FOURNET

Citations

Ces effets, qui peuvent pour un moment fixer l'attention du passant, ne sont que d'insignifiants accidents à côté des creusés effectués par les rivières du pays, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LII, p. 1116 dans CREUSÉ
Le piton du Trenze, pyramide haute, rudement sculptée, n'est, malgré son aspect ardu, que l'extrémité d'une arête détachée des culminances granitiques du Bois-des-Armes, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LII, p. 1118 dans CULMINANCE
L'examen attentif des plis de la courbe fluviométrique fait découvrir de petits ressauts qui, correspondant à des augmentations du débit [du Rhône], indiquent sans doute l'apport des plaines durant les vicissitudes de cette phase, Observ. sur le Rhône, Comptes rendus, Ac. des sc. t. LI, p. 958 dans DÉBIT
L'auteur s'est proposé de déterminer les hauteurs d'eau et les débits qui ont lieu successivement, par suite des oscillations de la marée dans une série de profils en travers de la Loire, ib. t. LIV, p. 593 dans DÉBIT
Les averses compensent largement le déficit occasionné par les gelées [dans l'alimentation du Rhône], Comptes rendus, Acad. des sc. p. 51, p. 959 dans DÉFICIT
Entre les excessives érosions des schistes et les grands démantèlements des granits, l'oeil saisit vite la différence qui résulte de la structure compacte des uns et de l'état fossile des autres, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LII, p. 1119 dans DÉMANTÈLEMENT
Arête visible de loin, âprement dentelée, et qui sépare le torrent affluent du Gardon d'avec le Mimente, affluent du Tarn, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LII, p. 1117 dans DENTELÉ, ÉE
La dévitrification n'est autre chose qu'une cristallisation, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LIII, p. 180 dans DÉVITRIFICATION
Les verres dévitrifiés selon le procédé de Réaumur sont plus durs, plus denses, meilleurs conducteurs de l'électricité et du calorique que la masse non dévitrifiée, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LIII, p. 180 dans DÉVITRIFIER
Très probablement l'avenir fera découvrir d'autres influences dislocatrices [dans les couches géologiques], en permettant de distinguer certaines directions qui sont simplement rapprochées, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LV, p. 861 dans DISLOCATEUR, TRICE
Le Rhône conserve l'importance de son débit estival, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LI, p. 959 dans ESTIVAL, ALE
La dépression des Aiguilles Marbrées et du chenal de la Mer de Glace n'est qu'une sorte de grande faille interposée au milieu du mont Blanc et dépendante d'un système de ruptures, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LV, p. 861 dans FAILLE
Les plis et les replis les plus tortueux [des cours d'eaux des montagnes] se succèdent parfois avec brusquerie, et il n'est guère possible de les expliquer uniquement par les failles dont l'intervention aurait facilité ces sortes de tracés, ib. t. LII, p. 1117 dans FAILLE
La fusion des neiges des Alpes occidentales opérée instantanément au moment des soulèvements de la chaîne principale, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LV, p. 865 dans FUSION
Géologiquement parlant, ces puissantes gibbosités [pics des Alpes] sont le produit d'un entre-croisement d'au moins deux dislocations, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LV, p. 862 dans GÉOLOGIQUEMENT
Géologiquement parlant, ces gibbosités [certains pics des Alpes] sont le produit de l'entre-croisement de deux dislocations au moins, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LV, p. 862 dans GIBBOSITÉ
L'épuisement successif de la masse glaciaire, Observ. sur le Rhône, Comptes rendus, Acad. des sc. t. LI, p. 958 dans GLACIAIRE
L'oligoclase, minéral très sujet à la kaolinisation, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LIII, p. 695 dans KAOLINISATION
Depuis plusieurs années, il m'a paru nécessaire d'ajouter aux trois linéaments fondamentaux de M. Élie de Beaumont [dans les soulèvements des montagnes] deux ruptures dont l'une court nord-est-sud-ouest comme le mont Pilat, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LV, p. 858 dans LINÉAMENT
Habituellement les fleuves des pays plats sont méandriques, comme l'est la Seine, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LII, p. 1117 dans MÉANDRIQUE
J'ai été tenté, à plusieurs reprises, de considérer les nervures comme n'étant que les résultantes diagonales des secousses [de soulèvement] dont les traces abondent dans leurs alentours, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LV, p. 859 dans NERVURE
Les fleuves des pays plats deviennent surtout méandriques, lorsque, approchant des embouchures, leurs lits alluviaux se nivellent avec la mer, Acad. des sc. Compt. rendus, t. LII, p. 1117 dans NIVELER
Je vois un grand intérêt dans les observations faites sur les grands cours d'eau résumant en eux, et chacun à sa façon, les divers phénomènes météorologiques qui se développent sur la surface plus ou moins incidentée qu'ils occupent, ils constituent un trait d'union entre la météorologie et l'orographie, Comptes rendus, Acad. des sc. t. LI, p. 959 dans OROGRAPHIE
Le fleuve, uniformément alimenté, roule habituellement ses ondes avec la majestueuse placidité qui est le plus bel attribut de la puissance, Observ. sur le Rhône, Ac. des sc. Comptes rendus, t. LI, p. 958 dans PLACIDITÉ
Le zèle des géographes piémontais fut mis à l'épreuve dès le début de leurs tentatives de raccordement du réseau des triangles de l'Italie avec celui de France, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LV, p. 859 dans RACCORDEMENT
Viennent ensuite les réfrigérations accélérées d'octobre et de novembre, elles peuvent affecter les glaciers, Comptes rendus, Acad. des sc. t. LI, p. 959 dans RÉFRIGÉRATION
Je ferai remarquer que leur schistosité [de roches de micaschiste] se prête admirablement à l'action des moyens de démolition employés par la nature, Acad. des s. Comptes rendus, t. LII, p. 1116 dans SCHISTOSITÉ
L'ordre de sulfurabilité des métaux, Comptes rendus, Acad. des sc. t. LIII, p. 83 dans SULFURABILITÉ