DES ESSARTZ

Citations

Le même jour, la poitrine fut couverte de millet, qui augmenta en grosseur pendant deux jours, et ne disparut qu'à la fin du cinquième jour, à dater de son éruption, Instit. Mém. Sciences, t. I, p. 451 dans MILLET
Laissant le pleur et tristesse à l'auteur, Josephe, traduction, prologue. dans PLEUR
Une seconde pousse de petite vérole, Instit. Mém. scienc. t. I, p. 464 dans POUSSE
Je n'ai à la vérité que quelques observations qui m'appartiennent et que j'ai recueillies de ma pratique, Instit. Mém. scienc. t. III, p. 129 dans PRATIQUE
La fièvre se ralluma ; la respiration était gênée, Instit. Mém. scienc. t. 1er, p. 453 dans RALLUMER
Le ventre très gonflé, très rénitent, Instit. Mém. scienc. t. I, p. 243 dans RÉNITENT, ENTE
De légers engorgements des sinus frontaux, que le public appelle rhumes de cerveau, Instit. Mém. scienc. t. I, p. 452 dans RHUME
Le malade se plaignait de froid ; le pouls redevint serré, précipité, et la respiration laborieuse, Instit. Mém. scienc. t. I, p. 443 dans SERRÉ, ÉE