MICHEL NICOLAS

Citations

Il [Jésus] avait [dit un critique allemand commencé son oeuvre de prédication et d'enseignement, quand il se reconnut pour le Messie ; et ce ne fut que plus tard, presque à la fin de son ministère, qu'il eut conscience de sa filialité divine, Revue critique, t. II, p. 99 dans FILIALITÉ
Ce fut pour répondre aux théosophes gnostiques qui troublaient la foi des fidèles de l'Asie Mineure, qu'il [saint Paul] sentit le besoin de s'expliquer sur la nature hyperphysique du Sauveur, Revue german. 1er avril 1863, p. 266 dans HYPERPHYSIQUE