dans GAGNER
L'institution a gaignié cela sur moi, I, 184 dans GAGNER
Gaignons sur nous de pouvoir vivre seuls, I, 277 dans GAGNER
Il est besoing de parler ainsin aux juges qu'on veult gaigner, II, 106 dans GAGNER
Si les nations desquelles nous retirons le gayac, la salseperille et le bois d'esquine ont des medecins, combien pensons-nous, par ceste mesme recommandation de l'estrangeté, la rareté et la cherté, qu'ils facent feste de nos choulx et de nostre persil ?, III, 215 dans GAÏAC
Le sainement et gayement vivre, IV, 151 dans GAIEMENT ou GAÎMENT
Cette volupté [de la vertu], pour estre plus gaillarde, nerveuse, robuste, virile, n'en est que plus...., I, 69 dans GAILLARD, ARDE
Les soldats firent leurs salves belles et gaillardes en l'honneur des assistants, I, 136 dans GAILLARD, ARDE
D'appeller les mains ennemies, c'est un conseil un peu gaillard [hardi], I, 138 dans GAILLARD, ARDE
C'est le prix de l'espée, que vous cherchez, non de la gaine, I, 325 dans GAÎNE
Les plus galants hommes, c'estoient ceulx qui les avoyent le plus à mespris [les pédants], I, 139 dans GALANT, ANTE
Certes sa conduite [de l'amour] a plus de garbe [d'agrément] quand elle est meslée d'inadvertance et de trouble, III, 386 dans GALBE
Celuy à qui le bourreau donnoit le bransle, s'escria : vogue la galée, I, 296 dans GALÉE
Si j'ay volé quelqu'un, envoyez-moy plustost en gallere, III, 245 dans GALÈRE
Quelque diversité d'herbes qu'il y ait, tout s'enveloppe sous le nom de salade ; de mesme, sous la consideration des noms, je m'en vay faire ici une galimafrée de divers articles, I, 343 dans GALIMAFRÉE
J'aime l'allure poetique, à saults et à gambades, IV, 136 dans GAMBADE
Nous pouvons appeler à garant cette mesme nature, pour nous avoir laissez en telle imperfection, I, 55 dans GARANT, ANTE
Pour que son innocence luy servist de garant et de recommandation envers la faveur divine, I, 274 dans GARANT, ANTE
Plusieurs appellerent la mort à garant contre les oultrages des tyrans, II, 34 dans GARANT, ANTE
C'est une faible garantie que la mine, toutefois elle a quelque consideration, IV, 224 dans GARANTIE
Garantir un danger par une effrontée mensonge, I, 37 dans GARANTIR
Sa doulceur ne le sceut garantir qu'il ne cheust depuis aux laqs de pareille trahison, I, 130 dans GARANTIR
Incité d'un appetit de mourir courageusement pour garantir sa honte passée, I, 263 dans GARANTIR
Faisants pour garantir leur mort toutes les choses qu'on faict pour garantir sa vie, II, 37 dans GARANTIR
J'ay un bon garcon de tailleur à qui...., I, 37 dans GARÇON
L'une travestie en garson, coiffée d'un morion luisant, I, 177 dans GARÇON
Quand je me prends garde de prez aux plus glorieux exploits de la guerre, I, 132 dans GARDE
L'aultre desdaigne d'en haster son pas et se mettre sur sa garde, II, 105 dans GARDE
On me feit monter sur un cheval qui n'avoit garde de leur eschapper, IV, 229 dans GARDE
Ils vouloient fort se mettre la religion devant, pour garde corps, IV, 373 dans GARDE-CORPS
Je me garderay, si je puis, que ma mort die aultre chose, I, 3. 1 dans GARDER
Avoir à se garder mesme de ses amis, I, 133 dans GARDER
Escornifflant les sentences, non pour les guarder, car je n'ay point de gardoire...., I, 143 dans GARDER
Ayant rencontré un chien qui gardoit un homme mort, I, 191 dans GARDER
Leurs mariages sont mieulx gardez que les nostres, II, 194 dans GARDER
Garde-robe [chaise percée], I, 16 dans GARDE-ROBE
J'ai veus des gardoirs assez, où les poissons accourent pour manger, à certain cri de ceulx qui les traictent, II, 179 dans GARDOIR
Si elle [la fortune] continue, elle m'en envoyera très content et satisfait ; mais gare le heurt, IV, 142 dans GARE
Le poete, dit Platon, assis sur le trepied des muses, verse de furie tout ce qui lui vient en la bouche, comme la gargouille d'une fontaine, IV, 137 dans GARGOUILLE
Plusieurs tiennent que nous ne pouvons abandonner cette garnison du monde [nous tuer] sans...., II, 26 dans GARNISON
.... L'engageure d'une obligation, elle se paye à l'adventure quelques fois, mais elle ne se dissoult jamais ; cruel garottage à qui aime affranchir les coudées de sa liberté en tous sens !, IV, 98 dans GARROTTAGE
Que nous sommes le seul animal abandonné nud sur la terre nue, lié, garrotté...., I, 161 dans GARROTTER
Ce n'est pas assez que nostre institution ne nous gaste pas ; il fault qu'elle nous change en mieulx, I, 147 dans GÂTER
À faute de cette proportion [dans les leçons qu'on donne] nous gastons tout, I, 160 dans GÂTER
Où le compas, l'esquarre et la regle sont gauches, les bastimens qui se dressent à leur mesure sont aussi necessairement manques et defaillants, II, 374 dans GAUCHE
Parquoy nous faisons bien de gauchir un peu sur [d'incliner au] le naïf et mesprisant, I, 192 dans GAUCHIR
En la pluspart de leurs opinions ils gauchissent la voye commune, II, 349 dans GAUCHIR
Gauchir aux dangiers, III, 21 dans GAUCHIR
Je n'ay gueres d'art pour savoir gauchir la fortune et luy eschapper ou la forcer, III, 47 dans GAUCHIR
Et de ces viles ames de bouffons, il s'en est trouvé qui n'ont voulu abandonner leur gaudisserie en la mort mesme, I, 296 dans GAUDISSERIE
Bon compaignon en sa jeunesse, grand diseur, grand gaudisseur, III, 48 dans GAUDISSEUR, EUSE
Je disois en mes jours, de quelqu'un, en gaussant, qu'il avoit choué la divine justice, I, 310 dans GAUSSER (SE)
Routes ombrageuses, gazonnées et doux fleurantes, I, 176 dans GAZONNER
Quand les vignes gelent en mon village, I, 170 dans GELER
Pour encrouster les pores contre les coups de l'air et du vent gelé qui tiroit lors, I, 261 dans GELER
Ce qui se remue n'est pas gelé, ce qui n'est pas gelé est liquide, II, 168 dans GELER
Pour se vouloir eslever et gendarmer de ce sçavoir qui nage en la superficie de leur cervelle, ils vont s'embarrassant et empestrant sans cesse, I, 146 dans GENDARMER (SE)
[Vénus] gendarme le tendre coeur des pucelles au giron de leurs meres, II. 10 dans GENDARMER (SE)
Cette canaille de vulgaire s'aguerrit, et se gendarme à s'ensenglanter jusques aux coudes, III, 109 dans GENDARMER (SE)
Quel privilege a cette figure [d'armoiries] pour demourer particulierement en ma maison ? un gendre la transportera en une aultre famille, I, 347 dans GENDRE
Je ne veulx corrompre son esprit à le tenir à la gehenne et au travail, I, 181 dans GÊNE
Quelle gehenne ne souffrent les femmes, guindées et cenglées, à tout de grosses coches sur les costez ?, I, 308 dans GÊNE
Celuy que le juge a gehenné, pour ne le faire mourir innocent, II, 48 dans GÊNER
Je me suis contrainct et gehenné pour maintenir ce vain masque, VIII, 82 dans GÊNER
Le general de l'armée des Venitiens, I, 14 dans GÉNÉRAL, ALE
Capitaine general, I, 19 dans GÉNÉRAL, ALE
Nature ne se desment pas en cela de sa generale police, I, 105 dans GÉNÉRAL, ALE
Il doibt fuir en general les passions qui...., I, 284 dans GÉNÉRAL, ALE
Estant science, de sa nature, generatrice d'altercation et division, IV, 234 dans GÉNÉRATEUR, TRICE
La principale fin du mariage, c'est la generacion, I, 226 dans GÉNÉRATION
Cil n'a rien de genereux, qui peut recevoir plaisir où il n'en donne point, III, 383 dans GÉNÉREUX, EUSE
Labienus ne peut souffrir cette perte [de ses livres], ny de survivre à cette sienne si chere geniture, II, 90 dans GÉNITURE
Ils [les anciens] tomboient aux genouils pour requerir ou saluer un grand, I, 371 dans GENOU
Le salut du genre humain, I, 377 dans GENRE
Ces bonnes gents [hommes d'honneur], I, 24 dans GENS
Il ne peut tenir la bride à ses gents, I, 27 dans GENS
Gents de pied.... gents de cheval, I, 48 dans GENS
Un tas de gens, I, 248 dans GENS
Sottes gents, I, 248 dans GENS
Conrad print si grand plaisir à veoir la gentillesse de leur courage que...., I, 2 dans GENTILLESSE
Alexandre louoit leur excellence et gentillesse [des arts et des sciences], I, 180 dans GENTILLESSE
Sied il pas bien à deux consuls romains.... d'employer leur loisir à ordonner et fagotter gentiement une missive ?..., I, 288 dans GENTIMENT
Nos geographes disent que meshuy tout est trouvé, II, 332 dans GÉOGRAPHE
Pour le dresser à la peine et aspreté de la cholique, du cautere, et de la geaule aussi et de la torture, I, 165 dans GEÔLE
C'est [un collége] une vraye geaule de jeunesse captive, I, 183 dans GEÔLE
Qualité germaine à cette cy, I, 17 dans GERMAIN, AINE
Ce cas est germain à celuy de M. de Guise, I, 343 dans GERMAIN, AINE
[Les fourmis] rongent le bout [du grain de blé] par où le germe a coustume de sortir, II, 186 dans GERME
Ce sont les vrayes semences de la cruauté : elles se germent là, I, 107 dans GERMER
Le froment, s'acheminant à germer et produire, II, 186 dans GERMER
Il gist en vostre volonté, non au nombre des ans, que...., I, 88 dans GÉSIR
La force de tout conseil gist au temps, III, 269 dans GÉSIR
Assurance de visage, soupplesse de voix et de geste, I, 198 dans GESTE
Si les gestes de Xenophon et de Cesar n'eussent de bien loin surpassé leur eloquence, I, 288 dans GESTES
Ils sacrifioient aux Muses, afin que leurs gestes fussent bien et dignement escripts, III, 24 dans GESTES
Un qu'en menoit au gibet disoit que ce ne feust pas par telle rue, car il y avoit dangier qu'un marchand luy feist mettre la main sur le collet à cause d'un vieux debte, I, 296 dans GIBET
Au giron [sein] mesme de la jouissance, I, 10 dans GIRON
Il estoit encore tout nud, au giron, et ne vivoit que des moyens de sa mere nourrice, IV, 17 dans GIRON
En certaines contrées glaciales, II, 201 dans GLACIAL, ALE
Plusieurs gladiateurs se sont veus, au temps passé, après avoir couardement combattu, avaller courageusement la mort, offrant leur gosier au fer de l'ennemi et le conviant, IV, 212 dans GLADIATEUR
Cette doulceur que sentent ceux qui se laissent glisser au sommeil, II, 54 dans GLISSER
En un lieu glissant et coulant suspendons nostre creance, II, 241 dans GLISSER
Les fines gens remarquent plus de choses, mais ils les glosent, I, 233 dans GLOSER
J'entends que la matiere se distingue, sans me gloser moy mesme, IV, 137 dans GLOSER
Les estroicts baisers de la jeunesse, savoureux, gloutons, I, 392 dans GLOUTON, ONNE
Heliodorus, ce bon evesque de Tricca, aima mieulx perdre la dignité d'une prélature si venerable que de perdre sa fille [un roman, les Éthiopiques] ; fille qui dure encores bien gentille, mais à l'adventure pourtant un peu trop curieusement et mollement goderonnée pour fille ecclesiastique et sacerdotale, II, 89 dans GODRONNER
Ce qui est hors les gonds de la coustume, on le croit hors les gonds de la raison, I, 116 dans GOND
Les maulx qui me tiennent à cette heure à la gorge, III, 205 dans GORGE
Il y eut des meschans qui coupperent la gorge à ceulx qu'ils sçavoient avoir de l'or et de l'argent, Anton. 62 dans GORGE
Il se prit à japper à pleine gorge, Aratus, 9 dans GORGE
Des hommes pleins et gorgez de toutes sortes de commoditez, I, 246 dans GORGER
Il n'est air qui se hume si gouluement, qui s'espande et penetre, comme faict la licence, IV, 199 dans GOULÛMENT
Celui qui a des crevasses aux doigts, ou qui les a gourds, II, 319 dans GOURD, OURDE
Avoir les yeux gourmandement fichez sur...., IV, 108 dans GOURMANDEMENT
Ce vilain souvenir de son inconvenient le gourmandant et tyrannisant, I, 94 dans GOURMANDER
Il ne me laissoit qu'à la desrobée gourmander [lire avidement] ces livres, I, 197 dans GOURMANDER
Gourmer injurieusement un païsan ou un laquay, I, 107 dans GOURMER
J'ay eu de la peine souvent à gourmer et brider mes passions, I, 168 dans GOURMER
Je cherche plus la frequentation de ceux qui me gourment que de ceulx qui me craignent, IV, 38 dans GOURMER
Là où, toutes les autres creatures, nature les a revestues de coquilles, de gousses, d'escorce, de poil...., II, 161 dans GOUSSE
Le premier goust que j'eus aux livres, I, 196 dans GOÛT
Ce bruvage a le goust un peu piquant, I, 237 dans GOÛT
Ces fruits sont, nostre goust mesme, excellents, I, 234 dans GOÛT
On me faisoit gouster la science par une volonté non forcée et de mon propre desir, I, 195 dans GOÛTER
Temoings tant de nations qui n'ont encore gousté aulcun usage des vestements, II, 162 dans GOÛTER
Cestuy-ci [Auguste] avoit esté juge universel du monde à dix-neuf ans et veult [dans une loi] que, pour juger de la place d'une gouttiere, on en ayt trente, I, 407 dans GOUTTIÈRE
Ces ordinaires gouttieres [ennuis continuels] me mangent, IV, 72 dans GOUTTIÈRE
C'est pour le mieulx que j'ai la gravelle ; les bastiments de mon aage ont naturellement à souffrir quelque gouttiere, IV, 269 dans GOUTTIÈRE
La civilité, comme la grace et la beauté, est conciliatrice des...., I, 52 dans GRÂCE
On le desbandoit pour luy lire sa grace, I, 91 dans GRÂCE
La grace et bienseance des vestements despend de...., I, 119 dans GRÂCE
J'y ferois pourtraire la joye et Flora et les Graces, I, 184 dans GRÂCE
Callisthenes perdit la bonne grace d'Alexandre pour...., I, 185 dans GRÂCE
Avecques la grace de Dieu je l'ay passée doulce et aysée [ma vie], I, 219 dans GRÂCE
Une telle largesse faict vergongne à qui la receoit, et se receoit sans grace, IV, 9 dans GRÂCE
Cela ayda jadis à mettre la poesie en la male grace des sages, IV, 341 dans GRÂCE
Gracieux [qui fait grâce] aux vaincus, I, 4 dans GRACIEUX, EUSE
Le vin semble amer au malade et gracieux au sain, II, 352 dans GRACIEUX, EUSE
Langage nerveux et puissant, comme le françois est gracieux, delicat, III, 39 dans GRACIEUX, EUSE
Je loue [chez les femmes] la gradation et la longueur en la dispensation de leurs faveurs, III, 369 dans GRADATION
C. Julius medecin, gressant les yeulx d'un patient, I, 74 dans GRAISSER
Les alphabets des doigts et grammaires en gestes, et les sciences qui ne s'exercent et expriment que par iceulx, II, 159 dans GRAMMAIRE
Oyez dire metonymie, metaphore, allegorie et autres tels noms de grammaire, semble il pas qu'on signifie quelque forme de langage rare et pellegrin ? ce sont tiltres qui touchent le babil de vostre chambriere, I, 382 dans GRAMMAIRE
Demetrius le grammairien, I, 175 dans GRAMMAIRIEN
Ce conte qu'un grand me feit de...., I, 17 dans GRAND, ANDE
Il y a grand à dire entre la cause de celuy qui.... et celuy qui...., I, 123 dans GRAND, ANDE
Nous estimons grande chose nostre mort, II, 381 dans GRAND, ANDE
Ce n'est pas si grand chose de se tuer, II, 383 dans GRAND, ANDE
Paroles grandes et dignes d'un tel philosophe, III, 12 dans GRAND, ANDE
Grand maistre en la science de bourrellerie, III, 301 dans GRAND, ANDE
Se faire arracher des dents saines, pour en former la voix plus molle et plus grasse, I, 307 dans GRAS, ASSE
Un chien enragé luy emporta le gras de la jambe, III, 302 dans GRAS, ASSE
Je fois [fais] mes jours gras des maigres, IV, 288 dans GRAS, ASSE
En m'y condamnant, ils effacent la gratification de l'action et de la gratitude qui m'en seroit due, I, 197 dans GRATIFICATION
Toutes gratifications ne sont pas bien logées en toutes gents, I, 227 dans GRATIFICATION
Je trouveroy plus galand d'imiter ceulx qui entreprennent, vivants et respirants, jouyr de l'ordre et honneur de leur sepulture, et qui se plaisent de veoir en marbre leur morte contenance ; heureux qui sachent resjouyr et gratifier leur sens par l'insensibilité, et vivre de leur mort !, III, 18 dans GRATIFIER
J'aimerois aussi cher qu'il se gratifiast des bonnetades qu'on lui faict [le prenant pour un autre], III, 312 dans GRATIFIER
Quant à la gratitude, car il me semble que nous avons besoing de mettre ce mot en credit...., II, 192 dans GRATITUDE
À ce tressaillir, du plaisir qu'il [Socrate] sent à gratter sa jambe, après que les fers en furent hors, II, 120 dans GRATTER
Si est la graterie, des gratifications de nature les plus doulces, et autant à la main ; mais elle a la penitence trop importunement voisine, IV, 279 dans GRATTERIE
Les maladies, la pauvreté.... sont subjects graves, et qui grevent, III, 305 dans GRAVE
Nul homme grave et judicieux ne peult faire estime de ces choses, IV, 7 dans GRAVE
Une piece d'or, où estoient gravées quelques figures celestes, I, 95 dans GRAVER
L'homme nud et vuide.... c'est une charte blanche preparée à prendre du doigt de Dieu telles formes qu'il luy plaira d'y graver, II, 236 dans GRAVER
Comme, après avoir avalé le bon vin d'une belle coupe, nous en considerons les graveures et l'ouvrage, IV, 129 dans GRAVURE
Comme je ne me sçais aucun gré du service que je me fois, aussi...., I, 215 dans GRÉ
Tout homme pecunieux est avaricieux à mon gré [à mon avis], I, 316 dans GRÉ
On ne peult attribuer à punition ce qui vient à gré à celuy qui le souffre, II, 258 dans GRÉ
Pensons nous qu'à chaque arquebusade qui nous touche, et à chaque hazard que nous courons, il y ait soubdain un greffier qui l'enroolle ? et cent greffiers oultre cela le pourront escrire, desquels les commentaires ne dureront que trois jours et ne viendront à la veue de personnes, III, 24 dans GREFFIER
Torquato Tassc, en la comparaison qu'il faict de la France à l'Italie, dict avoir remarqué cela, que nous avons les jambes plus grailes que les gentilshommes italiens, et en attribue la cause à ce que nous sommes continueilement à cheval, IV, 190 dans GRÊLE
À qui il gresle sur la teste, tout l'hemisphere semble estre en tempeste et orage, I, 170 dans GRÊLER
Pour toutes maladies ils se baignent, et sont à grenouiller dans l'eau, quasi d'un soleil à l'autre, III, 222 dans GRENOUILLER
Cette matiere gluante, de la quelle se bastit la grave et la pierre, III, 219 dans GRÈVE
Le vice, la mort.... sont subjects graves et qui grevent, III, 305 dans GREVER
Rien ne peut estre grief qui n'est qu'une fois, I, 84 dans GRIEF, ÈVE
Les dieux punirent griefvement les iniques voeux d'Oedipus, en les luy octroyant, I, 404 dans GRIÈVEMENT
Je sçais qu'il s'est trouvé des simples païsans s'estre laissez griller la plante des pieds.... avant que de s'estre seulement voulu mettre à rençon, III, 152 dans GRILLER
Sur cette humeur d'une gravité et grimace paternelle, II, 82 dans GRIMACE
Les chiens de garde que nous voyons souvent gronder en songeant, II, 200 dans GRONDER
Au travers le gros des ennemis, I, 63 dans GROS, OSSE
Je ne luicte point en gros ces vieux champions là, et corps à corps, I, 157 dans GROS, OSSE
Le but et la visée d'un capitaine doibt regarder la victoire en gros, I, 342 dans GROS, OSSE
Il avoit le coeur trop gros [haut] pour...., II, 47 dans GROS, OSSE
Une grosse et vehemente fiebre, III, 205 dans GROS, OSSE
Je sçay grossierement ce à quoy elles visent, I, 154 dans GROSSIÈREMENT
Enfant nourry grossierement comme il fault et hazardeusement, I, 464 dans GROSSIÈREMENT
Par imagination je grossis ces incommoditez de la moitié, I, 82 dans GROSSIR
Ces fureurs grossissent leur courage au dessus de la raison, I, 132 dans GROSSIR
Leur ame s'estoit merveilleusement grossie et enrichie par l'intelligence des choses, I, 141 dans GROSSIR
Ceulx qui ont le corps graile, le grossissent d'embourrures, I, 170 dans GROSSIR
Ce lourd grossissement de pourpoincts, qui nous faict touts aultres que nous ne sommes, I, 338 dans GROSSISSEMENT
Le vuide tout autour, il le remplit de crotesques, qui sont peinctures fantasques, n'ayant grace qu'en la variété et estrangeté ; que sont ce icy aussi, à la verité, que crotesques et corps inonstrueux [ces Essais] ?, I, 205 dans GROTESQUES
Comme la mouche guespe picque et offense aultruy, mais plus soy mesme, car elle y perd son aiguillon et sa force pour jamais, II, 45 dans GUÊPE
Il est malaysé que l'art [sans la nature] aille gueres avant, I, 77 dans GUÈRE ou GUÈRES
Un art qui ne peult venir à la cognoissance de gueres de gents, I, 286 dans GUÈRE ou GUÈRES
Si suis-je trompé, si gueres d'aultres donnent...., I, 290 dans GUÈRE ou GUÈRES
Et me deplaist d'en dire gueres oultre ce que j'en crois, I, 292 dans GUÈRE ou GUÈRES
Qui y regarde privéement ne se trouve guere deux fois en mesme estat, II, 6 dans GUÈRE ou GUÈRES
Je ne suis pas homme qui me laisse gueres garrotter le jugement par preoccupation, III, 1 dans GUÈRE ou GUÈRES
Ceulx qui naissent roys ne sont pas communement gueres meilleurs, IV, 357 dans GUÈRE ou GUÈRES
Avoir guerre contre les Escossois, I, 15 dans GUERRE
Je hais moins l'injure guerriere que pacifique, IV, 101 dans GUERRIER, IÈRE
Leurs chansons guerrieres [des peuples d'Amérique], I, 245 dans GUERRIER, IÈRE
Ces mouvements guerriers qui nous ravissent de leur horreur et espoventement, cette tempeste de sons et de cris, II, 187 dans GUERRIER, IÈRE
Me tenant au guet de ces grandeurs extraordinaires, j'ay trouvé que ce sont des hommes comme les aultres, IV, 48 dans GUET
Avoir l'oeil au guet, l'oreille aux escoutes, IV, 386 dans GUET
Il semble que la fortune quelquesfois guette à poinct nommé le dernier jour de nostre vie, pour...., I, 66 dans GUETTER
Il [un maître d'hôtel] m'a faict un discours de cette science de gueule [l'art de manger] avecques une gravité et contenance magistrale...., I, 381 dans GUEULE
Les gueux ont leurs magnificences et leurs voluptez, comme les riches, IV, 258 dans GUEUX, EUSE
Nature est un doulx guide ; mais non pas plus doulx que prudent et juste, IV, 304 dans GUIDE
Il y a mille discours que Plutarque n'a que touchés simplement ; il guigne seulement du doigt par où nous irons s'il nous plaist, I, 169 dans GUIGNER
Comme ils se guignoient [faisaient signe] l'un l'aultre que l'occasion estoit propre à leur besongne, I, 255 dans GUIGNER
Eschever tantost l'un tantost l'aultre des maux qui nous guignent de suitte et assenent ailleurs autour de nous, IV, 206 dans GUIGNER
Pour faire un corps bien espagnolé, quelle gehenne ne souffrent-elles [les femmes], guindées et cenglées, à tout de grosses coches sur les costez, jusques à la chair vifve ?, I, 308 dans GUINDER
Si c'estoit une habitude de vertu, et non une saillie, II, 7 dans HABITUDE
S'il leur advient aultrement qu'il [un devin] ne leur a predict, il est hasché en mille pieces, I, 238 dans HACHER
On luy dressoit des sentiers au travers des hayes de leurs bois, I, 247 dans HAIE
On est surprins entre la haie et le fossé ; il fault tenter fortune...., III, 16 dans HAIE
Il fault rebrosser ce sot haillon qui cache nos moeurs ; ils envoyent leur conscience au bordel et tiennent leur contenance en regle, III, 314 dans HAILLON
Je n'eusse rapporté du college que la haine des livres, I, 197 dans HAINE
Je hay la finesse, I, 96 dans HAÏR
Aimez le [l'ami] comme ayant quelque jour à le haïr ; haïssez le [l'ennemi] comme ayant à l'aimer, I, 215 dans HAÏR
Je hais à mort de sentir au flatteur, I, 292 dans HAÏR
Les Gaulois haïssoient ces armes traistresses, I, 363 dans HAÏR
Le crocheteur et le savetier tous harassez et halbrenez qu'ils sont de travail et de faim, III, 5 dans HALBRENÉ, ÉE
Je me recouppe si souvent à faulte de haleine, I, 103 dans HALEINE
Nul loisir de se reposer et prendre haleine, I, 357 dans HALEINE
Il faut reserver d'embesongnement et d'occupation autant seulement qu'il en est besoin pour nous tenir en haleine, I, 384 dans HALEINE
Venus n'est pas si belle toute nue et vifve et haletante comme elle est icy chez Virgile...., III, 318 dans HALETER
La recherche des phrases nouvelles et des mots peu cogneus vient d'une ambition puerile et pedantesque ; peusse je ne me servir que de ceulx qui servent aux hales à Paris !, I, 192 dans HALLE
Qu'il [le duc de Guise] ne se peult excuser d'avoir faict alte et temporisé [à la bataille de Dreux] avecques les forces qu'il commandoit...., I, 342 dans HALTE
Comme respondit ce philosophe ancien à celui qui se mocquoit de quoy il n'avoyt sceu gaigner la bonne grace d'un tendron qu'il pourchassoit : Mon amy, le hameçon ne mord pas à du fromage si frais, III, 363 dans HAMEÇON
La hante [d'une javeline], revestue d'estouppe empoixée et huilée, I, 362 dans HAMPE
Hanter mauvaise compagnie, I, 274 dans HANTER
Cleomenes oyant un rhetoricien haranguer de la vaillance, III, 141 dans HARANGUER
J'ai chassé au haras un vieux cheval du quel, à la senteur des juments, on ne pouvoit venir à bout, III, 3 dans HARAS
Le crocheteur et le savetier, touts harassez et hallebrenez qu'ils sont de travail et de faim, III, 335 dans HARASSER
Cette noble harde [attache] socratique du corps à l'esprit, III, 387 dans HARDE
Quant à ce beau mot de quoy se couvre l'ambition et l'avarice : que nous ne sommes pas nays pour nostre particulier, ains pour le public, rapportons nous en hardiment à ceulx qui sont en la danse, I, 272 dans HARDIMENT
Je hais un esprit hargneux et triste, qui glisse par-dessus les plaisirs de la vie, et s'empoigne et paist aux malheurs, III, 312 dans HARGNEUX, EUSE
Il falloit tant de temps à les destacher et harnacher [certains chevaux], I, 365 dans HARNACHER
La jeunesse s'eschauffe si avant en son harnois toute endormie, que...., I, 92 dans HARNAIS ou HARNOIS
Nous louons un cheval de ce qu'il est vigoreux, non de son harnois, I, 324 dans HARNAIS ou HARNOIS
Joinct que vous ne les desprenez pas à vostre poste quand ils se sont une fois harpez, et demeurez à la misericorde de leur combat [en parlant de chevaux fougueux], III, 278 dans HARPER
Je me harpe avecques si grande faim aux accointances qui reviennent à mon goust, III, 278 dans HARPER
Au hazard du combat, I, 15 dans HASARD
Par hazard, I, 214 dans HASARD
Rien de noble ne se fait sans hazard [risques], I, 134 dans HASARD
Endurcissez le à la sueur et au froid, aux hazards, I, 183 dans HASARD
Ils [les parents] ne sont capables ny de chastier les faultes [d'un enfant], ny de le veoir nourry grossierement comme il fault et hazardeusement, I, 164 dans HASARDEUSEMENT
Nous raisonnons hazardeusement et inconsideréement, I, 358 dans HASARDEUSEMENT
Et a tousjours esté conseil hasardeux de...., II, 7 dans HASARDEUX, EUSE
Je tiens moins hazardeux d'escrire les choses passées que presentes, I, 103 dans HASARDEUX, EUSE
Il faict bien piteux et hazardeux despendre d'un aultre, IV, 97 dans HASARDEUX, EUSE
Le coup pour la haste n'ayant pas esté bien assené, II, 33 dans HÂTE
Duicts à faire cinq lieues en cinq heures, et six s'il y avoit haste, II, 96 dans HÂTE
Couvrir un logis à la haste et le fortifier, IV, 6 dans HÂTE
La pluspart des philosophes ont ou prevenu par desseing, ou hasté et secouru leur mort, I, 295 dans HÂTER
Haster son pas, II, 105 dans HÂTER
Pour avoir haulsè la main ou baissé la teste, I, 49 dans HAUSSER
Il meit des cailloux dans cette cruche jusques à ce qu'il eust faict haulser l'huile plus prez du bord, II, 176 dans HAUSSER
Là hault [au ciel], I, 66 dans HAUT, AUTE
On les a veu voler d'une aile si haulte, que...., I, 141 dans HAUT, AUTE
Rencontrant [dans un livre] une piece haulte, riche et eslevée jusques aux nues, I, 156 dans HAUT, AUTE
Le hault bout d'une table, I, 168 dans HAUT, AUTE
Consolants la mere de Brasidas, de la mort de son fils, et le hault louants jusques dire que...., I, 231 dans HAUT, AUTE
Alexandre dormit si profondement et si haulte matinée...., I, 339 dans HAUT, AUTE
Le hault mal, III, 206 dans HAUT, AUTE
Tomber de hault, IV, 204 dans HAUT, AUTE
Il treuve leur route trop haultaine et inaccessible, II, 116 dans HAUTAIN, AINE
Le rugissement haultain et espovantable de ce lion, II, 192 dans HAUTAIN, AINE
Ceulx qui prennent mon silence pour une trop haultaine confiance ne m'en veulent gueres moins, IV, 203 dans HAUTAIN, AINE
Comme les orages et tempestes se piquent contre l'orgueil et haultaineté de nos bastiments, I, 166 dans HAUTAINETÉ
Tout cela ne va pas trop mal [il s'agit des réponses d'un chef de sauvages] ; mais quoy ! ils ne portent pas de hault de chausses, I, 247 dans HAUT-DE-CHAUSSES ou HAUT-DE-CHAUSSE
L'accoustumance hebete nos sens, I, 106 dans HÉBÉTER
Il est un sot, son goust est mousse et hebesté, I, 329 dans HÉBÉTER
Les haires ne rendent pas tousjours heres [continents] ceulx qui les portent, III, 157 dans HÈRE
Rufus que Cicero accuse pour avoir recueilli une heredité contre sa conscience, III, 14 dans HÉRÉDITÉ
Nous ne commandons pas à nos cheveux de se herisser, I, 97 dans HÉRISSER
Au malheur, mon courage se herisse, au lieu de s'applatir, IV, 67 dans HÉRISSER
Quelque pierre espineuse et herissée qui te poinct et escorche cruellement le col de la verge, IV, 271 dans HÉRISSER
Un goutteux, un hernieux, IV, 275 dans HERNIEUX, EUSE
Rampant au limon de la terre, je ne laisse pas de remarquer jusques dans les nues la haulteur inimitable d'aulcunes ames heroïques, I, 263 dans HÉROÏQUE
Ma hesitation, I, 42 dans HÉSITATION
Rapportants leur heur ou malheur à la raison divine, I, 248 dans HEUR
Il amusa toutes ses heures dernieres..., I, 17 dans HEURE
Sur l'heure de sa fin, 1. 18 dans HEURE
Assigner l'heure et le lieu, I, 24 dans HEURE
Tout sur l'heure, I, 59 dans HEURE
Comme nous comptons à cette heure, I, 73 dans HEURE
Nul ne meurt avant son heure, I, 88 dans HEURE
Il estoit à cette heure là vieil et point marié, I, 92 dans HEURE
Les battailles ne sont asture [à cette heure] que routes, I, 361 dans HEURE
Nous osons à cett' heure et parler et escrire, II, 42 dans HEURE
À cette heure le chagrin predomine en moy, à cette heure l'alaigresse, II, 324 dans HEURE
Amyot a developpé si heureusement Plutarque, II, 41 dans HEUREUSEMENT
Moyens qu'il n'appartient qu'à la fortune de Cesar de heureusement conduire, III, 162 dans HEUREUSEMENT
Heureuse la mort qui.... !, I, 90 dans HEUREUX, EUSE
[Pyrrhon] attendant le heurt des charrettes, II, 234 dans HEURT
Si elle [l'amitié] n'est querelleuse, si elle craint le hurt et a ses allures contrainctes, IV, 37 dans HEURT
Pour avoir heurté du pied contre le seuil de son huis, I, 74 dans HEURTER
Ma maison n'est pas close à personne qui y heurte, III, 8 dans HEURTER
Je surpasse en religion superstitieuse toute foi historiale, I, 103 dans HISTORIAL, ALE
Les gents d'entendement hochent du nez vostre incrustation empruntée, I, 157 dans HOCHER
Tous les maulx qui n'ont autre dangier que du mal, nous les disons sans dangier : celui des dents ou de la goutte, pour grief qu'il soit, d'autant qu'il n'est pas homicide, qui le met en compte de maladie ?, I, 302 dans HOMICIDE
Une beauté naïfve, active, genereuse non hommasse, mais virile, I, 176 dans HOMMASSE
Homme de guerre, I, 25 dans HOMME
Nous ne sommes hommes que par la parole, I, 36 dans HOMME
Il estoit homme pour [à] devenir..., I, 70 dans HOMME
Homme de lettres, I, 174 dans HOMME
Il l'envoya subjuguer le monde à tout seulement 30,000 hommes, I, 180 dans HOMME
Hommes faicts, ils..., I, 181 dans HOMME
En fant, homme, vieil, j'ay tousjours creu..., I, 183 dans HOMME
Hongrois se disait hongre : Les Hongres très belliqueux combattants..., I, 242 dans HONGRE
Nous voyons des honnestes hommes [probes] d'ailleurs..., I, 37 dans HONNÊTE
Touts moyens honnestes de se garantir des maulx, I, 48 dans HONNÊTE
La mort nous attrape fuyant et poltron aussi bien qu'honneste homme, I, 75 dans HONNÊTE
Tout beau et honneste que vous estes [une femme vous refuse et cède à un muletier], II, 5 dans HONNÊTE
Des estranges privautez avecques des honnestes femmes, II, 17 dans HONNÊTE
Nous parant des plus honnestes vestements que nous ayons, II, 337 dans HONNÊTE
Il tault faire différence entre les choses utiles et les honnestes, III, 244 dans HONNÊTE
L'honnesteté de ses moeurs, III, 520 dans HONNÊTETÉ
Il permit aux gentils femmes de sortir, leur honneur sauve, I, 2 dans HONNEUR
Honneurs decernez à Talva, I. 10 dans HONNEUR
Disposer l'honneur et la cerimonie d'un enterrement, I, 17 dans HONNEUR
Celuy a l'honneur de la guerre, qui en a le proufit, I, 25 dans HONNEUR
Je pensois faire honneur à un seigneur, de m'enquerir à luy..., I, 185 dans HONNEUR
Il l'escrivit à l'honneur de la liberté contre les tyrans, I, 206 dans HONNEUR
L'art gaigne le poinct d'honneur sur la nature, I, 234 dans HONNEUR
Femme de bien, et femme d'honneur et de vertu [femme chaste], II, 67 dans HONNEUR
Sortir, à son honneur, d'une entreprinse, II, 68 dans HONNEUR
Elle [la fortune] m'a faict quelques faveurs venteuses, honoraires et titulaires, sans substance, IV, 143 dans HONORAIRE
Des nobles qui par leur vertu honorent leur noblesse, I, 130 dans HONORER
Tableau qui honorerera tout le reste de cette besongne, I, 206 dans HONORER
Cela me faict honorer à merveille la response de ce soldat..., I, 217 dans HONORER
J'honore le plus ceulx que j'honore le moins [dans mes lettres, ceux à qui je donne le moins de formules de politesse], I, 292 dans HONORER
Ayez honte et respect de vous-mesmes, I, 286 dans HONTE
N'as-tu pas honte de chanter si bien ?, I, 289 dans HONTE
Poetus se frappa tout soubdain de ce mesme glaive [dont Arria s'était frappée], honteux, à mon advis, d'avoir eu besoing d'un si cher et precieux enseignement, III, 182 dans HONTEUX, EUSE
Sain, j'ay eu les maladies beaucoup plus en horreur que lors..., I, 82 dans HORREUR
Il se jecta hors la ville, I, 61 dans HORS
De là en hors [depuis lors], I, 94 dans HORS
Hors de propos, I, 98 dans HORS
Ce qui est hors les gonds de la coustume, I, 116 dans HORS
Une femme hors d'aage, I, 226 dans HORS
Ils beuvoient hors du manger, I, 237 dans HORS
Furieux et hors de soy, I, 278 dans HORS
Hors d'haleine et de force, II, 131 dans HORS
Grattant sa jambe aprez que les fers en feurent hors, II, 120 dans HORS
Comme le soleil espand du ciel en hors sa lumiere, II, 295 dans HORS
Tout ce qui y estoit [dans ma maison, lors d'une peste] estoit sans garde et à l'abandon de qui en avoit envie ; moy, qui suis si hospitalier, feus en très penible queste de retraicte pour ma famille ; une famille esgarée faisant peur à ses amis et à soy mesme..., IV, 208 dans HOSPITALIER, IÈRE
Quelque sens particulier.... qui advertit les poulets de la qualité hostile qui est au chat contre eulx, et à ne se desfier du chien, II, 359 dans HOSTILE
Jamais l'ambition, jamais les inimitiez publicques ne poulserent les hommes les uns contre les aultres à si horribles hostilitez et calamitez si miserables [qu'en Amérique les Espagnols], IV, 20 dans HOSTILITÉ
Lorsqu'aprez une longue queste la beste vient en sursault à se presenter en lieu où, à l'adventure, nous l'esperions le moins, cette secousse et l'ardeur de ces huées nous frappe..., II, 127 dans HUÉE
Donner delay de huictaine, I, 74 dans HUITAINE
La plus commune des humaines erreurs, I, 11 dans HUMAIN, AINE
La race humaine, I, 70 dans HUMAIN, AINE
Qu'il se veoid plus souvent cette faulte, que les theologiens escrivent trop humainement, que cette aultre, que les humanistes escrivent trop peu theologalement, I, 401 dans HUMAINEMENT
Qu'il se veoid plus souvent ceste faulte, que les theologiens escrivent trop humainement, que cette aultre, que les humanistes escrivent trop peu theologalement, I, 401 dans HUMANISTE
J'entends bien qu'il y a quelque simple qui humecte, quelque aultre qui asseiche, III, 206 dans HUMECTER
Nous les humons [les préjugés] avec le laict de nostre naissance, I, 116 dans HUMER
On y retrouvera aucuns traits de mes conditions et humeurs, Au lect. p. 11 dans HUMEUR
Parmi ses humeurs il avoit cette cy..., I, 16 dans HUMEUR
Je veoy louer cette humeur [fantaisie], I, 17 dans HUMEUR
Malice ennemie de mon humeur, I, 34 dans HUMEUR
Ce feut une humeur prompte et curieuse qui me convia à tel effet esloingné de ma nature, I, 96 dans HUMEUR
Diogenes estoit, à mon humeur, juge plus poignant que Timon, I, 379 dans HUMEUR
On les hurloit et mauldissoit [les gladiateurs], si on les voyoit estriver à recevoir la mort, III, 101 dans HURLER
Opinion, secte, à laquelle ils se trouvent hypothequez, asservis et collez, II, 232 dans HYPOTHÉQUER
Celuy qui a hypothequé au monde son livre, je treuve apparence qu'il n'y aye plus de droict, IV, 90 dans HYPOTHÉQUER
Je n'aime pas que ma volonté demeure hypothequée par tiltre de gratitude, ib. 94 dans HYPOTHÉQUER
Ayant prins la ville de Regge, et en icelle le capitaine Phyton, I, 3 dans ICELUI
D'ici à cent ans, I, 84 dans ICI
Ces maistres icy sont de touts les hommes ceulz qui...., I, 141 dans ICI
Je crois aussi que la liberté à chascun de dissiper une parole si religieuse et importante [celle des Saintes Écritures] à tant de sortes d'idiomes a beaucoup plus de dangier que d'utilité, I, 399 dans IDIOME
Platon ordonne une sepulture ignominieuse à celui qui..., II, 28 dans IGNOMINIEUX, EUSE
L'ignorance qui se sçait, qui se juge et qui se condamne, ce n'est pas une entiere ignorance ; pour l'estre, il fault qu'elle s'ignore soy mesme, II, 230 dans IGNORANCE
Il se veoit en plusieurs lieux la forme de leurs licts, I, 238 dans IL, au singulier, ILS, au pluriel
Partout se veoit l'animosité et illegalité des accusateurs, I, 99 dans ILLÉGALITÉ
Et qui ne portoit cette marque, estoit tenu illegitime, III, 203 dans ILLÉGITIME
Certes elle [la nature] m'a traité illegitimement et incivilement, III, 373 dans ILLÉGITIMEMENT
La foy venant à teindre et illustrer les arguments de Sebond, elle les rend fermes et solides, II, 149 dans ILLUSTRER
Imaginez combien seroit une vie perdurable moins...., I, 89 dans IMAGINER
Ce lievre qu'un levrier imagine en songe, II, 199 dans IMAGINER
Je cherche s'il est diligent [un domestique], et ne crains pas tant un muletier joueur qu'imbecille, ny un cuisinier jureur qu'ignorant, I, 218 dans IMBÉCILE
L'imbecillité humaine, I, 11 dans IMBÉCILLITÉ
Considerant l'imbecillité du jugement humain et la difficulté de choix es choses nouvelles et doubteuses, I, 330 dans IMBÉCILLITÉ
C'est le vray advantage des dames que la beauté ; elle est si leur, que la nostre, quoiqu'elle desire des traicts un peu aultres, n'est en son poinct que confuse avecques la leur, puerile et imberbe, III, 286 dans IMBERBE
Des hommes abbruvez et imbus de cette superstition, II, 346 dans IMBOIRE
Il faut qu'il imboive leurs humeurs, non qu'il apprenne leurs preceptes, et qu'il oublie hardiment, s'il veut, d'où il les tient, mais qu'il se les sache approprier, I, 35 dans IMBOIRE
J'ay une condition singeresse et imitatrice, III, 356 dans IMITATEUR, TRICE
La raison nous ordonne... ne se planter comme un colosse immobile et impassible, I, 339 dans IMMOBILE
J'ayme des natures temperées et moyennes : l'immoderation vers le bien mesme : si elle ne m'offense, elle m'estonne, I, 224 dans IMMODÉRATION
Il y a dangier que l'amitié qu'on porte à une telle femme soit immoderée, 1, 225 dans IMMODÉRÉ, ÉE
Les hommes qui perscrutent immoderéement des cognoissances qui ne sont pas de leur appartenance, II, 278 dans IMMODÉRÉMENT
La pauvre Iphigenia, au port d'Aulide, par sa mort et immolation..., II, 258 dans IMMOLATION
Je ne trouve rien si humble et si mortel en la vie d'Alexandre que ses fantaisies autour de son immortalisation, IV, 307 dans IMMORTALISATION
Platon adjouste que ce sont icy [les ouvrages, les grandes actions] des enfants immortels qui immortalisent leurs peres, voire et les deifient, II, 89 dans IMMORTALISER
Cicero, qui dict vouloir employer sa solitude et sejour des affaires publiques à s'en acquerir par ses escripts une vie immortelle, I, 282 dans IMMORTEL, ELLE
La premiere erreur [qu'il n'y a point de dieux] selon son advis [de Platon] ne dura jamais immuable en homme depuis son enfance jusques à sa vieillesse, I, 395 dans IMMUABLE
Je laisse à part le nombre impair de leurs pilulles [des médecins], III, 213 dans IMPAIR, AIRE
Si nostre entendement est capable de la verité, il la verrait entiere, aussi bien que demie, naissante et imperfecte, II, 318 dans IMPARFAIT, AITE
Nostre essence estant imparfaicte, III, 10 dans IMPARFAIT, AITE
Et tant de gents qui, de l'impatience des poinctures de la peur, se sont pendus, I, 64 dans IMPATIENCE
Impatient de survivre à cette perte, il se tua, II, 35 dans IMPATIENT, ENTE
Ces Turcs, impatients de leur captivité, se resolurent de...., II, 312 dans IMPATIENT, ENTE
Elle [la concavité du nid de l'alcyon] ne peult recevoir ny admettre aultre chose que l'oyseau qui l'a bastie ; car à toute autre chose elle est impenetrable, close et fermée, II, 198 dans IMPÉNÉTRABLE
Un mur est, sans froissure, impenetrable à un corps solide, II, 261 dans IMPÉNÉTRABLE
Cet estrangier que leur ame veoid [en rêve], c'est un homme spirituel et imperceptible, sans dimension, II, 200 dans IMPERCEPTIBLE
La veue d'un object agreable respandant imperceptiblement en nous la flamme d'une emotion fiebvreuse, I, 98 dans IMPERCEPTIBLEMENT
N'est-ce pas un singulier tesmoignage d'imperfection [chez l'homme], ne pouvoir r'asseoir notre contentement en aulcune chose ?, I, 385 dans IMPERFECTION
Nous ne sommes pas excusables de conduire la chasse mal et impertinemment ; de faillir à la prinse [prise], c'est aultre chose, IV, 42 dans IMPERTINEMMENT
Socrates veult leur montrer leur impertinence, plus que l'impertinence de leur art, IV, 42 dans IMPERTINENCE
Pour finir ce notable commentaire, qui m'est eschappé d'un flux de caquet, flux impetueux parfois et nuisible, III, 387 dans IMPÉTUEUX, EUSE
Je ne me sens pas assez fort pour soubtenir le coup et l'impetuosité de ceste passion de la peur, IV, 4 dans IMPÉTUOSITÉ
Cette implication et entrelaceure du langage par où ils [les avocats] nous pressent, IV, 41 dans IMPLICATION
Qui a jamais cuidé avoir faulte de sens ? ce seroit une proposition qui impliqueroit en soy de la contradiction, III, 64 dans IMPLIQUER
Sa justice [de Dieu] et sa puissance sont inseparables ; pour neant implorons nous sa force en une mauvaise cause, I, 395 dans IMPLORER
C'est l'effet d'une ame forte et imployable, I, 3 dans IMPLOYABLE
Mes regles de vivre rudes, neufves, impolies, IV, 132 dans IMPOLI, IE
Chose très importante à leurs affaires, I, 19 dans IMPORTANT, ANTE
Pour estre les occupations domestiques moins importantes, elles n'en sont pas moins importunes, I, 274 dans IMPORTANT, ANTE
Qu'importe que nous tordons nos bras, pourvu que nous ne tordons pas nos pensées ?, III, 200 dans IMPORTER
J'ai vu des gens importuns de courtoisie, I, 52 dans IMPORTUN, UNE
La peur est encore plus importune et insupportable que la mort, I, 64 dans IMPORTUN, UNE
Defaillant si importunéement lorsque nous en avons le plus affaire, I, 97 dans IMPORTUNÉMENT
La difference entre l'impossible et l'inusité, I, 202 dans IMPOSSIBLE
Contraindre à quelque rançon excessifve et impossible, II, 55 dans IMPOSSIBLE
C'est don de Dieu que la divination ; voylà pourquoi ce devroit estre une imposture punissable d'en abuser, I, 238 dans IMPOSTURE
Quand je tanse avec mon valet, je tanse du meilleur courage que j'aye ; ce sont vrayes et non feinctes imprecations, I, 270 dans IMPRÉCATION
Là où mon desseing est de representer, en parlant, une profonde nonchalance d'accent et de visage, et des mouvements fortuits et impremeditez, comme naissants des occasions presentes..., IV, 89 dans IMPRÉMÉDITÉ, ÉE
Mon ame, de sa complexion, refuyt la menterie, et hait mesme à la penser ; j'ai une interne vergongne et un remords piquant, si parfois elle m'eschappe ; comme parfois elle m'eschappe, les occasions me surprenant et agitant impremeditément, III, 52 dans IMPRÉMÉDITÉMENT
Ce sont des impressions de l'apprehension et de la crainte, I, 93 dans IMPRESSION
Quand je considere l'impression [dégradation] que la Dordoigne fait vers la rive droite, I, 232 dans IMPRESSION
L'invention de notre artillerie, de nostre impression, IV, 16 dans IMPRESSION
On a dit aussi dans le XVIe siècle improvidence : Vos amis accusent votre invigilance et improvidence, III, 8 dans IMPRÉVOYANCE
Nature nous imprimant cette imagination faulse, I, 11 dans IMPRIMER
Certaine aspreté et rudesse que le travail imprime en ceulx où il a grand part, I, 41 dans IMPRIMER
Qu'il n'imprime pas tant à son disciple la date de la ruyne de Carthage...., I, 169 dans IMPRIMER
J'ay fait imprimer ces vers sous le nom de M. de Foix, I, 222 dans IMPRIMER
D'autres temoins vous pourroient imprimer une creance contraire, II, 146 dans IMPRIMER
Par où il appert combien improprement nous appellons desespoir cette dissolution volontaire à laquelle la chaleur de l'espoir nous porte souvent, II, 39 dans IMPROPREMENT
Je me desplais des pensers mesmes impubliables, III, 312 dans IMPUBLIABLE
Qu'elles [nos femmes] apprennent l'impudence, au moins d'une aultre main, I, 216 dans IMPUDENCE
Venant sans cause apparente et d'une impulsion celeste, I, 64 dans IMPULSION
Si nous ne prenons de nous-mêmes la loy de bien faire, si l'impunité nous est justice, à combien de sortes de meschancetez avons-nous touts les jours à nous abandonner ?, III, 14 dans IMPUNITÉ
Sa vertu [de Sénèque] paroist si vive et vigoreuse en ses escripts, et la deffense y est si claire à aulcune de ces imputations, comme de sa richesse et despense excessifve...., III, 149 dans IMPUTATION
Et ne me servit cette mienne inaccoustumée institution, que de me faire enjamber d'arrivée aux premieres classes, I, 196 dans INACCOUTUMÉ, ÉE
S'il se trouve chose dicte par moy ignoramment ou inadvertamment contre les sainctes prescriptions de l'eglise catholique, I, 394 dans INADVERTAMMENT
Un vice constant, inamendable, II, 86 dans INAMENDABLE
Leur inanité leur donne poids et reverence [aux singeries des sorciers], I, 90 dans INANITÉ
La decrepitude nous fournit le doux benefice d'inappercevance et d'ignorance, et facilité à nous laisser tromper, II, 81 dans INAPERCEVANCE
Inartificiel, t. III, p. 489, dans LACURNE dans INARTIFICIEL, ELLE
Ces humeurs espineuses et inassociables, III, 274 dans INASSOCIABLE
Impetuosité de cholere incapable d'opposition. - Se sentir incapable de faire une chose, I, 41 dans INCAPABLE
Il fut declaré roturier et incapable de porter armes, I, 56 dans INCAPABLE
Ame incapable de se rendre à la violence, I, 198 dans INCAPABLE
Je ne donne pas ces fantaisies comme incapables de doute et d'altercation, I, 401 dans INCAPABLE
Quand la vertu mesme seroit incarnée, je crois que le pouls luy battroit plus fort allant à l'assault qu'allant disner, I, 339 dans INCARNER
Il est incertain où la mort nous attende, I, 76 dans INCERTAIN, AINE
Ces impressions superficielles, lesquelles, nées de la desbauche d'un esprit desmanché, vont nageant temerairement et incertainement en la fantaisie, II, 147 dans INCERTAINEMENT
Il se plaignoit incessamment de...., I, 80 dans INCESSAMMENT
Moy qui ay les yeulx incessamment tendus sur moy, II, 323 dans INCESSAMMENT
Il est des ouvrages en Plutarque où il oublie son theme, où le propos de leur argument ne se trouve que par incident, tout estouffé en matiere estrangiere, IV, 136 dans INCIDENT
Pour l'interest de Caton, et, par incident, pour le leur aussi, I, 266 à propos de ce brave Donné si faut-il que je fasse ce petit incident, BRANT. Cap. fr. t. III, p. 41 dans INCIDENT
Cette incitation est si mal concluante, que je la treuve plus forte au revers, III, 133 dans INCITATION
La nouvelleté des choses nous incite, plus que leur grandeur, à en rechercher la cause, I, 202 dans INCITER
L'opinion si rare et incivile [anti-sociale] de la mortalité des ames, I, 113 dans INCIVIL, ILE
Parlent-ils du magistrat ou parlent-ils à luy ? c'est d'une liberté irreverente et incivile, I, 140 dans INCIVIL, ILE
Certes elle [la nature] m'a traité illegitimement et incivilement, III, 373 dans INCIVILEMENT
Nostre façon ordinaire, c'est d'aller aprez les inclinations de nostre appetit, à gauche, à dextre, II, 3 dans INCLINATION
Ignorants nos baise-mains et nos inclinations serpentées, II, 178 dans INCLINATION
Vainement nous concluons aujourd'huy l'inclination et la decrepitude du monde, IV, 16 dans INCLINATION
On eust failly moins dommageablement s'inclinant vers l'indulgence, I, 183 dans INCLINER
Ils se donnent loy d'incliner l'histoire à leur fantaisie, II, 110 dans INCLINER
Sa providence [de Dieu] incline l'evenement d'une bataille comme le sault d'une puce, II, 268 dans INCLINER
Cette once de verisimilitude qui incline la balance, II, 318 dans INCLINER
Miserable passion [la jalousie], qui a ceci encores d'estre incommunicable ! car à quel amy osez-vous fier vos doleances ?, III, 348 dans INCOMMUNICABLE
Combien de souspeçons.... incommunicables !, I, 315 dans INCOMMUNICABLE
Toute incomparable qu'elle est [la vaillance d'Alexandre], si a elle encores ses taches, II, 8 dans INCOMPARABLE
La verité a ses empeschements, incommoditez et incompatibilitez avec nous, IX, 150 dans INCOMPATIBILITÉ
Cette altercation [marchander] à laquelle et mon humeur et ma forme de parler est du tout incompatible, I, 313 dans INCOMPATIBLE
Contradictions où ils se treuvent empestrez par la volubilité et incomprehensibilité de toute matiere, II, 241 dans INCOMPRÉHENSIBILITÉ
Cette incomprehensible puissance de la divinité, II, 252 dans INCOMPRÉHENSIBLE
Faisants estat.... de veoir dans les secrets de la volonté divine les motifs incomprehensibles de ses oeuvres, I, 248 dans INCOMPRÉHENSIBLE
Ariston estime la forme de Dieu incomprenable, II, 249 dans INCOMPRENABLE
De toutes les religions que sainct Paul trouva en credit à Athenes, celle qu'ils avoient dediée à une divinité cachée et incogneue, lui sembla la plus excusable, II, 246 dans INCONNU, UE
Si est il bien vray qu'au mestier de la guerre les apprentis se jectent bien souvent aux dangiers d'aultre inconsideration qu'ils ne font après y avoir esté eschaudés, II, 122 dans INCONSIDÉRATION
Je crois des hommes plus malayséement la constance que toute aultre chose, et rien plus ayséement que l'inconstance, II, 2 dans INCONSTANCE
Ayant experimenté l'incontinence de ma langue, II, 36 dans INCONTINENCE
Si chascun qui oid [ouït] une juste sentence regardoit incontinent par où elle lui appartient en son propre, I, 116 dans INCONTINENT
Ceux qui ont faict Venus deesse, ont regardé que sa principale beauté estoit incorporelle et spirituelle, III, 285 dans INCORPOREL, ELLE
Il ne faut pas attacher le sçavoir à l'ame, il l'y faut incorporer, I, 148 dans INCORPORER
On incorpore la cholere en la cachant, III, 145 dans INCORPORER
On a mis ses ouvrages en lumiere incorrigez et informes, II, 214 dans INCORRIGÉ, ÉE
Mes erreurs sont tantost naturelles et incorrigibles, IV, 33 dans INCORRIGIBLE
Cette vie incorruptible des corps celestes [les astres], II, 153 dans INCORRUPTIBLE
Ces choses là.... nous les trouverions autant ou plus incroyables qu'aulcunes autres, I, 201 dans INCROYABLE
C'est dommage qu'un meschant homme ne soit encores un sot, et que la decence pallie son vice ; ces incrustations n'appartiennent qu'à une bonne et saine paroi, qui merite d'estre conservée ou blanchie, III, 314 dans INCRUSTATION
Je me desplais de l'inculcation, voire aux choses utiles, comme en Seneque ; et l'usage de son eschole stoïque me desplaist, de redire sur chaque matiere...., IV, 87 dans INCULCATION
Quand elle [la religion] nous inculque si souvent que nostre sagesse n'est que folie devant Dieu, II, 151 dans INCULQUER
Et a l'on de quoy couler plus incurieusement en la pauvreté qu'en l'abondance injustement dispensée, III, 165 dans INCURIEUSEMENT
Les esprits simples et incurieux se trouvent plus dociles, II, 235 dans INCURIEUX, EUSE
Les invasions et incursions contraires [des catholiques et des protestants, dans le pays], IV, 93 dans INCURSION
Ces encherimens deshontez sont non seulement indecemment, mais dommageablement employez envers nos femmes, I, 225 dans INDÉCEMMENT
Les pythagoriciens vouloient qu'elles [les prières] feussent publicques et ouies d'un chascun, afin qu'on ne le [Dieu] requist de chose indecente et injuste, I, 404 dans INDÉCENT, ENTE
Auguste [par sa variété] s'est faict lascher entier et indecis aux plus hardis juges, II, 2 dans INDÉCIS, ISE
La gloire et la curiosité sont les fleaux de nostre ame : cette-cy nous conduict à mettre le nez par tout ; et celle-là nous deffend de rien laisser irresolu et indecis, I, 205 dans INDÉCIS, ISE
On a dit indéfensible au XVIe siècle, IV, 203 dans INDÉFENDABLE
Pythagoras.... jugeant que la cognoissance de cette cause premiere et estre des estres debvoit estre indefinie, sans prescription, sans declaration, II, 246 dans INDÉFINI, IE
L'indemnité n'est pas monnoye suffisante à un homme qui faict mieulz que de ne faillir point, IV, 241 dans INDEMNITÉ
Il y a des parties secretes et indivinables, III, 269 dans INDEVINABLE
Le chien.... courut sus [aux meurtriers de son maître].... et par ce premier indice achemina la vengeance de ce meurtre, II, 191 dans INDICE
Actions indifferentes, I, 13 dans INDIFFÉRENT, ENTE
Le vivre et le mourir est indifferent, I, 89 dans INDIFFÉRENT, ENTE
Les maladies, l'indigence, le mespris, III, 294 dans INDIGENCE
Si la doctrine rencontre les ames mousses, elles les aggrave et suffoque, masse crue et indigeste, IV, 42 dans INDIGESTE
Ce petit dieu indigeste et roteur [Bacchus], IV, 288 dans INDIGESTE
Ils nous representent l'estat d'une indigestible [insupportable] agonie, I, 397 dans INDIGESTIBLE
La goutte, la gravelle, l'indigestion sont symptomes des longues années, IV, 268 dans INDIGESTION
Indigne et barbare cruauté [la mort de Marie Stuart], I, 66 dans INDIGNE
Les ames bastardes et vulgaires sont indignes de la philosophie, I, 150 dans INDIGNE
Je responds des songes et bestises indignes d'un enfant, III, 277 dans INDIGNE
Une accusation indigne de response, IV, 203 dans INDIGNE
Employer indignement à qui bon nous semble les surnoms les plus glorieux de quoy l'ancienneté ait honoré un ou deux personnages en plusieurs siecles, I, 383 dans INDIGNEMENT
Pour se desfaire des indignitez [soins indignes de lui] et cures de la maison, IV. 77 dans INDIGNITÉ
J'ay parfois compté à proufitles ingratitudes, offenses et indignitez, IV, 95 dans INDIGNITÉ
Rudement et vilainement traictez par les passagiers, qui, oultre plusieurs aultres indignitez..., I, 298 dans INDIGNITÉ
C'est l'indiligent lecteur qui perd mon subject, non pas moy ; il s'en trouvera tousjours en un coing quelque mot qui ne laisse pas d'estre bastant, quoiqu'il soit serré, IV, 137 dans INDILIGENT, ENTE
L'immoderé adonné d'une application trop indiscrete à l'estude des livres, I, 181 dans INDISCRET, ÈTE
Sur le poinct de leurs ruses [des femmes] et des fuytes, et de nos contestations, je leur ay faict veoir par fois de la cholere et impatience un peu indiscrete, III, 376 dans INDISCRET, ÈTE
Cette liberté decline vers l'indiscretion, III, 54 dans INDISCRÉTION
Comme les hommes qui se sentent de longtemps affoiblis par quelque indisposition se rengent à la fin à la mercy de la medecine, I, 284 dans INDISPOSITION
Sa cause estant irreparablement conjointe à un consort et indistinctement, I, 99 dans INDISTINCTEMENT
Possession de bien par indivis, I, 241 dans INDIVIS, ISE
Cette parfaicte amitié de quoy je parle est indivisible ; chacun se donne si entier à son amy, qu'il ne luy reste rien à despartir ailleurs, I, 216 dans INDIVISIBLE
Voilà pour quoy la secte de philosophie qui a le plus faict valoir la volupté, encores l'a elle rengée à la seule indolence [ne pas souffrir], II, 215 dans INDOLENCE
Si ay je encores [malgré l'âge que j'ay] des remises, quoiqu'inconstantes et courtes, si nettes qu'il y a peu à dire de la santé et indolence [absence de souffrance] de ma jeunesse, IV, 280 dans INDOLENCE
Cette ardeur indomptable de quoy tant de milliers d'hommes, femmes et enfants, se presentent et rejectent à tant de fois aux dangiers inevitables, pour la deffense de leurs dieux et de leur liberté, IV, 19 dans INDOMPTABLE
Comme un champ libre et indompté porte les herbes plus gaillardes, I, 381 dans INDOMPTÉ, ÉE
Je ne me suis jamais laissé induire de faire un outil de guerre de ma maison, IV, 92 dans INDUIRE
Que c'est une farouche alliance de marier le divin avecques le terrestre, le raisonnable avecques le desraisonnable, le severe à l'indulgent, l'honneste au deshonneste, IV, 304 dans INDULGENT, ENTE
Elle [la sagesse humaine] faict favorablement et industrieusement d'employer ses artifices à nous peigner et farder les maulx, et en alleger le sentiment, I, 227 dans INDUSTRIEUSEMENT
Si ma touche se treuve faulse, et ma balance ineguale et injuste, II, 320 dans INÉGAL, ALE
Vue la nature du lieu et inequalité des forces, I, 243 dans INÉGALITÉ
Dioclès loge la cause des maladies en l'inequalité des elements du corps, III, 214 dans INÉGALITÉ
S'ils ont prins en haine un advocat, l'endemain il leur devient ineloquent, IV, 160 dans INÉLOQUENT, ENTE
Cela les rend ineptes à la conversation civile, I, 181 dans INEPTE
Ses argumens sont ineptes à verifier ce qu'il veult, II, 130 dans INEPTE
Il vault mieulx estre seul, qu'en compaignie ennuyeuse et inepte, IV, 125 dans INEPTE
Quand il portoit le busc de son pourpoinct entre les mamelles, il maintenoit par vifves raisons qu'il estoit en son vray lieu ; quelques années aprez le voylà avalé jusques entre les cuisses, il se moque de son autre usage, le trouve inepte et insupportable, I, 369 dans INEPTE
Une singuliere ineptie de nostre siecle, I, 383 dans INEPTIE
Plutarque.... vous tend une main liberale et inespuisable de richesses et d'embellissements, III, 355 dans INÉPUISABLE
Je sens ce proufit inesperé de la publication de mes moeurs, qu'elle me sert aulcunement de regle, IV, 113 dans INESPÉRÉ, ÉE
Le thresor inestimable de tant d'amis, IV, 11 dans INESTIMABLE
Un estude de fruict inestimable, I, 169 dans INESTIMABLE
Remettre à entendre ce qu'on luy apporte de nouveau.... s'il est homme ayant charge publicque, pour ne rompre son disner, voire ny son sommeil, il est inexcusable de le faire, II, 43 dans INEXCUSABLE
Le plus vieux mal est toujours plus supportable que le mal recent et inexperimenté, IV, 83 dans INEXPÉRIMENTÉ, ÉE
....Quelque cause inexplicable, IV, 222 dans INEXPLICABLE
Nature ayant voulu se reserver ces legieres marques de son autorité [frémir à la vue d'un précipice], inexpugnables à notre raison et à la vertu stoïque, pour luy apprendre sa mortalité et nostre fadeze, II, 20 dans INEXPUGNABLE
Obscurité si espesse et inextricable, II, 237 dans INEXTRICABLE
La philosophie a bien armé l'homme, pour la souffrance, ou de patience, ou, si elle couste trop à trouver, d'une desfaicte infaillible, en se desrobbant tout à faict du sentiment, II, 301 dans INFAILLIBLE
J'ay [moi chien] suyvi jusques à ce carrefour mon maistre à la trace ; il faut necessairement qu'il passe par l'un de ces trois chemins ; ce n'est ny par celuy-cy, ni par celuy-là ; il fault donc infailliblement qu'il passe par cet aultre, II, 172 dans INFAILLIBLEMENT
Quand, estant lasche à l'infamie, il est ferme à la pauvreté, II, 7 dans INFAMIE
Ils recitent de Bion qu'infect des atheismes de Theodorus, il...., II, 146 dans INFECT, ECTE
Un atheiste.... infectant de son propre venin la matiere innocente, II, 150 dans INFECTER
Elle [la guerre civile] vient guarir la sedition et en est pleine.... où en sommes-nous ? nostre medecine porte infection !, IV, 198 dans INFECTION
Ils deffendent les donations entre le mari et la femme ; voulants inferer par là que tout doibt estre à chascun d'eulx, I, 215 dans INFÉRER
....Disant que les terres grasses et molles font les hommes mols, et les fertiles les esprits infertiles, II, 338 dans INFERTILE
Ce seroit contre raison de poursuyvre les menus inconvenients, quand les grands nous infestent, IV, 66 dans INFESTER
Les esprits qui infestoient sa maison, I, 203 dans INFESTER
N'y ayant souvent nul moyen entre la supreme et infime fortune, I, 314 dans INFIME
Ceux-là qui pensent l'avoir trouvée [la vérité] se trompent infiniment, II, 230 dans INFINIMENT
Si les plaisirs que tu nous promets en l'aultre vie sont de ceulx que j'ay sentis çà bas, cela n'a rien de commun avecques l'infinité, II, 252 dans INFINITÉ
Plusieurs des nostres ou le confirment [que le monde est un animal], ou ne l'osent infirmer, II, 262 dans INFIRMER
Un homme agité d'ire et de furie.... les mouvements extraordinaires, l'inflammation du visage, les serments inusitez, III, 140 dans INFLAMMATION
Comme l'aimant attire non seulement une aiguille, mais infond encores en elle la faculté d'en attirer d'autres, t. I, p. 366, dans LACURNE dans INFONDRE
Cette information [la torture] plus penible que le supplice, II, 48 dans INFORMATION
Chiron refusa l'immortalité. informé des conditions d'icelle, I, 89 dans INFORMER
Dion, averty que Callipus vouloit le tuer, n'eut jamais le coeur d'en informer, disant...., I, 133 dans INFORMER
Je m'informe quelle parole, quel visage, quelle contenance ilsy ont eu, I, 81 dans INFORMER
Ce seroit certes le mesme train et par mesme progrez, pour infructueux qu'il me peust estre, III, 378 dans INFRUCTUEUX, EUSE
Les imaginations que nous trouvons en credit autour de nous, et infuses en nostre ame par la semence de nos peres, I, 116 dans INFUS, USE
Ny les subtilitez grammairiennes, ny l'ingenieuse contexture de paroles, II, 106 dans INGÉNIEUX, EUSE
Confessons ingenuement que Dieu seul nous l'a dict [l'immortalité de l'âme], et la foy ; car leçon n'est ce pas de nature et de nostre raison, II, 306 dans INGÉNUMENT
Vice d'ingratitude et de mescognoissance, III, 317 dans INGRATITUDE
Les saulses.... et puis particularisant les qualitez des ingredients et leurs effects, I, 381 dans INGRÉDIENT
Une inhumaine vengeance, II, 256 dans INHUMAIN, AINE
La nouvelle de cette inhumanité rapportée à ceux...., I, 298 dans INHUMANITÉ
Demander un corps pour l'inhumer, I, 15 dans INHUMER
Pour dignement les imaginer [les promesses de la béatitude céleste], il les faut imaginer inimaginables, indicibles et incomprehensibles, II, 253 dans INIMAGINABLE
Une confusion inimaginable, II, 359 dans INIMAGINABLE
La haulteur inimitable d'aucunes ames heroïques, I, 263 dans INIMITABLE
Paulina [la femme de Sénèque].... envers laquelle il [Néron] n'avoit nulles particulieres inimitiez, III, 185 dans INIMITIÉ
Juges iniques et corrompus, IV, 215 dans INIQUE
Des tyrans ont esté sacrifiez à la haine du peuple par les mains de ceulx mesmes qu'ils avoient iniquement advancez, IV, 10 dans INIQUEMENT
Comme on l'initioit [Antisthène] aux mysteres d'Orpheus, II, 144 dans INITIER
Retablir une injure [injustice], I, 31 dans INJURE
Les injures de la fortune, I, 83 dans INJURE
Souffrir une injure [outrage], I, 119 dans INJURE
Je veulx qu'ils donnent une nazarde à Plutarque sur mon nez, et qu'ils s'eschaudent à injurier Seneque en moy, II, 98 dans INJURIER
Injurieusement nous dessirons [déchirons] un homme tout vif, III, 381 dans INJURIEUSEMENT
Les plus injurieux [parmi ceux qui font des reproches] ne disent pas...., I, 197 dans INJURIEUX, EUSE
Sans la santé la vie nous est penible et injurieuse, III, 206 dans INJURIEUX, EUSE
Quand je considere la grandeur incomparable de cette ame [César], j'excuse la victoire de ne s'estre peu despestrer de luy, voire en cette très injuste et très inique cause, III, 162 dans INJUSTE
Albuquerque.... en un extreme peril de fortune de mer, print sur ses espaules un jeune garson, pour cette seule fin qu'en la societé de leur fortune son innocence luy servist de garant et de recommendation envers la faveur divine pour le mettre à sauveté, I, 373 dans INNOCENCE
Poursuyvre et tuer une beste innocente qui est sans desfence, II, 131 dans INNOCENT, ENTE
Rien ne presse [ne met à mal] un estat que l'innovation ; le changement donne seul forme à l'injustice et à la tyrannie, IV, 82 dans INNOVATION
Le maniement et employte des beaux esprits donne prix à la langue, non pas en l'innovant tant comme la remplissant de plus vigoureux et divers services, l'estirant et ployant, III, 353 dans INNOVER
Le juste estonnement qu'apportoit à ces nations là [d'Amérique] de veoir arriver si inopinéement des gents barbus, IV, 18 dans INOPINÉMENT
Convier inopportuneement, I, 99 dans INOPPORTUNÉMENT
Si ce petit livret des merveilles inouyes est de lui [Aristote], I, 233 dans INOUÏ, ïE
Tant de cruautez inouies, III, 109 dans INOUÏ, ïE
Ce sont des excez fiebvreux de nostre esprit, instrument brouillon et inquiete, IV, 195 dans INQUIET, ÈTE
Les opinions de la philosophie eslevées et exquises se treuvent ineptes à l'exercice ; cette poinctue vivacité d'ame et cette volubilité soupple et inquiete trouble nos negociations, III, 88 dans INQUIET, ÈTE
Je me treuve plus par rencontre que par l'inquisition de mon jugement, I, 42 dans INQUISITION
Cette proposition le meit et teint longtemps en grand accessoire à l'inquisition de Rome, I, 161 dans INQUISITION
Un esprit precipiteux et insatiable, I, 351 dans INSATIABLE
Inscrire les lettres d'une legende de qualitez et tiltres, I, 293 dans INSCRIRE
Sa divine et inscrutable sapience [de Dieu], I, 248 dans INSCRUTABLE
La nature, m'ayant desarmé de force, m'a armé d'insensibilité et d'une apprehension reglée ou mousse, IV, 4 dans INSENSIBILITÉ
Une pente douce et comme insensible, I, 82 dans INSENSIBLE
Vous gaignez credit à passer oultre d'une facile et insensible inclination, III, 291 dans INSENSIBLE
[La mort] chose si soubdaine, si inevitable, si insensible, I, 302 dans INSENSIBLE
Il n'y a si fin entre nous qui ne se laisse embabouiner de cette contradiction et eblouir tant les yeux internes que les externes insensiblement, I, 49 dans INSENSIBLEMENT
Nous sommes insensiblement touts en cette erreur, I, 171 dans INSENSIBLEMENT
Sa justice et sa puissance [de Dieu] sont inseparables, I, 395 dans INSÉPARABLE
Quand ils [des inconvénients] naissent des membres du mesnage, continuels et inseparables, IV, 72 dans INSÉPARABLE
Qualité [la passion partiale] inseparable des erreurs populaires, IV, 161 dans INSÉPARABLE
Sa cause estant inseparablement conjoincte à un consort, I, 99 dans INSÉPARABLEMENT
Un papier journal à inserer toutes les survenances de quelque remarque, I, 257 dans INSÉRER
Un voleur insigne, II, 130 dans INSIGNE
Je m'insinue par imagination fort bien en leur place, I, 262 dans INSINUER
Sa premiere poison [du démon] s'insinua en nous par les promesses qu'il nous fist de science, II, 208 dans INSINUER
Oh ! la sotte composition et insipide, III, 384 dans INSIPIDE
Combien insolemment rebrouent Epicurus les stoïciens sur ce qu'il tient l'estre veritablement bon et heureux n'appartenir qu'à Dieu !, II, 267 dans INSOLEMMENT
Ce mouchoir empoisonné inspira son venin si promptement que...., III, 159 dans INSPIRER
Un feu d'où s'inspiroit la chaleur à tout le logis par des tuyaux, IV, 235 dans INSPIRER
Le pis que je treuve en nostre estat, c'est l'instabilité, et que nos lois, non plus que nos vestements, ne peuvent prendre aulcune forme arrestée, III, 64 dans INSTABILITÉ
Tourbe stupide, servile, instable, et continuellement flottante en l'orage des passions, I, 326 dans INSTABLE
J'ay le pied si instable et si mal assis, je le treuve si aysé à crouler et si prest au bransle...., II, 323 dans INSTABLE
Erreurs desquelles on debvroit, à toute instance, combattre la naissance et le progrez, I, 37 dans INSTANCE
Elle sollicita son mary avecques extreme instance de...., I, 252 dans INSTANCE
Instante supplication, I, 17 dans INSTANT, ANTE
S'il est quelque loy vraiment naturelle, c'est-à-dire quelque instinct, qui se veoye universellement et perpetuellement empreint aux bestes et en nous, II, 69 dans INSTINCT
Contrerooller l'institution de ses enfants, I, 79 dans INSTITUTION
Il feit ouvrir le ventre au soldat pour s'esclaircir de la verité du faict ; et la femme se trouva avoir raison ; condamnation instructive, II, 49 dans INSTRUCTIF, IVE
Avec lettres de creance et instructions d'ambassadeur, I, 38 dans INSTRUCTION
Nourrie simplement et sans aulcune instruction de lettres, I, 148 dans INSTRUCTION
La sottise mesme et foiblesse d'aultruy luy sera instruction, I, 168 dans INSTRUCTION
S'instruire par les exemples d'aultruy, I, 52 dans INSTRUIRE
Ceulx qui nous vont instruisant que sa queste est...., I, 70 dans INSTRUIRE
Je les propose comme les enfants proposent leurs essais, instruisables, non instruisants, I, 401 dans INSTRUISABLE
Exemple instruisant, I, 52 dans INSTRUISANT, ANTE
Il [mon père] me faisoit esveiller par le son de quelque instrument, I, 195 dans INSTRUMENT
Ce sont subtilitez aiguës et insubstantielles, II, 125 dans INSUBSTANTIEL, ELLE
Toutes ces incisions estant encore insuffisantes pour le faire mourir [Sénèque], III, 184 dans INSUFFISANT, ANTE
La peur est encore plus importune et insupportable que la mort, I, 64 dans INSUPPORTABLE
Quoique je peigne insupportablement mal, j'aime mieux escrire de ma main que d'y en employer une autre, I, 293 dans INSUPPORTABLEMENT
Leur ame s'estoit merveilleusement enrichie par l'intelligence des choses, I, 141 dans INTELLIGENCE
Quant au grec duquel je n'ay quasi du tout point d'intelligence, I, 195 dans INTELLIGENCE
Les consuls, aprez la condamnation de T. Gracchus, poursuyvoient tous ceulx qui avoient esté de son intelligence, I, 213 dans INTELLIGENCE
Il n'est mouvement [du corps] qui ne parle, et un langage intelligible sans discipline, et un langage publicque, II, 159 dans INTELLIGIBLE
Attribuant l'intendance du monde tantost à l'entendement, tantost au ciel, tantostaux estoiles, II, 248 dans INTENDANCE
Respondre des intentions de quelqu'un, I, 103 dans INTENTION
On n'a pas exempté d'ambition l'intention de Pompeius au gouvernement des affaires, IV, 62 dans INTENTION
Ayant interdict aux habitans de porter les armes, I, 311 dans INTERDIRE
Le reculer leur estant interdict par la foule qui les suyvoit, II, 38 dans INTERDIRE
Les malades auxquels le debvoir m'interesse, I, 91 dans INTÉRESSER
Et à fin que la memoire de l'auteur n'en soit interessée, I, 221 dans INTÉRESSER
L'estat de ceste vieilie Rome m'interesse et me passionne, IV, 140 dans INTÉRESSER
Selon les degrez de l'interest que chascun apportoit à..., I, 7 dans INTÉRÊT
Il se transformoit à façons si diverses, sans interest de sa santé, I, 185 dans INTÉRÊT
Estimant que nos interests alterent le ciel, II, 382 dans INTÉRÊT
Au present brouillis de cest estat, mon interest ne m'a faict mecognoistre les qualitez louables en nos adversaires, IV, 159 dans INTÉRÊT
Ils ne veulent pas qu'on s'en serve [du nom de Dieu] par une maniere d'interjection ou d'exclamation, I, 402 dans INTERJECTION
Je plains le temps que met Platon à ces longues interlocutions, II, 107 dans INTERLOCUTION
Plutarque dict qu'il ne treuve point si grande distance de beste à beste, comme il trouve d'homme à homme ; il parle de la suffisance de l'ame et qualitez internes, I, 323 dans INTERNE
[Le vulgaire entreprenant dez lors en avant [depuis la réforme] de ne recevoir rien à quoy il n'ayt interposé son decret, et presté particulier consentement, II, 137 dans INTERPOSER
Les fines gents remarquent bien plus curieusement et plus de choses, mais ils les glosent ; et, pour faire valoir leur interpretation.... ils ne se peuvent garder d'alterer un peu l'histoire, I, 233 dans INTERPRÉTATION
Un tas de gens, interpretes et controolleurs ordinaires des desseings de Dieu, faisants estat de trouver les causes de chasque accident, I, 248 dans INTERPRÉTE
Celuy qui ne daigna interrompre la lecture de son livre pendant qu'on l'incisoit, I, 307 dans INTERROMPRE
C'est miracle de veoir continuer des actions si diverses, d'une si pareille teneur qu'il n'y sente point d'interruption et d'alteration, aux confins mesmes et passage de l'une à l'autre, I, 396 dans INTERRUPTION
Une inclination [l'amour de la gloire] si intestine, que vous avez peu que tenir à l'encontre, I, 321 dans INTESTIN, INE
Un livre qui s'intitule Theologia naturalis.... Raimondi de Sebonde, II, 136 dans INTITULER
Cette opinion a esté premierement introduicte par Pherecydes, II, 303 dans INTRODUIRE
Inventer des tourments inusitez et des morts nouvelles, II, 131 dans INUSITÉ, ÉE
Les invasions et incursions contraires, IV, 93 dans INVASION
Et m'a semblé souvent nouveau et estrange de les veoir [les anciens] se desmentir et s'injurier, sans entrer pourtant en querelle.... nous voyons la liberté des invectives qu'ils font les uns contre les aultres, III, 79 dans INVECTIVE
L'imitation du juger, de l'inventer, ne va pas si vite [que celle du parler], I, 192 dans INVENTER
J'avois l'esprit lent, l'apprehension tardive, l'invention lasche, I, 195 dans INVENTION
Ses inventions [de Cicéron] sont peu frequentes et peu roides, II, 291 dans INVENTION
L'invention de nostre artillerie, de nostre impression, IV, 16 dans INVENTION
Longue et religieuse investigation, I, 389 dans INVESTIGATION
L'esprit qui feut, pour sa peine, investi du corps du soleil, II, 291 dans INVESTIR
D'où vient que, si une femme vous favorise, vous en investissez incontinent la froideur et une auctorité maritale ?, III, 376 dans INVESTIR
Nous nous investissons des facultez d'aultruy et laissons chomer les nostres, IV, 219 dans INVESTIR
Vos amis mesmes s'amusent, plus qu'à vous plaindre, à accuser votre invigilance et improvidence, III, 8 dans INVIGILANCE
Un degoust invincible, IV, 263 dans INVINCIBLE
Une grandeur de courage invincible, I, 241 dans INVINCIBLE
Feu monsieur de la Boetie, ce mien cher frere et compaignon inviolable, 3e lettre à sa femme. dans INVIOLABLE
Les grossiers aiment et admirent surtout ce qu'ils voient caché sous une involution de paroles, dans le Dict. de DOCHEZ. dans INVOLUTION
Qui veult guarir de l'ignorance, il la fault confesser ; Iris est fille de Thaumantis ; l'admiration est fondement de toute philosophie, IV, 184 dans IRIS
Au lieu de me tirer arriere de l'accusation, je m'y advance, et la rencheris plus tost par une confession ironique et moqueuse, IV, 203 dans IRONIQUE
Je n'y suis pas rejecté ny contrainct pour estre irrecevable à tout aultre party et mal voulu, IV, 127 dans IRRECEVABLE
Très certains et irrefragables exemples, IV, 184 dans IRRÉFRAGABLE
Voyez l'horrible impudence de quoy nous pelotons les raisons divines, et combien irreligieusement nous les avons et rejectées et reprinses, selon que la fortune nous a changé de place en ces orages publicques, II, 143 dans IRRÉLIGIEUSEMENT
Les vaines et irreligieuses opinions introduictes par les faulses sectes, II, 236 dans IRRÉLIGIEUX, EUSE
Maladie.... extreme et irremediable, II, 322 dans IRRÉMÉDIABLE
Une obligation constante et irremittente, I, 98 dans IRRÉMITTENT, ENTE
Il [un juge] avoit affaire à un inconvenient reparable ; les miens [les condamnés dont je parle] furent pendus irreparablement, IV, 241 dans IRRÉPARABLEMENT
La curiosité nous defend de rien laisser irresolu, I, 205 dans IRRÉSOLU, UE
Ce ne m'a pas esté assez [à moi Sénèque] de considerer combien resoluement je pourrois mourir, mais j'ay aussi consideré combien irresoluement elle [ma femme] le pourroit souffrir, III, 187 dans IRRÉSOLUMENT
L'ambition, l'avarice, l'irresolution, la peur et les concupiscences ne nous abandonnent point pour changer de contrée, I, 274 dans IRRÉSOLUTION
Respandre le privilege de cette privauté à plusieurs, engendreroit une nuisible irreverence, IV, 252 dans IRRÉVÉRENCE
Un tousseur continuel irrite mon poulmon, I, 91 dans IRRITER
La volupté mesme cherche à s'irriter par la douleur, III, 2 dans IRRITER
Il n'y a chemin qui n'ait son issue, I, 88 dans ISSUE
Ils mangeoient, comme nous, le fruict à l'issue de la table, I, 372 dans ISSUE
Chasque nation a quelques noms qui se prennent, je ne sçais comment, en mauvaise part, et à nous Jehan, Guillaume, Benoist ; item, il semble y avoir, en la genealogie des princes, certains noms fatalement affectez, comme des Ptolomées à ceulx d'Egypte..., I, 343 dans ITEM
Il [le zèle religieux] se change en haine et envie, et produict, au lieu du froment et du raisin, de l'yvroye et des orties, quand il est conduict d'une passion humaine, I, 399 dans IVRAIE
La mesme jalousie que nos femmes ont pour nous empecher de l'amitié d'aultres femmes, I, 245 dans JALOUSIE
Elle [la guerre] n'a aultre fondement parmy eulx que la seule jalousie de la vertu, I, 241 dans JALOUSIE
Que pouvois-je moins faire que d'estre jaloux [soigneux] de leur réputation ?, I, 138 dans JALOUX, OUSE
À tout jamais, I, 13 dans JAMAIS
On reçoit ces advis comme adressez au peuple, non jamais à soy, I, 116 dans JAMAIS
Elle y perd son aiguillon et sa force pour jamais, II, 45 dans JAMAIS
Que fera il, si on le presse de la subtilité sophistique de quelque syllogisme : le jambor faict boire, le boire desaltere, par quoi le jambon desaltere ?, I, 190 dans JAMBON
Le jargon prophetique, I, 47 dans JARGON
Ils [les domestiques] ne parloient en ma compaignie qu'autant de mots latins que chascun en avoit apprins pour jargonner avec moy, I, 194 dans JARGONNER
Pourquoi ne leur sera il permis, disent ils [les pyrrhoniens], comme il est entre les dogmatistes, à l'un dire vert, à l'aultre jaulne, à eulx aussi de doubter ?, II, 232 dans JAUNE
Il est bien en la jaunisse de nous faire jaunir, mais il n'est pas en la disposition de nostre volonté, II, 181 dans JAUNISSE
Rougis-je ? escume-je ? tressauls-je ? fremis-je ?, III, 142 dans JE
Je ne sçais compter ny à ject ny à plume, III, 59 dans JET
L'ennemy estoit dejà approché à un ject de traict, III, 169 dans JET
Se jecter à l'abri des coups dans une place, I, 25 dans JETER
Se jecter dans le vague champ des imaginations, I, 32 dans JETER
Qu'on jecte une poultre entre ces deux tours, II, 366 dans JETER
Nous jugeons de luy [un homme qui croît en crédit], non selon sa valeur, mais à la mode des jectons, selon la prerogative de son rang, IV, 53 dans JETON
Par maniere de jeu [en plaisantant], I, 101 dans JEU
Le jeu ne vault pas la chandelle, III, 47 dans JEU
Les jeunes et les vieux laissent la vie de mesme condition, I, 73 dans JEUNE
Ce venerable maintien, soubs un visage si jeune, III, 192 dans JEUNE
Cette genercuse jeunesse desdaignant tout aultre joug que de la vertu...., I, 151 dans JEUNESSE
Les memoires excellentes se joignent volontiers aux jugements debiles, I, 134 dans JOINDRE
Joinct que personne ne tient registre de leurs mescontes, I, 46 dans JOINDRE
On plante les cimetieres joignant les eglises, I, 80 dans JOINDRE
La mer a joinct des terres qui estoyent divisées, I, 231 dans JOINDRE
Ce que dict Seneque ne joindra pas mal en cet endroict, III, 91 dans JOINDRE
Chercher à joindre quelqu'un, IV, 114 dans JOINDRE
Le jeu de la constance se joue principalement à porter...., I, 48 dans JOUER
Jouer le dernier acte de sa comedie [mourir], I, 67 dans JOUER
N'as tu pas veu tuer un de nos roys en se jouant [Henri II] ?, I, 74 dans JOUER
Ceulx qui disent.... se jouent des paroles [jouent sur les mots], I, 223 dans JOUER
Il semble à poinct nommé que la fortune se joue à nous, I, 253 dans JOUER
Il joua contre luy un soupper, I, 272 dans JOUER
Ô la courageuse faculté que l'esperance.... nature nous a là donné un plaisant jouet, I, 347 dans JOUET
La santé que j'ay jouie jusques à present très vigoureuse, I, 78 dans JOUIR
Il se trouva court à jouir d'elle, I, 76 dans JOUIR
L'amitié est jouie à mesure qu'elle est desirée, I, 209 dans JOUIR
Jouir du privilege de...., I, 234 dans JOUIR
La solitude se puelt jouir au milieu des courts, I, 276 dans JOUIR
Les vrays biens desquels on jouit à mesure qu'on les entend, I, 287 dans JOUIR
C'est le jouir, non le posseder, qui nous rend heureux, I, 329 dans JOUIR
Je leur lairrois la jouissance de mes biens, II, 77 dans JOUISSANCE
L'amitié ne prend accroissance qu'en la jouissance, I, 209 dans JOUISSANCE
Le dernier jour de la vie est le maistre jour, I, 42 dans JOUR
Un jour est égal à touts jours, I, 86 dans JOUR
Une chambre sans jour, I, 90 dans JOUR
Jour par jour, I, 257 dans JOUR
Je vous le diray, madame, un jour à l'aureille, I, 222 dans JOUR
Je vis du jour à la journée, et me contente, I, 317 dans JOUR
Mais du jour à la journée, croissant l'occasion de ce souspeçon, II, 14 dans JOUR
Haster ses jours [se tuer], II, 40 dans JOUR
Vestus à tous les jours d'une contenance commune, II, 104 dans JOUR
Ils descochoient lesdits coches dans leurs escadrons, pour les rompre et y faire jour, IV, 6 dans JOUR
Des plus ordinaires choses, si nous sçavions trouver leur jour, se peuvent former les plus merveilleux exemples, IV, 256 dans JOUR
Un papier journal à inserer toutes les survenances de quelque remarque, I, 257 dans JOURNAL
Ma raison a des impulsions et agitations journalieres et casuelles, IV, 52 dans JOURNALIER, IÈRE
Tout ainsi que nous nous accoustumons aux joustes et tournois et contrefaisons la guerre en plaine paix, I, 281 dans JOUTE
Ma maison est juchée sur un tertre, comme dict son nom [Montaigne], III, 289 dans JUCHER
Ceulz qui nous content des fables comme alchymistes, judiciaires, medecins, I, 247 dans JUDICIAIRE
Information judiciaire, II, 113 dans JUDICIAIRE
Justus Lipsius, le plus sçavant homme qui nous reste, d'un esprit très poli et judicieux, II, 342 dans JUDICIEUX, EUSE
Les voulez-vous faire [les philosophes] juges des droicts d'un procez, des actions d'un homme ?, I, 140 dans JUGE
Les memoires excellentes se joignent volontiers aux jugements debiles, I, 34 dans JUGEMENT
Homme d'un jugement bien net, I, 256 dans JUGEMENT
C'est le jour [celui de la mort] qui doibt juger de toutes nos années, I, 67 dans JUGER
Un habile homme ayant jugé que ce n'estoit que fantaisie...., I, 100 dans JUGER
Il jura de s'en venger, I, 22 dans JURER
Ennemy juré de...., I, 103 dans JURER
Le secret que j'ay juré ne deceler à nul autre, I, 217 dans JURER
Je ne crains pas tant un muletier joueur que imbecille, ny un cuisinier jureur qu'ignorant, I, 218 dans JUREUR
Un roy n'a rien proprement sien, il se doit soy mesme à autruy ; la jurisdiction ne se donne point en faveur du juridiciant, c'est en faveur du juridicié, IV, 8 dans JURIDICIER
Solon, chef de l'eschole juridique, III, 326 dans JURIDIQUE
Les hommes ne se peuvent appeler heureux jusques à ce qu'on leur aye veu passer...., I, 65 dans JUSQUE et JUSQUES
Jusques alors, 1, 67 dans JUSQUE et JUSQUES
...Que la philosophie ce soit, jusques aux gents d'entendement, un nom vain et fantastique, I, 175 dans JUSQUE et JUSQUES
Jusques lors que ce passage me tumba entre mains, I, 251 dans JUSQUE et JUSQUES
Il y a des maladies qui atterrent jusques à notre cognoissance, III, 91 dans JUSQUE et JUSQUES
Je treuve bien juste de conclure ainsy, I, 108 dans JUSTE
Il n'y a justement que quinze jours que j'ay...., I, 73 dans JUSTEMENT
Il dict avoir justement tué l'assassin de son pere, I, 255 dans JUSTEMENT
Juvenile ardeur et insolente, IV, 276 dans JUVENILE
Il y a là hault [au ciel] des esprits envieux...., I, 66 dans
Toute matiere est coulante et labile, II, 376 dans LABILE
Mon desseing est de passer doulcement, et non laborieusement, ce qui me reste de vie, II, 99 dans LABORIEUSEMENT
Sa queste [de la vertu] est scabreuse et laborieuse, I, 70 dans LABORIEUX, EUSE
J'avois l'esprit lent, l'invention lasche, I, 195 dans LÂCHE
Il charge un pistolet et le lasche, I, 109 dans LÂCHER
La peur trouble le ventre et le lasche, III, 49 dans LÂCHER
Sans lascher une parole de foiblesse, III, 100 dans LÂCHER
Lascher un oiseau, III, 44 dans LÂCHER
J'ay une merveilleuse lascheté vers la misericorde, I, 2 dans LÂCHETÉ
Pour lascheté de coeur un soldat ne peut estre condamné à mort, I, 54 dans LÂCHETÉ
La violence des tyrans et lascheté des peuples, I, 212 dans LÂCHETÉ
Les ames qui par stupidité ne veoient les choses qu'à demi, jouissent de cet heur, que les nuisibles les blecent moins ; c'est une ladrerie spirituelle qui a quelque air de santé, IV, 152 dans LADRERIE
La jalousie laidit et corrompt tout ce qu'elles [les femmes] ont de bel et de bon d'ailleurs, III, 341 dans LAIDIR
Nous voyions depuis, dict Appion, Androclus conduisant ce lion à tout une petite lesse, se promenant par les tavernes à Rome, recevoir l'argent qu'on lui donnoit, II, 194 dans LAISSE
Je lairray la coustume en ordonner, I, 18 dans LAISSER
Laisser du tout l'usage des viandes, I, 20 dans LAISSER
Laisser son esprit en pleine oysifveté, I, 32 dans LAISSER
Un des maistres de ce mestier leur a laissé par escript qu'il s'est trouvé des...., I, 100 dans LAISSER
Je ne vis jamais pere, pour teigneux que fust son fils, qui laissast de l'avouer, I, 154 dans LAISSER
Après qu'ils les ont bien laissés dire, I, 189 dans LAISSER
Se laisser aller à toute sorte de conseils, I, 196 dans LAISSER
Pour estre incontinent, je ne laisse d'advouer la continence des aultres, I, 262 dans LAISSER
Seneque suyvit longtemps cet usage, et s'en laissa, seulement pour n estre souspeçonné de...., IV, 258 dans LAISSER
Gemissements et voix lamentables d'un homme mourant en angoisse, II, 131 dans LAMENTABLE
Ils disoient en leurs cris et lamentations...., I, 14 dans LAMENTATION
Ses amis pleurants et lamentants autour de luy, I, 6 dans LAMENTER
Ceste langue estoit la mienne maternelle, I, 196 dans LANGUE
Ils ont des espées de bois appointées par un bout, à la mode des langues de nos espieux, I, 239 dans LANGUE
Ces champisses contenances de nos laquais y estoient aussi [chez les Romains], I, 374 dans LAQUAIS
Un simple garsonnet de Lacedemone ayant dérobé un regnard (car ils craignoient encores plus la honte de leur sottise au larrecin que nous ne craignons sa peine) ...., I, 306 dans LARCIN
Cent lieues ou environ d'estendue en large, I, 236 dans LARGE
Natures fortes, enrichies d'une large instruction de sciences utiles, I, 390 dans LARGE
L'immoderée largesse est un moyen foible à leur acquerir bienveillance [aux princes] ; car elle rebute plus de gents qu'elle n'en practique, IV, 9 dans LARGESSE
Mes moeurs mesmes, qui ne disconviennent de celles qui courent, à peine de la largeur d'un poulce...., IV, 131 dans LARGEUR
Protogenes.... ayant parfaict l'image d'un chien las et recreu, I, 254 dans LAS, LASSE
Folastre et lascive concupiscence, I, 227 dans LASCIF, IVE
Tel aultre ou est oysif, ou est lascif, II, 11 dans LASCIF, IVE
Chatouillant trop lascivement, III, 319 dans LASCIVEMENT
Un de ces latineurs de college qui aura mis autant de temps [quinze ou seize ans] à n'apprendre simplement qu'à parler, I, 187 dans LATINEUR
Somme, nous latinizames [parlâmes latin] tant, que...., I, 194 dans LATINISER
Notre suffisance est detaillée à menues pieces ; la mienne n'a point de latitude [d'étendue], IV, 133 dans LATITUDE
Ce bruvage.... salutaire à l'estomach, et laxatif à ceux qui ne l'ont accoustumé, I, 237 dans LAXATIF, IVE
En mon temps, trois les plus execrables personnes que je cognusse, I, 68 dans LE, LA, LES
Ou il faut qu'ils soyent sauvages, ou que nous le soyons, I, 244 dans LE, LA, LES
Ces corps solides et polis venants à se leicher et frotter l'un à l'aultre en roulant, I, 106 dans LÉCHER
Leicher seulement un subject et l'efflorer, I, 376 dans LÉCHER
Une legende de qualitez et tiltres, I, 293 dans LÉGENDE
Le trop et le peu, le long et le court, le legier et le poisant, le prez et le loing, IV, 107 dans LÉGER, ÈRE
Si la douleur est violente, elle est courte ; si elle est longue, elle est legiere, I, 304 dans LÉGER, ÈRE
Toutes intentions legitimes et equitables sont d'ellesmesmes equables et temperées, III, 239 dans LÉGITIME
J'excuse plustost un cadet de mettre sa legitime au vent, que...., III, 49 dans LÉGITIME
On les rameine bien l'andemein à la charge, I, 63 dans LENDEMAIN
Il manda au lendemain le conseil de ses amis, I, 128 dans LENDEMAIN
Interrogé lequel des trois il estimoit le plus, I, 67 dans LEQUEL
Chez nous icy, j'ay veu telle chose qui nous estoit capitale devenir legitime ; et nous sommes à mesme, selon l'incertitude de la fortune guerriere, d'estre un jour criminels de leze majesté humaine et divine, II, 343 dans LÈSE
Faire profession de lettres, I, 58 dans LETTRE
Un homme de lettres, I, 174 dans LETTRE
L'eloquence et congnoissance des bonnes lettres, I, 288 dans LETTRE
Prester à la lettre, II, 181 dans LETTRE
Je sais bien qu'à le prendre à la lettre...., IV, 127 dans LETTRE
La commune de son armée.... au mespris de leur chef et de son triomphe, I, 4 dans LEUR
Les leurs, I, 14 dans LEUR
Ils doibvent du plus leur [ils doivent de ce qui est plus à eux], I, 31 dans LEUR
Comme fait le monde, sans exercer leurs [ses] forces, I, 34 dans LEUR
Ceste desbauche qui se veoid en nostre jeunesse au port de leurs [ses] vestements, I, 192 dans LEUR
On leur [les] a veu parfois s'accuser de..., IV, 186 dans LEUR
Nous les en aimons mieulx [les femmes pour leur sagesse] ; il n'est point de pareil leurre que la sagesse non rude et renfrongnée, III, 336 dans LEURRE
J'appris Virgile, puis Plaute, leurré tousjours par la doulceur du subject, I, 197 dans LEURRER
On les leurre et acharne par touts moyens, III, 334 dans LEURRER
Les yeux fichés vers le soleil levant, II, 179 dans LEVANT
Le pays de Levant, II, 177 dans LEVANT
À l'endroict du ciel où le soleil se leve, I, 238 dans LEVER
Se lever de table, II, 242 dans LEVER
Lever les yeulx de sa besongne, III, 73 dans LEVER
Les subsides et impositions que levoient ses predecesseurs, III, 81 dans LEVER
La liaison et contexture de cette monarchie, I, 121 dans LIAISON
Nouer une liaison [amitié], I, 214 dans LIAISON
Les liaisons et emmaillottements des enfants ne sont non plus necessaires, II, 163 dans LIAISON
Toutes les contrarietez s'y treuvent [en moi] ....honteux, insolent.... et liberal et avare et prodigue, II, 7 dans LIBÉRAL, ALE
Je n'estime point Arcesilaus le philosophe moins reformé, pour le sçavoir avoir usé d'utensiles d'or et d'argent.... et l'estime mieux que s'il s'en feust desmis, de ce qu'il en usoit moderéement et liberalement, I, 28 dans LIBÉRALEMENT
À fin que la liberté d'ordonner, juger et choisir demeurast au maistre, I, 59 dans LIBERTÉ
L'indocile liberté, I, 97 dans LIBERTÉ
Ce qu'il y a à dire entre la licence et la liberté, I, 172 dans LIBERTÉ
Ceulx desquels la suffisance [le mérite] loge en leurs sumptueuses librairies, I, 144 dans LIBRAIRIE
Arrivez à Tyr, libres de crainte, ils eurent...., I, 63 dans LIBRE
J'en treuve, qui se mettent inconsideréement et furieusement en lice, et s'alentissent en la course, IV, 168 dans LICE
En pleine licence de divorces, il se passa 500 ans avant que nul s'en servist, III, 6 dans LICENCE
Mes discours me licencieroient aysement à des actions que cette naturelle inclination me faict haïr, II, 124 dans LICENCIER
En la saison la plus licentieuse de mon aage, I, 77 dans LICENCIEUX, EUSE
Ordonnant que celles qui se trouveroient ainsi pendues [à Milet] fussent traisnées du mesme licol toutes nues par les villes, II, 29 dans LICOU
Il avoit eu l'ame et les aureilles si battues, qu'il se trouva lié [l'aiguillette nouée] du trouble de son imagination, I, 95 dans LIER
Il reçut des lettres de Rome, qui luy lioient les mains, II, 37 dans LIER
Une amitié molle et indiscrette, en laquelle il advient ce qui se veoid au lierre, qu'il corrompt et ruyne la paroi qu'il accole, IV, 151 dans LIERRE
Au lieu de s'animer des bravades de cet ennemy, I, 4 dans LIEU
Assigner l'heure et le lieu de la bataille, I, 24 dans LIEU
Il n'est lieu d'où la mort ne nous vienne, I, 71 dans LIEU
En premier lieu, je te demande...., I, 129 dans LIEU
Ils vont semant parmy leurs ouvrages des lieux entiers des anciens, I, 156 dans LIEU
Cette coupeure de la ligne vitale de vostre main gauche, II, 212 dans LIGNE
Quant aux qualités fortuites, ce n'est pas de mon goust de les mettre en ligne de compte, IV, 318 dans LIGNE
Quand on demande à Thales pourquoy il ne se marie point, il respond qu'il n'aime point à laisser lignée de soy, I, 312 dans LIGNÉE
Il fault frotter et limer nostre cervelle contre celle d'aultruy, I, 164 dans LIMER
On ne trouvoit pas ces vers assez limez pour estre mis en lumiere, IV, 342 dans LIMER
La vaillance a ses limites, lesquels franchis, on...., I, 53 dans LIMITE
Si nous sçavions restreindre les appartenances de nostre vie à leursjustes et naturels limites...., I, 173 dans LIMITE
Ce traict et façon de visage, et ces lineaments par lesquels on augmente aulcunes complexions internes, IV, 224 dans LINÉAMENT
Ce sont les consolations, ce sont les linimens des extremes douleurs, t. III, p. 85, dans LACURNE dans LINIMENT
Lisant dans les yeux, I, 4 dans LIRE
Pour luy lire sa grace, I, 91 dans LIRE
Il [l'empereur Julien] estoit très excellent en toute sorte de litterature, III, 82 dans LITTÉRATURE
Dresser des armées, livrer des battailles, I, 114 dans LIVRER
Si ce petit livret des Merveilles inouyes est à lui [Aristote], I, 233 dans LIVRET
Vostre maison est elle pas en bel air ? ....Y a il quelque pensée locale qui vous ulcere ?, IV, 125 dans LOCAL, ALE
Les hommes se donnent à louage ; leurs facultez ne sont pas pour eulz, elles sont pour ceulx à qui ils s'asservissent ; leurs locataires sont chez eulx, ce ne sont pas eulx, IV, 147 dans LOCATAIRE
Quand elle [cette idée] pourroit loger en la teste d'un homme...., I, 75 dans LOGER
L'ame qui loge la philosophie doibt...., I, 175 dans LOGER
Il n'avoit que cette maison de bien logée et accommodée, II, 77 dans LOGER
L'ame loge au cerveau, II, 295 dans LOGER
Alors, libres de crainte, ils eurent loy de tourner leur pensée à la perte qu'ils venoient de faire, I, 63 dans LOI
Se soubmettre aux lois soubs lesquelles on est né, I, 221 dans LOI
L'effect surmonte de si loing la pensée, que...., I, 81 dans LOIN
Les choses nous paroissent souvent plus grandes de loing que de prez, ib. dans LOIN
Les coups de leurs fondes n'estoient pas moins certains et loingtains, I, 363 dans LOINTAIN, AINE
Les exils loingtains et solitaires, les prisons perpetuelles, I, 228 dans LOINTAIN, AINE
Heureuse la mort qui oste le loisir aux apprests de tel equipage !, I, 90 dans LOISIR
Si la douleur est longue, elle est legiere, I, 304 dans LONG, ONGUE
Avoir la veue longue, III, 58 dans LONG, ONGUE
Le soleil porta, tout le long d'un an, le deuil de sa mort, II, 382 dans LONG, ONGUE
Estant cheute de son long esvanouïe, III, 181 dans LONG, ONGUE
Nous louons.... un oyseau de son aile, non de ses longes et sonnettes, I, 324 dans LONGE
Ce qu'il y a de vif et de mouelle est estouffé par les longueries d'apprests [en parlant de Cicéron], II, 106 dans LONGUERIE
Ses discours qui feurent longuets, Lettre v. dans LONGUET, ETTE
Ceste longueur que nous mettons à apprendre les langues, I, 193 dans LONGUEUR
Après Lysander disons que, où la peau du lyon ne peut suffire, il y fault coudre un loppin de la peau du regnard, I, 25 dans LOPIN
Un parler descousu : chasque loppin y face son corps, I, 191 dans LOPIN
Ils le rostissent et en envoyent des loppins à leurs amis, I, 239 dans LOPIN
Lors Alexandre, voyant...., I, 4 dans LORS
Nous ne verrions pas un mesme homme donner dans la bresche d'une brave asseurance, et se tourmenter après, comme une femme, de la perte d'un procez.... l'action est louable, non pas l'homme, II, 7 dans LOUABLE
C'est un exercice [jouer la comédie] que je ne mesloue point aux jeunes enfants de maison ; et ay veu nos princes s'y addonner depuis en personne, à l'exemple d'aulcuns des anciens, honnestement et louablement, I, 198 dans LOUABLEMENT
Je loue Dieu, madame, que vostre affection aye esté si bien employée, II, 69 dans LOUER
Ce que nature a faict pour moy, je m'en agrée et m'en loue, IV, 304 dans LOUER
Le louer et le meslouer s'entrerespondent de si pareille consequence, que...., IV, 341 dans LOUER
Comme nous appelons monnoye, non celle qui est loyale seulement, mais la faulse aussi qui a mise, III, 77 dans LOYAL, ALE
D'entre eulx plusieurs aveugles du coup du gresil et lueur de la neige, I, 262 dans LUEUR
L'ame qui loge la philosophie doibt faire luire jusques au dehors son repos et son aise, I, 175 dans LUIRE
Mes yeulx s'offensent de toute lueur esclatante ; je ne scaurois à cette heure disner assis vis à vis d'un feu ardent et lumineux, IV, 291 dans LUMINEUX, EUSE
Chasque chose a plusieurs biais et plusieurs lustres [aspects], I, 272 dans LUSTRE
S'arrester à l'escorce, ou regarder la chose par quelque faulx lustre, II, 101 dans LUSTRE
Ce n'est qu'aux lutins de luicter les morts, III, 112 dans LUTIN
Qu'il n'entre en discours et contestations que où il verra un champion digne de sa luicte, I, 167 dans LUTTE
Des productions d'esprit qui luictent les plus artistes productions, I, 143 dans LUTTER
Je ne luicte point en gros ces vieux champions là, I, 157 dans LUTTER
Je veux seulement faire luicter ensemble les traicts de cinq poëtes, I, 265 dans LUTTER
Tantost il luy en donnera la moelle et la substance toute maschée, I, 174 dans MÂCHER
Nous le voyons [Alexandre] se troubler si esperduement aux plus legiers souspçons qu'il prend des machinations des siens contre sa vie, II, 8 dans MACHINATION
Il [le roitelet] vit des demeurants de ce monstre [le crocodile], qui le receoit familierement en sa bouche, et luy permet de becqueter dans ses machoueres, II, 196 dans MÂCHOIRE
À mademoiselle de Montaigne, ma femme, Lett. 3 dans MADEMOISELLE
Le magasin de la memoire, I, 34 dans MAGASIN
Telles aultres singeries [médicales] qui ont plus le visage d'un enchantement magicien que de science solide, III, 213 dans MAGICIEN, ENNE
Le conseil de Platon ne me plaist pas, de parler tousjours d'un langage maestral à ses serviteurs, III, 278 dans MAGISTRAL, ALE
Avecques une gravité et une contenance magistrale, I, 381 dans MAGISTRAL, ALE
Ayant eu à dire qu'il avoit exercé certain honorable magistrat [magistrature] à Rome, IV, 62 dans MAGISTRAT
Il se veoid touts les jours des magots furieusement esprins de l'amour des femmes, II, 185 dans MAGOT
Il luy en feit une maigre mine, II, 36 dans MAIGRE
Les evenements sont maigres temoins de nostre prix et capacité, IV, 53 dans MAIGRE
Je fois mes jours gras des maigres, IV, 288 dans MAIGRE
Encore suis-je tenu de faire la maille bonne de ma parole, III, 252 dans MAILLE
Quatre [dieux] à un enfant, protecteurs de son maillot, de son boire, de son manger, de son tetter, II, 276 dans MAILLOT
Mourir par main de bourreau, I, 66 dans MAIN
Mettre la main à une chose, ib. I, 72 dans MAIN
J'avois ce langage [le latin] si prest et si à main que...., I, 194 dans MAIN
Mettre la main sur soy [se tuer], II, 40 dans MAIN
Bref, en mon temps j'ai leu des livres maints, I, 371 dans MAINT, MAINTE
Et en y a maint un qui...., I, 49 dans MAINT, MAINTE
Ils n'ont peu croire que nostre societé se peust maintenir avec si peu d'artifice, I, 236 dans MAINTENIR
Fault il pas les punir [les faux devins] de ce qu'ils ne maintiennent l'effect de leur promesse ?, I, 239 dans MAINTENIR
Maintenir, pour exercice, une opinion contraire à la sienne, II, 324 dans MAINTENIR
Voire mais, que fera il si on le presse de... ?, I, 190 dans MAIS
Que peut-il mais de vostre ignorance ?, II, 48 dans MAIS
C'est [le jour de la mort] le maistre jour, c'est le jour juge de touts les aultres, I, 67 dans MAÎTRE
Se rendre maistre de sa cholere, II, 115 dans MAÎTRE
Ame maistresse de ses passions, I, 83 dans MAÎTRESSE
Lui presentant Bradamante ou Angelique pour maistresse à jouir, I, 176 dans MAÎTRESSE
Je ne sçache homme qui peust apporter plus de parties, et naturelles et acquises, propres à conserver la maistrise [l'autorité de maître], II, 80 dans MAÎTRISE
Pour excuser son maistre envers Sa Majesté [le roi], I, 38 dans MAJESTÉ
Jusques au golfe de la mer majour [mer Noire], I, 213 dans MAJEUR, EURE
La vie n'est de soy ny bien ny mal ; c'est la place du bien et du mal, I, 86 dans MAL, ALE
J'en feus si mal, que j'en cuiday remourir, II, 58 dans MAL, ALE
Vespasien estant malade de la maladie dont il mourut, III, 89 dans MALADE
Cette maladifve curiosité, II, 243 dans MALADIF, IVE
Et me semble plus miserable un riche malaysé, necessiteux, affaireux, que...., I, 344 dans MALAISÉ, ÉE
L'aysé et le malaysé lui sont un [à Dieu], II, 151 dans MALAISÉ, ÉE
S'il y a convalescence, c'est une convalescence maleficiée, III, 272 dans MALÉFICIÉ, ÉE
Ceste voix [le nom de la mort] leur sembloit [aux Romains] malencontreuse, I, 72 dans MALENCONTREUX, EUSE
Il semble qu'il y ait aulcuns visages heureux, d'autres malencontreux, IV, 224 dans MALENCONTREUX, EUSE
Qui ont perdu d'un malheureux plomb ce frere, I, 22 dans MALHEUREUX, EUSE
Ils [ceux qui rabaissent les grands hommes] ne font pas tant malicieusement, que lourdement et grossierement, les ingenieux à tout [avec] leur mesdisance, I, 265 dans MALICIEUSEMENT
Un enfant affine son compaignon par quelque malicieuse tromperie, I, 107 dans MALICIEUX, EUSE
Socrate.... conservant pour son exercice la malignité de sa femme, qui est un essay à fer esmoulu, II, 116 dans MALIGNITÉ
Nous ne sommes ingenieux qu'à nous malmener ; c'est le vray gibbier de la force de nostre esprit, III, 362 dans MALMENER
Communement on les veoid [les mères] s'addonner aux plus foibles et malotrus [enfants], II, 87 dans MALOTRU, UE
Quand on presenta à Cesar la teste de Pompeius, les histoires disent qu'il en destourna sa veue comme d'un vilain et malplaisant spectacle, I, 268 dans MALPLAISANT, ANTE
Ils punissent ceulx qui malversent en leur charge, IV, 242 dans MALVERSER
J'ay veu, cependant qu'on s'entretenoit au hault bout de la beauté d'une tapisserie ou du goust de la malvoisie, se perdre beaucoup de beaux traicts à l'aultre bout, I, 168 dans MALVOISIE
Il tenoit la volonté de Gracchus en sa manche, et par puissance et par cognoissance ; ils estoient plus amis que citoyens, I, 214 dans MANCHE
Ils en perdent le boire, le manger et le repos, I, 64 dans MANGER
Les biens essentiels, maniables et palpables, II, 204 dans MANIABLE
Quelle hardiesse et maniacle confiance feut ce, de...., III, 172 dans MANIAQUE
La façon de se vestir presente luy [à notre peuple] faict incontinent condamner l'ancienne, d'une resolution si grande et d'un consentement si universel, que vous diriez que c'est une espece de manie qui lui tourneboule ainsi l'entendement, I, 369 dans MANIE
Des suffisants hommes aux maniements des choses publiques, I, 139 dans MANIEMENT
Nous corrompons par nostre maniement les choses qui d'elles-mesmes sont belles et bonnes, I, 223 dans MANIEMENT
On est capable du maniement de ses biens à 25 ans, I, 407 dans MANIEMENT
Manier et employer un subject, I, 34 dans MANIER
Je ne parle pas de ces soubdaines inondations, de quoy nous manions [saisissons] les causes, I, 232 dans MANIER
Le prince de Sulmone, à Naples, maniant un rude cheval de toute sorte de maniements, I, 369 dans MANIER
En maniere [de manière] qu'aulcuns en prinrent argument que...., I, 7 dans MANIÈRE
De maniere qu'il n'y a rien que nous trouvions...., I, 48 dans MANIÈRE
Un seul manquement et faulte à sa parole, III, 53 dans MANQUEMENT
Là où la force luy manque, elle veult user de ruse, II, 217 dans MANQUER
[Archimède] desdaignant toutes fois luy mesme toute cette sienne manufacture [tous les engins qu'il avait inventés pour defendre Syracuse], I, 41 dans MANUFACTURE
La religion chrestienne recommande l'obeissance du magistrat et manutention des polices, I, 123 dans MANUTENTION
Toute l'Asie se perdit et se consomma en guerres pour le macquerellage [concubinage] de Paris, II, 188 dans MAQUERELLAGE
Canius Julius.... ayant esté condamné à mort par ce maraud de Caligula, II, 50 dans MARAUD, AUDE
Je ne conseille non plus aux dames d'appeller honneur leur debvoir ; leur debvoir est le marc, leur honneur n'est que l'escorce, III, 28 dans MARC
Il les faut [les dits, les discours de Plutarque] arracher de là [de leur lieu], et mettre en place marchande [développer, faire valoir]., I, 169 dans MARCHAND, ANDE
L'armée marchandoit [était sur le point] de se mutiner, I, 4 dans MARCHANDER
Sans dire aultre chose et sans marchander, I, 19 dans MARCHANDER
Nul ne se peult dire estre resolu à la mort, qui craint à la marchander [qui se hâte de mourir], II, 385 dans MARCHANDER
Ceulx de la marque d'Ancone, III, 3 dans MARCHE
Se loger en la plus basse marche, pour se mettre en seureté de nouvelle cheute, I, 280 dans MARCHE
On nomme dames encores les femmes de la plus basse marche, I, 387 dans MARCHE
Pendant le marché [parlement] la ville se trouva saisie, I, 28 dans MARCHÉ
C'est bien empirer mon marché, I, 33 dans MARCHÉ
Tenir un marché, I, 129 dans MARCHÉ
Pour nous estre desfaicts de la court et du marché, nous ne nous sommes pas desfaicts des principaux torments de nostre vie, I, 294 dans MARCHÉ
Ainsi se forgea cette infinie marée d'hommes qui s'escoula en Italie sous Brennus et aultres, III, 98 dans MARÉE
Il mettoit au marge de son livre...., II, 348 dans MARGE
J'ay accoustumé les grands qui me cognoissent, à y supporter [dans mes lettres] des litures et des trasseures, et un papier sans plieure et sans marge, I, 293 dans MARGE
Bonne femme et bon mariage se dict, non de qui l'est, mais duquel on se taist, III, 347 dans MARIAGE
[La femelle de l'alcyon] le porte [son nid] au battement du flot marin, II, 198 dans MARIN, INE
Les cigoignes se donnent elles mesmes des clysteres à tout de l'eau de marine, II, 171 dans MARINE
Je ne sçay quelle froideur maritale, I, 222 dans MARITAL, ALE
Les places maritimes qu'il avoit en la coste, III, 93 dans MARITIME
Marmaille d'hommes que nous sommes, IV, 306 dans MARMAILLE
Si la fin de s'enrichir ne les tenoit en credit [les sciences], vous les verriez sans doute aussi marmiteuses qu'elles furent oncques, I, 149 dans MARMITEUX, EUSE
Un conseiller.... feut ouï marmotant entre les dents...., IV, 174 dans MARMOTTER
Les Turcs se font de grandes escarres pour leurs dames, et, à fin que la marque y demeure..., 309 dans MARQUE
Mon livre.... comme ce n'est qu'une marqueterie mal joincte...., IV, 90 dans MARQUETERIE
Tel qui se tient emmitonné dans les martes jusques aux aureilles...., I, 259 dans MARTRE ou MARTE
Les festins, les danses, les masquarades, I, 331 dans MASCARADE
Du massacre et du sang, III, 109 dans MASSACRE
Aprez avoir massacré toute ame vivante esparse par leur ville, II, 38 dans MASSACRER
Ils portent dans leurs coffres une masse de pilules, I, 281 dans MASSE
Guillaume comte de Salsberi ne combattoit que de masse, I, 313 dans MASSE
Et sommes advertis que le massif se dement, quand nous voyons fendre l'enduict et la crouste de nos parois, I, 338 dans MASSIF, IVE
Diogenes exerceant en public sa masturbation, II, 351 dans MASTURBATION
Elle [la vertu] sçait estre riche, et puissante, et sçavante, et coucher dans des matelats musquez, I, 177 dans MATELAS
Usant de remedes à mater, affoiblir et refroidir le corps, III, 37 dans MATER
La veue des angoisses d'autrui m'angoisse materiellement, I, 91 dans MATÉRIELLEMENT
Elle [la vertu] nous aiguise envers ceulx [plaisirs] qu'elle nous laisse, et nous laisse abondamment touts ceulx que veult nature, et jusques à la satieté maternellement, I, 177 dans MATERNELLEMENT
Un citoyen de Cyzique acquit jadis reputation de bon mathematicien, pour avoir apprins la condition de l'herisson ; il a sa taniere ouverte à divers endroicts et à divers vents, et, prevoyant le vent advenir, il va boucher le trou du costé de ce vent là ; ce que remarquant, ce citoyen apportoit en sa ville certaines predictions du vent qui avoit à tirer, II, 180 dans MATHÉMATICIEN
Je sçay que il y a quatre parties en la mathematique, I, 154 dans MATHÉMATIQUE
Je m'esbranle difficilement, et suis tardif par tout.... c'est matin pour moy que sept heures, IV, 277 dans MATIN
Je me suis tousjours repenty de me r'endormir le matin, ib. dans MATIN
Plustot que de se laisser mastiner contre l'honneur de son rang, Razias se frappa de son espée, II, 33 dans MÂTINER
Brouée matiniere, II, 190 dans MATINIER, IÈRE
Vertu proprement matrimoniale, I, 245 dans MATRIMONIAL, ALE
Le pere les a bien mal nourris [ses enfants], s'il ne peult esperer qu'en leur maturité ils auront plus de sagesse...., II, 84 dans MATURITÉ
Vous me mauldiriez de vous en avoir privé, I, 89 dans MAUDIRE
Ils croyent les ames immortelles, et les mauldites estre...., I, 238 dans MAUDIRE
Ils amassent sur eulx mille oultrages, mille vilenies, mille mauldissons, IV, 386 dans MAUDISSON
Je veois avecques despit, en plusieurs mesnages, monsieur revenir maussade et tout marmiteux du tracas des affaires, environ midy, IV, 105 dans MAUSSADE
Il est bien aysé de faire le mauvais [le brave] avant que de venir aux prinses, II, 383 dans MAUVAIS, AISE
Le corps peut en recevoir quelque mauvais ply, III, 105 dans MAUVAIS, AISE
Il [la Boëtie] avoit une maxime souverainement empreinte en son ame, d'obeyr et de se soubmettre très religieusement aux loix soubs lesquelles il estoit nay, I, 221 dans MAXIME
Ne faire les funerailles ny superflues [pompeuses] ny mechaniques, I, 12 dans MÉCANIQUE
Pour moy, je sçais bien dire : il faict meschamment cela, et vertueusement cecy, IV, 160 dans MÉCHAMMENT
Ces meschancetez insignes, IV, 80 dans MÉCHANCETÉ
Ils renvoyerent aux Phalisques leur meschant maistre d'eschole [qui avait livré aux Romains les enfants], I, 24 dans MÉCHANT, ANTE
L'indiscrette et prodigieuse facilité des peuples à se laisser mener et manier la creance et l'esperance, où il a pleu et servi à leurs chefs, par dessus cent mescomptes les uns sur les aultres, par dessus les phantosmes et les songes, IV, 161 dans MÉCOMPTE
Les menteurs, en inventant tout, semblent avoir d'autant moins à craindre de se mecompter, I, 9 dans MÉCOMPTER (SE)
J'eus plus de despit encores que de compassion de le veoir [le Tasse] à Ferrare survivant à soy mesme, mescognoissant et soy et ses ouvrages, II, 214 dans MÉCONNAÎTRE
Aux presents brouillis de cet estat, mon interest ne m'a faict mescognoistre ny les qualitez louables en nos adversaires, ny celles qui sont reprochables en ceux que j'ay suivis, IV, 159 dans MÉCONNAÎTRE
Je vous mettray en tel poinct auquel vous n'aurez aulcun mescontentement, I, 87 dans MÉCONTENTEMENT
Quand je me plains du defaut de ma memoire, ils me reprennent et me mescroyent, I, 33 dans MÉCROIRE
Quelques fois la fortune faict la medecine, I, 254 dans MÉDECINE
Nous en voyons ordinairement se faire saigner, purger et medeciner pour guerir des maulx qu'ils ne sentent qu'en leur discours, II, 212 dans MÉDECINER
Aulcuns [dieux du paganisme], moyens entre la divine et l'humaine nature, mediateurs, entremetteurs de nous à Dieu, II, 277 dans MÉDIATEUR, TRICE
Pour un medecinal effect, II, 146 dans MÉDICINAL, ALE
Cette mer trouble et vaste des erreurs medicinales, II, 310 dans MÉDICINAL, ALE
Passion mediocre, I, 10 dans MÉDIOCRE
La poësie mediocre, qui s'arreste entre deux, est desdaignée, I, 390 dans MÉDIOCRE
Nous vivons en un siecle qui ne produict les choses que bien mediocres, III, 67 dans MÉDIOCRE
Je suis de ceulx qui ne s'effroyent que mediocrement de telles choses, II, 366 Un grain d'orge bien nourri et mediocrement gros, PARÉ, XXV, 21 dans MÉDIOCREMENT
Se planter longtemps en meditation et contemplation, II, 179 dans MÉDITATION
En matiere de mesfaicts, c'est par fois satisfaction que la seule confession, III, 313 dans MÉFAIT
Cette farcisseure est un peu hors de mon theme ; je m'esgare, mais plustost par licence que par mesgarde, IV, 136 dans MÉGARDE
Il y fault prouveoir de meilleure heure, I, 75 dans MEILLEUR, EURE
Au plus chaud de la meslée, I, 358 dans MÊLÉE
Ne se mesler d'autre chose que de passer en repos [sa vie], I, 32 dans MÊLER
J'y ay à escient meslé quelque peu d'amertume, I, 89 dans MÊLER
On dict bien vray, qu'un honneste homme, c'est un homme meslé [qui a vu beaucoup d'hommes et de choses], IV, 124 dans MÊLER
Nostre monde vient d'en trouver un aultre [l'Amérique] non moins grand, plain et membru que luy, IV, 17 dans MEMBRU, UE
Il en est de mesme des animaux, I, 102 dans MÊME
La pluspart de ceulx qui me hantent parlent de mesme les Essais, I, 193 dans MÊME
Nous corrompons les choses qui d'elles mesmes sont belles et bonnes, I, 223 dans MÊME
Ceulx qui se mettent en mesme vaisseau, I, 273 dans MÊME
Le vin nous semble meilleur à mesme [selon] que nous avons ouvert et lavé nos pores, II, 18 dans MÊME
Je ne suis pas icy à mesme pour traicter ce riche argument, I, 265 dans MÊME
La jalousie que nous avons de les veoir jouïr du monde quand nous sommes à mesme [sur le point] de le quitter, II, 71 dans MÊME
J'en ay faict souvent de mesme, III, 14 dans MÊME
Hier encores je feus à mesme de veoir un homme d'entendement, qui...., IV, 45 dans MÊME
Si je mordois à mesme, comme font les aultres, IV, 147 dans MÊME
Une petite taille a de l'incommodité à ceulx mesmement qui ont des commandements et des charges, III, 41 dans MÊMEMENT
Si en mon païs on veut dire qu'un homme n'a point de sens, ils disent qu'il n'a point de memoire, I, 33 dans MÉMOIRE
Quelqu'un trouve dans mes tablettes un memoire de quelque chose que je...., I, 78 dans MÉMOIRE
Quelques memoires sur cet edict de janvier fameux par...., I, 206 dans MÉMOIRE
Il [le père de Montaigne] ordonnoit à celui de ses gens qui lui servoit à escrire, un papier journal à inserer toutes les survenances de quelque remarque et, jour par jour, les memoires de l'histoire de sa maison, très plaisante à veoir quand le temps commence à en effacer la souvenance, I, 257 dans MÉMOIRE
Memoratifs des moeurs de leurs peres, I, 23 dans MÉMORATIF, IVE
Ils recherchent au ciel les causes et menaces anciennes de leur malheur, I, 47 dans MENACE
Nous sommes menacez de tant de façons de mort...., I, 83 dans MENACER
Il menaça de la tuer, mais elle...., I, 96 dans MENACER
Veoir l'estat menaceant sa ruyne, IV, 165 dans MENACER
Thalès accusant quelquefois le soing du mesnage et de s'enrichir, I, 141 dans MENAGE
Tout sert en mesnage, I, 168 dans MENAGE
Mon goust ne s'accommode aulcunement au mesnage [soins domestiques], I, 281 dans MENAGE
Je veois avecques despit, en plusieurs mesnages, monsieur...., IV, 105 dans MENAGE
Pour mesnager d'une pierre deux coups, IV, 318 dans MÉNAGER
Quant à la mesnagerie, les bestes nous surpassent en cette prevoyance d'amasser, II, 186 dans MÉNAGERIE
Je priserois bien autant des graces toutes miennes et naïfves, que celles que j'aurois esté mendier et quester de l'apprentissage, II, 167 dans MENDIER
Les princes sont menez et ramenez en leurs mouvements par les mesmes ressorts que nous sommes aux nostres, II, 191 dans MENER
Pythagoras estant en compaignie de.... jeunes hommes.... commanda à la menesteriere de changer de ton...., I, 345 dans MÉNÉTRIER
Une effrontée et solenne mensonge, I, 37 dans MENSONGE
Si comme la verité le mensonge n'avoit qu'un visage, ib. dans MENSONGE
Que luy [Socrate], en son amour virile et mentale...., II, 240 dans MENTAL, ALE
Une religion purement mentale, sans objet prefix et sans meslange materiel, II, 246 dans MENTAL, ALE
Mon ame de sa complexion refuyt la menterie, III, 52 dans MENTERIE
En cette excellente police de Lycurgus, il s'y fait peu mention de la doctrine, I, 151 dans MENTION
Le mentir est un maudit vice, I, 36 dans MENTIR
Socrates, luy faisant advouer par le menu l'excellence de leur forme de gouvernement, I, 153 dans MENU, UE
Il mesprint lourdement à Artibie d'estre monté sur un cheval fougueux, I, 359 dans MÉPRENDRE (SE)
Au mespris de leur chef, I, 4 dans MÉPRIS
Le mespris de la mort, I, 70 dans MÉPRIS
Le mespris de la vie, I, 83 dans MÉPRIS
Avoir une chose à mespris, III, 75 dans MÉPRIS
Mespriser les offenses receues, II, 115 dans MÉPRISER
Nostre appetit mesprise ce qui luy est en main, III, 3 dans MÉPRISER
Les opinions que l'ancienneté a eues de l'homme, sont celles qui nous mesprisent, avilissent et aneantissent le plus, III, 32 dans MÉPRISER
Quel appetit ne se rebuteroit à veoir trois cents femmes à sa mercy ?, I, 332 dans MERCI
Le cerf nous demande mercy par ses larmes, II, 131 dans MERCI
Il se trouva riche, mercy à cettre trafique, III, 266 dans MERCI
Nous aultres ignorants estions perdus, si ce livre [le Plutarque d'Amyot] ne nous eust relevés du bourbier ; sa mercy, nous osons à cett'heure et parler et escrire, II, 41 dans MERCI
Nostre mere nature, I, 200 dans MÈRE
[Livre] non sans bien grande et meritée recommandation, I, 206 dans MÉRITER
Les merles, les corbeaux, les pies, les perroquets, nous leur apprenons à parler, II, 172 dans MERLE
Merveilleusement subject à la goutte, I, 20 dans MERVEILLEUSEMENT
Celuy qui pour sa fin establiroit nostre peine et mesaise, I, 69 dans MÉSAISE
Retraicte fameuse des difficultez et mesayses qu'ils [les dix mille] eurent à surmonter, I, 261 dans MÉSAISE
Nous appelons laideur aussi, une mesadvenance au premier regard, IV, 222 dans MÉSAVENANCE
Toute affectation, nomméement en la gayeté et liberté françoise, est mesadvenante au courtisan, I, 192 dans MÉSAVENANT, ANTE
Il est messeant de s'esbranler pour la menace du coup, I, 49 dans MESSEOIR
Pour n'engendrer une messeante privauté, I, 207 dans MESSEOIR
À mesure que la memoire leur fournit la chose entiere, I, 34 dans MESURE
La mesure des vers de Plaute, I, 378 dans MESURE
À faute de la savoir choisir [la proportion entre les leçons et la portée de l'élève], et de s'y conduire bien mesuréement, I, 160 dans MESURÉMENT
Ny les hommes ny leurs vies ne se mesurent à l'aulne, I, 89 dans MESURER
J'ay veu mill' hommes soupples, mestis, ambigus, se perdre où je me suis sauvé, III, 19 dans MÉTIS, ISSE
Se tenir chancelant et mestis en une division publicque, III, 239 dans MÉTIS, ISSE
Oyez dire metonomie, metaphore, allegorie...., I, 382 dans MÉTONYMIE
Rome.... merite qu'on l'aime.... c'est la ville metropolitaine de toutes les nations chrestiennes, IV, 141 dans MÉTROPOLITAIN, AINE
Se mettre à [faire quelque chose], I, 23 dans METTRE
Se mettre à table, I, 35 dans METTRE
Mettre le feu à une mine, I, 26 dans METTRE
Se mettre en peine de...., I, 42 dans METTRE
Mettre en pieces [massacrer], I, 27 dans METTRE
Nul moyen de refreschir son armée si les maladies s'y mettoient, I, 356 dans METTRE
Le soing et la despense de nos peres ne vise qu'à nous meubler la teste de science, I, 142 dans MEUBLER
Le mediter est un puissant estude.... j'aime mieulx forger mon ame que la meubler, III, 276 dans MEUBLER
Soubs couleur de quelque meurtre [assassinat], il lui fait trencher la teste, I, 38 dans MEURTRE
Une très meurtriere victoire [pour l'ennemi] et très entiere, III, 94 dans MEURTRIER, IÈRE
Ce tyran qui sans pitié faisoit cruellement meurtrir tant de gents touts les jours, III, 109 dans MEURTRIR
Miaudement, Épithètes de M. de la Porte. Quelque sens particulier.... qui advertit les poulets.... s'armer contre le miaulement, voix aulcunement flatteuse, non contre l'abbayer, voix aspre et querelleuse, II, 359 dans MIAULEMENT
Tenez-vous dans la route commune : il ne faict mie bon estre si subtil et si fin, II, 312 dans MIE
Un riche cordon que je puisse donner à ma mie, I, 245 dans MIE
C'est à l'envy, à qui mieulx mieulx, IV, 367 dans MIEUX
Quand Epicurus entreprend de se faire mignarder à la goutte, et refusant le repos et la santé, que de gayeté de coeur il desfie les maulx...., IV, 22 dans MIGNARDER
Toutes les mignardises et delices du langage latin [dans Térence], I, 288 dans MIGNARDISE
Socrates, son premier mignon [de la vraie vertu], I, 177 dans MIGNON, ONNE
Pourquoy ne dira un oyson ainsi : toutes les pieces de l'univers me regardent.... je suis le mignon de nature ?, II, 274 dans MIGNON, ONNE
La fiebvre, la micraine et la goutte l'espargnent elles [un roi] non plus que nous ?, I, 328 dans MIGRAINE
Un homme apprins à jecter de la main un grain de mil avecques telle industrie, que, sans faillir, il le passoit tousjours dans le trou d'une aiguille, I, 387 dans MIL
La solitude se puelt ouir au milieu des courts et des villes, I, 276 dans MILIEU
Tant de milliasses d'hommes enterrez avant nous nous encouragent à ne craindre d'aller trouver si bonne compaignie en l'aultre monde, I, 171 dans MILLIASSE
Une mine triste et transie, I, 175 dans MINE
Celuy qui a dans l'esprit une imagination claire, il la produira par mines s'il est muet, I, 188 dans MINE
Ce basteleur jouoit une fiction à plusieurs mines et à plusieurs personnages, II, 173 dans MINE
Il feit mine d'avoir la goutte, III, 104 dans MINE
Les mines et appareils effroyables dont nous entourons la mort, I, 254 dans MINE
Ayant faict mettre la mine soubz un grand pan de mur, I, 254 dans MINE
Il pouvoit miner ses ennemis, indiscretement advancez en ses terres, III, 93 dans MINER
[Épaminondas] après avoir miraouleusement forcé les Lacedemoniens de lui ouvrir le pas...., III, 196 dans MIRACULEUSEMENT
Il semble que nous n'avons d'autre mire de la verité et de la raison que l'exemple des opinions du pays où nous sommes, I, 234 dans MIRE
Nous sommes grands mesnagiers de nostre mise, I, 314 dans MISE
Il s'est desmis de sa bourse, de sa recepte et de sa mise, I, 318 dans MISE
Nous appelons monnoye, non celle qui est loyale seulement, mais la faulse aussi qui a mise, III, 77 dans MISE
La naïfveté et la verité pure, en quelque siecle que ce soit, treuvent encore leur opportunité et leur mise, III, 238 dans MISE
Aimer mieulx mourir, que vivre en cette misere, d'avoir à se garder mesme de ses amis, I, 133 dans MISÈRE
Sied il pas bien à deux consuls romains.... d'employer leur loisir à ordonner et fa gotter gentiement une belle missive, pour en tirer la reputation de bien entendre le langage de leur nourrice ?, I, 288 dans MISSIVE
On luy reprocha que c'estoit à la mode du regnard, pour n'y pouvoir advenir, I, 141 dans MODE
À la mode de quoy [à la manière dont] nous sommes instruits, il n'est pas merveille si...., I, 142 dans MODE
Se conduisant ordonnéement et moderéement, I, 399 dans MODÉRÉMENT
Entre des livres simplement plaisants, je treuve, des modernes, le Decameron de Boccace, Rabelais et les Baisers de Jehan Second, s'il les faut loger soubs ce tiltre, dignes qu'on s'y amuse, II, 100 dans MODERNE
Reformation de moeurs et grande modestie, I, 389 dans MODESTIE
Un plaisir solide, charnu et moelleux comme la santé, III, 234 dans MOELLEUX, EUSE
Moy qui ay...., I, 16 dans MOI
Moy, selon leur licence et impunité, admire de les voir...., I, 170 dans MOI
Le nid du moindre oyselet, I, 235 dans MOINDRE
Voire assez moins que...., I, 11 dans MOINS
Ils [les grains] commencent à se moisir et à sentir le rance, II, 186 dans MOISIR
Ne regardez pas à ces yeulx moites et à cette piteuse voix, III, 178 dans MOITE
Nous estions à moitié de tout, I, 216 dans MOITIÉ
Son goust est plus momentanée, fluide et caduque, I, 69 dans MOMENTANÉ, ÉE
Ce n'est pas contre la mort que nous nous preparons, c'est chose trop momentanée...., IV, 213 dans MOMENTANÉ, ÉE
Il m'est souvenu de mon homme, I, 382 dans MON ou MA ou MES
Tout compté, il y a plus de peine à garder l'argent qu'à l'acquerir.... et depuis que vous.... avez planté vostre fantasie sur certain monceau..., vous n'oseriez l'escorner, I, 315 dans MONCEAU
L'appetit et l'usage des plaisirs mondains, I, 251 dans MONDAIN, AINE
En ce mesme monde [dans l'Inde], I, 16 dans MONDE
Un monde d'ennemis, I, 19 dans MONDE
Les opinions du monde, I, 69 dans MONDE
À la journée de Serisolles, monsieur d'Anguien essaya deux fois de se donner de l'espée dans la gorge, desesperé de la fortune du combat qui se porta mal à l'endroict où il estoit, II, 31 dans MONSIEUR
Je diray un monstre [une chose monstrueuse], mais je le diray pourtant, II, 124 dans MONSTRE
Des gens barbus [les Espagnols], montez sur des grands monstres incogneus [les chevaux], IV, 18 dans MONSTRE
Cette excellente police de Lycurgue, monstrueuse à la verité par sa perfection, I, 151 dans MONSTRUEUX, EUSE
L'atheisme est une proposition comme denaturée et monstrueuse, II, 147 dans MONSTRUEUX, EUSE
Voyez prendre à mont l'essor à Platon en ses nuages poetiques, II, 292 dans MONT
Il respondit monts et merveilles pour se faire valoir, IV, 191 dans MONT
Monter un chameau, I, 366 dans MONTER
La vertu qui sera montée à tel poinct, que de non seulement mespriser la douleur...., II, 118 dans MONTER
Le mur est soubdain monté et clos, III, 130 dans MONTER
Montant le prix de la place, nous montons le prix et le desir de la conqueste, III, 50 dans MONTER
Nous voyons de grandes montjoies d'arene mouvante qui marchent d'une demie lieue devant la mer et gaignent païs, I, 232 dans MONT-JOIE
Et d'aultres lettres, pour le masque et la montre, I, 38 dans MONTRE
Faire montre d'une chose en public, I, 119 dans MONTRE
Le chemin qui est montueux et malaysé, II, 57 dans MONTUEUX, EUSE
Qui de nous ne se mocque de veoir...., I, 84 dans MOQUER (SE)
Le fourgon se mocque de la paele, III, 388 dans MOQUER (SE)
C'est une espece de mocquerie et d'injure de vouloir faire valoir un homme par des qualitez mesadvenantes à son rang, I, 288 dans MOQUERIE
Je ne me suis pas feinct à leur donner des advis paternels et mordants, et à les pincer là où il leur cuisoit, III, 377 dans MORDANT, ANTE
Nous avons besoin d'estre sollicitez et chatouillez par quelque agitation mordicante, III, 380 dans MORDICANT, ANTE
Si j'oyois faire quelque conte où je ne peusse pas mordre...., I, 200 dans MORDRE
Socrates avoit seul mordu à certes au precepte de se cognoistre, II, 62 dans MORDRE
Il faut leur faire baisser la teste et mordre la terre soubs l'auctorité, II, 150 dans MORDRE
Une volupté cuisante et mordante, II, 215 dans MORDRE
S'il temporise, il pourra veoir morfondre son ennemy et se desfaire soy-mesme, I, 356 dans MORFONDRE
C'est injustice et folie de priver les enfants qui sont en aage, de la familiarité des peres, et vouloir maintenir en leur endroict une morgue austere et desdaigneuse, II, 79 dans MORGUE
Un homme si desdaigneux, si morguant, doibt estre plus habile, IV, 47 dans MORGUER
Un visage morne et contristé, I, 270 dans MORNE
[Subtilité] mornée pour un aultre, affilée pour moy, I, 42 dans MORNÉ, ÉE
Le capitaine Bayard, se sentant blecé à mort d'une arquebusade dans le corps, I, 16 dans MORT
....ceux qui entreprennent, vivants et respirants, jouyr de l'ordre et honneur de leur sepulture, et qui se plaisent de veoir en marbre leur morte contenance ; heureux qui sachent resjouyr et gratifier leur sens par l'insensibilité, et vivre de leur mort, I, 18 dans MORT
Jamais homme ne se prepara à quitter le monde plus purement et pleinement, et ne s'en desprint plus universellement que je m'attends de faire ; les plus mortes morts sont les plus saines, I, 79 dans MORT
Moy qu'il [la Boétie] laissa d'une si amoureuse recommandation, la mort entre les dents, par son testament, heritier de sa bibliotheque et de ses papiers, I, 206 dans MORT
Cette opinion si rare et incivile de la mortalité des ames, I, 113 dans MORTALITÉ
Nos viandes leur estoient mortelles et venimeuses, I, 106 dans MORTEL, ELLE
Une telle prudence est mortelle ennemie de haultes executions, I, 134 dans MORTEL, ELLE
Des statues, non ouvrées de mortelle main, II, 148 dans MORTEL, ELLE
Je les aime peu cuites [les viandes], et les aime fort mortifiées, IV, 286 dans MORTIFIER
Comme font ces personnes qu'on loue aux mortuaires pour aider à la cerimonie du deuil, III, 302 dans MORTUAIRE
Sur le mot de Solon que...., I, 14 dans MOT
Courir après un bon mot, I, 191 dans MOT
Il fut si miserable de se voir prins au mot, I, 404 dans MOT
Faisant estat de trouver les causes de chasque accident, et de veoir dans les secrets de la volonté divine les motifs incomprehensibles de ses oeuvres, I, 248 dans MOTIF
Ses gents faisans plus molle garde, I, 28 dans MOU, MOLLE
J'admire de les veoir si doulces et molles [les guerres civiles], I, 170 dans MOU, MOLLE
Une beauté molle, affettée, delicate, artificielle, I, 177 dans MOU, MOLLE
Pour arracher de leur bouche quelque parole molle et rabaissée, I, 242 dans MOU, MOLLE
Est-il police reglée avecques plus d'ordre que celle des mouches à miel ?, II, 160 dans MOUCHE
[Des fanatiques dans l'Inde] se prosternants emmy la place, ils se font mouldre et briser sous les roues, II, 39 dans MOUDRE
Ayant les membres tous moulus et froissez de ma chute, II, 58 dans MOUDRE
Le prisonnier [chez les peuplades sauvages de l'Amérique du nord] crache au visage de ceulx qui le tuent et leur faict la moue, I, 244 dans MOUE
Il avoit son esprit moulé au patron d'aultres siecles que ceulx-cy, I, 221 dans MOULER
J'en feus si mal que j'en cuiday mourir, II, 58 dans MOURIR
La fleur d'aage se meurt et passe quand la vieillesse survient ; le premier aage meurt en l'enfance, II, 378 dans MOURIR
Mourant, il se feit porter où le besoing l'appeloit, III, 94 dans MOURIR
J'ay l'esprit tardif et mousse, II, 27 dans MOUSSE
Mes moeurs sont mousses et plustost fades que aspres, III, 10 dans MOUSSE
Les moustaches que j'ay pleines, I, 392 dans MOUSTACHE
Comme le moust bouillant dans un vaisseau poulse à mont tout ce qu'il y a dans le fond, II, 12 dans MOÛT
Moi qui m'en vois, resignerois facilement à quelqu'un qui veinst, ce que j'apprends de prudence pour le commerce du monde : moustarde aprez disner ; je n'ay que faire du bien duquel je ne puis rien faire, IV, 156 dans MOUTARDE
Des montjoies d'arene mouvante, I, 232 dans MOUVANT, ANTE
Ce n'est aulcunement vertu, il y a une aultre fin proposée, aultre cause mouvante, I, 263 dans MOUVANT, ANTE
Quels ressorts nous meuvent, I, 172 dans MOUVOIR
Et n'est enfant des classes moyennes qui ne se puisse dire plus sçavant que moi, I, 154 dans MOYEN, ENNE
J'ayme des natures temperées et moyennes, I, 224 dans MOYEN, ENNE
Je suis d'une taille au dessoubs de la moyenne, III, 41 dans MOYEN, ENNE
Nous ne pouvons estre tenus au de là de nos forces et de nos moyers, I, 30 dans MOYEN
Ceste piece a servy de moyen à nostre premiere accointance, I, 206 dans MOYEN
Moyennant qu'il promettoit de...., I, 30 dans MOYENNANT
Le plaisir parfaict et divin que la vertu nous moyenne, I, 70 dans MOYENNER
Moi qui suis assis dans le moyau de tout le trouble des guerres civiles de France, II, 52 dans MOYEU
Cette pie exprimoit parfaictement les reprinses, les poses et les muances des trompettes, II, 175 dans MUANCE
Toutes choses sont en fluxion, muance et variation perpetuelle, II, 376 dans MUANCE
Je fourvoye, je ruse muant de lieu, d'occupation, III, 299 dans MUER
Agesilaus fut mulcté par les ephores, pour avoir...., III, 154 dans MULCTER
La vie est un mouvement inegal, irregulier et multiforme, III, 275 dans MULTIFORME
La multiplication de nos inventions, IV, 230 dans MULTIPLICATION
Cette once de verisimilitude qui incline la balance, multipliez la de cent, de mille onces ; il en adviendra que...., II, 318 dans MULTIPLIER
Nostre guerre a beau se multiplier et diversifier en nouveaux partis, III, 9 dans MULTIPLIER
Et ils en chasserent ces nouveaux habitants, craignants que par succession de temps ils ne veinssent à multiplier tellement...., I, 233 dans MULTIPLIER
Chascun de ses amis [de Crésus] n'estimant pas que ce feust assez faire de luy en offrir seulement autant [d'argent] qu'il en avoit receu de sa munificence, IV, 11 dans MUNIFICENCE
Sans labourage, nature nous avoit munis à planté de tout ce qu'il nous falloit, II, 163 dans MUNIR
Alors l'ichneumon munit son corps, l'enduict et le crouste tout à l'entour de limon, II, 164 dans MUNIR
On luy pourra [au précepteur] joindre quelque homme de lettres qui à chasque besoing fournisse les munitions [les instructions pour l'élève] qu'il fauldra, I, 174 dans MUNITION
Avec cette munition [de bons préceptes] il l'envoya [Alexandre] à subjuguer le monde à tout seulement 30000 hommes, I, 180 dans MUNITION
Des gelées si aspres que le vin de la munition se coupoit à coups de hache, I, 261 dans MUNITION
Devenu avec le temps plus poisant et plus meur, I, 32 dans MÛR, ÛRE
Aprez meure deliberation de conseil, III, 326 dans MÛR, ÛRE
Pendant le parlement [capitulation] et qu'ils musoient sur leur seuretez, I, 27 dans MUSER
Coucher dans des matelas musquez, I, 177 dans MUSQUER
Il faut musser ma foiblesse soubs ces grands credits, II, 98 dans MUSSER (SE)
Il le tansa de la soubdaine mutation de sa contenance, I, 271 dans MUTATION
Se sauver à nage hors d'un esquif qui faict eau, II, 222 dans NAGE
Que l'homme se debvoit pourveoir de munitions qui flottassent sur l'eau et peussent à nage eschapper avecques luy du naufrage, I, 277 dans NAGE
Crates disoit des escripts de Heraclitus, qu'ils avoient besoing d'un lecteur bon nageur, afin que la profondeur et poids de sa doctrine ne l'engloutist et suffoquast, IV, 236 dans NAGEUR, EUSE
Ils font une mine de duc et d'empereur ; mais tantost après les voyez devenus valets et crocheteurs miserables, qui est leur naïfve et originelle condition, I, 327 dans NAÏF, IVE
Mes deffauts s'y liront au vif, mes imperfections et ma forme naïfve, autant que la reverence publique me l'a permis, Essais, l'auteur au lecteur. dans NAÏF, IVE
De cette consideration est née la coustume que...., I, 53 dans NAÎTRE
Les aveugles naiz, II, 357 dans NAÎTRE
Celuy qui met la nappe tumbe tousjours des despens, I, 356 dans NAPPE
Matiere forte et attirante à discourir et à narrer, IV, 61 dans NARRER
Je veulx qu'ils donnent une nasarde à Plutarque sur mon nez, et qu'ils s'eschauldent à injurier Seneque en moy, II, 98 dans NASARDE
Pour la celebration de son jour natal, III, 12 dans NATAL, ALE
La justice en soy, naturelle et universelle, est aultrement reglée, et plus noblement, que n'est cette aultre justice, speciale, nationale, contraincte au besoing de nos polices, III, 244 dans NATIONAL, ALE
Si j'estois du mestier, je naturaliserois [rendrais naturel] l'art autant comme ils artialisent la nature, III, 355 dans NATURALISER
Ce sont natures belles et fortes qui se maintiennent au travers d'une mauvaise institution, I, 147 dans NATURE
Nostre mere nature, I, 200 dans NATURE
Si tout le papier que j'ay autrefois barbouillé pour les dames estoit en nature, I, 293 dans NATURE
Mes moeurs sont naturelles, II, 294 dans NATUREL, ELLE
Les plus naturelles allures de nostre ame sont les plus belles, III, 277 dans NATUREL, ELLE
C'est une belle bataille navale qui s'est gaignée ces mois passez contre les Turcs, sous la conduicte de dom Joan d'Austria [à Lépante], I, 249 dans NAVAL, ALE
Aussi facilement que le timon faict retourner la navire...., II, 195 dans NAVIRE
Tous les navires qui relaschoient du port de Pyrée, II, 220 dans NAVIRE
Ceulx qui n'auront leu la prodigieuse force et vaillance de ce prince, I, 2 dans NE
Je ne l'aime ny l'estime, I, 6 dans NE
La plus belle royne vient elle pas de mourir par main du bourreau ?, I, 66 dans NE
Ils firent deffense que nul n'eust plus à aller là, I, 233 dans NE
Sans empeschement ne destourbier, II, 117 dans NE
Quand nous songeons, nostre ame vit, ne plus ne moins que...., II, 368 dans NE
Il fault maintenir ce neantmoins l'ame en bonne trempe, I, 303 dans NÉANMOINS
Les escrivains indiscrets de nostre siecle.... parmy leurs ouvrages de neant, I, 156 dans NÉANT
La mort est l'object necessaire de nostre visée, I. 72 dans NÉCESSAIRE
Les choses necessaires aux enterrements, I, 104 dans NÉCESSAIRE
Et feut un crapaud vendu six escus en une necessité de vivres, I, 106 dans NÉCESSITÉ
Je pensois faire honneur à un seigneur aussi esloigné de ces debordements [l'ivrognerie] qu'il en soit en France, de m'enquerir à luy combien de fois il s'estoit enyvré pour la necessité des affaires du roy, en Allemaigne, I, 185 dans NÉCESSITÉ
Ils en acquirent à suffisance pour s'en servir à la necessité, I, 194 dans NÉCESSITÉ
Tous avoient de necessité à y demourer, I, 242 dans NÉCESSITÉ
Les Italiens, quand ils veulent reprocher cette hardiesse temeraire qui se voit aux jeunes gens, les nomment necessiteux d'honneur, bisognosi d'onore, t. II, p. 740, dans LACURNE dans NÉCESSITEUX, EUSE
Serf de mes negoces, ou, encore pis, de ceulx d'autruy, IV, 76 dans NÉGOCE
La plus riche et belle partie du monde bouleversée pour la negociation des perles et du poivre, IV, 20 dans NÉGOCIATION
Nicias perdit l'advantage qu'il avoit nettement gaigné sur...., 1, 15 dans NETTEMENT
Cette narration n'a non plus d'accord avec nos terres neufves [le nouveau monde], I, 233 dans NEUF, EUVE
Il n'y gaigna rien ny pour soy ny pour les aultres, I, 4 dans NI
Ny n'entendent les stoïciens que...., I, 50 dans NI
Parmi ses faveurs vaines [de la fortune], je n'en ay point qui plaise tant à cette niaise humeur qui s'en paist chez moi, qu'une bulle authentique de bourgeoisie romaine qui me feut octroyée, dernierement que j'y estois, pompeuse en sceaux et lettres dorées, IV, 143 dans NIAIS, AISE
Si philosopher, c'est doubter, comme ils disent, à plus forte raison niaiser et fantastiquer comme je foys, doit estre doubter, II, 23 dans NIAISER
Le plus communement nous nous sentons plus esmeus des trepignements, jeux et niaiseries pueriles de nos enfants, que nous ne faisons aprez de leurs actions toutes formées, II, 71 dans NIAISERIE
Nulle particuliere qualité n'enorgueillira celuy qui mettra quand et quand en compte tant d'imparfaictes et foibles qualitez aultres qui sont en luy, et au bout la nihilité de l'humaine condition, II, 62 dans NIHILITÉ
Et une si grande troupe de nobles, non seulement nobles de nom, mais qui par leur vertu honorent leur noblesse, I, 130 dans NOBLE
Rien de noble ne se faict sans hazard, I, 134 dans NOBLE
Je crois sans doute qu'il sentit du plaisir en une si noble action, II, 158 dans NOBLE
Comme le nocher gouverne son navire, II, 295 dans NOCHER
Il est des nations qui noircissent les dents avecques grand soin, et ont à mespris de les voir blanches, II, 201 dans NOIRCIR
Et nos dames, ainsi molles et delicates qu'elles sont, elles s'en vont tantost entr'ouvertes jusques au nombril, IV, 163 dans NOMBRIL
Ses amis, et nomméement une vieille dame sa parente, I, 95 dans NOMMÉMENT
La fortune guette à point nommé le dernier jour de nostre vie, I, 66 dans NOMMER
Avoir peur de nommer la mort, I, 72 dans NOMMER
L'estimation, non plus que l'affection, nous ne la debvons qu'à leur vertu, I, 13 dans NON
Ne jamais dire une verité, non pas [même] quand elle est utile, I, 37 dans NON
On ne me pouvoit arracher de l'oisiveté, non pas pour me faire jouer, I, 195 dans NON
L'honneur de la vertu consiste à combattre non à battre, I, 244 dans NON
Entre ce bas et vil soing et cette profonde nonchalance laissant tout aller à l'abandon, I, 282 dans NONCHALANCE
Le vice contraire à la curiosité, c'est la nonchalance, II, 42 dans NONCHALANCE
Je veux que la mort me treuve nonchalant d'elle, I, 80 dans NONCHALANT, ANTE
Une fierté nonchalante de l'art, I, 192 dans NONCHALANT, ANTE
Je m'en rendois plus nonchalant à l'estude de mes aultres leçons prescriptes, I, 196 dans NONCHALANT, ANTE
Soigneux de sa conservation et nonchalant de la nostre, III, 98 dans NONCHALANT, ANTE
Homme de notable vertu, I, 19 dans NOTABLE
Le soing de ramasser tout ce qui vient à leur notice, II, 110 dans NOTICE
Les Epicuriens logent aux sens tout jugement, et en la notice des choses, et en la volupté, II, 355 dans NOTICE
Apportons-y seulement du nostre, l'obeissance et la subjection, II, 226 dans NOTRE
La liaison n'est pas nouée en maniere qu'on n'ait aulcunement à s'en desfier, I, 215 dans NOUER
Si vous estiez mort en nourrice, I, 87 dans NOURRICE
Cette communication, nourrice de l'amitié, I, 240 dans NOURRICE
Les bienfaits nourrissiers des aultres amitiés [ne sont rien pour celle-là], I, 215 dans NOURRICIER, ÈRE
Nos souhaits interieurs pour la pluspart naissent et se nourrissent aux despens d'aultruy, I, 105 dans NOURRIR
S'il estoit adonné d'une application trop indiscrete à l'estude des livres, je ne vouldrois qu'on la luy nourrist, I, 181 dans NOURRIR
Je nourrissois des imaginations hardies, I, 195 dans NOURRIR
Je veulz seulement faire luicter ensemble les traicts de cinq poëtes latins.... or debvra l'enfant bien nourry [instruit] trouver, au prix des aultres, les deux premiers traisnants, II, 265 dans NOURRIR
La naissance, nourrissement et augmentation de chasque chose est l'alteration et corruption d'une aultre, I, 105 dans NOURRISSEMENT
Les reproches que nous faisons les uns aux aultres, IV, 45 dans NOUS
Encores qu'il ne soit pas nouveau de veoir...., I, 92 dans NOUVEAU ou, devant une voyelle ou une h muette, NOUVEL, NOUVELLE
Les lieux et les livres que je reveoy me rient toujours d'une fresche nouvelleté, I, 35 dans NOUVEAUTÉ
La fuyte de la nouvelleté et de l'estrangeté, II, 313 dans NOUVEAUTÉ
Il emporta quand et soy des arondelles, et les relaschoit vers leurs nids quand il vouloit renvoyer de ses nouvelles, III, 96 dans NOUVELLE
Qui ne sçait, en son eschole [de la femme], combien on procede au rebours de tout ordre ?... les novices y regentent, III, 386 dans NOVICE
La premiere loy, que Dieu donna jamais à l'homme, ce feust une loy de pure obeissance ; ce feut un commandement nud et simple, II, 208 dans NU, NUE
Le style nubileux et doubteux des oracles, II, 353 dans NUBILEUX, EUSE
Rampant au limon de la terre, je ne laisse pas de remarquer jusques dans les nues la haulteur inimitable de quelques ames heroiques, I, 263 dans NUE
On les dict avoir des yeux offensifs et nuisants, I, 101 dans NUISANT, ANTE
Exemple aussi remarquable que nul des precedents, I, 16 dans NUL, NULLE
Nulle trempe de cuirasse vous couvre [ne vous garantit], I, 76 dans NUL, NULLE
Nul vent faict pour celuy qui n'a point de port destiné, II, 9 dans NUL, NULLE
Il faut se rapporter nuement aux formules de la foy establies par les anciens, I, 399 dans NÛMENT ou NUEMENT
La couche nuptiale, III, 326 dans NUPTIAL, ALE
Recommander l'obeissance du [au] magistrat, I, 123 dans OBÉISSANCE
La veue d'un object agreable, I, 99 dans OBJET
Est-il si simple entendement, lequel, ayant d'un costé l'object d'un de nos vicieux plaisirs, et de l'autre... ?, II, 144 dans OBJET
À fin que sa mort l'affranchist de l'obligation qu'il avoit au dict comte, I, 30 dans OBLIGATION
Ennemi juré d'obligation, d'assiduité, de constance, I, 103 dans OBLIGATION
Sans obligation de temps et de lieu, I, 182 dans OBLIGATION
En recognoissance des obligations que je vous doibs, IV, 311 dans OBLIGATION
Les assiegez furent obligez de porter les clefs, I, 14 dans OBLIGER
Robert mourant obligea son fils, par serment, à ce qu'il feist..., I, 15 dans OBLIGER
Voir un peuple obligé à suivre des loix qu'il n'entendit oncques, I, 118 dans OBLIGER
Ils se torchoient le cul (il fault laisser aux femmes cette vaine superstition des paroles) avecques une esponge ; voilà pourquoi spongia est un mot obscoene en latin, I, 373 dans OBSCÈNE
Les constitutions et observances publiques, I, 124 dans OBSERVANCE
Certains poincts de l'observance de nostre eglise, I, 204 dans OBSERVANCE
Observations de la foy qu'on a donnée, I, 27 dans OBSERVATION
Avant que les sciences fussent redigées en regle et observations certaines, III, 188 dans OBSERVATION
Nos observations [observances] et usances, I, 123 dans OBSERVATION
J'observe en mes voyages cette pratique de...., I, 56 dans OBSERVER
Ces plaisirs sont reprouvez, si la moderation n'y est observée, I, 225 dans OBSERVER
La coustume a faict le parler de soy vicieux, et le prohibe obstinéement, en hayne de la ventance, II, 60 dans OBSTINÉMENT
Une vigueur masle et obstinée, I, 3 dans OBSTINER
Voyant son fier et obstiné silence, I, 5 dans OBSTINER
L'occasion, la compaignie, le bransle mesme de ma voix, I, 42 dans OCCASION
Les occasions [circonstances] de la guerre, I, 49 dans OCCASION
Donner occasion de...., I, 91 dans OCCASION
Ils penserent qu'ils ne prenoient pas sans occasion [motif, connaissance de cause] cette sorte de vengeance, I, 240 dans OCCASION
Action si necessairement obligée à l'occultation et à la vergongne, II, 351 dans OCCULTATION
Les choses mortes ont encore des relations occultes à la vie, I, 20 dans OCCULTE
S'amuser à des occupations sedentaires, I, 153 dans OCCUPATION
Diversement, selon l'occurrence de son mal, I, 100 dans OCCURRENCE
Si la varieté des occurences luy faict changer de pas, II, 9 dans OCCURRENCE
Cet octroy des dames [leurs faveurs], III, 366 dans OCTROI
Les dieux punirent griefvement les iniques voeux d'Oedipus, en les lui octroyant, I, 404 dans OCTROYER
Nous avons deux bons historiens tesmoings oculaires de ses actions [de l'empereur Julien], III, 81 dans OCULAIRE
Il est dict d'aulcuns, comme Alexandre le grand, que leur sueur espandoit une odeur souefve, par quelque rare et extraordinaire complexion, I, 391 dans ODEUR
Les yeulx immobiles, I, 8 dans OEIL
Avoir l'oeil au guet, I, 25 dans OEIL
Voir devant ses yeulx fourrager une ville, I, 27 dans OEIL
Avoir les yeulx plus grands que le ventre, I, 230 dans OEIL
Il n'y a rien de changé ; mais nostre ame regarde la chose d'un aultre oeil, I, 271 dans OEIL
L'elephant, le regardant de mauvais oeil...., II, 176 dans OEIL
L'assistance qui avoit les yeulx sur moy, III, 291 dans OEIL
Juger d'une chose à l'oeil [sans règles, simplement], IV, 234 dans OEIL
Il [le malade qui a succombé] a descouvert son bras.... il s'est couché sur le costé gauche.... somme, une parole, un songe, une oeuillade leur semble [aux médecins] suffisante excuse pour se descharger de faulte, III, 210 dans OEILLADE
Je l'oy [une cloche] sans offense et souvent sans m'en esveiller, I, 107 dans OFFENSE
C'est un dangereux glaive [le savoir], et qui empesche et offense son maistre, s'il est en main faible, I, 148 dans OFFENSER
Le lion me presentant sa patte offensée, II, 193 dans OFFENSER
On les dict avoir des yeulx offensifs et nuisants, I, 101 dans OFFENSIF, IVE
Quand Cesar parle des offices de sa profession, de sa vaillance, I, 57 dans OFFICE
Et m'eust semblé l'office du serviteur estre de...., I, 59 dans OFFICE
J'en veois envers qui c'est temps perdu d'employer un long soing de bons offices, II, 85 dans OFFICE
Maison de tout temps libre, de grand abord, et officieuse à chascun, IV, 92 dans OFFICIEUX, EUSE
Les plaisirs mesmes qui s'offrent à moy, me redoublent le regret...., I, 219 dans OFFRIR
Les centeniers luy offrirent de souldoyer, chascun...., III, 175 dans OFFRIR
Que notre prudence soit offusquée ou par le sommeil ou par quelque maladie...., II, 23 dans OFFUSQUER
Heureux qui se treuve à point pour leur oindre la volonté sur ce dernier passage [à ceux qui font sans cesse leur testament] !, II, 85 dans OINDRE
Tous nos efforts ne peuvent seulement arriver à representer le nid du moindre oyselet, I, 235 dans OISELET
Je ne prends gueres beste en vie, à qui je ne redonne les champs ; Pythagoras les achetoit des pescheurs et des oyseleurs, pour en faire autant, II, 131 dans OISELEUR
Au contentement d'une mediocre mesure de fortune et fuyte de la grandeur, j'y treuve fort peu d'affaires ; c'est une vertu, ce me semble, où moy, qui ne suis qu'un oyson, arriverois sans beaucoup de contension, IV, 27 dans OISON
Ce sont des ombrages qui leur viennent de quelques conceptions informes, I, 188 dans OMBRAGE
Cette femme sentant les premiers ombrages de grossesse...., II, 14 dans OMBRAGE
Ils sacrifioient des pourceaux en figure, payants Dieu en peincture et en umbrage, II, 136 dans OMBRAGE
Epicurus tient l'homme sage n'avoir qu'un umbrage et similitude du bonheur, II, 268 dans OMBRAGE
Les dogmatistes les plus fermes sont contraints en cet endroit, de se rejecter à l'abry des umbrages de l'Academie, II, 304 dans OMBRAGE
Des routes ombrageuses, gazonnées et doux fleurantes, I, 176 dans OMBRAGEUX, EUSE
Menander disoit celui-là heureux qui avoit pu rencontrer seulement l'ombre d'un amy, I, 219 dans OMBRE
Nulle saison m'est ennemie, que le chauld aspre d'un soleil poignant ; car les ombrelles, de quoy, depuis les anciens Romains, l'Italie se sert, chargent plus les bras qu'ils ne deschargent la teste, IV, 104 dans OMBRELLE
Ce sont deux omissions qui s'offrent à moy souvent en leurs discours [des stoïciens], II, 302 dans OMISSION
Concevez l'homme accompaigné d'omnipotence, vous l'abysmez ; il fault qu'il vous demande, par aulmosne, de l'empeschement et de la resistance, IV, 31 dans OMNIPOTENCE
Il est des peuples où on tourne le dos à celuy qu'on salue, et ne regarde l'on jamais celuy qu'on veult honorer, I, 110 dans ON
Il en est où l'on pleure la mort des enfants, et festoye l'on celle des vieillards, I, 112 dans ON
On l'esteindroit [une antipathie], qui s'y prendroit de bonne heure, I, 184 dans ON
La plus forte bataille que les Grecs aient oncques donnée, I, 19 dans ONC ou ONQUES
Et le presbtre, pour luy donner l'extreme onction, cherchant ses pieds...., I, 296 dans ONCTION
En toutes les chambrées de la philosophie ancienne, ceci se trouvera, qu'un mesme ouvrier y publie des regles de temperance, et publie ensemble des escripts d'amour et desbauche.... ce n'est pas qu'il y ayt une conversion miraculeuse qui les agite à ondées...., IV, 129 dans ONDÉE
C'est un sujet vain, divers et ondoyant que l'homme, I, 4 dans ONDOYANT, ANTE
Le cheval de Cesar avoit l'ongle couppée en forme de doigts, I, 36 dans ONGLE
Je me travaillois d'entrouvrir mon pourpoinct à belles ongles, II, 56 dans ONGLE
J'ay pu me mesler des charges publicques, sans me despartir de moy, de la largeur d'une ongle, IV, 152 dans ONGLE
C'est une espineuse entreprise, et plus qu'il ne semble, de suyvre une allure si vagabonde que celle de nostre esprit, de penetrer les profondeurs opaques de ses replis internes...., II, 59 dans OPAQUE
Autant en opina des yeulx [n'en fit pas plus de cas que d'un autre membre] celuy qui se les creva, I, 311 dans OPINER
Antoine de Leve opinoit toutesfois le contraire et le desconseilloit, I, 321 dans OPINER
Les femmes avoient droict d'assister et opiner aux causes qui...., I, 322 dans OPINER
S'opiniastrer à deffendre une place, I, 53 dans OPINIÂTRER
Les auteurs ont eu tort de s'opiniastrer à former de nous une constante et solide contexture, II, 2 dans OPINIÂTRER
Bien luy servit de s'opiniastrer encores en l'esperance, II, 31 dans OPINIÂTRER
Il rabilla, en bien mourant, la mauvaise opinion qu'on avoit eu de luy, I, 67 dans OPINION
Toutes les opinions du monde en sont là, que le plaisir est...., I, 69 dans OPINION
Ayant jugé que ce n'estoit que fantaisie et opinion [idée]...., I, 100 dans OPINION
L'opinion publicque, I, 117 dans OPINION
À ses legions mutines Cesar opposoit seulement la fierté de ses paroles, I, 351 dans OPPOSER
Ses argumens sont aussi solides que nuls autres qu'on leur puisse opposer, II, 149 dans OPPOSER
Deux grosses troupes prinrent d'effroy deux routes opposites, I, 62 dans OPPOSITE
Il nettoya la Sicile de plusieurs tyranneaux qui l'oppressaient, III, 251 dans OPPRESSER
Je dis pompeusement et opulemment l'ignorance, et dis la science maigrement et piteusement, IV, 221 dans OPULEMMENT
Les opuscules de Plutarque et les epistres de Seneque, qui sont la plus belle partie de leurs escripts et la plus proufitable, II, 105 dans OPUSCULE
Et, ores que le sage ne doibve donner aux passions humaines de se fourvoyer de la droicte carriere, il peult bien leur quitter...., I, 339 dans OR
Mais, en la meslée, l'un descendoit à terre ; et combattoient ores à pied, ores à cheval, l'un aprez l'autre, I, 368 dans OR
Et ores que le faire soit plus naturel aux Gascons que le dire, si est-ce qu'ils s'arment quelquefois autant de la langue que du bras, IV, 343 dans OR
Jusques à ce que, par oraisons et sacrifices, ils eussent appaisé l'ire des dieux, I, 64 dans ORAISON
Je sçaiz bon gré à J. Amyot d'avoir laissé dans le cours d'une oraison françoise les noms latins touts entiers, I, 345 dans ORAISON
J'ayme autant les coups trenchants, comme les coups orbes, III, 379 dans ORBE
Il n'y a point de beste à qui plus justement [qu'à l'esprit] il faille donner des orbieres pour tenir sa veue subjecte et contraincte devant ses pas, II, 314 dans ORBIÈRES
Un tas de gens, interpretes et contreroolleurs ordinaires des desseings de Dieu, I, 248 dans ORDINAIRE
Les plus ordinaires occasions de surprinse, I, 25, Mithridate, qui se feit ordinaire [s'habitua] à boire le poison, LA BOÉTIE, 34 dans ORDINAIRE
L'ordonnance que Cyrus faict à ses enfants que...., I, 17 dans ORDONNANCE
Aprez qu'il eut recogneu l'ordonnance de l'armée que les Romains luy envoyoient au devant, I, 230 dans ORDONNANCE
Le zele qui tient de la divine raison et justice, se conduit ordonnéement et moderéement, I, 399 dans ORDONNÉMENT
Il ordonna que de dix ans on ne parlast...., I, 22 dans ORDONNER
On luy ordonna dix mines attiques, pour avoir retiré de la mort le pere commun des Siciliens, I, 255 dans ORDONNER
Un style equable, uny et ordonné, III, 38 dans ORDONNER
La distribution et ordre de son convoi, I, 17 dans ORDRE
Sans ordre et propos, I, 33 dans ORDRE
L'ordre de Saint Michel a esté longtemps en credit parmy nous, II, 64 dans ORDRE
Il avoit esté acheminé à cette ordure [le vol] par l'avarice de son pere, II, 72 dans ORDURE
Les faulses couleurs de quoy il veut couvrir l'ordure de sa pestilente ambition, II, 110 dans ORDURE
Pressant sa playe, j'en feis sortir l'ordure qui s'y amassoit, II, 193 dans ORDURE
Ny ame si revesche qui ne se sente touchée de quelque reverence à.... ouïr le son devotieux de nos orgues, II, 363 dans ORGUE
Ayant prins en payement [des souffrances de la vie] mes commoditez naturelles et originelles, sans en rechercher d'autres, I, 219 dans ORIGINEL, ELLE
Les Juifs, les Mahometans et quasi touts aultres ont espousé et reverent le langage auquel originellement leurs mysteres avoient esté conceus, I, 399 dans ORIGINELLEMENT
Il est bien vray qu'elles mesmes [les bêtes] ne vont pas tousjours exactement la route de nature ; mais ce qu'elles en desvoyent, c'est si peu que vous en apercevez tousjours l'orniere, IV, 210 dans ORNIÈRE
En mon enfance, le prince de Sulmone à Naples, maniant un rude cheval de toute sorte de maniements, tenoit, soubs ses genouils et soubs ses orteils, des reales, comme si elles y eussent esté clouées, pour monstrer la fermeté de son assiette, I, 369 dans ORTEIL
La vraye orthographe d'un mot latin, I, 278 dans ORTHOGRAPHE
Combien leurs classes [des colléges] seroient plus decemment jonchées de fleurs et de feuillées, que de tronçons d'osier sanglants !, I, 183 dans OSIER
Ce bon compaignon de Grece [Lysandre] disoit que les enfants s'amusent par les osselets, les hommes par les paroles, III, 79 dans OSSELET
Voilà le conseil de la vraye et naïfve philosophie, non d'une philosophie ostentatrice et parliere, I, 287 dans OSTENTATEUR, TRICE
J'estudiai jeune pour l'ostentation ; depuis, un peu pour m'assagir, III, 290 dans OSTENTATION
Remede pour oster la douleur de teste, I, 95 dans ÔTER
Il s'osta la vie de sa main, III, 93 dans ÔTER
De vray, ou la raison se mocque, ou elle ne doibt viser qu'à..., I, 69 dans OU
Ceste usance, aux nations où elle est observée, I, 12 dans OU
Pour avoir où se venger de la perte de son argent, I, 22 dans OU
Les inconvenients où il n'y a point de remede, I, 48 dans OU
Le pouvoir et le nom où il aspiroit, I, 68 dans OU
Où que vostre vie finisse, elle y est toute, I, 88 dans OU
C'est là où gist son vray honneur, I, 242 dans OU
Les mauvais moyens par où on se poulse aux charges, I, 273 dans OU
Où qu'il attende, d'où qu'il vienne...., II, 25 dans OU
Tant de noms, tant de victoires et conquestes ensepvelies sous l'oubliance, I, 171 dans OUBLIANCE
N'ayant aultre droict sur le passé que de l'oubliance, II, 267 dans OUBLIANCE
Je m'y plaisois, mais je ne m'y oubliois pas, III, 379 dans OUBLIER
Il avoit ouï dire qu'il se falloit oublier pour le prochain, IV, 150 dans OUBLIER
Je ne suis pas marry que.... mais oui bien de quoy nous soyons si...., I, 240 dans OUI
Quand j'imagine l'homme tout nud, ouy [même] en ce sexe qui semble avoir plus de part à la beauté..., II, 203 dans OUI
Non que la difference y soit comme de la nuict à une clarté vifve ; ouy, comme de la nuict à l'umbre, II, 368 dans OUI
J'ouy aultrefois tenir à un prince que...., I, 54 dans OUÏR
Ils ont voulu les instruire non par ouïr-dire, mais par l'essay de l'action, I, 152 dans OUÏR
Les utils [organes] qui servent à descharger le ventre ont ..., I, 98 dans OUTIL
La science est un util de merveilleux service, I, 159 dans OUTIL
C'est un util de merveilleux service que la memoire, et sans lequel le jugement fait bien à peine son office, II, 17 dans OUTIL
Mechmet ayant oultrageusement rudoyé Chasan, chef des janissaires, de ce qu'il voyoit sa troupe enfoncée par les Hongres, II, 6 dans OUTRAGEUSEMENT
Plusieurs paroles oultrageuses contre nous, I, 59 dans OUTRAGEUX, EUSE
Oultre que son goust est plus...., I, 69 dans OUTRE
Oultre mesure, II, 310 dans OUTRE
Il se montra religieux oultre tout exemple des hommes de sa sorte, I, 234 dans OUTRE
Boire oultre la soif, II, 18 dans OUTRE
Les Hongres ne poursuyvoient jadis leur poincte oultre avoir rendu l'ennemy à leur mercy, I, 242 dans OUTRE
Telles actions tiennent plus d'oultrecuidance que de bestise, I, 22 dans OUTRECUIDANCE
L'archer qui oultrepasse le blanc fault, comme celuy qui n'y arrive pas, I, 224 dans OUTRE-PASSER
Picqué et oultré jusques au vif d'une offense, II, 115 dans OUTRER
Et n'est chose de quoy plus souvent et ouvertement il entretint chez lui les survenants que de ce sien desseing, III, 48 dans OUVERTEMENT
Le sage oeuvre, quand il oeuvre, par toutes les vertus ensemble, II, 125 dans OUVRER
Des statues non ouvrées de mortelle main, mais...., II, 148 dans OUVRER
J'ay la veue claire, mais, à l'ouvrer, elle se trouble, III, 34 dans OUVRER
Quel desplaisir le temps m'a faict d'oster de nos yeulx.... la couple de vie [Épaminondas et Scipion l'Émilien] justement la plus noble qui feust en Plutarque.... quel matiere ! quel oeuvrier !, III, 195 dans OUVRIER, IÈRE
La teste droicte et le visage ouvert, I, 136 dans OUVRIR
Quelquefois luy [à l'élève] ouvrant le chemin, quelquefois le luy laissant ouvrir, I, 160 dans OUVRIR
La substitution estant ouverte en faveur d'Aretheus, I, 216 dans OUVRIR
Je m'ouvre aux miens, tant que je puis, II 83 dans OUVRIR
Je receois la santé les bras ouverts, II, 213 dans OUVRIR
Megabysus estant allé voir Apelles en son ouvrouer, IV, 49 dans OUVROIR
L. Emilius Regillus.... feit pache avec eulx [les habitants de Phocée] de les recevoir pour amis du peuple romain, I, 27 dans PACTE
Le zele [de notre religion] en arma plusieurs contre toute sorte de livres payens, de quoy les gents de lettres souffrent une merveilleuse perte, III, 80 dans PAÏEN, ENNE
Le regime qui arreste le beuveur avant l'yvresse.... le paillard avant la pelade...., I, 177 dans PAILLARD, ARDE
L'aultre qu'on avoit couché, sur le point de rendre sa vie, le long du foyer sur une paillasse, I, 296 dans PAILLASSE
Il faut même que les juges soient de la condition de l'accusé, ou ses pairs, Esp. XI, 6 dans PAIR, AIRE
J'entreprends d'aller à pair quand et eulx...., I, 156 dans PAIR, AIRE
Les causes qui appartiennent à la jurisdiction des pairs, I, 322 dans PAIR, AIRE
Nous les voyons aller à pair de vaillance avecques la noblesse, III, 50 dans PAIR, AIRE
En ce pair [parallèle] il se trouveroit une plus vraysemblable disparité à l'advantage du Romain, I, 155 dans PAIR, AIRE
Qui les eust attaquez pair à pair, et d'armes et de nombre..., IV, 19 dans PAIR, AIRE
Je hais la pauvreté à pair de la douleur, IV, 77 dans PAIR, AIRE
Faire combattre à oultrance trois cents paires de gladiateurs, comme feit l'empereur Probus, IV, 12 dans PAIRE
En cette leçon l'ame treuve où mordre, et où se paistre, I, 174 dans PAÎTRE
Mon appetit est accommodable à toutes choses de quoy on se paist, I, 184 dans PAÎTRE
Si tu es un dieu fier qui te paisses de chair et de sang, mange les, I, 229 dans PAÎTRE
Ils [les soldats romains] portoient une certaine quantité de paulx pour faire leurs remparts, II, 96 dans PAL
Pour estre bon beuveur il ne fault le palais si tendre, II, 15 dans PALAIS
C'est dommage qu'un meschant homme ne soit encores un sot, et que la decence pallie son vice, III, 314 dans PALLIER
À la proportion de ces ossements, leur stature revenoit à vingt paulmes de hauteur, IV, 25 dans PALME
Raisons naturelles et palpables, I, 176 dans PALPABLE
Nos medecins qui mangent le melon et boivent le vin frez, cependant qu'ils tiennent leur patient obligé au syrop et à la panade, IV, 129 dans PANADE
Chascun.... alleguoit qui une origine, qui une aultre.... qui une vieille pancharte domestique...., I, 346 dans PANCARTE
Le capitaine Martin du Bellay recite, au voyage du Luxembourg, avoir veu les gelées si aspres, que le vin de la munition se coupoit à coups de hache et de congnée, se debitoit aux soldats par poids, et qu'ils l'emportoient dans des panniers, I, 261 dans PANIER
Antigonus.... commanda à ses medecins de le panser d'une maladie longue et interieure qui l'avoit tormenté longtemps, II, 5 dans PANSER
Que ne ferois je plus tost que de lire un contract, et plus tost que d'aller secouer ces paperasses poudreuses... ?, IV, 76 dans PAPERASSE
Passer par vifve force, I, 15 dans PAR
Par cy par là, I, 32 dans PAR
Par tout le cours de leur vie, I, 17 dans PAR
Quatorze ou quinze heures par jour, I, 181 dans PAR
Jour par jour, I, 257 dans PAR
Une espée de bois appointée par un bout, I, 239 dans PAR
Il le rue mort par terre et s'enfuit, I, 255 dans PAR
Il ne peut estre induict à aller la teste couverte par froid, orage et pluye qu'il feist, I, 259 dans PAR
Par en hault, par en bas, III 19 dans PAR
C'est parce, dict il, que quand nous voulons...., II, 291 dans PAR
Quand elle [une femelle d'oiseau] a parachevé de le construire [son nid], II, 198 dans PARACHEVER
Les pilleurs, les emprunteurs mettent en parade leurs bastiments, leurs achapts, non ce qu'ils tirent d'aultruy, I, 162 dans PARADE
Voylà un discours ignorant, voylà un discours paradoxe ; en voylà un trop fol, III, 356 dans PARADOXE
Un conseiller de ma cognoissance, ayant desgorgé une battelée de paragraphes, d'une extreme contention et pareille ineptie, IV, 174 dans PARAGRAPHE
Il y paroist à la farcissure de mes exemples, I, 81 dans PARAÎTRE
Le faiste d'aulcuns bastiments paroist encores, I, 232 dans PARAÎTRE
En cettuy-ci [Épaminondas] l'innocence est une qualité propre, maistresse, constante.... au parangon de laquelle elle paroist en Alexandre...., III, 194 dans PARANGON
Vient-il à parangonner ses exploits avecques ceulx d'Agesilaus... ?, III, 155 dans PARANGONNER
Chasque parcelle, chasque occupation de l'homme l'accuse et le monstre egualement qu'une aultre, I, 377 dans PARCELLE
Elle [la mémoire] me manque du tout : ce qu'on me veult proposer, il fault que ce soit à parcelles, III, 54 dans PARCELLE
De la parcimonie des anciens, I, 383 dans PARCIMONIE
Si prendre des livres estoit les apprendre, et si les veoir estoit les regarder, et les parcourir, les saisir, j'aurois tort de me faire du tout si ignorant que je dis, IV, 137 dans PARCOURIR
Ils estoient pardonnables d'en entrer en admiration, II, 247 dans PARDONNABLE
Granius Silvanus et Statius Proximus, aprez estre pardonnez par Neron, se tuerent, II, 34 dans PARDONNER
Ce seroit discourtoisie à l'endroict d'un pareil, et plus à l'endroict d'un grand, I, 51 dans PAREIL, EILLE
Ailleurs, pour une pareille faulte, il en condemne d'aultres seulement à...., I, 55 dans PAREIL, EILLE
Porter pareille vesture en hyver qu'en esté, I, 260 dans PAREIL, EILLE
La victoire qu'ils me donnerent en pareil jour que cettuy cy, II, 46 dans PAREIL, EILLE
Ils disent qu'en tout mon premier aage, je n'ay tasté des verges qu'à deux coups, et bien mollement ; j'ay deu la pareille aux enfants que j'ay eu, II, 73 dans PAREIL, EILLE
Le marchand qui faict montre et parement du plus riche eschantillon de sa marchandise, IV, 317 dans PAREMENT
C'est un affiquet à pendre en un cabinet, pour parement, I, 263 dans PAREMENT
Si l'affection maritale est parfaicte et qu'on la surcharge encore de celle qu'on doibt à la parentele...., I, 225 dans PARENTÈLE
Rechercher les lettres pour s'enrichir et parer au dedans, I, 160 dans PARER
Il fault eschever aux coups que nous ne saurions parer, 164 dans PARER
Protogenes ayant parfait l'image d'un chien las et recreu...., I, 254 dans PARFAIRE
La grace, par le moyen de laquelle se parfournit, et se perfect après nostre creance, II, 149 dans PARFAIRE
Quant l'empereur aura son armée preste pour le parfait de douze cens lances, Lettres de Louis XII, t. III, p. 284. Plaisir divin et parfaict, I, 70 dans PARFAIT, AITE
Les plus parfaicts se sont bien contentez d'y aspirer, I, 70 dans PARFAIT, AITE
La fortune parfournit [parfit] ce à quoy l'art n'avoit peu atteindre [la peinture de l'écume à la gueule d'un chien], I, 254 dans PARFOURNIR
Il nous fault remarquer la parité qui est entre nous [nous et les bêtes] : nous avons quelque moyenne intelligence de leur sens ; aussi ont les bestes du nostre, II, 157 dans PARITÉ
N'est heure où chef doibve avoir plus l'oeil au guet, que celle des parlements et traictez d'accord, I, 25 dans PARLEMENT
Nos parlements renvoyent souvent executer les criminels au lieu...., I, 71 dans PARLEMENT
Sortir d'une place assiegée pour parlementer, I, 23 dans PARLEMENTER
Livius parlant de l'armée romaine, I, 22 dans PARLER
Ils ne parlent jamais rien qu'elaboré et premedité, I, 40 dans PARLER
Il faut parler françois [sans feinte], I, 67 dans PARLER
Francisque Taverna, ambassadeur du duc de Milan, homme très fameux en science de parlerie, I, 38 dans PARLERIE
Ils ont voulu tirer gloire des caquets et de la parlerie, jusques à y employer les lettres privées escriptes à leurs amis, I, 287 dans PARLERIE
Une philosophie ostentatrice et parliere, I, 287 dans PARLIER, IÈRE
Revenant à la vertu parliere, je ne treuve pas grand choix entre ne savoir dire que mal, ou ne savoir rien que bien dire, I, 290 dans PARLIER, IÈRE
Voylà pas un taire parlier et bien intelligible, I, 259 dans PARLIER, IÈRE
Quelque personnage que l'homme entreprenne, il joue tousjours le sien parmy, I, 69 dans PARMI
Parmy les festes et la joie ayons...., I, 76 dans PARMI
Et se meslants parmy la multitude, I, 255 dans PARMI
Nay et nourry aux champs et parmy le labourage, III, 59 dans PARMI
Par paroles expresses de son testament, I, 17 dans PAROLE
Donner parole [à quelqu'un] de..., I, 17 dans PAROLE
Faillir à sa parole, I, 30 dans PAROLE
Nous ne sommes hommes que par la parole, I, 36 dans PAROLE
Quand le premier Amurath, pour aigrir la punition contre ses subjects qui avoient donné support à la parricide rebellion de son fils contre luy, III, 249 dans PARRICIDE
La part de l'advocat est plus difficile que celle du prescheur, I, 41 dans PART
Je laisse à part le vulgaire, à qui la peur...., I, 61 dans PART
La contemplation embesongne l'ame à part du corps, I, 68 dans PART
Percer de part en part un bouclier, I, 364 dans PART
La meilleure part des sciences qui sont en usage est hors de nostre usage, I, 173 dans PART
Les femmes couchent à part des maris, I, 237 dans PART
Prendre une chose en bonne part, I, 248 dans PART
Il faudroit luy dire, de la part de la raison humaine...., II, 252 dans PART
Trencher un homme en deux parts, par le faulx du corps, III, 120 dans PART
Ceux-là ont la robbe longue, ceulx-ci la courte en partage, I, 119 dans PARTAGE
Il n'y a nuls contracts, nulles successions, nuls partages, I, 236 dans PARTAGE
Partant [par là] se veoid l'animosité des accusateurs, I, 99 dans PARTANT
[La confiance prouve la bonté] partant la favorise Dieu volontiers, I, 318 dans PARTANT
Il suffit de l'accompaigner à son partement, I, 51 dans PARTEMENT
Il se revolta et changea de party, I, 44 dans PARTI
Il print entre ces deux extremitez un moyen party, I, 243 dans PARTI
Il luy escrivit qu'il luy avoit trouvé un party bien plus grand et plus digne, d'un mari de bien aultre pouvoir et magnificence, I, 251 dans PARTI
Les autres sectes pour.... s'estre partialisées, cette-cy pour le corps, cette aultre pour l'ame, III, 40 dans PARTIALISER (SE)
Ils [les rois de Perse] les renvoyoient [leurs femmes] en leur privé, pour ne les faire participantes de leurs appetits immoderez, I, 226 dans PARTICIPANT, ANTE
Nous raisonnons hazardeusement et inconsideréement, dict Timaeus en Platon, parce que, comme nous, nos discours ont grande participation au hazard, I, 358 dans PARTICIPATION
La force de nostre sens n'est assez robuste pour participer à la beatitude ou peine eternelle, II, 252 dans PARTICIPER
Asteure [à cette heure] que la vieillesse me particularise et sequestre aulcunement des formes communes, IV, 124 dans PARTICULARISER
Chasque païs a sa civilité particuliere, I, 452 dans PARTICULIER, ÈRE
Quand ils vinrent à decider à quel particulier debvoit demourer l'honneur de...., I, 263 dans PARTICULIER, ÈRE
Nous ne sommes pas nayz pour nostre particulier, ains pour le public, I, 272 dans PARTICULIER, ÈRE
Autant d'actions, autant faut il de jugements particuliers, II, 4 dans PARTICULIER, ÈRE
Il veit fourrager bonne partie de la ville, I, 27 dans PARTIE
Les responses improuveues de sa partie adverse, I, 40 dans PARTIE
Enfin je diray pour ma partie [mon client] que...., I, 99 dans PARTIE
Les parties honteuses, I, 111 dans PARTIE
Une partie des femmes s'amusent à...., I, 237 dans PARTIE
Vostre estre est egalement party à la mort et à la vie, I, 85 dans PARTIR
Ces façons partent plustost de folie que de vraye raison, I, 120 dans PARTIR
Nous partons le fruict de nostre chasse avecques nos chiens, II, 170 dans PARTIR
Ses prefaces, definitions, partitions, etymologies consument la plus part de son ouvrage, II, 106 dans PARTITION
En tout et partout, I, 28 dans PARTOUT
Faire un pas de clerc, I, 28 dans PAS
L'armée ennemie estoit à trois pas de luy, I, 44 dans PAS
Il luy valoit mieulx passer une fois le pas que demourer tousjours en cette transe, I, 138 dans PAS
Ils se retirerent le petit pas, monstrants tousjours les dents, I, 343 dans PAS
Ils ouvrirent le pas [passage] à leurs gents de pied, I, 367 dans PAS
La plus belle royne vient-elle pas de mourir ?, I, 66 dans PAS
Le passage de la mort à la vie, I, 84 dans PASSAGE
Chrysippes mesloit à ses livres, non les passages seulement, mais des ouvrages entiers d'autres aucteurs, I, 156 dans PASSAGE
Il estoit commis à deffendre certain passage du Peloponnese contre les Arcadiens, I, 243 dans PASSAGE
Les grues, les arondelles, et aultres oyseaux passagiers, II, 181 dans PASSAGER, ÈRE
Passer en proverbe, II, 43 dans PASSER
Le jugement peult se passer du sçavoir, et non le sçavoir du...., I, 148 dans PASSER
Passe [j'y consens], I, 203 dans PASSER
Quand Pyrrhus passa en Italie, I, 230 dans PASSER
L'envie de vomir luy estoit passée, de frayeur, IV, 2 dans PASSER
Et le plus communement nous nous sentons plus esmeus des trepignements, jeux et niaiseries pueriles de nos enfants, que nous ne faisons aprez de leurs actions toutes formées ; comme si nous les avions aimez pour nostre passe-temps, comme des guenons, non comme des hommes, II, 71 dans PASSE-TEMPS
[Les morts] estant delivrez de toute passibilité et de toute mortalité, II, 309 dans PASSIBILITÉ
Le despit d'une passion envieuse, I, 5 dans PASSION
La tristesse, cette passion...., I, 6 dans PASSION
Esprins d'une extresme passion de honte, I, 11 dans PASSION
Si on verse de l'eau dessus [la torpille], on sent cette passion [engourdissement] qui gaigne contre-mont jusques à la main, II, 181 dans PASSION
La mort n'est qu'un quart d'heure de passion, sans consequence, IV, 213 dans PASSION
Les anciennes accointances et amitiez saisissent nostre imagination, et la passionnent pour l'heure, I, 272 dans PASSIONNER
Ames actives qui embrassent tout et se passionnent de toutes choses, I, 280 dans PASSIONNER
Cette vieille Rome m'interesse et me passionne, IV, 140 dans PASSIONNER
Il se vanta de leur avoir faict manger un chat en paste, I, 101 dans PATE
Je trouverois raisonnable que le magistrat et le prince à ses despens en gratifiast [de spectacles] quelquefois la commune, d'une affection et bonté comme paternelle, I, 199 dans PATERNEL, ELLE
Et comme dict très plaisamment un ancien : Sçavez-vous pourquoy vous l'estimez grand ? vous y comptez la haulteur de ses patins, I, 325 dans PATIN
Nous appelons justice le pastissage des premieres loix qui nous tombent en main, III, 207 dans PÂTISSAGE
Et Dieu sçait lors, entre la douleur et la frayeur, de quel bon jugement ils vous le pastissent [leur testament], I, 72 dans PÂTISSER
[Il avait feint par spéculation une religion différente de la sienne]. Comment pastissoit-il ce discours en son courage ?, I, 397 dans PÂTISSER
Alexandre souverain patron des actes hasardeux, I, 133 dans PATRON
Ce qu'on sçait droictement, on en dispose sans regarder au patron, I, 163 dans PATRON
Les jeux, danses.... des quelles l'antiquité a donné le patronage et la conduicte aux dieux mesmes, I, 184 dans PATRONAGE
[Si je conviens à gents qui me conviennent], il n'est que de siffler en paulme, je leur iray fournir des Essays en chair et en os, III, 309 dans PAUME
Si tu n'accolles la mort, au moins tu luy touches en paulme, une fois le mois, IV, 272 dans PAUME
Pauvre fol que tu es, I, 73 dans PAUVRE
La pauvre Iphigenia au port d'Aulide...., II, 258 dans PAUVRE
Nous n'aurons jamais assez bafoué l'impudence de cet accouplage [dire que l'univers a été fait pour l'homme] ; mais, pauvret, qu'a il en soy digne d'un tel adventage ?, II, 153 dans PAUVRET, ETTE
Si c'estoit une habitude de vertu, et non une saillie, elle rendroit un homme pareillement resolu à touts accidents.... car, quoy qu'on dise, il n'y a pas aultre vaillance sur le pavé, et aultre au camp, II, 7 dans PAVÉ
Celui qui se tient dans une tranchée descouverte, que faict il en cela que ne facent devant luy cinquante pauvres pionniers qui lui ouvrent le pas et le couvrent de leur corps pour cinq sols de paye par jour ?, III, 21 dans PAYE
Je le croiray volontiers, pourvu qu'il ne me donne pas en payement une doctrine beaucoup plus difficile et plus fantastique que n'est la chose mesme, II, 37 dans PAYEMENT, PAIEMENT ou PAÎMENT
Cette isle [l'Atlantide] tenoit plus de païs que l'Afrique et l'Asie ensemble, I, 231 dans PAYS
Les seigneurs de Carthage, voyants que leur pays se depeuploit...., I, 233 dans PAYS
Ils vivent en une contrée de pays très plaisante, I, 236 dans PAYS
Le roy Emmanuel leur donna le temps de vuider ses pays, I, 298 dans PAYS
Pour remettre son païs en liberté, II, 43 dans PAYS
Guari qu'il feut, par les me decins, de cette humeur peccante, II, 219 dans PECCANT, ANTE
Qui sera en cherche de la science, si la pesche où elle se loge, II, 98 dans PÊCHER
Il pescha en sa boëte une poignée d'escus, IV, 8 dans PÊCHER
Il ne doibt au paidagogisme que les premiers quinze ou seize ans de sa vie, I, 180 dans PÉDAGOGISME
Tantost des tyrans de Sicile il s'en faict des pedantes à Corinthe, I, 65 dans PÉDANT
La recherche des phrases nouvelles et des mots peu cogneus vient d'une ambition puerile et pedantesque, I, 192 dans PÉDANTESQUE
J'aime un parler non pedantesque, mais plustot soldatesque, I, 191 dans PÉDANTESQUE
La jurisprudence, la medecine, le pedantisme et la theologie, I, 149 dans PÉDANTISME
Heraclitus et Pherecyde, s'ils eussent peu eschanger leur sagesse avecques la santé, et se delivrer, par ce marché, l'un de l'hydropisie, l'autre de la maladie pediculaire, II, 204 dans PÉDICULAIRE
Il y a des endroits de l'AEeide auxquels l'orateur eust donné encore quelque tour de pigne, s'il en eust eu le loisir, II, 10 dans PEIGNE
La sagesse employe ses artifices à nous peigner et farder les maux, I, 228 dans PEIGNER
Quoyque je peigne insupportablement mal, j'aime mieulx escrire de ma main que d'y employer une aultre, I, 293 dans PEINDRE
Mettre en peine ses amis [leur donner de l'inquiétude], I, 95 dans PEINE
Il ne se pouvoit garder, s'il passoit prez d'une boutique où il y eust chose de quoy il eust besoin, de la desrobber, en peine de [quitte à] l'envoyer payer aprèz, II, 72 dans PEINE
Ils estoient si durcis à la peine [fatigue]...., II, 96 dans PEINE
Il vouloit voir le soleil de prez, peine d'en estre bruslé soubdainement, I, 243 dans PEINE
À peine [difficilement] me feroit on accroire que...., II, 246 dans PEINE
D'abandonner du tout mes affaires il m'est très facile ; de m'y prendre sans m'en peiner, très difficile, IV, 72 dans PEINER
Changer à la mort une vie peineuse, II, 34 dans PEINEUX, EUSE
[Un roi s'arrache les cheveux] Pense il que la pelade soulage le dueil ?, I, 22 dans PELADE
Le regime qui arreste le beuveur avant l'yvresse, le paillard avant la pelade, n'est ennemy des plaisirs, I, 177 dans PELADE
Je fus pelaudé à toutes mains ; au gibelin j'estois guelphe ; au guelphe, gibelin, IV, 203 dans PELAUDER
Nous pelotions nos declinaisons grecques, à la maniere de ceux qui par certains jeux de tablier apprennent l'arithmetique, I, 195 dans PELOTER
Vice vers lequel je penche evidemment de ma complexion, II, 42 dans PENCHER
Cette aysée, doulce et penchante voye, n'est pas celle de la vraye vertu, II, 117 dans PENCHER
Il n'est homme de bien qui ne soit pendable dix fois en sa vie, IV, 130 dans PENDABLE
Tourbe servile, instable, pendante toute d'aultruy, I, 326 dans PENDANT, ANTE
Des chemins, j'evite les costez pendants et glissants, III, 47 dans PENDANT, ANTE
Pendant que leur autorité a besoing de nostre appuy, I, 13 dans PENDANT
Pendant le parlement, et qu'ils musoient sur leur seuretez, I, 27 dans PENDANT
Autant m'en pendoit à l'aureille, I, 77 dans PENDRE
Seneque a les opinions saines, et pend du bon party aux affaires romaines, IV, 62 dans PENDRE
Leur ame, pour estre crasse et obtuse, en est moins penetrable et agitable, IV, 215 dans PÉNÉTRABLE
Celuy qui la sçait penetrer [comprendre la poésie], I, 266 dans PÉNÉTRER
Une occupation non penible ny ennuyeuse, I, 282 dans PÉNIBLE
La conscience qui nous tourmente de plusieurs imaginations penibles, II, 45 dans PÉNIBLE
Une satiété si lourde, qu'elle equipolle à penitence [repentir], I, 70 dans PÉNITENCE
Sa pensée luy suggerant [à Xerxès] comme tant de vies avoient à defaillir au plus loing dans un siecle, I, 271 dans PENSÉE
Si les sciences ne nous apprennent ny à bien penser ny à bien faire..., I, 149 dans PENSER
Le gouverneur d'un elephant desrobboit à touts les repas la moitié de la pension qu'on luy avoit ordonnée, II, 176 dans PENSION
Quand les vignes gelent en mon village, il juge que la pepie en tienne desjà les cannibales, I, 170 dans PEPIE
Ce n'est pas un livre à lire, c'est un livre à estudier et apprendre.... c'est une pepiniere de discours ethiques et politiques, IV, 61 dans PÉPINIÈRE
La volupté mesme et le bonheur ne se perçoivent point sans vigueur et sans esprit, I, 329 dans PERCEVOIR
Tout perclus et ravi en la volupté, II, 126 dans PERCLUS, USE
Je me compose à la perdre sans regret [la vie], mais comme perdable de sa condition, non comme moleste et importune, IV, 301 dans PERDABLE
L'ame qui n'a point de but estably, elle se perd, I, 32 dans PERDRE
Perdre un procez, I, 130 dans PERDRE
En cecy perdoi-je mon latin, I, 139 dans PERDRE
Il se jecta à corps perdu dans la presse des ennemis, I, 254 dans PERDRE
Toute l'Asie se perdit et se consomma en guerres pour le macquerellage de Paris, II, 188 dans PERDRE
Il joua contre luy un soupper : il perdit, paya son soupper..., II, 272 dans PERDRE
Memoratifs des moeurs de leurs peres, I, 23 dans PÈRE
Le monde n'est qu'une bransloire perenne, III, 256 dans PÉRENNE
J'excuserois volontiers en nostre peuple de n'avoir aultre patron et regle de perfection que ses propres moeurs et usances ; car c'est un commun vice, I, 369 dans PERFECTION
Puis, quand la guarison fout faicte, comment se peut il [le médecin] asseurer que ce ne feust que le mal feust arrivé à sa periode ?, III, 230 dans PÉRIODE
Nous ne sommes pas pourtant à nostre dernier periode [ruine], IV, 84 dans PÉRIODE
Les maulx ont leur periode comme les biens ; à l'adventure est cet accident à sa fin, IV, 273 dans PÉRIODE
L'honneste est stable et permanent.... l'utile se perd et eschappe facilement, II, 70 dans PERMANENT, ENTE
Il est permis aux escholes de supposer des similitudes quand...., I, 103 dans PERMETTRE
La condition de sa fortune le luy permettoit, I, 281 dans PERMETTRE
Les Atheniens, s'appercevants combien son usage [de la rhétorique], qui avoit tout credit en leur ville, estoit pernicieux, I, 380 dans PERNICIEUX, EUSE
Les exordes et perorasions, I, 380 dans PÉRORAISON
Les extremitez de nostre perquisition tumbent toutes en esblouissement, II, 291 dans PERQUISITION
Les premieres et universelles raisons sont de difficile perscrutation, I, 118 dans PERSCRUTATION
Socrates.... dict qu'il [Anaxagoras] se troubla le cerveau, comme font touts hommes qui perscrutent immoderéement les cognoissances qui ne sont de leur apartenance, II, 278 dans PERSCRUTER
Elle persistant, le juge...., II, 49 dans PERSISTER
Quelque personnage que l'homme entreprenne, il joue tousjours le sien parmy, I, 69 dans PERSONNAGE
Entreprendre en personne, I, 15 dans PERSONNE
J'ai veu des personnes reprins d'avoir obeï...., I, 60 dans PERSONNE
Ma maison n'est close à personne qui y hurte, III, 8 dans PERSONNE
La pureté et perspicacité de nos esprits, III, 87 dans PERSPICACITÉ
La fin de son art oratoire [d'Épicure], qui estoit perspicuité de langage seulement, I, 192 dans PERSPICUÏTÉ
S'estant essayé de persuader aux Indiens de laisser leur façon et prendre celle des Grecs, I, 117 dans PERSUADER
Sices sottes arguties lui doibvent persuader une mensonge, I, 191 dans PERSUADER
D'autant que l'ame est plus vuide et sans contre-poids, elle se baisse plus facilement soubs la charge de la premiere persuasion, I, 200 dans PERSUASION
Aussi y a il des pertes [défaites] triumphantes à l'envy des victoires, I, 243 dans PERTE
La theologie traite amplement et plus pertinemment ce subject, III, 10 dans PERTINEMMENT
Qu'on le rende [le jeune homme] delicat au chois et triage de ses raisons, et aymant la pertinence et par consequent la briefveté, I, 167 dans PERTINENCE
Un gascon [un parler gascon].... aultant nerveux, puissant et pertinent, comme le françois est gracieux, delicat et abondant, III, 39 dans PERTINENT, ENTE
Ces inclinations perverses et desnaturées, IV, 227 dans PERVERS, ERSE
La poisanteur de teste que m'apporteroient les cheminées, IV, 255 dans PESANTEUR
Ce que j'eusse passé à un aultre sans m'y arrester, je l'ai poisé et remarqué en...., I, 58 dans PESER
Parce que ces evenements nous poisent [semblent importants], il semble qu'ils luy poisent aussi [à Dieu], II, 268 dans PESER
Entre deux pareils ouvrages je poiserois tousjours contre le mien, III, 32 dans PESER
Je ne veois si petit apprenti qui ne...., I, 190 dans PETIT, ITE
Pourquoy ne pourra estre affoiblie la chaleur de mes reins, si qu'ils ne puissent plus petrifier mon flegme [former des calculs] ?, IV, 273 dans PÉTRIFIER
Il [l'icheumon] enduict son corps de limon bien serré et paistri, II, 164 dans PÉTRIR
Pour ne perdre peu de [quelques] corps morts, I, 19 dans PEU
C'est peu de chose.... ce n'est pas chose de peu, I, 107 dans PEU
Ils vous estiment de peu [ils font peu de cas de vous], I, 140 dans PEU
Il n'est rien plus gay, et, a peu que je ne die, follastre, I, 175 dans PEU
Pour peu que nostre raison se destourne de la voye trassée, I, 256 dans PEU
Mais je m'en voys un peu bien à gauche de mon theme, III, 117 dans PEU
Un homme de peu, IV, 53 dans PEU
Le peuple [le vulgaire] disoit en ma jeunesse, que..., I, 22 dans PEUPLE
Quoy que l'empereur Tacitus son parent en eust peuplé [d'exemplaires des ouvrages de Tacite] toutes les librairies du monde, III, 80 dans PEUPLER
Les bestes y peuplerent incontinent, IV, 209 dans PEUPLER
Comme ceulx qui de peur du precipice s'y lancent eulx mesmes, II, 28 dans PEUR
Cette ridicule poursuitte de la pierre philosophale, II, 315 dans PHILOSOPHALE
Les femmes philosophes qui se mesloient à leur secte [des cyniques], II, 352 dans PHILOSOPHE
Un ancien, à qui on reprochoit qu'il faisoit profe-sion de la philosophie, de laquelle pourtant en son jugement il ne tenoit pas grand compte, respondit que cela c'estoit vrayement philosopher, II, 243 dans PHILOSOPHER
J'ai veu de mon temps faire plaincte d'aulcuns escripts, de ce qu'ils sont purement humains et philosophiques, sans meslange de theologie, I, 400 dans PHILOSOPHIQUE
Ignorant des frases et vocables qui servent aux choses plus communes, I, 103 dans PHRASE
Les noms mesme, de quoy ils [nos paysans] appellent les maladies, et addoulcissent et amollissent l'aspreté : la phthisie, c'est la toux pour eulx, IV, 197 dans PHTHISIE
J'avois d'une part les ennemis à ma porte, d'autre part les picoreurs, pires ennemis, IV, 198 dans PICOREUR
Il y a plus d'opiniastreté et de picoterie [dans le débat sur le plaisir] qu'il n'appartient à une si sainte profession [la philosophie], I, 69 dans PICOTERIE
Pour esveiller les ames pies, et les r'avoir de l'oisifveté...., III, 6 dans PIE
Certaine petite piece d'or, I, 95 dans PIÈCE
Cette piece [un livre de la Boétie].... me feut montrée longue espace avant que je l'eusse veu, I, 206 dans PIÈCE
Nous en perdons la gayeté et la santé, nos meilleures pieces, I, 284 dans PIÈCE
Si j'avois à vous rendre compte des obligations que je vous ay, je n'aurois en piece [jamais] faict, IV, 324 dans PIÈCE
Cette bonne piece là [Denys], revenant victorieux, se feit tyran, IV, 358 dans PIÈCE
La coustume establit en nous, peu à peu, le pied de son autorité, I, 105 dans PIED
La sentence pressée aux pieds nombreux de la poësie s'elance bien plus brusquement, I, 155 dans PIED
Prendre pied [passer en habitude], I, 194 dans PIED
La pouldre, la pierre, le rouet d'une pistole, I, 362 dans PIERRE
La plus aspre de toutes [les douleurs], c'est la pierre à la vessie, II, 31 dans PIERRE
Ce legier present, pour mesnager d'une pierre deux coups, servira aussi, s'il vous plaist, à vous tesmoigner l'honneur et reverence que je porte à votre suffisance, dans PIERRE
Quand j'ois nos architectes s'enfler de ces gros mots de pilastres, architraves, corniches, I, 382 dans PILASTRE
Je la gourmande en bloc [l'idée de la mort], par le menu elle me pille, III, 301 dans PILLER
On y jectoit mille cerfs, etc. .... les abandonnant à piller au peuple, IV, 12 dans PILLER
....Si c'est estudier, que effleurer et pincer, par la teste ou par les pieds, tantost un aucteur...., III, 77 dans PINCER
D'estre subject à la cholique et subject à m'abstenir du plaisir de manger des huistres, ce sont deux maulx pour un : le mal nous pince d'un costé ; la regle de l'aultre, IV, 263 dans PINCER
Les Romains se faisoient souvent pinceter tout le poil, I, 371 dans PINCETER
Au cas que cette piperie [faiblesse pour les enfants] m'eschappe à veoir, au moins ne m'eschappe il pas à veoir que je suis très pipable, II, 81 dans PIPABLE
L'ame se pipe elle-mesme, se dressant un faulx subject, I, 21 dans PIPER
Et nous allons quester par là une friande gloire, à piper le sot monde !, IV, 220 dans PIPER
Une pipeuse esperance, I, 349 dans PIPEUR
Art piperesse et mensongere, t. I, p. 617, dans LACURNE dans PIPEUR
Je sçais bien, quand j'ois quelqu'un qui s'arreste au langage des Essais, que j'aimerois mieulx qu'il s'en teust : ce n'est pas tant eslever les mots, comme desprimer le sens, d'autant plus picquamment que plus obliquement, I, 290 dans PIQUAMMENT
Comme les tempestes se picquent contre l'orgueil de nos bastiments, I, 66 dans PIQUER
Sans se picquer [s'entêter] et opiniastrer à se convaincre..., I, 97 dans PIQUER
De quoy Plutarque se picque [se fâche] avec raison, I, 265 dans PIQUER
Il s'y affectionne, il s'y picque et s'y plaist [à cet exercice], II, 358 dans PIQUER
Il est impossible que nous ne sentions des picqeures de telles imaginations, I, 77 dans PIQÛRE
Ce senat, digne d'un pire maistre que Tibere, II, 91 dans PIRE
Nous leur prestons de quoy nous traisner à gauche et à dextre, et nous pirouetter à leur volonté, II, 285 dans PIROUETTER
Et qui pis est, I, 404 dans PIS
Je prends toutes choses au pis, et ce pis là, je me resoulds à le porter, III, 46 dans PIS
Il y avoit aux carrefours à Rome des vaisseaux et demycuves pour y apprester à pisser aux passants, I, 372 dans PISSER
S'estant retiré de la chambre du conseil au pissoir du palais, IV, 174 dans PISSOIR
Marcher sur la piste d'aultruy, I, 375 dans PISTE
Le boulet qui eschappe de nostre pistole, I, 382 dans PISTOLE
Un poignard [dans les mains d'un assassin] est plus seur pour assener ; mais, d'autant qu'il a besoin de plus de mouvement et de vigueur de bras que n'a un pistolet, son coup est plus subject à estre gauchy ou troublé, III, 133 dans PISTOLET
Il s'en retourna au logis plein de desespoir, et dict tout piteusement à sa femme..., II, 36 dans PITEUSEMENT
Il faict bien piteux et hasardeux, despendre d'un aultre, IV, 97 dans PITEUX, EUSE
Je me foys pitié ou desdaing à moy mesme, I, 155 dans PITIÉ
Chelonys, fille et femme de roys de Sparte.... n'ayant aultre choix que de se jecter au party où elle faisoit le plus de besoing, et où elle se montroit plus pitoyable, IV, 284 dans PITOYABLE
Les gestes et mouvements pitoyables.... d'un homme mourant en angoisse, II, 131 dans PITOYABLE
Les grimaces de la vieillesse, ces grimaces difformes et pitoyables, III, 382 dans PITOYABLE
Parmy les soldats, où la peur debvroit trouver moins de place, I, 61 dans PLACE
En la mesme place [endroit] où il avoit livré bataille...., I, 261 dans PLACE
Et y a moins de mal souvent à perdre sa vigne, qu'à la plaider, III, 48 dans PLAIDER
L'obeissance n'est jamais pure en celuy qui raisonne et qui plaide, III, 64 dans PLAIDER
Voilà pas un playdoyer sec et sain.... veritable, franc et juste [de Socrate à ses juges], IV, 217 dans PLAIDOYER
L'un se plainct qu'il luy fault...., I, 79 dans PLAINDRE
Le duc René plainsit aussi la mort du duc de Bourgoigne, I, 268 dans PLAINDRE
Je plaignois les malades beaucoup plus que je ne me treuve à plaindre moy mesme, II, 52 dans PLAINDRE
Je plains le temps que met Platon à ces longues interlocutions, II, 107 dans PLAINDRE
On ne plaind jamais ce qu'on n'a jamais eu, IV, 363 dans PLAINDRE
Il n'en est aucun [plaisir] exempt de quelque meslange de mal.... nostre extreme volupté a quelque air de gemissement et de plainte, III, 85 dans PLAINTE
Une voix plaintifve, II, 130 dans PLAINTIF, IVE
Il me plaist de..., I, 69 dans PLAIRE
Se plaire en la compaignie de..., I, 91 dans PLAIRE
La lumiere qu'il plaist au soleil nous communiquer par ses rayons, I, 250 dans PLAIRE
La fortune se plaist à luy rompre la roideur de sa course, II, 117 dans PLAIRE
Nous nous plaisons plus des choses estrangieres que des nostres, IV, 68 dans PLAIRE
On y peult arriver plaisamment par des routes ombrageuses, I, 176 dans PLAISAMMENT
Nous avons, disoit Caton, un plaisant consul, I, 189 dans PLAISANT, ANTE
À la familiarité de la table j'associe le plaisant, non le prudent, I, 218 dans PLAISANT, ANTE
Entre les livres simplement plaisants, je trouve des modernes le Decameron de Bocace, II, 10 dans PLAISANT, ANTE
[Les sensations] Voyla le plan et les principes de tout le bastiment de nostre science, II, 355 dans PLAN
Je sçavois le Capitole et son plan, avant que je sçeusse le Louvre, IV, 139 dans PLAN
Planchent-ils [les oiseaux] de mousse leurs palais, ou de duvet, sans prevoir que les membres tendres de leurs petits y seront plus mollement ?, II, 160 dans PLANCHÉIER
Je veois les difficultez de mon entreprinse s'ayser et se planir, II, 328 dans PLANER
Ce que toute la philosophie ne peut planter en la teste des plus sages, I, 114 dans PLANTER
Y a il de si estranges opinions qu'elle [la philosophie] n'aye planté et establi ?, I, 109 dans PLANTER
Chascun est content du lieu où nature l'a planté, I, 116 dans PLANTER
Estudiant continuellement, planté sur ses genouils, I, 311 dans PLANTER
Le roy, plantant fierement les yeulx sur luy...., IV, 23 dans PLANTER
S'il [mon héritier] n'a assez de ce de quoy j'ay eu si plantureusement assez, IV, 70 dans PLANTUREUSEMENT
On nous les [ces sentences] placque en la memoire, toutes empennées, I, 163 dans PLAQUER
Vous me cognoissez mal ; si ma chair sçavoit où mon courage la portera tantost, elle s'en transiroit tout à plat, I, 388 dans PLAT, ATE
Les plus plattes raisons sont peult-estre les mieulx assises, IV, 51 dans PLAT, ATE
Ny pot, ny plat, ny ustensile de sa cuisine et de sa table [du roi du Mexique] ne luy estoient servis à deux fois, I, 262 dans PLAT
Les plats de la balance, IV, 36 dans PLAT
Cette peinture platonique est bien esloingnée de celle qu'il fault à nos gents [ce portrait en mal des philosophes est bien loin du portrait qui convient pour les pédants], I, 140 dans PLATONIQUE
Les opinions des hommes sont receues à la suitte des creances anciennes.... chascun, à qui mieulx mieulx, va plastrant et confortant cette creance receue, de tout ce que peult sa raison, II, 284 dans PLÂTRER
[La nature au vieillard] Mon bonhomme, c'est faict ; on ne vous sçauroit redresser ; on vous plastrera pour le plus et estansonnera un peu...., IV, 268 dans PLÂTRER
Arguments plausibles, I, 248 dans PLAUSIBLE
Deux choses leur rendoient cette opinion plausible [l'immortalité de l'âme], II, 304 dans PLAUSIBLE
À pleine bouche, I, 24 dans PLEIN, EINE
La pleine possession d'un bien, I, 241 dans PLEIN, EINE
Aller en chemise en plein hyver, I, 259 dans PLEIN, EINE
En pleine mer, II, 325 dans PLEIN, EINE
Avoir les moustaches pleines [fournies], I, 392 dans PLEIN, EINE
Les atomes d'Epicurus, le plein et le vuide de Democritus, II, 285 dans PLEIN, EINE
Les bons escripts, pleins et solides, II, 329 dans PLEIN, EINE
Mon aller n'est pas naturel, s'il n'est à pleines voiles, III, 278 dans PLEIN, EINE
La nature nous avoit munis de tout ce qu'il nous falloit, plus plainement et plus richement qu'elle ne faict à present, II, 164 dans PLEINEMENT
En user comme en une victoire planiere, I, 28 dans PLÉNIER, IÈRE
Aultrement ce seroit une armée de medecins et de pleurars, I, 90 dans PLEURARD
Quand Timoleon pleure le meurtre qu'il avoit commis, il ne pleure pas le tyran, I, 272 dans PLEURER
J'aimais à me parer quand j'estois cadet.... et me seoit bien ; il en est sur qui les belles robbes pleurent, IV, 7 dans PLEURER
Nos plus grands vices prennent leur ply de nostre plus tendre enfance, I, 107 dans PLI
Du ply du col, à fault de mains, il [un estropié] manioit...., I, 109 dans PLI
Si vous ne la formez de bonne heure, la langue ne se peult plier, I, 164 dans PLIER
Plier le corps à toutes façons et coustumes, I, 184 dans PLIER
Plions bagages, I, 279 dans PLIER
Ils se plieront mieulx à ce conseil, I, 280 dans PLIER
Clore et plier une lettre, I, 293 dans PLIER
Elles eslevoient leurs enfants sans les attacher ne plier, II, 163 dans PLIER
Plier soubs le faix, II, 168 dans PLIER
Un papier sans plieure et sans marge, I, 293 dans PLIURE
Des cannes farcies de plomb, II, 17 dans PLOMB
Nous avons plus besoing de plomb que d'ailes, III, 279 dans PLOMB
Pour se laisser tomber à plomb et de si hault, il fault...., IV, 204 dans PLOMB
Ce siecle auquel nous vivons est si plombé [vil], que la vertu n'est plus qu'un mot, I, 263 dans PLOMBER
J'estois le plus lourd et plombé, le plus long et desgousté en ma leçon, II, 86 dans PLOMBER
Le sommeil, auquel les enfants sont plongez beaucoup plus que nous ne sommes, I, 195 dans PLONGER
C'est [la raison] un instrument alongeable, ployable et accommodable à touts biais, II, 323 dans PLOYABLE
Non pas l'innovant [la langue], tant comme l'estirant et ployant, III, 353 dans PLOYER
La faveur me ploye, la crainte me roidit, IV, 68 dans PLOYER
Il feinct, il ploie, il differe, selon le besoing des occasions, IV, 153 dans PLOYER
J'ay veu.... des personnages qui tiroient d'escrire et leurs tiltres et leur vocation, desadvouer leur apprentissage, corrompre leur plume, et affecter l'ignorance de qualité si vulgaire..., I, 288 dans PLUME
À quoi songeoit-il [Platon], quand il definit l'homme un animal à deux pieds sans plume ? fournissant à ceux qui avoient envie de se mocquer de luy une plaisante occasion ; car, ayants plumé un chapon vif, ils alloient le nommant l'homme de Platon, II, 292 dans PLUMER
Ayant fait sapper la pluspart du chasteau, I, 26 dans PLUPART (LA)
Nos souhaits pour la pluspart naissent...., I, 104 dans PLUPART (LA)
[Là où l'on gagne sa vie] la pluralité et compaignie des enfants, c'est un adgencement de mesnage, II, 74 dans PLURALITÉ
L'occasion tire plus de mon esprit, que je n'y treuve lorsque...., I, 42 dans PLUS
Il en est mort plus avant ton aage qu'il n'y en a qui...., I, 73 dans PLUS
Il y a plus, I, 81 dans PLUS
Lors que nous en avons le plus affaire..., I, 97 dans PLUS
Plus nostre sagesse est aigue et vifve, plus elle se desfie d'elle mesme, I, 132 dans PLUS
Pour en faire acheter aux ennemis l'entrée la plus chere qu'il luy seroit possible, I, 243 dans PLUS
Touts les hommes, sauf le plus ou le moins, sont..., I, 294 dans PLUS
Non seulement en basque, mais assez ailleurs, et qui plus est, en..., II, 201 dans PLUS
Selon qu'il se sont plus ou moins esloingnez de leur spiritualité, II, 291 dans PLUS
Chose hier en credit, et demain plus, II, 344 dans PLUS
J'ai veu plusieurs donner par leur mort reputation en bien ou en mal à toute leur vie, I, 67 dans PLUSIEURS
Chascun choisit plustost à discourir du mestier d'un aultre que du sien, I, 57 dans PLUTÔT
Il n'y a tel que d'allecher l'appetit et l'affection [au savoir] ; aultrement on ne fait que des asnes chargés de livres ; on leur donne à coups de fouet en garde leur pochette pleine de science, I, 199 dans POCHETTE
Un Allemand me feit plaisir, à Auguste [Augsbourg], de combattre l'incommodité de nos fouyers par ce mesme argument de quoy nous nous servons ordinairement à condamner leurs poesles, IV, 255 dans POÊLE ou POILE
Je tiens... que qui a dans l'esprit une vive imagination et claire, il la produira... et, comme disoit celuy là, aussi poetiquement en sa prose, I, 188 dans POÉTIQUEMENT
Si nous cognoissions l'horreur et le poids du mentir...., I, 37 dans POIDS
Ce bruit aigre et poignant que font les limes, II, 367 dans POIGNANT, ANTE
Le chauld aspre d'un soleil poignant, IV, 104 dans POIGNANT, ANTE
Les poinçons de lettres grecques qu'il a entreprins et promis tailler et mettre es mains du dict Robert Estienne, Mandement de François Ier, dans Bibl. des ch. 3e série, t. III, p. 170. J'ay veu une fille, pour tesmoigner l'ardeur de ses promesses et aussi sa constance, se donner, du poinçon qu'elle portoit en son poil, quatre ou cinq bons coups dans le bras, I, 309 dans POINÇON
Sur le point de l'execution, il [Crésus] s'escria : o Solon !, I, 65 dans POINT
À poinct nommé, I, 66 dans POINT
Toute la sagesse se resoult enfin à ce poinct de nous apprendre...., I, 69 dans POINT
Certains poincts de l'observance de nostre Eglise, I, 204 dans POINT
L'art gaigne le poinct d'honneur sur la nature, I, 234 dans POINT
Comme un traict d'une poincte très delicate, I, 171 dans POINTE
La fortune envoye souvent cul sur poincte toutes nos deffenses et levées, I, 314 dans POINTE
Façon de parler bouillonnée de poinctes ingenieuses, mais fantasques, I, 383 dans POINTE
C'est ce qui donne poincte à la saulse, III, 2 dans POINTE
Il fault, à la mode d'une information judiciaire, confronter les tesmoings et recevoir les objets sur la preuve des ponctilles de chasque accident, I, 112 dans POINTILLE
Cette poinctue vivacité de l'ame, III, 88 dans POINTU, UE
Les devis poinctus et coupez que l'alaigresse et la privauté introduict entre les amis, gaussants et gaudissants plaisamment les uns les aultres, IV, 58 dans POINTU, UE
Les poinctures de la peur, I, 64 dans POINTURE
Ne pouvants soustenir les assaults et les poinctures de ces mousches, II, 191 dans POINTURE
Il est aysé de le garantir de l'impression de cette poison [l'éloquence], I, 381 dans POISON
Platon, en la police qu'il forge à discretion, I, 16 dans POLICE
Nature ne se desment pas en cela de la generale police, I, 105 dans POLICE
Cette police de la plus part de nos colleges m'a tousjours despleu, I, 183 dans POLICE
Les republiques qui se sont maintenues en un estat reglé et bien policé, I, 380 dans POLICER
Au dedans c'estoit l'ame la plus polie du monde, I, 147 dans POLIR
Par une pente doulce et polie, I, 176 dans POLIR
J'ay ainsi l'ame poltronne, que je ne mesure pas la bonne fortune selon sa haulteur, IV, 28 dans POLTRON, ONNE
L'orgueil et la fierté de tant de pompes estrangieres, I, 171 dans POMPE
Domination populaire, I, 18 dans POPULAIRE
La poesie populaire et purement naturelle a des naïfvetez et graces par où elle se compare à la principale beauté de la poesie parfaicte selon l'art, I, 54 dans POPULAIRE
Aux villes populeuses, I, 199 dans POPULEUX, EUSE
Hannibal avoit fait espandre du feu partout son ost et distribuer de l'huyle par les bandes, afin que, s'oignants, ils.... encroustassent les pores contre les coups de l'air et du vent gelé qui tiroit lors, I, 261 dans PORE
Il n'avoit rien de pedantesque que le port de sa robbe, I, 147 dans PORT
L'ame [philosophe] doibt former à son moule le port exterieur, I, 175 dans PORT
Les grands [chez les Romains].... avoient des cuisines portatives, dans lesquelles tout leur service se traisnoit aprez eulx, I, 372 dans PORTATIF, IVE
Selon la portée de l'ame qu'il [le précepteur] a en main, I, 160 dans PORTÉE
Comme les occasions de la guerre le portent [comportent] souvent, I, 49 dans PORTER
Quelque masque qu'ils portent, I, 108 dans PORTER
La main se porte souvent où nous ne l'envoyons pas, I, 98 dans PORTER
On peult se porter excessivement en une action juste, I, 233 dans PORTER
Ceulx ci portent leurs testes tousjours couvertes de beguins, I, 260 dans PORTER
Le pape Boniface huitiesme entra, dict on, en sa charge comme un regnard, s'y porta comme un lion et morut comme un chien, II, 1 dans PORTER
Lorsqu'ils commençoient à porter les armes, II, 83 dans PORTER
Ny les traicts ny les glaives ne portent que par le congé de nostre fatalité, III, 132 dans PORTER
L'harmonie si posée et religieuse de nos voix, II, 363 dans POSER
Hé pauvre homme !... les regles positifves de ton invention t'occupent et attachent, et les regles de ta paroisse ; celles de Dieu et du monde ne te touchent point, III, 362 dans POSITIF, IVE
Se contenter d'aspirer à la vertu, sans la posseder, I, 70 dans POSSÉDER
Cette amitié qui possede l'ame et la regente en toute souveraineté, I, 216 dans POSSÉDER
C'est le jouir, non le posseder, qui nous rend heureux, I, 329 dans POSSÉDER
Avant la possession prinse [d'une femme], I, 97 dans POSSESSION
C'est se faire fort de sçavoir jusques où va la possibilité [le possible], I, 202 dans POSSIBILITÉ
Ce livre est gentil et plein, ce qu'il est possible, I, 206 dans POSSIBLE
Il est possible que l'action de la veue s'estoit hebetée pour...., III, 105 dans POSSIBLE
J'escris tousjours en poste [à la hâte], I, 293 dans POSTE
J'estime touts les hommes mes compatriotes, et embrasse un Polonois comme un François, postposant cette liaison nationale à l'universelle et commune, IV, 103 dans POSTPOSER
Non seulement le vent des accidents me remue selon son inclination, mais en oultre je me remue et trouble moy mesme par l'instabilité de ma posture, II, 6 dans POSTURE
Je veulx des discours qui donnent la premiere charge dans le plus fort du doubte ; les siens [de Cicéron] languissent autour du pot, II, 106 dans POT
C'est un homme pour touts potages [ce n'est qu'un homme], I, 328 dans POTAGE
Les pouils sont suffisants pour faire vacquer la dictature de Sylla, II, 171 dans POU
Les soldats [turcs] ne boivent que de l'eau et ne mangent que riz et de la chair salée mise en pouldre, I. 366 dans POUDRE
Revenir pouldreux et victorieux d'un combat, I, 178 dans POUDREUX, EUSE
C'estoit faire la figue à un aveugle et dire des pouilles à un sourd, III, 111 dans POUILLES
La femme qui.... ne cessoit d'appeler son mari pouilleux, III, 153 dans POUILLEUX, EUSE
De ce mesme papier où il vient d'escrire l'arrest de condamnation contre un adultere, le juge en desrobe un lopin pour en faire un poulet à la femme de son compagnon, IV, 128 dans POULET
Le cameleon prend la couleur du lieu où il est assis ; mais le poulpe se donne luy mesme la couleur qui luy plaist, II, 180 dans POULPE
Pour grand qu'il soit, I, 51 dans POUR
Son maistre, pour luy avoir veu prendre un si honnorable party, le reçeut en grace, I, 2 dans POUR
Je serois pour me rendre plus naturellement à la compassion qu'à l'estimation, I, 2 dans POUR
Seroit ce que, pour ne l'admirer point [la hardiesse], il [Alexandre] la respectast moins ?, I, 5 dans POUR
L'effort d'un desplaisir, pour estre extreme, doibt...., I, 7 dans POUR
Se descouper pour tesmoignage de dueil, I, 14 dans POUR
Accorder trefve pour quelques jours, I, 23 dans POUR
Pour le coup, I, 24 dans POUR
Se tenir pour surmonté [battu], I, 24 dans POUR
N'ayant pu prendre la ville, pour la prouesse des habitants, ib. dans POUR
Un roi ? c'est un pastre pour eulx [les philosophes], I, 140 dans POUR
Il est condamné pour faulx prophete, I, 238 dans POUR
Cette raison n'est pas pour estre oubliée, II, 291 dans POUR
Il n'avait sceu gaigner la bonne grace d'un tendron qu'il pourchassoit, III, 383 dans POURCHASSER
Ayant charge de faire sa harangue au pape, et l'ayant de longue main pourpensée, I, 40 dans POURPENSER
La moins pourpensée mort est la plus heureuse, IV, 214 dans POURPENSER
Ce lourd grossissement de pourpoincts, qui nous faict touts aultres que nous ne sommes, I, 338 dans POURPOINT
Voylà pourquoy cet exemple m'a semblé remarquable, I, 44 dans POURQUOI
La poursuite mesme en [des plaisirs] est plaisante, I, 70 dans POURSUITE
L'areopage jugeoit de nuict, de peur que la veue des poursuyvants corrompist la justice, II, 322 dans POURSUIVANT, ANTE
Une dame qui avoit esté poursuyvie [recherchée en mariage] de tel qui...., I, 94 dans POURSUIVRE
Poursuyvre sa poincte, I, 204 dans POURSUIVRE
Poursuyvre la vengeance d'une injure, I, 271 dans POURSUIVRE
Entreprenez froidement, mais poursuyvez chauldement, IV, 169 dans POURSUIVRE
Moy qui ay la bouche si effrontée, suis pourtant par complexion, touché de cette honte, I, 16 dans POURTANT
Il vouloit bien assommer, mais non pas blecer, et pourtant ne combattoit que de masse, I, 323 dans POURTANT
Qu'il soit bien pourveu de choses, les paroles ne suyvront que trop, I, 187 dans POURVOIR
Qu'importe que nous tordons nos bras, pourveu que nous ne tordons pas nos pensées ?, III, 200 dans POURVU QUE
La mer se poulse si fort vers eux, qu'ils ont perdu quatre lieues de...., I, 232 dans POUSSER
Poulser le mespris de la mort jusques à...., I, 250 dans POUSSER
Les mauvais moyens pai où on s'y poulse [aux emplois] en nostre siecle, I, 273 dans POUSSER
Ce desplaisir se peult signifier par larmes, les autres surpassant tout moyen de se pouvoir exprimer, I, 7 dans POUVOIR
Il se pouvoit vanter d'estre...., I, 91 dans POUVOIR
Ce sexe n'y est encores pu arriver, I, 210 dans POUVOIR
Sa façon externe pouvoit n'estre pas [n'était peut-être pas] civilisée à la courtisane, I, 147 dans POUVOIR
Autant d'hommes qu'il en pourroit en une telle espace, I, 247 dans POUVOIR
Si aggravé de.... que nature n'en pouvoit plus, I, 341 dans POUVOIR
Les vieux du senat accuserent cette practique [façon d'agir], I, 23 dans PRATIQUE
En cette practique des hommes j'entends y comprendre, et principalement, ceulx qui ne vivent qu'en la memoire des livres, I, 168 dans PRATIQUE
D'ordes et viles practiques [menées], IV, 166 dans PRATIQUE
Faisant les operations de leur art à la veue des passants, pour en acquerir plus de practique et chalandise, IV, 173 dans PRATIQUE
Qu'est il plus aysé à un homme practique que de gauchir aux dangiers ?, III, 21 dans PRATIQUE
Ostons luy [à cet ennemi, à la mort] l'estrangeté, practicquons le, accoustumons le, I, 76 dans PRATIQUER
Les medecins pratiquent avant main la creance de leur patient avec de faulses promesses de sa guarison, I, 99 dans PRATIQUER
Il [un homme qui lit] practicquera par le moyen des histoires ces grandes ames...., I, 169 dans PRATIQUER
Il ordonna que les mariez ne se pourroient practiquer qu'à la desrobbée, III, 2 dans PRATIQUER
Mechmet practiquoit souvent ce supplice, III, 120 dans PRATIQUER
L'immoderée largesse rebute plus de gents qu'elle n'en practique, IV, 9 dans PRATIQUER
Des tuyaux practiquez dans l'espez du mur, IV, 255 dans PRATIQUER
Les amitiez molles et regulieres, ausquelles il fault tant de precautions de longue et prealable conversation, I, 213 dans PRÉALABLE
Deux attainctes [de maladie], legeres toutesfois et preambulaires, III, 286 dans PRÉAMBULAIRE
Il faut marcher en ces aultres amitiez [les amitiés ordinaires] la bride à la main, avecques prudence et precaution, I, 214 dans PRÉCAUTION
Toutes choses estant esguales, la precedence se mesureroit à la vertu, I, 335 dans PRÉCÉDENCE
Ils attribuerent à la nation spartiate la precellence de valeur en ce combat, I, 263 dans PRÉCELLENCE
Le premier precelle en exploits militaires, III, 129 dans PRÉCELLER
Mes precepteurs domestiques m'ont dict souvent que j'avois ce langage [le latin] en mon enfance si prest et si à la main, qu'ils craignoient à m'accoster, I, 194 dans PRÉCEPTEUR
Le dire est aultre chose que le faire : il fault considerer le presche à part, et le prescheur à part, III, 140 dans PRÊCHE
Un homme de bonnes moeurs peult avoir des opinions faulses ; et un meschant peut prescher verité, mesme celuy qui ne la croit pas, III, 141 dans PRÊCHER
Notre chevet assiegé de medecins et de prescheurs, I, 90 dans PRÊCHEUR
Il fault qu'il [le philosophe] fremisse planté au bord d'un precipice, comme un enfant, II, 20 dans PRÉCIPICE
Cassius et Brutus acheverent de perdre les reliques de la romaine liberté.... par la precipitation et la temerité de quoy ils se tuerent avant le temps et l'occasion, II, 31 dans PRÉCIPITATION
La precipitation de notre intelligence [l'amitié de Montaigne et de la Boétie] si promptement parvenue à sa perfection, I, 213 dans PRÉCIPITATION
Tant de gens qui se sont pendus, noyez et precipitez, I, 64 dans PRÉCIPITER
Il ne fault pas se precipiter si esperduement aprez nos affections et interests, IV, 161 dans PRÉCIPITER
Un commandement precis et prefix, I, 60 dans PRÉCIS, ISE
De mesmes apparences, de mesme cerimonie estoit servy mon predecesseur [roi], et le sera mon successeur, I, 334 dans PRÉDÉCESSEUR
Nous appellons laideur une mesadvenance au premier regard.... la laideur qui revestoit une ame très belle en la Boetie estoit de ce predicament, IV, 222 dans PRÉDICAMENT
Pour n'encourir le sens de cette prediction [d'un oracle], III, 35 dans PRÉDICTION
L'oracle qui predit sa mort [de Denis], III, 35 dans PRÉDIRE
L'ayse que vous me predites, Lett. V, à son père. dans PRÉDIRE
À cett' heure le chagrin predomine en moy, à cett' heure l'alaigresse, II, 324 dans PRÉDOMINER
L'action de la cholere ne se peult exercer que toutes les humeurs ne nous y aydent, quoyque la cholere predomine, II, 125 dans PRÉDOMINER
Quant à Cicero.... sa façon d'escrire me semble ennuyeuse.... car ses prefaces, definitions, partitions, etymologies consument la plus part de son ouvrage, II, 105 dans PRÉFACE
Ils firent couper les poulces aux Aeginetes, pour leur oster la preference en l'art de la marine, III, 108 dans PRÉFÉRENCE
Nous nous preferons aux aultres animaux, II, 205 dans PRÉFÉRER
Un commandement precis et prefix, I, 60 dans PRÉFIX, IXE
Une religion purement mentale, sans object prefix et sans meslange materiel, II, 246 dans PRÉFIX, IXE
On couche volontiers le sens des escripts d'aultruy à la faveur des opinions qu'on a préjugées en soy, II, 150 dans PRÉJUGER
Ils se prelatent jusques au foye et aux intestins, et entraisnent leur office jusques en leur garderobbe, IV, 158 dans PRÉLASSER (SE)
La premeditation de la mort est premeditation de la liberté : qui a apprins à mourir, il a desapprins à servir, I, 76 dans PRÉMÉDITATION
Le premediter donne sans doute un grand avantage, I, 81 dans PRÉMÉDITER
Un discours premédité, I, 189 dans PRÉMÉDITER
Deux choses en furent cause : en premier le champ sterile...., I, 195 dans PREMIER, IÈRE
J'ay soustenu les premiers personnages ez tragedies latines de...., I, 198 dans PREMIER, IÈRE
Il l'escrivit en sa premiere jeunesse, I, 206 dans PREMIER, IÈRE
Je me console : premierement, sur ce que.... secondement, I, 34 dans PREMIÈREMENT
Cette regle a esté premierement [pour la première fois] mise en usage par Charondas, I, 55 dans PREMIÈREMENT
On ne se peut prendre à nous que de ce que nous faisons, I, 55 dans PRENDRE
Je n'en prendrai pas la peine, I, 103 dans PRENDRE
Prendre son ply [s'habituer], I, 107 dans PRENDRE
Prendre medecine, I, 131 dans PRENDRE
S'y prendre [commencer] de bonne heure, I, 184 dans PRENDRE
Prendre au mot, I, 404 dans PRENDRE
Il le print [ce que je lui disais] de cette façon...., I, 185 dans PRENDRE
Prendre terre [aborder], I, 230 dans PRENDRE
À le bien prendre, c'est en ce seul poinct que consiste la vraye victoire, I, 242 dans PRENDRE
Nous nous portons par preoccupation où il nous plaist, I, 14 dans PRÉOCCUPATION
Si c'est un sçavant qui juge, il est preoccupé [prévenu], II, 233 dans PRÉOCCUPER
Nos maistres preoccupent et gaignent avant main autant de lieu en nostre creance qu'il leur en fault pour...., II, 285 dans PRÉOCCUPER
Nostre curiosité s'amusant à preoccuper les choses futures, I, 43 dans PRÉOCCUPER
Le temps qui leur avoit esté prescript et preordonné, I, 3 dans PRÉORDONNER
Ces longues interlocutions vaines et preparatoires, II, 107 dans PRÉPARATOIRE
Au lieu de m'aiguiser l'appetit par ces preparatoires et avant jeux, on me le lasse et affadit, ib. dans PRÉPARATOIRE
Je ne veulx pas qu'on s'employe à me rendre attentif, et qu'on me crie cinquante fois : or oyez.... j'y viens tout preparé du logis, II, 106 dans PRÉPARER
Il vault mieulx d'une belle asseurance se preparer à tout ce qui en pourra advenir, I, 138 dans PRÉPARER
L'usage si estendu du tronçonnement du prepuce, III, 360 dans PRÉPUCE
Le privilege d'aller en coche par ville ou de nuict avec flambeau.... la prerogative d'aucuns surnoms et tiltres, II, 63 dans PRÉROGATIVE
Gaillards et fiebvreux, la mort nous est egualement prez, I, 78 dans PRÈS
À peu prez, I, 190 dans PRÈS
Qui regardera de bien prez à ce genre de gents, il trouvera..., I, 147 dans PRÈS
En credit prez de l'empereur, II, 36 dans PRÈS
Ils ont esté bien prez de veoir son vray et naturel visage [de la mort], II, 51 dans PRÈS
Il n'y a raison, ny prescription, ny force qui puisse contre son inclination [de la nature], I, 304 dans PRESCRIPTION
Archimedes, maistre de cette science [la géométrie] qui s'attribue la presseance sur toutes les aultres en certitude, II, 278 dans PRÉSÉANCE
L'auctorité que donne une belle presence [prestance] et majesté corporelle, III, 41 dans PRÉSENCE
Le roy qui est à present, I, 16 dans PRÉSENT, ENTE
Il ne feut jamais si abjecte et servile prostitution de presentacions [dans les politesses] : la vie, l'ame, devotion, adoration, serf, esclave, tous ces mots y courent, I, 292 dans PRÉSENTATION
Nul n'en sort aultrement [de la vie] que comme si tout presentement il y entroit, I, 73 dans PRÉSENTEMENT
Il feut presenté au roy une fille...., I, 102 dans PRÉSENTER
On ne leur presente que horreur, I, 183 dans PRÉSENTER
Ses ouvrages, presentez d'un lustre qui nous esclaire à la vertu, I, 104 dans PRÉSENTER
Nulle drogue n'est assez forte pour se preserver sans alteration selon le vice du vase qui l'estuye, I, 150 dans PRÉSERVER
Un president se vantoit d'avoir amoncelé deux cents tant de lieux estrangiers [passages d'auteurs] en un sien arrest presidental, IV, 220 dans PRÉSIDENTAL, ALE
Il debvoit maintenir, muet, cette externe et presumptifve suffisance, IV, 49 dans PRÉSOMPTIF, IVE
La presumption est notre maladie naturelle et originelle : la plus calamiteuse et fraile de toutes les creatures c'est l'homme, et quand et quand la plus orgueilleuse, II, 156 dans PRÉSOMPTION
Ceulx qui sont en si pressante crainte de perdre leur bien, I, 64 dans PRESSANT, ANTE
Qui eust jamais pensé qu'un duc de Bretaigne deust estre estouffé de la presse [foule] ?, I, 73 dans PRESSE
Le voyant transi, et en silence de la presse de sa conscience, I, 129 dans PRESSE
La contagion est très dangereuse en la presse, I, 273 dans PRESSE
Mlle de la Boetie, qui pressentoit desjà je ne sçais quel malheur [la mort de son mari], Lett. v. dans PRESSENTIR
Pressé par Antigonus de sortir parler à luy, I, 26 dans PRESSER
Presser [quelqu'un] d'objections et demandes, I, 39 dans PRESSER
L'eau, par force de se presser, ne peult sortir, I, 41 dans PRESSER
Pour soustenir l'estreinte d'un noeud si pressé et si durable, I, 210 dans PRESSER
Il fault courir au plus pressé, III, 10 dans PRESSER
Un roy pour eulx est un pastre, occupé à pressurer et tondre ses bestes, I, 140 dans PRESSURER
Que l'homme qui presume de son sçavoir ne sçait pas encores que c'est que sçavoir, II, 152 dans PRÉSUMER
Je ne presume les vices qu'aprez les avoir veus, IV, 75 dans PRÉSUMER
Les choses infinies qui tuent et nuisent en presupposent autant qui conservent et qui profitent, II, 269 dans PRÉSUPPOSER
Chaque science a ses principes presupposez, II, 286 dans PRÉSUPPOSER
À ceulx qui combattent par presupposition, il leur fault presupposer au contraire le mesme axiome de quoy on debat ; car toute presupposition humaine et toute enunciation a autant d'auctorité que l'aultre, si la raison n'en faict la difference, II, 286 dans PRÉSUPPOSITION
Ils en sont bien prests [il y sont bien préparés ! ironiquement] !, I, 140 dans PRÊT, ÊTE
Ma comedie est composée et preste, respondit Menander, I, 190 dans PRÊT, ÊTE
J'avois le latin si prest et si à main qu'ils [les professeurs] craignoient à m'accoster, I, 194 dans PRÊT, ÊTE
Deux pretendants au royaume de Thrace, III, 245 dans PRÉTENDANT, ANTE
Ils pretendent tirer ce fruict de leur desseing...., I, 283 dans PRÉTENDRE
Nul esprit genereux ne s'arreste de soy ; il pretend tousjours, et va oultre ses forces, IV, 236 dans PRÉTENDRE
Je sçay la pretention des sciences en general au service de nostre vie, I, 154 dans PRÉTENTION
Prester beau jeu, I, 2 dans PRÊTER
À la verité, si nature ne preste un peu, il est malaysé que l'art...., I, 77 dans PRÊTER
Nature nous preste la main et...., I, 81 dans PRÊTER
Prester à la lettre, II, 181 dans PRÊTER
Prester à un escript un sens qu'il n'a pas, I, 131 dans PRÊTER
Ils prestent à la matiere, l'allongent et l'amplifient, I, 233 dans PRÊTER
Des lames de fer qui, à l'endroit des joinctures, prestoient au mouvement, II, 96 dans PRÊTER
Ils se prestent et accommodent aux inclinations naturelles, II, 234 dans PRÊTER
La raison accusant nostre lascheté de craindre chose si soubdaine, si inevitable, si insensible [la mort], nous prenons cet aultre pretexte [la douleur] plus excusable, I, 302 dans PRÉTEXTE
Soubs quelque pretexte, I, 59 dans PRÉTEXTE
Les Abyssins, à mesure qu'ils sont plus grands et plus advancez prez le prette-jan leur maistre, I, 365 dans PRÊTRE-JEAN
Aussi eulx, si on les a mis à la preuve de l'action, on les a veu voler d'une aile si haulte, que...., I, 141 dans PREUVE
Il a souvent faict preuve de sa personne, III, 82 dans PREUVE
Se prevaloir [tirer parti] de la sottise ou de la lascheté des ennemis, I, 28 dans PRÉVALOIR
J'oserois croire qu'il [Socrate] s'y presta aulcunement lui mesme [à sa condamnation], par prevarication, à desseing, ayant de si prez à souffrir l'engourdissement des riches allures de son esprit, III, 274 dans PRÉVARICATION
La pluspart des philosophes ont prevenu par desseing leur mort, I, 295 dans PRÉVENIR
Je [Socrate] ferois honte à nostre ville, en l'aage que je suis, et en telle reputation de sagesse que m'en voicy en prevention, de m'aller desmettre à de si lasches contenances [supplications], IV, 216 dans PRÉVENTION
La caution et prevention dont les fourmis usent à ronger le grain de peur qu'il ne germe, II, 166 dans PRÉVENTION
Prevoyant bien que ce commencement de maladie [les nouvelletez de Luther] declineroit ayséement en un exsecrable atheisme, II, 137 dans PRÉVOIR
Cette prevoyance des bestes d'amasser et espargner pour le temps à venir, II, 186 dans PRÉVOYANCE
Je la priay s'en reposer sur moy, I, 95 dans PRIER
Isocrates estant prié en un festin de parler de son art, I, 182 dans PRIER
Je te prie de croire que cela advient à chascun de nous, III, 106 dans PRIER
Du prinsault [du saut de terre], il a laissé en memoire de petits miracles [à propos de l'agilité de son père], I, 17 dans PRIME
Estre le premier de la Grece, c'est facilement estre le prime du monde, III, 194 dans PRIME
Les passions ne nous saultent pas tousjours au collet de prinsault, IV, 246 dans PRIME
J'ai un esprit primsaultier ; ce que je ne veois de la premiere charge, je le veois moins en m'y obstinant, II, 100 dans PRIME-SAUTIER, IÈRE
Qu'ez nations où les lois de la bienseance sont plus rares et lasches, les lois primitifves et communes sont mieulx observées, III, 374 dans PRIMITIF, IVE
Les principales parties que mon pere cherchoit à ceulx à qui il donnoit charge de moy, I, 197 dans PRINCIPAL, ALE
Andreas Goveanus, nostre principal [au collége de Guyenne], I, 198 dans PRINCIPAL
Ce que nous disons craindre principalment en la mort, c'est la douleur son avantcoureuse coustumiere, I, 302 dans PRINCIPALEMENT
S'il [un prince] est en cholere, sa principaulté le garde elle de rougir, de paslir... ?, I, 330 dans PRINCIPAUTÉ
Les principes de geometrie, I, 180 dans PRINCIPE
Les principes d'Aristote ne luy soient principes, non plus que ceulx des stoiciens ou epicuriens, I, 162 dans PRINCIPE
Le sçavoir est moins prisable que le jugement, I, 148 dans PRISABLE
Quand la nature est aux prinses avecques la maladie, I, 131 dans PRISE
Vaine image qui n'a ny corps ny prinse, I, 320 dans PRISE
Voyant deux grands hommes aux prinses de paroles contre Lapodius, I, 400 dans PRISE
Le voylà aussi fier de sa prinse [un lièvre] comme...., II, 358 dans PRISE
C'est.... elle seule [la majesté divine] qui peult estimer de soy quelque chose, et à qui nous desrobbons ce que nous nous comptons et ce que nous nous prisons, II, 150 dans PRISER
Nostre bien estre, ce n'est que la privation d'estre mal, II, 215 dans PRIVATION
Quelques occasions qu'elles [les maîtresses] m'en ayent donné, je n'ay jamais rompu jusques au mespris et à la haine ; car telles privautez.... encores m'obligent elles à quelque bienvueillance, III, 376 dans PRIVAUTÉ
Ils disent qu'il en provenoit des fruicts très utiles au privé et au public, I, 211 dans PRIVÉ, ÉE
Le besoin publicque ou privé, I, 207 dans PRIVÉ, ÉE
On va jusques à se priver vilainement de la jouissance de ses propres biens, I, 316 dans PRIVER
Il n'est supportable qu'aux grandes ames et illustres de se privilegier au dessus de la coustume, I, 166 dans PRIVILÉGIER
Et voyez combien, au prix [en comparaison], il [César] va se serrant où il parle...., I. 57 dans PRIX
[Une troupe] achetant une honteuse fuyte au mesme prix qu'elle eust eu d'une glorieuse victoire, I, 63 dans PRIX
Je me recognois, au prix de ces gents là, si foible et si chestif...., I, 155 dans PRIX
Revenir de la paulme ou du bal avecques le prix de cet exercice, I, 178 dans PRIX
Acquerir une chose au prix de sa vie, II, 243 dans PRIX
Un parler sans regle, et un proceder sans definition, III, 37 dans PROCÉDER
Les sçavants n'advouent aultre proceder en nos esprits que celuy de l'erudition, III, 65 dans PROCÉDER
Les Ethiopes et les Indiens ; elisants leurs roys et magistrats, avoient esgard à la beauté et procerité des personnes, III, 41 dans PROCÉRITÉ
Joseph engagé en un si apparent dangier et si prochain, II, 30 dans PROCHAIN, AINE
Haineuse volonté envers le proche, I, 31 dans PROCHE
Rien dez lors ne nous feut si proche que l'un à l'aultre, I, 213 dans PROCHE
Il est toujours proclive aux femmes de disconvenir à leurs maris, II, 81 dans PROCLIVE
Quelle prodigieuse conscience se peult donner repos, nourrissant en mesme giste le crime et le juge [le vice et la prière] ?, 1, 396 dans PRODIGIEUX, EUSE
Les femmes produisent bien toutes seules des moles, I, 31 dans PRODUIRE
Montre et declaration proeminente, III, 369 dans PROÉMINENT, ENTE
Cette vertu supreme, ennemie professe et irreconciliable d'aigreur...., I, 176 dans PROFÈS, ESSE
Il y avoit d'autres mysteres plus secrets, pour estre montrez seulement à ceulx qui en estoient profez, IV, 151 dans PROFÈS, ESSE
Un homme de ma profession [condition], I, 17 dans PROFESSION
Cesar parle des offices de sa pr ofession, de la vaillance et conduicte de sa milice, I, 57 dans PROFESSION
On fait un superieur, non pour son proufit, ains pour le proufit de l'inferieur, IV, 8 dans PROFIT
Ce que les honnestes hommes proufitent au public en se faisant imiter, je le proufiteray à me faire eviter, IV, 33 dans PROFITER
Cette profonde nonchalance des sinistres accidents futurs, IV, 215 dans PROFOND, ONDE
Au plus profond des bois, IV, 209 dans PROFOND, ONDE
Alexandre le grand, le jour assigné à cette furieuse bataille contre Darius, dormit si profondement...., I, 339 dans PROFONDÉMENT
L'apprehension, je l'ay lente et embrouillée ; mais ce qu'elle tient une fois, elle le tient bien, et l'embrasse bien universellement, estroictement et profondement, ib. III, 58 dans PROFONDÉMENT
L'enfance et la decrepitude se rencontrent en imbecillité de cerveau ; l'avarice et la profusion, en pareil desir d'attirer et d'acquerir, I, 389 dans PROFUSION
Quoyque je ne me contente gueres du progrez que j'y ay faict [dans l'étude de moi-même], II, 60 dans PROGRÈS
Nous appellons sauvages les fruicts que nature de soy et de son progrez ordinaire a produicts, I, 234 dans PROGRÈS
Ne veult elle pas [notre volonté] souvent ce que nous luy prohibons de vouloir, et à nostre evident dommage ?, I, 99 dans PROHIBER
La coustume a faict le parler de soi vicieux, et le prohibe obstinéement, en hayne de la vantance, II, 60 dans PROHIBER
Tout lieu retiré requiert un promenoir, III, 289 dans PROMENOIR
À vingt ans nos ames promettent tout ce qu'elles pourront, I, 407 dans PROMETTRE
Toute imbecillité, selon Aristote, est promotrice de l'avarice, II, 72 dans PROMOTEUR
À la promotion de certain office de grande autorité, I, 336 dans PROMOTION
Laelius alla tousjours promouvant et secondant la grandeur et gloire de Scipion, I, 322 dans PROMOUVOIR
Celui qui est promeu [à un office], II, 336 dans PROMOUVOIR
Ce mouchoir empoisonné.... inspire son venin si promptement...., III, 159 dans PROMPTEMENT
J'ay perdu par desaccoutumance la promptitude de m'en pouvoir servir [du latin] à parler, III, 39 dans PROMPTITUDE
Faire declarer au prosne de l'eglise, II, 14 dans PRÔNE
Si j'oyois parler ou des esprits qui reviennent, ou du prognostique des choses futures...., I, 200 dans PRONOSTIC
Nul ne prognostiquoit que je deusse devenir mauvais, mais inutile, I, 197 dans PRONOSTIQUER
Ceulx qui vous content des fables, comme alchymistes, pronosticqueurs, judiciaires, chiromantiens, medecins, I, 247 dans PRONOSTIQUEUR
Si il est difficile de forcer les propensions naturelles, I, 159 dans PROPENSION
J'ay, de ma part, le goust estrangement mousse à ces propensions qui sont produictes en nous sans l'ordonnance et. entremise de nostre jugement, II, 70 dans PROPENSION
Si ma prudence ne les a peu penetrer et profetiser [les conditions muettes des hommes], III, 269 dans PROPHÉTISER
Amurat, en la prinse de l'Isthme, immola six cents jeunes hommes grecs à l'ame de son pere, à fin que ce sang servist de propitiation à l'expiation des pechez du trespassé, I. 229 dans PROPITIATION
Les deux Decius, pour propitier la faveur des dieux envers les affaires romaines...., II, 258 dans PROPITIER
Corps monstrueux, sans certaine figure, n'ayants ordre, suitte, ni proportion que fortuite, I, 205 dans PROPORTION
Des ossements, à la proportion desquels la stature des hommes revenoit à 20 paulmes de hauteur, IV, 25 dans PROPORTION
D'une stature droicte et bien proportionnée, II, 17 dans PROPORTIONNER
Plutarque dict, à propos de ceulx...., I, 21 dans PROPOS
Très mal à propos, I, 37 dans PROPOS
Hors de propos, I, 98 dans PROPOS
On nous propose des images de vie, lesquelles ny le proposant ny les auditeurs n'ont envie de suyvre, IV, 128 dans PROPOSANT
Protagoras proposoit à ses disciples, ou qu'ils le payassent selon son mot, ou...., I, 146 dans PROPOSER
S'ils se feusseut proposé d'estendre nostre foy, IV, 23 dans PROPOSER
En mes deliberations passees, j'ay, selon ma regle, procedé, pour l'estat du subject qu'on me proposoit, III, 269 dans PROPOSER
Se rejectant à sa premiere proposition [résolution], III, 119 dans PROPOSITION
J'honore bien ce glorieux nom [médecine], sa proposition [son but], sa promesse, III, 207 dans PROPOSITION
Voire contre sa propre creance, I, 21 dans PROPRE
L'argument le plus propre au temps et au lieu, I, 41 dans PROPRE
Elle estoit cousue à un ruban propre à rattacher soubs le menton, I, 95 dans PROPRE
Le propre jour que le roy mourut...., I, 202 dans PROPRE
Le roy François fut au propre [à même] d'eslire, ou de.... ou de...., I, 235 dans PROPRE
Que ne plaist il un jour à nature nous faire veoir au propre ses moyens ?, II, 279 dans PROPRE
Il l'estimoit si proprement sienne, que...., I, 5 dans PROPREMENT
Nous semblons proprement [à vrai dire] celuy qui, ayant besoing de feu, en iroit querir chez son voisin, I, 144 dans PROPREMENT
J'essuyay et nettoyay sa plaie le plus proprement que je peus, II, 193 dans PROPREMENT
Scribonia, conseillant son nepveu de se tuer plutost que d'attendre la mort de la justice, luy disoit que c'estoit proprement faire l'affaire d'aultruy que de conserver sa vie pour la remettre entre les mains de ceulx...., II, 32 dans PROPREMENT
Il y peult avoir à cela quelque proprieté occulte, I, 184 dans PROPRIÉTÉ
Mille poetes traisnent et languissent à la prosaïque, IV, 137 dans PROSAÏQUE
Ignatius pere et fils, proscripts par les triumvirs à Rome, I, 256 dans PROSCRIRE
Comme disoit celuy-là [Sénèque], aussi poetiquement en sa prose [qu Horace en ses vers]...., I, 188 dans PROSE
La meilleure prose ancienne, et je la seme ceans indifferemment pour vers, reluit partout de la vigueur et hardiesse poetique, IV, 137 dans PROSE
Elle [la salle de travail de Montaigne] a trois veues de riche et libre prospect, III, 289 dans PROSPECT
Quand je considere mes affaires de loing et en gros, je trouve... qu'ils sont allez jusques à cette heure en prosperant, IV, 72 dans PROSPÉRER
Me desplaist [dans les compliments] d'en dire gueres oultre ce que j'en crois ; c'est bien loing de l'usage present ; car il ne feut jamais si abjecte et servile prostitution de presentations, I, 292 dans PROSTITUTION
Cassius et Brutus acheverent de perdre les reliques de la romaine liberté, de laquelle ils estoient protecteurs, II, 31 dans PROTECTEUR, TRICE
Il me faudroit un protocolle, comme Darius, pour n'oublier l'offense qu'il avoit receue des Atheniens, faisoit qu'un page...., I, 35 dans PROTOCOLE
Prou de gens ont pensé que...., I, 55 dans PROU
Les princes me donnent prou s'ils ne m'ostent rien, III, 9 dans PROU
La singuliere prouesse des habitants à se bien deffendre, I, 27 dans PROUESSE
Qu'il en provenoit [de l'amour] des fruicts très utiles au privé et au public, I, 211 dans PROVENIR
La sagesse.... desdaignant.... ces petites regles feinctes, usuelles, provinciales, III, 374 dans PROVINCIAL, ALE
Ayant un peu d'eau et de pain à costé de son livre, [ce] qui estoit toute la provision de son repas, I, 311 dans PROVISION
La premiere provision de quoy ils [les Romains] se servoient à brider la rebellion des peuples de nouvelle conqueste, c'estoit leur oster armes et chevaux, I, 361 dans PROVISION
En moy, la proximité [la parenté] n'allege pas les defaults, elle les aggrave plus tost, IV, 96 dans PROXIMITÉ
Les sciences ne peuvent que nous enseigner la prudence, la preud'hommie et la resolution, I, 151 dans PRUDENCE
Les sciences ne peuvent que nous enseigner la prudence, la preud'hommie et la resolution, I, 151 dans PRUD'HOMIE
Je fuys l'air puant et poisant, I, 393 dans PUANT, ANTE
Ils avoient l'haleine puante à l'ail, et l'estomach musqué de bonne conscience, II, 223 dans PUANT, ANTE
Toute bonne odeur et serenité d'air n'en promet pas la santé, ny toute espesseur et puanteur, l'infection, en temps pestilent, IV, 224 dans PUANTEUR
Faire montre d'une chose en public, I, 119 dans PUBLIC, IQUE
Renverser la paix publicque, I, 122 dans PUBLIC, IQUE
Un debvoir publicque, I, 167 dans PUBLIC, IQUE
Il en provenoit des fruicts très utiles au privé et au public, I, 211 dans PUBLIC, IQUE
Qu'une femme ne puisse porter robbe enrichie de broderies, si elle n'est publicque et putain, I, 337 dans PUBLIC, IQUE
La honte [des infortunes conjugales] s'en augmente et se publie principalement par la jalousie, III, 347 dans PUBLIER
Il [la Boétie] écrivit une satire latine excellente, qui est publiée...., I, 213 dans PUBLIER
Si Plutarque.... dict sçavoir de certaine science que, du temps de Domitian, la nouvelle de la battaille perdue par Antonius en Allemaigne à plusieurs journées de là, feut publiée à Rome le mesme jour qu'elle avoit esté perdue, I, 203 dans PUBLIER
Quand il leur mesadvient [à certains Indiens] en quelque rencontre ou battaille, ils en demandent publicquement pardon au soleil, qui est leur dieu, comme d'une action injuste, I, 248 dans PUBLIQUEMENT
Utile decence de nostre virginale pudeur, si elle pouvoit interdire ceste descouverte, III, 5 dans PUDEUR
Solon feut le premier en la Grece, dict-on, qui par ses lois donna liberté aux femmes, aux despens de leur pudicité, de pourveoir au besoing de leur vie, III, 346 dans PUDICITÉ
Puants au dedans toute sorte de vices, II, 223 dans PUER
Fuye ceste puerile ambition de vouloir paroistre plus fin, pour estre aultre, I, 166 dans PUÉRIL, ILE
Aux evenements je me porte virilement ; en la conduicte, puerilement ; l'horreur de la cheute me donne plus de fiebvre que le coup, III, 47 dans PUÉRILEMENT
Loy [chez les Indiens d'Amérique] que les aisnez succedent à tout le bien, et n'est reservé aulcune part au puisné, que d'obeissance, II, 336 dans PUÎNÉ, NÉE
Oncques puis [jamais depuis] il ne peut...., I, 91 dans PUIS
Puis donc que ces loyers d'honneur n'ont aultre pris que...., II, 65 dans PUISQUE
Si c'est une vieille esdentée et decrepite, ou une jeune seiche et pulmonique, III, 343 dans PULMONIQUE
La femme de Hieron, qui ne sentoit pas son mary punais, estimant que ce feust une qualité commune à touts hommes, III, 345 dans PUNAIS, AISE
Faut-il pas les punir de ce qu'ils ne maintiennent..., I, 239 dans PUNIR
Punissablement, t. III, p. 18, dans LACURNE dans PUNISSABLEMENT
Touts mes livres, rengez sur des pulpitres à cinq degrez tout à l'environ, III, 289 dans PUPITRE
La volupté moins pure d'incommoditez et de traverses...., I, 69 dans PUR, URE
Fascheuse suffisance qu'une suffisance pure livresque, I, 163 dans PUR, URE
J'avois apprins du latin tout aussi pur que mon maistre d'eschole le sçavoit, I, 194 dans PUR, URE
Sans aultre tiltre que celuy tout pur que nature donne à ses creatures, I, 241 dans PUR, URE
Je lairray purement la coustume en ordonner, I, 18 dans PUREMENT
Des escripts purement humains et philosophiques, sans meslange de theologie, I, 400 dans PUREMENT
Sa vertu [d'un Spartiate] avoit esté incitée du desir de se purger du reproche qu'il avoit encouru au faict des Thermopyles, I, 263 dans PURGER
Aprez plusieurs ablutions et purifications, II, 179 dans PURIFICATION
L'invention des encens et parfums aux eglises, si ancienne et espandue en toutes nations et religions, regarde à cela, de nous resjouir, esveiller et purifier le sens, I, 393 dans PURIFIER
Pusillanime et absurde vanterie, IV, 220 dans PUSILLANIME
La pusillanimité.... n'ayant peu se mesler à ce premier roolle [les actes de courage], prend pour sa part le second, du massacre et du sang, III, 109 dans PUSILLANIMITÉ
Par cette proportion [comparaison avec les gens de son temps] je me feusse trouvé grand et rare, comme je me treuve pygmée et populaire à la proportion d'aulcuns siecles passez, III, 51 dans PYGMÉE
Pyrrhoniser, t. II, p. 439, dans LACURNE dans PYRRHONISER
La pierre philosophale et quadrature du cercle, II, 390 dans QUADRATURE
Il [le véritable ami] est marry qu'il ne soit double, triple ou quadruple, et qu'il n'ayt plusieurs ames ... pour les conferer toutes à ce subject, I, 216 dans QUADRUPLE
C'est la qualité d'un portefaix, non de la vertu, d'avoir les bras...., I, 242 dans QUALITÉ
Inscrire les lettres d'une legende de qualitez et de tiltres, I, 293 dans QUALITÉ
Si le mal n'est mal de soy, ains que notre fantasie luy donne cette qualité, I, 294 dans QUALITÉ
Les femmes de qualité, on les nomme dames, I, 387 dans QUALITÉ
Parmy vos aultres bonnes qualitez...., II, 68 dans QUALITÉ
Que chault il quand ce soit, puisque... ?, I, 83 dans QUAND
Tout vieillit quand et vous, I, 88 dans QUAND
[L'extérieur] se façonne quand et quand l'ame, I, 183 dans QUAND
J'avois une santé ferme, et quant et quant un naturel doulx, I, 195 dans QUAND
Quantes fois s'est il vanté à moy de...., II, 79 dans QUANT, ANTE
Celle qui sçaura prescrire à son mary le quantiesme pas finit le prez, et le quantiesme pas donne commencement au loing, IV, 107 dans QUANTIÈME
Un quart de lieue, I, 191 dans QUART
Ledict marquis, voyant mettre le feu [à un canon], se lancea à quartier [à l'écart], I, 49 dans QUARTIER
Au quartier par où les Portugalois escornerent les Indes, I, 54 dans QUARTIER
Un gentilhomme de ce quartier de Gascoigne, I, 344 dans QUARTIER
On l'estrangla, puis on le meit à quartiers, II, 130 dans QUARTIER
C'est l'orgueil qui jecte l'homme à quartier des voyes communes, II, 224 dans QUARTIER
Je n'en recognois quasy trace en moy, I, 33 dans QUASI
Je n'ay quasi du tout point d'intelligence du grec, I, 195 dans QUASI
Cette isle touchoit quasi l'Espaigne, I, 232 dans QUASI
À ce dernier roole, il n'y a plus que feindre, I, 67 dans QUE
Je ne suis pas bon naturaliste, qu'ils disent, I, 61 dans QUE
Elle les a estably ez regions que bon luy a semblé, I, 109 dans QUE
Qu'est-il plus farouche que de veoir.... [qu'y a-t-il de plus.... que de....] ?, I, 118 dans QUE
Les voulez-vous [les philosophes] rendre juges des droicts d'un procez, des actions d'un homme ? Ils en sont bien prests : ils cherchent encores s'il y a vie ; que c'est qu'agir et souffrir, I, 140 dans QUE
À treize ans que je sorti du college, j'avois achevé mon cours..., I, 196 dans QUE
Ils ne le feront pas, que le medecin ne leur ayt...., I, 72 dans QUE
Pourtant est à Socrates action divine que la generation, I, 99 dans QUE
Pauvre fol que tu es, I, 73 dans QUE
Ô le beau garçon que voilà, I, 127 dans QUE
Bien crains-je que nous lui aurons [au nouveau monde] très fort hasté sa ruine par nostre contagion, et que nous luy aurons bien cher vendu nos opinions et nos arts, III, 6 dans QUE
Adjoustans, quels, combien d'hommes, quelles armes...., I, 24 dans QUEL, QUELLE
Je l'attribue à quelque sienne devotion, I, 17 dans QUELQUE
Touts deux [Montaigne et La Boétie] hommes faicts, et luy plus de quelque année, I, 213 dans QUELQUE
Il envoya devant quelque [une certaine] bouteille empoisonnée, I, 252 dans QUELQUE
Quelques viles et lasches satisfactions qu'on lui offrist, I, 2 dans QUELQUE... QUE
Si quelqu'un de ces bannis venoit, I, 46 dans QUELQU'UN, UNE
Quelqu'un s'en offense : qu'y feroy-je ?, I, 51 dans QUELQU'UN, UNE
L'injurieux et querelleux refus que Bajazet feit des presents que Temir luy envoyoit, IV, 97 dans QUERELLEUX, EUSE
On leur faisoit des questions sur le jugement des hommes et de leurs actions, I, 151 dans QUESTION
Sa queste [de la vertu] est scabreuse et laborieuse, I, 70 dans QUÊTE
Les oyseaux vont à la queste du grain, I, 142 dans QUÊTE
Questant tousjours jusques à l'origine de cette opinion, I, 117 dans QUÊTER
Ils vont questant les aumosnes pour l'offrande de leur sacrifice, I, 229 dans QUÊTER
Je priserois bien autant des graces naturelles que celles que j'aurois esté mendier et quester de l'apprentissage, II, 167 dans QUÊTER
Les cueux de plomb [lingots par assimilation de forme], I, 54 dans QUEUX
Moy qui m'espie comme celuy qui n'ay pas fort à faire ailleurs, II, 323 dans QUI
Nul ne feut veu si abattu, qui n'essayast de..., I, 5 dans QUI
Qui a apprins à mourir, il a desapprins à servir, I, 77 dans QUI
Gagnons cet advantage, qui pourra [gagne... qui...], I, 83 dans QUI
Qui que je regarde avecques attention, m'imprime quelque chose du sien, III, 356 dans QUI
Tant y a que quiconque en soit l'aucteur et inventeur...., II, 138 dans QUICONQUE
Un quidam delibera de surprendre ma maison et moy, IV, 226 dans QUIDAM
Une mort recueillie en soy, quiete et solitaire, IV, 11 dans QUIET, ÈTE
Et des principaux estudes de ma vie, c'est que le bout s'en porte bien, c'est à dire quietement et sourdement, I, 68 dans QUIÈTEMENT
Ce [la liaison de Montaigne et de la Boétie] n'est pas une speciale consideration, ny deux, ny trois, ny quatre, ny mille ; c'est je ne sçais quelle quintessence de tout et meslange qui, ayant saisi toute ma volonté, l'amena se plonger et se perdre dans la sienne, I, 213 dans QUINTESSENCE
S'en ira il quitte, ayant assailli ma teste ?, I, 128 dans QUITTE
Quittant sa resolution, il s'abandonnoit au dueil, I, 6 dans QUITTER
Je suis d'advis que tu quittes cette vie là, ou la vie tout à faict, I, 251 dans QUITTER
J'espere que nous en quitterons l'usage, I, 362 dans QUITTER
Depuis que ceulx qui me devanceoient m'ont quitté leur place...., III, 59 dans QUITTER
La police feminine a un train mysterieux, il faut le leur quitter, III, 5 dans QUITTER
Adrian l'empereur debattant avecques le philosophe Favorinus de l'interpretation de quelque mot, Favorinus luy en quitta bientost la partie, III, 7 dans QUITTER
La nation de quoy estoit le conte, I, 22 dans QUOI
Ces circonstances à quoy ils veulent asservir leur foi, I, 36 dans QUOI
À quoi faire fuit on la servitude des courts, si.... ?, I, 51 dans QUOI
Quoy qu'il en soit, je ne vouldrois pas...., I, 59 dans QUOI
Mais quoy ? les...., I, 73 dans QUOI
L'un se plainct de quoy [de ce que] la mort lui rompt le train...., I, 79 dans QUOI
N'avoir de quoy payer, I, 119 dans QUOI
Je sçay bon gré à la fortune dequoy ce feut un gascon que...., I, 118 dans QUOI
Ces vers ont je ne sçay quoy de plus vif, I, 222 dans QUOI
L'ame a de quoy recevoir et de quoy donner, I, 279 dans QUOI
Ce Labienus, de quoy je parle, eut plusieurs envieux de sa vertu, II, 89 dans QUOI
Quoyqu'elles en prennent divers moyens, I, 69 dans QUOIQUE
Venir à division legitime, avec touts les aultres hommes, de ce tas de maulx, et en prendre sa quote part, IV, 85 dans QUOTE
La conclusion, qui est à eulx [parlements] quotidienne, et qui est commune à tout juge, I, 241 dans QUOTIDIEN, IENNE
M. Crassus et Q. Hortensius.... ayant esté pour certaines quotitez appellez par un estrangier à la succession d'un testament fauls, III, 14 dans QUOTITÉ
On pourroit dire que le meslange du corps y apporte à l'amour du rabais et de l'affoiblissement, III, 156 dans RABAIS
Cela se faict pour [leur arracher] quelque parole molle et rabaissée, I, 242 dans RABAISSER
Nous n'avons que faire d'exaggerer leur inanité [des voluptés naturelles] ; elle se fait assez sentir et se produict assez, mercy à nostre esprit maladif, rabat joye, qui nous desgouste d'elles, comme de soy mesme, IV, 293 dans RABAT-JOIE
Vous avez beau vivre, vous n'en rabattrez rien du temps que vous avez à estre mort, I, 87 dans RABATTRE
À Athenes on apprenoit à bien dire, et icy [à Sparte] à bien faire ; là.... à rabattre l'imposture des mots captieusement entrelacez, icy.... à rabattre d'un grand courage les menaces de la fortune et de la mort, I, 152 dans RABATTRE
La teste d'un mont coupé, rabotteux et inaccessible, I, 176 dans RABOTEUX, EUSE
Il les fault raccoupler et rejoindre [le corps et l'âme], III, 40 dans RACCOUPLER
Il semble que touts les jours nous raccouicissons l'usage de cettuy ci [le plaisir de manger], II, 16 dans RACCOURCIR
Certaines citez s'estoient rachetées à prix d'argent et remises en liberté, III, 251 dans RACHETER
Et n'est gueres homme qui ne se trouble à ce bruit aigre et poignant que font les limes en raclant, II, 367 dans RACLER
Là où la mer, le battant tout doulcement [le nid de l'alcyon], luy enseigne à radouber ce qui n'est pas bien lié, II, 198 dans RADOUBER
Renger à raison [réduire à la raison], I, 23 dans RAISON
C'est un mal duquel j'ay tiré la raison [moyen] de corriger un mal pire, I, 34 dans RAISON
Ce n'est pas sans raison qu'on dict que...., I, 35 dans RAISON
Demander raison [d'un fait offensant], I, 38 dans RAISON
De vray, ou la raison se mocque, ou elle ne doibt viser qu'à...., I, 69 dans RAISON
S'addresser aux lois pour avoir raison d'une offense, I, 119 dans RAISON
J'ay apprins à faire mes journées, à l'espaignole, d'une traicte ; grandes et raisonnables journées, IV, 104 dans RAISONNABLE
Ces discours-là [sur le mépris de la gloire] sont infiniment vrays à mon advis et raisonnables, III, 11 dans RAISONNABLE
S'ils condamnoient ou louoient ce personnage ou ce faict, il falloit raisonner leur dire, I, 151 dans RAISONNER
Si on espioit ses passions de prez, on rallentiroit un peu leur impetuosité, II, 246 dans RALENTIR
Je m'en revois à Cesar, III, 160 dans RALLER
Assembler les citoyens et les r'allier aux exercices et jeux, I, 199 dans RALLIER
Se sentant encores quelque reste de vie, il r'alluma son courage, et s'eslevant en pieds...., II, 33 dans RALLUMER
Mon langage françois est alteré et en la prononciation et ailleurs, par la barbarie de mon creu ; je ne veis jamais homme des contrées de deçà qui ne sentist bien son ramage, et qui ne bleceast les aureilles françoises, III, 39 dans RAMAGE
Qui vouldra ramener les vestemens à leur vraye fin...., I, 119 dans RAMENER
Ramener Dieu et la puissance de la nature à la mesure de nostre capacité, I, 201 dans RAMENER
Caton ramena à la raison les Corinthiens, Caton, 25 dans RAMENER
Cette opinion me ramentoit l'experience que nous avons que...., II, 352 dans RAMENTEVOIR
Rampant au limon de la terre, je ne laisse pas de remarquer jusques dans les nues la haulteur inimitable d'aulcunes ames heroïques, I, 263 dans RAMPER
Quand ils voyent qu'ils [des grains et semences] commencent à se moisir et à sentir le rance, II, 186 dans RANCE
Ils [les vainqueurs chez les sauvages d'Amérique] ne demandent à leurs prisonniers aultre rançon que la confession et recognoissance d'estre vaincus, I, 241 dans RANÇON
Ame exempte de vengeance et de rancune, I, 402 dans RANCUNE
L'auctorité de ces tesmoignages n'a pas assez de reng pour nous tenir en bride, I, 203 dans RANG
L'ardeur de jeunesse l'avoit poulsé sur les ennemis un peu avant son reng, I, 224 dans RANG
Ce roi [Mithridate] qui rengea son estomach [par l'habitude] à se nourrir de poison, I, 106 dans RANGER
Il [mon père] se rengea à la coustume et m'envoya au college, I, 196 dans RANGER
Pour en renger davantage [de matière, dans les Essais], je n'en entasse que les testes, I, 290 dans RANGER
Tout cela n'a aulcune vertu à rappaiser les trenchées d'une verte cholique, I, 328 dans RAPAISER
L'homme, en tout et partout, n'est que rapiecement et bigarrure, III, 87 dans RAPIÈCEMENT
Les inventions anciennes, rappiecées par cy par là, I, 157 dans RAPIÉCER
Que sont ce icy [les Essais] que crotesques et corps monstrueux, rappiecez de divers membres, sans certaine figure ?, I, 205 dans RAPIÉCER
Le decret du rappel de Pompeius dans la ville avecques son armée, lors de l'emotion de Catilina, I, 340 dans RAPPEL
Luy mesmes [un fugitif] les r'appella [ceux qui le cherchaient] et leur trahit sa cachette, I, 138 dans RAPPELER
Il nous represente la diversité des bruits qui couroient, et les differents rapports qu'on lui faisoit, II, 110 dans RAPPORT
Dieu luy ordonnoit un aultre corps à habiter, plus ou moins penible et rapportant à sa condition, II, 132 dans RAPPORTANT, ANTE
Cela rapporté à Cyrus, et s'estant enquis...., I, 65 dans RAPPORTER
Nostre faict, ce ne sont que pieces rapportées, II, 8 dans RAPPORTER
Ce masque arraché, rapportant les choses à la verité et à la raison..., I, 118 dans RAPPORTER
Une traficque qui rapporta dans un an de grandes richesses, I, 142 dans RAPPORTER
Rapportons nous en hardiment à ceulx qui sont en la danse, I, 272 dans RAPPORTER
Le dialecticien se rapporte au grammairien de la signification des mots, II, 286 dans RAPPORTER
Poiter la teste et la barbe rase, III, 92 dans RAS, RASE
Aultrement le coup, qui ne lui raza que le dessus de la teste..., I, 50 dans RASER
Au plus rassis, la peur engendre de terribles esblouissements, I, 61 dans RASSEOIR
Je l'ay veu [mon père] demonter sa selle, la reaccommoder, et s'y rasseoir, fuyant tousjours à bride avallée, I, 368 dans RASSEOIR
J'ay bien à faire à me r'asseurer en cette creance, II, 102 dans RASSURER
Celuy à qui ses gents qui l'armoient, voyant frissonner la peau, s'essayoient de le rasseurer..., I, 388 dans RASSURER
Tout cela se peult il comprendre sans ratiocination ?, II, 173 dans RATIOCINATION
C'est tousjours une ame qui, par sa faculté, ratiocine, juge...., II, 295 dans RATIOCINER
Les ames particulieres ne font que s'y rejoindre et r'attacher [à l'âme générale], II, 296 dans RATTACHER
En Russie, l'armée que l'empereur Bajazet y avoit envoyée feut accablée d'un si horrible ravage de neige...., I, 367 dans RAVAGE
Elle [la fortune] l'a ravallé [l'ordre de Saint-Michel] et rabaissé jusques à mes espaules et au desoubs, II, 340 dans RAVALER
Ayant ravalé son sçavoir au service du proufit et du gaing, I, 142 dans RAVALER
Ayant mille volumes de livres autour de moy.... j'emprunteray, s'il me plaist, d'une douzaine de tels ravaudeurs [compilateurs].... de quoy esmailler le traité de la physionomie, IV, 220 dans RAVAUDEUR, EUSE
Un prebstre qui ravissoit son ame en telle extase. que...., I, 93 dans RAVIR
Sa facilité et ses inventions [d'Ovide] m'ont ravi aultrefois, II, 101 dans RAVIR
Soit que la vérité naisse ez mains de son adversaire, soit qu'elle naisse en luy mesme par quelque radvisement, I, 167 dans RAVISEMENT
Se radviser et se corriger, ce sont qualitez rares, I, 168 dans RAVISER (SE)
À peine est-il en nous de nous ravoir de sa prinse [de l'habitude], I, 115 dans RAVOIR
Il se fault contenter de la lumiere qu'il plaist au soleil nous communiquer par ses rayons, I, 250 dans RAYON
Je l'ay veu demonter sa selle, et au retour la relever, la reaccommoder, et s'y rasseoir, I, 368 dans RÉACCOMMODER
Son eschole [de Sénèque] me desplait de realleguer tousjours de nouveau les arguments communs, IV, 88 dans RÉALLÉGUER
C'est un discours auquel il [la Boétie] donna le nom la Servitude volontaire ; mais ceux qui l'ont ignoré l'ont bien proprement depuis rebaptisé en aultre lettre : le Contre un, I, 206 dans REBAPTISER
Je laisse à part le nombre de leurs pilulles [des médecins] ....et ceste grimace rebarbatifve et prudente de leur port et contenance, III, 213 dans RÉBARBATIF, IVE
À un esprit si indocile [que le mien].... fault rebattre et resserrer, à bons coups de mail, ce vaisseau qui se desprend, se descoust...., IV, 205 dans REBATTRE
S'il est permis au subject de se rebeller et armer contre son prince pour la deffense de la religion, II, 143 dans REBELLER (SE)
De son premier essai n'ayant donné assez avant, il se reblecea bien fort à deux ou trois fois après, II, 384 dans REBLESSER
Il disoit que, l'humaine raison estant arrivée aux causes premieres, il falloit qu'elle s'arrestast et qu'elle rebouchast, à cause ou de sa foiblesse, ou de la difficulté des choses, II, 315 dans REBOUCHER
Je suis au rebours des aultres, car...., I, 31 dans REBOURS
Considerer et juger de dangier est auculnement le rebours de s'en estonner, IV, 3 dans REBOURS
Il faut rebrasser ce sot haillon qui cache nos moeurs : ils envoyent leur conscience au bordel, et tiennent leur contenance en regle, III 314 dans REBRASSER
D'Aegypte il [César] vint en Syrie et au païs de Pont... et rebroussa encores par l'Italie en Espaigne, III, 169 dans REBROUSSER
À l'advis d'Anacharsis, le plus heureux estat d'une police seroit où, toutes aultres choses estants eguales, la precedence se mesureroit à la vertu, et le rebut au vice, I, 335 dans REBUT
Les appetits charnels, rebutez et endormis, I, 283 dans REBUTER
La priere me gaigne, la menace me rebute, IV, 68 dans REBUTER
C'est le receptacle et l'estuy de la science que la memoire, III, 57 dans RÉCEPTACLE
La reception des heureuses ou malencontreuses nouvelles, I, 257 dans RÉCEPTION
Outre le registre des negoces du mesnage où se logent les menus comptes.... lequel registre un receveur a en charge, I, 257 dans RECEVEUR, EUSE
Il est receu de tout temps de...., I, 15 dans RECEVOIR
Recevoir pour ami, I, 27 dans RECEVOIR
Les opinions et moeurs approuvées et receues autour de nous, I, 115 dans RECEVOIR
Si on reforme et rechange nostre estre par ces purifications, II, 253 dans RECHANGER
Il ne se corrige point, il se rechange en beste, II, 308 dans RECHANGER
J'ai veu trois ou quatre fois rechanger les loix des Anglois, II, 343 dans RECHANGER
Darius faisoit qu'un page lui veinst rechanter par trois fois à l'aureille : sire...., I, 35 dans RECHANTER
Je me rechante toujours [je me répète à moi-même]...., I, 78 dans RECHANTER
La raison a assez à faire à nous persuader d'abandonner ces biens, sans y ajouster cette nouvelle recharge, I, 251 dans RECHARGE
Je crains, au lieu de l'aller secourir [la nature], ainsi comme elle est aux prinses avecques la maladie, qu'on [le médecin] secoure son adversaire au lieu d'elle, et qu'on la recharge de nouveaux affaires, I, 131 dans RECHARGER
Nous avons tant rechargé la beauté de ses ouvrages [de la nature] par nos inventions, que nous l'avons du tout estouffée, I, 234 dans RECHARGER
Pour Dieu ! sire, rechargea lors Cyneas, dictes moi...., I, 335 dans RECHARGER
Nous n'en payons pas, ainçois en rechargeons nostre debte envers ce grand juge, III, 374 dans RECHARGER
Les differences des salades selon leur saison, celle qui doibt estre reschauffée, celle qui veult estre servie froide, I, 381 dans RÉCHAUFFER
Les bons poetes ont evité l'affectation et la recherche, II, 103 dans RECHERCHE
La recherche mesme des choses occultes est très plaisante, II, 243 dans RECHERCHE
Poinctes ingenieuses, mais recherchées de loing et fantasques, I, 383 dans RECHERCHER
Je ne les recerche [les livres] qu'au default de ces aultres commoditez plus reelles, III, 287 dans RECHERCHER
Pensezvous que les vers de Catulle ou de Sappho rient à un vieillard avaricieux et rechigné ?, II, 321 dans RECHIGNER
En nostre siecle, elles [les femmes] reservent plus communement leurs bons offices et la vehemence de leur affection, envers leurs maris perdus.... leur rechigner [chagrin] est odieux aux vivants, et vain aux morts, III, 177 dans RECHIGNER
Le mur, en estant brusquement enlevé [par l'explosion d'une mine] hors de terre, recheut toutes fois tout empenné si droict dans son fondement, que les assiegez n'en vaulsirent pas moins, I, 254 dans RECHOIR
Plusieurs recheutes de peste qui la tormenterent [Athènes], I, 392 dans RECHUTE
Il y avoit eu entre eulx [César et Pompée] une si longue intelligence et societé.... tant d'offices reciproques et d'alliances...., I, 268 dans RÉCIPROQUE
Pour cette heure, nous cherchons si ces recitateurs et recueuilleurs [les historiens d'à présent] sont louables eulx-mesmes, IV, 48 dans RÉCITATEUR
On recite de Severus Cassius, qu'il...., I, 41 dans RÉCITER
Se travailler à donner principale recommandation de soy par la poesie, I, 57 dans RECOMMANDATION
On y recommende estroictement la loyauté pendant le mariage, I, 111 dans RECOMMANDER
Il l'exhortoit de se recommender à Dieu, I, 297 dans RECOMMANDER
Cet exemple suffira pour recommender la prudence et l'affection d'un si bon pere, I, 195 dans RECOMMANDER
Se recommandants à leurs amis...., I, 295 dans RECOMMANDER
Une femme qui ne se recommande que par son aage ou par son riz [ris]...., III, 284 dans RECOMMANDER
Elle [la loi divine] nous appelle à soy ainsi faultiers et detestables comme nous sommes.... mais encores, en recompense, la faut il regarder de bon oeil, I, 405 dans RÉCOMPENSE
Les dieux recognoissent et recompensent à l'homme, aprez sa mort, ses actions vertueuses, II, 255 dans RÉCOMPENSER
Il [l'auteur d'une erreur judiciaire] laissa en son estat la sentence, et recompensa, de sa bourse, l'interest du condamné, V, 241 dans RÉCOMPENSER
Se plaire à manier, poiser et recompter son argent, IV, 76 dans RECOMPTER
Les reconciliateurs des jurisconsultes debvroient premierement les concilier chascun à soy, II, 240 dans RÉCONCILIATEUR, TRICE
L'ame pleine de concupiscence, non touchée de repentance ni d'aulcune nouvelle reconciliation envers Dieu, I, 405 dans RÉCONCILIATION
Les enfants à peine encores nays n'ayants ny mouvement en l'ame, ny forme recognoissable au corps, II, 70 dans RECONNAISSABLE
Il fault en juger avecques plus de recognoissance de nostre ignorance et foiblesse, I, 202 dans RECONNAISSANCE
Le lion s'approcha comme pour entrer en recognoissance avecques luy [Androclès, qui lui avait retiré une épine de la patte], II, 193 dans RECONNAISSANCE
Ceux qui nous desconseillent les femmes riches, de peur qu'elles soient moins traictables et recognoissantes, II, 84 dans RECONNAISSANT, ANTE
Muret que la France recognoist pour le meilleur orateur du temps, I, 194 dans RECONNAÎTRE
D'aultres ne recognoissant aultre dieu ny aultre divinité qu'elles [les bêtes], II, 133 dans RECONNAÎTRE
De quoy accuserons nous luy et les deux saints evesques qu'il appelle pour ses recors [dont il invoque le témoignage] ?, I, 204 dans RECORS
Mourant, il [le roi de Fez, en une bataille] se feit porter où le besoing l'appeloit.... cet effort acheva d'accabler ce peu de vie qui luy restoit : on le recoucha, III, 94 dans RECOUCHER
Se veoir destailler en pieces et arracher une balle d'entre les os, se souffrir recoudre, cauteriser...., I, 203 dans RECOUDRE
Je me recouppe si souvent à faulte de haleine [mon style est coupé], I, 103 dans RECOUPER
Le compaignon [un conjuré] se tenant pour descouvert, Il recourut à l'autel, requerant franchise, I, 255 dans RECOURIR
Pour distinguer les loix naturelles des controuvées, il fault recourir à la generale police du monde, I, 258 dans RECOURIR
Pendant nos dernieres guerres de Milan, et tant de prises et de rescousses, I, 297 dans RECOUSSE ou RESCOUSSE
Soigneux, à fort grande despense, de recouvrer des hommes suffisants en tout genre de sciences, qu'il tenoit continuellement autour de luy, I, 144 dans RECOUVRER
Quand l'un d'entre eulx [éléphants] se treuve prins dans certaines fosses qu'on leur prepare, et les recouvre l'on de menues brossailles pour les tromper...., II, 176 dans RECOUVRIR
Il sembleroit que je vous voulsisse souspeconner.... et recriminer de ne croire pas...., IV, 217 dans RÉCRIMINER
J'ay veu en mon temps cent artisans, cent laboureurs plus sages et plus heureux que des recteurs de l'université, et lesquels j'aimerois mieulx ressembler, II, 207 dans RECTEUR
Parce que l'esternuement vient de la teste, nous luy faisons cet honneste recueil, IV, 2 dans RECUEIL
Ces recitateurs et recueilleurs [compilateurs], IV, 48 dans RECUEILLEUR
Il me semble raisonnable que meshui je m'appile et me recueille en ma coque, comme les tortues, IV, 117 dans RECUEILLIR
Recueillant leurs discours [des doctes] comme des oracles, 2, 136 dans RECUEILLIR
Je me contente d'une mort recueillie en soy, quiete et solitaire, IV, 111 dans RECUEILLIR
Les reculements de messieurs de Montmorency et de Brion [reculés, mis à l'écart par François Ier], II, 114 dans RECULEMENT
À mesure que la mémoire leur fournit la chose entiere et presente, ils reculent si arriere que leur narration..., I, 34 dans RECULER
Le reculer leur estant interdict par la foule, II, 38 dans RECULER
Ny nostre hardiesse, ny nostre couardise ne la peuvent advancer ou reculer [la mort], III, 131 dans RECULER
Ce n'est pas merveille si, à reculons, des enfants aux peres, l'affection n'est pas si grande, II, 69 dans RECULONS (À)
Comme on dict d'Epimenides, qu'il devinoit à reculons [les choses passées], III, 137 dans RECULONS (À)
[Contre la mort volontaire] les loix nous redemandent compte de nous pour leur interest, et ont action d'homicide contre nous, II, 26 dans REDEMANDER
Quand le philosophe Diogenes avoit faulte d'argent, il disoit qu'il le redemandoit à ses amis, non qu'il le demandoit, I, 216 dans REDEMANDER
Je redicterois plus volontiers encores autant d'Essais que de m'assujettir à resuyvre ceulx-ci pour cette puerile correction, IV, 92 dans REDICTER
Pourquoy les Lacedemoniens ne redigeoient par escript les ordonnances de la prouesse, et ne les donnoient à lire à leurs jeunes gents, I. 187 dans RÉDIGER
Nostre charge [dans les leçons reçues] ce n'est que redire ce qu'on nous a dict, I, 160 dans REDIRE
Le serviteur, pour n'estre plus en peine de luy redire si souvent mesme chose...., II, 108 dans REDIRE
Les paroles redictes [rapportées] ont, comme aultre son, aultre sens, IV, 230 dans REDIRE
Les vieillards perdent la souvenance de leurs redictes, I, 46 dans REDITE
La redicte est partout ennuyeuse, feust-ce dans Homere, IV, 87 dans REDITE
Ce peuple [de Bordeaux] qui employa touts les plus extremes moyens qu'il eust en ses mains à me gratifier.... et feit bien plus pour moi en me redonnant ma charge, qu'en me la donnant premierement, IV, 171 dans REDONNER
Nous avions [en France] assez d'ames mal nées, sans gaster les bonnes et genereuses ; si que, si nous continuons, il restera malayséement à qui fier la santé de cet estat, au cas que la fortune nous la redonne, IV, 199 dans REDONNER
Les plaisirs mesmes.... me redoublent le regret de sa perte [de la Boétie], I, 219 dans REDOUBLER
Nous doubtons sur Ulpian et redoutons encores sur Bartolus, IV, 235 dans REDOUTER
Ordonner à l'ame.... de se r'allier à luy [le corps]... le conseiller, le redresser...., III, 40 dans REDRESSER
Leur ville reduicte à l'extremité par les Romains, II, 32 dans RÉDUIRE
Cependant qu'il [un maître de maison] se contente de l'espargne et chicheté de sa table, tout est en desbauche en divers reduicts de sa maison, II, 79 dans RÉDUIT
Estant toutes choses subjectes à passer d'un changement en aultre, la raison, y cherchant une reelle subsistance, se treuve deceue, II, 376 dans RÉEL, ELLE
Nous fournir de choses et de preceptes qui reelement et plus joinctement servent à la vie, IV, 193 dans RÉELLEMENT
Il fault conclure que Dieu seul est, non point selon aulcune mesure du temps.... ains un realement estant, qui par un seul maintenant emplit le tousjours, II, 379 dans RÉELLEMENT
Et qui nous [Français] pourroit joindre à cette heure et acharner à une entreprise commune tout nostre peuple, nous ferions refleurir nostre ancien nom militaire, II, 65 dans REFLEURIR
Et dict on que le coup du soleil et du vent est plus poisant par reflexion qu'à droict fil, III, 363 dans RÉFLEXION
La cause du flux et reflux de la riviere du Nil, III, 33 dans REFLUX
Mais de refondre une si grande masse [la chose publique], et changer les fondements d'un si grand bastiment...., IV, 82 dans REFONDRE
Opinions non vulgaires et reformatrices du monde, II, 147 dans RÉFORMATEUR, TRICE
[Alcibiade] autant reformé à Sparte, comme voluptueux en Ionie, I, 185 dans REFORMER
Ayons tousjours ce refrain de la souvenance de nostre condition, I, 76 dans REFRAIN
Ces discours ont accoustumé d'esgayer et resjouir ceulx qui les traictent, non les renfrongner et contrister, I. 175 dans REFROGNER ou RENFROGNER
Alors il refroigna son front et s'attrista jusqu'aux larmes, II, 171 dans REFROGNER ou RENFROGNER
Il luy refroidira l'envie de s'attacher au prince aultrement que par un debvoir publicque, I, 167 dans REFROIDIR
Il ne fault ny fuir la vie, ni refuir à la mort, I, 89 dans REFUIR
Mon ame, de sa complexion, refuyt la menterie, III, 52 dans REFUIR
Chiron refusa l'immortalité, I, 89 dans REFUSER
Qu'il ne semble pas reprocher à aultruy tout ce qu'il refuse à faire, I, 166 dans REFUSER
La philosophie ne doibt estre refusée ny aux festins ny aux jeux, I, 182 dans REFUSER
Je ne veulx pas qu'on refuse, aux charges qu'on prend, l'attention.... et le sang au besoing, IV, 152 dans REFUSER
Tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend.... que nous sommes tenus d'accepter tout ce que nous ne pouvons refuter, IV, 183 dans RÉFUTER
Les sages disent que pour le regard du sçavoir il n'est que la philosophie, et pour le regard des effects, que la vertu, qui...., I, 290 dans REGARD
Nous appelons laideur une mesadvenance au premier regard, IV, 222 dans REGARD
Les loix qui regardent les trespassez, I, 12 dans REGARDER
Voyant mettre le feu à une piece qui le regardoit, I, 50 dans REGARDER
Vous ne leur feriez pas seulement regarder en face les ennemis, I, 64 dans REGARDER
L'invention des parfums aux eglises regarde à cela, de nous resjouir, esveiller et purifier le sens, I, 393 dans REGARDER
Toutes les pieces de l'univers me regardent ; la terre me sert à...., II, 274 dans REGARDER
Ne regardez pas à cette voix piteuse [d'une femme dont le mari vient de mourir], regardez ce teinct, III, 178 dans REGARDER
Le dire humain ne se doibt servir de la dignité, majesté, regence du parler divin, I. 401 dans RÉGENCE
Ils [certains sauvages] mangent leurs parents pour les regenerer par la transmutation en leur chair vifve, au moyen de la digestion et du nourrissement, II, 346 dans RÉGÉNÉRER
Aimer mieulx estre regent et precepteur d'erreur et de mensonge, que d'estre disciple en l'eschole de verité, II, 224 dans RÉGENT, ENTE
Edouard qui regenta [gouverna] si longtemps nostre Guienne, I, I dans RÉGENTER
Cette amitié qui possede l'ame, la regente en toute souveraineté, I, 216 dans RÉGENTER
Les enfants en nos jours regentent les plus vieux sur les lois ecclesiastiques, I, 400 dans RÉGENTER
Quand Platon faict le legislateur, il emprunte un style regentant et asseverant, II, 244 dans RÉGENTER
Fuis ces images regenteuses et inciviles, et cette puerile ambition de vouloir paroistre plus fin, pour estre autre, I, 166 dans RÉGENTEUR, EUSE
Il n'est plus temps de regimber, quand on s'est laissé entraver, III, 322 dans REGIMBER
Le regime qui arreste le beuveur avant l'yvresse, le paillard avant la pelade..., n'est ennemy de nos plaisirs, I, 177 dans RÉGIME
De quel regiment [genre, secte] estoit ma vie, je ne l'ay apprins qu'aprez qu'elle est exploictée et employée, II, 294 dans RÉGIMENT
Nos inclinations mesmes, nos discours, nos volontez qu'ils [les astres] regissent, II, 153 dans RÉGIR
La charge de regir lui appartenant [à l'âme], III, 382 dans RÉGIR
Le registre des negoces du mesnage où se logent les menus comptes, payements, marchés qui ne requierent la main du notaire, I, 257 dans REGISTRE
Le reglement c'est son util [à la vraie vertu], non pas la force, I, 177 dans RÈGLEMENT
Combien ces nations [de l'Amérique], sans magistrat et sans loy, vivent plus legitimement et plus regléement que les nostres, où il y a plus d'officiers et de loix qu'il n'y a d'aultres hommes et qu'il n'y a d'actions !, II, 222 dans RÈGLEMENT
Sçavoir user des biens regléement et les perdre constamment, I, 177 dans RÈGLEMENT
Nos appetits simples et reglez par la condition de nostre naissance, II, 287 dans RÉGLER
Nostre grand et glorieux chef d'oeuvre, c'est vivre à propos ; toutes aultres choses, regner, thesauriser, bastir, n'en sont qu'appendicules et adminicules, IV, 296 dans RÉGNER
Cette alaigresse et vigueur qui regorgeoit de mon adolescence, I, 91 dans REGORGER
C'est tesmoignage d'indigestion que de regorger la viande comme on l'a avallée, I, 161 dans REGORGER
Son regret [le regret de sa perte] me console et m'honore, II, 83 dans REGRET
Le repentir ne touche pas proprement les choses qui ne sont pas en notre force ; ouy bien le regretter, III, 268 dans REGRETTER
Les difficultez anoblissent, aiguisent et rehaulsent [le plaisir de la vertu], I, 70 dans REHAUSSER
Qu'on veoye, en ce que j'emprunte, si j'ay sceu choisir de quoy rehaulser mon propos, II, 98 dans REHAUSSER
Il fault avoir les reins bien fermes pour entreprendre de...., I, 155 dans REIN
Un medicament a sa charge d'aller droict au reins, voire jusques à la vessie...., III, 218 dans REIN
Comparez.... un laboureur.... qui n'a du mal que lorsqu'il l'a, où l'aultre a souvent la pierre en l'ame avant qu'il l'ayt aux reins, II, 212 dans REIN
Avecques raison l'appelle [la coutume] Pindarus, à ce qu'on m'a dict, royne et emperiere du monde, I, 115 dans REINE
Le roi de la Mexique changeoit quatre fois par jour d'accoustrements, jamais ne les reiteroit, I, 262 dans RÉITÉRER
Quand cette preuve [des causes d'un effet] auroit esté parfaicte, combien de fois feut elle reiterée ?, III, 230 dans RÉITÉRER
Une ame forte et solide, contre laquelle les traicts de la fortune venants à donner, il est force qu'ils rejaillissent et s'esmoussent, I, 388 dans REJAILLIR
Cette piperie rejaillit sur celui qui la faict, III, 285 dans REJAILLIR
Il fault rejecter [renvoyer] tousjours chascun à son gibbier, I, 58 dans REJETER
Pour ne nous desconforter [par la vue de notre intérieur], nature a rejecté bien à propos l'action de nostre veue au dehors, IV, 145 dans REJETER
Des sagettes si longues qu'à les reprendre à la main on les pouvoit rejecter à la mode d'un dard, I, 364 dans REJETER
Les discours de la philosophie ont accoustumé d'esgayer et resjouir ceux qui les traictent, I, 175 dans RÉJOUIR
Il faut que ce soit avecques relasche et moderation [que l'âme doit être exercée] ; elle s'affolle d'estre trop continuellement bandée, III, 305 dans RELÂCHE
Tout cela destrempe et relasche cette soudure fraternelle, I, 208 dans RELÂCHER
Ils ayment mieulx la mort que de relascher un seul poinct d'une grandeur de courage invincible, I, 241 dans RELÂCHER
Touts les navires qui relaschoient du port de Pyrée y abordoient, II, 220 dans RELÂCHER
Soliman.... ayant sceu que Mercurin et les habitans de Castro estoient detenus prisonniers.... manda qu'on les relaschast, III, 53 dans RELÂCHER
Les Romains avoient des chevaux qui se menoient à dextre ou à relais, pour les prendre tous frais au besoing, I, 358 dans RELAIS
Je n'aime point cette suffisance relative et mendiée [science prise dans les livres], I, 44 dans RELATIF, IVE
Les choses mortes ont encores des relations occultes à la vie, I, 20 dans RELATION
La correspondance et relation qui engendre les vrayes amitiez, I, 208 dans RELATION
Un ordre et une relation infaillible des unes choses aux aultres, II, 4 dans RELATION
L'heremite relegué aux deserts d'Arabie, IV, 156 dans RELÉGUER
Une subtilité aiguë et relevée [dans la poésie], I, 266 dans RELEVER
Nous estions perdus si ce livre [le Plutarque d'Amyot] ne nous eust relevez du bourbier, II, 41 dans RELEVER
Si j'en estois un coup vaincu et atterré [de peur], je ne m'en releverois jamais bien, IV, 4 dans RELEVER
Quand je me confesse à moy religieusement, je treuve...., III, 87 dans RELIGIEUSEMENT
Les Lacedemoniens, religieux observateurs des ordonnances de...., I, 126 dans RELIGIEUX, EUSE
C'est tout ce que j'ay peu recouvrer de ses reliques [deux livres de La Boétie], I, 206 dans RELIQUE
S'il [l'envahisseur] venoit à la perte d'une battaille, [qu'il n'aurait] aulcun moyen de sauver les reliques de son armée, I, 357 dans RELIQUE
L'heur et la beatitude qui reluit en la vertu, I, 70 dans RELUIRE
Et si est ce que partout où sa pureté reluict, la nature faict honte à l'art, I, 235 dans RELUIRE
Remaschons soubdain : eh bien ! quand ce seroit la mort !, I, 76 dans REMÂCHER
Je remaschois tantost ce beau mot d'un ancien, III, 1 dans REMÂCHER
Les maulx de l'ame s'obscurcissent en leur force ; le plus malade les sent le moins ; voilà pourquoy il les fault souvent remanier, au jour, d'une main impiteuse, les ouvrir, et arracher du creux de nostre poictrine, III, 313 dans REMANIER
On y inseroit toutes les survenances de quelque remarque, I, 257 dans REMARQUE
On a remarqué qu'ils ne s'amuserent qu'à haster...., I, 63 dans REMARQUER
On a raison de remarquer l'indocile liberté de...., I, 97 dans REMARQUER
Il apperceut ce gentilhomme qui lui avoit esté remarqué [indiqué], I, 127 dans REMARQUER
Les fines gens remarquent bien plus curieusement, et plus de choses, I, 233 dans REMARQUER
Si j'estois grand enlumineur de mes actions, à l'adventure rembarrerois je bien ces reproches, I, 198 dans REMBARRER
Estudiant au coing d'une salle qu'on luy avoit rembarré de tapisserie, IV, 257 dans REMBARRER
S'il survient quelque grand inconvenient qui ne se puisse remedier, II, 222 dans REMÉDIER
Aulcuns ont dict qu'il y avoit une ame generale, comme un grand corps duquel toutes les ames particulieres estoient extraites, et s'y en retournoient, se remeslant tousjours à cette matiere universelle, II, 295 dans REMÊLER
Il s'en est veu [des éléphants] qui, en leur privé, rememoroient leur leçon, et s'exerceoient, par soing et par estude, pour n'estre tansez et battus de leurs maistres, II, 175 dans REMÉMORER
Le voleur.... le remercie [Dieu] de l'aysance qu'il a trouvé à desgosiller un passant, I, 402 dans REMERCIER
Il [Xénophon] montre que nous devons plus rarement prier Dieu, d'autant qu'il n'est pas aysé que nous puissions si souvent remettre nostre ame en ceste assiette reglée, reformée et devotieuse où il fault qu'elle soit pour ce faire, I, 402 dans REMETTRE
Iniques juges, qui remettent à juger alors que...., I, 31 dans REMETTRE
S'abandonnant et se remettant à la garde des dieux, I, 137 dans REMETTRE
L'un de ses serfs le vint advertir que l'audience estoit remise au lendemain, I, 291 dans REMETTRE
Donner à son ennemy moyen de se remettre sus.... des soldats ralliez et remis, I, 351 dans REMETTRE
Il entreprint de le tuer pour remettre son païs en liberté, II, 43 dans REMETTRE
J'estois ici à mesme pour payer ma debte, mais j'ay trouvé un bon crediteur qui me l'a remise, Lett. V dans REMETTRE
On luy faict [à l'âme] recevoir le mensonge et le vice, si on l'en instruit ; en quoy elle ne peult employer sa reminiscence, cette image et conception n'ayant jamais logé en elle, II, 298 dans RÉMINISCENCE
Feu de fiebvre, subject à accez et remises, I, 209 dans REMISE
La decadence, la vigueur et la naissance, les accez et les remises de l'amour, III, 376 dans REMISE
Lucullus.... l'employoit [un soldat] à quelque exploict hazardeux, par toutes les plus belles remontrances de quoy il se pouvoit adviser, II, 5 dans REMONTRANCE
Sur quoy il me remontra que j'avois mal faict, I, 151 dans REMONTRER
Il remontra l'obligation que la nation luy avoit, II, 35 dans REMONTRER
[Pays où les femmes], si un pouil les mord, sont tenues par debvoir de magnanimité de le remordre, I, 113 dans REMORDRE
Mon ame, de sa complexion, refuyt la menterie, et nait mesme à la penser ; j'ai une interne vergongne et un remords picquant, si parfois elle m'eschappe, III, 52 dans REMORDS
Les Assyriens.... ne logeoient jamais en camp qui ne feust fossoyé et remparé, I, 365 dans REMPARER (SE)
Nostre ame s'eslargit d'autant plus qu'elle se remplit, I, 139 dans REMPLIR
Au premier qui me ramene et qui me demande la verité nue et crue, je quitte soubdain mon effort, et la luy donne sans exaggeration, sans emphase et sans remplissage, IV, 180 dans REMPLISSAGE
Le soldat de Lucullus, ayant esté desvalisé par les ennemis, feit sur eulx, pour se revencher, une belle entreprinse ; quand il se feut remplumé de sa perte...., II, 5 dans REMPLUMER
Sa chambriere ayant entendu la cause de ce remuement [de Démocrite, qui se levait de table pour aller dans son jardin], II, 242 dans REMUEMENT ou REMÛMENT
Aristote, qui remue toutes choses, s'enquiert...., I, 14 dans REMUER
Pendant que nous nous remuons [vivons].... mais estant hors de l'estre...., I, 14 dans REMUER
Remuer les dez, I, 109 dans REMUER
Leur religion portoit que les ames estant eternelles ne cessoient de se remuer et changer de place d'un corps à un autre, II, 132 dans REMUER
Un enfant de Lacedemone se laissa dechirer tout le ventre à un regnardeau qu'il avoit desrobbé, III, 150 dans RENARDEAU
Le roy estoit distingué de son peuple d'une plaisante maniere et bien rencherie : il avoit une religion à part, I, 326 dans RENCHÉRIR
Poppea masquoit ses beautez pour les rencherir à ses amants, III, 5 dans RENCHÉRIR
En l'une des rencontres de Germanicus contre les Allemans, I, 62 dans RENCONTRE
Deffendant là dessus son faict, il estoit fameux en bons rencontres, I, 110 dans RENCONTRE
Quand les devins avoient failly de rencontre, I, 248 dans RENCONTRE
Galen [dit] que sans la rencontre des semences la generation ne se peult faire, II, 311 dans RENCONTRE
Thomas me rencontrant un jour à Toulouse, I, 91 dans RENCONTRER
Si les commoditez se rencontrent improuvues et pressantes, I, 94 dans RENCONTRER
Mes opinions rencontrent souvent aux leurs, I, 155 dans RENCONTRER
Je me rencontrai un jour à Rome, sur le poinct qu'on...., II, 130 dans RENCONTRER
Je me suis tousjours repenty de me r'endormir le matin, IV, 277 dans RENDORMIR
Rendre son païs entre les mains d'un tyran, I, 4 dans RENDRE
Rendre une place, I, 54 dans RENDRE
Rendre [accomplir] les voeux [qu'on a voués], I, 19 dans RENDRE
Il jecta dans ce qu'elle rendit [vomit] une espingle tortue, I, 100 dans RENDRE
Rendre tesmoignage d'une chose, I, 103 dans RENDRE
Se rendre à la verité, I, 167 dans RENDRE
Se rendre à la raison, II, 70 dans RENDRE
Rendre la gorge [vomir], I, 184 dans RENDRE
Rendre l'ame, I, 243 dans RENDRE
Ce pacquet lui ayant esté rendu pendant son souper...., II, 43 dans RENDRE
Mon pourpoint estoit taché du sang que j'avois rendu, II, 54 dans RENDRE
S'estant parfaictement commis l'un à l'autre, ils [Lélius et Gracchus] tenoient parfaictement les renes de l'inclination l'un de l'autre, I, 214 dans RÊNE
Et se r'enfonçant dans le lict, se remeit encores à sommeiller, I, 340 dans RENFONCER
J'eusse estimé qu'il [le boire] l'eust refreschie et renforcée [une jument fatiguée], I, 368 dans RENFORCER
Quand je vins à revivre [après une syncope], je me sentis tout d'un train rengager aux douleurs, II, 58 dans RENGAGER
Il n'y a point de medecine qui n'empire et rengrege ce mal, III, 347 dans RENGRÉGER
On n'a pas veu sortir de Macedoine, ny de Perse, aulcun orateur de renom, I, 381 dans RENOM
Si le soing de se faire cognoistre aux siecles advenir et de la renommée, I, 291 dans RENOMMÉE
Nous enrichissons les aultres animaux des biens naturels, et les leur renonceons, pour nous honorer des biens acquis, II, 167 dans RENONCER
Je renonce dez à present aux favorables tesmoignages qu'on me vouldra donner, parce que je seray mort, III, 303 dans RENONCER
À quoy faire desmembrons nous en divorce un bastiment tissu d'une si joincte et fraternelle correspondance [le corps et l'esprit] ? au rebours, renouons le par mutuels offices, IV, 305 dans RENOUER
Mon frere, dict il [La Boétie mourant], que j'aime si cherement, et que j'avois choisi parmi tant d'hommes pour renouveller avecques vous cette vertueuse et sincere amitié, de laquelle...., Lettre V dans RENOUVELER
Il a un grand train, un beau palais, tant de credit, tant de rente, I, 324 dans RENTE
R'entrer en soy pour raisonner [des préjugés], I, 116 dans RENTRER
Si que voylà le cheval abbattu et couché tout estourdy ; moy, dix ou douze pas au delà, estendu à la renverse, le visage tout meurtry...., II, 52 dans RENVERSE
Renversez [couchés] dans la plume, nous...., I, 91 dans RENVERSER
L'ennemy, aprez les avoir renversez, s'amusant à les poursuyvre, I, 341 dans RENVERSER
La morsure d'un chien malade estonne et renverse toutes ses facultez, II, 300 dans RENVERSER
Qu'est-ce aultre chose [la philosophie conseillant de sortir de la vie pour échapper aux maux] qu'une confession de son impuissance et un renvoi non seulement à l'ignorance, mais à la stupidité mesme, au non sentir et au non estre ?, II, 221 dans RENVOI
De la teste, nous convions, nous renvoyons, advouons, desadvouons...., II, 159 dans RENVOYER
Si vous avez faict vostre proufit de la vie, vous en estes repeu, I, 85 dans REPAÎTRE
Il avait affaire à un accident reparable, IV, 241 dans RÉPARABLE
Leur repentance, consistant en visible et maniable reparation, I, 397 dans RÉPARATION
À la charge qu'on me fait, si je n'ay de quoy repartir brusquement sur le champ...., IV, 58 dans REPARTIR
Ils [les hommes de l'Amérique] se levent avec le soleil, et mangent soubdain aprez s'estre levez, pour toute la journée ; car ils ne font aultre repas que celui-là, I, 237 dans REPAS
Isabelle ayant à repasser de Zelande en son royaume, I, 154 dans REPASSER
Je leur lairrois [aux enfants] la jouissance de mes biens, mais avecques liberté de m'en repentir s'ils m'en donnoient occasion, II, 77 dans REPENTIR (SE)
Des mains, nous interrogeons, nombrons, confessons, repentons...., II, 159 dans REPENTIR (SE)
Comme si, battu de ce bruit, il [un homme travaillant au milieu du bruit] se ramenast et reserrast plus en soy pour la contemplation, et que ceste tempeste de voix repercustat ses pensées au dedans, IV, 257 dans RÉPERCUTER
Je laisse courir mes inventions sans en replastrer et recoudre les defaults, I, 155 dans REPLÂTRER
L'un et l'autre [le corps et l'esprit] s'apparesse cruellement en moy par la repletion, III, 288 dans RÉPLÉTION
C'est une espineuse entreprise.... de suyvre une allure si vagabonde que celle de nostre esprit, de penetrer les profondeurs opaques de ses replis internes...., II, 59 dans REPLI
Tous les jours et à toute heure nous disons d'un autre ce que nous dirions plus proprement de nous, si nous sçavions replier aussi bien qu'estendre nostre consideration...., II, 82 dans REPLIER
Responses, dupliques, repliques, tripliques, quadrupliques...., III, 63 dans RÉPLIQUE
Platon tansa un enfant qui jouait aux noix. Il luy respondit : Tu me tanses de peu. L'accoustumance, repliqua Platon, n'est pas chose de peu, I, 107 dans RÉPLIQUER
Ce sont pour moi mauvais respondants que magiciens, I, 102 dans RÉPONDANT
Comment respondre des pensées de personnes incogneues ?, I, 103 dans RÉPONDRE
Il n'a recueilly aulcuns fruicts respondants à une si exquise culture, I, 195 dans RÉPONDRE
Je ne sçais si je me puis respondre, que il ne se face pas à l'advenir quelque aultre descouverte, I, 230 dans RÉPONDRE
Faire respondre sa vie à sa doctrine, III, 126 dans RÉPONDRE
Ils se precipiterent en la mer par une fenestre dè leur logis qui y respondoit, III, 179 dans RÉPONDRE
Estant en nostre sens froid et reposé...., II, 325 dans REPOSER
La tourbe de nos hommes.... continuellement flottante en l'orage des passions diverses qui la poulsent et repoulsent, I, 326 dans REPOUSSER
La premiere reprehension qu'on faict de son ouvrage [de Sebond], c'est que les chrestiens ont tort de vouloir appuyer leur creance par des raisons humaines, II, 139 dans RÉPRÉHENSION
Reprendre les faultes d'aultruy, I, 156 dans REPRENDRE
Avant que se laisser reprendre, il se donna de l'espée au travers...., II, 32 dans REPRENDRE
Quand je veins à revivre, et à reprendre mes forces, II, 58 dans REPRENDRE
Ce testu indocile pense il pas reprendre un nouvel esprit, pour reprendre une nouvelle dispute ?, IV, 248 dans REPRENDRE
Par advertissements et instructions reprinses à intervailes, IV, 272 dans REPRENDRE
Representons-la [la mort] à nostre imagination, I, 76 dans REPRÉSENTER
Ces tragedies se representerent en nostre college avecques dignité, I, 198 dans REPRÉSENTER
Tous nos efforts ne peuvent seulement arriver à representer [reproduire] le nid du moindre oyselet, sa contexture, I, 235 dans REPRÉSENTER
[Le peintre] ne pouvant representer à son gré l'escume et la bave [du chien], I, 254 dans REPRÉSENTER
À manier une balle d'arquebuse soubs le second doigt, celuy du milieu estant entrelacé par dessus, il fault se contraindre pour advouer qu'il n'y en ayt qu'une, tant le sens nous en represente deux, II, 363 dans REPRÉSENTER
Leurs gouvernantes [des jeunes filles] ne leur impriment aultre chose que le visage de l'amour ne feust qu'en le leur representant continuellement pour les en desgouster, III, 328 dans REPRÉSENTER
Il se print à me prier et reprier, avecques une extreme affection, de luy donner une place, IV, 335 dans REPRIER
Cette bonne vieille par sa reprimande et son interdiction...., III, 328 dans RÉPRIMANDE
Elles se saulpoudroient de quelque pouldre pour reprimer les sueurs, I, 374 dans RÉPRIMER
Pour juger du lustre de l'escarlatte, on nous ordonne de passer les yeulx par dessus, en la parcourant à diverses veues, soubdaines reprinses et reiterées, II, 100 dans REPRISE
Ce feut.... d'exprimer parfaictement [une pie qui imitait] leurs reprinses [des trompettes], leurs poses et leurs muances, II, 175 dans REPRISE
Il n'est aulcune si juste volupté en laquelle l'excez et l'intemperance ne nous soit reprochable, I, 227 dans REPROCHABLE
Par où il bridoit les occultes caquets des moqueurs, et esmoussoit la poincte de ce reproche, III, 48 dans REPROCHE
Estre reproché de trahison, I, 25 dans REPROCHER
Les Ephesiens luy reprochoient à quoy il passoit son temps à jouer avecques les enfants devant le temple, I, 141 dans REPROCHER
Richesses, presents.... et telle aultre basse marchandise qu'ils reprouvent, I, 211 dans REPROUVER
Nos anciens auteurs ecclesiastiques font avecques honneur mention d'une femme qui repudia son mari...., I, 227 dans RÉPUDIER
Et servoit cette reputation [l'idée qu'il avait un secret pour déjouer les conjurations] à tenir ses ennemis en crainte, I, 137 dans RÉPUTATION
Nous ne requerons pas beaucoup de science aux femmes, I, 148 dans REQUÉRIR
Les dames couvrent leur sein d'un reseul, III, 363 dans RÉSEAU
[Il fault joindre la raison à la foi] mais tousjours avecques cette reservation, de n'estimer pas que ce soit de nous qu'elle despende, II, 140 dans RÉSERVATION
J'en feis bientost des reserves notables [d'argent], selon ma condition, I, 315 dans RÉSERVE
Non pour en faire magasin et reserve à mes heritiers, III, 232 dans RÉSERVE
Ne s'entremettre que bien reservéement d'escrire de la religion, I, 401 dans RÉSERVÉMENT
En ma nourriture [éducation] il [mon père] reserva plusieurs façons particulieres contre l'usage des colleges, I, 196 dans RÉSERVER
Heraclytus resigna la royauté à son frere, I, 141 dans RÉSIGNER
Condamner ainsi resolument une chose pour faulse et impossible, c'est...., I, 200 dans RÉSOLÛMENT
Un pyrrhonisme soubs une forme resolutive, II, 237 dans RÉSOLUTIF, IVE
Le parler dogmatiste et resolutif, II, 240 dans RÉSOLUTIF, IVE
Quitant sa resolution [fermeté], il s'abandonna au dueil, I, 6 dans RÉSOLUTION
La resolution et asseurance d'une ame reglée, I, 67 dans RÉSOLUTION
Il print une très noble resolution d'attendre sans effroy ce qui...., I, 137 dans RÉSOLUTION
La resolution à la guerre et affection à leurs femmes, I, 238 dans RÉSOLUTION
Dispute qui durera eternellement, sans resolution et sans accord, I, 385 dans RÉSOLUTION
Interrogé.... il nous fault veoir mourir, dict il [Solon], avant que d'en pouvoir resouldre [du bonheur], I, 68 dans RÉSOUDRE
Toute la sagesse se resoult enfin à ce poinct, de nous apprendre à...., I, 69 dans RÉSOUDRE
Pour suyvre avecques resolue volonté la vengeance d'une injure, I, 271 dans RÉSOUDRE
Voyant l'empereur resolu de ce voyage, I, 321 dans RÉSOUDRE
Le grain s'amollit, se resoult et destrempe comme en laict, II, 186 dans RÉSOUDRE
Peu de gents meurent, resolus [sûrs] que ce soit leur heure derniere, II, 380 dans RÉSOUDRE
Vous ne ferez que rendre la pareille à l'opinion très resolue qu'il [La Boétie] avoit de vostre vertu, Lettre au chancel. l'Hospital. dans RÉSOUDRE
Nous, qui debvrions avoir respect d'en envoyer les ames [des condamnés] en bon estat, II, 128 dans RESPECT
Il ordonna que, sans respect de la noblesse, on choisist celuy qui auroit le plus de mérite ; mais où la valeur seroit pareille, qu'alors on eust respect à la noblesse, III, 320 dans RESPECT
Respectant et craignant sa raison et sa conscience, si qu'il ne puisse sans honte bruncher en leur presence, I, 279 dans RESPECTER
Une opinion tendre et respectueuse, III, 351 dans RESPECTUEUX, EUSE
Une arme trenchante et resplendissante, IV, 18 dans RESPLENDISSANT, ANTE
[Sorte d'] apprentissage et ressemblance [image] de la mort, I, 69 dans RESSEMBLANCE
La ressemblance des enfants aux peres.... ressemblance d'humeurs, II, 296 dans RESSEMBLANCE
Ils ont grande abondance de poisson et de chairs qui n'ont aulcune ressemblance aux nostres, I, 236 dans RESSEMBLANCE
Le jeune Ciceron, qui n'a ressemblé son pere que de nom, II, 108 dans RESSEMBLER
[Gallion s'amusait en exil] ils le rappelerent pour accommoder leur punition à son ressentiment, I, 228 dans RESSENTIMENT
Ce ressentiment bien vif qui est naturellement en moi [de la poésie], I, 266 dans RESSENTIMENT
Offenser un homme sans sentiment [mort] plus tost que d'encourir le hazard de son ressentiment, III, 112 dans RESSENTIMENT
Nous avons poursuyvl avecques resolue volonté la vengeance d'une injure, et ressenti un singulier contentement de la victoire, I, 271 dans RESSENTIR
Je treuve que c'est injustice.... de ne retrencher et resserrer nos commoditez pour pourveoir aux leurs [des enfants], II, 71 dans RESSERRER
Pour jouir de l'or qu'il avoit resserré, IV, 22 dans RESSERRER
Il fault rebattre et resserrer, à bons coups de mail, ce vaisseau qui se desprend, IV, 205 dans RESSERRER
Nos forces nous faillent [dans la vieillesse] ; retirons les et resserrons en nous, I, 279 dans RESSERRER
Je ne sçais gueres par quels ressorts la peur agit en nous, I, 61 dans RESSORT
J'en trouverois incontinent le ressort [le motif de ces actions], I, 214 dans RESSORT
Mon ame.... ne lairroit jamais ressouder et consolider la playe qui l'auroit percée, IV, 4 dans RESSOUDER
La premiere [maladie].... me mettroit sans ressource, IV, 4 dans RESSOURCE
Et de ce sçavoir, il fauldroit qu'elles [les âmes] se ressouvinssent encores...., II, 298 dans RESSOUVENIR
Que ce que nous apprenions n'estoit qu'un ressouvenir de ce que nous avions sceu, II, 298 dans RESSOUVENIR
Il estoit tumbé si grande abondance de sang dans mon estomach, que, pour l'en descharger, nature eut besoin de resusciter ses forces, II, 53 dans RESSUSCITER
Est-ce pas de quoy resusciter de despit, qui m'aura craché au nez pendant que j'estois, me vienne frotter les pieds quand je commence à n'estre plus ?, III, 178 dans RESSUSCITER
Et ainsi du reste, I, 58 dans RESTE
Le reste de la France prend pour regle la regle de la court, I, 338 dans RESTE
Tant qu'il y a un doigt d'esperance de reste, II, 30 dans RESTE
Ma comedie est preste, il ne reste qu'à y adjouster les vers, I, 190 dans RESTER
Que luy reste il à desirer ?, I, 326 dans RESTER
Cete jalousie nous rend plus espargnants et restrains envers nos entants, II, 71 dans RESTREINDRE
Pourquoy Dieu auroit-il restreint ses forces à certaine mesure ?, II, 261 dans RESTREINDRE
La vertu d'asseicher ou restreindre, II, 358 dans RESTREINDRE
L'amitié que nous portons à nos femmes, elle est très legitime ; la theologie ne laisse pas de la brider pourtant et de la restreindre, I, 225 dans RESTREINDRE
Ces restrictions [à l'usage du vin], en partie empruntées des Carthaginois...., II, 19 dans RESTRICTION
En semant les questions et les retaillant, on faict foisonner le monde en querelles, IV, 234 dans RETAILLER
Je ne me veois et retaste plus universellement en nulle autre posture [qu'en jouant aux échecs], I, 377 dans RETÂTER
Cependant qu'il luicte avecques sa memoire et qu'il la retaste...., IV, 88 dans RETÂTER
Les Turcs en retiennent quelque chose [de cet usage], I, 48 dans RETENIR
Qui retentera son estre et ses forces n'y verra...., II, 306 dans RETENTER
Il ne m'en souvient [de ce que j'ai su] ; et, si je suis homme de quelque leçon, je suis homme de nulle retention, II, 98 dans RÉTENTION
Au retentir d'un valon, le son d'une trompette semble...., II, 362 dans RETENTIR
Nostre condition faultiere nous debvroit faire porter plus moderéement et retenuement en nos changemens, II, 321 dans RETENUEMENT
Un cheval restif et poulsif, III, 46 dans RÉTIF, IVE
Ayant retiré [obtenu] cette promesse, I, 17 dans RETIRER
Son ennemy s'en estoit fuy et retiré au Païs bas, I, 30 dans RETIRER
Dernierement que je me retiray chez moi, I, 32 dans RETIRER
Nostre vie retire [ressemble] à la grande et populeuse assemblée des jeux olympiques, I, 171 dans RETIRER
Luy conseillant de se retirer de cette ambition du monde à quelque vie solitaire, I, 251 dans RETIRER
Dieu l'ayant retiré à soy bientost aprez...., I, 252 dans RETIRER
Le train d'un seigneur retiré et casanier, I, 333 dans RETIRER
Nous retumbons tousjours de fiebvre en chauld mal, I, 283 dans RETOMBER
Nos raisons et nos arguments en matieres controverses sont ordinairement retorquables à nous, III, 8 (éd 1595 ; mais, dans l'éd. stéréotype de 1802, il y a : contournables vers nous, t. IV, p. 45) dans RÉTORQUABLE
Au retour trouva sa place saisie, I, 28 dans RETOUR
Aussi facilement que le timon fait retourner la navire, II, 195 dans RETOURNER
Les ames particulieres en estoient extraictes [de l'âme du monde], et s'y en retournoient, II, 295 dans RETOURNER
Heliogabalus feut tué en un retraict [latrines], I, 249 dans RETRAIT
Ils n'ont pas seulement leur retraict pour retraicte [les grands], III, 289 dans RETRAIT
À la diane et à la retraicte, une cloche sonne...., I, 107 dans RETRAITE
La retraicte des Grecs, de Babylone en leur pays, est fameuse...., I, 261 dans RETRAITE
Pour y establir nostre principale retraicte et solitude, I, 277 dans RETRAITE
Je retranche en ma maison autant que je puis de la cerimonie, I, 51 dans RETRANCHER
La mer a retrenché la Sicile d'avecques l'Italie, I, 231 dans RETRANCHER
Ce meslange [de l'utile, dans une récompense d'honneur], au lieu d'augmenter l'estimation, il la ravale et en retrenche, II, 64 dans RETRANCHER
Les limites de l'honneur ne sont pas retranchez du tout si court, III, 337 dans RETRANCHER
Il n'y a pas plus de retrogradation, trepidation... aux astres et corps celestes, qu'ils [les philosophes] en ont forgé en ce pauvre petit corps humain, II, 281 dans RÉTROGRADATION
En maniere que, si vous retroussiez cet enfant imparfait [il s'agit de deux enfants joints ensemble par monstruosité], vous voyiez au dessous le nombril de l'autre, III, 136 dans RETROUSSER
À fin que nous ne nous en allions pas sans revenche, I, 28 dans REVANCHE
Je suis prodigue de bonnetades, et n'en receois jamais sans revenche, III, 31 dans REVANCHE
Les loix de l'honneur condemnent un dementi souffert, celles de la justice un dementi revenché, I, 119 dans REVANCHER
Ayant esté desvalisé par les ennemis, il feit sur eux, pour se revencher, une belle entreprinse, II, 5 dans REVANCHER
Cette piperie des sens, nostre ame parfois s'en revenche de mesme, II, 367 dans REVANCHER
Les plus grossieres et pueriles ravasseries, II, 291 dans RÊVASSERIE
Leur ayant faict revenir le courage par cette honte, I, 55 dans REVENIR
Il jure qu'il faulsist revenir à la premiere façon, I, 100 dans REVENIR
Un paon et deux faisands revenoient à cent ducats, I, 393 dans REVENIR
Estant revenus à eulx, ils en transissent d'estonnement les premiers, II, 22 dans REVENIR
Il tomba en esvanouissement ; on le feit revenir, II, 129 dans REVENIR
Je me harpe avec si grande faim aux accointances qui reviennent à mon goust...., III, 278 dans REVENIR
À la proportion de ces ossements, leur stature revenoit à 20 palmes, IV, 25 dans REVENIR
L'augmentation du revenu publicque, III, 251 dans REVENU
Avoir reveremment servi un maistre, I, 13 dans RÉVÉREMMENT
Reverence à [pour] la religion, I, 17 dans RÉVÉRENCE
Ils regardent à sa reverence, à son maintien et à ses bottes quel homme il est, I, 147 dans RÉVÉRENCE
Je vis du jour à la journée, et, parlant en reverence, ne vis que pour moy, III, 290 dans RÉVÉRENCE
On leur enjoinct une appellation estrangiere, comme plus reverentiale, II, 78 dans RÉVÉRENCIELLE
Je ne vouldrois importuner une personne que j'ay à reverer et craindre, III, 372 dans RÉVÉRER
Il trouva remede à ceste resverie par une aultre resverie [à une pensée qui l'obsédait], I, 94 dans RÊVERIE
De toutes les resveries du monde, la plus universelle est le soing de la gloire, I, 320 dans RÊVERIE
Les resveries qui sont les songes des veillants, et pires que songes, II, 369 dans RÊVERIE
Le revers [l'opposé] de la verité a cent mille figures, I, 37 dans REVERS
Ce nom lui sembla trop revers [dur, difficile à prononcer], I, 344 dans REVERS
Tout ce qui vient au revers du cours de nature, IV, 287 dans REVERS
Dieu est revestu de l'humaine figure, II, 274 dans REVÊTIR
J'ay aultrefois employé, à la necessité et presse du combat, des revirades qui ont faict faulsée oultre mon desseing et mon esperance, IV, 55 dans REVIRADE
Quand je veins à revivre et à reprendre mes forces, qui feut deux ou trois heures aprez [une chute], II, 58 dans REVIVRE
Et si pourtant ne scaurois reveoir si souvent le tumbeau de cette ville [Rome] si grande et si puissante, que je ne l'admire et revere, IV, 139 dans REVOIR
Il se revolta et changea de party, I, 44 dans RÉVOLTER
La revolution et vicissitude de la fortune, II, 259 dans RÉVOLUTION
On revoqua le superbe tiltre de Capitolinus qu'on avoit auparavant donné à M. Manlius, IV, 160 dans RÉVOQUER
Si de soy mesme c'est un homme mal nay, l'empire de l'univers ne le sçauroit rabiller, I, 328 dans RHABILLER
Au lieu de rabiller nostre faulte, nous la redoublons, I, 396 dans RHABILLER
Un rhetoricien du temps passé disoit que son mestier estoit, de choses petites, les faire paroistre et trouver grandes ; c'est un cordonnier qui sçait faire de grands souliers à un petit pied, I, 379 dans RHÉTORICIEN
Ariston definit sagement la rhetorique, science à persuader le peuple ; Socrates, Platon, art de tromper et de flatter, I, 380 dans RHÉTORIQUE
Cognoistre la force de la rubarbe et du polypode, II, 171 dans RHUBARBE
Et parce qu'en la vieillesse nous apportons le palais encrassé de rheume...., II, 18 dans RHUME
Je ne suis pas de ceulx qui pensent la bonne rhythme faire le bon poeme, I, 189 dans RHYTHME
Socrates eut un visage constant, mais serein et riant, III, 311 dans RIANT, ANTE
Une ame riche de la cognoissance de tant de choses, I, 139 dans RICHE
Rencontrans [dans un livre] une piece haulte, riche et eslevée jusques aux nues, I, 156 dans RICHE
Une riche description, I, 190 dans RICHE
Un riche malaysé, necessiteux, I, 314 dans RICHE
Quand il dict que [mentir] c'est donner tesmoignage de mespriser Dieu et quand et quand de craindre les hommes, il n'est pas possible d'en representer plus richement l'horreur, la vilité et le desreglement, III, 78 dans RICHEMENT
Je ne ridois non plus le front de ce pensement là, que d'un aultre, I, 77 dans RIDER
Et feut ridicule l'humeur de Polycrates, tyran de Samos, lequel, pour interrompre le cours de son continuel bonheur... alla jecter en la mer le plus cher et precieux joyau qu'il eut, II, 258 dans RIDICULE
Vistes vous jamais rien si confus ?, I, 75 dans RIEN
Il n'est rien si contraire à mon style que...., I, 103 dans RIEN
Il n'y a rien de mal en la vie pour celuy...., I, 77 dans RIEN
Les hazards et dangiers nous approchent peu ou rien de nostre fin, I, 78 dans RIEN
Si peu que rien, I, 155 dans RIEN
Je ne traicte à poinct nommé de rien que du rien, IV, 221 dans RIEN
Il [La Boétie] n'avoit pensé à rien moins qu'à mettre au jour ces ouvrages, Lettre IX dans RIEN
Les rigueurs de quoy il [Julien] usa au commencement de son empire contre ceulx qui avoient suyvi le parti de Constantius son predecesseur, III, 81 dans RIGUEUR
Cicero, ce me semble, avoit accoustumé de rincer le nez [se nettoyer, se gratter le nez], qui signifie un naturel mocqueur, III, 31 dans RINCER
Il y a naturellement de la brigue et riotte entre les femmes et nous, III, 325 dans RIOTTE
La poësie ne rid point ailleurs comme elle faict en un subject folastre, I, 223 dans RIRE
Y meslant quelquefois des mots pour rire, I, 295 dans RIRE
Si ma santé me rid et la clarté d'un beau jour...., II, 323 dans RIRE
Ce que nous rions en elle [une aveugle qui croyait que c'était le jour qui manquait], je te prie de croire qu'il advient à chascun de nous, III, 106 dans RIRE
Je ne puis tantost plus arracher un pauvre rire de ce meschant corps, III, 307 dans RIRE
[Auguste] se jouant et mettant en risée...., II, 188 dans RISÉE
S'il est ainsi, comme dit Plutarque, qu'en quelque endroit de l'Inde il y aye des hommes sans bouche.... il [l'homme] n'est plus risible [capable de rire], II, 263 dans RISIBLE
Nostre propre et peculiere condition [de nous hommes] est autant ridicule que risible, I, 379 dans RISIBLE
Elle [la baleine] va errant çà et là, et souvent se froissant contre les rochiers, comme un vaisseau qui n'a point de gouvernail, II, 195 dans ROCHER
Nous n'allons pas ; nous rodons plustost, et tournoyons çà et là sur nos pas, IV, 14 dans RODER
Aprez avoir rodé les yeulx par tout, je me trouvai en pourpoinct, IV, 205 dans RODER
J'accuse, aux querelles, ceulx qui bravent et se mutinent sans partie ; il faut garder ces rodomontades où elles portent, III, 146 dans RODOMONTADE
C'est la qualité d'un portefaix, d'avoir les bras et les jambes plus roides, I, 242 dans ROIDE ou RAIDE
Roides, transis et immobiles du froid, I, 262 dans ROIDE ou RAIDE
Un roide jousteur, IV, 35 dans ROIDE ou RAIDE
Des chevaux.... courants de toute leur roideur, I, 358 dans ROIDEUR ou RAIDEUR
Ce n'est pas assez de luy roidir l'ame, il luy fault aussi roidir les muscles, I, 165 dans ROIDIR ou RAIDIR
Cettuy cy se peine, se roidit et se tend, pour...., II, 105 dans ROIDIR ou RAIDIR
Cesar appelle roytelets touts les seigneurs ayants justice en France de son temps, I, 333 dans ROITELET
Il y a une societé entre le petit oyseau qu'on nomme le roytelet, et le crocodile ; le roytelet sert de sentinelle à ce grand animal, II, 195 dans ROITELET
À ce dernier roolle de la mort et de nous, I, 67 dans RÔLE
Il ne sera pas mis en chaise [chaire] pour dire un roolle prescript, I, 167 dans RÔLE
C'est le roolle de la couardise, non de la vertu, de...., II, 27 dans RÔLE
Il le fault rompre à la peine et aspreté des exercices, I, 165 dans ROMPRE
Se tourmenter et rompre la teste des affaires d'aultruy, I, 278 dans ROMPRE
Il n'osa les poursuyvre touts rompus et effroyez, I, 351 dans ROMPRE
Rompre un marché, IV, 43 dans ROMPRE
Rompre la teste à tout le monde de ses genealogies, IV, 45 dans ROMPRE
Un rochier à l'escart, emmy des ronces, I, 176 dans RONCE
Un parler sec, rond et crud, I, 292 dans ROND, ONDE
Je prends plaisir de veoir.... Brutus desrobber à ses rondes quelque heure de nuict, pour lire et breveter [abréger] Polybe, IV, 296 dans RONDE
Tout freschement, les Hongres les meirent [les chariots de guerre] très utilement en besongne contre les Turcs ; en chascun y ayant un rondelier et un mousquetaire...., IV, 5 dans RONDELIER
Il me respondit et confessa tout rondement...., II, 72 dans RONDEMENT
[Caton, prêt à se tuer] se print si profondement à dormir, que ses valets de chambre l'entendoient ronfler, I, 340 dans RONFLER
Ce petit dieu indigeste et roteur, tout bouffy de la fumée de sa liqueur [Bacchus], IV, 288 dans ROTEUR
Ils [les sauvages de l'Amérique] le rostissent [un prisonnier de guerre], et en mangent en commun, I, 239 dans RÔTIR
Les grands, pour plus de commodité, ont des offices distinguez de potagers et de rostisseurs, III, 219 dans RÔTISSEUR, EUSE
Les boeufs qui servoient aux jardins royaux de Suse, pour les arrouser et tourner certaines grandes roues à puiser de l'eau, II, 173 dans ROUE
Manger, boire, dormir ; boire, dormir et manger : nous rouons sans cesse en ce cercle, II, 387 dans ROUER
Cette contention de l'ame trop bandée et trop tendue, la met au rouet, la rompt et l'empesche, I, 41 dans ROUET
En nostre pistole il y a plusieurs pieces, la pouldre, la pierre, le rouet, I, 362 dans ROUET
Pour verifier cet instrument, il nous y fault de la demonstration ; pour verifier la demonstration, un instrument : nous voylà au rouet, II, 375 dans ROUET
Ne rougissant non plus d'estre rencontré en cela, que si on l'eust trouvé plantant des aulx, II, 351 dans ROUGIR
[Un homme] entré en desespoir, n'ayant aultre chose à se tuer, se saisit d'un vieux clou de charrette rouillé, II, 128 dans ROUILLER
Heureux.... qui se laisse mollement rouler aprez le roulement celeste !, III, 64 dans ROULEMENT
La force de tout conseil gist au temps ; les occasions et les matieres roulent et changent sans cesse, III, 269 dans ROULER
Un de mes gents, grand et fort, monté sur un puissant roussin, II, 52 dans ROUSSIN
Mille routes desvoyent du blanc : une y va, I, 37 dans ROUTE
Me voicy devenu grammairien, moy qui n'apprins jamais langue que par routine, et qui ne sçais encore que c'est d'adjectif, conjunctif et d'ablatif, I, 358 dans ROUTINE
J'aime à coucher dur et seul, voire sans femme à la royale, un peu bien couvert, t. III, p. 569, dans LACURNE dans ROYAL, ALE
Et ce que les Italiens disent qu'en la bataille de Fornuove, le cheval du roy [Charles VIII] le deschargea, à ruades et coups de pieds, des ennemis qui le pressoient...., I, 359 dans RUADE
Les Portugais pressants la ville de Tamly.... les habitants d'icelle porterent sur la muraille grand'quantité de ruches, de quoy ils sont riches ; et à tout du feu chasserent les abeilles si vifvement sur leurs ennemis qu'ils les meirent en route, II, 190 dans RUCHE
Nous communiquons une question ; on nous en redonne une ruchée, IV, 239 dans RUCHÉE
Un rude tireur le floret au poing, I, 164 dans RUDE
Des nations assises soubs bien plus rude ciel que le nostre, I, 259 dans RUDE
N'ayant jamais receu de moy que rudesse, ny senty qu'une façon tyrannique [Montluc parlant de son fils mort], II, 82 dans RUDESSE
Antiochus, estonné de la rudesse d'un si pressant commandement [Popilius et son cercle], III, 103 dans RUDESSE
Les rudoyements desdaigneux, IV, 238 dans RUDOYEMENT
Mechmet ayant oultrageusement rudoyé Chasan chef de ses janissaires, II, 6 dans RUDOYER
[Chez les anciens] les femmes couchoient au lict du costé de la ruelle, I, 374 dans RUELLE
Pour nous garantir du coup qu'on nous rue, I, 48 dans RUER
Que, sauf les ruffiens, à homme ne loise [soit permis] porter en son doigt anneau d'or ny robbe delicate [ordonnance de Zaleucus], I, 337 dans RUFIEN
Mechmet, celuy qui subjugua Constantinople.... pareillement indefatigable ruffien et soldat, III, 158 dans RUFIEN
Un lion.... par un rugissement haultain et espoventable, II, 192 dans RUGISSEMENT
Une amitié molle et indiscrette, en laquelle il advient ce qui se veoid au lierre, qu'il corrompt et ruyne la paroy qu'il accole, IV, 151 dans RUINER
Aristippus establit des opinions si hardies en faveur de la volupté et des richesses, qu'il meit en rumeur toute la philosophie à l'encontre de luy, II, 124 dans RUMEUR
Les plus jeunes [rossignols] ruminent pensifs [en écoutant les autres], et prennent à imiter certains couplets de chanson, II, 174 dans RUMINER
Il n'y a rien, selon moy, plus illustre en la vie de Socrates, que d'avoir eu trente jours entiers à ruminer le decret de sa mort, II, 386 dans RUMINER
Les deux extremes, des hommes philosophes et des hommes ruraux, IV, 170 dans RURAL, ALE
Si je ne puis la combattre [une idée pressante], je luy eschappe ; et, en la fuyant, je fourvoye, je ruse, III, 299 dans RUSER
La sabler [la surface d'un amphithéâtre] de vermillon et de storax, au lieu d'arene, IV, 13 dans SABLER
Les solitudes et les contrées sablonneuses et inhabitables, II, 193 dans SABLONNEUX, EUSE
Le pere que le fils tirassoit et sabouloit emmy la rue...., I, 115 dans SABOULER
Le peuple poulse et saboule le meurtrier au travers la presse vers Timoleon, I, 255 dans SABOULER
Ces pauvres gents sacrifiables [dans les sacrifices humains, au Mexique], I, 229 dans SACRIFIABLE
Des tyrans ont esté sacrifiez à la haine du peuple par les mains de ceulx mesmes qu'ils avoient iniquement advancez, IV, 9 dans SACRIFIER
Que le sacrilege ne soit pire que le larrecin d'un chou de nostre jardin, II, 11 dans SACRILÉGE
Varro escript que le secretain de Hercules, jectant au sort d'une main pour soy, de l'aultre pour Hercules, joua contre luy...., II, 272 dans SACRISTAIN
Ce nom sacro-sainct de la Mere vierge de nostre Sauveur, I, 345 dans SACRO-SAINT, AINTE
Les gents de village de ce pays, à touts accidents, n'employent que du vin le plus fort qu'ils peuvent, meslé à force safran et espice, III, 208 dans SAFRAN
Socrates disoit que les sages femmes, en prenant ce mestier de faire engendrer les autres, quittent le mestier d'engendrer, elles ; que luy, par le tiltre de sage homme que les dieux luy ont deferé, s'est aussi desfaict, en son amour virile et mentale, de la faculté d'enfanter, et se contente d'ayder et favoriser de son secours les engendrants, II, 240 dans SAGE-FEMME
Le plus simplement se commettre à nature, c'est s'y soumettre le plus sagement, IV, 244 dans SAGEMENT
Les dix mille Grecs, en leur longue et fameuse retraicte, rencontrerent une nation qui les endommagea merveilleusement à coups de grands arcs et forts, et des sagettes si longues qu'à les reprendre à la main on les pouvoit rejecter à la mode d'un dard, I, 364 dans SAGETTE ou SAETTE
Les Romains.... ont à escient nourry des guerres.... pour servir de saignée à leur republique, et esventer un peu la chaleur trop vehemente de leur jeunesse, III, 98 dans SAIGNÉE
Le patient se doibt, à saillies et divers temps, essayer...., I, 97 dans SAILLIE
Les saillies poetiques qui ravissent leur auteur hors de soy, I, 131 dans SAILLIE
Si c'estoit une habitude de vertu et non une saillie, I, 7 dans SAILLIE
Quant à ces saillies stoïques...., I, 22 dans SAILLIE
Comme Pallas saillit de la teste de son pere pour se communiquer au monde, II, 288 dans SAILLIR
Se faire arracher des dents vifves et saines, I, 308 dans SAIN, AINE
Ce qui est plaisant n'est pas tousjours nutritif et sain, I, 242 dans SAIN, AINE
Le vin semble amer au malade et gracieux au sain, II, 352 dans SAIN, AINE
Le sainement et gayement vivre, IV, 151 dans SAINEMENT
Un jugement roide et haultain, et qui juge sainement et seurement, IV, 63 dans SAINEMENT
Il le feit saisir à des bourreaux, I, 3 dans SAISIR
La ville feut saisie [prise] par surprinse, I, 27 dans SAISIR
Des peuples entiers s'en veoyent souvent saisis [de terreur], I, 64 dans SAISIR
Je saisis [je gagne] le mal que j'estudie, et le couche en moy, I, 91 dans SAISIR
Son principal effect [de la conscience], c'est de nous saisir de telle sorte qu'à peine soit il en nous de...., I, 115 dans SAISIR
Un beau traict est toujours de saison, I, 189 dans SAISON
En cette mesme saison de son aage, I, 221 dans SAISON
Nos peres donnoient leur salade, leur lance et leurs gantelets à porter, et n'abandonnoient le reste de leur equipage tant que la courvée duroit, II, 93 dans SALADE
Actions.... deshonnestes et sales, III, 244 dans SALE
....la salive d'un chestif mastin [enragé], versée sur la main de Socrates, secouer toute sa sagesse et toutes ses grandes et si reglées imaginations, II, 300 dans SALIVE
En esté ils [les Romains] faisoient souvent en leurs sales basses couler de l'eau fresche et claire dans des canaux au dessoubs d'eulx où il y avoit force poisson en vie, que les assistants choisissoient et prenoient en la main pour le faire apprester, I, 373 dans SALLE
Tenant pour exsecrable s'il se trouve chose dicte par moy ignoramment ou inadvertamment contre les sainctes prescriptions de l'Eglise catholique, apostolique et romaine, I, 394 dans SALLERAN
Si les nations desquelles nous retirons le gayac, la salseperille.... ont des medecins, combien pensons nous par cette mesme recommandation de l'estrangeté..., qu'ils facent feste de nos choulx et de nostre persil ?, III, 215 dans SALSEPAREILLE
On doibt ensucrer les viandes salubres à l'enfant, I, 184 dans SALUBRE
Ce précepte [traiter les amis comme s'ils devaient être un jour des ennemis], abominable en ceste souveraine amitié, est salubre en l'usage des amitiez ordinaires, I, 215 dans SALUBRE
Toute chose qui se treuve salubre à nostre vie se peult nommer medecine, III, 208 dans SALUBRE
Une isle.... commode en fertilité de toutes sortes d'arbres et fruicts et salubrité d'air, I, 400 dans SALUBRITÉ
L'ignorance pure et remise tout en aultruy estoit bien plus salutaire et plus sçavante que n'est cette science verbale et vaine [traduction en langue vulgaire des saintes Écritures], nourrice de presumption et de temerité, I, 398 dans SALUTAIRE
Leurs classes [des colléges] sont jonchées de tronçons d'osier sanglants, I, 183 dans SANGLANT, ANTE
Les gents de pied parfirent une très sanglante desfaicte, I, 367 dans SANGLANT, ANTE
D'aultres ont les yeulx sanglants de rougeur, II, 370 dans SANGLANT, ANTE
Prenant de l'eau du bain toute sanglante, III, 185 dans SANGLANT, ANTE
Pour faire un corps bien espagnolé, quelle jehenne ne souffrent elles [les femmes], guindées et cenglées, à tout de grosses coches sur les costez, jusques à la chair vifve ?, I, 308 dans SANGLER
Alexandre estoit d'une temperature plus cholere, sanguine et ardente [que César], III, 271 dans SANGUIN, INE
Qui rend les tyrans si sanguinaires, c'est le soing de leur seureté, III, 117 dans SANGUINAIRE
Les naturels sanguinaires à l'endroit des bestes tesmoignent une propension naturelle à la cruauté, II, 132 dans SANGUINAIRE
Sans mentir, voilà des hommes bien sauvages, I, 204 dans SANS
S'ils [les médecins et leur régime] ne font aultre bien, ils font au moins cecy, qu'ils preparent de bonne heure les patients à la mort, leur sappant peu à peu et retranchant l'usage de la vie, IV, 263 dans SAPER
Nos folies ne me font pas rire, ce sont nos sapiences, III, 282 dans SAPIENCE
Il est des peuples où, sauf sa femme et ses enfants, aulcun ne parle au roi que par sarbatane, I, 111 dans SARBACANE
Tyran.... donne courage à tes satellites et à tes bourreaux, II, 22 dans SATELLITE
Nos appetits sont rares en la vieillesse ; une profonde satiété nous saisit aprez le coup, III, 271 dans SATIÉTÉ
L'aristocratie est le gouvernement qui proscrit le plus les ouvrages satiriques, Esp. XII, 13 dans SATIRIQUE
Comme en matiere de bienfaicts, de mesme, en matiere de mesfaicts, c'est par fois satisfaction que la seule confession, III, 313 dans SATISFACTION
Il [un vieillard à qui sa famille cache tout] ne veoid ses affaires que par une image disposée et desseignée, et satisfactoire le plus qu'on peult, pour n'esveiller son chagrin et son courroux, II, 80 dans SATISFACTOIRE
Allez vous en satisfaict, I, 85 dans SATISFAIRE
Quant je suis allé le plus avant que je puis, si ne me suis je aulcunement satisfait, I, 155 dans SATISFAIRE
Il est plus aysé de satisfaire parlant de la nature des dieux, que de la nature des hommes, I, 247 dans SATISFAIRE
Antisthenes me semble avoir satisfaict à celuy qui luy reprochoit..., I, 274 dans SATISFAIRE
Mes escripts ne contiennent nulle certitude qui me satisface à moy mesme, II, 227 dans SATISFAIRE
Sauf sa femme et ses enfants, aulcun ne parle au roy, I, 111 dans SAUF, AUVE
Je regarde non tant ce qu'on m'oste, que ce qui me reste de sauve, IV, 206 dans SAUF, AUVE
Elles [les femmes romaines] se saulpoudroient de quelque pouldre pour reprimer les sueurs, I, 374 dans SAUPOUDRER
Le sault n'est pas si lourd du mal estre au non estre, comme...., I, 82 dans SAUT
Ils cherchent à se recommander par des saults perilleux, II, 104 dans SAUT
Au sault du lict, IV, 262 dans SAUT
Il feut impossible de la sauver [elle en mourut], I, 101 dans SAUVER
Pour se sauver de continuelles et curieuses recherches qu'on faiseit de luy, I, 138 dans SAUVER
Il falloit s'enquerir qui est mieulx sçavant, non qui est plus sçavant, I, 142 dans SAVANT, ANTE
Les ames des empereurs et des savatiers sont jectées à mesme moule, II, 191 dans SAVETIER
La saveur mesme et delicatesse se treuve, à nostre goust mesme, excellente, à l'envi des nostres, en divers fruicts de ces contrées là [Amérique], sans culture, I, 234 dans SAVEUR
J'en sçay qui...., I, 29 dans SAVOIR
Le sçavoir mourir nous affranchit de...., I, 77 dans SAVOIR
Sans nostre sceu, I, 97 dans SAVOIR
Je vouldrois que chascun escrivist ce qu'il sçait, et autant qu'il en sçait, I, 234 dans SAVOIR
Savoir de certaine science que...., I, 203 dans SAVOIR
Ces vers ont je ne sçay quoi de plus vif, I, 222 dans SAVOIR
L'ignorance qui se sçait, et qui se condamne, II, 230 dans SAVOIR
On y trouva des nations n'ayant, que nous sçachons, ouï nouvelles de nous, II, 334 dans SAVOIR
[Paroles d'un sauvage d'Amérique captif à ses tourmenteurs] : Vous ne recognoissez pas que la substance des membres de vos ancestres s'y tient encores [à mes membres] ; savourez les bien, vous y trouverez le goust de vostre propre chair, I, 244 dans SAVOURER
Les biens de la fortune, touts tels qu'ils sont, encores fault il avoir du sentiment pour les savourer, I, 329 dans SAVOURER
Les estroicts baisers de la jeunesse, savoureux, I, 392 dans SAVOUREUX, EUSE
Comme les mouches qui ne peuvent tenir contre un corps bien poly et bien lissé, et s'attachent et reposent aux lieux scabreux et raboteux, III, 312 dans SCABREUX, EUSE
Sa queste [de la vertu] est scabreuse et laborieuse, I, 70 dans SCABREUX, EUSE
J'ayme la modestie ; et n'est par jugement que j'ay choisi cette sorte de parler scandaleux [termes libres], c'est nature qui l'a choisi pour moy, III, 375 dans SCANDALEUX, EUSE
Cleomenes, oyant un rhetoricien haranguer de la vaillance, s'en print fort à rire ; et l'autre s'en scandalisant...., III, 141 dans SCANDALISER
Les Allemands ont de particulier de se faire generalement touts corneter et ventouser avecques scarification, dans le bain, III, 222 dans SCARIFIER
Sçavoir de certaine science que...., I, 203 dans SCIENCE
Une consolation en la perte de nos amis, c'est la science de n'avoir rien oublié à leur dire, II, 83 dans SCIENCE
Il rendit fidelement l'argent commis à sa seule science, III, 14 dans SCIENCE
Je ne traicte d'aulcune science que de l'inscience, IV, 221 dans SCIENCE
Les qualitez mesmes qui sont en moy reprochables, je les trouvois inutiles en ce siecle.... la foy et la conscience s'y feussent trouvées scrupuleuses et superstitieuses, III, 50 dans SCRUPULEUX, EUSE
Il n'en est une seule [chose] si vuide et necessiteuse que toi [homme], qui embrasses l'univers ; tu es le scrutateur, sans cognoissance ; le magistrat, sans juridiction, IV, 145 dans SCRUTATEUR
Le corps du mort est porté au lieu où on le veult enterrer, et, là, mis en son seant..., III, 130 dans SÉANT
En la place où il avoit livré battaille à pied sec, l'esté venu...., I, 261 dans SEC, SÈCHE
Un parler sec, rond et crud, I, 292 dans SEC, SÈCHE
Diagoras et Theodorus nioient tout sec qu'il y eust des dieux, II, 249 dans SEC, SÈCHE
Le meilleur conte du monde se seiche entre mes mains et se ternit, III, 37 dans SÉCHER
C'est une espece de lascheté qui a introduict en nos combats singuliers cet usage de nous accompaigner de seconds et tiers et quarts, III, 112 dans SECOND, ONDE
Secondement, comme ceulx que presse un furieux desir de guarison se laissent aller à toute sorte de conseils, I, 196 dans SECONDEMENT
Ce que je considere, je l'usurpe, une sotte contenance.... une forme de parler ridicule ; les vices plus ; d'autant qu'ils me poignent, ils s'accrochent à moy, et ne s'en vont pas sans secouer, III, 356 dans SECOUER
Comme les pals s'enfoncent plus avant et s'affermissent en les branslant et secouant, I, 275 dans SECOUER
Elle rend un homme incapable de secourir aultruy, et de se secourir à soy, I, 225 dans SECOURIR
Je meritois que la memoire me secourust mieulx, III, 258 dans SECOURIR
Nous tressuons... aux secousses de nos imaginations, I, 91 dans SECOUSSE
Ma veue s'y confond ; il fault que je la retire, et que je l'y remette à secousses [reprises], II, 100 dans SECOUSSE
J'en cuidai remourir [d'une chute].... et me sens encores de la secousse de ceste froissure, II, 58 dans SECOUSSE
Par cette legiere secousse que les avirons donnent, je me sens brouiller l'estomach, IV, 4 dans SECOUSSE
Toutes les secrettes pensées ne se peuvent communiquer aux enfants, I, 207 dans SECRET, ÈTE
Deceler un secret à quelqu'un, I, 217 dans SECRET
Il [un seigneur breton retiré] oyt parler de son maistre une fois l'an, comme du roy de Perse, et ne le recognoist que par quelque vieux cousinage que son secretaire tient en registre, I, 333 dans SECRÉTAIRE
Ce parti [l'Académie qui doute] a eu la plus grande suitte et les sectateurs les plus nobles, II, 230 dans SECTATEUR
Une santé pleine, telle qu'autrefois la verdeur des ans et la securité me la fournissoient, III, 310 dans SÉCURITÉ
Je prends plaisir de veoir.... Brutus, ayant le ciel et la terre conspirez à l'encontre de luy et de la liberté romaine, desrobber à ses rondes quelque heure de nuict, pour lire et breveter Polybe en toute securité, IV, 296 dans SÉCURITÉ
S'amuser à des occupations sedentaires, I, 153 dans SÉDENTAIRE
J'estime la beauté qualité puissante et advantageuse.... nous n'en avons point qui la surpasse en credit ; elle tient le premier rang au commerce des hommes ; elle se presente au devant, seduict et preoccupe nostre jugement, IV, 223 dans SÉDUIRE
Au travers des filets et de la seime, II, 181 dans SEINE
Il fault choisir une occupation non penible ; aultrement pour neant ferions nous estat d'y estre venus chercher le sejour [repos], I, 282 dans SÉJOUR
C'est un grand sejour d'esprit de n'avoir à tenir qu'une voye tracée, et à respondre que de soy, I, 330 dans SÉJOUR
Le soleil bransle, sans sejour, sa course ordinaire, II, 261 dans SÉJOUR
On se sejourne volontiers de tout aultre bien-faire sur ces reformations externes, III, 265 dans SÉJOURNER
Chrysippus.... conclud en elle [l'âme] une singuliere science des affaires du ciel, de l'enfer et d'icy, où elle a passé, repassé et sejourné à plusieurs voyages, II, 308 dans SÉJOURNER
Selon leur coustume [de certains Germains], il n'est rien si vilain et si lasche que d'user de selles et bardelles, I, 364 dans SELLE
Le nocher gouverne selon l'experience qu'il a, II, 295 dans SELON
Comment connoissent-ils la semblance de ce de quoi ils ne connoissent pas l'essence ?, III, 318 dans SEMBLANCE
Il me sembloit ne pouvoir faire une plus grande faveur à mon esprit, que...., I, 32 dans SEMBLER
Il me semble avoir leu aultrefois chez saint Thomas ...., I, 225 dans SEMBLER
Il semble que nous n'avons aultre mire de la verité que...., I, 234 dans SEMBLER
J'ai veu encores des cannes farcies de plomb, desquelles on dict qu'il [le père de Montaigne] exerceoit ses bras.... et des souliers aux semelles plombées, pour s'alleger au courir et à saulter, II, 17 dans SEMELLE
On peult dire, d'un costé, que de lascher la bride aux parts [aux partis religieux], d'entretenir leur opinion, c'est espandre et semer la division, III, 84 dans SEMER
Ils avoient semé des chausses trapes soubs l'eau, II, 195 dans SEMER
Tels de mes amis, ou de leur propre mouvement, ou semons par moy comme d'un office...., III, 260 dans SEMONDRE
Les vieux du senat, memoratifs des moeurs de leurs peres, I, 23 dans SÉNAT
Un laboureur, perceant de son coultre profondement la terre, en voit sourdre Tages, demi-dieu d'un visage enfantin, mais de senile prudence, I, 45 dans SÉNILE
Prester à un escript un sens qu'il n'a pas, I, 131 dans SENS
L'usage des parfums, pour nous resjouir, esveiller et purifier le sens, I, 292 dans SENS
Chascun en peult debattre et dire selon son sens, I, 399 dans SENS
Il n'y a sens qui n'ayt une grande domination, et qui n'apporte par son moyen un nombre infini de cognoissances, II, 359 dans SENS
Mon ame ahanne en compaignie d'un corps si tendre, si sensible, I, 165 dans SENSIBLE
Si nos facultez intellectuelles et sensibles sont sans fondement, II, 318 dans SENSIBLE
Les proprietez que nous appellons occultes en plusieurs choses, comme à l'aimant d'attirer le fer, n'est-il pas vraysemblable qu'il y a des facultés sensitifves en nature propres à les juger et à les appercevoir ?, II, 359 dans SENSITIF, IVE
Et feut cette rude sentence executée à Lyon, I, 56 dans SENTENCE
Escornifflant des livres les sentences qui me plaisent, I, 143 dans SENTENCE
Les avocats et juges ont beau quereller et sentencier, I, 99 dans SENTENCIER
J'en ay veu fuir la senteur de pommes, plus que les arquebusades, I, 184 dans SENTEUR
J'aime bien fort à estre entretenu de bonnes senteurs, et hais oultre mesure les mauvaises, I, 392 dans SENTEUR
Quand il [un chef de sauvages] visitoit les villages qui despendoient de luy, on lui dressoit des sentiers au travers des hayes de leurs bois par où il peust passer bien à l'ayse, I, 247 dans SENTIER
Les freres ayants à conduire le progrez de leur avancement en mesme sentier et mesme train, il est force qu'ils se heurtent et choquent souvent, I, 208 dans SENTIER
Le sentiment [connaissance] de ce qui est, I, 12 dans SENTIMENT
Sans respiration et sans sentiment, I, 93 dans SENTIMENT
Ces discours [sur l'amitié] me semblent lasches au prix du sentiment que j'en ay, I, 218 dans SENTIMENT
La sagesse doibt alleger le sentiment des maulx, I, 228 dans SENTIMENT
Cependant qu'il [un vieillard maître impérieux et joué] se contente de l'espargne et chiceté de sa table, tout est en desbauche en divers reduicts de sa maison.... chascun est en sentinelle contre luy, II, 79 dans SENTINELLE
Mon languaige françois est alteré, et en la prononciation et ailleurs, par la barbarie de mon creu ; je ne veis jamais homme des contrées de deça qui ne sentist bien evidemment son ramage, et qui ne bleceast les aureilles pures françoises, III, 39 dans SENTIR
Se sentir incapable de...., I, 42 dans SENTIR
Nous sentons nostre corps agité, I, 91 dans SENTIR
L'entreprinse se sent de la qualité de la chose qu'elle regarde, I, 70 dans SENTIR
Livia sa femme le sentant [Auguste] en ces angoisses, I, 128 dans SENTIR
Invention qui ne sent aulcunement la barbarie, I, 244 dans SENTIR
Je hais à mort de sentir au flatteur, I, 292 dans SENTIR
La plus exquise senteur d'une femme, c'est ne sentir à rien.... c'est puer que de sentir bon, I, 391 dans SENTIR
Democrites, ayant mangé des figues qui sentoient le miel...., I, 242 dans SENTIR
J'estime que les anciens avoient encore plus à se plaindre de ceulx qui apparioient Plaute à Terence (cettuy cy sent bien mieulx son gentilhomme) que Lucrece à Virgile, II, 102 dans SENTIR
Je veulx que l'esprit s'y seye [au plaisir de la table], non qu'il s'y couche, IV, 295 dans SEOIR
Il n'est homme à qui il siese si mal de...., I, 33 dans SEOIR
La mort la plus muette me semble la mieux seante, II, 55 dans SEOIR
Il vous siera mieux de vous resserrer dans le train accoustumé, II, 314 dans SEOIR
Platon, en ses Lois, ordonne sepulture ignominieuse à celuy qui a privé son plus proche et plus amy, sçavoir est soy mesme, de la vie et du cours des destinées, II, 28 dans SÉPULTURE
Ceux-là [maux] sont excusables, qui se contentent de leur possession sur nous, sans l'estendre et sans introduire leur sequelle, IV, 274 dans SÉQUELLE
Ce n'est pas assez de s'estre escarté du peuple ; ce n'est pas assez de changer de place ; il se fault escarter des conditions populaires qui sont en nous ; il se fault sequestrer et r'avoir de soy, I, 275 dans SÉQUESTRER
Nous nous preferons aux aultres animaux et nous sequestrons de leur condition et societé, II, 205 dans SÉQUESTRER
Le grand seigneur en son serrail, I, 332 dans SÉRAIL
Ma raison a bien son cours plus delivre en la prosperité.... je veois bien plus clair en temps serein, III, 272 dans SEREIN, EINE
J'avais toujours appris que le serein ne s'espandoit qu'à la naissance de la nuit, III, 13 dans SEREIN
Se mettre à couvert du serein, II, 342 dans SEREIN
La philosophie faict estat de sereiner les tempestes de l'ame, I, 176 dans SEREINER
Non plus que toute bonne odeur et serenité d'air n'en promet pas la santé, IV, 224 dans SÉRÉNITÉ
Je n'ay point d'aultre sergeant de bande à renger mes pieces, que la fortune : à mesure que mes resveries se presentent, je les entasse, II, 99 dans SERGENT
Cette volupté, pour estre plus gaillarde, robuste, n'en est que plus serieusement voluptueuse, I, 69 dans SÉRIEUSEMENT
Les offices serieux de la devotion, I, 199 dans SÉRIEUX, EUSE
Un ouvrage serieux [opposé à ouvrage gaillard et enjoué], I, 221 dans SÉRIEUX, EUSE
[Dans la colère] l'inflammation du visage, les serments inusitez, III, 140 dans SERMENT
Ignorants nos baisemains et nos inclinations serpentées, II, 178 dans SERPENTER
Nous empeschons la prinse et la serre de l'ame en luy donnant tant de choses à saisir, IV, 154 dans SERRE
Empaqueter et serrer soigneusement quelque chose, I, 110 dans SERRER
Un parler court et serré, I, 191 dans SERRER
Tant le coeur luy serroit de condamner un homme à mort, II, 1 dans SERRER
Puis, mettant l'espée au poing, s'alla mesler furieusement, où il feut soubdain enveloppé et mis en pieces, se sauvant ainsi du servage, II, 32 dans SERVAGE
Estant mort au service de leurs guerres en la Bresse, I, 14 dans SERVICE
Il fault employer ces terres à certaines semences pour nostre service, I, 31 dans SERVICE
Ils avoient des cuisines portatives, dans lesquelles tout leur service se trainoit aprez eulx, I, 372 dans SERVICE
La presse des plats et services me deplaist, IV, 282 dans SERVICE
C'est cruauté.... qu'ils [les voisins de Montaigne] puissent dire : nous luy condonnons la libre continuation du service divin en la chapelle de sa maison, toutes les eglises d'autour estants par nous desertes et ruynées, IV, 93 dans SERVICE
Les medecins m'ont ordonné de me presser et cengler d'une serviette le bas du ventre, pour remedier à cet accident [le malaise causé par le mouvement d'un bateau], IV, 5 dans SERVIETTE
Une simple et servile obligation à l'usance, I, 245 dans SERVILE
Se servir d'une chose, I, 19 dans SERVIR
Le tromper peult servir pour le coup, I, 24 dans SERVIR
Quoi qu'il en soit, je ne vouldrois pas estre servy de cette façon, I, 59 dans SERVIR
Qui a apprins à mourir, il a desapprins à servir, I, 77 dans SERVIR
J'en sçais à qui il a servy d'y apporter...., I, 94 dans SERVIR
Les exemples fabuleux y servent comme les vrais, I, 102 dans SERVIR
Je ne fus jamais sans homme qui m'en servist [de la musique, qui m'en jouât], I, 195 dans SERVIR
Le sommelier servit de ce vin au pape, I, 253 dans SERVIR
Estant touts deux serviteurs [poursuivants] de la soeur du sieur de Foungueselles, I, 253 dans SERVITEUR
Parler tousjours d'un langage maestral à ses serviteurs, III, 278 dans SERVITEUR
Tant de puants bruvages, cauteres, incisions, suées, sedons...., IV, 275 dans SÉTON
[Chez les anciens] trois [dieux] à une porte, celuy de l'ais, celui du gond, celuy du seuil, II, 276 dans SEUIL
Il se trouva roide mort, du seul coup de son imagination, I, 91 dans SEUL, EULE
Gaignons sur nous de pouvoir vivre seuls, I, 277 dans SEUL, EULE
La puissance d'un seul, dès-lors qu'il prend ce tiltre de maistre, est dure et desraisonnable, Servit. volont. dans SEUL, EULE
Non seulement il.... mais il...., I, 25 dans SEULEMENT
Vous ne les leur feriez pas seulement regarder en face, I, 64 dans SEULEMENT
On faict peur à nos gens seulement de nommer la mort, I, 72 dans SEULEMENT
. si ce n'est à fin que...., I, 100 dans SI
Si l'affection est parfaicte, et qu'on la surcharge encores...., I, 225 dans SI
Alexandre, si gracieux aux vaincus, I, 4 dans SI
Estant si fort esperdu de frayeur que de se jecter...., I, 62 dans SI
Tel pere est si sot de prendre à bon augure...., I, 107 dans SI
Feuilles sibyllines, IV, 273 dans SIBYLLIN, INE
En une si grande siccité de devotion, nous avons mille et mille colleges qui la passent commodement, attendants touts les jours de la liberalité du ciel ce qu'il fault à leur disner, I, 313 dans SICCITÉ
Prière de Moyse Aprez un siecle d'ennuis et d'ordes et viles practiques, IV, 166 dans SIÈCLE
L'impression des passions va penetrant jusques au siege de la raison, I, 50 dans SIÉGE
Ayant faict donner un siege à Cinna, I, 129 dans SIÉGE
Cette sienne resolution arresta sus bout la furie de son maistre, I, 2 dans SIEN, SIENNE
Faire trois signes de croix au benedicite, I, 396 dans SIGNE
Comme on luy presenta à signer la sentence, II, 1 dans SIGNER
C'est un langage beau, sec, bref, signifiant, III, 39 dans SIGNIFIANT, ANTE
[Des prisonniers] tenus en condition et en lieu où ils n'ont moyen quelconque d'expression et signification de leurs pensées et de leur misere, II, 55 dans SIGNIFICATION
Je m'ouvre aux miens tant que je puis, et leur signifie très volontiers l'estat de ma volonté et de mon jugement envers eulx, II, 83 dans SIGNIFIER
La dissimilitude s'ingere d'elle mesme en nos ouvrages ; nul art ne peut arriver à la similitude, IV, 232 dans SIMILITUDE
Un [livret, libelle] qui, pour allonger et remplir la similitude qu'il veult trouver du gouvernement de nostre pauvre feu roy Charles neufiesme avecques celuy de Neron...., III, 148 dans SIMILITUDE
Homme simple et souysse, I, 100 dans SIMPLE
Les enfants y peuvent comme les hommes, et les simples comme les subtilz, I, 177 dans SIMPLE
Un parler simple et naïf, I, 191 dans SIMPLE
Que feroit pis un simple maistre d'eschole ?, I, 288 dans SIMPLE
Se laver d'eau simple, I, 370 dans SIMPLE
Le plus grand homme, simplement homme [par opposition à J. C.] , Alexandre...., I, 73 dans SIMPLEMENT
Elle avoit esté nourrie simplement et sans aulcune instruction de lettres, I, 148 dans SIMPLEMENT
Je ne suys pas la secte de Pythagoras, que les hommes prennent une ame nouvelle quand ils approchent des simulacres des dieux pour recueillir leurs oracles, III, 267 dans SIMULACRE
J'ai une condition singeresse et imitatrice, III, 356 dans SINGERESSE
Et aultres pareilles singeries [tours de force] de quoy il vivoit, I, 368 dans SINGERIE
Je ne m'estonne plus de ceulx que les singeries d'Apollonius et de Mahumet embufflerent [séduisirent], IV, 161 dans SINGERIE
Usance qui apporte des commoditez singulieres, I, 12 dans SINGULIER, IÈRE
J'ai toutes mes aultres parties viles et communes ; mais en cette là [la faiblesse de la mémoire] je pense estre singulier et très rare, I, 33 dans SINGULIER, IÈRE
En nos combats singuliers...., III, 112 dans SINGULIER, IÈRE
Toutes actions hors les bornes ordinaires sont subjectes à sinistre interpretation, II, 21 dans SINISTRE
Aux prognostiques ou evenements sinistres des affaires, IV, 160 dans SINISTRE
L'amour se guarit par la faim, sinon par le temps, II, 221 dans SINON
Quel appetit ne se rebuteroit à veoir trois cents femmes à sa mercy, comme les a le grand seigneur en son serrail ?, I, 332 dans SIRE
Sire, c'est un tiltre qui se donne à la plus eslevée personne de nostre estat, qui est le roy ; et se donne aussi au vulgaire comme aux marchands, et ne touche point ceulx d'entre deux, I, 387 dans SIRE
Ainsi font nos medecins, qui mangent le melon et boivent le vin frez, cependant qu'ils tiennent leur patient obligé au syrop et à la panade, IV, 129 dans SIROP
Ils remplissoient le palais d'une très souefve vapeur qui ne se perdoit pas sitost, I, 393 dans SITÔT
La deesse fondatrice de la ville d'Athenes choisit, à la situer, une temperature de païs qui feist les hommes prudents, II, 337 dans SITUER
À ce biais s'accommode la voix divine [saint Paul] : ne soyez pas plus sages qu'il ne fault, mais soyez sobrement sages, I, 224 dans SOBREMENT
Le soubriquet de tremblant, duquel le douziesme roy de Navarre Sancho feut surnommé, I, 387 dans SOBRIQUET
La societé et amitié s'en augmente, I, 199 dans SOCIÉTÉ
La doulce compagnie et societé de ce personnage, I, 219 dans SOCIÉTÉ
Il y a une pareille societé entre le roytelet et le crocodile, II, 195 dans SOCIÉTÉ
Il semble que l'ame se perde en soy mesme, I, 21 dans SOI
Interrogé lequel il estimoit le plus, ou Chabrias, ou soy-mesme, I, 67 dans SOI
Faisant requeste à Dieu de l'appeler à soy, I, 252 dans SOI
Il leur respondit qu'ils se soignassent d'eulx, I, 123 dans SOIGNER
Jugeants que soigneux de leurs affaires privées, ils le seroient des publicques, II, 9 dans SOIGNEUX, EUSE
La delicatesse y est à fuyr [à table], et le soigneux triage du vin, II, 15 dans SOIGNEUX, EUSE
Estendre le soing de nous au delà de cette vie, I, 15 dans SOIN
Les bons legislateurs ont eu plus de soing de l'amitié que de la justice, I, 207 dans SOIN
Tous les jours je lis en des aucteurs, sans soing de leur science, y cherchant leur façon non leur subject, IV, 43 dans SOIN
La mort, soit que nous la voyions en nous ou en aultruy...., I, 89 dans SOIT
J'aime un parler, non pedantesque, mais plustost soldatesque, comme Suetone appelle celuy de Jules Cesar, I, 191 dans SOLDATESQUE
Obliger par solennel serment, I, 15 dans SOLENNEL, ELLE
Je n'ay dressé commerce avecques aulcun livre solide, sinon Plutarque et Seneque, I, 154 dans SOLIDE
Il est malaysé d'y establir aucun solide jugement, I, 158 dans SOLIDE
À quelles marques on cognoist le vray et solide contentement, I, 172 dans SOLIDE
Dieu m'a donné un fonds de religion qui m'a fait regarder assez solidement cette dernière action de la vie [la mort], 13 nov. 1687 dans SOLIDEMENT
Ils [Cicéron et Pline le jeune] sollicitent, au sceu de tout le monde, les historiens de leur temps de ne les oublier en leurs registres, I, 287 dans SOLLICITER
La prevoyance et solicitude de l'advenir, I, 12 dans SOLLICITUDE
La solicitude de bien faire, I, 41 dans SOLLICITUDE
Les richesses ne valent pas une advertence et solicitude penible, IV, 79 dans SOLLICITUDE
Quant aux oppositions et arguments [de ceux qui condamnaient les sorciers] ....je n'en ay point senty qui m'attachent, et qui ne souffrent solution tousjours plus vraysemblable que leurs conclusions, IV, 187 dans SOLUTION
La raison doibt tendre en somme à nous faire bien vivre, I, 69 dans SOMME
Somme, il feut certain que...., I, 96 dans SOMME
[Caton] se renfonçant dans le lict, se remeit encores à sommeiller, I, 340 dans SOMMEILLER
Je trempe mon vin plus souvent à moitié, parfois au tiers d'eau ; et, quand je suis en ma maison, d'un ancien usage que son medecin ordonnoit à mon pere et à soy, on mesle celuy qu'il me fault, dez la sommelerie, deux ou trois heures avant qu'on serve, IV, 291 dans SOMMELLERIE
Qui en sçait les devoirs [de l'amitié] et les exerce.... il a attainct le sommet de la sagesse humaine et de nostre bonheur, IV, 151 dans SOMMET
Il [le père de Praestantius, dans saint Augustin] fantasia [en rêve] estre jument, et servir de sommier à des soldats, IV, 187 dans SOMMIER
Un État peut faire des lois somptuaires dans l'objet d'une frugalité absolue ; c'est l'esprit des lois somptuaires des républiques, Esp. VII, 5 dans SOMPTUAIRE
Il tua son homme en ce mesme combat, III, 296 dans SON
Si c'est un subject que je n'entende point, à cela mesme je l'essaye [mon jugement], sondant le gué de bien loin, I, 375 dans SONDER
Se veoir destailler en pieces, et arracher une balle d'entre les os, se souffrir recoudre, cauteriser et sonder...., I, 302 dans SONDER
Je suis de moy mesme non melancolique mais songe-creux, I, 77 dans SONGE-CREUX
Iray-je songer au bransle du monde ?, I, 174 dans SONGER
Aulcuns nous songent deux ames, d'aultres deux puissances qui..., II, 6 dans SONGER
Au demourant, cette response ne sonne [signifie] non plus que feroit la mienne à qui s'enquerroit...., I, 214 dans SONNER
Ce mot [bibat] sonne plus sortablement en la langue d'un gascon, qui change volontiers en v le b, II, 221 dans SONNER
Nous louons.... un levrier de sa vistesse, non de son collier, un oyseau de son aile, non de ses longes et sonnettes, I, 324 dans SONNETTE
Cet ancien joueur de lyre, que Pausanias recite avoir accoustumé contraindre ses disciples d'aller ouir un mauvais sonneur qui logeoit vis à vis de luy, IV, 34 dans SONNEUR
Certes la philosophie n'est qu'une poesie sophistiquée, II, 280 dans SOPHISTIQUER
Une beauté parée et sophistiquée, III, 385 dans SOPHISTIQUER
[Les hommes] en ont fait [de la raison], comme les parfumiers de l'huile : ils l'ont sophistiquée, IV, 210 dans SOPHISTIQUER
Soit par gausserie, soit à certes, que le vin theologal et sorbonique est passé en proverbe, et leurs festins...., IV, 297 dans SORBONIQUE
Une vieille dame, craintive de ces sorcelleries [sorts jetés], I, 95 dans SORCELLERIE
Si j'oyois parler ou des esprits qui reviennent, ou du prognostique des choses futures, des enchantements, des sorcelleries, I, 200 dans SORCELLERIE
Dix ou douze prisonniers de ce genre [accusés de sorcellerie], et une vieille, vrayement bien sorciere en laideur et deformité, IV, 187 dans SORCIER, IÈRE
Des tesmoings que son bon sort luy fournit tout à propos, I, 255 dans SORT
J'eusse trouvé ce conseil sortable à la rudesse stoïcque, I, 251 dans SORTABLE
Les Italiens ont plus sortablement baptisé de son nom [celui de la tristesse] la malignité, I, 6 dans SORTABLEMENT
Un homme de sa sorte, I, 17 dans SORTE
Cent mille sortes d'herbes, I, 31 dans SORTE
Une estude fournie de toute sorte de livres, I, 57 dans SORTE
L'endroict du fossé par où ceulx d'une ville qu'il [Scipion] assiegeoit pouvoient faire des sorties sur luy, II, 95 dans SORTIE
Ces sottes arguties, I, 190 dans SOT, OTTE
La sagesse humaine faict bien sottement l'ingenieuse à rabattre le nombre et la doulceur des voluptez qui nous appartiennent, I, 227 dans SOTTEMENT
De dire moins de soy qu'il n'y en a, c'est sottise, non modestie, II, 62 dans SOTTISE
Je veis avant hier un enfant que deux hommes et une nourrice.... conduisoient pour tirer quelque soul de le montrer à cause de son estrangeté...., III, 136 dans SOU
Il [Pyrrhon] n'a pas voulu se faire pierre ou souche ; il a voulu se faire homme vivant, discourant...., II, 234 dans SOUCHE
Estendu à la renverse.... n'ayant ny mouvement ny sentiment non plus qu'une souche, II, 53 dans SOUCHE
Ses parents [de Caton], ses domestiques et beaucoup de gents de bien en estoient en grand soulcy [à cause de son conflit avec Métellus], I, 340 dans SOUCI
À quel soulcy ne nous desmettons-nous pour leur commodité [de nos chiens et de nos chevaux] ?, II, 169 dans SOUCI
Ceulx qui cherchent à changer l'estat de nostre police, sans se soucier s'ils l'amenderont, I, 221 dans SOUCIER
Pyrrho... les encourageoit [des gens effrayés dans une tempête] par l'exemple d'un pourceau qui y estoit [dans le bateau], nullement soulcieux de cet orage, I, 300 dans SOUCIEUX, EUSE
Bois et matiere propre à prendre feu soubdainement, II, 38 dans SOUDAINEMENT
Jamais chef de guerre n'eut tant de creance sur ses soldats [que Jules César] : au commencement de ses guerres civiles, les centeniers luy offrirent de souldoyer, chascun sur sa bourse, un homme d'armes, III, 175 dans SOUDOYER
Ces partages [de biens entre frères], et que la richesse de l'un soit la pauvreté de l'autre, cela destrempe merveilleusement cette soudure fraternelle, I, 208 dans SOUDURE
Ils [Lycurgue et Platon] n'ont peu croire que nostre société se peust maintenir avecques si peu d'artifice et de soudeure humaine que les nations sauvages, I, 236 dans SOUDURE
C'est souffler de mesme bouche le chauld et le froid, I, 249 dans SOUFFLER
Callicles, en Platon, dit l'extremité de la philosophie estre dommageable... qu'elle rend un homme sauvage et vicieux... propre à estre impunéement souffletté, I, 225 dans SOUFFLETER
Cette fable de Jupiter et Juno eshontée au delà de toute souffrance, III, 331 dans SOUFFRANCE
Pour mesurer la constance, il fault necessairement sçavoir la souffrance, IV, 162 dans SOUFFRANCE
La parenté n'est soufferte aux mariages...., I, 113 dans SOUFFRIR
Les enfans de sept ans souffroient à estre fouettez jusques...., I, 115 dans SOUFFRIR
Je ne puis souffrir d'aller desboutonné, I, 260 dans SOUFFRIR
Ce que disent les sages, que, des actions egualement bonnes, celle là est plus souhaitable à faire où il y a plus de peine, I, 303 dans SOUHAITABLE
Si l'ardeur de M. de Foix ne l'eust emporté à poursuyvre trop asprement les restes de la victoire de Ravenne, il ne l'eust pas souillé de sa mort, I, 351 dans SOUILLER
J'entends, avecques une grande honte de nostre siecle, qu'à nostre veue deux tres excellents personnages en sçavoir sont morts en estat de n'avoir pas leur saoul à manger, Lilius Gregorius Giraldus en Italie et Sebastianus Castalion en Allemaigne, I, 257 dans SOÛL, OÛLE
Ils vous entretiendront votre saoul, si vous en avez envie, I, 188 dans SOÛL, OÛLE
Estants las et saouls de vivre, II, 41 dans SOÛL, OÛLE
Si la compagnie [pour mourir] vous peut soulager, I, 88 dans SOULAGER
Les choses presentes ne nous saoulent point ; non qu'elles n'ayent assez de quoy nous saouler ; mais...., I, 385 dans SOÛLER
Le soublevement d'estomach qui advient à ceulx qui voyagent en mer, IV, 2 dans SOULÈVEMENT
À tel object l'estomach se soubleve, II, 283 dans SOULEVER
Cela c'est proprement tailler et coudre un soulier, pour qu'un aultre le chausse, III, 300 dans SOULIER
Je soubmets ces questions au jugement de ceux à qui..., I, 394 dans SOUMETTRE
Ce mystere [de gens armés qui arrivaient les uns après les autres dans la maison de Montaigne] commenceoit à taster ma souspeçon, IV, 227 dans SOUPÇON
Tel en qui il ne pouvoit cheoir souspeçon aulcune de foiblesse, I, 94 dans SOUPÇON
Je suis peu desfiant et souspeçonneux, de ma nature, IV, 227 dans SOUPÇONNEUX, EUSE
L'autre [un condamné à mort] respondit à son confesseur qui luy promettoit qu'il souperoit ce jour là avecques nostre Seigneur : Allez vous y en, car, de ma part, je jeusne, I, 296 dans SOUPER
Quand je veulx jeusner, il me fault mettre à part des soupeurs, IV, 285 dans SOUPEUR, EUSE
Lors il [la Boétie mourant] se teut, et attendit que les soupirs et les sanglots eussent donné loysir à son oncle de lui respondre, Lett. v. dans SOUPIR
Ils [les sauvages mis dans le cadre] ne cessent jusques au dernier soupir de les braver et desfier [leurs bourreaux] de parole et de contenance, I, 244 dans SOUPIR
Cette variation et contradiction qui se veoid en nous, si souple, a faict que aulcuns nous songent deux ames...., II, 6 dans SOUPLE
Le corps encores souple, on le doibt, à cette cause, plier à toutes façons et coustumes, I, 184 dans SOUPLE
Une asseurance de visage et soupplesse de voix et de geste à m'appliquer aux roolles que j'entreprenois, I, 198 dans SOUPLESSE
On a grand tort de la peindre [la philosophie] d'un visage renfrogné, sourcilleux et terrible, I, 175 dans SOURCILLEUX, EUSE
Ceste beste [l'empereur Claude] s'esveilla en sursault [au sujet de Messaline] ; on a souvent pire marché de ces sourdauds endormis, III, 351 dans SOURDAUD, AUDE
[Je désire mourir] quietement et sourdement, I, 68 dans SOURDEMENT
Perceant la terre, il en veit sourdre Tages, demi-dieu, I, 45 dans SOURDRE
De ce vice sourdent plusieurs grandes incommoditez, I, 234 dans SOURDRE
Se deffendre des oppositions d'aultruy par un mouvement de teste, un soubris ou un silence, IV, 54 dans SOURIS
J'en ay veu fuir la senteur des pommes, plus que les arquebuzades ; d'aultres s'effrayer pour une souris...., I, 184 dans SOURIS
Ayant perdu une bataille soubs [par] A. Varus, I, 23 dans SOUS
Soubs nostre protection, I, 30 dans SOUS
Soubs la foy et asseurance de...., I, 30 dans SOUS
Soubs quelque pretexte, I, 59 dans SOUS
Les loix soubs lesquelles il estoit nay, I, 221 dans SOUS
L'opinion de ce peuple [de Syracuse], à laquelle l'oracle qui predit sa mort [de Denys l'ancien] sembla aussi aulcunement souscrire, III, 35 dans SOUSCRIRE
J'essaye de soustraire ce coing à la tempeste publicque, III, 9 dans SOUSTRAIRE
Ils soubtraient et desguisent leur vice à leur propre conscience, III, 112 dans SOUSTRAIRE
Les soustenements et l'estat droit et inflexible du jugement, II, 342 dans SOUTENEMENT
J'ay soustenu les premiers personnages ez tragedies de...., I, 198 dans SOUTENIR
Ils traverserent jusques en la Grece, où les Atheniens les soutinrent [leur résistèrent], I, 231 dans SOUTENIR
Amestris.... feit ensepvelir touts vifs quatorze jouvenceaux.... pour gratifier à quelque dieu soubterrain, II, 257 dans SOUTERRAIN, AINE
Entre nous, ce sont choses que j'ay tousjours veues de singulier accord, les opinions supercelestes et les moeurs soubterraines [l'ascétisme et le vivre vulgaire], IV, 306 dans SOUTERRAIN, AINE
Les vieillards, à qui la souvenance des choses passées demeure, et ont perdu la souvenance de leurs redictes...., I, 35 dans SOUVENANCE
Ils ont la souvenance assez pleine, mais le jugement entierement creux, I, 147 dans SOUVENANCE
Il ne s'est point souvenu de dire, ou faire, ou taire cela, I, 34 dans SOUVENIR
Il m'est souvenu de mon homme, I, 182 dans SOUVENIR
Il me feit souvenir du conte que...., II, 72 dans SOUVENIR
L'ame, par sa faculté, ratiocine, se souvient, juge...., I, 295 dans SOUVENIR
Le souvenir d'un adieu, d'une action, d'une grace particuliere, d'une recommandation derniere, III, 300 dans SOUVENIR
Ce prince [Alexandre] est le souverain patron des actes hazardeux, I, 133 dans SOUVERAIN, AINE,
L'autorité du gouverneur doibt estre souveraine sur lui [le jeune homme], I, 165 dans SOUVERAIN, AINE,
Cette souveraine et maistresse amitié, I, 215 dans SOUVERAIN, AINE,
Un souverain remede, II, 32 dans SOUVERAIN, AINE,
Il [la Boétie] avoit une autre maxime [obéir aux lois] souverainement empreinte en son ame, I, 221 dans SOUVERAINEMENT
Chascun suyt à le veoir mourir [l'homme] ; pour le destruire, on cherche un champ spacieux, en pleine lumiere, III, 261 dans SPACIEUX, EUSE
Elle [l'humaine nature] ne faict que fourvoyer partout, mais specialement quand elle se mesle des choses divines, II, 255 dans SPÉCIALEMENT
Les savants parlent, et denotent leurs fantaisies plus specifiquement et par le menu, IV, 249 dans SPÉCIFIQUEMENT
Quand on presenta à Cesar la teste de Pompeius, les histoires disent qu'il en destourna sa veue comme d'un vilain et mal plaisant spectacle, I, 268 dans SPECTACLE
Quant à la gratitude [des bestes].... ce seul exemple [le lion d'Androclès] suffira, qu'Appion recite comme en ayant esté luy mesme spectateur, II, 192 dans SPECTATEUR, TRICE
Selon qu'ils [les esprits] se sont plus ou moins esloingnez de leur spiritualité, II, 291 dans SPIRITUALITÉ
Concevoir la splendeur de la vertu en sa pureté naïfve, I, 165 dans SPLENDEUR
La splendeur d'un esclair, I, 166 dans SPLENDEUR
Qu'il soit splendide en meubles et ustensiles, d'autant que c'est une despense de durée qui passe jusques à ses successeurs, IV, 7 dans SPLENDIDE
Pythagoras.... une musique poisante, severe et spondaïque...., I, 345 dans SPONDAÏQUE
Je m'estale entier : c'est un skeletos où les veines, les muscles paraissent, II, 61 dans SQUELETTE
La salseparille et le bois d'esquine, III, 215 dans SQUINE
Phidias, ou autre excellent statuaire, II, 92 dans STATUAIRE
Un homme [le père de Montaigne] de petite taille, plein de vigueur et d'une stature droicte et bien proportionnée, II, 17 dans STATURE
L'un [Pompée] dict aux Mamertins, que les statuts n'avoient point de mise envers les hommes armez, III, 253 dans STATUT
Il y a des sciences steriles et espineuses, I, 284 dans STÉRILE
Je suis, dict-il [le philosophe Bion], fils d'un serf, boucher, stigmatizé, IV, 114 dans STIGMATISER
Les stoïciens en deffendent le sentiment [de la tristesse] à leur sage, I, 6 dans STOÏCIEN, IENNE
Si est la pitié passion vicieuse aux stoïcques, I, 3 dans STOÏQUE
La définition stoïque de l'amour [donnée par les stoïciens], I. 212 dans STOÏQUE
La secte stoïcque, I, 240 dans STOÏQUE
La fortune m'a faict grand desplaisir d'interrompre la belle structure du Pont-Neuf de nostre grande ville, et m'oster l'espoir, avant mourir, d'en veoir en train l'usage, IV, 7 dans STRUCTURE
Aux endroits où elle [l'alcyon] veoid que sa structure [de son nid] se desment et se lasche pour les coups de mer, II, 198 dans STRUCTURE
L'homme.... recognoissant sa foiblesse naturelle.... humble, obeissant, disciplinable, studieux, ennemy juré d'heresie...., II, 236 dans STUDIEUX, EUSE
La tourbe de nos hommes, stupide, basse, servile, instable, I, 326 dans STUPIDE
J'aime la vie et la cultive, telle qu'il a pleu à Dieu nous l'octroyer ; je ne vois [vais] pas desirant qu'elle eust à dire la necessité de boire et de manger.... ny qu'on produisist stupidement des enfants par les doigts ou par les talons, IV, 303 dans STUPIDEMENT
Cette morne, muette et sourde stupidité [de la douleur], I, 7 dans STUPIDITÉ
Ils accuserent cette pratique, comme ennemie de leur style ancien [manière d'agir], I, 23 dans STYLE
Comme on presenta à Neron à signer, suivant le style, la sentence ...., II, 1 dans STYLE
Si ce n'est à une grande suasion de la necessité ou de la volupté, I, 16 dans SUASION
D'un subject nous en faisons mille, et retumbons, en multipliant et subdivisant, à l'infinité des atomes d'Epicurus, IV, 235 dans SUBDIVISER
En ce peu que j'ay eu à negocier entre nos princes, en ces divisions et subdivisions qui nous deschirent aujourd'huy, III, 237 dans SUBDIVISION
Nostre changement est si subit et si prompt en cela [la mode], que l'invention de tous les tailleurs du monde ne sçauroit fournir assez de nouvelletez, I, 370 dans SUBIT, ITE
Retirez de la dispute, par douleur de ventre, à la garde-robe, touts deux [Arius et Leon] y rendirent subitement l'ame, I, 249 dans SUBITEMENT
Et qu'après estre levé suivant sa route, il fut submergé.... Guidon de la mer, dans JAL. Qu'aultresfois ils ont esté submergez par l'inondation des eaux celestes, II, 335 dans SUBMERGER
Un bon visage me tente.... j'ois encore, sans rider le front, les subornements qu'on me faict pour me tirer en place marchande, IV, 205 dans SUBORNEMENT
Je fauldrois plus tost vers l'aultre extremité [ne pas croire ce qui m'est favorable] ; tant je crains que mon desir me suborne, IV, 160 dans SUBORNER
Il estimoit tout aultre apprentissage subsecutif à celuy là et supernumeraire, II, 239 dans SUBSÉCUTIF, IVE
Que la doctrine divine tient mieulx son reng à part, comme royne et dominatrice, qu'elle doibt estre principale partout, point suffragante et subsidiaire, I, 400 dans SUBSIDIAIRE
Il s'adresse à ce moyen de prime face, lequel les aultres ne prennent que subsidiairement, I, 252 dans SUBSIDIAIREMENT
Le repos et la santé, qui sont biens effectuels et substantiaux, I, 320 dans SUBSTANTIEL, ELLE
Et au cas que l'un d'eulx [héritiers institués] vienne à defaillir, je substitue en sa part celuy qui survivra, I, 216 dans SUBSTITUER
L'un d'eulx [héritiers institués, Charixenus] estant trespassé, la substitution estant ouverte en faveur d'Areteus ..., I, 216 dans SUBSTITUTION
Je suis ennemy des actions subtiles et feintes, I, 96 dans SUBTIL, ILE
Il subtilisoit [imaginait avec subtilité] mille delais, subterfuges et exoines, Arresta amorum, p. 482, dans LACURNE. Si [les âmes sont] desliées, elle [la doctrine] les purifie volontiers, clarifie et subtilise jusques à exinanition, IV, 42 dans SUBTILISER
Les dieux vengerent cette perfide subtilité, I, 27 dans SUBTILITÉ
Il avoit échappé mille fois par la subtilité de ses inventions, I, 137 dans SUBTILITÉ
Pour subvenir un peu à la trahison de ma memoire...., II, 112 dans SUBVENIR
L'un jugement subvertissant l'aultre sans cesse, II, 311 dans SUBVERTIR
Experimente comment te succederont la douleur et...., I, 129 dans SUCCÉDER
Les aisnez succedent à tout le bien, et n'est reservé aulcune part au puisné, II, 336 dans SUCCÉDER
Les faultes et les succez contraires y donnent poincte et grace [à une intrigue amoureuse], III, 386 dans SUCCÈS
De mesmes apparences, de mesme cerimonie estoit servy mon predecesseur [roi], et le sera mon successeur, I, 334 dans SUCCESSEUR
Une nation en laquelle il n'y a.... nuls contracts, nulles successions, nuls partages...., I, 236 dans SUCCESSION
M. Crassus et Q. Hortensius.... ayant esté pour certaines quotitez appelez par un estrangier à la succession d'un testament fauls, III, 14 dans SUCCESSION
La volupté est bien plus sucrée quand elle cuict, III, 2 dans SUCRER
Si la santé mesme, si sucrée, vient à me retrouver par boutades, c'est pour me donner regret, IV, 157 dans SUCRER
Tant de puants bruvages, cauteres, incisions, suées...., IV, 275 dans SUÉE
Suffit à un chrestien croire toutes choses venir de Dieu, I, 248 dans SUFFIRE
Si ce qu'on a suffit à maintenir sa condition, III, 49 dans SUFFIRE
Ils en acquirent à suffisance pour s'en servir à la necessité, I, 194 dans SUFFISANCE
Ma suffisance ne va pas si avant que d'oser entreprendre...., I, 206 dans SUFFISANCE
Vous et un compaignon estes assez suffisant theatre l'un à l'autre, I, 286 dans SUFFISANT, ANTE
Pareille cause [le vin] suffoqua aussi les forces abattues par l'aage du philosophe Arcesilaus, II, 19 dans SUFFOQUER
S'en estant approchez, ils feurent suffoquez et bruslez, II, 38 dans SUFFOQUER
Qu'elle [la théologie] doibt estre principale partout, point suffragante et subsidiaire, I, 400 dans SUFFRAGANT
S'il plaist à la doctrine de se meslei à nos devis, elle n'en sera point refusée, non magistrale, imperieuse et importune comme de coustume, mais suffragante et docile elle mesme, III, 283 dans SUFFRAGANT
Trois jours de suite, I, 107 dans SUITE
Propos sans suitte, I, 146 dans SUITE
Erreur de grande suitte et prejudice, I, 171 dans SUITE
Ce party a eu la plus grande suitte et les sectateurs les plus nobles, II, 230 dans SUITE
Suyvre les façons et formes receues, I, 120 dans SUIVRE
Blosius respondit : toutes choses. Comment toutes choses ? suivit-il [reprit-il]...., I, 213 dans SUIVRE
Je n'ayme ni à conseiller ny à suyvre une vertu si sauvage, I, 224 dans SUIVRE
Mes fantaisies se suyvent, mais parfois c'est de loing, IV, 136 dans SUIVRE
Nos jugements sont malades, et suyvent la depravation de nos moeurs, I, 264 dans SUIVRE
Merveilleusement subject à la goutte, I, 20 dans SUJET, ETTE
Si on n'occupe les esprits à certain subject qui les bride, I, 34 dans SUJET
C'est un subject continuel de torment, I, 71 dans SUJET
Certes c'est un subject merveilleusement vain, divers et ondoyant, que l'homme : il est malaysé d'y fonder jugement constant et uniforme, I, 1 dans SUJET
Nous debvons la subjection et l'obeissance à touts roys, I, 13 dans SUJÉTION
Accidents auxquels chacun de nous est en bute par une naturelle subjection, I, 406 dans SUJÉTION
Voyez un peu ce bastelage des deifications anciennes : aprez la grande et superbe pompe de l'enterrement...., II, 269 dans SUPERBE
Entre nous, ce sont choses que j'ay tousjours veues de singulier accord, les opinions supercoelestes et les moeurs soubterraines, IV, 306 dans SUPERCÉLESTE
Des quatre [dans un duel à seconds], c'est une partie liée ; si vostre second est à terre, vous en avez deux sur les bras, avecques raison ; et de dire que c'est supercherie, elle l'est voirement, comme de charger, bien armé, un homme qui n'a qu'un tronçon d'espée...., III, 113 dans SUPERCHERIE
Nous avons assez de travail du mal, sans nous travailler à ces regles superflues [touchant la manière de se comporter dans la douleur], III, 201 dans SUPERFLU, UE
Tout ce qui est au-delà [des nécessités naturelles] est superflu pour eulx [des peuples sauvages], I, 241 dans SUPERFLU, UE
Il [Xénophon] estimoit que l'exercice, le travail continuel et la sobrieté debvoient avoir cuict et asseiché toutes ces superfluitez [cracher et suer], III, 91 dans SUPERFLUITÉ
Si j'avois en ma possession les evenements incogneus, j'en penserois très facilement supplanter les cogneus, en toute espece d'exemples, III, 24 dans SUPPLANTER
Pompeius devenu un miserable suppliant d'un roi d'Egypte, I, 65 dans SUPPLIANT, ANTE
Arrivez y [dans les colléges] sur le poinct de leurs offices, vous n'oyez que cris, et d'enfants suppliciez et de maistres enyvrez en leur cholere, I, 183 dans SUPPLICIER
Le premier Amurath, pour aigrir la punition contre ses subject, qui avaient donné support à la parricide rebellion de son fils, III, 249 dans SUPPORT
La plus expresse marque de la sagesse, c'est une esjouissance constante.... c'est baroco et baralipton qui rendent leurs suppots ainsi crottez et enfumez, I, 176 dans SUPPÔT
L'opiniastreté de mes pierres.... m'a parfois jecté en longues suppressions d'urine, III, 301 dans SUPPRESSION
Faict il quelque despeche qui desplaise ? on la supprime, II, 80 dans SUPPRIMER
Si mes escripts te contentent, publie les ; sinon, supprime les, II, 227 dans SUPPRIMER
Quelque supreme plaisir et excessif contentement, I, 69 dans SUPRÊME
Cette vertu supreme, belle, triomphante, I, 176 dans SUPRÊME
Les seigneurs de Carthage, voyants que leur pays se despeuploit peu à peu, feirent desfense expresse, sur peine de mort, que nul n'eust plus à aller par là, I, 30 dans SUR
Sur l'heure de sa fin, I, 18 dans SUR
Descharger ses passions sur...., I, 20 dans SUR
Valerius dict que Ciceron, sur sa vieillesse, commencea à...., II, 228 dans SUR
Pour le plus seur, I, 25 dans SÛR, ÛRE
Je marche plus seur et plus ferme à mont qu'à val, I, 161 dans SÛR, ÛRE
La plus seure assiette de nostre entendement et la plus heureuse, ce seroit celle...., II, 318 dans SÛR, ÛRE
Ils [les médecins] ordonnent aux athletes les purgations et les saignées, pour leur soustraire cette superabondance de santé, III, 97 dans SURABONDANCE
Son affection [de Mlle de Gournay] vers moy, plus que surabondante, et telle en somme qu'il n'y a rien à souhaiter, III, 73 dans SURABONDANT, ANTE
Son valet [d'Aristippe] se trouvant surchargé en chemin de l'argent qu'il portoit aprez luy, II, 124 dans SURCHARGER
Nous y aurons assez de besongne, sans autre surcroist, I, 79 dans SURCROÎT
Les grevures [infirmités] ont aussi parfois servi de recommandation et faveur : j'en ai veu la surdité en affectation, IV, 32 dans SURDITÉ
Ils tirent seurement de leurs arcs en nageant, I, 112 dans SÛREMENT
Je recevrois à faveur qu'on ne desirast en moy que tels effects de supererogation ; mais ils sont injustes d'exiger ce que je ne dois pas, I, 197 dans SURÉROGATION
Pendant le parlement, et qu'ils musoient sur leurs seuretez..., I, 27 dans SÛRETÉ
Je m'estois chargé de crainte [en portant de l'argent], tantost de la seurté des chemins..., I, 315 dans SÛRETÉ
Suivez-les [les fleuves] jusques à leur source, ce n'est qu'un petit sourgeon d'eau à peine recognoissable, II, 349 dans SURGEON
Toutes les sciences surhumaines s'accoustrent du style poetique, II, 280 dans SURHUMAIN, AINE
L'effect surmonte de si loing la pensée, que...., I, 81 dans SURMONTER
Je veulx que les choses surmontent, de façon que celuy qui escoute n'aye aulcune souvenance des mots, I, 191 dans SURMONTER
Les difficultez et mesayses qu'ils eurent à surmonter, I, 261 dans SURMONTER
Ils [les Romains] laissoient les roys qu'ils avoient surmontez, en la possession de leurs royaumes, III, 104 dans SURMONTER
Une estreinte divine et supernaturelle, II, 147 dans SURNATUREL, ELLE
Employer indignement à qui bon nous semble [à propos de l'Aretin, dit divin par les Italiens] les surnoms les plus glorieux de quoy l'ancienneté ait honoré un ou deux personnages en plusieurs siecles, I, 383 dans SURNOM
Les miens [ancêtres] se sont aultrefois surnommez [nommés] Eyquem, surnom qui touche encore une maison cogneue en Angleterre, III, 23 dans SURNOMMER
Socrate.... estimant tout aultre apprentissage [que l'étude des moeurs] subsecutif à celuy là et supernumeraire, II, 239 dans SURNUMÉRAIRE
Couardise surpassant toutes les ordinaires [couardises], I, 56 dans SURPASSER
Cela surpasse ses forces, I, 131 dans SURPASSER
Des effects surpassants toute creance humaine, I, 141 dans SURPASSER
Nous avons estrangement surpayé.... [au regard des animaux] cette capacité de juger et cognoistre, si nous l'avons achetée au prix de ce nombre infiny de passions...., II, 105 dans SURPAYER
Nous sommes surpayez selon justice, quand la recompense eguale nostre service ; car n'en debvons nous rien à nos princes d'obligation naturelle ?, IV, 10 dans SURPAYER
S'il [le prince] porte nostre despense, il fait trop c'est assez qu'il l'ayde ; le surplus s'appelle bienfaict, lequel ne se peult exiger, IV, 10 dans SURPLUS
Mon livre est tousjours un... [ce que j'y ajoute] ce ne sont que surpoids qui ne condamnent pas la premiere forme, mais donnent quelque prix particulier à chascune des suivantes, IV, 90 dans SURPOIDS
Un quidam delibera de surprendre ma maison et moy, IV, 226 dans SURPRENDRE
Plusieurs bestes ont un soin extreme de surprendre tout ce qu'elles peuvent, et de le curieusement cacher, II, 186 dans SURPRENDRE
Aulcuns tiennent que cela trouble la cervelle tendre des enfants de les esveiller le matin en sursault, I, 195 dans SURSAUT
Ils [les sceptiques] cherchent qu'on les contredie, pour engendrer la dubitation et surseance de jugement, qui est leur fin, II, 231 dans SURSÉANCE
La survenance de la mort, I, 78 dans SURVENANCE
Un papier journal à inserer toutes les survenances de quelque remarque, I, 257 dans SURVENANCE
Impatient de survivre à cette perte, il se tua, II, 35 dans SURVIVRE
Combien survivent à leur propre reputation ?, III, 25 dans SURVIVRE
Ils se coururent sus, l'espée au poing, I, 256 dans SUS
Donner à son ennemy moyen de se remettre sus, I, 351 dans SUS
Petilius ayant esté suscité par Caton pour luy demander [à Scipion] compte de l'argent..., II, 47 dans SUSCITER
Les bonnes senteurs estrangieres, on a raison de les tenir pour suspectes à ceulx qui s'en servent, I, 391 dans SUS-ORBITAIRE
Les larmes que cette aultre plus forte passion avoit suspendues, I, 63 dans SUSPENDRE
C'est l'enfileure de nos aiguilles [aimantées] suspendues l'une de l'aultre, I, 266 dans SUSPENDRE
Vault-il pas mieulx suspendre sa persuasion, que de... ?, II, 232 dans SUSPENDRE
La plus penible assictte pour moy, c'est estre suspens ez choses qui pressent, III, 47 dans SUSPENS
Vault il pas mieux demeurer en suspens, que de s'infrasquer en tant d'erreurs que l'humaine fantasie a produites ?, II, 232 dans SUSPENS
Combien y a il de choses peu vraysemblables... desquelles si nous ne pouvons estre persuadez, au moins les fault il laisser en suspens !, I, 202 dans SUSPENS
Leur effect [des pyrrhoniens], c'est une pure, entiere et très parfaite surseance et suspension de jugement, II, 234 dans SUSPENSION
C'estoient [contre Montaigne, dans les guerres civiles] suspicions muettes qui couroient soubs main, ausquelles il n'y a jamais faulte d'apparence, IV, 203 dans SUSPICION
Une femme de village accusoit.... un soldat pour avoir arraché à ses petits enfants ce peu de bouillie qui luy restoit à les substanter, II, 48 dans SUSTENTER
Et, à fin qu'on ne se moque de cette sympathie que j'ay avecques elles [pour les bestes], II, 132 dans SYMPATHIE
Un propos de table...., I, 163 dans TABLE
De respondre à un propos où il y eust plusieurs divers chefs, il n'est pas en ma puissance ; je ne saurois recevoir une charge sans tablettes, III, 54 dans TABLETTE
Ceulx qui par certains jeux de tablier apprennent l'arithmetique et la geometrie, I, 195 dans TABLIER
Toute incomparable qu'elle est [la vaillance d'Alexandre], si a elle encores ses taches, II, 8 dans TACHE
Ayants faict leur tasche, ils [des boeufs attelés à un manége] s'arrestoient tout court, II, 174 dans TÂCHE
Toutes les contrarietez s'y treuvent [en moi].... bavard, taciturne, laborieux, delicat...., II, 7 dans TACITURNE
Un homme de petite taille, plein de vigueur, II, 17 dans TAILLE
Les veines des bras qu'il s'estoit faictes tailler à son medecin pour mourir, II, 91 dans TAILLER
L'homme taille les parts aux animaux ses confreres et leur distribue..., II, 156 dans TAILLER
Ces belles regles que nous avons taillées et prescrites à nature, II, 263 dans TAILLER
Je ne sceus jamais tailler plume, III, 44 dans TAILLER
Un gentilhomme feut taillé par l'ordonnance des medecins, auquel on ne trouva de pierre, III, 318 dans TAILLER
Nostre changement est si subit et si prompt en cela [les modes], que l'invention de touts les tailleurs du monde ne sçauroit fournir assez de nouvelletez, I, 370 dans TAILLEUR
Il s'y treuve plusieurs advis qui valent mieulx teus que publiez aux foibles esprits, II, 348 dans TAIRE
Le tintamarre de nos canons et de nos tambours, III, 303 dans TAMBOUR
Jean Zischa voulut qu'on l'escorchast après sa mort, et de sa peau qu'on feist un tabourin, I, 15 dans TAMBOURIN
Quand je tanse avecques mon valet, je tanse du meilleur courage que j'aye, I, 270 dans TANCER
Il le tansa de la soubdaine mutation de sa contenance, I, 271 dans TANCER
Et ont [les bêtes] un pareil exercice [la chasse] les unes sur les autres, les chiens sur les lievres, les brochets sur les tanches...., II, 170 dans TANCHE
Leur taniere [de fourmis], II, 179 dans TANIÈRE
Il fut, tant luy que sa posterité, declaré roturier, I, 56 dans TANT
Faictes leur tant de bonne chere qu'il vous plaira, I, 71 dans TANT
Ils ne font pas tant malicieusement que lourdement les ingenieux, I, 265 dans TANT
Aussi tost qu'il y a tant soit peu d'apparence que..., II, 93 dans TANT
Il y avait onze mille tant d'ans...., II, 333 dans TANT
Et voyant encores tantost [bientôt] qu'on menoit son fils à la mort, I, 6 dans TANTÔT
Maudissant tantost le cervelat, tantost le jambon, I, 20 dans TANTÔT
Nos dames, ainsi molles et delicates qu'elles sont, s'en vont tantost entr'ouvertes jusqu'au nombril, II, 163 dans TANTÔT
Ce sera tantost, fois je [je fais, je dis], ou demain, ou quand il me plaira, III, 288 dans TANTÔT
C'est le roolle de la couardise, non de la vertu, de s'aller tapir dans un creux, soubz une tumbe massifve, pour eviter les coups de la fortune, II, 27 dans TAPIR (SE)
Un eschafauld.... royalement tapissé et orné de fleurs et de parfums, II, 35 dans TAPISSER
En nostre siecle, elles [les femmes] reservent plus communement à estaler leurs bons offices et la vehemence de leur affection envers leurs maris perdus.... tardif tesmoignage et hors de saison, III, 177 dans TARDIF, IVE
Regarde sa tardiveté [de la gravelle] ; il [ce mal] n'incommode et occupe que la saison de la vie qui, ainsi comme ainsin, est meshuy perdue et sterile, IV, 27 dans TARDIVETÉ
Quand j'imagine l'homme tout nud.... ses tares, sa subjection naturelle et ses imperfections, II, 203 dans TARE
Il [mon courage] est comme nature me le forgea, et se targue pour le conflict, d'une marche populaire et commune, IV, 195 dans TARGUER
Et disoit on, s'il [l'empereur Julien] eust gaigné la victoire contre les Parthes, qu'il eust faict tarir la race des boeufs au monde, pour satisfaire à ses sacrifices, III, 83 dans TARIR
Un tas de gens, interpretes et contrerooleurs ordinaires des desseings de Dieu, I, 248 dans TAS
Je n'ai tasté des verges qu'à deux coups, et bien mollement, II, 73 dans TÂTER
Ce mystere commençoit à taster ma souspeçon, IV, 227 dans TÂTER
Ceulx que la tristesse accable se laissent pourtant par intervalles tastonner à quelque plaisir, IV, 207 dans TÂTONNER
Mon jugement ne marche qu'à tastons, chancelant, bronchant...., I, 155 dans TÂTONS (À)
Les daiz qu'on estend sur les tables ne sont permis qu'aux maisons des princes et aux tavernes, I, 387 dans TAVERNE
Quand je me confesse à moy religieusement, je trouve que la meilleure bonté que j'aye a de la teincture vicieuse, III, 87 dans TEINTURE
Cette telle quelle faculté que j'ay de...., I, 34 dans TEL, ELLE
Et mille tels exemples, I, 66 dans TEL, ELLE
Une loy, telle qu'elle soit...., I, 120 dans TEL, ELLE
Se descouper pour tesmoignage de deuil, I, 14 dans TÉMOIGNAGE
Rendre tesmoignage d'une chose, I, 103 dans TÉMOIGNAGE
L'auctorité de ces tesmoignages..., I, 203 dans TÉMOIGNAGE
Les mouvements de notre visage tesmoignent nos pensées, I, 97 dans TÉMOIGNER
Choses tesmoignées par gents dignes de foy, I, 202 dans TÉMOIGNER
Saint Augustin tesmoigne avoir veu...., I, 203 dans TÉMOIGNER
Aulcun vice ne tesmoigne tant de bassesse de coeur, III, 51 dans TÉMOIGNER
Pour tesmoigner [montrer] plus de courage, elles..., III, 129 dans TÉMOIGNER
Les bestes.... tesmoings les chiens qui...., I, 101 dans TÉMOIN
Tesmoings les brebis de Jacob, I, 102 dans TÉMOIN
Les Libyens.... par cette coutume.... de leur cauteriser [aux enfants] et brusler les veines du chef et des temples...., III, 208 dans TEMPE
Les bons preceptes touchant la magnanimité et temperance, I, 180 dans TEMPÉRANCE
La chaulde temperature de l'air, I, 258 dans TEMPÉRATURE
J'ay temperé [dit la nature] la vie et la mort entre la doulceur et l'aigreur, I, 89 dans TEMPÉRER
J'ayme des natures temperées et moyennes, I, 224 dans TEMPÉRER
Qu'il [le duc de Guise à la bataille de Dreux] ne se peult excuser d'avoir faict alte et temporisé avecques les forces qu'il commandoit...., I, 342 dans TEMPORISER
C'est une maladie [l'absence d'un bon jugement] qui n'est jamais où elle se veoid ; elle est bien tenace et forte, III, 64 dans TENACE
Quand nous oyons, en Josephe, cet enfant tout dechiré de tenailles mordantes et percé des alesnes d'Antiochus...., II, 21 dans TENAILLE
Dez sa tendre enfance, I, 164 dans TENDRE
Mon ame ahanne en compagnie d'un corps si tendre, si sensible, I, 165 dans TENDRE
La raison doibt tendre en somme à nous faire bien vivre, I, 69 dans TENDRE
Un manteau en escharpe, un bas mal tendu, I, 192 dans TENDRE
Cettuy cy se peine, se roidit et se tend, pour...., II, 105 dans TENDRE
Ils faisoient tendre cette immense capacité de voiles de pourpre, IV, 14 dans TENDRE
L'ancienne langue disait tendror, au XVIe siècle tendreur : Il nous fault fortifier l'ouie, et la durcir contre cette tendreur du son cerimonieux des paroles, IV, 37 dans TENDRESSE
Il n'avoit sceu gaigner la bonne grace d'un tendron qu'il pourchassoit, III, 383 dans TENDRON
Ay je pas veu en Platon ce divin mot, que nature n'est rien qu'une poesie enigmatique, comme, peult estre, qui diroit une peincture voilée et tenebreuse ?, II, 280 dans TÉNÉBREUX, EUSE
Continuer des actions si diverses d'une si pareille teneur qu'il ne s'y sente point d'interruption, I, 396 dans TENEUR
Telles actions tiennent plus d'oultrecuidance que de..., I, 22 dans TENIR
Nous ne pouvons estre tenus au delà de nos forces, I, 30 dans TENIR
Nous ne tenons les uns aux aultres que par la parole, I, 36 dans TENIR
Le roy avoit advisé d'y tenir prez du duc un gentilhomme, I, 38 dans TENIR
Et ne teint à gueres qu'il n'en perdist la vie, I, 39 dans TENIR
Je ne tiens plus si fort aux commodités de la vie, I, 81 dans TENIR
Je tiens plus hazardeux d'escrire..., I, 103 dans TENIR
S'il tient de mon humeur, il..., I, 167 dans TENIR
Cette isle [l'Atlantide] tenoit plus de païs que l'Afrique et l'Asie ensemble, I, 231 dans TENIR
Quand on ordonna que nous teinssions la teste descouverte en presence des dieux..., I, 260 dans TENIR
Si nous tenions à Dieu par l'entremise d'une foy vifve...., II, 140 dans TENIR
Platon dict tenir de Pindare cette croyance, II, 308 dans TENIR
Sçavoir au vray les devis qu'il [Brutus] tenoit en sa tente à quelqu'un de ses privez amis, la veille d'une bataille, II, 107 dans TENTE
Les bons escripts me tentent et remuent quasi où ils veulent, II, 329 dans TENTER
La sagesse françoise a esté en proverbe pour une sagesse qui prenoit de bonne heure, et n'avoit gueres de tenue, I, 181 dans TENUE
Qui t'a establi les termes de ta vie ?, I, 73 dans TERME
Quand il sera venu au terme de l'aage où je suis, I, 115 dans TERME
Aussitost que l'amour entre aux termes de l'amitié, le desir s'esvanouit, I, 209 dans TERME
Leur langage [de certains sauvages d'Amérique], c'est un langage doulx et qui a le son agreable, retirant aux terminaisons grecques, I, 246 dans TERMINAISON
C'estoit un amour se terminant en amitié, I, 212 dans TERMINER
Je ne sçais ny plaire, ny resjouir, ny chatouiller ; le meilleur conte du monde se seiche entre mes mains et se ternit, III, 37 dans TERNIR
Ce n'est pas merveille si nos moyens naturels et terrestres ne peuvent concevoir cette cognoissance supernaturelle et celeste [de la religion], II, 226 dans TERRESTRE
C'est une parole populaire [contentez-vous du vostre], mais elle a une terrible estendue ; que ne comprend elle ?, IV, 127 dans TERRIBLE
La consideration de la nature est une pasture propre à nos esprits ; elle nous esleve et enfle, nous faict desdaigner les choses basses et terriennes, par la comparaison des superieures et celestes, II, 242 dans TERRIEN, IENNE
Attirez par la bonté et fertilité du terroir, I, 233 dans TERROIR
Philippus, voyant d'un tertre l'ordre et distribution du camp romain, I, 230 dans TERTRE
Ma maison est juchée sur un tertre, comme dict son nom, et n'a point de piece plus esventée que cette cy [la bibliothèque], III, 289 dans TERTRE
Il mourut de l'esgratignure d'un peigne en se testonnant, I, 74 dans TESTONNER
Il se fault testonner, ordonner et renger pour sortir en place, II, 60 dans TESTONNER
Catulle, qui l'avoit testonné si rudement sous le nom de Mamurra, III, 162 dans TESTONNER
Des morts le test estoit plus dur aux Aegyptiens qu'aux Persiens, I, 260 dans TÊT
La vertu n'est pas plantée à la teste d'un mont coupé, rabotteux et inaccessible, I, 176 dans TÊTE
J'ay voulu que ces vers portassent votre nom en teste, I, 222 dans TÊTE
Quatre [dieux] à un enfant, protecteurs de son maillot, de son boire, de son manger, de son tetter, II, 276 dans TETER ou TÉTER
[Un éléphant] luy mettoit [à une femme] quelquesfois la trompe dans le sein par dessoubs son collet, et luy tastoit les tettins, II, 185 dans TETIN
Ceulx qui ont à negocier avecques des femmes testues peuvent avoir essayé à quelle rage on les jecte quand on oppose à leur agitation le silence et la froideur, III, 144 dans TÊTU, UE
Et, pour venir au propos de mon theme, il [Julien] couvoit, dict Marcellinus, de longtemps en son coeur le paganisme, III, 83 dans THÈME
J'ay mille fois regretté que nous ayons perdu le livre que Brutus avoit escript de la vertu ; car il fait beau apprendre la theorique de ceulx qui sçavent bien la practique, II, 107 dans THÉORIQUE
Nostre grand et glorieux chef d'oeuvre, c'est vivre à propos : toutes aultres choses, regner, thesauriser, bastir, n'en sont qu'appendicules et adminicules, IV, 296 dans THÉSAURISER
Nous nous tenons descouverts bien loing autour d'eulx [les princes].... et autour de cent aultres, tant nousavons de tiercelets et quartelets de roys, I, 338 dans TIERCELET
Plus de deux tiors des vertus medicinales consistent en...., III, 228 dans TIERS, ERCE
Pour esclaircir le branchage de ce tige foisonnant en trop de gaillardise, III, 98 dans TIGE
Le roseau produict une longue tige et droicte, IV, 168 dans TIGE
Une couple de chevaulx attelez à mesme timon, I, 183 dans TIMON
Leurs pieces de batteries [balistes des anciens] representoient, comme l'effect, aussi le tintamarre des nostres, I, 363 dans TINTAMARRE
Fiez-vous à vostre philosophie, vantez-vous d'avoir trouvé la febve au gasteau, à veoir ce tintamarre de tant de cervelles philosophiques, II, 249 dans TINTAMARRE
Le son mesme des noms qui nous tintouine aux oreilles, III, 300 dans TINTOUINER
Jusque à ce que Manuel, l'ayant tirassé et secoué...., I, 62 dans TIRASSER
Le pere que le fils tirassoit et sabouloit emmy la rue...., I, 115 dans TIRASSER
Celuy-là [Virgile], on le veoit aller à tire d'aile, d'un vol hault et ferme, suyvant tousjours sa poincte, II, 104 dans TIRE-D'AILE
Les plus ordinaires occasions se tirent de cette practique, I, 25 dans TIRER
À quoy faire y reculez vous, si vous ne pouvez tirer arriere ?, I, 89 dans TIRER
J'advisay d'en tirer quelque usage, I, 95 dans TIRER
Quoy qu'il en soit, nature tirera cependant son train, I, 99 dans TIRER
Il tire le bonnet [il salue]...., I, 109 dans TIRER
Ils tirent seurement de leurs arcs en nageant, I, 112 dans TIRER
Tirer une promesse de quelqu'un, I, 120 dans TIRER
Des chariotes tirées par des boeufs, I, 238 dans TIRER
Tirer à quelqu'un force coups de traicts, I, 239 dans TIRER
Un parler sec, qui tire un peu vers le desdaigneux, I, 292 dans TIRER
Il tira le ver du nez à un certain ambassadeur que...., II, 13 dans TIRER
Quand les peintres nous tirent, aprez le naturel, un subject qui nous est familier, II, 282 dans TIRER
Du sang tiré soubs l'aile droite d'un pigeon, II, 213 dans TIRER
Tout le plaisir qui se peult tirer de leur art, II, 104 dans TIRER
Je n'ayme point de tissure où les liaisons et les coustures paroissent, I, 192 dans TISSURE
L'araignée nous a apprins à tistre et à coudre, l'arondelle à bastir, II, 74 dans TISTRE
La ridicule titillation de ce plaisir, III, 358 dans TITILLATION
Cettuy-ci, soubs titre de la science, se donna loi de choisir aultrement, I, 60 dans TITRE
Je l'appelle [mon valet] un badin, un veau, je n'entreprends pas de luy coudre à jamais ces tiltres, I, 270 dans TITRE
L'achat donne tiltre au diamant, et la difficulté à la vertu, I, 312 dans TITRE
Nos qualitez n'ont tiltre qu'en la comparaison, IV, 134 dans TITRE
Rome, confederée de si longtemps et par tant de tiltres à notre couronne, IV, 140 dans TITRE
Jamais instruction ne feut titubante et rien asseverante, si la sienne [de Platon] ne l'est, II, 240 dans TITUBANT, ANTE
Elle [la fortune] m'a faict quelques faveurs venteuses, honoraires et titulaires, sans substance, IV, 143 dans TITULAIRE
Eschylus assomm