COSTAR

Citations

Ce procédé est un peu trop cavalier pour un homme de bréviaire, dans LE ROUX, Dict. comique. dans CAVALIER, IÈRE
Je m'étonne que votre style puisse être si chaste, étant si mâle et si fort, ib. dans CHASTE
Chasteté de style, dans BOUHOURS, Nouv. rem. dans CHASTETÉ
Ses refus ne valent rien que confits ; et encore faut-il employer beaucoup de sucre en cette sorte de confiture, pour en ôter l'amertume, t. I, lettre 388, dans RICHELET dans CONFIT, ITE
Tant de preuves sont superflues en une vérité si visible et si généralement consentie, dans RICHELET dans CONSENTI, IE
Il s'est attiré la détestation de tout le monde, Lettres, dans RICHELET dans DÉTESTATION
La fortune en cela ne vous a pas même effleuré la peau, Lett. 149, dans RICHELET dans EFFLEURER
Je suis sûr que vous ne sauriez faire que de bonnes élections, t. II, lett. 319, dans RICHELET dans ÉLECTION
Parmi tant de styles, il y en peut avoir de trop enflés aussi bien que de trop bas ; de trop bouffis, comme de trop maigres et de trop étiques, dans MÉNAGE, Rem. dans ÉTIQUE
Vous savez, monsieur, qu'Hercule filait adroitement chez Omphale et même qu'il y filait doux, Entretiens, p. 58, dans RICHELET dans FILER
En marchant toujours je clopine, Et l'on me dit, quand je chemine : C'est pauvre chose qu'un goutteux, dans RICHELET dans GOUTTEUX, EUSE
C'est vous [un avocat au parlement] qui êtes le patron des autres patrons, vous qui défendez si éloquemment la mémoire des ministres d'État, et qui la sauvez des vilaines griffes de l'insolente calomnie, lett. 12, t. I, dans RICHELET dans GRIFFE
On disait d'un courtisan d'Auguste que c'était un homme de toutes heures ; cet éloge appartenait légitimement à mon cher ami, il était propre pour les bonnes et pour les mauvaises, Déf. des oeuvres de Voiture. dans HEURE
J'avais dépit de ne pouvoir vous traiter d'illustrissime, (à Lingendes nommé évêque de Sarlat), dans LIVET, la Gramm. franç. p. 74 dans ILLUSTRISSIME
Il faut imiter au commencement pour devenir inimitable, dans RICHELET dans INIMITABLE
Vous imitez l'humeur de Cicéron, ce prince des orateurs, Apologie de Voiture dans PRINCE
J'ai trouvé d'habiles gens qui avaient à peu près le même goût pour l'Iliade et pour l'Odyssée, et qui préféraient ce dernier poëme au premier, à cause qu'il y avait de plus longues et de plus fréquentes narrations, et par conséquent plus de reposoirs et plus de lieux pour respirer à leur aise, Déf. des oeuvres de Voiture, dans RICHELET dans REPOSOIR
Il faut l'avouer, la philosophie est bien fanfaronne ; ses armes sont plus dures et plus luisantes qu'elles ne sont fortes ; tous ces grands mots de Sénèque ne sont que des rodomontades d'un Espagnol qui était longtemps avant Rodomont, t. I, Lett. 84, dans RICHELET dans RODOMONTADE