J. PELLETIER

Citations

D'autant que je vois tout cela [des habitudes orthographiques] estre quasi incorrigible, dans LIVET, la Gramm. franç. p. 166 dans INCORRIGIBLE
Notre langue, qui est aujourd'hui [en 1555] en sa plus grande force et consistance, ne peut souffrir reformation, dans LIVET, la Gramm. franç. p. 154 dans LANGUE
Hommes de loisir et curieux de nouveautez, dans LIVET, la Gramm. franç. p. 144 dans LOISIR
Je ne la mesestime pas [l'étymologie], et ne veux point dire qu'elle ne serve beaucoup à l'intelligence des mots, dans LIVET, la Gramm. franç. p. 162 dans MÉSESTIMER
Vous en usez [de l'accent aigu] en diverses sortes, comme en ces mots nommément, privément, obstinément, dont les syllabes sont longues, et ailleurs vous le mettez sur les brèves, dans LIVET, la Gramm. franç. p. 168 dans NOMMÉMENT
Vous en usez [de l'accent aigu] en diverses sortes, comme en ces mots nommément, privément, obstinément, dont les syllabes sont longues, et ailleurs vous le mettez sur les brèves, dans LIVET, la Gramm. franç. p. 168 dans OBSTINÉMENT
Je m'attendois que vous nous ouvririez quelque methode par laquelle notre orthographe puisse estre reglée à un point, dans LIVET, la Gramm. franç. p. 155 dans ORTHOGRAPHE
Je vois que de tous ceux qui ecrivent françois, chacun orthographie à sa guise, dans LIVET, la Gramm. française, p. 155 dans ORTHOGRAPHIER
Vous en usez [de l'accent aigu] en diverses sortes, comme en ces mots nommément, privément, obstinément, dont les syllabes sont longues, dans LIVET, la Grammaire franç. p. 168 dans PRIVÉMENT
S'il avenoit que nous prinsions la liberté de tirer quelque mot nouveau du latin en cette terminaison ou semblable, comme par exemple si nous disions reminiscentia et nous en voulussions former reminiscence, nous ne l'oserions proferer autrement que par a, dans LIVET, Gramm. franç. p. 170 dans RÉMINISCENCE