Marie-Jean Antoine Caritat, marquis de CONDORCET (1743 - 1794)

Citations

Finissons ; mais demain, muse, a recommencer, Sat. VII dans À
La nature, féconde en bizarres portraits, Dans chaque âme est marquée à de différents traits, Art. Poét. III dans À
Et fait comme je suis, au siècle d'aujourd'hui, Qui voudra s'abaisser à me servir d'appui ?, Sat. I dans ABAISSER
Les livres sur Évrard fondent comme la grêle Qui, dans un grand jardin, à coups impétueux, Abat l'honneur naissant des rameaux fructueux, Lutr. V dans ABATTRE
Moi-même, Arnauld, ici, qui te prêche en ces rimes, Plus qu'aucun des mortels par la honte abattu, En vain j'arme contre eux une faible vertu, Ép. III dans ABATTU, UE
Comme on voit les frelons, troupe lâche et stérile, Aller piller le miel que l'abeille distille, Sat. I dans ABEILLE
Chez nos dévots aïeux le théâtre abhorré, Art poét. III dans ABHORRÉ, ÉE
Dieu résolut enfin.... D'abîmer sous les eaux tous ces audacieux, Sat. XI dans ABÎMER
Pour soutenir tes droits.... Abîme tout plutôt, c'est l'esprit de l'Église, Lutrin, I dans ABÎMER
Toi donc qui vois les maux où ma muse s'abîme, Sat. II dans ABÎMER
Au contraire, cet autre, abject en son langage, Fait parler les bergers comme on parle au village, Art poét. II dans ABJECT, ECTE
Où l'on voit tous les jours l'innocence aux abois, Sat. I dans ABOI
Dès que j'y veux rêver, ma veine est aux abois, ib. VII dans ABOI
Justement confus de mon peu d'abondance, Je me fais un chagrin du bonheur de la France, Ép. VI dans ABONDANCE
Souvent trop d'abondance appauvrit la matière, Art. poét. III dans ABONDANCE
Fuyez de ces auteurs l'abondance stérile, Et ne vous chargez pas d'un détail inutile, ib. I dans ABONDANCE
.... Verras-tu d'un esprit bien tranquille Chez ta femme aborder et la cour et la ville ?, Sat. X dans ABORDER
Elle y voit aborder le marquis, la comtesse, Le bourgeois, le manant, le clergé, la noblesse, Sat. I dans ABORDER
Je chante les combats et cet homme pieux Qui, des bords phrygiens conduit dans l'Ausonie, Le premier aborda les champs de Lavinie, Art poét. III dans ABORDER
De son mortel poison tout courut s'abreuver, Sat. XI dans ABREUVER
Un galant de qui tout le métier Est de courir le jour de quartier en quartier, Et d'aller à l'abri d'une perruque blonde De ses froides douceurs fatiguer tout le monde, Sat. IV dans ABRI
Le seul chanoine Évrard d'abstinence incapable, Lutr. IV dans ABSTINENCE
Donnons à ce grand oeuvre une heure d'abstinence, ib. dans ABSTINENCE
Un merveilleux absurde est pour moi sans appas, A. P. III dans ABSURDE
Les ordres le plus sûrement accomplis sont ceux.... Qu'en un lieu, qu'en un jour un seul fait accompli Tienne jusqu'à la fin le théâtre rempli, Art. p. II dans ACCOMPLI, IE
Et voyant contre Dieu le diable accrédité N'osent qu'en bégayant prêcher la vérité, Ép. XI dans ACCRÉDITÉ, ÉE
D'un carrosse en tournant il accroche une roue, Sat. VI dans ACCROCHER
Nos braves s'accrochant se prennent aux cheveux, Sat. III dans ACCROCHER
Former des accusations contre quelqu'un, Sat. XII, avertiss. dans ACCUSATION
Où donc est ce grand coeur dont tantôt l'allégresse Semblait du jour trop long accuser la paresse ?, Lutr. II dans ACCUSER
Son livre, aimé du ciel et chéri des lecteurs, Est souvent chez Barbin entouré d'acheteurs, A. P. I dans ACHETEUR, EUSE
Souvent, pour m'achever, il survient une pluie, Sat. VI dans ACHEVER
Le commandeur voulait la scène plus exacte ; Le vicomte indigné sortait au second acte, Épît. VII dans ACTE
Que tu sais bien, Racine, à l'aide d'un acteur, Émouvoir, étonner, ravir un spectateur !, Ép. VII dans ACTEUR, TRICE
Thespis fut le premier qui, barbouillé de lie, Promena par les bourgs cette heureuse folie, Et d'acteurs mal ornés chargeant un tombereau, Amusa les passants d'un spectacle nouveau, A. P. III dans ACTEUR, TRICE
Mon esprit n'admet point un pompeux solécisme, Ni d'un vers ampoulé l'orgueilleux barbarisme, A. P. I dans ADMETTRE
La cour.... Distingua le naïf du plat et du bouffon, Et laissa la province admirer le Typhon, A. P. I dans ADMIRER
L'ignorance toujours est prête à s'admirer, A. P. I dans ADMIRER
Je ne vais pas au Louvre adorer la fortune, Sat. II dans ADORER
Voilà jouer d'adresse et médire avec art, Sat. IX dans ADRESSE
Entre ceux qui t'adressent leurs veilles, Disc. au Roi. dans ADRESSER
La louange agréable est l'âme des beaux vers ; Mais je tiens, comme toi, qu'il faut qu'elle soit vraie, Et que son tour adroit n'ait rien qui nous effraie, Ép. IX dans ADROIT, OITE
Soit qu'il fasse au sénat courir les sénateurs, D'un tyran soupçonneux pâles adulateurs, Art. p. II dans ADULATEUR, TRICE
[Il] a longtemps le teint pâle et le coeur affadi, Lutr. II dans AFFADI, IE
Vous ferez-vous toujours des affaires nouvelles ?, Sat. IX dans AFFAIRE
Une garnison affamée par l'ennemi ... dans la disette, une muse affamée Ne peut pas, dira-t-on, subsister de fumée, A. P. IV dans AFFAMÉ, ÉE
Ton courage affamé de péril et de gloire, Court d'exploits en exploits, de victoire en victoire, Sat. VIII dans AFFAMÉ, ÉE
.... je ne puis souffrir ces auteurs renommés, Qui, dégoûtés de gloire et d'argent affamés, A. P. IV dans AFFAMÉ, ÉE
Perse en ses vers obscurs, mais serrés et pressants, Affecta d'enfermer moins de mots que de sens, A. P. II dans AFFECTER
Pour éblouir les yeux, la fortune arrogante Affecta d'étaler une pompe insolente, Épît. IX dans AFFECTER
Je laisse aux doucereux ce langage affété, Sat. IX dans AFFÉTÉ, ÉE
Un dévot aux yeux creux et d'abstinence blême, S'il n'a point le coeur juste, est affreux devant Dieu, Sat. II dans AFFREUX, EUSE
Et plus loin des valets l'un l'autre s'agaçans, Sat. VI dans AGACER
Ce vieillard dans le choeur a déjà vu quatre âges, Lutr. I dans AGE
Chaque âge a ses plaisirs, son esprit et ses moeurs, Art poét. III dans AGE
Le monde, de qui l'âge avance les ruines, Ne peut plus enfanter de ces âmes divines, Lutr. III dans AGE
Jamais, pour s'agrandir, vit-on dans sa manie Un tigre en factions partager l'Hyrcanie ?, Sat. VIII dans AGRANDIR
Que tu sais bien, Racine, à l'aide d'un acteur, Émouvoir, étonner, ravir un spectateur !, Ép. VII dans AIDE
Ce long amas d'aïeux, que vous diffamez tous, Sont autant de témoins qui parlent contre vous, Sat. v. dans AÏEUL
Un aigle sur un champ prétendant droit d'aubaine, Ne fait point appeler un aigle à la huitaine, Sat. VII dans AIGLE
Rendre à l'aigle éperdu sa première vigueur, Disc. au roi. dans AIGLE
Dans vos discours chagrins plus aigre et plus mordant Qu'une femme en furie ou Gauthier en plaidant, Sat. IX dans AIGRE
Mais Evrard, en passant coudoyé par Boirude, Ne sait point contenir son aigre inquiétude, Lutr. V dans AIGRE
On lui confia le soin de mettre en ordre la bibliothèque publique et le cabinet des médailles, Haller. dans CABINET
Comme il est important, dans ces expériences, de connaître l'origine des matières qu'on soumet à l'analyse, on est obligé d'indiquer le cabinet d'où elles sont tirées, Bucquet. dans CABINET
Les lois de la communication de la chaleur, dont la découverte honorera peut-être notre siècle, mais qui sont encore à demi cachées aux yeux des physiciens, Bucquet. dans CACHÉ, ÉE
Le café avait été transporté, en 1726, dans nos îles de l'Amérique par M. Desolieux, depuis chef d'escadre, à qui M. Dufai en avait confié quelques pieds ; manquant d'eau dans la traversée, il avait conservé ce dépôt précieux aux dépens de son propre nécessaire, Maurepas. dans CAFÉ
Dans le siècle dernier l'invention des nouveaux calculs avait produit une révolution dans les sciences mathématiques, Bourdelin. dans CALCUL
Son régime était soigneusement calculé sur les changements que, selon M. Malouin, l'âge produit dans l'économie animale, Malouin. dans CALCULÉ, ÉE
M. d'Arci examina quelle différence la longueur des pièces de même calibre, tirées avec des charges égales, produit dans la vitesse du boulet, d'Arci. dans CALIBRE
Et malgré toute la puissance des califes, la mesure d'un degré du méridien, faite par leur ordre, est le seul monument qui reste de leur grandeur, Maurepas. dans CALIFE
Les calmants apaisaient ses douleurs, lui rendaient des forces, et en lui donnant la faculté de s'occuper encore, lui ôtaient l'idée de tout ce qu'il allait perdre et de tout ce qu'il allait laisser, Bucquet. dans CALMANT, ANTE
Celui de ses aïeux qui, ayant embrassé le calvinisme, fut obligé d'abandonner sa patrie, était établi dans la ville de Troyes...., Tronchin. dans CALVINISME
À l'âge de vingt-un ans, Linné se rendit à Upsal, qu'on pouvait alors regarder comme la capitale littéraire de la Suède, Linné. dans CAPITAL, ALE
M. de Linné chercha les caractères fondamentaux de son système dans les parties des plantes qui servent à leur reproduction, Linné. dans CARACTÈRE
Faire honneur à M. de Maurepas de cet esprit de modération, d'indulgence même, qui a constamment caractérisé son ministère, Maurepas. dans CARACTÉRISER
Ses forces ne lui permettaient ni de faire de grands efforts ni de se flatter de l'espérance d'une longue carrière, Busquet. dans CARRIÈRE
Lorsqu'on fait tourner des cartons peints de jaune et de bleu, on n'aperçoit qu'un cercle continu de couleur verte, d'Arci. dans CARTON
Nous avons cru devoir rendre ce témoignage aux vertus d'un sage dont l'envie n'a point respecté les cendres, Malouin. dans CENDRE
M. Malouin trouvait, parmi les savants et les gens de lettres, des malades souvent peu disposés à croire à la certitude de la médecine ; et peu de médecins en ont été aussi persuadés que lui, Malouin. dans CERTITUDE
L'augmentation de force produite par une plus grande charge dans un canon de longueur donnée a des limites très étroites, d'Arci. dans CHARGE
On le consultait dans ces maladies rares et extraordinaires pour lesquelles les charlatans n'ont pu faire accroire que la connaissance de l'anatomie fût inutile, Bertin dans CHARLATAN
Il ne faut pas s'imaginer qu'il soit très aisé de débarrasser la médecine des prétendues théories chimiques ; la charlatanerie les a fort multipliées, Bucquet. dans CHARLATANERIE
Les ouvrages de Stahl, malheureusement trop obscurs, avaient besoin qu'un homme né avec le génie de la chimie nous apprît à les entendre ; c'est une des obligations que nous avons eues à M. Rouelle, Malouin. dans CHIMIE ou CHYMIE
On ne doit pas confondre avec les mouvements que produit l'irritabilité, ces changements purement chimiques que l'application des caustiques fait éprouver à toutes les parties molles des corps organisés, Haller. dans CHIMIQUE
Un enfant, en agitant circulairement un charbon allumé, produit l'apparence d'une roue de feu, d'Arci. dans CIRCULAIREMENT
Il osa former le projet de décrire et de classer tous les êtres de la nature, Linné. dans CLASSER
Ceux qui n'auraient vu dans la chimie qu'une suite d'expériences curieuses, de théories abstraites, apprenaient à la regarder comme la clef de l'histoire naturelle, Bucquet. dans CLEF ou CLÉ
On voit que les grands noms ne lui en imposaient pas ; il combat quelquefois Morgagni en le respectant, et Haller en l'estimant, Bertin. dans COMBATTRE
Cet hommage rendu à l'Académie par un savant illustre que l'Europe avait comblé de titres littéraires, honore à la fois cette compagnie et la nation, Linné. dans COMBLER
Ce n'était point cet enthousiasme de commande que s'efforcent de montrer pour tous les objets les hommes qui n'en ont véritablement pour aucun, Bucquet. dans COMMANDE
M. le comte de Guichen, qui venait lui rendre compte du commandement d'une grande flotte et de trois batailles glorieuses qu'il avait livrées, Maurepas. dans COMMANDEMENT
Cette forme de leçon était plus propre à encourager les commençants, qu'il faut sans cesse distraire de ce que l'étude a de pénible par quelque attrait de curiosité ou par l'intérêt de quelque application utile, Bucquet. dans COMMENÇANT, ANTE
Le gouvernement de Berne devait s'applaudir de compter parmi ses membres un savant qui avait étudié toutes les parties de la physique ; aussi l'employa-t-on surtout dans des commissions où il fallait que le magistrat fût en même temps ou physicien ou philosophe, Haller. dans COMMISSION
Il acheta une charge de médecin du grand commun à Versailles, Malouin. dans COMMUN, UNE
M. Bucquet avait fait, avec M. Lavoisier, une suite d'expériences sur la manière dont la chaleur se communique à différents fluides plongés dans un même bain, Bucquet. dans COMMUNIQUER
En mesurant, avec des thermomètres qu'on a eu soin de rendre comparables, la température...., Bucquet. dans COMPARABLE
La géométrie, genre de travail qui était le plus compatible avec la vie active et agitée qu'il était obligé de mener, d'Arci. dans COMPATIBLE
Parvenu à un certain degré de concentration, le vinaigre devient susceptible de prendre, par le refroidissement, une forme concrète, Courtanraux. dans CONCENTRATION
Le vinaigre radical, étant chauffé fortement, devient susceptible de prendre feu ; plus il est concentré, plus il est inflammable, Courtanvaux. dans CONCENTRÉ, ÉE
Le gouvernement de Berne, en concentrant ses fonctions dans un certain nombre de familles, n'en a pas exclu les professions utiles à la société et qui exigent des lumières, Haller. dans CONCENTRER
Des appareils qui conduisent à des expériences exactes et concluantes, d'Arci. dans CONCLUANT, ANTE
Après une amitié de vingt ans, tous deux se crurent des droits à une même place, et cette concurrence, qui aurait détruit peut-être sans retour une amitié commune, ne put altérer celle de MM. d'Arci et le Roi, d'Arci. dans CONCURRENCE
La seconde branche de la veine ombilicale s'unit à la veine-porte, et forme avec elle une espèce de confluent qui se partage ensuite en différentes branches, Bertin. dans CONFLUENT
Il pensait que, pour éviter ou confondre ces reproches, il fallait remplir le devoir que...., Bucquet. dans CONFONDRE
Comment résister à une si forte et si générale conjuration ? On n'aurait encore obtenu qu'une partie de ce qu'on peut espérer d'une conjuration d'hommes éclairés en faveur du progrès des sciences, sur l'Atlantide. dans CONJURATION
Il avait un esprit trop juste pour ne pas voir l'inutilité, le ridicule ou même le danger des demi-connaissances, Maurepas. dans CONNAISSANCE
M. Bucquet réunissait toutes ces qualités ; il y joignait ce courage qui sait préférer le sentiment de la conscience à l'opinion de ceux même qu'on estime, Bucquet. dans CONSCIENCE
Aucun des ministres déplacés ne fut exilé ; l'ambitieux est assez puni par la perte de son pouvoir ; l'homme vertueux jouit en paix, dans une retraite libre, de sa renommée et du témoignage de sa conscience, Maurepas. dans CONSCIENCE
Les villes considérables avaient alors dans la monarchie une importance qu'elles ont perdue, Maurepas. dans CONSIDÉRABLE
Il n'abandonnait sa patrie que pour se rendre plus capable de la servir et pour y revenir un jour plus utile et plus considéré, Haller. dans CONSIDÉRÉ, ÉE
La reconnaissance due au ministre qui a donné le premier plus d'étendue et de consistance à ces travaux [la correction des cartes marines], Maurepas. dans CONSISTANCE
Une denrée [le café] qui n'était qu'un objet de luxe et un plaisir de plus pour le riche, devint bientôt assez commune pour servir à la consommation du peuple, Maurepas. dans CONSOMMATION
Il fallait substituer à tous ces systèmes des faits généraux constatés par l'observation et l'expérience, Haller. dans CONSTATÉ, ÉE
Tant la satire est redoutée dans ces constitutions où la plus grande force du gouvernement réside dans l'opinion que les citoyens ont de sa sagesse, Haller. dans CONSTITUTION
M. Olivier, constructeur de vaisseaux, vit que son art avait besoin du secours des sciences mathématiques, et il quitta tout pour les étudier, Maurepas. dans CONSTRUCTEUR
L'art de la construction des vaisseaux qui tient à la fois à tout ce que les sciences ont de plus abstrait, à tout ce que les arts mécaniques ont de plus difficile et de plus minutieux, Maurepas. dans CONSTRUCTION
Ne répondant aux critiques qu'en guérissant les maladies, consultant sans peine avec les médecins qui, dans d'autres circonstances, avaient refusé de consulter avec lui, Tronchin. dans CONSULTER
Il aimait à conter et contait bien, paraissant moins songer à l'effet qu'il pouvait produire sur ses auditeurs que se livrer au plaisir de se rappeler ce qui l'avait occupé ou amusé autrefois, Maurepas. dans CONTER
M. Bertin annonçait que la contexture des différents plans de fibres musculaires qui forment l'estomac était à peu près semblable dans l'homme et le cheval, Bertin. dans CONTEXTURE
Il eut le plaisir de voir cette opération salutaire [l'inoculation], dont il était le principal apôtre dans le continent, s'établir chez toutes les nations éclairées, Tronchin. dans CONTINENT
Donner aux enfants une éducation plus saine, en la rendant moins efféminée et moins contrainte, Tronchin. dans CONTRAINT, AINTE
On voyait ce médecin toujours suivre la nature, l'aider quelquefois et ne la contrarier jamais, Bourdelin. dans CONTRARIER
Les moyens par lesquels la nature forme ou décompose les mixtes ne sont pas en notre pouvoir ; nous ne pouvons qu'observer ses opérations et non les contrefaire, Bucquet. dans CONTREFAIRE
Les sciences, la gloire, les conventions sociales, tout était sacrifié à ce premier devoir [les soins paternels], Bertin. dans CONVENTION
Des tableaux de la nature, non de cette nature de convention que peignent si souvent les poëtes et qui n'est que la nature vue autrefois par Homère et défigurée par ses imitateurs, Haller. dans CONVENTION
Une société nouvelle [la société royale de médecine] dont l'établissement dut faire espérer à M. Malouin la prompte conversion des détracteurs de la médecine, Malouin. dans CONVERSION
Cette conviction de la perversité humaine qui endurcit ou afflige la plupart de ceux qui gouvernent, Maurepas. dans CONVICTION
M. Bouguer a dit, après son retour, qu'aucun de ses coopérateurs [dans la mesure d'un méridien à l'équateur] ne lui avait été plus utile que M. de Jussieu, Jussieu. dans COOPÉRATEUR, TRICE
Il perfectionna l'art de la corderie ; il prouva qu'en tordant moins les câbles, on avait des cordages aussi forts, plus durables, moins pesants, qui exigeaient et moins de matière et moins de main-d'oeuvre, Duhamel. dans CORDERIE
La découverte de nouveaux instruments, la multiplication même des observations qui se corrigent et se réforment mutuellement, Maurepas. dans CORRIGER
Dans les arts d'imagination, tout ce qui n'est pas neuf ou brillant est inutile ; et la multiplication des ouvrages médiocres corrompt le goût au lieu de le former, Haller. dans CORROMPRE
Il avait reçu de la nature ce coup d'oeil prompt et juste qui saisit tout ce qui mérite d'être observé et qui ne voit les objets que tels qu'ils sont, Linné. dans COUP
Il était trop distrait par le courant des affaires, trop souvent entraîné par les événements pour...., Maurepas. dans COURANT, ANTE
Après trois ans d'étude, âgé seulement de dix-sept ans, il donna une nouvelle solution du problème de la courbe d'égale pression dans un milieu résistant, d'Arci. dans COURBE
Il a suivi son plan avec tant d'activité et de succès que, s'il s'est montré dans ses autres ouvrages comme un physicien exact et profond, il a été vraiment créateur dans la physiologie, Haller. dans CRÉATEUR, TRICE
On sait qu'un vif intérêt enfante la crédulité, et qu'ainsi le nombre des charlatans dans chaque science croît en raison de l'importance plus grande que les hommes attachent à son objet, Bucquet. dans CRÉDULITÉ
Une suite d'opérations faites sur des corps pour ainsi dire étrangers à la nature et créés dans les laboratoires, Bucquet. dans CRÉÉ, CRÉÉE
Les cris élevés contre l'inoculation, même avant qu'on eût essayé de la mettre en usage, Tronchin. dans CRI
La cristallisation d'un sel toujours assujetti à prendre une même forme n'est-elle pas un phénomène aussi admirable que la génération constante des animaux ?, Haller. dans CRISTALLISATION
Le mot célèbre de Fontenelle à un prince qui lui disait qu'il croyait peu à la vertu : monseigneur, il y a d'honnêtes gens, mais ils ne viennent pas vous chercher, Maurepas. dans CROIRE
Ce jeune homme qui croissait pour changer la face de la botanique, Linné. dans CROÎTRE
M. Bucquet a donné à l'Académie un mémoire sur la pierre à qui sa configuration singulière a fait donner le nom de pierre de croix, Bucquet. dans CROIX
Ses expériences n'avaient pu être faites sans assujettir un grand nombre d'animaux à des douleurs cruelles ; et c'eût été acheter bien cher une vérité inutile ; M. de Haller le sentait, Haller. dans CRUEL, ELLE
Ses parents, à la fois jacobites et catholiques, étaient opprimés, à ce dernier titre, sous des lois cruelles, indignes de la sagesse et de l'humanité des lois anglaises, mais qu'une fausse politique avait crues nécessaires dans le siècle dernier, d'Arci. dans CRUEL, ELLE
Mesdames [les soeurs du roi] savaient combien est cruelle pour ceux qui souffrent, la perte du médecin dont ils attendent la conservation de leur vie ou la fin de leurs douleurs, Bourdelin. dans CRUEL, ELLE
L'agriculture ne peut se perfectionner que lorsque des propriétaires riches, devenus cultivateurs, s'occuperont des progrès de l'art par curiosité, par intérêt, par ce sentiment naturel qui attache l'homme à l'objet de ses travaux, Duhamel. dans CULTIVATEUR, TRICE
Il étudia la langue anglaise, presque inconnue en France à l'époque où il aurait pu l'apprendre, mais devenue pendant son ministère la langue étrangère la plus cultivée, Maurepas. dans CULTIVÉ, ÉE
M. Lieutaud [médecin à la cour] donnait à l'étude tout le temps que ses devoirs lui laissaient ; il cultiva les sciences dans son nouveau séjour comme il les avait cultivées dans sa patrie ; il demeurait à Versailles, mais il ne vivait pas à la cour, Lieutaud. dans CULTIVER
Nommé membre de ce comité [pour le perfectionnement de la mouture] qui voulait se décorer d'un nom si célèbre, Duhamel. dans DÉCORER
On ne fait pas une découverte parce qu'on en a besoin, mais parce qu'elle est liée avec des vérités déjà connues, et que nos forces peuvent enfin franchir l'espace qui nous en sépare, Duhamel. dans DÉCOUVERTE
Les gens de lettres ont renoncé à ces épîtres dédicatoires qui avilissaient l'auteur, même lorsque l'ouvrage pouvait inspirer l'estime ou le respect, d'Alembert. dans DÉDICATOIRE
Ses défauts semblaient n'être que ses vertus mêmes portées jusqu'à l'excès ; on ne pouvait s'empêcher de les lui pardonner, et on eût à peine osé désirer qu'il ne les eût pas, Duhamel. dans DÉFAUT
On aurait pu chercher de combien l'intensité de la lumière d'un objet que le mouvement rend continuellement visible, se trouve dégradée, d'Arci. dans DÉGRADÉ, ÉE
L'on comptera toujours au nombre des oeuvres qui ont illustré notre siècle l'entreprise de mesurer en même temps deux degrés du méridien, l'un sous l'équateur, l'autre près du pôle boréal de notre continent, Maurepas. dans DEGRÉ
Le jardin d'Upsal, remis dans un meilleur ordre, devint digne du démonstrateur qui, de toutes les parties de l'Europe, y attirait des disciples, Linné. dans DÉMONSTRATEUR
Si l'on emploie des soins dispendieux ou pénibles pour conserver une denrée plus longtemps, c'est seulement parce que l'augmentation du prix de la denrée doit récompenser de ces soins, Duhamel. dans DENRÉE
Le dépérissement d'esprit et de corps qu'entraîne le chagrin joint à la vieillesse, Bourdelin. dans DÉPÉRISSEMENT
Aucun des ministres déplacés ne fut exilé, Maurepas. dans DÉPLACÉ, ÉE
Et souvent des étrangers, qui n'avaient pas le même intérêt de déprimer sa réputation, ont été frappés de la contradiction qu'ils observaient entre l'opinion des sociétés de Paris et le jugement de l'Europe, d'Alembert. dans DÉPRIMER
Il sut triompher des difficultés par les deux moyens les plus sûrs peut-être pour désarmer l'amour-propre, la modestie et la pureté d'intentions et de conduite, Duhamel. dans DÉSARMER
M. le comte d'Hérouville, à qui l'on avait confié les préparatifs d'une descente projetée sur les côtes de la Grande-Bretagne, d'Arci. dans DESCENTE
Depuis son institution, l'Académie [des sciences] s'est occupée de la description des arts, objet immense qui embrasse les principes de toutes les sciences, Duhamel. dans DESCRIPTION
Alors il eut un ennemi terrible à combattre : le désoeuvrement avec l'ennui qu'il traîne à sa suite et qui en est pour ainsi dire la punition, Courtanvaux. dans DÉSOEUVREMENT
La Mésopotamie et la Perse où l'influence d'un éternel despotisme et des révolutions toujours sanglantes n'ont pu anéantir encore ni la fertilité naturelle du sol ni même l'industrie, Maurepas. dans DESPOTISME
Il savait obliger sans faste et sans jamais faire éprouver, soit avant, soit après ses services, ce despotisme des bienfaiteurs qui fait plus d'ingrats encore que la perversité ou l'orgueil de ceux qu'on oblige, Maurepas. dans DESPOTISME
Ne pourrait-on pas dire avec justice à ces détracteurs d'un homme supérieur, si avides de chercher ses défauts : Quel droit avez-vous de lui reprocher des fautes qui ne l'ont pas empêché de valoir encore mieux que vous ?, Margraaf. dans DÉTRACTEUR
Elle seule [la maison des Stuarts], parmi tant de familles détrônées, a vu, dans l'espace de soixante ans, deux têtes couronnées tomber sous la hache des bourreaux, d'Arci. dans DÉTRÔNÉ, ÉE
Combien peu d'hommes savent devancer leur siècle, et combien il doit être rare que le hasard les conduise aux grandes places !, Maurepas. dans DEVANCER
La diffusion nuit sans doute à la clarté, quand on parle à des hommes accoutumés à une attention soutenue, qui savent saisir des nuances fines, qui peuvent recevoir à la fois un grand nombre d'idées et suppléer aux idées intermédiaires que l'on a supprimées, Duhamel. dans DIFFUSION
André Sigismond Margraaf, directeur de la classe de philosophie expérimentale dans l'Académie de Berlin, Margraaf. dans DIRECTEUR, TRICE
Ses travaux, dirigés vers le bien public, le montraient à ses compatriotes comme un citoyen utile, Linné. dans DIRIGÉ, ÉE
Consultant les botanistes les plus célèbres, et se rendant leur disciple pour se montrer bientôt digne d'être leur rival, Linné. dans DISCIPLE
Plus frappés des talents personnels que du pouvoir ou du crédit, ils regardaient alors comme leur chef Bolingbroke disgracié, mais à qui la disgrâce avait laissé son éloquence, son courage et l'élévation de son caractère, Tronchin. dans DISGRACIÉ, ÉE
Rendons justice à l'esprit de sagesse et d'équité qui a fait concourir M. le comte de Maurepas à une disposition si utile des fonds publics, Maurepas. dans DISPOSITION
Content de son sort, il ne désirait ni fortune ni distinctions ; et il n'en avait point obtenu, parce qu'il est plus commode de les accorder à ceux qui les demandent qu'à ceux qui savent les mériter, d'Alembert. dans DISTINCTION
Le public, qui laisse assez paisiblement les mathématiciens (dont il ne connaît que les noms) régler les rangs entre eux et se distribuer la gloire à leur gré, n'eut pas la même indulgence pour un géomètre, littérateur et philosophe, d'Alembert. dans DISTRIBUER
Il devint de bonne heure doyen de l'Académie, et le resta longtemps, Maurepas. dans DOYEN
Toutes les sciences sont sujettes à ces révolutions ; la gloire de l'auteur d'une découverte éclipse celle des savants qui l'ont préparée et ne leur laisse de droits qu'à la reconnaissance publique, Duhamel. dans ÉCLIPSER
L'étude profonde, que M. Duhamel avait faite de l'économie végétale, lui avait montré entre les plantes et les animaux une foule d'analogies frappantes, Duhamel. dans ÉCONOMIE
Les qualités de son âme, la franchise et l'égalité naturelle de son caractère, Bertin. dans ÉGALITÉ
En examinant les effets d'un coup de tonnerre qui avait frappé un sonneur, M. Duhamel saisit une analogie si forte entre ces effets et les phénomènes de l'électricité, qu'il ne put s'empêcher de reconnaître l'identité de leur cause, Duhamel. dans ÉLECTRICITÉ
L'électricité agit sur les corps avec une force susceptible d'être assujettie au calcul ; et, pour analyser les phénomènes électriques, il était intéressant de mesurer cette force ; il fallait donc chercher un électromètre, d'Arci. dans ÉLECTROMÈTRE
Souvent, au lieu d'attaquer de front des préjugés dangereux, il vaut mieux élever à côté d'eux les vérités dont la fausseté de ces opinions est une conséquence facile à déduire, d'Alembert. dans ÉLEVER
On trouve, dans les mémoires de 1757, les détails de l'embrasement spontané de grosses toiles imbibées d'huile et fortement serrées, Duhamel. dans EMBRASEMENT
En parlant de M. Bernoulli, je ne tenterai point de l'apprécier, et encore moins de prononcer entre lui et ses illustres émules, Daniel Bernoulli. dans ÉMULE
Il soumit l'art des engrais à des principes fondés sur la saine physique, Duhamel. dans ENGRAIS
Les préjugés ridicules introduits ou enracinés par les charlatans dans l'esprit du peuple, Haller. dans ENRACINÉ, ÉE
Cette machine [le joueur de flûte] devint bientôt l'objet de la curiosité d'un monde plus avide de nouveauté que sensible aux grands talents, prodiguant au hasard l'enthousiasme ou le dédain, et passant rapidement de l'un à l'autre pour un objet qui n'a pas cessé d'être le même, Vaucanson. dans ENTHOUSIASME
Il abusa de ce secours [les calmants], si c'était en abuser que de l'employer à diminuer ses peines et à conserver plus entières les facultés de son âme, Bucquet. dans ENTIER, IÈRE
N'envisageant les systèmes que comme des moyens de rendre l'étude de la botanique moins pénible, Haller. dans ENVISAGER
Il n'est point difficile de sentir que toute épargne dans la main d'oeuvre, loin de diminuer les moyens de travail pour le peuple, tend au contraire à multiplier ces moyens mêmes, en augmentant pour tous les hommes la masse des objets de consommation, et par conséquent celle de leurs jouissances et de leurs richesses, Montigni. dans ÉPARGNE
Médecin n'employant qu'avec une sage épargne les ressources de l'art, et n'ajoutant qu'à regret aux dangers et aux douleurs de la maladie les dangers et l'incommodité des remèdes, Bourdelin. dans ÉPARGNE
Il fallait savoir si la force qui est communiquée aux projectiles dépend de la promptitude avec laquelle la poudre s'enflamme ; mais, pour faire ces expériences, on avait besoin d'une éprouvette qui donnât des résultats précis, et il n'en existait pas ; M. d'Arci imagina de suspendre un petit canon à un pendule...., d'Arci. dans ÉPROUVETTE
En arrivant à la cour, il se vit entouré une seconde fois des esclaves de la faveur, Maurepas. dans ESCLAVE
Il s'agissait des droits sur l'esprit-de-vin, et de la manière d'avoir égard, dans les droits d'entrée, aux différents degrés de force de cette liqueur, Monsigni. dans ESPRIT
Le genre d'esprit qui fait chercher et trouver des routes nouvelles est encore plus rare que le talent de l'invention, avec lequel il ne faut pas le confondre, Margraaf. dans ESPRIT
Les déterminations astronomiques de plusieurs points qui n'étaient connus auparavant que par des estimes, Maurepas. dans ESTIME
La géographie est bien éloignée de ce degré de perfection : la position d'une grande partie des villes, le cours des fleuves, la forme des côtes, tous ces objets ne sont connus souvent que par des observations grossières, des estimes de voyageurs, des détails d'itinéraires, des comptes inexacts, d'Anville. dans ESTIME
Il se logea auprès du Jardin du roi, le seul établissement public où l'on enseignât alors à Paris ce qu'il désirait savoir [les sciences physiques], Duhamel. dans ÉTABLISSEMENT
Vaillant, à qui M. de Linné accordait le mérite d'avoir bien décrit le premier les étamines et les pistils et connu leur usage pour la fécondation des plantes, Linné. dans ÉTAMINE
M. de Linné fut le premier homme de lettres décoré de l'ordre de Étoile polaire, Linné. dans ÉTOILE
Il imagina et fit exécuter une étuve qui, donnant une chaleur graduée et égale dans toute son étendue, réunissait à la certitude entière du succès [la conservation des grains] une économie suffisante dans la dépense, Duhamel. dans ÉTUVE
Le zèle de l'utilité publique était en lui une véritable passion, et toutes les passions exagèrent, Duhamel. dans EXAGÉRER
Une nouvelle léthargie dura quatre jours ; ni les remèdes, ni les excitatifs ne pouvaient le tirer de cet état, Bertin. dans EXCITATIF, IVE
Qualités rares en elles-mêmes, et qui dans les esprits d'une trempe commune semblent s'exclure mutuellement, Margraaf. dans EXCLURE
La différente expansibilité des fluides soumis aux expériences, Bucquet. dans EXPANSIBILITÉ
Le différent degré de chaleur auquel chaque fluide, chargé du poids de l'atmosphère, peut devenir expansible, Bucquet. dans EXPANSIBLE
Personne n'a su mieux disposer une expérience pour la rendre propre, soit à confirmer les résultats de la théorie, soit à servir de base au calcul, Daniel Bernoulli. dans EXPÉRIENCE
Il perfectionna l'administration des salines, non pas, comme on pourrait l'imaginer, en augmentant le revenu qu'elles produisaient au gouvernement, mais en en rendant l'exploitation moins onéreuse, Haller. dans EXPLOITATION
Les propriétaires de Franche-Comté, forcés de vendre leurs bois à bas prix pour l'exploitation des salines, Montigni. dans EXPLOITATION
Il employa l'esprit-de-vin pour dissoudre le corps sucré [des substances végétales], et le séparer des parties gommeuses et extractives, Margraaf. dans EXTRACTIF, IVE
Plusieurs compositions de pierres factices qui imitent la dureté et le brillant des pierres précieuses autant que le permet la différence des moyens employés à les produire, Margraaf. dans FACTICE
Les vérités nouvelles qu'une analyse plus parfaite des substances farineuses a fait découvrir, Malouin. dans FARINEUX, EUSE
Quelques années avant sa mort, il avait renoncé à la société, qui n'était plus que fatigante pour lui, Daniel Bernoulli. dans FATIGANT, ANTE
La fécondation s'opère dans les plantes, lorsque les poussières des étamines s'arrêtent sur le stigmate des pistils, Linné. dans FÉCONDATION
Il semblait que l'idée de quelque application utile était nécessaire pour réveiller son génie qui déployait alors toute sa finesse, toute sa profondeur et toute sa fécondité, d'Alembert. dans FÉCONDITÉ
Le suc du bouleau, la fécule du chervis, les fleurs même du tilleul produisent des quantités très sensibles de sucre, Margraaf. dans FÉCULE
Des fermes dont les plus petits détails renferment une foule de moyens de salubrité, de commodité ou de profit, moyens qui, suggérés par une physique éclairée, sont pour les habitants de la campagne, des leçons et des modèles, Duhamel. dans FERME
Il trouva qu'en exposant le grain dans des étuves à une chaleur assez forte pour faire périr les oeufs ou les nymphes des insectes, en le privant par cette même opération de son humidité, on le garantissait à la fois des deux fléaux les plus destructeurs, la fermentation et les insectes, Duhamel. dans FERMENTATION
La finesse semble être la qualité dominante de son esprit ; mais il l'a portée à un si haut degré, il l'a si heureusement employée, et elle l'a si bien servi que cette qualité prend chez lui un caractère de grandeur, et produit ce sentiment d'admiration et d'étonnement qui semble réservé aux prodiges qu'en fantent la force et la profondeur du génie, Daniel Bernoulli. dans FINESSE
Il montra que [dans les salines de Montmorot] des pains de sel marin pétris avec des eaux grasses qui renfermaient des sels marins à base terreuse et des matières susceptibles de putréfaction, et desséchés sans précaution, de manière à permettre la formation de quelques parties de foie de soufre, justifiaient le dégoût du peuple, Montigni. dans FOIE
Les connaissances qui résulteront un jour de l'application de la chimie à l'étude des corps vivants et de leurs fonctions, nous offriront peut-être contre nos maux des ressources que nous n'oserions prévoir aujourd'hui, Margraaf. dans FONCTION
....la fondation d'un prix sur une question de chimie immédiatement applicable à la pratique des arts ; car il voulait être utile encore aux sciences et au public après sa mort, Montigni. dans FONDATION
Il a fait une fondation en faveur des pauvres étudiants qui passent à Bâle, et il l'a faite de son vivant, Daniel Bernoulli. dans FONDATION
Sous toutes les formes que la nécessité de voiler la vérité, ou de la rendre piquante, a pu faire inventer, Vie de Voltaire, t. XCII, p. 142 (édit. de Kehl, de VOLT.) dans FORME
Toute loi qui attaque de front un vice que les moeurs tolèrent est nécessairement bientôt éludée et oubliée, Maurepas. dans FRONT
C'est une véritable cristallisation [du vinaigre concentré et soumis au froid] qui s'opère alors ; mais elle est si fusible, qu'une chaleur de bain-marie, très faible, la résout en liqueur, Courtanvaux. dans FUSIBLE
À cette machine succéda bientôt un automate qui jouait à la fois du tambourin et du galoubet, Vaucanson. dans GALOUBET
Il avait appris par une lettre de Hans Sloane, président de la société de Londres, que les os des jeunes animaux nourris avec de la garance se coloraient en rouge, Duhamel. dans GARANCE
Ce fut dans ce voyage que, M. de Roquefeuille lui ayant présenté son fils, en le priant de l'admettre parmi les gardes-marine : Je me charge de lui, dit le ministre, et je compte le faire un jour vice-amiral, Maurepas. dans GARDE
On doit à leurs travaux réunis [de Montigni et de Holker] la perfection actuelle de nos quincailleries et de nos fabriques de gaze, Montigni. dans GAZE
La cure des asphyxies causées par l'air gazeux, Bucquet. dans GAZEUX, EUSE
Son mémoire renfermait un principe général de mécanique, celui de la conservation du mouvement giratoire, d'Arci. dans GIRATOIRE
Dans l'âge où l'on a le plus de sentiment de ses forces, où l'on est le plus sûr d'obtenir de la gloire, où l'on est si tenté de la confondre avec le bonheur, Bertin. dans GLOIRE
Il a osé plaider la cause de la liberté du commerce des grains, parce qu'il la croyait liée à la sûreté des subsistances, à la prospérité de l'agriculture, Duhamel. dans GRAIN
M. Duhamel avait observé que la greffe ne s'attache point sur la branche qui la porte comme les plantes parasites sur l'arbre dont elles tirent leur nourriture ; qu'elle fait un même corps avec le sujet ; que leurs organes ont entre eux une véritable continuité, Duhamel. dans GREFFE
On voit ici [l'implantation de l'ergot dans la crête d'un coq] l'exemple d'une véritable greffe animale qui, comme celle des végétaux, exige que les parties qui s'unissent soient douées chacune d'une force vitale, Duhamel. dans GREFFE
Dans cette retraite, Frédéric, passionné pour la langue française, pour les vers, pour la philosophie, choisit Voltaire pour son confident et pour son guide, Vie de Voltaire. dans GUIDE
Il a été, parmi les hommes en place, un des premiers qui aient hautement préféré les sciences aux talents frivoles, les arts nécessaires aux arts agréables, Maurepas. dans HAUTEMENT
On ne le vit jamais acheter par des bassesses le droit de faire éprouver des hauteurs, Linné. dans HAUTEUR
Dans les espèces de plantes les plus communes, les deux sexes sont réunis sur une même fleur, à laquelle on a donné le nom de fleur hermaphrodite, Linné. dans HERMAPHRODITE
Nous avons vu périr successivement tous ceux qui ont eu part à ces expéditions [mesures d'un degré du méridien] ; M. le Monnier reste seul ; il a réuni sur sa personne tous les sentiments qu'un zèle si généreux et si noble nous avait inspirés pour ces héros de l'astronomie, Maurepas. dans HÉROS
On ne satisfait pas avec les hochets de la vanité les âmes dominées par l'ambition de régner sur les esprits, Vie de Voltaire. dans HOCHET
M. de Maurepas devint, en 1725, un de nos honoraires ; il fut le premier des ministres chargé de ce département [les Académies] que nous ayons vu occuper une place parmi nous, et tous ses successeurs ont suivi son exemple, Maurepas. dans HONORAIRE
La charlatanerie, espèce d'hypocrisie qui, née du goût pour les sciences, croît avec elles et se multiplie à mesure qu'elles se répandent, Duhamel. dans HYPOCRISIE
Cette hypocrisie de moeurs, vice particulier aux nations modernes de l'Europe et qui a contribué plus qu'on ne croit à détruire l'énergie de caractère qui distingue les nations antiques, Vie de Voltaire, p. 114 dans HYPOCRISIE
On passait pour esprit fort lorsqu'on se permettait de regarder l'existence de cinq propositions dans le livre illisible de Jansénius comme un fait indifférent au bonheur de l'espèce humaine, Vie de Voltaire. dans ILLISIBLE
M. d'Arci n'avait pu faire la guerre sans réfléchir sur les parties de cet art auxquelles les sciences qu'il cultivait étaient plus immédiatement liées, d'Arci. dans IMMÉDIATEMENT
Nul ministre n'a paru moins mystérieux ; la gravité, l'importance lui paraissaient un ridicule dans les autres, Maurepas. dans IMPORTANCE
En embrassant cette opinion [préférer les sciences aux talents frivoles], M. de Maurepas ne fit qu'obéir un des premiers à une impulsion qui commençait dès lors à entraîner les esprits et qui depuis a produit une révolution presque générale, Maurepas. dans IMPULSION
Cette sagesse qui le rendait inaccessible à l'esprit de système, Haller. dans INACCESSIBLE
Un pays inhabité où il découvre les restes immenses des forteresses que les incas opposaient aux incursions des sauvages, Jussieu. dans INCA
Ce fut sur les oiseaux que M. de Haller fit ses nombreuses expériences qui ont la génération pour objet : la facilité de pouvoir examiner les oeufs dans tous les temps et presque à toutes les heures de l'incubation..., Haller. dans INCUBATION
Voltaire voulut devenir riche pour être indépendant, Vie de Voltaire. dans INDÉPENDANT, ANTE
Un intervalle immense sépare les êtres vivants du reste des corps naturels, où l'on ne voit plus aucune organisation et où les individus ne jouissent point d'une force propre, Duhamel. dans INDIVIDU
Tous deux [le Tellier et son fils Louvois] étaient infatigables dans le travail, simples et austères dans leur vie privée, Courtanvaux. dans INFATIGABLE
Les phénomènes singuliers que présente l'air inflammable attiraient dans ce moment l'attention des physiciens, Bucquet. dans INFLAMMABLE
Il en est de l'art de cultiver comme des manufactures ; il n'y a point d'innovations sans avances, sans risques, Duhamel. dans INNOVATION
Les innovations peu importantes ne sont pas toujours celles qui soulèvent le moins les ennemis de la nouveauté, Vie de Voltaire. dans INNOVATION
Aucun inoculateur, en Europe, n'était plus célèbre, aucun n'avait été si heureux, Tronchin. dans INOCULATEUR, TRICE
En 1756, M. Tronchin fut appelé à Paris pour l'inoculation des enfants de M. le duc d'Orléans, Tronchin. dans INOCULATION
Le premier usage que Lieutaud fit de sa place [de premier médecin] fut de donner au roi [Louis XVI] le conseil de se faire inoculer, Lieutaud. dans INOCULER
S'il y a des hommes qui portent dans la retraite les passions inquiètes des courtisans...., Lieutaud. dans INQUIET, ÈTE
Dans les manufactures libres, l'intérêt du commerçant suffit pour qu'il veille à la perfection de ses denrées ; et cet intérêt est le meilleur et le plus sûr de tous les inspecteurs, Monsigni. dans INSPECTEUR, TRICE
Sa santé, qu'il avait toujours ménagée, s'altéra l'hiver dernier ; il sentit par cet instinct que la nature nous a donné, que sa fin était prochaine, Montigni. dans INSTINCT
Tel nous paraît être le but le plus important qu'une académie de médecine puisse se proposer ; tel a été l'espoir de ses instituteurs, Bucquet. dans INSTITUTEUR, TRICE
Il déterminait la forme des fonctions semblables dont les variations sont liées entre elles par une équation, et qui, multipliées par des facteurs constants et ajoutées ensemble, deviennent intégrables algébriquement, bien que chacune d'elles en particulier ne le soit pas, Bezout. dans INTÉGRABLE
Saisissant avec une facilité extrême toutes les affaires qu'on lui proposait ; les expliquant aux intéressés avec une clarté que souvent ils n'auraient pu eux-mêmes leur donner, Maurepas. dans INTÉRESSÉ, ÉE
La nature fut interrogée, au nom d'un seul homme [Linné], de la cime des montagnes de la Norvége aux sommets des Cordillères et de l'Atlas, Linné. dans INTERROGER
De la vérité de cette conjecture [combinaison de prismes à réfrangibilité inégale] pouvait dépendre, dans les lunettes, la destruction des iris qui colorent les objets vus à travers les verres lenticulaires, Euler. dans IRIS
Cette confusion se trouve dans les passages suivants, pris à des auteurs déjà anciens : M. de Haller entendait par irritabilité une propriété qu'ont certaines parties des corps vivants de se contracter lorsqu'on les blesse ou même lorsqu'on les touche, indépendamment de la volonté de l'animal soumis à l'expérience et sans qu'il éprouve de douleur, Haller. dans IRRITABILITÉ
En coupant les nerfs qui joignent une partie au cerveau, cette partie perd la sensibilité sans cesser d'être irritable, Haller. dans IRRITABLE
Isolé, n'ayant d'autre appui que lui-même, Bertin. dans ISOLÉ, ÉE
Il serait peut-être aussi nuisible aux progrès des sciences de trop les isoler que de trop les confondre, Jussieu. dans ISOLER
Les vaisseaux du poulet naissant se confondent avec ceux du jaune de l'oeuf, et forment avec eux un tout continu, Haller. dans JAUNE
Le calcul conduit M. Bernoulli à conclure que le gros jeu ne sera jamais l'occupation d'un homme raisonnable, Bernoulli. dans JEU
Sa gaieté, des saillies piquantes, le talent de conter et même de jouer des contes, de la malice dans le ton avec de la bonté dans le caractère, d'Alembert. dans JOUER
Par cette méthode, on trouve que, si deux joueurs égaux en fortune jouent à un jeu égal, la valeur de la perte de chacun est fort supérieure à celle du gain qu'il peut espérer, Bernoulli. dans JOUEUR, EUSE
Il fit semer du kali à Denainvilliers.... et pria M. Cadet d'examiner les sels que contenaient les cendres des kalis de Denainvilliers, Duhamel. dans KALI
Sa vie entière a été partagée entre son laboratoire et l'Académie de Berlin, Margraaf. dans LABORATOIRE
Les arts doivent quelques découvertes à M. Margraaf, celle de la composition d'une laque rouge pour la peinture dont le secret était perdu, Margraaf. dans LAQUE
Le duc d'Orléans, instruit de son innocence [de Voltaire enfermé a la Bastille], lui rendit sa liberté, et lui accorda une gratification : Monseigneur, lui dit Voltaire, je remercie Votre Altesse royale de vouloir bien continuer à se charger de ma nourriture, mais je la prie de ne plus se charger de mon logement, Vie de Voltaire. dans LOGEMENT
L'habitude de voir presque toujours la lourdeur réunie à l'exactitude, de trouver à côté des décisions de la critique l'échafaudage insipide employé pour les former, a fait prendre celle de ne regarder comme exact que ce qui porte l'empreinte de la pédanterie, Vie de Voltaire. dans LOURDEUR
Une flotte anglaise enleva le convoi ; on avait espéré qu'il échapperait à la faveur de l'obscurité, mais il fut découvert par l'amiral Knowles, à l'aide d'une lunette de nuit, instrument qui commençait alors à être connu en Angleterre, d'Arci. dans LUNETTE
Le luxe qui s'introduit partout et qui partout sacrifie la vie ou les besoins du faible et du pauvre aux fantaisies du plus fort ou du plus riche, Duhamel. dans LUXE
Le plus grand bien que l'éducation pût procurer à l'homme serait sans doute de le mettre à l'abri de toutes les terreurs machinales, de lui apprendre à se servir de sa raison, même au milieu du danger, Bertin. dans MACHINAL, ALE
Ce dernier établissement [de machines à carder et à filer les cotons et les laines] avait des préjugés à vaincre ; on croyait ces machines nuisibles précisément par le même principe qui les rend si utiles, parce qu'elles font plus de travail avec moins de bras, Montigni. dans MACHINE
M. Margraaf a prouvé que la terre qui, dans l'eau mère du sel marin, reste combinée avec son acide, est celle que l'on appelle aujourd'hui terre magnésienne, Margraaf. dans MAGNÉSIEN, IENNE
Machines utiles pour l'économie du travail et de la dépense, comme pour les progrès des manufactures, qui approchent d'autant plus de la perfection qu'elles laissent moins à faire aux mains des hommes, Montigni. dans MANUFACTURE
MM. Sévin et Fourmont rapportèrent de Grèce un grand nombre d'inscriptions, échappées à l'ignorance des habitants qui emploient à faire de la chaux ces marbres précieux que nous allons y chercher avec tant de fatigues et de périls, Maurepas. dans MARBRE
De fréquentes relâches [du navire] mettaient à portée de vérifier la régularité de la marche des montres marines, Courtanvaux. dans MARCHE
Un mécanicien est celui qui tantôt applique aux machines un moteur nouveau, tantôt leur fait exécuter des opérations qu'on était obligé, avant lui, de confier à l'intelligence des hommes, ou sait obtenir d'une machine des produits plus abondants et plus parfaits, Vaucanson. dans MÉCANICIEN
Chaque grand mécanicien imprime à toutes ses productions le caractère propre de son talent, Vaucanson. dans MÉCANICIEN
Les gens de lettres ont senti enfin que toute dépendance personnelle d'un Mécène leur ôtait le plus beau de leurs avantages, la liberté de faire connaître aux autres la vérité lorsqu'ils l'ont trouvée, et d'exposer dans leurs ouvrages, non les prestiges de l'art d'écrire, mais le tableau de leur âme et de leurs pensées, d'Alembert. dans MÉCÉNE
S'il est une classe d'hommes devant qui l'inégalité des états doive disparaître, ce sont les médecins, Bourdelin. dans MÉDECIN
Il est des hommes pour qui une méditation profonde est un besoin ; tout ce qui est difficile leur paraît grand, Duhamel. dans MÉDITATION
Il employa l'autorité qu'il avait dans ce conseil, à faire une guerre assez vive à ces hommes connus en Suisse sous le nom de meiges, qui surprennent la confiance du peuple à qui ils paraissent d'autant plus habiles qu'ils se vantent de n'avoir rien appris, Haller. dans MÉGE ou MEIGE
Il adoucit ses douleurs en peignant, dans des vers remplis d'une mélancolie douce et profonde, les vertus et les grâces de celle qu'il pleurait, Haller. dans MÉLANCOLIE
Tout secret dans les arts arraché à la politique fausse et mercantile d'un pays, est, dans la réalité, un service rendu à toute l'espèce humaine, Montigny. dans MERCANTILE
Il se trouvait en ce moment dans cette heureuse position où le mérite peut espérer une indulgence qu'il n'éprouve qu'une fois et même qu'il n'éprouve pas toujours, Haller. dans MÉRITE
M. Margraaf a eu le mérite d'enrichir la chimie d'un nouveau demi-métal, du régule de manganèse, Margraaf. dans MÉTAL
Si la météorologie touche à une révolution, si elle devient ce qu'elle doit être, une des branches à la fois les plus utiles et les plus curieuses des sciences physiques, on n'oubliera pas sans doute que M. Duhamel s'en occupa constamment, Duhamel. dans MÉTÉOROLOGIE
Depuis 1740 jusqu'à sa mort, il a rédigé, pour chaque année, les observations météorologiques faites à Pithiviers, avec des détails relatifs à la direction de l'aiguille aimantée, à l'agriculture, à la constitution médicale de l'année, à l'époque de la ponte ou du passage des oiseaux, Duhamel. dans MÉTÉOROLOGIQUE
S'il y a peu de philosophie à prendre ces arrangements méthodiques [les classifications] pour la science elle-même, il y en a bien moins encore à les mépriser, Linné. dans MÉTHODIQUE
La nature lui avait donné le goût des sciences et une sorte de répugnance pour le monde, c'est-à-dire pour la dissipation sans plaisir, la vanité sans motif et l'oisiveté sans repos, Courtanvaux. dans MONDE
L'Académie avait proposé, en 1767, pour sujet d'un prix la construction d'une montre marine, Courtanvaux. dans MONTRE
Né avec le talent de la plaisanterie, ses mots étaient souvent répétés, Vie de Volt. dans MOT
Dans les dernières années de sa vie, il eut la consolation de voir former un établissement destiné à perfectionner la pratique de la mouture et de la boulangerie, Duhamel. dans MOUTURE
On voit souvent dans la chimie le nombre des substances regardées comme simples se multiplier, parce qu'une meilleure philosophie ou des observations plus exactes détruisent des hypothèses d'après lesquelles on s'était permis de confondre des substances séparées, Margraaf. dans MULTIPLIER
Des familles riches qui, satisfaites d'une illustration municipale, préféraient l'honneur paisible d'occuper dans leur ville les premières places à l'ambition de briller au second rang dans la cour ou dans la capitale, Maurepas. dans MUNICIPAL, ALE
Son seul luxe était un muséum immense, monument glorieux pour la Suède, puisqu'il était la collection des tributs que les naturalistes du Nord avaient consacrés à celui qu'ils nommaient leur chef et leur maître, Linné. dans MUSÉUM
Ces mots profonds ou sublimes qui naissent subitement du fond des situations, ou qui peignent d'un trait de grands caractères, Vie de Voltaire. dans NAÎTRE
Des mémoires sur la culture des plantes qu'il a tenté avec succès de naturaliser en France, Duhamel. dans NATURALISER
Le mot de nature est un de ces mots dont on se sert d'autant plus souvent que ceux qui les entendent ou qui les prononcent y attachent plus rarement une idée précise, Tronchin. dans NATURE
Ceux qui parlent de médecine font souvent de la nature une espèce d'être moral qui a des volontés, qui supporte impatiemment la contradiction, qui a quelquefois assez de sagacité pour sauver le malade et bien diriger ses efforts, mais qui, malgré les bonnes intentions qu'on lui suppose, est sujet à se tromper presque aussi souvent que les médecins, Tronchin. dans NATURE
La science navale ne peut avoir de principes certains qu'autant qu'on lui donne pour base la théorie des sciences mathématiques, Maurepas. dans NAVAL, ALE
On a de M. Duhamel un traité sur la conservation de la santé des navigateurs, Duhamel. dans NAVIGATEUR
Ce Descartes qui, négligé dans sa patrie après sa mort comme pendant sa vie, attend encore de ses compatriotes les honneurs que les étrangers lui ont prodigués, Linné. dans NÉGLIGÉ, ÉE
Il était difficile d'expliquer comment la vapeur de l'alcali volatil pouvait aller neutraliser l'air gazeux [l'acide carbonique] dans le poumon d'un animal...., Bucquet. dans NEUTRALISER
M. de Linné obtint, quelques années après, un rang dans la noblesse suédoise, Linné. dans NOBLESSE
Ceux qui n'ont vu dans M. de Linné qu'un simple nomenclateur, Linné. dans NOMENCLATEUR
Au tort d'être étranger, d'être novateur et d'avoir des succès et de la vogue, il joignait celui d'avoir établi l'inoculation, contre laquelle toutes les espèces de préjugés semblaient s'être réunis, Tronchin. dans NOVATEUR, TRICE
Suivant les différences du rang, du mérite personnel, de la réputation, il donnait à sa politesse, à ses égards, les nuances que ces différences exigent, Maurepas. dans NUANCE
Si le talent de porter rapidement son attention sur une foule d'objets, de les bien voir tout entiers, n'est pas le génie de l'observation, c'est du moins une qualité très rare, très précieuse et sans laquelle ce génie ne peut exister, Linné. dans OBSERVATION
Ulug-beg, petit-fils du conquérant de l'Asie, n'est connu dans l'histoire que par ses observations astronomiques, Maurepas. dans OBSERVATION
Ne songeant point à prolonger son existence, mais occupé de se rendre capable d'application tant qu'il existerait, Bucquet. dans OCCUPÉ, ÉE
Il passa des jours tranquilles, glorieux, occupés, au milieu de ses disciples qui étaient ses amis, Linné. dans OCCUPÉ, ÉE
Loin de chercher à fixer sur lui les regards, il semblait éviter tout ce qui pouvait les attirer ; la gloire qu'il avait obtenue s'était offerte d'elle-même, Margraaf. dans OFFRIR
Il trouva que la maladie était causée par une plante parasite qui s'attache à l'origine du safran, se nourrit aux dépens de sa substance, et, s'étendant sous terre d'un oignon à l'autre, infecte tout l'espace où on lui permet de se répandre, Duhamel. dans OIGNON
Les attachements profonds qui se nourrissent par le silence, par la conformité des goûts, des opinions, des sentiments, Maurepas. dans OPINION
Craignons des opinions qui, sous prétexte de réduire les sciences à leur véritable destination, favoriseraient l'ignorance, le plus grand des fléaux de l'espèce humaine, Duhamel. dans OPINION
Il avait vu, dans plus d'une occasion, qu'un des moyens les plus sûrs de terminer facilement les affaires qui ne sont importantes que dans l'opinion, est de montrer, par la manière de les traiter, qu'on a su les réduire à leur juste valeur, Maurepas. dans OPINION
Si on réduisait la culture des sciences aux travaux dont l'opinion publique doit être la récompense, on verrait bientôt cette opinion s'égarer de plus en plus, et mettre à leurs progrès réels une limite que le temps et le génie pourraient à peine reculer, Margraaf. dans OPINION
Il savait sans doute que l'opinion publique ne plaçait pas son nom à côté des leurs [Morgagni et Haller], Bertin. dans OPINION
Il [Daniel Bernoulli] tournait sans cesse ses regards vers sa patrie, vers l'égalité républicaine que la vue d'une cour aussi orageuse que brillante [Saint-Pétersbourg] lui rendait plus chère encore, Daniel Bernoulli. dans ORAGEUX, EUSE
Cette petite portion de l'humanité qui fait sa principale occupation du bonheur général de ses semblables, et dont il avait mérité d'être en quelque sorte l'orateur et le chef, Montigni. dans ORATEUR
Un philosophe illustre [Fontenelle], qui a été si longtemps le digne organe de cette compagnie [l'Académie des sciences], Malouin. dans ORGANE
Ces deux classes d'êtres [les plantes et les animaux], également doués de l'organisation et de la faculté de se nourrir, de croître et de se reproduire, ne sont séparées l'une de l'autre, surtout dans les points extrêmes où elles semblent se toucher, que par des nuances à peine sensibles, Duhamel. dans ORGANISATION
M. de Vaucanson a donné dans nos recueils plusieurs mémoires sur son moulin à organsiner, Vaucanson. dans ORGANSINER
La famille de Phélypeaux est originaire de la ville de Blois, où elle était connue même avant le commencement du XVe siècle, Maurepas. dans ORIGINAIRE
Les sources [salines] de Montmorot charriaient, disait-on, de l'arsenic et de l'orpiment, Montigni. dans ORPIMENT
Il établit d'après une suite d'expériences que les os s'augmentent par l'ossification des lames du périoste, comme les arbres par l'endurcissement des couches corticales, Duhamel. dans OS
Dans les expériences sur l'ossification, il suivit les progrès de l'accroissement et de la solidité des os dans les animaux que renferment les oeufs ; ensuite il examina les progrès de la formation du calus dans les os des animaux adultes, Haller. dans OSSIFICATION
Cette gelée [qui sera l'os dans l'oeuf de la poule] prend une consistance plus solide ; les vaisseaux deviennent visibles ; elle s'ossifie enfin par le dépôt d'une matière terreuse qu'abandonne le sang des artères qui la traversent, Haller. dans OSSIFIER
C'est la première fois [à la représentation de Mérope] que le parterre ait demandé l'auteur d'une pièce, Vie de Voltaire. dans PARTERRE
L'art des pêches, art important, la première école des marins, et qui fournit chez un grand nombre de nations la subsistance d'une partie du peuple, Duhamel. dans PÊCHE
Il ne traite pas avec moins de soin les arbres qui, comme les pêchers, objet d'une industrie plus bornée et cultivés pour les délices d'une grande ville, font vivre par leur produit une partie du peuple industrieux qui l'environne, Duhamel. dans PÊCHER
Les jeunes botanistes accoururent en foule chercher des instructions auprès de M. de Linné ; il les pénétra de son zèle, et bientôt la terre entière fut couverte de ses disciples, Linné. dans PÉNÉTRER
Lorsque l'Académie, voulant honorer le génie d'un de ses membres moins ancien que lui, donna le titre de pensionnaire surnuméraire à M. d'Alembert, Montigni. dans PENSIONNAIRE
Toujours accessible, cherchant par la pente naturelle de son caractère à plaire à ceux qui se présentaient à lui, Maurepas. dans PENTE
Les injustices que Fontenelle avait essuyées dans la carrière des lettres auraient fait sentir bien vivement les peines de l'amour-propre à un homme qui aurait été moins philosophe ou plus personnel, Malouin. dans PERSONNEL, ELLE
Peut-être jamais aucun physicien n'a porté à un aussi haut degré l'entière exclusion de tout système, de toute hypothèse, Margraaf. dans PHYSICIEN
La physiologie, cette partie de la médecine qui, pénétrant dans la structure intime des parties du corps, y cherche par quelles lois l'homme se forme, se développe, croît, vit, reproduit son semblable, dépérit et meurt, Haller. dans PHYSIOLOGIE
Une connaissance approfondie de la physique des végétaux doit être la première étude d'un philosophe qui aspire à rendre les végétaux plus utiles, Duhamel. dans PHYSIQUE
Les étamines lui servirent pour former les premières grandes divisions de la classification des plantes, et il tira des pistils les caractères de ses divisions secondaires, Linné. dans PISTIL
L'habitude des affaires apprend à mal penser des hommes ; et cette mauvaise opinion de l'humanité est un malheur attaché aux grandes places, Maurepas. dans PLACE
Cet amour de l'étude qui empêche de sentir le poids du temps, Bertin. dans POIDS
Il établit dans sa terre la culture des pommes de terre, production inconnue en France dans sa jeunesse, Duhamel. dans POMME
Tout bruit populaire qui suppose dans une denrée [soumise au monopole] des qualités dangereuses favorise la haine du peuple, Montigni. dans POPULAIRE
Il savait qu'après avoir obtenu la gloire de reculer les bornes des sciences, il restait au philosophe l'obligation de les rendre utiles, et qu'elles n'étaient utiles qu'autant qu'elles devenaient populaires, Linné. dans POPULAIRE
Cette méthode [la mesure de la force des projectiles par un pendule qu'ils viennent frapper] est préférable à celle où l'on voudrait juger des forces par les portées, d'Arci. dans PORTÉE
Dans les différents travaux de l'esprit, il proscrivait avec sévérité tout ce qui ne tendait pas à la découverte de vérités positives, tout ce qui n'était pas d'une utilité immédiate, d'Alemb. dans POSITIF, IVE
Il résulte des expériences de M. d'Arci que plus la poudre s'enflamme vite, plus elle a de force, d'Arci. dans POUDRE
Il établit dans ses terres la culture des prairies artificielles, production inconnue en France dans sa jeunesse, Duhamel. dans PRAIRIE
Trop instruit lui-même pour n'être pas supérieur à cette injustice si commune parmi les praticiens, qui ne manquent guère de proscrire comme inutile toute théorie qu'ils ne sont pas en état d'entendre, Duhamel. dans PRATICIEN
Dans tous les genres, ceux qui se livrent à la pratique ont pour la théorie une aversion qu'il ne faut pas attribuer à leur ignorance et moins encore à l'inutilité de la théorie, Duhamel. dans PRATIQUE
Une pratique très étendue ne permit point à M. Tronchin de publier des ouvrages sur les sciences dont l'Académie s'occupe et sur lesquelles l'art de la médecine est fondé, Tronchin. dans PRATIQUE
M. Bucquet employait une partie de ses cours à combattre ces préjugés [fausses applications de la chimie à la médecine], à montrer combien les principes chimiques qui leur servaient de base étaient précaires, Bucquet. dans PRÉCAIRE
Le problème de la précession des équinoxes, le plus difficile peut-être de l'astronomie physique et celui dont la solution a contribué le plus à prouver la vérité de la loi générale découverte par Newton, d'Arci. dans PRÉCESSION
M. de Linné, préparé depuis longtemps à la mort par l'affaiblissement de ses organes, Linné. dans PRÉPARÉ, ÉE
Supporter avec patience les jugements de la prévention, et attendre du temps le moment de la justice, Bucquet. dans PRÉVENTION
On sépare un livre de son auteur ; mais on ne peut séparer un professeur de ses leçons, Bucquet. dans PROFESSEUR
L'auteur supprima, dans la dernière édition, toutes les théories hypothétiques qu'un reste d'esprit professorial (ce sont les termes) avait laissées dans les précédentes, Lieutaud. dans PROFESSORIAL, ALE
Montrant dans toutes ces études un esprit juste et de la facilité, mais s'y livrant avec trop peu de suite et de constance pour mériter, dans aucun genre, le titre d'homme vraiment profond, titre qui ne s'acquiert jamais que par un travail continu et opiniâtre, Courtanvaux. dans PROFOND, ONDE
Pour mesurer la force des projectiles, il emploie un pendule contre lequel ces projectiles viennent frapper ; et la grandeur des arcs décrits par ce pendule donne les forces cherchées, d'Arci. dans PROJECTILE
Il fit exécuter un grand nombre d'instruments qui peut-être fussent restés longtemps de simples projets, Courtanvaux. dans PROJET
Ne croyant point que des jours où son esprit ne pourrait penser, où son coeur aurait perdu ses affections, méritassent d'être prolongés, Bucquet. dans PROLONGER
Gouvernant lui-même ses terres avec une économie noble et sage, M. de Maurepas fut pour les grands propriétaires un modèle d'administration, Maurepas. dans PROPRIÉTAIRE
Le vinaigre radical, c'est-à-dire le vinaigre privé d'eau, autant qu'il est possible, a des propriétés singulières...., Courtanvaux. dans RADICAL, ALE
Si les sciences se sont trop élevées vers le ciel, s'il a été avantageux de les rappeler vers la terre, il ne faut point les condamner à y ramper, Duhamel. dans RAMPER
Les grands, les gens en place ont des intérêts, et rarement des opinions, Vie de Voltaire dans RAREMENT
Les étrangers le recherchaient avec empressement, et son nom était dans toute l'Europe, pour les voyageurs, une des recommandations les plus honorables et les plus efficaces, Duhamel. dans RECOMMANDATION
Il donnait dans le second mémoire l'équation générale des courbes rectifiables, et, dans certains cas, de celles dont la rectification dépend de leur quadrature, Bezout. dans RECTIFIABLE
Ce même ouvrage renfermait des réflexions sur les séries récurrentes, dont, peu d'années après, il [Daniel Bernoulli] donna le premier une théorie générale, Daniel Bernoulli. dans RÉCURRENT, ENTE
Cette science [la botanique], devenue immense dans ses détails, avait besoin qu'une main réformatrice vînt y produire une de ces grandes révolutions, Linné. dans RÉFORMATEUR, TRICE
M. d'Arci imagina de suspendre un petit canon à un pendule, et de juger de la force de la poudre par l'arc que le recul ferait décrire à ce canon ; cet instrument a été adopté par la régie des poudres, d'Arci. dans RÉGIE
Ces recherches annoncent une étendue de connaissances qu'on est étonné que M. le comte de Tressan ait eu le temps d'acquérir, et montrent une sagacité qu'on regrette de n'avoir pas été plus constamment employée, Tressan. dans REGRETTER
[Il découvrit] le régule de manganèse, Margraaf. dans RÉGULE
Le temps de cette navigation, celui où il fut occupé ou d'en faire les préparatifs ou de rendre compte du succès, fut une des époques les plus remplies et les plus heureuses de sa vie, Courtanvaux. dans REMPLI, IE
Il avait formé des plans assez vastes pour remplir la vie de plusieurs savants, Bucquet. dans REMPLIR
On avait répandu en Franche-Comté que le sel de Montmorot gâtait les fromages, objet d'une grande importance pour cette province, et qu'il empoisonnait les bestiaux, Montigni. dans RÉPANDRE
On dit que je me répète, écrivait-il [Voltaire] ; eh bien, je me répéterai, jusqu'à ce qu'on se corrige, Vie de Voltaire. dans RÉPÉTER
Il avait été prêt à verser son sang pour replacer le prince Édouard sur le trône de ses ancêtres, d'Arci. dans REPLACER
On demanda à une femme du peuple qui était cet homme qui traînait la foule après lui : Ne savez-vous pas, dit-elle, que c'est le sauveur des Calas ? Il sut cette réponse, Vie de Voltaire. dans RÉPONSE
La loi de la résistance que l'air oppose aux boulets était un des objets les plus essentiels et en même temps le plus difficile de ces recherches, d'Arci. dans RÉSISTANCE
Et : Je serai forcé de retrancher sur ce que je donne, était la seule crainte qu'il confiât à ses amis, lorsque des circonstances imprévues le menaçaient de quelque perte ou de quelque retardement, d'Alembert. dans RETRANCHER
Cependant Voltaire se réveille : le Pauvre diable, le Russe à Paris, la Vanité, une foule de plaisanteries en prose se succèdent avec une étonnante rapidité, Vie de Voltaire dans RÉVEILLER
Il [Voltaire] disait : j'ai les reins peu flexibles ; je consens à faire une révérence ; mais deux de suite me fatiguent, Vie de Voltaire. dans RÉVÉRENCE
Il fera époque dans l'histoire des sciences, parce que son nom s'est trouvé lié avec cette révolution dans les esprits qui a dirigé plus particulièrement les sciences vers l'utilité publique, Duhamel. dans RÉVOLUTION
L'ouvrage où M. de Haller publia ces découvertes fut l'époque d'une révolution dans l'anatomie, Haller. dans RÉVOLUTION
Il établit dans ses terres la culture de la rhubarbe, production inconnue en France dans sa jeunesse, Duhamel. dans RHUBARBE
Une ville [Genève] où l'esprit de rigorisme et de pédantisme apporté par Calvin avait jeté des racines profondes, Vie de Voltaire. dans RIGORISME
Il cherche partout à bien constater quelle est la meilleure pratique, à la réduire à des règles fixes qui la séparent de la routine, Duhamel. dans ROUTINE
Physicien d'un esprit sûr, également éloigné de s'asservir timidement à la routine ou de s'égarer dans les hypothèses et les paradoxes, Bucquet. dans ROUTINE
Le safran, culture importante dans le Gâtinais, était attaqué d'une maladie qui paraissait contagieuse : des oignons sains, placés à côté d'oignons infectés, éprouvaient bientôt le même dépérissement, Duhamel. dans SAFRAN
La satire, arme dont il semble qu'il ne doit être permis de se servir que contre ceux qui par leur rang ou leur pouvoir sont à l'abri de tout autre châtiment, Haller. dans SATIRE
La charlatanerie, qui sait se mettre à la portée des ignorants ou des demi-savants, se prêter à leurs préjugés comme à leurs intérêts, Duhamel. dans SAVANT, ANTE
Si l'on ne doit dater l'origine d'une science que du temps où la méthode d'y découvrir la vérité a été développée, Bucquet. dans SCIENCE
Ceux qui contribuent par leurs découvertes aux progrès des sciences, et ceux qui les font respecter en les rendant utiles, ont également droit à l'estime des hommes et doivent nous être également chers, Montigni. dans SCIENCE
Il savait que les secrets des arts, dont une politique peu éclairée rend quelques nations si jalouses, ne sont jamais assez bien gardés pour que le mystère soit utile, et qu'ils servent bien moins à donner à un peuple une supériorité exclusive qu'à tenir la nation tout entière dans la dépendance de quelques artistes, et à opposer aux progrès de ces mêmes arts un obstacle presque insurmontable, Maurepas. dans SECRET
M. Margraaf prouva que le procédé très compliqué employé pour faire le phosphore pouvait se réduire à distiller avec une matière charbonneuse la substance qui, combinée avec l'alcali fixe, forme le sel fusible de l'urine, Margraaf. dans SEL
En 1765 il donna un mémoire sur la durée des sensations de la vue, d'Arci. dans SENSATION
M. d'Arci imagina de suspendre un petit canon à un pendule, et de juger de la force de la poudre par l'arc que le recul ferait décrire à ce canon.... pour juger de la supériorité d'une poudre sur une autre, on trouverait difficilement un instrument plus sensible ou plus sûr, d'Arci. dans SENSIBLE
Quelques-uns de ces hommes qui se croient fins parce qu'ils sont soupçonneux et crédules, ne voyaient dans le flûteur [un automate] qu'une serinette, et regardaient comme une charlatanerie les mouvements des doigts qui imitaient ceux de l'homme, Vaucanson. dans SERINETTE
La servitude, solennellement abolie en France par Louis Hutin, subsistait encore sous Louis XV dans plusieurs provinces, Vie de Voltaire. dans SERVITUDE
Les juges les plus sévères ne sont pas toujours ceux auquels il serait le plus permis de l'être, Margraaf. dans SÉVÈRE
Il est un degré de talent où l'on ne peut plus apercevoir, entre deux hommes livrés aux mêmes recherches, d'autre différence que celle de leur siècle, Linné. dans SIÈCLE
Ces mêmes ouvriers qui, dans un voyage qu'il avait fait à Lyon, le poursuivirent à coups de pierres, parce qu'ils avaient ouï dire qu'il cherchait à simplifier les métiers, Vaucanson. dans SIMPLIFIER
Quand on observe la chaîne de tous les genres d'animaux depuis les quadrupèdes jusqu'aux polypes, on voit l'organisation se simplifier, Linné. dans SIMPLIFIER
M. de Haller savait que, si c'est le génie seul qui fait dans les sciences les grandes découvertes, ce sont les sociétés savantes, les établissements d'instruction publique qui éclaircissent les découvertes, qui les répandent et les perfectionnent, Haller. dans SOCIÉTÉ
Fontenelle avait consenti sans peine à conserver cette réputation d'insensibilité ; il avait souffert les plaisanteries de ses sociétés sur sa froideur, sans chercher à les détromper, Malouin. dans SOCIÉTÉ
On peut prévoir assez sûrement ce qu'un jeune homme doit être un jour, en le jugeant d'après ses sociétés, Duhamel. dans SOCIÉTÉ
La seule singularité qu'on ait pu observer dans sa vie privée était l'excès auquel il portait la sollicitude paternelle, Bertin. dans SOLLICITUDE
Le soupçon d'un crime est, chez le vulgaire, la première explication qui se présente pour suppléer à l'ignorance des causes naturelles, Duhamel. dans SOUPÇON
Le dégoût de tout ce qui n'est que spéculation est la suite presque nécessaire de l'habitude de s'occuper des affaires publiques, Maurepas. dans SPÉCULATION
Le stigmate est souvent séparé du germe par un long stylet, creux à la vérité, mais à travers lequel les poussières de l'étamine, toutes petites qu'elles sont, ne pourraient pénétrer, Linné. dans STIGMATE
C'est ainsi que M. d'Alembert s'était montré, à trente-deux ans, le digne successeur de Newton, en résolvant le problème de la précession des équinoxes, d'Alembert. dans SUCCESSEUR
L'observation des phénomènes que présente l'union de la greffe au sujet, Duhamel. dans SUJET
En le lisant avec réflexion [Voltaire], on trouve dans ses ouvrages une foule de maximes d'une philosophie profonde et vraie qui échappent aux lecteurs superficiels, Vie de Voltaire. dans SUPERFICIEL, ELLE
M. d'Alembert établit pour principe de morale l'obligation de ne pas regarder comme légitime l'usage de son superflu, lorsque d'autres hommes sont privés du nécessaire, d'Alembert. dans SUPERFLU, UE
Supérieur à la petite vanité de ne placer dans ses livres que ce qu'il a découvert ou observé le premier, Duhamel. dans SUPÉRIEUR, EURE
La synthèse, méthode qui exige plus de méditations que de calculs et plus d'efforts que de travail, d'Arci. dans SYNTHÈSE
Tournefort avait donné le premier une méthode vraiment systématique de classer les plantes, Linné. dans SYSTÉMATIQUE
Il est peu d'événements politiques dont le souvenir se conserve autant que celui d'une grande entreprise liée au système général de l'univers ou au progrès de l'esprit humain, Maurepas. dans SYSTÈME
La gloire et les malheurs du règne d'Alphonse sont dans l'oubli, mais on conserve la mémoire des tables alphonsines, Maurepas. dans TABLE
Cet amour-propre malheureux qui accompagne les demi-talents, Tressan. dans TALENT
Les moyens de diminuer le roulis et le tangage des vaisseaux, sans nuire à leurs autres qualités, Daniel Bernoulli. dans TANGAGE
M. de Montigni s'occupa d'établir à Aubusson une fabrique de tapis de pied supérieurs aux tapis de Perse et de Turquie, non pour la durée ou la solidité des couleurs, mais pour l'agrément et le bon goût des dessins, Montigni. dans TAPIS
M. Fontaine n'avait cherché, comme les géomètres qui l'avaient précédé, qu'à déterminer la courbe tautochrone dans quelques hypothèses de force accélérative, d'Alembert. dans TAUTOCHRONE
La question de savoir s'il existe une tautochrone dans toutes les hypothèses et de déterminer celles où elle existe, ib. dans TAUTOCHRONE
Il y a peu d'hommes dont la tête ait moins senti l'influence de la vieillesse, Maurepas. dans TÊTE
Trouverait-on dans l'histoire des sciences une grande théorie dont les premières idées, les détails et les preuves appartiennent à un seul homme ?, Linné. dans THÉORIE
Il trouva que, pendant une nuit obscure, la sensation que produisait un charbon allumé durait environ huit tierces, d'Arci. dans TIERCE
Né avec une conscience très timorée, il veillait avec sévérité et avec scrupule sur lui-même, Bertin. dans TIMORÉ, ÉE
L'analyse de la pierre connue sous le nom de lapis-lazuli, à laquelle M. Margraaf a joint depuis celle de la topaze de Saxe, est le premier modèle de l'analyse complète d'une pierre dure, Margraaf. dans TOPAZE
Une tragédie est une expérience sur le coeur humain ; et cette expérience ne réussit pas toujours, même entre les mains des plus habiles, Vie de Voltaire. dans TRAGÉDIE
M. Bucquet a donné à l'Académie un mémoire sur la pierre appelée trapp, Bucquet. dans TRAPP
Le père de M. de Voltaire exerçait la charge de trésorier de la chambre des comptes ; sa mère Marguerite d'Aumart était d'une famille de Poitou, Vie de Voltaire dans TRÉSORIER
Il défendait les découvertes d'autrui contre ceux qu'il soupçonnait de vouloir les usurper ou les nier, Bertin. dans USURPER
On doit à leurs travaux réunis [de Montigni et de Holker] nos manufactures de draps et de velours de coton, Montigni. dans VELOURS
Le stigmate des pistils, dans la saison de la fécondation, est ou garni d'un velouté ou humecté d'une liqueur gluante, Linné. dans VELOUTÉ
Le problème des cordes vibrantes et tous ceux qui appartiennent à la théorie du son ou aux lois des oscillations de l'air, ont été soumis à l'analyse par les nouvelles méthodes dont il enrichit le calcul des différences partielles, Euler. dans VIBRANT, ANTE
Les lois contre le jeu ont été insuffisantes, comme toutes celles qui ont pour objet, non de véritables crimes, mais des vices dangereux dont l'éducation seule peut préserver, Maurepas. dans VICE
Il avait beaucoup plus à remplir le vide de son temps que celui de son âme, Maurepas. dans VIDE
Plus les plaisirs ont été vifs [dans la jeunesse], plus le vide qu'ils laissent, lorsque l'habitude en a flétri les premiers charmes et dissipé les illusions, devient difficile à remplir, Courtanvaux. dans VIDE
Ce vide qu'éprouvent les ministres déplacés, lorsqu'ils n'ont rien à substituer ni aux grands objets qui les ont occupés, ni à ces agitations qui fatiguent et qu'on préfère à l'ennui, Maurepas. dans VIDE
Les découvertes brillantes laissent presque toujours entre elles et les vérités qui les ont précédées, un vide qu'il faut remplir, d'Arci. dans VIDE
Un mémoire sur la manière de séparer de l'opium sa partie vireuse, Bucquet. dans VIREUX, EUSE
Une analyse de la zéolithe, imprimée parmi les mémoires des savants étrangers, Bucquet. dans ZÉOLITHE
Il a donné de nouveaux moyens d'obtenir, dans un degré de pureté plus parfaite, l'argent, le zing, le régule d'antimoine, Margraaf. dans ZINC