BOUGAINV.

Citations

À six heures et demie, les vents refusant de plus en plus et la marée contraire étant assez forte, nous mouillâmes une ancre...., Voyage, t. II, p. 288, dans POUGENS dans MOUILLER
Un autre usage de Taïti, commun aux hommes et aux femmes, c'est de se percer les oreilles, et d'y porter des perles ou des fleurs de toute espèce, Voy. t. II, p. 79, dans POUGENS dans OREILLE
Comme, malgré la jumelle dont nous l'avions fortifié, le mât de misaine faisait une très mauvaise figure, il fallut le soutenir par des pataras, Voy. t. II, p. 407, dans POUGENS dans PATARAS
La pluie fut continuelle, aussi le scorbut se déclara-t-il sur huit ou dix matelots ; l'humidité est un des principes les plus actifs de cette maladie, Voy. t. II, p. 19 dans SCORBUT
À une heure et demie après minuit, la sonde ayant donné trente-trois brasses...., Voy. t. I, p. 156 dans SONDE
C'était constamment le vent du sud presque en tourmente et une mer affreuse, Voy. t. II, p. 214 dans SUD
Les tours fréquents que les variations du vent faisaient faire au vaisseau sur son ancre, nous donnaient lieu de craindre qu'elle ne surjaulât, et nous passâmes la nuit dans une appréhension continuelle, Voy. t. I, p. 265 dans SURJALER ou SURJAULER
Que sont les voyages des anciens, faits presque toujours terre à terre, comparés à ceux dont s'honore l'histoire moderne ?, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. III, p. 53 dans TERRE
Dans nos vaisseaux, la fonction des pilotes est de veiller à ce que les timoniers suivent exactement la route que le capitaine leur ordonne, Voy. t. II, p. 121 dans TIMONIER
Nos gens y prirent une tortue du poids environ de deux cents livres, Voy. t. II, p. 251 dans TORTUE
Le 19 au soir nous fûmes enfin en état de partir ; mais il sembla que le temps ne fît qu'empirer : grand vent du sud, déluge de pluie, tonnerre, grains en tourmente, Voy. t. II, p. 211 dans TOURMENTE
Une partie passa par notre travers sans s'arrêter, Voy. t. II, p. 225 dans TRAVERS
Lorsque nous les eûmes suffisamment reconnues [des terres], je mis en travers à l'entrée de la nuit pour attendre l'Étoile, Voy. t. II, p. 315 dans TRAVERS
Ma mâture me causait beaucoup d'inquiétude ; il y avait lieu d'appréhender que le grand mât ne rompît cinq ou six pieds au dessous du trélingage, Voy. t. II, p. 385 dans TRÉLINGAGE
Nous mouillâmes dans la baie de Montevideo par quatre brasses d'eau, fond de vase molle et noire, Voy. t. I, p. 24 dans VASE
Le 30 janvier, un matelot tomba à la mer ; nos efforts lui furent inutiles, et jamais nous ne pûmes le sauver ; il ventait grand frais, et la mer était très grosse, Voy. t. II, p. 4 dans VENTER
Les six jours suivants nous furent tous aussi malheureux : de la pluie, du calme, et le peu qui venta, ce fut du vent debout, Voy. t. II, p. 236 dans VENTER
Il est sûr que c'est dans cette classe infortunée [le peuple, à Taïti] qu'on prend les victimes pour les sacrifices humains, Voy. t. II, p. 108 dans VICTIME
Quand la lune présente un certain aspect.... ils [les Taïtiens] sacrifient des victimes humaines, ib. t. II, p. 85 dans VICTIME
Je ne voulus point trop accoster la terre, jusqu'à ce que j'eusse atteint le 49° degré de latitude, à cause d'une vigie que j'avais reconnue en 1765 par 48° 34' de latitude australe à six ou sept lieues de la côte, Voy. t. I, p. 217 dans VIGIE
Ce vignoble [de Constance], où l'on cultive des plants de muscat d'Espagne, est fort petit, Voy. t. II, p. 399 dans VIGNOBLE
Les voiles des Taïtiens sont composées de nattes étendues sur un carré de roseaux, dont un des angles est arrondi, Voy. t. II, p. 92 dans VOILE