Henri DE MONDEVILLE (1260 - 1320)

Citations

Il faut dire que le zele est bien debile, quand il s'abat pour si peu, 275 dans ABATTRE
Le sacrifice plaisant à Dieu est un esprit abbatu, Inst. 692 dans ABATTRE
.... de lui porter affection de nuisance, Instit. 1205 dans AFFECTION
Je ne me suis point espargné de servir à l'eglise de Dieu en cest endroit, le plus affectueusement qu'il m'a esté possible, Inst. épît. dans AFFECTUEUSEMENT
Il n'appartient pas aux fideles d'affliger [frapper, punir] ne faire nuisance. Mais aussi ce n'est pas faire nuisance ni afliger, de venger par le mandement de Dieu les afflictions des bons, Inst. 1198 dans AFFLICTION
Ce corps qui est corruptible aggrave l'ame, et l'habitation terrienne deprime le sens pensant maintes choses, 57 dans AGGRAVER
Le crime de Manassé est fort aggravé par ceste circonstance, Instit. 964 dans AGGRAVER
De là sourdent tant de schismes, tant d'erreurs et opinions perverses, tant de scandales et aheurtements de notre foi, Inst. 30 dans AHEURTEMENT
Ex almanach plantarum, Ms lat. n° 7139, f° 175, verso, Bibl. nat. dans ALMANACH
La chopine de Paris, ce est ainsi comme trois voirres moiens plains, f° 45 dans CHOPINE
Cicatrisation, f° 35, verso. dans CICATRISATION
En chaus climas, f° 86 dans CLIMAT
Furunculus, gallice clou, ms. latin, 7139, f° 184 dans CLOU
Le chancre de mer, dit en françois crabe, f° 97 dans CRABE
L'utilité de la curvation fu que il peust miex embrachier les choses, f° 20, verso. dans CURVATION
La 21 rebriche [rubrique] de l'anatomie du dyaffragme, f° 1 dans DIAPHRAGME
Comme elles [les plaies de tête] se different entre elles, aussi se differe l'operation manuel en iceles, f° 53 dans DIFFÉRER
Pour ce que el [l'artère] soit plus tost obeissant au pomon à dilatation et à constriction en portant le froit air au cuer, f° 24 dans DILATATION
Les aucteurs et les pratiques de medecine font discucion de cette presente matire [l'hydrophobie], f° 89 dans DISCUSSION
Le quart traitié sera des dislocations, f° 4 dans DISLOCATION
Des causes [des ulcères] les unes sont materiaulz [matérielles], les autres dispositives, f° 72, verso. dans DISPOSITIF, IVE
L'en puet [on peut] fere par dissolucion, au feu, sain [graisse] de bestes, f° 10 dans DISSOLUTION
Sus la jointure du coute n'est pas nus [nul] os distincte ne devisé des autres, f° 32 dans DISTINCT, TE
Saigniée faite pour la diversion des humours qui courent encore, f° 43, verso. dans DIVERSION
Spasme est accident damagable, f° 47, verso. dans DOMMAGEABLE
Ce n'estoit pas profitable chose, mais domageuse que...., f° 17, verso. dans DOMMAGEABLE
L'autre partie [d'une veine] tent au bras par dehors, et est dite dorsal, f° 22 dans DORSAL, ALE
Labourer environ icelui [membre], qui est jà spasme, par doutouse medecine, f° 66 dans DOUTEUX, EUSE
C'est dubitatif, car nous devons tousjours douter...., f° 31, verso. dans DUBITATIF, IVE
Et la dure-mere est ainsi dite, car ele envolepe durement le cervel, f° 15 dans DURE-MÈRE
Laquelle dureté avironne la fistule par dedens, f° 80 bis. dans DURETÉ
Discrasie de seul foie, discrasie de seul esplain [rate], f° 67, verso. dans DYSCRASIE
Se le membre ulceré ou tout le cors soient discrasiés, rectefie la discrasiation, f° 73 dans DYSCRASIER
Et les fueilles de mauves soient boillies par boine ebullicion, f° 46, verso. dans ÉBULLITION
Oes [oeufs] de galines cuis o [avec] leur escailles, f° 44, verso dans ÉCAILLE
Escorcheures de trop grande confrication, f° 75 dans ÉCORCHURE
Avient aucune fois que les meneurs [moindres] successours ameilourissent les editions très excellens de leur greignors [plus grands] predecesseurs, f° 4 dans ÉDITION
Les levres d'icele [plaie] doivent estre frotées o [avec] une aguille ou o chose semblable ducques [jusque] à effusion de sanc, f° 42 dans EFFUSION
Soit eslargie la plaie par dehors jouste le dart, tant que le dart qui doit estre trait puisse estre souffisanment pris et trait hors, f° 37 dans ÉLARGIR
Quant l'un oil est clos, la pupille de l'autre s'eslargit, f° 17 dans ÉLARGIR
Ceste maniere d'eslargissement d'un ulcère, par incision], f° 101, verso. dans ÉLARGISSEMENT
Le temps de faire incisions est double : est assavoir le temps d'eslection et le temps de necessité, f° 100 dans ÉLECTION
L'elevacion du chief [de la tête], f° 12 dans ÉLÉVATION
Ces instruments [pour les plaies de tête] sont le touret, le lenticulaire, l'elevatoire, f° 55 dans ÉLÉVATOIRE
Les queles choses, s'il [elles] sont bien considerées, f° 31, verso. dans ELLE
Les vaines [veines] sont devisées en moult de parties, tant qu'il soient capillaires, f° 22, verso. dans ELLE
L'utilité de sa curvation [de l'humérus] fu que il peust miex [mieux] embrachier les choses, f° 20, verso. dans EMBRASSER
Il [le nez] a hauteur et eminence par dessus la face, f° 18 dans ÉMINENCE
Cest os ou son extremité desous vers la jointure du coude a deux eminences, f° 21 dans ÉMINENCE
En l'emonptoire du cervel, c'est assavoir ou [au] lieu glanduleus sous la racine de l'oreille, f° 101 dans ÉMONCTOIRE
S'il [l'ongle] fust par dedens, il empeechast le touchement, f° 11, verso dans EMPÊCHER
La curation de toutes ces pointures [piqûres] est emperique ou artificial, f° 82, verso. dans EMPIRIQUE
Parole est ici faite de plusieurs emperiques [remèdes, amulettes] pendus au col du pacient, f° 98, verso. dans EMPIRIQUE
S'il n'en estoit que un [rein], il convendroit qu'il fust grant, et ainsi il encomberroit les lieus des autres membres, f° 29, verso dans ENCOMBRER
Fievres et douleurs sont faites environ les engendremens de porreture, f° 46 dans ENGENDREMENT
La XIe rieulle [règle] est que nous devon enjoindre silence et repos au pacient, tant com li sans court [qu'il y a hémorrhagie] , f° 39, verso dans ENJOINDRE
Lieu cler et enluminé, f° 81, verso. dans ENLUMINER
Difficulté de mouvement de membres et enroidissement, f° 66 dans ENROIDISSEMENT
Contusions où le cuir n'est pas entamé par dehors, f° 35 dans ENTAMER
[Oeuvre de chirurgie qui doit être désirée] et de ceux qui s'entendent moiennement, et des ydiots qui se mesconnoissent, f° 32, verso. dans ENTENDRE
[La chair] raemplit les concavités et les entredeus des autres membres, f° 10 dans ENTRE-DEUX
Lieu qui a droitement regart et larges entrées au cuer [au coeur], f° 81 dans ENTRÉE
Un chancre [cancer] moult ancien et entrelacié de vaines et de ners, f° 94, verso. dans ENTRELACER
Iluec [les veines et les artères] s'entretissent ensemble et composent la dure mere, f° 14, verso. dans ENTRE-TISSER
Bestes qui sont envenimées, si comme chien enragié, f° 80 bis, verso dans ENVENIMER
Que ceste doctrine signée sous certain chapitre soit trouvée plus legierement que se ele estoit espandue en divers chapistres de çà et de là, f° 104 dans ÉPANDRE
Et la fievre appelée effimere, f° 67 dans ÉPHÉMÈRE
Le neu de la gorge est dit epiglote, f° 18, verso. dans ÉPIGLOTTE
Les ulceres qui sont sur l'espine [du dos] sont de forte curation, f° 74 dans ÉPINE
Les queles [bandes] doivent premierement estre separées du membre en metant une espreuve [sonde] ou semblable entre ce qui est sus la plaie et la plaie ; et o [avec] cele espreuve soit faite separation environ la plaie legierement, f° 41, verso. dans ÉPREUVE
Herisipille, quant elle est causée...., f° 48 dans ÉRYSIPÈLE
Escorpion est beste petite semblable à escharbot, fors que il a queue, f° 85, verso dans ESCARBOT
Quand l'escharre sera cheue, f° 68 dans ESCHARE
La vertu ymaginative, laquelle reçoi du sens commun les especes des choses sensibles, f° 15 dans ESPÈCE
Les diverses espoisses du spasme, ib. f° 66 dans ESPÈCE
Se les turquoises [tenailles] ne soufissent [à extraire un dard fiché dans le corps], essoie le atraire...., f° 37 dans ESSAYER
Ou quel [le 2e ventricule du cerveau] est la vertu resonable estimative qui juge et devise et ordenne les choses, f° 15 dans ESTIMATIF, IVE
Si le sans i commence à courre, il est à paine estanchié, f° 40 dans ÉTANCHER
Les queles choses se eles ne sont tantost ostées, eles estaindront [feront mourir] le pacient, f° 100, verso. dans ÉTEINDRE
Soit eue une bende subtille de la latitude d'un pouce, f° 57 dans EU, EUE
La saigniée de la veine evacuante la matiere qui est conjointe à la plaie, f° 43, verso. dans ÉVACUER
Soit le cyrurgien garni de toutes les choses qui li appartienent, avant que il face incision, quant à flus de sang, à esvanissement et à oster dolour, f° 103 dans ÉVANOUISSEMENT
Que les fumées du chief se puissent legierement evaporer et passer par les cheveux, f° 12, verso. dans ÉVAPORER
À greigneur [plus grande] evidence du propos, f° 97, verso. dans ÉVIDENCE
Exception : ceste ruille [règle] est exceptée en 3 liex [lieux], f° 100, verso. dans EXCEPTION
Excressances, poireaus, verrues, f° 101, verso. dans EXCROISSANCE
Cure nouvelement aquise et demenée en lumiere par l'experience de ceux d'ore [d'à présent], f° 4 dans EXPÉRIENCE
Exporter se trouve dans le XIVe siècle avec le sens de porter hors : Et ainsi est l'orine esportée entre les deux tuniques de la vessie, f° 30 dans EXPORTER
Chancre [cancer] dont toutes les rachines ne poent [peuvent] estre estrepées, f° 98 dans EXTIRPER
L'extraction des choses qui sont entre les leivres des plaies outre nature, f° 35 dans EXTRACTION
Les extremités des os des jointures qui sont cartillagineuses, f° 9 dans EXTRÉMITÉ
Et se il a [il y a] aucune chose extrinseque entre les levres de la plaie, f° 42 dans EXTRINSÉQUE
S'il [les ligaments des vertèbres] estoient poi, il ne pourroient le chief soustenir pour leur feblesce, f° 19, verso. dans FAIBLESSE
Assouagir [adoucir] la doulour et la fervour [chaleur], se ele i est [dans une plaie], f° 90, verso. dans FERVEUR
Roonde figuration est de gregnour [plus grande] capacité, f° 13 dans FIGURATION
Des plaies penetrantes [du crâne], l'une est large, apparante, par laquelle la dure mere puet [peut] estre veue, l'autre est estroite, si comme fixure, f° 53 dans FISSURE
Fistule est ulcere profonde qui a la bouche estroite, le fons aucunefois large, aucunefois non, f° 89 dans FISTULE
Yreos est flambe qui a la fleur blanche, f° 55, verso dans FLAMBE
Instrument trenchant si comme rasoir ou flammete, f° 105 dans FLAMMETTE
Membre insensiblement [sans douleur] flechisable, f° 8, verso. dans FLÉCHISSABLE
L'utilité du flecissement de lui [le ligament] fu pour ce que un membre fust meu sans l'autre, f° 9 dans FLÉCHISSEMENT
Et o [avec] tout ce genre à fistule est chancre, mort mal, fleugme sause, ulcere et leur semblable, f° 79, verso. dans FLEGME
Le sanc mestrueus, ce sont les fleurs de la fame, f° 8 dans FLEURS
Le flus de sanc dit flours ou menstrues, f° 29, verso. dans FLEURS
Le cartilage, de complexion froide et seiche, insensible et flexible aucune fois, f° 9 dans FLEXIBLE
Puisque la plaie est appareillie ou flus de sanc est redouté, f° 39 dans FLUX
Et soit fomentée la plaie en vin chaud, f° 57, verso. dans FOMENTER
Il conviendra que la superfluité d'eles [le trop de longueur d'aiguilles laissées dans une suture de plaie] soit coupée o [avec] les forches, f° 58 dans FORCES
Le four du cors [clibanus corporis], c'est l'estomac, f° 84 dans FOUR
Le quart traitié [de chirurgie] sera des froisseures, f° 4 dans FROISSURE
Et pour ce remaignent [restent] en celle cicatrique moult de fronces, f° 102, verso. dans FRONCE
Quant aucune soursaneure de plaie dite en latin cicatrix est trop contrainte ou trop froncie ou trop laide, f° 99 dans FRONCER
Le pomon trait du cuer les superfluités fumeuses du cuer, et les met hors o [avec] l'alainement, f° 24, verso. dans FUMEUX, EUSE
Les fumigations chassantes les serpens et toutes autres choses venimeuses, f° 83 dans FUMIGATION
La seconde [utilité des artères] est que, par la restrinction et le contraignement d'elles, la fumosité du cuer [coeur] soit ostée, f° 9, verso. dans FUMOSITÉ
La quarte [rubrique] est de la generalité de l'anathomie, f° 1 dans GÉNÉRALITÉ
Medecine desiccative et generative de char [chair], f° 63, verso. dans GÉNÉRATIF, IVE
Une grant vaine seule qui naist de la gibbosité du foie, f° 22 dans GIBBOSITÉ
Canne ou gros glagel, f° 89 dans GLAÏEUL
Du stomach vient et nest un pannicle qui monte par le gosillier ; lequel gosillier est dit ysophagus, f° 18, verso. dans GOSIER
Si que il [les fils de Philippe le Bel] puissent profitablement gouverner le pueple des François, f° 3, verso. dans GOUVERNER
User de perdris, de faisans, de petis oiseaux champestres o [avec] grelle bec, f° 95, verso. dans GRÊLE
Le gros du cuer et sa rachine est en haut, et le grelle en bas, f° 23, verso. dans GRÊLE
Le gros du cuer et sa rachine est en haut, f° 23, verso. dans GROS, OSSE
La tunique retine fu sutille pour deux utilités : la premiere qu'el ne blecast par sa groisseur les humours..., f° 17 dans GROSSEUR
Duc [Jusqu'] à tant que la groisseur du milieu du fer puisse estre comprise o estrumens à ce convenables, 38, verso. dans GROSSEUR
Puis les hagiés bien menus, et cuisiés en huille d'olive, f° 49 dans HACHER
La hante du dart, f° 40 dans HAMPE
Il [le cerveau] est official, car il hante l'office du sens et du movement, f° 15, verso dans HANTER
Qu'il [l'estomac] soit huche de la viande de tout le cors, f° 25, verso. dans HUCHE
Oignemens, humectacions, f° 96 dans HUMECTATION
Puisque grant deffaute apperge [apparaisse] ou [au] dit mouvement et à bien petit [à peu-près] immobilité, f° 67 dans IMMOBILITÉ
Flus de sanc o [avec] impetuosité, f° 101 dans IMPÉTUOSITÉ
L'utilité pour quoi les arteres montent [au cerveau] est que l'impetuosité du sanc d'elles soit refrenée par leur montement, f° 14, verso. dans IMPÉTUOSITÉ
La maniere de la generasion de spasme de inanition, f° 65 dans INANITION
Froit, dolour et incarceration de porreture blecent plus iceles plaies [des parties nerveuses], f° 48 dans INCARCÉRATION
Aucune fois nature encharne [incarne] aucunes choses, de la quele incarnacion le cyrurgien ne doit faire dessevrance [séparation], f° 93 dans INCARNATION
Et ne devon pas vouloir que ces derraines plaies soient encharnées...., f° 43 dans INCARNER
Garder en la cure d'aucunes ulceres, que membres divers qui sont près à près ne soient encharnés ensemble, si comme la paupiere avec l'oeil, f° 73, verso. dans INCARNER
Que le chancre [cancer] soit tout encisié o [avec] toutes ses racines, f° 95, verso. dans INCISER
Medecines forment [fortement] attractives et incisives, f° 84 dans INCISIF, IVE
Qui ont grant plaie et incision, f° 43, verso. dans INCISION
Medicinement inconvenient appliqué à la plaie, f° 67, verso. dans INCONVÉNIENT, ENTE
Brouès des chars [chairs] devant dites, o les quiex [avec les quels] il puet encorporer oefs, f° 95, verso dans INCORPORER
La plaie est incurable es grelles boiaux, f° 61 dans INCURABLE
Ele [la tormentille] cure indifferemment toutes les morsures et les pointures qui avienent aus hommes et aus chevaux, f° 83, verso. dans INDIFFÉREMMENT
Les anciens donnerent indifferemment pocion à tous leurz navrés [blessés], f° 44, verso. dans INDIFFÉREMMENT
Un meisme pannicle, continue, indivisible en soi meismes, f° 25 dans INDIVISIBLE
Le sang qui fait l'infection de toute la circonference de l'incision [d'un cancer], f° 95, verso. dans INFECTION
Ainsi est engendré en iceus membres inflectibilité et impotence de mouvoir, f° 65 dans INFLEXIBILITÉ
La terre remaint [reste] qui ne puet estre dissoute ; si est desechie et endurcie et inflexible par la chaleur du soleil, f° 65 dans INFLEXIBLE
Humidité mauvese et inloable, f° 79, verso. dans INLOUABLE
L'insensibleté du liement [ligament], f° 21, verso. dans INSENSIBILITÉ
L'utilité de l'insensibilité [du ligament] fu que il ne fust blecié par multiplication de mouvement des jointures, f° 9 dans INSENSIBILITÉ
[Le cartilage] plus prochain en dureté à l'os, de complexion froide et seiche, insensible et flexible aucune fois, f° 9 dans INSENSIBLE
Membre insensiblement [sans douleur] flechissable, f° 8, verso. XVIe s. dans INSENSIBLEMENT
En ordenant jouste le traitié ausi com au joignant ou ausi com entrelinaire..., f° 33 dans INTERLINÉAIRE
Chapitre entitulé des empeechemens de la curation en des plaies, f° 93 dans INTITULER
Douleur intollerable, f° 88 dans INTOLÉRABLE
L'introduction de cest chapistre en cest lieu, f° 87 dans INTRODUCTION
Les choses introductoires au propos, f° 61, verso. dans INTRODUCTOIRE
Spasme n'est nule fois entroduit en la plaie, se forte doulour ne va devant, f° 66 dans INTRODUIRE
Les medecines qui sont amenistrées en seche substance, ne penetrent pas aux concavités de la plaie qui sont invisibles et tortues, f° 64 dans INVISIBLE
Les utilités de la prolongation [prolongement] et de l'involucion des boiaus sont...., f° 26, verso. dans INVOLUTION
Incision petite et estroite si com de la pointe d'une lancete, f° 101 dans LANCETTE
Une fascie [bande] la quele a pluseurs grelles chiés [chefs] ou languetes, f° 78 verso dans LANGUETTE
Les paciens sont tost curés, ou meurent tost, ne ne languissent pas longtemps, f° 86, verso. dans LANGUIR
Des plaies penetrantes [du crâne] l'une est large, apparante...., f° 53 dans LARGE
Soit eue une bende subtille de la latitude d'un pou [pouce], f° 57 dans LATITUDE
Aquosité clere ou rouge, aussi com laveure de char, issant de la plaie, f° 45, verso dans LAVURE
L'evacuation o [avec] medecine laxative, f° 43, verso. dans LAXATIF, IVE
Leümages et choses generatives de sanc moiste, f° 45 dans LÉGUMAGE
Fortes curations amenistrées en lepre, f° 98, verso. dans LÈPRE
Aucune fois d'un cop enqueurent [ils encourent] deux lesions, f° 13 dans LÉSION
Le pain doit estre de bon fourment, moianement cuit, et levé, ne viel ne nouvel, f° 44, verso dans LEVER
Les leivres sont membres.... il sont huis du cors, et donnent tiex [telles] utilités à la bouche comme fait l'uis à la maison, f° 19 dans LÈVRE
Oster les dars et toutes choses qui sont entre les leivres des plaies, f° 35, verso. dans LÈVRE
La maniere de lier et de deslier artificielment et de coustre [il s'agit de bandages], f° 35, verso. dans LIER
La corde [tendon] qui est composte du nerf et du liement, f° 8 dans LIGAMENT
Et est fait sain [graisse] de chascun d'euls [reins et boyaux] par liquefacion, f° 10 dans LIQUÉFACTION
Faire incision pour traire humours liquides ou boe [pus], f° 100, verso. dans LIQUIDE
Luis [livide], Gloss. du père Labbe. Et [les cancers] ont durs neus livites ou noirs, f° 97 dans LIVIDE
Les choses locaus [applications locales] soient huile de violete et oignemens resumptis, f° 67 dans LOCAL, ALE
Les longes sont chars lacerteuses longitudinaus, et gisent jouste les deux costés des spondilles, f° 29, verso dans LONGE
Ô [avec] vils [villosités] longitudinaux, f° 27, verso. dans LONGITUDINAL, ALE
L'esplain [la rate] a forme longuete, f° 27, verso. dans LONGUET, ETTE
Se l'ulcere soit vers la fin, et ele envoie ordure loable...., f° 74 bis. dans LOUABLE
Les plus beles cures [de maladies] et les plus lucratives, f° 104 dans LUCRATIF, IVE
La quele uvule c'est la luete, f° 18, verso. dans LUETTE
La langue tourne la viande par la bouche, à ce qu'elle soit miex maschie, f° 19 dans MÂCHER
Ces serpens qui sont vers nous ne sont pas si malicieus ne si venimeus si com il seroient s'il habitoient es chaudes regions, f° 86 dans MALICIEUX, EUSE
Aux reins est mandée une artere du cuer [coeur] passant par le milieu du foie, f° 29, verso. dans MANDER
Les os des mandibles, f° 13, verso. dans MANDIBULE
Se nature ne les a dessevrés [des fragments d'os], ne ne les fait aparoir manifestement, f° 93 dans MANIFESTEMENT
L'operation de cyrurgie manuel, f° 4 dans MANUEL, ELLE
À Paris un encontra o [avec] la compagnie de aucuns compaignons un autre en la rue des marmouses, f° 99 dans MARMOUSET
Porreture est engendrée materialment de groisseur de humeurs, f° 80 dans MATÉRIELLEMENT
Aucunes choses qui sont dedens, qui ont mestier [besoin] de soutenance, si comme la matrique, f° 9 dans MATRICE
La chose mise sus [une contusion] soit maturative, f° 69, verso. dans MATURATIF, IVE
Lesquelles choses [dilatation des narines] ne porroient estre faites se le cartillage n'estoit mediant, f° 9 dans MÉDIAN, ANE
Lequel air est necessaire et mediateur à porter les odours des choses odoriferes, f° 18 dans MÉDIATEUR, TRICE
La continuation de l'os dur ne seroit pas faite o [avec] les membres molz sans moien [le cartilage] qui eust mediocrité de dureté, f° 9 dans MÉDIOCRITÉ
Puis est le 3 ventrail [troisième ventricule du cerveau], ou quel est fondée la vertu memorative, f° 15 dans MÉMORATIF, IVE
Ces deux os petreus sont dis mençongniers, car leur jointures sont mençongnieres en ce qu'il ne sont pas jointes [sic] com autres, mes aussi com en maniere d'apoiemens, f° 14 dans MENSONGER, ÈRE
Cotillidones, liquel portent de la matrique par le nonbril le norrissement du sanc menstruel au fruit, f° 29 dans MENSTRUEL, ELLE
Le sanc menstrueus, ce sont les fleurs de la fame, f° 8 dans MENSTRUEL, ELLE
La mer orientel ou meridionel, f° 88, verso. dans MÉRIDIONAL, ALE
Il [l'intestin] a enracinées pluseurs mesaraïques veines qui sont actractives, f° 26 dans MÉSARAÏQUE
Ce seroit messeant ohose, f° 12 dans MESSÉANT, ANTE
Les quiex [les quels] esperis meslés ensemble font la vertu informative, en laquele est la miniere de l'ame, f° 28, verso. dans MINIÈRE
Dolour soit ostée et appaisie o [avec] choses mictigatives, f° 39 dans MITIGATIF, IVE
Pourquoi l'oreille est ploiant .... pour ce qu'el puisse estre ploiée sous la coiffe ou sous la mitre ; ceste utilité est fieble, car les bues [boeufs] ont oreilles ploians, qui n'ont coiffe ne mitre, f° 16 verso. dans MITRE
Se la fistule a la bouche estroite, soit eslargie o [avec] tentes de moele de seu [sureau], f° 91, verso. dans MOELLE
Gresse de porc, mouele de veel et semblables, f° 67 dans MOELLE
Premierement soit mondefie la plaie par dehors, f° 42, verso. dans MONDIFIER
Si com Avicence la mist [l'anatomie], et si com el pot [peut] mix [mieux] estre estraite de lui par moi et par aucuns messiours, f° 4 dans MONSIEUR
Cyrurgie est exposée et deffenie de diverses gens selonc ce qui leur monste es testes ou selonc divers regars, f° 34 dans MONTER
Medecines dessiccatives sans aucune mordication, f° 55, verso. dans MORDICATION
Tenailles à ce porpocionées, à ce que il [elles] puissent mordre la chose qui est fichée enz, f° 37, verso. dans MORDRE
Jus de morelle ou de semblable, f° 96 dans MORELLE
Un mortier de plon o [avec] pestel [pilon] de plon, f° 96 dans MORTIER
Ceux [les nerfs] de la nuche sont diz motis [moteurs], f° 9, verso. dans MOTIF
Les leisardes et les moronnes lessent leur dens en leur morsure, f° 86 dans MOURON
Que la lune ne soit pas en signe rungant [ruminant], si cum mouton [aries], torel, capricorne, f° 100 dans MOUTON
La XII rieulle [règle] est que nous devon deffendre au pacient le mouvement corporel et le mouvement de l'ame, si com sont ire et volenté de soi vengier, f° 39, verso. dans MOUVEMENT
Les utilités pour quoi les mendibles [mâchoires] desous se meuvent sans celes desus, f° 19, verso. dans MOUVOIR
Les tenailles sont petites, moianes, grans, agues...., f° 30 dans MOYEN, ENNE
La corde [tendon], les muscles, la main, f° 8 dans MUSCLE
Une char [chair] sutile muscleuse, f° 31 dans MUSCULEUX, EUSE
Narcctiques si comme opion, f° 97 dans NARCOTIQUE
Melancolie non vraie, qui ne remaint [reste] pas sous sa naturalité, f° 97, verso. dans NATURALITÉ
Dieu et nature ne font riens pour nient, f° 12 dans NATURE
Le nerf est de complecion froide et seiche, très sensible, f° 9 dans NERF
Choses qui sont requises à la cure des plaies des ners et des liex [lieux] nerveux, f° 35 dans NERVEUX, EUSE
Les deux emonptoires netoient le cervel des superfluités, f° 15, verso. dans NETTOYER
Se une partie du nez estoit deperdue, et incisions fussent faites es parties adjacentes, à ce que les parties fussent relachiées et peussent estre traites et aoniées [réunies] ensemble, f° 99, verso. dans NEZ
Fistule qui est en membre noble, f° 90, verso. dans NOBLE
Les uns [membres] sont principaus en noblece, si cum le cuer [coeur], f° 36 dans NOBLESSE
La nerceur [de la dure-mère] apert [apparaît] as eus [yeux], f° 56 dans NOIRCEUR
Notification de la quele quatre choses sont à entendre selonc ce que ulceration puet [peut] estre notifiée [connue], f° 71, verso. dans NOTIFICATION
Tous les ners si com il nessent de la nuche, f° 8, verso. dans NUQUE
L'anathomie du ventre et de la region nutritive, f° 1 dans NUTRITIF, IVE
L'utilité de sa concavité [d'un os] fu que il fust plus legier et plus obeissant au mouvement des muscles, f° 20, verso. dans OBÉISSANT, ANTE
La mer orientel ou meridionel, la quele ne croist ne ne retrait si com fait la mer occidentel, f° 88, verso. dans OCCIDENTAL, ALE
La chose à odorer, fo 18 dans ODORER
Les plaies de l'ysofague, f° 62, verso. dans OESOPHAGE
La douzieme [rubrique] est de l'anatomie des membres officiaus, f° 1 dans OFFICIEL, ELLE
Moult de nouveaus cas s'offrent à nous [chirurgiens] chascun jour, f° 33 dans OFFRIR
Sain [graisse] et siuf [suif] different, et si est sain plus unctueus et plus moiste que sieu, f° 10 dans ONCTUEUX, EUSE
Si comme les rains soient arousés et amoistis de l'umidité et de l'unctuosité [de la graisse], f° 10 dans ONCTUOSITÉ
Le pouce ausi com opposite de chascun doi, f° 21 dans OPPOSITE
Les ners obtiques venans du cervel, f° 10, verso. dans OPTIQUE
Pomme roonde, moienne, bele, citrine, la quele croist en la riviere de Janes (Gênes), et est appellée en franchois pomme d'orenge, f° 83, verso. dans ORANGE
Il [les nerfs optiques] entrent le cran [crâne], et passent par lui tout outre, tant qu'il apergent [apparaissent] à l'orbite de l'oil, f° 17 dans ORBITE
De la maniere et de l'ordenance quielle evacuation doit estre premierement faite o [avec] flobothomie ou medecine laxative, f° 44 dans ORDONNANCE
Et ce soit fait en quelque maniere que l'ordre de l'art le commande, f° 90, verso. dans ORDRE
Un additement [aux ventricules du coeur].... et est appelé des bouchiers l'oreille ou la cornille du cuer, f° 24 dans OREILLETTE
L'anathomie des orgues de l'oïe et des oreilles, f° 1 dans ORGANE
Les ners qui sont organiques de l'oïe [ouïe], nessent du cervel, f° 16 dans ORGANIQUE
La mer orientel ou meridionel, f° 88, verso. dans ORIENTAL, ALE
Une meismes rieulle [règle] de lier pour sanc restraindre est commune aus anciens ovriers [chirurgiens] et à ceux qui ore sont [sont présentement], f° 39, verso dans OUVRIER, IÈRE
Par les ruilles dessus dites pourra l'ouvrier de cirurgie ouvrer...., f° 96, verso dans OUVRIER, IÈRE
Deux paire de ners nessent du ventrail [ventricule] devant du cervel, des quiex [desquels] le premier paire tent aux yex, le second aus oreilles, f° 16 dans PAIRE
L'uvule depent et est en la fin du palat, sur les pertuis des deux voies, f° 18, verso. dans PALAIS
La cure paliative est cure blandissante et assouagante si comme il est possible, f° 71 dans PALLIATIF, IVE
Et se [les choses nuisibles] ne puent [peuvent] estre ostées, soit faite pauliation, f° 71, verso. dans PALLIATION
Premierement rectefie la discrasie ; en après pense de la plaie et de l'ulcere, f° 67 dans PANSER
Au milieu de ces deux concavités [les ventricules du coeur] est une parai moienne, f° 23, verso. dans PAROI
Contusion en laquiele le sang ne fait encore nule participation de porreture, f° 68, verso. dans PARTICIPATION
Humeurs pechantes, f° 73 dans PECCANT, ANTE
Chascun des huit os du piegne [métacarpe] de la main est continue o les premiers os de chascun des huit dois, f° 21 dans PEIGNE
La cousture [suture chirurgicale] doit estre faite si com les peletiers cousent leur peaus, f° 40 dans PELLETIER, IÈRE
Il le cloent et oevrent [ferment et ouvrent], com l'en fait une borse par ses pendans, f° 26, verso. dans PENDANT, ANTE
Les plaies penetrantes sont ainsi curées comme les non penetrantes, f° 51 dans PÉNÉTRANT, ANTE
Toutes plaies qui penetrent duc [jusqu'] à la concavité du pis, f° 35 dans PÉNÉTRER
Aucuns petis pertuis, penetrans par la partie desous [la partie inférieure du crâne] vers le palais et la bouche, f° 13, verso. dans PÉNÉTRER
Le pannil est le lieu pelu...., f° 30, verso. dans PÉNIL
Toutes ces lesions, les unes sont plus pernicieuses, les autres mains [moins], f° 81 dans PERNICIEUX, EUSE
Herbe persicaire qui a teles fuilles com peschier, f° 87, verso. dans PERSICAIRE
Operacions petit à petit, f° 11, verso dans PETIT, ITE
Que le liement soupliast [que le ligament suppléât] la petitece du nerf par sa quantité, f° 21, verso. dans PETITESSE
Farmacie [purgation] ne soit faite devant que trois jours soient passés, ne flobothomie, f° 85 dans PHARMACIE
Le philosophe [Aristote] dist ou [au] premier des Elenches, f° 7 dans PHILOSOPHE
La cure du fleugmon des iex [yeux], f° 80 bis. dans PHLEGMON
Et est dite pie mere, car ele envolepe debonnairement le cervel, si comme la debonnaire mere son filz, f° 15 dans PIE-MÈRE
Se la dolour ne soit apaisiée, soient fendus les petits pignons [sic] du coulomb [pulli columbini] et tantost soient appliquiés, f° 84 dans PIGEON
La quele acosité est dite pisat, f° 29 verso dans PISSAT
Ulcere plaine est cele en la quelle le seul cuir deffaut, f° 75 dans PLAIN, AINE
Se le cors est moult plectorique, f° 85 dans PLÉTHORIQUE
Les autres [flèches] sont si fichiées ou [au] cors, que les barbes i sont du tout en tout repostes [cachées] et plongiées, f° 38, verso dans PLONGER
Faire ses plumaceaus et tout ce qui est necessaire [pour une plaie], f° 36, verso dans PLUMASSEAU
Soit mis un plumacel desus, f° 39 dans PLUMASSEAU
Les peulx, les ongles et les cheveux, f° 9, verso. dans POIL
Pollucion est projection de semence sans savoir le tans que c'est fait, f° 31 dans POLLUTION
Le cuir du chef [tête] est plus espès et plus porreux que le cuir d'autre cors, f° 12, verso. dans POREUX, EUSE
Pour ce que le sanc, qui est norrissement de lui [crâne], soit gardé en sa porosité, f° 13 dans POROSITÉ
Monstrer selon ma possibilité l'operation de cyrurgie, f° 4 dans POSSIBILITÉ
L'olle du chief, c'est le pot [le crâne, la boîte osseuse], f° 12 dans POT
Et si puet user pour potage borroiches [bourrache], espinoces et semblables, f° 95, verso dans POTAGE
Roelle o quoi l'en trait eaue de puis, c'est poulie, f° 21 dans POULIE
Selon les aucteurs et les praticiens [en chirurgie], f° 101 dans PRATICIEN
Les declarations communes du preambule ou commencement du second traité, f° 87 dans PRÉAMBULE
Les forces [tenailles] ne trenceront jà precisement ce qui est surajousté, f° 102, verso. dans PRÉCISÉMENT
La maniere de la preparation de la plaie du cran [crâne], f° 2, verso. dans PRÉPARATION
Il [les dents] font preparation de la viande qui est à digerer, en la maschant, f° 19 dans PRÉPARATION
La maniere qui est preservative que spasme ne soit engendré es plaies, f° 64, verso. dans PRÉSERVATIF, IVE
Preservation de spasme, f° 65 dans PRÉSERVATION
Nous avons lors presumption que la fistule atouche iceus membres, f° 89 dans PRÉSOMPTION
Les autres [tenailles] oevrent [ouvrent] et cloent [ferment] o [avec] presses et o vis, f° 36 dans PRESSE
Le cyrurgien doit ouvrer o [avec] porvoiance et o sapience, f° 33, verso. dans PRÉVOYANCE
Origan, primevoire, sauge et semblables, f° 66, verso. dans PRIMEVÈRE
Les plaies qui sont es membres principaux, de quelque principalité que il soient...., f° 62, verso. dans PRINCIPALITÉ
Avicene en l'anathomie, Thederic en la cure des plaies, Lanfranc en la cure des ulcerations et des autres maladies procederent très bien selonc mon jugement, f° 4 dans PROCÉDER
Pollution est projection de...., f° 31 dans PROJECTION
Pour ce que la maniere d'ouvrer o [avec] la roisne [rugine] [dans les lésions du crâne] est prolixe et ennuie moult le pacient, f° 55 dans PROLIXE
Ou s'il [certains détails] peussent estre es livres, la prolixité d'aus [eux] engenderroit ennui et despit, f° 33, verso. dans PROLIXITÉ
Toutes lesdites condicions met Ypocras en la partie des pronostiques, f° 80 dans PRONOSTIC
Il font [par des corrosifs] provocation des humeurs, et font, par ce, ulcere, f° 98 dans PROVOCATION
Les pugneses dites cimices qui puent, f° 88 dans PUNAISE
Il [les cils] adrecent les especes et les formes des choses visibles à la pupille, f° 16 dans PUPILLE
En laquelle concavité il [le sang] est eschaufé et subtilié et digeré et purefié, f° 24 dans PURIFIER
Chancres [cancers] et pustules, f° 98 dans PUSTULE
Nulle chose puttrefattive ne soit appliquée aux ners, f° 48 dans PUTRÉFACTIF, IVE
Medecine putrefactive, f° 90, verso. dans PUTRÉFACTIF, IVE
En quel que lieu que la vaine [veine] tende...., f° 22, verso. dans QUELQUE... QUE
Soient racontées [comptées] les spondilles [vertèbres]...., f° 30 dans RACONTER
Je ne l'entent pas [l'anatomie] à desclairier [exposer] radicalement, f° 7 dans RADICALEMENT
Se incision doie estre faite raisonablement, f° 101 dans RAISONNABLEMENT
Lequel tronc [veineux] s'estent ou [au] foie, et là se remefie, et se depart en plusieurs branches, f° 27, verso. dans RAMIFIER (SE)
Chascune de ces ulceres sont dites ambulatives, quant il [elles] rampent et s'estendent d'un lieu en autre, f° 75, bis, verso. dans RAMPER
Les os de la rachette de la main qui sont huit [le carpe], f° 21 dans RAQUETTE
La 28e rebriche [rubrique], de la recapitulation et du nombre de tous les os de tout le cors, f° 1, verso. dans RÉCAPITULATION
Lequel cistifellis [vésicule du fiel] est receptable de cole [bile], f° 27, verso dans RÉCEPTACLE
La recete de cel triacle [thériaque] est en l'antidotaire, f° 84 dans RECETTE
Nous devons recourre aus ruilles [règles] generauls, f° 96 verso. dans RECOURIR
L'en puet [peut] avoir recours à la [cure] palliative, f° 80 bis. dans RECOURS
La rectification des levres d'une plaie, f° 47 dans RECTIFICATION
Rectification : nous qui ores sommes, voion toutes les manieres estre defaillables...., f° 102, verso. dans RECTIFICATION
Puis soient eslargis et rectefiés les pulvilles [bourdonnets], f° 40, verso. dans RECTIFIER
Medecine reductive de santé doit estre plus fort ou fieble selonc la cause de la maladie, f° 73, verso. dans RÉDUCTIF, IVE
Le diaphragme se reflecist en haut vers les costes, et s'ahert [s'attache] duc [jusqu'] à la darreniere coste, f° 25 dans REFLÉCHIR
Cil qui est regardé du basilique sans atouchement corporel, est tué par l'air que il atrait, f° 88, verso. dans REGARDER
Cicatrization, c'est regeneration de cuir semblable, f° 35, verso. dans RÉGÉNÉRATION
La regeneration et consolidation [d'une plaie], f° 75 bis. dans RÉGÉNÉRATION
Et ainsi soit ce reiteré trois fois ou quatre, f. 40, verso. dans RÉITÉRER
[L'office de chirurgie est] separer les choses conjointes, rejoindre les choses separées, f° 34, verso. dans REJOINDRE
À ceux qui sont replès de mauvaises humeurs, f° 44 dans REPLET, ÈTE
Ordener oevre parfaite qui ne soit reprehensible, f° 4, verso. dans RÉPRÉHENSIBLE
À ce que l'excellent sensibleté que le nerf ot, fust reprimée pour l'insensibleté du liement [ligament], f° 21, verso. dans RÉPRIMER
Et soit acreue ou amenuisie la quantité des choses [médicaments] selon la quantité et la residence [persistance] de la char [fongueuse], f° 56, verso. dans RÉSIDENCE
Emplastre de mauves resolutif et maturatif, f° 46, verso. dans RÉSOLUTIF, IVE
Empeechemens qui retardent la cure des plaies, f° 35 dans RETARDER
....l'incision qui est à faire ne puisse estre retargie, f° 100, verso dans RETARDER
De la substance nerveuse du nerf obtique est engendrée la retine, laquelle est plus soutille que nulle des autres [tuniques], et avironne sans moien les humours, f° 17 dans RÉTINE
Pour ce qu'il ne les vouloient pas reveler [des secrets chirurgicaux], comment que [quoique] il les seussent, f° 33, verso dans RÉVÉLER
Le basilique, quant il voit sa figure ou [au] miroir, meurt pour la reverberation du venin que li miroir li rent, f° 88, verso dans RÉVERBÉRATION
La premiere utilité est que l'air qui passe par ces pertuis [les oreilles] soit alteré, qu'il ne blece le cervel, et que l'air soit desgradé par moult de revolutions, f° 14 dans RÉVOLUTION
Come cil qui rist volentiers est dit riant, non pas pour ce que il rie tousjours, mais pour ce que il puet [peut] rire et se puet tenir de rire, f° 62 dans RIANT, ANTE
Et passe l'espreuve [la sonde] duc à l'os [jusqu'à l'os], et le treuve aspre aussi comme se il fust rungié, f° 90 dans RONGER
Doulour, rougeur, enfleure, f° 45, verso. dans ROUGEUR
Ne n'est dolour acreue en la plaie, ne rogueur, ne enfleure, f° 44, verso. dans ROUGEUR
La premiere rebriche est de l'ordenance du premier traitié, f° 1 dans RUBRIQUE
Sain [graisse] de bestes qui ne rungent pas si comme porc, ou sius [suif] de bestes qui rungent si comme buef, f° 10 dans RUMINER
Les unes [tumeurs] sont dans un sac [kyste], les autres non, f° 101 dans SAC
Et est appelée [une veine] en la main destre salvatelle ou epatique, f° 22 dans SALVATELLE
L'evacuation qui est faite o [avec] ventouses, l'evacuation o sansues, f° 43, verso. dans SANGSUE
Si la plaie est faite sanieuse ou orde par aucune cause, f° 41 dans SANIEUX, EUSE
À ce qu'elle [la langue] face devision entre les savours et les represente au commun sens, f° 19 dans SAVEUR
Incision superficial qui est dite scarification, f° 102 dans SCARIFICATION
Sauge c'est le ciau nostre dame, f° 70 dans SCEAU
Commissures [du crâne] faites com dens de sée, f° 12 verso. dans SCIE
De la dure mere est engendrée la tunique de l'oil dite sclirotique, f° 17 dans SCLÉROTIQUE
Ces choses sont grandement sedatives, f° 84 dans SÉDATIF, IVE
Sedation de doulour, f° 73 dans SÉDATION
La semi-circulaire [incision] est tous jours ouverte, f° 101 dans SEMI-CIRCULAIRE
L'utilité de la sensibleté de cuir fu que le cors, qui en est avironé, ne fust pas blecié sans le savoir, f° 10, verso. dans SENSIBILITÉ
L'excellent sensibleté que le nerf ot [eut], f° 21, verso. dans SENSIBILITÉ
Ce [que l'anatomie est nécessaire] puet estre prouvé en trois manieres : la premiere par autorités ; la seconde par sensibilité semblable [un exemple semblable] ; la troisieme par raison, f° 7, verso. dans SENSIBILITÉ
Monstrer publiquement sensiblement es escoles selonc ma possibilité l'operation de cyrurgie manuel, f° 4 dans SENSIBLEMENT
Ceux [nerfs] qui nessent du cerviel sont diz sensitis, f° 9, verso dans SENSITIF, IVE
Il [le nerf] a la nativité du cervel ou de la nuche, portant le sentiment et le mouvement d'iceus à chacun membre, f° 9 dans SENTIMENT
L'utilité de la creation des ners ou [au] cors est que tous les membres sentent et aient mouvement par euls, f° 9 dans SENTIR
Ô [avec] cele espreuve [sonde] soit faite separation environ la plaie legierement, f° 41, verso dans SÉPARATION
[L'office de chirurgie est] separer les choses conjointes, rejoindre les choses separées, f° 34, verso. dans SÉPARER
Incision est oeuvre particulere de cyrurgie qui devise et separe les choses continues o [avec] instrument tranchant, f° 105 dans SÉPARER
Ceste maniere de conjunction d'os est dite seratille, f° 13, verso. dans SERRATILE
Terre seelée, f° 75, verso. dans SIGILLÉ, ÉE
Environ la solucion des poins [l'action de défaire les points de suture] deux choses sont à entendre, f° 43 dans SOLUTION
Il fu dit devant qu'est solucions de continuité, f° 79, verso. dans SOLUTION
Cest os ou son extremité vers la jointure du coude, f° 21 dans SON
Les ras sont chasiés par une sonnete qui est pendue au col d'un [rat], quant il la fait sonner et il court entre iceux, f° 87, verso. dans SONNETTE
Tout ausi com de la racine vient la souche de l'arbre, et de la souche les branches...., f° 27, verso. dans SOUCHE
La maniere de ramener es plaies beles soudeures [cicatrices], f° 64 dans SOUDURE
Les tenailles sourdes sont celles qui n'ont pas concavité, f° 36 dans SOURD, SOURDE
Il convient celui qui veult estre gardé des ulcerations, que il se subtraie et esloigne de toutes les causes aidantes à ceste maladie, f° 72, verso dans SOUSTRAIRE
Sparadrapa est emplastre visqueux, lequel est embreuvé par teile [toile], f° 80 bis. dans SPARADRAP
Differences plus specificatives, f° 72 dans SPÉCIFICATIF, IVE
Comme à toute generation humaines deux choses soient necessaires, c'est la matiere spermatique du malle et de la femelle, f° 8 dans SPERMATIQUE
[Le crâne] dedans spongieux, f° 12, verso. dans SPONGIEUX, EUSE
Se la fixure [fissure] trespasse dusque à la spongiosité sans penetrer outre le cran [crâne], f° 54 dans SPONGIOSITÉ
Telles medecines doivent estre desiccatives et stiptiques, f° 64, verso. dans STYPTIQUE
Se la submersion qui est faite en l'eau de mer cure morsures ou pointures de serpens et d'escorpions, f° 88, verso. dans SUBMERSION
Après trois jours soient faites toutes ices choses successivement par ordre, f° 85 dans SUCCESSIVEMENT
Le succement du geun [le sucement d'une plaie par un homme à jeun] est meilleur au pacient et pire à cil qui succe, f° 88 dans SUCEMENT
Et se la doulour [d'une piqûre de serpent] ne se depart par tel maniere, soit le lieu sucié, f° 86, verso. dans SUCER
[Le crâne] dehors plains [uni] en la superfice, f° 12, verso. dans SUPERFICIE
L'un [cancer] est parfont, l'autre mains [moins] parfont et plus superficiel, f° 94 dans SUPERFICIEL, ELLE
La moelle est pure superfluité de nourrissement, f° 11 dans SUPERFLUITÉ
Et fust souploïe la flebeté [faiblesse] du nerf qui est insufficient, f° 21, verso dans SUPPLÉER
Souposées les choses qui sont à suposer, f° 38 dans SUPPOSER
Especialement en fievre l'usage du triacle [thériaque] soit souspendu, f° 87, verso. dans SUSPENDRE
Ils sont acoustumés d'euls esvenoïr et d'avoir sincope, f° 103 dans SYNCOPE
L'utilité pour quoi il [le cerveau] fu blanc, c'est qu'il fust aussi comme une table rase qui puet comprendre pluseurs figures et toutes couleurs, f° 15, verso dans TABLE
Les membres qui ne sont pas convenables à lieure [bandage] artificiel sont ceux qui ne sont pas fermes, et qui sont tapissans [bouchant] et contraignans, si comme les paupieres, les leivres, le col, le pis, f° 59 dans TAPIR (SE)
Puis après il [les nerfs optiques] se dessevrent [séparent], et tent chascun à sa propre partie, f° 17 dans TENDRE
Medecine ne tente ne doit toucier sans moien le nerf blecié, fors vin eschaufé, f° 48 dans TENTE
En plus grelle letre que n'est le tieuste, f° 33 dans TEXTE
La thorace, c'est poitrine, f° 22, verso. dans THORAX
En France est esprouvée communement [contre les venins] racine de tourmentille, f° 83 verso dans TORMENTILLE
Le quart traité sera des froisseures, des torsions...., f° 4 dans TORSION
Pourquoi les pertuis de ces os furent tortus es oreilles, fe 14 dans TORTU, UE
Un pertuis tortueux, fe 19, verso. dans TORTUEUX, EUSE
Par sa longue demeure [du son] es dites tortuosités [de l'oreille] est apeticée l'excellence [intensité] de lui, f° 14 dans TORTUOSITÉ
Tore ture [distorsion] des eux [yeux], des oreilles, des levres et semblables, f° 66 dans TORTURE
Spasme qui est fait en la plaie pour le nerf ou pour la corde ou semblable, en lieu touchable...., f° 66 dans TOUCHABLE
[Le fragment osseux au crâne] soit osté o [avec] le touret, en faisant tant pertuis comme il souffist, f° 54, verso dans TOURET
Comme homme menjue et veult parler, des lors il tout continuelment, duc à tant que ce qui est entré en la voie de l'air soit debouté hors, f° 18, verso. dans TOUSSER
La char mauvese soit ostée o [avec] trenchement ou o cautere convenable, f° 67, verso. dans TRANCHEMENT
Laquelle cheville devée [empêche] que la pointe [du trépan] ne tresperche soudainement par trop grant radeur, f° 55 dans TRANSPERCER
Fassie [bande] qui doit lier l'espaulle doit avoir en latitude six doiz traversaus, f° 41 dans TRANSVERSAL, ALE
Vaines, arteres, ners et leur semblables, tranchiés par incision qui fust faite de travers [en travers], f° 110, verso. dans TRAVERS
Les unes [choses qui servent à tirer les dards enfoncés dans le corps] sont turqueises, et sont toutes d'une forme, f° 36 dans TRICOISES
Laquel racine [grosse veine] gete un tronc, lequel tronc s'estent ou [au] foie, f° 27, verso dans TRONC
Si com les tunicles des yex [yeux] contiennent les humeurs des yex, f° 10, verso. dans TUNIQUE
La cure universel et particulier de plaies et de contusions et de ulcerations, f° 4 dans ULCÉRATION
Aucune fois, par lonc procès de temps, se ulcere de soi meismes, f° 97, verso. dans ULCÉRER
Environ aucunes choses universeilz, et environ aucunes choses particulieres, f° 36, verso. dans UNIVERSEL, ELLE
Les utilités pour quoi les mendibles [mâchoires] desous se meuvent sans celes desus, f° 19, verso. dans UTILITÉ
À l'utilité du commun, laquele doit estre devant selonc le philosophe, f° 4 dans UTILITÉ
Raempli d'esperit et de vapours, f° 31 dans VAPEUR
Et veoir chascun jour, se il [le nez coupé et maintenu par un bandage] fait aucun pou [peu] de variation de son assise naturel, f° 58 dans VARIATION
Se les choses doivent estre traites [tirées] par incision, il convient varier l'oevre, si comme le propos le requiert, f° 104, verso. dans VARIER
Pour ce est la cure d'icelles [piqûres] aucun poi [peu] variée, f° 86, verso. dans VARIER
Bestes venimeuses si com sont serpens et leur semblables, f° 80 bis, verso. dans VENIMEUX, EUSE
Les navrés [blessés] es quiez ventosacion est competente, f° 44 dans VENTOUSATION
Le premier et le deuxieme ventricule du cervel, f° 13 dans VENTRICULE
Se l'en fiert [frappe] le chief o [avec] une legiere vergete seche aussi comme de saus [saule], et il sonne vui [vide], c'est signe de froisseure de cran [crâne], f° 51, verso dans VERGETTE
Un voirre dont les trois font une chopine de Paris, f° 91, verso. dans VERRE
Vert de grice, f° 47 dans VERT-DE-GRIS
Une vecie emplie d'air, quant ele est brisée, demeure vuide, f° 24, verso. dans VESSIE
La saignie de la veine qui est sus le garret [jarret] fait grand widenge de tout le cors, et afoiblist moult, f° 32 dans VIDANGE
Que les fassies [bandes] puissent estre ostées sans violence, f° 41, verso. dans VIOLENCE
Medecines corrosives et violentes, f° 92 dans VIOLENT, ENTE
Il [l'ongle] les garge [garde les doigts] aussi com la virole de fer fait le manche, f° 11, verso. dans VIROLE
Les unes [tenailles] o [avec] vis, les autres sanz vis, f° 36 dans VIS
En quelque lieu que la vaine tende pour norissement, là tent l'artere pour vivifiement, f° 22, verso. dans VIVIFIEMENT