BOISLISLE

Citations

J'avais réglé que, à l'égard des titres que le procureur du roi voudrait produire en forme probante, tant dans la confection du papier terrier que dans les diverses instances de réunions, ils seraient signés des archivaires et payés par le fermier, Correspond. des contrôl. généraux, 1687, p. 99 dans ARCHIVAIRE
Cela m'a engagé d'ordonner l'arpentement, et d'envoyer des arpenteurs dans cette vallée (21 oct. 1683), Corresp. des contrôl. gén. des finances, p. 4 dans ARPENTEMENT
Sous l'ancienne monarchie, droit que payaient les charrettes, même vides, les harnais et les chevaux, Corresp. contrôl. gén. des finances, p. 343, 1693 dans BARRAGE
Il serait nécessaire de fixer la contenue du clos à quatre ou six bicherées de terre, Corresp. des contrôl. génér. Paris, 1874, p. 273 dans BICHERÉE
Elle est composée de son ou du marc du grain qui a déjà servi à faire deux ou trois sortes de bières ; on y ajoute quelquefois un peu de houblon, et on fait bouillir le tout pour en composer une liqueur qui est fort nuisible à la santé, Corresp. des contrôl. génér. 1686, p. 74 dans BOULINAGE
Un certain nombre de barques cabotières chargées de blé séjournent sur la rivière d'Eure.... ce que je crois nécessaire, c'est de ne point laisser séjourner les cabotières ni à Nogent ni à aucun autre endroit sur la rivière, Corresp. contrôl. gén. des finances, p. 324, 1693 dans CABOTIER
Nous devons informer Votre Grandeur [le contrôleur général] de ce que tous les censaux, courtiers, mesureurs, étalonneurs, arpenteurs et géomètres n'ont d'autres provisions que celles que les consuls et échevins leur fournissent, Corresp. des contrôleurs généraux (Aix, 1868), p. 160 dans CENSAL
Il semble qu'on a pu aussi peu ordonner sur les deniers communs d'une ville que sur les deniers appartenant à un particulier, Corresp. contrôl. génér. 1689, p. 171 dans COMMUN, UNE
Ils [les fermiers des aides] donnaient à chaque marchand composé la permission de sortir une mine de sel sans payer aucun droit d'issue, Corresp. des contrôl. génér. 1686, p. 62 dans COMPOSÉ, ÉE
Cela se voit par cet exemple : S'il faut instruire quarante procès l'année, aller chercher les témoins dans des lieux éloignés, prendre les coupables, les mener aux juges de la compétence, les ramener pour les juger définitivement, et que tout cela se passe à pas comptés [en payant pour les allées et venues], le chapitre de dépense sera gros (7 mars 1684), Corresp. contrôl. gén. des finances, p. 15 dans COMPTÉ, ÉE
Il serait nécessaire de fixer la contenue du clos, Corresp. contrôl. génér. Paris, 1874, p. 273 dans CONTENUE
Il s'était présenté une difficulté touchant cette affaire du huitième denier, au sujet du convertissement des récépissés en quittances comptables, que les commis ont donnés à ceux qui ont payé des taxes (20 sept. 1683), Corresp. contrôl. gén. des finances, p. 2 dans CONVERTISSEMENT
Au XVIIe siècle, on disait débite au féminin : Il y a en ce pays [Besançon] une si grande abondance de blé, que ce qui valait l'année dernière 6 livres 5 sols, ne vaut à présent que 22 sols, parce qu'il n'y a point de débite, Corresp. contrôl. gén. des finances, p. 390, 1695 dans DÉBIT
À Grenoble où le blé dépassait déjà 4 fr. le quartal [de 27 livres], la crainte des poursuites annoncées contre les enarrheurs a fait faire quelques ventes précipitées à un cours inférieur, Corr. contrôl. gén. des fin. p. 338, 1693 dans ENARRHEUR
La disette des grains et les enlevées qui s'en font par ordre du roi pour les magasins, les font enchérir jusques à un prix excessif, Corresp. contrôl. gén. des finances, p. 350, 1694 dans ENLEVÉE
Je voudrais vous pouvoir éviter cet embarras (1693), Corresp. contrôl. génér. p. 345 dans ÉVITER
Ce que le roi possède dans le Hainaut est tout frontière et faufilé avec Beaumont, Chimay, le pays de Liége et des bois (7 mars 1684), Corresp. contrôl. gén. des finances, p. 15 dans FAUFILÉ, ÉE
Il y a la Bigorre, qui est la voisine de l'Aragon ; j'ai eu l'honneur de vous mander qu'il y a un traité de lies et passeries qui fait que les habitants des deux frontières se fournissent réciproquement les choses dont ils ont besoin, Corresp. contrôl. gén. des finances, p. 395, 1695 dans LIE
L'exemption, prétendue par les maîtres de poste, de tous les deniers négociaux qui s'imposent, Corresp. des contrôl. génér. Paris, 1874, p. 273 dans NÉGOCIAL, ALE
Depuis un temps considérable, le clergé d'Autun est dispensé de contribuer à la taille négociale, ib. p. 249 dans NÉGOCIAL, ALE
Je viens d'établir dans les Cévennes le quartier d'hiver en pure perte, c'est-à-dire y causer une grande désolation, Correspond. contrôl. gén. 1686, p. 88 dans PERTE
Les intendants pourraient, si vous le trouviez à propos, faire des échelles dans chaque paroisse, après avoir entendu les habitants ; ce travail serait grand, mais fort utile, parce que, outre que les plus riches seraient porte-bourses, les intendants connaîtraient la force des paroisses, et pourraient faire des taxes d'offices (22 août 1684), Corresp. contrôl. génér. des finances, p. 27 dans PORTE-BOURSE
Je crois être obligé de vous avertir qu'en arrivant ici, je trouvai un grand nombre de pauvres purains travaillant à la draperie, gens séditieux, qui avaient environné la maison du sieur le Gendre, disant qu'ils voulaient la piller, Corresp. contrôl. gén. des finances, p. 360, 1694 dans PURAIN
Il devait faire un courant au-dessus de l'île de Piot [dans le Rhône], et faire un revêtissement à cette île, Corresp. contrôl. génér. des finances, p. 517, 1699 dans REVÊTISSEMENT
Le projet d'arrêt et les mémoires que vous trouverez ci-joints vous feront connaître que les pêcheurs de Normandie demandent la liberté d'aller à la pêche du hareng, appelée roulage, comme ils faisaient avant l'arrêt du 24 mars 1687, qui ne leur permet de faire cette pêche que jusqu'au dernier décembre, Corresp. contrôl. génér. 1690, p. 223 dans ROULAGE
Quelques personnes charitables de Grenoble ayant cru, à l'exemple de ce qui se pratique à Lyon, que ce serait une chose soulageante pour les pauvres..., Correspond. contrôl. génér. p. 282, 1692 dans SOULAGEANT, ANTE
Comme je croyais que le soin qu'il [le vice-légat, à Avignon] avait d'examiner tous les ans les dettes, revenus et dépenses de ces communautés, et d'ordonner ensuite suivant leurs besoins, au bas des mémoires ou tabelles qui lui étaient présentés par chaque communauté en particulier..., Corresp. contrôl. génér. 1688, p. 167 dans TABELLE
Ceux qui ont traité de ces nouveaux offices [de jurés crieurs d'enterrements dans les provinces], ont surpris deux arrêts du Conseil, par lesquels on leur attribue, privativement à toutes sortes de personnes, la faculté de faire tous les cris publics, ce qui me paraît entièrement contraire à l'intention de S. M. ; car non-seulement il n'y en a pas un mot dans l'édit, mais encore l'exclusion de ces fonctions y est formelle, puisqu'elles sont réduites taxativement et uniquement aux enterrements, à l'instar de celles qui sont exercées par les crieurs de Paris, Corresp. contrôl. génér. p. 283, 1692 dans TAXATIVEMENT
Synonyme de rève, sorte d'impôt (voy. RÈVE 2), Corresp. contrôl. génér. 1686, p. 67 dans TIERS-SUR-TAUX
L'on remarque que plusieurs valides, trouvant le métier de gueuser bien plus doux que le leur [de laboureurs], demeurent dans la fainéantise, Correspond. contrôl. génér. des finances, p. 311, 1693 dans VALIDE