C. BLAZE

Citations

La seule fricassée telle que Dauberval et la maîtresse du logis [Mlle Guimard] l'exécutaient au milieu d'un hourra de bravos, ferait en six mois la fortune de six directeurs de l'Opéra, Hist. de l'Acad. de musique, t. I, § VIII, p. 269 dans FRICASSÉE
J'ai dit que tout ce qui dans Paris était spectacle, devait subir l'exercice des rats-de-cave, des gabelous de l'opéra (parce qu'alors toute réunion de plaisir, jusqu'aux marionnettes et aux puces travailleuses, lui payait une redevance), l'Académie de musique, I, XV, p. 502 dans GABELOU
Les dessus ou cintres d'où l'on règle toutes les toiles de décor sont au nombre de trois ; considérés isolément, ils portent encore les noms de pont, de gril, attendu qu'ils sont à claire-voie, Hist. de l'Acad. de musique, n° XXVIII, t. II, p. 382 dans GRIL
Les hautboïstes de l'Opéra (en 1674) soufflaient à plein tuyau de toute leur force, produisant un son dur et canard sans nuances, Hist. de l'Acad. de musique, t. II, p. 344 dans HAUTBOÏSTE
La mandoline, le galoubet, la trompette, le trombone, le cornet, la harpe, le mélophone, les clochettes, la clarinette basse ont été successivement admis à l'honneur du solo, Hist. de l'Acad. de mus. t. II, p. 352 dans MANDOLINE
L'Angleterre ne possédait alors (1720) que les masques, genre de spectacle d'une pompe extraordinaire et bizarre, un ensemble de musique, de danses, de constructions improvisées, de peintures, de festins, de scènes parlées ou mimées entre des personnages allégoriques, accoutrés avec un luxe prodigieux, Hist. de l'opéra italien, IV, p. 110 dans MASQUE
De puissantes mains [celles de Napoléon 1er] renversaient des barrières que des musicastres imprudents opposaient à l'homme d'invention et de génie [Spontini], Académie de musique, § XX, t. II, p. 121 dans MUSICASTRE
Voici comment le parolier [Voltaire] exhale sa mauvaise humeur au sujet de ce contretemps [son opéra de Samson refusé] : je dis le parolier et non pas le poëte ; car les livrets de Voltaire sont ce qu'on peut imaginer de plus misérable, l'Académie de musique, § v, t. I, p. 156 dans PAROLIER
Les ripiénistes infiniment précieux de l'ancien temps, je voudrais qu'on nous les rendît, Hist. de l'Acad. de musique, ch. XXVII dans RIPIÉNISTE
Les frères Philidor signalés en 1665 au carrousel de Monseigneur à Versailles, en exécutant une marche en quatuor sur deux paires de timbales, Hist. de l'Acad. de musique, t. II, p. 35 dans TIMBALE