DE PARVILLE

Citations

L'action ciselante produite sur différents métaux par des acides, Journ. offic. 27 oct. 1876, p. 7711, 2e col. dans CISELANT, ANTE
Le duel entre la cuirasse et le canon paraît sur le point de prendre fin ; la cuirasse est battue et le canon triomphe ; aussi plus que jamais l'opinion est-elle partagée sur le rôle de chaque navire et sur la portée du cuirassement, Journ. des Débats, 16 nov. 1876, feuilleton, 1re col. dans CUIRASSEMENT
La carène, décuirassée à l'avant et à l'arrière, est protégée par une profondeur d'eau de 2 mètres 26 centimètres, Journ. des Débats, 16 nov. 1876, feuilleton, 2e page, 1re col. dans DÉCUIRASSÉ, ÉE
Chaque explosif paraît avoir son amorce excitatrice, Journ. des Débats, 22 oct. 1874, feuilleton, 1re page, 2e col. dans EXPLOSIF, IVE
Ce qui fait l'originalité de ses conclusions [de M. G. Tissandier], c'est que jusqu'ici on avait attribué à ces poussières de fer [trouvées dans l'atmosphère] une origine terrestre ; l'auteur leur donne, au contraire, une origine extra-terrestre, Journ. offic. 10 fév. 1876, p. 1151, 2e col. dans EXTRA-TERRESTRE
L'approvisionnement de charbon assure [à un vaisseau de guerre] une distance franchissable de 3400 milles, Journ. des Débats, 16 nov. 1876, Feuilleton, 2e page, 1re col. dans FRANCHISSABLE
Ici [en certains navires cuirassés], on gagne en puissance défensive, on perd en vitesse et en maniabilité, Journ. des Débats, 16 nov. 1876, Feuilleton, 2e page, 5e col. dans MANIABILITÉ
Tout le monde connaît, de nom au moins, les cucuyos ou pyrophores, qui sont si répandus dans l'Amérique tropicale.... les Mexicaines s'en servent comme d'un objet d'ornement ; elles les nourrissent soigneusement et les placent le soir dans leur chevelure, Journ. offic. 4 août 1872, p. 5371, 2e col. dans PYROPHORE
Imaginez un grand abat-jour renversé de 2m, 50 d'ouverture en haut et 1 mètre en bas ; à l'intérieur, il est en plaqué d'argent pour mieux réflecter les rayons solaires, Journ. offic. 17 oct. 1875, p. 8719, 3e col. dans RÉFLECTER
Lavoisier disait en 1792 : la chimie, en soumettant à des expériences les différents corps de la nature, a pour objet de les décomposer et de se mettre en état d'examiner séparément les différentes substances qui entrent dans leur combinaison ; la chimie marche donc vers son but et vers sa perfection en divisant, subdivisant et resubdivisant encore, Journ. des Débats, 23 fév. 1876, 3e page, 2e col. dans RESUBDIVISER
Il serait possible qu'on en revînt [dans un tunnel] à la traction par câble télédynamique, mû à l'aide de puissantes machines fixes, Journ. des Débats, 11 mars 1875, Feuilleton, 3e page, 6e col. dans TÉLÉDYNAMIQUE
Le lendemain [26 déc. 1870].... partait le dernier coup de mine, et s'écroulait le dernier obstacle [dans le tunnel], les deux tronçons étaient réunis : les Alpes étaient trouées, Journ. offic. p. 3830, 3e col. dans TROUÉ, ÉE
À l'arrivée, les vibrations envoyées par le fil télégraphique vont animer les vibrateurs correspondant aux languettes du départ, Journ. des Débats, 18 mai 1877, Feuilleton, 1re page, 6e col. dans VIBRATEUR