J. PELETIER DU MANS

Citations

Dedans le lac que le Bourget denomme, Le lavaret friand seul se renomme, Haran d'eau douce...., la Savoye (1572), Chambéry, 1856 dans LAVARET
En la grand'mer les ondes elevées Des Hollandois nayerent les levées, la Savoie (1572), p. 284, Chambéry, 1856 dans LEVÉE
Et celle encor aux greins rouges, limoine..., la Savoie (1572), p. 293, Chambéry, 1856 dans LIMOINE
Le liseron, exquis aus grateleus, la Savoie (1572), p. 293, Chambéry, 1856 dans LISERON
L'un [taureau] à l'oreille, et l'autre au mufle seigne, la Savoye (1572), Chambéry, 1856, p. 262 dans MUFLE
N'avons-nous pas decouvert les rivages De l'autre monde et les veluz sauvages, Dont s'est connu ce haut feuillu petun, à tant de maux utile et opportun ?, la Savoye (1572), p. 298, Chambéry, 1856 dans PETUN
Mais le tiers gaing, qu'en Savoye ilz en tirent [du bétail], Est le serat que du latin ilz dirent.... Ilz font tremper la racine d'ortie En la liqueur du fourmage sortie, Qu'on dit lait clair.... Puis au chaudron ou boult d'autre lait maigre Avec lait franc, ilz getent de cet aigre Ce qu'il en faut ; ces trois mistionnez Font le serat.... Second fourmage et de grosse substance, Des povres gens ordinaire pitance, la Savoye (1572), Chambéry, 1856, p. 260 dans SERRET
Mais le bonheur de l'homme, et special à sa nature, est d'estre social, la Savoye (1572), Chambéry, 1856, p. 265 dans SOCIAL, ALE
Et les solans provocans à dormir, la Savoye (1572), Chambéry, 1856, p. 294 dans SOLANUM