FR. GARASSE

Citations

Les gens de bien qui voyaient les violences de M. le premier président en conçurent de grandes amertumes, et néanmoins, comme il est tout puissant en toute la Normandie, n'osaient parler de son procédé qu'à demi-bouche, Mémoires, publiés par Ch. Nisard, Paris, 1861, p. 34 dans BOUCHE
Comme il fut sur l'entrée d'un petit curritoire qui conduit à sa chambre, Mémoires publiés par Ch. Nisard, Paris, 1861, p. 51 dans CORRIDOR
Lorsque Théophile fut pris au Châtelet, se sauvant en Angleterre, après l'exécution de son fantôme, Mémoires, publiés par Ch. Nisard, Paris, 1861, p. 78 dans FANTÔME
Les offices des correcteurs et garde-verges des colléges de Paris, Mém. publiés par Ch. Nisard, Paris, 1861, p. 118 dans GARDE-VERGES
Le roi commanda à M. le chancelier de l'indire [une assemblée du clergé] à Montargis, et de l'éloigner de Paris, pour éviter toutes les ligues et factions des esprits remuants, Mém. publiés par Ch. Nisard, Paris, 1861, p. 56 dans INDIRE
Si la théologie prétendait mettre des semences d'ivraie entre ces deux puissances [la spirituelle et la temporelle], ce ne serait plus une vraie théologie, mais une pure matéologie, Mémoires publiés par Ch. Nisard, Paris, 1861, p. 267 dans MATÉOLOGIE
Ce brave seigneur me dit que je ne me misse point en peine ; que, de ce pas, il dépêchait un de ses substituts à Saint-Germain pour avertir le roi des ruses de M. de Liancourt ; et, quant à Royer, que je n'en fisse ni mise ni recette, d'autant que c'était un homme couché bien avant dans ces registres et en bien noirs caractères, Récit des persécutions contre les jésuites, ms. inédit, cité par CH. NISARD, Journal de l'instruction publique, 2 août 1860 dans MISE
Il connut bientôt que ses voyages étaient inutiles, et on disait publiquement que le mariage ne s'accorderait jamais, ou que les jésuites n'y auraient ni part ni quart, Récit des persécutions contre les Jésuites, ms. inédit cité par CH. NISARD, Journal de l'Instruction publique, 2 août 1860 dans QUART
Le P. Ambroise, reconnu très simple et d'une humeur chancelante, donna sujet à nos ennemis de croire qu'il faisait du simplart à dessein, Mémoires publiés par Ch. Nisard, Paris, 1861, p. 31 dans SIMPLART
Et pour ce que la charge de recteur [de l'Université] n'est que trimestre, Mémoires, publiés par Ch. Nisard, Paris, 1861, p. 104 dans TRIMESTRE
Il y avait, par fortune, sur la table une vinaigrette de terre cuite, en habit de cordelier, de l'invention de quelque potier huguenot, Mémoires publiés par Ch. Nisard, Paris, 1861, p. 43 dans VINAIGRETTE