Vincent CARLOIX

Citations

Secrétaire de François de Scepeaux

Si quelques mariages se faisaient à mon voisinage, Ém. IV dans À
Il est faux qu'à s'en abstraire par vertu l'on se fasse mépriser, Hél. I, 57 dans À
Elle était à la conversation comme si elle n'avait eu autre chose à faire, Hél. VI, 11 dans À
Elle fit abjuration au couvent de la Visitation, Conf. I I dans ABJURATION
Vous l'abrutiriez par cette méthode, Ém. II dans ABRUTIR
Tout cet appareil d'absorbants me paraît une pure charlatanerie, Ém. I dans ABSORBANT, ANTE
De quelque manière que l'on considère cette république, abstraction faite de sa grandeur, Contr. IV, 3 dans ABSTRACTION
Je reconnus, mais trop tard, les chimères qui m'avaient abusé, Hél. IIIe part. Liv. 18 dans ABUSER
Une fille abusée était punie avec le séducteur, Ém. V dans ABUSER
Les rayons du soleil enrichissaient de mille accidents ce tableau, Ém. I dans ACCIDENT
Ce faisant, aurez l'accolade et serez reçu chevalier, Hél. I, 35 dans ACCOLADE
Un organiste lui a donné quelques leçons d'accompagnement, Ém. V dans ACCOMPAGNEMENT
On a un vieux clavecin ; Émile l'accorde, Ém. V dans ACCORDER
Le moyen de lui résister quand elle [la voix de la nature] s'accorde à la voix du coeur ?, Hél. I, 10 dans ACCORDER
S'agit-il de chercher une nourrice, on la fait choisir par l'accoucheur, Ém. I dans ACCOUCHEUR, EUSE
Des cavités où l'on a dit que ces gens-là faisaient leurs accouplements, Conf. I dans ACCOUPLEMENT
Les âmes humaines veulent être accouplées pour valoir tout leur prix, Hél. II, 13 dans ACCOUPLER
Nous tenons à tout, nous nous accrochons à tout, Ém. II dans ACCROCHER
Cette âme simple qui ne cherche qu'à s'accrocher à ce qui l'environne, Hél. I, 64 dans ACCROCHER
Je n'aurais pu faire arriver cette addition en Hollande avant que le livre y fût achevé d'imprimer, Lett. à Vernet, 29 nov. 1760 dans ACHEVÉ, ÉE
Il [le lait] tourne facilement à l'acide, Ém. I dans ACIDE
Je vous envoie un léger acompte dans celle que renferme cette boîte, Hél. I, 15 dans ACOMPTE
Il le pourvoit d'un acquis de facile étalage, Ém. II dans ACQUIS
L'acquis de notre expérience est l'éducation des choses, ib. I dans ACQUIS
Je ne sais quelle volupté qui n'a rien d'âcre et de sensuel, Hél. I, 23 dans ÂCRE
Je prends acte, pour l'autre vie, de ma conduite en celle-ci, Ém. IV dans ACTE
Ils ne seraient pas inutiles à l'éducation d'une fille qu'elle adore, Hél. I, 1 dans ADORER
Ils sont tout étonnés de lui voir diriger des ados avec plus d'intelligence...., Ém. V dans ADOS
Former des citoyens n'est pas l'affaire d'un jour, Écon. 2 dans AFFAIRE
J'ai appris qu'il avait eu quelques affaires en Italie et qu'il s'y était battu plusieurs fois, Hél. I, 45 dans AFFAIRE
La foi de beaucoup d'hommes est une affaire de géographie, Ém. IV dans AFFAIRE
Cette réserve pourrait m'attirer des affaires, Ém. IV dans AFFAIRE
Il affecte puissamment ces corps naissants, Émile, I dans AFFECTER
Je crus qu'il s'affecterait de mon inconstance, Confess. III dans AFFECTER
Les premières sensations des enfants sont purement affectives, ils n'aperçoivent que le plaisir et la douleur, Ém. I dans AFFECTIF, IVE
Ces usages auront l'avantage d'affectionner les Polonais à leur pays, Pol. 3 dans AFFECTIONNER
Les enfants se moquent du corbeau et s'affectionnent tous au renard, Ém. II dans AFFECTIONNER
Quand une fois ma personne fut affichée par mes écrits, Prom. 6 dans AFFICHÉ, ÉE
C'est là qu'on dévoile tous les événements de la chronique scandaleuse, c'est là qu'on affile avec soin le poignard, Hél. II, 17 dans AFFILER
Nous les laissons affiler les armes dont elles nous subjuguent, Ém. IV dans AFFILER
Voilà pourquoi tout afflue à Paris, Ém. v. dans AFFLUER
Je ne restai pas même affriandé de jolies femmes, Conf. II dans AFFRIANDÉ, ÉE
Je voudrais qu'on les agaçât pour les exciter à parler, Ém. v. dans AGACER
Elle lui fait des agaceries dont il n'est que plus dépité, Ém. v. dans AGACERIE
Elle était entre deux âges, d'une figure fort noble, Conf. II dans AGE
Je ne sais si l'on ne devrait pas faire un peu plus d'attention à l'âge du lait [au temps depuis lequel il est venu aux nourrices], Ém. I dans AGE
Sans jamais trouver aucun agent commun qui les dirige, Ém. IV dans AGENT
Ce qui lui rend ses maux plus aggravants est qu'ils lui viennent d'une main si chère, Lett. à M.... 11 sept. 1763 dans AGGRAVANT, ANTE
Après le sort du petit agréable qui s'attache à elle, Ém. IV dans AGRÉABLE
Non, milord, je n'ai pas besoin que les agréables de Motiers m'en chassent, Lett. VI, p. 42 dans AGRÉABLE
L'homme paraît chercher à vous servir, et la femme à vous agréer, Ém. v. dans AGRÉER
Jusqu'à ce que je voie résulter du tout un être non-seulement organisé, mais intelligent, c'est-à-dire un être non agrégatif, et qui soit rigoureusement un, Lett. à M. de.... 15 janvier 1769 dans AGRÉGATIF, IVE
Elle ne s'était jamais aheurtée à les défendre, Hél. VI, 11 dans AHEURTER (S')
Il parut sensible à l'attention que j'eus de lui aider à sortir du bateau, Prom. 2 dans AIDER
Dans nos études, quand mon thème était fini, je lui aidais à faire le sien, Confess. liv. I dans AIDER
Il nous fit de merveilleuses caresses et abandonnés traitements, VIII, 18 dans ABANDONNÉ, ÉE
Tous ensemble forment une indissoluble amitié pour abysmer les Lutheriens, VIII, 16 dans ABÎMER
L'empereur avoit deja rendu les abbois [cédé] et fait toutes submissions proposées par le duc Maurice, IV, 25 dans ABOI
Ceremonies qu'il faut observer à la premiere abordade d'un tel prince, VIII, 20 dans ABORDÉE (D')
De premiere abordade, les nostres mirent deux des siennes à fond, I, 9 dans ABORDÉE (D')
Son gouvernement de Mets aboutit [s'étend] jusque en Allemaigne, VIII, 17 dans ABOUTIR
Les Allemagnes bornent et aboutissent les terres du grand Seigneur vers l'orient, VIII, 22 dans ABOUTIR
Ils chassent seulement avec la arquebuse ou arbalestre et l'abboyeur, IV, 12 dans ABOYEUR
Il rompit et annulla cette coustume comme abusive, pleine de larcin, V, 32 dans ABUSIF, IVE
Là-dessus le roi les licencia, leur commandant d'accelerer le procès, II, 13 dans ACCÉLÉRER
Lyon, regnard ; car vous tenez de la hardiesse et valeur de l'un, et estes accort, prevoyant et advisé comme l'autre, V, 25 dans ACCORT, ORTE
Tant estoit accort et ruzé en ses responses, VIII, 14 dans ACCORT, ORTE
L'ayant trouvé bien conditionné et de conversation fort accostable...., III, 7 dans ACCOSTABLE
M. de Vendosme vint acoster M. de Vielleville, IV, 16 dans ACCOSTER
Toutefois il s'acosta de lui pour se descharger de sa creance, II, 7 dans ACCOSTER
Et s'estant acouldé à l'une des fenestres de sa chambre, II, 9 dans ACCOUDER (S')
Ses gens lui avoient fait accoustrer à disner, III, 12 dans ACCOUTRER
Afin de bien faire entendre à Sa Majesté toutes les difficultés et accrochements qui s'y estoient presentés [à la conclusion de la paix], VII, 22 dans ACCROCHEMENT
Ils ne nous accusoient [dénonçaient] jamais aux ennemys, V, 6 dans ACCUSER
La cour de parlement a esté contrainte de leur faire deffence de plus acquester, III, 20 dans ACQUÊTER
Si vous acqueescez à ce conseil...., IV, 26 dans ACQUIESCER
À quoy ils acquiescerent, VI, 1 dans ACQUIESCER
Ils estoyent venus sans convey [invitation] ; aussi se sont ils retirez sans dire adieu, IV, 26 dans ADIEU
Estant convié à embrasser leur bon droit par l'adresse [requête] que lui avoit faicte M. Bouchart, III, 17 dans ADRESSE
En toute sa vie, il n'a esté si afferré ny empesché que depuis dimanche dernier, V, 23 dans AFFAIRÉ, ÉE
Sa majesté affectionnait beaucoup M. le mareschal, IX, 22 dans AFFECTIONNER
Ne doutant point qu'une telle et si rare perle ne deust estre fort affectueusement recherchée, I, 26 dans AFFECTUEUSEMENT
Vous n'estes point subjecte à faire des affaiteries [coquetteries] comme la plupart d'elles font, VI, 36 dans AFFÉTERIE
Et furent decapitez, et leurs testes affichées sur les portes de la ville, X, 14 dans AFFICHER
Et firent afficher par les carrefours de la ville l'edict du roy, ib. dans AFFICHER
Qu'ils aient si bien affusté leur cas, que...., I, 37 dans AFFÛTER
Quant aux testes nues et agenoillements qui sont ordinaires devant la face de nostre roy, II, 2 dans AGENOUILLEMENT
Ils ne s'agenoillent nullement, et en sont quittes pour une reverance d'entrée et d'issue de la salle, II, 2 dans AGENOUILLER (S')
Je maintiens que l'aggresseur a commys crime de leze-majesté, IX, 39 dans AGRESSEUR
Si Me la maréchale eust bien des esplingues des esmoluments de l'armée, son mary ne faillit pas d'avoir encores plus richement ses esguillettes, IV. 31 dans AIGUILLETTE
M. de Chasteaubriant s'y aimoit tant, qu'il y a sejourné, III, 5 dans AIMER
Ung infini nombre d'aisses semées de poinctes.... pour la deffence d'une bresche, V, 32 dans AIS
Et se contenta d'avoir cinq cents bons chevaulx d'eslite, pour se tenir allerte, et secourir à propos ceulx qu'il verroit en avoir plus grand besoin, VIII, 36 dans ALERTE
Pour lui donner une brave algarade [une gaillarde bienvenue] à une lieue ou deux de Nancy, VI, 44 dans ALGARADE
Et prenoit luy-mesme la peine de faire planter les paux, aligner le cordeau, niveler, etc., I, 31 dans ALIGNER
Par l'importunité et allichement de deux grandes promesses, III, 1 dans ALLÈCHEMENT
Tous vindrent à sa rencontre : les ungs allaigrement, les autres avec regret, IX, 23 dans ALLÉGREMENT
Il arriva en son camp le 4 juillet, où fust faict grandissime allaigresse pour sa reconvalescence, IV, 31 dans ALLÉGRESSE
Sonnez, trompette, une allaigresse ; car vous ferez tantost bonne chere, V, 7 dans ALLÉGRESSE
Et sur cette allegresse il me donna congé, VII, 6 dans ALLÉGRESSE
Ils seroient bien aises de vous dresser une querelle d'Allemaigne, IV, 18 dans ALLEMAND
On leur sonna des allemandes, parce que c'est leur dance ordinaire, IV, 12 dans ALLEMANDE
Difficultez, disputes et altercations, VII, 23 dans ALTERCATION
De ne plus s'alterer contre [se brouiller avec] les femmes, II, 9 dans ALTÉRER
Et estoyent les compaignies si alternatives, que, quand les unes se retiroient, il en revenoit d'autres, V, 1 dans ALTERNATIF, IVE
Et affin que l'on tire nuict et jour, il fault que les canoniers alternativement s'entre-raffraischissent, V, 25 dans ALTERNATIVEMENT
Fort altier [en bonne part] en son ame d'avoir eu un si bon visage, et tant de louanges du plus grand capitaine de France, I, 19 dans ALTIER, IÈRE
Voyant que le Roy, de sa propre ame [de son propre mouvement], luy faisoit ce present, II, 16 dans ÂME
Cet argent se consommera pour ses edifices et en l'ameliorement de sa maison, I, 31 dans AMÉLIORATION
Il prend une pistole toute preste, bandée et amorcée, X, 12 dans AMORCER
Il fist lire son pouvoir, de l'ampliation [étendue] duquel ils furent merveilleusement esbahys ; car il soustrayoit tellement toute l'authorité aux gouverneurs de Toul et de Verdun, que...., V, 31 dans AMPLIATION
Encores que durant quatre jours ils eussent anatomisé quatre testes de criminels, VII, 28 dans ANATOMISER
Et luy devoit-on delivrer deux cents mille angelots [monnaie anglaise] devant le mois expiré, VIII, 33 dans ANGELOT
Poussés d'une incredible animosité, I, 44 dans ANIMOSITÉ
Lors se voulut excuser aussi, disant qu'il avoit fait sa course, et que les aultres assaillants ne permettoient pas qu'il fist sur eulx ceste anticipation, VII, 27 dans ANTICIPATION
Il ne laisse cependant, par des apostez qu'il a à ma suicte, de faire proposer en mon conseil ceste rupture de paix, IX, 32 dans APOSTER
Il n'y a point d'apparence que je m'y doive fier, IV, 14 dans APPARENCE
J'aurois beaucoup de parents, si tous les enfans de ceux qui ont espousé des princesses de sang me vouloient apparenter, III, 3 dans APPARENTER
Avec promesse de les traiter et autant avantageusement appointer que capitaines de l'armée, I, 13 dans APPOINTER
À l'approche, nous le recongnusmes pour le maire de Villesaleron, V, 18 dans APPROCHE
Affin d'en approprier [rendre propriétaire] un de ses neveux, II, 10 dans APPROPRIER
Il me rendra bon compte de toutes les richesses qui sont là dedans, et ne se appropriera de pas une, IV, 29 dans APPROPRIER
À l'après, les monstres generales furent factes, V, 32 dans APRÈS
S'estant toujours montré, de son aptitude naturelle, plus curieux d'amis que d'escus, V, 13 dans APTITUDE
Enseignes arborées et le tambour battant, I, 16 dans ARBORER
Ils apperçurent un homme au faite de l'arbre, [mât] sur l'antenne, I, 11 dans ARBRE
En ce temps-là, à chasque compaignie de gendarmes, il y avoit cinquante harquebuziers à cheval, qui servoient à faire les descouvertes et escarmouches çà et là, et les appeloit on argoulets, VII, 17 dans ARGOULET
Barberousse arriva à Marseille avec son armée, qui estoit de cent douze galères, I, 39 dans ARMÉE
Il fist mettre les armairies de tous les deux aux verrieres des salles, III, 23 dans ARMOIRIES
La pluspart avec les torches ardantes et armoyées, II, 11 dans ARMORIER
Les quatre bannieres armoiées des armes des susdicts barons, III, 2 dans ARMORIER
Ils firent filer une scopeterie d'harquebuzade sans balles, l'un contre l'autre, plus d'une heure, VIII, 16 dans ARQUEBUSADE
Il fist desmonter environ 70 harquebuzes à croq de dessus leurs chevalets et les fist porter par ses gardes, VI, 15 dans ARQUEBUSE
Au reste fort aisé, et nullement en arriere ; car il n'y avoit aucune debte, III, 5 dans ARRIÈRE
M. de Guyse n'a voulu accepter aulcun commandement en l'armée, pour jouer son jeu à part, et user d'un terrible revers d'arriere-main sur son ennemy, VIII, 38 dans ARRIÈRE-MAIN
M. de Vieilleville dit à Sa Majesté, qu'elle avait bien articulairement respondu sur toute son instruction ; mais...., VIII, 26 dans ARTICULAIREMENT
Les Allemants ne sont pas communement duicts à telles singularitez, d'ainsi articuler [préciser] les affaires, VII, 5 dans ARTICULER
Que ce n'estoit pas aux vaincus de donner la loy aux vainqueurs, ny d'articuler [poser des articles, des conditions], mais de se soubsmettre...., VII, 13 dans ARTICULER
Vous laissant toute puissance et authorité absolue de capituler, articuler, transiger et parlementer, IX, 6 dans ARTICULER
Nul aultre n'y pouvoit aspirer ny parvenir s'il n'estoit des sus dictes sept races, VI, 6 dans ASPIRER
Rompre sur la roue, comme trahistre et assassinateur, VI, 17 dans ASSASSIN
Pour violements et voleries nocturnes, avecques assassinats, X, 4 dans ASSASSINAT
Tous les Estats d'un commun assentement nommerent M. de Chasteaubriand, I, 31 dans ASSENTIMENT
Sa très belle assiete à cheval, I, 46 dans ASSIETTE
Il employa ces deniers, pour le moins la pluspart, à ses propres bastimens, et bien peu à l'autre attelier [aux travaux de canalisation], I, 31 dans ATELIER
Qu'il y vouloit luy-mesme apposer son attache pour le valider davantage, et servir d'approbation d'une acte si nouveau, VI, 35 dans ATTACHE
Il emporta deux bagues, et donna une vive attainte à la troisieme, y estant fort adroit, VI, 37 dans ATTEINTE
Un charriot et son attellaige de six bons chevaux, V, 6 dans ATTELAGE
Plustost mourir que d'attenter à sa vie .... Qu'il veuille attenter jusques-là de rompre la paix et remettre le royaume en trouble, IX, 36 dans ATTENTER
Ils estoient malades, fort maigres et attenuez, V, 22 dans ATTÉNUER
Les legionnaires apportent certifficat de leur service, que l'on appelle attestation de Serviny, VII, 3 dans ATTESTATION
Pour les attester, et asseurer qu'ils n'auroient aulcun mal ny dommaige, IV, 21 dans ATTESTER
Il luy estoit defendu de parler à moy, ny de me faire aucun attrait quand je venois à Chasteaubriand, I, 21 dans ATTRAIT
Ils sçavoient tous auquel des deux ceste seduction estoit la plus attribuable, IX, 29 dans ATTRIBUABLE
Qu'il ne falloit plus qu'il s'attristast pour l'emprisonnement de M. le connestable, VIII, 41 dans ATTRISTER
Ce qu'ils promirent et jurerent fort authentiquement, VIII, 19 dans AUTHENTIQUEMENT
Il authorisa le prince d'Hespaigne son fils de la surintendance du conseil et maniement de toutes charges, V, 22 dans AUTORISER
Et toujours avancement [payement d'avance] de leur solde, X, 26 dans AVANCEMENT
Il s'en venoit, avec son armée, avitailler Carignan, I, 41 dans AVITAILLER
Elle pendit ceste medaille à son col avec les aultres babioles que femmes et filles y portent communement, VIII, 26 dans BABIOLE
Il y fust couru en six jours unze bagues, que plusieurs dames et demoyselles donnèrent, III, 16 dans BAGUE
Vous commanderez comme il vous plaira et à la baguette si vous voulez ; mais icy...., III, 10 dans BAGUETTE
Il se baigne et delecte à tourmenter toutes sortes de gens, IV, 10 dans BAIGNER
Ayant faict balizer la riviere en quatre endroits pour la guayer d'une rive à l'autre, VII, 7 dans BALISER
Soubs pretexte de ce mariage, elle s'entrescrivoient de belles lettres ; et estoient comme banquieres des menées de ces deux princes, II, 11 dans BANQUIER
Leur grand pere mourut banquier, bulliste et usuraire à Lyon, IX, 3 dans BANQUIER
Or il fut question de faire retraicte ; car il estoit basse heure, V, 15 dans BAS, BASSE
Herses, trappes et bacules, V, 10 dans BASCULE
8 basilics sur quatre roues chacun, VIII, 24 dans BASILIC
Avecques ung dessus et une basse-contre il y avoit une espinette, ung joueur de luth, dessus de violes, et une fleute-traverse, VI, 11 dans BASSE-CONTRE
D'autres forces assez bastantes pour faire un avant-garde, I, 40 dans BASTANT, ANTE
Ils n'avoient point de terres ny de seigneuries, methairies, clozeries, borderies, cassines, ny bastides dont ils se peussent, à la françoise, qualifier ou anoblir, II, 17 dans BASTIDE
Il fit marcher l'avant-garde, bataille et arriere-garde tout d'un front, I, 4 dans BATAILLE
Et ayant basté mon cheval, je m'en voy au grand galop devers eux, V, 20 dans BÂTER
Qu'il n'avoit pas eu loisir de le remercier de l'offre qu'il luy avoit faicte de le seconder, au cas que mal bastast, ce qu'il faisoit presentement, IV, 4 dans BÂTER
Si aultrement mal baste, vous sçavez, monsieur, qu'une genereuse mort toute vie honore, V, 17 dans BÂTER
Le ciel, qui par son influence m'a tant daigné beatiffier, VI, 37 dans BÉATIFIER
S'il eust pleu à sa saincteté me beatiffier [gratifier] d'ung remerciment, par lettre de sa main...., X, 15 dans BÉATIFIER
La royne d'Hongrie a beau [beau jeu pour] faire ce qu'il luy plaist, puisqu'on luy en donne le loisir, IV, 26 dans BEAU ou BEL, BELLE
De ce que, par sa faveur, ils l'avoient, non pas si belle, mais si mortelle et sanglante, eschappée, VII, 4 dans BEAU ou BEL, BELLE
Ou plusieurs belittres et cocquins s'employerent avec le bourreau et son valet, pour en avoir la despouille, VII, 3 dans BÉLÎTRE
Meubles ny bestiaux, IV, 21 dans BESTIAUX
Meubles ny bestial, IV, 21 dans BÉTAIL
Qu'il entreroit dedans Strasbourg et les aultres villes du Rhin comme dedans du beurre, IV, 15 dans BEURRE
À la bienvenue et reception de...., VI, 11 dans BIENVENUE
Les moynes, soubz bigotize et faincte devotion, ne laissent pas de faire de terribles remuements, V, 26 dans BIGOTERIE
Vous ne faites que commuer, alterer et billonner tout l'argent qui vient de France, VI, 9 dans BILLONNER
La pluspart faulx monnoyeurs, souffleurs d'alquemye et billonneux, VI, 34 dans BILLONNEUR
Blancs-signez, V, 3 dans BLANC-SIGNÉ
M. de Vieilleville fit cesser les bombardiers, aussi qu'il ne vouloit pas mettre la galere à fonds, I, 12 dans BOMBARDIER
Je donnerois plustost un faulx-bond à mon ame, qu'à la promesse que je vous ay faite, VI, 45 dans BOND
La pudicque modestie requise et ordonnée à ceulx de son bonnet [il s'agit d'un cardinal], VI, 35 dans BONNET
Metairies, clozeries, borderies, cassines, II, 17 dans BORDERIE
Ils vindrent de boucq-estourdy trouver M. le connestable dedans ses tranchées, sans demander ny prandre hostaiges, III, 21 dans BOUC
Il s'y est allé jetter de bout estourdy, sans mon commandement ny pouvoir, pour y estre obey, V, 3 dans BOUC
Ces espions estans au supplice chargeoient tout hault le mareschal du Biez ; et qu'il leur avoit ainsi fait la bouche [la langue], II, 13 dans BOUCHE
Et une aultre charrette chargée de pains de bouche, aussi dedans des tonnes, V, 16 dans BOUCHE
Vin d'Orleans, de Magdon, de Gascoigne blanc et clairet, et tous les aultres vins de bouche [fins], III, 26 dans BOUCHE
Principalement de farines et de pains desja boulangez, III, 20 dans BOULANGER
Il en avoit retranché deux bouleverts, II, 13 dans BOULEVARD ou, orthographe qu'admet aussi l'Académie, BOULEVART
Ils n'y sont pas si propres ny exercez [aux joutes, etc.] comme à la bolingue [navigation], II, 4 dans BOULINGUE
Ne changez jamais vostre lance, vostre cheval de bataille, ny vos esperons dorez à une voile boulingue ou trinquet, V, 27 dans BOULINGUE
.... Qu'il voyoit bien, que la prise de Metz, ainsi precipitée, le contraindroit de planter à Wissembourg le bourdon [de s'y arrêter] ; et qu'il falloit penser du retour, IV, 23 dans BOURDON
L'asseurant que les Princes avoient desja passé la Dordonne, après cette bourrasque de Montcontour, IX, 44 dans BOURRASQUE
Un fou à bourlet nommé Briandas, I, 25 dans BOURRELET ou BOURLET
Que la marchandise n'estoit pas trop loyale, ou que pour le moins il y avoit quelques bourriers, I, 37 dans BOURRIER
Que s'il n'y avoit aultres bourriers en leurs fleustes que l'évasion de la Trousse, ils seroient en esperance de quelque remission, VI, 19 dans BOURRIER
Ceux qui se sentoient les moindres bourriers en leurs ames changerent incontinent de climat, X, 8 dans BOURRIER
Espées dorées et argentées, aux fourreaux de velours et bouts d'argent, V, 32 dans BOUT
Se mettant en despence, et, comme l'on dict, sur le bon bout, pour se faire valoir, VI, 36 dans BOUT
Ces deux grands seigneurs qui ne se pouvoient compatir jouoient à boute-hors, II, 9 dans BOUTE-HORS
Valets et gens de boutique, V, 32 dans BOUTIQUE
Le prevost de l'hostel les fist bientost brancher aux premiers chesnes de la forest, III, 20 dans BRANCHER
Faisans au reste des courses si branslantes, que l'on pensoit à toute heure qu'ils deussent tomber, VII, 25 dans BRANLANT, ANTE
Il amena le premier à la cour les branles du haut Barrois, VI, 37 dans BRANLE
La ville prise, ils braquent leurs pieces contre le chasteau, et tirerent plusieurs volées, I, 39 dans BRAQUER
.... Et que les canoniers ne se lassent de tirer incessamment, sans bracquer ny myrer, mais seulement à coups perdus et en ruyne, V, 25 dans BRAQUER
Guirlandes, chapelets et brassards de roses, et de toutes aultres fleurs, V, 11 dans BRASSARD
Loubais fist une response fort bravasche, X, 10 dans BRAVACHE
Plus par braverie [bravade] que pour en tirer quelque advantaige, IX, 39 dans BRAVERIE
Ensemble une douzaine d'arcs de fin bresil, accompaignez de douze trousses ou carquois, III, 30 dans BRÉSIL
Les valets qui beuvoient à toutes brides, III, 8 dans BRIDE
.... et luy en mect la bride sur le col [s'en rapporte à lui], VII, 19 dans BRIDE
Et prenant tous le chemin de Thionville, duquel il sçavoient les routes et brizées il y avoit long-temps, VI, 25 dans BRISÉES
Il prand sur son harnoys sa casaque de toille d'or à broderie de feuilles moresques de velours noir, VI, 15 dans BRODERIE
Argentiers, fourriers, brodeurs, apotiquaires et barbiers, IV, 10 dans BRODEUR, EUSE
Ils laissoient, tous quasi, leurs chevaulx, parce qu'ils ne pouvoient aisement brosser au travers des taillis, V, 25 dans BROSSER
La jeunesse de la cour bruyoit de ce voyage et s'en rejouissoit, IV, 10 dans BRUIRE
Dès aujourd'huy je feray bruyre [annoncer] mon partement de ce lieu, VI, 40 dans BRUIRE
Il se trouva 200 italiens etc. ....tuez, qui s'escartoient par les villaiges deça de-là, brusquant fortune et leurs commoditez, par trouppes, V, 6 dans BRUSQUER
Buyes, cruches, barils et bouteilles, III, 26 dans BUIE
Avec deux cents pionniers, pour rompre hayes, bussons, et combler les fossés, V, 4 dans BUISSON
Ce pays-là est plain et descouvert, sans hayes ni buissons, VI, 32 dans BUISSON
....desquelles pieces on buttera comme en butte dedans son camp, V, 25 dans BUTTE
Il prestoit par une secrette caballe d'agens et d'entremetteurs, aux plus grands de la cour, à gros intérêts, IX, 3 dans CABALE
Quelque personnage qui a merveilleusement profondy ceste cabalesque science, m'a predit que...., IV, 3 dans CABALISTIQUE
Advertis que depuis deux mois il avoit mis en ung cachot [une cachette] tous les calices, croix, reliques, etc., III, 14 dans CACHOT
.... Qu'il seroit mis à la cathene en danger d'y user le reste de ses jours, I, 4 dans CADÈNE
Ils n'eussent osé battre casse ny tambour en leur quartier, VII, 3 dans CAISSE
Douze canons, de calibre d'empereur, pour la batterie, VII, 7 dans CALIBRE
Quant à nous, qui ne sommes pas de ce calibre [qui ne sommes pas princes], mais seulement gentilshommes...., IX, 40 dans CALIBRE
Comba fut pris en la maison d'une vieille qui blanchissoit le linge de sa camarade, qu'il nommoit ainsi à l'hespaignol, VI, 46 dans CAMARADE
Comme estant d'une camerade, et participants à toutes ses entreprises, X, 14 dans CAMARADE
Je ne vey jamais tant canonner, I, 36 dans CANONNER
Il y avoit dix-huict canonniers, chacun pour le plus expert.... à chaque piece, un canonnier [pointeur], VII, 9 dans CANONNIER
Il n'y avoit place, canton, carrefour ny carroy, qui ne fust garny ou d'un theatre ou d'un arc, III, 20 dans CANTON
Mais ne pouvants sortir, à cause que les corps de gardes extraordinaires continuoient nuict et jour aux lieux où l'on les avoit posez, et la ville tousjours ainsi cantonnée [occupée militairement], VII, 3 dans CANTONNER
En France, le lieutenant et enseigne d'une compaignie de gens de pied, porte ce titre de capitainne ; aux autres nations, non, V, 32 dans CAPITAINE
Pour maintenir ou renverser tout ce qu'il avoit capitulé [accordé par la capitulation], VII, 13 dans CAPITULER
Vous laissant authorité absolue capituler [règler la capitulation à accorder], articuler, transiger et parlementer, IX, 26 dans CAPITULER
Le gentilhomme françois qui suit les bandes, desdaigne la halebarde, c'est-à-dire, faire l'estat de sergent, encore moins d'estre appelé capporal, alleguant que sont charges mecaniques [à cause du service de police et d'exécution des arrêts], IV, 13 dans CAPORAL
Il n'y faillit pas, encore qu'il fust des plus capricieux [mauvaise tête] de la garnison, et l'amena luy-mesme au prevost avant l'heure expirée, VI, 2 dans CAPRICIEUX, EUSE
M. de Vieilleville repliqua, que le tout dependoit de la capture et qu'ils n'estoient pas assez forts pour l'arrester, IV, 4 dans CAPTURE
Les deux commissions furent scellées extraordinairement, car en [car elles le furent dans] la chambre de M. le chancelier, n'estant encores M. de Humieres mort, VI, 10 dans CAR
Nous y perdimes, par le feu, ce monstrueux carragon qui menaçait le ciel, et faisoit fuir, par son horrible grandeur, les balaines, V, 27 dans CARAQUE
Les capporaulx sont tenus de l'attacher eux-mesmes au carquan ou collier, IV, 13 dans CARCAN
Il n'y avoit place, canton, carrefour ni carroy qui ne fust garni ou d'un theatre ou d'un arc, III, 20 dans CARREFOUR
Ce maistre eschevin, qui ne mist jamais le nez qu'en ung poisle pour boire carroux...., IV, 14 dans CARROUSSE
.... Faisant boire à la mode du pays [de Metz], que l'on appelle carroux, tous les passants, VI, 25 dans CARROUSSE
.... Qu'ils iroient jusques dedans leurs poisles, et faire carroux, c'est à dire boire d'autant avec eux, IX, 24 dans CARROUSSE
Il s'oublia tant que de luy escrire un cartel de deffi, pour lequel il maintenoit ne luy estre aulcunement subject ny vassal, VIII, 20 dans CARTEL
Ses 70 mousquetaires n'avaient que pour tirer cinq coups, tous apprestez en cartuches, VI, 15 dans CARTOUCHE
Et environ huict ou dix mille bons chevaulx des arrierebans de la noblesse casaniere de mon royaume, IV, 10 dans CASANIER, IÈRE
Il n'y avoit soldat qu'il ne fust à cheval ; et la pluspart des goujarts, qu'il n'eust une cappe, manteau ou casaquin, V, 6 dans CASAQUIN
Fortiffié à la vieille mode, sans flancs, parapects, boulevarts, ravelins, cases-mattes, plates-formes, ny aucun rempart, V, 14 dans CASEMATE
Casemattes, VI, 40 dans CASEMATE
Casmates, VII, 10 dans CASEMATE
[M. de Vieilleville était] en la chambre de Mme d'Estampes jouant au flux à toutes restes avec elle, et M. le cardinal de Lorraine, car la premiere [la prime] n'estoit encore en usage : auquel lieu il [le Dauphin] s'achemina incontinent ; et après avoir vu donner trois ou quatre cassades, il fit à M. de Vieilleville ce commandement, I, 35 dans CASSADE
Ce que M. de Vieilleville, aux escoutes de l'evenement de sa cassade [ruse], vint incontinent faire entendre à M. de Saint-André, II, 9 dans CASSADE
On sçeit bien que ung voyage finy, les nouvelles bandes vont à Saint Cassant [sont licenciées], IV, 19 dans CASSANT, ANTE
Et sur le bruit qui avoit couru de la casserie generale qu'il avoit faicte de ceste valletaille, II, 18 dans CASSE
Vingt hommes d'armes des plus lestes de la compaignie de M. le mareschal de Saint-André se casserent [se démirent], et vindrent trouver M. de Vieilleville, VI, 13 dans CASSER
Ils n'avoient point de terres ny de seigneuries, methairies, clozeries, borderies, cassines, ny bastides, dont ils se peussent, à la françoise, qualifier ou anoblir, II, 17 dans CASSINE
Donnant à entendre que.... : langaige causé [développé comme cause et motif] et contenu en ladicte ordonnance, VIII, 3 dans CAUSER
Medecines, purgations, cautheries, saignées et scariffications, VI, 50 dans CAUTÈRE
.... Et qu'ils fissent bien repaistre leurs chevaulx ; car il vouloit faire une longue cavalcade, VIII, 12 dans CAVALCADE
Et fist ce chemin, qui estoit de 15 lieues, d'une cavalcade, X, 7 dans CAVALCADE
Il y a en ce logis dedans un cavereau que j'ay fait murer...., III, 12 dans CAVEAU
Tous les valets de chambre, et officiers censiers, tant de son capitaine que des autres seigneurs...., II, 18 dans CENSIER
Pour les hommaiges, fiefs, denrées de censives, et tous les aultres droits seigneuriaux, IV, 31 dans CENSIVE
Boulets, grenades, cercles et tous aultres artifices à feu, V, 32 dans CERCLE
Ung aultre, sans ceremonie [sans scrupules], et d'authorité absolue, les eust mis en ses bouges [poches], VI, 21 dans CÉRÉMONIE
Et n'oublierent aussy de retirer chacun ung certificat de leurs services, signé de la main du roy, V, 1 dans CERTIFICAT
Ils avoient signé certifficat à M. de Vieilleville, de ne marcher que pour le service du roy, VIII, 35 dans CERTIFICAT
Que je ne partirois point sans une lettre certifficative de sa parole, VII, 7 dans CERTIFICATIF, IVE
Il le certifia de tout ce qu'il avoit veu et entendu, IV, 23 dans CERTIFIER
Affin que le soldat ne devint poultron, et pour le tenir toujours en devoir et cervelle, il faisoit donner souvent des allarmes, IX, 7 dans CERVELLE
Tout chacun s'embesoigna aux barricades, V, 15 dans CHACUN, CHACUNE
Une medaille pendante à une chaisnette d'or, VIII, 26 dans CHAÎNETTE
En ce mois chaleureux de juing où nous sommes, VII, 10 dans CHALEUREUX, EUSE
Les chiamades et salves de tant de chiormes, de sorte qu'il n'estoit pas possible d'ouyr un plus grand bruit, I, 36 dans CHAMADE
Il print ung trompette.... et la chiamade faicte, on demanda ce qu'il vouloit, III, 21 dans CHAMADE
Après que la trompette eust commencé la chamade de bien loing, on leur ouvrit fort courtoisement, IV, 16 dans CHAMADE
Il avoit le jour precedent gaigné six mille escus à la chance à trois dez, III, 20 dans CHANCE
Et que de sa vie il ne fera la guerre en son royaume, ny contre ses subjects ; car c'estoit se battre soy-mesme et brusler la chandelle par les deux bouts, X, 1 dans CHANDELLE
Leurs fourneaux, allambics, chappelles, creusets...., VI, 9 dans CHAPELLE
Et tous à la fois, donner une cargue, avec telle furie que...., V, 25 dans CHARGE
Il en portoit les armoiries en faulx escu ou chargeure sur les siennes, que les dits mauvais blasonneurs appellent sur le tout, III, 2 dans CHARGEURE
Cela advenu, on l'eust pu calompnier d'estre adherant aux rebelles (car les gens de bien et d'honneur ne manquent jamais de presteurs de charité), VIII, 7 dans CHARITÉ
Deux charniers [caisses de chair], l'un plein de venaison de cerf, l'aultre de sanglier, IV, 24 dans CHARNIER
Il faisoit mener un grand charroy de bateaux pour passer le Pau, quand il lui plairoit, I, 41 dans CHARROI
Il n'y avoit place, canton, carrefour, ny carroy...., III, 20 dans CHARROI
Six grandes coulevrines de dix-huict pieds de chasse, pour battre aux deffenses, VII, 7 dans CHASSE
Ils s'y logerent, encores qu'il y fist fort chatouilleux [dangereux], IX, 28 dans CHATOUILLEUX, EUSE
Ils servirent, pour le moins, tant que la journée dura, d'epouvantail de cheneviere, I, 41 dans CHÈNEVIÈRE
Ces trois harpies avoient, tout le matin, au desceu l'un de l'autre poursuivi, importuné et chevalé sa majesté, pour engloutir ce benefice, II, 10 dans CHEVALER
Il fist desmonter environ 70 harquebuzes à croq de dessus leurs chevalets, et les fist porter par ses gardes, VI, 15 dans CHEVALET
Ils le menerent en un parc peuplé de dains et de chevreulx, II, 4 dans CHEVREUIL
Bondissant comme un chevreuil, VI, 5 dans CHEVREUIL
... Et les poulces dedans le chien de la harquebuze...., VI, 23 dans CHIEN, CHIENNE
Entre lesquels [portraits] je choisis [j'aperçus] celluy de l'empereur aujourd'huy regnant, VI, 34 dans CHOISIR
Et firent oster de dessus son berceau les ciels, poisles et daix qui y estoient, avec les rideaux et tour du lict, III, 17 dans CIEL
Affin de clariffier [illustrer] davantaige sa race, et donner à ses enfants une plus vive couleur de noblesse, IX, 3 dans CLARIFIER
Avec festons, trophées, et merveilleuse abondance de clinquant d'or et d'argent, qui voletoit par-dessus, IV, 12 dans CLINQUANT
Ils n'avoient point de terres ni de seigneuries, methairies, clozeries, borderies, II, 17 dans CLOSERIE
Pays très mal aisé pour les coches, d'autant qu'il est montueux, VIII, 20 dans COCHE
Laquais, valets de cochiers, garsons de cuysine, IV, 12 dans COCHER
Quand on vous decouvriroit implacable, tenant votre coeur [rancune] et inexorable, I, 38 dans COEUR
Le reste des capitaines advertis de ce collere, demeurerent tous entredicts, VI, 5 dans COLÈRE
.... De quoy il entra en un merveilleux colere, VI, 19 dans COLÈRE
Il se retira en colere picarde, VI, 50 dans COLÈRE
Je ne me saurois compatir avec ses humeurs, I, 35 dans COMPATIR
Ces deux grands seigneurs qui ne se pouvoient compatir, jouoient à boute-hors, ib. II, 9 dans COMPATIR
Et n'avoit rien si odieux que l'on eust dit de luy, qu'il estoit parvenu par compere ou par comere, I, 19 dans COMPÈRE
Ces deux competiteurs et corrivaulx faisoient...., VI, 37 dans COMPÉTITEUR, TRICE
Tels complaisoient à ceulx-cy, qui, à ceste venue, les eussent abandonnez, VIII, 9 dans COMPLAIRE
Ou estre confiné en une perpetuelle prison jusques à l'entier complement de ma volonté, IV, 7 dans COMPLÉMENT
Ils le favoriseront et assisteront jusques au parfait complement de sa charge [mission], VIII, 19 dans COMPLÉMENT
Ils estoient fort experimentez au maniement des finances, et fideles comptables, VI, 41 dans COMPTABLE
Que les modestes et temporiseurs, se fiants en leurs services, le perdoient [l'avancement] tout comptant [tout net], II, 10 dans COMPTANT
Et tout en l'instant la paix fus conclucte et arrestée par sa dicte majesté, IX, 51 dans CONCLURE
C'estoit à cause des femmes que l'on detenoit concubinairement par force, VI, 5 dans CONCUBINAIREMENT
Exemptes d'avarice, cruauté, ambition, injustice et de toute concussion, IX, 1 dans CONCUSSION
Aussi à la verité, il ne fust jamais concussionnaire, VI, 11 dans CONCUSSIONNAIRE
Ils eussent esté ennemys du bien et repos de leur patrie, s'ils ne s'y fussent condescendus, I, 31 dans CONDESCENDRE
Ces deux galants arrestez furent mis en diverses prisons, pour obvier à la conference, VI, 19 dans CONFÉRENCE
Et le depescha pour la confidence qu'il avoit en lui, I, 16 dans CONFIDENCE
Par degradation d'honneur, confiscation d'estat, de biens, et confinement que l'on appelle mort civile, II, 6 dans CONFINEMENT
L'on eust irremissiblement peché de confiner avecques ung mary fascheux et incompatible une telle damoiselle, III, 7 dans CONFINER
Un troisieme brevet confirmatif des deux precedents, II, 6 dans CONFIRMATIF, IVE
Et seront par ce moyen vos deux parolles confirmatives et comme pleigées l'une de l'aultre, VIII, 4 dans CONFIRMATIF, IVE
Nous partismes de Mayence, pour venir à Coublants, aultrement Confluents, que nous disons en françois corrompu Conflans ; qui est quand une riviere entre en une aultre plus grande en laquelle elle perd son nom, comme Conflans entre Paris et le pont Charenton, etc., VIII, 29 dans CONFLUENT
Les conjurateurs ayant descouvert que...., IX, 35 dans CONJURATEUR
Il sembloit que toute la chrestienté est conjurée à sa ruine, I, 43 dans CONJURER
Ce fust aux prevosts de l'hostel de la connestablie des mareschaux et des bandes à se retirer, IV, 28 dans CONNÉTABLIE
Gens qui fort consciencieusement administroient la justice aux parties, VII, 25 dans CONSCIENCIEUSEMENT
La prudente et consciencieuse discretion de M. de Vieilleville, VIII, 10 dans CONSCIENCIEUX, EUSE
Le roy seant en son conseil d'Estat et privé, que l'on appeloit en ce temps là l'estroict conseil, VI, 35 dans CONSEIL
Or, encores que ces remonstrances fussent grandement consolatrices, II, 11 dans CONSOLATEUR, TRICE
Un homme consumé aux affaires d'Estat, IV, 14 dans CONSOMMER
Consommé aux affaires d'Estat, VIII, 17 dans CONSOMMER
L'accusant faussement d'avoir conspiré à sa mort, avec la princesse Marie sa fille, II, 2 dans CONSPIRER
Je suis rendue en France sans estre accordée, promise, ny contractée avec homme vivant, I, 26 dans CONTRACTER
Il fust receu fort honorablement, sans aucun contraste, ny apparence de reffus, IV, 9 dans CONTRASTE
Mais aussi, en contre-change de revange, des 400 arquebusiers qu'avoit amenés le capitaine Croq, il n'en reschappa que 50, I, 9 dans CONTRE-CHANGE
Ils ne s'entrentendent parler à cause du contre-son que rendent les bois, nommé par les poetes fabuleusement echo, VI, 25 dans CONTRE-SON
Ils cogneurent bien par les contre-trames de M. de Vieille-ville que...., VI, 47 dans CONTRE-TRAME
Il commencea à faire aligner et tirer le cordeau pour la citadelle, VI, 41 dans CORDEAU
Il le trouva prenant sa refection sur le flasque d'une couleuvrine, I, 43 dans COULEVRINE
Quatorze grandes coulevrines à 18 pieds de chasse, et le reste coulevrines moyennes et bastardes, VIII, 24 dans COULEVRINE
Cela n'est pas de mon histoire, mais j'en ay bien voulu reciter ce couplet [trait, chapitre] en passant, VII, 1 dans COUPLET
Douze chevaux coursiers d'Hespaigne, IV, 12 dans COURSIER
Comme ung brave seigneur, monté sur ung furieux coursier, VI, 11 dans COURSIER
Roussins de Prusse, et doubles courtaux de Dannemark, V, 8 dans COURTAUD, AUDE
Des ungs il fut reçu cordialement, des aultres à la courtisanne, VI, 33 dans COURTISAN
Puis furent amenez en la grande sale, qu'ils trouverent si riche parée, et le couvert de quatre longues tables si bien ordonné que...., V, 12 dans COUVERT
Et l'ayant cramponnée, luy et ses soldats, se lancerent à corps perdu sur la parmente, I, 10 dans CRAMPONNER
Ho le meschant crapaut françois !, V, 10 dans CRAPAUD
Et pour mettre la derniere main à ce très excellent creon, elle n'avoit pas encores saeze ans accomplis, III, 7 dans CRAYON
Il me depescha devers sa majesté pour luy porter, tant par creance que par escrit, tout ce qu'il avoit faict, X, 25 dans CRÉANCE
En ce pays-là le charroy n'a point de credit, et n'y en peult-on mener, X, 24 dans CRÉDIT
Si par crevecoeur du rejet que vous...., IV, 9 dans CRÈVE-COEUR
Que, sans le respect qu'il portoit au roi, il eust faict crever de harquebuzades tous les mareschaux de logis, III, 10 dans CREVER
Et à tous ceux qui auroient des chevaux criarts, de leur lier et serrer la langue, V, 11 dans CRIARD, ARDE
S'estant doncques mis à l'une des croysées de la fenestre, et les dits sieurs en l'autre, II, 11 dans CROISÉE
Joinct les ordinaires commissions des creues et recreues, que l'on distribue par toutes les provinces, causées sur levées des deniers, pour la subvention de ses affaires, IV, 5 dans CRUE
Parc de vignoble où il se cueult tous les ans environ deux cents queues de vin blanc et clairet, II, 10 dans CUEILLIR
Armés de greves, genouilleres, cuyssots, cuyrasse, VII, 13 dans CUISSARD
Aussi blanches que cignes, III, 30 dans CYGNE
Avec leurs belles halebardes à longues dagues et de nouvelle façon, VI. 2 dans DAGUE
Il faisoit plus grande profession de courtisan et dameret à se curieusement vestir, que des armes et de guerrier, II, 12 dans DAMERET
M. de Vieilleville luy darda à cette parole sa dague, VI, 46 dans DARDER
.... Et plustost desbonder [faire sortir, mettre en campagne] toute la ville de Paris, que de faillir à l'execution de cette entreprise, IX, 41 dans DÉBONDER
Il [un fort] me serviroit de courtine pour la ville de Metz, si l'Empire se vouloit desbonder pour la recouvrer, VI, 34 dans DÉBONDER
Les quels, après s'estre enivrez, se sont battus et tuez, et, par un desbord desesperé, ont entré aux eglises et ravagé...., VIII, 11 dans DÉBORD
Les conjurateurs scamperent jour et nuict, qui par la Seine, qui à cheval, qui à pied, pour se saulver, IX, 25 dans DÉCAMPER
... Aultres douze, qui dudit lieu, portoient leur descharge [la charge apportée par les douze premiers chevaux] à Bouloigne, III, 28 dans DÉCHARGE
Sans oublier de luy faire changer de cheval, et deschausser les esprons, VIII, 38 dans DÉCHAUSSER
De m'estendre et deschiffrer par le menu l'excellence de ce festin, seroit une superfluité subjecte à mocquerie, IV, 12 dans DÉCHIFFRER
Les daces, gabelles, traictes, dohannes, subsides, impositions, decimes, subventions, emprunts et tant d'autres termes exactaires, des quels pour le jour d'hui la France abonde, n'estoient encore en usage, I, 45 dans DÉCIME
Quand il vint à la declinaison [déclin] de sa vie, I, 25 dans DÉCLINAISON
La declinaison du jour les y appelloit, VIII, 24 dans DÉCLINAISON
Il commence à crier : charge ! charge ! et puis descoche à toutes brides, la lance en l'arrest, VI, 25 dans DÉCOCHER
Quand Son Altesse en sceut la desconvenue, elle en cuyda mourir de raige et de despit, V, 16 dans DÉCONVENUE
Sa majesté s'estoit descouchée de sa chambre [avait couché ailleurs] pour parler à luy à part, IV, 4 dans DÉCOUCHER
C'est le plus court, et c'est hors de la descouverte [vue] de deux petits chasteaux qui...., VI, 44 dans DÉCOUVERTE
Il y avoit cinquante arquebuziers à cheval qui servoient à faire les descouvertes, et escarmoucher çà et là, VII, 17 dans DÉCOUVERTE
Sa Majesté le tenoit en reputation d'yvroignerie, comme, à la verité, il en est fort descouvert [convaincu], VIII, 23 dans DÉCOUVRIR
Je me desdaignai [je pris en mépris] bien fort de son ingratitude, VI, 34 dans DÉDAIGNER
Sa majesté establit M. le mareschal de Vieilleville son lieutenant general au dict siege d'Angely, se desdaignant d'y estre en personne, IX, 44 dans DÉDAIGNER
Il esperoit, dedans Pasques [avant Pasques], en rendre bon compte à Sa Majesté, I, 40 dans DEDANS
Il luy met un assez riche rubys dedans le doigt, qu'il tira du sien, VI, 43 dans DEDANS
Ces millors mauldissoient l'intemperature de leur climat d'estre si deffectueuse en telles raretez, III, 28 dans DÉFECTUEUX, EUSE
La courtoise deference qu'il luy vouloit faire de sa charge, X, 17 dans DÉFÉRENCE
Je luy eusse deferé et remis ma charge entre les mains, X, 16 dans DÉFÉRER
Il lui donna au deloger, outre tout cela et son deffray...., III, 12 dans DÉFRAI
Par degradation d'honneur, confiscation d'estat, de biens, et confinement, II, 6 dans DÉGRADATION
Qu'ils meriteroient tous deux une honteuse degradation d'armes et de tout honneur, VI, 13 dans DÉGRADATION
Nycolas fust condampné à estre desgradé des armes et de tout l'honneur, VI, 21 dans DÉGRADER
Ils se desjeunerent [firent leur profit] de ce butin, en se retirant à Thoul, VII, 3 dans DÉJEUNER
Sur le delogement fuyard du prince d'Oranges, I, 7 dans DÉLOGEMENT
De là est venu le proverbe, desloger sans trompette, qui s'approprie communement à ceux qui, tremblants de peur, se derobent de quelque lieu sans faire bruit, I, 7 dans DÉLOGER
En moins de quatre desmarches, il luy fist perdre toutes ses escrimes, VI, 5 dans DÉMARCHE
Les trois canonnades tirées, on desmare, flottants les 15 galeres ensemble, I, 37 dans DÉMARRER
Luy disant, qu'il allast vomir ses desmenteries ailleurs, IX, 12 dans DÉMENTI
Depuis qu'il est parvenu au supresme grade d'honneur de la chrestienté, par la demission que luy a faicte de la couronne imperiale l'empereur Charles V son frere, VIII, 26 dans DÉMISSION
Veu que son visage demonstroit quelque fascherie, I, 35 dans DÉMONTRER
J'ay esté conseillé de donner à chacun des quatre mareschaux de France ung departement de toutes les provinces.... leur departant la France en quatre...., X, 1 dans DÉPARTEMENT
On connoist toujours de quelle nation est un homme, ou par le langage, ou par sa façon de vivre ordinaire, ou par l'habillement, ou bien par quelque trait naturel de son ramaige qui lui eschappe quand il s'oublie, pour quelque depaysé qu'il soit, II, 1 dans DÉPAYSER
La royne, très desplaisante de ceste nouvelle, luy dist...., VIII, 42 dans DÉPLAISANT, ANTE
Ayant tant faict d'insignes et valeureux gestes, braves et admirables deportements, VI, 29 dans DÉPORTEMENT
Sans doubte l'amiralle de Bryon l'avoit desancré du coeur et de l'amitié du feu Roy, II, 9 dans DÉSANCRER
Il la desarme [depouille] maintenant de ses pierreries et riches joyaulx, II, 11 dans DÉSARMER
Ces instantes prieres luy desarmerent ce martel de la fantaisie, et le firent plier à misericorde, VII, 4 dans DÉSARMER
Il prand le courrier et le meine au lieu de la conference, qui ne s'estoient point desassemblez, IX, 51 dans DÉSASSEMBLER
Il print si à coeur ceste desastreuse nouvelle, qu'il en fust fort malade, IX, 31 dans DÉSASTREUX, EUSE
Avec ung bruict desesperé d'harquebuzades, trompettes...., IX, 6 dans DÉSESPÉRER
Le païs estoit si detrempé que l'on ne pouvoit quasi marcher, IV, 32 dans DÉTREMPER
Il demeura sur l'heure en suspens et, comme l'on dict, entre deux et as, s'il en devoit parler à son bon compere, II, 8 dans DEUX
Il se jectoient sur les marchands et les desvalisoient de l'argent de leurs marchandises, VI, 3 dans DÉVALISER
Ce grand prince, quelques heures devant mourir, I, 47 dans DEVANT
Ils avoient eventré 15 ou 16 corps morts des Bourguignons, et devidoient leurs trippes comme trippiers à la riviere, IV, 32 dans DÉVIDER
De battre et forger de la monnoie au coing de leurs armes, avec divises faictes à plaisir, VI, 9 dans DEVISE
Il s'aidoit dextrement bien de la halebarde, VI, 5 dans DEXTREMENT
Artifice diabolique, VI, 47 dans DIABOLIQUE
Elle n'espargne aulcune despence pour decorer et diaprer sa maison et ses couches, II, 12 dans DIAPRER
Trois bons grands batteaulx bien couverts et diaprez des armoiries de M. de Vieilleville, VIII, 8 dans DIAPRER
Tant pour les beautez, que pour toutes aultres dyapreures, dont les dames se sçavent embellir, VI, 39 dans DIAPRURE
Quand le greffier eust achevé de lire son dictum...., VI, 19 dans DICTUM
Les papes, archevesques, ny evesques, mesme le diocesain, n'y ont que veoir, III, 5 dans DIOCÉSAIN, AINE
La memoire de cette bataille qui estoit encore recente, d'autant qu'il n'y avoit pas cinq ans à dire, les avoit ainsi enflammez, I, 3 dans DIRE
Cent ou six-vingts picqueurs, qui avec leurs trompes disoient la mort du cerf, IV, 12 dans DIRE
Sans discretions de treves ni de paix [sans y avoir égard], IV, 29 dans DISCRÉTION
Comba, qui estoit dispost et fort, le pousse et renverse par terre, VI, 46 dans DISPOS
Et en ung bal royal, il avoit, par sa disposition et bonne grace, la principale vogue, VI, 36 dans DISPOSITION
Ils se disoient des environs du distric de Gibraltar, V, 21 dans DISTRICT
Il a esté basti pour precher et dogmatizer une nouvelle religion, VIII, 12 dans DOGMATISER
Ces deux sieurs que l'on appelloit les deux doigts de la main, II, 11 dans DOIGT
Un gentilhomme qui estoit domestiquement à son service, I, 33 dans DOMESTIQUEMENT
La donnaison demeura en sa force, comme faite entre vivants, I, 32 dans DONATION
Ordonnant aux abbés de donner aux stropiats pension annuelle pour le reste de leur vie ; et dure ceste institution jusques aujourd'hui, que l'on appelle ung donné, qui se court et se brigue, quand il vacque, par tous les soldats qui...., III, 9 dans DONNÉ
Sa liberalité y estoit sur-tout très necessaire ; d'aultant que s'il n'eust amplement doré ses parolles, il n'eust pas...., X, 21 dans DORER
C'est, monsieur, dit M. de Grignan, ce qui me dragonne l'esprit, I, 38 dans DRAGONNER
Ce qui plus me trouble et dragonne l'ame, est que...., VII, 26 dans DRAGONNER
Il sembloit voir une armée drillante de fourmis qui porte et traisne en sa fourmilliere tout ce qu'elle trouve, V, 4 dans DRILLER
Le roy confessa n'avoir receu en sa vie aultant de plaisir pour une drollerie champestre, III, 9 dans DRÔLERIE
S'il est trouvé que quelqu'un ait escarté ou caché les siennes [armes], il sera pendu et estranglé, VIII, 11 dans ÉCARTER
Jusqu'aux fers d'or sur les escarpes de velours, qui avoient en ce temps la grande vogue, V, 32 dans ÉCHARPE
Une grande sortie sur le reste fit un merveilleux eschec sur les Turcs, I, 41 dans ÉCHEC
M. de Vieilleville, qui avoit laissé M. le prince de la Roche-sur-Yon en peine de lui, le voulut bien lever de cet eschec [inquiétude], IV, 4 dans ÉCHEC
Ils ont avec eulx douze charrettes d'eschales, de la mesure qu'il les fault, V, 23 dans ÉCHELLE
Le premier eschelon pour parvenir à ce grand bien de paix est la trefve, IX, 49 dans ÉCHELON
Il le supplia de l'en esclarer [informer, instruire], VI, 18 dans ÉCLAIRER
Dès le mois de septembre, les vents et les pluyes commencent à s'esclore d'estrange façon, III, 20 dans ÉCLORE
On n'attendoit pas le jour esclore pour venir aux attelliers, V, 4 dans ÉCLORE
Reservant, par ceste effrontée escorniffleurie, les deux tiers de son revenu, IX, 3 dans ÉCORNIFLERIE
On trouve aussi indicter : Peines indictées, VI, 1 dans ÉDICTER
....qui me fait vous prier de croire mon conseil et de l'effectuer, III, 5 dans EFFECTUER
Et sur le reffus qu'en retiera sa majesté, le dict duc de Montpensier s'advança fort effrontément de proferer de telles paroles...., IX, 47 dans EFFRONTÉMENT
Un si effrayable incendiaire, VI, 28 dans EFFROYABLE
Tout chacun s'embesoigna aux barricades [se mit à les faire], V, 15 dans EMBESOGNÉ, ÉE
.... Qu'il devoit estre en quelque imboscade pour l'attraper au passaige, VIII, 36 dans EMBUSCADE
Il s'advisa encore d'une grande ruse pour mieux couvrir son desseing, et enmanteler son entreprise, VI, 45 dans EMMANTELER
Ainsy ce roy oinct et gressé de ceste emmielleure [paroles douces et flatteuses], VII, 18 dans EMMIELLURE
Doubles canons de calibre d'empereur, VIII, 24 dans EMPEREUR
Marchands qui vont à l'emploicte, sont tousjours bien garnis et montés, IV, 17 dans EMPLETTE
On leur faict accroire que l'on peult empoisonner une lettre par la pouldre que l'on met sur l'escriture, VI, 10 dans EMPOISONNER
Nous reprenions de ceste empreinte la ville...., II, 13 dans EMPREINTE
M. de Vieilleville, saichant ceste encloueure [personne ne voulant proposer la paix], envoya un moyne fort eloquent et hardy devers le roy d'Hespaigne, VII, 18 dans ENCLOUURE
Et s'asseuroient que sa presence les preserveroit de tous dangiers et encombres, IX, 5 dans ENCOMBRE
Le serment presté, M. de Laubespine l'endossa sur ces lettres sur le champ, IV, 4 dans ENDOSSER
S'il ne l'eust requis de la vie, il l'eust assommé de l'ast, mais il n'en endossa seulement que trois ou quatre coups, le laissant en un très piteux estat, VI, 5 dans ENDOSSER
L'empereur s'est saezy des villes imperialles de Cambray, Utrecht et du Liege qu'il a enervées de l'empire, les ayant unies et incorporées à sa comté de Flandres, IV, 8 dans ÉNERVER
Il n'avoit pas voulu lui accorder environ dix mille livres de rente à prandre et enerver sur le plus beau et clair domaine de l'abbaye de St-Denis, pour joindre et incorporer à sa ville de Beaumont-sur-Oise, IX, 32 dans ÉNERVER
Il cela le desastre du mareschal de Saint André, de paour d'enfieller ceste très douce nouvelle de la mort d'un si excellent personnaige, VIII, 40 dans ENFIELLER
Il fault faire à son ennemy pont d'argent quand il enfile la fuicte, VI, 24 dans ENFILER
M. D'Aumalle enfourna [enfila] ce destroict, qui representoit le chemin de Chamberry au Montcenys, IV, 25 dans ENFOURNER
Se maudissant de s'estre ainsi laissé infatuer et engamer de son opinion, VII, 14 dans ENGAMER
En combien de perils et dangiers nous allons engoulfer, par ung chemin estroict de 30 lieues de long, où...., IV, 24 dans ENGOUFFRER (S')
Ils s'entre-appeloient bel oncle, beau cousin et beau neveu ; coutume qui dure encore entre les grands, I, 34 dans ENTR'APPELER (S')
Les ungs ont souillé leurs livres d'injures et convices, s'entreappellant par animosité huguenots...., IX, 4 dans ENTR'APPELER (S')
Et dura ce passe-temps de s'entreharquebuzer, quatre jours, VII, 10 dans ENTR'ARQUEBUSER (S')
Le prevost leur vint dire qu'ils s'entre-confessassent et qu'ils ne seroient pas le lendemain à telle heure en vie, VI, 36 dans ENTRE-CONFESSER (S')
Avec une lettre de sa main, comme les rois s'entrescrivent, non point pour affaires, mais...., II, 5 dans ENTR'ÉCRIRE (S')
Et s'entre-demandent, qui vive, qui va là, le mareschal se nomme le premier, VIII, 37 dans ENTRE-DEMANDER (S')
De sorte que nous vivions en toute seureté, et s'entrefestoyoit-on à tour de role et à l'envi, IX, 9 dans ENTRE-FESTOYER (S')
Il suivoit, par son entregent, les tables des princes et seigneurs de la cour, pour espargner, IX, 3 dans ENTREGENT
Quand on voyoit pages ou laquais s'entre-gourmer, on disoit qu'ils se confessoient comme les cordeliers de Metz, VI, 36 dans ENTRE-GOURMER (S)
Veu que leurs maistres s'entre-guerroient à toute outrance devers la frontiere de Valenciennes, VI, 13 dans ENTRE-GUERROYER (S')
Ils s'entrembrassent avec protestation d'oublier toutes choses, II, 1 dans ENTR'EMBRASSER (S')
Incessamment il s'opposoit aux entremises et negociations ou des treves ou de la paix, I, 6 dans ENTREMISE
En s'entre-pardonnant les courses, bruslements, meurtres et voleries qu'ils avoient exercés les uns contre les autres, X, 6 dans ENTRE-PARDONNER (S')
Et s'entre-promirent la foi de ne s'abandonner jamais, VIII, 16 dans ENTRE-PROMETTRE (S')
Afin que l'on tire nuit et jour, il faut que les canoniers alternativement s'entre-rafraichissent, V, 25 dans ENTRE-RAFRAÎCHIR (S')
C'est irriter horriblement la majesté divine, que les chrestiens s'entre-ruinent d'une si cruelle façon, VII, 8 dans ENTRE-RUINER (S')
M. de Nevers mist pied à terre, et tous semblablement, pour s'entre-saluer et caresser, V, 24 dans ENTRE-SALUER (S')
L'homme et la femme, s'estants embrassés toujours de trois pas en trois pas, tant que la danse dure, ne font que tourner, virer, s'entre-soulever et bondir, VI, 36 dans ENTRE-SOULEVER (S')
Il estoit en partie cause de ce combat, pour avoir luy mesme interpreté en trop maulvaise part ce mot d'entretenir, sur lequel fut fondée la querelle [de Jarnac et la Châtaigneraie], II, 13 dans ENTRETENIR
Les esclairs et tonnerres de l'artillerie de chasque costé, qui s'entretiroient incessamment, v, 8 dans ENTRE-TIRER (S')
Cette louable coustume, observée entre les grands princes, de s'entre-visiter par une amiable congratulation, VIII, 17 dans ENTRE-VISITER (S')
.... Sans s'entrevoir ; car jamais les roys ne se voyent, au moins que bien rarement, de peur que l'entrevue ne leur face tomber en mespris les uns des aultres, VII, 20 dans ENTREVOIR
Il fit entreprise avec une grosse armée de invahir le royaume de France, I, 16 dans ENVAHIR
Les trompettes ne s'espargnerent pas, III, 15 dans ÉPARGNER
Depuis que l'espavente se met en un royaume, 500 hommes en feront fuir dix mille, I, 18 dans ÉPOUVANTE
Il n'y avoit que ce populace de Paris qui s'espavante incontinent, VIII, 35 dans ÉPOUVANTER
....qu'il s'en faisoit fort d'en vuider l'eau.... et estant le tout espuisé...., IX, 27 dans ÉPUISER
M. de Lezigny accompagné de sa squadrille de commissaires et clercs des vivres, IV, 14 dans ESCADRILLE
Et quelques scouadrilles de gens ramassés, v, 3 dans ESCADRILLE
Scadrons de cavallerie ligiere, IV, 14 dans ESCADRON
Et fist crier par les soldats : escalle, escalle [échelle], à la sape, à la sape, V, 6 dans ESCALE
Et fut faict commandement à tous les capitaines de gens de pied, d'envoyer une escouade de leurs compaignies, v, 26 dans ESCOUADE
Le sergent-major est tenu d'assister à toutes les executions de justice avec une scouadre de soldats, que chaque capitaine doit fournir à son tour, VI, 19 dans ESCOUADE
En moins de quatre desmarches, il luy fist perdre toutes ses escrimes, VI, 5 dans ESCRIME
Un sols, demysols, carolus et aultres especes françoyses, VI, 8 dans ESPÈCE
Nonobstant toutes les rigueurs, aguets et espionnaiges des deux freres, VIII, 16 dans ESPIONNAGE
Tuants tout ce qui le suivoit, sans espargner les staffiers, que l'on appelle en nostre langue lacquets [il s'agit d'Espagnols], v, 12 dans ESTAFIER
Depuis que les bas de soye, ras de Millan, et d'estame, ont eu la vogue et le cours en ce royaume, IV, 27 dans ESTAME
Il est stomacqué merveilleusement, que vous ayez faict tuer domp Alphonse de sang-froid, V, 17 dans ESTOMAQUER (S')
De quoy plusieurs bien grands s'estomacquerent bien fort, VI, 39 dans ESTOMAQUER (S')
Les capporaulx sont tenus de l'appliquer à l'estrapade, IV, 13 dans ESTRAPADE
Et s'il y eust eu une strapade en la ville, ils se pouvoient bien asseurer d'y servir d'exemple d'une telle abomination, V, 21 dans ESTRAPADE
Il eust l'estrapade, c'est à dire trois traicts de corde bien roides ; et estoit si haulte qu'il en cuyda mourir, VI, 3 dans ESTRAPADE
Aux estropiats qui avoient perdu bras et jambes, III, 9 dans ESTROPIAT
Il donna l'avis d'estançonner la grosse tour de quatorze gros chesnes.... le feu mis à la mine ne peult emporter que la moitié de la tour, à cause desdits estançons, II, 16 dans ÉTANÇONNER
Pour vous faire rendre Metz, Thoul et Verdun, dont vous avez desja faict estat, pour l'estendue [extension] des limites de vostre couronne, IV, 18 dans ÉTENDUE
L'argentine rondeur de la lune, l'estincellement des estoilles, III, 7 dans ÉTINCELLEMENT
Ils avoient des medecins atiltrez, qui ne failloient de leur mander l'yssue de leurs patients, quand ils estoient d'estoffe, II, 10 dans ÉTOFFE
Le dit sieur de Vieilleville fut [alla] estrader avesques 200 salades, II, 13 dans ÊTRE
Il l'avoit faict bransler et quasi quicter les estrieux, VII, 27 dans ÉTRIER
La noblesse de France excelle toute autre de ce monde, I, 2 dans EXCELLER
Ces exemplaires et terribles chastiments, VII, 4 dans EXEMPLAIRE
.... Et en tirer exemplairement la punition de leurs offenses, V, 29 dans EXEMPLAIREMENT
Ils avoient esté là devant unze jours, sans exploicter [avancer] que bien peu, VII, 10 dans EXPLOITER
De quoy ces princes rioient si fort, qu'ils en tomboient en spasme et estaze, v, 26 dans EXTASE
Le contre-son que rendent les bois, nommé par les poëtes fabuleusement echo, VI, 25 dans FABULEUSEMENT
Facetieusement et comme par raillerie, II, 16 dans FACÉTIEUSEMENT
En toutes les factions, prises des villes et generallement toutes entreprises qui s'offrirent, il fut toujours des premiers, I, 2 dans FACTION
....Et se jecte tout vestu sur un fagot de paille, V, 15 dans FAGOT
.... De n'ouvrir point leurs portes à gens de guerre, soubs une simple lettre de cachet que l'on falsifie souvent, VIII, 7 dans FALSIFIER
Il leur manda par ung trompette, qu'il n'avoit pas agreables telles fanfares [réception triomphale], x, 13 dans FANFARE
Bataillon de fantachins, VI, 15 dans FANTASSIN
Ils descouvrirent dedans le fenil de son logis sous de la paille et du foing...., III, 12 dans FENIL
Le bourreau, avec un pillon de la mesme longueur et façon que ceux des ferreurs de fillace, mais de fer, leur rompit et brisa les membres, III, 11 dans FERREUR
Ce feu ardent [fou, emporté] de Chavigny a...., VI, 48 dans FEU
Il lui respondit que ouy, en arriere-fief ; mais qu'en proche fief, il tenoit de M. de Vielleville, V, 30 dans FIEF
Tous les nobles de son royaume, ayants terres et seigneuries fieffées et hommaigées, V, 1 dans FIEFFER
Encores que le regnard [le comte d'Egmon] soit bien cault et rusé, si est-ce que je luy baille le fil [je l'attrape] par mon trompette [un trompette qu'on lui envoyait avec un faux avis]...., VI, 45 dans FIL
Pour la file [l'envoi] de nos vivres, et pour la seureté du passaige de France en Allemaigne, IV, 21 dans FILE
Ils firent en leur salve durer ou filer une scopeterie de harquebuzades plus d'une heure, III, 10 dans FILER
C'est tout le meme langaige que mondict maistre a flagorné aux oreilles du duc de Nevers, V, 2 dans FLAGORNER
Attendu la très dangereuse combustion que pouvoit faire flamber en icelluy ceste diversité de religions, VIII, 16 dans FLAMBER
Par ses blanderesses et flateuses persuasions, il attirera la royne mere, VIII, 16 dans FLATTEUR, EUSE
Caprioles, tours et destours, fleurettes drues et menues, gamberottes, bonds et sauts, IV, 12 dans FLEURET
Tous les mats flottants de banderolles semées d'aigles de l'empire, VIII, 24 dans FLOTTER
S'estimant bien fortifiez et asseurez par sa presence, en telle fluctuation d'affaires et de troubles qui pour lors regnoient, VIII, 7 dans FLUCTUATION
Une fleute-traverse, que l'on appelle à grand tort fleuste d'Allemand ; car les François s'en aydent mieulx...., VI, 11 dans FLUTE
À cause des mechants fondriers chemins qui sont en ce pays-là, V, 5 dans FONDRIER
L'artillerie ne pouvoit aller qu'à force de leviers, à cause des fondrieres où elle s'en terroit ordinairement, IV, 32 dans FONDRIÈRE
Ses mariniers firent telle diligence de lever l'ancre, et faire, comme dit est, force et volte, que...., I, 37 dans FORCE
... Non force [qu'importe], dist M. de Vieilleville, nous avons du temps assez, V, 5 dans FORCE
Un forcené de l'amour d'une vefve nommée...., II, 2 dans FORCENÉ, ÉE
M. de Montpensier s'opposeroit formellement à toutes mes ordonnances, X, 1 dans FORMELLEMENT
Il avoit esté contraint de se retirer en son logis et y tenir fort cinq ou six heures, I, 20 dans FORT, ORTE
Nous ne sommes ny à l'empereur ny au roy de France, mais soldats de fortune, qui la cherchons partout où nos advertissements nous guident, VI, 18 dans FORTUNE
Tous soldats qui sont fortunez [qui ont été privés] à la guerre de leurs membres, à faulte desquels ils ne peuvent plus porter les armes, III, 9 dans FORTUNÉ, ÉE
On trouve fougousité, formé de fougueux : M. de Senneterre se prevalust beaucoup de ceste picardesque fougousité, VI, 50 dans FOUGUE
Comme mieux cognoissant les affaires, foules et necessités de la Germanie, IV, 2 dans FOULE
....De repudier ainsi, à la vollée, des princesses de bien et d'honneur, foulant leur reputation, II, 2 dans FOULER
.... Et leurs soldats, quasi tous, morrions et fourniments dorez, V, 32 dans FOURNIMENT
Le roy François le grand leur donna ce nom de legionnaires ; car ils s'appeloient au temps passé francs-archiers, et, en Bretaigne, francs-taupins, VII, 3 dans FRANC-TAUPIN
....Avec une lettre escrite de sa main, comme les roys s'entrescrivent, non point pour affaires, mais pour se fraterniser privéement, II, 5 dans FRATERNISER
Il eut une arquebuzade sur son casque qui ne fit que frayer, IX, 28 dans FRAYER
....Que le premier navire.... de quelque marchandise qu'il eust esté freté...., I, 31 dans FRÉTER
.... D'où estoit provenue ceste froideure entre Chavigny et les capitainnes, VI, 49 dans FROIDURE
Ce tourillon avoit plus tost façon d'une fuye que d'une forteresse, VII, 12 dans FUIE
Des barricades, non pas de pippes ny d'aultre fustaille, mais de massonnerie, VII, 15 dans FUTAILLE
Sur le delogement fuyard du prince d'Oranges, I, 7 dans FUYARD, ARDE
Les plate-formes estoient revestues et gabionnées, VII, 16 dans GABIONNER
En assez brave equippage ; mais approchant plus de la grossiere mode de la Germanie que du garbe françois, VI, 6 dans GALBE
Il fauldra qu'il nous viennent apprendre nostre garbe à faire une course de droict fil, sans bransler, ny chocquer des genouilleres la barriere, VII, 24 dans GALBE
Tous deux le galopperent de telle façon d'injures et de pouilles, qu'il eust voulu estre mort, III, 13 dans GALOPER
Six vingts bons chevaux et bien armez jusques à la haulte piece et garde-bras, IV, 27 dans GARDE-BRAS
Ils tiroient harquebuzades et garrots d'arbalestre sur notre bagaige, IV, 31 dans GARROT
Armé de greves, genouilleres, cuyssots, cuyrasse, VII, 13 dans GENOUILLÈRE
....qu'il falloit sortir en campaigne avec les cornettes hespaignolles, pour servir de gluaux à ceux de l'armée imperiale, V, 15 dans GLUAU
.... Et la pluspart des goujarts, V, 6 dans GOUJAT
Jusques au goulet des rivieres de Garonne et Gironde en icelle mer, I, 43 dans GOULET
....N'eust voulu recevoir une grade s'il n'eust pensé en estre bien digne, I, 19 dans GRADE
Honorez du grade de chevalerie, III, 25 dans GRADE
Il arriva en son camp où fust faict grandissime allaigresse pour sa reconvalescence, IV, 31 dans GRANDISSIME
Et à cause des terres qui sont fort grasses en-ce païs-là, homme ny cheval ne pouvoit marcher avant ny arriere, II, 13 dans GRAS, ASSE
Et les corselets gravez, avec les bourguignotes de mesme, V, 32 dans GRAVER
N'y prendre aulcune chose que de gré à gré, et en payant raisonnablement, V, 6 dans GRÉ
Quatre grands roussins gris-pommelez, VIII, 28 dans GRIS, ISE
Ils voulurent grou meler, disants avecques grands blasphemes, qu'on leur faisoit tort, II, 18 dans GROMMELER
S'il eust vu deux galeres l'approcher avec la voile, il se fust aidé de leur vent et eust pris la guerite [la fuite], I, 12 dans GUÉRITE
Le mareschal [prisonnier] le pria de luy faire bonne guerre, et qu'il ne se souvint du passé, VIII, 38 dans GUERRE
Laissant le tout sur sa guerriere experience, IX, 5 dans GUERRIER, IÈRE
Quatre guilledines d'Angleterre bien choisies, III, 23 dans GUILLEDIN
Ne saichants par quel bout y commencer, ils habillerent bien fort à rire aux viels guerriers, II, 18 dans HABILLER
Il y avoit grande presse pour achepter des maisons à Theonville et s'y habituer, VII, 16 dans HABITUER
M. le connestable arrivé, le roi lui va dire assez hagardement telles paroles, V, 30 dans HAGARDEMENT
Tout le monde estoit logé à l'estoille, et campoit à la haye, à faulte de trouver villaiges, IV, 25 dans HAIE
À cause des bois, halliers et grosses houssieres qui nous couvroient au sortir de la ville, V, 6 dans HALLIER
Voyez si ce meschant sceyt desguyser le haranc-sor [trame, complot], VI, 23 dans HARENG
Et s'il ne l'eust requis de la vie, il l'eust assommé de l'ast, VI, 5 dans HAST
Tous gentilshommes ayants haute justice ou plain fief de haubert, IX, 30 dans HAUBERT
Il se voulut lever de là ; car le coeur luy haulsoit, et commencoit à s'esmouvoir et attrister jusqu'aux larmes, II, 11 dans HAUSSER
Les Suisses firent, sur le gros du combat, haut le bois ; et ne fut pas possible de les faire combattre, I, 44 dans HAUT, AUTE
Mandant à vostre soeur, par ung roi d'armes, aultrement le herault Valois, si...., VIII, 32 dans HÉRAUT
Tous les nobles de son royaume, ayants terres et seigneuries fieffées et hommaigées, V, 1 dans HOMMAGÉ, ÉE
Sa Majesté fit depescher, emologuer et verifier en la cour les lettres, I, 31 dans HOMOLOGUER
Omologuer, IX, 51 dans HOMOLOGUER
Il fut nourri enfant d'honneur de serenissime princesse madame Loyse de Savoye, I, 2 dans HONNEUR
Je vous fais present de cestuy-cy.... pour vous suivre et faire service toute sa vie comme à son pere d'honneur..., III, 6 dans HONNEUR
Et les picques de Byscaye, aux poignées de velours, houppes de franges de soye, v, 32 dans HOUPPE
On ne sçeit encores laquelle des deux, au vray, l'empereur vouldra attacquer, pour les ruses fainctes et hourvaris, dont il a coustume d'user en toutes ses entreprises, V, 9 dans HOURVARI
Le premier qui hue le lou [crie au loup] anime tous les autres pastres et paysans à faire le semblable, I, 44 dans HUER
Leurs esclairs [des armes], rayons et treluisements nous esblouyssoient, et humoient la veue, VI, 39 dans HUMER
La royne d'Angleterre estoit decedée de sa maladie incurable, qui estoit hydropesie formée, VII, 20 dans HYDROPISIE
Quand on vient à contempler celles [les dames] qu'ils ont tant hyperbolisées (pour user du mot de leur plus riche figure et sans laquelle leur poesie demeure fort seiche), III, 7 dans HYPERBOLISER
Ignorez-vous que, quand cette idole de M. l'eschevin aura donné le mot, qu'ils ne le changent pas entre eux ?, IV, 14 dans IDOLE
Et y a tantost deux cens ans qu'il [M. d'Espinay] possedoit dès ce temps-là toutes les terres et seigneuries qui sont aujourd'hui en leur maison, comme il se peult lire autour de sa sepulture ; qui fait bien juger qu'ils sont plantez de immemorable ancienneté, III, 5 dans IMMÉMORABLE
De toute immemoriale ancienneté, IV, 8 dans IMMÉMORIAL, ALE
De tout temps immemorial, IV, 14 dans IMMÉMORIAL, ALE
Amitié, qui se convertira en une haine pernicieuse et inimitié immortelle, si vous la mesprisez, IV, 9 dans IMMORTEL, ELLE
Le Bailly, qui estoit imperialiste et installé par la douairiere de Lorraine, niece de l'empereur...., V, 7 dans IMPÉRIALISTE
Et prindrent tous ceste reprimande de très bonne part, comme d'un seigneur illustré de ceste imperieuse dignité de mareschal de France, IX, 50 dans IMPÉRIEUX, EUSE
Quand on vous découvriroit implacable, tenant vostre coeur [rancune] et inexorable, I, 38 dans IMPLACABLE
Une entreprise qui importe la conqueste d'une province, VII, 7 dans IMPORTER
Sa venue ainsi à l'improviste et inopinée, I, 32 dans IMPROVISTE (À L')
.... Non toutefois sans y estre tenus par une grandissime et à jamais inacquitable obligation, II, 11 dans INACQUITTABLE
Et les habitants, en plusieurs endroicts de pays et contrées, sont fort barbares et incivils, VIII, 20 dans INCIVIL, ILE
Je viens de voir disputer devant le roi de l'incompatibilité de ces deux estats de connetable et marechal de France que vous tenez, II, 9 dans INCOMPATIBILITÉ
Les quinze luy ont bientost quitté toute la charge, le connoissant incompatible [insociable], II, 2 dans INCOMPATIBLE
Les deux estats [emplois] estoient sans doute incompatibles, II, 8 dans INCOMPATIBLE
Les electeurs du Saint Empire, aux quels ceste incorporation [des villes impériales à la France] touchoit plus qu'à tout aultre...., IX, 24 dans INCORPORATION
Ils estoient d'advis que l'on incorporast les villes de Thoul et de Verdun à ce gouvernement, V, 28 dans INCORPORER
Incroyablement aise de l'assurance qu'il avoit qu'il seroit le très bien venu, II, 7 dans INCROYABLEMENT
Le roi fut indiciblement aise de le voir, IX, 32 dans INDICIBLEMENT
Il veult oublier cette indignité pour ne troubler le service du roy, IX, 5 dans INDIGNITÉ
Tous ensemble forment une indissoluble amitié, pour abymer les Lutheriens, VIII, 16 dans INDISSOLUBLE
Et suis très desplaisant de ce qui en est advenu ; mais les occasions m'en estoient inevitables, IX, 22 dans INÉVITABLE
Quand on vous decouvriroit implacable, tenant vostre coeur [rancuneux], et inexorable, I, 38 dans INEXORABLE
....Laquelle les receut avec ung aise inexprimable, II, 9 dans INEXPRIMABLE
Et avoit l'on renforcé de fanterie les garnisons de Champaigne et de Picardie, III, 1 dans INFANTERIE
Il n'estoit aucun besoing d'y en installer un plus chevaleureux, n'estant plus la ville de Lyon frontiere, II, 17 dans INSTALLER
Sa majesté, à voix intelligible, le proclama son lieutenant general, IX, 41 dans INTELLIGIBLE
Sa majesté en demeura comme entredicte, sans advancer aulcune replique, IV, 15 dans INTERDIRE
Il n'en fit [des honneurs], de sa vie, aucune brigue ni pourchas pour [par] soymesme, ny par interposition d'amys, II, 10 dans INTERPOSITION
Son intime affection au service de l'honneur du roy, IX, 31 dans INTIME
Le roi lui-mesme en voulut faire l'intitulation [d'un imprimé] qui estoit telle...., VI, 31 dans INTITULATION
Avec le duc de Savoye, qui toujours s'intituloit ainsi, encores qu'il n'y eust ung seul poulce de terre, VII, 27 dans INTITULER
Il n'oublia de faire sceller tous ses coffres et inventorier ses meubles, VI, 19 dans INVENTORIER
Estants investis devant et derriere, et par les flancs, ils ne purent eschapper la mort ou la prison, V, 5 dans INVESTIR
Il fera sortir de Metz toutes ses forces pour investir et entourer Thionville, VII, 6 dans INVESTIR
Le septieme jour qu'il aura commencé l'investiture de la place, VII, 6 dans INVESTITURE
Pour luy annoncer l'investiture de son troisieme fils en ce sublime estat de vice-roy de France, IV, 41 dans INVESTITURE
L'on eust irremissiblement peché...., III, 7 dans IRRÉMISSIBLEMENT
Sur cette conclusion, qui est irretractable et qui ne se peut forcer, retirez-vous en vos maisons, VI, 6 dans IRRÉTRACTABLE
Il n'en osa jamais parler, de peur d'irriter la conclusion de l'alliance et la rendre nulle, X, 20 dans IRRITANT, ANTE
Il a toute puissance d'en user ainsi absolument, sans aultres lettres iteratives, ni de seconde jussion, par toutes les provinces du royaume, IX, 6 dans ITÉRATIF, IVE
Et n'y fut jamais tué que deux pionniers, VII, 12 dans JAMAIS
Qui prend sera pris ; les armes sont journales, I, 39 dans JOURNAL
Son port et sa façon ne le jugeoient pas de maulvaise affaire ny de seditieuse humeur, III, 13 dans JUGER
Sans aultres lettres iteratives, ni de seconde jussion, IX, 6 dans JUSSION
Les legionnaires [sous François 1er] sont gens qui sortent du labouraige, pour s'affranchir des tailles, en servant 4 ou 5 mois, VII, 3 dans LABOURAGE
....Scellé du grand scel, à lassets de soye et de cire verte, IX, 21 dans LACET
Morion à la lansquenette, V, 27 dans LANSQUENET
La garde, voyant Dom Alphonse, faict largue, et laisse entrer tout ce qui se presenta, V, 12 dans LARGUE
Les capitaines commencent à faire reveue par les bandes, pour choisir les plus lestes et mieux aconchés [habillés], pour contenter M. de Vieilleville en son entreprise, VI, 45 dans LESTE
Il n'y a gueres de rois en la chrestienté qui en puissent souvent liberaliser [donner] de pareils [présents], sans faire flaistrir beaucoup de fleurons de leurs couronnes, I, 31 dans LIBÉRALISER
Comme il le peut aisement juger par les epistres liminaires de leurs ouvrages, VII, préface. dans LIMINAIRE
Il est en la liberté de suivre tel parti qu'il lui plaira, comme marchissant et limitrophe entre l'empire et la France, II, 7 dans LIMITROPHE
En France, de toute ancienneté, l'on appelle les damoyselles de ce tiltre de madame, quand leurs marys sont honorez du grade de chevalerie, III, 25 dans MADAME
Tout ce que pourroit faire le chef de vostre maison seroit d'estre en ma main [marcher à mes côtés], III, 8 dans MAIN
Aussi fut-on contraint de s'en servir et les bien payer avant la main [d'avance], IV, 27 dans MAIN
Il y avoit d'autres forts, où il fallut mener les mains, faire tranchées, et poincter le canon, IV, 32 dans MAIN
Et puisque vous estes, dist-elle, tout à main, allez, je vous prie, le saluer mareschal de France, VIII, 42 dans MAIN
Charge, de laquelle le duc de Guise se lava les mains [se démit], le dit connestable revenu, IX, 3 dans MAIN
Le maistre des ceremonies planta sa banniere au premier ranc de la maistresse main, que l'on dict communement de l'evangile, III, 2 dans MAÎTRE
Quatre ou cinq gentilshommes se jetterent par commandement sur leur malle [dos], qui leur donnerent tant de coups de baston...., II, 18 dans MALLE
Il le fit tuer par l'un des nostres, à la bresche, parce qu'il commençoit à descouvrir sa marchandise [projet de vendre la place], II, 13 dans MARCHANDISE
Il alla combattre le roi sur les marches d'Irlande et d'Angleterre, et le deffit, II, 3 dans MARCHE
Il me mect le marché au poing ; que si je ne luy accorde ce qu'il demande, il est tout prest de quitter mon service, IX, 2 dans MARCHÉ
Il marcha son armée en Lombardie, où il fit de braves gestes, I, 34 dans MARCHER
La jurisdiction des mareschaux de France est sur la table de marbre, dedans le palais de Paris, que l'on appelle la mareschaussiée, V, 27 dans MARÉCHAUSSÉE
Pour aller à Anver querir la charge de deux chevaulx de marée, VI, 11 dans MARÉE
Et ayant fait voile avec vent et marée, fort à gré, nous vinsmes surgir en moins de dix heures à Douvres, VIII, 30 dans MARÉE
Croyez hardiment, sire, qu'ils y procedent à la franche marguerite [franchement], IV, 9 dans MARGUERITE
L'empereur luy donnoit, mariage faisant, les Pays bas, II, 11 dans MARIAGE
Les Hespaignols ont esté premierement marans que chrestiens, VIII, 22 dans MARRANE
Tous les mats, antennes, trinquets, flottants de banderolles, VIII, 24 dans MÂT
À toutes les chaines, les medaillons d'or de l'effigie du roi, IV, 12 dans MÉDAILLON
Elle y estoit venue comme mediatrice de la paix, VII, 22 dans MÉDIATEUR, TRICE
Le dit bataillon de meslinge [mêlé d'Allemands et de Français] les vint charger, I, 41 dans MÉLANGE
....Y estant les trois membres de sa compaignie, lieutenant, enseigne et guydon ses neveux, et cinq ou six de ses hommes d'armes, IX, 11 dans MEMBRE
Ce qu'ils estimerent plus que le mesme argent [l'argent même], IX, 48 dans MÊME
Pour y tenir son lict de justice, et y faire proposer une mercuriale, ainsi nommée à cause qu'elle se faict le mercredy, pour traicter et accuser leurs meurs et façon de vivre, tant en privé comme en public, VII, 24 dans MERCURIALE
Qui [ce qui] seroit d'evesque devenir mulnier, VI, 10 dans MEUNIER, IÈRE
Cette mienne si heureuse fortune, VI, 37 dans MIEN
Il a mieux de quatre vingts mille escus de rente, I, 28 dans MIEUX
Cela advint le 11e jour d'avril 1544, après Pasques ; nous estions en ce temps là contraints d'ainsi compter le milliaire ; car, seuls en la chrestienté, le prenions à la resurrection, I, 42 dans MILLIAIRE
Ils furent surpris de nuit en ung logis, transcrivant encore leurs mynutes, VI, 7 dans MINUTE
Et commencerent à mynuter beaucoup de memoires pour...., VI, 9 dans MINUTER
....Que les canoniers ne se lassent de tirer incessamment, sans bracquer ny mirer, mais seulement à coups perdus et en ruyne, V, 25 dans MIRER
Il a bien eu du moine [il a été bien pris, bien étrillé], VI, 25 dans MOINE
Le premier navire qui viendroit tous les ans à la montaison [à l'époque où l'on monte], chargé de vins...., I, 31 dans MONTAISON
Ung coche doublé de velours cramoisy, et monté de quatre grandes cavalles de Turquie, VIII, 28 dans MONTER
L'inimitié mortelle qu'il nous porte...., IV, 18 dans MORTEL, ELLE
Des desseings qu'il projecte contre ceste couronne qu'il a mortellement odieuse, IV, 7 dans MORTELLEMENT
La Barre s'en va avec ce motet [petit mot], VIII, 14 dans MOTET
À muance de seigneur, changement de loix, VI, 6 dans MUANCE
Courteaux, mulets de coffres, et aultres chevaux de somme et de bagaige, V, 1 dans MULET
Vingt mille pains de munition, VI, 22 dans MUNITION
Les François s'en aydent mieulx [de la flûte traversière] et plus musicalement que toute autre nation, VI, 11 dans MUSICALEMENT
Estant le marquis fait et naturalisé françois par cette alliance, I, 26 dans NATURALISER
À cause d'ung estouffement, qui luy estoit ordinaire, que les medecins appellent nausée ; car il ne trouvoit goust en viande quelconque, VI, 50 dans NAUSÉE
Où sont vos forces, ni apprets, pour leur faire teste ?, IV, 9 dans NI
L'admiral de Chastillon et tout la nyée des connetablistes [les gens du connetable de Montmorency], VI, 39 dans NICHÉE
... Ville que jamais l'empereur n'a ausé regarder, non que [loin de] l'assaillir, II, 6 dans NON
Et à l'issue de leur repas, entreprenoient mille gaillardises, où toute la jeunesse de la cour abordoit pour y participer, qui estoit le premier nourrisson de cette amitié, I, 34 dans NOURRISSON
Et nuictamment, le cardinal gaigna son abbaye, VIII, 16 dans NUITAMMENT
Ces cordeliers n'estoient pas de l'ordre de St-François, car on les appeloit, comme il me semble, observantins, VI, 22 dans OBSERVANTIN
Personnes tant observatrices des edicts, X, 16 dans OBSERVATEUR, TRICE
N'estant au reste si depourvu de sens et d'experience, qu'il ne sçust bien faire la guerre à l'oeil, I, 6 dans OEIL
Qui mange de l'oye du roi, en cent ans il en rend la plume, I, 32 dans OIE
En temps de pluye, principalement comme ceste-là, qui tomboit incessamment à grosses undées, l'harquebuzerie est si peu ou moins que rien, III, 220 dans ONDÉE
L'empereur Charles, curateur honoraire de leur jeune roy.... Le duc de Sommerset, oncle du petit roy Edouard et son curateur avec l'empereur, mais onerayre, luy repondit...., II, 1 dans ONÉRAIRE
Ce que vous faites, s'appelle proprement se mettre entre l'ongle et la chair [mettre le doigt entre l'arbre et l'écorce], II, 7 dans ONGLE
Il sort promptement pour destourner la beste à vingt ongles [une femme], la faisant sortir par une petite porte, VI, 5 dans ONGLE
Tous et toutes disnerent avecques luy, tant que deux bons plats et opulamment servis se peurent estendre, III, 13 dans OPULEMMENT
L'apparat des vivres qui estoit très opulent, III, 6 dans OPULENT, ENTE
Un maistre de chappelle qui entretient, avec nombre de chantres et huit enfants de choeur, une très bonne musique, est toujours un excellent organiste, III, 5 dans ORGANISTE
Ils faisoient leurs orges, comme l'on dit, en leurs charges, VI, 17 dans ORGE
Son armée demeura orpheline de capitaines et de conducteurs, I, 14 dans ORPHELIN, INE
Ayant descouvert le hot de M. d'Anghien, I, 42 dans OST
Il fut deffait et pris par un gros hot de cavalerie italienne, I, 44 dans OST
Il leur deffendit expressement de n'en rien faire, et que telles ostentations [pompes] ne luy estoient nullement agreables, X, 17 dans OSTENTATION
Il attendoit du secours qui n'estoit encore prest, ou bien il avoit quelque autre projet, I, 5 dans OU
Il s'en oublia [il oublia sa promesse] ou n'osa, III, 1 dans OUBLIER
Encores s'oublierent ils d'ung merveilleux advantaige qu'ils avoient sur nous, III, 22 dans OUBLIER
C'est une chose non encore ouye, et du tout ridicule, d'estre lieutenant de soy-mesme, II, 8 dans OUÏR
Et les quatre furent si oultrez [battus], qu'il les fallut mener le lendemain en une charrette avec le mort au supplice, VI, 36 dans OUTRER
Oultre les intelligences dont il se vantoit de plusieurs pacants, qu'il avoit là dedans, du nombre desquels sont les Tallanges, les Baudoiches et les Gornays, des plus anciens gentilshommes de la ville de Metz, V, 13 dans PACANT
Ô quelle palliation de meschant homme ! dit le roy, II, 13 dans PALLIATION
Et auparavant que Pasque soit passée, VI, 37 dans PÂQUE
Ils demanderent terme de deux heures, pour consulter par entre eux sur ceste affaire, IV, 19 dans PAR
L'on le trouvoit toujours apprenant par coeur, ou composant à part soy quelques harangues, Thém. 2 dans PAR
Nul aultre n'y pouvoit aspirer ny parvenir [à l'échevinage, à Metz], s'il n'estoit des susdites sept races : et les appelloit-on les sept Parraiges, VI, 6 dans PARAGE
Après avoir obtenu la dispense du parentaige du quart vis-à-vis [au 4e degré], III, 18 dans PARENTAGE
En faveur de la parenté d'entre vous deux, vous...., IV, 2 dans PARENTÉ
Les dispences de tels degrés de parentelle s'impetrent fort facilement en la cour de Rome, III, 5 dans PARENTÈLE
Si c'est par les picques que doit passer le condamné, les caporaux sont tenus de le pousser dedans les rancs en la misericorde de son parain, IV, 13 dans PARRAIN
Et estoit contraint le roy, s'il vouloit particularizer quelque bienfait [le donner à son gré à un particulier], de mentir à ceux-cy, et dire qu'il y avoit deja pourveu, II, 10 dans PARTICULARISER
Il fut enjoinct aux susdits tresoriers, quand ung marchand apporteroit une cedule, ou des parties arrestées par le soldat, de les prendre, et d'en deduire la somme sur sa monstre, V, 32 dans PARTIE
Puisque à ce jour-là vous devez ouvrir le pas du tournoy...., VII, 24 dans PAS
Ce qui fist croire que leurs chevaux n'estoient pas d'emprunct, ils les manioient à passades, à courbettes et à voltes, comme s'ils eussent esté nourris toute leur vie aux escuries des princes, III, 20 dans PASSADE
Ce commissaire des guerres faisoit au pere aultant de passe-droits [contrôles de complaisance, faveurs], et plus qu'il n'en eust sceu demander, II, 17 dans PASSE-DROIT
Collets de maroquin de toutes couleurs, à passement d'or et d'argent, V, 32 dans PASSEMENT
Passe-volants, qui sont valets et gens de boutique, qu'ils arment et desguisent en soldats, pour les faire passer à la monstre, V, 32 dans PASSE-VOLANT
Une douzaine de saulmons du Rhin, et en paste à leur mode, tous entiers, IV, 24 dans PATE
Les mandements et acquicts patents du tresorier de l'espargne...., V, 3 dans PATENT, ENTE
Les lettres que les princes susdicts escrivoient aux chefs de l'armée protestante estoient en forme de patente et non closes, IX, 51 dans PATENTE
L'on estoit si battu du vent, trempé de la pluye, et les terres si patouilleuses ez fondrieres.... que...., III, 22 dans PATOUILLEUX EUSE
Qui me faict supplier V. M. de me honorer d'un aultre departement et bien esloigné de ma patrie [de la province où je suis né], IX, 1 dans PATRIE
Ils dresserent une carolle ; parmi laquelle les Suisses s'aborderent ; car ils sont comme patriotes des ours, d'autant qu'il s'en trouve en leurs montagnes, III, 9 dans PATRIOTE
Qu'ils estoient patriotes, tous du Parmesan, III, 20 dans PATRIOTE
Il mourut en bon et vray patriote, zelateur de la manutention des statuts de la cité, VI, 6 dans PATRIOTE
Il y avoit en chasque compagnie quatre payes royales, à quarante livres par moys chascune, IV, 3 dans PAYE
Je les eusse plus tost combattu tout seul que de fuir devant une telle païsandaille [mot de François Ier en parlant des Suisses], I, 43 dans PAYSANDAILLE
Palles, piqs, crocs, beches et hottes pour les reparations, VII, 5 dans PELLE
Et pelotoit-on ce nom de Vieilleville par le Louvre et tout Paris, comme ung esteuf entre deux raquettes par bons joueurs de paulme, qui par honneur, qui par risée, VIII, 40 dans PELOTER
Voyant les principaux de ses serviteurs se bastre à la perche d'un estat de mareschal de France [se le disputer]...., II, 9 dans PERCHE
Il estoit en dangier de tomber en perclusion et paralysie, VI, 50 dans PERCLUSION
S. Il vouloit permuter son evesché avec M. le cardinal de Lorraine, VI, 35 dans PERMUTER
Et surtout ne baillez jamais charge pour la guerre à jeunes personnes [jeunes gens] inexperimentées, I, 23 dans PERSONNE
De quoy personne, de quelque qualité qu'elle fust, n'estoit exempte, V, 1 dans PERSONNE
.... que, quant à lui, il s'estoit resolu d'attendre ce prince avec toutes ses piaphes, V, 17 dans PIAFFE
Il s'estoit trop promptement laissé gaigner à la piapheuse [fanfaronne] oppinion du feu mareschal Strozzi, VII, 11 dans PIAFFEUR, EUSE
Et seray tousjours pied-àpied de vostre personne le jour, et me ferez lyer la nuict, et attacher comme il vous plaira, VI, 46 dans PIED
Ces deux cardinaux avoient des piqueurs à relais, pour s'entr'advertir, VI, 35 dans PIQUEUR, EUSE
Et mettant la main sur le pis, il recommença ainsi, II, 9 dans PIS
La lyesse eust esté comble et parfaicte, sans les grandes pitiez que nous veismes au camp du duc d'Alve, V, 27 dans PITIÉ
Il s'y cueult tous les ans environ 200 queues de vin blanc et clairet très excellent du plant d'Ahy et de Bar-sur-Aube, I, 10 dans PLANT
Tous et toutes disnerent avecques luy, tant que deux bons plats [services] et opulamment servis se peurent estendre, III, 13 dans PLAT
Qu'il luy devoit laisser ung maistre d'hostel, avec d'aultres officiers pour luy entretenir son plat [table], IV, 14 dans PLAT
Ils lui presenterent à l'entrée de la ville un poele, [ce] qu'il trouva fort mauvais, comme n'estant du qu'au souverain, I, 36 dans POÈLE
Les comtes meinent M. de Vieilleville en une aultre grande salle, qu'ils nommoient poisle, avec sa suicte [il s'agit d'une salle à manger à Vienne, à la cour], VIII, 21 dans POÊLE ou POILE
Et leur respondit si pertinemment sur tous leurs doubtes, pointilles et interrogatoires...., VIII, 31 dans POINTILLE
Pour rompre le chemin à toutes subtilités dont vous sçavez pointiller une parole, I, 29 dans POINTILLER
Il appointa plus de dix querelles qui estoient assez castilleuses ; mais il les sçavoit si bien debrouiller et poinctiller, par une longue routine, que...., III, 8 dans POINTILLER
Affin que le soldat ne devint poultron, et pour le tenir toujours en devoir et cervelle, il faisoit donner souvent des allarmes, IX, 7 dans POLTRON, ONNE
De quoy M. le mareschal fust autant fasché, que esbahy d'une si honteuse poultronnize, IX, 8 dans POLTRONNERIE
Et avoit Sa Majesté laissé son accoustrement violet, qui est le port ordinaire du dueil de nos roys, II, 11 dans PORT
Ils receurent M. de Vieilleville selon leur portée, VIII, 19 dans PORTÉE
Et ne seroit sa charge gueres vacante, car vous estes icy tout porté pour lui succeder, I, 38 dans PORTER
La Mozelle est si glacée qu'elle porte, V, 8 dans PORTER
Il n'y a que vingt et quatre postes de Paris à Metz, v, 31 dans POSTE
Ils auront ung bon pot de vin pour accelerer la besongne, III, 24 dans POT
Et faisant une belle reverance se retira, luy estant tombé le poulce dans la main [mettant les pouces, refusant de se battre], I, 29 dans POUCE
Empoisonner une lettre par la pouldre que l'on met sur l'escriture, VI, 10 dans POUDRE
Pouldriers, salpestriers, faiseurs de flasques...., VIII, 24 dans POUDRIER
Ne s'y estant presentée une seule occasion de combattre, pour perilleuse qu'elle fust, où il ne se soit trouvé, II, 14 dans POUR
Il y avoit six commissaires de l'artillerie, et dix-huit canonniers, chacun pour le plus expert, VII, 9 dans POUR
Toutes despenses desduictes et precomptées, III, 19 dans PRÉCOMPTER
Tous deux commencerent à donner ordre aux affaires, desquelles les plus pregnantes d'alors estoient celles d'Angleterre, II, 1 dans PRÉGNANT, ANTE
Il luy sembloit raysonnable de l'aller premierement trouver que [avant d'aller voir] Sa Majesté, II, 7 dans PREMIÈREMENT
L'armée navalle que vous avez veue au prenommé quatriesme chapitre du livre susdit...., III, 30 dans PRÉNOMMER
Il poursuyvoit l'office de president presidial en la senechaussée d'Anjou, V, 30 dans PRÉSIDIAL
Il commanda d'en distribuer ausdicts capitaines, par forme de prest, pour en accomoder leurs soldats, attendant les monstres, VII, 1 dans PRÊT
C'estoit un bien rusé preteste que M. le connestable inventoit pour demeurer seul auprès du roy, II, 5 dans PRÉTEXTE
Si l'empereur [Charles-Quint] eust prevenu, il montoit jusques à Lyon, I, 18 dans PRÉVENIR
Ilz se hasterent pour tascher à prevenir le renfort que Pyrrhus attendoit, Pyrrh. 34 dans PRÉVENIR
Menons le jeune homme à lire les oeuvres des poëtes : non estant prevenu de telles opinions touchant...., Comm. lire les poët. 31 dans PRÉVENIR
Par son industrie et prevoyance incomparable, VII, 20 dans PRÉVOYANCE
Vous estes accort, prevoyant et advisé comme l'aultre [le renard], V, 25 dans PRÉVOYANT, ANTE
Les aultres il privilegea du tiltre de noblesse à perpetuité, III, 3 dans PRIVILÉGIER
En forme probable [probante] et authentique, VIII, 33 dans PROBABLE
Le tout en forme probante, X, 2 dans PROBANT, ANTE
Et devoient confesser l'avoir inhumainement, proditoirement et meschamment tué, III, 13 dans PRODITOIREMENT
Gentilhomme de profondissime sçavoir, I, 46 dans PROFOND, ONDE
Et une infinité d'autres oubliances ou promptitudes [légèretés, étourderies] ausquelles un chef d'armée est sujet par trop croire à quelqu'un ou à soy-mesme, I, 34 dans PROMPTITUDE
Elle protesta tout hault, de ne faire sortir de son royaume hommes ny argent pour qui que ce soit, VIII, 32 dans PROTESTER
Le duc de Somerset qui est un prince fort provide, II, 3 dans PROVIDE
De sa seule et privée authorité, il [le duc de Sommerset] s'estoit qualifié protecteur d'Angleterre, II, 1 dans QUALIFIER
Après avoir obtenu la dispense du parantaige du quart vis-à-vis [au 4e degré], III, 18 dans QUART, ARTE
Une place de gentilhomme de la chambre des ordinaires, à 300 francs par quarte [par quartier], VI, 38 dans QUARTE
Ayant commandé aux valets de se tenir aussi en bataille, le long de la dite compaignie, un peu à quartier, et non derriere comme on a accoustumé, III, 15 dans QUARTIER
Nous nous embarquasmes en nos trois batteaulx, queue à queue l'un de l'autre, VIII, 30 dans QUEUE
Et les despescha sur toutes leurs doleances et necessités, comme de rabais de subsides...., X, 26 dans RABAIS
Et après avoir veu licencier une rabouillere [tas] de medecins, car il y en avoit sept ou huict de plusieurs princes, VI, 50 dans RABOUILLÈRE
Et aultres vaisseaux qui estoient à la rade sur le port, VIII, 13 dans RADE
Si on eust poursuivy la conqueste de Milan, l'on en eust eu sans doute la raison, I, 42 dans RAISON
On connoist tousjours de quelle nation est un homme, ou par le langage, ou par sa façon de vivre ordinaire, ou par l'habillement, ou bien par quelque trait naturel de son ramage [race], qui lui eschappe quand il s'oublie, pour quelque depaysé qu'il soit, II, 1 dans RAMAGE
Ils se repatrierent avecques luy, II, 16 dans RAPATRIER
Les gregues et provensalles ne sont venues en usaige que depuis que les bas de soye, raz de Millan et d'estame ont eu le cours et la vogue en ce royaume, IV, 27 dans RAS, RASE
....et qu'elle sceyt leurs noms, puisqu'elle a rasseuré [vérifié] leurs signatures, X, 26 dans RASSURER
Ils ont entré aux eglises et ravagé en icelles ce qu'ils ont peu prandre et voller, VIII, 11 dans RAVAGER
Casemates, ravelines, ruffiennes, etc., VI, 40 dans RAVELIN
Les torrents n'estoient pas si impetueux et ravyssants, ni les precipices si espouvantables, IV, 25 dans RAVISSANT, ANTE
Il les cassa sur l'heure, et les fist rayer de dessus l'estat du roy, V, 32 dans RAYER
Le plus grand et le plus belliqueux empereur [Charles-Quint] que le soleil ait rayonné [éclairé] depuis Charlemaigne, VII, 17 dans RAYONNER
Et les fist rebourser chemin, V, 3 dans REBROUSSER
Et sinon que j'estime que Vostre Majesté l'a bien retenue [l'opinion de M. de Vieilleville], je la recapitulerois volontiers, pour le très grand plaisir qu'il y a de la redire et de l'escouter, IV, 8 dans RÉCAPITULER
.... Et le remercia de l'offre gratuite qu'il leur avoit faicte de recenser devant sa majesté les devoirs dont ils avoient usé en l'observation de ses edicts, X, 16 dans RECENSER
Gentilhomme de profondissime sçavoir et grand rechercheur des antiquités, I, 46 dans RECHERCHEUR
Le connestable, qui se sentit picqué de ceste parolle, la recouppa incontinent, disant...., IV, 9 dans RECOUPER
[Paroles du marquis Albert à d'Aumale, son prisonnier, lors du siége de Metz] Qu'il estoit cause que l'on avoit ainsi tué par plusieurs fois ses gens, sur l'esperance de le recourre, V, 8 dans RECOURRE
Les reithres par ces deux furieuses charges avoient fort harassé et quasi recru leurs chevaulx, VIII, 36 dans RECRU, UE
Les rues estoient toutes pleines de Parisiens, qui ne pouvoient se rassasier de la redicte de cette nouvelle, VIII, 41 dans REDITE
Et fut reduicte la place en l'obeissance du roy.... pour leur annoncer le premier ceste heureuse reduction...., IX, 29 dans RÉDUCTION
Un Florentin, nommé Guidotti, regnicole d'Angleterre, III, 24 dans RÉGNICOLE
On ne leur donna pas loisir de rehausser le pont, V, 12 dans REHAUSSER
L'Austrasie, que l'on pouvoit fort aisement empieter et reincorporer à la couronne de France, IV, 32 dans RÉINCORPORER
Bien peser ces raisons, et s'y arrester sans mespris ni rejection, IV, 5 dans RÉJECTION
Il se pourmenoit en la grande salle comme tous les autres postulants qui attendent la relevée du Conseil, V, 30 dans RELEVÉE
Et furent bruslez en public toutes les panchartes, anciens privileges, remembrances, et vieux enseignements, octrois...., III, 13 dans REMEMBRANCE
Ces medailles, portants la remembrance du roi...., VII, 26 dans REMEMBRANCE
Ce que j'en dis, sire, n'est à autre fin que pour rememorer Votre Majesté des choses passées, V, 29 dans REMÉMORER
Il le cognoissoit pour un grand remueur, comme ayant esté nourry quasi toute sa vie en cour de Rome, VI, 9 dans REMUEUR, EUSE
Alors je ne vey jamais mieux renasquer, disant : mort-Dieu, que dira l'empereur ?, V, 20 dans RENÂCLER
Un jeune seigneur de 17 à 18 ans, de fort agreable rencontre et de très belle esperance, III, 6 dans RENCONTRE
Il avoit 36 chevaux de rencontre [relais], douze qui.... aultres douze, qui...., ib. 28 dans RENCONTRE
Pour renfiler mon histoire, je vous diray que...., VIII, 16 dans RENFILER
Il regnioit Dieu, que s'ils y revenoient plus, qu'il les tailleroit en pieces, V, 8 dans RENIER
On les attacha par le mitant du corps sur l'eschaffaut, à la renverse, III, 11 dans RENVERSE
Commissaires et controlleurs des guerres, d'artillerie, des reparations, VI, 7 dans RÉPARATION
Ce doux repatriement [retour chez lui] lui estoit si necessaire...., VI, 50 dans REPATRIAGE ou REPATRIEMENT
En moins de quinze jours la ville fut repeuplée d'habitans, VII, 16 dans REPEUPLER
Il fut deffaict, là où en s'advançant d'une heure seulement, il defaisoit l'armée ennemye, et, par grand malheur, il en employa trois en son reposouer [halte], VIII, 13 dans REPOSOIR
Il luy eust esté reprochable d'empescher le bien et l'avancement d'un prince de son sang, I, 30 dans REPROCHABLE
Le bon succès duquel [voyage] luy devoit estre entierement repputé [imputé], IV, 14 dans RÉPUTER
Au XVIe siècle, requester a le sens de réclamer : Ils furent d'avis d'envoyer une galere à Naples, avec sauf conduit, pour le requester, I, 11 dans REQUÊTER
Avecques prealable reservation de leurs anciennes libertez, IV, 14 dans RÉSERVATION
Il luy envoya le brevet de la reserve de la lieutenance au gouvernement de Bretaigne, signé de sa main, advenant la mort du duc d'Estampes, V, 29 dans RÉSERVE
S'il se trouvoit quelque honneste homme qui le peust admonester de son devoir, il pourroit venir à resipiscence, VIII, 23 dans RÉSIPISCENCE
Il envoya dire à M. de Vieilleville, que resoluement il falloit que ses hostes comparussent pour...., III, 13 dans RÉSOLÛMENT
Il respondit resolument, quoi qu'il deust avenir de luy, qu'il en verroit la fin, V, 17 dans RÉSOLÛMENT
Je veux resolument rendre à M. de Vieilleville, le gouvernement de Metz que je lui avois donné il y a un an, V, 30 dans RÉSOLÛMENT
Et faites estat, mais très resolu, que de tout ce que j'establiray et ordonneray en ceste ville, je ne m'en retracteray jamais, VI, 1 dans RÉSOUDRE
Il luy presenta les lettres de la royne de Hongrie, responsives à celles qu'il luy avoit portées de sa part, VI, 41 dans RESPONSIF, IVE
À quoy Sa Majesté replicqua qu'il ne pouvoit pas retracter sa parolle, IX, 22 dans RÉTRACTER
Esperant que le tout reuscira à bien, IV, 10 dans RÉUSSIR
Cependant M. de Gonnor estoit aux escoutes de ce qui reussiroit de ce contraste, VI, 35 dans RÉUSSIR
On a dit au XVIe siècle reussissement : Craignant un mauvais reussissement de cette affaire, II, 9 dans RÉUSSITE
Et le saluerent fort reveremment, IV, 20 dans RÉVÉREMMENT
Elle [Claude de France] donna un terrible revers à l'esperance du poure comte de Sault, et la renversa du tout, VI, 37 dans REVERS
Ils reviserent deux fois la compaignie d'un bout à l'aultre, III, 15 dans REVISER
Les estrangiers, après l'avoir bien revisée [Paris], respondent...., III, 20 dans REVISER
Et le tout bien pensé et revisé, n'en sçeust imaginer ung plus propre...., III, 27 dans REVISER
.... d'avoir si bien rivé les clous au duc de Sommerset en plain conseil d'Angleterre, leur roy present, sur l'honneur de la nation françoise, II, 6 dans RIVER
Et parce que l'abbé, dernier possesseur, estoit religieux, et tenoit l'abbaye en titre, tout son bien estoit acquis au roy que l'on appelle robbe-morte, II, 10 dans ROBE
Il avoit huit galeres qui raudoient par toute cette mer, I, 7 dans RODER
Il avoit raudé tout ce païslà, par plusieurs fois, pour mieux en recognoistre les advenues, V, 11 dans RODER
Avec leurs rudaches et espées nues, VI, 32 dans RONDACHE
Ils faisoient ronfler leur contrat et ordonnances bien hautement de ceste qualité, III, 25 dans RONFLER
Après avoir faict ronfler [tirer] son artillerie...., IV, 14 dans RONFLER
M. de Vendosme, auquel ce langaige revenoit souvent au runge [qui le ruminait souvent], III, 24 dans RONGE
Le nombre de l'artillerie sur rouaige...., VII, 5 dans ROUAGE
Incontinent après s'y estre raffraischy, il alla en vray et routier courtisan trouver M. de Guyse pour le remercyer, VIII, 9 dans ROUTIER
Et ne doit-on repputer, après l'injure et la rudesse du temps, le deslogement de l'empereur [CharlesQuint] qu'à vous et à vos armes, V, 24 dans RUDESSE
Au XVIe siècle, il y avait une sorte de fortification qu'on nommait ruffienne : Casemates, ravelines, ruffiennes, VI, 40 dans RUFIEN
Tirer sans bracquer ny myrer, mais seulement à coups perdus et en ruyne, V, 25 dans RUINE
....à la rupture [dissolution] du camp d'Estrée au pont, V, 2 dans RUPTURE
Ceste rustrerie [désordres d'une compagnie d'ordonnance] dura neuf ou dix ans, du temps du feu roy, II, 17 dans RUSTRERIE
Ils ne portoient avec leurs harnois que des bas de saye, et les nostres les sayes tout entiers, mais sans manches, IV, 27 dans SAIE
Quand ils sceurent que mondict sieur le mareschal y estoit, le cueur, non pas le nez leur saigna, et se retirerent...., IX, 43 dans SAIGNER
Nous trouvasmes que toute la despense estoit payée et satisfaicte, VIII, 29 dans SATISFAIRE
Il sçavoit bien que la jeunesse de la cour ne se pourroit passer, car c'estoient les jours de caresme prenant, de luy donner quelques algarades du chappeau de saulge, et d'aultres risées [parce qu'on lui avait enlevé sa future], V, 39 dans SAUGE
C'estoit à se saulve qui peuit, V, 25 dans SAUVER
Je ne saiche en ma vie l'avoir offensé, IV, 3 dans SAVOIR
Ayant envoyé le barisel avec tous ses sbierres, qui est à dire en françois le prevost et ses archers, pour executer son rigoureux commandement, VII, 1 dans SBIRE
De quoy toute ceste scientifficque assistance s'esmerveilla grandement, VII, 23 dans SCIENTIFIQUE
Sur terre l'admiral n'a nulle seance ny commandement, V, 27 dans SÉANCE
J'ai embouché nostre bon amy Saint-André, qui repondra pour vous, ou qui vous secondera, si vous parlés le premier, I, 35 dans SECONDER
Je vous envoye ung acte fort ample, signé de ma main et scellé de mon secret [sceau secret], contenant l'asseurance que dessus, IX, 2 dans SECRET
Un brevet contre-signé de deux secretaires des commandements que l'on appelle aujourd'huy d'estat, I, 32 dans SECRÉTAIRE
Après cela, la segregation faicte par eux mesmes de leurs deputez d'avec les autres qui n'estoient que de la suite, ils entrerent, IV, 5 dans SÉGRÉGATION
Les principaulx factieux s'en allerent quant et quant, et tout le seminaire de sedition qui estoit demeuré en la ville, se voyant sans chef...., IX, 21 dans SÉMINAIRE
Prince voluptueux, et auquel un serail de femmes n'eust pas suffi, II, 2 dans SÉRAIL
Tous menus officiers du roy, jusques aux valets de pied, portiers, huissiers de salle, valets de fouriere, serdeleau, y estoient à souhaict abrevez, III, 26 dans SERDEAU
Ils s'embrasserent par plusieurs fois bien serré, I, 21 dans SERRER
....Comme quelque sexagenaire ou casanier, qui n'a plus la force ni vigueur de vous faire service en la campaigne, V, 29 dans SEXAGÉNAIRE
....Avec une resjouissance des habitans de la ville de tous estats et de tous sexes, incroyable, VII, 16 dans SEXE
Il lui dist qu'il avoit toujours creu et esperé, qu'il estoit venu lever le siege à M. de Gyé [occuper sa place], III, 30 dans SIÉGE
Nous vismes un homme à pied, en la plaine, qui venoit droict à nous à grande course, traversant les champs, et seillonnant [franchissant] les bleds verds, V, 18 dans SILLONNER
Leurs chausses descoupées à la soldate, VI, 23 dans SOLDAT
N'estants soldats, pas seulement souldrilles ny dignes de ceste qualité, et n'ayants jamais faict serment ny service à sa majesté, VIII, 11 dans SOLDAT
Sans oublier la bonne myne, aultrement la piaffe soldatesque, IX, 28 dans SOLDATESQUE
Sa juridiction est bien esloignée du soleil [du roi] ; car elle est à Dieppe, V, 27 dans SOLEIL
Ils ont accompaigné le duc d'Alve, pour solempniser et honorer le mariage de leur roy, VII, 24 dans SOLENNISER
Cinq ou six chirurgiens des plus experts de France firent toute diligence et devoir de profondir la playe [de Henri II blessé dans le tournois], et sondre l'endroict du cerveau où les esquilles du tronsson de la lance pouvoient avoir donné, VII, 28 dans SONDER
N'estants soldats, pas seulement souldrilles, ny dignes de ceste qualité, et n'ayant jamais faict serment ni service à sa majesté, VIII, 11 dans SOUDRILLE
.... qu'il les veut veoir en la nef de l'eglise, comme ils se mectent quelquefois en station, VI, 23 dans STATION
Il va coucher sur ung strapontin, tout vestu, en ses tranchées, VII, 13 dans STRAPONTIN
La subreptice et cauteleuse façon dont on y avoit procedé, VIII, 6 dans SUBREPTICE
Ils ne doubtent point qu'une telle donnaison, si excessive, ne soit faulse, subreptice, ou forcée, VIII, 32 dans SUBREPTICE
... Qu'on les avoit ostez de la noblesse pour y surroger les vilains, VI, 7 dans SUBROGER
L'année susequente, il s'y rendit un peu nonchallant, I, 31 dans SUBSÉQUENT, ENTE
Les tailles et suscides qu'ils vous payent ordinairement, IV, 26 dans SUBSIDE
Pour obvier aux inconveniens qui en pourroient subvenir, I, 40 dans SUBVENIR
Subsides, impositions, decimes, subvention, emprunts et tant d'autres termes exactaires, I, 45 dans SUBVENTION
Attendant ses droits successifs [d'héritage], III, 5 dans SUCCESSIF, IVE
Il ne fault poinct demander si Sa Majesté fut superbement receue, III, 9 dans SUPERBEMENT
Ceulx qui favorisent et supportent mes plus grands et mortels ennemis, VIII, 20 dans SUPPORTER
Ils ne marchent que le pas pour surattendre leurs gens de pied, VI, 14 dans SURATTENDRE
Ordonnant que celuy [le sergent major] de Metz auroit la sur-intendence sur les capitaines et soldats des trois villes, v, 32 dans SURINTENDANCE
M. de Vieilleville, surmonté de colere, se rue dessus...., IV, 32 dans SURMONTER
.... Et plus tost qu'il y manque, il en erigera ung [état de marechal de France] qui sera supernumeraire, VII, 19 dans SURNUMÉRAIRE
Et après le soupper, qui fust fort excellent pour une surprise, M. de Vieilleville se retira au logis, VIII, 31 dans SURPRISE
S'il lui survenoit quelque sinistre desastre..., V. 29 dans SURVENIR
... En toutes les occasions qui se sont survenues depuis qu'elle est vefve, VIII, 17 dans SURVENIR
S'il vient à savoir ceste survivance [sa place donné lui mort], il fuyra avecques horreur ma frequentation, V, 29 dans SURVIVANCE
Il declara au receveur general que toutes les finances de sa generalité et celles de Picardie et Bourgoigne, qui se devoient rapporter par commandement exprès de sa majesté à son tablier...., V, 3 dans TABLIER
Son langaige tenoit plus de la reprimande que d'une remonstrance, entremeslée d'un tacite courroux, II, 14 dans TACITE
Les gendarmes, se contentans des fournitures portées par les ordonnances du taillon, III, 16 dans TAILLON
Ils n'osoient plus sortir de leurs thesnieres, et enduroient que l'on emmenast leurs bestiaux sans se presenter à les venir rescourre, VI, 13 dans TANIÈRE
Et ne sommes nullement descouverts, encores que le regnard soit revenu en sa thasniere, VI, 44 dans TANIÈRE
Un siege plus bas, tappissé, pour les gentilshommes, IV ; 20 dans TAPISSER
Il aimeroit mieux avoir perdu tout son bien plustost que son nom fust tapoté par toutes les cours, barres, auditoires..., III, 19 dans TAPOTER
Ils luy donnent le plaisir du combat des dogues contre les ours et les taureaux.... mais celuy du taure plus que l'autre.... Un puissant taure et bien aguerry.... Et amenoiton des taures de Provence, II, 4 dans TAUREAU
.... que les modestes et temporiseurs, se fiants en leurs services, le perdoient [l'avancement] tout comptant, II, 1 dans TEMPORISEUR
Le langage qu'elle luy a teint encores à ce matin, VI, 38 dans TENIR
Qu'il croyoit fermement, que ce juge devoit faire la terminaison de sa vie, VII, 11 dans TERMINAISON
Or y avoit-il dix ou douze galeres qui le cotovoient [Lautrec] toujours terre à terre, pour le favoriser, I, 4 dans TERRE
Que mauldite soit cent pieds sous terre l'entreprise !, v, 20 dans TERRE
....les Pays-Bas, qui sont terriblement grands, I, 43 dans TERRIBLEMENT
L'estat est de si grande parade que tout y va sans en pouvoir reserver ou thesaurizer aulcune chose, VIII, 27 dans THÉSAURISER
Et au-dessous leur cachet apposé, qui sont bien aultres et plus grands qu'à la françoise, car ils sont tous timbrez, IX, 51 dans TIMBRER
Ils avoient sonné le toxsainct, III, 12 dans TOCSIN
Les ungs vindrent aux clochers pour battre le tocsainct, VIII, 12 dans TOCSIN
Le langaige qu'il avoit tenu de Villebon ne tomba pas à terre ; car.... [il fut rapporté à Villebon], IX, 5 dans TOMBER
Tout cela fit entrer Alphonse et Fabrice bien avant en la tonnelle [piége], V, 10 dans TONNELLE
Elle luy fist present d'un tour de col et de brasselets de fines perles orientales, IV, 31 dans TOUR
M. de Guyse, ayant appellé 25 ou 30 des principaux, et tout debout sans tenir rang, mais comme en tourbe, propose...., v, 25 dans TOURBE
Joustes, tournoys, courses de bagues, II, 4 dans TOURNOI
Et, sans faire sonner trompette ni sourdine, delogea toute nuit...., I, 7 dans TOUT, TOUTE
Il leur monstra une carte de la cosmographie du traict [cours] du Rhin, IV, 24 Après le premier trait [coup] de ladite decoction, PARÉ, XVI, 8 dans TRAIT
Nous tenons prisonniers en la Bastille de Paris les trahistres qui la vous ont vendu, II, 1 dans TRAÎTRE, ESSE
Il y perdit trahitreusement la vie, IX, 4 dans TRAÎTREUSEMENT
Ces deux armées se trancherent et ramparerent, se flancquants d'artillerie...., VII, 17 dans TRANCHER
Le priant de transcrire son interpretation au pied du memoire, et la signer, VIII, 20 dans TRANSCRIRE
Comme il appert par l'acte solennel accordé, passé et transigé entre tous eulx, X, 21 dans TRANSIGER
De vous tenir près des herses, trappes et bacules, de peur qu'on ne les abatte, V, 12 dans TRAPPE
Il l'envoya devant à Chasteaubriand pour faire tout de loing la premiere trempe [impression] de la peur, I, 32 dans TREMPE
Ils avoient le coeur et la cuyrasse de bonne trempe, et à l'espreuve de...., V, 18 dans TREMPE
Ils avoient esventré 15 ou 16 corps de Bourguignons, et desvidoient leurs trippes comme les trippiers à la riviere, IV, 32 dans TRIPE
Il passa ces villes en chasseur, sa trompe en escharpe, III, 9 dans TROMPE
Je les laisseray pour un temps en ce point, ayant de meilleures choses à deduire ; puis je les remettray bien-tost sur le trotouer [en scène], VI, 9 dans TROTTOIR
Si l'offense estoit capitale, ils luy faisoient un trou en la nuict, afin qu'il evadast, VI, 17 dans TROU
Une douzaine d'arcs de fin bresil, accompaignez de douze trousses ou carquois, III, 30 dans TROUSSE
Vous ne trouvarez jamais personne en France qui...., V, I dans TROUVER
Il mist fin à la guerre ou entreprise renaudique [de la Renaudie], que l'on nommera le tumulte d'Amboise, VIII, 7 dans TUMULTE
De chastier aigrement ces tumultuaires et seditieux, VII, 2 dans TUMULTUAIRE
...Pour s'opposer aux tumultueuses occasions [troubles] qui pour lors se presentoient en France, VIII, 31 dans TUMULTUEUX, EUSE
Il n'y a sortes de livres au monde, j'entends des recouvrables, et qui ont passé sous le tippe de l'impression, qui ne soit en la librairie de...., I, 46 dans TYPE
Je ne me coucheray point que je ne vous aye mis à ung [reconciliés], II, 7 dans UN, UNE
Fort grands et puissants hommes, presque d'une taille, et tous blonds, III, 29 dans UN, UNE
Que puis qu'ils estoient ensemble, et leurs volontés conformes et unanimes [il s'agit de deux personnes], il lui sembloit...., III, 6 dans UNANIME
Qu'il esperoit si bien faire, avec l'aide de Dieu et leur assistance unanime, que...., IX, 5 dans UNANIME
Et tous unanimement louerent Dieu, de ce que. .., IV, 10 dans UNANIMEMENT
Leurs linges, meubles et autres utenciles, V, 1 dans USTENSILE
Leur grand pere mourut bancquier, bulliste et usuraire à Lyon, IX, 3 dans USURAIRE
Ils s'en acquiterent fort chrestiennement, sans en vouloir tirer aulcun salaire pour leurs vacations, VI, 21 dans VACATION
Et entra dedans Poictiers donnant ordre promptement aux choses necessaires, pour la garde d'une telle et si vague ville, IX, 43 dans VAGUE
Il n'estoit pas raisonnable de le plus faire valeter ; car il avoit assez obey pour commander en son rang, V, 30 dans VALETER
Qu'ils n'ont pas encores perdu la memoire des valeureux actes et grands devoirs qu'il a faicts, IX, 6 dans VALEUREUX, EUSE
Avec si amples et valides certificats de confederation, VIII, 31 dans VALIDE
Validant les quittances qu'il en avoit baillées...., I, 32 dans VALIDER
Il leur avoit baillé 200 braves soldats portants valises et malettes, comme valets de leur train, IV, 17 dans VALISE
On trouve au XVIe siècle se valser : La Trousse se valse et jecte du haut en bas de l'eschele, VI, 19 dans VALSER
Trois jours durant l'on ne vacqua à aultre chose que à faire les apprests necessaires pour cest effect, v, 28 dans VAQUER
Il fut vacqué deux jours entiers à leurs procès, x, 7 dans VAQUER
Deux charniers, l'un plein de venaison de cerf, l'aultre de sanglier, IV, 24 dans VENAISON
Et le trahistre moyne vendeur de sa ville, VI, 25 dans VENDEUR, ERESSE
Pour lui decouvrir une vendition que luy devoient faire trois soldats savoysiens du chasteau de Nice, I, 36 dans VENDITION
Les lieutenans, picqueurs et tous autres officiers et valets de sa vannerie, IV, 5 dans VÉNERIE
Et estoit ce logis voué et dedié pour le grand vaneur de France, et tout son attirail de chasse, IV, 5 dans VENEUR
J'ay encore pour quinze mille francs de vaisselle, tant de cuisine que de buffet, blanche et vermeille, IV, 7 dans VERMEIL, EILLE
Une simple histoire vernye de sa verité, VI dans VERNIR
Il s'estoit embusché er des bois où il y a deux verreries, V. 3 dans VERRERIE
Le terme venu de verser [accoucher], elle et son fruit meurent en l'enfantement, II, 12 dans VERSER
Il le trouva en la vicegerence d'Avignon, où il s'estoit retiré chez un sien cousin, I, 18 dans VICE-GÉRANCE
Et estant arrivé devant Avignon, demanda à parlementer avec le vicelegat, I, 16 dans VICE-LÉGAT
Le mariaige du roy d'Hespaigne avec Madame, duquel ledit duc d'Alve devoit estre vidame, VII, 23 dans VIDAME
À cause de cette vuydange industrieuse [du fossé] que fit M. le mareschal, IX, 29 dans VIDANGE
Ou bien qu'il participoit au butin, car il en estoit de grand vie [grand coureur de filles], VI, 4 dans VIE
Exerçant d'autres forces et villanies envers les femmes, III, 12 dans VILENIE
Ils le cognoissoient vindicatif, VIII, 8 dans VINDICATIF, IVE
Il y va de la vindicte de son propre sang, V, 10 dans VINDICTE
La razer [une ville] rezpied rez-terre, en vindicte de Therouanne, VIII, 15 dans VINDICTE
En telles vineuses desbauches, VIII, 29 dans VINEUX, EUSE
Ce qui l'avoit faict ainsi violenter [agir violemment] en sa charge, et renverser toutes les anciennes ordonnances, V, 48 dans VIOLENTER
Violeurs de filles et de femmes, X, 9 dans VIOLEUR
N'estant M. de Segré et ma niepce que au quart vis à vis [parents au 4e degré], III, 5 dans VIS-À-VIS
Salles vitrées, III, 11 dans VITRER
Le pays estoit purgé de tous turbulants et malvivants, X, 16 dans VIVANT, ANTE
Depuis que les bas de soye ont eu le cours et la vogue en ce royaume, IV, 27 dans VOGUE
Les deux Saint André.... et d'autres jeunes seigneurs ses compagnons [de Vieilleville], tous d'une volée et courants une mesme fortune, I, 19 dans VOLÉE
Vous le cherchez volontiers [à bonne intention], puisque vous parlez françois. - Nous le cherchons pour le prendre, ce meschant-là, V, 20 dans VOLONTIERS
Ses mariniers firent telle diligence de lever l'ancre, et faire, comme dit est, force et volte, que...., I, 37 dans VOLTE
Il a donné le gouvernement d'Irlande à un autre parent, qui luy est du tout voué [dévoué], II, 3 dans VOUER
Les vulpines ruses et cauteleux deportements dont il a tousjours usé jusques icy, IV, 7 dans VULPIN, INE
Et luy aporterent un grand cercle d'or auquel pendoient deux douzaines et demie de martres subelines, X, 15 dans ZIBELINE