LAFARE

Citations

Examine-le bien, ce plaisir prétendu Dont l'appât tâche à te séduire, Odes, VII, 90 dans APPÂT
Veux-tu peindre le bon Silène Riant de voir sa tasse pleine D'un vin délicieux et frais ? Je t'offre en ces lieux ma bedaine Et d'un front serein tous les traits, Ode 7 dans BEDAINE
Bien m'y connais, et ne suis des plus bêtes ; Très peu s'en faut que ne soyez l'amour, à Mme B. dans BÊTE
Nous changeons nos prés en jardins, En parterres nos champs fertiles, Nos arbres fruitiers en stériles, Et nos vergers en boulingrins, Ode 1 dans BOULINGRIN
Si ce jour n'était peut-être Un des derniers que je perds, Amateur des cavalcades, Je courrais dans vos déserts Montrer mes feux aux dryades, Od. VI dans CAVALCADE
Nous suivons nos désirs, et, sans pudeur aucune, Chacun comme il lui plaît avecque sa chacune, Réponse à une ball. dans CHACUN, CHACUNE
Nos pères qui vivaient dans un siècle peu fin, Ne voulaient qu'amour et simplesse, Et sur le fait de la tendresse Allaient toujours leur grand chemin, Ballade. dans CHEMIN
Friands souris, tout comme en a le traître [l'Amour], On vous les voit : mais aussi ses défauts, Les avez tous...., à Mme de B. dans FRIAND, ANDE