DARU

Citations

De quoi t'avises-tu de garder un poëte ? Un corset, chaque jour, est le prix de tes soins, Épître à mon sans-culotte dans CORSET
Une république fameuse, remarq table par la singularité de son origine.... a disparu de nos jours, sous nos yeux, en un moment, Hist. de la républ. de Venise, t. I, p. 1 dans DISPARAÎTRE
Sa femme [du doge], qu'on appelait la dogaresse et qui jusque-là [le XVIe s.] avait été couronnée, ne peut plus porter la couronne ni se faire accompagner hors du palais par d'autres femmes que par celles de sa famille, Hist. de Venise, XXXIX, 9 dans DOGARESSE
L'nistoire de la dignité ducale pourrait se diviser en trois périodes : la première, de l'an 697, époque à laquelle on rapporte la création du dogat, jusqu'au commencement du XIe siècle, vers l'an 1032... ; la seconde époque commence avec le XIe siècle et finit vers le milieu du XIIIe... ; c'est à partir du XIIIe que commence un nouvel ordre de choses ... à chaque vacance, on ajoute au serment du doge des formules qui restreignent son autorité, Hist. de Venise, XXXIX, 9 dans DOGAT
La dignité de doge fut toujours élective ; on pouvait y être appelé sans siéger actuellement dans les conseils, sans y avoir même siégé.... on voit assez ce que pouvait être un magistrat, asservi par une représentation continuelle, privé de toute autorité, n'ayant pas la liberté de sortir de la capitale sans permission, réduit à la condition de simple particulier dès qu'il était séparé de son conseil, doté d'un revenu si médiocre qu'il suffisait à peine à sa dépense, toujours entouré dans ses fonctions et continuellement surveillé dans sa vie domestique, enfin à qui on avait interdit jusqu'à la faculté de donner sa démission ; il avait, comme les rois de Sparte, la majesté d'un roi et l'autorité d'un citoyen, Hist. de Ven. XXXIX, 9 dans DOGE
Un verbal fourmillant de fautes d'orthographe, Épît. à mon sans-culotte. dans VERBAL, ALE