DUFRESNY

Citations

Est-elle seule ? - Oui. - Bon, je risque l'abordage ; Faites le guet, pendant que je la contre-gage, Mariage fait et rompu, II, 5 dans CONTRE-GAGER
À l'abri de la dissimulation, les courtisans s'embrassent, les femmes se complimentent, et les auteurs se saluent de loin, Double veuvage, III, 2 dans DISSIMULATION
Vous n'êtes qu'une dissimulée, Espr. contrad. 3 dans DISSIMULÉ, ÉE
Je ne confonds point cette gaieté dissipée avec le plaisir sensible et passionné que doit causer la vue de ce qu'on aime, Double veuvage, I, 1 dans DISSIPÉ, ÉE
Mais ici j'ai de plus un grade que j'ai pris Avec feu mon mari, doyen de ce bailliage ; C'est ainsi que je vins m'ennoblir au village ; Bonne noblesse au fond, la Coquette de village, I, 1 dans ENNOBLIR
J'entre dans votre situation ; car je me conforme volontiers aux sentiments des autres, Esprit de contrad. sc. 20 dans ENTRER
Cette locution a été employée à diverses reprises : .... Je suis confuse De ce que vous voyez ! je vous demande excuse, la Coquette de village, I, 8 dans EXCUSE
À la plume, à l'épée, exploiteur à deux mains, Reconcil. normande, II, 4 dans EXPLOITEUR
Lorsqu'elle sait artistement Pencher le corps et tortiller la tête, Ou de son éventail ouvert nonchalamment Ranger sa favorite, et redresser sa crête, le Négligent, Prologue, 3 dans FAVORI, ITE
Il fulmine et ne veut rien finir aujourd'hui, Réconc. norm. V, 1 dans FULMINER
Au bon monsieur Franchard vous direz librement, Comme nous parlons tous à lui gauloisement..., le Faux sincère, I, 1 dans GAULOISEMENT
Chez certaines femmes, les moeurs de parade et les moeurs négligées sont aussi différentes que la coiffure de jour et la coiffure de nuit, Double veuvage, I, 10 dans NUIT
Chez certaines femmes, les moeurs de parade et les moeurs négligées sont aussi différentes que la coiffure du jour et la coiffure de nuit, Double veuvage, I, 10 dans PARADE
Il me semble que c'est vous aimer passablement.... Passablement est une expression bien touchante. passablement !, le Double veuvage, I, 3 dans PASSABLEMENT
Nous avons, de jeunesse, ensemble plaidaillé, Bataillé, chicané, bretaillé, ferraillé, Réconcil. norm. I, 8 dans PLAIDAILLER
Leur terre près du Mans pour laquelle ils se plaident, Réconcil. norm. I, 2 dans PLAIDER
Rougis pour moi, Nérine et dis-lui que je l'aime, Réconcil. norm. II, 8 dans POUR
Rendre grâce pour grâce et plaisir pour plaisir, Réconcil. norm. II, 6 dans POUR
Que tout homme qui prend une prude pour femme Devient un sot monsieur gouverné par madame, Mariage fait et rompu, I, 2 dans PRUDE
Faisons du moins en sorte D'éluder l'embarras du questionnement, Mariage fait et rompu, III, 2 dans QUESTIONNEMENT
Mon coeur vole, Va, vient, reva, revient tout comme ma parole, la Réconcil. normande, V, 4 dans RALLER
Ce Pyrante fameux, ce grand médiateur, Réconciliateur et pacificateur, Réconciliation normande, I, 8 dans RÉCONCILIATEUR, TRICE
La probité, d'accord, doit marcher la première ; Notre intérêt après, les scrupules derrière, Réconcil. norm. I, 11 dans SCRUPULE
Épier l'orpheline, Prendre les souterrains, tournevirer Nérine, Réconciliat. norm. I, 11 dans SOUTERRAIN, AINE
Votre tante n'est encore qu'éveillée ; et, entre le réveil et la sortie d'une demi-vieille, il y a bien des cérémonies de toilette, le Double veuvage, I, 2 dans TOILETTE
Prendre les souterrains, tournevirer Nérine, Réconcil. norm. I, 9 dans TOURNEVIRER
Dans les discours fleuris je perds la tramontane, Réconc. norm. I, 10 dans TRAMONTANE
Trigauder frère et soeur, la Réconc. norm. I, 11 dans TRIGAUDER
Votre tante n'est encore qu'éveillée ; et, entre le réveil et la sortie d'une demi-vieille, il y a bien des cérémonies de toilette, Double veuvage, I, 2 dans VIEIL ou VIEUX, VIEILLE