MERLIN COCCAIE

Citations

Icelle, aristotelisant en la caboche à tort et à travers, veut que son advis soit reçu ; ce qu'elle pense, elle veut que ce soit evangile, t. I, p. 156 dans ARISTOTÉLISER
Cingar tenoit un voulge [sorte d'arme] en main, et sur le cul avoit une large dague, faisant bien le brusc avec un grand pennache qui voltigeoit sur son bonnet, et ne regardant que de travers, t. I, p. 175, dans LACURNE SAINTE-PALAYE. dans BRUSQUE
Il est seulement accompagné des corneilles chantant quaqua, et des corbeaux avec leur crocro, et aussy des choucas, t. II, p. 19, dans LACURNE dans CHOUCAS
J'aimerois mieux combattre le diable que contre une femme qui est pire que trente diables ; tant plus que doleras ses espaules et son eschine avec un lourd baston, tant plus elle vomira contre toy des injures et des vilenies, t. I, p. 154, dans LACURNE dans DOLER
Il fend les rangs et filieres des bataillons, t. II, p. 411, dans LACURNE dans FILIÈRE
Ces bravaches et machefers, t. II, p. 317 dans MÂCHEFER
Un autre cria tout haut en braillant : sonne, cornemuseur, la pavane ; autres demandent la milanoise, la basse danse, les matassins, l'espagnole, la gaillarde, t. I, p. 175, dans LACURNE dans MATASSINS
Le chat miaulde, t. II, p. 211 dans MIAULER
Il se retire en arriere soudainement, et luy baille une rude moustache, et, redoublant, luy donne un si fort revers qu'il lui fait tomber deux dents de la bouche, t. II, p. 86, dans LACURNE dans MOUSTACHE
Elles ne gaignent rien de crier misericorde ny de demander pardon ; car Boccal avoit lors l'oreille de marchand, t. II, p. 209 dans OREILLE
Quand il oyt [entend] la fange et limon gras de Lombardie rejaillir un tel patrouillage, en faisant bruit, t. I, p. 313 dans PATROUILLAGE
Avoir la sacosse pleine de pain, t. CII, p. 234, dans LACURNE dans SACOCHE