J. F. HENRY

Citations

Le marbre de ces carrières est d'un gris sombre et bleuâtre : on le nomme stinkal, dénomination tirée de l'anglais, et qui exprime la nature de ce marbre, qui, lorsqu'on le frotte, répand une odeur désagréable ; on l'emploie ordinairement à la décoration intérieure des appartements, où il figure très bien, Essai sur l'arrond. de Boulogne-sur-Mer, p. 221, Boulogne, 1810 dans STINKAL
La vesce et les warats se sèment dans le courant de ventôse, Essai sur l'arrondissement de Boulogne-sur-Mer, p. 171, Boulogne, 1816 dans WARROTS