CAPPEAU

Citations

Une brebix ot aingnelé, Fable, 44 dans AGNELER
Et li bergiers li a osté Son aingnelet, si l'emporte, Fable, 44 dans AGNELET
À m'aiulle avint autresi Et à ma mere ; car jel vi Un peu devant lur finement [mort], Fab. 41 dans AÏEULE
L'en dist k'uns aigles vint volant Juste la mer, peissuns querant, Fable 13 dans AIGLE
Il sera nommé un aiguadier qui sera administrateur des eaux [du canal], à l'effet de quoi il sera tenu de résider au Merle, où se trouve le bassin de division des eaux, Compagn. des Alpines, p. 128 (où le mot est écrit, à la façon méridionale, eygadier). dans AIGUADIER
Les campas ne sont que ce qu'on appelle en français des landes, ou de petites portions de terrain qui ne sont pas cultivées, De la compagnie des Alpines, etc. 1817, p. 346 dans CAMPAS
Les coussous, campas et autres terres incultes, De la Comp. des Alpines, 1817, p. 314 dans COUSSOU
La dresse d'un devis, rédaction d'un devis, Comp. des Alvines, p. 143 dans DRESSE
Les dépenses.... dont le retard pourrait être préjudiciable, comme la réparation d'un pont, le déblai d'un engravement, De la comp. des Alpines, etc. Aix, 1817, p. 166 dans ENGRAVEMENT
Lors d'une rupture du fossé de Crapone, qui emporta et engrava une terre ensemencée de blé, de la comp. des Alpines, etc. Aix, 1817, p. 106 dans ENGRAVER
Quoique dans le langage ordinaire on confonde assez souvent les martellières avec les vannes qui les ferment, cette confusion serait ici déplacée ; la martellière que le pays est chargé d'entretenir, est cet ouvrage en pierre de taille auquel s'adapte la vanne en planche qui le ferme, De la comp. des Alpines, etc. p. 24 dans MARTELLIÈRE
Sa largeur [du canal] au plafond est de 12 pieds, De la compagnie des Alpines, p. 219, Aix 1817 dans PLAFOND
Les pradelles qui ne sont que de mauvaises prairies naturelles et sauvages uniquement utiles aux bestiaux, De la comp. des Alpines, p. 347 dans PRADELLE
La préoccupation engendre la propriété, Comp. des Alpines, p. 140 dans PRÉOCCUPATION
Il [le propriétaire d'un canal] en répondra, si on prouve que le cours des eaux était arrêté ou intercepté par des rebutes ou autres obstacles, Compagnie des Alpines, Aix 1817, p. 105 dans REBUTE
Il n'est pas certain qu'en augmentant la capacité du fossé, on diminue les probabilités du surversement, De la compagnie des alpines, p. 109 dans SURVERSEMENT