LEGRAND

Citations

J'ai vu de beaux châteaux, une belle campagne. - Vous êtes, mes amis, au pays de Cocagne. - Au pays de Cocagne ! allons vite manger, le Roi de Cocagne, I, 1 dans COCAGNE
Veut-on manger, les mets sont épars dans les plaines ; Les vins les plus exquis coulent de nos fontaines ; Les fruits naissent confits dans toutes les saisons ; Les chevaux tout sellés entrent dans les maisons ; Le pigeonneau farci, l'alouette rôtie Vous tombent ici-bas du ciel comme la pluie, ib. sc. 2 dans COCAGNE
....J'étais occupé à croustiller là-bas les restes du soupé, l'Amour diable, sc. 2 dans CROUSTILLER
Comment ! vous vous plaignez que tout va par écuelle ?, Roi de Cocagne, I, 3 dans ÉCUELLE
Ayant pour cette dame, en quelque différend Et dans l'occasion, embrassé sa querelle, Roi de Cocagne, I, 2 dans EMBRASSER
En entrant, je me suis donné du nez contre l'âme d'un procureur qui était dure comme une enclume, Belphégor, II, 3 dans ENCLUME
Pour me récompenser de mes soins bienfaisants, Il en entretenait une autre [femme] à mes dépens, Roi de Cocagne, II, 7 dans ENTRETENIR
Il sera fort bien d'éplucher tous ces petits messieurs-là, et de les examiner à fond sur leur bien, sur leur figure, sur leur conduite, Philanthrope, sc. 4 dans ÉPLUCHER
Il épouste parfois aussi mon justaucorps, Famille extravagante, sc. 11 dans ÉPOUSSETER
Peste soit du lourdaud qui me vient fracasser ; Je crois que j'en serai du moins pour une côte, Roi de Cocagne, III, 9 dans ÊTRE
Voyez là dedans si j'y suis, Roi de Cocagne, II, 10 dans ÊTRE
J'ai toujours entendu dire qu'il ne fallait jamais refuser son étrenne, les Paniers, sc. 2 dans ÉTRENNE
Et pour faire une fin je me fais procureur, Famille extravag, sc. dern. dans FIN
Je ne prendrais pas pour amants de ces grands flandrins qui attendent qu'une femme fasse les avances, le Fleuve d'oubli, sc. 3 dans FLANDRIN, INE
Et pourquoi, monsieur, voulez-vous haïr quelqu'un ? la peine est toute du côté de celui qui hait, le Philanthrope, sc. 14 dans HAÏR
Ma mère, finissez vos proverbes des halles, Famille extravag. sc. 2 dans HALLE
De la hardiesse, morbleu ! il n'y a pas d'homme qui avale un verre de vin plus hardiment que toi, Métamorph. amour. sc. 4 dans HARDIMENT
Monsieur, vous êtes mon homme, votre famille m'est connue, et je vous donne ma nièce en mariage, Métamorph. amour. sc. dern. dans HOMME
Ce n'est pas là le cerf de meute, hourvari, hourvari, la Chasse du cerf, II, 11 dans HOURVARI
C'est une impertinente qui ne mérite pas l'honneur que vous lui faites, Métamorph. amour. sc. 6 dans IMPERTINENT, ENTE
C'est bien dit, elle est fille, elle pourrait jaser, Roi de Cocagne, II, 1 dans JASER
Il ne trouvait pas plus de honte pour un honnête homme à avoir une femme infidèle qu'une montre qui n'irait pas juste, le Philanthrope, sc. 1 dans JUSTE
C'est un larron d'honneur Qui subornait ma mère et ma soeur et ma fille, Famille extravag. sc. 27 dans LARRON, ONNESSE
Il n'est rien plus certain, J'en lèverai le pied et, s'il le faut, la main, Foire de St-Laurent, sc. 25 dans LEVER
J'étais allé, comme tu sais, lever des étoffes pour habiller mon monde, les Paniers, sc. 7 dans LEVER
Ce garçon a de l'esprit ; je gage qu'il ne se plaint pas des femmes, lui, Belphégor, II, 5 dans LUI
Enfin je respire, j'ai fait maison nette aujourd'hui, Métamorph. amour. sc. 1 dans MAISON
Je vous dirai seulement qu'il [un diable] brûle d'impatience de revenir aux enfers. - Proserpine : C'est-à-dire qu'il a la maladie du pays, Belphégor, II, 5 dans MALADIE
Il porta jadis la mandille, Et maintenant chez lui tout brille, l'Usurier gentilh. Divertiss. dans MANDILLE
Et, pour tout dire enfin, Qui voudra m'attraper se lèvera matin, Roi de Cocagne, II, 7 dans MATIN
C'est un sot, un benêt que je mène par le nez plus facilement que mes chevaux par la bride, Galant coureur, sc. 13 dans MENER
Ne vous avisez pas de me jouer ici quelque tour de votre métier, Belphégor, III, 7 dans MÉTIER
....Monsieur, voici tout votre monde, Père, rival, maîtresse et madame Raymonde, Foire de Saint-Laurent, sc. 4 dans MONDE
Les moqueurs sont moqués ; cela se voit souvent, Roi de Cocagne, II, 1 dans MOQUEUR, EUSE
Non, morbleu, j'ai pris le mors aux dents, et il n'y a plus moyen de me retenir, Galant coureur, sc. 20 dans MORS
Je me nomme Jacques Rondin, fils de Christophe Rondin, de son vivant mouleur de bois...., le Philanthr. sc. 14 dans MOULEUR
Tu veux de moi ; Je veux de toi ; Voilà ma foi ; Qui refuse, muse, Famille extrav. Divert. dans MUSER
Fontaubin : Monsieur a l'air.... - Lisette : D'un marinier qui va tirer l'oie, l'Usurier gentilh. SC. 13 dans OIE
Un peuple ami des hommes, Les sylphes, les ondins, salamandres et gnomes, Roi de Cocagne, I, 2 dans ONDIN, INE
Outre plus : le maître à chanter qui s'est chargé du divertissement.... est des amis de Lisette et des miens, Usurier gentilhomme, sc. 2 dans OUTRE
Archers, disparaissez, fuyez, troupes pagnotes, le Mauvais mén. SC. 21 dans PAGNOTE
Au fond d'un beau carrosse assis, Je serai comme une pagode, les Paniers, vaudev. dans PAGODE
Pour le coup, monsieur l'avocat, vous voilà sot comme un panier, les Paniers, sc. 25 dans PANIER
Pour moi, j'en ai le coeur si serré, qu'à peine puis-je respirer. - Trivelin : Et moi, j'en crève dans mes panneaux, les Brouilleries, sc. 4 dans PANNEAU
Il faut que j'aie le diable au corps pour venir de Bayeux à Paris prendre une femme par le temps qu'il fait, Métamorph. amour. SC. 6 dans PAR
Voilà un billet de parterre que j'ai reçu de la part de vos partisans pour vous applaudir ; mais en voici en même temps un autre de la cabale pour vous siffler, la Nouveauté, SC. 10 dans PARTERRE
Apprenez que la vieille.... elle vient sur vos pas, Famille extravag. SC. 13 dans PAS
Nous n'avons pas, cher camarade, Dessein d'enlever votre bien ; Nous ne voulons que la passade, Cartouche, divertissement. dans PASSADE
Oh ! doucement, monsieur, je ne suis plus à vous, ni chez vous ; je suis à moi et sur le pavé du roi, Métam. amour. SC. 1 dans PAVÉ
Je m'aperçois tous les jours que tous ceux qui me connaissent me fuient comme la peste, disant que je suis trop médisante, le Fleuve d'oubli, sc. 3 dans PESTE
Droits comme des piquets campés dans ton passage, Roi de Cocagne, III, 7 dans PIQUET
À force de choisir on prend souvent le pire, Roi de Cocagne, I, 3 dans PIRE
Cette dame qui se mêle de faire des mariages et de placer des domestiques dans les maisons, Métamorph. sc. 4 dans PLACER
Bon, autre argent qui va pleuvoir dans notre poche, Aveugle clairvoyant, SC. 5 dans PLEUVOIR
Comment avez-vous fait pour vous laissez prendre, vous qui passiez pour la terreur de la pousse ?, Cartouche, III, 11 dans POUSSE
Mes vers prêtent, ils s'allongent et se raccourcissent comme on veut, la Nouveauté, sc. 14 dans PRÊTER
Il faut leur servir [aux nourrices] les meilleurs morceaux de dessus la table, si l'on veut que les nourrissons profitent, Métamorph. amour. sc. 11 dans PROFITER
Dans le mariage, l'amour propose, mais Vulcain dispose, Belph. I, 3 dans PROPOSER
Hé ! mon frère, ne faut-il pas se faire une raison ?, Triomphe du temps futur, III, 2 dans RAISON
En un mot, le contrat était prêt à signer, lorsqu'il lui prend un rat, l'Amour diable, SC. 1 dans RAT
Oh ! j'y regarderai d'aussi près que vous, le Philanthr. sc. 4 dans REGARDER
Tant que ma fille n'a eu que sa beauté en partage, aucun n'a remué ; et, maintenant qu'elle a cent mille écus en mariage, vous venez de toutes parts vous offrir en foule, Philanthr. sc. 4 dans REMUER
Je n'en ai point voulu entendre les répétitions, pour avoir le plaisir de la surprise, Usurier gentilhomme, SC. 17 dans RÉPÉTITION
Cette petite personne-là a réponse à tout, Galant coureur, sc. 21 dans RÉPONSE
C'est sa timidité qui lui reprend, madame, Famille extrav. sc. 14 dans REPRENDRE
Croyez-moi, messieurs, ne manquez jamais la première représentation d'une pièce ; on n'est pas toujours sûr d'en voir une seconde, la Nouveauté, sc. 5 dans REPRÉSENTATION
Ils me paraissent bien résolus ; mais ils n'ont pas affaire à un sot, Belphégor, I, 5 dans RÉSOLU, UE
Vous ressusciteriez un mort. - Dandinet Je suis plaisant, n'est-ce pas ? jovial, Foire St-Laurent, sc. V dans RESSUSCITER
Et nous ne manquons point d'épouseurs, Dieu merci ; Car, de quelque façon que l'on puisse le prendre, Il nous en restera toujours deux à revendre, Aveugle clairvoyant, sc. 5 dans REVENDRE
Saluer des épaules, ricaner sur un rien, débiter deux ou trois fadeurs, Tri. du temps présent, 2e part. sc. 15 dans RICANER
Le souvenir des peines passées est la rocambole des plaisirs présents, Fleuve d'oubli, sc. 2 dans ROCAMBOLE
L'affaire est faite, notre homme est couché ; savez-vous que c'est un sagouin ?, Métam. amour. sc. 9 dans SAGOUIN
Cela est dans ton sang d'adorer le vrai mérite, Triomphe du temps futur, 3e part. sc. 1 dans SANG
C'est-à-dire que sa coquetterie est entée sur un sauvageon de vertu, Épreuve récip. sc. 1 dans SAUVAGEON
Il ne tiendra qu'à vous que nous vivions en bonne intelligence ensemble. - Rustaud : c'est à savoir, Galant coureur, sc. 13 dans SAVOIR
Si bien donc désormais que vous serez plus fine, Et vendrez votre son mieux que votre farine, Roi de Cocagne, II, 7 dans SON
Fais en sorte D'amuser un moment le vieillard à la porte, Foire de St-Laurent, sc. 21 dans SORTE
À la fin, monsieur, vous voilà donc sorti de votre caractère, le Philanthrope, sc. 20 dans SORTI, IE
J'ai, dans mon sottisier.... Proverbes, quolibets, contes du temps passé, Roi de Cocagne, Prol. sc. 2 dans SOTTISIER
Je trouve mon portier bien impertinent d'entendre ainsi les raisons de tout le monde ; oh ! je vois bien qu'il faut que je prenne un suisse, Usurier gentilhomme, sc. 10 dans SUISSE
Sa première femme et la mienne nous ont donné, de leur vivant, un peu de tablature, Métam. amour. sc. 5 dans TABLATURE
Nos ouvriers sont encore sous la table ; je les ai bien grisés, l'Amour diable, sc. 2 dans TABLE
Il n'est plus question de cette comtesse ; il en a maintenant une autre sur le tapis, Galant coureur, sc. 5 dans TAPIS
Ce fade médecin est un amant tenace, Et qui ne s'aperçoit jamais qu'il embarrasse, Aveugle clair-voy. sc. 1 dans TENACE
Tu me parais une bonne pièce de ménage ; et le drôle qui t'aura n'aura qu'à se bien tenir, Philanthrope, sc. 14 dans TENIR
Crispin : Ce fils fut retiré de nourrice à l'âge de douze ans. - Lisette : à l'âge de douze ans ? - Cripsin : Oui, il a tété fort longtemps, ce garçon-là ; c'est ce qui fait qu'il a l'esprit vif, Usurier gentilhomme, sc. 2 dans TETER ou TÉTER
À l'ombre d'un tignon frisé Elle croit nous cacher son âge, les Paniers, vaudeville. dans TIGNON
Je cherche une beauté qui soit un peu tigresse, Roi de Cocagne, I, 5 dans TIGRE et TIGRESSE
Vous êtes bien tombée, nous vous ferons grand'chère, Roi de Cocagne, I, 2 dans TOMBER
Nous avions la liberté de nous voir à toute heure, la Nouveauté, sc. 7 dans TOUT, TOUTE
D'où viens-tu, double traître ? Dans l'état où je suis peut-on laisser un maître ?, Aveugle clairvoyant, sc. 9 dans TRAÎTRE, ESSE
Nous éprouverons bientôt si son aimable chevalier saurait triompher de moi aussi facilement qu'il a triomphé d'elle, Temps présent, 2e part. sc. 2 dans TRIOMPHER
Ce sont les chemises d'un certain marquis de Floribel, dont Champagne et moi usons le linge, tandis que les gens du marquis usent celui de notre maître, Galant cour. sc. 13 dans USER
Qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il tonne, Rien désormais ne m'étonne, Belph. III, 6 dans VENTER
Et moi, mon cher époux, c'est bien pis, on me trouve tout d'une venue, la Nouveauté, sc. 12 dans VENUE
Puisque vous aimez que l'on vous dise vos vérités, apprenez qu'il n'y a rien dans le monde de plus impertinent que vous, Philanthr. sc. 14 dans VÉRITÉ
Le vertugadin ridicule Dans nos jeunes ans, Se porte à présent sans scrupule, Comme au bon vieux temps, les Paniers, divertissement. dans VERTUGADIN
Toujours manger et boire ! Dans la profusion le goût se ralentit, Il n'est, mes chers amis, viande que d'appétit, Roi de Cocagne, I, 3 dans VIANDE
Aimer un mari mort ! fi donc ! quelle folie ! On a bien de la peine à les aimer en vie, Famille extrav. sc. 11 dans VIE
Le roi : Où suis-je ? - Zaconin : Par ma foi, vous êtes dans les vignes. - Le roi : D'où peut venir cela ? - Zaconin : C'est que vous avez bu, Roi de Cocagne, II, 15 dans VIGNE
Élise : Vous avez vu le diable. - Folidor : Oui, comme je vous vois, l'Amour diable, sc. 6 dans VOIR
Tandis qu'il lui contait son glorieux martyre, zeste, j'ai franchi le pas de la porte, Belphégor, II, 3 dans ZEST