François René CHATEAUBRIAND (1768 - 1848)

Citations

Aux événements de la guerre il faut...., Gramm. 121 dans À
Une tendre amante abîmée dans la douleur, Gramm. 11 dans ABÎMÉ, ÉE
Pour trouver de l'accès dans le coeur des femmes, Gram. 6 dans ACCÈS
Après avoir reçu l'accolade et l'ordre de chevalerie, Gramm. 4 dans ACCOLADE
Je tombe d'accord que c'est un boeuf, Gramm. 7 dans ACCORD
Sa rivale n'avait pas manqué de l'accrocher de conversation, Gram. 7 dans ACCROCHER
Toute la cour fut dans l'admiration de la magnificence de ce présent, Gramm. 7 dans ADMIRATION
Il y a une géométrie matérielle qui se contente de lignes, de points, d'A + B, Gén. du Chr. III, II, 1 dans A
Un vieil oiseau qui se sent abandonné de ses ailes vient s'abattre auprès d'un courant d'eau, Génie, I, V, 6 dans ABANDONNÉ, ÉE
J'allai, sans façon, offrir l'hommage de mon respect au roi abdicataire de Sardaigne, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. II, Palais du card. Fesch, etc. dans ABDICATAIRE
Didon regarde avec horreur autour d'elle et ne voit que des abîmes, Génie, II, III, 2 dans ABÎME
On ne remarque chez cette nation [espagnole] aucun de ces tours de phrase qui annoncent l'abjection des pensées, Abenc. 165 dans ABJECTION
Au lieu de se modérer en parvenant au souverain pouvoir, Jacques II abonda dans les mesures propres à le perdre, Stuarts, 309 dans ABONDER
Mila ne se put défendre d'une secrète terreur à l'abord de ce lieu redoutable, Natchez, II, 190 dans ABORD
Le peuple juif est un abrégé symbolique de la race humaine, Génie, II, VI, 2 dans ABRÉGÉ
[Pour le plan de l'ancienne Carthage] nous sommes réduits aux abréviateurs latins, tels que Florus et Velleius Paterculus, Itin. III, 171 dans ABRÉVIATEUR
Les prêtres remplirent le demi-cercle de l'abside, Mart. II, 47 dans ABSIDE
Dans ces diverses cosmogonies, on est placé entre des contes d'enfants et des abstractions de philosophe, Gén. I, III, 1 dans ABSTRACTION
Le monde moderne lui doit tout [à la religion chrétienne] depuis l'agriculture jusqu'aux sciences abstraites, Génie, I, 1 dans ABSTRAIT, AITE
Tout poëme où le merveilleux est le fond et non l'accident du tableau, pèche essentiellement par la base, Génie, II, I, 2 dans ACCIDENT
Réunissez un moment, par la pensée, les plus beaux accidents de la nature, Génie, I, V, 2 dans ACCIDENT
L'officiant me chaussa les éperons en me donnant l'accolade, Itin. III, 39 dans ACCOLADE
On y voit [à Palmyre] une espèce d'arbre dont le feuillage échevelé et les fruits en cristaux forment avec les débris pendants de beaux accords de tristesse, Gén. III, 5, 4 dans ACCORD
Le domestique amène l'accordée au fils de son maître, Gén. II, 6, 3 dans ACCORDÉ
Je vis de jeunes Grecques, vives, jolies, accortes, Itin. II, 45 dans ACCORT, ORTE
Les vierges avaient accoutumé de laver leurs robes d'écorce dans ce lieu, Atala, 235 dans ACCOUTUMER
Le front couronné d'ache toujours verte, nous nous excitions à jouir de la vie, Mart. 150 dans ACHE
Chactas avait acheté la vertu par l'infortune, Atala, 207 dans ACHETER
Les plantes à fleurs sont innombrables [en Amérique] : le lis du Canada, l'achillée rose, le dahlia...., Amér. 26 dans ACHILLÉE
Mon coeur n'est pas fait de l'acier des blancs, Natch. II, 318 dans ACIER
Deux montagnes ressemblaient assez par leur coupe aux acropolis de Corinthe, d'Athènes et de Pergame, Itin. II, 87 dans ACROPOLE ou ACROPOLIS
Les actes du martyre de saint Justin prouvent qu'il versa son sang pour sa religion avec la même simplicité qu'il écrivit pour elle, Gén. I, 1 dans ACTE
Le juge interroge ; et l'écrivain grave sur des tablettes les actes du martyre, Mart. II, 295 dans ACTE
Eudore traversa le groupe des sophistes, qui le prenaient pour un adepte, Mart. II, 70 dans ADEPTE
Il n'y avait point d'homme si souille que la religion du Christ n'admît à repentir, Génie, I, , VI 2 dans ADMETTRE
Qui de nous voudrait, durant les rigueurs de l'hiver, être réveillé, au milieu de la nuit, pour aller administrer au loin le moribond expirant sur la paille, Génie, IV, III, 2 dans ADMINISTRER
Pour les hommes supérieurs, la religion est un admoniteur sévère qui leur apprend à s'humilier, Pensées, 287 dans ADMONITEUR
Après avoir inutilement tenté près de moi les admonitions charitables, Marcellin employa les mesures sévères, Mart. 132 dans ADMONITION
Le théâtre [à Sparte] était adossé à la citadelle, Itin. 102 dans ADOSSÉ, ÉE
Richard Cromwell n'emporta [de Whitehall] que deux grandes malles remplies des adresses qu'on lui avait présentées pendant son petit règne, Stuarts, 289 dans ADRESSE
Velléda porte à sa gorge l'instrument sacré [sa faucille d'or] : elle s'affaisse sur le char, Mart. 345 dans AFFAISSER
Au point du jour, nous nous trouvâmes affalés à la côte, Itin. II, 100 dans AFFALÉ, ÉE
Les propriétés nationales, proposées d'abord au prix de 10 années de leur affermage annuel, s'élevèrent avec les succès de la république [d'Angleterre], Stuarts, 255 dans AFFERMAGE
L'Église a fini par déclarer empêchements dirimants de mariage tous les degrés d'affinité, Génie, I, I, 10 dans AFFINITÉ
Les bénéfices réguliers durent leur origine aux agapes, Génie, IV, III, 2 dans AGAPE
L'agavé vivipare s'élevait plus haut dans les criques salées, et présentait une forêt d'herbes de trente pieds perpendiculaires, Voy. en Amérique, 417 dans AGAVÉ
Quoique père de famille, et déjà sur l'âge, M. Caffe s'obstina à rester sur le pont, Itin. III, 91 dans AGE
C'est ainsi qu'en agiraient les royalistes, t. XXIX, p. 71, éd. Pourrat. dans AGIR
La cloche funèbre sonne ses dernières agonies [du trappiste], Génie, IV, III, 6 dans AGONIE
Le ministre saint s'entretient avec l'agonisant de l'immortalité de son âme, Génie, I, I, 11 dans AGONISANT, ANTE
Le désordre est dans ses chants [du rossignol], il saute du grave à l'aigu, Génie, I, V, 5 dans AIGU, UË
Toutes ces choses qui auraient dû nourrir mes peines en émoussaient au contraire l'aiguillon, René, 212 dans AIGUILLON
Ne donnons pas à l'hymen les ailes de l'amour, Génie, I, I, 10 dans AILE
Les moments que les frères et les soeurs passent réunis sous l'aile de leurs vieux parents, René, 204 dans AILE
La Providence a attaché les pieds de chaque homme à son sol natal par un aimant invincible, Génie, I, V, 14 dans AIMANT
Quelle aire de vent devions-nous tenir ?, Itin. II, 91 dans AIRE
J'étais là bien à mon aise pour mentir, Itin. 209 dans AISE
J'écoute, je distingue les coups du canon d'alarme, René, 214 dans ALARME
Des lances ornées de pennons blancs et bleus, des alburnos étaient rangés auprès des boucliers, D. des Abenc. 151 dans ALBURNO
Un cacique, un corrégidor, des régidors et des alcades formaient le corps militaire, civil et politique, des Réductions, Génie, IV, IV, 5 dans ALCADE
Nous traversâmes une prairie semée d'alcées à panaches roses, Amér. 418 dans ALCÉE
Les vignes sauvages s'élancent du tulipier à l'alcée, Atala, 204 dans ALCÉE
Pour tout bruit le cri des alcyons et le murmure des vagues, Itinér. 217 dans ALCYON
Les palmiers paraissaient alignés sur la rive, comme ces avenues dont les châteaux de France sont décorés, Itin. 6e partie. dans ALIGNÉ, ÉE
Sera-ce la dureté du caillou, ou la séve du chêne, dont vous ferez un être allégorique ?, Génie, IV, V, 2 dans ALLÉGORIQUE
L'antique alleluia de Jacob faisait retentir le dôme des églises, Génie, I, I, 7 dans ALLELUIA
J'allai, selon ma coutume, errer parmi les ruines, Itinér. 1re partie. dans ALLER
Comme elle allait à l'âme, cette invocation du pauvre matelot à la mère de Dieu !, Génie, I, V, 12 dans ALLER
Les lâches courtisans se font une étude d'allumer le vice et d'éteindre la vertu, Mart. 124 dans ALLUMER
Les documents de la sagesse humaine étaient rangés par ordre alphabétique dans l'Encyclopédie, Génie, I, 1 dans ALPHABÉTIQUE
Comme ces plantes alpines dont la racine est plongée dans des glaces éternelles...., Gén. IV, II, 7 dans ALPIN, INE
Les Arabes ont les yeux grands et coupés en amande, Itin. II, 192 dans AMANDE
Pourquoi ne voir dans la pyramide de Chéops qu'un amas de pierres et un squelette ?, Itin. 6e partie. dans AMAS
J'ai parlé avec quelque étendue des ruines d'Athènes, parce qu'après tout elles ne sont bien connues que des amateurs des arts, Itin. 6e partie. dans AMATEUR
L'abeille, qui pourtant n'avait vécu qu'un matin, comptait déjà son ambroisie par générations de fleurs, Génie, I, IV, 4 dans AMBROISIE et quelquefois AMBROSIE
Ce fut en vain que Cymodocée pria la Nuit de lui verser l'ambroisie de ses ombres, Mart. XXX dans AMBROISIE et quelquefois AMBROSIE
Le prélat fait l'action de grâce ; l'assistant répond amen, Génie, t. I, I, 8 dans AMEN
Grâce à ses brises voluptueuses et à ses flots amènes, elle [Venise] garde un charme, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. VI, incidences, Venise, etc. dans AMÈNE
Enfin, nous amenâmes la voile, Itin. II, 18 dans AMENER
D'Artaguette offrait en lui la loyauté des anciens jours et l'aménité des moeurs du nouvel âge, Natch. III, 159 dans AMÉNITÉ
Le Christ a bu jusqu'à la lie le calice d'amertume, Génie, II, II, 8 dans AMERTUME
Ces jubilés qui amènent les pécheurs à l'amnistie de la religion, Génie, III, V, 6 dans AMNISTIE
L'amorce brûla les moustaches du plus jeune spahi, Itin. 57 dans AMORCE
Pour que deux hommes soient parfaits amis, il faut qu'ils aient des opinions opposées, des principes semblables, des haines et des amours diverses, Génie, II, III, 1 dans AMOUR
J'ai vu mon amour ; mais son visage était pâle, Dargo, chant I dans AMOUR
On connaît l'heureux anachronisme de l'Énéide ; tel est le privilége du génie, que les malheurs de Didon sont devenus une partie de la gloire de Carthage, Itin. III, 125 dans ANACHRONISME
Au lieu du son des anafins, du bruit des trompettes, un silence profond régnait autour d'Aben Hamet, Abenc. 157 dans ANAFIN
Par la seule chaîne du raisonnement et les probabilités de l'analogie, le péché originel est retrouvé, Génie, I, III, 3 dans ANALOGIE
Le Père, ancêtre majestueux des temps, serait-il donc une peinture inférieure à celles de la mythologie ?, Génie. I, 3 dans ANCÊTRES
On lit les saintes Écritures : un ancien exhorte le peuple à imiter de si beaux exemples, Génie, I, I, 8 dans ANCIEN, IENNE
Les vaisseaux se mettent à l'abri derrière la jetée de la Goulette, en payant un droit d'ancrage considérable, Itin. III, 21 dans ANCRAGE
Le christianisme a été l'ancre qui a fixé tant de nations flottantes, Génie, III, III, 2 dans ANCRE
Les colibris voltigeaient sur la tige des anémones sauvages, Natch. III, 70 dans ANÉMONE
Les mains chargées de branches d'aneth, chaque convive faisait éclater ses transports, Mart. II, 283 dans ANETH
De grandes angéliques et des acanthes formaient des touffes de verdure parmi les débris de marbre [des ruines de Carthage], Itin. III, 190 dans ANGÉLIQUE
Il y a des variétés dans les bisons, ou, si l'on veut, dans les buffaloes, mot espagnol anglicisé, Amér. 15 dans ANGLICISER
D'autres Francs tiennent une espèce de javelot nommé angon, Mart. 694 dans ANGON
Remontant depuis le dernier anneau de la chaîne des êtres jusqu'à l'homme, Génie, I, I, 9 dans ANNEAU
Je donne le manuscrit tel que je le trouve, tantôt sous la forme d'un récit, tantôt sous celle d'un journal, quelquefois en lettres ou en simples annotations, Amér. 332 dans ANNOTATION
Pour une imagination vigoureuse, c'était pourtant une belle carrière à parcourir qu'un monde antédiluvien, Génie, II, I, 4 dans ANTÉDILUVIEN, IENNE
Le coeur s'arrête à peine dans le présent, et anticipe les maux qui le menacent, Génie, II, II, 3 dans ANTICIPER
Une religion qui a donné l'idée des amours d'Adam et ève n'est pas une religion antipoétique, Génie, II, V 12 dans ANTIPOÉTIQUE
Les papas me disent qu'ils avaient vu des antiquaires anglais, Itin. 96 dans ANTIQUAIRE
Lord Elgin découvrit des antiques que je n'ai point vues, Itin. 201 dans ANTIQUE
J'ai mille fois éprouvé, en entrant dans une église, un certain apaisement des troubles du coeur (pour parler comme nos vieilles Bibles), Italie, 90 dans APAISEMENT
C'était un gros homme, d'une figure calme et apathique, Itin. 147 dans APATHIQUE
Ne t'alarme pas trop d'être appareillé avec un criminel au char de la vie, Natch. V, 219 dans APPAREILLÉ, ÉE
Bonaparte avoit d'abord admiré les feux [de Moscou] comme un spectacle apparenté à son imagination, Outre-tombe, t. VI, p. 78, 1849 dans APPARENTÉ, ÉE
Je vais faire le recensement de l'Amérique septentrionale : beaucoup de tribus manqueront à l'appel, Amér. 253 dans APPEL
Charles I était brave ; il pouvait en appeler à l'épée, Stuarts, 197 dans APPELER
C'est un coteau à qui l'on fera porter quelques-unes de ces douces appellations de la patrie, Génie, I, V, 4 dans APPELLATION
L'hébreu exprimant les nuances de la pensée par la seule apposition d'une lettre, Génie, II, VI, 3 dans APPOSITION
Cette femme est une catéchumène qui fait l'apprentissage des pleurs que J. C. demande à ses servantes, Mart. II, 205 dans APPRENTISSAGE
Elle est belle cette religion ! elle approche le coeur de la justice, Mart. 259 dans APPROCHER
Le chevalier jurait par sa durandal et son aquilain, sa fidèle épée et son coursier rapide, Génie, IV, V, 4 dans AQUILANT ou AQUILAIN
Le roitelet se plaît dans ces haies de ronces et d'arbousiers, qui sont pour lui de grandes solitudes, Génie, I, V, 3 dans ARBOUSIER
Le port du Pirée décrit un arc dont les deux pointes ne laissent qu'un étroit passage, Itin. 219 dans ARC
Vous servirez d'abord comme simple archer parmi les Crétois, Mart. 179 dans ARCHER
La Trinité est l'archétype de l'univers, ou, si l'on veut, sa divine charpente, Génie, I, 3 dans ARCHÉTYPE
On voit la marque circulaire que les boucliers [offrandes votives] ont imprimée sur l'architrave, Itin. I, 193 dans ARCHITRAVE
Les chants de Pindare forment, avec les ouvrages d'Homère, les brillantes archives de la Grèce, Itin. 28 dans ARCHIVES
Deux longs pistolets d'arçon, passés dans une étroite ceinture, relevaient sa veste d'une manière grotesque, Itin. 31 dans ARÇON
Parlerons-nous de ces chapelles ardentes, de ces chars tendus de noir ?, Génie, IV, I, 11 dans ARDENT, ENTE
Parmi tant de séraphins, de trônes, d'ardeurs nul ne se sentit assez de force pour s'offrir en sacrifice, Génie, I, I, 4 dans ARDEUR
Les oeufs du bouvreuil sont ardoisés comme la chape de son dos, Génie, I, V, 6 dans ARDOISÉ, ÉE
[En Égypte] Des nopals épineux couvrent une petite partie de l'arène sans bornes, Mart. 365 dans ARÈNE
Les Arabes ont la tête ovale, le front haut et arqué, Itin. II, 192 dans ARQUÉ, ÉE
Quelques années s'écoulèrent, sans que les deux vieillards [Chactas et le prêtre] lui pussent arracher son secret, René, 166 dans ARRACHER
J. C. a donné à votre coeur les arrhes du St-Esprit, Génie, I, I, 6 dans ARRHES
Ces ouvertures [intervalles de montagnes] ne laissent voir qu'un arrière-plan de rochers aussi arides que les premiers plans, Itin. II, 185 dans ARRIÈRE-PLAN
Les bisons tiennent de l'hippopotame ou du rhinocéros par la queue et la peau de l'arrière-train, Amér. 15 dans ARRIÈRE-TRAIN
La langue de l'Iroquois, presque toute aspirée, étonnait l'oreille, Amér. 249 dans ASPIRÉ, ÉE
Saint Jérôme soutient des assauts terribles, il combat corps à corps avec ses passions, Génie, II, III, 8 dans ASSAUT
On le fait s'asseoir dans une belle chaise d'ivoire, Génie, II, VI, 3 dans ASSEOIR
Un seigneur de Touraine, assigné dans son manoir par un huissier, lui fit couper le poing, Clermont, 110 dans ASSIGNÉ, ÉE
Les assises [des pierres des édifices grecs] arrivaient à un aplomb incroyable, Itin. 197 dans ASSISE
Le prélat garde ces aumônes pour en assister les veuves, les orphelins, Génie, I, I, 8 dans ASSISTER
Les officiers turcs assommaient les chevaux et le postillon à coups de fouet, Itin. 56 dans ASSOMMER
Debout sur la chaussée, un assommoir à la main, les chasseurs [du castor] sont attentifs, Amér. 129 dans ASSOMMOIR
Les moulures, les astragales offrent la même perfection, Itin. 197 dans ASTRAGALE
Alzire est une tragédie fort attachante, Génie, II, II, 7 dans ATTACHANT, ANTE
Le sacrement libérateur [extrême-onction] rompt peu à peu les attaches du fidèle, Génie, I, I, 11 dans ATTACHE
Et qu'est-ce que l'homme, pour que vous y attachiez votre coeur ?, Mart. 66 dans ATTACHER
L'astronomie n'étant pas suffisante pour détruire la chronologie de l'Écriture, on revient à l'attaque par l'histoire naturelle, Génie, I, IV, 4 dans ATTAQUE
L'amitié que la présence attiédit, que l'absence efface, René, 183 dans ATTIÉDIR
L'aube offre de douces consonnances avec les idées religieuses, Génie, IV, I, 2 dans AUBE
Ce pénitent veut être réconcilié ; il a été postulant, auditeur, prosterné ; faites-le remonter au rang des élus, Mart. II, 285 dans AUDITEUR
On aimait à voir un aumônier dans une tente ouverte près d'un champ de bataille, Génie, IV, I, 11 dans AUMÔNIER
. Les vallées étaient plantées de myrtes, d'aunes et de sycomores, Mart. 55 dans AUNE
On était caressé d'un petit souffle que notre ancienne langue appelait l'aure, sorte d'avant-brise du matin, Mém. d'outre-tombe, éd. de Bruxelles, t. VI, Journal de Paris à Venise dans AURE
Eudore redoublait de prières et d'austérités, Mart. 258 dans AUSTÉRITÉ
Je trouvai un manuscrit autographe du savant Quaresmius, Itin. III, 37 dans AUTOGRAPHE
Quelquefois le tyran automate [un pacha] se traîne à la porte de sa tanière, Itin. 258 dans AUTOMATE
Remarquons les autorités que Didon emploie dans ses prières, Génie, II, III, 2 dans AUTORITÉ
Autre est de danser et de faire des festins ; autre de connaître la nature des choses, Génie, II, V, 16 dans AUTRE
J'ai marché à l'aval de l'Anio jusqu'à un champ d'oliviers, Italie, 22 dans AVAL
J'avais été prévenu de ne me laisser jamais plaisanter par un Turc, si je ne voulais m'exposer à mille avanies, Itin. 57 dans AVANIE
Un autre [sauvage] ne veut pas que l'affaire soit décidée [le coup décisif aux osselets], avant qu'il ait jeté un morceau de petun dans le fleuve, Amér. 88 dans AVANT
Écoutez ce récit avant que je réponde, Fabl. III, 1 dans AVANT
Et le voir en ces lacs pris avant que je parte, ib. VI, 1 dans AVANT
Avant que la griffe et la dent Lui soit crue, et qu'il soit en état de nous nuire, ib. XI, 1 dans AVANT
On était caressé d'un petit souffle.... sorte d'avant-brise du matin, Mém. d'outre-tombe, éd. de Bruxelles. t. VI, Journ. de Paris à Venise. dans AVANT-BRISE
Dans les avant-cours [des Invalides], tout retrace l'idée des combats, Génie, III, I, 6 dans AVANT-COUR
Les illustres morts que les Athéniens avaient placés hors de leur ville, comme aux avant-postes, Itin. 225 dans AVANT-POSTE
Les sauvages tirent ce char [des bagages] à l'aide d'une double bande de cuir dont les bouts sont liés à l'avant-train du traîneau, Amériq. 154 dans AVANT-TRAIN
René repoussant le rivage avec un aviron est entraîné par le cours du fleuve, Natch. II, 188 dans AVIRON
Il est impossible que ce projet n'avorte pas au milieu de cette confusion, Natch. III, 76 dans AVORTER
Voulez-vous peindre et toucher, on vous demande des axiomes et des corollaires, Génie, I, 4 dans AXIOME
Des azaléas formaient un buisson de corail, Natch. III, 14, 1 dans AZALÉA ou AZALÉE
Je faisais à Atala des colliers avec des graines rouges d'azaléa, Atala, 243 dans AZALÉA ou AZALÉE
Le Turc partit en traînant majestueusement ses babouches, Itin. 74 dans BABOUCHE
On eût dit que ses joues [de Clodion] étaient peintes du vermillon de ces baies d'églantiers qui brillent au milieu des neiges, Mart. 202 dans BAIE
Dans le langage de l'ancienne chevalerie, bailler sa foi était synonyme de tous les prodiges de l'honneur, Génie, I, II, 2 dans BAILLER
Le baptême est un bain qui rend à l'âme sa vigueur première, Génie, I, I, 6 dans BAIN
Vers le baisser du soleil, la soeur d'Outougamiz se retira à l'entrée d'une grotte, Natch. II, 302 dans BAISSER
Plusieurs vaisseaux avaient appareillé au baisser du soleil, René, 214 dans BAISSER
On les prendrait [les auteurs du XVIIIe siècle] pour les baladins de la grande race qui les a précédés, Génie, III, IV, 5 dans BALADIN, INE
Condillac ne peut seul balancer Locke, Descartes, Malebranche et Leibnitz, Génie, III, II, 3 dans BALANCER
Cet homme [saint Paul] méprisé de la foule, rejeté comme les balayures du monde, Itin. I, 143 dans BALAYURE
On voit accourir de vagabonds troubadours qui ne savent chanter que des ballades à refrain, Génie, I, V, 5 dans BALLADE
La demoiselle du château dansait une ballade avec le fiancé, ib. II, I, 50 dans BALLADE
Personne ne réclamera contre la balle qui me percera la poitrine, Natch. II, 206 dans BALLE
Céluta tomba évanouie sur des balles de marchandises qui couvraient le quai, Natch. II, 242 dans BALLE
L'aumônier d'un roi de France [saint Louis] prit possession de la patrie d'Annibal en ces mots : " Je vous dis le ban de N. S. J. C. et de Louis, roi de France, son sergent, ", Itin. III, 97 dans BAN
Le ban qui a mis l'exilé hors de son pays, semble l'avoir mis hors du monde, Génie, I, V, 7 dans BAN
La loi le condamne à mort [l'exilé], pour avoir rompu son ban, Natch. VII, 289 dans BAN
Tous les hommes se flattent, nous avons tous à la bouche cette phrase banale : Il y a bien loin d'aujourd'hui à telle époque, Pensées, 297 dans BANAL, ALE
Des trois bandes ou régions qui divisaient devant nous la plaine d'Athènes, nous traversâmes les deux premières, Itin. 169 dans BANDE
L'azur du ciel, traversé par des bandes verdâtres, sembla se décomposer dans une lumière louche, Mart. II, 239 dans BANDE
Si Lusignan ne rappelait à sa fille que les banquets et les joies de l'Olympe, cela serait d'un faible intérêt pour elle, Génie, II, II, 5 dans BANQUET
Tertullien est le Bossuet africain et barbare, Génie, I, 1 dans BARBARE
Il reste à examiner ce qu'on appelle la barbarie des cantiques saints, Génie, IV, I, 3 dans BARBARIE
De fréquents barbarismes déshonorent les ouvrages de ce grand orateur, Génie, III, IV, 2 dans BARBARISME
L'Esquimaux va prendre des peaux de loup marin ; il les étend avec des barbes de baleine ; il en forme un long canot, Natch. VIII, 340 dans BARBE
Six pièces de douze tirées à barbette, y feraient [au mur de Soliman] dans une nuit une brèche praticable, Itinér. II, 292 dans BARBETTE
Les Francs entonnent le bardit à la louange de leurs héros, Mart. 197 dans BARDIT
Les sifflements du courlis et le cri de la barnacle perchée sur les framboisiers de la grotte, m'annoncèrent le retour du matin, Natch. VIII, 333 dans BARNACHE ou BARNACLE
Je restai seul auprès du matelot qui tenait la barre du gouvernail, Itin. 8 dans BARRE
Attendant un vent favorable pour franchir la barre [du Nil] et remonter à Rosette, Itin. III, 61 dans BARRE
Il y avait un homme qui à douze ans, avec des barres et des ronds, avait créé les mathématiques, Génie, III, II, 6 dans BARRE
Cependant une barre d'or se forma dans l'Orient, Atala, 807 dans BARRE
Aux noces d'Henriette et de Charles 1er, il y eut des combats à la barrière, des jeux et des courses de bagues, Stuarts, 176 dans BARRIÈRE
Le christianisme a fait voir le haut et le bas de notre coeur, Génie, II, III, 1 dans BAS, BASSE
La terre chancelle sur ses bases ; la lune se couvre d'un voile sanglant [à la consommation des temps], Génie, I, VI, 7 dans BASE
Tout drame pèche essentiellement par la base s'il offre des joies sans mélange de chagrins, Génie, II, II, 3 dans BASE
Hélène avait fait enfermer le sépulcre de Jésus-Christ dans une basilique circulaire de marbre, Mart. II, 151 dans BASILIQUE
Je n'étais pas venu à Kircagach pour qu'un esclave fût assez téméraire pour me toucher la basque de mon habit, Itin. II, 42 dans BASQUE
Dans la tente d'Achille, il y a des bassins, des broches, des vases, Génie, II, II, 11 dans BASSIN
Outre la moitié de sa raison, l'homme met de plus dans le bassin de Dieu tout le poids de son coeur, Génie, I, VI, 5 dans BASSIN
La neige bouche en dehors les vides de la bâtisse [du castor], Amér. 123 dans BÂTISSE
Les esclaves du Nil, bâtisseurs de tombeaux, Moïse, II, 5 dans BÂTISSEUR
Mahomet battit les murs de Rhodes avec seize canons, Génie, IV, V, 1 dans BATTRE
On assomma comme des bêtes fauves tout ce qui se trouva dans la battue du pacha ; les brigands périrent, il est vrai, mais avec 300 paysans grecs qui n'étaient pour rien dans l'affaire, Itinér. 25 dans BATTUE
. Des roches tapissées de sauge et de baumes sauvages, Itinér. II, 13 dans BAUME
. Nous traversâmes quelques petits bois de baumiers et de cèdres de la Virginie, Voy. Amér. 308 dans BAUMIER
Il [Walter Scott] s'en va en Bavardin, comme parle Mme de Sévigné, Mém. d'outre-tombe, éd. de Bruxelles, t. III, Itinéraire de Napoléon à l'île d'Elbe (dernière page du chapitre) dans BAVARDIN (EN)
Quoique nous n'eussions point de chaloupe dehors, je me jetai du mât de beaupré dans la mer, Voy. Amér. 305 dans BEAUPRÉ
Ouvre-moi ton coeur, ô ma beauté ! cela fait tant de bien, Atala, 254 dans BEAUTÉ
Les sauvages emploient le bellis du Canada contre la gangrène, Amér. 96 dans BELLIS
Nous entrâmes dans l'église au moment où le prêtre donnait la bénédiction, Génie, III, V, 3 dans BÉNÉDICTION
Avec quelle bénignité J. C. ne parle-t-il pas aux femmes dans l'Évangile !, Génie, II, II, 12 dans BÉNIGNITÉ
Les saints se réjouissent sept fois lorsqu'un pécheur retourne au bercail, Mart. 79 dans BERCAIL
Nous demandons des sourires au berceau et des pleurs à la tombe, Génie, I, 1 dans BERCEAU
Les Égyptiens mettent leur orgueil à cacher leur berceau sous les siècles, Génie, I, IV, 2 dans BERCEAU
Comme de vieux nochers dont la couche mobile est suspendue aux mâts, plus ils [les corbeaux] sont bercés par les orages, plus ils dorment profondément, Génie, I, V, 3 dans BERCER
Nous reçûmes à bord trois nouveaux passagers : deux bergeronnettes et une hirondelle, Itinér. II, 93 dans BERGERONNETTE
Des Anglais et des Russes voyagent à grands frais dans de bonnes berlines, Italie, 47 dans BERLINE
Chaque homme fut obligé de donner pour rançon dix besants d'or, Itin. II, 276 dans BESANT
Le mauvais goût est une fausseté de jugement, un biais naturel dans les idées, Génie, III, IV, 5 dans BIAIS
Les nations ne jettent pas à l'écart leurs antiques moeurs comme on se dépouille d'un vieil habit ; il en résulte des lambeaux qui forment, avec les nouveaux vêtements, une effroyable bigarrure, Génie, III, I, 8 dans BIGARRURE
M. britannique de porter des secours aux Américains, Amér. 312 dans BILL
[Pour l'incrédule] L'abîme n'est qu'un peu d'eau bitumineuse, Gén. III, IV, 5 dans BITUMINEUX, EUSE
J'avais l'air d'un soldat qui sort du bivouac, Italie, 60 dans BIVAC ou BIVOUAC
Que les teintes des nuages soient blafardes et livides...., Génie, II, V, 6 dans BLAFARD, ARDE
Il y a sept lunes que les blancs de la Virginie se sont emparés de nos terres, Atala, 319 dans BLANC, BLANCHE
Je trouvais à la fois dans ma création merveilleuse toutes les blandices des sens et toutes les jouissances de l'âme, dans le Dict. de POITEVIN. dans BLANDICES
On prendrait la poule d'eau pour un oiseau en blason, tombé de l'écu d'un ancien chevalier, Génie, I, V, 7 dans BLASON
L'ombre de Dargo n'est point errante sur les blondes collines, dans les détours des vallées, Dargo, 214 dans BLOND, BLONDE
Depuis la Tour-du-Pin jusqu'à Pont-de-Beauvoisin, le pays est frais et bocager, Italie, 6 dans BOCAGER, ÈRE
Satan part ; du premier bond il touche à la ceinture étoilée, Mart. 282 dans BOND
Le capitaine me prit à son bord avec mon domestique, Itin. 6 dans BORD
Nous fûmes obligés de courir des bordées entre l'île et la côte d'Asie, Itin. II, 13 dans BORDÉE
Le gouverneur fit border d'infanterie la route que René devait suivre, Natch. II, 238 dans BORDER
Le Meschascébé formait la bordure du tableau avec une inconcevable grandeur, René, 168 dans BORDURE
Vois-tu ces boucliers... ? Leurs bosses reluisent aux rayons du matin, Dargo, 219 dans BOSSE
Nos recherches botaniques ne furent pas heureuses ; les plantes étaient peu variées, Voy. Amér. 334 dans BOTANIQUE
Après l'avoir fait boucaner à la fumée [la chair de castor], les sauvages la mangent, lorsque les vivres viennent à leur manquer, Amér. 10 dans BOUCANER
Les uns [oiseaux] se placent à 40 et 50 lieues d'une terre inconnue et deviennent un indice certain pour le pilote qui les découvre, flottants sur l'onde comme les bouées d'une ancre, Génie, I, V, 8 dans BOUÉE
Les filles-Dieu portent et reportent çà et là les bouillons, la charpie, Génie, IV, III, 6 dans BOUILLON
J'aurais tiré de ce méchant une vengeance soudaine, mais, songeant que j'exposais Lopez, j'apaisai le bouillonnement de mon coeur, Natch. V, 228 dans BOUILLONNEMENT
Les Vénitiens tirent à boulet rouge sur les propylées et le temple de Minerve, Itin. I, 199 dans BOULET
Tu arrives exprès d'Amérique pour être mon compagnon de boulet, Natch. V, 219 dans BOULET
Les montagnes commençaient à se couvrir de bouquets de bois, Itin. 68 dans BOUQUET
Des pentes rases ou bouquetées de cépées de hêtres, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. V, Chemin du Saint-Gothard. dans BOUQUETÉ, ÉE
L'insecte bourdonne ses louanges [de Dieu], l'éléphant le salue au lever du soleil, Génie, I, V, 3 dans BOURDONNER
Le chameau de tête [celui qui est en tête de la caravane] est attaché par une corde de bourre de palmier, Itinér. II, 194 dans BOURRE
Les mousses dans leur bourre élastique...., Génie, III, V, 5 dans BOURRE
Pauvres enfants [Auvergnats] qui dévalent bien tristes de leurs montagnes et qui préféreront toujours le pain bis et la bourrée aux prétendues joies de la plaine, Clermont, 122 dans BOURRÉE
Il fallait une boussole [aux pasteurs chaldéens] pour se conduire dans ces forêts sans chemins, Génie, I, IV, 3 dans BOUSSOLE
Tous ces barbares [les Francs] portaient de longues braies, Mart. 191 dans BRAIES
Un cerf dont les chairs n'avaient point encore petillé sur la braise, Natch. II, 89 dans BRAISE
Le désert ne répétait que les soupirs des vents, le bramement des cerfs et le chant des oiseaux, Natch. I, 86 dans BRAMEMENT
J'écoutais le bruit du vent dans la solitude, le bramement des daims et des cerfs, Itinér. 1re partie dans BRAMEMENT
Les canards branchus, les linottes bleues brillent dans la verdure des arbres, Voy. Amérique, 398 dans BRANCHU, UE
Hérauts d'armes et brandisseurs des insignes royaux au sacre de Bonaparte, ils rempliront les mêmes fonctions au sacre de Charles X, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. III, Suite des Cent-Jours dans BRANDISSEUR
Nous donnâmes fond par six brasses, Itin. II, 18 dans BRASSE
On vient mouiller à telle brasse que l'on veut, ib. III, 111 dans BRASSE
La légion chrétienne ouvre une large brèche dans les rangs des barbares, Mart. 207 dans BRÈCHE
Je trouvais le vieux voyageur levé avant moi, et disant son bréviaire, Génie, IV, IV, 8 dans BRÉVIAIRE
Deux crocodiles se disputent au printemps une femelle brillante, Natch. III, 166 dans BRILLANT, ANTE
La bonté de Dieu a rendu l'écume des flots toujours plus éclatante parmi les brisants, Génie, I, V, 8 dans BRISANT
Le brisement de la mer m'avertit que le vent s'était levé, Itin. 271 dans BRISEMENT
Le Christ ressentait des douleurs ; son coeur se brisait comme celui d'un homme, Génie, IV, III, 1 dans BRISER
Eudore attache à ses pieds des brodequins gaulois formés de la peau d'une chèvre sauvage, Martyrs, 99 dans BRODEQUIN
La fleur capucine brode de ses chiffres de pourpre les murs sacrés, Génie, III, V, 2 dans BRODER
Folard, parvenu à sauver quelques bronzes, les place sur un tertre découvert, Natch. II, 12 dans BRONZE
Je préfère au brouet noir la mémoire du seul poëte que Lacédémone ait produit, Itin. 106 dans BROUET
Dans la nuit du 22 au 23, je traversai une masse épaisse de montagnes ; elles continuèrent leur brouillée devant moi jusqu'à Salzbourg, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. VI, Journal de Padoue à Prague dans BROUILLÉE
Les serpents à sonnettes bruyaient de toutes parts, Atala, 252 dans BRUIRE
Agamemnon déclare brutalement qu'il aime autant Briséis que son épouse parce qu'elle fait d'aussi beaux ouvrages, Génie, II, II, 12 dans BRUTALEMENT
Bernardin de St-Pierre nous semble avoir surpassé les bucoliastes de l'Italie et de la Grèce, Génie, II, III, 6 dans BUCOLIASTE
Ces airs bucoliques qui rappellent au Suisse exilé son père, sa mère, ses soeurs et les bêlements des troupeaux de sa montagne, Génie, IV, 2, 7 dans BUCOLIQUE
Le Pentateuque se chantait à Jérusalem, comme des bucoliques, sur un mode plein et doux, Génie, III, 1, 4 dans BUCOLIQUE
Horace buvait d'un certain vin du consulat de Tullus ; son buffet était couvert d'argenterie, Italie, 85 dans BUFFET
Quelquefois la Mort se pare des lambeaux de la pourpre ou de la bure dont elle a dépouillé le riche et l'indigent, Mart. 263 dans BURE
On voit partout [sur le Puy-de-Dôme] les burons ou les chalets de l'Auvergne, Clerm. 120 dans BURON
Des herbes vénéneuses cueillies avec des paroles cabalistiques remplissaient un vase de cyprès, Natch. III, 128 dans CABALISTIQUE
Je sautai dehors de ce cabas [lit commun] hospitalier, maudissant cordialement les bons usages de nos aïeux, Voy. Am. 348 dans CABAS
C'est pour l'incrédule qu'on a formé ces cabinets où la mort est le démonstrateur, Génie, III, II, 2 dans CABINET
Un cacique, un corrégidor formaient le corps militaire et civil des Réductions, Génie, IV, IV, 5 dans CACIQUE
Tandis que le courant du milieu entraîne vers la mer les cadavres des pins et des chênes, Atala, prologue. dans CADAVRE
La princesse palatine avait commencé par les idées cartésiennes ; de là elle avait passé à ne plus rien croire, et, ayant achevé le tour du cadran, elle avait remonté d'elle-même vers la religion, comme plusieurs esprits forts ou libertins de cette époque, dans le Dictionn. de DOCHEZ. dans CADRAN
La mer d'un côté, des forêts de l'autre formaient le cadre de ce grand tableau [le champ de bataille], Mart. 196 dans CADRE
Vous me verrez dans le cadre de feu ; vous entendrez les gémissements de ma chair, Atala, 221 dans CADRE
L'on y trouve [dans le songe d'Énée], dans un cadre étroit, tous les genres de beautés qui lui sont propres [à Virgile], Génie, II, V, 11 dans CADRE
Tuer un chien devenu caduc au service de la famille, c'était une sorte d'impiété, Génie, III, V, 6 dans CADUC, CADUQUE
L'envie porte le serpent dans son sein, et l'éloquence a son caducée, Génie, I, III, 2 dans CADUCÉE
Ce n'est point dans une ménagerie où l'on tient en cage les secrets de Dieu qu'on peut apprendre à connaître la sagesse divine, Génie, I, V, 4 dans CAGE
Le vice-consul allemand, logé dans une méchante cahute de plâtre, m'offrit à souper, Itin. 30 dans CAHUTE
De gros caïeux de lis paraissaient à la surface de la terre, Itin. 33 dans CAÏEU
Ces murs sont ainsi composés : un lit de grosses pierres, une maçonnerie mêlée, une couche de cailloutage, Itin. II, 306 dans CAILLOUTAGE
Cette rivière [dans les Florides] était remplie de caïmans, Voy. Am. 430 dans CAÏMAN
Je retournai au vaisseau sur un caïque, Itin. 26 dans CAÏQUE
Pour l'incrédule, les montagnes sont des protubérances de pierres calcaires ou vitrescibles, Gén. III, 45 dans CALCAIRE
Le divers langage des hôtes du désert nous paraît calculé sur la grandeur ou le charme du lieu où ils vivent, Gén. I, 55 dans CALCULÉ, ÉE
Le mousse courait se cacher à fond de cale en poussant des cris, Génie, I, V, 4 dans CALE
René, escorté d'un détachement de soldats de marine, débarque à la cale du port, Natch. II, 202 dans CALE
Il n'y avait dans ce lieu qu'une calebasse pour puiser de l'eau, Atala, 261 dans CALEBASSE
Chactas présenta à René la calebasse de l'hospitalité, Natch. I, 83 dans CALEBASSE
On boit dans de grandes calebasses le suc de l'érable, Amér. 41 dans CALEBASSE
Seize canons d'un calibre tel qu'on n'en avait point encore vu en Europe, Génie, IV, V, 1 dans CALIBRE
Nos calices avaient cherché leurs noms parmi les plantes, et le lis leur avait prêté sa forme, Génie, IV, I, 2 dans CALICE
Si le Fils de l'homme trouva le calice amer, comment un ange l'eût-il porté à ses lèvres ?, Génie, I, I, 4 dans CALICE
Si le dôme est petit, ce n'est plus qu'une ignoble calotte, Itin. 97 dans CALOTTE
Bentivoglio, en Italie, calqua Tite-Live, Génie, III, III, 3 dans CALQUER
Je fumerai mon calumet de paix sur le berceau de mon fils, Atala, 226 dans CALUMET
De jeunes canéphores reportaient aux jardins de Vénus les corbeilles sacrées, Mart. II, 74 dans CANÉPHORE
Aristée obtint de Jupiter les vents étésiens pour modérer l'ardeur de la canicule, Itin. 6 dans CANICULE
. Après avoir fait un repas de racines de canneberges, la voyageuse reprit sa route, Natch. II, 300 dans CANNEBERGE
Un enfant commençait le verset d'un psaume et le soutenait ainsi sur une seule note, tandis qu'un papas chantait le même verset sur un air différent et en canon, Itin. II, 70 dans CANON
Ces biens [ecclésiastiques], partagés en divers lots, prirent le nom de prébendes de canonicat, Génie, IV, III, 2 dans CANONICAT
M. Vial me fit voir l'endroit d'où les Russes canonnèrent la ville en 1770, Itin. 41 dans CANONNER
La cantate du plaisir est devenue la complainte de la douleur, Génie, I, V, 5 dans CANTATE
Les chrétiens s'avancent en chantant des cantiques, Mart. II, 2149 dans CANTIQUE
Les convolvulus, les capillaires d'eau suspendent devant son nid des draperies de verdure, Génie, I, V, 7 dans CAPILLAIRE
Les plantes à coton du pays, renversant leurs capsules épanouies, ressemblaient à des rosiers blancs, Voy. Am. 350 dans CAPSULE
La fleur capucine brode de ses chiffres de pourpre les murs sacrés, Génie, III, V, 2 dans CAPUCINE
Les sommets brisés des Apalaches se dessinaient comme des caractères d'azur, René, 168 dans CARACTÈRE
L'Église, sous Julien, fut exposée à une persécution du caractère le plus dangereux, Génie, I, 1 dans CARACTÈRE
On pria Blanca d'exécuter une de ces danses de caractère où elle surpassait les plus habiles guitanas, D. des Abenc. 166 dans CARACTÈRE
[Dans le grec] Il faut considérer la caractéristique, la terminaison, l'augment, Génie, II, VI, 3 dans CARACTÉRISTIQUE
Le carcajou est une espèce de tigre et de grand chat, Amér. 20 dans CARCAJOU
Les ours, les carcajous venaient se cacher dans ces retraites, Atala, 252 dans CARCAJOU
Les méchants portent l'orgueil à leur cou comme un carcan d'or, Mart. 92 dans CARCAN
Les forteresses [des Gaulois] à la porte desquelles étaient clouées des carcasses de hiboux, des os de morts, Mart. 295 dans CARCASSE
Le lendemain je m'éveillai au chant des cardinaux nichés dans les acacias, Atala, 266 dans CARDINAL
Les cariatides du Pandroseum sont des modèles, Itin. 197 dans CARIATIDE
Les caribous et les orignaux de l'Amérique septentrionale ont leur temps de migrations, Génie. I, V, 9 dans CARIBOU ou CARIBOUX
Les carillons des cloches semblaient augmenter l'allégresse publique, Génie, IV, I, 1 dans CARILLON
Ce que les beaux génies de la Grèce ont trouvé par un dernier effort de raison s'enseigne aux carrefours de nos cités, Génie, I, VI, 6 dans CARREFOUR
Lorsque Bossuet descendit dans la carrière, la victoire ne demeura pas longtemps incertaine, Génie, I, I, 1 dans CARRIÈRE
Jésus-Christ, revêtu d'une casaque de pourpre, fut présenté aux Juifs par Pilate, Itin. II, 233 dans CASAQUE
Un fleuve, par une cascade magnifique, épanche ses flots d'or à l'aspect d'un couchant radieux, Génie, II, V, 8 dans CASCADE
On aperçoit à la fois le temple de Vesta et les cascatelles [à Tivoli] qui sortent d'un des portiques de la villa de Mécène, Italie, 23 dans CASCATELLE
Encore un certain nombre de faits, et il faudra briser les cases [refaire la classification] de la chimie moderne, Génie, III, II, 2 dans CASE
À l'instant même je vis paraître un homme cassé de vieillesse, Mart. 371 dans CASSÉ, ÉE
La peur casse les jambes à l'homme ; pourquoi ne briserait-elle pas bien les ailes à l'oiseau ?, Amér. 24 dans CASSER
Ton casse-tête est orné de dents de crocodiles, Natc. IX, 398 dans CASSE-TÊTE
On boit dans de grandes calebasses une préparation de cassine, Amér. 41 dans CASSINE
Mila ne voulait pas qu'on se donnât le temps de servir la cassine au religieux, Natc. III, 3 dans CASSINE
Il faut ranger dans cette espèce [de jeux] les joutes, les castilles, les pas d'armes, Amér. 81 dans CASTILLE
La mort a prêté le catafalque d'un empereur romain à la dépouille d'un Tartare, Génie, IV, II, 3 dans CATAFALQUE
Un monticule planté d'orangers, de chênes verts et de catalpas, Génie, I, V, 10 dans CATALPA
Près du lieu où parlait le vieillard, se voyait un catalpa au tronc noueux, Natchez, I, 76 dans CATALPA
Sur la terre, les rochers laissèrent tomber des cataractes, Génie, I, IV, 4 dans CATARACTE
Le corps des chrétiens se distinguait en croyants ou fidèles, et catéchumènes, Génie, IV, III, 2 dans CATÉCHUMÈNE
Aristote est le premier philosophe qui ait inventé des catégories où les idées viennent se ranger de force, Génie, I, IV, 2 dans CATÉGORIE
S. Justin plaida la cause des chrétiens après Quadrat et Aristide, Gén. I, I, 1 dans CAUSE
Qui racontera ces détails, si je ne les révèle ? Ce n'est pas les journaux, De la Censure. dans CE
Est-ce eux qui ont incendié ta cabane ? dit Céluta, Natc. II, 329 dans CE
Le chevalier, quand il passait devant le château d'une dame de mauvaise renommée, faisait aux portes une note d'infamie ; si au contraire la dame de céans avait bonne grâce et vertu, il lui criait, Génie, IV, V, 4 dans CÉANS
Jésus-Christ n'a pas toujours eu des autels de porphyre, des chaires de cèdre et d'ivoire, Génie, I, II, 4 dans CÈDRE
La cédule pour l'élargissement du prisonnier fut signée, Natch. II, 251 dans CÉDULE
Que de tableaux à tracer depuis le pasteur du hameau, jusqu'au pontife qui ceint la triple couronne pastorale !, Génie, II, II, 9 dans CEINDRE
Celui qui ne s'est point attaché à son épouse par sa ceinture virginale [c'est-à-dire qui, épousant une femme vierge, ne s'est pas attaché à elle et ne conserve pas sa mémoire], celui-là ne fera jamais la félicité d'une seconde épouse, Génie, I, I, 10 dans CEINTURE
Priam, les cheveux souillés de cendres, le visage baigné de pleurs, Génie, II, II, 4 dans CENDRE
Nous respectons les cendres de nos ancêtres, parce qu'une voix nous dit que tout n'est pas éteint en eux, Génie, I, VI, 3 dans CENDRE
Des cénobites se venaient prosterner à l'autel, Génie, III, I, 8 dans CÉNOBITE
Chez les anciens, les prêtres et les prêtresses étaient censés commercer intimement avec le ciel, Génie, I, I, 9 dans CENSÉ, ÉE
On m'avait guéri d'une fièvre avec de la petite centaurée, Itin. 74 dans CENTAURÉE
Il nous semble qu'elle [l'image de l'éternité chez les anciens, le Léthé] tue l'imagination, en la forçant de tourner dans ce cerceau redoutable, Génie, II, V, 15 dans CERCEAU
L'imagination de Dante, épuisée par neuf cercles de tortures, n'a fait de Satan qu'un monstre odieux, Génie, II, V, 9 dans CERCLE
De nombreux esclaves s'empressent à recueillir la cerise du café, Natch. II, 65 dans CERISE
C'est dans les régions du nord que vivent les puissants cétacés, Génie, I, VI, 4 dans CÉTACÉ, ÉE
S'il y a quelque chose de clair en métaphysique, c'est la chaîne de ce raisonnement, Génie, I, I, 4 dans CHAÎNE
S. Jérôme charge ses épaules d'un lourd fardeau, pour dompter une chair révoltée, Génie, II, III, 8 dans CHAIR
Des femmes de la société, de graves philosophes avaient des chaires d'incrédulité, Génie, I, 1 dans CHAIRE
Le rhéteur Eumènes tenait à Rome une chaire d'éloquence, Mart. 115 dans CHAIRE
Mon équipage consistait en un tapis, une pipe et quelques châles pour m'envelopper la tête, Itin. 31 dans CHALE
Des colonnes de fumée bleue et légère montaient dans l'ombre et annonçaient les parcs ou les chalets des abeilles [au mont Hymette], Itin. 205 dans CHALET
Je m'embarquai dans la chaloupe du bâtiment, Itin. 23 dans CHALOUPE
Ses révolutions [d'Israël] sont tour à tour racontées avec la trompette, la lyre, le chalumeau, Génie, II, VI, 2 dans CHALUMEAU
J'entendis le cri du chamelier qui conduisait une caravane éloignée, Itin. II, 34 dans CHAMELIER
Le champ de la nature ne peut s'épuiser, et l'on y trouve toujours des moissons nouvelles, Génie, I, V, 4 dans CHAMP
Un guerrier expirant au champ d'honneur, dans la force de l'âge, peut être superbe [en statue], Génie, III, I, 5 dans CHAMP
Ils prirent du champ et coururent l'un sur l'autre avec furie, Dern. des Abenc. 185 dans CHAMP
La Trinité ouvre un champ immense d'études philosophiques, Génie, I, 3 dans CHAMP
En morale et en histoire, on tourne dans le champ étroit de la vérité, Génie, III, III, 3 dans CHAMP
Les seuls champions qui pussent tenir devant les chevaliers de France étaient les chevaliers d'Angleterre, Génie, IV, V, 4 dans CHAMPION
Je quittai les bords de la rivière pour les côtés du lac, et je ne fus pas plus chanceux [dans mes recherches botaniques], Voy. Am. 385 dans CHANCEUX, EUSE
J'ai raconté comment la mère indienne porte ses enfants, comment elle leur chante, comment elle les pare, Amér. 51 dans CHANTER
Ces cercles, partant du dernier chantre de village, s'élèvent jusqu'au trône pontifical, Génie, IV, III, 2 dans CHANTRE
Avant Jésus-Christ, l'âme de l'homme était un chaos, Génie, I, II, 1 dans CHAOS
Les oeufs du bouvreuil sont ardoisés comme la chape de son dos, Génie, I, V, 6 dans CHAPE
Le vieux connétable de Montmorency disait son chapelet au milieu des camps, Génie, I, VI, 5 dans CHAPELET
Les charges ne parurent pas suffisantes pour motiver la peine de mort, Natch. II, 236 dans CHARGE
On avait saigné l'enfant, sa mère lui avait mis des charmes, Itin. 74 dans CHARME
La trinité est l'archétype de l'univers, ou, si l'on veut, sa divine charpente, Génie, I, 1 dans CHARPENTE
Les Filles-Dieu portent et reportent çà et là les bouillons, la charpie, Génie, IV, III, 6 dans CHARPIE
Les pièces d'artillerie étaient bien montées, et le charronnage m'en parut anglais, Itin. II, 136 dans CHARRONNAGE
Il y a des auberges sur la rive américaine et sur la rive anglaise, des moulins et des manufactures au-dessous du chasme, Mém. d'outre-tombe (édit. de Bruxelles), t. I, Cataracte de Niagara, etc. dans CHASME
Je me serais bien arrangé de finil mes jours dans le castel qui domine le chasme, ib. t. V, Bords du Rhin. dans CHASME
Dans la nuit du 22 au 23, le bâtiment chassa sur son ancre, Itin. II, 80 dans CHASSER
Velléda traversa d'abord une châtaigneraie, Mart. 302 dans CHÂTAIGNERAIE
Les officiers étaient sur le château de poupe avec les passagers, Génie, I, V, 12 dans CHÂTEAU
Nous mîmes une demi-heure pour nous rendre à Athènes à travers un chaume de froment, Itin. 171 dans CHAUME
L'officiant me chaussa les éperons en me donnant accolade, Itinéraire, III, 39 dans CHAUSSER
Des éperons d'or que les Yseult, les Genievre, les Oriane chaussèrent jadis à de vaillants chevaliers, Dern. des Abenc. 152 dans CHAUSSER
Nous fûmes deux fois près de chavirer, Itin. 26 dans CHAVIRER
Je creusai à mon général une fosse profonde, j'y réunis le tronc et le chef de Maurice, Mart. 230 dans CHEF
On peut classer la littérature sous ces trois chefs principaux : philosophie, histoire, éloquence, Génie, III, II, 1 dans CHEF
Ils jugèrent que mon domestique était le scheik, Itinér. II, 103 dans CHEIK ou SCHEIK
Je croyais avoir fait un peu de chemin dans son coeur [d'Atala], Atala, 245 dans CHEMIN
Les chênes-saules dont la rivière était bordée y répandaient l'ombre, Amér. II, 137 dans CHÊNE
On chercherait longtemps chez les plus beaux génies de Rome et de la Grèce, avant d'y trouver rien qui soit à la fois aussi simple et aussi merveilleux [que la naissance du Christ], Génie, II, VI, 2 dans CHERCHER
C'était vous, intrépide Nemours, qui meniez ces fameux chevaux aux combats, Natch. I, 92 dans CHEVAL
[Le chevalier] ainsi chevauchant, il mettait à fin toutes ces aventures chantées par nos poëtes, Génie, IV, V, 4 dans CHEVAUCHER
À travers les herbes chevelues du rocher, la lune éclairait la tête du jeune homme, Duthona, 239 dans CHEVELU, UE
On nous a montré, en Angleterre, une espèce de cresson fort curieux ; il porte plusieurs chevelus dans ses cimes ; lorsque ceux qui se trouvent à l'une des extrémités de la masse sont assez longs pour atteindre au fond de l'eau, ils y prennent racine, Génie, I, V, 11 dans CHEVELU, UE
Ontalissi et Miscou qui ont enlevé plus de cent chevelures aux héros Muscogulges, Atala, 214 dans CHEVELURE
Dans le songe d'Énée, le silence d'Hector, son soupir suivi du : fuge, eripe flammis, font dresser les cheveux sur la tête, Génie, II, V, 11 dans CHEVEU
Blanca caressait cette chevrette du désert [la gazelle], D. Abenc. 180 dans CHEVRETTE
Notre vanité aura beau se choquer des souvenirs, gratter les fleurs de lis...., Mém. d'outre-tombe, t. X, p. 16, 1850 dans CHOQUER
Le couvent de nos missionnaires comprend dans ses dépendances le monument choragique de Lysicrates, Itin. 229 dans CHORAGIQUE
Au signal donné, les choristes se retournent vers l'image du Soleil éternel, et font voler des roses effeuillées sur son passage, Génie, IV, I, 7 dans CHORISTE
Pellegrin passa dans cette ville [Méthone] dont il nous a fait la description, en y mêlant la chronique scandaleuse de tous les consuls français, Itinér. 30 dans CHRONIQUE
Ver, chrysalide et papillon, l'insecte rampa sur l'herbe, suspendit son oeuf d'or aux forêts, ou trembla dans le vague des airs, Génie, I, IV, 4 dans CHRYSALIDE
Une aristocratie chrysogène est prête à paraître avec l'amour des distinctions et la passion des titres, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. I, Dangers pour les États-Unis. dans CHRYSOGÈNE
Je comptais à peine dix-sept chutes de feuilles, lorsque...., Atala, 211 dans CHUTE
Si vous voulez nous suivre, nous campons au bord de la chute, Atala, 317 dans CHUTE
J'étais accompagné d'un nouveau guide et d'un cicerone grec, Itin. 79 dans CICERONE
Les savants ne vont pas s'établir dans ces mers de sable, pour arracher le voyageur au cimeterre du Bédouin, Génie, IV, III, 5 dans CIMETERRE
Les tombeaux d'Ossian contrastent avec nos cimetières de campagne, Génie, I, 1 dans CIMETIÈRE
La lune, se levant dans un ciel pur, entre deux urnes cinéraires à moitié brisées, René, 176 dans CINÉRAIRE
Que la myrrhe, le cinnamome et l'aloës couvrent votre lit embaumé !, Mart. II, 55 dans CINNAME ou CINNAMOME
Aux branches du saule était suspendue une lyre plus forte que la lyre de Cymodocée : c'était un cinnor hébreu, Mart. 63 dans CINNOR ou, selon d'autres, KINNOR
L'un [monument] était un cippe sur lequel était gravé le nom de Jérusalem, Itin. 115 dans CIPPE
On me place à côté du prêtre pour lui présenter les ciseaux [pour couper les cheveux à la future religieuse], René, 207 dans CISEAU
Les chèvres broutaient le ciste sur des hauteurs inaccessibles, Mart. 56 dans CISTE
Ces peuples ne se sont point formés eux-mêmes par degrés ; ils ont été transportés du fond des forêts et de l'état sauvage au milieu des cités et de l'état civil, Génie, III, III, 2 dans CIVIL, ILE
Le moine maronite appelle par le claquement de deux planches l'étranger que la nuit a surpris, Génie, IV, III, 5 dans CLAQUEMENT
Les monstres [crocodiles] poussent un cri, et faisant claquer leurs mâchoires, fondent sur les étrangers, Génie, I, V, 10 dans CLAQUER
L'algonquin est la langue classique du désert, Amér. 110 dans CLASSIQUE
Ces biens [ecclésiastiques] partagés en divers lots prirent le nom de bénéfices manuels, simples, claustraux, Génie, IV, III, 2 dans CLAUSTRAL, ALE
Il ne resta à M. de Talleyrand qu'à clopiner aux pieds du colosse qu'il ne pouvait renverser, Mém. t. VI, p. 214 dans CLOPINER
Qui empêche, quand on s'aperçoit de la fuite du bonheur, de clore la vie ?, Natch. II, 157 dans CLORE
Lorsque le jour allait clore, Amér. 67 dans CLORE
Nos chevaux qu'effrayait le coassement d'une multitude de grenouilles, Itin. 126 dans COASSEMENT
Les cocotiers croissent souvent sur des rochers, Génie, I, V, 14 dans COCOTIER
Marie ignore les saintes colères du Seigneur, elle reste toute bonté, Génie, I, I, 5 dans COLÈRE
Les clercs de la vie commune, aux Pays-Bas, s'occupaient de la collation des originaux dans les bibliothèques, Génie, IV, VI, 5 dans COLLATION
Il eût été intéressant de collationner le texte de ce manuscrit avec les textes que nous avons, Itin. 98 dans COLLATIONNER
Je me tenais collé à la fenêtre, Itin. 176 dans COLLÉ, ÉE
Transporter le raisonnement de l'individuel au collectif, de l'homme au peuple, Génie, I, I, 7 dans COLLECTIF, IVE
Tillemont est le guide le plus sûr des faits et des dates pour l'histoire des empereurs ; Gibbon se colle à lui ; il se fourvoie et tombe quand l'ouvrage de Tillemont finit, dans le Dict. de DOCHEZ. dans COLLER
L'or du commerce a élevé les fastueuses colonnades de l'hôpital de Greenwich, Génie, III, I, 6 dans COLONNADE
Les bignonias, les coloquintes s'entrelacent au pied de ces arbres de toutes les formes, Atala, 204 dans COLOQUINTE
L'aigle déjà perché sur le comble des tours semblait dire : Ici je bâtirai mon aire, Gaul, 264 dans COMBLE
Les cimetières de la Suisse sont quelquefois placés sur des rochers, d'où ils commandent ces lacs, Génie, IV, II, 7 dans COMMANDER
Nous le suivîmes dans ce lieu qui commandait une vue immense, Atala. dans COMMANDER
C'était une coutume dans l'Amérique espagnole de réduire les Indiens en commende et de les sacrifier aux travaux des mines, Génie, IV, IV, 4 dans COMMENDE
Il y avait des commérages vers la maison de Socrate, Itin. 178 dans COMMÉRAGE
Au commencement du carême, à la cérémonie de la commination, on prononçait ces malédictions du Deutéronome, Génie, IV, I, 3 dans COMMINATION
Le gladiateur, commis à l'introduction des martyrs, n'avait pas d'ordres pour cette victime [Cymodocée], Mart. II, 392 dans COMMIS, ISE
L'Église avait tout à craindre des grands et rien des communes, Génie, IV, VI, 11 dans COMMUNE
La première femme qui m'aperçut, sortit de sa boutique, me donna le bras avec un air de compatissance, et m'aida à me traîner, Mém. d'outre-tombe (édit. de Bruxelles), t. I, Fourgons du prince de Ligne, femmes de Namur, etc. dans COMPATISSANCE
L'homme est toujours l'objet des complaisances de l'Éternel, Mart. II, 89 dans COMPLAISANCE
Que la terre était arrivée à son complément d'habitants, Génie, I, I, 8 dans COMPLÉMENT
Faut-il verser des torrents de sang pour établir la liberté chez un peuple, en tel degré que ce peuple ne la comporte pas ?, Génie, III, II, 1 dans COMPORTER
Les passions vicieuses sont toujours un composé d'orgueil, et les passions vertueuses un composé d'amour, Génie, II, III, 1 dans COMPOSÉ
Nos sciences décomposent et recomposent, mais elles ne peuvent composer, Génie, III, II, 2 dans COMPOSER
Le meurtre chez les Francs se rachetait par une composition pécuniaire, Amérique, 249 dans COMPOSITION
Atala fit ma première compresse qu'elle attacha avec une boucle de ses cheveux, Atala, 241 dans COMPRESSE
Son front [d'Hiéroclès] étroit et comprimé annonce l'obstination et l'esprit de système, Mart. 128 dans COMPRIMÉ, ÉE
De même que j'ai été atteint du péché d'Adam, ma justice est passée en compte aux autres, Génie, II, V, 15 dans COMPTE
Le caractère d'Hebadona [dans la Messiade de Klopstock] est une conception heureuse, Génie, II, I, 4 dans CONCEPTION
Les harpes et les voix célestes forment un concert autour d'elle, Génie, I, V, 5 dans CONCERT
Un jeune nègre cultivait une concession voisine de la cabane, Natch. IX, 382 dans CONCESSION
On entend les pas d'une troupe de concessionnaires conduits par Fébriano, Natch. II, 161 dans CONCESSIONNAIRE
Milton est le premier qui ait conclu l'épopée par le malheur du principal personnage, Génie, II, I, 3 dans CONCLURE
On me servait du veau aux concombres ou aux oignons, Itin. II, 841 dans CONCOMBRE
La fête de Diane approchait, et l'on se préparait à conduire la pompe accoutumée, Mart. 13 dans CONDUIRE
Elle [la mère crocodile] se promène entre les nids de ses soeurs, qui forment des cônes d'oeufs et d'argile, Génie, I, V, 10 dans CÔNE
Le lieu de purification [le purgatoire], placé sur les confins de la douleur et de la joie, Génie, II, V, 15 dans CONFINS
Un jeune Grec, fort affable, m'offrit des confitures, Itinéraire, 44 dans CONFITURE
La Trinité confond notre petitesse, accable nos sens, Génie, I, 4 dans CONFONDRE
Ces réservoirs d'eau [étangs qui ne gèlent jamais dans le Haut-Canada] non congelables sont souvent formés par les castors eux-mêmes, Amér. 128 dans CONGELABLE
Bonaparte se tourna vers l'Orient, doublement congénial à sa nature par le despotisme et l'éclat, cité dans les Dictionnaires. dans CONGÉNIAL, ALE
Quand des congrégations de savants se formèrent, l'incrédulité naquit avec l'amour-propre, Génie, III, II, 2 dans CONGRÉGATION
Il y avait un homme qui, à seize ans, avait fait le plus savant traité des coniques qu'on eût vu depuis l'antiquité, Génie, III, II, 6 dans CONIQUE
Les conjoints se placent au centre des deux cercles [d'invités], Amér. 42 dans CONJOINT, OINTE
La foule s'agite, on m'emporte sans connaissance, René, 209 dans CONNAISSANCE
Le soir, nous eûmes, comme disent les marins, connaissance de quelques palmiers, Itin. III, 59 dans CONNAISSANCE
Le Panthéon n'existerait plus s'il n'eût été consacré par le culte des apôtres.... Cet esprit conservateur se faisait remarquer dans tous les ordres de l'Église, Génie, IV, VI, 6 dans CONSERVATEUR, TRICE
[Gens] qui ont dû se considérer définitivement libérés du service, t. XXX, p. 164, éd. Furne, grand in-8°. dans CONSIDÉRER
L'homme attaqué dépérit, et, au bout de quelques mois, meurt de consomption, Amér. 25 dans CONSOMPTION
L'aube [du prêtre] offre de douces consonnances avec les idées religieuses, Génie, IV, I, 2 dans CONSONNANCE
On reconnaît les écrivains du bel âge de la France à une certaine construction de phrase, grecque et latine, Génie, III, II, 5 dans CONSTRUCTION
Les païens se consumaient à la poursuite de l'ombre de la vie, Génie, III, IV, 1 dans CONSUMER
Dans ces diverses cosmogonies, on est placé entre des contes d'enfants et des abstractions de philosophes, Génie, I, III, 1 dans CONTE
Chênes antiques ! mes contemporains de solitude !, Natch. VIII, 361 dans CONTEMPORAIN, AINE
D'autres guerriers avaient de vives contentions aux jeux de pailles et des osselets, Natch. I, 74 dans CONTENTION
Ève propose à Adam de vivre dans la continence ou de se donner la mort, Génie, II, I, 3 dans CONTINENCE
Une jeune fille, apercevant l'ombre de son amant sur un mur, dessina les contours de cette ombre, Génie, III, I, 3 dans CONTOUR
St-Cyrille s'emporte ; il est obscur, bizarre et contourné, Génie, I, 1 dans CONTOURNÉ, ÉE
Timide et contraint devant mon père, je ne trouvais l'aise et le contentement qu'auprès de ma soeur Amélie, René, 169 dans CONTRAINT, AINTE
Un homme peut penser telle misère qu'il voudra, et il y a mille à parier contre un que la religion a deviné sa pensée et préparé le remède, Génie, IV, VI, 12 dans CONTRE
Nous voyons chaque jour le contre-coup du crime d'un méchant aller frapper un descendant vertueux, Génie, I, 4 dans CONTRE-COUP
À l'aide des contre-courants, les pirogues remontent le Meschacebé, Atala, 209 dans CONTRE-COURANT
Il n'y eut que le coeur de l'homme qui manqua de contre-poids dans la nature, Génie, I, 4 dans CONTRE-POIDS
Si Lusignan ne rappelait à sa fille que les banquets et les joies de l'Olympe, cela ne formerait qu'un dur contre-sens, Génie, II, II, 5 dans CONTRE-SENS
Il sera prouvé que l'accusée [la duchesse de Berry] a été six heures à la géhenne du feu dans un espace trop étroit où quatre personnes pouvaient à peine respirer ; ce qui a fait dire contumélieusement à la torturée qu'on lui faisait la guerre à la saint Laurent, Mém. d'outre-tombe, éd. de Bruxelles, t. V, Extr. du mém. sur la captivité de la duchesse de Berry. dans CONTUMÉLIEUSEMENT
Tout a ses convenances et ses rapports dans la nature, Génie, I, V, 9 dans CONVENANCE
Trop occupés d'une nature de convention, la vraie nature nous échappe, Génie, III, III, 4 dans CONVENTION
Bossuet vient lui-même à la suite du convoi de tant de générations, marchant appuyé sur Isaïe et sur Jérémie, Génie, III, III, 8 dans CONVOI
Les convolvulus, les capillaires d'eau suspendent devant son nid [de la poule d'eau] des draperies de verdure, Génie, I, V, 7 dans CONVOLVULUS
Les solennités du christianisme sont coordonnées d'une manière admirable aux scènes de la nature, Génie, IV, I, 7 dans COORDONNÉ, ÉE
La vieille femme jeta dans le feu quelques copeaux, Natch. II, 226 dans COPEAU
Voltaire avance que nous avons la plus méchante copie de toutes les traditions sur l'origine du monde, Génie, I, III, 1 dans COPIE
Ce beau pays, jadis soumis au sceptre de l'antique Nélée, présentait une corbeille de verdure de plus de 800 stades de tour, Mart. 9 dans CORBEILLE
Voltaire a brisé la corde la plus harmonieuse de sa lyre, en refusant de chanter cette armée de martyrs, Génie, II, I, 5 dans CORDE
Il faudrait être insensé pour rejeter un culte qui a ajouté de nouvelles cordes à l'âme, ib. II, III, 4 dans CORDE
Un bras de mer forme comme la corde de l'arc des montagnes, Itin. 156 dans CORDE
Nos matelots nous tiraient à la cordelle, Itin. III, 70 dans CORDELLE
Avait-elle rempli cette boîte pour son époux de cordiaux achetés du fruit de ses épargnes ?, Génie, I, V, 11 dans CORDIAL, ALE
Ce marbre [le tranchant d'une hache de pierre] avait été inséré comme une greffe dans la tige fendue d'un cormier, Natch. II, 28 dans CORMIER
Le Tasse, en donnant des cornes à Satan, l'a rendu presque ridicule, Génie, II, V, 9 dans CORNE
Les Romains se formaient en bataille aux éclats de la corne et du lituus, Mart. 193 dans CORNE
Le cornette Joyce enleva le roi du château d'Holmly, Stuarts, 210 dans CORNETTE
Voulez-vous peindre et toucher, on vous demande des axiomes et des corollaires, Génie, I, 4 dans COROLLAIRE
Comment Voltaire ne comprit-il pas le danger d'une lutte corps à corps avec Bossuet et Pascal ?, Génie, III, III, 6 dans CORPS
Trois corps de logis, formant avec l'église un carré long, composent l'édifice des Invalides, Génie, III, I, 6 dans CORPS
Si un castor est surpris en maraude sur le territoire d'une tribu qui n'est pas la sienne, il est conduit devant le chef de cette tribu et puni correctionnellement, Amér. 7 dans CORRECTIONNELLEMENT
Un cacique, un corrégidor formaient le corps militaire et civil des réductions, Génie, IV, 4, 5 dans CORRÉGIDOR
Les novateurs dont les interprétations corrompaient la simplicité de la foi, Génie, I, I, 1 dans CORROMPRE
Au bout d'une demi-heure, les cortégeants reviennent, moins le cortége, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. V. Chapelle, ma chambre d'auberge, description de Waldmünchen. dans CORTÉGEANT
Les bas côtés du choeur.... sont les parties qui ont le plus résisté à l'effort du temps, Génie, III, V, 5 dans CÔTÉ
Le petit monument de marbre qui couvre le saint sépulcre a la forme d'un catafalque, orné d'arceaux demi-gothiques engagés dans les côtés pleins de ce catafalque, Itin. II, 224 dans CÔTÉ
On ne doit élever sur le cothurne que des personnages pris dans les hauts rangs de la société, Génie, II, II, 8 dans COTHURNE
La première personne qui vient au-devant de lui [pèlerin], c'est sa femme relevée de couches, Génie, III, V, 6 dans COUCHE
Dieu dans un moment a couché ce géant [Galérius] sur la terre, Mart. II, 314 dans COUCHER
L'oiseau nommé coucou des Canaries répétait son chant monotone, Voy. Amér. 340 dans COUCOU
Ici le chemin qui se dirigeait E. et O. fait un coude et tourne au N., Itin. II, 235 dans COUDE
Le sol était jonché de sacs de coton, de couffes de riz, Itin. II, 20 dans COUFFE
Des métopes ou petits tableaux de marbre à coulisse séparaient entre eux les triglyphes, Itin. 192 dans COULISSE
J'attrapai un coup de soleil sur une main, Itin. 243 dans COUP
Vers le temps de la coupe des blés, on entendait au lever de l'aurore les petites sonneries de nos hameaux, Génie, IV, I, 1 dans COUPE
La bouche du jeune convive [l'enfant qui n'a point encore de dents] n'est point armée, de peur de blesser la coupe du banquet maternel [le sein, le mamelon], Génie, I, VI, 5 dans COUPE
Tous les hôtes qui ont bu avec moi la coupe de la joie, Mart. II, 289 dans COUPE
Avec la seconde écorce du sassafras, ils [les sauvages] coupent les fièvres, Amér. 96 dans COUPER
Les premiers objets qui s'offrirent à sa vue [de René] furent la vaste coupole d'un ciel bleu, Natch. II, 103 dans COUPOLE
On courbait la tête sous les bénédictions des évêques, Génie, IV, III, 2 dans COURBER
Au coucher du soleil le courlis siffle sur la pointe d'un rocher, Génie, I, V, 8 dans COURLIEU ou COURLIS
La chevelure que Dieu jeta comme un voile sur les épaules du jeune homme, et comme une couronne sur la tête du vieillard, Mart. 128 dans COURONNE
Je n'ai point vu de plus insolent vieillard, s'écria un des courtiers de chair humaine [négrier], Natch. II, 179 dans COURTIER
À Rome, le mariage entre cousins germains était permis, Génie, I, I, 10 dans COUSIN, INE
La solitude a préparé à l'oiseau le vivre et le couvert, Génie, I, V, 7 dans COUVERT
Dans la chevelure blanche du vieillard [Chactas] on place une couronne de plumes cramoisies, Natch. III, 83 dans CRAMOISI, IE
Ce sont de vieilles murailles [la prison de saint Pierre, à Rome] où l'on montre des crampons de fer, Itin. II, 239 dans CRAMPON
La joubarbe se cramponne dans le ciment, Génie, III, V, 5 dans CRAMPONNER
Galérius prolonge dans les ténèbres de la nuit de basses et crapuleuses orgies, Mart. 122 dans CRAPULEUX, EUSE
Nos chevaux enfonçaient dans une terre molle et crayeuse, Itin. II, 159 dans CRAYEUX, EUSE
Le grand coloriste [Rubens] perdait sa palette quand il retrouvait son crayon, Italie, 44 dans CRAYON
Sous la fougère de la crèche, la brebis lui abandonne son lait, Génie, I, III, 2 dans CRÈCHE
Les sauvages, pendant l'été, mettent leurs chiens en pension, à crédit, chez des gardiens, Amér. 275 dans CRÉDIT
Une muraille crénelée enferme Jérusalem dans son entier, Itin. III, 43 dans CRÉNELÉ, ÉE
La plupart des souverains de l'Europe mirent des crêpes funèbres pour pleurer la mort d'un régicide [Cromwell], Stuarts, 281 dans CRÊPE
La neige bouche en dehors les vides de la bâtisse [du castor] et lui sert de ravalement ou de crépi, Amér. 123 dans CRÉPI
La cressonnière se déplace de toute la longueur de son banc [plate-bande], Génie, I, V, 11 dans CRESSONNIÈRE
Je m'en irais au glacier du Rhône.... je rêverais creusement la liberté germanique, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. V. Billet de Mme la duch. de Berry, Lettre à Béranger, etc. dans CREUSEMENT
Les biens de la terre ne font que creuser l'âme et en augmenter le vide, Génie, I, 6, 1 dans CREUSER
Elle [Amélie] maigrissait, ses yeux se creusaient, René, 195 dans CREUSER
Leurs successeurs [de Newton et Leibnitz] s'imaginèrent tenir Dieu dans leurs creusets et dans leurs télescopes, Génie, I, IV, 3 dans CREUSET
Le squelette de la Mort laisse passer les rayons livides de la lumière infernale entre les creux de ses ossements, Mart. 263 dans CREUX
Le clergé a trouvé des terres incultes : il y a fait croître des moissons.... il a appliqué ses revenus à des monuments publics, vous l'accusez à la fois du crime de deux bienfaits, Génie, IV, VI, 8 dans CRIME
Le chef des Achéens [Philopoemen, après sa mort] fut poursuivi criminellement devant le proconsul Mummius, Mart. 104 dans CRIMINELLEMENT
D'autres [oiseaux] dérobent un crin à une cavale, ou le brin de laine que la brebis a laissé suspendu sut la ronce, Génie, I, V, 6 dans CRIN
Nous entrâmes au port de Sunium : c'est une crique abritée par le rocher, Itin. 252 dans CRIQUE
Le Ladon venait mêler son cristal pur au cours de l'Alphée, Mart. 55 dans CRISTAL
Quiconque a quelque critique et un bon sens pour l'histoire, Génie, II, V, 9 dans CRITIQUE
Une partie des soldats était occupée à tirer avec des crocs les corps entassés dans les maisons [dans le siége de Carthage par Scipion Émilien], Itin. III, 157 dans CROC
Nous franchîmes une des croupes du mont Sardène [près de Smyrne], Itin. II, 33 dans CROUPE
L'Albanais voulut me régaler d'une de ces poules sans croupion et sans queue, Itin. 153 dans CROUPION
Ma conviction religieuse, en grandissant, a dévoré mes autres croyances ; il n'est ici-bas chrétien plus croyant et homme plus incrédule que moi, dans le Dict. de DOCHEZ. dans CROYANT, ANTE
Le corps des chrétiens se distinguait en croyants ou fidèles, et en catéchumènes, Génie, IV, III, 2 dans CROYANT, ANTE
Ce ne sont point les feuilles d'un vert cru qui font les admirables paysages, Itin. 111 dans CRU, CRUE
Les barbares [Francs] montaient à cru des étalons sauvages, Mart. 190 dans CRU, CRUE
Joseph ne cessa de me donner à boire de grandes cruches d'eau, Itin. 245 dans CRUCHE
Les dômes découpés en feuillage ou creusés en forme de cueilloir deviennent autant de corbeilles, Génie, III, V, 5 dans CUEILLOIR
[Dans les catacombes] Anciens calices, anciennes croix, anciennes cuillers pour administrer la communion, Italie, 38 dans CUILLER, ou, suivant l'orthographe de quelques-uns, dit l'Académie, CUILLÈRE
Tout son corps frotté d'huile avait une couleur cuivrée, Natch. II, 357 dans CUIVRÉ, ÉE
Nous descendîmes à la contrée des Francs [à Boulaq], espèce de cul-de-sac dont on ferme l'entrée tous les soirs, Itin. III, 80 dans CUL ou CU
Nos marchands turcs faisaient des espèces de culbutes religieuses, Itin. III, 70 dans CULBUTE
St Boniface, avec les religieux de son ordre, commença toutes les cultures dans les quatre évêchés de Bavière, Génie, IV, VI, 7 dans CULTURE
Il est probable qu'au fond de ces tracasseries il y avait quelque cupidité de domination, dans le Dict. de DOCHEZ. dans CUPIDITÉ
Dans presque tous les cantons de la Grèce on fait plus ou moins infuser des pommes de pin au fond des cuvées, Itin. I, 176 dans CUVÉE
La période victorienne est formée de la multiplication des cycles du soleil et de la lune, Génie, I, IV, 1 dans CYCLE
Il sortait de dessous l'horizon des zones de pourpre et de rose, magnifiques rubans déroulés de leur cylindre, Natch. III, 69 dans CYLINDRE
S'il est petit, il [le dôme] n'est plus qu'une calotte ignoble qui s'élève au-dessus des entablements tout exprès pour rompre la ligne harmonieuse de la cymaise, Itin. 97 dans CYMAISE
Outougamitz se sentit près de mourir de joie lorsqu'il aborda la cyprière, Natch. II, 75 dans CYPRIÈRE
Les grues qui font de si beaux voyages au-dessus des savannes, des cyprières, Génie, I, V, 8 dans CYPRIÈRE
Les plantes à fleurs sont sans nombre [en Amérique] ; l'achillée rose, le dahlia, l'hellénie d'automne, etc., Amér. 26 dans DAHLIA
Le ciel était sur sa tête [de René] comme le dais de sa couche, Natch. II, 105 dans DAIS
Ces hommes qui prêtaient foi et hommage à leur Dieu, leur dame et leur roi, Génie, I, II, 2 dans DAME
[Cromwel disait] Charles II est trop damnablement débauché pour me pardonner la mort de son père, Stuarts, 276 dans DAMNABLEMENT
Bientôt on passait à l'office de page ou de damoiseau dans le château de quelque baron, Génie, IV, V, 4 dans DAMOISEAU
Les oiseaux s'avancent en dandinant vers le fûté quadrupède [renard], Amér. 18 dans DANDINER
Élina, je darderai pour toi la baleine !, Natch. VIII, 336 dans DARDER
On voit encore une darse à moitié comblée qui pourrait bien avoir été l'Aphrodise, Itin. 219 dans DARSE
Les anachorètes écrivirent de la douceur du rocher et des délices de la contemplation, Génie, II, V, 3 dans DE
Lorsqu'on voulait se nourrir de sérieuses et d'utiles pensées, Génie, IV, II, 8 dans DE
Si je m'étais noyé, le bon débarras pour moi et pour les autres, Voy. Amér. 306 dans DÉBARRAS
C'est lord Elgin qui a fait ouvrir ce monument et déblayer les terres, Itin. 233 dans DÉBLAYER
On tend les trappes pour les loups à l'entrée des passes, au débouché d'un fourré, Amér. 125 dans DÉBOUCHÉ
Des torrents d'eau s'écoulaient en tourbillonnant comme au débouché d'une écluse, Natch. 7, 325 dans DÉBOUCHÉ
Le Rump [le croupion, le long parlement d'Angleterre] ne songeait qu'à se perpétuer en attendant les événements, grands débrouilleurs de la politique, Stuarts, 250 dans DÉBROUILLEUR
Ces basiliques toutes moussues, remplies des générations des décédés, Gén. III, I, 8 dans DÉCÉDÉ, ÉE
Les esprits de ténèbres déchaînent dans Rome même les passions des chefs et des ministres de l'empire, Mart. 392 dans DÉCHAÎNER
[Les soldats] ébranlent la solitude par de pesantes décharges, Natch. I, 98 dans DÉCHARGE
Déchargez-vous sur moi du fardeau de l'empire, Mart. II, 172 dans DÉCHARGER
De gros caïeux de lis, déchaussés par les pluies, paraissaient à la surface de la terre, Itin. 33 dans DÉCHAUSSÉ, ÉE
À mesure que l'on déchausse quelque édifice à Pompéi, on enlève ce que donne la fouille, Italie, 68 dans DÉCHAUSSER
Ma mère me mit au monde avec de grands déchirements d'entrailles, Atala, 278 dans DÉCHIREMENT
Charles 1er déclina la compétence de la cour, et, la tête couverte, parla en roi, Stuarts, 221 dans DÉCLINER
Peut-être n'avais-je plus cette innocence qui nous fait un charme de tout ; le temps commençait à la déclore, Mém. t. I, p. 171 dans DÉCLORE
[Après le cri de Pluton] Les expressions d'Homère se décolorent, elles deviennent froides, muettes et sourdes, et une multitude d's sifflantes imite le murmure de la voix inarticulée des ombres, Génie, II, V, 5 dans DÉCOLORER
Nos sciences décomposent et recomposent, mais elles ne peuvent composer, Génie, III, II, 2 dans DÉCOMPOSER
Les ténèbres et la lumière, les saisons, la marche des astres.... varient les décorations du monde, Génie, I, V, 2 dans DÉCORATION
Les ciseaux d'une jeune fille qui découpe d'ingénieux ouvrages, Natch. I, 97 dans DÉCOUPER
Les galeries suspendues en l'air se découpaient sur les fonds du ciel, Génie, III, V, 4 dans DÉCOUPER
Il y a loin de cette sage économie d'ornements à notre profusion de découpures en carré, en long, en rond, Itin. 195 dans DÉCOUPURE
Lorsque les commissaires du parlement furent introduits au château de Carisbrook, ils demeurèrent frappés de respect à la vue de cette tête blanchie et découronnée [de Charles 1er], Stuarts, 216 dans DÉCOURONNÉ, ÉE
Il est fait mention de la publication des bans dans une décrétale du pape Innocent III, Génie, I, I, 10 dans DÉCRÉTALE
Un prêtre vient rendre à un coeur intrépide la force défaillie, dans le Dict. de DOCHEZ. dans DÉFAILLI, IE
Il n'y a vol si haut et si fort qui ne défaille dans l'immensité des cieux, dans le Dict. de DOCHEZ. dans DÉFAILLIR
Le faiseur et le défaiseur de rois Ricimer remit le diadème à Libius Sévère, Études historiques. dans DÉFAISEUR, EUSE
À mesure que l'on prend des points [au jeu d'osselets], on en défalque autant sur la partie de l'adversaire, Amér. 85 dans DÉFALQUER
Son pavillon [de la frégate] flottait au grand mât ; ses voiles étaient à demi déferlées, Natch. II, 241 dans DÉFERLÉ, ÉE
[à la fête-Dieu] Le signal est donné, tout s'ébranle, et la pompe commence à défiler, Génie, IV, 1, 7 dans DÉFILER
C'est pour avoir méconnu cette dégénération [de l'homme] que les philosophes de l'antiquité tombèrent en d'étranges erreurs, Génie, I, 4 dans DÉGÉNÉRATION
En cinglant toujours à l'ouest, nous parvînmes à l'extrémité du dégorgement de cette immense écluse [barre du Nil], Itinér. III, 61 dans DÉGORGEMENT
Sur la côte orientale [du lac Supérieur] on ne voit que des forêts d'érables rachitiques et déjetés, Voy. Am. 366 dans DÉJETÉ, ÉE
Le violier jaune croissait entre les pierres déjointes [des marches], René, 202 dans DÉJOINT, OINTE
La saison des chaleurs augmente le délaisser de la cité, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. VI, Promenade, mon neveu Christian de Chateaubriand. dans DÉLAISSER
Chaque frémissement de l'airain portait à mon âme naïve la délectable mélancolie des souvenirs de ma première enfance, René, 171 dans DÉLECTABLE
Des hommes ont été assez peu délicats pour mettre en commun leurs voluptés, Génie, IV, 3, 3 dans DÉLICAT, ATE
Ils [les jésuites missionnaires] ont ajouté des délicatesses à nos tables et des ombrages à nos bois, Génie, IV, IV, 1 dans DÉLICATESSE
Le coeur ainsi blessé [par l'ange des saintes amours] connaît toutes les délicatesses des sentiments, Mart. 401 dans DÉLICATESSE
Il [Milton] transporte le lecteur dans le jardin des délices, Génie, II, II, 3 dans DÉLICE
Délité le 22 à sept heures ; un bain emporta le reste de ma fatigue, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. V, Chapelle, ma chambre d'auberge, description de Waldmünchen dans DÉLITÉ, ÉE
Condillac ne fait que démembrer Locke, et il s'égare toutes les fois qu'il marche sans lui, Génie, III, II, 3 dans DÉMEMBRER
La demoiselle, avec son corsage bleu et ses ailes transparentes, se repose sur la fleur du nénufar blanc, Génie, I, V, 10 dans DEMOISELLE
Le grand jongleur se frappe les cuisses, se démonte le visage, hurle...., Amér. 160 dans DÉMONTER
Les soldats d'un régiment, appelés sous serment secret à cette oeuvre [décapitation de Charles 1er], dénièrent leurs bras, Stuarts, 231 dans DÉNIER
La guerre se dénonce d'une manière extraordinaire et terrible, Amér. 145 dans DÉNONCER
Leurs dentelures [des monts] se traçaient avec une pureté extraordinaire sur le ciel, Italie, 11 dans DENTELURE
aux 40 écus, Lettre à l'homme.... De jeunes médecins de Venise viennent dépêcher les cadis et les agas, Itin. 96 dans DÉPÊCHER
Ses jours [de Démodocus] dépérissaient, il marchait à grands pas vers le tombeau, Mart. II, 216 dans DÉPÉRIR
Hiéroclès, aux yeux de la foule, paraissait encore tout-puissant ; mais un oeil exercé voyait en lui des signes de dépérissement et de décadence, Mart. II, 255 dans DÉPÉRISSEMENT
Un croquis informe sort de dessous sa main [de l'élève] ; il se dépite, Dessin, 273 dans DÉPITER
On ne saurait dire où gît le principe de son déplacement [du reptile], car il n'a ni nageoires, ni pieds, ni ailes, Génie, I, III, 2 dans DÉPLACEMENT
Le Cyclope chante ainsi ses déplaisirs, en promenant ses yeux sur les flots, Génie, II, III, 6 dans DÉPLAISIR
Sa prétendue trépassa bientôt par grand déplaisir, ib. IV, III, 3 dans DÉPLAISIR
La double serre [l'ancre] ne s'est pas plutôt déprise de la chevelure de l'abîme, qu'un mouvement se fait sentir dans le corps entier du vaisseau, Natch. VII, 318 dans DÉPRENDRE
Les niveleurs étaient de plusieurs espèces : les uns, les fouilleurs et les déracineurs, s'emparaient des bruyères, Suarts, 248 dans DÉRACINEUR
La victime innocente que mes crimes ont derechef immolée, Mart. 135 dans DERECHEF
Quels rapports moraux, politiques ou religieux se sont dérobés à Pascal ?, Génie, III, II, 6 dans DÉROBER
Le canard s'assied sur son derrière et remue doucement la queue, Amér. XVIII dans DERRIÈRE
Mon désappointement politique me donna sans doute l'humeur qui me fit écrire la note satirique contre les quakers, Amér. 314 dans DÉSAPPOINTEMENT
Au descendu des carrosses, je présentai mon billet aux piqueurs, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. I, Présentation à Versailles, chasse avec le roi. dans DESCENDU, UE
Coras réussit quelquefois dans le vers descriptif, Génie, II, I, 4 dans DESCRIPTIF, IVE
Byron est mort en 1824, à l'heure où les désenchantements et les dégoûts allaient commencer, dans le Dict. de DOCHEZ. dans DÉSENCHANTEMENT
Ne croyons pas qu'en nous découvrant les bases sur lesquelles reposent les passions, le christianisme ait désenchanté la vie, Génie, II, III, 1 dans DÉSENCHANTER
Lord Elgin a fait désencombrer cette colline, Itin. 183 dans DÉSENCOMBRER
Il ne vous a pas dit que, poëte et prophète, il a traîné dans les forêts de la Floride et sur les montagnes de la Judée autant de désespérances, de tristesses et de passions que vous avez d'espoir, de joie et d'innocence, dans le Dict. de DOCHEZ. dans DÉSESPÉRANCE
Sa désespérance de l'humanité, ib. dans DÉSESPÉRANCE
Dans le secret de ces galeries déshabitées, Mém. t. VI, p. 158 dans DÉSHABITÉ, ÉE
L'artisan est plus heureux que le riche désoccupé, Génie, IV, III, 4 dans DÉSOCCUPÉ, ÉE
Ô île de Sayne, je suis demeurée seule des neuf vierges qui desservaient votre sanctuaire, Mart. 306 dans DESSERVIR
Dieu ne fut pas un si méchant dessinateur des bocages de l'Éden que les incrédules le prétendent, Génie, I, IV, 4 dans DESSINATEUR, TRICE
Énée et Turnus ne sont beaux que dans deux ou trois moments ; Mézence seul est fièrement dessiné, Génie, II, II, 10 dans DESSINÉ, ÉE
Quelques têtes de chameau se dessinaient dans l'ombre, Mart. II, 226 dans DESSINER
C'est la religion qui détermine la catastrophe [dans Paul et Virginie], Génie, II, III, 7 dans DÉTERMINER
Il ne m'est resté qu'un détromper complet de toutes les choses que poursuit le monde, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. VI, Conclusion, l'idée chrétienne et l'avenir du monde. dans DÉTROMPER
Pauvres enfants [Auvergnats] qui dévalent bien tristes de leurs montagnes, Clermont, 122 dans DÉVALER
L'amour dévaste les âmes où il règne, Génie, II, 32 dans DÉVASTER
Une grande pensée s'élève, par intervalles, dans une âme que le temps et le malheur ont dévastée, René, 175 dans DÉVASTER
C'est ainsi, ô René, qu'un ignorant sauvage devisait avec les plus grands hommes de ta vieille patrie, Natch. VI, 246 dans DEVISER
Les images des saints sont dévoilées, le feu nouveau est béni devant l'autel, Mart. II, 159 dans DÉVOILÉ, ÉE
Tu es ici dans un antre où les hommes te dévoreront, Natch. II, 218 dans DÉVORER
Et je lui porte enfin mon coeur à dévorer, Androm. V, 6 dans DÉVORER
[La Naissance et la Mort, deux fantômes voilés] L'un produit l'inconcevable moment de notre vie que l'autre s'empresse de dévorer, Génie, I, 2 dans DÉVORER
Rien n'est plus agréable et plus dévot que cette église souterraine [à Bethléem], Itin. II, 150 dans DÉVOT, DÉVOTE
C'est un verbe visible, c'est une langue de feu, qui parle tous les dialectes de la terre, Génie, I, 3 dans DIALECTE
Si quelque zéphyr se glisse dans la forêt diaprée, d'abord les plus frêles épis courbent leurs têtes, Mart. II, 109 dans DIAPRÉ, ÉE
L'écorce variée des pastèques diaprait agréablement la campagne, Itin. II, 31 dans DIAPRER
La diction de saint Chrysostome est pure, mais laborieuse, Génie, III, IV, 2 dans DICTION
Quel commerce entre nous et Dieu ! quelle élévation cela ne donnait-il pas à la nature humaine ! qu'il était étonnant d'oser trouver des conformités entre nos jours mortels et l'éternelle existence du maître du monde !, Génie, III, 5, 6 dans DIEU
Il est bon, il est beau, quoi qu'on en dise, que toutes nos actions soient pleines de Dieu, et que nous soyons sans cesse environnés de Dieu, ib. III, 5, 6 dans DIEU
Un enfant répète après sa mère une prière au bon Dieu, Génie, I, VI, 4 dans DIEU
Il ne faut pas être difficile sur les repas, lorsqu'on est si près de Sparte, Itin. 30 dans DIFFICILE
En retournant à notre camp, nous traversâmes un ruisseau tout bordé de dionées, Voy. Amér. 422 dans DIONÉE
Avec ce brillant diplôme de chevalier, on me donna mon humble patente de pèlerin, Itin. III, 40 dans DIPLÔME
Je vais dire les douleurs de l'Église persécutée, Mart. 4 dans DIRE
Les trois vieilles femmes brûlaient un des roseaux de la gerbe ; on aurait dit des Parques coupant le premier fil de la vie de René, Natch. 366 dans DIRE
L'Église a fini par déclarer empêchements dirimants de mariage tous les degrés d'affinité, Génie, I, I, 10 dans DIRIMANT, ANTE
Les uns ont fait valoir l'ancienne discipline de l'Église, qui, selon eux, permettait le mariage des prêtres, Génie, I, I, 8 dans DISCIPLINE
L'Africain se mit à gambader malgré le disloquement de ses membres, Natch. III, 124 dans DISLOQUEMENT
Tout ce que les empereurs ont touché à Athènes forme une disparate sensible avec les chefs-d'oeuvre du siècle de Périclès, Itin. 228 dans DISPARATE
De froides disquisitions sur les faits sont les charges et les servitudes de l'histoire, dans le Dict. de POITEVIN. dans DISQUISITION
Si la personne doit être distinguée [dans la tragédie], sa douleur doit être commune, c'est-à-dire d'une nature à être sentie de tous, Génie, II, II, 8 dans DISTINGUÉ, ÉE
Je me couchai sur un divan dans l'angle de la salle, Itin. 72 dans DIVAN
Les autres [poissons] se balancent mollement sur les vagues, ou divergent d'un centre commun, comme d'innombrables traits d'or, Génie, I, V, 4 dans DIVERGER
Plus le poëte dans l'épopée garde un juste milieu entre les choses divines et les choses humaines, plus il devient divertissant, pour parler comme Despréaux, Génie, II, I, 2 dans DIVERTISSANT, ANTE
Les juges se divisèrent sur la question de droit, Natch. II, 213 dans DIVISER
Les anges célèbrent les noces de ces femmes qui ont divorcé avec la terre pour s'unir au ciel, Natch. IV, 177 dans DIVORCER
Au pied du dolmin étaient appuyées deux autres pierres qui en soutenaient une troisième couchée horizontalement, Mart. 305 dans DOLMEN ou DOLMIN
L'antique alleluia de Jacob fait retentir le dôme des églises, Génie, I, I, 7 dans DÔME
C'est la religion qui fait gémir, au milieu de la nuit, la vestale sous ses dômes tranquilles, ib. III, I, 1 dans DÔME
Il y avait dans René quelque chose de dominateur qui s'emparait fortement de l'âme, Natch. II, 203 dans DOMINATEUR, TRICE
Parmi tant de trônes, d'ardeurs, de dominations, nul ne se sentit assez de force pour s'offrir en sacrifice, Génie, I, V, 4 dans DOMINATION
Gaul prépare son vaisseau, dompteur des vagues, Gaul, 252 dans DOMPTEUR
L'épreuve la plus rude que cette reine [Henriette-Marie] eut à soutenir fut de solliciter un douaire de veuve auprès de l'homme qui l'avait faite veuve [Cromwell], Stuarts, 181 dans DOUAIRE
Le sol n'offre que des chardons, entremêlés de chétives plantations de coton, de doura, d'orge et de froment, Itin. II, 122 dans DOURAH
Il [le rossignol] saute du grave à l'aigu, du doux au fort, Génie, I, V, 5 dans DOUX, DOUCE
La drague, dans quelques ruisseaux affluents du Mississipi, amène de grandes huîtres à perles, Voyage Amér. IV, 14 dans DRAGUE
Au roulement des tambours drapés, des grenadiers portaient le corps de leur vaillant capitaine, Génie, IV, I, 11 dans DRAPÉ, ÉE
Les convolvulus suspendent devant son nid [de la poule d'eau] leurs draperies de verdure, Génie, I, V, 7 dans DRAPERIE
Les cheveux dressent encore sur la tête, au souvenir de ces jours de meurtre, Génie, IV, I, 1 dans DRESSER
Je me rendis chez le drogman de Son Excellence, Itin. 58 dans DROGMAN
Un petit Français, habit vert pomme, veste de droguet, raclait un violon de poche, Itin. III, 117 dans DROGUET
Faut-il croire, d'après Lucain, que les Arvernes descendaient tout droit des Troyens ?, Clermont, 100 dans DROIT, DROITE
Où sont ces druides qui élevaient dans leurs colléges sacrés une nombreuse jeunesse ?, Mart. IX dans DRUIDE
Teutatès veut du sang, il a parlé dans le chêne des druides, ib. dans DRUIDE
Velléda, une faible druidesse, voilà donc tout ce qui vous reste aujourd'hui pour accomplir vos sacrifices !, Mart. IX dans DRUIDESSE
A l'extrémité d'une côte dangereuse, sur une grève où croissent à peine quelques herbes dans un sable stérile, s'élève une longue suite de pierres druidiques...., Mart. X dans DRUIDIQUE
Le poëte ne rencontrait que des faunes, il n'entendait que des dryades, Génie, II, V, 1 dans DRYADE
Albert, marquis de Brandebourg, se rendit maître de la Prusse, qui prit alors le nom de Prusse ducale, Génie, IV, V, 2 dans DUCAL, ALE
Le huron a un duel comme le grec, et deux premières personnes plurielles et duelles, Amér. 113 dans DUEL
Le chevalier jurait par sa durandal et son aquilain, sa fidèle épée et son coursier rapide, Génie, IV, V, 4 dans DURANDAL
Le religieux vivait très durement, dans le Dict. de BESCHERELLE. dans DUREMENT
La drague, dans quelques ruisseaux [affluents du Mississipi], amène de grandes huîtres à perles, mais dont l'eau n'est pas belle, Voy. Amér. 415 dans EAU
Les familles sortent de leurs villages pour prendre part à ces ébattements [des noces], Amér. 37 dans ÉBATTEMENT
Pour n'avoir pas l'air d'un parent malheureux, je m'ébaudissais à la noce, Itin. II, 8 dans ÉBAUDIR
Dieu vous a remis le glaive de sa puissance et celui de sa justice, prenez garde de les lui rendre ébréchés, Natch. II, 212 dans ÉBRÉCHÉ, ÉE
Il ne cessa de discourir de sa promenade à cheval, de son cheval, des frasques de son cheval sur le gazon, des ébrouements de son cheval dans les terres labourées, Mémoires, t. XI, p. 322 dans ÉBROUEMENT
Les Arabes tirent le sel de l'eau par ébullition, Itin. II, 172 dans ÉBULLITION
Dans ces temps où l'Asie échangeait d'armes et de moeurs avec l'Europe, Génie, IV, II, 8 dans ÉCHANGER
Le pâtre plaçait ailleurs d'autres témoins de cette pastorale astronomie ; il échangeait d'annales avec le firmament ; et, de même qu'il avait écrit les fastes des étoiles parmi ses troupeaux, il écrivait les fastes de ses troupeaux parmi les étoiles, ib. I, IV, 3 dans ÉCHANGER
Neuf fois ce vaisseau [l'Église] qui ne doit point périr était échappé au naufrage, Mart. 4 dans ÉCHAPPER
Une écharpe d'azur enveloppait ses formes divines [de Gabriel], Mart. II, 87 dans ÉCHARPE
Il suffit d'examiner son échelle [du chant grégorien] pour se convaincre de sa haute origine, Génie, III, 1, 2 dans ÉCHELLE
Aben Hamet s'embarqua à l'échelle de Tunis, Dern. Abenc. 153 dans ÉCHELLE
Quand l'homme atteint au plus haut degré de civilisation, il est au dernier échelon de la morale, Génie, I, III, 3 dans ÉCHELON
Qu'un jeune homme soit frappé de l'effet d'une cascade.... le bruit, les masses d'ombres, les plantes échevelées, la neige de l'écume, tout se gravera dans la mémoire de l'élève, Dessin, 273 dans ÉCHEVELÉ, ÉE
Ces Tartares étaient assis devant leurs portes, les jambes croisées, sur des espèces d'échoppes ou de tables de bois, Itinér. 24 dans ÉCHOPPE
Les éclairs qui sortaient des yeux du vieillard le rendaient semblable à Dieu, Atala, 281 dans ÉCLAIR
Eudore prononça ces paroles avec un grand éclat de voix, Mart. II, 20 dans ÉCLAT
Dans l'Élysée des anciens, on ne trouve que des héros, qui avaient été heureux ou éclatants dans le monde, Génie, I, VI, 5 dans ÉCLATANT, ANTE
Dans un trou garni de cannes éclatées, on jette le maïs et la folle avoine, Amér. 38 dans ÉCLATÉ, ÉE
Les bourreaux enfoncent dans les plaies de l'ami de Chactas des éclisses de pin enflammées, Natch. II, 61 dans ÉCLISSE
L'écorchement des castors se fait en commun après la chasse, Amér. 131 dans ÉCORCHEMENT
Ce sont toujours des dômes plus ou moins écrasés, plus ou moins multipliés, Itin. 97 dans ÉCRASÉ, ÉE
Annibal tombe des sommets glacés des Alpes sur l'Italie ; écrase la première armée consulaire sur les bords du Tésin...., Itinéraire, VII dans ÉCRASER
Le tombeau du juste doit toujours faire s'écrier avec saint Paul : ô mort...., Génie, III, I, 5 dans ÉCRIER (S')
Je ne sais si la peinture de la sécheresse dans le treizième chant [de la Jérusalem] n'est pas le morceau du poëme le mieux écrit, Itin. III, 12 dans ÉCRIT, ITE
Elle [la poule d'eau] se promène dans les fossés du château ; elle aime à se percher sur les armoiries sculptées dans le mur ; quand elle se tient immobile, on la prendrait pour un oiseau en blason, tombé de l'écu d'un ancien chevalier, Génie du chr. I, V, 7 dans ÉCU
Ainsi que saint Augustin, saint Jérôme trouva son écueil dans les voluptés du monde, Génie, III, IV, 2 dans ÉCUEIL
Le service de l'écuyer consistait, en paix, à trancher à table, à servir lui-même les viandes, à donner à laver aux convives, Génie, IV, V, 4 dans ÉCUYER
Au milieu de l'effarade des maîtres du logis, Mém. t. XI, p. 317 dans EFFARADE
Car en effet il n'y a que deux états dans la vie : le célibat et le mariage, Génie, I, I, 8 dans EFFET
Jésus-Christ s'unit à la chair par son effigie humaine, Génie, I, I, 7 dans EFFIGIE
La supérieure n'avait jamais vu de religieuse d'une humeur aussi égale, René, 216 dans ÉGAL, ALE
Ton fils est mort, disait un guerrier à une mère, et la mère répondait en pleurant : c'est égal, Natch. II, 52 dans ÉGAL, ALE
Ils [les poissons voyageurs] viennent, sans s'égarer dans la solitude de l'Océan, trouver à jour nommé le fleuve où doit se célébrer leur hymen, Génie, I, V, 4 dans ÉGARER
Des bouchers, manches de chemise retroussées, cheminaient aux portières ; d'autres égipans noirs étaient groupés sur l'impériale, dans le Dict. de POITEVIN dans ÉGIPAN
Des hommes indignes du nom de chrétiens égorgeaient les peuples du nouveau monde, et la cour de Rome fulminait des bulles pour prévenir ces atrocités, Génie, IV, VI, 11 dans ÉGORGER
M. Pengali poussait des cris, les coqs s'égosillaient, Itinér. II, 9 dans ÉGOSILLER (S')
À peine ces préparatifs [du printemps] sont-ils achevés, qu'on voit paraître les légions émaillées [les poissons voyageurs], Génie, I, V, 4 dans ÉMAILLÉ, ÉE
Depuis le jour de Moïse, émancipateur de l'homme au milieu des nations esclaves de l'ignorance et de la force, dans LEGOARANT dans ÉMANCIPATEUR, TRICE
L'état des chairs [de Cromwell] après l'embaumement empêcha de porter le cadavre à Westminster, Stuarts, 283 dans EMBAUMEMENT
Une autre variante de ce mot est emberloquer : Elle regardait avec ébahissement ce nigaud, dont elle regrettait de s'être emberloquée, dans le Dict. de POITEVIN dans EMBERLUCOQUER (S')
Nous avons vu l'auteur [Bossuet] emboucher la trompette pendant une moitié de son récit, Gén. III, IV, 4 dans EMBOUCHER
Nous fûmes obligés de courir des bordées pour embouquer le canal, Itin. II, 3 dans EMBOUQUER
Je trouvai quelques vieux canons de vingt-quatre, placés aux embrasures d'un bastion gothique, Itin. II, 291 dans EMBRASURE
La ronce fait sortir ses cercles bruns de l'embrasure d'une fenêtre, Génie, III, V, 5 dans EMBRASURE
Un océan sauvage, des syrtes embrumées, c'est tout ce qui s'offre aux regards, Génie, III, V, 5 dans EMBRUMÉ, ÉE
Le soleil émergeant d'une nuit sombre éclairait le fleuve, Natch. II, 230 dans ÉMERGER
Des soleils après des soleils émergent de l'immensité, ib. IV, 183 dans ÉMERGER
La racine de sang appartient à une espèce de plantain ; elle distille une liqueur rouge, violent émétique, Amér. 60 dans ÉMÉTIQUE
Bientôt j'allais quitter ma patrie pour émietter mes jours en divers climats, dans le Dict. de POITEVIN. dans ÉMIETTER
Messieurs, vous n'êtes point des guérisseurs d'amour-propre en souffrance, des emmailloteurs de vanité blessée, des Pères de la Merci, des Frères de la Miséricorde ; vous êtes des législateurs, De la Liberté de la presse, 1827 dans EMMAILLOTEUR
C'était un emparement violent de la personne [arrestation et meurtre du duc d'Enghien], comparable aux captures que font les pirates de Tunis et d'Alger, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. II, Année de ma vie, 1804 dans EMPAREMENT
Philippe aperçut l'échauffourée, et, toujours poursuivi de l'idée de trahison, il s'écrie : tuez, tuez cette ribaudaille qui nous empêche le chemin, Hist. de France, dans GODEFROY, Lex. de Corneille dans EMPÊCHER
Quand ces beaux oiseaux [flamants] volent à l'encontre du soleil, ils ont l'air de flèches empennées avec des plumes couleur de rose, Itin. III, 11 dans EMPENNÉ, ÉE
La nièce de Chactas empennait des flèches avec des plumes de faucon, Natch. II, 105 dans EMPENNER
N'est-il pas singulier que, dans une ville aussi fameuse que Carthage, on en soit à chercher l'emplacement même de ses ports ?, ltin. III, 185 dans EMPLACEMENT
L'une et l'autre [l'erreur et la vérité], poussées au dernier degré, emportent conviction, Gén. III, I, 3 dans EMPORTER
Les piliers de ces arches [d'un aqueduc près de Carthage] emportent seize pieds sur chaque face, Itin. III, 188 dans EMPORTER
Là s'élevaient trois arbres.... à leurs racines rampaient quelques baies empourprées, Gaul, 261 dans EMPOURPRÉ, ÉE
N'est-il pas singulier que, dans une ville aussi fameuse que Carthage, on en soit à chercher l'emplacement même de ses ports ?, Itin. III, 185 dans EN
Hélas ! je me figurais être seul dans cette forêt où je levais une tête si fière ; tout à coup je viens m'énaser contre un hangar, dans le Dict. de DOCHEZ dans ÉNASER
Le Granique est très encaissé, Itin. II, 52 dans ENCAISSÉ, ÉE
Des royalistes [sous Cromwell] sont exposés au marché comme un troupeau de nègres, et encaqués pour la Nouvelle-Angleterre, Stuarts, 217 dans ENCAQUÉ, ÉE
Adam y serait arrivé [au but] par des chemins enchantés, Génie, I, I, 4 dans ENCHANTÉ, ÉE
Il fallait appeler tous les enchantements de l'imagination et tous les intérêts du coeur au secours de cette même religion contre laquelle on les avait armés, Génie, I, I, 1 dans ENCHANTEMENT
Vastes métropoles, où ce citoyen des déserts [l'Arabe] semble avoir voulu enclore la solitude, Gén. I, IV, 2 dans ENCLORE
Les sentiers qui traversaient l'enclos bénit [cimetière] aboutissaient à l'église, Génie, IV, II, 7 dans ENCLOS
Quand ces beaux oiseaux [les flamants] volent à l'encontre du soleil, ils ont l'air de flèches empennées avec des plumes couleur de rose, Itin. III, 121 dans ENCONTRE (À L')
L'héroïne s'avança courageusement à l'encontre des douleurs, René, 211 dans ENCONTRE (À L')
Si vous endoctrinez un enfant dans cette science [la géométrie], qui donne peu d'idées...., Génie, III, II, 1 dans ENDOCTRINER
Le christianisme endort la douleur, fortifie la résolution chancelante, Génie, II, III, 4 dans ENDORMIR
Le fils de Lasthénès ne s'était point endormi sur le danger de ses frères, Mart. II, 24 dans ENDORMIR
Que chacun endosse son armure et place devant lui son bouclier, Desthona, 233 dans ENDOSSER
Ne leur demandons point s'ils ont rien senti dans leurs entrailles après avoir soulagé un malheureux ; ou si c'est la crainte de retomber en enfance, qui les attendrit [les sophistes] sur l'innocence du nouveau-né, Gén. I, VI, 2 dans ENFANCE
Ce sont de pareils lions sans mâchoires, de pareilles lionnes sans ongles, de pareilles enfantelettes tetant ou fiançant, que doivent suivre des hommes faits dans cette heure d'incrédulité !, Mém. d'outre-tombe, (éd. de Bruxelles), t. VI, Conclusion [suite], inégalité des fortunes, etc. dans ENFANTELETTE
Quelques lampes éclairaient à peine les enfoncements des voûtes, Dern. Abenc. 190 dans ENFONCEMENT
On voyait un arbre mort que le fer avait dépouillé de son écorce ; cette espèce de fantôme se faisait distinguer par sa pâleur au milieu des noirs enfoncements de la forêt, Mart. 322 dans ENFONCEMENT
Ils ne s'attendaient guère à rencontrer ces enfroqués [les moines défendant Saragosse, lors du siége en 1808] à cheval comme des dragons de feu sur les poutres embrasées des édifices de Saragosse, Mémoires, t. V, p. 420 dans ENFROQUÉ, EÉ
La vue est arrêtée par une île couverte d'un bois d'ormes enguirlandés de lianes et de vigne vierge, Voy. Amér. 403 dans ENGUIRLANDER
Afin de passer aux mystères chrétiens, commençons par nous enquérir de la nature des choses mystérieuses, Gén. I, I, 1 dans ENQUÉRIR (S')
Voltaire eut l'art funeste chez un peuple capricieux et aimable, de rendre l'incrédulité à la mode ; il enrôla tous les amours-propres dans cette ligue insensée, Génie, 1, I, 1 dans ENRÔLER
Ce dogme par qui nous sommes enseignés que les prières des mortels hâtent la délivrance des âmes, Génie, II, v, 15 dans ENSEIGNER
Voici quatre écuyers de marbre, à genoux aux quatre coins de l'entablement d'un tombeau, Génie, IV, II, 8 dans ENTABLEMENT
Les vitraux [de la cathédrale de Regensburg] l'enténèbrent de cette obscurité propre au recueillement, dans le Dict. de DOCHEZ dans ENTÉNÉBRER
Voyez ces retraites [monastères] des pèlerins du bien mourir, des enterreurs de morts, Génie, IV, III, 3 dans ENTERREUR
Je vois un jeune homme entêté de chimères à qui tout déplaît, René, 217 dans ENTÊTÉ, ÉE
L'archevêque Laud avait fait beaucoup de mal à Charles 1er en l'entêtant de la suprématie épiscopale, Stuarts, 207 dans ENTÊTER
Le Parthénon subsista dans son entier jusqu'en 1687, Itin. 199 dans ENTIER, IÈRE
Cette famille [les Chateaubriand], qui avait semé l'or selon sa devise, voyait de sa gentilhommière les riches abbayes qu'elle avait fondées et qui entombaient ses aïeux, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. I, Sicut nubes.... quasi naves, etc. dans ENTOMBER
Ce que je demande, c'est qu'on ne me force pas d'admirer les entortillements des vallées des Alpes, Mont-Blanc, 142 dans ENTORTILLEMENT
Une vallée environnée de bois qui formaient les entours de cette belle salle bâtie des mains de la nature, Natch. III, 52 dans ENTOUR
Annibal, cruel, sans entrailles, fut en magnanimité fort inférieur à son rival, Itin. III, 134 dans ENTRAILLES
Ils [les deux hôtes] se quittèrent pour mettre de grandes régions entre leurs tombeaux, Génie, II, VI, 3 dans ENTRE
L'architecte avait supprimé le mur circulaire qui remplit les entre-colonnes, Itin. 230 dans ENTRE-COLONNE ou ENTRE-COLONNEMENT
Le P. Dutertre entremêle son récit de sentences de Sénèque, Génie, IV, IV, 7 dans ENTREMÊLER
Le coeur de ce chrétien s'épanouissait en parlant de son épouse, Mart. 47 dans ÉPANOUIR
Les animaux à pied fourchu appartiennent au pacha dans les épaves, Itin. II, 36 dans ÉPAVE
Les sauvages de la Louisiane marquent la sixième heure du jour par le moment où l'éphémère sort des eaux, Génie, I, V, 8 dans ÉPHÉMÈRE
Alors le poëte [Milton], resté comme à la porte du berceau [où sont Adam et ève], entonne, à la face du firmament et du pôle chargé d'étoiles, un cantique à l'hymen ; il commence ce magnifique épithalame sans préparation, et par un mouvement inspiré, Génie, II, II, 3 dans ÉPITHALAME
L'épousée recevait du curé la bénédiction des fiançailles, Génie, I, I, 10 dans ÉPOUSÉE
L'Écriture appelle la mort le roi des épouvantements, Génie, II, VI, 4 dans ÉPOUVANTEMENT
C'est l'instrument [la mâchoire] avec lequel le castor coupe les arbres, équarrit leurs troncs, Amér. 9 dans ÉQUARRIR
Le couteau d'escalpe est à ta ceinture, Natch. IX. 398 dans ESCALPE
St Louis reçut l'escarcelle et le bourdon de pèlerin, Itin. III, 193 dans ESCARCELLE
Le chemin s'escarpe, les arbres deviennent rares, Amér. 381 dans ESCARPER
Dans une terre, dont le maître s'est éloigné, on voit un arbre de riche espérance devenir stérile, Mart. II, 42 dans ESPÉRANCE
Le Pnyx [forum d'Athènes] est une esplanade pratiquée sur une roche escarpée, Itin. 1834 dans ESPLANADE
Je veux raconter la victoire que les fidèles remportèrent sur les esprits de l'abîme, Mart. III dans ESPRIT
L'âme de la jeunesse essaie de tous les sentiments, Natch. II, 154 dans ESSAYER
Trois villes étagées, Galata, Constantinople et Scutari, Itin. II, 60 dans ÉTAGÉ, ÉE
Une longue robe d'étamine remplace pour elle [Amélie] les ornements du siècle, René, 207 dans ÉTAMINE
Vous riez de cette nécessité où l'on est en France de prendre un état, René, 198 dans ÉTAT
Les lâches courtisans se font une étude d'allumer le vice et d'éteindre la vertu, Mart. 124 dans ÉTEINDRE
Cette séve [de l'érable] étendue dans l'eau de fontaine offre une liqueur fraîche pendant la chaleur de l'été, Amér. 70 dans ÉTENDU, UE
On ne trouve plus guère après le siècle d'Hélène [mère de Constantin] que l'éternel corinthien [ordre corinthien], Itin. II, 159 dans ÉTERNEL, ELLE
Prince sublime [Galérius], je vais commencer à punir les factieux qui blasphèment ton éternité, Mart. 397 dans ÉTERNITÉ
Que Junon soit l'air, que Jupiter soit l'éther, Génie, II, v, 2 dans ÉTHER
[L'Escurial] où les rois sont ensevelis dans des tombeaux pareils, disposés en échelons, de sorte que toute cette poussière est étiquetée et rangée en ordre comme les curiosités d'un muséum, Itin. III, 209 dans ÉTIQUETER
La fille aînée de la femme-chef ordonna l'étranglement de douze enfants, Amér. 216 dans ÉTRANGLEMENT
Ce que j'ai dit des arts dans le Génie du christianisme est étriqué et souvent faux, Italie, 51 dans ÉTRIQUÉ, ÉE
Une politique étroite et oppressive mettait plus d'entraves aux bonnes intentions des jésuites que l'opposition de l'ennemi, Génie, IV, IV, 8 dans ÉTROIT, OITE
Une chapelle des chrétiens s'élève au fond d'une vallée près de l'autel où l'eubage égorge la victime humaine, Mart. 292 dans EUBAGE
Les mains du pontife soutiennent la radieuse eucharistie, Génie, IV, I, 7 dans EUCHARISTIE
La musette sert à accompagner quelques airs de romance qui ne sont pas sans euphonie, Clermont, 120 dans EUPHONIE
Le Père de la Rédemption s'embarque à Marseille ... il aborde le dey d'Alger, il lui parle au nom de ce roi céleste dont il est l'ambassadeur ; le barbare s'étonne à la vue de cet Européen qui ose seul, à travers les mers et les orages, venir lui redemander des captifs, Génie, IV, III, 6 dans EUROPÉEN, ENNE
Le lendemain on cherchait les pieux voyageurs, mais ils s'étaient évanouis comme ces saintes apparitions qui visitent quelquefois l'homme de bien dans sa demeure, Génie, IV, III, 6 dans ÉVANOUIR (S')
Le magnolia n'a d'autre rival que le palmier, qui balance auprès de lui ses éventails de verdure, dans le Dict. de BESCHERELLE. dans ÉVENTAIL
Ils [les canards sauvages] attendent la nuit et font des évolutions autour du bois, Génie, I, v, 7 dans ÉVOLUTION
La pudeur, en colorant vos joues, vous rend excellemment belle, Génie, I, I, 19 dans EXCELLEMMENT
Le système des athées n'est fondé que sur des exceptions, tandis que le déisme suit la règle générale, Génie, I, VI, 4 dans EXCEPTION
Le christianisme a fait de l'amour de la patrie un amour principal et non pas un amour exclusif, Génie, I, V, 14 dans EXCLUSIF, IVE
Si exclusivement à toute autre science vous endoctrinez votre enfant dans la géométrie, Gén. III, II, 1 dans EXCLUSIVEMENT
Dieu forma à la fois tous les exemplaires des âmes humaines, Natch. IV, 185 dans EXEMPLAIRE
Un chêne exfolié annonce mieux celui qui lui donne la croissance qu'une colonne en ruine ne dit quel fut l'architecte qui l'éleva, Génie, I, V, 6 dans EXFOLIÉ, ÉE
Nous ne pouvions avoir pour rédempteur qu'une des trois personnes existantes de toute éternité, Génie, I, I, 4 dans EXISTANT, ANTE
Le coeur est expert en tromperies, Génie, I, v, 14 dans EXPERT, PERTE
Les flots tranquilles viennent expirer au pied des canneliers en fleurs, Mart. 77 dans EXPIRER
Je reçus Amélie dans une sorte d'extase de coeur, René. dans EXTASE
On s'extasie sur les vallées de la Suisse ; mais on ne les trouve si agréables que par comparaison, Mont Blanc. dans EXTASIER (S')
Les psaumes avaient un mode extatique qui leur était particulièrement consacré, Génie, III, I, 2 dans EXTATIQUE
Les Muscogulges s'emparèrent de la Floride après en avoir extirpé les Yamases, Amér. les Muscogulges. dans EXTIRPER
Ses cheveux [de la Vierge] flottent portés par des faces de chérubins, Natch. IV dans FACE
Des compagnies de commerçants placèrent des factoreries au milieu des déserts, Amér. 271 dans FACTORERIE ou FACTORIE
Par faillance de coeur et défaut de génie, Louis-Philippe a reconnu des traités qui ne sont point de la nature de la révolution, Mém. d'outre-tombe, éd. de Bruxelles, t. V, Lett. à la duchesse de Berry dans FAILLANCE
Tous les hôtes d'Ibrahim n'étaient pas riches ; il s'en fallait beaucoup, Itin. 1re part. dans FALLOIR
Les idées du Tasse ne sont pas d'une aussi belle famille que celles du poëte latin [Virgile], Génie, II, I, 2 dans FAMILLE
Il y a une famille entière de fleurs qui appartient à cette forme [crucifères], Génie, IV, I, 2 dans FAMILLE
Je n'ai jamais entendu, sans une certaine joie belliqueuse, la fanfare du clairon, Mart. VI dans FANFARE
Il était beau pour la France de voir ses simples religieux régler à la Chine les fastes d'un grand empire, Génie, IV, IV, 3 dans FASTES
Cette émigration fate [les émigrés à Bruxelles, en 1792] m'était odieuse, Mém. d'outre-tombe, éd. Deros, 1852, t. I, p. 192 dans FAT
Saint Chrysostome fatigue son style à la manière d'Isocrate, Génie, III, IV, 2 dans FATIGUER
Des sépulcres embrasés [dans le poëme de Dante] renferment les fauteurs de l'hérésie, Génie, II, v, 14 dans FAUTEUR, TRICE
Roland, Duguesclin, Bayard, étaient de féaux chevaliers, Génie, I, II, 2 dans FÉAL, ALE
Le fédéralisme était une des formes politiques les plus communes employées par les sauvages, Amérique, gouvernement. dans FÉDÉRALISME
La vraie religion a le mérite d'avoir créé parmi nous l'âge de la féerie et des enchantements, Génie, IV, V, 1 dans FÉERIE
Il vous sera facile de noliser à Zéa une felouque pour Chio ou pour Smyrne, Itin. I dans FELOUQUE
[Dans la langue huronne] En disant d'une femme qu'elle est un homme, on féminise le mot homme, Amér. Langues indiennes. dans FÉMINISER
Le castor est jaloux, et tue quelquefois sa femme pour cause ou soupçon d'infidélité, Amér. Hist. natur. Castors. dans FEMME
[La beauté que le chrétien adore] Si un seul de ses regards tombait directement sur le coeur de l'homme, il ne pourrait le soutenir, il se fendrait de délices, Génie, II, III, 8 dans FENDRE
Ces mânes sacrés [des anciens Romains] n'avaient point rompu leur sommeil de fer, Mart. XVI dans FER
J'ai coûté la vie à ma mère en venant au monde ; j'ai été tiré de son sein avec le fer, René. dans FER
La cataracte se divise en deux branches, et se courbe en fer à cheval, Atala, épilogue. dans FER
Puisse Mila éteindre ce flambeau ! je fertiliserai son sein ; l'espoir de la patrie pendra à sa mamelle féconde, Atala, le récit des chasseurs. dans FERTILISER
La mère choisit un érable à fleurs rouges, festonné de guirlandes d'apios, Atala, Épilogue dans FESTONNÉ, ÉE
Ce repas [de l'ours] dure huit ou dix heures ; les festoyants en sortent dans un état affreux, Amér. Chasse. dans FESTOYANT ou FÊTOYANT
Les conciles étaient composés de prélats de tous les pays, et partout ils avaient l'immense avantage d'être comme étrangers aux peuples pour lesquels ils faisaient des lois ; ces haines, ces amours, ces préjugés feudataires qui accompagnent ordinairement le législateur étaient inconnus aux pères du concile, Génie, IV, VI, 10 dans FEUDATAIRE
L'étude de la botanique me semble utile au paysagiste, quand ce ne serait que pour apprendre le feuillé, Dessin. dans FEUILLÉ, ÉE
Les tombeaux parmi les hommes sont les feuillets de leur histoire, Génie, I, V, 6 dans FEUILLET
On médite sans cesse, on feuillette jour et nuit les oraisons funèbres de Bossuet, Génie, III, IV, 1 dans FEUILLETER
L'Église a conservé les fiançailles, qui remontent à une grande antiquité, Génie, I, v, 10 dans FIANÇAILLES
Énée et Turnus ne sont beaux que dans deux ou trois moments ; Mézence seul est fièrement dessiné, Génie, II, II, 10 dans FIÈREMENT
Jésus-Christ nous a montré d'abord la grande figure de son union avec l'Église, Génie, I, I, 50 dans FIGURE
De petites colonnes funèbres autour desquelles le sculpteur figura jadis un turban, Dern. Abenc. dans FIGURER
Polygnote avait figuré sur les murs du temple de Delphes le sac de Troie, Génie, III, I, 4 dans FIGURER
La soeur d'Outougamiz fut obligée de figurer dans ce choeur religieux, Natch. t. II, p. 609, édit. 1834 dans FIGURER
La religion n'était occupée qu'à renouer les fils sociaux que la barbarie rompait sans cesse, Génie, IV, VI, 8 dans FIL
Le remuement des coeurs par le fil secret des passions.... tous ces ressorts resteront inexplicables pour vous, Génie, III, III, 1 dans FIL
Il y a des filandières [parmi les oiseaux] qui recueillent la soie sur un chardon, Génie, I, V, 6 dans FILANDIÈRE
Nous amenâmes la voile, et, laissant quelque temps filer notre felouque...., Itin. 2e part. dans FILER
Le Mississipi est sujet à deux inondations ; le courant du fleuve file alors cinq milles à l'heure, Amér. journal sans date. dans FILER
Lorsqu'on aperçoit les trappes tombées, on court aux fins de la bête ; un loup ou un renard, les reins à moitié cassés, montre aux chasseurs ses dents blanches, Amér. Chasse. dans FIN
Que pourrions-nous raconter de notre société finissante, nous autres Welches, dans notre jargon confiné à d'étroites et barbares limites ?, dans le Dict. de DOCHEZ. dans FINISSANT, ANTE
Il y avait [au Paraguay] un chef nommé fiscal, espèce de censeur public, Génie, IV, IV, 5 dans FISCAL, ALE
Les plaisirs de notre jeunesse, reproduits par notre mémoire, ressemblent à des ruines vues aux flambeaux, Pensées et max. dans FLAMBEAU
Cymodocée flattait son vieux père de sa belle main, et, caressant sa barbe argentée...., Mart. I dans FLATTER
Les yeux du voyageur viennent d'abord s'attacher sur cette flèche religieuse, dont l'aspect réveille une foule de sentiments et de souvenirs, Génie, III, I, 16 dans FLÈCHE
Galérius semble porter sur son front la marque ou plutôt la flétrissure de ces vices [ambition, débauche], Mart. IV dans FLÊTRISSURE
La Jérusalem [du Tasse] a une fleur de poésie exquise, Génie, II, VI, 2 dans FLEUR
L'endroit où la fleur des chevaliers, Roland, termina ses hauts faits, Génie, IV, III, 3 dans FLEUR
Dieu ne défend pas les routes fleuries, quand elles servent à revenir à lui, Génie, I, 1 dans FLEURI, IE
Un saule où la brise a suspendu quelques flocons de plumes, Génie, I, V, 10 dans FLOCON
Versant des flots de larmes, je me séparai de la fille de Lopez, Atala. dans FLOT
Les jeux finis, l'ikoussen [courtisane] s'enveloppa dans un voile, me força, avec la folâtrerie des amours, à lui donner la main, Natch. VI dans FOLÂTRERIE
Souvent aussi les loups chassent pour leur propre compte ; trois d'entre eux amusent une vache par leurs folâtreries ; tandis que, naïvement attentive...., Amér. Chasse. dans FOLÂTRERIE
Maure, dit Blanca, ma folie [amour] pour toi passe toute mesure ; sois chrétien, et rien ne pourra m'empêcher d'être à toi, Dern. Abencér. dans FOLIE
Lorsqu'il [Napoléon dans la retraite de Moscou] campait, sa conversation roulait sur les ministres vendus, disait-il, aux Anglais, lesquels ministres étaient les fomentateurs de cette guerre, dans le Dict. de DOCHEZ. dans FOMENTATEUR, TRICE
Le code ecclésiastique où viennent se fondre la loi lévitique, l'Évangile et le droit romain, Génie, I, I, 10 dans FONDRE
Dans les discours de Bossuet, la citation [est] si bien fondue avec le texte, qu'elle ne fait plus qu'un avec lui, Génie, III, IV, 4 dans FONDU, UE
On attache les membres du martyr à deux arbres rapprochés de force, Mart. XVIII dans FORCE
L'air retentit des imprécations des désespérés forclos, Mémoires, t. VI, p. 116 dans FORCLOS, OSE
Souviens-toi de qui tu es fils, et ne forligne pas, Génie, IV, V, 4 dans FORLIGNER
La morale [du christianisme] offre des formes nobles à l'écrivain et des moules parfaits à l'artiste, Génie, I, I, 1 dans FORME
Il [le rossignol] saute du grave à l'aigu, du doux au fort, Génie, I, V, 5 dans FORT, ORTE
On a vu des Français supporter les tourments du cadre de feu avec la fortitude des Indiens mêmes, Natch. VIII dans FORTITUDE
De quelque manière que vous jetiez les dés, ils amèneront toujours les mêmes points ; voilà une étrange fortune !, Génie, I, V, 3 dans FORTUNE
Les ruines de Mycènes sont très connues aujourd'hui à cause de fouilles que lord Elgin y a fait faire à son passage en Grèce, Itinér. 1re partie. dans FOUILLE
L'Iroquois n'est pas une fouine, il ne suce pas le sang de l'oiseau qui dort, Natch. 2e part. dans FOUINE
Nous plaçâmes horizontalement dans la fourche de ces piquets une longue perche, Voy. Amér. les Onondagas. dans FOURCHE
Le calumet de paix, dont le fourneau était fait d'une pierre rouge, fut présenté au frère d'Amélie, Natch. I dans FOURNEAU
Que d'idées antiques et touchantes s'attachent à notre seul mot de foyer !, Génie, I, II, 2 dans FOYER
La foi a son foyer hors de nous, Génie, I, II, 3 dans FOYER
Ce fut d'abord entre nous un fracas de questions sur Paris et sur Athènes, Itinér. I dans FRACAS
Dans cette espèce de grande fracture [des monts Apalaches] on aperçoit des sentiers qui serpentent au milieu des précipices avec les torrents, Amér. Journal sans date. dans FRACTURE
L'Ave maris stella où il règne une grande fraîcheur, Génie, IV, I, 12 dans FRAÎCHEUR
Le rouge-gorge s'adresse aux cabanes, l'hirondelle frappe aux palais, Génie, I, v, 7 dans FRAPPER
Le jour même [6 octobre] où le thermomètre tomba si bas, arriva de France, comme une fresaie égarée, la première estafette, Mémoires, vol. VI, p. 110 dans FRESAIE
Aussitôt que j'avais atteint la cour verte et les bois, je me mettais à courir, à sauter, à bondir, à fringuer, Mém. t. I, p. 210 dans FRINGUER
Les vertus purement morales sont froides par essence, Génie, II, II, 12 dans FROID, OIDE
Ses vêtements à demi détachés [de Céluta] faisaient entendre le froissement d'une draperie pesante et mouillée, Natch. 2e partie, vers la fin. dans FROISSEMENT
Il en résulte [du sublime de la Bible] un ébranlement, un froissement incroyable dans l'âme, Génie, II, VI, 3 dans FROISSEMENT
Galérius rassemble de toutes les parties du monde, dans les prisons, les chrétiens les plus illustres ; froment des élus, récolte divine qui doit enrichir le bon pasteur, Martyrs, XIX. dans FROMENT
L'impudicité ne marche pas le front levé chez les chrétiens, Génie, III, III, 2 dans FRONT
Si l'on n'osa pas les heurter de front [les auteurs du XVIIe siècle].... on les attaqua d'une manière indirecte, Génie, I, I, 1 dans FRONT
Le christianisme fait marcher de front les mystères de la divinité et les mystères du coeur humain, Génie, II, II, 1 dans FRONT
Qui n'a cent fois admiré les nativités, les vierges et l'enfant, les Fuites dans le désert ?, Génie, III, I, 4 dans FUITE
Je ne suis plus que le dernier arbre d'une vieille futaie tombée, Natch. 2e partie, 1re moitié. dans FUTAIE
Les oiseaux s'avancent en dandinant vers le futé quadrupède [le renard], qui affecte autant de bêtise qu'ils en montrent, Amér. Renard. dans FUTÉ, ÉE
Il faut savoir placer la perspective linéaire des plans de la terre, et détacher sur les parties fuyantes les nuages, si différents aux différentes heures du jour, Dessin. dans FUYANT, ANTE
Rien n'est comparable pour la beauté aux lignes de l'horizon romain, aux contours suaves et fuyants qui le terminent, Italie, Lett. à M. de Fontanes dans FUYANT, ANTE
Comme j'avais vu des femmes avec des perles au nez, que les Iroquois trouvaient cela très galant.... il ne faut pas disputer des goûts, Itin. part. 1 dans GALANT, ANTE
Quand un enfant vient à la vie, gangrené des débauches de son père, pourquoi ne se plaint-on pas de la nature ?, Génie, I, I, 4 dans GANGRENÉ, ÉE
Le roi [Charles VI] voulait empêcher ses chevaliers de relever le gant et de ressentir ces insultes particulières, Génie, IV, V, 4 dans GANT
L'Amérique m'a un peu gâté sur le compte des fleurs, Itin. 1re part. dans GÂTER
Si j'avais tué une dinde sauvage, un ramier, un faisan des bois, nous le suspendions devant le chêne embrasé, au bout d'une gaule plantée en terre, et nous abandon nions au vent le soin de tourner la proie du chasseur, Atala, le Récit, les Chasseurs dans GAULE
Ceux-là [des poissons] dorment dans un rayon de soleil qui pénètre la gaze argentée des flots, Génie, I, v, 4 dans GAZE
On le retira de la gêne pour le réserver au gibet, Natch. 2e part. vers la fin. dans GÊNE
D'après l'athée, la nature est une langue dont les barbarismes forment seuls l'essence et le génie, Génie, I, VI, 4 dans GÉNIE
Le Nouveau Testament change le génie de la peinture, Génie, III, I, 4 dans GÉNIE
Nos gens de lettres sont par leurs habitudes en contradiction avec le sérieux de l'histoire, Génie, III, III, 4 dans GENS
Averti des tournois qui se préparaient au gentil pays de France, il [le chevalier] se rendait au rendez-vous des braves, Génie, IV, V, 4 dans GENTIL, ILLE
Clarke et Leibnitz ont prouvé presque géométriquement l'existence du souverain être, Génie, I, v, 1 dans GÉOMÉTRIQUEMENT
Il me semble ouïr des marins discutant le gisement d'une terre que l'on avait en vue, Natch. VII dans GISEMENT
L'épervier glapit comme le lapin et miaule comme les jeunes chats, Génie, I, V, 5 dans GLAPIR
La plume échappe de sa main ; il [l'athée] écoute avec effroi le glas de la mort, Génie, IV, I, 1 dans GLAS
L'homme rustique sent son âme s'ouvrir aux influences de la religion, et sa glèbe aux rosées du ciel, Génie, IV, I, 7 dans GLÈBE
Il ne faut pas glisser trop légèrement sur une matière aussi importante, Génie, I, III, 3 dans GLISSER
On ne vit point un dieu imaginaire lever la tête au-dessus des vagues et leur commander le silence ; mais une lumière surnaturelle entr'ouvrit les nuées ; au milieu d'une gloire on aperçut une femme céleste portant un enfant dans ses bras, et calmant les flots par un sourire, Mart. XIX. dans GLOIRE
Ma petite gloriole d'auteur fut si satisfaite de se rencontrer auprès de la grande gloire de Lacédémone, que..., Itin. 1re part. dans GLORIOLE
Le loup bêle, mugit ou aboie ; le renard glousse ou crie, Génie, I, V, 5 dans GLOUSSER
D'une main elle [la Mort] tient une faux comme un moissonneur ; de l'autre elle cache la seule blessure qu'elle ait jamais reçue, et que le Christ vainqueur lui porta dans le sein au sommet du Golgotha, Mart. VI dans GOLGOTHA
Nous descendîmes ensuite dans une gorge de vallon, Itin. 1re part. dans GORGE
De jeunes hommes viennent en foule peupler de leur fructueux exil le fort qui gourmande le Meschacébé, Natch. I dans GOURMANDER
Je suis ravi d'avoir envoyé le tout au diable et jeté mon gouvernat par une aussi large fenêtre [il s'agit de l'office de gouverneur du duc de Bordeaux], Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. VI, Conseil de Charles X en France, etc. dans GOUVERNAT
Chaque gradué, depuis le sous-diacre jusqu'au souverain pontife, exerçait une petite juridiction, Génie, IV, VI, 10 dans GRADUÉ, ÉE
Le rocher en ruine n'est plus pendu sur l'abîme avec ses longues graminées, Génie, I, IV, 4 dans GRAMINÉE
Dans les pays chauds, les ruines sont privées de ces graminées qui décorent nos châteaux gothiques, ib. III, V, 4 dans GRAMINÉE
La baie de Naples.... et toute cette terre virgilienne présentent un spectacle magique ; mais il n'a pas, selon moi, le grandiose de la campagne romaine, Italie, à M. de Fontanes. dans GRANDIOSE
Le désordre est dans ses chants [au rossignol], il saute du grave à l'aigu, Génie, I, V, 5 dans GRAVE
Il y a toujours quelque chose de grêle dans notre architecture, quand nous visons à l'élégance, ou de pesant quand nous prétendons à la majesté, Itin. 1re part. dans GRÊLE
Deux fois par jour la mer reçut ordre de se lever de nouveau dans son lit et d'envahir ses grèves, Génie, I, IV, 4 dans GRÈVE
Tout ce qui fait grimacer la nature de l'homme me semble peu digne d'estime, Itinér. 3e part. dans GRIMACER
Sa lumière gris-de-perle [de la lune] descendait sur la cime indéterminée des forêts, Atala, le Récit des chasseurs. dans GRIS, ISE
Il est certain que je trouve quelque chose d'usé, de passé, de grisaillé, d'inanimé, de froid, dans les auteurs qui firent les délices de ma jeunesse, Mém. t 1er, p. 367 dans GRISAILLÉ, ÉE
Par un temps grisâtre d'automne, lorsque la bise souffle sur les champs, Génie, I, V, 7 dans GRISÂTRE
Des vivandières allaient de feux en feux, proposant des gâteaux de blé grué, Itin. 2e part. dans GRUÉ, ÉE
Le cheval du drogman ayant mis le pied dans un guêpier, les guêpes se jetèrent sur lui, Itinér. 3e part. dans GUÊPIER
Ces temps où la France s'en allait en guerre contre les mécréants et les infidèles, Génie, II, I, 5 dans GUERRE
Il [René] remonta le Meschacebé jusqu'aux Natchez, et demanda à être reçu guerrier de cette nation, Atala, Prologue. dans GUERRIER, IÈRE
Un eubage vêtu de blanc monta sur le chêne, et coupa le gui avec la faucille d'or de la druidesse, Mart. IX dans GUI
Trois autres démons adorés sous le nom de furies ouvrent le guichet ardent, Mart. VIII dans GUICHET
....Les plus charmants de tous ces arbres, les papayas ; leur tronc droit, grisâtre et guilloché soutient une touffe de longues feuilles à côtes, Voy. Amér. Descr. sites Florid. dans GUILLOCHÉ, ÉE
Les bénins spectateurs qui assistaient au guillotiner des femmes, s'attendrissaient sur les progrès de l'humanité, Mém. d'outre-tombe (édit. de Bruxelles), t. VI, Architecture vénitienne, Antonio, etc. dans GUILLOTINER
Durant quatre mortelles heures nous n'aperçûmes que des bruyères guirlandées de bois, des friches à peine écrêtées, des semences de blé noir et d'indigentes avenières, dans le Dict. de DOCHEZ. dans GUIRLANDER
Le souverain des hiérarchies maudites est entré dans son habitacle impur, Mart. VIII dans HABITACLE
De stupides hérésiarques hachèrent à coups de sabre les mosaïques de l'église de Notre-Dame de Constantinople, Génie, III, I, 3 dans HACHER
Craignant de fuir avec toi dans les déserts, et cependant haletant après l'ombrage des bois, Atala, le drame. dans HALETER
J'ai vu le Gaulois devenu sénateur embarrasser sa toge romaine dans les halliers de ses bois, Mart. IX dans HALLIER
Les ruines ont des harmonies avec leurs déserts, Génie, III, V, 4 dans HARMONIE
Le rugissement du lion fort, sec, âpre, est en harmonie avec les sables embrasés, Génie, I, V, 5 dans HARMONIE
Les bruits ont éveillé les bruits, la forêt est tout harmonie ; est-ce les sons graves de l'orgue que j'entends ?, Amérique, Journal sans date. dans HARMONIE
Clodion et Mérovée tenaient à la main, en guise de torches, l'hast enflammé de deux piques rompues, Mart. II, 2 dans HAST
Le silence des soldats, hâtés du froid, de la faim et de l'ennemi, était profond, Mémoires, t. V, p. 100 dans HÂTÉ, ÉE
Le christianisme a fait voir le haut et le bas de notre coeur, Génie, II, III, 1 dans HAUT, AUTE
Parler de faire le point ou de prendre hauteur eût été de l'hébreu pour nos marins, Itin. partie 3e. dans HAUTEUR
De petits écureuils noirs, après avoir dépouillé les noyers du voisinage, se sont résolus à chercher fortune et à s'embarquer pour une autre forêt ; aussitôt, élevant leurs queues et déployant au vent cette voile de soie, la race hardie tente fièrement l'inconstance des ondes ; la tempête se lève, la flotte va périr, elle essaye de gagner le havre prochain, Génie, I, V, 9 dans HAVRE
L'écuyer suivait le chevalier à la guerre, portait son heaume élevé sur le pommeau de la selle, Génie, IV, V, 4 dans HEAUME
Parler de faire le point eût été de l'hébreu pour nos marins, Itinér. partie 3e. dans HÉBREU
On nous héla d'une des portes de la ville, Itinér. 1re part. dans HÉLER
Nous eûmes des herbiers chinois, des géographies chinoises, Génie, IV, IV, 1 dans HERBIER
Le patient Tourville nourri dans les vallées herbues où dansent des paysannes à la haute coiffure, Natch. I dans HERBU, UE
Le heurt que le Génie du christianisme donna aux esprits fit sortir le XIXe siècle de l'ornière, et le jeta pour jamais hors de sa voie, dans le Dict. de DOCHEZ. dans HEURT
Une vapeur particulière [en Italie] répandue dans les lointains arrondit les objets et dissimule ce qu'ils pourraient avoir de dur ou de heurté dans leurs formes, Italie, à M. de Fontanes. dans HEURTÉ, ÉE
Le son du cor, le bruit des armes n'ont rien qui heurte le goût, Génie, II, II, 11 dans HEURTER
Une statue de bronze.... dont la base soit chargée de hiéroglyphes, Gén. I, II, 2 dans HIÉROGLYPHE
En admettant que le mariage des prêtres eût été toléré dans la primitive Église, ce qui ne peut se soutenir ni historiquement, ni canoniquement..., Génie, I, I, 6 dans HISTORIQUEMENT
Il lui semblait que, sous les hoirs de saint Louis, un évêque marié ne serait jamais sûr de sa place, Mém. t. VI, p. 435 dans HOIR
On [en Grèce] voit croître l'homme et sa pensée : d'abord enfant, ensuite attaqué par les passions dans la jeunesse, fort et sage dans son âge mûr, faible et corrompu dans sa vieillesse ; l'État suit l'homme, passant du gouvernement royal ou paternel au gouvernement républicain, et tombant dans le despotisme avec l'âge de la décrépitude, Génie, III, III, 2 dans HOMME
Cette émigration étrangère, qui coule sans cesse dans leur population de toutes les parties de l'Europe, ne détruira-t-elle pas à la longue l'homogénéité de leur race [États-Unis] ?, Amér. Conclusion, États-Unis. dans HOMOGÉNÉITÉ
Les druides ont tenu la chasteté à honneur, Génie, I, I, 9 dans HONNEUR
Tout en fait sentir la religieuse horreur [de l'église gothique], Génie. III, I, 8 dans HORREUR
Les séraphins sont invités à répéter avec le choeur des fidèles l'hosanna éternel, Génie, IV, I, 6 dans HOSANNA
L'Italie, la France, l'Espagne sont soutenues par les braves hospitaliers, Génie, IV, V, 1 dans HOSPITALIER, IÈRE
Le divers langage des hôtes du désert nous paraît calculé sur la grandeur ou le charme du lieu où ils vivent, Génie, I, V, 5 dans HÔTE, ESSE
Une grosse houle venait du couchant, bien que le vent soufflât de l'est, Génie, I, VI, 12 dans HOULE
Vous êtes appelés aujourd'hui à la défense de la patrie céleste ; troupeau chéri que le ciel a confié à mes soins, c'est peut-être la dernière fois que votre pasteur vous rassemble sous sa houlette, Mart. XI dans HOULETTE
Les courants de l'Eubée rendaient encore la mer plus houleuse, Itin. part. 2e. dans HOULEUX, EUSE
Si le chevalier voulait rester inconnu, il couvrait son écu d'une housse, Génie, IV, V, 4 dans HOUSSE
Les huchées et les trépignements redoublaient, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. I, Revenu du roi en Bretagne, etc. dans HUCHÉE
Tout aurait été silence sans le gémissement de la hulotte, Génie, I, V, 12 dans HULOTTE
Quant à l'Ilissus, il est sans eau ; Chandler sort, à cette occasion, de sa modération naturelle, et se récrie contre les poëtes qui donnent à l'llissus une eau limpide et bordent son cours de saules touffus ; à travers son humeur, on voit qu'il a envie d'attaquer un dessin de Leroy..., Itin. part. I dans HUMEUR
Ce fut sur ce tombeau [de Térée] que la huppe parut pour la première fois ; on en conclut que Térée avait été changé en cet oiseau, Itin. 1re part. dans HUPPE
Anaxandride, cité par Athénée, déclare que Nérée seul a pu le premier imaginer de manger la hure de cet excellent poisson [le glaucus], Itinér. 1re part. dans HURE
Mademoiselle [fille du frère de Louis XIII], grand hurluberlu, qui se trouvait partout avec son imagination, écrivit à Ranoé et lui demanda quelques religieux, Vie de Rancé, 1re édit. Paris, 1844, p. 167 dans HURLUBERLU
Lorsque Bossuet descendit dans la carrière, la victoire ne demeura pas longtemps indécise, l'hydre de l'hérésie fut de nouveau terrassée, Gén. I, I, 1 dans HYDRE
Vraie machine hydrostatique, le poisson fait voir mille phénomènes au moyen d'une simple vessie, Génie, I, V, 3 dans HYDROSTATIQUE
Il règne ici [dernière scène d'Alzire] un idéal de vérité au-dessus de tout idéal poétique, Génie, II, II, 7 dans IDÉAL, ALE
Leibnitz, qui trouvait Locke si faible en idéologie, Génie, III, II, 2 dans IDÉOLOGIE
Tel ou tel écrivain sera un subtil idéologue, Gén. III, II, 2 dans IDÉOLOGUE
Blanca de Sivar était l'idole de son père, Dern. Abenc. dans IDOLE
Faction.... qui.... lèvera subitement la tête, arrachera sa couronne de lis, et, prenant le bonnet rouge pour diadème, offrira cette pourpre à l'illégitimité, Monarchie selon la charte, II, 45 dans ILLÉGITIMITÉ
Mes heures immémorées, Mémoires d'outre-tombe, cité dans LEGOARANT dans IMMÉMORÉ, ÉE
Le Juge est obligé de faire enlever le corps de l'exilé, comme une immondice dangereuse aux vivants, Génie, I, v, 7 dans IMMONDICE
Les Pyrénées étaient impassables, gardées par un Bourbon d'Espagne, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. VI, M. de Talleyrand. dans IMPASSABLE
Nécessité implique privation, et la privation marche avec le désir, Génie, I, II, 3 dans IMPLIQUER
Une ombre implorante et implorée, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. III, Campagne de Saxe ou des poëtes. dans IMPLORANT, ANTE
Soutient-on que le hasard n'a pu former le monde, parce qu'il n'y aurait eu qu'une seule chance contre d'incalculables impossibilités ?, Génie, I, VI, 4 dans IMPOSSIBILITÉ
Ils ont constamment soutenu que la liberté est un droit imprescriptible du chrétien, Gén. IV, IV, 7 dans IMPRESCRIPTIBLE
Ceux qui prétendent élever des sociétés en employant les passions comme matériaux de l'édifice ressemblent à ces architectes qui bâtissent des palais avec cette sorte de pierre qui se fond à l'impression de l'air, Génie, IV, III, 4 dans IMPRESSION
On [le castor] n'incise point l'arbre du côté de la terre, mais du côté de l'eau, pour qu'il tombe sur le courant, Amér. Hist. natur. Castors. dans INCISER
[Dans la langue huronne] il est général, à quelques exceptions près, que l'objet du verbe, lorsqu'il n'est pas un nom propre, s'inclut dans le verbe même, et ne fait plus qu'un seul mot, Amér. Langues indiennes. dans INCLURE
Une algèbre aussi brillante ne peut-elle servir à dégager la grande inconnue ?, Génie, I, IV, 3 dans INCONNU, UE
L'athéisme et le matérialisme ne furent plus la base de la croyance ou de l'incroyance des jeunes esprits, Mém. t. IV, p. 53 dans INCROYANCE
Pourquoi se consumer sur des chicanes de temps aussi arides qu'indéchiffrables ?, Génie, I, IV, 1 dans INDÉCHIFFRABLE
Transportez le raisonnement de l'individuel au collectif, de l'homme au peuple, Génie, I, I, 7 dans INDIVIDUEL, ELLE
Mon humeur était impétueuse, mon caractère inégal, René. dans INÉGAL, ALE
Cymodocée est condamnée aux lieux infâmes ; Hiéroclès l'y attend, Mart. XXII dans INFÂME
L'hébreu concis, énergique, presque sans inflexion dans ses verbes, Génie, II, V, 3 dans INFLEXION
La religion fut attaquée avec toutes les armes depuis le pamphlet jusqu'à l'in-folio, Génie, I, I, 1 dans IN-FOLIO
Est-ce le hasard qui inspire aux bêtes malfaisantes la résolution d'errer solitaires dans les lieux infréquentés ?, Génie, I, V, 3 dans INFRÉQUENTÉ, ÉE
Cette reine de Prusse, si faible et si belle, que Napoléon avait accablée de ses ingénéreux outrages, se transforme en une ombre implorante et implorée, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. III, Campagne de Saxe ou des poëtes. dans INGÉNÉREUX, EUSE
Et toi, vierge du Pinde, fille ingénieuse de la Grèce, descends à ton tour du sommet de l'Hélicon, Mart. IV dans INGÉNIEUX, EUSE
M. de B*** avait l'esprit délié ; on prenait son ingéniosité pour du génie, dans le Dict. de DOCHEZ. dans INGÉNIOSITÉ
Clair arriva, je tombai à ses genoux, je lui fis la confession des iniquités de ma vie, Mart. X dans INIQUITÉ
Le tombeau de Jésus-Christ est maintenant exposé aux injures de l'air, Itin. part. V dans INJURE
Ses pleurs l'inondaient, et sa voix ne laissait échapper que des mots entrecoupés, Atala, Le drame. dans INONDER
À l'instar du culte évangélique, il [Julien] essaya d'unir la morale à la religion, Génie, I, 1, 1 dans INSTAR (À L')
Quelques auteurs ont pensé que les archevêques mêmes sont d'institution apostolique, Génie, IV, III, 2 dans INSTITUTION
Elle [ma jeunesse] ressuscite ces jours écoulés que le temps a réduits à l'insubstance des fantômes, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. V, Infirmerie de Marie-Thérèse, etc. dans INSUBSTANCE
Les mémoires de Cléry, falsifiés par ordre des intéressés, altèrent les paroles du roi martyr [Louis XVI], et tournent en moquerie les actions de la vertu et du malheur, les Stuarts, Captivité du roi. dans INTÉRESSÉ, ÉE
Tous les intérêts, toutes les ambitions, toutes les corruptions, toutes les lassitudes applaudissaient aux entreprises de Cromwell, Stuarts, Protectorat. dans INTÉRÊT
La tristesse est le relâchement de la douleur, sorte d'intermission de la fièvre de l'âme qui conduit à la guérison ou à la mort, Natch. IIe part. 2e moitié. dans INTERMISSION
Donnez Racine pour interprète à Héloïse, et le tableau de ses souffrances va mille fois effacer celui des malheurs de Didon, Gén. II, III, 5 dans INTERPRÉTE
J'entendis un mousse chanter le commencement du septième chant de la Jérusalem ; l'air était une espèce de récitatif très élevé dans l'intonation, et descendant aux notes les plus graves à la chute du vers, Itin. 1re part. Voyage de la Grèce. dans INTONATION
La foule de ses adorateurs [de Marie] se compose de vieux soldats invalides qu'elle a arrachés à la mort, Génie, I, I, 5 dans INVALIDE
Comme ces objets dont on voit les images inverties dans les eaux, Natch. VII dans INVERTI, IE
Une amère et ironique distribution des dons de la fortune, Stuarts, Charles II dans IRONIQUE
Mon itinéraire fut à peine publié qu'il servit de guide à une foule de voyageurs ; rien ne le recommande au public que son exactitude ; c'est le livre de poste des ruines, Itin. préface de l'édit. de 1827 dans ITINÉRAIRE
On voyait les signaux du porte-étendard qui plantait le jalon des lignes, Mart. VI dans JALON
La géométrie spéculative a ses jeux, ses inutilités, comme les autres sciences, Génie, III, II, 1 dans JEU
Il a lui-même triomphé dans les jeux sanglants du dieu de la guerre, Martyrs, I dans JEU
Il est trop vrai que la température de telle ou telle région peut être un obstacle au jeu et à la marche du gouvernement populaire, Amér. Républ. espagn. dans JEU
Chactas apprit à René que le principal jongleur était un prêtre avide, Natch. V dans JONGLEUR
René prit jour avec eux pour leur raconter les sentiments secrets de son âme, René. dans JOUR
Elles avaient chacune leur jour pour aller exhorter les malades, Génie, IV, VI, 4 dans JOUR
La métaphysique du jour diffère de celle de l'antiquité, Génie, III, II, 3 dans JOUR
L'homme des anciens jours se hâta d'allumer du feu avec des lianes sèches, Atala, les Laboureurs. dans JOUR
Il n'avait pas les traits morts et effacés de l'homme né sans passions ; on voyait que ses jours avaient été mauvais, et les rides de son front montraient les belles cicatrices des passions guéries par la vertu et par l'amour de Dieu et des hommes, Atala, les Laboureurs dans JOUR
Les vérités que contient le coeur sont du nombre de celles qui demandent le demi-jour et la perspective, Génie, II, III, 1 dans JOUR
Prince, voilà les trésors de l'Église, les joyaux, les vases précieux, les couronnes d'or de Jésus-Christ [dit Marcellin en montrant les pauvres à Dioclétien], Mart. XI dans JOYAU
Au moment où la bête lancée passe sous l'arbre fatal, le carcajou tombe sur elle, et cherche à lui couper avec les dents la veine jugulaire, Amér. Carcajou. dans JUGULAIRE
Tantôt le jour naissant illumine leurs têtes jumelles [des tours de l'église gothique], Génie, III, I, 8 dans JUMEAU, ELLE
Lâche guerrier, à qui je ferai porter le jupon d'écorce de la vieille femme, Natch. II dans JUPON
Remarquons les justices du ciel : les députés qui avaient tué leur prince légitime... furent dispersés..., Stuarts, Républ. et protectorat. dans JUSTICE
Quand ils [les Orientaux] sont longtemps sans voir paraître ces conquérants exécuteurs des hautes justices du ciel, Itin. 4e part. dans JUSTICE
Le Christ sort de son trône avec un labarum de feu qui se forme soudainement dans sa main, Natch. IV dans LABARUM
Comme un vaisseau qui laboure les vagues, René. dans LABOURER
La composition du Moïse [de St-Amand] est languissante, le vers lâche et prosaïque, Génie, II, I, 4 dans LÂCHE
Vers la fin de la fête, des troubadours chantaient des lais d'amour, Gén. IV, V, 4 dans LAI
À notre tête paraissait le guide ou le postillon grec à cheval, tenant un autre cheval en laisse, Itin. 1re part. dans LAISSE
Les membres de la Convention n'ont offert que des talents tronqués et des lambeaux d'éloquence, Génie, III, IV, 1 dans LAMBEAU
Partout [dans les églises] se présentaient.... des stalles sculptées par les Charpentier et les Dugoulon, et des lampadaires arrondis par les Ballin, Génie, IV, I, 2 dans LAMPADAIRE
L'animal courageux [le chien] lance les ours et les sangliers dans les brunes forêts de l'Acheloüs, Mart. XXII dans LANCER
Il [le christianisme] respecte jusque dans les langes la dignité de l'homme, Mart. IV dans LANGE
Je m'embarquai dans la chaloupe du bâtiment avec le capitaine, pour aller prendre langue à terre, Itin. part. I dans LANGUE
Herbages et lapinières, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. V, Billet de la duchesse de Berry, etc. dans LAPINIÈRE
L'auteur des Pensées se soumettant aux quatre laquais [laissant passer celui qui a quatre laquais, tandis que lui n'en a qu'un] est bien autrement philosophe que ces penseurs que les quatre laquais ont révolté, Génie, III, II, 6 dans LAQUAIS
On retrouve ici quelques traces du culte touchant des lares, Génie, III, V, 6 dans LARE
Sa barbe était négligée ; de larges pleurs tombaient de ses yeux, Mart. XVIII dans LARGE
Par le jeu d'une prononciation large et ouverte [dans le Cyclope de Théocrite], on croirait sentir le calme des tableaux de la nature, Génie, II, III, 6 dans LARGE
Les reines ont été vues pleurant comme de simples femmes, et l'on s'est étonné de la quantité de larmes que contiennent les yeux des rois !, Atala, le Drame. dans LARME
D'abord parurent des canons, sur lesquels des harpies, des larronneuses, des filles de joie montées à califourchon tenaient les propos les plus obscènes et faisaient les gestes les plus immondes, Mém. d'outre-tombe (édition de Bruxelles), t. I, Rappel de M. Necker, etc. dans LARRON, ONNESSE
De fréquents barbarismes, une latinité africaine, déshonorent les ouvrages de ce grand orateur [Tertullien], Génie, III, IV 2 dans LATINITÉ
Je sentais couler dans mon coeur comme des ruisseaux d'une lave ardente, René. dans LAVE
On parfume l'hôte, on lui donne à laver dans des aiguières d'or et d'argent, Génie, II, VI, 3 dans LAVER
Le vent étant tombé vers les huit heures du soir, Itin. 1re part. dans LE, LA, LES
Des langues de feu livides et mouvantes léchaient la voûte du ciel, Natch. liv. II dans LÉCHER
L'Église chante tous les jours les psaumes et les leçons des prophètes, Génie, IV, I, 3 dans LEÇON
La leçon des lamentations de Jérémie porte un caractère particulier, ib. III, I, 2 dans LEÇON
Charles [1er, d'Angleterre] avait des vertus domestiques, du courage, de la modération, de la probité ; mais on lui disputait, la loi à la main, tous ses actes ; ils pouvaient être bons, mais ils n'étaient pas légaux, Stuarts, Charles 1er. dans LÉGAL, ALE
Cromwell convoqua un autre parlement.... pour légaliser l'autorité des majors généraux, Stuarts. Protectorat. dans LÉGALISER
Les officiers [de l'armée républicaine anglaise] voulaient l'égalité et la liberté, avec la fortune, les honneurs et le pouvoir absolu ; c'est ainsi que sous la tente, depuis les légions romaines jusqu'aux mamelouks, on a toujours compris la république, Stuarts, la République. dans LÉGION
Les mots changent d'acception : un peuple qui combat pour ses souverains légitimes est un peuple rebelle, Buonaparte et les Bourbons. dans LÉGITIME
Que reste-t-il aujourd'hui de toutes ces douleurs en Angleterre [les expiations pour la mort de Charles 1er] ?... les siècles n'adoptent point ces legs de deuil ; ils ont assez de maux à pleurer, sans se charger de verser encore des larmes héréditaires, Stuarts, la République. dans LEGS
Le vaisseau, qui était sur son lest, fatiguait beaucoup au roulis, Itin. 3e part. dans LEST
Les Français.... flottants, comme des vaisseaux sans lest, au gré des passions, Génie, III, III, 5 dans LEST
L'homme se trouve puni dans sa dernière postérité de la faute qui lui fit prendre le premier levain du crime, Génie, I, I, 4 dans LEVAIN
Si le siècle de Louis XIV a conçu les idées libérales, pourquoi donc n'en a-t-il pas fait le même usage que nous ?, Génie, III, II, 6 dans LIBÉRAL, ALE
Mais si tout est fini, si mon époux est sauvé, si je suis libre, pourquoi ces pleurs et ce mystère ?, Martyrs, XXIII dans LIBRE
Cymodocée est condamnée aux lieux infâmes, Martyrs, XXII dans LIEU
Homère a décrit la grotte du cyclope ; il ne l'a pas tapissée de lilas et de roses, Génie, II, V, 1 dans LILAS
L'étude de la botanique me semble utile au paysagiste, quand ce ne serait que pour ne pas donner aux feuilles de tous les arbres le même limbe et la même forme, Dessin. dans LIMBE
Je m'assieds sur des pierres polies par la douce lime des eaux, Natch. VIII dans LIME
Les Romains se formaient en bataille aux éclats de la trompette, de la corne et du lituus, Mart. VI dans LITUUS
Un prophète ouvrit le livre de vie : le nom d'Hiéroclès était effacé, Mart. XXIII dans LIVRE
Je pouvais à présent corriger mes tableaux, et donner à ma peinture de ces lieux célèbres les couleurs locales, Itin 1re part. dans LOCAL, ALE
Pausanias, dans sa Corinthie, et Plutarque, dans la Vie d'Aratus, nous ont fait connaître parfaitement les monuments et les localités de l'Acro-Corinthe, Itin. 1re part. dans LOCALITÉ
La cellule d'un solitaire est demeurée debout sur ses débris [d'un portique à Athènes], et une misérable loge de pâtre est portée dans les airs par deux colonnes de marbre, Itin. 1re part. dans LOGE
Qu'est-il besoin de s'appesantir sur des disputes logographiques, lorsqu'il suffit d'ouvrir l'histoire pour se convaincre de l'origine moderne des hommes ?, Gén. I, IV, 2 dans LOGOGRAPHIQUE
Tous les guerriers se barbouillent de noir et de rouge.... ceux-ci se font des barres longitudinales ou transversales sur les joues, ceux-là...., Amér. la guerre. dans LONGITUDINAL, ALE
Le loriot siffle, l'hirondelle gazouille, Génie, I, V, 5 dans LORIOT
Lorsqu'au tirage de la grande loterie des révolutions chacun ouvre son billet, il se fait une amère et ironique distribution des dons de la fortune, Stuarts, Charles II dans LOTERIE
L'on crie : L'amour des dames, louange et prix aux chevaliers, Génie, IV, V, 4 dans LOUANGE
Il [John Cromwell] lui représenta, à lui Olivier Cromwell, qu'il l'avait vu jadis à Hamptoncourt dans des opinions plus loyales, Stuarts, Captivité du roi. dans LOYAL, ALE
Dans un sonnet plein de grâce, le prisonnier [le Tasse] supplie une chatte de lui prêter la luisance de ses yeux pour remplacer la lumière dont on l'a privé, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. VI, le Tasse dans LUISANCE
Je voyais s'enfoncer sous l'horizon les lumières de Venise, Itin. 1re part. dans LUMIÈRE
À la prochaine lune des fleurs, il y aura sept fois dix neiges et trois neiges de plus que ma mère me mit au monde sur les bords du Meschacébé, Atala, le Récit des chasseurs dans LUNE
Le solitaire du rocher verse l'eau lustrale sur la tête du néophyte, Génie, I, I, 6 dans LUSTRAL, ALE
Le Protecteur [Cromwell] vécut l'âge des hommes de sa nature ; leur règne le plus court est ordinairement de neuf à dix ans, et le plus long de vingt à vingt-deux.... il se peut faire que la force physique d'un homme placé au plus haut point des révolutions se trouve épuisée dans une période de trois ou quatre lustres, Stuarts, Protectorat. dans LUSTRE
Nous sommes revenus en 1814 aux doctrines de 1789 ; nous aurions pu nous épargner le luxe de nos maux, Stuarts, le Long parlement. dans LUXE
Les trappistes ont été continuer leurs macérations dans les bruyères de l'Angleterre, Génie, IV, III, 3 dans MACÉRATION
Ces châteaux du vieux temps avec des mâchicoulis, des souterrains, Génie, II, I, 5 dans MÂCHECOULIS ou MÂCHICOULIS
Que serait-ce si le Tasse eût osé employer les grandes machines du christianisme ?, Génie, II, I, 2 dans MACHINE
Le merveilleux est le sujet et non la machine de l'ouvrage [Paradis perdu], ib. II, I, 3 dans MACHINE
Ceux-là [des oiseaux] maçonnent des bâtiments aux fenêtres des églises, Génie, I, V, 6 dans MAÇONNER
Le train du jour est de magnifier les victoires de Bonaparte, Mém. t. VI, p. 241 dans MAGNIFIER
Le légionnaire qui avait conservé un morceau de sa pique ou de son bouclier [dans la retraite de Perse]... magnifiait son courage, Études hist. II, 2 dans MAGNIFIER
Du sein des massifs, le magnolia élève son cône immobile, surmonté de ses larges roses blanches, il domine toute la forêt et n'a d'autre rival que le palmier, Atala, Prologue. dans MAGNOLIER
Le dénombrement de l'armée égyptienne [dans le Tasse], sujet épique, traité de main de maître, Itin. 5e part. dans MAIN
Au jeu des osselets, deux joueurs seuls tiennent la main ; le reste des joueurs parie pour ou contre, Amér. jeux. dans MAIN
Commençons par les pauvres et les infortunés, puisqu'ils font la majorité sur la terre, Génie, I, VI, 5 dans MAJORITÉ
Les maladreries ou léproseries de Saint-Lazare semblent avoir été en Orient les premières maisons de refuge, Génie, IV, VI, 2 dans MALADRERIE
C'est une grande pitié que de trouver l'homme mammifère rangé avec les singes, Génie, III, II, 2 dans MAMMIFÈRE
L'orgueil du plus puissant potentat ne peut arracher à la religion d'autre prière que celle qu'elle offre pour le dernier manant de la cité, Génie, IV, I, 12 dans MANANT
Un petit Français, poudré et frisé comme autrefois.... jabot et manchettes de mousseline, raclait un violon de poche, et faisait danser Madelon Friquet à ces Iroquois, Amér. Voy. en Amérique. dans MANCHETTE
Quelque chose de silencieux enveloppe les actions de Washington ; il agit avec lenteur ; on dirait qu'il se sent le mandataire de l'avenir, et qu'il craint de le compromettre, Amér. Voy. en Amér. dans MANDATAIRE
Athénagore n'a ni la manière originale de Justin, ni l'impétuosité de l'auteur de l'Apologétique, Génie, I, 1 dans MANIÈRE
Les oiseaux du Nord sont la manne des aquilons comme les rossignols sont les dons du zéphyr, Génie, I, V, 7 dans MANNE
Les géomètres manoeuvres ont un mépris ridicule pour les arts d'imagination, Génie, III, II, 1 dans MANOEUVRE
Vous aurez soin, à chaque mansion, de faire mutiler les chevaux derrière vous, afin qu'on ne puisse vous poursuivre, Mart. XVIII dans MANSION
Une mantille noire était jetée sur sa tête [de Blanca], Dern. des Abencér. dans MANTILLE
Quelques-uns [des moines] avaient choisi pour seule règle le Manuel d'Épictète, Génie, IV, III, 4 dans MANUEL, ELLE
Si un castor est surpris en maraude sur le territoire d'une tribu qui n'est pas la sienne, il est conduit devant le chef de cette tribu, Amér. Castors. dans MARAUDE
Il [Chênedollé] allait à la maraude dans mes ouvrages, Mém. t. IV, p. 24 dans MARAUDE
Petits hommes d'État, entachés de poésie, qui maraudons de chétifs mensonges sur des ruines, Mémoires, t. V, p. 306 dans MARAUDER
Le christianisme ne saurait pas moins animer le marbre que la toile, Génie, III, I, 5 dans MARBRE
Les troncs de ces arbres rouges, marbrés de vert, montant sans branches jusqu'à leur cime, ressemblaient à de hautes colonnes, Atala, les Laboureurs. dans MARBRÉ, ÉE
De son marchepied [de Dieu] sortaient des voix, des foudres et des éclairs, Génie, I, I, 3 dans MARCHEPIED
Le Ladon et l'Alphée, en se réunissant au-dessous du verger, embrassaient une île qui semblait naître du mariage de leurs eaux, Mart. IV dans MARIAGE
Le plafond était marqueté de vieilles armoiries peintes, Génie, IV, V, 4 dans MARQUETER
Au jeu des osselets, deux joueurs seuls tiennent la main ; le reste des joueurs parie pour ou contre ; les deux adversaires ont chacun leur marqueur, Amér. jeux. dans MARQUEUR
Je veux raconter les combats des chrétiens et la victoire que les fidèles remportèrent sur les esprits de l'abîme par les efforts glorieux de deux époux martyrs, Martyrs, I dans MARTYR, YRE
[Dans la langue huronne] en disant d'un lâche qu'il est une femme, on masculinise le mot femme, Amér. Langues indiennes. dans MASCULINISER
Il y a quelque chose de plus fier et de plus imposant dans la masse des Invalides [que dans l'hôpital de Greenwich], Génie, III, I, 6 dans MASSE
C'est l'orgueil qui arma Caïn de la massue fratricide, Génie, I, II, 1 dans MASSUE
Ne doit-on pas craindre que cette fureur de ramener nos connaissances à des signes physiques ne conduise la jeunesse au matérialisme ?, Génie, III, II, 2 dans MATÉRIALISME
Quelque diligent que je fusse au matin, je trouvais toujours le vieux voyageur levé avant moi, Génie. IV, IV, 8 dans MATIN
Ses lèvres, comme un bouton de rose cueilli depuis deux matins, semblaient languir et sourire, Atala, les Funérailles. dans MATIN
Quelquefois les piéges sont détendus sans que le gibier y soit resté ; cet accident est l'effet de la matoiserie des renards : ils attaquent l'amorce en avançant la patte par le côté de la planche, au lieu de s'engager sous la trappe, Amér. chasse. dans MATOISERIE
Le seigneur, le curé et le juge du village s'asseyaient avec les fortunés époux, les laboureurs et les matrones, Génie, I, I, 10 dans MATRONE
C'est une très méchante manière de raisonner, que de rejeter ce qu'on ne peut comprendre, Génie, I, I, 3 dans MÉCHANT, ANTE
Six Arabes, armés de poignards, de longs fusils à mèche, formaient notre escorte, Itin. 3e part. dans MÈCHE
Quand il [Louis XI] s'humiliait devant Édouard IV et le duc de Bourgogne, ce n'était pas par une méconnaissance de sa grandeur, mais pour obtenir le loisir de poursuivre dans l'intérieur les seigneurs puissants, Anal. raisonnée de l'hist. de France, X dans MÉCONNAISSANCE
Ce temps où la France s'en allait en guerre contre les mécréants et les infidèles, Génie, II, I, 5 dans MÉCRÉANT, ANTE
Je donnai quelques médins au petit bataillon, en lui disant : En avant, marche !, Itin. 3e part. dans MÉDIN
Les muses haïssent le genre médiocre et tempéré, Génie, II, II, 8 dans MÉDIOCRE
Les ouvertures des golfes, des baies, des méditerranées, rien n'échappe à la sagesse de ce bon et savant homme, Génie, I, V, 3 dans MÉDITERRANÉ, ÉE
Il [Cromwell] leur déclara [aux membres du parlement] que, si la république devait souffrir, meilleur était qu'elle fût dépendante des riches que des pauvres, qui, selon Salomon, lorsqu'ils oppriment, ne laissent rien après eux, Stuarts, protectorat. dans MEILLEUR, EURE
Dans le plancher du portique est ménagée une trappe par laquelle les castors descendent au bain, Amér. Hist. nat. castors. dans MÉNAGER
Ce n'est point dans une ménagerie où l'on tient en cage les secrets de Dieu, qu'on apprend à connaître la sagesse divine, Génie, I, V, 4 dans MÉNAGERIE
Vertumne avec Zéphyr menait des danses éternelles, Génie, II, V, 1 dans MENER
Qui de nous n'a mené le deuil autour d'un tombeau, n'a fait retentir le cri des funérailles ?, Mart. XXIV dans MENER
Les convives allaient s'approcher de la mense hospitalière, Mart. II dans MENSE
Avec la corruption naquit la propriété, et, avec la propriété, la mensuration, Génie, I, IV, 3 dans MENSURATION
Elle [la chasteté] devient méditation dans le solitaire, caractère essentiel de l'âme et de la force mentale ; il n'y a point d'homme qui n'en ait senti l'avantage pour se livrer aux travaux de l'esprit, Génie, I, I, 9 dans MENTAL, ALE
Là il n'y a point de poésie où il n'y a pas de menterie, Génie, II, I, 5 dans MENTERIE
Le calcul décimal peut convenir à un peuple mercantile, Génie, IV, I, 4 dans MERCANTILE
Je ne désespérais pas de vaincre en Angleterre la résistance que m'opposait l'homme d'État qui vient de mourir [Canning], résistance qui tenait moins à lui qu'à la mercantille fort mal entendue de sa nation, Amér. Républ. espagn. dans MERCANTILLE
Le prêtre boit dans le vin pur le sang méritoire de l'agneau, Génie, I, I, 7 dans MÉRITOIRE
....M'adressant à un merlan qui filait une perruque sur un peigne de fer...., Mém. d'outre-tombe, dans le feuillet. de la Presse du 4 nov. 1848 dans MERLAN
[Le pacha fixant un maximum fort bas sur les comestibles] le peuple crie à la merveille, mais les marchands ferment leurs boutiques, Itin. 5e partie. dans MERVEILLE
Les poëtes n'ont pas su tirer du merveilleux chrétien tout ce qu'il peut fournir aux muses, Génie, II, V, 7 dans MERVEILLEUX, EUSE
C'est [le sépulcre d'Absalon] une masse carrée mesurant huit pas sur chaque face, Itin. 4e part. dans MESURER
[Dieu] qui mesure le vent pour la brebis tondue, Mart. X dans MESURER
Clarke et Leibnitz ont prouvé métaphysiquement l'existence du souverain être, Génie, I, V, 1 dans MÉTAPHYSIQUEMENT
Abbadie écrivit en faveur de la religion une apologie remarquable par la méthode et le raisonnement, Génie, I, I, 1 dans MÉTHODE
Lyon est qualifié, dans les actes civils, de métropolitaine, Génie, IV, III, 2 dans MÉTROPOLITAIN, AINE
Quoiqu'il ne soit fait mention des métropolitains ou des archevêques qu'au concile de Nicée...., Génie, IV, III, 2 dans MÉTROPOLITAIN, AINE
L'hôte des forêts est moins habile à tromper la meute avide, que ne l'était l'Indien à mêler les traces de René, pour le dérober à la recherche de l'ennemi, Natch. XI dans MEUTE
Vapeur diaphane à fleur d'eau et à mi-montagne, Ital. Pouzzoles et la Solfatara dans MI
L'épervier glapit comme un lapin, et miaule comme un jeune chat, Génie, V, V, 5 dans MIAULER
Tertullien parlait à des hommes qui persécutaient Jésus-Christ et qui n'auraient pas mieux aimé que d'attaquer la doctrine, et même la personne de ses défenseurs, Génie, I, I, 3 dans MIEUX
Buckingham, mignon de Jacques, et qui troubla les premières années du règne de Charles 1er, a fait plus de bruit dans l'histoire passée qu'il n'en fera dans l'histoire à venir, Stuarts, Charles 1er. dans MIGNON, ONNE
Homme, la saison de ta migration n'est pas encore venue ; attends que le vent de la mort se lève, alors tu déploieras ton vol vers ces régions inconnues que ton coeur demande, René. dans MIGRATION
Paraissez sur vos nues tonnantes, innombrables soldats, antiques légions de la patrie ; fameuses milices de la France, et maintenant milices du ciel, paraissez, Génie, I, VI, 5 dans MILICE
Il ne peut y avoir de point de contact que par un milieu, Génie, I, I, 7 dans MILIEU
La mort de Néron causa une révolution dans l'État ; l'élection passa aux légions, et la constitution devint militaire, Études hist. I, 1 dans MILITAIRE
Son gouvernement [celui de l'Angleterre] formé de royauté et d'aristocratie, sa religion moins pompeuse que la catholique et plus brillante que la luthérienne, son militaire à la fois lourd et actif ; tout participe des deux sources dont il découle, Génie, III, III, 5 dans MILITAIRE
Le fidèle, toujours militant dans la vie, toujours aux prises avec l'ennemi, Génie, I, II, 3 dans MILITANT, ANTE
Ils [les vexillaires] tenaient levés les signes militaires des cohortes, l'aigle, le dragon, le loup, le Minotaure, Mart. VI dans MINOTAURE
Un petit nombre de soldats, persuadés de l'habileté de leur général, peuvent enfanter des miracles, Génie, I, II, 2 dans MIRACLE
Les quenouilles de maïs, mises bouillir dans de l'eau de fontaine, sont retirées à moitié cuites, Amérique, Fête dans MIS, MISE
Saint Paul reçoit sa mission pour les nations infidèles, Génie, IV, III, 2 dans MISSION
Comme de vieux nochers, de qui la couche mobile est suspendue aux mâts, Génie, I, V, 3 dans MOBILE
La lumière lugubre des lampes.... répandait une mobilité effrayante sur ces objets éternellement immobiles [les catacombes et leurs sépulcres], Mart. V dans MOBILITÉ
Elle [Atala] me broda des mocassines de peau de rat musqué, Atala, le récit des chasses. dans MOCASSIN
Le Pentateuque se chantait à Jérusalem sur un mode plein et doux, Génie, III, I, 2 dans MODE
Cette momie estropiée [le parlement croupion appelé après Richard Cromwell], arrachée de son tombeau, crut un moment qu'elle était puissante, parce qu'elle se souvenait d'avoir fait juger un roi, Richard Cromwell. dans MOMIE
Mettre un monde entre.... établir une extrême différence entre.... Cela seul [les vous de Polyeucte opposés aux tu de Pauline] met tout un monde entre le martyr Polyeucte et la païenne Pauline, Génie, II, III, 8 dans MONDE
La corneille abandonna aux vents des monosyllabes prophétiques, Génie, I, V, 7 dans MONOSYLLABE
Je vis un marais fertile et monotone, Itinér. 1re part. dans MONOTONE
J'aime la monotonie des sentiments de la vie, René. dans MONOTONIE
On se familiarise malgré soi en Grèce avec Thémistocle, Épaminondas... et il faut une grande religion pour ne pas franchir le Cythéron, le Ménale ou le Lycée comme on passe des monts vulgaires, Itin. 1re part. dans MONT
Une espèce de rampe en terrasse [à Sparte].... c'était peut-être le chemin par où l'on montait à la citadelle, qui ne devint très forte que sous les tyrans de Lacédémone, Itin. 1re part. dans MONTER
Ce collier [de porcelaine] était monté sur un fil de la racine du tremble, Natchez, liv. II dans MONTER
Un voyageur qui s'est bien monté la tête, doit être un peu confondu, quand il trouve, en arrivant dans la rue des Trépieds, les tracasseries de son village, Itin. 1re part. dans MONTER
Massillon montre, dans son petit Carême, des moralités écrites avec une élégance qui ne bannit pas la simplicité, Génie, III, IV, 3 dans MORALITÉ
Tous les rites chrétiens sont de la plus haute moralité, Génie, I, 1, 7 dans MORALITÉ
Les flots du lac, poussés par le vent, mordaient leurs rivages, Natch. 2e part. 1re moitié. dans MORDRE
Nous sommes loin de confondre la morgue sophistique avec les saines connaissances de l'esprit et du coeur, Génie, III, II, 1 dans MORGUE
Quelques pins rougeâtres sur la nudité d'un morne, c'est tout ce qui s'offre aux regards, Génie, III, V, 5 dans MORNE
Un fantôme s'élance sur le seuil des portes inexorables, c'est la Mort ; elle se montre comme une tache obscure sur les cachots qui brûlent derrière elle ; son squelette laisse passer des rayons livides de la lumière infernale, Mart. VIII dans MORT
On dirait que les coeurs qui s'aiment s'entendent à demi-mot, Génie I, I, 2 dans MOT
Cette coupe [l'espérance] où tant de misérables s'estimeraient heureux de mouiller un instant leurs lèvres, Génie, I, II, 3 dans MOUILLER
Sa morale [du christianisme] offre des formes nobles à l'artiste, et des moules parfaits à l'écrivain, Génie, I, I, 1 dans MOULE
La nature n'a pas craint de mouler la croix sur une multitude de ses ouvrages, Génie, IV, I, 2 dans MOULER
Les vagues ... battaient la grève, venaient mourir à mes pieds, Itin. 1re part. dans MOURIR
Le peuple de Saint-Louis regrettera ces basiliques toutes moussues, Génie, III, I, 8 dans MOUSSU, UE
Tantôt les lames, en faisant moutonner leurs cimes, imitaient des troupeaux blancs, Génie, I, V, 12 dans MOUTONNER
Pour élever un monument durable, il fallait en creuser les fondements dans un sol moins mouvant que la poussière de ce monde, Génie, III, IV, 5 dans MOUVANT, ANTE
Je ne pus obtenir la permission de me promener dans les environs [de l'Acro-Corinthe], malgré les mouvements que se donna pour cela mon janissaire, Itin. 1re part. dans MOUVEMENT
Alors que les couleurs de l'aurore, muées du rose au pourpre, commençaient à être traversées de rayons d'un feu pur, Amér. Fêtes. dans MUÉ, ÉE
La multitude des oiseaux rassemblés sur ce rocher était si grande, que souvent nous distinguions leurs cris pendant le mugissement de la tempête, Génie, I, V, 8 dans MUGISSEMENT
Nous marchions en silence prêtant l'oreille au sourd mugissement de l'automne, René. dans MUGISSEMENT
Ô cité mûre pour ta ruine, Itin. 7e partie. dans MÛR, ÛRE
Peuple murmurateur, race ingrate et perfide, Moïse, I, 5 dans MURMURATEUR
Quelquefois nous murmurions des vers que nous inspirait le spectacle de la nature, René. dans MURMURER
Le paradis de Mahomet est une terre de musc et de la plus pure farine de froment, Génie, I, VI, 6 dans MUSC
Achille mutile son ennemi, et l'insulte après l'avoir abattu, Génie, II, II, 7 dans MUTILER
Plautien, en mariant sa fille au fils aîné de l'empereur, fit mutiler cent Romains libres, Génie, IV, VI, 13 dans MUTILER
Virgile ne place pas Phèdre aux enfers, mais dans ces bocages de myrtes où vont errant ces amantes qui même dans la mort n'ont pas perdu leurs soucis, Génie, II, III, 3 dans MYRTE
Toute institution religieuse possède les conditions essentielles à l'harmonie : le beau et le mystérieux, Génie, III, I, 1 dans MYSTÉRIEUX, EUSE
On ne tombe pas dans les vices qu'il [le peuple romain] fit éclater sous ses maîtres, sans quelque défaut de naissance dans le coeur, Génie, IV, VI, 13 dans NAISSANCE
Jésus-Christ naquit d'une vierge pour ne pas participer à la faute originelle, Génie, I, I, 4 dans NAÎTRE
Les vapeurs blanches du soir couvrirent quelquefois les vallées des apparences d'une nappe d'eau, Génie, I, IV, 4 dans NAPPE
Les commissaires [qui jugèrent Charles 1er] se saisissent d'Ingoldsby ; Cromwell lui met de force la plume entre les doigts avec de grands éclats de rire.... au surplus, cette nargue abominable se retrouve souvent dans l'histoire ; les plus grands révolutionnaires de France étaient bavards, indiscrets...., Stuarts, Captiv. du roi. dans NARGUE
Deux esclaves arrêtaient par le frein un cheval arabe dont les naseaux fumants et les crins épars annonçaient son naturel ardent et la frayeur que lui inspirait le bruit des vagues, D. Abenc. dans NASEAU
Quels tableaux Homère et Virgile ne nous auraient-ils pas laissés de la nativité d'un Dieu dans une crèche ?, Génie, I, I, 5 dans NATIVITÉ
Qui n'a cent fois admiré les nativités, les vierges et l'enfant, les fuites dans le désert ?, Génie, III, I, 4 dans NATIVITÉ
On feint [pour échapper au pacha] d'être mourant sur sa natte, ou l'on fuit dans la montagne, Itin. 5e part. dans NATTE
On ne rencontre point le nom de ses ancêtres [de l'homme sauvage d'Amérique] dans les fastes des empires ; les contemporains de ses aïeux sont de vieux chênes encore debout ; monuments de la nature et non de l'histoire, les tombeaux de ses pères s'élèvent inconnus dans des forêts ignorées, Itin. 3e part. dans NATURE
Le frère d'Amélie s'était endormi l'homme de la société, il se réveillait l'homme de la nature, Natch. livre II dans NATURE
La chaîne du couchant appartient aux montagnes de Judée ; moins élevée et plus inégale que la chaîne de l'est, elle en diffère encore par sa nature, Itin. 3e part. dans NATURE
J'avais vu les grands fleuves de l'Amérique avec ce plaisir qu'inspirent la solitude et la nature, Itin. 3e part. dans NATURE
Ces maux dont vous vous plaignez sont de purs néants, René. dans NÉANT
Pour se tirer de la position la plus simple, on étale aux yeux de l'Autriche et de la France (si toutefois la France aperçoit ces néantises) un spectacle qui rendrait la légitimité, déjà trop ravalée, la désolation de ses amis et l'objet de la calomnie de ses ennemis, Mém. d'outre-tombe, éd. de Bruxelles, t. VI, Mme de Gontaut. dans NÉANTISE
Souvent ils se refusèrent le pain pour nourrir le nécessiteux, Génie, IV, III, 2 dans NÉCESSITEUX, EUSE
Je ne pus découvrir aucune inscription ; je cherchai pourtant avec soin le fameux nécrologe des prêtresses d'Amyclée que l'abbé Fourmont copia en 1731 ou 1732, et qui donne une série de près de mille années avant Jésus-Christ, Itin. 1re part. dans NÉCROLOGE
Les conjurations, la nécromancie ne sont chez le peuple que l'instinct de la religion, Génie, III, V, 6 dans NÉCROMANCE ou NÉCROMANCIE
Bétancourt vit la chaumière de la femme nègre se changer en un hôpital magnifique, Génie, IV, VI, 2 dans NÈGRE
À la prochaine lune des fleurs, il y aura sept fois dix neiges, et trois neiges de plus, que ma mère me mit au monde, Atala, le Récit, les Chasseurs. dans NEIGE
La crête du Mont-Blanc ne se découvre pas de cet endroit [Servoz] ; mais on en a une vue distincte de sa croupe neigée, appelée le dôme, Mont-Blanc. dans NEIGÉ, ÉE,
Le printemps déploie les feuilles du nénuphar sur les ondes, Génie, I, V, 4 dans NÉNUFAR ou, d'après l'usage des botanistes, NÉNUPHAR
Les néophytes répétaient les airs, comme des oiseaux privés chantent pour attirer dans les rets de l'oiseleur les oiseaux sauvages, Génie, IV, IV, 4 dans NÉOPHYTE
Quand on nierait au christianisme ses preuves surnaturelles, il resterait de quoi prouver qu'il est le culte le plus divin et le plus pur, Génie, IV, VI, 13 dans NIER
Avec leur fanatisme, les niveleurs établirent la liberté, Mél. p. 481, dans POUGENS dans NIVELEUR
Un monument n'est vénérable qu'autant qu'une longue histoire est empreinte sous ses voûtes toutes noires de siècles, Génie, III, I, 8 dans NOIR, OIRE
[Dans Milton] L'origine de la mort, la manière dont les échos de l'enfer répètent le nom redoutable, tout cela est une sorte de noir sublime inconnu de l'antiquité, Génie, II, V, 14 dans NOIR, OIRE
Aïeul, aïeule qui est avant l'octaïeul, l'octaïeule, c'est-à-dire le neuvième ascendant à partir du père, Mém. d'outre-tombe, p. 96, 1850 dans NONAÏEUL, EULE
D'après l'athée, la nature est un livre où la vérité se trouve toujours dans la note et jamais dans le texte, Génie, I, VI, 4 dans NOTE
La musique nota ses chants [de la religion], la peinture la représenta dans ses douloureux triomphes, Génie, III, I, 1 dans NOTER
La simplicité des funérailles était réservée au nourricier comme au défenseur de la patrie, Génie, IV, I, 11 dans NOURRICIER, ÈRE
De jeunes femmes apportent leurs nourrissons devant son image [de Marie], Génie, I, I, 5 dans NOURRISSON
Quelquefois le souffle du midi noie la perspective dans une atmosphère de poudre, Génie, III, V, 2 dans NOYER
Le paysage doit être dessiné sur le nu, si on le veut faire ressemblant, Dessin. dans NU, NUE
On attend que le vent du nord-ouest ait amené un froid sec pour commencer la chasse du castor ; pendant les jours qui précèdent cette nuaison, on s'occupe de quelques chasses intermédiaires, Amér. Chasse. dans NUAISON
Le reptile baisse son cou nuancé, entr'ouvre avec sa tête les herbes fines, Génie, I, III, 2 dans NUANCÉ, ÉE
La communion se perd dans la nuit des temps, Génie, I, I, 7 dans NUIT
Les hommes avaient confessé leur nullité dans ces grandes rencontres de la vie, Génie, IV, III, 6 dans NULLITÉ
Smyrne, c'était une espèce d'oasis civilisé, une Palmyre au milieu des déserts, Itin. 2e part. dans OASIS
Les ruines ont des harmonies particulières avec leurs déserts, selon le style de leur architecture, les lieux où elles sont placées, et les règnes de la nature au méridien qu'elles occupent, Génie, III, V, 4 dans OCCUPER
Je m'élançai seul sur cet orageux océan du monde dont je ne connaissais ni les ports ni les écueils, René. dans OCÉAN
L'octave du Tasse n'est presque jamais pleine, et son vers ne peut être comparé au vers de Virgile, Génie, II, 2 dans OCTAVE
La scène de l'octroiement des Provinces-Unies au prince Louis [par Napoléon 1er] était préparée, Mém. d'Outre-Tombe (éd. de Bruxelles), t. III, Invasion de l'Allemagne, Austerlitz, etc. dans OCTROIEMENT
Dieu de mes pères, qu'ai-je fait pour mériter une pareille récompense ? toute ma vie, j'ai offensé vos lois, et vous me comblez de félicité, Mart. XII dans OFFENSER
Les offices des esclaves, des hôtes, des clients étaient presque toujours construites à part, Italie, Tivoli. dans OFFICE
Oh ! que la nature est sèche, quand elle est expliquée par des sophistes !, Génie, I, V, 8 dans OH
Des serpents oiseleurs sifflent suspendus aux dômes des bois, Atala, Prologue. dans OISELEUR
L'évêque faisait à l'homme renouvelé l'onction sur la tête, Génie, I, I, 6 dans ONCTION
Le reptile se jette en orbe, monte et s'abaisse en spirale, roule ses anneaux comme une onde, Génie, I, III, 2 dans ONDE
Après avoir imploré celui qui garde dans ses trésors les vents et les tièdes ondées, Génie, IV, I, 8 dans ONDÉE
Nous franchîmes un des ressauts de la plaine, et, au bout d'une autre heure de marche, nous parvînmes à la première ondulation des montagnes de Judée, Itinér. 3e partie. dans ONDULATION
Quand ces temples viennent à crouler, il ne reste que des débris isolés, entre lesquels l'oeil découvre au haut et au loin les astres, les nues, les montagnes, les fleuves et les forêts ; alors, par un jeu de l'optique, l'horizon recule, et les galeries, suspendues en l'air, se découpent sur les fonds du ciel et de la terre, Génie, V, III, 4 dans OPTIQUE
Le savant expérimentateur [M. Kühn] a obtenu ses optogrammes même avec des yeux extirpés une heure après la mort ; avec l'oeil du boeuf on a des images trois fois plus grandes qu'avec l'oeil du lapin, ib. 2e page, 1re col. dans OPTOGRAMME
Les poëtes célèbrent les dieux avec une bouche d'or, et sont les plus simples des hommes, René. dans OR
Troublée par les orages du coeur, si la virginité résiste, elle devient céleste, Génie, I, I, 9 dans ORAGE
Les passions font gronder leurs premiers orages dans le coeur du couple malheureux [Adam et Ève], II, I, 3 dans ORAGE
Les Hasse, les Galuppi, les Durante élevés, formés ou protégés dans les Oratoires de Venise, de Naples, de Rome, Génie, III, I, 2 dans ORATOIRE
Les bombes se croisent dans les airs, comme l'orbe empenné que les enfants se renvoient sur la raquette, Natch. X dans ORBE
Le reptile se jette en orbe, monte et s'abaisse en spirale, Génie, I, III, 2 dans ORBE
Je m'élance dans les espaces pour y trouver l'ordonnateur de tant de mondes, Génie, I, VI, 1 dans ORDONNATEUR, TRICE
Un canon du premier concile de Tours excommunie tout prêtre qui aurait conservé sa femme après avoir reçu les ordres, Génie, I, I, 8 dans ORDRE
Nous débarquâmes à l'orée d'une plaine circulaire, Voy. Amér. 416 dans ORÉE
Le chantre d'Éden est devenu original en s'appropriant des richesses étrangères, Génie, II, I, 3 dans ORIGINAL, ALE
Qu'avons-nous gagné à suivre l'ornière où nous nous traînons depuis trois ans ?, Mél. p. 771, dans POUGENS dans ORNIÈRE
Les nues formaient dans les cieux des bancs d'une ouate éblouissante, Génie, I, V, 12 dans OUATE
Elle [Henriette d'Angleterre] serait morte oubliée, si Bossuet ne s'était emparé de ce grand débris de la fortune, pour le façonner à la manière de son génie, Les quatre Stuarts, Henriette-Marie dans OUBLIÉ, ÉE
On n'oyait dans ce gouffre de vapeurs [du haut du Vésuve] que le sifflement du vent et le bruit lointain de la mer, sur les côtes d'Herculanum, Italie, le Vésuve. dans OUÏR
Isabelle de France, Amicie de Courtenay... suivirent leurs maris outre mer, Itin. 7e part. dans OUTRE
Il existe une carte de la France où la victoire outrecuidée traça, en 1816, une ligne qui retranchait de notre territoire une partie de nos provinces de l'est et du nord, Captiv. de la duchesse de Berry, dans GODEFROY, Lex. de Corn. dans OUTRECUIDÉ, ÉE
Rien de plus merveilleux et de plus terrible que de voir ces légions [les soldats français] marcher au son de la musique, comme si elles ouvraient les danses de quelque fête, Natch. liv. I dans OUVRIR
La Morée étant devenue un pachalik, le pacha a fixé sa résidence à Tripolizza, Itin. 1e part. dans PACHALIK
Il vit infâme celui qui fuit, les femmes lui présentent la pagne qui voile la pudeur, Natch. liv. IX dans PAGNE
La palette du poëte moderne se couvre d'une variété infinie de teintes, Génie, II, II, 3 dans PALETTE
La religion fut attaquée avec toutes les armes, depuis le pamphlet jusqu'à l'in-folio, Génie, I, I, 1 dans PAMPHLET
Quand les tempêtes ont abattu des pans entiers de forêts, Atala, Prologue dans PAN
Les pilastres des cloîtres et les pans de la tour des cloches sont les parties qui ont le plus résisté aux efforts du temps, Génie, III, V, 5 dans PAN
Ô ma fille ! s'écrie-t-elle, quelle douleur tu m'as causée !... j'ai cru que Pan t'avait enlevée : le dieu dangereux est toujours errant dans les forêts ; et, quand il a dansé avec le vieux Silène, rien ne peut égaler son audace, Mart. liv. I dans PAN
Ma mémoire est un panorama ; là viennent se peindre sur la même toile les sites et les cieux les plus divers avec leur soleil brûlant ou leur horizon brumeux, dans le Dict. de DOCHEZ. dans PANORAMA
Sous un ciel pantelant, et comme lassé des tempêtes de la veille, Mém. t. VI, p. 107 dans PANTELANT, ANTE
Avec Notre-Dame des douleurs un auteur peut écrire une page plus attendrissante qu'avec tous les dieux du panthéon, Génie, II, V, 16 dans PANTHÉON
Il y avait un homme [Pascal] qui jeta sur le papier des pensées qui tiennent autant de Dieu que de l'homme, Génie, III, II, 6 dans PAPIER
En 1673, le parlement passa l'acte du test, précaution prise dans l'avenir contre le duc d'York comme papiste, Les quatre Stuarts, Ch. II dans PAPISTE
J'aperçois sur la cheminée un paquet à mon adresse, René. dans PAQUET
Il y a des vérités qui sont la source des plus grands désordres, parce qu'elles remuent les passions, Génie, III, III, 4 dans PAR
Saint Basile se tient presque toujours dans la paraphrase de l'Écriture, Génie, III, IV, 2 dans PARAPHRASE
Nous descendîmes dans un bassin charmant planté.... de peupliers et de pins en parasol, Itin. part. 2e. dans PARASOL
Des colonnes de fumée bleue et légère montaient dans l'ombre, le long des flancs de l'Hymette, et annonçaient les parcs ou les chalets des abeilles, Itin. 1re part. dans PARC
L'évêque de Meaux a créé une langue que lui seul a parlée, Génie, III, IV, 4 dans PARLER
Pourquoi y a-t-il une voix dans le sang ? une parole dans la pierre ?, Génie, I, VI, 2 dans PAROLE
Le sophiste, dans le paroxysme de la goutte, s'écriait : ô douleur...., Génie, I, VI, 2 dans PAROXYSME
Bayard m'arma chevalier : je serai comme mon parrain, sans peur et sans reproche, Dernier des Abenc. dans PARRAIN
Le royaume des Deux-Siciles est quelque chose d'à part en Italie, Italie, Voy. de Naples. dans PART
Qu'importe que l'osselet de notre partie soit noir ou blanc ? nous jouons dans la vie assis sur une tombe ; à peine avons-nous tiré notre osselet heureux ou fatal, la mort, qui marque la partie, nous le redemande, Natch. 2e part. seconde moitié. dans PARTIE
Notre religion, à nous, c'est notre histoire.... nous sommes parties dans les scènes que le pinceau nous étale, Génie, I, III, 4 dans PARTIE
C'est à partir de la prédication de l'Évangile que la face du monde a été renouvelée, Génie, IV, VI, 13 dans PARTIR
Le capitaine Merle, partisan protestant, fit écorcher vifs trois religieux de l'abbaye d'Issoire, Voy. à Clermont. dans PARTISAN
Ballottée entre deux guerres civiles sur les bords de la Tamise, elle [la reine d'Angleterre] rencontre les crimes sérieux des révolutions ; sur les rivages de la Seine, les pasquinades sanglantes de la Fronde ; là le drame de la liberté, ici sa parodie, Les quatre Stuarts, Henriette-Marie dans PASQUINADE
On tend les trappes pour les loups à l'entrée des passes, au débouché d'un fourré, Amér. chasse. dans PASSE
Dieu suspend les flots de la création, et le monde a passé comme un fleuve tari, Génie, I, IV, 7 dans PASSER
Sceptres sur lesquels Évandre et Nestor, pasteurs des peuples, s'appuyaient en jugeant les peuples, Génie, I, I, 78 dans PASTEUR
Que de tableaux à tracer, depuis le pasteur du hameau, jusqu'au pontife qui ceint la triple couronne pastorale !, Génie, II, II, 9 dans PASTEUR
Voilà les destinées de la vie ; je ne donnerais pas un patard de la meilleure, Mémoires, t. XI, p. 306 dans PATARD
L'armée [de Cromwell] demanda, d'abord en termes couverts, et ensuite patemment, le jugement du roi, Stuarts, Captivité du roi. dans PATEMMENT
Avec ce brillant diplôme de chevalier on me donna mon humble patente de pèlerin, Itin. part. 5e. dans PATENTE
Le pathos de ses descriptions a nui à son autorité comme voyageur ; mais c'est justice de dire que la vérité manque plus à son style qu'à son récit, Itin. 6e partie. dans PATHOS
Le sachem ne daigne pas jeter un regard sur le pâtre d'hommes [commandeur des nègres], Natch. 2e part. (1er quart). dans PÂTRE
Le moine Lazare, digne de devenir le patron des peintres, Génie, III, I, 3 dans PATRON, ONNE
Il me fait peine de.... je souffre à.... Il nous fait peine à présent d'admettre de petites divinités là où nous ne voyons que de grands espaces, Génie, II, V, 3 dans PEINE
Les visages [des sauvages] sont bariolés de diverses couleurs, ou peinturés de blanc ou de noir, Amér. Gouvernement, les Natchez. dans PEINTURÉ, ÉE
La terre se pèle et s'écorche sous les pas redoublés et furieux des guerriers, Natch. X dans PELER
A-t-il besoin de revoir un parent, un ami, il fait un voeu, prend le bâton et le bourdon du pèlerin ; il franchit les Alpes ou les Pyrénées, visite Notre-Dame de Lorette ou saint Jacques en Galice...., Génie, III, V, 6 dans PÈLERIN, INE
Sans nous arrêter ces grandeurs humaines qui tour à tour ont trébuché dans la tombe, sans considérer ces siècles fameux qu'une pelletée de terre sépare et qu'un peu de poussière recouvre, Mart. X dans PELLÉE
Les bêtes qui fournissent la pelleterie aux sauvages sont...., Amér. Chasse. dans PELLETERIE
Dans un champ d'oliviers, un coin du mur de la villa de Brutus fait le pendant du débris de la villa de César, Italie, Tivoli. dans PENDANT, ANTE
Le 30 janvier 1661, anniversaire du régicide, les restes du protecteur [Cromwell déterré] pendillèrent au haut d'un gibet, Les quatre Stuarts, le protectorat dans PENDILLER
Les âmes des hommes que l'Eternel créa par sa seconde idée après avoir pensé les anges, Natch. liv. IV dans PENSER
La manière de prendre les castors dans les viviers gelés est différente : des percées sont ménagées dans la glace...., Amér. chasse. dans PERCÉE
Tout à coup elle [Cymodocée] s'aperçoit qu'elle a perdu le sentier de la montagne, Mart. I dans PERDRE
En niant le péché originel, vous serez forcés d'aller vous perdre dans l'athéisme, Génie, I, I, 4 dans PERDRE
Les peuples, réconciliés ou vaincus, viennent se perdre dans le peuple romain, Génie, IV, III, 1 dans PERDRE
Le Nestor des Natchez parut se perdre dans quelque grand souvenir, Natch. liv. I dans PERDRE
Lorsque le père du mal eut fini son discours, Martyrs, VIII dans PÈRE
Le père du mensonge place un esprit d'illusion à chaque simulacre des divinités païennes, ib. dans PÈRE
À quatre pieds de terre on ouvre dans le tronc de l'érable deux trous de trois quarts de pouce de profondeur et perforés de haut en bas, Amér. Récolte du sucre d'érable dans PERFORÉ, ÉE
Personne dans les rues, personne aux portes de la ville, dans FEUGÈRE, Recueil, p. 117 dans PERSONNE
Les vérités que contient le coeur sont du nombre de celles qui demandent le demi-jour et la perspective, Génie, II, III, 1 dans PERSPECTIVE
On consulte le manitou [pour la chasse], on fait des sacrifices de petun, Atala, Prologue. dans PETUN
Si l'océan a sa flore, il a aussi sa Philomèle : lorsqu'au coucher du soleil le courlis siffle sur la pointe d'un rocher, et que le bruit sourd des vagues l'accompagne, c'est une des harmonies les plus plaintives qu'on puisse entendre, Génie, I, V, 8 dans PHILOMÈLE
Il [Fontanes] détestait les journaux, la philosophaillerie, l'idéologie, et il communiqua cette haine à Bonaparte, quand il s'approcha du maître de l'Europe, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. II, Promenades avec Fontanes. dans PHILOSOPHAILLERIE
Le sacrifice humain dut s'abolir le premier, parce qu'il appartenait à l'état de nature, où l'homme est presque tout physique, Génie, IV, I, 5 dans PHYSIQUE
Quelquefois les piéges sont détendus sans que le gibier y soit resté ; cet accident est l'effet de la matoiserie des renards ; en avançant la patte par le côté de la planche, au lieu de s'engager sous la trappe, ils attaquent l'amorce, emportent, sains et saufs, la picorée, Amér. Chasse. dans PICORÉE
Un piquet de dragons, le sabre nu, sort de la cour intérieure de la prison, Natch. 2e part. 1re moitié. dans PIQUET
Ces jubilés qui plongent les chrétiens dans la piscine du repentir, Génie, III, v, 6 dans PISCINE
La religion nous montre le fils des rois, renonçant aux grandeurs de Satan, à la même piscine où l'enfant du pauvre vient abjurer des pompes...., Génie, I, I, 6 dans PISCINE
Le château où arrivait le chevalier était quelquefois l'habitation d'une piteuse dame qui gémissait dans les fers d'un jaloux, Génie, IV, V, 4 dans PITEUX, EUSE
Combien vous aurez pitié de moi ! que mes éternelles inquiétudes vous paraîtront misérables !, René. dans PITIÉ
Le missionnaire rendait les maîtres plus pitoyables et les esclaves plus vertueux, Génie, IV, IV, 7 dans PITOYABLE
Les deux tours hautaines de l'église gothique font un effet pittoresque sur l'azur du ciel, Génie, III, I, 8 dans PITTORESQUE
Tout ce qui pleure, tout ce qui a des plaies fait ses délices [à Jésus-Christ], Génie, IV, III, 1 dans PLAIE
Galérius rougit, et l'habile courtisan vit qu'il avait touché la plaie secrète, Mart. XX dans PLAIE
[La solitude] C'était la dernière planche sur laquelle j'avais espéré me sauver, René. dans PLANCHE
La main gauche [d'Endymion endormi].... tient à peine la laisse d'un chien qui, planté sur ses pattes de derrière, cherche à regarder au-dessus du rocher, Italie, Musée capitolin. dans PLANTÉ, ÉE
Les Cenis, qui portaient au bras gauche un petit plastron de cuir pour parer les flèches, Natch. 2e part. vers le milieu. dans PLASTRON
Le roi les créait chevaliers, en leur frappant sur l'épaule du plat de son épée, Génie, IV, V, 1 dans PLAT, ATE
Ces hommes divins [Amphion, Cadmus, Orphée], assis sous quelque platane, dictaient leurs leçons à tout un peuple ravi, Génie, I, I, 8 dans PLATANE
On égorge un agneau qu'on fait rôtir tout entier, on le sert sur un plateau de bois d'aloès, Mart. XIX. dans PLATEAU
À ce jeu [des osselets], les sauvages pleigent leurs femmes, leurs enfants, leur liberté, Amér. jeux dans PLEIGER
Euryméduse, pleine de jours et d'expérience, apporte le pain et le vin, les Martyrs, I dans PLEIN, EINE
Le gothique, étant tout composé de vides, se décore plus aisément de fleurs que les pleins des ordres grecs, Génie, III, V, 5 dans PLEIN, EINE
Ces mystérieuses relations de l'infortune remplirent mes yeux de larmes ; il y a de la douceur à pleurer sur des maux qui n'ont été pleurés de personne, Amér. Onondagas. dans PLEURER
Le pin se dresse sur les plinthes des rochers, Voyage en Amér. Lacs du Canada dans PLINTHE
Nous vîmes une église dont les toits étaient enfoncés, les plombs des fenêtres arrachés, Génie, III, V, 3 dans PLOMB
L'horizon était grisâtre, la mer plombée et sans oiseaux, Itin. 2e part. dans PLOMBÉ, ÉE
Un petit Français poudré et frisé comme autrefois, habit vert-pomme.... raclait un violon de poche, et faisait danser Madelon Friguet à ces Iroquois, Itinér. 7e partie. dans POCHE
Consacrons quelques pages à cette poétique des morts [les ruines], Génie, III, V, 3 dans POÉTIQUE
Le dieu des chrétiens est poétiquement supérieur au Jupiter antique, Génie, II, V, 5 dans POÉTIQUEMENT
Si vous descendez de la prospérité aux larmes, vous serez plus triste, plus poignant, Génie, II, II, 3 dans POIGNANT, ANTE
L'enfer me suscitait jusqu'à la pensée de me poignarder dans l'église, René. dans POIGNARDER
Parler de faire le point ou de prendre hauteur eût été de l'hébreu pour nos marins, Itin. 3e partie. dans POINT
Nos frégates faisaient la police, et les Ottomans respiraient sous le pavillon français, Itin. 1re part. dans POLICE
Carthage sortit de ses ruines... elle devint la métropole de l'Afrique, et fut célèbre par sa politesse et par ses écoles, Itin. 7e part. dans POLITESSE
Le polythéisme ne s'occupait point des vices et des vertus, Génie, II, V, 1 dans POLYTHÉISME
Le pin a quelque chose de monumental ; ses branches ont le port de la pyramide, Mont-Blanc. dans PORT
Ma soeur avait touché aux portes de la mort, René. dans PORTE
Il y avait des prix pour les archers, les porte-lances, les frondeurs, Génie, IV, IV, 5 dans PORTE-LANCE
Ils portaient ensuite cette même main au coeur, au front et aux yeux, Itin. 3e part. dans PORTER
C'est à la vue du tombeau, portique silencieux d'un autre monde, que le christianisme déploie sa sublimité, Génie, I, I, 11 dans PORTIQUE
On convient que les caractères dans la Henriade ne sont que des portraits, Génie, II, I, 5 dans PORTRAIT
Ce pénitent veut être réconcilié.... il a été postulant, auditeur, prosterné ; faites-le remonter au rang des élus, Mart. XX dans POSTULANT, ANTE
Nous avons déjeuné sous un vieux saule tout couvert de convolvulus, et rongé par de larges potirons, Amériq. Journ. sans date. dans POTIRON
Ce vieil astre [le soleil] s'endort, fatigué et brûlant, dans la poudre du soir, Génie, I, V, 2 dans POUDRE
On ne lui avait point encore vu [à Céluta] l'air qu'elle avait dans ce moment : c'était pour la douleur et la beauté quelque chose de surhumain, Natch. 2e part. fin. dans POUR
Pour Dircé, son orgueil dédaignera sans doute L'appui tumultueux que ton zèle redoute, Oedipe, V, 1 dans POUR
Pour n'avoir pas fait cette remarque on perdit beaucoup de temps et de travail, Génie, I, I, 1 dans POUR
Les fruits du figuier des Açores paraissaient d'une pourpre éclatante sur les rameaux ombragés, Génie, I, V, 8 dans POURPRE
Parti des murailles du ciel, un rayon pousse au loin dans le sein des ombres une douteuse et tremblante aurore, Génie, II, IV, 12 dans POUSSER
Le caractère des personnages en pouvoir, t. XXIX, p. 268, édit. POURRAT. dans POUVOIR
Ces biens [ecclésiastiques] partagés en divers lots prirent le nom de prébende, de canonicat, Génie, IV, III, 2 dans PRÉBENDE
Il [l'abbé de Bonnevie] est gai, il prêchaille, et ne pense plus à ses malheurs, Mém. d'outre-tombe, éd. de Bruxelles, t. II, Retour à Lyon. dans PRÊCHAILLER
Jeune encore, Honfroy prenait légèrement la vie, Natch. V dans PRENDRE
Édouard avait pour lui le bon droit, mais le malheur prescrit contre la légitimité, Stuarts, Jacques II dans PRESCRIRE
Un jeune paysan venait chercher sa prétendue à la ferme de son futur beau-père, Génie, I, I, 10 dans PRÉTENDU, UE
Il est temps de montrer que, loin de rapetisser la pensée, le christianisme se prête merveilleusement aux élans de l'âme, Génie, I, I, 1 dans PRÊTER
[Dans les tournois] l'on crie : L'amour des dames, la mort des héros, louange et prix aux chevaliers, Génie, IV, V, 4 dans PRIX
Je sais qu'on juge sans appel et sommairement ; mais cette procédure rapide [commission militaire] n'exclut pas l'équité, Natch. 2e part. 1re moitié. dans PROCÉDURE
Ce manuscrit [du P. Sicard, sur l'Égypte], déposé à la maison professe des jésuites, fut dérobé, Génie, IV, IV, 1 dans PROFÈS, ESSE
Plus les coupes des monuments sont franches et décidées, et mieux la blancheur de la lumière profile les lignes de l'ombre, Mont Blanc. dans PROFILER
Si le soleil prolonge un rayon lumineux, sa substance n'est pas séparée, mais étendue, Génie, I, I, 3 dans PROLONGER
L'Eurotas promenait son cours tortueux dans cette riante solitude, Mart. XI dans PROMENER
Le mont Abarim, d'où Moïse, avant de mourir, aperçut la terre de promission, Itin. part. 3 dans PROMISSION
On ne sait quel est cet homme [saint Paul] qui, dans une espèce de prône commun, dit familièrement des mots sublimes, Génie, II, VI, 2 dans PRÔNE
Ce caractère aimable et volage est si prononcé chez ce peuple [les Siminoles] qu'il peut à peine prendre un maintien digne dans les assemblées politiques, Amér. les Muscogulges. dans PRONONCÉ, ÉE
Les Vénitiens tirent à boulets rouges sur les propylées et le temple de Minerve [à Athènes], Itin. 1re part. dans PROPYLÉE
La composition du Moïse sauvé de Saint-Amant est languissante, le vers lâche et prosaïque, Génie, II, I, 4 dans PROSAÏQUE
Racine, en imitant ces proses, a pensé qu'elles étaient dignes de sa muse, Génie, IV, I, 3 dans PROSE
Ce pénitent veut être réconcilié.... il a été postulant, auditeur, prosterné ; faites-le remonter au rang des élus, Mart. XX dans PROSTERNÉ, ÉE
Ces arbres ne dépassent pas la hauteur d'un homme, le vent océanique les prosterne à l'instar des fougères, Mém. d'outre-tombe, t. II, p. 169 dans PROSTERNER
Pour l'incrédule, les montagnes sont des protubérances de pierres, Génie, III, IV, 5 dans PROTUBÉRANCE
Ces hommes [les bénédictins de Saint-Maur] dont le savoir est devenu proverbial, Génie, IV, VI, 5 dans PROVERBIAL, ALE
Sire chevalier, je vous tiens pour prud'homme et véritable fils de rois, Dern. Abenc. dans PRUD'HOMME
Le christianisme a placé la charité comme un puits d'abondance dans les déserts de la vie, Génie, I, II, 3 dans PUITS
Satan, rentre dans le puits de l'abîme, où tu seras enchaîné pour mille ans, Mart. XXIV dans PUITS
Démon fantastique, dans les ténèbres elle [la renommée] ressemble à un géant ; à la lumière elle n'est plus qu'un pygmée, Natch. II dans PYGMÉE
Sur cette place de Grenade passaient les quadrilles superbement vêtus de brocards, D. Abencér. dans QUADRILLE
Christophe de Chateaubriand, quartaïeul paternel, Mém. d'outre-tombe, t. XII, p. 92, 1850 dans QUARTAÏEUL, EULE
Les naïades du ruisseau plantent autour d'elle [la poule d'eau] leurs quenouilles de roseau, chargées d'une laine empourprée, Génie, I, V, 7 dans QUENOUILLE
On conçoit qu'un animal abandonne le pays qu'il habite, en quête de nourriture et d'abri, Génie, I, V, 9 dans QUÊTE
Lord Byron a composé un poëme des Lamentations du Tasse ; mais il ne se peut quitter et se substitue partout aux personnages qu'il met en scène, dans le Dict de DOCHEZ. dans QUITTER
La mort seule, à quoi les athées veulent tout réduire, a besoin qu'on écrive en faveur de ses droits ; car elle a peu de réalité pour l'homme, Génie, I, V, 1 dans QUOI
Ces voyageurs portaient tous une épée à la ceinture, et un large chapeau rabattu leur couvrait à demi le visage, D. Abenc. dans RABATTU, UE
On juge de l'âge des guerriers par la pesanteur ou la légèreté, le raccourci ou l'allongement du pas, Amér. La guerre. dans RACCOURCI, IE
La religion nous commande de respecter un juste racheté du sang de Jésus-Christ, et qui, d'une condition obscure et méprisable, vient de monter à un trône céleste, Génie, IV, I, 12 dans RACHETÉ, ÉE
Souvent le mort chéri, sortant du tombeau, se présentait à son ami, lui recommandait de dire des prières pour le racheter des flammes et le conduire à la félicité des élus, Génie, III, V, 4 dans RACHETER
Les suicides [dans l'Enfer de Dante] sont transformés en arbres rachitiques qui croissent dans un sable brûlant, Génie, II, V, 4 dans RACHITIQUE
Ici, comme le remarque saint Jérôme, on est à la racine du mont Moria, sous les murs du temple, Itin. 4e part. dans RACINE
Un petit Français... habit vert-pomme, raclait un violon de poche, Itin. part. 7 dans RACLER
Un marbre blanc incrusté de jaspe et entouré d'un cercle d'argent radié en forme de soleil, Itin. 3e part. dans RADIÉ, ÉE
Des jardins délicieux s'étendent autour de la radieuse Jérusalem, Mart. III dans RADIEUX, EUSE
Une raffale subite du midi nous chassa vers l'île de Rhodes, Itin. 6e part. dans RAFALE
Sans doute, à le prendre à la rigueur, une petite fosse suffit à tous, et six pieds de terre, comme le disait Mathieu Molé, feront toujours raison du plus grand homme du monde, Itin. 6e part. dans RAISON
Ses petits enfants entouraient ses genoux, et le rajeunissaient de leur jeunesse, Génie, IV, I, 9 dans RAJEUNIR
L'ours marin a une sorte d'affreux râlement tel que le bruit des récifs où il cherche sa proie, Génie, I, V, 5 dans RÂLEMENT
Ces deux poiriers.... que Henri IV donna pour ralliement à son armée, lorsqu'il combattit à Ivry, Itin. part. I dans RALLIEMENT
Les quenouilles du maïs étant destinées à servir de tuteurs ou de rames au légume grimpant, Amér. Moissons. dans RAME
Mes mémoires ramenteurs de mes jours passés, Mém. t. XI, p. 112 dans RAMENTEUR
Les colons découvrirent les traces d'un complot parmi les noirs, et l'on disait qu'il avait des ramifications chez les sauvages, Natch. liv. IX dans RAMIFICATION
Il est temps de montrer que, loin de rapetisser la pensée, il [le christianisme] se prête merveilleusement aux élans de l'âme, Génie, I, I, 1 dans RAPETISSER
Rapide est le jour du peuple qui ose lever la lance contre Fingal, Duthona. dans RAPIDE
Du Kentucky aux rapides de l'Ohio on compte à peu près quatre-vingts milles ; les rapides sont formés par une roche qui s'étend sous l'eau dans le lit de la rivière ; la descente de ces rapides n'est ni dangereuse ni difficile, la chute moyenne n'étant guère que de quatre à cinq pieds dans l'espace d'un tiers de lieue ; la rivière se divise en deux canaux par des îles groupées au milieu des rapides, Amér. Journal sans date. dans RAPIDE
Ce fut par la charité que les apôtres gagnèrent si rapidement les coeurs, et séduisirent saintement les hommes, Génie, IV, VI, 2 dans RAPIDEMENT
Le bruit du tocsin, rappelant une idée de secours, frappait l'âme de pitié et de terreur, Génie, IV, I, 1 dans RAPPELER
Laissons les cloches rassembler les fidèles ; car la voix de l'homme n'est pas assez pure pour convoquer au pied des autels le repentir, l'innocence et le malheur, Génie, IV, I, 1 dans RASSEMBLER
Le calme rayon du jour ne se mêle point à la tempête ; il attend que les cieux soient rassérénés, Gaul. dans RASSÉRÉNÉ, ÉE
On y voyait autrefois [à la cathédrale de Clermont] le tableau de la conversion de saint Paul, un des meilleurs de Lebrun ; on l'a ratissé avec la lame d'un sabre, Voy. à Clermont. dans RATISSER
Ne m'avait-elle [Amélie] rattaché à l'existence que pour me délaisser tout à coup ?, René. dans RATTACHER
La neige bouche en dehors les vides de la bâtisse et lui sert de ravalement, Amér. Chasse. dans RAVALEMENT
Dans la ravine desséchée d'un torrent, Atala, les Funérailles. dans RAVINE
Sa tête [à Godefroy de Bouillon] rayonne, son visage brille d'un éclat inconnu, Génie, II, II, 12 dans RAYONNER
Il était réservé au christianisme de réaliser ces songes de vertus que rêvaient les sages de Rome et d'Athènes, Génie, IV, I, 3 dans RÉALISER
Le maître du lieu, vieux Turc à la mine rébarbative, était assis dans un grenier, Itin. part. 1 dans RÉBARBATIF, IVE
Les rapides, selon qu'ils sont frappés des rayons du soleil, rebroussés par le vent ou ombrés par les nuages, s'élèvent en bouillons d'or, blanchissent en écume, ou roulent à flots brunis, Amér. Journal sans date. dans REBROUSSÉ, ÉE
À la voix du Dieu d'Israël, les fleuves rebroussent leur cours, Génie, II, V, 5 dans REBROUSSER
Des barques traînées par de forts chevaux rebroussaient le cours du fleuve, Natch. VII dans REBROUSSER
Les eaux de cette fontaine peuvent redresser les membres pliés par les ans, et rebrunir, au feu des passions, la chevelure sur la tête blanchie des vieillards, Natch. liv. x. dans REBRUNIR
Deux chevaliers se faisaient joyeuse réception jusqu'au lever du soleil, Génie, IV, VI, 8 dans RÉCEPTION
Quels hommes que ces missionnaires qui réchauffèrent de leur sang les sillons glacés de la nouvelle France !, Génie, IV, IV, 8 dans RÉCHAUFFER
L'ours marin a une sorte d'affreux râlement tel que le bruit des ressifs où il cherche sa proie, Génie, I, V, 5 dans RÉCIF, RESCIF ou RESSIF
Il n'y a pas un beau souvenir, pas une belle institution dans les siècles modernes, que le christianisme ne réclame, Génie, IV, V, 1 dans RÉCLAMER
Otahiti avec ses palmiers, ses chants, ses choeurs, ses danses, et ses peuples qui recommençaient la Grèce, Natch. liv. II dans RECOMMENCER
Tout à coup le bruit des armes cesse, et les peuples, réconciliés ou vaincus, viennent se perdre dans le peuple romain, Génie, IV, III, 1 dans RÉCONCILIÉ, ÉE
Ce n'était pas les sophistes qu'il fallait réconcilier à la religion, c'était le monde qu'ils égaraient, Génie, I, I, 1 dans RÉCONCILIER
Toutes ces aventures chantées par nos poëtes, et recordées dans nos chroniques, Génie, IV, V, 4 dans RECORDÉ, ÉE
Vous [les princes dont les tombeaux sont à Saint-Denis, interrogés s'ils voudraient renaître] secouez vos têtes royales, d'où tombe un nuage de poussière ; vos yeux se referment, et vous vous recouchez lentement dans vos cercueils, Génie, IV, 2, 9 dans RECOUCHER
Je ne sais si le recul d'une seule pièce ne ferait pas crouler tous ces vieux créneaux, Itin. 4e part. dans RECUL
À chaque redan du rocher croissaient des touffes de chênes nains, des buis et des lauriers-roses, Itin. part. 3 dans REDAN
Jeté en Europe par un coup de la fortune, entré dans la carrière des armes, trop noble pour lui, il [un renégat] est redevenu extérieurement chrétien, Natch. liv. III dans REDEVENIR
L'homme né de la femme [dans Job] .... cette circonstance, né de la femme, est une rédondance merveilleuse, Génie, II, VI, 2 dans REDONDANCE ou RÉDONDANCE
On ne voyait que des hommes et des femmes occupés à mettre à l'abri les meubles et les troupeaux de leurs habitations, à élever des redoutes, à creuser des fossés, Natch. 2e partie. dans REDOUTE
À mesure que les Églises indiennes s'élevèrent, elles furent comprises sous le nom général de réduction, Génie, IV, IV, 5 dans RÉDUCTION
Qui sait si ce que nous avons pris pour la chute de l'Église, n'est pas sa réédification ?, Génie, IV, VI, 6 dans RÉÉDIFICATION
J'accompagnai mon père à son dernier asile ; la terre se referma sur sa dépouille, René. dans REFERMER
Le siècle de la reine Anne ne fut qu'une espèce de prolongement ou de reflet [du siècle de Louis XIV], Génie, II, III, 5 dans REFLET
Les vertus ne sont des vertus qu'autant qu'elles refluent vers leur source [qui est Dieu], Génie, I, II, 2 dans REFLUER
Il [Cromwell] fut bientôt l'âme de tout ; il refondit et reconstitua l'armée, les Quatre Stuarts, Cromwell. dans REFONDRE
Un engourdissement général saisit les membres d'Atala, et les extrémités de son corps commencèrent à refroidir, Atala, le drame. dans REFROIDIR
Julie [d'Étanges] est restée dans le monde, elle se réfugie en secret auprès de Dieu, Génie, II, III, 5 dans RÉFUGIER (SE)
Les Turcs s'attendaient à ce qu'ils appellent le régal, Itin. 2e part. dans RÉGAL
Nous nous mîmes à table, c'est-à-dire que nous nous assîmes à terre autour du régal, Itin. 1re part. dans RÉGAL
Dans la joie où il était de toucher au terme de ses fatigues, il régalait la maison de notre hôte, Itin. part. I dans RÉGALER
Deux lions de forme colossale, sculptés des deux côtés de cette porte, en sont le seul ornement : ils sont représentés en relief, debout et en regard, Itin. part, I dans REGARD
Je me regarde moi-même vengé par l'arrêt qui prononce leur innocence, Oeuv. t. XXVIII, p. 181, édit. FURNE, gr. in-8°. dans REGARDER
L'éloquence de la chaire a cherché sa victoire dans une région plus élevée [que les anciens], Génie, III, IV, 1 dans RÉGION
Ce souverain régulateur [Dieu] voulut que les fêtes de son culte fussent assujetties aux époques de ses propres ouvrages, Génie, I, V, 8 dans RÉGULATEUR, TRICE
La mort faisait une partie essentielle des divertissements antiques ; elle était là pour contraste et pour rehaussement des plaisirs de la vie, Génie, IV, VI, 13 dans REHAUSSEMENT
Celui qui sonde les reins et les coeurs, vous jugera sur vos intentions, Atala, le Drame. dans REIN
Nos fautes rejailliront sur nos fils ; nous sommes tous solidaires, Génie, I, I, 6 dans REJAILLIR
On voyait encore dans un champ anciennement moissonné quelques rejets de maïs, Natch. 2e part. dans REJET
Elle [Céluta] s'élevait en pensée au séjour des anges, tandis qu'elle était attachée à la terre, semblable au palmier qui réjouit sa tête dans la rosée du ciel, mais dont le pied s'enfonce dans un sable aride, Natch. 2e partie. dans RÉJOUIR
Après une relâche de quinze jours, nous quittâmes l'île Saint-Pierre, Amér. Voy. en Amér. dans RELÂCHE
Les bourreaux fatigués se relayaient les uns les autres, les Mart. liv. XX dans RELAYER
À la cérémonie des relevailles, on chantait le psaume Nisi Dominus, Génie, IV, I, 3 dans RELEVAILLES
Un mur de six milles de longueur, souvent relevé et abattu, fermait l'isthme, Itin. part. 1 dans RELEVÉ, ÉE
Tous les voyageurs modernes ont visité Éleusis ; toutes les inscriptions en ont été relevées, Itin. part. I dans RELEVER
J'écrirai à l'évêque de Québec ; il a les pouvoirs nécessaires pour vous relever de vos voeux, Atala, Le drame. dans RELEVER
Nous ne saurions peindre l'émotion que nous causèrent ces chants religieux, Génie, III, V, 3 dans RELIGIEUX, EUSE
C'est dans les grands événements de la vie que les coutumes religieuses offrent aux malheureux leurs consolations, ib. III, V, 6 dans RELIGIEUX, EUSE
Les anciens même avaient fait aussi du jour de repos un jour religieux, ib. IV, I, 4 dans RELIGIEUX, EUSE
Chez les divers peuples de la terre, les cérémonies religieuses sont nées du sacrifice, ib. IV, I, 5 dans RELIGIEUX, EUSE
Celle [la cloche] qu'une religieuse frayeur balançait dans nos campagnes pour écarter le tonnerre, Génie, IV, I, 1 dans RELIGIEUX, EUSE
L'aube.... offre de douces consonnances avec les idées religieuses, ib. IV, I, 2 dans RELIGIEUX, EUSE
Cette multitude de religieux et de religieuses dévoués au service des hôpitaux, Génie, IV, III, 6 dans RELIGIEUX, EUSE
Tant ces mains ont été pour lui remémoratrices et implacables, Mém. d'outre-tombe, éd. de Bruxelles, t. V, Conversation avec le roi. dans REMÉMORATEUR, TRICE
Remémoré de lui par Mme de Beauharnais, Mém. t. V, p. 268 dans REMÉMORÉ, ÉE
Ce second cheval devait servir de remonte, en cas qu'il arrivât quelque accident aux chevaux des voyageurs, Itin. part. I dans REMONTE
Tel un fleuve plein d'abondance et de limpidité, mais dont le cours n'est pas assez rapide, tourne à chaque pas dans la plaine ; repoussé par les moindres obstacles, il est sans cesse obligé de remonter contre le penchant de son onde, Natchez, III dans REMONTER
Chilping disait à Thierry qui voulait détruire Clermont : les murs de cette cité sont très forts et remparés de boulevards inexpugnables, Voy. à Clermont. dans REMPARÉ, ÉE
L'Italie remparée des Alpes, Mém. t. VI, p. 16 dans REMPARÉ, ÉE
Je voulais voir [à Mycènes] jusqu'à la moindre pierre qu'avait pu remuer la main du roi des rois [Agamemnon], Itin. part. I dans REMUER
Ce grand renégat de l'indépendance [Cromwell] soupçonnait jusqu'à ses gardes, Stuarts, le Protectorat. dans RENÉGAT, ATE
Nous nous renfermerons dans les seules Écritures, de peur de nous égarer dans un sujet si vaste, Génie, II, IV, 7 dans RENFERMER
Nous marchions vers cette petite ville [Athènes], dont le territoire s'étendait à quinze ou vingt lieues, et qui balance dans l'univers la renommée de l'empire romain, Itin. part. I dans RENOMMÉE
Ces lépreux qui, renoncés de leurs proches, languissaient aux carrefours des cités, en horreur à tous les hommes, Génie, IV, VI 2 dans RENONCÉ, ÉE
Ainsi, la religion n'était occupée qu'à renouer les fils sociaux que la barbarie rompait sans cesse, Génie, IV, VI, 8 dans RENOUER
Mars, renversé et couvrant de son corps neuf arpents, Diane donnant des soufflets à Vénus, sont aussi ridicules qu'un ange coupé en deux, et qui se renoue comme un serpent, Génie, II, IV, 4 dans RENOUER
L'Éternel révéla à son Fils bien aimé ses desseins sur l'Amérique : il préparait au genre humain, dans cette partie du monde, une rénovation d'existence, Natch. V dans RÉNOVATION
Je fus charmé de rencontrer cet homme, dans l'espoir de tirer de lui quelques renseignements sur les ruines dont j'étais environné, Itin. part. I dans RENSEIGNEMENT
Rentrés dans la cabane, on servit le festin de l'amitié, Natch. III dans RENTRÉ, ÉE
Nous entrâmes dans le khan par une écurie ; une échelle en forme de pyramide renversée nous conduisit dans un grenier poudreux, Itin. 1re part. dans RENVERSÉ, ÉE
Vous êtes assis sur des selles de mamelouks.... au moindre faux mouvement, le pommeau élevé de la selle vous crève la poitrine ; et, si vous vous renversez en arrière, le haut rebord de la selle vous brise les reins, Itin. 1re part. dans RENVERSER
L'or, les pierres précieuses, renvoyaient et multipliaient l'éclat des flambeaux, les Mart. XX dans RENVOYER
Emmanuel pria Jéhova de reployer ses rayons, et de n'en laisser échapper qu'un seul, Natchez, IV dans REPLOYER
Alors, retiré du feu, il [le sirop d'érable] repose pendant douze heures, Amér. Récolte du sucre d'érable dans REPOSER
Elle [division des trois ordres] a produit chez les modernes le système représentatif, Génie, IV, VI, 11 dans REPRÉSENTATIF, IVE
Le sépulcre, république de parfaite égalité, où l'on n'entre point sans ôter son casque ou sa couronne, pour passer par la porte abaissée du tombeau, Génie, IV, I, 12 dans RÉPUBLIQUE
Les hommes sont encore plus sensibles à la réputation de leur pays hors de leur pays, que sous le toit paternel ; et l'on a vu les émigrés français réclamer leur part des victoires qui semblaient les condamner à un exil éternel, Itin. 3e part. dans RÉPUTATION
Pourquoi, fils de Morni, ton âme respirait-elle les combats ?, Gaul. dans RESPIRER
Nous franchîmes un des ressauts de la plaine, Itin. part. III dans RESSAUT
Le roi [Charles VI] voulait empêcher ses chevaliers de relever le gant, et de ressentir ces insultes particulières, Génie, IV, V, 4 dans RESSENTIR
Il [le pape] devint dans le monde moderne le restituteur des sciences, des lettres et des arts, Mém. d'outre-tombe, t. IV, éd. de Bruxelles (les Souvenirs de Rome, année 1829). dans RESTITUTEUR
La première chose que je fis en mettant pied à terre fut d'entrer dans le lac [la mer Morte] jusqu'aux genoux, et de porter l'eau à ma bouche ; il me fut impossible de l'y retenir ; la salure en est beaucoup plus forte que celle de la mer, Itinér. 3e part. dans RETENIR
Un ami mourant a souvent voulu que son ami lui prît la main, pour le retenir dans la vie, tandis qu'il se sentait entraîné par la mort, Italie, Tivoli. dans RETENIR
L'office des morts est un chef-d'oeuvre : on croit entendre les sourds retentissements du tombeau, Génie, III, I, 2 dans RETENTISSEMENT
Au fond de cette chapelle retirée, voici quatre écuyers de marbre, Génie, IV, II, 8 dans RETIRÉ, ÉE
Ce qu'on a dit contre les anges de Milton peut se rétorquer contre les dieux d'Homère, Génie, II, IV, 4 dans RÉTORQUER
Le vers de Virgile cent fois retrempé au feu des Muses, Génie, II, I, 2 dans RETREMPÉ, ÉE
Comme des oiseaux privés chantent pour attirer dans les rets de l'oiseleur les oiseaux sauvages, Génie, IV, IV, 4 dans RETS
On appréhende le revenir du règne de Robespierre, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. II, mort du duc d'Enghien. dans REVENIR
Il est juste maintenant de considérer le revers des choses, et de montrer que l'histoire moderne pourrait encore devenir intéressante, si elle était traitée par une main habile, Génie, II, III, 5 dans REVERS
Les vallées étaient étroites et boisées ; quelques-unes me rappelèrent, mais sur une moindre échelle, le site de la grande Chartreuse et son magnifique revêtement de forêts, Itin. part. I dans REVÊTEMENT
La victoire se déclare pour eux [les Antoine, les Sérapion, les Macaire, les Pacôme] ; le Seigneur se revêt de l'Égypte, comme un berger de son manteau, Mart. X dans REVÊTIR
Il n'y avait rien que de suave et d'un peu rêveur dans son esprit [d'Amélie], René. dans RÊVEUR, EUSE
Quelle revue il [Bossuet dans son Histoire universelle] fait de la terre ! il est en mille lieux à la fois, Génie, III, III, 6 dans REVUE
Grégoire de Tours.... ne laisse pas que d'être fleuri et rhétoricien dans son style, Voy. à Clermont. dans RHÉTORICIEN
Les petites nuances se perdent dans de grands tableaux, comme de légères rides sur la face de l'océan, Génie, III, III, 4 dans RIDE
Une épouse impatiente qui compte, sous ses rideaux, tous les coups de la cloche baptismale, Génie, I, I, 6 dans RIDEAU
Je dompterai [moi Astarté] les vierges rigides, et j'irai troubler, jusque dans leur désert, ces anachorètes qui pensent échapper à mes enchantements, les Mart. VIII dans RIGIDE
Une espèce de long parlement royal dura dix-sept années pour la corruption, l'impiété et la servitude, comme le long parlement républicain en avait existé vingt pour le rigorisme, le fanatisme et la liberté, Stuarts, Charles II dans RIGORISME
Le long de cette haie, de ces sillons où rit la première verdure des blés, Mart. X dans RIRE
Ces hommes, en apparence frivoles, qui détruisent tout en riant, Génie, I, I, 1 dans RIRE
Deux ménétriers ouvraient la pompe [des fiançailles] en jouant sur leur violon des romances du temps de la chevalerie, Génie, I, I, 10 dans ROMANCE
Mlle de Scudéri était la grande romancière du temps, et jouissait d'une réputation fabuleuse, dans le Dict. de DOCHEZ. dans ROMANCIER
Il y avait un homme [Pascal] qui, à douze ans, avec des barres et des ronds, avait créé les mathématiques, Génie, III, II, 6 dans ROND
La fête [des fiançailles] se terminait par une ronde dans la grange voisine, Génie, I, I, 10 dans RONDE
La politique a ronsardisé, Mémoires, t. I, p. 360 dans RONSARDISER
Qui appuiera ce roseau [la femme], si la religion n'en soutient la fragilité ?, Génie, I, VI, 5 dans ROSEAU
Des tourterelles blanches et des pigeons bleus voltigeaient et roucoulaient dans ces arbres, Itin. part. I dans ROUCOULER
[Dans la révolution] le drapeau rouge flotte aux remparts des cités ; la guerre est déclarée aux nations, Génie, III, III, 1 dans ROUGE
Des rochers rougeâtres, tapissés de sauge et de baume sauvage, Itinér. 2e part. dans ROUGEÂTRE
Je découvrais au loin la mer de l'Archipel avec toutes ses îles ; le soleil couchant rougissait les côtes de Zea, Itin. part. 1 dans ROUGIR
Les Français [sont].... vains, railleurs, ambitieux, à la fois routiniers et novateurs, Génie, III, III, 5 dans ROUTINIER, IÈRE
Fils de la lance, la bataille rugira sans Armor, Dargo, ch. I dans RUGIR
À partir des choses les plus simples dans la vie, il serait aisé de prouver que nous ignorons tout, et nous voulons pénétrer dans les ruses de la sagesse !, Génie, I, I, 3 dans RUSE
Qui pense à ces paysans laissés en Russie ? ces rustiques sont-ils contents d'avoir été à la grande bataille sous les murs de Moscou ?, Mémoires, t. VI, p. 104 dans RUSTIQUE
Virgile.... était faible de corps, rustique d'apparence, Génie, II, II, 10 dans RUSTIQUE
Le serpent siffleur est fort multiplié dans la Géorgie et dans les Florides... sa peau est sablée de noir sur un fond vert, Amér. Serpents. dans SABLÉ, ÉE
Comme le sabot circule sous le fouet de l'enfant.... ainsi les esprits étaient agités, Mart. Liv. XVI dans SABOT
Polygnote avait figuré sur les murs du temple de Delphes le sac de Troie, Génie, III, I, 4 dans SAC
Depuis la chasse du castor où le sachem aveugle raconta ses aventures à René, René. dans SACHEM
Partout se présentaient.... des saints sacrements de vermeil dessinés par les Bertrand et les Cotte, Génie, IV, I, 2 dans SACREMENT
Elles m'apportaient de la crème de noix, du sucre d'érable, de la sagamité, Atala, le Récit. dans SAGAMITÉ
Saigné à blanc par les bourreaux, ce pays [la France]...., Mél. p. 27, dans POUGENS dans SAIGNÉ, ÉE
Ma saignée s'était rouverte, et je souffrais beaucoup de la tête, Itin. part. I dans SAIGNÉE
Le pain de la charité est plus sain que celui de la prostitution, Génie, IV, III, 6 dans SAIN, AINE
Loin d'ici, monuments de la terre, vous n'approchez point de ces monuments de la cité sainte !, Mart. III dans SAINT, AINTE
Lorsque les saints entraient en séance à Westminster, ils récitaient des prières, cherchaient le Seigneur des journées entières, et expliquaient l'Écriture : cela fait, ils s'occupaient des affaires dont ils se croyaient saisis, Stuarts, Protectorat. dans SAISI, IE
Si j'ai jamais eu un moment de désespoir dans ma vie, je crois que ce fut celui où, saisi d'une fièvre violente, je sentis que mes idées se brouillaient, Itin. 1re part. dans SAISI, IE
On se rappellera longtemps ces jours où des hommes de sang prétendirent élever des autels aux vertus sur les ruines du christianisme, Génie, I, I, 4 dans SANG
Il y avait autrefois un sangiac qui résidait à Coron, Itin. part. I dans SANGIAC
On tendit un lit de sangle au milieu de toutes ces merveilles [les objets antiques recueillis à Athènes, chez M. Fauvel, consul], Itin. part. I dans SANGLE
Cependant les trois avis [de l'Homicide, la Fausse sagesse, la Volupté] partageaient l'horrible sanhédrin [des démons], Mart. VIII dans SANHÉDRIN
Un fleuve découle du trône du Tout-Puissant ; il arrose le céleste Eden, et roule dans ses flots l'amour pur et la sapience de Dieu, Mart. III dans SAPIENCE
Les Indiens, à leur tour, arrachent la vie à une foule de Français, et sarclent le champ de bataille...., Natch. X dans SARCLER
Ces nues.... se déroulaient en zones diaphanes de satin blanc, Génie, I, V, 12 dans SATIN
Des écureuils se jouaient dans les branches de ces beaux arbres [les tulipiers], et des perruches sifflaient sous leurs feuilles satinées, Natch. II dans SATINÉ, ÉE
Au milieu de ces saturnales de la grandeur, il [Galérius] fait tous ses efforts pour déguiser sa première nudité sous l'effronterie de son luxe, Mart. IV dans SATURNALES
Les chênes à la longue vie, aux écorces rudes.... inspirent, sous leur ombre, des sentiments d'une tout autre nature que ces saules au feuillage léger, qui vivent peu et qui ont la fraîcheur des ondes où ils puisent leur séve, Dessin. dans SAULE
Je la trouvai [l'eau du Jourdain] un peu saumâtre, Itin. 3e part. dans SAUMÂTRE
Il devint plus sévère avec elle ; cette rigueur effraya la gentille sauvage, Natch. 2e part. dans SAUVAGE
En me parlant des Indiens, il [le maître de danse] me disait toujours : ces messieurs sauvages et ces dames sauvagesses, Itin. part. 7 dans SAUVAGESSE
Ces hardiesses [en poésie], lorsqu'elles sont bien sauvées, comme les dissonances en musique, font un effet très brillant, Génie, II, I, 3 dans SAUVER
C'était un mélange de génie et de tendresse, une beauté [Fénelon], ne sais laquelle, que jamais peintre n'a pu exprimer, Natch. liv. VII dans SAVOIR
Là [à la vallée de Tempé] commencent à paraître les mousses, les plantes grimpantes et les fleurs saxatiles, Génie, III, IV, 5 dans SAXATILE
Quand on ne sait pas porter la pourpre, il ne faut pas l'accepter : mieux vaut alors le sayon de poil de chèvre, Itin. partie 2e. dans SAYON
Nous arrivâmes par un chemin étroit et scabreux à Bethléem, Itin. part. III dans SCABREUX, EUSE
Le sachem des Onondagas était un vieil Iroquois dans toute la rigueur du mot.... tunique bleue, manteau de peau, ceinture de cuir avec le couteau de scalpe et le casse-tête, Amér. les Onondagas. dans SCALPE
L'affreuse coutume de scalper l'ennemi augmente la férocité du combat, Amér. la Guerre dans SCALPER
Ils [les Indiens] ont des os aussi pointus que des lancettes pour saigner et pour scarifier les membres rhumatisés, Amér. médecine. dans SCARIFIER
La nature se voile : les paysages s'agrandissent ; la lumière scarlatine des tropiques se répand sur les eaux, Natch. liv. X dans SCARLATINE
Il se ressouvint d'avoir laissé dans les cabanes quelques malades qui n'avaient point encore reçu le sceau du christianisme, Génie, IV, IV, 8 dans SCEAU
Je refusai de la voir [Velléda], afin de nous épargner à tous deux une scène douloureuse, Mart. liv. X dans SCÈNE
Cet incomparable morceau [Moi jalouse ! - Phèdre de Racine] offre une gradation de sentiments, une science de la tristesse, des angoisses et des transports de l'âme que les anciens n'ont jamais connue, Génie, II, III, 3 dans SCIENCE
Cyrille fut choisi d'un commun accord pour répandre les premières semences de la foi dans le coeur de la future catéchumène, Mart. XII dans SEMENCE
Quand les rois semonnaient pour le service du fief militaire leurs vassaux directs, cela s'appelait le ban, dans le Dict. de DOCHEZ. dans SEMONDRE
Quiconque a quelque critique et un bon sens pour l'histoire...., Génie, II, 4, 9 dans SENS
Ici nous proposons d'ouvrir un nouveau sentier à la critique, Génie, II, II, 6 dans SENTIER
Aïeul, aïeule qui est avant le sextaïeul, c'est-à-dire le septième ascendant après le père, Mém. d'outre-tombe, t. XII, p. 95, 1850 dans SEPTAÏEUL, EULE
L'aumônier d'un roi de France prit possession de la patrie d'Annibal en ces mots : Je vous dis le ban de notre Seigneur Jésus-Christ, et de Louis, roi de France, son sergent, Itin. part. 7 dans SERGENT
Des serpents oiseleurs sifflent suspendus aux dômes des bois, en s'y balançant comme des lianes, Atala, Prologue. dans SERPENT
Au frémissement des serpents et des basses, cette hymne [Te Deum] faisait résonner les vitraux, Génie, III, I, 2 dans SERPENT
Le courant nous portait malgré nous de ce côté, et nous obligeait de serrer la rive, Amér. 6e partie. dans SERRER
Nous tous chrétiens vieillis dans le siècle et non pas dans la foi, Génie, I, I, 6 dans SIÈCLE
Sa doctrine [de l'Evangile] n'a point son siége dans la tête, mais dans le coeur, Génie, I, I, 4 dans SIÉGE
Ils [les vexillaires] tenaient levés les signes militaires des cohortes, l'aigle, le dragon, le loup, le minotaure, Mart. VI dans SIGNE
La vieille se signa pour l'agonie que sonnait la cloche, Natch. 2e part. vers le 1er quart. dans SIGNER
Déjà est né le nouveau Cyrus qui brisera les derniers simulacres des esprits des ténèbres, et mettra le trône des Césars à l'ombre des saints tabernacles, Mart. III dans SIMULACRE
Leurs yeux sinistrement étincellent dans l'ombre, Moïse, III, 3 dans SINISTREMENT
Robert [comte d'Auvergne] lui-même était poëte, et échangeait des sirventes avec Richard Coeur de Lion, Voy. Clermont. dans SIRVENTE
L'on dirait qu'aucune nation n'a osé succéder aux maîtres du monde dans leur terre natale [la campagne de Rome], et que ces champs sont tels que les a laissés le soc de Cincinnatus ou la dernière charrue romaine, Italie, Lett. à M. de Fontanes. dans SOC
Des femmes de la société, de graves philosophes avaient leurs chaires d'incrédulité, Génie, I, I, 1 dans SOCIÉTÉ
La soeur grise court administrer l'indigent dans sa chaumière, Génie, IV, III, 6 dans SOEUR
Il nous dit que nos fautes rejailliront sur nos fils, que nous sommes tous solidaires, Génie, I, I, 6 dans SOLIDAIRE
Il visita la grotte du solitaire, qu'il trouva remplie de ronces et de framboisiers, Atala, Épilogue. dans SOLITAIRE
Rome sommeille au milieu de ces ruines ; cet astre de la nuit, ce globe que l'on suppose un monde fini et dépeuplé, promène ses pâles solitudes au-dessus des solitudes de Rome, Italie, 3e lettre, promen. dans SOLITUDE
L'âme entière frémit en contemplant tant de néant et tant de grandeur ; lorsqu'on cherche une expression assez magnifique pour peindre ce qu'il y a de plus élevé, l'autre moitié de l'objet sollicite le terme le plus bas pour exprimer ce qu'il y a de plus vil, Génie, IV, II, 9 dans SOLLICITER
Pourquoi connaît-il [l'animal] les vents et les marées, les équinoxes et les solstices ?, Génie, I, V, 9 dans SOLSTICE
La salure en est [du lac Asphaltite] beaucoup plus forte que celle de la mer, et elle produit sur les lèvres l'effet d'une forte solution d'alun, Itin. part. 3 dans SOLUTION
Les Juifs avaient le goût du sombre et du grand dans leurs édifices, Itin. part. 4 dans SOMBRE
Il faut toujours, dans nos tableaux, unir le bonheur à l'infortune, et faire la somme des maux un peu plus forte que celle des biens, comme dans la nature, Génie, II, II, 3 dans SOMME
La montagne [montagne de glace qui flotte dans les mers polaires] balance sur les flots ses sommets lumineux et ses arbres de neige, Gén. II, I, 14 dans SOMMET
Non toutefois que l'évêque de Clermont n'ait en partage que la tendresse du génie ; il sait aussi faire entendre des sons mâles et vigoureux, Génie, III, IV, 3 dans SON
On voit accourir de savants artistes [oiseaux] avec des sonates merveilleuses, Gén. I, V, 5 dans SONATE
Il ne faut pas toujours laisser tomber la sonde dans les abîmes du coeur, Gén. II, III, 1 dans SONDE
Avec votre façon songearde vous seriez chez John Bull in vitam aeternam que vous ne verriez rien, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. II, l'Angleterre de Richmond à Greenwich, etc. dans SONGEARD, ARDE
Une pesante sonnerie proclame dans la région des nuées les triomphes du Dieu des batailles, Génie, IV, I, 1 dans SONNERIE
Lorsque, avec le chant de l'alouette.... on entendait, au lever de l'aurore, les petites sonneries de nos hameaux, ib. IV, I, 1 dans SONNERIE
Considérée comme harmonie, la cloche a indubitablement une beauté de la première sorte, celle que les artistes appellent le grand, Gén. IV, I, 1 dans SORTE
Hélas ! l'homme ne peut dire, en naissant, quel coin de l'univers gardera ses cendres, ni de quel côté le souffle de l'adversité les portera, Gén. I, V, 17 dans SOUFFLE
La vie, le bonheur, l'infortune tiennent à un souffle, Pensées. dans SOUFFLE
Astarté entre dans la grotte d'Eudore, et commence à lui souffler les pensées d'un amour purement humain, Mart. XI dans SOUFFLER
La blanche et souffreteuse Amélie, couchée sur l'herbe, ressemblait à un narcisse abattu par l'orage, Natch. 2° partie, vers le milieu dans SOUFFRETEUX, EUSE
Si les historiens de l'antiquité sont en général supérieurs aux nôtres, cette vérité souffre toutefois de grandes exceptions, Génie, III, III, 5 dans SOUFFRIR
Ce premier verset du dixième chapitre de Job : Mon âme est fatiguée de ma vie, était souligné, Natch. 2e partie. dans SOULIGNER
E [le peuple de saint Louis] regrettera toujours la tombe de quelques messieurs de Montmorency, sur laquelle il soulait de se mettre à genoux durant la messe, Génie, III, 1, 8 dans SOULOIR
Le christianisme a inventé l'orgue, et donné des soupirs à l'airain même, Génie, III, I, 1 dans SOUPIR
Il [Satan] avait visité les sanctuaires du mensonge et de l'imposture, l'antre de Trophonius, les soupiraux de la sibylle, Mart. VIII dans SOUPIRAIL
Les siècles, évoqués par ces sons religieux [le bruit des orgues], font sortir leurs antiques voix du sein des pierres, et soupirent dans la vaste basilique, Gén. III, I, 8 dans SOUPIRER
L'on sent qu'il n'y a qu'un chrétien qui ait pu soupirer les angéliques amours de Paul et de Virginie, Génie, II, III, 7 dans SOUPIRER
Ce commandement [le 4e du Décalogue] est pris à la source même de la nature, Génie, I, II, 4 dans SOURCE
On trouve des eaux douces le long de la mer, en remontant vers Gaza ; il suffit de creuser avec la main dans le sable pour faire sourdre au bord même de la vague une eau fraîche, Itinér. 3e part. dans SOURDRE
Le cabinet de Vienne se déterminait sournoisement à la guerre, dans le Dict. de DOCHEZ. dans SOURNOISEMENT
La conversation des esprits supérieurs est inintelligible aux esprits médiocres, parce qu'il y a une grande partie du sujet sous-entendue et devinée, Pens. réfl. et max. dans SOUS-ENTENDU, UE
Combien j'ai douce souvenance Du joli lieu de ma naissance !, Dern. Abenc. dans SOUVENANCE
J'ai voulu avant de mourir, jeter un regard sur l'Auvergne, en souvenance des impressions de ma jeunesse, Voy. à Clermont. dans SOUVENANCE
Lorsque Archimède trouva la pesanteur spécifique des corps, il rendit service au genre humain, Gén. III, III, 1 dans SPÉCIFIQUE
Mon enfant, nous avons été mis en spectacle aux anges et aux hommes, Atala, épilogue. dans SPECTACLE
Nous n'avons pas besoin d'aller au spectacle pour y apprendre les secrets de notre famille, Génie, II, II, 8 dans SPECTACLE
Il [le reptile] se jette en orbe, monte et s'abaisse en spirale, Génie, 1, III, 2 dans SPIRALE
Les hommes doivent, pour ainsi dire, s'aimer à travers Dieu, qui spiritualise leur amour, Génie, I, II, 3 dans SPIRITUALISER
C'est encore au christianisme que l'on doit ce sentiment perfectionné [l'amour] ; c'est lui qui, tendant sans cesse à épurer le coeur, est parvenu à jeter de la spiritualité jusque dans le penchant qui en paraissait le moins susceptible, Génie, II, III, 2 dans SPIRITUALITÉ
Le sol spongieux tremblait autour de nous, et à chaque instant nous étions près d'être engloutis dans des fondrières, Atala, le récit, les chasseurs. dans SPONGIEUX, EUSE
L'espèce de stagnation de moeurs dans laquelle elle [l'Espagne d'alors] repose lui sera peut-être utile un jour, Génie, III, III, 5 dans STAGNATION
Partout se présentaient.... et des balustres en marbre, et des stalles sculptées par les Charpentier et les Dugoulon, Génie, IV, I, 2 dans STALLE
Elles [les îles de l'Archipel] devinrent les stations de tous ces vaisseaux génois et vénitiens, Itin. part. 2 dans STATION
À en juger par la statuaire, les étoffes chez les anciens étaient plus épaisses que les nôtres, Itin. part. 1 dans STATUAIRE
Les bisons sont si nombreux dans les steppes verdoyants du Missouri, que, quand ils émigrent, leur troupe met plusieurs jours à défiler, Voy. en Amér. Bison. dans STEPPE
Les éléphants ne nous paraissent d'une structure si étrange que parce que nous les voyons séparés des végétaux...., Gén. I, v, 9, note. dans STRUCTURE
Les mêmes disproportions qui régnaient au dehors de l'édifice [église gothique] se faisaient remarquer au dedans ; mais ces défauts étaient rachetés par le style hardi des voûtes et l'effet religieux de leurs ombres, Mart. liv. v. dans STYLE
Outougamiz anéanti s'appuyait contre le tronc d'un arbre : il ne parlait plus, sa douleur le submergeait, Natch. 2e partie, vers la fin. dans SUBMERGER
Les ingénieurs [les castors] changent de matériaux : ils renforcent le milieu de leurs substructions hydrauliques de troncs d'arbres entassés les uns sur les autres, Amér. Castors dans SUBSTRUCTION
Des arbres fruitiers qui gagnent en luxe de branches et de feuilles ce qu'ils perdent en succulence de fruits, Mém. d'outre-tombe, éd. de Bruxelles, t. V, Chemin du Saint-Gothard. dans SUCCULENCE
Homme ! tu manges ton pain à la sueur de ton front, Génie, II, 1, 3 dans SUEUR
Jaffa, sous la domination des chrétiens, avait un évêque suffragant du siége de Césarée, Itinér. part. 3 dans SUFFRAGANT
Les suicides, qui ont dédaigné la noble nature de l'homme, ont rétrogradé vers la plante, ils sont transformés [dans l'Enfer de Dante] en arbres rachitiques qui croissent dans un sable brûlant, Génie, II, 4, 14 dans SUICIDE
N'ayant point encore aimé, j'étais accablé d'une surabondance de vie, René. dans SURABONDANCE
Une petite porte surbaissée conduit de la chambre principale à une chambre de moindre étendue, Itin. part. 1 dans SURBAISSÉ, ÉE
Cette aventure d'Égypte change à la fois la fortune et le génie de Napoléon, en surdorant ce génie, déjà trop éclatant, d'un rayon du soleil qui frappa la colonne de nuée et de feu, Mém. t. v, p. 293 dans SURDORER
Il y était statué [dans l'instrument de gouvernement].... que le protecteur [Cromwell] aurait le veto suspensif, Stuarts, le Protectoral. dans SUSPENSIF, IVE
N'ayez pas peur, Cynthie ; ce n'est que la susurration des roseaux inclinés par votre passage dans leur forêt mobile, dans le Dict. de DOCHEZ. dans SUSURRATION
Le susurrement d'une vague parmi les cailloux me rend tout heureux, Mém. d'outre-tombe, éd. de Bruxelles, t. V, Journal du 12 juillet au 1er septembre, etc. dans SUSURREMENT
L'Arabe m'a fait voir les tombes de nos soldats, sous les sycomores du Caire, Itin. part. 1 dans SYCOMORE
Le secret est d'une nature si divine, que les premiers hommes de l'Asie ne parlaient que par symboles, Génie, I, I, 2 dans SYMBOLE
En vain je cherchais des yeux le temple de Vénus, la longue galerie et la statue symbolique qui représentait le peuple d'Athènes, Itin. 1re partie. dans SYMBOLIQUE
Dans le langage de l'ancienne chevalerie, bailler sa foi était synonyme de tous les prodiges de l'honneur, Génie, I, II, 2 dans SYNONYME
Un fantôme s'élance sur le seuil des portes inexorables ; c'est la Mort ; elle se montre comme une tache obscure sur les flammes des cachots qui brûlent derrière elle, Mart. liv. VIII dans TACHE
On en pratique deux autres [incisions] semblables du côté du nord [au tronc de l'érable] ; ces quatre taillades sont creusées, à mesure que l'arbre donne sa séve, jusqu'à la profondeur de deux pouces et demi, Amér. Récolte du sucre d'érable dans TAILLADE
Les partis ont un merveilleux instinct pour découvrir et pour perdre les hommes de taille à les combattre, Stuarts, De l'ouverture du long parlement dans TAILLE
Condamné à son tour, il [Charles Ier] déclara que sa mort était un juste talion de celle de Strafford, Stuarts, Ouverture du long parlement dans TALION
Un talisman fatal plongeait dans le silence le peuple de la nouvelle Alexandrie ; ce talisman, c'est le despotisme, qui éteint toute joie, et qui ne permet pas même un cri à la douleur, Itin. part. 6 dans TALISMAN
Au lieu de ce soleil couchant dont le rayon allongé tantôt illumine une forêt, tantôt forme une tangente d'or sur l'arc roulant des mers, Génie, II, IV, 1 dans TANGENTE
Comme un taureau vainqueur dans cent pâturages.... supporte avec impatience la piqûre du taon, sous les ardeurs du midi, Mart. liv. VI dans TAON
Le jour du départ ne tarda pas d'arriver, Itin. part. 7 dans TARDER
Les membres du conseil sont assis ou couchés à terre dans diverses attitudes : les uns, tout nus, n'ont pour s'envelopper qu'une peau de buffle ; les autres, tatoués de la tête aux pieds, ressemblent à des statues égyptiennes, Amér. gouvernement. dans TATOUÉ, ÉE
Je payai mon passage au capitaine, et lui donnai un dîner d'adieu dans une très bonne taverne auprès du port, Amér. Voy. en Amérique. dans TAVERNE
L'art d'écrire semble avoir suivi l'art de la peinture ; la palette du poëte moderne se couvre d'une variété infinie de teintes et de nuances, Génie, II, II, 2 dans TEINTE
Les Muses, qui haïssent le genre médiocre et tempéré, doivent s'accommoder infiniment d'une religion qui montre toujours ses personnages au-dessus ou au-dessous de l'homme, Génie, II, II, 8 dans TEMPÉRÉ, ÉE
Un temps viendra que tous les hommes, soumis à la seule pensée, se conduiront par les clartés de l'esprit, Mart. XVI dans TEMPS
Jérusalem est dominée de toutes parts ; pour la rendre tenable contre une armée régulière, il faudrait faire de grands ouvrages avancés, à l'ouest et au nord, Itin. part. 4 dans TENABLE
Souvent aussi cette lumière de l'Église [Bossuet] porte la clarté dans les discussions de la plus haute métaphysique ou de la théologie la plus sublime ; rien ne lui est ténèbres, Génie, III, IV, 4 dans TÉNÈBRES
Les seuls champions qui pussent tenir devant les chevaliers de France, étaient les chevaliers d'Angleterre, Génie, IV, V, 4 dans TENIR
L'âme, qui est le terme entre le Père et le Fils, c'est le Saint-Esprit, Génie, I, I, 3 dans TERME
Cède-moi la terre, dit l'orgueilleux Sicambre. - La terre que je te céderai, s'écria le Gaulois, tu la garderas éternellement, Mart. VI dans TERRE
Parvenue sur le champ de bataille, la légion s'arrête, met un genou en terre, et reçoit de la main d'un ministre de paix la bénédiction du Dieu des armées, Mart. VI dans TERRE
Tous les pèlerins, le chapelet à la main, étaient restés en silence dans la même attitude, attendant l'apparition de la terre sainte, Itin. part. 3 dans TERRE
Quelques jours après cet accident nous aperçûmes la terre, Amér. Voy. en Amérique. dans TERRE
D'après l'athée, la nature est un livre où la vérité se trouve toujours dans la note, et jamais dans le texte, Génie, I, VI, 4 dans TEXTE
Quant au reste de la tirade [dernière scène d'Alzire], c'est la substance de la morale évangélique, Génie, II, II, 7 dans TIRADE
Des saints le surprirent [Cromwell] un jour occupé à boire : Ils croient, dit-il à ses joyeux amis, que nous cherchons le Seigneur, et nous cherchons un tire-bouchon ; le tire-bouchon était tombé, Stuarts, Captivité du roi. dans TIRE-BOUCHON
En Europe, nous tirons le canon en signe d'allégresse pour annoncer la destruction de plu sieurs milliers d'hommes, Génie, IV, VI, 3 dans TIRER
Voltaire est bien ingrat d'avoir calomnié un culte qui lui a fourni ses plus beaux titres à l'immortalité, Génie, II, II, 7 dans TITRE
Plusieurs autres statues du genre pieux montrent que le christianisme ne saurait pas moins animer le marbre que la toile, Génie, III, I, 5 dans TOILE
Partout les salles étaient détendues, et l'araignée filait sa toile dans les couches abandonnées, René. dans TOILE
L'Arabe, échappé des sables brûlants où il s'estimait heureux d'enfermer une ou deux toises d'ombre sous une tente de peaux de brebis, cet Arabe a élevé presque sous nos yeux des cités gigantesques, Génie, I, IV, 2 dans TOISE
Les chefs de guerre, le tomahawk à la main.... prennent la gauche, Atala, le Récit, les Chasseurs dans TOMAHAWK
Nous [chrétiens] demandons des sourires au berceau et des pleurs à la tombe, Génie, I, I, 1 dans TOMBE
Pourrions-nous nous plaindre, nous trop justement punis, tandis que vous, ève encore non tombée, vous souffrez les persécutions des hommes ?, Mart. XX dans TOMBÉ, ÉE
Qu'importe alors que ces édifices aient été des amphithéâtres ou des sépulcres ? tout est tombeau chez un peuple qui n'est plus, Itin. 6e part. dans TOMBEAU
La mer, comme disent les marins, était tombée, et le ciel s'était éclairci, Itin. part. 2 dans TOMBER
Comme le manant enlève dans son tombereau les boues et les ordures de nos cités, Génie, IV, II, 6 dans TOMBEREAU
On retrouve chez les Romains ce ton des chairs auquel les peintres ont donné le nom de couleur historique, Italie, à M. de Fontanes, 10 janv. 1804 dans TON
Le ciel [à Smyrne], moins pur que celui de l'Attique, avait cette teinte que les peintres appellent un ton chaud, c'est-à-dire qu'il était rempli d'une vapeur déliée, un peu rougie par la lumière, Itin. 2e part. dans TON
Elle [la religion, par rapport à la peinture] donne des tons plus sublimes à la figure humaine, Génie, III, I, 3 dans TON
Elle [Joppé] devint une des onze toparchies où l'idole Ascarlen était adorée, Itin. part. 3 dans TOPARCHIE
Il [Massinissa] avait allumé les torches nuptiales [mariage avec Sophonisbe] devant les dieux domestiques de Syphax, Itinér. part. 7 dans TORCHE
Partout se présentaient et des chaires légèrement suspendues, et des vases surmontés de flammes, et des balcons, et de hautes torchères, et des balustres en marbre, et des stalles sculptées, Génie, IV, I, 2 dans TORCHÈRE
Il n'y avait si pauvre banni qui ne dessinât les tortillons d'un jardin anglais dans les dix pieds de terre ou de cour qu'il avait retrouvés, Mém. d'outre-tombe, éd. de Bruxelles, t. II, Années de ma vie 1802 et 1803, châteaux, etc. dans TORTILLON
L'idée que nous nous détruirons par notre propre anarchie, sera tôt abandonnée des souverains, quand ils verront que nous existons nonobstant les journées de juillet, Captivité de la duch. de Berry dans TÔT
J'ai cru quelquefois reconnaître la touche mystique et le ton inspiré de Murillo, Itin. part. 3 dans TOUCHE
Ainsi, Eudore, tout annonce que nous touchons à une révolution, Martyrs, IX dans TOUCHER
Les lignes du chapiteau de la cannelure des colonnes du Parthénon sont si déliées, qu'on serait tenté de croire que la colonne entière a passé au tour, Itin. part. 1 dans TOUR
Le grec d'Origène est singulièrement doux ; il est cependant mêlé d'hébraïsmes et de tours étrangers, Génie, I, I, 1 dans TOUR
Les tours négatifs sont particuliers à Virgile, ib. II, II, 10 dans TOUR
Qu'importent vos joies, vos peines, votre existence, non-seulement à votre voisin qui ne vous a jamais vu, mais encore à cette tourbe qu'on appelle vos amis ?, Pensées, réflex. et max. dans TOURBE
Des blocs de granit, tourmentés et tordus par l'action du feu [du Vésuve], se sont recourbés à leurs extrémités, Italie, le Vésuve. dans TOURMENTÉ, ÉE
On conçoit presque comment l'architecture du Parthénon a des proportions si heureuses, comment la sculpture antique est si peu tourmentée, si paisible, si simple, lorsqu'on a vu le ciel pur et les paysages gracieux d'Athènes, de Corinthe et de l'Ionie, Itin. part. 1 dans TOURMENTÉ, ÉE
Les Grecs ont tourné l'élégante colonne corinthienne avec son chapiteau de feuilles, sur le modèle du palmier, Génie, III, I, 8 dans TOURNER
La seule créature qui cherche au dehors et qui ne soit pas à soi-même son tout, c'est l'homme, Génie, I, VI, 1 dans TOUT, TOUTE
Mon admirable frère est tout âme, Natch. 2e partie, 1re moitié. dans TOUT, TOUTE
Les grandes armées laissent toujours après elles quelques traîneurs, Itin. part. 6 dans TRAÎNEUR
En sorte que quoi qu'il [le chrétien] fasse, on l'oblige de boire à longs traits à cette coupe enchantée [l'espérance], Génie, I, II, 3 dans TRAIT
À deux traits d'arc de la proue, un rocher lisse et vert s'élevait à pic au-dessus des flots, Mart. liv. XIX. dans TRAIT
Donc, pour nous, le premier trait du dessin a existé dans l'idée éternelle de Dieu, Génie, III, I, 3 dans TRAIT
Le service de l'écuyer consistait, en paix, à trancher à table, à servir lui-même les viandes, comme les guerriers d'Homère, Génie, IV, V, 4 dans TRANCHER
Transfigurées par degré, elles [des âmes dans le purgatoire] s'envolent à des régions plus élevées, Mart. liv. XX dans TRANSFIGURÉ, ÉE
Des fumées transpirent à travers les pores du gouffre, surtout du côté de la Torre del Greco, Italie, le Vésuve. dans TRANSPIRER
Des amphores pleines d'un vin de Chio devenu comme un baume par le long travail des ans, Mart. liv. II dans TRAVAIL
Dans le cours d'une vie longue et traversée, Génie, II, v, 3 dans TRAVERSÉ, ÉE
La chèvre a quelque chose de tremblant et de sauvage dans la voix, comme les rochers et les ruines où elle aime à se suspendre, Génie, I, V, 5 dans TREMBLANT, ANTE
De longues herbe tremblent aux ouvertures des dômes, Génie, III, V, 5 dans TREMBLER
Il y a des peureux [dans la révolution de 1830] qui auraient bien voulu ne pas jurer [à Louis-Philippe], mais qui se voyaient égorgés, eux, leurs grands parents, leurs petits enfants et tous les propriétaires, s'ils n'avaient trembloté leur serment, Mém. d'outre-tombe, t. X, p. 20, 1850 dans TREMBLOTER
Robert Guiscard, duc de la Pouille, mourut à Zante en allant en Palestine ; on lui avait prédit qu'il trépasserait à Jérusalem, Itin. part. 1 dans TRÉPASSER
Le christianisme, considéré lui-même comme passion, fournit des trésors immenses au poëte, Génie, II, III, 8 dans TRÉSOR
Hommes présomptueux, avez-vous pénétré dans les trésors de la grêle, et connaissez-vous les réservoirs de cet abîme où le Seigneur a puisé la mort au jour de ses vengeances ?, Génie, I, IV, 4 dans TRÉSOR
Mon ami et moi nous avons tressé nos coeurs comme des lianes, Natch. III dans TRESSER
Nous avons peine à concevoir ce que le redoutable triangle de feu imprimé dans la nue peut avoir de ridicule en poésie, Génie, I, I, 3 dans TRIANGLE
Comités, clubs, faisant un tribouil effroyable, Mém. t. v, p. 268 dans TRIBOUIL
Les affreux spectateurs [damnés] d'un affreux sénat [démons] prennent leurs rangs dans les tribunes brûlantes, Mart. VIII dans TRIBUNE
Cent quarante-quatre personnages, ainsi triés [parmi les millénaires les plus obscurs], furent revêtus du pouvoir souverain [parlement de Cromwell], Stuarts, le Protectorat. dans TRIÉ, ÉE
Shakespeare, dans sa jeunesse, livra, sous un pommier resté célèbre, des assauts de cruchons de bière aux trinqueurs de Bidfort, dans le Dict. de DOCHEZ. dans TRINQUEUR
Je n'assistai point aux conciliabules ; on les peut lire dans les récits de l'abbé de Pradt et des divers tripotiers qui maniaient de leurs sales et petites mains le sort d'un des plus grands hommes de l'histoire, Mém. t. VI, p. 265 dans TRIPOTIER, IÈRE
Énée est un froid et triste personnage auprès du majestueux Adam, Génie, II, IV, 10 dans TRISTE
Parmi tant de Séraphins, de Trônes, d'Ardeurs.... nul ne se sentit assez de force pour s'offrir au sacrifice, Génie, I, I, 4 dans TRÔNE
Les membres de la convention.... n'ont offert que des talents tronqués et des lambeaux d'éloquence, Génie, III, IV, 1 dans TRONQUÉ, ÉE
Nous grimpions au grand trot les montagnes, et nous les descendions au galop à travers les précipices, Itin. part. 1 dans TROT
Combien la religion est divine, lorsqu'au fond d'un souterrain, dans le silence et la nuit des tombeaux, un pasteur que le péril environne célèbre, à la lueur d'une lampe, devant un petit troupeau de fidèles, les mystères d'un Dieu persécuté !, Génie, I, I, 8 dans TROUPEAU
Le ministre chrétien, dit encore saint Jérôme, est le truchement entre Dieu et l'homme, Génie, I, I, 9 dans TRUCHEMAN ou TRUCHEMENT
Le physicien peut peser l'air dans son tube sans craindre d'offenser Junon, Génie, III, II, 1 dans TUBE
C'était peut-être du haut de cette terrasse qu'une pauvre femme lança la tuile qui mit fin à la gloire et aux aventures de Pyrrhus, Itin. part. I dans TUILE
Une vallée tortueuse s'ouvrit devant nous ; elle circulait autour de plusieurs monticules de figure à peu près semblable, et qui avaient l'air de monts artificiels ou de tumulus, Itin. part. 1 dans TUMULUS
Ils [les paysans grecs] portent une tunique qui leur descend jusqu'aux genoux, et qu'ils rattachent avec une ceinture ; leurs larges culottes sont cachées par le bas de cette tunique, Itin. part. 1 dans TUNIQUE
Les chefs-d'oeuvre que Rome, tutrice des beaux-arts, a cédés à l'héritière d'Athènes [Paris], Génie, IV, VI 6 dans TUTEUR, TRICE
Les quenouilles du maïs étant destinées à servir de tuteurs ou de rames au légume grimpant, Amér. Moissons. dans TUTEUR, TRICE
Ces secrets du ciel [les mystères], sans parler de leur partie mystique, sont peut-être le type des lois morales et physiques du monde, Génie, I, I, 5 dans TYPE
Son oreille était bercée, ainsi que la mienne, de l'unissonnance des vagues, Mémoir. d'outre-tombe, éd. de Bruxelles, t. I, Un moment dans ma ville natale, Souvenirs de la Villeneuve, etc. dans UNISSONNANCE
On y voyait le poëte [Homère] représenté sous la figure d'un grand fleuve, où d'autres fleuves venaient remplir leurs urnes, Mart. liv. I dans URNE
Solon avait laissé au frère la liberté d'épouser sa soeur utérine, Génie, I, I, 10 dans UTÉRIN, INE
En revenant de l'Ilissus, M. Fauvel me fit passer sur des terrains vagues, où l'on doit chercher l'emplacement du Lycée, Itin. part. I dans VAGUE
La plupart des concessions faites aux monastères dans les premiers siècles de l'Église étaient des terres vagues, que les moines cultivaient de leurs propres mains, Génie, IV, VI, 7 dans VAGUE
Plus les peuples avancent en civilisation, plus cet état du vague des passions augmente, Génie, II, III, 9 dans VAGUE
Il [le chevalier] allait par monts et par vaux, cherchant périls et aventures, Génie, IV, V, 4 dans VAL
Arcadiens, qu'est devenu le temps où les Atrides étaient obligés de vous prêter des vaisseaux pour aller à Troie, et où vous preniez la rame d'Ulysse pour le van de la blonde Cérès ?, Mart. IV dans VAN
Ces vantances affaiblissent et font mettre en doute les vrais périls, Mémoires d'outre-tombe, éd. Bruxelles, t. V, Journée militaire du 28 juillet (vers la fin de la section) dans VANTANCE
Les horizons de mer légèrement vaporeux se confondaient avec ceux du ciel, Itin. 1re part. dans VAPOREUX, EUSE
L'abbaye gothique où se rassemblaient ces grands vassaux de la mort [les rois], ne manquait pas de gloire, Génie, IV, II, 9 dans VASSAL, ALE
Je vis un moment le vayvode ; c'était un jeune Grec fort affable, Itin. part. 1 dans VAYVODE
Dans les quatre parties du monde la religion a distribué ses milices et placé ses vedettes pour l'humanité, Génie, IV, III, 5 dans VEDETTE
Les archers crétois, les vélites romains et les différents corps des Gaulois étaient répandus sur le front de l'armée, Mart. VI dans VÉLITE
Le pêcheur napolitain dans sa barque vélivole, Mém. t. XI, p. 39 dans VÉLIVOLE
L'éclat velouté de la campagne, la tiède température de l'air....sont à Naples autant de séductions pour les sens, Mart. liv. dans VELOUTÉ, ÉE
[Dans un paysage riant] le feuillé doit être léger et mobile, le lointain indéterminé sans être vaporeux, l'ombre peu prononcée, et il doit régner sur toute la scène une clarté suave qui veloute la surface des objets, Dessin. dans VELOUTER
Le peuple racontait que le frère d'Amélie.... avait vendu son âme au démon, les Natch. 2e part. 1er quart. dans VENDRE
La religion chrétienne est un vent céleste qui enfle les voiles de la vertu, Génie, II, III, 1 dans VENT
Il s'est élevé un vent de la colère autour de l'édifice de la mort [Saint-Denis], ib. IV, II, 9 dans VENT
Il [Charles Édouard].... s'empara d'Édimbourg, passa sur le ventre à quatre mille Anglais à Preston, Stuarts, Jacques II dans VENTRE
Par son attitude, sa mélancolie, sa vénusté, elle ressemblait à un génie funèbre, dans le Dict. de DOCHEZ. dans VÉNUSTÉ
Il s'était marié à la venvole, dans le Dict. de DOCHEZ. dans VENVOLE
Qui donc a mis cette puissance dans le verbe de l'homme [la joie que causent les premiers mots de l'enfant] ?, Génie, I, VI, 4 dans VERBE
Ces châteaux du vieux temps avec des mâchicoulis, des souterrains, des tours verdies par le lierre, Génie, II, I, 5 dans VERDI, IE
Nous n'osons nous flatter de posséder cette verge miraculeuse de la religion qui fait jaillir du rocher des sources d'eau vive, Génie, I, I, 1 dans VERGE
J'étais né sauvage et non vergogneux, Mém. t. I, p. 278 dans VERGOGNEUX, EUSE
Valérius Maximianus Galérius, fils d'Hercule, fils adoptif de l'empereur, César.., amateur de la science, et vérissime philosophe, Mart. liv. XVI dans VÉRISSIME
Cette croix était alors à moitié entourée d'eau ; son bois était rongé de mousse, et le pélican du désert aimait à se percher sur ses bras vermoulus, Atala, Épilogue. dans VERMOULU, UE
La Suisse était obligée de verser ses industrieux habitants aux royaumes étrangers, comme elle leur verse ses rivières fécondes, Génie, I, I, 8 dans VERSER
Il n'y a pas une position dans la vie pour laquelle on ne puisse rencontrer dans la Bible un verset qui semble dicté tout exprès, Génie, II, v, 1 dans VERSET
Un petit Français, poudré et frisé comme autrefois, habit vert-pomme, veste de droguet, jabot et manchettes de mousseline, raclait un violon de poche, Amér. Voy. en Amér. dans VERT, ERTE
C'est la religion qui fait gémir, au milieu de la nuit, la vestale sous ses dômes tranquilles, Génie, III, I, 1 dans VESTALE
Du temps de Néron, le crime s'est perfectionné ; les vieux assassinats du divin Auguste étaient des vétilles, des essais, presque de l'innocence, au milieu des forfaits nouveaux, Italie, Voyage de Naples, 1er janv. 1804 dans VÉTILLE
Monsieur vétilla beaucoup sur la manière dont il était convenu à midi, ib. III, 276 dans VÉTILLER
Et à je ne sais quelle odeur de vétusté répandue sous ces arches funèbres, on croirait, pour ainsi dire, respirer la poussière des temps passés, Génie, IV, II, 9 dans VÉTUSTÉ
L'ordre des religieuses pénitentes.... retirait du vice de malheureuses filles exposées à périr dans la misère, après avoir vécu dans le désordre, Génie, IV, VI, 2 dans VICE
J'aimais à voir.... le victimaire qui puisait l'eau du sacrifice, Mart. VI dans VICTIMAIRE
L'Indien s'enfonça dans la cyprière, non sans tourner la tête vers le lieu où reposait la vie de sa vie [son ami], Natch. XI dans VIE
J'habitais avec Augustin et Jérôme la villa de Constantin, bâtie sur le penchant du mont Pausilippe, Mart. v. dans VILLA
Leurs doigts [des soldats, dans la retraite de Moscou] violâtres et raidis laissent échapper le mousquet dont le toucher brûle, Mém. t. VI, p. 105 dans VIOLÂTRE
Les marches étaient déjà couvertes de mousse ; le violier jaune croissait entre leurs pierres déjointes et tremblantes, René. dans VIOLIER
En général, les Alpes, quoique plus élevées que les montagnes de l'Amérique septentrionale, ne m'ont pas paru avoir ce caractère original, cette virginité de site que l'on remarque dans les Apalaches, Italie, 1re lettre à M. Joubert, Journal. dans VIRGINITÉ
C'est un malheur du trop long vivre, Mém. d'outre-tombe, éd. de Bruxelles, t. VI, M. Thiers. dans VIVRE
La solitude lui a préparé [à l'oiseau] le vivre et le couvert, Génie, I, v, 7 dans VIVRE
J'écrirai à l'évêque de Québec ; il a les pouvoirs nécessaires pour vous relever de vos voeux, qui ne sont que des voeux simples, Atala, le Drame. dans VOEU
Elle [Amélie] me mandait seulement qu'elle avait obtenu les dispenses du noviciat, et qu'elle allait prononcer ses voeux, René. dans VOEU
Cependant les tonnerres se taisent, et voici venir une voix : Écoute, ô toi Israël, Génie, I, II, 4 dans VOICI
Cette chevelure que Dieu jeta comme un voile sur les épaules du jeune homme, et comme une couronne sur la tête du vieillard, Mart. IV dans VOILE
Son pêché [de l'homme] s'étend comme un voile entre lui et l'univers, Génie, I, III, 3 dans VOILE
Voici les personnages, les équipages, les choses et les objets que l'on rencontre pêle-mêle sur les routes de l'Italie.... des voiturins, des courriers la tête enveloppée d'un réseau comme les Espagnols ; des enfants tout nus...., Italie, Voyage de Naples, 31 déc. dans VOITURIN
Puis il [le prêtre] récita une prière à laquelle les chrétiens répondaient à demi-voix de toutes les parties de l'édifice, Mart. v. dans VOIX
Une voix extraordinaire retentit : c'est celle de cette grenouille qui imite les mugissements du taureau, Voy. en Amér. Journal sans date. dans VOIX
Par intervalle, il [le fleuve Meschacebé] élève sa voix en passant sous les monts, et répand ses eaux débordées...., Atala, Prologue. dans VOIX
Pourquoi y a-t-il une voix dans le sang, une parole dans la pierre ?, Génie, I, VI, 2 dans VOIX
Il n'y eut qu'une seule voix dans l'assemblée pour qu'on laissât le merveilleux serpent s'échapper, Génie, I, III, 2 dans VOIX
C'était Dieu même qui commandait à l'ange des victoires de lancer les volées qui publiaient nos triomphes, Génie, IV, I, 1 dans VOLÉE
On entrait par le corridor au haut du théâtre, et l'on descendait dans la salle par les vomitoires, Italie, Herculanum, Portici, Pompeie, 11 janv. dans VOMITOIRE
Les offrandes votives, ainsi que les boucliers enlevés à l'ennemi dans le cours de la guerre médique, étaient suspendus en dehors de l'édifice, Itin. part. 1 dans VOTIF, IVE
Horace, Tibulle, Properce, Ovide, ont crayonné quelques vues de la nature, Génie, II, IV, 1 dans VUE
La paix des passions éteintes se mêlait, sur le front de Chactas, à cette sérénité remarquable chez les hommes qui ont perdu la vue, Natch. I dans VUE
Craignant que je ne vinsse à manquer d'argent, il [l'ambassadeur de France à la Porte] me permit de tirer sur lui des lettres de change à vue, Itin. part. 2 dans VUE
Avant de pénétrer dans le village, j'ai traversé des wastes ; ce mot s'est trouvé au bout de mon crayon ; il appartenait à notre ancienne langue franque ; il peint mieux l'aspect d'un pays désolé que le mot lande, qui signifie terre, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. VI, Weissenstadt, la Voyageuse, etc. dans WASTE