GODEFROY

Citations

Si tost que le mariage sera solemnisé, Mme Isabelle aura acquis son douaire ou annuité de vingt mille nobles d'Angleterre, Annot. sur l'hist. de Charles VI, p. 583 dans ANNUITÉ
Et nous ferons souldoyer et contenter vous et ceux de vostre compagnie du jour de vostre partement jusques à votre cassement, Annotations sur l'Hist. de Charles VI, p. 777, dans LACURNE. dans CASSEMENT
Quatre chaines d'or, l'une faite à cordeliere, l'autre à petites boucles pleines, l'autre...., Observ. sur Charles VIII, p. 368, dans LACURNE dans CORDELIÈRE
De telle façon que la chemise paroissoit, et estoient ces coupes [manches découpées] touttes attachées avec un grand ruban, Observ. sur Charles VIII, p. 710, dans LACURNE dans COUPE
Ont tous, par bonne deliberation, fait très humble regratiation à vostre royale majesté de la très noble curiosité et souvenance que avez perseveramment à la conservation, paix et union de vos très humbles sujets, Observ. sur Charles VIII, p. 503, dans LACURNE dans CURIOSITÉ
Puissent aller et venir aus dites foires et y amener, vendre et destaler [étaler] toutes denrées et marchandises quellesconques, franchement et quittement, Observ. sur Charles VIII, p. 529, dans LACURNE dans DÉTALER
Le greffier civil vestu d'un epitoge d'escarlatte, Obs. sur Charles VIII, p. 433, dans LACURNE dans ÉPITOGE
Cens, rentes, revenus et droiture d'or, d'argent, de bled, d'avoine, de vin, de chapons, de gelines, cire, poivre, porcs et espices, gruries de bois et d'eau...., Obs. sur Charles VIII, p. 490 dans GRUERIE
Ainsi que pareillement peut apparoir par autres nos lettres dedans et avec les quelles ces presentes sont infixées, Observ. sur Charles VIII, p. 489, dans LACURNE dans INFIXÉ, ÉE
Le cardinal la Ballue receu à Lion avec les insignes de legat, Observ. sur Charles VIII, p. 441, dans LACURNE dans INSIGNE
La mauvaistié irracontable des traistres, Annot. sur l'hist. de Charles VI, p. 681, dans LACURNE. dans IRRACONTABLE
Au regard des gages du magister, appointez en avec luy ; car autrement il ne demeurera pas, et me semble que jusques trente ou quarante francs luy pourrez bien donner ; car il faudra qu'il s'habille honnestement, Observ. de Charles VIII, p. 746, dans LACURNE dans MAGISTER
Maistre Michel de Cernay, aumosnier du roy l'an 1385 ; il avoit esté maistre d'escolé du dit roy, lors qu'il estoit dauphin l'an 1378, Annot. sur l'hist. de Charles VI, p. 783, dans LACURNE. dans MAÎTRE
Vous plaise nous escrire de vos nouvelles, et en quelle santé vous vous trouvez après les medecines qu'avez prises ; car j'en suis à très grand malaise, Rem. sur l'hist. de Charles VII, p. 896, dans LACURNE. dans MALAISE
Six hauts menestriers et trois bas, Annot. sur l'Hist. de Charles VI, p. 715, dans LACURNE. dans MÉNÉTRIER
Pour cuider estancher la merveilleuse evacuation des pecunes, furent faits certains concordats avec le pape Martin ; mais l'on ne sceut si bien lier la playe par concordats, que la subtilité romaine n'ouvrist la playe et cicatrices par nonobstances et antefertis, tellement qu'infinie somme d'or et d'argent alla en la cour de Rome, Observ. sur Charles VIII, p. 408, dans LACURNE, au mot prévention. dans NONOBSTANCE
En regard de l'imposition foraine et resve qui se leve tant à Paris que ailleurs dedans le royaume, Observations sur Charles VIII, p. 417, dans LACURNE. dans RÊVE
Que tous les vassaux et autres gens de quelque auctorité qu'ils soient, tenans noblement et roturierement dudit duché de Longueville, Rem. sur l'histoire de Charles VII, p. 816, dans LACURNE. dans ROTURIÈREMENT
Le mardy jour de Noel le duc tint salle, le jeune duc de Gheldres mangea avec lui, Louis XI, t. IV, p. 371, dans LACURNE dans SALLE
De l'abus des privileges de scolarité par ceux qui ne sont pas escoliers, Observ. sur Charles VIII, p. 414, dans LACURNE dans SCOLARITÉ
Dès qu'il n'avoit que treize ans, Charles VI le prit en son service [Raoul de Gaucourt], et voulut qu'il fust son valet tranchant ; et, pour ce qu'il estoit petit, le roy fit faire un sous-pied [marche-pied], où il se tenoit quand il le servoit à table, Annot. sur l'hist. de Charles VI, p. 778 dans SOUS-PIED
Ainsy qu'il est textuellement contenu au chapitre...., Annot. sur l'hist. de Charles VI, p. 544 dans TEXTUELLEMENT
S'il eust voulu voler avec le vent qu'il ventoit [s'il avoit voulu profiter de la faveur], il eust eu et fait ce qu'il eust voulu, Annot. sur l'hist. de Charles VI, p. 577, dans LACURNE, au mot voler dans VENTER
Qui est le plus grand abus et la plus grande entreprise sur nous, nostre couronne et royaume que l'on sçauroit et qui plus visceralement nous touche, Observ. sur Charles VII, p. 582 dans VISCÉRALEMENT