Randle COTGRAVE (1565 - 1634)

Citations

Hélène adorée vit les peuples et les dieux combattre à qui la posséderait, I, 39 dans À
Château, chapelle, donjon, tout s'en va, tout s'abîme, 1, 176 dans ABÎMER
Dans ce qui s'écrit sur la religion maintenant, de quoi est-il question ? De la lumière du Thabor, de l'immaculée conception, de l'accessibilité, I, 195 dans ACCESSIBILITÉ
Si le maire était noble de son chef, nous le trouverions accostable, II, 297 dans ACCOSTABLE
L'intendant qui devait accompagner le roi fut choqué de l'accoutrement de MM. les Scrittori, Lettr. II, 81 dans ACCOUTREMENT
L'obligation de raconter le fait lui rappelle la mémoire plus vive de l'acerbité d'un événement qui...., I, 71 dans ACERBITÉ
De l'acétate de morphine, un grain dans une cuve se perd, en une cuillerée tue, II, 381 dans ACÉTATE
C'est une pièce achevée dans le style de Diafoirus, I, 80 dans ACHEVÉ, ÉE
Je montrerai la copie de votre inscription d'Oropus aux adeptes, s'il y en a en ce pays-ci, Lett. I, 52 dans ADEPTE
La princesse de Santa-Croce a lancé son fils dans l'armée française ; et le voilà digne d'être adjudant général, Let. I, 30 dans ADJUDANT
Ils [le procureur du roi et le commandant de la gendarmerie] sont serviteurs l'un de l'autre contre l'administré qui les paye tous deux, I, 175 dans ADMINISTRÉ, ÉE
Adonc Darius pousse sa dague, et d'aventure n'atteignit que le mage, II, 191 dans ADONC
Ce raisonnement parut si fort, si lumineux, si ad rem.... que veux-tu ? j'entraînai l'assemblée, Lett. I, 61 dans AD REM
Je ne doute pas que ce grand pays [la Grande-Grèce], où tout est grec, ne me fournît aisément de quoi vous intéresser et rendre mes lettres dignes de leur adresse, Lettr. I, 149 dans ADRESSE
L'adjudication est remise à quinzaine ; mais je crois que je ferai affaire avant ce temps, Lettr. II, 123 dans AFFAIRE
On ne voit pas grande affiliation apparente entre la famille de Rosny de Sully et la vôtre, II, 369 dans AFFILIATION
Un abbreuvoir à mousches, dans ABREUVOIR
Ajous, furze, sorte de genêt, Dict. gall. angl. dans AJONC
À pere amasseur fils gaspilleur, Dict. dans AMASSEUR
Qui veut batre son chien, trouve assez de bastons, dans BATTRE
Petit gain emplit la bourse. - Qui n'a argent en bourse ait du moins du miel en bouche. - Selon ta bourse gouverne ta bouche, dans BOURSE
Qui tient boutique doit parler à chacun, dans BOUTIQUE
Il ne perdra pas l'avoine pour brailler, dans BRAILLER
Tant que tige fait souche, elle ne branche jamais, dans BRANCHER
Il jette la pierre et cache le bras, dans BRAS
Bredouille, traduit par l'anglais lurch, dans BREDOUILLE
Bretelles d'une hotte, dans BRETELLE
Il n'est vie que de coquins quand ils ont amassé leurs bribes, dans BRIBE
Broyeur, dans BROYEUR
Bruinement, dans BRUINEMENT
Friteaux bruinés [saupoudrés] de sucre candy, dans BRUINER
De trop près se chauffe qu se brusle, dans BRÛLER
Qui a du bugle et du sanicle fait au chirurgien la nique, dans BUGLE
Butinement, dans BUTINEMENT
Cafardise, dans CAFARDISE
Calamiteusement, dans CALAMITEUSEMENT
Vendre ou donner un canard à moitié, mentir, en donner à garder, en faire accroire, dans CANARD
Il fait de la canepetiere [il fait le plongeon, il a peur], dans CANEPETIÈRE
Canneau du col [le conduit qui traverse le cou], dans CANNEAU
Caracon, dans CARACO
Au chat cendreux jamais ne tombe rien en gueule, dans CENDREUX, EUSE
La censure tourmente les pigeons, laissant aller les corbeaux libres, dans CENSURE
Le pigeon saoul trouve les cerises ameres, dans CERISE
C'est folie de manger cerises avec son seigneur, dans CERISE
Faire d'une cerise trois morceaux, dans CERISE
De l'arbre d'un pressoir, [faire] le manche d'un cernoir [pour exprimer une décadence], dans CERNOIR
Bois ont oreilles, et champs oeillets [yeux], dans CHAMP
Bien poulsé longuement chancelle, dans CHANCELER
Il vaut mieux tresbuscher une fois que tous jours chanceller, dans CHANCELER
Qui n'a point de teste n'a besoin de chaperon, dans CHAPERONNER
Si tu te trouves sans chapon, sois content de pain et d'oignon, dans CHAPON
Qui n'a cheval ni chariot, il ne charge pas quand il veut, dans CHARIOT
Compagnon bien parlant vault en chemin chariot branslant, dans CHARIOT
Avoir un oeil à la poisle et l'autre au chat, dans CHAT, CHATTE
Le chat a faim quand il ronge du pain, dans CHAT, CHATTE
Celuy a bon gage du chat, qui en a la peau, dans CHAT, CHATTE
Chaumin [qui a rapport au chaume], dans CHAUMINE
En petite cheminée fait on bien grand feu, dans CHEMINÉE
Fille trop veue, robbe trop vestue n'est pas chere tenue, dans CHER, CHÈRE
Cherissable, dans CHÉRISSABLE
On touche toujours sur le cheval qui tire, dans CHEVAL
Il n'y a cheval si bien ferré qui ne glisse, dans CHEVAL
Qui n'a cheval ne chariot, il ne charge pas quand il veut, dans CHEVAL
Pendre son manteau à faible cheville, dans CHEVILLE
Chose bien donnée n'est jamais perdue, dans CHOSE
Chose qui plaist est à demy vendue, dans CHOSE
Babillard en cigale, dans CIGALE
Ferrer les cigales [faire un travail inutile], dans CIGALE
Circularité, dans CIRCULARITÉ
Le cirement, dans CIREMENT
Le drap et les ciseaux lui sont delivrez [c'est-à-dire il a la disposition absolue de la chose], dans CISEAU
À pain et oignon, trompette ne clairon, dans CLAIRON
Mieux vaut plein poing de bonne vie qu'avoir un muy de clergie, dans CLERGIE
Clientelle, dans CLIENTÈLE
À conseil de fol, cloche de bois, dans CLOCHE
Front bien coché, dans COCHÉ, ÉE
Manger le cochon ensemble [faire quelque machination], dans COCHON
Coeur content, et manteau sur l'espaule, dans COEUR
En coffre ouvert le juste peche, dans COFFRE
À dur neud, mauvais coing, dans COIN
Collateralité, dans COLLATÉRALITÉ
Celuy est bien mon oncle qui le ventre me comble, dans COMBLER
Comblette, dans COMBLÈTE
Qui de mastin fait son compere, plus de baston ne doit porter, dans COMPÈRE
Comploteur, dans COMPLOTEUR
À vieux comptes, nouvelles disputes, dans COMPTE
Tel a bonne cause qui est condempné, dans CONDAMNER
Congemination, dans CONGÉMINATION
Constitutif, dans CONSTITUTIF, IVE
Constupration, dans CONSTUPRATION
Consulteur, dans CONSULTEUR
Un conte attire l'autre, dans CONTE
Coeur content et manteau sur l'espaule, dans CONTENT, ENTE
Contestablement, dans CONTESTABLEMENT
À fol conteur sage escouteur, dans CONTEUR, EUSE
Contournant la teste comme un singe qui avale des pilules, dans CONTOURNER
Contractation, dans CONTRACTATION
Contr'effort, dans CONTRE-EFFORT
Contrefeu, dans CONTRE-FEU
À contre-fil, dans CONTRE-FIL
Contr'invective, dans CONTRE-INVECTIVE
Contreruse, dans CONTRE-RUSE
Controuveur, dans CONTROUVEUR
Il n'y feroit non plus que le coq sur les oeufs, dans COQ
Mieux vaut l'ombre d'un sage vieillard que les armes d'un jeune coquard, dans COQUARD
Coqueliner un enfant, dans COQUELINER
Coquilleux, dans COQUILLEUX, EUSE
À gros larron grosse corde, dans CORDE
Tel larron, tel cordon, dans CORDON
Fust-il plus diable qu'il n'est cornu, dans CORNU, UE
Bon chasteau garde qui sçait son corps garder, dans CORPS
Quand les biens viennent, les corps faillent, dans CORPS
De corsaire à corsaire n'y prend on que barriques rompues, dans CORSAIRE
Femme sotte se cognoist à la cotte, dans COTTE
Qui se couche avec les chiens, se leve avec les puces, dans COUCHER
J'ay beau lui remonstrer, je ne fais non plus que le coucou aux cannes, dans COUCOU
Un coup de langue est plus dangereux qu'un coup de lance, dans COUP
Chascun est sage après le coup, dans COUP
En adventure gisent grands coups, dans COUP
Qui vise loin, jamais ne rend son coup heureux, dans COUP
Les coupans des costez des traces d'un sanglier, dans COUPANT, ANTE
Coupement [action de couper], dans COUPEMENT
Il veut avoir les deux bouts de la courroie et le milieu, dans COURROIE
Qui cuir voit tailler, courroye en demande, dans COURROIE
Courtoisie tardive est discourtoisie, dans COURTOISIE
Courtoisie qui ne vient que d'un costé ne peut longuement durer, dans COURTOISIE
Coutillade, dans COUSTILLADE
Gasteau et mauvaise coustume se doivent rompre, dans COUTUME
Le loup alla à Rome, et y laissa de son poil, mais rien de ses coustumes, dans COUTUME
De forte cousture, dure deschirure, dans COUTURE
Elle y peut bien pondre, mais elle n'y couvera pas, dans COUVER
Tel pot, tel couvercle, dans COUVERCLE
Le feu plus couvert est le plus ardent, dans COUVRIR
Un crache-en-ruelle [un vieillard catarrheux], dans CRACHER
Craillement, dans CRAILLEMENT
Crailler, croailler, dans CRAILLER
Il ne craint ni les rez ni les tondus [il ne craint personne], dans CRAINDRE
Cravant, dans CRAVAN
Servir Dieu à credit et par procureur, dans CRÉDIT
Crespissement, dans CRÉPISSAGE ou CRÉPISSEMENT
Fourni d'entendement comme un oison de creste, dans CRÊTE
Crevailles, dans CREVAILLE
Crier le loup plus grand qu'il n'est, dans CRIER
Criminalité, dans CRIMINALITÉ
Ne croire à Dieu que sur bons gages, dans CROIRE
Fol ne croit jusques à tant qu'il reçoit, dans CROIRE
Pour neant demande conseil qui ne le veut croire, dans CROIRE
Qui sempres croit et asne meine, son corps ne sera jà sans peine, dans CROIRE
Telle terre, telle cruche, dans CRUCHE
Cruchette, dans CRUCHETTE
Cueillement, dans CUEILLEMENT
Entre la bouche et la cueillier souvent advient grant destourbier, dans CUILLER, ou, suivant l'orthographe de quelques-uns, dit l'Académie, CUILLÈRE
Cuirassier, dans CUIRASSIER
Grasse cuisine, maigre testament, dans CUISINE
De grasse cuisine povreté s'avoisine, dans CUISINE
Mauvais chien ne veut jamais compaignon en cuisine, dans CUISINE
Culinaire, dans CULINAIRE
Qui ne chastie culot, ne chastie culasse, dans CULOT
Cultivation, dans CULTIVATION
Cupide, dans CUPIDE
Cupule, dans CUPULE
Il est tout presché qui n'a cure de bien faire, dans CURE
Degister un lievre, dans DÉGÎTER
Fol se doit nommer en face, Qui bien assis se desplace, dans DÉPLACER
Desagencement, dans DÉSAGENCEMENT
Desadjuster, dans DÉSAJUSTER
Desappetisser, dans DÉSAPPÉTISSER
Desembellir, dans DÉSEMBELLIR
Diligence passe science, dans DILIGENCE
Disputailler, dans DISPUTAILLER
Dissimulatrice, dans DISSIMULATEUR, TRICE
Double vaisseau [bain-marie], dans DOUBLE
Doucin, doulcin [hérisson de mer], dans DOUSSIN
Doulx grave [doucement grave], dans DOUX, DOUCE
Drolaticque, dans DROLATIQUE
Duvetté, dans DUVETÉ, ÉE
Esbourjonnage, dans ÉBOURGEONNAGE
Esbourgeonnement, dans ÉBOURGEONNEMENT
Esbourgeonneur, dans ÉBOURGEONNEUR
Esbrechement, dans ÉBRÈCHEMENT
Ebriosité, dans ÉBRIOSITÉ
Eburnin, dans ÉBURNÉEN, ENNE ou ÉBURNIN, INE
Escaillement, dans ÉCAILLEMENT
Escaillure, dans ÉCAILLURE
Eschaubouillé, dans ÉCHAUBOULÉ, ÉE
Eschaubouillure, dans ÉCHAUBOULURE
Esclabocher, dans ÉCLABOUSSER
Effemination, dans EFFÉMINATION
Effruicter, dans EFFRITER
Effriter [amaigrir une terre], dans EFFRITER
Esgorgement, dans ÉGORGEMENT
Esgoutement, dans ÉGOUTTEMENT
Elabouration, dans ÉLABORATION
Eslevable [qui peut se lever], dans ÉLEVABLE
Esligible, dans ÉLIGIBLE
Elucidation, dans ÉLUCIDATION
Elucider, dans ÉLUCIDER
L'oiseau gazouille, selon qu'il est embecqué, dans EMBECQUER
Emboestement, dans EMBOÎTEMENT
Embourbement, dans EMBOURBEMENT
Embourrement, dans EMBOURREMENT
Emendateur, dans ÉMENDATEUR
Esmiettement, dans ÉMIETTEMENT
Emmecher, dans EMMÉCHER
Emmiellement, dans EMMIELLEMENT
Emmitrer, dans EMMITRER
Emmusquer, dans EMMUSQUER
Esmondement, dans ÉMONDEMENT
Esmondeur, dans ÉMONDEUR, EUSE
Empantouflé, dans EMPANTOUFLÉ, ÉE
Enpierrement [pétrification], dans EMPIERREMENT
Empietement, dans EMPIÉTEMENT
Emporte-piece [cautère], dans EMPORTE-PIÈCE
Enchaperonnement, dans ENCHAPERONNEMENT
Enchevestrement, dans ENCHEVÊTREMENT
Endoctrinable, dans ENDOCTRINABLE
Endoctrinement, dans ENDOCTRINEMENT
Endommagement, dans ENDOMMAGEMENT
Endurable, dans ENDURABLE
Enfeuiller, dans ENFEUILLER (S')
Enflement, dans ENFLEMENT
Engendreur, dans ENGENDREUR
Englober [devenir rond], dans ENGLOBER
Enrayoir, dans ENRAYOIR
Enrouillement, dans ENROUILLEMENT
Enserrement, dans ENSERREMENT
À bon entens-tu il ne faut qu'un mot, dans ENTENDRE
Enterreur, dans ENTERREUR
Entonnage, dans ENTONNAGE
S'entreceder, dans ENTRE-CÉDER (S')
Entrecolonne, dans ENTRE-COLONNE ou ENTRE-COLONNEMENT
S'entre-coudoyer, dans ENTRE-COUDOYER (S')
S'entredeffendre, dans ENTRE-DÉFENDRE (S')
S'entre-diffamer, dans ENTRE-DIFFAMER (S')
S'entrefascher, dans ENTRE-FÂCHER (S')
S'entre-flatter, dans ENTRE-FLATTER (S')
S'entre-fouetter, dans ENTRE-FOUETTER (S')
S'entre-frapper, dans ENTRE-FRAPPER (S')
S'entre-frotter, dans ENTRE-FROTTER (S')
S'entre-gratter, dans ENTRE-GRATTER (S')
S'entre-gronder, dans ENTRE-GRONDER (S')
S'entre-harceler, dans ENTRE-HARCELER (S')
Entrelire [lire ensemble], dans ENTRE-LIRE
S'entre-louer, dans ENTRE-LOUER (S')
S'entremocquer, dans ENTRE-MOQUER (S')
S'entre-mordre, dans ENTRE-MORDRE (S')
S'entrencourager, dans ENTR'ENCOURAGER (S')
S'entre-regretter, dans ENTRE-REGRETTER (S')
S'entre-saisir, dans ENTRE-SAISIR (S')
S'entre-souffrir, dans ENTRE-SOUFFRIR (S')
S'entreveiller, dans ENTR'ÉVEILLER (S')
S'entrobliger, dans ENTR'OBLIGER (S')
Espamprement, dans ÉPAMPREMENT
Esparpillement, dans ÉPARPILLEMENT
Espatement [action d'épater, d'élargir], dans ÉPATEMENT
Espaular, dans ÉPAULARD
Espavité, dans ÉPAVITÉ
Esperonnement, dans ÉPERONNEMENT
Es petits sacs sont les fines espiceries, dans ÉPICERIE
Espieur de chemin [voleur], dans ÉPIEUR, EUSE
Epilence, dans ÉPILANCE
Espointer, dans ÉPOINTER
Équilibrer, dans ÉQUILIBRER
Esrafler, dans ÉRAFLER
Erronéement, dans ERRONÉMENT
Escarpiner, dans ESCARPINER
Escavessade [licou], dans ESCAVEÇADE
Espionnement, dans ESPIONNEMENT
Esquiche, dans ESQUISSE
Esteignement, dans ÉTEIGNEMENT
Esteigneur, dans ÉTEIGNEUR, EUSE
Estester [couper la tête], dans ÉTÊTER
Ethologie, dans ÉTHOLOGIE
Estriper, dans ÉTRIPER
Evagation [action d'aller çà et là], dans ÉVAGATION
Esvasement, dans ÉVASEMENT
Esverer, dans ÉVERRER
Evitement, dans ÉVITEMENT
Exasperer, dans EXASPÉRER
Excitatif, dans EXCITATIF, IVE
Exclamer, dans EXCLAMER (S')
Expatriation, dans EXPATRIATION
Exploration, dans EXPLORATION
Exposeur, dans EXPOSEUR
Exproprié, dans EXPROPRIER
Extorqueur, dans EXTORQUEUR, EUSE
Exuberant, dans EXUBÉRANT, ANTE
Exuberer, dans EXUBÉRER
Fabricateur, dans FABRICATEUR, TRICE
Faciate, dans FAÇADE
Fascheux à ferrer [homme difficile à conduire, à persuader], dans FÂCHEUX, EUSE
Factionnaire, dans FACTIONNAIRE
Fadement, dans FADEMENT
Faisanneau, dans FAISANDEAU
Faisannier, dans FAISANDIER
De grand vanteur, petit faiseur, dans FAISEUR, EUSE
À haute montée le faix encombre, dans FAIX
Phanot, dans FALOT
Famille d'Archambaut, plus y en a, pis vaut, dans FAMILLE
Fardeur de chevaux [celui qui les maquignonne], dans FARDEUR
Fascinateur, dans FASCINATEUR, TRICE
Fatrassier, dans FATRASSIER
Jardin aux fauxbourgs vault cent sols au rebours, dans FAUBOURG
Geler à pierre fendante, dans FENDRE
Mal joue, qui fiert la joue, dans FÉRIR
Ferrer la mule à l'envers [marquer un malfaiteur sur l'épaule], dans FERRER
Fertilement, dans FERTILEMENT
Il a esté au festin de Martin baston [il a été rossé], dans FESTIN
Il est tousjours feste pour celui qui bien fait, p. 309 dans FÊTE
Il est toujours feste après besogne faite, ib. dans FÊTE
Dites febve, c'est pour vous [se disait quand on donne un grand coup à quelqu'un, par similitude du soir des Rois où l'on dit fève en partageant le gâteau], dans FÈVE
La farine de fevrier [la neige], dans FÉVRIER
Fy d'avoir qui n'a joie, et d'amour sans monnoye, dans FI
Fiançailles chevauchent en selle, et repentailles en croupe, dans FIANÇAILLES
Fisellé, fizellé, dans FICELER
De qui je me fie, Dieu me garde, dans FIER
Figement, dans FIGEMENT
Figurine, dans FIGURINE
À pere amasseur fils gaspilleur, Dict. dans FILS
Fissurer, dans FISSURER
Terre loing de soy n'apporte que flascons et bouteilles, dans FLACON
Flagrance d'un delict, dans FLAGRANCE
Prendre au fait flagrant, dans FLAGRANT, ANTE
Qui flate, il grate, dans FLATTER
Fleaux des poissons [nageoires], dans FLÉAU
Qui a florin, latin, roussin, partout il trouve son chemin, dans FLORIN
Flottage, dans FLOTTAGE
Flottement, dans FLOTTEMENT
Fluviatile, dans FLUVIATILE
Fonceau du canon [du mors], dans FONCEAU
À petite fontaine boit on à son aise, dans FONTAINE
Gens de bonne forge, dans FORGE
À telle forme, tel soulier, dans FORME
Mieux vaut une once de fortune qu'une livre de sagesse, dans FORTUNE
Fossoyement, dans FOSSOIEMENT
Folz sont sages quand ils se taisent, dans FOU ou FOL, FOLLE
Fouettable, dans FOUETTABLE
Fouettade, dans FOUETTADE
Fougade, coup de tête, dans FOUGADE
Fougeraye, dans FOUGERAIE
Fouissement, dans FOUISSEMENT
Foulement, dans FOULEMENT
Teste à teste comme deux fourbisseurs, dans FOURBISSEUR
Fourbisseure, dans FOURBISSURE
À telle pele tel fourgon, dans FOURGON
Plus joyeux que fourmis en grain, dans FOURMI
Fourrage de corbeaux [un pendard], dans FOURRAGE
Frapement, dans FRAPPEMENT
Cela est frapper à la porte d'un trespassé, dans FRAPPER
Tel cuide frapper qui tue, dans FRAPPER
Frayeure, dans FRAYURE
Frelatement, dans FRELATEMENT
Les abeilles ne deviennent point freslons, dans FRELON
De femme volage et friande, En tout temps bonheur nous defende !, dans FRIAND, ANDE
Il n'en fit point de frime [il en prit son parti sans grimace], dans FRIME
Phlymouse, phryllelimouse, dans FRIMOUSSE
Fructuosité, dans FRUCTUOSITÉ
Remede contre la peste par art, Fuir tost et loing, retourner tard, dans FUIR
Fumeron, dans FUMERON
Fuirolle, furolle, dans FUROLLES
Fusain, dans FUSAIN
Aulner fust à fust, dans FÛT
Bon gaignage fait bon potage, dans GAGNAGE
Assez gaigne qui malheur perd, dans GAGNER
Tel change qui ne gaigne pas, dans GAGNER
Marchand qui ne gaigne perd, dans GAGNER
Jamais ne gaigne qui plaide à son seigneur ou qui precede à son maistre, dans GAGNER
Hardi gaigneur, hardi mangeur [ceux qui travaillent beaucoup mangent beaucoup], dans GAGNEUR
Mieux vaut bon gardeur que bon gaigneur, dans GAGNEUR
Ouvrier gaillard cele son art., dans GAILLARD, ARDE
Dans une gaine d'or un cousteau de plomb [dans un beau corps une vilaine âme], dans GAÎNE
Selon la gaine le cousteau, dans GAÎNE
Amour de garce et saut de chien ne dure si l'on ne dit rien, dans GARCE
À qui est l'ane, si le garde, dans GARDER
Ne se garde pas bien qui se garde toujours, dans GARDER
Qui garde son disner, il a mieux à souper, dans GARDER
Qui n'a qu'un oeil, Dieu le garde, dans GARDER
Tel se cuide bien garder, qui se frappe sur le nez, dans GARDER
Jeter un gardon pour avoir un brochet [faire un petit présent pour en avoir un grand], dans GARDON
À pere amasseur, fils gaspilleur, dans GASPILLEUR, EUSE
Gasteau et mauvaise coustume se doivent rompre, dans GÂTEAU
Gaude et Gaudez (prayers beginning with a gaudete, prières commençant par un gaudete), dans GAUDÉ
Celui qui est sur les espaules du geant voit plus loing que celui qui le porte, dans GÉANT, ANTE
Jamais geline grasse n'aima chapon, dans GELINE
La journée d'une geline [un oeuf], dans GELINE
Noire geline pond blanc oeuf, dans GELINE
Gens de bien sont toujours gracieux, dans GENS
De gens de bien vient tout bien, dans GENS
Le repentir vient trop tard au gibbet, dans GIBET
Les beaux hommes au gibbet, dans GIBET
Il est plus malheureux que le bois dont on fait le gibbet, dans GIBET
Il ne se faut fier ni à femme ni à giron, dans GIRON
Gloire vaine assez fleurit, porte feuille et point de fruit, dans GLOIRE
Manger de glouton, chair de mouton, dans GLOUTON, ONNE
Qui de tout n'essaye n'est pas bon glouton, dans GLOUTON, ONNE
Le gobelet du gland, dans GOBELET
Gauderon de beau langage [langage apprêté], dans GODRON
Le coeur lui dit goguette, dans GOGUETTES
Goimphre et goinfre, dans GOINFRE
Gourmandise tue plus de gens qu'espée en guerre tranchant, dans GOURMANDISE
Quand ils seront de nopces, ils n'auront la goutte es dents, dans GOUTTE
Celuy gouverne bien mal le miel, qui n'en taste, dans GOUVERNER
Galburge, dans GRABUGE
Grand bandon fait grand larron, dans GRAND, ANDE
Il n'est pas si grand jour qui ne vienne à vespre, dans GRAND, ANDE
Après la feste on grate sa teste [après avoir dépensé, on se repent], dans GRATTER
Qui naist de geline, il aime à grater [on hérite des inclinations de ses parents], dans GRATTER
Qui suit les poules apprend à grater la terre, dans GRATTER
Greciser, dans GRÉCISER
Fait cardinal en greve [mis à mort sur la place de Grève], dans GRÈVE
Perdrix griesche, dans GRIÈCHE
On cognoist le diable à ses griffes, dans GRIFFE
Gripp' argent, dans GRIPPE-ARGENT
Grippement [action de gripper], dans GRIPPEMENT
À grand cheval grand gué, dans GUÉ
Guespier, dans GUÊPIER
Homme mort ne fait guerre, dans GUERRE
Faire le guet à Montfaucon [y être pendu], dans GUET
Bon gué chasse malaventure, dans GUET
Gueullard, dans GUEULARD, ARDE
Guirlandé, dans GUIRLANDER
Tant de villes, tant de guises, dans GUISE
Il ne tient jà qu'à une habileté de main, dans HABILETÉ
Habillage de poulailles, dans HABILLAGE
Il n'est pas si fol qu'il en porte l'habit, dans HABIT
Habitual, dans HABITUEL, ELLE
Quand Marthe file et Ambrose hable, Leur cas est triste et pitoyable, dans HÂBLER
Hachereau, dans HACHEREAU
Haine de prince signifie mort d'homme, dans HAINE
Oncques n'ayma bien qui pour si peu haït, dans HAÏR
Haletement, dans HALÈTEMENT
Hardi gaigneur, hardi mangeur, dans HARDI, IE
Mieux vaut couard que trop hardi, dans HARDI, IE
Hardiment heurte à la porte Qui bonne nouvelle y apporte, dans HARDIMENT
Harnachement, dans HARNACHEMENT
Qui trop se haste en cheminant, en beau chemin se fourvoye souvent, dans HÂTER
Qui plus haut monte qu'il ne doit, de plus haut chet qu'il ne vouldroit, dans HAUT, AUTE
Herbageux, dans HERBAGEUX, EUSE
L'herbe qu'on cognoist, on la doit lier à son doigt, dans HERBE
Hérigoté, dans HÉRIGOTÉ, ÉE
Herigoteure, dans HÉRIGOTURE
Parez l'herisson, il semblera baron, dans HÉRISSON
De jeune advocat heritage perdu, dans HÉRITAGE
Heureuseté, dans HEUREUSETÉ
Tout a heurt, dans HEURT
Hardiment heurte à la porte qui bonnes nouvelles apporte, dans HEURTER
On ne peut faire de hibou esparvier, dans HIBOU
Homme assailli, à demi vaincu, dans HOMME
Homme matineux, sain, alaigre et soigneux, dans HOMME
Homme mutin, brusque roussin, flacon de vin prennent tost fin, dans HOMME
Homme seul est viande aux loups, dans HOMME
À grand homme grand verre, dans HOMME
Le boeuf par la corne, l'homme par la parole, dans HOMME
Une science requiert tout son homme, dans HOMME
Qui d'honneur n'a cure, honte est sa droiture, dans HONNEUR
Chevaliers honoraires, dans HONORAIRE
Femme qui perd sa honte est sans estime et conte, dans HONTE
Il ne va pas du tout à honte, qui de demie voye retourne, dans HONTE
Qui a honte de manger, a honte de vivre, dans HONTE
Qui vit à compte vit à honte, dans HONTE
Hoqueter [avoir le hoquet], dans HOQUETER
Qui a le loup pour compaignon, porte le chien sous l'hocton, dans HOQUETON
Il n'est horloge plus juste que le ventre, dans HORLOGE
Belle hostesse c'est un mal pour la bourse, dans HÔTE, ESSE
Une fois faut compter à l'hoste, dans HÔTE, ESSE
L'hoste et le poisson, passé trois jours, puent, dans HÔTE, ESSE
De meschant hoste, bon reconduiseur, dans HÔTE, ESSE
La belle chere amende beaucoup l'hostel, dans HÔTEL
Qui tost vient à son hostel, mieux luy en est à son souper, dans HÔTEL
Hotter, dans HOTTER
Houssepillement ou houspillement, dans HOUSPILLEMENT
Huard, dans HUARD
Huguenothique, dans HUGUENOTIQUE
Qui mesure l'huile, il s'en oingt les mains, dans HUILE
Huilement, dans HUILEMENT
Le diable n'est pas toujours à un huis, dans HUIS
Venir de la maison aux huttes, dans HUTTE
Chanter l'hymne du cygne, dans HYMNE
Hypocritement, dans HYPOCRITEMENT
Idiotisme, dans IDIOTISME
Ignition, dans IGNITION
Tout meschant est ignorant, dans IGNORANT, ANTE
Illeteré, dans ILLETTRÉ, ÉE
Illuminateur, dans ILLUMINATEUR
Illustrateur, dans ILLUSTRATEUR
Imblessable, dans IMBLESSABLE
Immanité, dans IMMANITÉ
Immariable, dans IMMARIABLE
Emmatriculer, dans IMMATRICULER
Immobilement, dans IMMOBILEMENT
Qui veut la conscience monde, il doit fuir le monde immonde, dans IMMONDE
Impatronisation, dans IMPATRONISATION
Imperissible, dans IMPÉRISSABLE
Imperspirable, dans IMPERSPIRABLE
Impremedité, dans IMPRÉMÉDITÉ, ÉE
Imprevoyance, dans IMPRÉVOYANCE
Improbable, dans IMPROBABLE
Impudiquement, dans IMPUDIQUEMENT
Impulseur, dans IMPULSEUR
Inaguerri, dans INAGUERRI, IE
Ineptitude, dans INAPTITUDE
Incommuable, dans INCOMMUABLE
Incongelable, dans INCONGELABLE
Inconsolablement, dans INCONSOLABLEMENT
Incontaminé, dans INCONTAMINÉ, ÉE
Incontestable, dans INCONTESTABLE
Incontinemment, dans INCONTINEMMENT
Inconvenance, dans INCONVENANCE
Incorrectement, dans INCORRECTEMENT
Incurie, dans INCURIE
Indecrotable, dans INDÉCROTTABLE
Indevot, dans INDÉVOT, OTE
Indevotion, dans INDÉVOTION
Indisert, dans INDISERT, ERTE
Indisertement, dans INDISERTEMENT
Indissolublement, dans INDISSOLUBLEMENT
Indivisiblement, dans INDIVISIBLEMENT
Indocte, dans INDOCTE
Indoctement, dans INDOCTEMENT
Induire le cas d'une loy à une autre, dans INDUIRE
Indulgemment, dans INDULGEMMENT
S'industrier, dans INDUSTRIER (S')
Inescroulable, dans INÉCROULABLE
Inegualement, dans INÉGALEMENT
Inenarrable, dans INÉNARRABLE
Inexcusablement, dans INEXCUSABLEMENT
Inexecuté, dans INEXÉCUTÉ, ÉE
Inexterminable, dans INEXTERMINABLE
Infanticide, dans INFANTICIDE
Infertilité, dans INFERTILITÉ
Infiguré, dans INFIGURÉ, ÉE
Infirmatif, dans INFIRMATIF, IVE
Infleschissable, dans INFLÉCHISSABLE
Inflictif, dans INFLICTIF, IVE
Inforçable, dans INFORÇABLE
Informateur, dans INFORMATEUR, TRICE
Infrequence, dans INFRÉQUENCE
Ingeniosité, dans INGÉNIOSITÉ
Inguerissable, dans INGUÉRISSABLE
Ingurgiter, dans INGURGITER
Inhiber, dans INHIBER
Injurieur, dans INJURIEUR
Innocence porte sa defense, dans INNOCENCE
Inofficieux, dans INOFFICIEUX, EUSE
Inofficiosité, dans INOFFICIOSITÉ
Inquietement, dans INQUIÈTEMENT
Insalubre, dans INSALUBRE
Insalubrité, dans INSALUBRITÉ
Insidieux, dans INSIDIEUX, EUSE
Insimulé, dans INSIMULÉ, ÉE
Insolide, dans INSOLIDE
Insolidement, dans INSOLIDEMENT
Instillation, dans INSTILLATION
Insuave, dans INSUAVE
Insuffisamment, dans INSUFFISAMMENT
Insult, dans INSULTE
Insurger, dans INSURGER
Integralité, dans INTÉGRALITÉ
Intempestif, dans INTEMPESTIF, IVE
Entrelune, dans INTERLUNE ou INTERLUNIUM
Interpellateur, dans INTERPELLATEUR, TRICE
Interpretateur, dans INTERPRÉTATEUR
Interversion, dans INTERVERSION
Intervertir, dans INTERVERTIR
Intimement, dans INTIMEMENT
Intirable, dans INTIRABLE
Intolerablement, dans INTOLÉRABLEMENT
Intouchable, dans INTOUCHABLE
Intrusion, dans INTRUSION
Intuitif, dans INTUITIF, IVE
Intumescence, dans INTUMESCENCE
Invers, dans INVERSE
Inviolabilité, dans INVIOLABILITÉ
Invitement, dans INVITEMENT
Irrachetable, dans IRRACHETABLE
Irremarquable, dans IRREMARQUABLE
Irremediablement, dans IRRÉMÉDIABLEMENT
Irrepassable, dans IRREPASSABLE
Irrespectueux, dans IRRESPECTUEUX, EUSE
Irreverent, dans IRRÉVÉRENT, ENTE
Irrision, dans IRRISION
Irriter les frelons, dans IRRITER
Femme safre et yvrongnesse De son corps n'est pas maistresse, dans IVROGNESSE
Jactation [vanterie], dans JACTATION
Qui n'a coeur ait jambes, dans JAMBE
Chien qui jappe ne mord pas, dans JAPPER
Jardin aux fauxbourgs vaut cent solz au rebours, dans JARDIN
Jasement, dans JASEMENT
Jaserie, dans JASERIE
Javeler, dans JAVELER
Javeleur, dans JAVELEUR, EUSE
Un espagnol sans jesuite est une perdrix sans orange, dans JÉSUITE
Jecter son lard aux chiens, dans JETER
Jecter la pierre et cacher le bras, dans JETER
À vrai dire perd on le jeu, dans JEU
Jeune en sa croissance a un loup en la panse, dans JEUNE
Amour se nourrit de jeune chair, dans JEUNE
Jeunesse oiseuse, vieillesse disetteuse, dans JEUNESSE
Jonchement, dans JONCHEMENT
Joncheur, dans JONCHEUR
Jongler, dans JONGLER
Mal joue qui quiert la joue, dans JOUE
Il n'est jeu qu'à joueurs, dans JOUEUR, EUSE
Un jour juge de l'autre, et le dernier juge de tous, dans JOUR
Ce qui se fait de nuict paroist de jour, dans JOUR
Jà ne chante le coq, si viendra le jour, dans JOUR
Il n'est si grand jour que ne vienne vespre, dans JOUR
Il suffit au jour de sa misere, dans JOUR
Le coeur fait l'oeuvre, non pas les grands jours, dans JOUR
Longues paroles font les jours courts, dans JOUR
Bonne journée fait qui de fol se delivre, dans JOURNÉE
Les grands boeufs ne font pas les grandes journées, dans JOURNÉE
Argent frais et nouveau ruine le jouvenceau, dans JOUVENCEAU, ELLE
Plus joyeux que rats en paille ou fourmis en grain, dans JOYEUX, EUSE
Joyeuse et riche vie pere et mere oublie, dans JOYEUX, EUSE
Fiens de chien et marc d'argent Seront tout un au jour du jugement, dans JUGEMENT
C'est mestier juré, il n'en est pas qui veut, dans JURÉ, ÉE
Juvenilement, dans JUVÉNILEMENT
Le grand boeuf apprend à labourer au petit, dans LABOURER
Lacement, dans LACEMENT
Laceron, dans LACERON
Lacustre, dans LACUSTRE
Demander la laine à un asne, dans LAINE
Marcher avec les pieds laineux, [marcher lentement], dans LAINEUX, EUSE
Laisser le jeu quand il est beau, dans LAISSER
Laisser le moustier où il est, dans LAISSER
On ne doit pas laisser bonne terre pour mauvais seigneurs, dans LAISSER
Laitisse, dans LAITICHE
À la grande laize, dans LAIZE
Lambrissement, dans LAMBRISSEMENT
N'admirons le fourreau pour mespriser la lame, dans LAME
Lancepessade, dans LANCEPESSADE
Hardie langue, couarde lance, dans LANGUE
Mieux vaut glisser dupied que de la langue, dans LANGUE
À courte chausse longue laniere, dans LANIÈRE
Lanternerie, dans LANTERNERIE
Lappement, dans LAPEMENT
Lapidement, dans LAPIDEMENT
Lapideur, dans LAPIDEUR
Il a memoire de lapin, dans LAPIN, INE
Les larrons s'entrebatent, et les larcins se descouvrent, dans LARCIN
Qui a mangé le lard, ronge l'os, dans LARD
Lardonnement, dans LARDONNEMENT
Lardonner [lancer des traits piquants], dans LARDONNER
Large de bouche et estroit de ceinture [donnant de belles paroles et rien de plus ; la ceinture représentait la bourse], dans LARGE
Larigau et laringuau, dans LARIGOT
En larmes de fol ne se doit on fier, dans LARME
Larmoyement, dans LARMOIEMENT
D'un larron privé on ne se peut garder, dans LARRON, ONNESSE
Lavanche de glace et de neige, dans LAVANCHE ou LAVANGE
Lavaret, dans LAVARET
Lavace d'eaux, dans LAVASSE
À main lavée Dieu mande la repeue, dans LAVER
Pour laver ses mains on ne vend pas sa terre, dans LAVER
Laxité, dans LAXITÉ
Lechement, dans LÈCHEMENT
Tesmoing passe lettre, dans LETTRE
Il y a levrault au croc, dans LEVRAUT
Un jeune levron, un jeune homme ignorant, dans LEVRON
Liarder, dans LIARDER
Libidinosité, dans LIBIDINOSITÉ
Licencié sous la cheminée, dans LICENCIER
Soulier liegé, dans LIÉGER
Une autre piece d'artillerie de mestal, emmanchée en bois, à trois lians de fer, dans JAUBERT, Gloss. à meschant chien court lien, et à rude chien dur lien, dans LIEN
On lie bien le sac avant qu'il soit plein, dans LIER
Il ne faut pas lier les asnes avec les chevaux, dans LIER
En petit buisson trouve on grant lievre, dans LIÈVRE
Biens meubles ne tiennent costé ne ligne, à sçavoir ne suivent estoc, costé ny ligne, dans LIGNE
Limaçonner [donner forme de limaçon], dans LIMAÇONNER (SE)
Lingotiere, dans LINGOTIÈRE
Il n'y eut jamais bon marché des peaux de lions, dans LION, ONNE
Autant vaut celui qui chasse et rien ne prend, comme celuy qui lit et rien n'entend, dans LIRE
Lize, dans LISE
Lizeron, dans LISERON
Lizet, lizot, lizette, dans LISETTE
Location, dans LOCATION
Il n'est pas mercier qui ne sçait faire sa loge, dans LOGE
Loingtaineté, dans LOINTAINETÉ
Longues paroles font les jours courts, dans LONG, ONGUE
Longuement proceder est à l'advocat vendenger, dans LONGUEMENT
Loquacité, dans LOQUACITÉ
Loqueteux, dans LOQUETEUX, EUSE
Loquette, dans LOQUETTE
Tel a bon los qui l'a à tort ; tel l'a mauvais qui n'en peut mais, dans LOS
Achapt passe louage, dans LOUAGE
Louanger, dans LOUANGER
Louschement, dans LOUCHEMENT
Deux loups après une brebis, dans LOUP
À mauvais chien ne peut on monstrer le loup, dans LOUP
Qui bon maistre sert bon loyer en attend, dans LOYER
Ce qu'on donne luit, ce qu'on mange puit [pue], dans LUIRE
À l'oeil malade la lumiere nuit, dans LUMIÈRE
Les biens de la fortune passent comme la lune, dans LUNE
Elle a les dents à maschecoulis, le haut defendant le bas, dans MÂCHECOULIS ou MÂCHICOULIS
Maschement, dans MÂCHEMENT
Machiavelisme, dans MACHIAVÉLISME
Machonner, dans MÂCHONNER
Le chaudron machure la poisle, dans MACHURER
À propos truelle, bon jour maçon, dans MAÇON
Je suis plus madré en ces affaires, dans MADRÉ, ÉE
Magnanimement, dans MAGNANIMEMENT
Maigre en cuisse de heron, dans MAIGRE
De mains vides, prieres vaines, dans MAIN
La maison fait cognoistre le maistre, dans MAISON
En bonne maison l'on a tost appresté, dans MAISON
À l'entrée de la ville est le commencement des maisons, dans MAISON
À pere, à maistre et à Dieu tout puissant nul ne peut rendre l'equivalent, dans MAÎTRE
Jamais ne gaigne qui precede à son maistre, dans MAÎTRE
Nouveau apprenti n'est pas maistre, dans MAÎTRE
À peine endure mal qui ne l'a appris, dans MAL, ALE
Tel se plaint qui n'a point de mal, dans MAL, ALE
Autant pleure mal batu que bien batu, dans MAL, ALE
Mal fait qui ne parfait, dans MAL, ALE
Mal poise qui ne contrepoise, dans MAL, ALE
Mal soupe qui tout disne, dans MAL, ALE
Qui mal entend mal respond, dans MAL, ALE
À l'oeil malade la lumiere nuit, dans MALADE
Tard medecine est apprestée à maladie enracinée, dans MALADIE
Bon guet chasse malaventure, dans MALAVENTURE
Malendurant, dans MALENDURANT, ANTE
Pour neant recule qui malheur attend, dans MALHEUR
Un fol cerche son malheur, dans MALHEUR
Plus malheureux que le bois dont on fait le gibet, dans MALHEUREUX, EUSE
Malingre, dans MALINGRE
Mameron, dans MAMELON
Les manchereaux de la charrue, dans MANCHERON
À rien mander il ne faut pas de messager, dans MANDER
Mandole, dans MANDORE
En mangeant l'appetit se perd, dans MANGER
En mangeant l'appetit vient, dans MANGER
Bonne beste s'eschauffe en mangeant, dans MANGER
Mauvaise est la saison quand un loup mange l'autre, dans MANGER
Qui a honte de manger a honte de vivre, dans MANGER
Qui avec son seigneur mange poires, il ne choisit pas les meilleures, dans MANGER
Un seigneur de paille mange un vassal d'acier, dans MANGER
Mangeure, dans MANGEURE
Manié de fortune, dans MANIER
Manille, dans MANILLE
Pendre son manteau à faible cheville, dans MANTEAU
Coeur content et manteau sur l'espaule, dans MANTEAU
Fi de manteau, quand il faict beau !, dans MANTEAU
Manifacturer, dans MANUFACTURER
Qui a marastre a le diable en l'atre, dans MARÂTRE
Le marbre n'a que faire de peinture, dans MARBRE
Fiens de chien et marc d'argent seront tout un au jour du jugement, dans MARC
Marcassin jaune, dans MARCASSIN
Marchand qui ne gaigne perd, dans MARCHAND, ANDE
Bonne marchandise trouve toujours son marchand, dans MARCHAND, ANDE
Enjamber sur les marches d'autruy, dans MARCHE
Il n'aura jà bon marché qui ne le demande, dans MARCHÉ
Margelle, dans MARGELLE
La grande jument margot qui se bride par la queue, dans MARGOT
Femme bonne qui a mauvais mari a bien souvent le coeur marri, dans MARI
Il en est plus assotté qu'un fol de sa marotte, dans MAROTTE
Fol est qui sa marotte ne cognoist et ne la maine comme il doit, dans MAROTTE
Marsaul, dans MARSAULT
Philosopher à la martingale, au mot philosopher dans MARTINGALE
Masquerade, dans MASCARADE
Matassiner des mains, to move the fingers like a jugler, dans MATASSINER
Au matin les monts, au so r les fonds, dans MATIN
Regnard qui dort la matinée n'a pas la langue emplumée, dans MATINÉE
Homme matineux, sain, alaigre et soigneux, dans MATINEUX, EUSE
Les mauldissons sont feuilles ; qui les seme les recueille, dans MAUDISSON
De meschant homme bon roy, dans MÉCHANT, ANTE
Bon bastard, c'est aventure ; meschant, c'est de nature, dans MÉCHANT, ANTE
Bon est le medecin qui se sçait guarir, dans MÉDECIN
Un piteux [qui a de la pitié] medecin fait une playe mortelle, dans MÉDECIN
Les mots terminés en ique [hydropique, hectique, etc.] font au medecin la nique, dans MÉDECIN
Contre la mort n'y a point de medecine, dans MÉDECINE
Contre peché est vertu medecine, dans MÉDECINE
Tard medecine est apprestée à maladie enracinée, dans MÉDECINE
Il ne seroit nuls mesdisans, s'il n'estoit des escoutans, dans MÉDISANT, ANTE
Qui avec son seigneur mange poires, il ne choisit pas des meilleures, dans MEILLEUR, EURE
Elle a fait plusieurs petites melancholies [minauderies] à son ami, dans MÉLANCOLIE
Melliturgie, dans MÉLITURGIE
Melliflue, dans MELLIFLUE
Qui femme croit et asne meine, son corps ne sera jà sans peine, dans MENER
Mensongerement, dans MENSONGÈREMENT
Mensurable, dans MENSURABLE
Celuy peut hardiment nager, à qui on soustient le menton, dans MENTON
La vertu ne fut jamais à menton blanc, dans MENTON
Goutte à goutte la mer s'esgoutte, dans MER
Les rivieres retournent en la mer, dans MER
Qui veut apprendre à prier aille souvent sur la mer, dans MER
Mercantil, dans MERCANTILE
Mere piteuse fait sa fille roigneuse, dans MÈRE
La mere du timide ne sçait que c'est de pleurer, dans MÈRE
Ne fais pas d'un fol ton messagier, dans MESSAGER, ÈRE
La case monstre le messer, dans MESSER
Cuider n'est pas juste mesure, dans MESURE
Qui mesure l'huile, il s'en oingt les doigts, dans MESURER
C'est mestier juré, il n'en est pas qui veut, dans MÉTIER
Qui sçait mestier, il est renté, dans MÉTIER
Mettez fol à par soy, il pensera, dans METTRE
Mets raison en toy, ou elle s'y mettra, dans METTRE
Meurtrierement, dans MEURTRIÈREMENT
À midi estoille ne luit, dans MIDI
Celuy gouverne bien mal le miel qui n'en taste, dans MIEL
Qui n'a argent en bourse ait du moins du miel en bouche, dans MIEL
Trop achepte le miel, qui sur espines le leche, dans MIEL
Une abeille morte ne fait plus de miel, dans MIEL
Mieuresse, dans MIÈVRE
Migration, dans MIGRATION
Migeotter, dans MIJOTER
Mime, dans MIME
Minauderie, dans MINAUDERIE
Mingrelet, dans MINGRELET
Il n'est miracle que de vieux saints, dans MIRACLE
Dame qui trop se mire peu file, dans MIRER
Mirelicoton, dans MIRLICOTON
Il n'y a meilleur miroir que le vieil ami, dans MIROIR
Il suffit au jour de sa misere, dans MISÈRE
Miton, dans MITON
Moderateur, dans MODÉRATEUR, TRICE
Modifiable, dans MODIFIABLE
À la fin le regnard sera moine, dans MOINE
Passereaux et moineaux sont de faux oiseaux, dans MOINEAU
Moinichon, dans MOINILLON
En moissons dames chambrieres sont, dans MOISSON
Grande moisson l'obeissant recueille, dans MOISSON
Avec le temps l'on moissonne, dans MOISSONNER
Monade, dans MONADE
Mondaniser, dans MONDANISER
Qui veut la conscience monde, il doit fuir le monde immonde, dans MONDE
À pouvres gens menue monnoie, dans MONNAIE
Monocle [qui n'a qu'un oeil], dans MONOCLE
Monsieur de trois au boisseau ou de trois à une espée, dans MONSIEUR
Au matin vers les monts, au soir vers les fonds, dans MONT
Monter au grenier sans chandelle, dans MONTER
Qui plus haut monte qu'il ne doit, de plus haut chet [tombe] qu'il ne voudroit, dans MONTER
Monstreur, dans MONTREUR, EUSE
Moraliseur, dans MORALISEUR
À morceau restif esperon de vin, dans MORCEAU
Mordeur, dans MORDEUR
On ne sçait qui mord ni qui rue, dans MORDRE
Bailler mornifle sur les levres du roy, dans MORNIFLE
Morosité, dans MOROSITÉ
Telle dent, telle morsure, dans MORSURE
La guerre est la feste des morts, dans MORT, MORTE
La mort n'a point d'ami, le malade n'en a qu'un demi, dans MORT
Bonne la mort qui nous donne la vie [qui ouvre le paradis], dans MORT
Contre la mort n'y a point d'appel, dans MORT
À longue corde tire qui la mort d'autrui desire, dans MORT
Haine de prince signifie mort d'homme, dans MORT
Mortifieur, dans MORTIFIEUR
Moucharder, dans MOUCHARDER
Avoir des moucherons en teste, dans MOUCHERON
Aujourd'hui monsieur, demain mouscheur, dans MOUCHEUR
Onques vieil singe ne fit belle moue, dans MOUE
Mouillement, dans MOUILLEMENT
Mouilloir, dans MOUILLOIR
On ne peut estre ensemble au four et au moulin, dans MOULIN
Qui entre dans un moulin, il convient de necessité qu'il s'enfarine, dans MOULIN
C'est trop aimer, quand on en meurt, dans MOURIR
Le loup mourra en sa peau, qui ne l'escorchera, dans MOURIR
Envieux meurent, mais envie ne mourra jamais, dans MOURIR
Il commence bien à mourir qui abandonne son desir, dans MOURIR
Qui bien veut mourir, bien vive, dans MOURIR
Ce seroit pour lui bien hausser ses moustaches, dans MOUSTACHE
Moutonnaille, dans MOUTONNAILLE
Moiau, dans MOYEU
Muet comme un francolin pris, dans MUET, ETTE
Brider la mule aux despens d'autruy, dans MULE
Se voyant au pied du mur sans eschelle, dans MUR
Ce mot te soit comme une muraille d'airain, dans MURAILLE
Musculosité, dans MUSCULOSITÉ
Les mauvais musiciens ne sont jamais ennuyeux à eux mesmes, dans MUSICIEN, IENNE
Un asne n'entend rien en musique, dans MUSIQUE
Homme mutin, brusque roussin, flascon de vin prennent tost fin, dans MUTIN, INE
Mythologiser, dans MYTHOLOGISER
Il n'est nager qu'en grant eau, dans NAGER
Il ne faut apprendre aux poissons à nager, dans NAGER
Cette corde nasarde [a un son nasard], dans NASARDER
Pour neant demande conseil qui ne le veut croire, dans NÉANT
Pour neant recule qui malheur attend, dans NÉANT
Pour neant va au bois qui marrein ne cognoist, dans NÉANT
Neble [nuage], dans NÈBLE
Necessité est la moitié de raison, dans NÉCESSITÉ
Negatoire, dans NÉGATOIRE
Tout est fait negligemment là où l'un à l'autre s'attend, dans NÉGLIGEMMENT
Nerveusement, dans NERVEUSEMENT
Nervosité, dans NERVOSITÉ
Neutralizer, dans NEUTRALISER
Tel oiseau tel nid, dans NID
Nidoreux, dans NIDOREUX, EUSE
Nitouche, dans NITOUCHE
Nitriere, dans NITRIÈRE
Le vent, la tempeste et l'orage Montrent du nocher le courage, dans NOCHER
Noircissement, dans NOIRCISSEMENT
Chercher noise pour noisettes, dans NOISE
Qui femme a noise a, dans NOISE
Nombreux, dans NOMBREUX, EUSE
Notairial, dans NOTARIAL, ALE
Il ne peut nouer au bout de l'an les deux bouts de sa serviette ensemble, dans NOUER
Un en bon point de nourrice, dans NOURRICE
Celui-là est bon pere qui nourrit, dans NOURRIR
Qui veut avoir bon chien, il faut qu'il le nourrisse, dans NOURRIR
Tel le chien nourrit, qui puis mange la courroie de son soulier, dans NOURRIR
Nourrissable, dans NOURRISSABLE
Nourrisseur, dans NOURRISSEUR
De nouveau seigneur nouvelle mesgnie, dans NOUVEAU ou, devant une voyelle ou une h muette, NOUVEL, NOUVELLE
Vieux peché fait nouvelle honte, dans NOUVEAU ou, devant une voyelle ou une h muette, NOUVEL, NOUVELLE
Assez en dit qui apporte bonnes nouvelles, dans NOUVELLE
C'est au four et au moulin où l'on sçait des nouvelles, dans NOUVELLE
Quand un chien se noye, chascun luy offre à boire, dans NOYER
On ne peut despouiller un homme nud, dans NU, NUE
Nuageux, dans NUAGEUX, EUSE
Nul miel sans fiel, dans NUL, NULLE
Testament nuncupatif, dans NUNCUPATIF, IVE
Le past nuptial, dans NUPTIAL, ALE
Grande moisson l'obeissant recueille, dans OBÉISSANT, ANTE
Qui bien veut payer, bien se doit obliger, dans OBLIGER
Obombration, dans OBOMBRATION
Obombrer, dans OBOMBRER
Obreption, dans OBREPTION
Obsequieux, dans OBSÉQUIEUX, EUSE
Obsesseur, dans OBSESSEUR
Obtemperation, dans OBTEMPÉRATION
Obtusement, dans OBTUSEMENT
Occasionnellement, dans OCCASIONNELLEMENT
Occiant, dans OCCIDENT
Occultation, dans OCCULTATION
Assez octroye qui mot ne dit, dans OCTROYER
Octuple, dans OCTUPLE
Il a un oeil à la poisle, l'aultre au chat, dans OEIL
À l'oeil malade la lumiere nuit, dans OEIL
À coeur dolent l'oeil pleure, dans OEIL
Qui n'a qu'un oeil bien le garde, dans OEIL
Oeilleton, dans OEILLETON
Il n'est oeuvre que d'ouvrier, dans OEUVRE
Le coeur fait l'oeuvre, non pas les grands jours, dans OEUVRE
Tel autheur, tel oeuvre, dans OEUVRE
Se mettre en rang d'oignon et ne valoir une eschalote, dans OIGNON
À pain et oignon, trompette ne clairon, dans OIGNON
Si tu te trouves sans chapon, sois content de pain et d'oignon, dans OIGNON
Vieil oiseau ne se prend à retz, dans OISEAU
Oiseler un faucon sur la grue, dans OISELER
Oisivement, dans OISIVEMENT
Ombrageusement, dans OMBRAGEUSEMENT
Il n'y a si petit buisson qui ne porte son ombre, dans OMBRE
Celuy est bien mon oncle, qui le ventre me comble, dans ONCLE
Ondoyement, dans ONDOIEMENT
C'est belle bataille des chiens et des chats, chascun a des ongles, dans ONGLE
Onglons de pourceau, dans ONGLON
Opacité, dans OPACITÉ
Opineur, dans OPINEUR
Toujours ne dure orage ne guerre, au mot guerre dans ORAGE
Orager, dans ORAGER
Orbiculairement, dans ORBICULAIREMENT
Truye ne songe qu'ordure, dans ORDURE
Sac plein dresse les oreilles, dans OREILLE
Les oreillons d'un fer de javeline, dans OREILLON
L'argent quand l'orge, dans ORGE
Il n'est orgueil que de pauvre enrichi, dans ORGUEIL
Une pierre bien orientée, dans ORIENTER
Qui a mangé le lard ronge l'os, dans OS
Oseur, dans OSEUR
Ostentateur, dans OSTENTATEUR, TRICE
Non d'où tu es, mais d'où tu pais, dans OU
Oy, voy, et te tais, si tu veux vivre en paix, dans OUÏR
Qui demande ce qu'il ne devroit, Il oit ce qu'il ne voudroit, dans OUÏR
Tout ouir, tout voir, et rien dire, Merite en tout temps qu'on l'admire, dans OUÏR
Ourdisseure, dans OURDISSURE
Elle est belle voirement, mais il n'y a rien d'outrage [d'extraordinaire], dans OUTRAGE
Outragement, dans OUTRAGEMENT
Ouvrage de commun, ouvrage de nul, dans OUVRAGE
Le temps ouvre, dans OUVRER
Oval (au masculin), dans OVALE
Avec le temps et la paille l'on meure les mesles [nèfles], dans PAILLE
Quiers-tu meilleur pain que de fourment ?, dans PAIN
Où pain faut, tout est à vendre, dans PAIN
Paisibleté, dans PAISIBILITÉ
Saulter de treille en paisseaux, dans PAISSEAU
La paix est la feste de tous saints, dans PAIX
Baston porte paix quant et soi, dans PAIX
Mieux vaut en paix un oeuf, qu'en guerre un boeuf, dans PAIX
Palabre, dans PALABRE
Il fait bien son paladin, dans PALADIN
Paltoquier, dans PALTOQUET
Un dauphin d'argent, pasmé, dans PÂMER
Armé de pampre, dans PAMPRE
Se paonnader, dans PANADER (SE)
Pandectaire, dans PANDECTAIRE
Alaigre comme un papillon, dans PAPILLON
Papillotes de boue [éclaboussures], dans PAPILLOTE
Il croit que les estoiles sont papillotes, dans PAPILLOTE
Paraphraste, dans PARAPHRASTE
Paraseline, dans PARASÉLÈNE
De grand peché grand pardon, dans PARDON
Pardonne à tous, mais à toy point, dans PARDONNER
Chasque oueille [brebis] cherche sa pareille, dans PAREIL, EILLE
Parens sans amis, amis sans pouvoir, pouvoir sans vouloir, vouloir sans effect, effect sans proffit, proffit sans vertu, ne vaut un festu, dans PARENT
Bonne amitié, seconde parenté, dans PARENTÉ
Parez un herisson, il semblera baron, dans PARER
Jamais dormeur ne fit bon guet, ny paresseux ne fit beau faict, dans PARESSEUX, EUSE
Mal fait qui ne parfait, dans PARFAIRE
Parfaiseur, dans PARFAISEUR
À peu parler bien besongner, dans PARLER
Qui ne parle n'erre, dans PARLER
Qui tient boutique doit parler à chascun, dans PARLER
Des paroles ils vindrent au poil, dans PAROLE
À paroles lourdes sourdes oreilles, dans PAROLE
Bonne parole bon lieu tient, dans PAROLE
Douce parole rompt grand ire, dans PAROLE
Longues paroles font les jours courts, dans PAROLE
Mechante parole jetée va partout à la volée, dans PAROLE
L'homme qui a de l'art possede sa part, dans PART
Participal, dans PARTICIPIAL, ALE
Participalement, dans PARTICIPIALEMENT
Il plaidoye beau qui plaidoye sans partie, dans PARTIE
Une partie n'est point le tout, dans PARTIE
J'auray fait en deux pas et un sault, dans PAS
Pas à pas le boeuf prend le lievre, dans PAS
Passager et varier la voix, dans PASSAGER
Passe-chevaux, dans PASSE-CHEVAL
Vous l'eussiez fait passer par le trou du chat, dans PASSER
Le bonheur tost se passe, qui n'en a soin, dans PASSER
Qui passe un jour d'hiver, il passe un de ses ennemis mortels, dans PASSER
Qui a des noix, il en casse ; et qui n'en a pas, il s'en passe, dans PASSER
Semelles et vin passent chemin, dans PASSER
Passereaux et moineaux sont de faux oiseaux, dans PASSEREAU
Patience de Lombard [patience forcée], dans PATIENCE
Au patient demeurent les terres, dans PATIENT, ENTE
Il en patit qui n'en peut mais, dans PÂTIR
Mestier n'avons de pastissier roigneux, dans PÂTISSIER, IÈRE
Patouiller, dans PATOUILLER
Folles femmes n'aiment que pour pasture, dans PÂTURE
Teste de cerf bien paumée, dans PAUMURE
Celui a bon gage du chat, qui en tient la peau, dans PEAU
Il faut discerner la peau de la chemise, dans PEAU
Charité oingt et peché point, dans PÉCHÉ
En coffre ouvert le juste peche, dans PÉCHÉ
Où richesse est peché est, dans PÉCHÉ
Quand tous pechez sont vieux, avarice est encore jeune, dans PÉCHÉ
Il faut perdre un veron pour pescher un saulmon, dans PÊCHER
À grand pecheur esclandre, dans PÉCHEUR, PÉCHERESSE
À grand pescheur eschappe anguille, dans PÊCHEUR
Il luy faudroit fendre les pieds, et l'envoyer paistre comme une pecore, dans PÉCORE
Peculateur, dans PÉCULATEUR
Peculativement, dans PÉCULATIVEMENT
Pedantizer, dans PÉDANTISER
Pedicule, dans PÉDICULE
Jamais teigneux n'aima le peigne, dans PEIGNE
Nul pain sans peine, dans PEINE
Aller et venir font le chemin peler, dans PELER
Pelerine de Venus, dans PÈLERIN, INE
Pendardeau, dans PENDARDEAU
Pendiloches, dans PENDELOQUE
En pendentif, dans PENDENTIF
Ou rendre, ou pendre, ou mort d'enfer attendre, dans PENDRE
Qui plus qu'il n'a vaillant despent, il fait la corde à quoy se pend, dans PENDRE
Mal pense qui ne repense, dans PENSER
Il est bientost deceu qui mal ne pense, dans PENSER
Le loup sçait bien que male beste pense, dans PENSER
Fille oisive, à mal pensive, dans PENSIF, IVE
Percement, dans PERCEMENT
À gens de bien on ne perd rien, dans PERDRE
Asseurement chante qui n'a que perdre, dans PERDRE
Il ne perd rien qui ne perd Dieu, dans PERDRE
On ne doit point querir brebis qui se veut perdre, dans PERDRE
Par trop presser l'anguille on la perd, dans PERDRE
Qui ne retire de sa vache que la queue ne perd pas tout, dans PERDRE
Chose perdue est lors cogneue, dans PERDRE
Tout est perdu ce qu'on donne à fol, dans PERDRE
Tout ce qui gist en peril, n'est pas perdu, dans PERDRE
À pere, à maistre, à Dieu tout-puissant, Nul ne peut rendre l'equivalent, dans PÈRE
De pere gardien fils garde rien, dans PÈRE
Periphraser, dans PÉRIPHRASER
Permeable, dans PERMÉABLE
Perquisiteur, dans PERQUISITEUR
À Noël au tison, à Pasques au perron, dans PERRON
À tel pertuis telle cheville, dans PERTUIS
Il ne trouve rien de trop chaud ny trop pesant, dans PESANT, ANTE
À un chacun son fardeau poise, dans PESER
Remede contre.la peste par art : fuir tost et loing, retourner tard, dans PESTE
De petit petit, et d'assez assez, dans PETIT, ITE
De petit enfant, petit deuil, dans PETIT, ITE
Mon peton [mon mignon], dans PETON
Pestrissement, dans PÉTRISSEMENT
Peupleraye, dans PEUPLERAIE
Piailler, dans PIAILLER
La coste à pic ou en pic, dans PIC
Assez escorche qui tient le pied, dans PIED
Mieux vaut glisser du pied que de la langue, dans PIED
Qui veut aller les pieds nuds ne doit semer des espines, dans PIED
Aujourd'hui en siege, demain en piege, dans PIÉGE
Pierre en puis n'est pas pourrie, dans PIERRE
Il n'est pas masson qui pierres refuse, dans PIERRE
Pietrerie, dans PIÈTRERIE
Qui veut tenir nette sa maison, il n'y faut prestre ni pigeon, dans PIGEON
Pigeon saoul trouve les cerises ameres, dans PIGEON
Piler l'eau en un mortier, dans PILER
Piloriement, dans PILORIEMENT
Pimbesche, dans PIMBÊCHE
Pinastre, dans PINASTRE
Pinceau à peindre le nez [un verre de vin], dans PINCEAU
Pincement, dans PINCEMENT
Pineau, dans PINEAU
Cartes pipées et dez pipez, dans PIPER
Trop piquer le cheval le fait restif, dans PIQUER
Les bonnes gens pour cela ne pisseront pas plus roide, dans PISSER
Un piteux medecin fait une mortelle playe, dans PITEUX, EUSE
Femme trop piteuse fait sa fille roigneuse, dans PITEUX, EUSE
Bien de sa place part qui son amy y laisse, dans PLACE
Placide, dans PLACIDE
Placidement, dans PLACIDEMENT
En cent livres de plaid n'y a pas une maille d'amour, dans PLAID
Jamais ne gaigne qui plaide son seigneur, dans PLAIDER
Homme plaideur, menteur, dans PLAIDEUR, EUSE
Il ne se tord pas qui va plain chemin, dans PLAIN, AINE
Assez demande qui se plaind, dans PLAINDRE
Femme se plaind, femme se deult, femme est malade quand elle veut, dans PLAINDRE
Tel est plein qui se plaind, dans PLAINDRE
De court plaisir long repentir, dans PLAISIR
Qui plaisir fait plaisir requiert, dans PLAISIR
En pont, en planche et en riviere, vallet devant, maistre derriere, dans PLANCHE
Heures planetaires, dans PLANÉTAIRE
Plantars, dans PLANTARD
Planté sur le pied gauche, dans PLANTER
Plaque de plomb en un miroir, dans PLAQUE
Plastronné, dans PLASTRONNER
Le festin estoit de douze plats garnis, et, à chaque service, au lieu de violons et de haultbois, l'on oyoit une scopeterie.... id. VI, 7. Le plat de bas est toujours vuide [les domestiques qui dìnaient au bas bout de la table ont toujours bon appétit], dans PLAT
Qui est loing du plat est près de son dommage, dans PLAT
Tout estat, et rien au plat, dans PLAT
Tel est plein qui se plaint, dans PLEIN, EINE
Assez peult plourer qui n'a qui l'appaise, dans PLEURER
À coeur dolent l'oeil pleure, dans PLEURER
En hyver partout pleut, en esté là où Dieu veut, dans PLEUVOIR
Pliage, dans PLIAGE
Plicature, dans PLICATURE
Pliement, dans PLIEMENT
Dans une gaine d'or un cousteau de plomb, dans PLOMB
Plombagine, dans PLOMBAGINE
Plongement, dans PLONGEMENT
Vanner les plumes au vent, dans PLUME
Plumer une chastaigne, dans PLUMER
Plus-valeurs, dans PLUS-VALUE
Un poil fait ombre, dans POIL
Le loup alla à Rome, et y laissa de son poil, et rien de ses coustumes, dans POIL
Charité oingt, et peché poinct, dans POINDRE
Qui contre esguillon recule deux fois se poind, dans POINDRE
Qui avec son seigneur mange poires, il ne choisit pas des meilleures, dans POIRE
Après la feste et le jeu, les pois au feu, dans POIS
Poissard, A filcher, nimmer, purloyner, pilferer ; one whose fingers are as good as so many lyme-twigs, dans POISSARD, ARDE
Se faire marchand de poisson la veille de pasques, dans POISSON
Poissonneux, dans POISSONNEUX, EUSE,
Policier, dans POLICIER, IÈRE
Polisseur, dans POLISSEUR, EUSE
Polluer, dans POLLUER
Elle y peut bien pondre, mais elle n'y couvera pas, dans PONDRE
Le temps renverse les ponts, dans PONT
Populo, dans POPULO
Populosité, dans POPULOSITÉ
Homme de porc et de boeuf, dans PORC
S'escoutant parler comme un porc qui pisse, dans PORC
Tout cela est frapper à la porte d'un trespassé, dans PORTE
Porte-flambeau, dans PORTE-FLAMBEAU
Porte-guidon, dans PORTE-GUIDON
Porte-hauban, dans PORTE-HAUBANS
Qui rien ne porte, rien ne lui chet [tombe], dans PORTER
Possesseuse, dans POSSESSEUR
Corrompu comme la fesse d'un postillon, dans POSTILLON
Il n'y a rien tel qu'un vieil pot à faire la bonne soupe, dans POT
De mauvaise viande on ne sçait faire bon potage, dans POTAGE
Pouldrement, dans POUDREMENT
De poulles et de pauvreté on est bientost engé, dans POULE
Le regnard presche aux poules, dans POULE
Qui plus despend qu'il ne pourchasse, il ne luy faut pas de besace, dans POURCHASSER
Qui veut parler doit bien pourpenser, dans POURPENSER
Sans estre poursuivi, le meschant prend la fuite, dans POURSUIVRE
Poussade, dans POUSSADE
Desquels vins bien scuvent la pluspart se gaste, tourne et aigrist... lesdits marchands pourroient convertir en vinaigres tant leurs dits vins amers poulsez et estonnez, que les lies qu'ils auront, Ordonn déc. 1585. Bien poulsé longuement chancelle, dans POUSSER
Un clou sert à poulser l'autre, dans POUSSER
D'un sac à charbon ne peut sortir que de la poussiere noire, dans POUSSIÈRE
Contre fortune nul ne peut, dans POUVOIR
Qui mieux ne peut à sa vieille retourne, dans POUVOIR
Preceptrice, dans PRÉCEPTEUR
Preceptoriser, dans PRÉCEPTORISER
Prediseur, dans PRÉDISEUR
Prejugement, dans PRÉJUGEMENT
Presle, dans PRÊLE
Qui premier prend ne s'en repent, dans PREMIER, IÈRE
Qui a apprins à prendre sçait tard que c'est de rendre, dans PRENDRE
Qui peu seme peu prend, dans PRENDRE
Vieil oiseau ne se prend à retz, dans PRENDRE
Vin de grain est plus doux que n'est pas vin de presse, dans PRESSE
Trop presser fait le cheval restif, dans PRESSER
Par trop presser l'anguille on la perd, dans PRESSER
Pressoirage, dans PRESSURAGE
Pressoireur, dans PRESSUREUR
Prestigiateur, dans PRESTIGIATEUR
Tel est housé [botté] qui n'est pas prest, dans PRÊT, ÊTE
Prestable, dans PRÊTABLE
Du temps qu'on se cachoit pour prester argent, dans PRÊTER
Prestraille, dans PRÊTRAILLE
Prevalence, dans PRÉVALENCE
Qui veut apprendre à prier, aille souvent sur la mer, dans PRIER
Primogeniture, dans PRIMOGÉNITURE
Principion, dans PRINCIPION
C'est une bonne prise que d'un jeune loup, dans PRISE
Longuement proceder est à l'advocat vendenger, dans PROCÉDER
Processif, dans PROCESSIF, IVE
Profanation, dans PROFANATION
Profanement, dans PROFANEMENT
Profanement, dans PROFANEMENT
Profilé, dans PROFILER
Profit sans vertu ne vaut un festu, dans PROFIT
Prohibeur, dans PROHIBEUR
Promettre sans donner est fol reconforter, dans PROMETTRE
Entre promettre et donner doit-on la fille marier, dans PROMETTRE
La plus prompte courtoisie, c'est la meilleure, dans PROMPT, OMPTE
Prononçable, dans PRONONÇABLE
À propos truelle, bon jour maçon, dans PROPOS
De peu de chose peu de prose, au mot peu dans PROSE
Prosternement, dans PROSTERNEMENT
Provigner des procez, dans PROVIGNER
Provigneur, dans PROVIGNEUR
Femme prudente et sage est l'ornement de son mesnage, dans PRUDENT, ENTE
Debonnaire mire fait playe puante [le chirurgien qui n'est pas rigoureux fait que les plaies empirent], dans PUANT, ANTE
Publieur, dans PUBLIEUR
Pudiquement, dans PUDIQUEMENT
Puisement, dans PUISEMENT
Puiseur, dans PUISEUR
Purgement, dans PURGEMENT
Pusillanimement, dans PUSILLANIMEMENT
Pustuleux, dans PUSTULEUX, EUSE
Putasserie, dans PUTASSERIE
Quadruplement, dans QUADRUPLEMENT
Avoir un quartier de la lune en la teste, dans QUARTIER
Cela est de son cru ; il n'en doit point le quatriesme, dans QUATRIÈME
Quenaille, dans QUENAILLE
Quiers tu meilleur pain que de froment ?, dans QUERIR
Vache ne sçait que vaut sa queue, jusques à ce qu'elle l'ait perdue, dans QUEUE
Il est en quinte de faire cela, dans QUINTE
Quintessencer, dans QUINTESSENCIER
Il n'est pas quitte qui doibt de reste, dans QUITTE
Quittus, dans QUITUS
Rabaschement, dans RABÂCHEMENT
Rabascher, dans RABÂCHER
Cela luy a bien rabaissé le menton, dans RABAISSER
Rabaisseur, dans RABAISSEUR
Rabotement, dans RABOTEMENT
Raccoustrement, dans RACCOUTREMENT
Raccoustreur, dans RACCOUTREUR, EUSE
Se racroupir, dans RACCROUPIR (SE)
Racle-denare, dans RACLE-DENIER
Raclement, dans RACLEMENT
C'est un point raclé [la chose est faite], dans RACLER
Raccornir, dans RACORNIR
Radis, dans RADIS
Radotement, dans RADOTEMENT
Raffoler, dans RAFFOLER
Jecter une rafle, dans RAFLE
Mets raison en toy, ou elle s'y mettra, dans RAISON
Necessité est la moitié de raison, dans RAISON
Ramadouer, dans RAMADOUER
Ramaigrir, dans RAMAIGRIR
Ramas, dans RAMAS
Se rancir, dans RANCIR
Rapetissement, dans RAPETISSEMENT
Vouloir prendre un homme ras par les cheveux, dans RAS, RASE
Rassasiement, dans RASSASIEMENT
Rassotement, dans RASSOTEMENT
Trop tard se repent le rat entre les pattes du chat, dans RAT
Ratatiné, dans RATATINER (SE)
Ratisser le cerveau, dans RATISSER
Ravageur, dans RAVAGEUR
Ravauderie, dans RAVAUDERIE
Ravigotter, dans RAVIGOTER
Rayement, dans RAYEMENT
Rebannir, dans REBANNIR
Reborner, dans REBORNER
Rebrouiller, dans REBROUILLER
Recalculer, dans RECALCULER
Recensement, dans RECENSEMENT
Rechamailler, dans RECHAMAILLER (SE)
Doré et argenté à rechange, dans RECHANGE
Rechauffement, dans RÉCHAUFFEMENT
Recheuter, dans RECHUTER
Recitement, dans RÉCITEMENT
Les soldats ont fait leur recolte, dans RÉCOLTE
Recombatre, dans RECOMBATTRE
Recommandablement, dans RECOMMANDABLEMENT
De prescheur qui se recommande, en tout temps bonheur nous defende, dans RECOMMANDER
Recompenseur, dans RÉCOMPENSEUR
Recomposer, dans RECOMPOSER
Recondamner, dans RECONDAMNER
De meschant hoste bon reconduiseur, dans RECONDUISEUR
Reconfiner, dans RECONFINER
Reconfisquer, dans RECONFISQUER
Promettre sans donner est fol reconforter, dans RÉCONFORTER
C'est une vache de Barbarie qui ne recognoist que son propre veau, dans RECONNAÎTRE
Folie faire et folie recognoistre sont deux paires de folies, dans RECONNAÎTRE
Reconsiderer, dans RECONSIDÉRER
Reconsoler, dans RECONSOLER
Reconstruire, dans RECONSTRUIRE
Reconsulter, dans RECONSULTER
Recontempler, dans RECONTEMPLER
Reconvertir, dans RECONVERTIR
Reconvoquer, dans RECONVOQUER
Recopier, dans RECOPIER
Recoquiller un livre, dans RECOQUILLER
Recouvrable, dans RECOUVRABLE
Recreativement, dans RÉCRÉATIVEMENT
Recreuser, dans RECREUSER
Recroquebillé, dans RECROQUEVILLER
Jamais François ne furent veus recreus de bien faire, dans RECRU, UE
Rectificateur, dans RECTIFICATEUR
Grande moisson l'obeissant recueille, dans RECUEILLIR
Recuisson, dans RECUISSON
De cheval qui recule au plus tost te delivre, dans RECULER
Pour neant recule qui malheur attend, dans RECULER
Qui contre esguillon recule deux fois se poind, dans RECULER
Recultiver, dans RECULTIVER
Redent, dans REDAN
Redarder, dans REDARDER
Redebatre, dans REDÉBATTRE
Redecorer, dans REDÉCORER
Rededier, dans REDÉDIER
Redesfier, dans REDÉFIER
Redeliberer, dans REDÉLIBÉRER
Redemolir, dans REDÉMOLIR
Redenoncer, dans REDÉNONCER
Redescendre, dans REDESCENDRE
Rediffamer, dans REDIFFAMER
Redimer, dans RÉDIMER
Redisner, dans REDÎNER
Chose bien dite n'a replique ne redicte, dans REDITE
Redompter, dans REDOMPTER
Redondamment, dans REDONDAMMENT
Qui du sien donne, Dieu luy redonne, dans REDONNER
Redoublement, dans REDOUBLEMENT
Reduit de livres en quarterons, dans RÉDUIRE
Refaçon, dans REFAÇON
Chasteau abattu est à demy refaict, dans REFAIRE
Robbe refaict moult l'homme, dans REFAIRE
Refesser, dans REFESSER
Refiger, dans REFIGER (SE)
Reflairer, dans REFLAIRER
Reflexif, dans RÉFLEXIF, IVE
Refouir, dans REFOUIR
Refoulement, dans REFOULEMENT
Refournir, dans REFOURNIR
Refrappement, dans REFRAPPEMENT
Refrenation, dans REFRÉNATION
Refrequenter, dans REFRÉQUENTER
Refricasser, dans REFRICASSER
Refrire, dans REFRIRE
Refrissonner., dans REFRISSONNER
Refrongnement, dans REFROGNEMENT ou RENFROGNEMENT
À bon demandeur, bon refuseur, dans REFUSEUR, EUSE
De serviteur qui se regarde, donne toy soigneusement garde, dans REGARDER
Quand d'autruy parler tu voudras, regarde toy, et tu te tairas, dans REGARDER
Regazouiller, dans REGAZOUILLER
Regeler, dans REGELER
Regimbement, dans REGIMBEMENT
Regimbeur, dans REGIMBEUR, EUSE
Mieux vault reigle que rente, dans RÈGLE
Reglure, dans RÉGLURE
Regourmer, dans REGOURMER
Regraver, dans REGRAVER
Regravir, dans REGRAVIR
Regrettable, dans REGRETTABLE
Regriller, dans REGRILLER
Regrimper, dans REGRIMPER
Reguetter, dans REGUETTER
Reguinder, dans REGUINDER
Rehabiter, dans RÉHABITER
Rehabituer, dans RÉHABITUER
Rehacher, dans REHACHER
Rehaïr, dans REHAÏR
Rehanter, dans REHANTER
Reharceler, dans REHARCELER
Rehasarder, dans REHASARDER
Reheurter, dans REHEURTER
Rehumecter, dans RÉHUMECTER
Reimportuner, dans RÉIMPORTUNER
Reimposer, dans RÉIMPOSER
Reimputer, dans RÉIMPUTER
Reinciser, dans RÉINCISER
Reinciter, dans RÉINCITER
Reinjurier, dans RÉINJURIER
Reinterpreter, dans RÉINTERPRÉTER
Reinterroger, dans RÉINTERROGER
Reinviter, dans RÉINVITER
Rejaser, dans REJASER
Rejauger, dans REJAUGER
Rejaulnir, dans REJAUNIR
Rejectement, dans REJETTEMENT
Rejouster, dans REJOUTER
Rejurer, dans REJURER
Relabourement, dans RELABOUREMENT
Relasche de pendu, dans RELÂCHE
Relateur, dans RELATEUR
Fort est qui abbat, et plus fort qui se releve, dans RELEVER
Reluicter, dans RELUTTER
Remaschement, dans REMÂCHEMENT
Remarchander, dans REMARCHANDER
Remaudire, dans REMAUDIRE
Remballer, dans REMBALLER
Il n'y a rien à rembourser, tout est à boire, dans REMBOURSER
Remediement, dans REMÉDIEMENT
Remontage d'artillerie, dans REMONTAGE
Remploy, dans REMPLOI
Rempoisonner, dans REMPOISONNER
Remprunter, dans REMPRUNTER
De chose perdue le conseil ne se remue, dans REMUER
Renager, dans RENAGER
Renaviger, dans RENAVIGUER
Rendement, dans RENDEMENT
Qui a appris à prendre, sçait tard que c'est de rendre, dans RENDRE
Renettoyer, dans RENETTOYER
Renfester une maison, dans RENFAÎTER
Renfouir, dans RENFOUIR
Rengloutir, dans RENGLOUTIR
Rengouffrer, dans RENGOUFFRER
Renhardir, dans RENHARDIR
Renicher, dans RENICHER
Reniveler, dans RENIVELER
Rennuyer, dans RENNUYER
Renoter, dans RENOTER
Renouvelleur, dans RENOUVELEUR
Rentamer, dans RENTAMER
Mieux vaut reigle que rente, dans RENTE
Qui sait mestier, il est renté, dans RENTER
Rentonner, dans RENTONNER
Rentrainer, dans RENTRAÎNER
Rentraicture, dans RENTRAITURE
Renvahir, dans RENVAHIR
Il y renvioit de sa reste, dans RENVIER
Mal de teste veut repaistre, dans REPAÎTRE
Repartement de debtes, dans RÉPARTEMENT
Mal pense qui ne repense, dans REPENSER
Qui premier prend ne se repent, dans REPENTIR (SE)
Tel consent qui se repent, dans REPENTIR (SE)
Trop tard se repend qui tout despend, dans REPENTIR (SE)
Trop tard se repend le rat entre les pattes du chat, dans REPENTIR (SE)
De court plaisir long repentir, dans REPENTIR
Repetasser, dans REPETASSER
Repiler, dans REPILER
Replouvoir, dans REPLEUVOIR
Chose bien dite n'a replique ne redite, dans RÉPLIQUE
Qui mal entend mal respond, dans RÉPONDRE
Les reposoirs d'un escalier, dans REPOSOIR
Repoulseur, dans REPOUSSEUR
Reprenons notre chevre à la barbe, dans REPRENDRE
Reprimeur, dans RÉPRIMEUR
Le comptable fait reprinse de telle somme, dans REPRISE
Repudiable, dans RÉPUDIABLE
Repudieur, dans RÉPUDIEUR
Un chien requerant, dans REQUÉRANT, ANTE
Camus requinqué, dans REQUINQUER (SE)
Resarcler, dans RESARCLER
Resoluble, dans RÉSOLUBLE
Resommeiller, dans RESOMMEILLER
Resoufler, dans RESOUFFLER
Les paroles du soir ne ressemblent pas à celles du matin, dans RESSEMBLER
Ces choses ressortissent jugement par devant un sage, dans RESSORTIR
En vieille beste n'y a point de resource, dans RESSOURCE
Le fol reste après la feste, dans RESTER
Qui ne retire de sa vache que la queue ne perd pas tout, dans RETIRER
Retisser, dans RETISSER
Retorquable, dans RÉTORQUABLE
Il n'est chance qui ne retourne, dans RETOURNER
Il ne va pas du tout à honte, qui de demie voye retourne, dans RETOURNER
Qui mieux ne peut à sa vieille retourne, dans RETOURNER
Retracer son los [répéter souvent son propre éloge], dans RETRACER
Retrouer, dans RETROUER
Oeil retroussé [oeil dont les paupières sont renversées par quelque lésion], dans RETROUSSER
Revangeur, dans REVANCHEUR
Vin revesche, dans REVÊCHE
Tant dort le chat qu'il se resveille, dans RÉVEILLER
Revendication, dans REVENDICATION
À trop acheter n'y a que revendre, dans REVENDRE
Paon revestu, dans REVÊTIR
Se revirer contre son ennemi, dans REVIRER
Rhabituer, dans RHABITUER
Rhombe girante [toupie], dans RHOMBE
Ricaneux, dans RICANEUR, EUSE
À riche homme n'en chaut qui ami lui soit, dans RICHE
Richement mentir, dans RICHEMENT
Enfans sont richesses de povres gens, dans RICHESSE
Ridement, dans RIDEMENT
Rieble, dans RIÈBLE
Rien n'a, qu'assez n'a, dans RIEN
Qui rien ne porte, rien ne lui chet, dans RIEN
Se rigoler au soleil, dans RIGOLER (SE)
Rinsement, dans RINCEMENT
Rinseur, dans RINCEUR, EUSE
Çà, ça, ripaille, vie de goulus ; à la soupe, garçons, dans RIPAILLE
Femme rit quand elle peut, et pleure quand elle veut, dans RIRE
Ritual, dans RITUEL
Rivement, dans RIVEMENT
Tirer au rivet [tirer à la courte paille], dans RIVET
En petite riviere ne se prend grand poisson, dans RIVIÈRE
Robbe d'autruy ne fait honneur à nully, dans ROBE
Robbe refait moult l'homme, dans ROBE
Fille trop veue, robe trop vestue, n'est pas chere tenue, dans ROBE
Robustement, dans ROBUSTEMENT
Rodeur, dans RÔDEUR
Rodemontade, dans RODOMONTADE
Après pasques et les rogations, fy de prestre et d'oignons, dans ROGATION
Ressembler la monnoye rongnée, dans ROGNER
Qui fief rongne fief pert, dans ROGNER
Cheval rongneux n'a cure qu'on l'estrille, dans ROGNEUX, EUSE
Mere piteuse fait sa fille rongneuse, dans ROGNEUX, EUSE
Mestier n'avons de pastissier rongneux, dans ROGNEUX, EUSE
Les rongneures du temps que nous desrobbons et prenons pour nos affaires, dans ROGNURE
Roguement, dans ROGUEMENT
De meschant homme bon roi, dans ROI
Le loup alla à Rome, et y laissa de son poil et rien de ses coustumes, dans ROME
Rompable, dans ROMPABLE
Rompeur de chanson, dans ROMPEUR
Je suis tout saoul, je danserois bien un rond, dans ROND
Rondin, dans RONDIN
Roquille de vin, dans ROQUILLE
Rosace, dans ROSACE
Truye aime mieux bran [son] que roses, dans ROSE
Estançonner le mensonge d'un roseau, dans ROSEAU
Rossignoler, dans ROSSIGNOLER
Rotateur, dans ROTATEUR, TRICE
Roucoulement, dans ROUCOULEMENT
Les plus rouges [les plus malins] y sont pris, dans ROUGE
Rouissoir, dans ROUISSOIR
Roupille, dans ROUPILLE
Homme mutin, brusque roussin, flascon de vin prennent tost fin, dans ROUSSIN
Qui a florin, latin et roussin, partout il trouve le chemin, dans ROUSSIN
Il n'y a route que de vieux regnards, dans ROUTE
Ruade seiche, dans RUADE
Rubenner, dans RUBANER
Rubennier, dans RUBANIER, IÈRE
À rude chien dur lien, dans RUDE
Rudenté, dans RUDENTÉ, ÉE
Rudenture, dans RUDENTURE
Encores n'a pas failli qui a à ruer, dans RUER
Rugueux, dans RUGUEUX, EUSE
Ruinement, dans RUINEMENT
Voguer de rumb en rumb, dans RUMB
Homme rusé tard abusé, dans RUSÉ, ÉE
Les plus rusez sont les premiers prins, dans RUSÉ, ÉE
Rustauderie, dans RUSTAUDERIE
D'un sac à charbon ne peut sortir que de la poussiere noire, dans SAC
Chascun ira au moulin avec son sac, dans SAC
On lie bien le sac avant qu'il soit plein, dans SAC
Saccader, dans SACCADER
Sel sacerdotal, dans SACERDOTAL, ALE
Femme safre et yvrognesse, de son corps n'est pas maistresse, dans SAFRE
Chascun est sage après le coup, dans SAGE
En defaut de sage monte fol en chaire, dans SAGE
Fols sont sages quand ils se taisent, dans SAGE
Mieux vaut une once de fortune qu'une livre de sagesse, dans SAGESSE
Hardiment parle teste saine, dans SAIN, AINE
Oublier Dieu parmi tous les saints, dans SAINT, AINTE
Il n'est miracle que de vieux saincts, dans SAINT, AINTE
Le fleuve passé, le sainct oublié, dans SAINT, AINTE
Salacité, dans SALACITÉ
Le doigt sale, dans SALE
Salecoque, salcoque, dans SALICOQUE
Salissure, dans SALISSURE
Saloppe, dans SALOPE
Saluade, dans SALUADE
Salubrement, dans SALUBREMENT
Le sanglier n'est qu'un hoste, dans SANGLIER
Celui qui sanicle a, de mire [médecin] affaire il n'a, dans SANICLE
De grande maladie vient-on bien en grande santé, dans SANTÉ
Sappement, dans SAPEMENT
Sardanapalisme, dans SARDANAPALISME
Sarmenteux, dans SARMENTEUX, EUSE
Sassement, dans SASSEMENT
Sasseure, dans SASSURE
Satyriquement, dans SATIRIQUEMENT
À chair de loup sauce de chien, dans SAUCE
Il ne saucera son pain en ma souppe, dans SAUCER
Il faut perdre un veron pour pescher un saulmon, dans SAUMON
Saulmuré, dans SAUMURÉ, ÉE
Aussitost prest qu'un chien auroit sauté un escalier, dans SAUTER
Sauve-vie, dans SAUVE-VIE
Sçavantement, sçavamment, dans SAVAMMENT
Le beau soulier devient enfin savate, dans SAVATE
Assez sçait qui sçait vivre et se taire, dans SAVOIR
Il ne sçait rien qui ne va par villes, dans SAVOIR
Il ne sçait rien qui ne veut bien faire, dans SAVOIR
Quelque sçavoir que soit en l'homme, s'il n'a de l'argent, on s'en mocque, dans SAVOIR
Savonnier, dans SAVONNIER
Une science requiert tout son homme, dans SCIENCE
Scissile, dans SCISSILE
Sciure, dans SCIURE
Seamment, dans SÉAMMENT
Sebille, dans SÉBILE
Secoueur, dans SECOUEUR
Secretion, dans SÉCRÉTION
Porreau sectile, dans SECTILE
Seculaire, dans SÉCULAIRE
Secularité, dans SÉCULARITÉ
Qui envoye chetif à la mer, il n'en rapporte poisson ne sel, dans SEL
Orgueilleuse semblance monstre folle cuidance, dans SEMBLANCE
Semelles et du vin passent chemin, dans SEMELLE
Telle semence, telle moisson, dans SEMENCE
Teste de cerf bien semée, dans SEMER
Semer un grain d'orge pour attraper un pigeon, dans SEMER
Au XVIe siècle, il était adjectif : juges semestres, dans SEMESTRE
Semoncer, dans SEMONCER
Semole, dans SEMOULE
En amour est folie et sens, dans SENS
Il est bien fol qui à fol sens demande, dans SENS
Nul n'a trop pour soy de sens, dans SENS
Sentencieusement, dans SENTENCIEUSEMENT
Septuple, dans SEPTUPLE
Cheval courant est un sepulchre ouvert, dans SÉPULCRE
Sergeant de tonnelier, dans SERGENT
Seringuement, dans SERINGUEMENT
Il faut tirer le serpent du buisson par la main d'autruy, dans SERPENT
Contre coignée serrure ne peut, dans SERRURE
Serviablement, dans SERVIABLEMENT
Beau service fait amis, et vray dire ennemis, dans SERVICE
Qui sert commun, nul ne le paye, et, s'il defaut, chascun l'abaye, dans SERVIR
Verrue sessile, dans SESSILE
Seveux, dans SÉVEUX, EUSE
Sideration, dans SIDÉRATION
Sifflant en paume, je me rendrai à vous, dans SIFFLER
Sifflerie, dans SIFFLERIE
Les vertus surmontent les signes [influences astrologiques], dans SIGNE
Haine de prince signifie mort d'homme, dans SIGNIFIER
Simulateur, dans SIMULATEUR, TRICE
Siphon, dans SIPHON
Tel seigneur, tel chien, dans SIRE
Au monde n'a si grand dommage que de seigneur à fol courage, dans SIRE
Jamais ne gaigne qui plaide à son seigneur, dans SIRE
Soeurette, dans SOEURETTE
Il n'a pas soif qui de l'eau ne boit, dans SOIF
Nul soir sans jour, dans SOIR
Les paroles du soir ne ressemblent pas à celles du matin, dans SOIR
Soldanelle, dans SOLDANELLE
À jeune soldat vieil cheval, dans SOLDAT
Soldatesquement, dans SOLDATESQUEMENT
Sombrer [rendre obscur], dans SOMBRER
Servir à sac et à somme, dans SOMME
Somptuaire, dans SOMPTUAIRE
Songe-malice., dans SONGE-MALICE
Tousjours truye songe bran, dans SONGER
Mouton sonnaillier, dans SONNAILLER
Attacher la sonnette à l'oreille du chat, dans SONNETTE
Chascun demande sa sorte, dans SORTE
Il ne peut sortir du sac que ce qu'il y a dedans, dans SORTIR
Sorti de mauvaise femme, dans SORTIR
Femme sotte se cognoist à la cotte, dans SOT, OTTE
Qui plus vit, plus a à souffrir, dans SOUFFRIR
Si truye forfait, les pourceaux le souffrent, dans SOUFFRIR
Si souhaits fussent vrais, pastoureaux seroient rois, dans SOUHAIT
À poures coeurs petit souhait, dans SOUHAIT
Souillement, dans SOUILLEMENT
Soubmission, dans SOUMISSION
Mal soupe qui tard disne, dans SOUPER
Souspirement, dans SOUPIREMENT
Sourcier, dans SOURCIER
Souriceau, dans SOURICEAU
Soriciere, dans SOURICIÈRE
Endurer une sous-barbe [coup sous le menton], affront, dans SOUS-BARBE
Spargirie, dans SPAGIRIE
Speculaire, dans SPÉCULAIRE
Spire, dans SPIRE
Stagnant, dans STAGNANT, ANTE
Stationnaire, dans STATIONNAIRE
Stationner, dans STATIONNER
Stereometrie, dans STÉRÉOMÉTRIE
Stillatoire, dans STILLATOIRE
Stimulateur, dans STIMULATEUR, TRICE
Strangulation, dans STRANGULATION
Stratagematique, dans STRATAGÉMATIQUE
Strié, dans STRIÉ, ÉE
Strieure, dans STRIURE
Suavement, dans SUAVEMENT
Subjugation, dans SUBJUGATION
Sublimement, dans SUBLIMEMENT
Subtiliation, dans SUBTILISATION
Succion, dans SUCCION
Suffumigation, dans SUFFUMIGATION
Suin, dans SUINT
Qui de ses subjects est haï n'est pas seigneur de son païs, dans SUJET, ETTE
Nule vie sans son suplice, dans SUPPLICE
Supposeur, dans SUPPOSEUR
Quelque bon suppost vous le dira, dans SUPPÔT
Suradjouster, dans SURAJOUTER
Surdoreure, dans SURDORURE
Surflorir, dans SURFLEURIR
Surpeau, dans SURPEAU
Surpreneur, dans SURPRENEUR
Sursaulter, dans SURSAUTER
Surtaxe, dans SURTAXE
Survestir, dans SURVÊTIR
Suscitateur, dans SUSCITATEUR
Suseraineté, dans SUZERAINETÉ
Symbolization, dans SYMBOLISATION
Symmetrié, dans SYMÉTRISER
Table sans sel, bouche sans salive, dans TABLE
Table vault escole notable, dans TABLE
Il est à table et n'ose manger, dans TABLE
De grosse table à l'estable, dans TABLE
Ronde table oste le debat, dans TABLE
Tacheture, dans TACHETURE
Tadorne, BELON. dans TADORNE
Bien dire fait rire, bien faire fait taire, dans TAIRE
Fols sont sages quand ils se taisent, dans TAIRE
Quand d'autruy parler tu voudras, regarde toy, et te tairas, dans TAIRE
Tarabuster, dans TARABUSTER
Tarault, dans TARAUD
Qui tard veut ne veut, dans TARD
Quoique fol tarde, jour ne tarde, dans TARDER
Il n'est cheval qui n'ait sa tare, dans TARE
Il n'a escu ni targe, dans TARGE
On se saoule bien de manger tartes, dans TARTE
Taurillon, dans TAURILLON
Le tavernier s'enyvre de sa taverne, dans TAVERNIER, IÈRE
Jamais teigneux n'aima le pigne, dans TEIGNEUX, EUSE
Joye au coeur fait beau teint, dans TEINT
Entre tels tel deviendras, dans TEL, ELLE
Temperement, dans TEMPÉRÉMENT
Deux pots au feu signifient feste, deux femmes font la tempeste, dans TEMPÊTE
Tenacement, dans TENACEMENT
Tenacité, dans TÉNACITÉ
Tenaillement, dans TENAILLEMENT
Qui à aise tend, aise luy faut, dans TENDRE
Celuy peut hardiment nager, à qui l'on tient le menton, dans TENIR
Tergiversateur, dans TERGIVERSATEUR
Ternisseur, dans TERNISSEUR
Terre chevauchée est à demi mangée, dans TERRE
On ne doit pas laisser bonne terre pour mauvais seigneur, dans TERRE
Tenez chaud le pied et la teste, au demeurant vivez en beste, dans TÊTE
Tiercelet de Job [très patient], dans TIERCELET
Tant que tige fait souche, elle ne branche jamais, dans TIGE
La mere du timide ne sçait que c'est de pleurer, dans TIMIDE
Timidement, dans TIMIDEMENT
Timoré, dans TIMORÉ, ÉE
Il a beaucoup de tin touins en la teste, dans TINTOUIN
Tiqueté, dans TIQUETÉ, ÉE
Les tirans d'une bourse, d'un chaperon de faucon, dans TIRANT
Ce qu'assemble pille pille, desassemble tire tire, dans TIRER
On touche tousjours sur le cheval qui tire, dans TIRER
Titanique, dans TITANIQUE
Titubation, dans TITUBATION
À toile ourdie Dieu mande le fil, dans TOILE
Toiseur, dans TOISEUR
Tolerablement, dans TOLÉRABLEMENT
Qui chope et ne tombe adjouste à ses pas, dans TOMBER
Tondoison, dans TONDAISON
Toutesfois fut le pré tondu, dans TONDRE
Quand il tonne en mars, nous pouvons dire helas, dans TONNER
Tout ce que tonne ne nous estonne, dans TONNER
Torchon de paille, dans TORCHON
Il ne se tord pas qui va plain chemin, dans TORDRE
Tortouere, dans TORTOIR
Tortue busche fait droict feu, dans TORTU, UE
On touche toujours sur le cheval qui tire, dans TOUCHER
Toucheur d'asnes, dans TOUCHEUR
Tour de mulet, dans TOUR
Torrion, dans TOURION
Il n'y a gueres moins de torment au gouvernement d'une famille que d'un estat entier, id. I, 274. Assez parens, assez tourmens, dans TOURMENT
Tourne-bride, dans TOURNEBRIDE
Bon charton tourne en petit lieu, dans TOURNER
Tourniquet, dans TOURNIQUET
Qui tout me donne tout me nie, dans TOUT, TOUTE
Qui de tout se taist de tout a prix, dans TOUT, TOUTE
Il est tout presché qui n'a cure de bien faire, dans TOUT, TOUTE
Toutefois fut le pré tondu, dans TOUTEFOIS
Tracement, dans TRACEMENT
Tracer une harengue, dans TRACER
Nature fait chien tracer, dans TRACER
Traction, dans TRACTION
De grand train à l'estrain [à la paille], dans TRAIN
Trainard, dans TRAÎNARD
Un traict du laict d'une beste, dans TRAIT
Du dire au faict y a grand traict, dans TRAIT
Trajectoire, dans TRAJECTOIRE
Tranche-montaigne, dans TRANCHE-MONTAGNE
Transmissible, dans TRANSMISSIBLE
Transplantation, dans TRANSPLANTATION
Transplanteur, dans TRANSPLANTEUR
Transvasement, dans TRANSVASEMENT
La trape des cieux, dans TRAPPE
Traversement, dans TRAVERSEMENT
C'est tout un de choir et de trebucher, dans TRÉBUCHER
Saulter de treille en paisseaux, dans TREILLE
Trezeine, dans TREIZAINE
Trempette, dans TREMPETTE
Triade, dans TRIADE
Trigaut, dans TRIGAUD, AUDE
Les tripes d'un fagot [l'intérieur], dans TRIPE
Tripe pleine ne combat bien ni ne fuit bien, dans TRIPE
Tripoteur, dans TRIPOTEUR, EUSE
Triste comme un bonnet de nuit sans coiffe, dans TRISTE
Triturer, dans TRITURER
Yeux triviaux, dans TRIVIAL, ALE
Trivialitez, dans TRIVIALITÉ
Secret de trois, secret de tous, dans TROIS
Il y a plus de trompeurs que de trompes, dans TROMPE
À pain et oignon trompette ne clairon, dans TROMPETTE
Assez n'y a, si trop n'y a, dans TROP
Le trou trop ouvert sous le nez fait porter souliers deschirez, dans TROU
Oster les chiens pour venir à bout du troupeau, dans TROUPEAU
Sottes filles à marier sont fascheux troupeaux à garder, dans TROUPEAU
Trousser un verre de vin, dans TROUSSER
Qui bien fera bien se trouvera, dans TROUVER
Qui fit normand, il fit truand, dans TRUAND, ANDE
Trufle, la macre et la trufe, dans TRUFFE
Tube, dans TUBE
Tel tue qui ne pense que blesser, et tel cuide frapper qui tue, dans TUER
Qui se mesle de autruy mestier, il trait sa vache en un panier, dans VACHE
Qui ne retire de sa vache que la queue ne perd pas tout, dans VACHE
Rien ne vaut l'assaillant, s'il n'est fort et vaillant, dans VAILLANT, ANTE
Qui plus qu'il n'a vaillant despend, Il fait la corde à quoy se pend, dans VAILLANT
En vaisseau non lavé ne peut on vin garder, dans VAISSEAU
Un meschant vaisseau jamais ne tombe de la main, dans VAISSEAU
Promettre monts et vaux, dans VAL
Cheval fait et valet à faire, dans VALET
De grand maistre hardi valet, dans VALET
Varletaille, dans VALETAILLE
Varleter, dans VALETER
Après grande vallée rude montée, dans VALLÉE
C'est argent qu'argent vaut, dans VALOIR
Vanner sa farine au vent, dans VANNER
Vaticinateur, dans VATICINATEUR
Vautrement, dans VAUTREMENT
Veillement, dans VEILLEMENT
Assez veille qui bien fait, dans VEILLER
Tu lui as bien trouvé la veine, dans VEINE
La vache du riche velle souvent, celle du povre avorte, dans VÊLER
Venalement, dans VÉNALEMENT
Où pain faut, tout est à vendre, dans VENDRE
Un quartier fait l'autre vendre, dans VENDRE
C'est une chasse où le veneur est pris, dans VENEUR
Des paroles ils viennent au poil, dans VENIR
Il ne demeure pas trop qui vient, dans VENIR
Qui vient est beau, qui apporte encore plus beau, dans VENIR
Qui tost vient à son hostel, mieux luy en est à son souper, dans VENIR
Nul vent ne fait pour celuy qui n'a point de port destiné, dans VENT
J'ay veu d'autres vents venter, dans VENTER
En petit ventre grand cueur, dans VENTRE
Tout estat est viande aux vers, dans VER
Verdurier, dans VERDURIER
Veridique, dans VÉRIDIQUE
Par trop debatre la verité, se perd, dans VÉRITÉ
Vermiforme, dans VERMIFORME
Paillard comme un verrat, dans VERRAT
À grand homme grand verre, dans VERRE
Verseur, dans VERSEUR
Il lui a pris une verve, dans VERVE
Vessigon, dans VESSIGON
Vexateur, dans VEXATEUR
Viable, dans VIABLE
Victimaire, dans VICTIMAIRE
De mains vuides prieres vaines, dans VIDE
Vieux peché fait nouvelle honte, dans VIEIL ou VIEUX, VIEILLE
Mieux vaut l'ombre d'un sage vieillard que les armes d'un jeune coquard, dans VIEILLARD
Jeunesse oiseuse, vieillesse disetteuse, dans VIEILLESSE
Vigilamment, dans VIGILAMMENT
Se mettre dedans la vigne jusques au pescher, dans VIGNE
Quand le chou passe le sep, le vigneron meurt de soif, dans VIGNERON, ONNE
Selon la ville les bourgeois, dans VILLE
A l'entrée de la ville est le commencement des maisons, dans VILLE
Violation, dans VIOLATION
Virement, dans VIREMENT
Vireurs d'aumelettes, dans VIREUR
Rouge visage et grosse pance Ne sont signe de penitence, dans VISAGE
Qui vise loing, jamais ne rend son coup heureux, dans VISER
Tousjours ne frappe l'on pas à ce quoy l'on vise, dans VISER
Vociferation, dans VOCIFÉRATIONS
Pour grasse que soit la geline, Elle a besoing de sa voisine, dans VOISIN, INE
Tenir ne faut pour bon voisin Un ami de table et de vin, dans VOISIN, INE
Volageté, dans VOLAGETÉ
Volatiliser, dans VOLATILISER
Perdre la volée pour le bond, dans VOLÉE
Meschante parole jectée va partout à la volée, dans VOLÉE
Tel pense voler qui ne sauroit bouger, dans VOLER
Voluble, dans VOLUBLE
Ce sont les pires bourdes que les vrayes, dans VRAI, AIE
Beau service fait amis, vray dire ennemis, dans VRAI, AIE
Tout vray n'est pas bon à dire, dans VRAI, AIE
Se réduire au zéro, dans ZÉRO