DE MONTAIGLON

Citations

Qualité d'aspirant à une académie, à une fonction..... portait la compagnie à les dispenser, lorsqu'ils désiraient s'incorporer à l'Académie, des devoirs ordinaires de l'aspirance et de la réception...., Hist. de l'Acad. de peinture (Mém. attribués à H. Testelin), t. II, p. 116 dans ASPIRANCE
Plus honoré de la qualité de simple académicien que de tout ce que la maîtrise pouvait offrir de grades plus relevés ou plus bouffants, Hist. de l'Acad. de peinture (Mém. attribués à H. Testelin), t. II, p. 118 dans BOUFFANT, ANTE
Bientôt les assemblées, devenues onéreuses par ces boursillements, étaient devenues moins fréquentées, Hist. de l'Acad. de peinture (Mém. attribués à H. Testelin), t. I, p. 72 dans BOURSILLEMENT
Il [Errard] s'y était rendu [à l'Académie] un peu plus tard que M. Le Brun, et y entra au plus fort de ce brouha de ravissement qu'y causa la superbe production de ce grand homme, Hist. de l'Acad. de peint. (Mém. attribués à A. Testelin), t. II, p. 34 dans BROUHAHA
Il [le garde des sceaux Châteauneuf] y passa le canif [dans le privilége surpris par les maîtres peintres], et en arracha le sceau en présence de la compagnie [l'Académie], l'assurant que jamais elle n'entendrait plus parler de cette affaire, Hist. de l'Acad. de peinture (Mém. attribués à H. Testelin), t. I, p. 82 dans CANIF
C'eût été fait alors de ce bel établissement, Hist. de l'Acad. de peinture. (Mém. attribués à H. Testelin), t. I, p. 74 dans CE
Il [Le Brun] abdiqua en bonne forme les fonctions du chancelariat, et en remit les marques entre les mains de M. Ratabon, Hist. de l'Acad. de peint. (Mém. attribués à H. Testelin), t. II, p. 37 dans CHANCELARIAT
Il [Le Brun] en avait disposé les parties auxiliaires et accessoires avec tant d'art.... que chacune semblait ajouter à l'unité et à l'harmonie du tout ensemble de ce merveilleux concept, Hist. de l'Acad. de peinture (Mém. attribués à H. Testelin), t. II, p. 33 dans CONCEPT
Une qualité subordonnée [le protectorat] semblait y désassortir trop [à la haute faveur de Fouquet] pour que l'offre n'en dût déplaire plutôt qu'agréer, Hist. de l'Acad. de peinture [Mém. attribués à H. Testelin], t. II, p. 45 dans DÉSASSORTIR
Il [Errard] lui suscita [à Le Brun] M. Ratabon, qui lui chercha querelle et entreprit de le traiter fort désobligeamment, Hist. de l'Acad. de peinture (Mém. attribués à H. Testelin), t. II, p. 41 dans DÉSOBLIGEAMMENT
Entêtés systématiquement que leur ancienneté les dispensait de l'observation des ordonnances et des règlements, Hist. de l'Acad. de peinture (Mém. attribués à H. Testelin), t. I, p. 149 dans ENTÊTÉ, ÉE
Ils s'occupaient à dorer et à étoffer les images sculptées de la Vierge et des saints ; c'était une pratique de ce temps qui consistait à couvrir les draperies ou vêtements de ces images de feuilles d'or ou d'argent, à glacer ce fond de diverses couleurs transparentes, et à les damasquiner pour imiter la broderie ou le brocart, Hist. de l'Acad. de peinture (Mém. attribués à H. Testelin), t. I, p. 5 dans ÉTOFFER
Les historiens s'engagèrent à donner un tableau de leur composition, les sculpteurs une figure ou un bas-relief, Hist. de l'Acad. de peinture [Mém. attribués à H. Testelin], t. I, p. 61 dans HISTORIEN
Une prééminence, dont le fond lui est adjugé par la voix publique aussi glorieusement qu'inaliénablement, Hist. de l'Académie de peinture (Mém. attribués à H. Testelin), t. I, p. 136 dans INALIÉNABLEMENT
Celle-ci [la communauté ou jurande des maîtres peintres] était infectée d'un principe de division presque irrectifiable, Hist. de l'Acad. de peinture [Mém. attribués à H. Testelin], t. I, p. 146 dans IRRECTIFIABLE
Ce discours la mettait [l'Académie] dans la fâcheuse extrémité ou de déplaire à son chef, ou de se manquer capitalement et se dégrader sans retour, Hist. de l'Acad. de peinture (Mém. attribués à H. Testelin), t. II, p. 10 dans MANQUER
Dans celles [les séances] où il [Bossu] assistait, ce n'étaient, de sa part, que pointillages, qu'altercations et qu'excès, Hist. de l'Acad. de peinture (Mém. attribués à H. Testelin), t. II, p. 22 dans POINTILLAGE
La rejonction des membres séparés fatalement et malgré eux...., Hist. de l'Acad. de peinture, Mém. attribués à H. Testelin, t. I, p. 136 dans REJONCTION
Les fèves pour ballotter furent distribuées, scrutinées, recueillies, Hist. de l'Acad. de peinture (Mém. attribués à H. Testelin), t. II, p. 10 dans SCRUTINER
Et telle était la suavité, la politesse de leurs moeurs [de Le Brun et Bourdon] que, pour se rapprocher l'un de l'autre, chacun de son côté était disposé à faire le premier pas, Hist. de l'Acad. de peinture (Mém. attribués à H. Testelin), t. II, p. 24 dans SUAVITÉ
La deploration de la cité de Genefve sur le faict des heretiques qui l'ont tiranniquement opprimée, Recueil de poesies françoises des XVe et XVIe siècles, t. IV, p. 94-402 dans TYRANNIQUEMENT