DÉSAUGIERS

Citations

Il [l'amant] pleure, il se désespère, Mais c'est comme s'il chantait, Parodie de la Vestale. dans CHANTER
À faire mon d'voir toujours prête, Not' maître, je v'nons vous offrir C'te paire de rasoirs pour vot' fête ; Acceptez-la z'avec un cuir, le Dîner de Madelon, sc. 3 dans CUIR
Et j'entends dire chaque jour De la fenêtre où je me damne : La maison de Monsieur Vautour Est celle où vous voyez un âne, M. Vautour, sc. 4 dans DAMNER
Jaloux de donner à ma belle Le duplicata de mes traits, je demande quel est l'Appelle Le plus connu pour ses portraits, l'Atelier du peintre, chanson. dans DUPLICATA
À l'enfant d'Épicure Honneur et prompt retour, Chans. à M. de Piis. dans ÉPICURE
L'amant s'esbigne en disant...., Parodie de l'opéra de la Vestale dans ESBIGNER (S') ou EXBIGNER (S')
C'est de vous qu'en sept cent un Une anguille de Melun M'arriva si galamment, Souvenez-vous-en, souvenez-vous-en, Avec des pruneaux de Tours, M. et Mme Denis. dans GALAMMENT
Un chantre est au premier, Au second loge un chaudronnier, Puis un gaînier, Un rubanier, Puis au cinquième un garçon cordonnier ! Je reprends haleine et courage, Et j'arrive enfin au grenier, l'Atelier du peintre. dans GRENIER
Jaloux de donner à ma belle Le duplicata de mes traits, Je demande quel est l'Apelle Le plus connu par ses portraits, l'Atelier du peintre. dans JALOUX, OUSE
Et madame la marguillère avec ses grands falbalas, les Voisins de village. dans MARGUILLÈRE
Lorsque le champagne fait, en s'échappant, Pan ! pan !, Chanson dans PAN
On redéfila, dans REDÉFILER
Lancé dans les affaires Par l'appât d'un butin Incertain, Des calculs téméraires Ayant réduit à rien Tout mon bien ; On redéfila, On redétala, On me replanta là ; Qu'ils sont polis ! Qu'ils sont jolis Nos bons amis De Paris !, les Bons amis de Paris. dans REDÉTALER
L'acte testamentaire Qu'avait fait mon parent En mourant, Me reconnaît légataire D'un large coffre-fort Rempli d'or, On me refêta, On me reflatta, On me revisita, Qu'ils sont polis, Qu'ils sont jolis, Nos bons amis de Paris !, les Bons amis de Paris. dans REFÊTER
Mais, comme sur leur compte (des faux amis) J'ouvrais enfin les yeux Un peu mieux, Aucun d'eux à sa honte N'étant même héritier D'un denier, On redéfila, On redétala, On me replanta là, Qu'ils sont polis, Qu'ils sont jolis Nos bons amis de Paris !, les Bons amis de Paris. dans REPLANTER
Un chantre est au premier étage ; Au second loge un chaudronnier ; Puis un gaînier, Un rubanier ; Puis au cinquième un garçon cordonnier ; Je reprends haleine et courage, Et j'arrive enfin au grenier, l'Atelier du peintre. dans RUBANIER, IÈRE
Comme en dansant le menuet, Vous tendîtes le jarret !, M. et Mme Denis, chanson. dans TENDRE
La mort de ma pauvre femme m'a tué.... elle savait si bien appeler son monde quel truc elle avait ! quel truc ! quel truc !, le Dîner de Madelon, sc. 4 dans TRUC