COUSSEMAKER

Citations

Le déchant [dans la musique du moyen âge] était l'art de disposer harmoniquement deux ou plusieurs parties destinées à être chantées ensemble, l'Art harmonique, p. 91 dans HARMONIQUEMENT
Mettre en parties harmoniques une mélodie, l'Art harmonique, p. 180 dans HARMONISER
Phrase harmonique dans laquelle une ou plusieurs parties étaient entrecoupées ou interrompues par des silences, l'Art harmonique, p. 83 dans HOQUET
Au XIIIe siècle, composition harmonique à deux, trois ou quatre parties, le plus souvent à trois, ayant habituellement pour ténor un fragment de plain-chant, quelquefois un air populaire, avec lequel devaient s'harmoniser les autres parties, selon que le ténor ou l'une des parties servaient de base harmonique, dans MOTET
Le motet semble dans l'esprit du musicien avoir été une composition dans laquelle on avait la prétention de donner un rôle particulier à chacune des parties dont la réunion devait créer un ensemble harmonique analogue à celui que les artistes modernes sont quelquefois parvenus à produire dans certains trios, quatuors ou choeurs d'opéras, l'Art harmonique, p. 60 dans MOTET
Quar se je repose De fere chançon...., l'Art harmonique, p. 183 dans REPOSER
Trois valeurs temporaires seulement, la longue, la brève et la semi-brève, étaient en usage aux XIIe et XIIIe siècles, De l'art harmonique, p. 13 dans SEMI-BRÈVE
Les parties subdivisionnaires de la mesure [musicale], l'Art harmonique, p. 115 dans SUBDIVISIONNAIRE
Trois valeurs temporaires seulement, la longue, la brève et la semi-brève étaient en usage aux XIIe et XIIIe siècles, l'Art harmonique, p. 13 dans TEMPORAIRE
Les un pin verdoyant Trovai l'autrier chantant Pastore et son pastor, Art harmonique, p. 201 dans VERDOYANT, ANTE