DESTUTT-TRACY

Citations

Tant que nos sensations ne nous paraissent que des modifications intérieures de notre moi, Instit. sc. mor. et pol. t. III, p. 510 dans MODIFICATION
La motilité ou faculté de nous mouvoir, à laquelle nous devons la perception de mouvement et celle de résistance, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. I, p. 333 dans MOTILITÉ
(Juifs) On ne devrait point dire l'écriture chinoise ; il faudrait dire la langue visuelle des Chinois ; c'est une autre langue que leur langue orale, Instit. Mém. scienc. mor. et polit. t. III, p. 537 dans ORAL, ALE
Je conclus que le projet d'une pasigraphie est une conception vicieuse dans son principe, qui ne produira jamais un résultat utile, et à laquelle on ne se serait pas attaché, si l'on s'en était fait une idée bien nette, Instit. Mém. scienc. mor, et pol. t. III, p. 548 dans PASIGRAPHIE
On n'écrit ni ne lit en pasigraphiant ; on traduit toujours, et l'on s'en apperçoit bien à la peine qu'on éprouve, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. III, p. 542 dans PASIGRAPHIER
Espérons que bientôt il paraîtra un Newton pour la science de la pensée, qui la trouvera toute prête à recevoir de son génie l'essor le plus heureux, Inst. Mém. scienc. mor. et pol. t. I, p. 320 dans PENSÉE
Les perceptions de nos cinq sens ne sont que des modifications intérieures de notre être, qui ne nous donnent aucune connaissance de ce qui les cause, Instit. Mém. scienc. mor. et polit. t. I, p. 315 dans PERCEPTION
Lorsque nous avons eu souvent la perception d'un rapport quelconque, nous percevons le même rapport avec une facilité inconcevable, toutes les fois qu'il se représente à nous, Instit. Mém. scienc. mor. et polit. t. I, p. 440 dans PERCEVOIR
On ne saurait trop le redire, préjugé est le synonyme de jugement précipité ; et on perd bien du temps pour vouloir aller trop vite, Instit. Mém. scienc. mor. et pol. t. I, p. 356 dans PRÉJUGÉ
L'ouvrage dont je viens vous entretenir me paraît un des plus utiles que l'on pût faire dans ce moment pour l'avancement de la philosophie rationnelle, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. IV, p. 544 dans RATIONNEL, ELLE
On nous présente la doctrine de Kant comme une rénovation complète de l'esprit humain, Instit. Mém. scienc. mor. et pol. t. IV, p. 555 dans RÉNOVATION
La capacité de me faire éprouver les diverses sensations constituera les différentes qualités de ce corps ; mais sa qualité essentielle sera toujours d'être résistant ; sans elle, je n'eusse pas connu les autres, Instit. Mém. scienc. mor. et pol. t. III, p. 531 dans RÉSISTANT, ANTE
Moins par sa nature une science renferme de faits, plus tôt elle arrive à la perfection, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. I, p. 391 dans SCIENCE
Elle [la philosophie] fait secte encore, comme elle faisait autrefois chez les anciens, et comme elle faisait chez nous dans les siècles passés, c'est-à-dire que l'on adopte, à quelques variations près, le système entier des opinions d'un philosophe, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. IV, p. 547 dans SECTE
Quant aux souvenirs, il n'est pas douteux que plus ils ont été répétés, plus ils nous reviennent facilement, Instit. Mém. Sc. mor. et pol. t. I, p. 439 dans SOUVENIR
Une science est systématisée, quand on reconnaît que tous ses phénomènes dépendent d'un petit nombre de faits, Mém. sc. mor. et pol. t. I, p. 405 dans SYSTÉMATISER
La seconde partie où il [Condillac] examine les sensations tactiles de la statue immobile, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. III, p. 496 dans TACTILE
Un temps est une portion de durée mesurée ; l'idée de temps est donc formée de l'idée déjà abstraite et générale de durée, combinée avec celle de mouvement, Instit. Mém scienc. mor. et pol. t. I, p. 213 dans TEMPS
Ce sont en général les hommes les plus stupides ou les plus distraits qui ont le plus de tics et de mots d'habitude, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. I, p. 438 dans TIC
Je commencerai par voter des remercîments au traducteur, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. IV, p. 544 dans VOTER