DRALET

Citations

Le cahier des charges oblige les adjudicataires des coupes à ébrancher les sapins avant de les abattre... l'ébranchement est au moins inutile pour les arbres qui doivent tomber sur les endroits trop peuplés, ou sur les clairières, ou sur les chemins de vidange, Traité des forêts d'arbres résineux, Toulouse, 1820, p. 193 dans ÉBRANCHEMENT
On y coupe [dans les forêts d'Aran, Espagne] chaque année 18000 files propres à faire des chevrons et des soliveaux, Traité des forêts d'arbres résineux, p. 188 dans FILE
Action d'ôter les arbres mûrs, viciés, dépérissants, nuisibles à la bonne tenue d'une forêt, Traité des forêts d'arbres résineux, p. 143 dans FURETAGE
Les propriétaires de pignadas.... ménagent sur chaque hectare.... jusqu'à 200 pins en état d'être gemmés, c'est-à-dire de recevoir des entailles, pour l'écoulement de la résine, Traité des forêts d'arbres résineux, p. 148 dans GEMMER
Des sommes immenses ont été employées à construire des routes, des chaussées, des ponts, des glissoirs, pour l'extraction de la mâture dans les Pyrénées, Traité des forêts d'arbres résineux, p. 254 dans GLISSOIR
Les jeunes sapins croissent et prospèrent tant qu'ils ne sont point parvenus à la hauteur où commence le houppier des anciens arbres, Traité des forêts d'arbres résineux, p. 105 dans HOUPPIER
Le jardinage, bien entendu, doit consister à fureter les arbres mûrs, viciés, dépérissants, nuisibles ou inutiles à la bonne tenue d'une forêt ; je propose de désigner ce mode par le nom de furetage, plus propre à donner l'idée de la chose ; et je m'en servirai dans la suite, pour indiquer l'aménagement des bois résineux, Traité des forêts d'arbres résineux, p. 143 dans JARDINAGE
Les matières grossières qui restent après l'épuration [de la résine] servent à faire la poix noire ou pègle, Traité des arbres résineux, p. 25 dans PÈGLE
Le picea, nommé aussi pesse, ou pece, picea, serente, sapin de Norvége, faux sapin, Traité des arbres résineux, p. 14 dans PESSE
Chaque quartier d'une forêt, en tour d'exploitation, sera limité par des pieds corniers, ainsi que cela se pratique dans les exploitations par contenance, Traité des forêts d'arbres résineux, p. 260 dans PIED
C'est de cette manière aussi que les cultivateurs traitent les jeunes pinières dans la Catalogne, Tr. des forêts d'arbres rés. p. 177 dans PINIÈRE
C'est vers le mois de novembre que l'on fait cet abattage, après lequel on divise la partie inférieure du pin qui a été résinée, en billes de quatre à cinq pieds de long, Traité des forêts d'arbres résineux, p. 27 dans RÉSINER
....En rouleaux pour être débités par les scieurs de long, Traité des forêts d'arbres résin. p. 203 dans ROULEAU
Les arbres, restant isolés, se trouveraient exposés à la roulure, à la gelivure et aux ravages du ver noir, Traité des forêts d'arbres résineux, p. 139 dans ROULURE
Le myrtil, le buis et le sureau sont le fléau des sapinières, Traité des forêts d'arbres rés. p. 39 dans SAPINIÈRE
...En y laissant les baliveaux destinés au repeuplement ; c'est la coupe à tire aire.... la coupe à tire aire est généralement adoptée pour les bois taillis, Traité des forêts d'arbres résineux, p. 96 dans TIRE
Le sol qui est ainsi peuplé n'est point entièrement privé des rayons du soleil ; il se garnit de quelques trochées d'herbes qu'accompagnent bientôt les arbustes protecteurs des jeunes sapins, Traité des for. d'arbres résineux, p. 105 dans TROCHÉE
L'ébranchement est inutile pour les arbres qui doivent tomber sur les endroits trop peuplés, ou sur les clairières, ou sur les chemins de vidange, Traité des forêts d'arbres résineux, p. 193 dans VIDANGE