GUI DE CAMBRAI

Citations

Car repren garde à ta maison ; Ke li postel, li dieviron Falent à poi de mesestanche, Barl. et Jos. p. 264 dans CHEVRON
Pren ton tresor et ton avoir, Forge ton sens et ton savoir ; Là le tramet et là l'envoie ù [où] tu tous jors ieres [seras] en joie, Barl. et Jos. p. 86 dans FORGER
Jà ne forrons en nule terre Por semenchier ne por aquerre, Barl. et Jos. p. 108 dans FOUIR
Se tu le voes [Dieu] de cuer servir, Il t'aidera bien à furnir T'uevre [ton oeuvre]...., Barl. et Jos. p. 64 dans FOURNIR
Un molt viel homme a encontré : Pel ot fronchie, corbe escine [échine], p. 27 dans FRONCER
Pais, pascienche, carités, Joie, fois et humilités, Bontés, aumosnes, penitenche, Sens, douchours [douceur], pités et scienche, Chou [ce] est li fruis selon la letre Ki l'ame puet en gloire metre, Barl. et Jos. p. 65 dans FRUIT
N'est nus [nul] ki feu si bien estraigne, Que la fumée n'i remaigne [reste], Barl. et Jos. p. 68 dans FUMÉE
Cest example chi t'ai monstré, Mais ne l'ai encor pas glosé, Barl. et Jos. p. 72 dans GLOSER
Que tout cil ki mort gousteront En la fin resçusiteront, Et si oront le jugement, Barl. et Jos. p. 51 dans GOÛTER
De cordes de hars et de corre [coudre, coudrier], De kaïnes et de carkans [ils] Les crucefient en lor bans, Barl. et Jos. p. 131 dans HART
Che sont humaines passions [souffrances], Quant la matere est corrompue, Ki del cors d'omme est dissolue, p. 26 dans HUMAIN, AINE
Li semere [semeur] a apparillié Autre semenche k'il sema, Mais deseur pierre le [la] jeta ; Qua nt sa rachine dut conquerre, Si lor failli humeurs et terre, Barl. et Jos. p. 34 dans HUMEUR
[Ils] Le faisoient outre passer En un parfont isle de mer ; En grant poureté, sans secours Manoit el isle mais tous jours, Barl. et Jos. p. 81 dans ÎLE
C'est Dex ki tout a en ballie [en son pouvoir], Ki sire est d'immortalité, Ki por nous prist humanité, Barl. et Jos. p. 41 dans IMMORTALITÉ
Dont [donc] ne morurent vostre ancestre ? Signor, oïl, si ferés vous ; Par coi estes dont si jalous De cest siecle qu'est si malvais ?, Barl. et Jos. p. 248 dans JALOUX, OUSE
Tout li arvol et tout li lambre Et li portiers ki l'uis tient près Et ki le garde tout adiès, Atorné sont à tout mal faire, Barl. et Jos. p. 293 dans LAMBRIS
Molt a le cuer et triste et noir ; Sor son cors a mis molt fort lime ; Car sa pensée ki li lime Le cuer et ret [rase] par là dedans...., Barl. et Jos. p. 29 dans LIMER
Mais il esgarde et voit deux loirs, Li uns est blans, li autre noirs, Rungier de l'arbre la racine, Barl. et Jos. p. 341 dans LOIR
Li masles vait contre nature, Ki taut [ôte] à femme sa droiture ; Masles ki devient feminins Ne doit pas estre masculins, Barl. et Jos. p. 235 dans MASCULIN, INE
Par le peché Adam no pere Sommes nous mis en grant misere, Barl. et Jos. p. 42 dans MISÈRE
L'ont enfoui [un mort] à grant honour ; Li cors fu mis el monument, Barl. et Jos. p. 247 dans MONUMENT
Quant notonier par la mer vont, Qui as estoiles lor cors [course] font, Barl. et Jos. p. 345 dans NAUTONIER, IÈRE
À grant honte seroit tornée La neteés de ta pensée, Barl. et Jos. p. 268 dans NETTETÉ
Dites me dont, che dist li rois, Par quel maniere estes si os [si osé], Qu'entour vos cols portés ces os [reliques], Barl. et Jos. p. 138 dans OS
Uns paistres ot en un desert Cent brebis mises en pasture, Barl. et Jos. p. 67 dans PÂTRE
À painnes ert [était] dont [donc] nus preudom Ki conneüst Diu ne son nom, Barl. et Jos. p. 43 dans PEINE
[Un moine] De grant perfection estoit, Et el desert parfont manoit, Barl. el Jos. p. 30 dans PERFECTION
La defaillant nature de toutes teriennes choses et la parmenence de la vie du ciel, Barl. et Jos. (traduction en prose), p. 348 dans PERMANENCE
Ki de cest siecle se consire [se sépare], Il est de l'autre rois et sire ; C'est la vraie phylosophye, Barl. et Jos. p. 88 dans PHILOSOPHIE
Li arbres ù li hons seoit Chaï [tomba], por chou [ce] k'il n'ot pooir Estre plus longhement en haut ; Car par desous li piés li faut : Li piés li faut, li hons chaï, Et li dragons l'a englouti, Barl. et Jos. p. 72 dans PIED
Et se t'entente estoit piereuse Et ta pensée ert espineuse [je ne pourrais y jeter bonne semence], Barl. et Jos. p. 35 dans PIERREUX, EUSE
Li phyllosophe et li poete, Barl. et Jos. p. 202 dans POËTE
Biax fils, li astrenomiien Prophetisierent de toi bien, Ke jà nul bien ne me feroies, Moi et mon regne destruiroies, Barl. et Jos. p. 151 dans PROPHÉTISER
Chou [ce] qu'à venir de lui estoit, Sa figure prophetisoit, ib. p. 11 dans PROPHÉTISER
Poures estoit en sa riqueche, Et non poissans en sa nobleche, Sans eür en sa propreté, Et mendians en sa plenté, Barl. et Jos. p. 84 dans PROPRIÉTÉ
Car lor langhe [des femmes] est plus esmolue Que n'est rasoirs ne faus ague, Barl. et Jos. p. 235 dans RASOIR
Pere, trestout li anchiien [les anciens] Sont mort ; mais il releveveront, Quant il le cor corner oront [ouïront], Ke li sains angles [ange] sonnera, Barl. et Jos. p. 159 dans RELEVER
Li riches hom ert [était] à grant aise, Al poure homme rien ne donoit, Pour son mehaing vil le tenoit, Ne del relief de sa maison Ne li voloit faire parchon, Barl. et Jos. p. 52 dans RELIEF
Car les estoiles si comportent, De signe en signe se reportent, Or se coukent [couchent] selonc droiture, Or renaissent selonc nature, Barl. et Jos. p. 171 dans RENAÎTRE
Car les estoiles si comportent, De signe en signe se reportent, Barl. et Jos. p. 171 dans REPORTER
Et la semenche que je semme Ne reprendroit en nule terre, Barl. et Jos. p. 235 dans REPRENDRE
Et dites moi comment savés, Puisque li hons sera chi mors, Reprendera l'ame son cors, ib. p. 51 dans REPRENDRE
Molt l'a li mors [la mort] mis en effroi, Et molt le [la] doute et molt le crient, Et molt souvent l'en resouvient, Barl. et Jos. p. 28 dans RESSOUVENIR
Maistre, bien sai que je morrai, Fis [certain] sui de mort, mais je ne sai S'apriès ma mort porai revivre, Barl. et Jos. p. 48 dans REVIVRE
Molt est malvaise ceste vie, S'on sans revivre chi [ici] devie, ib. p. 29 dans REVIVRE
Vers mon signor ai molt mesfait ; Car jou ne sai que jou ai fait De sa terre, de son avoir, Ke mes sires revelt avoir, Barl. et Jos. p. 75 dans REVOULOIR
A esgardé, si a choisi [vu] Trois cens hermites et molt plus, Ki en la roke là desus Menoient vie d'ermitage, Barl. et Jos. p. 131 dans ROCHE
Li tans ki runge ceste vie, Barl. et Jos. p. 18 dans RONGER
Et la voie est dure et pesans, La secereche est grande sus, Barl. et Jos. p. 260 dans SÉCHERESSE
Uns semere issi pour semer, Barl. et Jos. p. 34 dans SEMEUR
t. II, p. 901, dans LACURNE. Où sont li riche servitour Ki me servoient nuit et jor ?, Barb. et Jos. p. 263 dans SERVITEUR
Molt [elles] i jetent à grant fuison Biax gas, biax dis, biel acointier, Com il convient à tel mestier, Ciflent et gabent et si rient, Barl. et Jos. p. 226 dans SIFFLER
Cil n'entent pas la trahison ; Mais si, com homs de bonne foi, Respont molt simplement al roi, Barl. et Jos. p. 17 dans SIMPLEMENT
Vraiement le dist l'Escripture, Que c'est [baptême] la sode et la jointure Par quoi sommes joint et saudé à chelui ki tout a creé, Barl. et Jos. p. 47 dans SOUDER
Ne soies souples [humilié, abattu] ne iriés, Mais soies, s'il te plaist, tos liés [gai], Barl. et Jos. p. 218 dans SOUPLE
Bastons ieres [tu étais] por soustenir Le cors ke je voi enviellir ; Fils, c'as-tu fait ? porpense toi, Barl. et Jos. p. 146 dans SOUTENIR
De tout l'avoir k'il [l'homme] a aquis Ne puet avoir, che m'est avis, Fors un suaire seulement, Barl. et Josp. 78 dans SUAIRE
Pere, por Diu, car te haster ; Trop es tardius d'à Diu aler, Barl. et Jos. p. 160 dans TARDIF, IVE
Tout tes chaviaus [tonds tes cheveux], si va al roi, Tes vestemens change por haire, Barl. et Jos. p. 19 dans TONDRE
Desci qu'à la noire montaigne [il] A Baleham trachié et quis, Nel pot trouver...., Barl. et Jos. p. 131 dans TRACER
Et por chou [ce] ne creons nous pas Que ceste mors soit fors trespas ; Preudons ki passe ceste vie, Par ceste mort se glorefie, Barl. et Jos. p. 21 dans TRÉPAS
Jà n'i sera [au jugement dernier] ne quens [comte] ne rois Par sa hauteche mis avant, Tout seront un, petit et grant, Barl. et Jos. p. 50 dans UN, UNE
C'est Dex.... Ki devisa, tout sans doutanche, En trois personnes sa sustanche ; Ne pour ceste devision Ne perdi pas Dex s'union, Barl. et Jos. p. 41 dans UNION
Cil ki son diu fait de son ventre, Barl. et Jos. p. 70 dans VENTRE
[Au jugement dernier] Forche de mort sera perdue, Et sa victoire ier [sera] dont vaincue, Barl. et Jos. p. 52 dans VICTOIRE
Mes dous fils ieres [tu étais] et majoie, Et mes solas et ma hauteche, Et li bastons de ma vielleche, Barl. et Jos. p. 145 dans VIEILLESSE